Merci de vous connecter ou de vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Recherche avancée  

Nouvelles:

Les Forums de Radio Ici&Maintenant !

Auteur Sujet: Le mystère du vol MH370  (Lu 24758 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Gunt

  • *
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 12
Re : Le mystère du vol MH370
« Réponse #15 le: 12 Mars 2014 à 10:15:42 »

@Tartar et Al198, merci pour vos réponses
IP archivée

Al198

  • **
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 1385
Re : Le mystère du vol MH370
« Réponse #16 le: 12 Mars 2014 à 15:08:43 »

Récente conférence, des médias qui montrent l'impatience grandissante:

UPDATE [6:14pm]: Acting Transport Minister Hishamuddin Hussein and other officials just concluded a press conference with the media. It was an intense affair, with the media far more aggressive than they had been before.

Here are some highlights from what transpired:

Q : Il ya un manque de transparence et de communication . Qu'est-ce que la Malaisie cache ?
A: ce que nous traversons est sans précédent , pas facile de se coordiner avec de nombreux pays , tant de navires et une si vaste zone . Nous n'abandonnerons jamais l'espoir , nous le devons aux familles .

Q : Est-ce que l'avion a fait demi tour ?
A: Il ya un demi-tour "possible" . Pourquoi «possible» ? Parce que nous essayons de corroborer avec tous les radars , y compris les radars civils . Nous avons été très cohérent dans ce que nous avons dit au cours des derniers jours . La cible a disparu à 1:30 du matin . Le radar primaire ne l'a pas détecté à ce moment-là . Le radar de Defense primaire a été analysé même jour . Indication de possibilité de détour . C'est pourquoi la recherche a été menée dans le détroit de Malacca .
La dernière trace était à 02h15 , 200 milles au nord-ouest de Penang . Mais ne donne pas l'identification de l'aéronef.

Q : Vous ne semblez pas savoir ce qui se passe . C'est la confusion totale .
R: Je ne pense pas. C'est seulement la confusion si vous voulez voir la confusion .

Q : Qu'en est-il des informations contradictoires sur les cinq passagers ?
A: Les cinq passagers se trouvaient à bord . Aucun bagage déchargé . Ceux qui ont réservés qui ne sont pas arrivés ont été deplacés dans la liste de réserve ( en attente). Quatre ne se sont pas présentés . Les passagers mis en attente ont remplacés les quatre qui ne se sont pas présentés.

Sur la recherche d'un aéronef non identifié , voici ce qu'ils avaient à dire :
A: L'armée s'est posée afin de penser à des zones d'élargissement de la recherche . Nous avons été déconcertés qu'il n'y avait pas des signaux de détresse . Nous avons donc décidé que nous devrions examiner si notre radar de défense aérienne a suivi cet avion . Lorsque nous avons examiné les enregistrements , nous avons regardé s'il y avait une possibilité que l'avion ait fait demi tour . Nous ne sommes pas sûrs si c'est le même avion , mais c'est dans la même zone . Nous ne l'avions pas suivi en temps réel . Nous avons vu l'enregistrement de données .

Q: Pourquoi les avions de chasses n'ont pas intercepté l'OVNI ?
A: Pour les opérateurs de radar , c'est une trace d'un avion civil allant vers le nord et non classé comme hostile .

Source

Malaysia Airlines. "Bonne nuit", le dernier message envoyé par le Boeing

Ces mots ont été prononcés par l'un des pilotes au moment où le Boeing quittait l'espace aérien malaisien pour entrer dans l'espace aérien vietnamien, selon les propos de l'ambassadeur malaisien à Pekin, Iskandar Sarudin, rapportés par le journal Straits Times de Singapour.
Appel à la patience

Pressé par les familles d'apporter des réponses aux nombreuses questions que pose la mystérieuse disparition de l'avion et le fait que cinq jours de recherches n'ont rien donné, l'ambassadeur a estimé que "le temps (n'était) pas venu" de révéler les informations transmises par les militaires aux autorités civiles.

