Merci de vous connecter ou de vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session

Auteur Sujet: Fil généraliste sur le nucléaire  (Lu 75632 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Tartar

  • ***
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 2318
Re : Fil généraliste sur le nucléaire
« Réponse #645 le: 02 Décembre 2016 à 08:40:02 »

Les terriens ont un problème avec les sources d'énergie "renouvelables".
L'éolien ne fonctionne que quand il y a du vent....mais pas trop.
Les éoliennes sont assez fragiles et il s'avère que le coût de maintenance est énorme.
Certains fabricants sont déjà en difficulté.
Le solaire marche bien dans les pays tropicaux sous forme de fermes.
Chez nous c'est moyen et là aussi il faut prévoir maintenance et remplacement des panneaux au terme de 10 ans.
Il y a aussi marasme chez les fabricants.

Hélàs nous devrons attendre et voir si les brevets Tesla seront un jour libérés par ceux qui les détiennent.
Jeter un oeil sur ce site:
http://quanthomme.free.fr/index.html
IP archivée
Tout envisager, ne rien croire.

pyr-666

  • ****
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 121
Re : Fil généraliste sur le nucléaire
« Réponse #646 le: 18 Décembre 2016 à 20:12:42 »

Hello...

Des inquiétudes ?? / Bientôt dans le noir ?? / Peut être ??

" Ensemble, économisons l’électricité

A l’heure de l’entrée en vigueur de l’Accord de Paris, Ségolène Royal lance avec l’ADEME, RTE et ENEDIS une campagne d’information sur les bons gestes pour économiser l’électricité. Elle a pour objectif de sensibiliser les français aux pratiques qui permettent de réduire leur consommation d’électricité au quotidien particulièrement en période de froid. "

http://www.developpement-durable.gouv.fr/Une-campagne-de-mobilisation

A priori , il faut même faire attention pour ne pas écrire des messages trop longs dans l' Internaîtte  , mais curieusement , on ne parle pas d'éteindre , ( au moins en partie ) , les publicités , enseignes , écrans etc ...

 8) 8)
IP archivée

Nemo492

  • Administrateur
  • *******
  • En ligne En ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 13806
Re : Fil généraliste sur le nucléaire
« Réponse #647 le: 18 Décembre 2016 à 22:19:14 »

Montrez-moi des ministres intègres... au service vraiment des citoyens.
IP archivée
On n'est jamais si bien trahi que par ses amis.
Protégez-moi de mes amis, mes ennemis je m'en charge..
http://cryonautes.com - http://protocole-oracle.com

Tartar

  • ***
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 2318
Re : Fil généraliste sur le nucléaire
« Réponse #648 le: 19 Décembre 2016 à 07:55:38 »

Les ministres qui se piquent d'écologie sont de piètres oracles.
L'avenir de la planète comme propulseur politique.
http://protocole-oracle.com/
IP archivée
Tout envisager, ne rien croire.

Gurney

  • ****
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 407
Contamination radioactive en France - omerta mediatique
« Réponse #649 le: 16 Mars 2017 à 12:31:10 »

ALERTE RADIOACTIVITE
Vous en avez entendu parler quelque part? Non? C'est normal, c'est pas comme si les media étaient censés VRAIMENT nous informer...

Peut-être pas inutile de prendre quelques comprimés d'iode pendant un temps.

A mettre en parallèle de l'avion de l'armée américaine "renifleur" de radioactivité qui survolait mystérieusement l'Europe depuis plus d'une semaine


Alerte : contamination de l'Europe à l'iode131 en cours suite à un accident nucléaire en Norvège

Alerte : en ce jour (12 mars 2017) on apprend que la Norvège contamine toute l'Europe avec de l'iode 131 radioactive depuis plusieurs semaines (on évoque même fin octobre). Un accident nucléaire sur le réacteur de recherche atomique de Halden en serait à l'origine. Le risque de contamination des populations du nord et jusqu'à la France n'est pas négligeable notamment pour les enfants et adolescents. Les autorités norvégienne comme française pratiquent la rétention d'informations.

En Norvège, un coeur de réacteur atomique expérimental serait, comme à Fukushima, hors de contrôle. De l'hydrogène radioactif s'accumulerait dans son enceinte. L'exploitant et l'équivalent de notre ASN procèdent à des rejets radioactifs dans l'atmosphère pour éviter l'explosion et la catastrophe atomique européenne. Il s'agirait du réacteur de Halden (1). La Norvège exploite 4 réacteurs de recherche à Kjeller : NORA (activé en 1961, arrêté en 1967),  JEEP I (activé en 1951, arrêté en 1967), JEEP II (activé en 1966) et à Halden : HBWR - Halden Boiling Water Reactor (activé en 1959) à la frontière suédoise. Une ville d'environ 30 000 habitants et de 640 km2.

