Merci de vous connecter ou de vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Recherche avancée  

Nouvelles:

Les nouveaux Forums de Radio Ici&Maintenant !



Loading

Auteur Sujet: La Grèce : En faillite ?  (Lu 29398 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

le laonnois

  • *
  • En ligne En ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 714
Re : La Grèce : En faillite ?
« Réponse #210 le: 14 Février 2012 à 21:43:54 »

La zone euro reporte sa décision sur une aide à la Grèce


BRUXELLES - Les ministres des Finances de la zone euro ont décidé de reporter leur décision sur un nouveau plan de sauvetage financier pour la Grèce car ce pays n'a pas encore rempli les conditions qui lui ont été fixées, a annoncé mardi soir leur chef de file, Jean-Claude Juncker.

Il semble que de nouveaux travaux techniques doivent encore être réalisés entre la Grèce et la troïka qui rassemble les principaux bailleurs de fond du pays dans plusieurs domaines, a-t-il dit. Dans ce contexte, j'ai décidé de convoquer les ministres à une conférence téléphonique demain mercredi, en remplacement d'une réunion prévue à l'origine à Bruxelles, a-t-il ajouté dans un communiqué.
http://www.romandie.com/news/n/_La_zone_euro_reporte_sa_decision_sur_une_aide_vitale_a_la_Grece140220121902.asp
IP archivée

Rosa

  • *
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 542
Re : La Grèce : En faillite ?
« Réponse #211 le: 15 Février 2012 à 09:59:47 »

"Mais Athènes devait aussi trouver avant mercredi 325 millions d'euros d'économies supplémentaires dans son budget 2012 et les dirigeants des partis grecs au pouvoir devaient s'engager par écrit à mettre en œuvre les réformes après les élections d'avril.

Or, après une réunion mardi de hauts fonctionnaires de la zone euro destinée à préparer l'Eurogroupe, il est apparu que le trou de 325 millions d'euros n'était pas bouché de manière convaincante..."

http://www.lemonde.fr/crise-financiere/article/2012/02/15/la-grece-devra-encore-attendre-pour-l-aide-europeenne_1643428_1581613.html#ens_id=1508090

Boucher des trous avec d'autres trous... C'est du surréalisme belge, ça !

Je me demande quelle est la prochaine étape.... que l'état grec prélève 10% des avoirs en banque de chaque citoyen ou que la police fouille chaque maison à la recherche de chaque chaussette et petite tirelire des enfants....
(en admettant que les Grecs aient encore le luxe d'avoir des sous sur leur compte en banque et les enfants des petites tirelires....
IP archivée
Ce n'est pas un signe de bonne santé mentale d'être bien adapté à une société malade. Krishnamurti

Tartar

  • **
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 1833
Re : La Grèce : En faillite ?
« Réponse #212 le: 15 Février 2012 à 10:06:30 »

C'est une blagounette!
L'Europe doit leur prêter € 230-100=130 Mds :
La réunion de mercredi soir devait servir à l'origine débloquer un plan de soutien d'une ampleur sans précédent, totalisant 230 milliards d'euros, avec une aide publique de 130 milliards d'euros et un effacement partiel de la dette de la Grèce de 100 milliards d'euros. Sans cette aide, le pays risque de se retrouver en faillite dans les semaines qui viennent.
Et "on" les emm. pour 325 millions?
C'est du chipotage ou une torture mentale pour préparer autre chose.
IP archivée
Tout envisager, ne rien croire.

port-royal-transworld

  • port-royal-transworld
  • **
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 1486
Re : La Grèce : En faillite ?
« Réponse #213 le: 15 Février 2012 à 11:09:53 »



Entendu sur LCI ce matin entre 10 heures 30, 11 heures:

Grèce = sortie de la zone euro de plus en plus évoquée.


