Merci de vous connecter ou de vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Recherche avancée  

Nouvelles:

Les Forums de Radio Ici&Maintenant !

Auteur Sujet: Nicolas Baltique (le 1er Samedi à 23h)  (Lu 11933 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

ysatis

  • ****
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 141
Re : Nicolas Baltique
« Réponse #45 le: 04 Juin 2016 à 23:38:15 »

de Erwan Seznec, coauteur du « Livre noir des syndicats »

Ils ont de moins en moins besoin d’adhérents puisque les cotisations, aussi fou que cela puisse paraître,
ne représentent que 4 % de leur budget de fonctionnement ! Ils n’ont plus besoin des adhérents pour vivre !

Dans les années 90, par exemple, on savait que les syndicats se finançaient sur le dos de la formation professionnelle.
Et bien au lieu de dire « Arrêtez vos conneries », l’État a dit « OK, on va légaliser.

À ce rythme-là, en 2025, il y aura autant de permanents que d’adhérents dans les syndicats !

Le remède, c’est de les priver de subventions publiques.


Courrier picard  30/05/2016
« Modifié: 05 Juin 2016 à 00:00:02 par ysatis »
IP archivée

katchina

  • Administrateur
  • *******
  • En ligne En ligne
  • Sexe: Femme
  • Messages: 18309
Re : Nicolas Baltique
« Réponse #46 le: 15 Janvier 2017 à 00:02:43 »

Les vidéos de Idriss Aberkane, dont Nicolas a passé un extrait à l'antenne, sont ici :
Idriss Aberkane

Son site :
https://idrissaberkane.org/index.php/fr/
« Modifié: 18 Janvier 2017 à 22:45:29 par katchina »
IP archivée
J'veux du soleil dans ma mémoire

katchina

  • Administrateur
  • *******
  • En ligne En ligne
  • Sexe: Femme
  • Messages: 18309
Re : Nicolas Baltique
« Réponse #47 le: 18 Janvier 2017 à 22:45:06 »

J'ai vu aujourd'hui dans le rayon des nouveautés en grande surface le dernier ouvrage d'Idriss Aberkane

Libérez votre cerveau ! : Traité de neurosagesse pour changer l'école et la société
IP archivée
J'veux du soleil dans ma mémoire

Nemo492

  • Administrateur
  • *******
  • En ligne En ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 14363
Re : Nicolas Baltique
« Réponse #48 le: 04 Février 2017 à 14:55:47 »

Nicolas Baltique ce Samedi 4 Février en direct avec Sylvain Ferrieu :
Transparence & Politique.
IP archivée
On n'est jamais si bien trahi que par ses amis les plus prôches.
Les amis d'hier peuvent être les enfoirés de demain.
http://cryonautes.com - http://protocole-oracle.com

Vernaculaire

  • ****
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 121
Re : Nicolas Baltique
« Réponse #49 le: 13 Mai 2017 à 23:07:35 »

Bonsoir à toutes et à tous,

Je voudrais remercier ici Nicolas Baltique pour son émission du premier samedi du mois le 6 mai 2017.
Son invité Sylvain Ferrieu semblait (plus que) maîtriser son sujet.
Les institutions des Etats-Unis d'Amérique et la vie politique qui va avec n'avaient plus aucun secret pour l'auditeur de cette émission à la fin des deux heures.

Bravo au producteur de l'émission et à son invité !

Cette intervention, qui vient peut-être un peu tard, est justifiée par le fait que Sylvain Ferrieu, l'invité de La Table Ronde de Nicolas Baltique, a maintenant sa propre émission le deuxième samedi du mois.

On sera donc à l'écoute ce soir à 23 heures.

IP archivée

Nemo492

  • Administrateur
  • *******
  • En ligne En ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 14363
Re : Nicolas Baltique
« Réponse #50 le: 01 Juillet 2017 à 11:04:47 »

Ce samedi 1er juillet, Nicolas Baltique aborde le thème du Changement.

