Merci de vous connecter ou de vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Recherche avancée  

Nouvelles:

Les Forums de Radio Ici&Maintenant !

Auteur Sujet: A propos de Jacques Vallée  (Lu 24653 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

verso

  • *
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 541
  • Admirateur
Re : A propos de Jacques Vallée
« Réponse #30 le: 26 Novembre 2010 à 10:50:34 »

Citer
telle que celle d'Alexandre le Grand qui voit un objet volant tirant des rayons lumineux. Ils expliquent qu'après avoir retracé l'histoire, il s'avère qu'il s'agissait de poudre à canon et non d'un OVNI.

De la poudre à canon au temps d'Alexandre ?  :o ??? :o
IP archivée
Nul ne peut atteindre l'aube sans passer par le chemin de la nuit

djshotam

  • **
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 1598
Re : Re : A propos de Jacques Vallée
« Réponse #31 le: 26 Novembre 2010 à 11:20:18 »

Citer
telle que celle d'Alexandre le Grand qui voit un objet volant tirant des rayons lumineux. Ils expliquent qu'après avoir retracé l'histoire, il s'avère qu'il s'agissait de poudre à canon et non d'un OVNI.

De la poudre à canon au temps d'Alexandre ?  :o ??? :o


ca m'a fait tilté aussi ;D

étonnant de la part de Jacques Vallée....
IP archivée
Cordialement,
djshotam



contre la peur, il vous faut une arme, et l'humour en est une.

Tartar

  • ***
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 2385
Re : A propos de Jacques Vallée
« Réponse #32 le: 26 Novembre 2010 à 11:27:56 »

A vérifier mais les chinois l'avaient sans doute au 6° siècle avant JC.
Facile à copier.
http://www.cepi.asso.fr/articles/36.htm
IP archivée
Tout envisager, ne rien croire.

-Vod-

  • **
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 1170
Re : A propos de Jacques Vallée
« Réponse #33 le: 26 Novembre 2010 à 11:51:41 »

Il semblerait que certains auteurs tels que Claudien ou Philostrate rapportent l'utilisation de ce qui semble être des feux d'artifices dans la grèce antique.
IP archivée

torqué

  • *
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 718
  • en Avant, Calme et Droit
Re : A propos de Jacques Vallée
« Réponse #34 le: 26 Novembre 2010 à 20:12:26 »


Bonsoir
Tartar
Merci pour  la source que tu indiques où il est bien dit que les chinois connaissaient l’existence du salpêtre nécessaire à la poudre à canon depuis longtemps mais ce n’est aux environs du Xéme siècle qu’ils conçurent les premières armes à feu, date très éloignée de l’époque d’Alexandre le Grand.

Alexandre le Grand (Alexandre III de Macédoine)
21 juillet -356 - 13 juin -323
L’empire d’Alexandre
Durant l’hiver -338/-337 Philippe de Macédoine avait constitué la ligue de Corinthe qui avait déclaré la guerre à la Perse. Alexandre fut le continuateur de l’œuvre de son père.
   En -334 Alexandre passe en Asie et, dès mai, remporte la bataille du Granique. Dans la foulée Sardes est prise, puis Halicarnasse est assiégée et prise. À l’hiver il est à Gordion où selon la légende, il coupe le nœud gordien.
   En -333 il vainc Darius III à la bataille d’Issos.
   En -332 il conquiert la Phénicie et assiège Tyr. À l’automne il entre en Égypte.
   En -331 il fonde Alexandrie d’Égypte. Le 1er octobre il remporte la bataille de Gaugamèles, pour ensuite entrer en vainqueur à Babylone et à Suse.
   En -330 la Médie et le pays des Parthes sont conquis. Courant juillet, Darius est assassiné.
   En -329 il traverse le Caucase indien (Hindu-Kuch) et parvient en Bactriane. Puis passant le fleuve Amou-Daria poursuit en Sogdiane.
   En -328 il épouse Roxane.
   En -327 poursuit son trajet vers l’Inde. Mais à l’automne -326 les troupes se révoltent lorsqu’il souhaite traverser le fleuve Hydaspe. Il fait ériger douze autels marquant le point extrême de sa progression à l’Est.
   En -324 il est de retour à Suse, et à Babylone au printemps -323. C’est là qu’il meurt subitement des conséquences d’un mal qui pourrait avoir été une forme de paludisme, probablement aggravé par l’épuisement.

