Merci de vous connecter ou de vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Recherche avancée  

Nouvelles:

Les Forums de Radio Ici&Maintenant !

Auteur Sujet: Un seul Regard  (Lu 2052 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Nemo492

  • Administrateur
  • *******
  • En ligne En ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 13804
Un seul Regard
« le: 04 Août 2016 à 17:31:36 »

"En un seul regard échangé, de quelques secondes,
on sait que l'autre sait que nous savons qu'il sait que nous savons qu'il sait
"...

(Dr Richard Alpert - Ram Dass, auteur de Remember Be Here Now)

Mais ça ne fonctionne pas avec tout le monde...
Que savent ceux avec lesquels ça marche ?
- Que nous sommes le même Etre
- Que nous jouons la comédie sociale, tout en cherchant la porte de sortie

etc... A vous de compléter !
IP archivée
On n'est jamais si bien trahi que par ses amis.
Protégez-moi de mes amis, mes ennemis je m'en charge..
http://cryonautes.com - http://protocole-oracle.com

Capitaine Renard

  • *
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 897
  • Chevalier de l'Autruche
Re : Un seul Regard
« Réponse #1 le: 04 Août 2016 à 19:31:24 »

Oui, je le pense vraiment.

Souvent à travers le temps, le regard, un schéma se met en place, des lignes temporelles se nouent d'autres se dénouent.

Avec nos perceptions imparfaites et limitées, notre conscience est perdue dans un brouillard où la logique (dite « rationnelle ») s'égare. Mais le passé est dans le présent, de même que le futur. Sur une situation donnée, certains facteurs sont déjà en place. Ces facteurs vrais mais pourtant inconnus à nous sur l'instant sont néanmoins effectifs.

Le ressenti intuitif prend le relai. C'est quelque chose d'animal. Mais chez l'Humain, d'inextricablement lié à la rationnalité.

Ce point de vue n'exclue pas le libre arbitre. Peut-être que certains choix sont déjà décidés dans le futur. Le temps, à mon avis, est beaucoup plus relatif qu'on ne le pense dans notre confort.

Citer
nous jouons la comédie sociale, tout en cherchant la porte de sortie


A-t-on une autre possibilité ?

Les mœurs évoluent sans que l'on s'en rende compte.

Le fait d'avoir une vision claire de notre environnement et de notre actualité temporelle n'empêche pas que chacun ait un avis personnel sur le chemin à suivre.

La question à laquelle je pense du coup c'est d'essayer de comprendre à quel moment la complexité devient trop complexe pour que notre langage, dans le sens perceptif, n'est plus à même d'assurer une certaine tranquillité. Tranquillité nécessaire à la paix et à l'échange fructueux.

Jouer la comédie sociale, c'est admettre que justement, l'autre, n'a pas forcément la même vision des choses.

Dans le processus de communication, il est nécessaire je pense, de donner des « signes de politesse » qui prouvent à l'autre que nous ne sommes pas dans une attitude hostile.

Un langage commun. Construit dans le temps.

Argonot

  • *
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 944
Re : Un seul Regard
« Réponse #2 le: 04 Août 2016 à 20:27:06 »

Je ne suis pas convaincu ...
S'il s'agit de regards croisés par hasard avec des passants dans la rue , je dirais qu'en fonction de la  " culture " de l'autre passant, cela peut très mal se terminer . Des gens se sont déjà fait poignarder  simplement pour avoir croisé par inadvertance le regard d'un individu qui nous  " enrichit culturellement "...
Donc, il vaut mieux déjà repérer à longue distance qui on va croiser , afin de détourner prudemment la tête lorsqu'on le croisera .
A notre époque , le simple fait de se promener dans la rue est un exercice de survie...
IP archivée

Nemo492

  • Administrateur
  • *******
  • En ligne En ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 13804
Re : Un seul Regard
« Réponse #3 le: 04 Août 2016 à 21:10:31 »

C'est pas du tout ça, aucune provocation intrusive dans la phrase de Richard Alpert :
"En un seul regard échangé, de quelques secondes,
on sait que l'autre sait que nous savons qu'il sait que nous savons qu'il sait"
...