C'est depuis janvier 2017 qu'à été détectée une présence anormale d'iode 131 dans l’air ambiant en Europe. Ce radionucléide artificiel, émetteur de rayonnements bêta et gamma, de période dite courte de 8,02 jours ( c'est à dire d'une durée de contamination effective d'au moins ... une année) se fixe sur la thyroïde, une glande qui joue un rôle crucial dans la croissance. C'est la raison pour laquelle, les nourrissons et très jeunes enfants ainsi que les adolescents y sont particulièrement sensibles.


Suite et (très riche) source:
http://coordination-antinucleaire-sudest.net/2012/index.php?post%2F2017%2F03%2F12%2FAlerte-%3A-contamination-de-l-Europe-%C3%A0-l-iode131-suite-%C3%A0-un-accident-nucl%C3%A9aire-en-Norv%C3%A8ge
IP archivée

DecemberTen

  • Administrateur
  • *******
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 7585
Re : Contamination radioactive en France - omerta mediatique
« Réponse #650 le: 16 Mars 2017 à 14:09:08 »

ALERTE RADIOACTIVITE
Vous en avez entendu parler quelque part? Non? C'est normal, c'est pas comme si les media étaient censés VRAIMENT nous informer...

Peut-être pas inutile de prendre quelques comprimés d'iode pendant un temps.

A mettre en parallèle de l'avion de l'armée américaine "renifleur" de radioactivité qui survolait mystérieusement l'Europe depuis plus d'une semaine


Alerte : contamination de l'Europe à l'iode131 en cours suite à un accident nucléaire en Norvège

Alerte : en ce jour (12 mars 2017) on apprend que la Norvège contamine toute l'Europe avec de l'iode 131 radioactive depuis plusieurs semaines (on évoque même fin octobre). Un accident nucléaire sur le réacteur de recherche atomique de Halden en serait à l'origine. Le risque de contamination des populations du nord et jusqu'à la France n'est pas négligeable notamment pour les enfants et adolescents. Les autorités norvégienne comme française pratiquent la rétention d'informations.

En Norvège, un coeur de réacteur atomique expérimental serait, comme à Fukushima, hors de contrôle. De l'hydrogène radioactif s'accumulerait dans son enceinte. L'exploitant et l'équivalent de notre ASN procèdent à des rejets radioactifs dans l'atmosphère pour éviter l'explosion et la catastrophe atomique européenne.

Maouais, ça fait tout de même un petit temps qu'on est au courant en France, et de mon côté de la frontière, aucune omerta.
Faut parfois revoir ses priorités en matière d'information.
https://www.rtbf.be/info/societe/detail_de-l-iode-radioactif-detecte-dans-l-air?id=9536014

Par contre, comme ce radionucléide (131) a une durée de vie de 8,04 jours, prendre maintenant de l'iode à postériori, serait non seulement inutile, mais aussi plutôt déconseillé.
Après, vous êtes adultes, assumez ce que vous faites...
D'autant qu'on ne se procure pas de l'iode comme ça chez le pharmacien, et qu'en commander sottement sur internet, d'Inde, de Chine, ou d'on se sais-où, serait sans doute comme de jouer à la roulette russe avec sa santé, vous pouvez aussi bien vous retrouver à avaler de la poudre de perlimpinpin, ou une substance dangereuse.
http://www.distribution-iode.com/

Quant à la source de cette "contamination", connaissant de réputation les norvégiens, si cela venait de chez eux, et qu'un de leurs réacteurs était dans cet état, en gros comme suggéré dans l'article, un peu, près à péter quoi..., je pense que ça aurait fait un tout autre ramdam chez leurs écolos, et même à tous les niveaux de leur société, sans parler de leurs voisins directs...
Je suis très loin d'être un pro-nucléaire, mais cet article... Bref, d'autres sources seraient AMA, nécessaires.

Par exemple:

http://www.criirad.org/balises/CRIIRAD_170214%20_I131_Europe_Radioactivite.pdf

En fait, on ne sait pas trop d'où ça vient (enfin officiellement), on sait qu'il y a bien un nuage qui s'est promené un peu partout en Europe, mais après...