Il a également défendu l'équipe après qu'une chaîne de télévision australienne eut accusé le co-pilote Fariq Abdul Hamid, 27 ans, d'avoir enfreint les règles de l'aviation civile en 2011 en laissant entrer deux jeunes Sud-Africaines dans le cockpit durant un vol.

Source

La réponse de l'ambassadeur est pour le moins intriguante... Bavure qui ne dit pas son nom ?
« Modifié: 12 Mars 2014 à 17:02:02 par Al198 »
IP archivée
"Un peuple prêt à sacrifier un peu de sa liberté pour un peu plus de sécurité ne mérite ni l'un ni l'autre et fini par perdre les deux" Benjamin Franklin

Tartar

  • ***
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 2381
Re : Le mystère du vol MH370
« Réponse #17 le: 12 Mars 2014 à 19:45:39 »

Oui , on dirait que l'ambassadeur a mauvaise conscience et qu'il couvre les militaires...il y a des sous-entendus...
IP archivée
Tout envisager, ne rien croire.

Al198

  • **
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 1385
Re : Le mystère du vol MH370
« Réponse #18 le: 13 Mars 2014 à 01:46:33 »

Image de possible débris dévoilé par la Chine:

EN DIRECT. Boeing disparu: Des restes de l’avion repérés sur des images satellites chinoises?

0h45: Beaucoup de questions, aucune réponse
Les images sont passées au crible par des experts. Pourquoi sont-elles aussi floues (est-ce la meilleure résolution possible ou ont-elles été floutées par les autorités chinoises)? Des débris de cette taille peuvent-ils flotter? (cela dépend de l'heure exacte des clichés, visiblement pris au lendemain de l'accident). Des débris seraient-ils aussi rapprochés (cela dépend des courants). Bref, on attend une déclaration officielle des autorités, alors qu'il est 7h45 à Pékin.

0h00: Des vaisseaux chinois participent aux recherches
Selon la télévision chinoise CCTV America, plusieurs navires et hélicoptères participent aux recherches dans la zone où se trouvent des débris potentiels.

    #Chinese ships & planes to help search for #MH370 #China's satellite found possible derbies. Verification in progress pic.twitter.com/fJUWQPHR9a
    — CCTV America (@CCTV_America) March 12, 2014

23h55: S'il s'agit bien de débris, que sont-ils devenus depuis dimanche?
Les images datent de dimanche. Selon des experts chinois cités par CCTV, en général les plus gros débris coulent mais il devrait rester des plus petits à la surface, ainsi que des nappes de carburant. Mais après 4 jours, tout a sans doute dérivé.

23h40: Des coordonnées en accord avec le témoignage d'un ouvrier pétrolier?
Mercredi, un ouvrier d'une plateforme pétrolière a écrit à son employeur, affirmant qu'il avait aperçu ce semblait être un avion en flammes, au moment de la disparition du Boeing de Malaysian Airlines. Selon lui, la zone était située à 50-70 km au sud du Vietnam, un périmètre qui semble proche des coordonnées GPS des images satellites chinoises et de la route habituelle du vol.

23h25: La confusion règle
Sur CNN, le directeur de l'aviation civile malaysienne, Abdul Rahman, précise qu'à 6h locales, les autorités malaysiennes n'avaient pas encore reçu, ou vu, les images satellites chinoises.  On ne sait pas, pour l'instant, si la Chine a envoyé déjà envoyé des secours. Au vu des nombreuses tergiversations de Kuala Lumpur sur les recherches, Pékin a pu décider de prendre les choses en main.

23h10: Des images publiées il y a plusieurs heures
Elles ont été publiées mercredi soir à Chine (mi-journée en France) sur le site officiel chinois de l'agence pour la Science. L'antenne américaine de la télévision chinoise d'Etat CCTV les a tweetées il y a plus de 8h (15h à Paris) mais personne n'a, semble-t-il, embrayé.