" Une éventualité qui ne doit plus être écartée " (texto)
" Réelle menace ou posture de négociations?"
IP archivée
" C'est vrai?
Je crois que c'est vrai.
D'accord.
Tu ne me crois pas.
Je te crois toujours.
Ça m'étonnerait.
Mais si.Il le faut bien."  (La route)

Rosa

  • *
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 542
Re : La Grèce : En faillite ?
« Réponse #214 le: 17 Février 2012 à 10:07:41 »

http://www.presseurop.eu/fr/content/article/1516401-je-n-ai-que-5-euros-et-la-panique-me-gagne

"Endettés, inquiets, déprimés, de nombreux Grecs cherchent un soutien moral dans les centres d’aides Ekpizo.....
 
Juriste, elle tente de donner des conseils à ceux qui souhaitent négocier un délai avec leur banque. “Notre but est d’éviter le pire”, dit-elle. Plus de 6 000 personnes se sont déjà adressées à Ekipzo, où juristes, psychiatres et psychologues – tous bénévoles – tentent de rassurer ceux qui, sous le poids de la crise, commencent à craquer.....

“Les sociétés de crédit nous appellent jusqu’à dix fois par jour et nous menacent”, raconte Konstantinos Venerdos, qui a dû prendre récemment sa retraite pour raisons de santé. “J’ai fait une demande de règlement à l’amiable, mais les banques m’ignorent. Je n’ai que 5 euros en poche pour finir le mois, et la panique me gagne. Je pense de plus en plus au suicide pour mettre fin à tout cela. ....D’autres sont passés à l’acte. “Quatre membres du groupe se sont déjà suicidés ces derniers mois et des dizaines d’autres ne tiennent le coup que grâce à des médicaments. ...."
IP archivée
Ce n'est pas un signe de bonne santé mentale d'être bien adapté à une société malade. Krishnamurti

Simsi

  • Permissions restreintes
  • ***
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 2165
Re : La Grèce : En faillite ?
« Réponse #215 le: 17 Février 2012 à 12:38:50 »

Un peu d'humour 'noir' sur un sujet si pénible.

C'est tellement vrai !
ΟΙ ΕΛΛΗΝΕΣ - από τη γαλλική σατιρική εκπομπή Guignols
IP archivée
S. I. M. S. I. - Soit ils mentent, soit ignorent...

olive_92

  • ****
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 296
Re : La Grèce : En faillite ?
« Réponse #216 le: 17 Février 2012 à 17:37:43 »

Ces investisseurs qui achètent de la dette grecque à bas prix pour faire de grosses plus values !

Extraits :"« Certains investisseurs font le pari qu'il est trop tard pour forcer les créanciers privés à effacer une partie de la dette du 20 mars et que quelqu'un fera un chèque de 14,5 milliards d'euros à la place d'Athènes pour éviter un défaut », explique un banquier. « C'est du casino. »

"En fait, en achetant par exemple les titres à 30% de la valeur faciale, l'option est gratuite », poursuit le même investisseur. Traduction : en achetant les papiers à 30, il empochera une plus-value de 70 s'il est remboursé intégralement (à 100)."

"Ces passagers clandestins ne sont pas repérables. Les dépositaires des comptes des investisseurs sont tenus au secret professionnel et ne peuvent pas révéler l'identité de leurs clients, sauf en cas de soupçon d'argent sale"

source
« Modifié: 17 Février 2012 à 17:54:56 par katchina »
IP archivée

olive_92

  • ****
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 296
Re : La Grèce : En faillite ?
« Réponse #217 le: 20 Février 2012 à 00:39:29 »

Pour la Grèce l'exemple du modèle argentin à suivre ?

Interview de l'ancien ministre de l'économie argentin Roberto Lavagna qui a sauvé son pays contre les financiers et le FMI.

Pour rappel la situation de l'Argentine à l'époque :
l'Argentine était engluée dans une terrible crise économique il y a dix ans. Le peso venait d'être dévalué de 70%, le pays était en cessation de paiement, la dette privée s'élevait à plus de 72 milliards d'euros, l'inflation annuelle flirterait avec les 125% par an, le chômage explosait, les petits épargnants étaient ruinés et les troubles sociaux avaient déjà fait plus de 30 morts dans le pays.

