Merci de vous connecter ou de vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session

Auteur Sujet: David Lewis Anderson  (Lu 12497 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Michel-Vallée

  • *
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 4566
David Lewis Anderson
« le: 01 janvier 2010 à 03:04:39 »

David Lewis Anderson

David Lewis Anderson, born in Weirton, West Virginia is a physicist whose interests are in spacetime physics, special relativity and global community service. Anderson received degrees in engineering, physics and philosophy as a student graduating with honors from West Virginia University, California State University, the Joint-Services Military College and the University of Minnesota.

He was employed at a young age by the United States Air Force conducting advanced research and development at the prestigious Air Force Flight Test Center at Edwards Air Force Base in the Mojave Desert. He later founded an organization call the TTRC, an advanced time-technology research laboratory located on Long Island, New York in the United States of America.


Dr. David L. Anderson

During that time he proposed several new detail on theories for reversing time at sub-light speeds and laid the foundations for what would later become known as time-warped field theory, an approach that modeled and described how to use the natural forces of inertial frame dragging for power generation and to create contained and controllable fields of closed time-like curves.

Anderson provided one of the first comprehensive overviews of the historical views of time, time control and time travel in the documentary "Time Travel - Journeys into Time." His ideas were later applied for the development of high performance time reactor systems for energy production and time technology research at what is known today as the Anderson Institute.

Anderson is the President and CEO of Anderson Multinational LLC, the parent corporation of the Anderson Institute and several other companies, headquartered in Rochester, New York. He holds multiple patents relating to time technology and also for time reactor designs. His published works include more than thirty articles and video lectures on spacetime physics, time control technologies and methods and the philosophy of time. He has appeared on numerous radio and television shows worldwide including Coast to Coast AM with Art Bell in the USA.

Anderson is also President and CEO of the World Genesis Foundation whose mission is to “leave no child without hope for the future” and is active as a speaker and Ambassador for Youth for the United Nations Educational, Scientific and Cultural Organization and also for the Romanian government.

Source "Anderson Institute": http://www.andersoninstitute.com/david-lewis-anderson-biography.html


Un second "whistleblower" fait surface pour confirmer la réalité du voyage dans le temps

Un second "whistle-blower" (  /- celui qui dénonce), celui-ci est physicien, a fait surface pour confirmer l'existence d'un programme gouvernemental U.S. de développement de la technologie du voyage dans le temps et souligne l'importance d'une telle application dans monde réel (autrement dit, connu) pour parvenir à un développement durable planétaire.

Dr. David Lewis Anderson, fondateur de l'Anderson Institute, a fait publiquement surface dans une interview de 2 heures le 23 Décembre 2009 pour faire un long exposé de ses recherches pour l'U.S. Air Force sur la maitrise du temps, travaux qu'il continua plus-tard à son institut de recherches sur le voyage dans le temps et d'autres organistions. 

Source et compléments
« Modifié: 02 février 2010 à 11:55:56 par Diouf »
IP archivée
"En ufologie, il faut savoir tout envisager mais surtout ne rien croire"
-Aimé Michel

Michel-Vallée

  • *
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 4566
Re : David Lewis Anderson
« Réponse #1 le: 02 février 2010 à 04:00:24 »

Time Technology & Research

Dr. David Lewis Anderson sur Coast to Coast: http://www.coasttocoastam.com/show/2010/01/31
« Modifié: 02 février 2010 à 04:21:51 par Michel-Vallée »
IP archivée
"En ufologie, il faut savoir tout envisager mais surtout ne rien croire"
-Aimé Michel

Diouf

  • Membre d'honneur
  • *******
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 5797
Re : David Lewis Anderson
« Réponse #2 le: 04 février 2010 à 20:00:35 »

C'est marrant, la photo lui donne vraiment l'air de quelqu'un qui revient d'une autre époque!

Belle synchronicité Michel  :) je suis en train d'écouter, ces jours -ci dans les transports, en podcast une interview de cet homme fascinant.

