Merci de vous connecter ou de vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session

Auteur Sujet: qu'est-ce que l'amitié?  (Lu 12285 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

katchina

  • Administrateur
  • *******
  • En ligne En ligne
  • Sexe: Femme
  • Messages: 18234
Re : qu'est-ce que l'amitié?
« Réponse #90 le: 13 Février 2017 à 12:36:29 »

Et qui vous lâchent lorsque le bateau coule. Les vrais sont les incorruptibles qui restent contre vents et marées, ceux qui se comptent sur les doigts d'une seule main  ::) l

L'évidence est de rester lucide et de ne pas se leurrer par excès d'eau de rose pour ne pas se faire mal en tombant de l'armoire. Après on peut vivre une amitié pleinement tout en étant conscient que rien n'est éternel  :)
IP archivée
J'veux du soleil dans ma mémoire

Edith

  • ****
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 291
Re : Trahisons
« Réponse #91 le: 27 Janvier 2018 à 12:39:03 »

edit : cette conversation est liée au texte Trahisons

Qui d'entre nous, Nemo,  n'a pas été un jour "trahi" par celui ou celle que nous considérions pourtant comme  notre ami(e) ?
C'est tellement courant que l'on peut appeler cela un problème récurrent et donc, dirons-nous, ne pouvant  être considéré que comme  normal.
Est-ce pour autant que cette récurrence ne puisse être stoppée ?

Ayant moi-même vécu plus d'une fois cette "trahison", j'ai commencé - comme le fait d'abord tout un chacun -  par me considérer comme une victime.
Malheureusement ... combien il est valorisant de se cnsidérer comme telle !
Parce qu'alors ... il y a en quelque sorte tout intérêt à continuer à être trahi.

Dans un second temps ( puisqu'il s'agit d'un problème récurrent ) j'ai fini par "m'en vouloir" d'avoir été si naïve,  cette personne n'étant pas aussi clean que je le pensais.
" Je n'ai pas à en vouloir à X... puisque c'est moi qui qui ai placé la barre trop haut en lui attribuant des qualités que X... ne possède manifestement pas."

Mais"en vouloir" ne fut pas non plus la bonne solution, car il déclencha aussitôt  un phénomène de "suspicion", un état d'esprit me faisant sans cesse trouver des raisons d'avoir à me défier de quelqu'un, ou de ne pas lui accorder ma confiance. Ce qui n'est pas la meilleure façon de vivre sereinement les uns avec les autres.

Et puis un jour, en lisant Richard Bach ( l'auteur de " Jonathan le goéland "), je tombai sur ces phrases :

"Sache qu'il n'y a jamais de problème, ni de drame
qui n'ait entre ses mains un cadeau pour toi.
Et sans que tu le saches, tu cherches des problèmes
parce que tu as besoin de cadeaux ."

Naturellement, pour en comprendre la valeur, cette "sagesse" exige l'effort de la décrypter.
Car de quel cadeau peut-il s'agir ? Allons-y, réfléchissons ...
Comment un drame, telle qu'est considérée la trahison, pourrait-il en même temps "m'accorder" un cadeau ?
En fait, ce n'est pas "m'accorder" qu'il faudrait dire mais plutôt "m'être" un cadeau.
Pourtant, cesser de me considérer être une victime peut en effet avoir été un cadeau.

Cependant, arrivés à ce point, je pense meilleur pour chacun d'entre nous, de ne pas mener moi-même plus loin cette investigation, car non seulement c'est à chacun de solutionner ses problèmes, mais surtout ... parce qu'il n'est jamais bon, et même  parfois désastreux, de donner des réponses à des questions qui n'ont pas été posées.
Richard Bach est une clef ... juste une clef.