    Image from Chinese satellite on 9th shows an object in the possible site of MH370. Verification is in progress. pic.twitter.com/Ag1FExZLUz



— CCTV America (@CCTV_America) March 12, 2014

Source
IP archivée
"Un peuple prêt à sacrifier un peu de sa liberté pour un peu plus de sécurité ne mérite ni l'un ni l'autre et fini par perdre les deux" Benjamin Franklin

zetareticuli

  • *
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 4791
Re : Le mystère du vol MH370
« Réponse #19 le: 13 Mars 2014 à 02:39:12 »

Ils se trouveraient dans le Golfe de Thaïlande, à mi-chemin entre la Malaisie et le Vietnam, près de la route classique du vol...

2h15: Aucune explosion détectée par les satellites américains
 Les satellites espions américains n'ont repéré aucune explosion aérienne au moment où le contrôle aérien a perdu le contact avec Boeing 777 de Malaysia Airlines disparu samedi, ont déclaré des responsables américains mercredi. Le gouvernement américain a déjà utilisé dans le passé son réseau de satellites pour repérer des sources de chaleur nées d'explosions d'avions dans le ciel, mais dans ce cas précis, rien n'a été trouvé.

1h30: Les trois images en vidéo
Voici un segment la télévision chinoise CCTV America montrant les trois fameuses images:

Chinese satellite images show possible floating objects linking to MH370

Source

Pas d'explosion en vol donc, reste à voir si ces débris sont bien ceux de l'avion.
« Modifié: 14 Octobre 2015 à 00:34:05 par katchina »
IP archivée
"Quand le sage montre la lune, l'idiot regarde le doigt"

Al198

  • **
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 1385
Re : Le mystère du vol MH370
« Réponse #20 le: 13 Mars 2014 à 12:25:43 »

Oh la la, mais c'est un vrai mic mac ces recherches !

Avion disparu: Les photos du satellite chinois dévoilaient-elles des débris?

AVION - Les recherches sur place n'ont pas permis de retrouver la trace de l'avion disparu samedi dernier...

Imbroglio autour des photos satellites chinoises. L'Administration d'Etat des sciences, des technologies et de l'industrie pour la défense a publié mercredi trois photographies, où apparaissaient de grands objets flottants dans la mer, dans la zone où a disparu l'avion de Malaysia Airlines.
Aucun débris retrouvé sur place

Les images, prises dimanche, n'ont été rendues publiques que plusieurs jours plus tard, et on ignore si elles ont été communiquées entretemps à la Malaisie. Mais les avions envoyés jeudi par le Vietnam et la Malaisie sur place n'ont pour le moment repéré aucun débris. Pour Morris Jones, analyste spatial indépendant basé en Australie, la publication de ces clichés par Pékin relève d'une exceptionnelle transparence, car le programme spatial chinois, qui dépend de l'armée, demeure entouré du plus grand secret.

« Les images satellites sont des outils stratégiques qui ont des applications militaires, et les Etats sont généralement réticents à montrer ce dont leurs satellites sont capables », a-t-il expliqué à l'AFP. « Les véritables images étaient sans doute de meilleure qualité que celles qui ont été transmises aux médias », a ajouté l'expert. Les autorités les ont diffusées avec une résolution suffisante pour « montrer quelque chose », mais elles ont été « altérées pour dissimuler les aptitudes précises du satellite », a-t-il estimé.

Si les capacités spatiales chinoises restent loin derrière celles des Etats-Unis, le pays a fait d'importants progrès ces dernières années et espère lancer une station spatiale indépendante en 2020.
Pour la Malaisie, les photos ne dévoilent aucun débris

Entre le début des recherches samedi et mardi matin, les dix satellites redirigés par la Chine ont recueilli des informations sur une zone de 120.000 kilomètres carrés, presque la superficie de la Grèce, ont précisé les autorités. Interrogé sur la nature des débris repérés, un responsable du Centre chinois de gestion de données et d'applications satellites (CRESDA) a indiqué à l'AFP que l'analyse des images se poursuivait: « Nous n'avons pas encore tiré de conclusion ».

