Merci de vous connecter ou de vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session

Auteur Sujet: SION HAMOU [Le Gardien des seuils]  (Lu 1262 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

spud19

  • *
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 542
SION HAMOU [Le Gardien des seuils]
« le: 06 Octobre 2009 à 11:41:54 »

Citer
Il était une fois un messager, Craig Carpenter, un Indien Mohawk dont la vie fut entièrement dévolue au message de paix des Hopis. Pendant dix ans, Sion Hamou, alors professeur de Littérature française à  l’université de San Francisco suivit celui qui fut un temps le Messager des Traditionalistes Indiens et enregistra ses mémoires qui finalement se cristalliseront par un livre, Le Gardien des seuils, publié aux Editions Alphée.
Une bouteille à la mer au message insolite et envoûtant qui au fil des souvenirs magiques de Craig Carpenter nous raconte ce que nous avons perdu ou presque : un monde impalpable, invisible et pratiquement indéfinissable qui nous lie pourtant à la terre et au ciel.

Le portrait que nous dévoile Sion Hamou est celui d’un personnage à la destinée surprenante qui rencontra des personnalités telles que MalcomX, Susuki Roshi ou encore John Fitzgerald Kennedy et qui fut un activiste de la première heure au service de la cause des Peuples Premiers. Porte-parole increvable du prophétisme Hopi, recherché par le FBI, Carpenter était à l’instar du Chef Yurok Calvin Rube, un guerrier pacifique en guerre non pas tant contre le gouvernement des Etats-Unis mais contre l’extinction d’un mode de vie et d’une pensée en accord avec les préceptes de Másaw, le propriétaire du quatrième monde.

L’univers baroque de ce dépositaire méconnu de la mémoire Indienne est hanté par des coyotes qui pleurent, des hommes-médecine faiseurs de miracles, des génies japonais ou encore des Kahunas joueurs de casinos. Autant d’histoires extraordinaires dont l’enchaînement et la trame subtile révèlent une perspective tout à fait inédite sur la métaphysique et l’histoire des luttes Indiennes contemporaines. Au-delà de son aspect historique, cette collection de souvenirs mémorables libère encore quelque chose de plus universel, la nostalgie d’une émotion ou plutôt la sensation fugace de retrouver une partie oubliée de soi-même.

Sion Hamou qui a accepté de se plier au jeu de nos questions nous livre ici une interview aussi inattendue que fascinante sur les coulisses de sa rencontre avec Craig Carpenter, le Gardien des seuils.

La suite sur karmapolis : http://www.karmapolis.be/pipeline/interview_hamou.htm
IP archivée
C'est pas parce qu'ils sont nombreux à avoir tord qu'ils ont raison.