Merci de vous connecter ou de vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session

Auteur Sujet: Robert T. Bigelow  (Lu 6002 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Nemo492

  • Administrateur
  • *******
  • En ligne En ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 13458
Robert T. Bigelow
« le: 18 Mars 2008 à 00:30:13 »



Le promoteur immobilier Robert T. Bigelow, qui a réalisé l'essentiel de sa fortune à Las Vegas, a fondé sa compagnie Bigelow Aerospace en 1999. Il a déjà procédé au lancement de Genesis I (le 12 juillet 2006), et Genesis II (le 28 juin 2007). Il avait opté pour des vecteurs russes, mais pourrait prochainement conclure un accord avec Lockheed Martin pour utiliser les lanceurs Atlas V.
Robert T. Bigelow était déjà connu comme le fondateur du NIDS (National Institute for Discovery Science), un institut privé qui s'est intéressé de très près au sujet des Ovnis et aux phénomènes inexpliqués.

Il avait par exemple en 1989 acheté le ranch Sherman, dans l'Utah, surnommé "l'endroit le plus étrange sur Terre"..
Bigelow Aerospace entend réaliser à faible coût un complexe spatial en orbite basse, accessible au secteur privé pour des activités commerciales. Basé au Nevada, au nord de Las Vegas, il dispose pour l'instant de trois autres stations d'observation au sol : en Alaska, à Hawaï, et dans le Maine.

Pour l'heure son objectif est de créer la première plate-forme privée dans l'espace. Bigelow a en fait racheté les projets de la NASA sur les structures spatiales gonflables (le projet Transhab). Une fois déployé, Genesis II mesure 4m de long sur 2,5m de large.

Les modules Genesis ont servi à tester la technologie et démontrer la faisabilité de la technologie gonflable. Parmi les dangers à éviter, les débris spatiaux et les impacts de micrométéorites. Bigelow Aerospace recrute et forme des astronautes.. La mise en orbite du module habitable, Sundancer, est prévue en 2012.

Robert Bigelow veut obtenir l'assouplissement de la réglementation ITAR (International Traffic Arms Regulations) qui pourrait freiner son développement.


On se doute bien que le tourisme spatial va multiplier les occasions de photographier ou filmer des phénomènes particuliers tout autour de la Terre..
Ce parcours du milliardaire évoque le personnage de S.R. Hadden, interprété par John Hurt dans le film Contact, qui finance la recherche des aliens sur ses fonds privés, et termine ses jours à bord de la station Mir...


A noter que Paul Allen, déjà cité, a financé SETI en 2007, avec la mise en place de 350 antennes supplémentaires pour scanner un million de systèmes solaires à la recherche de vie extraterrestre. Le chanteur Robbie Williams vient d'annoncer son intention de financer un observatoire privé dans le désert d'Arizona.

Ces entrepreneurs motivés, disposant de moyens importants, pourraient-ils faire des découvertes majeures en marge de la NASA ?

Aujourd'hui le site web de Bigelow Aerospace propose une énigme à résoudre avec cette séquence animée réalisée depuis Genesis I, le 3 mars 2008, qui présente une anomalie photographiée dans les parages de sa station :

"Mystère dans le Ciel
Un point brillant apparaît dans la moitié inférieure des images. Il ne garde pas la même position, et il se déplace par rapport à la couche nuageuse. C'est une succession d'images prises à 20 ou 30 secondes d'intervalle.
Avez-vous une idée de ce que ça peut être ?
"
Peu importe qu'il s'agisse dans ce cas d'un reflet ou d'un débris quelconque, des moyens privés d'observation sont en place..

IP archivée
On n'est jamais si bien trahi que par ses amis.
Protégez-moi de mes amis, mes ennemis je m'en charge..
http://cryonautes.com - http://protocole-oracle.com

Tartar

  • ***
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 2289
Re : Robert T. Bigelow
« Réponse #1 le: 18 Mars 2008 à 09:43:04 »

Merci Rim952.
C'est quand même "gonflé" (avec jeu de mots) d'envoyer des touristes habiter une baudruche en orbite vu le nombre de "boulons" errant à 40.000 km/h dans la région.
Les astronautes sont payés (avec prime de risque), les touristes payent à leurs risques et périls et les promoteurs ajoutent le cout des assurances.
Bref j'irais pas.