Other World Radio, c'est des interviews de 90 min à 2 hrs sans pub et gratuit. Que du mystérieux et du "pas vu dans les médias".

http://m.blogtalkradio.com/profile.aspx?userurl=otherworldradio&pt=12&p=2&pc=3


Encore le sigle Stargate, Apollo & Co. en bas à droite?
« Modifié: 04 février 2010 à 20:41:55 par Diouf »
IP archivée
Un peuple de moutons finit par engendrer un gouvernement de loups. -Agatha Christie

Michel-Vallée

  • *
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 4566
Re : Re : David Lewis Anderson
« Réponse #3 le: 05 février 2010 à 18:03:37 »

Belle synchronicité Michel  :)

Sainte Chronicité...  oui! je vois qu'elle d'ailleurs!
Je doit être l'un de ses gibiers préférés..
... si j'ai bien saisi! et c'est pas encore du sûr.

Encore le sigle Stargate, Apollo & Co. en bas à droite?

"Si" c'est pas ça..  "ça" y ressemble beaucoup!  ;D 

Ok.. je sors !

Et merci pour les liens!  
IP archivée
"En ufologie, il faut savoir tout envisager mais surtout ne rien croire"
-Aimé Michel

Tartar

  • ***
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 2441
Re : David Lewis Anderson
« Réponse #4 le: 05 février 2010 à 23:10:13 »

Quand je lis ces histoires de voyages dans le temps et que je constate que çà intéresse des personnes sensées, je suis effondré.

Sauf que:

IP archivée
Tout envisager, ne rien croire.

Tartar

  • ***
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 2441
Re : David Lewis Anderson
« Réponse #5 le: 05 février 2010 à 23:30:31 »

Le temps n'existe pas.
Ce n'est pas parce qu'on a décidé de concrétiser notre perception du réel par la lettre "t" dans les formules que le temps est "concret".
C'est un imaginaire de formulation.
Dans le paradoxe de Langevin on met en évidence une contraction de l'espace/temps, ce n'est pas un déplacement DANS le temps.
Dans la réalité un Schumacher qui passe son temps en F1 voit son méatbolisme vieillir moins vite que celui de sa femme...
C'est vrai de qq µ-milliardièmes de sec.
Pas gênant.
http://villemin.gerard.free.fr/Science/Lumrelat.htm
Si on pouvait voyager dans le temps et que la diff de vieillissement soit significatif vers le passé cette fois,vous croyez qu'il suffise à Shumi de rouler à 400 à l'h en marche arrière??
(joke).
IP archivée
Tout envisager, ne rien croire.

ararauna

  • ***
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 67
  • Je suis ce que je suis
Re : David Lewis Anderson
« Réponse #6 le: 19 avril 2010 à 23:44:10 »

C'est bizarre..
autant je crois aux ovnis et aux civilisations extraterrestres venant de l'univers actuel, même de mondes "inter dimensionnels", autant j'ai une sorte de "rejet" pour les voyages temporels, mais ce n'est que mon opinion.. il y a encore tant de choses a découvrir! l'avenir nous le dira peut-être?
IP archivée

DecemberTen

  • Administrateur
  • *******
  • En ligne En ligne
  • Messages: 7669
Re : David Lewis Anderson
« Réponse #7 le: 20 avril 2010 à 01:00:54 »

Intéressant le site de ce monsieur, on y retrouve même les Wingmakers, voyageurs du temps, dont j'avais digéré l'entièreté du site qui leur était consacré voici quelques années, ce qui m'avait pris du temps...  ;D

C'est marrant, la photo lui donne vraiment l'air de quelqu'un qui revient d'une autre époque!


Anderson serait-il l'énigmatique "Fifteen" de l'ACIO;)

Il y a beaucoup de choses sur le site de l'institut comme par exemple à propos des remote viewers, ces quelques lignes que j'ai pêché au hasard:

"Plusieurs unités de vision à distance sont encore opérationnelles et classées comme projets top secrets dans de nombreux pays occidentaux et de l'Est.
Les services de renseignements européens ont été et sont toujours très actif dans le domaine de la visualisation à distance mentale.
C'est le cas de la Direction Générale française de la Sécurité Extérieure (DGSE), qui a une unité de vision à distance très efficace  (télédétection), le British Secret Intelligence Service (SIS ou MI6), le Bundesnachrichtendienst allemand (BND), et dans certains cas l'meyouhadim israélienne Hamossad ouletafkidim lemodiin (Mossad) qui a maintenu la visualisation à distance des unités psychiques dans les années 80 dans l'Ouest et les pays d'Europe orientale.
La Russie Glavnoye Razvedivatelnoye Upravleniye (GRU: Military Intelligence) a maintenu une unité opérationnelle et le nouveau Federalnaya Sluzhba Besopasnosty (FSB: contre-espionnage) et SVR (Sluzhba Vneshney Razvedky: remplaçant  le KGB) pourrait être tenté de renouveler une partie de leurs anciens programmes.
"

