Merci de vous connecter ou de vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Recherche avancée  

Nouvelles:

Les Forums de Radio Ici&Maintenant !

Auteur Sujet: Faillite de l'école française  (Lu 44419 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

void

  • Invité
Re : Faillite de l'école française
« Réponse #15 le: 15 Novembre 2008 à 13:41:23 »

J'ajouterais, si on arretait de regarder les gamins en difficulté comme des boulets qu'on traine (car c'est bien ainsi qu'ils sont stigmatisé) et qu'on s'efforcait, NON PAS de les faire re-rentrer dans la courbe de progression normative du systeme scolaire (et l'existence de cette courbe les oblige à se comparer à cette courbe, et donc à se trouver "anormaux", et donc "exclus") mais plutôt à leur permetre de suivre un rythme adapté tout en leur faisant bien remarquer que dans notre société, savoir résoudre une équation de niveau deux, ce n'est pas nécéssairement la chose la plus utile, ils trouveraient peut-être la motivation qui leur manque pour apprendre les rudiments de base pour communiquer avec leur entourage... parler, lire, ecrire, compter... Encore faudrait-il pour ça qu'ils ne trouvent pas ça totalement futile, or, à l'heure actuelle, ils trouvent ça futile, et ils ont raisons, puisqu'on les a déja condamnés à l'exclusion en leur disant "tu es en retard par rapport aux autres, tu ne suis pas la norme".

C'est tout un systeme de valeur et de pensée qu'il faut remodeler, pas uniquement des méthodes d'enseignement.
« Modifié: 15 Novembre 2008 à 13:47:15 par void »
IP archivée

Paulo

  • *
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 4394
Re : Faillite de l'école française
« Réponse #16 le: 15 Novembre 2008 à 13:54:17 »

Citer
Soyons bien clair, à l'école, on dit "ayez de bonnes notes, et vous serez quelqu'un de respecable dans la société, si vous n'avez pas de bonnes note, vous aurez un metier de merde et vous ne serez pas respecté". Voilà la propagande scolaire qu'on assène dans les écoles pour "motiver" les bambins.

C'est fini cette époque !

Si tu as bien regardé les reportages, ce qui est prononcé est tout le contraire, le bidonnage des évaluations en faisant faire des exercices de CE2 a des CM2 pour donner l'illusion de bonnes notes, plus de redoublement et l'admission des élèves en 6ème sans avoir maîtriser les bases élémentaires de la lecture et du calcul etc...

Le bidonnage du BAC, l'utilisation de logiciel attribuant des notes aléatoires à des dizaines de copies qui ne sont même pas corrigées.

Selon le sacro saint principe de l'égalitarisme ont a fait baisser tout les niveaux.

C'est plutôt une bonne nouvelle, n'est-ce pas Void ?

Je sais même que l'on réfléchissait à une méthode pour attribuer les BAC et les diplômes du supérieur d'office sans aucune évaluation sous le principe universaliste qu'il est illégitime qu'un être humain puisse en juger un autre.

Citer
mais plutôt à leur permetre de suivre un rythme adapté tout en leur faisant bien remarquer que dans notre société, savoir résoudre une équation de niveau deux, ce n'est pas nécéssairement la chose la plus utile

Rythme adapté ça ne fait pas partie du langage égalitariste, il faut se niveler sur le plus faible.

Par contre ceux qui sont à l'origine de ce type d'enseignement, paradoxalement ils ont trouver bon de justifier l'abrutissement par les maths modernes quand bien même il est prouvé que cela ne sert à rien, original non ?

IP archivée
Comme d'habitude, si vous même ou vos collaborateurs étaient capturés ou tués, le Département d'État niera vous avoir donné un conseil aussi con.

void

  • Invité
Re : Faillite de l'école française
« Réponse #17 le: 15 Novembre 2008 à 14:06:47 »

C'est fini cette époque !

Si tu as bien regardé les reportages, ce qui est prononcé est tout le contraire, le bidonnage des évaluations en faisant faire des exercices de CE2 a des CM2 pour donner l'illusion de bonnes notes, plus de redoublement et l'admission des élèves en 6ème sans avoir maîtriser les bases élémentaires de la lecture et du calcul etc...