Source : http://www.histoiredumonde.net/article.php3?id_article=961

La poudre à canon

Il semble que les Chinois, désireux de trouver des remèdes pour prolonger la vie, s'étaient lancés dans une exploration systématique de nombreuses substances. Au IXè siècle, ils découvrirent ainsi les propriétés explosives du salpêtre, le composé principal de la poudre. Un ouvrage de cette époque recommande de ne pas utiliser cette substance en mixture avec d'autres produits sous peine de voir l'ensemble exploser. Cependant, ce n'est que deux siècles plus tard, dans un traité militaire daté de 1044, qu'en est donnée la composition exacte. L'idée est alors rapidement utilisée pour fabriquer les premières bombes, puis les premiers fusils.

L'invention de la poudre à canon est transmise à l'Europe au XIIIè siècle par l'intermédiaire des Arabes.

Au tout début de notre ère, les Chinois font une découverte capitale. Un produit naturel, le salpêtre (sel de pierre) possède la propriété remarquable d’entretenir et d’activer les combustions. Ce dit salpêtre, en fait un mélange de nitrates contenant principalement du nitrate de potassium (KNO3) abonde en Chine.

Les Chinois préparèrent un produit vivement combustible par mélange intime de charbon, de soufre et de salpêtre. L’ancêtre de la poudre à canon venait de voir le jour ; le premier texte à en faire mention est un traité d’alchimie chinois du 10ième siècle.

A noter que l’Inde, presqu’en même temps que la Chine, connut les mêmes développements, ses habitants attribuant l’invention de la poudre à un Dieu, Visvocarma.

Dès l’Antiquité, les contacts commerciaux s’établirent entre la Chine et l’Empire Romain par les routes de la soie. Toutefois, ce n’est qu’à la fin du 7ième siècle que le secret de la poudre, ou du moins du salpêtre, passe en Occident.

 En 1204 l’armée des Croisés met le siège devant Constantinople et enlève la ville, ruinant du même coup le monopole grec relatif à l’utilisation du salpêtre.

   Or à cette époque, au début du 13ième siècle et indépendamment de ces événements, les Arabes à leur tour voient arriver chez eux la révélation des propriétés du salpêtre et de la poudre noire, toujours en provenance de Chine avec laquelle ils entretiennent des relations depuis le 8ième siècle1. Immédiatement ils s’empressent de les mettre en œuvre pour soutenir leurs conflits.
Mais alors que les Byzantins réservaient le feu grégeois presque exclusivement aux affrontements navals, les Arabes sauront l’utiliser dans les batailles terrestres, notamment lors des Croisades, sous toutes ses formes possibles et imaginables, souvent de façon plus spectaculaire que franchement ‘‘vulnérante’’. Joinville rapporte ainsi le bombardement de l’armée de Saint-Louis : « Un soir advint que les Turcs amenèrent un engin qu’ils appelaient la pierrière, un terrible engin à malfaire, et par lequel ils nous jetaient le feu grégeois. Cette première fois, ils atteignirent nos tours en bois ; mais incontinent le feu fut éteint par un homme qui avait cette mission. La manière du feu grégeois était telle qu’il venait devant nous aussi gros qu’un tonneau, avec une queue d’une grande longueur. Il faisait tel bruit qu’il semblait que ce fut foudre qui tombait du ciel et comme un grand dragon volant dans l’air avec une traînée lumineuse. »

Source : http://ours.courageux.pagesperso-orange.fr/poudre.htm

Cherchez  l’erreur…..
IP archivée

Bimap

  • Invité
Re : A propos de Jacques Vallée
« Réponse #35 le: 27 Novembre 2010 à 19:55:39 »

Des chercheurs étudient les OVNIs de l’antiquité – 2ème partie

Suite & fin de l'article publié avant-hier :

CL : Les gens sont souvent amenés à penser que le gouvernement en sait plus qu'il ne le dit, et qu'il y a une sorte de conspiration générale pour cacher les faits. Vous avez résisté à cette tentation conspirationniste. Mais face a des preuves crédibles, comment évitez-vous de voir les choses de cette façon ?

JV : Vous savez, il y a une grande différence entre une grande accumulation de données et trouver une explication. Par exemple, il y a beaucoup de données sur les gens qui meurent du cancer tous les jours. Nous avons des échantillons, des radios, nous avons toutes les informations sur ce qui leur est arrivé.
Et nous avons utilisé les plus hautes technologies pour résoudre ce problème depuis 50 ans. Mais nous ne savons toujours pas comment soigner le cancer. Donc il y a une grosse différence entre dire que "le gouvernement doit avoir beaucoup de données" et dire que "le gouvernement sait ce que c'est".     

