Merci de vous connecter ou de vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session

Auteur Sujet: La richesse poétique de Bob Dylan, Prix Nobel  (Lu 702 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Nemo492

  • Administrateur
  • *******
  • En ligne En ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 13727
La richesse poétique de Bob Dylan, Prix Nobel
« le: 29 Février 2016 à 18:20:48 »

Bob Dylan a été proposé au Nobel de littérature en 2011. "La première nomination de Dylan pour le prix date de 1996, année où le chanteur avait notamment été soutenu par son ami Allen Ginsberg, qui l’avait qualifié de «barde et ménestrel américain majeur du XXe siècle»." - Source & Suite

Sa richesse d'images fortes est exposée ici en français, soit 700 titres classés par titres et par albums
http://www.bobdylan-fr.com/

Je vous invite à relever des perles et les publier ici en phrases-images courtes, comme
"Quand on n'a plus rien, on n'a rien à perdre."
- When you got nothing, you got nothing to lose
You’re invisible now, you got no secrets to conceal (Like a rolling stone - 1965)

ou bien cette expression percutante du mépris envers quelqu'un :
"Il n'y a même personne qui voudrait épouser ta soeur"
- Ain't nobody there would want to marry your sister. (Jokerman - 1983)

"Je vis dans un pays étranger mais bientôt je devrai passer la frontière
La beauté marche sur le fil du rasoir, un jour je la ferai mienne.
"
- Well, I'm livin' in a foreign country but I'm bound to cross the line
Beauty walks a razor's edge, someday I'll make it mine. (Shelter from the storm - 1975)

Et tellement, tellement d'autres. C'est à vous d'aller fouiller...
« Modifié: 13 Octobre 2016 à 13:46:16 par Nemo492 »
IP archivée
On n'est jamais si bien trahi que par ses amis.
Protégez-moi de mes amis, mes ennemis je m'en charge..
http://cryonautes.com - http://protocole-oracle.com

Nemo492

  • Administrateur
  • *******
  • En ligne En ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 13727
Re : La richesse poétique de Bob Dylan
« Réponse #1 le: 13 Octobre 2016 à 13:44:03 »

Bob Dylan : Prix Nobel de Littérature 2016 !

Il avait été proposé au Nobel de littérature en 2011. Sa première nomination pour ce prix remonte à 1996.

"Cette année, c'est Bob Dylan qui a été couronné par le jury suédois, "pour avoir créé, dans le cadre de la grande tradition de la musique américaine, de nouveaux modes d'expression poétique", a annoncé Sara Danius sous les vivats de la salle." - Suite & Source
IP archivée
On n'est jamais si bien trahi que par ses amis.
Protégez-moi de mes amis, mes ennemis je m'en charge..
http://cryonautes.com - http://protocole-oracle.com

Nemo492

  • Administrateur
  • *******
  • En ligne En ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 13727
Re : La richesse poétique de Bob Dylan, Prix Nobel
« Réponse #2 le: 14 Octobre 2016 à 12:16:12 »

Bob Dylan - La Dignité (traduction Francis Cabrel)

L’homme fort, tatoué sur les bras
L’homme faible à son dernier repas
L’homme seul au pied de la croix
Cherchent la dignité

L’homme sage sur le brin de paille
L’homme jeune entre deux batailles
L’homme pauvre sur le vitrail
Cherchent la dignité

Quelqu’un est mort, comment ?
On ne peut pas dire
Mais la dignité a été la première à fuir
J’ai parcouru la ville, traversé les cités
Couru tant que j’ai pu courir

J’ai cherché en moi, j’ai cherché autour
J’ai cherché la nuit et le jour,
J’ai demandé aux flics à chaque carrefour
Avez-vous vu la dignité ?

L’homme vide au bord du trottoir
L’homme entouré de mille miroirs
Tous demandent s’il n’est pas trop tard
Pour la dignité

L’homme inquiet face au médecin
L’homme qui montre toutes les lignes de la main
Chacun demande où, quand, combien
Pour la dignité ?

J’ai vu ce gars, je ne sais plus sur quelle chaîne
La dignité, depuis longtemps avait quitté la scène
Il tentait de rire, mais les rires étaient faux
Le monde applaudissait quand même

Il vendait de l’or à de condamnés
Des châteaux forts à des gens paumés
Surtout, il avait vendu en premier
Sa dignité

Ces enfants qu’on pousse vers les flammes
Toutes ces marques aux visages des femmes
La moitié du monde réclame
Plus de dignité

Y’a pas de répit, y’a pas de repos
Je suis la rivière, dans ce mauvais bateau
Pendant que tout tremble, j’essaie de lire ton mot
Sur la dignité

Quelqu’un ma montré une image et j’ai pensé
La dignité ne s’est jamais laissé photographier
Tu peux changer le monde,
Les formes et les couleurs
Chercher jusqu’au fond du désert

Y’a tellement de routes et tellement de ronces
Tellement d’ombres où l’on s’enfonce
Est-ce qu’un jour, j’aurais la réponse
Sur la dignité ?
IP archivée
On n'est jamais si bien trahi que par ses amis.
Protégez-moi de mes amis, mes ennemis je m'en charge..
http://cryonautes.com - http://protocole-oracle.com

katchina

  • Administrateur
  • *******
  • En ligne En ligne
  • Sexe: Femme
  • Messages: 17988
Re : La richesse poétique de Bob Dylan, Prix Nobel
« Réponse #3 le: 14 Octobre 2016 à 23:22:51 »


5 leçons de vie de Bob Dylan approuvées par la science

1. Les souvenirs sont les choses les plus précieuses
2. Quand on n'a rien à perdre, il faut oser
3. Il ne faut pas hésiter à se délester des choses/ des gens qui nous freinent dans la vie
4. Quand on a un problème, imaginer le pire aggrave la situation
5. Les parents doivent couper le cordon

===


1. Les souvenirs sont les choses les plus précieuses

La citation: "Take care of all your memories, said my friend Mick, for you cannot relive them" ("Chéris tous tes souvenirs, disait mon ami Mick, puisque tu ne peux pas les vivre à nouveau") dans "Nothing was Delivered" (dans une des trois versions qui n'est jamais sortie officiellement).

La leçon de vie: Horace conseillait de cueillir le jour, Bob Dylan, de prendre soin de son passé. Les souvenirs sont de choses précieuses, les seuls preuves d'un présent à jamais révolu. À ce titre, il faut les choyer.

Ce qu'en dit la science:
La nature fait bien les choses. Plus les souvenirs sont choyés, plus on s'en souvient. La recherche en neurosciences a mis longtemps à comprendre comment les choses que l'on vivait devenaient des souvenirs. Les découvertes dans ce domaine donnent raison à Bob Dylan. Pour être sûr de ne pas oublier ses souvenirs, il faut y repenser régulièrement. "Plus vous ramenez un souvenir à l'esprit, plus il se renforce", explique ainsi la neuroscientifique Wendy Suzuki, spécialiste de la plasticité cérébrale dans son livre "Bouge ton cerveau". "Au niveau neuronal, à chaque répétition, vous renforcez les connexions synaptiques qui sous-tendent la mémoire, leur permettant de résister aux interférences des autres souvenirs ou à toute forme de dégradation générale."


source et suite



IP archivée
J'veux du soleil dans ma mémoire