Merci pour cet article M-V, j'ai de la lecture en perspective. 8)
Content de te relire l'ami.
« Modifié: 20 avril 2010 à 02:41:29 par DecemberTen »
IP archivée

allainix

  • Invité
Re : David Lewis Anderson
« Réponse #8 le: 20 avril 2010 à 05:15:27 »

Qui maitrise le temps maitrise la vitesse et l'accélération, ce qui rendrait les voyages à une vitesse supérieure à celle de la lumière possible.... Je penserais que c'est de la science fiction mais J'ai déjà fait des rêves prémonitoires exacts. Par exemple 2 , je me voyais traverser les Ardennes belges dans une voiture que je ne connaissais pas à l'époque avec des lumières sous le plafonnier, c'est arrivé un an plus tard, quand j'ai été cherché ma nouvelle tire, une laguna en Belgique. Et puis, il existe les voyants. Pourtant remonter le temps c'est pouvoir  tricher avec la causalité, l'entropie, c'est donc théoriquement impossible à moins de remonter le temps seulement en spectateur. OK Au fait, M David Lewis Anderson, je cherche un job...
IP archivée

là et demain

  • Permissions restreintes
  • ***
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 2232
Re : David Lewis Anderson
« Réponse #9 le: 20 avril 2010 à 11:15:25 »

J'interviens à titre exceptionnel pour vous dire que les propos de M. Anderson me dérangent.
A deux titres.
D'une part, le voyage temporel est certes possible, mais toujours dans la direction du futur. Or il laisse entendre que le voyage dans le passé est possible (ou du moins, il ne répond pas). Or moi je vous le dis et je vous l'écris noir sur blanc : il est IMPOSSIBLE de voyager dans le passé. Seul le futur nous est accessible.
D'autre part, il laisse entendre que le temps est une chose que nous ne sommes pas capable d'appréhender correctement. C'est à la fois vrai et faux.
La façon d'appréhender le temps dépend tout simplement de l'utilisation qu'on en fait, et de la façon dont on le subit (ou pas) en fonction de ce que l'on est.
Nous, hommes, sommes des êtres nés quelques part dans l'Univers sur une très belle planète. Notre condition terrestre implique que nous subissions le temps. Sauf à utiliser des techniques affreusement gourmandes en énergie ou bien des astuces dangereuses connues de quelques uns seulement, nous ne pouvons qu'observer l'écoulement régulier du temps. Notre être entier se repose sur ce concept. Plus l'homme grandit et devient adulte, plus il observe en direction de son passé, moins il fait attention au présent (souvent) et davantage il est capable de prévoir et d'organiser le futur.
Notre vie matérielle est hélas organisée comme cela. Un être aussi exceptionnel que Jésus, qui recommande de vivre en Dieu dans le présent, fait très fréquemment allusion au futur, ne serait-ce qu'à son propre sujet, puisqu'il annonce lui-même à ses disciples qu'il va devoir souffrir. Jésus lui-même dans sa vie terrestre n'échappe pas au temps. Quand il dit à Judas "ce que tu fais, fais le vite", il a parfaitement mesuré l'intervalle temporel qui sépare le moment où il prononce cette parole et le moment  où Judas réalisera la trahison qui le mène à sa perte. A l'inverse, en sa qualité de personne divine, il dit "Moi Je suis", abolissant le temps dans cette simple parole. Il n'y a plus besoin alors de regarder dans le passé ou dans le futur : le fait qu'Il Soit est une chose suffisante et tellement magnifique que cela transcende toute idée de temps.   
Nous sommes donc tous, en ce moment, parfaitement ancrés dans le temps. Celui qui lit ces lignes sait bien ce qu'il faisait il y a une heure, ou la veille, et est capable d'évaluer consciemment ou inconsciemment quel impact cela a eu dans sa vie. De la même manière, il a une idée de ce qu'il va faire, ou risque de faire dans l'heure qui suit la lecture de ces lignes.
Nous connaissons le temps, nous le connaissons trop bien. Mais nous le subissons.
Nous ne pouvons pas agir sur le temps lui même mais sur l'écoulement du temps. Il y a nuance d'importance.
Cet écoulement est d'une grande "dureté" pour nous. Or le verre est dur, et pourtant ce n'est pas un cristal, c'est un fluide. Même solidifié, cela reste un fluide. Les vitraux des cathédrales, vieux de presque un millénaire pour certains, on légèrement coulé. Il sont imperceptiblement plus épais en bas qu'en haut.
Ce verre qu'est l'écoulement du temps demande demande à être chauffé pour être façonné. Il faut donc beaucoup d'énergie au sens propre pour y parvenir. Alors nous pouvons accélérer l'écoulement du temps, et de fait voyager dans le futur.
« Modifié: 20 avril 2010 à 12:51:25 par là et demain »
IP archivée