Quant au délai de quatre jours entre la prise des clichés et leur publication, Merry Jones n'y voit « absolument rien de suspect ». « Le satellite doit se mettre en position, prendre la photo, l'envoyer à une station au sol et il faut encore qu'elle soit analysée. Et n'oubliez pas qu'au sol, les analystes ont probablement une énorme quantité d'informations à examiner », a-t-il expliqué.

De leur côté, les autorités malaisiennes ont estimé jeudi que ces photos avaient été diffusées « par erreur et ne montraient aucun débris » en réalité.
O.G. avec AFP

Sourcehttp://www.20minutes.fr/monde/1322266-avion-disparu-les-photos-du-satellite-chinois-devoilaient-elles-des-debris
modération: adresse invalide
lien: http://www.20minutes.fr/monde/1322266-avion-disparu-les-photos-du-satellite-chinois-devoilaient-elles-des-debris

Une dernière conférence sur les live en anglais pleine de démentis, outres ces débris il y avait également une infos comme quoi 4h après la disparition l'avion volait encore (grace aux soi disante donnée envoyées a Boeing et RR) ce qui a fait penser apparement un temps que l'avion avait pu descendre sous radar et caché quelque part. Il me semble donc avoir compris que Rolls Royce et Boeing denie avoir reçu ces données après disparition.

Rappel pour suivre tout cela:

Pour les spéculations intéressantes, et explications:
Above Top Secret

Pour les lives:
Guardian

« Modifié: 14 Octobre 2015 à 00:34:59 par katchina »
IP archivée
"Un peuple prêt à sacrifier un peu de sa liberté pour un peu plus de sécurité ne mérite ni l'un ni l'autre et fini par perdre les deux" Benjamin Franklin

DecemberTen

  • Administrateur
  • *******
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 7634
Re : Le mystère du vol MH370
« Réponse #21 le: 13 Mars 2014 à 17:28:05 »

S'il leur faut 10 satellites pour balayer 120000 KM2, imagine la définition potentielle d'un de ces satellites.
Raconter ça, c'est déjà donner beaucoup de précisions aux états qui s'intéressent aux possibilités de la Chine, soit tout le monde...

Tartar

  • ***
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 2381
Re : Le mystère du vol MH370
« Réponse #22 le: 13 Mars 2014 à 18:13:43 »

+1
Avec de telles ressources repositionnables il est étonnant de ne rien trouver "parce qu'associé à de la reconnaissance de formes" on doit distinguer un bout de siège d'avion d'un bout de liège...
La défense malaise est ambigüe et la vérité doit être ailleurs comme suggère le WSJ:
« DESTINATION SECRÈTE »
« Les responsables américains du contre-terrorisme explorent la piste selon laquelle un pilote ou quelqu'un à bord a pu le détourner vers une destination secrète après avoir intentionellement coupé les transpondeurs » [émetteurs-récepteurs radio], écrit The Wall Street Journal, citant un enquêteur américain chargé du dossier. L'avion pourrait ainsi avoir été détourné « avec l'intention de l'utiliser plus tard, à d'autres fins »

http://www.lemonde.fr/asie-pacifique/article/2014/03/13/le-vol-mh370-pourrait-avoir-continue-plusieurs-heures_4382082_3216.html
IP archivée
Tout envisager, ne rien croire.

Tartar

  • ***
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 2381
Re : Le mystère du vol MH370
« Réponse #23 le: 13 Mars 2014 à 19:23:59 »

Les résolutions actuelles des satellites espions sont secrètes mais on peut compter sur la performance des chinois dont le budget défense est colossal.
Israel est en pointe:
http://nanojv.wordpress.com/2014/03/12/8200-9900/
http://nanojv.wordpress.com/2012/01/09/ofeq-11-camera-multispectrale/
Mieux que 70 cm à 300km en 2006 alors en 2014 on ferait mieux que 10cm.
http://nanojv.wordpress.com/2010/06/23/ofeq9-ncw/
IP archivée
Tout envisager, ne rien croire.