Je le cite : "Ce changement que tout le monde dit souhaiter mais qui fait peur,
qui est nécessaire mais qu'on remet toujours à demain.
"
IP archivée
On n'est jamais si bien trahi que par ses amis les plus prôches.
Les amis d'hier peuvent être les enfoirés de demain.
http://cryonautes.com - http://protocole-oracle.com

Ascellu

  • *
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 656
Re : Nicolas Baltique
« Réponse #51 le: 01 Juillet 2017 à 23:27:05 »

less désirs de changements sont des projections individuelles , pour ce qui est des changements de masse qui décide ?
IP archivée
Aussi paradoxal que cela puisse paraître, il y a un chemin à parcourir et il faut le parcourir, mais il n'y a pas de voyageur. Des actes sont accomplis, mais il n'y a pas d'acteur

Nemo492

  • Administrateur
  • *******
  • En ligne En ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 14363
Re : Nicolas Baltique (le 1er Samedi à 23h)
« Réponse #52 le: 08 Octobre 2017 à 02:11:06 »

C'est un peu dommage que les interventions des auditeurs n'aient pas été
à la hauteur du sujet proposé ce 7 octobre 2017 sur le thème de l'indépendance.

Un souci technique nous a empêché cette fois de l'enregistrer.
Ceux qui auraient capturé l'intégralité de cette émission peuvent me contacter par MP.
IP archivée
On n'est jamais si bien trahi que par ses amis les plus prôches.
Les amis d'hier peuvent être les enfoirés de demain.
http://cryonautes.com - http://protocole-oracle.com

Vernaculaire

  • ****
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 121
Re : Nicolas Baltique (le 1er Samedi à 23h)
« Réponse #53 le: 08 Octobre 2017 à 18:56:34 »

Le thème principal de l'émission de Nicolas Baltique diffusée samedi 7 octobre 2017 à partir de 23:00 était « l'indépendance ».

De nombreuses formes d'indépendances comme l'indépendance politique avec un tour d'horizon des revendications d'indépendance en Europe, l'indépendance des banques centrales, l'indépendance financière ou l'indépendance comme corollaire de la liberté ont été proposées au débat.

Dans une tentative de définition de l'indépendance, celle-ci est-elle un élément nécessaire ou y a-t-il possibilité de s'en passer ?

Et, en Catalogne, existe-t-il une possibilité de choix entre le oui ou le non avec l'exemple du slogan « Parlons » affiché par certains ?

La question des conditions et de la légitimité du vote pour l'indépendance en Catalogne a été évoquée.
Nicolas a livré son témoignage de visiteur présent sur place un peu avant le référendum.
Il a évoqué un certain manque de finesse du gouvernement de Madrid.
Comme pour tout processus de ce type (l'exemple de plusieurs révolutions a été cité), ce sont des minorités qui impulsent le mouvement.
Il s'agirait ici essentiellement d'une question financière d'une province riche qui ne souhaite plus payer pour les provinces pauvres.
Le refus de la tenue du référendum (pas forcément gagné par les indépendantistes serait une erreur de la part du gouvernement central.
Seuls le gouvernement belge et celui de l'Ecosse ont affirmé leur soutien au référendum.
On aura noté l'absence de prise de position de l'Union européenne.
L'article 155 de la constitution espagnole permet de priver l'éxécutif local de ses moyens.

Extrait :

« Le premier ministre espagnol, Mariano Rajoy (Parti populaire, conservateur) garant de l’unité du pays, peut invoquer l’article 155 de la Constitution, qui permet au gouvernement central de prendre la direction d’une communauté autonome en cas de non-respect de la Constitution ou d’atteinte grave à l’intérêt général. »

Référendum en Catalogne : quatre choses à savoir sur l’organisation territoriale de l’Espagne - 29/09/2017 09:51
http://www.lemonde.fr/europe/article/2017/09/29/referendum-en-catalogne-quatre-choses-a-savoir-sur-l-organisation-territoriale-de-l-espagne_5193273_3214.html

Mais la guerre de la communication a été gagnée par les indépendantistes.