Citer
j'ai expliqué au Fonds (FMI) que nous ne voulions plus de prêt et que nous sortirions seuls de la crise.

Citer
Le sorties de crise se font en dehors des chemins tracés par le FMI. Cette institution propose toujours le même type de contrat d'ajustement fiscal qui consiste à diminuer l'argent qu'on donne aux gens - les salaires, les pensions, les aides publiques, mais également les grands travaux publics qui génèrent de l'emploi - pour consacrer l'argent économisé à payer les créanciers. C'est absurde.

Citer
On préfère sauver les banques plutôt que les gens qui ont des crédits immobiliers à rembourser.

Citer
Au lieu de payer les banques, la Grèce devrait investir dans l'éducation, les sciences et la technologie, financer des infrastructures et récupérer ainsi une certaine productivité, ne serait-ce que dans les secteurs des services ou du tourisme.

Source
IP archivée

port-royal-transworld

  • port-royal-transworld
  • **
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 1486
Re : La Grèce : En faillite ?
« Réponse #218 le: 20 Février 2012 à 06:41:41 »

Voilà enfin, avec Pierre Jovanovic qui le crie haut et fort depuis des mois, la preuve noir sur blanc de la nocivité pour de pas dire plus du FMI et des banques. Par quelqu'un qui est bien placé pour le savoir!

Post très intétressant et on ne peut plus clair, olive_92, merci.

Libération a en effet eu la bonne idée de s'adresser à l'initiateur de la relève économique spectaculaire de l'Argentine
pour une analyse comparée avec la situation grecque. Le gouvernement grec serait d'ailleurs bien inspiré de le prendre comme consultant.
A croire que si la Grèce ne faisait pas - plus? - partie de l'Europe, elle s'en sortirait mieux car elle serait enfin maîtresse de son destin.

Cela rejoint la formidable émission d'hier soir de Lisandre - merci! - sur le MES qui risque bien, selon toute vraissemblance, d'être voté par les députés mardi prochain, hélas.
IP archivée
" C'est vrai?
Je crois que c'est vrai.
D'accord.
Tu ne me crois pas.
Je te crois toujours.
Ça m'étonnerait.
Mais si.Il le faut bien."  (La route)

Rosa

  • *
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 542
Re : La Grèce : En faillite ?
« Réponse #219 le: 20 Février 2012 à 09:36:52 »

Campagne de manipulation médiatique:
http://trends.levif.be/economie/actualite/politique-economique/les-grecs-restent-en-faveur-de-l-europe-et-de-l-euro/article-4000046783429.htm

Cette info est reprise par le Monde, le Point etc...

Tenez-vous bien ! Tout le monde est bien assis ?

"Les Grecs restent en faveur de l'Europe et de l’euro
Les trois-quarts des Grecs (75,9%) se disent en faveur "de la perspective européenne" de leur pays et ne souhaitent pas "la sortie de l'euro", malgré les mesures d'austérité imposées par les créanciers, UE et FMI, selon un sondage publié ce dimanche.....
selon ce sondage effectué par l'institut grec Marc entre les 15 et 17 février sur un échantillon de 1.013 ménages à travers le pays et publié dans le quotidien Ethnos."




IP archivée
Ce n'est pas un signe de bonne santé mentale d'être bien adapté à une société malade. Krishnamurti

port-royal-transworld

  • port-royal-transworld
  • **
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 1486
Re : La Grèce : En faillite ?
« Réponse #220 le: 20 Février 2012 à 22:17:45 »

Dommage que Papandreou ait renoncé au referendum qu'il voulait organiser!
La réponse populaire aurait été claire, nette et précise.