Le bidonnage du BAC, l'utilisation de logiciel attribuant des notes aléatoires à des dizaines de copies qui ne sont même pas corrigées.

Selon le sacro saint principe de l'égalitarisme ont a fait baisser tout les niveaux.

C'est plutôt une bonne nouvelle, n'est-ce pas Void ?

Non, puisque c'est comme tu dis, du bidonage, et si ce bidonage existe, c'est bien que la pensée selon laquelle "avoir de mauvaises notes, c'est maaaal" est toujours bien ancré dans les esprit.

Rythme adapté ça ne fait pas partie du langage égalitariste, il faut se niveler sur le plus faible.

Qui parle de fort ? qui parle de faible ? C'est le système qui tiens ce discourt, pas moi. Je veux voir les ingénieurs se baisser 8h par jours pour ramasser la merde des autres, on verra qui est fort et qui est faible.
IP archivée

Paulo

  • *
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 4394
Re : Faillite de l'école française
« Réponse #18 le: 15 Novembre 2008 à 14:27:03 »

Rassure toi Void, le système est devenu plus humain, petit exemple.

Citer
copies de géo

Seconde BEP


copie 1:

le payé ou la mortalité et la plus forte et en Pakistan
Le payé qui et en voie de vieillisment et l'Allemagne. Le taux de vieillese et plus élevé

le contrastes dans la reparton des homme est telle aujourd'hui car la plus par des homme cherche l'économie et un climat favorable (chine, inde) le contraste dans l'esperance de vie à la naissance est telle aujourd'hui car il y a des pays qui font plus d'enfant que d'autre par secité (affrique) en Europe il en font moin car le travail joue un grand rôle

copie 2:


Les contrastes dans la repartition des hommes les homme sont mal repartie ex: Groenland et 4 fois plus grande que la france mais et mille fois moins peuplé que la france a cause de sa zone climatique Et l'esperance de vie entre l'europe et l'Afrique et differente l'europe 70 ou plus alors que l'Afrique de 50 à 60 car il ont pas les même moyen




Ces copies auront de bonnes notes, car les critères actuels valorisent un semblant de construction (vous voyez bien qu'il y a un plan, là!) et l'usage d'exemples après énonciation de l'idée générale (si c'est incompréhensible, c'est uniquement parce que vous manquez d'entraînement). Les inspecteurs qui font les barèmes des examens couinent de plaisir devant ça.

La correction de la langue n'a plus aucune importance.

http://myownblog.canalblog.com/archives/p160-10.html

Que du bonheur !

Citer
Ma copie préférée

Elle est d'un élève que j'ai eu il y a quelques années déjà. C'était en Bac pro et le sujet s'intitulait comment peut-on être heureux aujourd'hui?


Réponse: (orthographe d'origine)

Pour répondre au débat sur "comment peut-on être heureux aujourd'hui?" je pence que nous serions plus heureux si nous avions beaucoup plus d'argent beaucou moins de travail à faire et plus de vacances. Si certaine lois aussi était supprimer comme cell qui interdit le squatte dans les hall d'immeuble, ou celle qui interdit de faire de la motocross en ville tout ça parce que les motocross ne sont pas homologué pour en faire en ville. Pour les élèves des lycées ou collège qui passent toutes leurs journées en cours avec leurs camarades, ils ont envie de détendre l'atmosphère en discutant entre eux mais les professeurs ne veulent pas donc ils leur disent de ne plus parler, des fois en haussant la voix ce qui peut créer des énervements. les conducteurs de véhicule eux aussi ne sont pas très heureux quand il y en a un qui roule trop lentement ou un qui leur laisse pas la priorité.