Nicolas s'est ensuite demandé si l'indépendance d'une région en France était grotesque ou envisageable ?
Ainsi, qu'est-ce qui peut pousser une région à demander son indépendance dans un pays comme l'Espagne d'après l'ETA qui est plutôt un pays apaisé ?

Un auditeur a émis l'idée de la nécessité d'un affrontement lors d'un processus d'indépendance comme celui de la Catalogne.
Néanmoins, la transition démocratique s'est fait de manière pacifique sous l'égide de Juan Carlos.
L'indépendance serait aussi un phénomène de rejet des élites.
La question de la répartition des impôts a été rappelée.

Un auditeur a posé la question de savoir s'il est important de conserver un pays ?
Et cela si la préservation des traditions a un sens.
La situation de l'Irlande du nord a été évoquée.
Ceci alors que l'aspect religieux n'est pas présent en Catalogne.

Une auditrice a émis l'idée que « l'européanisation » enlevait aux peuples leurs spécificités et que la demande d'indépendance était une réaction des peuples par rapport à ce phénomène.
On peut se demander si ce ne serait pas un formidable retour en arrière et une fermeture aux autres ?
Les exemples de la Savoie et de l'Alsace ont été cités comme exemple d'intégration dans un ensemble politique tout en préservant leurs traditions.
Le rejet de la politique serait peut-être une explication de ce besoin d'indépendance.
La question de l'identité a été posée comme une protection puisque le terme de tribal a été employé.
Peut-être un besoin d'avoir prise sur le politique ?
Comme l'exemple de la politique de la circulation automobile à Paris qui satisfait les Parisiens en mécontentant les banlieusards.

Catalogne et Ecosse indépendantes seraient-elles admises au sein de l'Union européenne ?
Et la situation de l'Irlande du nord qui prévoit de laisser la frontière avec l'Irlande ouverte alors que la sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne implique une fermeture des frontières ?

Un auditeur s'est demandé si on est indépendant quand on est membre de l'Union européenne ?
Comment gérer la Catalogne voulant rester dans l'Union européenne mais qui devrait présenter une demande d'adhésion à l'Union européenne ?
L'éventualité d'un objectif de la destruction des nations pour créer un état européen a été émise.
Constaterait-on une schizophrénie des citoyens européens avec en même temps un regroupement au sein de l'Union européenne tout en souhaitant retrouver un état plus proche de ses racines ?
Une indépendance doit-elle être décidée par les Catalans ou par tous les Espagnols ?
L'exemple des peuples de l'Empire d'Autriche-Hongrie d'avant la première guerre mondiale a été développé.

Nicolas s'est à nouveau demandé s'il existait une possibilité de choix entre le oui ou le non avec l'exemple du slogan « Parlons » affiché par certains ?
Et a estimé qu'il était difficile de tirer des conclusions définitives du référendum de Catalogne.

On a pu aussi se demander si l'indépendance pouvait être interprétée comme un refus de solidarité ?
Un parallèle a été établi avec l'exil fiscal qui est aussi un refus de partage.
Une prédominance de la dimension financière serait effective comme motivation de l'indépendance dans le cas de la Catalogne.

Les indépendances - comme les révolutions - ont-elles avant tout une raison économique ?
Et est-ce en l'état une raison moins noble ?
Le débat a été élargi en envisageant les rapports entre indépendance et autonomie, autodétermination, âge adulte, liberté d'esprit ou croyance en Dieu.

La question de l'indépendance par rapport à la pensée unique et à la technologie et de la souffrance et du mal-être consécutifs à l'absence d'indépendance ont été cités.
S'affranchir de ses émotions n'est-il pas une perte d'indépendance ?
L'amour est-il une perte d'indépendance ?
Les addictions et autres lubies sont-elles une perte d'indépendance ?
Ainsi, toute source de plaisir serait-elle une dépendance ?
Le départ de la maison familiale a été envisagé comme première étape de l'indépendance.