Elle suppose aussi son contraire, devant un regard fuyant, donc pas besoin d'insister.

Non, il évoque la rencontre entre deux inconnus bien disposés à l'échange.
Alors, en un instant et sans les mots, chacun reconnait qu'il est dans un jeu social,
plus ou moins piégé et possédé par ce qu'il possède, et qu'il affiche juste une image
de représentation - mais qu'il est capable de témoigner qu'il n'en est pas dupe.

Il était bien précisé en préambule : "Mais ça ne fonctionne pas avec tout le monde.."
Il faut déjà une aspiration spirituelle chez chacun des partenaires.

Alors, le regard croisé dans la rue, qui entraine des conséquences, c'est Hors-sujet.
« Modifié: 04 Août 2016 à 21:22:58 par Nemo492 »
IP archivée
On n'est jamais si bien trahi que par ses amis.
Protégez-moi de mes amis, mes ennemis je m'en charge..
http://cryonautes.com - http://protocole-oracle.com

Capitaine Renard

  • *
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 897
  • Chevalier de l'Autruche
Re : Un seul Regard
« Réponse #4 le: 04 Août 2016 à 22:28:31 »

Par extension on peut supposer une certaine reconnaissance de l'autre. On est ici dans un cadre d'échange normal.

A travers ton commentaire, Argonot, on voit bien à quel point l'actualité peut distordre ces rapports justement. Au fil des ans, dans des soirées par exemple, ou en famille, j'ai vu la tension monter insensiblement, c'est vrai. De même dans la rue et la vie quotidienne. Je le constate et je le comprends.

Mais je pense qu'il existe un cadre de société normal. C'est à dire un cadre où soi et l'autre sont capables, sur une base commune, d'échanger des idées dans la paix sans être forcément d'accord.

"En un seul regard échangé, de quelques secondes,
on sait que l'autre sait que nous savons qu'il sait que nous savons qu'il sait"...


Moi ici j'entends plus le constat d'une compréhension mutuelle tu vois ?

Même s'il y a désaccord entre soi et l'autre, il arrive ce moment où chacun a dit ce qu'il avait à dire, où chacun a posé un jugement plus ou moins fixe sur l'autre. Ensuite la réflexion et le temps amènent chacun à revoir ce qu'il pense. En général nous sommes beaucoup moins endurcis de caractère que nous le pensons. Nous changeons.

Mais ce n'est qu'un exemple parmi tant d'autres …

La première chose qui m'est venue à l'esprit en lisant cette phrase, et je ne pense pas être le seul, c'est la rencontre amoureuse ...

Nemo492

  • Administrateur
  • *******
  • En ligne En ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 13804
Re : Un seul Regard
« Réponse #5 le: 04 Août 2016 à 22:57:51 »

Le contexte, qui a fait murir le Dr Alpert à l'époque :

Il se baladait partout avec un flacon de pilules de LSD. Et il recherchait quelqu'un, un enseignant, qui serait dans cet Etat sans en avoir jamais pris. Sa question était :
"Est-ce que lui, il sait ?" - Autrement dit : "Est-il vraiment dans cet Etat sans rien ?"

Ensuite, c'est devenu habituel chez lui, à chaque rencontre, de porter dans son regard le même message en direction de "l'autre" :
- "Est-ce que tu sais ?" - Autrement dit : "Est-ce que tu es bien Là, aussi ?"
(ça se perçoit tout de suite)
ou encore, en sous-entendu : "Ma question n'a-t-elle plus de sens face à toi, parce que nous sommes tous les deux conscients de n'être que la même entité qui se joue a priori (socialement) des rôles séparés ?"

Mais bon, toute cette démarche est exposée dans le bouquin Remember, en libre consultation bilingue depuis des années : Remember Be Here Now
IP archivée
On n'est jamais si bien trahi que par ses amis.
Protégez-moi de mes amis, mes ennemis je m'en charge..
http://cryonautes.com - http://protocole-oracle.com