En ce qui concerne l'apparition du point lumineux sur la video, je voterais pour un reflet dans l'objectif car il suit l'incidence du reflet du soleil sur l'océan.
IP archivée
Tout envisager, ne rien croire.

Michel-Vallée

  • *
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 4582
Re : Robert T. Bigelow
« Réponse #2 le: 24 Décembre 2009 à 04:00:41 »

FAA Issues Order On UFO Sightings

Robert Bigelow is one of my personal heroes, a space man who can – and will – change the world because he believes so. Now, the FAA says that you should call one of his mysterious companies if you see an UFO.

Jesus Diaz pour "Gizmodo", le 24 décembre 2009: http://www.gizmodo.com.au/2009/12/faa-issues-order-on-ufo-sightings/

IP archivée
"En ufologie, il faut savoir tout envisager mais surtout ne rien croire"
-Aimé Michel

Nemo492

  • Administrateur
  • *******
  • En ligne En ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 13458
Re : Robert T. Bigelow
« Réponse #3 le: 24 Décembre 2009 à 04:16:05 »

Merci M.V. ! Voilà ce qu'il en ressort sur Ovnis-USA :

La FAA (Federal Aviation Administration) vient de publier une recommandation, conseillant aux témoins de manifestations d'Ovnis d'adresser directement leurs rapports à l'une des sociétés du milliardaire Robert Bigelow. Un article de Jesus Diaz, publié dans la rubrique 'Sciences' du site Gizmodo :

"Il est l'un de mes héros, un aventurier de l'espace qui peut transformer le monde. Il y parviendra certainement, parce qu'il pense que c'est possible. Sa compagnie privée - Bigelow Aerospace - a déjà placé deux stations spatiales en orbite basse autour de la Terre : Genesis 1 et 2. Elle a pour objectif de construire un hôtel dans l'espace, et le projet se déroule selon les prévisions. Le type peut avoir l'air d'un excentrique, avec sa moustache à la Errol Flynn, mais c'est avant tout un homme d'affaires.
http://www.bigelowaerospace.com/

Robert Bigelow a une véritable fascination pour l'espace, et tout ce qui s'y rapporte. Il n'a pas seulement investi des millions de dollars pour placer des hôtels en orbite terrestre. Une autre de ses companies est la Bigelow Aerospace Advanced Space Studies.

Parmi les récentes révisions des protocoles de la FAA - un document publié le 10 décembre - BAASS est désormais désigné comme l'organisation à contacter si vous êtes un pilote ou un contrôleur aérien et que vous avez observé Ovni."

L'affaire est réglée en cinq lignes sur un document de 448 pages : "Les personnes qui souhaitent rapporter un phénomène Ovni ou inexpliqué doivent contacter une organisation de collecte des données telle que le BAASS (Bigelow Aerospace Advanced Space Studies)." Puis un numéro de répondeur et une adresse email.
http://www.faa.gov/documentLibrary/media/Order/7210.3W.pdf



Jesus Diaz poursuit : "Il n'est nulle part recommandé de s'adresser aux militaires, et on ne nous indique pas un répondeur ou l'adresse email d'un département des Services secrets, ni de la CIA, ou la NASA. Mais uniquement de BAASS. S'agirait-il d'une voie de garage ? Pas vraiment. Voici la note de présentation de la compagnie :

"Nous sommes une filiale de Bigelow Aerospace. C'est une nouvelle structure de recherches qui se consacre à l'identification, l'évaluation, et l'acquisition de technologies innovantes, dans le monde entier, en rapport avec le développement d'engins spatiaux. Son siège est établi à Las Vegas, dans le Nevada. Nous recrutons des scientifiques de haut niveau..."
http://www.bigelowaerospace.com/careers/