Georges Papandréou annonce un référendum sur la politique d’austérité

Le premier ministre grec a annoncé ce soir, devant le groupe socialiste de la Vouli, le Parlement, son intention d’organiser un référendum sur le plan de sauvetage adopté jeudi matin par le Conseil européen des chefs d’État et de gouvernement de la zone euro qui prévoit une décote de 50 % des obligations grecques, une recapitalisation des banques et une augmentation de la force de frappe du Fonds européen de stabilité financière (FESF). En échange, l’Union européenne et le Fonds monétaire international s’installeront à demeure pour contrôler à chaque instant l’exécution des mesures d’austérité en Grèce et éviter de nouveaux dérapages. Les Grecs « veulent-ils l'adoption du nouvel accord ou le rejettent-ils ? Si les Grecs n'en veulent pas, il ne sera pas adopté », a déclaré Georges Papandréou. A part le PASOK, tous les partis politiques et les médias ont condamné cette initiative jugée "dangereuse" selon des internautes sur place.


source et suite
« Modifié: 20 Février 2012 à 22:52:07 par katchina »
IP archivée
" C'est vrai?
Je crois que c'est vrai.
D'accord.
Tu ne me crois pas.
Je te crois toujours.
Ça m'étonnerait.
Mais si.Il le faut bien."  (La route)

le laonnois

  • *
  • En ligne En ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 714
Re : La Grèce : En faillite ?
« Réponse #221 le: 22 Février 2012 à 15:48:03 »

Fitch abaisse de deux crans la note à long terme de la Grèce à "C"

Paris (awp/afp) - L'agence de notation Fitch a abaissé de deux crans la note de la dette à long terme de la Grèce à "C", contre "CCC" auparavant, à la suite de l'accord européen pour le déblocage d'un nouveau plan d'aide au pays et lui éviter ainsi un défaut de paiement en mars.

Après une réunion marathon de 13 heures, la zone euro a donné le feu vert dans la nuit de lundi à mardi à la mise en oeuvre d'un plan de sauvetage inédit de 130 milliards d'euros combiné à l'effacement de 107 milliards d'euros de la dette détenue par les créanciers privés (banques, assurances, fonds d'investissement).

Fitch estime que si cet accord était mené à terme, cela constituerait une restructuration de dette sous la contrainte (Distressed debt exchange, DDE) "et, en conséquence les annonces d'hier lanceraient le processus de révision" des notes de la Grèce, précise-t-elle dans un communiqué.

De ce fait, la note souveraine du pays a été abaissée de "CCC" à "C", indiquant qu'"un défaut de paiement est fortement probable à court terme", a-t-elle relevé, soulignant que la note du pays passerait dans un premier temps en "défaut partiel" (restricted default, RD) et celle des obligations concernées par l'opération à "D", c'est-à-dire en défaut. http://www.romandie.com/news/n/Fitch_abaisse_de_deux_crans_la_note_a_long_terme_de_la_Grece_a_C220220121402.asp
IP archivée

Rosa

  • *
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 542
Re : La Grèce : En faillite ?
« Réponse #222 le: 22 Février 2012 à 16:25:59 »

"Le gouvernement grec mise désormais sur un déficit public de 6,7 % du PIB en 2012 contre 5,4 % prévu initialement. La cause ? " Des écarts sont intervenus avec les prévisions initiales et les résultats de 2011, c'est pourquoi il faut réviser les chiffres de 2012 ", indique le projet de loi concernant les mesures de rigueur imposées à la Grèce par le nouveau plan d'aide européen. Très attendu, ce dernier devrait être voté ces prochains jours.
L'agence de notation Fitch Ratings vient d'abaisser la note à long terme de la Grèce de CCC à C. Aux yeux de Fitch, le pays n'est désormais plus qu'à un cran seulement au-dessus du défaut."

http://www.lemonde.fr/economie/article/2012/02/22/grece-un-deficit-plus-grave-que-prevu_1646841_3234.html

IP archivée
Ce n'est pas un signe de bonne santé mentale d'être bien adapté à une société malade. Krishnamurti

Caius

  • Invité
Re : La Grèce : En faillite ?
« Réponse #223 le: 28 Février 2012 à 21:28:12 »

FRANCFORT (Allemagne) - La Banque centrale européenne (BCE) a annoncé mardi qu'elle n'acceptait plus pour le moment les titres de dette émis par la Grèce en garantie, prenant en compte l'abaissement par l'agence Standard & Poor's de la notation du pays à défaut sélectif.