Puis suivent quelques considérations sur le système fiscal qui incite les gens à travailler au noir ("c'est mieux de travailler au noir comme ça c'est tout pour nous")

IP archivée
Comme d'habitude, si vous même ou vos collaborateurs étaient capturés ou tués, le Département d'État niera vous avoir donné un conseil aussi con.

void

  • Invité
Re : Faillite de l'école française
« Réponse #19 le: 15 Novembre 2008 à 15:48:20 »


Tu veux prouver que l'enseignement est laxiste en laissant des copie de ce genre bien noté ? Ce qui me choque moi, c'est pas la pauvreté des copies (non parceque personellement, je trouve ça presque bon signe), mais le sujet abordé et ce qu'on leur demande de faire : rabacher des connaissances dont on les a gaver en suivant, sois disant, un plan directeur.

Autrement dit, on leur demande d'appliquer une recette de cuisine sans à aucun moment leur expliquer en quoi concistait la cuisine ni même le sens que ça peut avoir de faire de la cuisine, quand aux ingrédients, on s'en moque pas mal, le but étant simplement d'appliquer une recette...

Ce genre d'enseignement axés sur les facultés à produire du volume de mots selon une formule, c'est à dire d'être capable de "redire mais en pas pareil" ce que dit le livre (ou le prof) est d'une bêtise sans nom, et tout l'enseignement est basé là dessus a partir du collège et surtout en francais ou en histoire.

Les profs récupèrent des copies minables, voir avec des "je vous emmerde" écrit dessus ? c'est normal. Ils récupèrent ce qu'ils enseignent : de la bêtise.

Citer
Ma copie préférée

Elle est d'un élève que j'ai eu il y a quelques années déjà. C'était en Bac pro et le sujet s'intitulait comment peut-on être heureux aujourd'hui?


Réponse: (orthographe d'origine)

Pour répondre au débat sur "comment peut-on être heureux aujourd'hui?" je pence que nous serions plus heureux si nous avions beaucoup plus d'argent beaucou moins de travail à faire et plus de vacances.Si certaine lois aussi était supprimer comme cell qui interdit le squatte dans les hall d'immeuble, ou celle qui interdit de faire de la motocross en ville tout ça parce que les motocross ne sont pas homologué pour en faire en ville. Pour les élèves des lycées ou collège qui passent toutes leurs journées en cours avec leurs camarades, ils ont envie de détendre l'atmosphère en discutant entre eux mais les professeurs ne veulent pas donc ils leur disent de ne plus parler, des fois en haussant la voix ce qui peut créer des énervements. les conducteurs de véhicule eux aussi ne sont pas très heureux quand il y en a un qui roule trop lentement ou un qui leur laisse pas la priorité.

Puis suivent quelques considérations sur le système fiscal qui incite les gens à travailler au noir ("c'est mieux de travailler au noir comme ça c'est tout pour nous")

Alors je t'écoute, selon toi, comment se fait-il que ce jeune homme ou cette jeune femme aient de telles idées ? Si "vous" n'êtes pas capable de comprendre que l'existance de genre de copie est tout à fait normal au regard du contexte socio-culturel actuel et du contenu et de la forme de l'enseignement, c'est votre karma...
« Modifié: 09 Septembre 2013 à 01:13:18 par katchina »
IP archivée

Paulo

  • *
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 4394
Re : Faillite de l'école française
« Réponse #20 le: 15 Novembre 2008 à 16:20:25 »

Citer
Alors je t'écoute, selon toi, comment se fait-il que ce jeune homme ou cette jeune femme aient de telles idées ? Si "vous" n'êtes pas capable de comprendre que l'existance de genre de copie est tout à fait normal au regard du contexte socio-culturel actuel et du contenu et de la forme de l'enseignement, c'est votre karma...

En BAC PRO ?

C'est se moquer du monde, de l'escroquerie pure et simple !

On forme des BAC pro avec le niveau CM1, on se demande déjà comment ils ont fait pour en arriver là, en ce qui me concerne on m'a fait beaucoup moins de cadeaux !

Après on va faire de la propagande sur l'exclusion et on entend dire "moi je connais des mecs qui on le BAC et ils trouvent pas de travail" par opposition à ceux qui n'ont aucun diplôme, on croit réver !