Tartar

  • ***
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 2381
Re : Le mystère du vol MH370
« Réponse #24 le: 14 Mars 2014 à 09:28:41 »

Dans les avant-derniers développements, les dépêches suggéraient que les réacteurs équipés de sonde de « monitoring » émettant épisodiquement leur diagnostic lançaient encore des messages quelques heures après la perte de contact. Un scénario pas moins crédible que d’autres est en effet celui d’une soudaine dépressurisation, incapacitant l’équipage par hypoxie, mais laissant le pilote automatique maintenir l’altitude de l’avion (mais pas forcément son cap) jusqu’à épuisement du carburant, 2 cas ou 3 s’étant déjà vus (Vol 522 Hélios Airways, Vol South Dakota Learjet, Vol Australia Beechcraft).
IP archivée
Tout envisager, ne rien croire.

Al198

  • **
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 1385
Re : Le mystère du vol MH370
« Réponse #25 le: 14 Mars 2014 à 12:40:14 »

Effectivement, cela rejoindrait de même les craintes concernant l'intégrité du fuselage, checké il y a 6 mois il me semble. Ou bien un détournement en bonne et due forme. Parce que le transpondeur n'aurait pas de raison de se couper avec une depressurisation non ?
IP archivée
"Un peuple prêt à sacrifier un peu de sa liberté pour un peu plus de sécurité ne mérite ni l'un ni l'autre et fini par perdre les deux" Benjamin Franklin

Tartar

  • ***
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 2381
Re : Le mystère du vol MH370
« Réponse #26 le: 14 Mars 2014 à 13:22:27 »

Oui Al198
Le transpondeur peut être coupé à la console ou brouillé HF mais pas se couper seul.
La thèse du détournement reste envisageable.
Cependant:
 Et même si on avait intentionnellement coupé les transpondeurs (émetteur-récepteur radio), comme l'écrit le Walt Street Journal, "l'avion aurait continué d'émettre sa position via le satellite. Il aurait donc dû être localisé", martèle-t-il. (C Naudin).
Source

Admin: lien rectifié
« Modifié: 14 Mars 2014 à 15:23:32 par DecemberTen »
IP archivée
Tout envisager, ne rien croire.

elevenaugust

  • Administrateur
  • *******
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 3397
  • APPONO ASTOS
Re : Le mystère du vol MH370
« Réponse #27 le: 14 Mars 2014 à 22:53:39 »

D'après le dernier article du New York Times qui cite les données radars transmises par les militaires malaisiens à la Chine et aux USA, l'avion serait monté au-dessus de son altitude plafond, à 45.000 pieds (13.700 m), peu après sa disparition et son virage abrupt vers l'ouest.

A cette altitude, une dépressurisation de la cabine est possible (quoique nous ne somme pas beaucoup plus haut que l'altitude maximale de 13.140m - source), rendant inconscient tout ou partie de l'équipage et des passagers. Cette information est à mettre en relation avec une autre affirmant que l'avion aurait encore volé pendant au moins 4 heures (après ses changements de caps et d'altitudes erratiques) en continuant de "pinger" automatiquement vers les satellites.

Puis, il serait descendu de façon inégale jusqu'à 23.000 pieds (7.000 m), soit en-dessous de son altitude de croisière, en approchant de l'île de Penang, avant de monter à une altitude plus élevée et de voler vers le nord-ouest (encore un changement de cap) par le détroit de Malacca vers l'océan Indien.

Bizarrement, les données transmises de façon automatisée à Rolls-Royce montrent une chute vertigineuse de 40.000 pieds en une minute. Les enquêteurs qualifient ces données d'inexactes, car l'avion n'aurait pas pu descendre aussi rapidement en si peu de temps.