"Je n'ai malheureusement pas les compétences requises, mais j'adorerais travailler dans l'environnement protégé d'une base secrète installée au milieu du désert du Nevada. Il doit s'y passer des choses extraordinaires, parce qu'ils recrutent des astrophysiciens, des biochimistes, des microbiologistes, des spécialistes des nanotechnologies, des physiciens, et des experts en systèmes de propulsion et technologies furtives. Mais ce n'est pas tout :

"Les titulaires de maîtrises et de doctorats sont privilégiés. Les candidats devront satisfaire aux conditions requises pour bénéficier d'accréditations au niveau secret et top secret, et devront accepter de se soumettre à un examen minutieux de leurs antécédents." - Source

L'agence américaine de régulation de la navigation aérienne vient d'accorder un privilège étonnant à cet investisseur privé, qui cherche à mettre la main sur des systèmes de propulsion exotiques. David Shiga, du NewScientist se souvient d'avoir abordé le sujet avec lui : "Je lui avais demandé si son intérêt de longue date pour les Ovnis avait un rapport avec ses projets de stations spatiales, et il m'avait répondu : "C'est possible, mais je ne vous en dirai pas davantage..."

Il est également surprenant de constater que la FAA a totalement négligé de préconiser le MUFON, actuellement dirigé par James Carrion. Robert Bigelow semble avoir court-circuité l'organisation ufologique, bien qu'il la finance déjà en partie. Quelques observateurs y verront la confirmation que les autorités américaines utilisent le milliardaire du Nevada comme façade pour récolter les informations sensibles, et les plus crédibles, sur tout ce qui a trait au phénomène Ovni.
http://www.ovnis-usa.com/le-mufon-les-milliardaires/

Bigelow avait racheté en novembre (pour un forfait de 800 dollars...) les sites web HBCC de Brian Vike, qui drainent chaque année des centaines de rapports.
http://www.ovnis-usa.com/2009/11/13/brian-vike-passe-la-main/

C'est un peu comme si, en France, l'Administration de la Navigation aérienne demandait aux pilotes et contrôleurs aériens de rapporter directement leurs observations d'Ovnis aux patrons d'EADS...
« Modifié: 24 Décembre 2009 à 20:00:08 par Nemo492 »
IP archivée
On n'est jamais si bien trahi que par ses amis.
Protégez-moi de mes amis, mes ennemis je m'en charge..
http://cryonautes.com - http://protocole-oracle.com

Nemo492

  • Administrateur
  • *******
  • En ligne En ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 13458
Re : Robert T. Bigelow
« Réponse #4 le: 24 Décembre 2009 à 23:59:47 »

Parmi les premières réactions, celle de MajicBar sur le forum Open Minds. Il rappelle le gouvernement américain à ses devoirs : "La FAA est l'agence gouvernementale qui est chargée de réguler le trafic aérien. Comment peuvent-ils dégager leur responsabilité ?

Tout Ovni représente une menace potentielle pour la sécurité du pays, et l'USAF ou la NSA devraient se charger de traiter les rapports pour s'assurer que ces incidents ne présentent aucune menace, avant de les transférer à des organisations indépendantes (comme le BAASS, le MUFON, etc...).
"
IP archivée
On n'est jamais si bien trahi que par ses amis.
Protégez-moi de mes amis, mes ennemis je m'en charge..
http://cryonautes.com - http://protocole-oracle.com

lcarl

  • ***
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 2861
Re : Robert T. Bigelow
« Réponse #5 le: 25 Décembre 2009 à 10:48:07 »

Qui avait parle du complexe militaro-industriel?
Peut-on rapprocher cela de la fermeture du bureau recoltant les temoignages sur les UFOs au Royaume-Uni?
IP archivée
With knowledge comes responsibility.

totsukaba

  • Invité
Re : Robert T. Bigelow
« Réponse #6 le: 26 Décembre 2009 à 16:41:20 »

Comment ce fait il que les autorités américaine et anglaise en viennent à négliger les manifestations d'OVNI ? En même temps en plus ? Pourquoi après des années abandonnent ils maintenant ? Manquerait plus que les gendarmes en france ne prennent plus les déposition !!
IP archivée

Nemo492

  • Administrateur
  • *******
  • En ligne En ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 13458
Re : Robert T. Bigelow
« Réponse #7 le: 26 Décembre 2009 à 17:09:15 »

Ces deux pays ne négligent pas, je pensais que c'était clairement expliqué,
mais il faut suivre les liens proposés en lecture. Or je sais par expérience sur Ovnis-USA que 10% seulement des lecteurs cliquent sur les liens...