Comme on peut le lire chez Mediapart, ce phénomène n'est pas une première en Europe, déjà en 2011:
https://blogs.mediapart.fr/edition/nucleaire-lenjeu-en-vaut-il-la-chandelle-pour-lhumanite/article/161111/iode-131-en-euro

Et plus officiellement, même si l'article posté sur un blog de Mediapart, critiquait les services officiels (parfois à raison, remember Tchernobyl...).

Ici: http://www.irsn.fr/fr/connaissances/environnement/surveillance-environnement/organisation/surveillance-international/pages/3-reseau-europeen-experts-ring-of-five_2015.aspx

Ou ici en date du 13/02/2017: http://www.irsn.fr/FR/Actualites_presse/Actualites/Pages/20170213_Detection-iode-radioactif-en-Europe-durant-le-mois-de-janvier-2017.aspx

J'ajoute que les infos étaient bien disponibles en France comme ailleurs; et sans passer par un site "qui dit toujours la vérité, contrairement aux mainstream qui sont tous des pourris, salauds v'la les trains de la FEMA etc...etc...etc..."

Une source française au hasard (2 janvier 2017) ?
http://www.liberation.fr/france/2017/02/21/d-ou-viennent-les-traces-d-iode-radioactif-relevees-dans-l-air-en-janvier_1550004

Une autre (17/02/2017) ?
http://www.francetvinfo.fr/sante/environnement-et-sante/des-traces-d-iode-radioactive-detectees-dans-l-air-en-france-et-en-europe_2064153.html

Je constate aussi que l'article dont tu as donné le lien, lui, date du 12 mars 2017 !...
Qui a fait de la rétention d'information  ???

Gurney

  • ****
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 407
Re : Fil généraliste sur le nucléaire
« Réponse #651 le: 16 Mars 2017 à 14:51:49 »

Bonjour DT,

Merci pour ces contrepoints très intéressants (... et pour les conseils gratuits sur mes priorités ;) dont a priori tu ignores beaucoup de choses, vu que je suis très très loin de poster ici le 1/20e de ce que je consulte au quotidien. Il se trouve que certaines thématiques ont pris le dessus dans mes posts, mais c'est parce que c'était aussi le domaine le moins couvert par d'autre posteurs... et l'ensemble des media. Précision terminée).
Personnellement, je n'avais pas du tout entendu parler de ce nouveau nuage, et je me considère comme quelqu'un de plutôt surinformé que l'inverse.

La couverture médiatique, malgré les liens français que tu as postés, a été plutôt inexistante ici-bas. Pas de titre dans les JT ou radio, pas repris systématiquement en titre dans les flashs... alors que ça a potentiellement beaucoup plus d'impact sur la vie de la population dans son ensemble que, au hasard, une affaire sordide de crime familial qui a fait la une pendant plus d'une semaine. Bref, même si quelques parutions l'ont brièvement évoqué, ça n'a pas été suffisamment incontournable pour que les grands media (qui restent malheureusement ceux qui orientent l'information de l'écrasante majorité de la population) reprennent cette information. Le lobby du nucléaire en France a peut-être un rapport...

Ensuite, l'article que j'ai posté précise lui-même que les premières émanations radioactives ont été détectées dès janvier, donc bon, c'est un mauvais procès que tu fais je trouve. D'autant plus qu'il est très complet, aussi bien sur l'historique de cette détection, sur le fait que régulièrement des centrales rejettent de la radioactivité dans l'atmosphère (elles en ont le droit) que sur les pistes initialement avancées.


Plus important, en ce qui concerne la contamination et les mesures à prendre, la période de l'isotope est bien de 8,02 jours, mais (c'est précisé dans l'article) sa durée de contamination est de plus d'un an! Donc se protéger ne semble pas absurde, si?

Enfin, sur la cause de cette pollution
J'avais entendu parler de l'avion renifleur par différentes sources il y a plusieurs semaines, et à l'époque l'armée française disait qu'elle n'était pas au courant, et qu'elle ignorait d'autant plus la raison de sa présence. Les spéculations s'orientaient vers un espionnage de la Russie.

Ce qui a permis de s'orienter avec une quasi-certitude vers la Norvège est ceci:
Citer
Finalement c'est un physicien nucléaire proche de l'Autorité norvégienne de protection contre les rayonnements (NRPA) qui début mars (le 3 mars) indique qu'ont eu lieu des rejets d'iode radioactif au coeur du réacteur de Halden lorsque l'IFE [Institut de technologie de l'énergie] intervenait sur du combustible endommagé dans la salle du réacteur. L'opération a généré la libération de substances radioactives au travers du système de ventilation. Et s'est poursuivit le jour suivant. Alors que le NRPA (équivalent de l'ASN française) effectuait une inspection inopinée, les rejets radioactifs se poursuivant, la décision a été prise de fermer le système de ventilation pour limiter les rejets dans l'environnement. Mais cette disposition a, à son tour, engendré des problèmes encore plus graves. L'air pressurisé a bloqué les vannes du système de refroidissement du réacteur en position d'ouverture, ce qui a empêché la circulation de l'eau de refroidissement. Les jours suivants la sécurité du réacteur était dans un état plus que préoccupant.