Ma conclusion sur le sujet est qu'une partie du gouvernement doit avoir une énorme quantité de données qui devrait être livrée à la communauté scientifique. De quoi ont-ils peur ? La bonne façon de s'attaquer au problème est de fournir aux scientifiques l'accès à ces données, afin qu'ils puissent entrer en compétition en essayant de trouver une explication. C'est de cette façon que les logiciels sont conçus.
C'est ainsi qu'Internet a été créé. Je le sais par expérience professionnelle. Comme vous le savez, j'ai travaillé sur ARPANET comme chercheur, j'étais même l'un des principaux. Nous l'avons fait par petites équipes, travaillant en compétition pendant 2 ou 3 ans, et c'est comme cela que l'on fait de la science. Qu'y a-t-il de mal à cela ?     
Nous savons qu'il y a des données. Ceux d'entre nous qui ont étudié le sujet ont parlé avec les pilotes et les opérateurs radar qui disent qu'après une observation, un couple d'officiels en jeans arrivait d'on ne sait où pour confisquer les bandes ou les films, et ils les emmenaient quelque part et personne ne les revoyait plus jamais. C'est arrivé suffisamment souvent pour savoir que les données ne sont pas n'importe où.

Vous savez comment le gouvernement fonctionne : ils accumulent des choses dont ils ne font jamais rien. J'adorerai certainement voir ces données, tout comme bon nombre de mes collègues.

Aussi je crois qu'il devrait y avoir une plus grande ouverture, spécialement des militaires. Il peuvent retirer tout ce qui est confidentiel ou classifié. Si les données proviennent d'un type de radar spécial, nous n'avons pas besoin de savoir quel type de radar. Nous devons juste savoir ce qu'était le phénomène et travailler à partir de ça.

En conséquence, je suis d'accord avec les gens qui souhaitent la divulgation. Je n'ai aucune preuve me disant que le gouvernement a la solution du problème, mais je me trompe peut-être. Le gouvernement ne me dit pas ce qu'il fait.
CL : Vous travaillez sur le sujet depuis des décennies maintenant. Comment le ressentez-vous ? Avez-vous peur ? Pour beaucoup de gens, cela peut devenir plutôt inquiétant.

JV : Tout d'abord, je ne suis certainement pas frustré. Nous faisons beaucoup de progrès, et ce livre en est un exemple. Nous pensons que ce n'est que le début. Ce livre va stimuler les universitaires dans d'autres pays pour qu'ils regardent dans leurs propres archives. C'est excitant.

Nous avons longtemps travaillé, et nous n'avons pas de réponse - mais la science est ainsi faite. J'ai travaillé à l'université du Texas sur la structure des galaxies, et nous ignorons toujours quelle est cette structure. Nous sommes perplexes devant la "matière noire" et ce genre de choses. Il y a très peu de sciences qui donnent des réponses définitives dans votre vie. Vous pouvez travailler pendant des décennies sur le cancer pour ne voir qu'une amélioration marginale des chances de succès.     
     
Personnellement, je n'ai jamais eu peur du phénomène. Il m'arrive de ressentir une certaine crainte. La chose qui nous a fait continuer pendant ces 6 années de travail sur ce livre est que la matière à étudier est vraiment incroyable. Ici vous avez Michel-Ange observant un triangle dans le ciel. Là vous avez Cassini qui observe quelque chose dans le ciel, et qui ne publiera rien à ce sujet jusqu'à ce qu'il l'observe une seconde fois, plusieurs années après. Cela ne touche pas seulement à l'histoire des sciences, mais également à l'histoire de la culture.


CL : Si vous pouviez changer quelquechose sur la façon dont le phénomène est traité dans les média, que changeriez vous ? Quel serait votre conseil ?

JV : Si vous vous promenez dans les rues de Seattle ce soir et que vous observez quelque chose dans le ciel, où iriez-vous en parler ? Si vous appelez l'Air Force, ils vous diront, "Nous ne sommes plus en charge de ça". Si vous appelez un observatoire, ils vous riront au nez.