S&P a réagi dans la nuit de lundi à mardi à l'échange proposé par Athènes à ses créanciers privés de leurs titres de dette, revenant à l'effacement d'une partie de celle-ci, en abaissant la notation du pays à SD ou selective default, soit défaillance partielle.

De ce fait, aucun titre de dette grec n'est plus éligible pour le moment pour servir de collatéral, c'est-à-dire de garantie fournie par les banques à la BCE lors des opérations de refinancement que celle-ci conduit à intervalles réguliers, selon un communiqué.

Mercredi, l'institution doit notamment mener sa seconde opération de prêts illimités à long terme (trois ans), une mesure destinée à abreuver en liquidités les banques de la zone euro malmenées par la crise. En excluant les collatéraux grecs, la BCE restreint sensiblement l'accès des banques grecques à cette opération.

Le conseil des gouverneurs de la BCE a décidé que les besoins en liquidités des contreparties affectées pouvaient être satisfaits par les banques centrales nationales concernées, précise le communiqué, renvoyant de facto la balle à la banque centrale grecque.


la suite ici
(©AFP / 28 février 2012 10h05)

modération : post remis en forme conformément au règlement
« Modifié: 28 Février 2012 à 22:33:24 par katchina »
IP archivée

le laonnois

  • *
  • En ligne En ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 714
Re : La Grèce : En faillite ?
« Réponse #224 le: 01 Mars 2012 à 05:01:11 »

Attention CDS en vu !!

Grèce: un panel secret de banques et investisseurs se réunit jeudi


NEW YORK - Un groupe secret de représentants de 15 grandes banques, fonds d'investisements et fonds spéculatifs se réunit jeudi pour décider si la restructuration de la dette de la Grèce doit déclencher des paiements pour les détenteurs de titres dérivés, écrit mercredi le Wall Street Journal.

Ces paiements peuvent représenter plusieurs milliards de dollars, alors que la Grèce est proche d'un défaut de paiement.

Le groupe doit se réunir jeudi matin pour décider si la restructuration de dette de la Grèce est à même de déclencher des paiements pour les détenteurs de titres de couverture de défaillance ou credit default swap (CDS), qui fonctionnent comme une assurance contre un événement, explique le Wall Street Journal.

L'impact de cette décision pourrait dépasser le marché de la dette grecque et est à même d'affecter les investisseurs à travers les marchés d'obligations européens ainsi que les détenteurs de 2.900 milliards de CDS sur la dette de gouvernements dans le monde.

Mais certains investisseurs se plaignent du secret entourant le processus et l'accusent d'être plein de conflits d'intérêt, poursuit le quotidien financier.

Aucune personne extérieure ne peut participer à la réunion qui est organisée par l'association des swaps et dérivés internationaux, et aucun transcript ne sera distribué.

Quand une décision sera annoncée, avant lundi, le comité ne fournira pas d'explication. Il n'y aura pas de possibilité de faire appel pour les investisseurs.

Si les firmes qui participent au comité sont connues, comme Goldman Sachs Group, Deutsche Bank et Morgan Stanley, les noms de leurs représentants ne sont pas rendus publics, de même que l'exposition de chaque firme ou personne à la dette grecque.

L'argent en jeu dans les CDS grecs n'est pas énorme, et il ne devrait pas y avoir plus de 3,2 milliards de dollars de paiements nets entre les acheteurs et vendeurs de protections contre le défaut ou la restructuration de dette. http://www.romandie.com/news/n/_Grece_un_panel_secret_de_banques_et_investisseurs_se_reunit_jeudi_010320120437.asp
IP archivée
 


* QR code
Pour écouter la Radio Ici & Maintenant!
sur smartphones & tablettes :