IP archivée
Comme d'habitude, si vous même ou vos collaborateurs étaient capturés ou tués, le Département d'État niera vous avoir donné un conseil aussi con.

void

  • Invité
Re : Faillite de l'école française
« Réponse #21 le: 15 Novembre 2008 à 16:52:58 »

En BAC PRO ?

C'est se moquer du monde, de l'escroquerie pure et simple !

J'ai vraiment l'impression que t'a pas compris le fond du probleme...
IP archivée

Paulo

  • *
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 4394
Re : Faillite de l'école française
« Réponse #22 le: 15 Novembre 2008 à 17:44:41 »

Citer
J'ai vraiment l'impression que t'a pas compris le fond du probleme...

J'ai ouvert le fil de discussion en le documentant avec divers reportages.

En particulier "Education nationale un grand corps malade".

Il y a là de grands pédagogues, des enseignants, des intellectuels et des responsables divers de très haut niveau. Ce reportage est reconnu comme étant un document exceptionnel de très grande qualité.

Cela dépasse très largement le cadre de ma petite personne et de mes idées personnelles, c'est la raison pour laquelle je prend soin de documenter mes thèmes avec une approche le plus scientifique possible.

Donc, je n'invente rien !

As tu seulement pris le soin de visionner cette vidéo ? J'en doute fortement !

Lorsque je dis que c'est une imposture, que l'on dupe les gens sur l'enseignement qu'ils reçoivent, on les trompe, je reprends les termes du reportage, même si c'est ce que je pense aussi.

Cela dit, je pense également bien d'autres choses, qui sont d'une teneur bien plus lapidaire. Ma thèse est qu'il y a complot dans l'EN, au même titre que le complot du 11 septembre. On manipule l'éducation et les programmes pédagogiques, les conditions sociales sont certes un facteur aggravant, mais je considère que l'on aurait pu largement limiter les dégâts.
IP archivée
Comme d'habitude, si vous même ou vos collaborateurs étaient capturés ou tués, le Département d'État niera vous avoir donné un conseil aussi con.

void

  • Invité
Re : Faillite de l'école française
« Réponse #23 le: 15 Novembre 2008 à 18:12:42 »

Citer
J'ai vraiment l'impression que t'a pas compris le fond du probleme...

J'ai ouvert le fil de discussion en le documentant avec divers reportages.

En particulier "Education nationale un grand corps malade".

Ok, je vais reprendre pour ceux qui sont au fond de la classe et qui n'ont pas suivit... Ca fait au moins 6000 ans (je me borne là, parceque avant on a pas beaucoup de témoignages historiques) que l'humanité EST MALADE. Le systeme scolaire actuel, qui est peu ou prou basé sur les mêmes erreurs que les précédent systèmes éducatifs, son un SYMPTOME de cette maladie, qui ENGENDRE toujours plus, disons... d'entropie.
Pour paraphraser Cheminade que tu semble respecter et comprendre, le système de pensée humaine actuel, et le systeme éducatif qui en est issue, et le système sociale et culturel qui en découle, EST ENTROPIQUE par définition, dans SES GENES.

Il y a là de grands pédagogues, des enseignants, des intellectuels et des responsables divers de très haut niveau.

De très haut niveau... mes fesses... ces gens de "très haut niveau" ils sont sortie de l'anus du systeme scolaire comme tout les précédent, OR, j'ai expliqué que le système scolaire lui-même était le résultat et une perpetuation du système de pensée humaine dont j'ai dit qu'il était par définition ENTROPIQUE.

Ce reportage est reconnu comme étant un document exceptionnel de très grande qualité.

Tant mieux pour lui. personnellement, j'ai classé mon dossier "éducation nationnal" dès l'age de 11 ans... j'étais précoce faut croire.

Cela dépasse très largement le cadre de ma petite personne et de mes idées personnelles, c'est la raison pour laquelle je prend soin de documenter mes thèmes avec une approche le plus scientifique possible.

Donc, je n'invente rien !

Ah mais j'ai jamais dis que t'inventais, je te dis que tu n'avais pas compris le fond du probleme. mais tu n'es pas le seul, la preuve, ils ont pondu un documentaire que tout le monde juge d'une grande qualité

As tu seulement pris le soin de visionner cette vidéo ? J'en doute fortement !