Si vous allez vers la police, ils vous diront "nous avons d'autres chats à fouetter". Vous n'aurez nulle part où aller. Donc vous appellerez peut-être un journal, lequel écrira un article au second degré sur une personne ayant probablement un peu trop bu. Et s'en sera fini. Vous n'en parlerez plus nulle part après ça.
Pourquoi ne pas monter quelques petits projets scientifiques avec un numéro d'appel largement diffusé, où les gens seraient pris au sérieux ? Encore une fois, la plupart de ces témoignages seraient expliqués très rapidement. Les gens confondent Vénus et un vaisseau spatial, ils confondent la Lune montant au travers du brouillard, avec une soucoupe volante. La plupart des témoins cherchent sincèrement une explication ordinaire, et si vous leur donnez, ils sont contents. Mais de temps en temps vous avez quelque chose qui n'a pas d'explication, et vous devez entamer des recherches.

Donc je mettrai en place 4 ou 5 petits projets dans ce genre dans le pays, afin de s'occuper du sujet sans idées préconçues, sans dire notamment que c'est une invasion aliène ou quoique ce soit dans ce genre. C'est potentiellement un phénomène très important.     


Le top 10 des OVNIs pré-20° siècle selon Jacques Vallée :
     
- 7 Juillet 1015 : des objets émergent "d'étoiles mères" au dessus de Kyoto au Japon.
- 2 Octobre 1235 : des étoiles tournoyantes sont vues au dessus du Japon. Les astrologues disent que "c'est seulement le vent qui fait osciller les étoiles".
- 3 Juin 1277 : le poète chinois Liu Ying immortalise une observation de soucoupe volante dans un poème intitulé "Evènement vu à l'aube"
- 1 Novembre 1461 : le conseiller juridique de Pilippe III, duc de Bourgogne, décrit un objet brillant montant en spirale, tournant sur lui même comme une montre, puis disparait.
- 1513 : Michel-Ange observe une lumière triangulaire avec trois queues de différentes couleurs. Il en a même fait une peinture, mais celle-ci n'a pas survécu.
- Mars 1638 : le colon puritain James Everll et deux de ses compagnons observent un objet brillant apparaissant dans le ciel au dessus de la Muddy River au Massachussett... et ont une expérience de "temps manquant".
- 14 Septembre 1641 : un chroniqueur arménien décrit l'apparition d'une lumière qui "tournait sur un axe comme une roue" dans le ciel et qui s'en est allée.
- 25 Janvier 1672 : alors qu'il officiait à l'Observatoire de Paris en tant que directeur, l'astronome Giovanni Cassini aperçoit un objet qu'il prend pour une lune de Vénus. Il annonce sa découverte après avoir réaperçu l'objet en 1686. Mais il n'existe aucune lune comme celle-ci. (La lune hypothétique, qui s'était faite appeler Neith, a également été reportée par d'autres astronomes. Les scientifiques avaient spéculé que l'objet n'était en réalité qu'une illusion d'optique ou une étoile proche)
- 7 Septembre 1820 : l'astronome François Arago, directeur de l'Observatoire de Paris, observe une formation d'objets inconnus tournant avec une "précision militaire" pendant une éclipse de Lune.
- L'équipage du navire anglais Victoria dit avoir vu "trois corps lumineux" sortir de la mer entre Malte et la Turquie. - Source   
Bimap, pour Ovnis-USA
IP archivée

Argolus

  • Permissions restreintes
  • *
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 557
Re : A propos de Jacques Vallée
« Réponse #36 le: 28 Novembre 2010 à 15:42:06 »

Une petite explication ou un commentaire, peut-être, pour la photo noir & blanc de 1878 ?
IP archivée

Dahut

  • *
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 13
Re : A propos de Jacques Vallée
« Réponse #37 le: 28 Novembre 2010 à 20:55:34 »

Le site UFO & ART contient une multitude d'analyses extrêmement pertinentes d'objets et de peintures contenant ce qu'on prend à première vue pour des OVNIS, mais qui avec une très bonne connaissance de l'histoire des religions, s'avère souvent être tout autre chose.
http://www.sprezzatura.it/Arte/Arte_UFO_fr.htm
IP archivée

katchina

  • Administrateur
  • *******
  • En ligne En ligne
  • Sexe: Femme
  • Messages: 18315
Re : A propos de Jacques Vallée
« Réponse #38 le: 28 Novembre 2010 à 23:53:20 »

IP archivée
J'veux du soleil dans ma mémoire

djshotam

  • **
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 1598
Re : Re : A propos de Jacques Vallée
« Réponse #39 le: 01 Décembre 2010 à 17:54:37 »

Une petite explication ou un commentaire, peut-être, pour la photo noir & blanc de 1878 ?


j ai récupéré la phot et zoomé, amha l' ovni a été rajouté.