Bigelow par exemple bénéficie ouvertement d'une recommandation par la FAA :
son organisation est maintenant officiellement reconnue par les autorités,
qui encouragent les meilleurs témoins (pilotes et contrôleurs) à se confier à lui.

Par ailleurs, pour les témoignages du grand public, il y a le Mufon, qu'il contrôle aussi.

Ainsi, tous les témoignages sont centralisés par une même entité, clairement définie et bien visible. Bigelow est milliardaire. Ceux qui le connaissent ont souvent évoqué ses liens avec la CIA. L'un des acteurs dans ce milieu m'a confié : "Ils lui fournissent l'argent pour servir de façade."

Et quand d'autres groupes privés de collecte de témoignages veulent s'arrêter, comme Brian Vike, c'est encore Bigelow qui rachète les structures.

Ainsi, les autorités s'assurent de collecter très largement, et sans dispersion. A travers la récente recommandation de la FAA, elles ont clairement indiqué la filière unique qui leur convenait le mieux, mais sans avoir l'air de s'intéresser au phénomène.

On ne peut pas parler de négligence, mais au contraire d'organisation.
« Modifié: 26 Décembre 2009 à 19:31:43 par Nemo492 »
IP archivée
On n'est jamais si bien trahi que par ses amis.
Protégez-moi de mes amis, mes ennemis je m'en charge..
http://cryonautes.com - http://protocole-oracle.com

masque soleil

  • Invité
Re : Robert T. Bigelow
« Réponse #8 le: 26 Décembre 2009 à 19:18:12 »

Salut à toutes et à tous,

Merci pour partager les informations sur les liens entre ce personnage et les différents organisations qui ont été nomées.

Curieux monde tout de même, où une industrie touristique de l'espace se développe alors qu'un bon milliard de gens ne mangent pas à leur faim, loin s'en faut, et que des milliards d'autres voient leur existence devenir une angoisse quotidienne.

Curieux individus qui dépensent des fortunes en s'associant avec des entreprises comme Lookheed Martin dont les principaux membre du conseil d'administration ont de grandes chances de figurer parmi ceux qui retiennent des informations que nous soupçonnons.

Lookheed tient sa fortune en partie de tous les conflits et du détournement de l'argent des contribuables étasunien sur un secteur militaro-industriel obèse qui génère bien des misères sur la Terre.

Éprouvent-ils une quelconque compassion pour toutes les victimes des conflits de l'Empire? En éprouvent-ils pour les millions d'Étasuniens laissés sur le carreau par une crise économique humainement dévastatrice? Sont-ils intéressés à répondre à nos questions légitime de savoir, de comprendre le monde où nous vivons et ce que nous y faisons? Pense t' ils que nos requêtes ont une légitimité? 

Bigelow à t'il dédié son existence à ses congénères où bien sa psychologie recèle t'elle quelques pathologies?

 
IP archivée

Nemo492

  • Administrateur
  • *******
  • En ligne En ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 13458
Re : Robert T. Bigelow
« Réponse #9 le: 01 Janvier 2010 à 16:42:50 »

La police ramassera les morceaux

Le chroniqueur Billy Cox revient sur la récente décision du gouvernement américain de laisser la FAA privatiser le recueil de témoignages Ovnis. Cette mesure, qui entre en application dès le 11 février prochain, a été présentée sur Ovnis-USA le 25 décembre. Il manie l'impertinence et la dérision, et ses tournures sont à prendre au second degré.

"Il y aura quarante ans cette semaine, les Etats-Unis ont mis fin à leurs enquêtes officielles sur les Ovnis, en clôturant le Project Blue Book de l'US Air Force. C'est donc très opportunément que la FAA (Federal Aviation Administration) vient de publier l'une de ses contorsions parmi les plus risibles au sujet de ces engins particulièrement encombrants.