Et tu as raison, car effectivement, je ne l'ai pas fait :) Si je te disais pourquoi, tu me fustigerais...

Lorsque je dis que c'est une imposture, que l'on dupe les gens sur l'enseignement qu'ils reçoivent, on les trompe, je reprends les termes du reportage, même si c'est ce que je pense aussi.

Eh bien, moi je te dirais en toute amitié, arrete de reprendre les mots du reportage et regarde le monde, et dit moi si le problème actuellement, c'est de savoir si oui ou non un diplôme a la valeur qu'il devrait avoir ? Relis bien le contenu de la troisième copie. Est-ce que le contenu de cette troisième copie te laisse penser que le probleme important, c'est que ce type soit en BAC pro avec un niveau CM2 ? Je t'assure que ça, c'est tout à fait secondaire.

Cela dit, je pense également bien d'autres choses, qui sont d'une teneur bien plus lapidaire. Ma thèse est qu'il y a complot dans l'EN, au même titre que le complot du 11 septembre. On manipule l'éducation et les programmes pédagogiques, les conditions sociales sont certes un facteur aggravant, mais je considère que l'on aurait pu largement limiter les dégâts.

Alors je reprends : le complot, il a au moins 6000 ans...
« Modifié: 15 Novembre 2008 à 18:19:58 par void »
IP archivée

Paulo

  • *
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 4394
Re : Faillite de l'école française
« Réponse #24 le: 15 Novembre 2008 à 18:25:24 »

Citer
Et tu as raison, car effectivement, je ne l'ai pas fait  Si je te disais pourquoi, tu me fustigerais...

Ben non tu l'as pas vu, ça me parrait évident, puisque le reportage se base sur des principes pédagogiques bien définits et indentifiés faisant partie intégrante de la formation des maitres IUFM et de la méthodologie qui est actuellement en vigeur, et dont les effet concrets se font cruellement sentir.

Ensuite tu me parles de 6000 ans et d'entropique et de genes, je ne crois pas que ce type d'extrapolation veulent vraiment dire quelque chose ou expliquer quelque chose.

Comprendre quoi ? Qu'aucun sytème n'est parfait et ne le sera jamais ? Donc l'humanité s'arrête, on avance plus ?

IP archivée
Comme d'habitude, si vous même ou vos collaborateurs étaient capturés ou tués, le Département d'État niera vous avoir donné un conseil aussi con.

void

  • Invité
Re : Faillite de l'école française
« Réponse #25 le: 15 Novembre 2008 à 18:48:48 »

Ensuite tu me parles de 6000 ans et d'entropique et de genes,

Oui attention, je parle des gènes de la pensée humaine actuelle... Ou plutot, plus spécifiquement, de la pensée actuelle infecté par un "virus" depuis au moins ce temps là...  Je ne parle pas d'acide désoxyribonucléique...

je ne crois pas que ce type d'extrapolation veulent vraiment dire quelque chose ou expliquer quelque chose.

C'est plus une intrapolation qu'une extrapolation en fait.

Comprendre quoi ? Qu'aucun sytème n'est parfait et ne le sera jamais ? Donc l'humanité s'arrête, on avance plus ?

Encore une fois, en réalité, ça fait pas loin de 6000 ans au moins que l'humanité en est au même stade, ou presque, pour les raisons exposés dans le premier paragraphe de ce post. Non parceque, y'a tourner en rond et avancer... et là ça fait un MOMENT que l'humanité tourne en rond.

J'ai vomi dans mes cornflakes (www.tapasnocturn.com)
Modération: Cette vidéo n'est plus disponible suite à une réclamation pour atteinte aux droits d'auteur soumise par ELYTEL / DVD POCKET.
« Modifié: 17 Juin 2012 à 13:56:08 par lilou »
IP archivée

anjo

  • Permissions restreintes
  • **
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 1465
Re : Faillite de l'école française
« Réponse #26 le: 15 Novembre 2008 à 20:08:59 »

Je suis assez d'accord avec Paulo.

