Merci de vous connecter ou de vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session

Auteur Sujet: Vérifier une information sur internet  (Lu 11623 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Nemo492

  • Administrateur
  • *******
  • En ligne En ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 13240
Re : Vérifier une information sur internet
« Réponse #30 le: 13 Août 2016 à 11:39:57 »

En effet, il faut aussi s'assurer que le témoin, le journaliste local qui a enquêté, et l'agent du commissariat ne boivent pas des coups ensemble au bistrot du coin..  :(
IP archivée
On n'est jamais si bien trahi que par ses amis.
Protégez-moi de mes amis, mes ennemis je m'en charge..
http://protocole-oracle.com

Nemo492

  • Administrateur
  • *******
  • En ligne En ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 13240
Re : Vérifier une information sur internet
« Réponse #31 le: 20 Avril 2017 à 20:43:39 »

"Le site Atlantico, classé à droite, s'est-il fait berner par Le Gorafi ?

C'est ce que pourrait laisser croire la publication, ce jeudi 20 avril, d'un article intitulé "Après la péniche, le jet insoumis de Mélenchon : petit voyage entre amis (du luxe)". Signé d'un certain Xavier Prague, l'article explique comment "le leader de la France insoumise ne voyage plus qu'en classe Affaire". Et de relever le "décalage, dans ce comportement, entre ce que souhaite le candidat Mélenchon pour 'les gens' et ce qu'il se réserve pour lui-même".

Un argumentaire mis à mal par la présence, un paragraphe plus bas, d'une référence au fameux site satirique Le Gorafi. On peut ainsi lire sur Atlantico : "Mélenchon expliquait encore avoir acheté cet avion chez Dassault-Industrie tout en précisant 'qu'il connaissait personnellement les ouvriers qui avaient travaillé sur cet avion'. Autant de précisions qui étaient faites par Mélenchon lui-même, à un journaliste du Gorafi, tout en sirotant une coupe de champagne au moment où l'appareil allait se poser sur l'aéroport d'Ibiza..."

En réalité, ce passage cite un ancien article du Gorafi,  datant de juillet 2013, qui détaillait de manière humoristique comment Jean-Luc Mélenchon se justifiait "après l'achat d'un jet privé par le Parti de gauche".
- Source & Suite

Atlantico se justifie ensuite en déclarant qu'il a laissé poster un "brouillon" d'article...
IP archivée
On n'est jamais si bien trahi que par ses amis.
Protégez-moi de mes amis, mes ennemis je m'en charge..
http://protocole-oracle.com

DecemberTen

  • Administrateur
  • *******
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 7470
Re : Vérifier une information sur internet
« Réponse #32 le: 21 Avril 2017 à 09:41:59 »

Ne te souviens-tu pas de ça:



Cela m'avait un peu... perturbé sur le moment.  J'avais même pensé qu'il ironisait :-\
Par contre, qu'il se soit acheté un avion, là ??
Maintenant, passé un certain age, et surtout si on voyage très fréquemment en avion, de temps en temps, un petit surclassement, je ne dirais pas non, surtout pour un long-courrier...
Le luxe, la bouffe, m'en fiche, par contre de la place pour mes guiboles, ça...
 ;D

Gurney

  • ****
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 396
Re : Vérifier une information sur internet
« Réponse #33 le: 21 Avril 2017 à 17:12:58 »

En parlant de vérifier une information, je mets ça ici, mais n'hésitez pas à le déplacer si vous pensez à un emplacement plus adapté.


Les Alliés au courant de l’Holocauste, avant la découverte des camps ?

Des milliers de documents de l’ONU révéleraient ainsi que les Alliés connaissaient, dès décembre 1942, les atrocités de l’Holocauste. Selon un propos de l’archiviste de la Wiener Library, une institution londonienne consacrée à l’étude du génocide juif, rapporté par The Guardian, ils pourraient conduire les historiens à « réécrire des chapitres cruciaux de l’Histoire ».

Jusqu’à présent, l’on pensait généralement que les Alliés avaient découvert les camps d’extermination après la défaite des troupes allemandes. On se doutait bien que des rumeurs leur étaient parvenues plus tôt, mais on n’en avait nulle preuve formelle.

Ces archives prouveraient que les États-Unis, la Russie et le Royaume-Uni savaient, en 1942, qu’au moins deux millions de juifs avaient été tués et que cinq millions de plus risquaient d’être exterminés.
Le gouvernement polonais en exil, par exemple, leur aurait donné des indications détaillées sur les camps de concentration d’Auschwitz et de Treblinka.

Malgré ces informations, les Alliés n’auraient guère mis d’empressement à sauver les juifs. Pire ! Un document préciserait qu’un ministre de Winston Churchill aurait déclaré que les juifs ne devaient pas être considérés comme « un cas particulier » et que le Royaume-Uni accueillait déjà beaucoup de réfugiés.

Fin 1944, des accusations pour crimes de guerre avaient été préparées contre Hitler et ses principaux collaborateurs. Mais le ministère des Affaires étrangères américain craignait que les relations économiques entre l’Allemagne et les États-Unis pussent être altérées en cas de poursuites contre les dirigeants nazis.

Ce n’est qu’après la découverte officielle des camps, durant l’été 1945, qui fit l’objet d’une grande médiatisation, que les Alliés auraient accepté la tenue du procès de Nuremberg.

On reste pantois devant tant de cynisme : si l’existence de ces archives est confirmée et leur contenu authentifié, l’on est impatient de connaître les réactions et les explications des gouvernements concernés.


Suite et Source: http://www.bvoltaire.fr/allies-courant-de-lholocauste-decouverte-camps/
IP archivée