Patacrac

  • ****
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 289
Re : David Lewis Anderson
« Réponse #10 le: 20 avril 2010 à 12:15:51 »

Le temps pris seul n'a pas de sens, sans espace, le temps n'existe pas, il faut penser espace-temps, sachant que tout est en mouvement (La Terre, le Système solaire, la Galaxie etc)
pour "voir" dans le passé il faut donc s'éloigner de la terre plus vite que la vitesse lumière, théoriquement impossible, puisqu'il faudrait que notre masse soit nulle, et l'énergie nécessaire infinie, dès lors nous pourrions voir la terre dans son passé relatif et écouter des émissions de radio-TV en direct, du passé, mais à chaque point de l'espace temps, il n'existe que son présent,,  dès qu'on regarde plus loin nous voyons le passé du point regardé, le soleil nous le voyons  8 minutes dans son passé, les étoiles comme Bételgeuse, 600 années...etc
Dans Un trou noir, il n'y aurait plus de temps, ni d'espace, la masse infinie, occupant un espace nul à donc réussi à plier le temps et l'espace sur lui même, c'est donc du néant, mais cette bizarrerie théorique reste à prouver !
IP archivée

Diouf

  • Membre d'honneur
  • *******
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 5797
Re : David Lewis Anderson
« Réponse #11 le: 20 avril 2010 à 15:11:37 »

Une interview de Randall Radic avec David Lewis Anderson sur la validité des voyages temporels.

‘’Il existe de nombreuses définitions du mot "temps", ainsi qu'un nombre d'expressions encore plus important. Oswald Spengler disait : "Temps' est un mot pour parler de quelque chose d'inconcevable, un symbole, et l'utiliser comme un concept de façon scientifique est se donner une interprétation erronée de sa nature." Parmi les déclarations les plus profondes faites au sujet du temps, Saint Augustin dit : "Si personne ne me demande, je sais; si je devais expliquer, je ne sais pas."

 Le Dr.David Lewis Anderson, physicien spécialisé dans la physique de l'espace-temps, connait une ou deux choses sur le temps. Très jeune il est employé pour son centre de recherches avancées par l'Air Force, il travaillera sur le site prestigieux d'essais de vols de la base Edwards dans le désert Mojave. Il fondera plus tard l'Institut qui porte son nom et qui conduit des recherches sur les technologies temporelles avancées. Lorsqu'on lui demande une définition du mot, le Dr. Anderson répond: "Le temps est une illusion de notre évolution biologique et culturelle."
Il dit aussi : "Nous ne voyons pas l'espace, le temps et l'univers tels qu'ils sont, nous voyons l'espace , le temps et l'univers tels que nous sommes." Il rejoint partiellement Saint Augustin en ajoutant que "le temps est très difficile à comprendre et encore plus difficile à expliquer." Le voyage temporel est-il possible ? Je suis soufflé par sa réponse ! Non seulement ces voyages sont possibles mais ils sont une réalité aujourd'hui. Il y a en ce moment 6 pays très impliqués dans la recherche sur le voyage dans le temps. Dr. Anderson préfère utiliser le terme contrôle du temps : États-Unis, Russie, Japon, Inde et Chine sont 5 de ces 6 pays - il ne mentionne pas le sixième.

Ce serait l'Inde qui aurait le plus de capacités, "son aptitude à maîtriser le temps est dix fois plus avancée que celles des autres pays." Il confirme que de l'information a été envoyée dans le passé en esquivant poliment la réponse quand je lui demande si des personnes ont aussi été envoyées dans le passé. Ce geste d'esquive peut s'interpréter comme une affirmation silencieuse ou bien comme une indication que la technologie pour y parvenir existe mais n'a pas encore été utilisée. En d'autres termes, le voyage temporel est là, ni hier ni demain mais maintenant.