Le 10 décembre, la FAA a publié une mise à jour de ses protocoles, ou Air Traffic Organization Policy, qui forme un indigeste document de plusieurs centaines de pages. A l'article 4-7-4, dans la première partie concernant les rapports d'Ovnis, il est demandé aux témoins de contacter une entité privée comme le BAASS (Bigelow Aerospace Advanced Space Studies), soit par email ou via un numéro vert. Du fait que le milliardaire Robert Bigelow contrôle déjà certaines des enquêtes de terrain du MUFON, tout ça pourrait paraitre logique. Si on veut.

Mais le plus étrange, ce sont les instructions qui sont données en seconde partie de la recommandation : "Si vous considérez que la vie et les biens pourraient être menacés, signalez alors cette activité au poste de police le plus proche."

Whoa, vous avez bien entendu ? Ce n'est pas un communiqué de presse. C'est une mise à jour interne, qui concerne les procédures en cours. On pourrait s'imaginer que l'Article 4-7-4 explique comment orienter désormais le public - comme pour dire : 'si quelqu'un appelle la tour de contrôle à propos d'Ovnis, voilà comment s'en débarrasser...' Mais c'est bien aux employés que ça s'adresse. Parce que, finalement : le gouvernement ne veut pas entendre parler d'Ovnis.

Voilà où est le problème : l'Article précédent, numéro 4-7-3, informe les employés que le Centre de Commandement du Système de Contrôle du Traffic Aérien est censé centraliser tous les rapports sur "les modifications ou les dysfonctionnements des matériels, qui pourraient avoir un impact sur le dispositif", quelle qu'en soit l'origine. Il n'est pas question d'Ovnis à ce stade. Pourquoi ne pas les mentionner ?

Il y a neuf ans, une étude conduite par le NARCAP (National Aviation Reporting Center on Anomalous Phenomena) avait passé en revue 3.400 rapports d'observations d'Ovnis venant du monde entier, déposés par des commandants de bord civils, des militaires, et des pilotes privés, concernant la période de 1950 à 2000.

L'analyse réalisée par Richard Haines, un ancien scientifique de la NASA, se fondait sur les données de la FAA, de la NASA, et du Bureau National de la Sécurité aérienne. Elle avait mis en évidence les effets électro-magnétiques des Ovnis sur les systèmes électroniques de commandes, pouvant causer des changements de régime ou des situations critiques de possibles collisions.

Ce constat est si dérangeant, particulièrement pour les pilotes Américains, que Haines s'était senti obligé de remplacer le sigle Ovni par celui d'UAP (unidentified aerial phenomenon). Le NARCAP montra que 23% des pilotes qui avaient répondu au sondage avaient vu quelque chose qu'ils ne pouvaient identifier, mais seulement 25% en avaient informé leur compagnie ou une agence gouvernementale, par crainte du ridicule. On voit clairement que le nombre de rapports d'Ovnis, ou d'UAPs, est très en dessous de la réalité.

Haines ne se souciait pas tellement que les Ovnis puissent entrer en collision avec nos avions; leur vitesse étonnante et leur maniabilité permet d'écarter ce risque. En revanche, l'ancien responsable du Bureau des Facteurs Humains dans l'Espace au centre Ames de la NASA considérait que le risque était grand, à l'occasion de telles rencontres inattendues, de voir se produire des erreurs de pilotage aux conséquences dramatiques.

Ca pourrait être déjà arrivé, mais nous ne le saurons jamais. Parce que le gouvernement ne s'intéresse pas aux Ovnis.