Qu'a t-il bien pu se passer de dramatique (et de soudain pour que personne ne puisse envoyer de message) dans la cabine de pilotage?  ???
« Modifié: 14 Mars 2014 à 23:57:45 par elevenaugust »
IP archivée
IPACO, le nouvel outil destiné aux analyses photos et vidéos d'ovnis est en ligne: www.ipaco.fr

DecemberTen

  • Administrateur
  • *******
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 7634
Re : Le mystère du vol MH370
« Réponse #28 le: 15 Mars 2014 à 10:40:21 »

Je pense qu'ils se trouve devant la quasi évidence que ce soit un des pilotes (ou les deux) qui soit à l'origine du détournement, et cela ne fait, ni très propre pour le gouvernement malais, ni pour la compagnie qui est d'ailleurs très bien cotée internationalement.
Depuis le début, on sent une très grande réticence à aborder cette possibilité, voire même un blocage.
Au début, ils ont brossé le portrait des pilotes comme tels; le commandant plus âgé, un vétéran fou d'aviation et qui aurait même construit son propre simulateur chez lui, et le quo-pilote, un "brave garçon, très croyant et très pratiquant, qui allait régulièrement à la mosquée..., fils d'un haut responsable du ministère des travaux publics d'un des Etats de Malaisie, il suivait aussi, des cours d'éducation religieuse".
Je pense qu'un détournement de cette envergure, évitant les radars, déconnectant toutes transmissions etc... ce n'est pas à la portée de tout le monde; de plus, il faut encore entrer dans le cockpit et neutraliser l'équipage.
On ne peut pas faire l'impasse sur cette possibilité.

Changement de trajectoire du vol MH370 : un acte "délibéré"
« Modifié: 14 Octobre 2015 à 00:35:28 par katchina »
IP archivée

Al198

  • **
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 1385
Re : Le mystère du vol MH370
« Réponse #29 le: 15 Mars 2014 à 11:15:43 »

Absolument DT, de plus je retiendrais la "reconnaissance" de ces faits par les Malaisiens, a rapprocher des paroles de l'ambassadeur malaisien aux familles chinoises disant que le temps n'était pas venu de dire ce que les militaires avaient transmis aux autorités civiles (il y a deux ou trois jours il me semble). J'ai comme l'impression d'une menace subite sur l'avion dans l'entrée de l'espace vietnamien, juste avant la Chine donc, une prise de conscience de cette menace par on ne sait quel moyens, puis le pilote "efface" l'avion des radars. Dans cette optique il serait malvenu de lancer les recherches sur cette piste, pouvant mener au commanditaires de cette menace.

Le vol MH370 a bien continué de voler après sa disparition des radars


Les dernières communications enregistrées entre l'avion et des satellites ont eu lieu « 6 heures » après la disparition des écrans radars du Boeing, a encore précisé le premier ministre. Il a enfin expliqué que les recherches allaient désormais se focaliser sur deux « couloirs prioritaires », qui excluent la mer de Chine : l'un entre le Kazakhstan et la Thaïlande, l'autre entre l'Indonésie et l'océan Indien.

    MAP: Shows two possible corridors that Malayasian Prime Minister mentioned for flight #MH370 #MalaysiaAirlines http://t.co/T5kQaNOaje
    — Kenny Holmes (@KHOLMESlive)

« Clairement, nous entrons dans une nouvelle phase de l'enquête », a-t-il conclu, sans laisser la possibilité aux journalistes du monde entier présents dans la salle de poser des questions.

PERQUISITION CHEZ LE COMMANDANT DE BORD

Après la conférence de presse du premier ministre, une perquisition a eu lieu au domicile du pilote du vol MH370. Des policiers sont arrivés au domicile du capitaine Zaharie Ahmad Shah, 53 ans, samedi après-midi, peu après la fin de la conférence de presse de Najib Razak.

Quelques heures plus tôt, l'AFP avait évoqué le détournement par une personne « expérimentée » du Boeing 777, sachant éviter les radars civils.

Il s'agit « forcément [d']un pilote expérimenté, compétent et en activité », a expliqué à l'AFP un haut responsable militaire. Cette théorie se base sur des données relevées par un radar militaire, non publiées, a ajouté le militaire sous couvert de l'anonymat.

Source
IP archivée
"Un peuple prêt à sacrifier un peu de sa liberté pour un peu plus de sécurité ne mérite ni l'un ni l'autre et fini par perdre les deux" Benjamin Franklin