Puisque le savoir est un pouvoir et que celui-ci corrompt, la question suivante porte sur les considérations éthiques de la maîtrise du temps. Dr.David Anderson parle longuement sur les implications morales d'une telle technologie : "Les conséquence du contrôle du temps sont incroyables." En démonstration de l'importance des répercussions possibles il utilise la métaphore suivante :

 "Considérons le voyage dans le temps comme un parterre de plantes en floraison. Si l'on marche d'un bout à l'autre du parterre, certaines plantes seront abimées, d'autres détruites pendant que d'autres ne seront pas touchées. Le parterre de fleurs sera changé.

Imaginez que l'histoire prenne la place du parterre de fleurs - la narration chronologique - l'histoire serait changée de la même façon. Un visiteur venant du futur qui retourne dans le passé, piétinerait le parterre de fleurs en y causant des dommages irréparables. Tout serait dérangé, l'effet papillon s'ensuivrait. Une ondulation pourrait créer une entropie générale. En quelques minutes de plus ou de moins la structure de la réalité serait modifiée pour suivre des directions aléatoires inconcevables. L'envergure de ce qui pourrait arriver dépasse la compréhension. "   

Dr. Anderson dit que les soi-disant paradoxes des voyages dans le temps n'existent pas: "Par exemple, une hypothèse répandue suggère que si je retournais dans le passé et causais accidentellement la mort de mon grand-père, de par la loi de cause à effet, je cesserais d'exister dans le futur. Ce n'est pas exact. Je pourrais retourner dans le passé, causer la mort de mon grand-père, et rester en vie. Cependant mes actions auraient des ramifications et personne n'en connait l'étendue."

Dr. Anderson ajoute que les choses vont changer parce que son action va "retirer la conscience de la réalité."La réalité telle que nous la connaissons changerait. Et personne ne peut prévoir l'insignifiance ou la démesure du changement. la technologie nécessaire pour changer le monde existe. Les questions éthiques sont précaires. .

A cause de ces 2 raisons, David Anderson pense qu'il est impératif que les scientifiques arrivent à un accord envers les 4 principes qui doivent les guider: Divulgation, Transparence, Éducation et Éthique.

Le coté positif est très prometteur, d'après David Anderson les bénéfices du voyage temporel et ceux de la recherche de la maitrise du temps sont gigantesques. Il y a le bénéfice de l'énergie libre. L'énergie est produite par la rotation de la terre, laquelle courbe le temps en effectuant sa rotation.

Avec des générateurs de champs de distorsion temporelle cette énergie peut être récoltée et emmagasinée dans ce qu'il appelle un "réacteur-temps", puis l'énergie peut alors être distribuée. La technologie de la construction des "réacteurs-temps" existe et le Dr. Anderson en a déposé les brevets. Les applications de ces réacteurs concernent la technologie du contrôle du temps ainsi que la production d'énergie.

Pour le profane, le voyage temporel semble sortir d'une nouvelle de science-fiction ou bien d'un film Hollywoodien. Ce n'est plus le cas. C'est là, le futur est maintenant. Le futur de l'humanité sera déterminé par la façon dont cette technologie sera utilisée. Nous pouvons avoir un futur de matins ensoleillés et de sacs de billes comme nous pouvons subir un cauchemar Orwellien.      

Le Dr. Anderson a parlé publiquement de ses travaux dans une interview de 2 heures le 23 Décembre 2009 à l'occasion d'un exposé de ses recherches pour l' U.S. Air Force sur la maitrise du temps, travaux qui sont poursuivis dans son institut ainsi que dans d'autres organisations. Aujourd'hui il est le président et directeur de Anderson Multinational LLC, la société parente de l'Anderson Institute; leader de la recherche et du développement de la technologie de contrôle du temps.’’ Source

   
IP archivée
Un peuple de moutons finit par engendrer un gouvernement de loups. -Agatha Christie

DecemberTen

  • Administrateur
  • *******
  • En ligne En ligne
  • Messages: 7669
Re : David Lewis Anderson
« Réponse #12 le: 20 avril 2010 à 16:38:34 »