L'école n'est pas parfaite , certes.
Mais l'absence d'école , c'est pire.
Sans commune mesure.

Tu pars du principe que ceux qui ont reçu le plus d'instruction (à l'école ou ailleurs) sont les plus soumis et les plus manipulés du système.
C'est complètement faux.
La majeure partie des moutons (ceux qui passent leur temps devant TF1 , devant leur console de jeu , qui ne remettent pas en cause la société de consommation et qui votent sarko) on les trouve dans les classes modestes , peu cultivées et qui ont subi l'échec scolaire.

Rien de mieux qu'un troupeau d'ignorants pour un tyran.

Les plus grands théoriciens de la révolution et les réformateurs de la société ont pour la plupart été des gens avec un haut degré d'instruction et une grande culture.

S'il n'y pas l'école , il y aura la télé , les jeux vidéo , les pubs , les politiciens pour conditionner les gens , des gens qui n'auront pas acquis les armes intellectuelles suffisantes pour façonner leur esprit critique.

Y a qu'a regarder les valeurs qu'on trouve dans les cités :
Loin de rejeter une société de consommation pourrie et aliénante , tout le monde cherche à acquérir le dernier portable , à mettre de la marque , à frimer.
Ils passent leur temps devant la télé à regarder des séries débiles ou des matchs de foot.
Les aspirations de la plupart des jeunes n'est pas de changer le monde , de créer une société plus juste et plus solidaire , c'est de gagner un max de thune pour s'acheter une grosse bagnole , des portables et des écrans plats. s'ils rejettent l'école , ce n'est pas parce qu'il rejettent le système , juste qu'ils veulent passer plus de temps devant la playstation ou la télé.

Bien sur , il y a des personnes qui rejettent l'instruction et qui ont des valeurs , qui veulent changer le monde (tu en fait certainement partie , void) , qui se sont forgé une philosophie de vie humaniste , mais ils sont minoritaires.
D'un autre coté , la majorité des jeunes qui réussissent à l'école deviendront aussi des agents dociles du système.
Mais çà c'est parce qu'ils auront été mauvais en philo ... :D

Ce n'est pas l'instruction qui crée la soumission au système , c'est la société capitaliste elle-meme.
L'instruction permet d'acquérir les bases cognitives pour t'en soustraire ... comme pour en profiter.

Les grands révolutionnaires idéalistes - comme je l'ai déjà dit - avait généralement une grande instruction.
IP archivée
"Les proverbes çà fait classe"  Jean-Pierre.

void

  • Invité
Re : Faillite de l'école française
« Réponse #27 le: 15 Novembre 2008 à 20:14:22 »

Tu pars du principe que ceux qui ont reçu le plus d'instruction (à l'école ou ailleurs) sont les plus soumis et les plus manipulés du système.

Non je le constate, d'ailleurs ça m'a beaucoup amusé de constater que Chomsky constatait la même chose...
IP archivée

void

  • Invité
Re : Faillite de l'école française
« Réponse #28 le: 15 Novembre 2008 à 20:22:40 »

IP archivée

void

  • Invité
Re : Faillite de l'école française
« Réponse #29 le: 15 Novembre 2008 à 20:24:12 »

S'il n'y pas l'école , il y aura la télé , les jeux vidéo , les pubs , les politiciens pour conditionner les gens , des gens qui n'auront pas acquis les armes intellectuelles suffisantes pour façonner leur esprit critique.

Depuis quand l'école forme l'esprit critique ? heureusement que je n'ai pas compté sur l'école pour former mon esprit critique. D'ailleurs heureusement que je n'ai pas compté sur l'école tout court, et heureusement que j'ai pris l'école pour ce qu'elle était.
Je me réjouis d'avoir été allergique au système éducatif, car finalement, ce n'était pas de l'allergie, mais une saine réaction immunitaire. Je me réjouis d'avoir eu des difficultés à écrire sans fautes d'orthographe et d'avoir du mal à tenir un crayon pour autre chose que dessiner.
« Modifié: 15 Novembre 2008 à 20:37:49 par void »
IP archivée