En revanche j'aimerais pour en terminer vous en donner une seconde.
Il s'agit d'un poème d'Aragon  (que j'ai déjà retranscrit sur RIM)  :

"Je n'ai pas toujours été l'homme que je suis.
J'ai toute ma vie appris pour devenir l'homme que je suis.
Mais je n'ai pas pour autant oublié ces hommes que j'ai été.
Et si, entre ces hommes-là et moi, il y a aujourd'hui contradiction,
si je crois avoir appris, progressé, changé,
ces hommes-là quand, me retournant, je les regarde,
je n'ai point honte d'eux.
Ils sont les étapes de ce que je suis,
ils menaient à moi,
je ne peux dire "moi" ou "je"  sans eux ... "


 
« Modifié: 27 Janvier 2018 à 20:31:06 par katchina »
IP archivée

Nemo492

  • Administrateur
  • *******
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 14176
Re : Re : Trahisons
« Réponse #92 le: 27 Janvier 2018 à 15:00:19 »

Malheureusement ... combien il est valorisant de se considérer comme une victime !
Parce qu'alors ... il y a en quelque sorte tout intérêt à continuer à être trahi.

Je trouve cette remarque péremptoire assez peu subtile et totalement inadaptée à la situation.
IP archivée
On n'est jamais si bien trahi que par ses amis les plus prôches.
Protégez-moi de mes amis, mes ennemis je m'en charge..
http://cryonautes.com - http://protocole-oracle.com

katchina

  • Administrateur
  • *******
  • En ligne En ligne
  • Sexe: Femme
  • Messages: 18234
Re : Re : Trahisons
« Réponse #93 le: 27 Janvier 2018 à 18:39:38 »

Edith Afin de respecter la destination de cet espace :
> Soyez créatifs ! > Poèmes/Textes des auditeurs

et afin de ne pas faire doublon, ta réponse sera redirigée vers "Qu'est-ce que l'amitié ?" en Café Philo où le thème de la trahison avait déjà été évoqué par Nemo et fait l'objet d'une discussion dès le 06 Juillet 2016 à 00:40:29.

Comme tu le remarqueras, Nemo a bien pris garde de poster son texte dans l'espace créatif - Il a bien rédigé un texte sur la trahison sur le thème narratif "C'est l'histoire classique d'un type qui avait pas mal d'amis" avec la distance suffisante et nécessaire (aucun emploi du "je) pour que ce texte ait bien sa place dans "Texte des auditeurs", ce qui aurait dû ne pas entraîner de réponse autre qu'impersonnelle. Une réponse sous une forme littéraire équivalente aurait été plus appropriée.

De plus je trouve assez affligeant et réducteur que dans ce contexte (texte, choix de l'espace) et sur un forum où les membres sont censés être "à l'écoute" une réponse moralisatrice et ramenant à soi, du type "moi aussi je" [ayant moi-même vécu] puisse être apportée.

Pour toutes ces raisons, ton message sera déplacé au bon endroit pour laisser au texte de Nemo son caractère narratif et créatif.

« Modifié: 27 Janvier 2018 à 20:39:19 par katchina »
IP archivée
J'veux du soleil dans ma mémoire

Edith

  • ****
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 291
Re : Re : Trahisons
« Réponse #94 le: 27 Janvier 2018 à 19:10:19 »

 

O.K. Katchina, laissons donc la créativité impersonnelle s'exprimer.
Et pardon d'avoir méconnu cette impersonnalité, mon but ayant seulement été  d'aider.
Quant à moraliser, c'est justement en m'impliquant volontairement  que j'ai voulu montrer que moi-aussi j'avais pu souffrir d'être trahie.
Place donc ce message où tu voudras ou mieux, détruis-le.
Bonne soirée.
IP archivée

Nemo492

  • Administrateur
  • *******
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 14176
Re : Re : Trahisons
« Réponse #95 le: 27 Janvier 2018 à 19:25:02 »

... j'ai voulu montrer que moi-aussi j'avais pu souffrir d'être trahie.

Il n'est pas question de souffrance dans le texte d'origine.
Juste un appel à la prudence.
IP archivée
On n'est jamais si bien trahi que par ses amis les plus prôches.
Protégez-moi de mes amis, mes ennemis je m'en charge..
http://cryonautes.com - http://protocole-oracle.com

justebienlibre

  • juste bien libre
  • ****
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 496
  • merci
Re : Trahisons
« Réponse #96 le: 30 Janvier 2018 à 21:37:04 »

aucune trahison entre ami c'est mon principe, je peux être vulgaire, tendancieux mais jamais trahissant.
IP archivée
la liberté s'arrête là où celle des autres commence