Ou cet homme est complètement délirant et dès lors, comment expliquer sa fondation et ses titres ?... Ou il sait de quoi il parle. Il n'y a que deux possibilités...
Hors quand il explique qu'il est possible de tuer son grand père sans que cela n'affecte sa propre existence (même si effectivement il peut y avoir un effet papillon dont on ne peut mesurer les conséquences, c'est évident), il est clair qu'ils ont expérimenté cela pour être si affirmatifs et pas seulement théorisé ou alors ils ont une perception du temps qui remet quelques principes fondamentaux de ce que nous connaissons de la physique au placard...
Oui mais voilà, si voyager dans le passé est possible mais dangereux du fait de l'interaction du voyageur par rapport à l'époque à laquelle il retourne, il en va évidement de même pour le voyage vers le futur. Car bien sur le voyageur interagit avec le futur mais peut provoquer un effet papillon à destination du futur du futur... et même sur le présent s'il revient...
Le temps vu de cette façon apparait comme de la pâte à modeler avec laquelle on peut "jouer" si l'on est capable de calculer les conséquences que certaines interactions d'un voyageur peut provoquer à un moment donné...
Et là, le voyage dans le temps devient presque un jeu...sans doute dangereux.
Quelles sont les limites ?
Il dit que le voyage dans le temps est possible, mais ne dit pas si l'interaction est parfaitement calculable. Donc, plutôt que voyage dans le temps puisqu'interaction dangereuse, il faudrait plutôt parler d'exploration neutre du temps, mais même ça, ça ne marche pas puisque le voyageur revient avec des informations qui vont influer sur le présent etc....
Dans ce cas, cela ressemble plus au miroir quantique qu'à un véritable voyage physique dans le temps.
Il y quelque chose qui cloche ou qui nous échappe c'est clair.
« Modifié: 20 avril 2010 à 17:25:25 par DecemberTen »
IP archivée

là et demain

  • Permissions restreintes
  • ***
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 2232
Re : David Lewis Anderson
« Réponse #13 le: 20 avril 2010 à 16:47:33 »

De façon exceptionnelle, je dis qu'évidemment, le voyage dans le temps est possible. Un milliardième de seconde de différence d'écoulement temporel est déjà un voyage dans le temps.
Celui qui a fait un voyage aller-retour Paris-Tokyo a vieilli un milliardième de seconde (ou quelque chose comme ça) moins vite que celui qui est resté à paris.
Donc il a voyagé dans le temps, puisqu'il revient à Paris à t0 + 1 milliardième de seconde.
Il a voyagé dans un futur de 1 milliardième de seconde.
IP archivée

DecemberTen

  • Administrateur
  • *******
  • En ligne En ligne
  • Messages: 7669
Re : David Lewis Anderson
« Réponse #14 le: 20 avril 2010 à 16:58:38 »

Oui là et demain et l'exemple le plus flagrant de cette démonstration est ce qui se passe entre les horloges de nos satellites ou de l'ISS qui sont désynchronisées par rapport à celles se trouvant sur Terre.
Il faut sans cesse tenir compte du décalage entre une clock en orbite et une qui est sur Terre.
Mais ça, c'est ce que nous savons et expérimentons à notre échelle et aux niveaux de connaissances de physique "lambda"...
Il ne t'est jamais arrivé de penser, non pas que nous avons tout faux, mais que nous ne connaissons pas le quart de la moitié du millième de la vérité physique ?
Moi si... et je pense même que ce fait expliquerait bien des choses que nous ne pouvons ni expliquer, ni même encore imaginer.
Combien de fois nos savants forts de leurs certitudes se sont plantés dans notre si courte histoire ?

Pour ceux que le voyage dans le temps intéresse, il y a un PDF de vulgarisation sur leur site expliquant les différentes hypothèses, possibilités de voyager dans le temps et certainement aussi leur approche (pas certain, je n'ai fait que survoler le doc).
http://www.andersoninstitute.com/documents/Time%20Control%20Technologies%20and%20Methods.pdf
Je pense qu'on ne peut pas rejeter tout en bloc avant d'avoir examiné leurs théories.
Donc au minimum repérer des incohérences.
Et si la vitesse de la lumière est l'incohérence, au moins examiner la suite en partant du principe que cette constante est franchissable...

Interview audio du Dr Anderson 24 décembre 2009: http://www.blogtalkradio.com/otherworldradio/2009/12/24/dr-david-anderson--time-travel-journeys-into-time-
« Modifié: 20 avril 2010 à 18:53:22 par DecemberTen »
IP archivée