soit c'est un fake, soit c'est pour faire une reconstitution de ce que les personnes sur la photo ont pu voir

la photo a peu etre a voir avec ca:

Le 25 janvier 1878, le journal quotidien de Denison (États-Unis) signale   qu'un fermier local, John Martin, rapporte avoir vu un grand objet   sombre circulaire ressemblant à un vol de ballon se déplaçant " à une   vitesse merveilleuse "

IP archivée
Cordialement,
djshotam



contre la peur, il vous faut une arme, et l'humour en est une.

nick

  • Invité
Re : A propos de Jacques Vallée
« Réponse #40 le: 07 Décembre 2011 à 15:23:11 »

Dans l'émission "Ciel mon Mardi" du 7/11/1989, Jacques Vallée participait à un débat.
Il a déclaré(1) «Moi je vais être déçu, si les Ovnis, si le phénomène Ovni n'est causé que par des visiteurs extra-terrestres».
Seriez-vous, comme lui, déçu ?
- oui
- non
- sans opinion

----------
(1) à 31:08 sur la vidéo visible ici youtube - OVNI : Ciel Mon Mardi! 1989 (FR)
admn : vidéo invalide (atteinte aux droits d'auteur)

[pour l'admin.: à transformer en sondage, si la question est intéressante ? Je ne connais pas bien la procédure.]
« Modifié: 26 Avril 2013 à 19:45:50 par katchina »
IP archivée

mat

  • ***
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 2668
  • OM NAMO BAGHAVATE
Re : A propos de Jacques Vallée
« Réponse #41 le: 07 Décembre 2011 à 17:14:47 »

IP archivée

Biowave

  • Chasseur d'explications
  • ****
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 345
  • absence de preuve n'est pas preuve d'absence
Re : A propos de Jacques Vallée
« Réponse #42 le: 07 Décembre 2011 à 22:42:32 »

Merci pour ce lien vers vers mon pote Vallée. Je ne connaissais pas cette conférence.

J'espère le voir en début d'année prochaine lors de l'un de ses escales à Genève.
IP archivée
Quarante années d'étude du phénomène ovni. Spécialisé en électronique et physique hyperfréquences. Cherche coauteur pour écrire un bouquin.

nick

  • Invité
Re : Re : A propos de Jacques Vallée
« Réponse #43 le: 08 Décembre 2011 à 01:50:39 »

Une conférence de Jacques Vallée sur la théorie de la double causalité:

http://mega-streaming.info/video/NR124OGYU53D/Conf%C3%A9rence-de-Jacques-Vall%C3%A9e-sur-la-th%C3%A9orie-de-la-double-causalit%C3%A9
La vidéo de la conférence est intéressante.
Cependant, la distinction que J. Vallée fait entre physique de l'énergie/physique de l'information n'est pas aussi nette qu'il l'affirme.
Cela fait longtemps que la physique a introduit la notion d'information-ordre-réversibilité-... (termes un peu synonymes).

On peut citer, entre autres:
1)- l'entropie
2)- les distributions statistiques
3)- la notion de réalisation

Exemples d'applications:
1:En mécanique des fluides, par exemple, il est nécessaire de rajouter une équation pour l'entropie pour résoudre certains problèmes.
3:modèles de turbulence, et dans un certain sens la mécanique quantique

P.S: J.P. Petit a écrit une bande-dessinée, téléchargeable sur son site, où il aborde la notion d'entropie, d'ordre.
« Modifié: 08 Décembre 2011 à 02:25:55 par nick »
IP archivée

Biowave

  • Chasseur d'explications
  • ****
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 345
  • absence de preuve n'est pas preuve d'absence
Re : A propos de Jacques Vallée
« Réponse #44 le: 09 Décembre 2011 à 22:53:57 »

...Suis bien d'accord...Mon ami Jacques a le don vouloir tout toucher...et surtout de manquer de temps pour cela. Je crains que le temps où l'on pouvait être compétent sur tout ne soit révolu à jamais.

J'ai le sentiment que depuis Feynman, il n'y plus de grand physicien capable de vulgariser la physique. Je lui dois ma compréhension, modeste, de la physique quantique.
Je regrette aussi, que sur ce forum comme sur d'autres, qu'il n'y ait pas de physicien chevronné...me trompe-je?
IP archivée
Quarante années d'étude du phénomène ovni. Spécialisé en électronique et physique hyperfréquences. Cherche coauteur pour écrire un bouquin.