La question a enfin été étendue à d'autres domaines.
Le dogme comme obstacle à l'indépendance et la spiritualité comme épanouissement de l'indépendance ?
Pourquoi le besoin d'indépendance en opposition avec la tribu, le seigneur ou l'employeur ?
L'indépendance par la création d'entreprise, comme solution à une quête de sens, financière avec le premier emploi ...
Et, paradoxalement, l'enfant(s) comme perte d'indépendance.
C'est le rapport entre la responsabilité et l'indépendance qui a été posé.
Que se passe-t-il dans la tête d'un leader du mouvement d'indépendance d'un peuple (Gandhi, Spartacus, Walesa, Castro) ?
Sujet plus léger, les indépendances farfelues ou fantaisistes ont été évoquées (et même Game of Thrones à travers son mur).

L'indépendance pourrait-elle être envisagée comme un retour du manichéisme type de celui de la guerre froide, visant à redonner aux masses un ennemi clairement identifié sous la forme du pouvoir central de l'état nation ?

PS. : Je n'ai malheureusement pas enregistré l'émission.

IP archivée

Vernaculaire

  • ****
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 121
Re : Nicolas Baltique (le 1er Samedi à 23h)
« Réponse #54 le: 08 Octobre 2017 à 19:10:38 »

Au final, l'enregistrement fait l'objet d'une nouvelle diffusion :

- ce jour dimanche 8 octobre 2017 à partir de 19:00,
- demain lundi 9 octobre 2017 à partir de 07:00.

Enfin, l'enregistrement de l'émission est disponible sur le site Internet RimCast.fr sous la référence :

NICO-Lindépendance-071017-1h30.mp3

IP archivée

Vernaculaire

  • ****
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 121
Re : Nicolas Baltique (le 1er Samedi à 23h)
« Réponse #55 le: 05 Novembre 2017 à 18:35:37 »

Le thème de l'émission de Nicolas Baltique diffusée samedi 4 novembre 2017 à partir de 23:00 était « Le terrorisme et les réponses que l'on peut apporter au terrorisme ».

Deux références évoquées au sein des échanges entre Nicolas et les auditeurs :

- la personnalité de Cesare Beccaria, juriste, criminaliste, philosophe, économiste et homme de lettres italien (1738-1794) auteur de « Des délits et des peines », ouvrage au sein duquel il fonde le droit pénal moderne,
- « The Gatekeepers », film documentaire franco-israélien de 2012 réalisé par Dror Moreh et composé principalement d'entretiens avec six anciens directeurs des services secrets israéliens.

On notera l'idée pour le moins originale d'un auditeur qui a suggéré la mise en place d'un mécanisme d'argent de poche universel (sorte de revenu universel pour les moins de 18 ans) pour tous les mineurs afin d'éradiquer le sentiment d'injustice pouvant les conduire à devenir des acteurs conscients (ou manipulés) d'actes terroristes.

Comme de coutume, l'enregistrement de l'émission fait l'objet d'une nouvelle diffusion :

- ce jour dimanche 5 novembre 2017 à partir de 19:00,
- demain lundi 6 novembre 2017 à partir de 07:00.

Enfin, l'enregistrement audio de l'émission est disponible sur le site Internet RimCast.fr sous la référence :

Nico_LutterContreLeTerrorisme-041117-2h45.mp3

« Modifié: 03 Décembre 2017 à 22:58:45 par Modération »
IP archivée

Vernaculaire

  • ****
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 121
La table ronde - Nicolas Baltique - Le 1er samedi du mois à 23h00
« Réponse #56 le: 03 Décembre 2017 à 19:04:04 »

« Le danger » était le thème de l'émission « La table ronde » du samedi 2 décembre 2017 diffusée à partir de 23:00 et animée par Nicolas Baltique.