Note pour la FAA : Faites un effort pour vous exprimez clairement. Les pilotes sont-ils réellement censés rapporter à la police des manoeuvres d'Ovnis qui seraient dangereuses pour les passagers ? Etes-vous vraiment sérieux ? Parce que si c'est le cas, il faudrait peut-être que nos policiers reçoivent une formation sur la navigation aérienne.." - Source
IP archivée
On n'est jamais si bien trahi que par ses amis.
Protégez-moi de mes amis, mes ennemis je m'en charge..
http://cryonautes.com - http://protocole-oracle.com

Nemo492

  • Administrateur
  • *******
  • En ligne En ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 13458
Re : Robert T. Bigelow
« Réponse #10 le: 16 Juin 2013 à 19:40:46 »

Steve Bassett nous faire savoir par email que Robert Bidelow se serait lâché dans une émission radio sur C2C le 31 mars :

"Pendant la 2ème heure de son interview sur Coast to Coast AM [avecGeorge Knapp] Mr. Bigelow a confirmé à plusieurs reprises que la présence des extraterrestres représentait un défi à l'espèce humaine. De plus, Bigelow a déclaré qu'il était favorable à la Divulgation, même s'il préférait le terme de "Confirmation."

Comme bien d'autres, Mr. Bigelow confond la Divulgation ("D" majuscule) avec la divulgation (petit "d").  Il n'est pas partisan d'une révélation publique, au-delà de l'annonce formelle.  La Divulgation (avec un "D" majuscule) ne représente pourtant que les prémisses et le premier objectif du mouvement pour la vérité E.T.  Ensuite, ce sera un problème à résoudre entre le peuple Américain et son gouvernement.

A cette date du 31 Mars 2013, Robert Bigelow est le premier milliardaire sur Terre, qui vient de reconnaître la présence extraterrestre. Qui sera le prochain ? Spielberg, Lucas, Gates, Branson, Soros ? 
« Modifié: 16 Juin 2013 à 20:16:41 par Nemo492 »
IP archivée
On n'est jamais si bien trahi que par ses amis.
Protégez-moi de mes amis, mes ennemis je m'en charge..
http://cryonautes.com - http://protocole-oracle.com

lcarl

  • ***
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 2861
Re : Re : Robert T. Bigelow
« Réponse #11 le: 24 Juin 2013 à 10:45:44 »

Curieux individus qui dépensent des fortunes en s'associant avec des entreprises comme Lookheed Martin dont les principaux membre du conseil d'administration ont de grandes chances de figurer parmi ceux qui retiennent des informations que nous soupçonnons.
Proposerais-tu une analyse marxiste de l'Ufologie?
IP archivée
With knowledge comes responsibility.

djshotam

  • **
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 1596
Re : Re : Re : Robert T. Bigelow
« Réponse #12 le: 24 Juin 2013 à 11:51:43 »

Curieux individus qui dépensent des fortunes en s'associant avec des entreprises comme Lookheed Martin dont les principaux membre du conseil d'administration ont de grandes chances de figurer parmi ceux qui retiennent des informations que nous soupçonnons.
Proposerais-tu une analyse marxiste de l'Ufologie?
Icarl, la dernière visite de masque soleil datant de 2010, je doute qu'il te réponde ;D
Mais sait t'on jamais  ::)
IP archivée
Cordialement,
djshotam



contre la peur, il vous faut une arme, et l'humour en est une.

katchina

  • Administrateur
  • *******
  • En ligne En ligne
  • Sexe: Femme
  • Messages: 17811
Re : Robert T. Bigelow
« Réponse #13 le: 24 Juin 2013 à 12:01:47 »

Sauf si il vient lire de temps en temps en qualité d'invité, tu ne peux pas savoir djshotam  ::)
IP archivée
J'veux du soleil dans ma mémoire

djshotam

  • **
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 1596
Re : Robert T. Bigelow
« Réponse #14 le: 24 Juin 2013 à 12:09:10 »

c'est vrai katchina... et masque soleil peut même être inscrit sous un autre pseudo pour revenir discuter....


sinon parmis les noms cités plus haut, spielberg, Lucas, on pourrait aussi ajouter James Cameron, je le soupconne de bien se renseigner sur le phénomène ovni, l'exobiologie, dans ses films Abyss et Avatar, il 'est pas impossible que soit cachés des indices...
divulgation partielle par le cinéma, jy ai souent pensé, nottament en regardant rencontres du 3ème type
IP archivée
Cordialement,
djshotam



contre la peur, il vous faut une arme, et l'humour en est une.