Suivent quelques-unes des références citées lors du programme dans la première moitié de l'émission :

- la scène 4 de l'acte IV, de Cyrano de Bergerac d'Edmond Rostand autour de la réplique de Cyrano de Bergerac à Antoine de Gramont, comte de Guiche au sujet de son écharpe blanche : « Nos courages, monsieur, diffèrent en cela ... »,

- le philosophe Michel Foucault,

- l'essayiste Idriss Aberkane,
edit modération : les liens vers les vidéos et le site d'Idriss Aberbane se trouvent un peu plus haut  (post du 15 Janvier 2017 à 00:02:43)
- les luddistes,

- les  plaintes de militants contre EDF et l'Etat français à l'initiative de Greenpeace déposées le matin même de l'émission le 2 décembre 2017 :

Greenpeace annonce dans un communiqué que 250 militants anti-nucléaire ont porté plainte, samedi 2 décembre, contre l'Etat français et EDF, pour "mise en danger de la vie d'autrui". L'ONG souhaite dénoncer "le manque de protection des installations nucléaires de l'Hexagone et les risques encourus". Ces plaintes ont été déposées à Thionville (Moselle), Lyon (Rhône), Dunkerque (Nord), Colmar (Haut-Rhin) et Bordeaux (Gironde).
source et suite


- la phrase de Jacques Chirac « Notre maison brûle et nous regardons ailleurs » en ouverture de son discours devant l'assemblée plénière du IVème Sommet de la Terre le 2 septembre 2002 à Johannesburg en Afrique du Sud,

- la future loi des Etats-Unis d'Amérique remettant en cause la neutralité d'Internet :

Les internautes américains se mobilisent pour empêcher l’administration Trump de remettre en question la "neutralité du Net". Entretien avec le responsable de Mozilla France, qui lutte pour préserver ce grand principe d’universalité d’Internet.

Le 21 novembre, Ajit Pai, le président de la Commission fédérale des communications (FCC), un organisme public qui régule le secteur des télécommunications aux États-Unis, a annoncé son intention d'annuler les mesures prises en 2015 par l’administration Obama qui visaient à protéger la "neutralité du Net".
source et suite

- l'équilibre de la terreur pendant et après la guerre froide entre les Etats-Unis d'Amérique et l'Union des républiques socialistes soviétiques.



Quelques exemples de dangers abordés par le forum :

- Les abeilles meurent par milliards... la Terre en danger,
- Danger des ondes,
- Des substances radioactives bientôt à la maison.

Enfin, comme de coutume, l'enregistrement de l'émission fait l'objet d'une nouvelle diffusion sur le canal 9A de la RNT en Ile-de-France et sur Internet :

- ce jour dimanche 3 décembre 2017 à partir de 19:00,
- demain lundi 4 décembre 2017 à partir de 07:00.

Enfin, l'enregistrement audio de l'émission est disponible sur le site Internet RimCast.fr sous la référence :

NICO-Le-Danger-021217-2h43.mp3

« Modifié: 03 Décembre 2017 à 23:19:31 par Modération »
IP archivée

Capitaine Renard

  • **
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 1099
  • Tengu Zen'
Re : Nicolas Baltique (le 1er Samedi à 23h)
« Réponse #57 le: 03 Juin 2018 à 00:13:01 »

L'émission de ce soir est une redif. Au cas où ...  ;)
IP archivée

Nemo492

  • Administrateur
  • *******
  • En ligne En ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 14363
Re : Nicolas Baltique (le 1er Samedi à 23h)
« Réponse #58 le: 03 Juin 2018 à 09:42:58 »

Oui, Nicolas n'a pas pu venir. Mais il sera présent en juillet-août.
IP archivée
On n'est jamais si bien trahi que par ses amis les plus prôches.
Les amis d'hier peuvent être les enfoirés de demain.
http://cryonautes.com - http://protocole-oracle.com