Quant aux réactions des écolos norvégiens, l'omerta régnant chez nous, et apparemment là-bas, pas impossible que leurs déclarations ou indignations ne soient tout simplement pas reprises. je ne parle pas Norvégien, donc difficile de me renseigner en allant surfer sur leurs sites.
IP archivée

mistigrigri

  • ***
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 2040
Re : Fil généraliste sur le nucléaire
« Réponse #652 le: 23 Mars 2017 à 14:35:30 »

petit rappel à propos des pastilles d'iode : http://www.sortirdunucleaire.org/Pastilles-d-iode-une-operation-de-communication
Le rayon considéré est en France de 10 jm, en Belgique 20 km, Suisse 50 km et 200 km en Allemagne ... ;D

"En Belgique, l’Agence Fédérale de Contrôle Nucléaire soulignait, le 8 mars 2011, juste avant la catastrophe de Fukushima, que « les études de dispersion des nuages radioactifs réalisées pour différents termes-sources susceptibles d’être rencontrés en cas d’accident nucléaire montrent que, pour les niveaux d’intervention faibles tels qu’ils sont actuellement préconisés, des comprimés d’iode pourraient se révéler nécessaires pour les membres du public cible prioritaire à des distances allant jusqu’à plusieurs dizaines de km. La notion de zone sans risque devient donc pratiquement virtuelle et il y aura lieu de prévoir la possibilité d’approvisionnement en iode en pratique sur l’ensemble du territoire » [AFCN2011]."
http://fukushima.eu.org/extension-de-la-distribution-des-comprimes-diode-une-mesure-necessaire-mais-insuffisante/

et il faut rappeler que les nuages radioactifs ce n'est pas que de l'iode 131 : http://www.acro.eu.org/resultats-des-mesures-acro-au-japon/
Sinon pour l'iode, vu le nombre de gens traités pour la thyroide et qui prennent du Levothyrox, on peut peut-être se servir de ce médicament à la place de l'iodure de potassium difficile à obtenir.
IP archivée

DecemberTen

  • Administrateur
  • *******
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 7585
Re : Re : Fil généraliste sur le nucléaire
« Réponse #653 le: 23 Mars 2017 à 19:05:02 »

Sinon pour l'iode, vu le nombre de gens traités pour la thyroide et qui prennent du Levothyrox, on peut peut-être se servir de ce médicament à la place de l'iodure de potassium difficile à obtenir.

Non mais ça va pas bien non... ?!

Remplacer de l'iodure de potassium par une hormone thyroïdienne !!...
Mais quelle bonne idée, tu en as d'autres comme ça ?

C'est marrant tout de même, les gens râlent (à raison !) sur la malbouffe, dont les hormones dans la barbaque (et ça de toute façon, y en a dedans, logique, c'est de la viande... 8)), mais, sont tout à fait capables de s'envoyer n'importe quel médicament, y compris des hormones, comme ça, au hasard.

Oh, y a quelqu'un là-dedans ?  :angel:
N'importe quoi...

Edith

  • ****
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 288
Re : Fil généraliste sur le nucléaire
« Réponse #654 le: 24 Mars 2017 à 10:13:27 »

Merci DT d'avoir répondu de la sorte aux dires de Mistigrigri, car c'est un sujet très important que celui des moyens offerts à la population  en  cas d'accident nucléaire.

L'idée ( si facilement venue à  Mystigrigri ) de  conseiller le Levothyrox  vient bien évidemment  de ce que la catastrophe de Tchernobyl a en réalité  généré un formidable  business.
 
"Le décryptage thyroïdien s'est accru, les cabinets d'endocrinologie se sont remplis et les labos n'ont cessé de s'enrichir : 
un patient placé sous Levothyrox est un patient gagné à vie !"

Malgré ton topo très clair, je suggère donc  qu'à tête reposée, après l'actualité "brûlante" qui nous est offerte, soit clairement défini l'usage du Levothyrox ( avec ses  bienfaits et ses dangers )  car il  est loin d'être anodin,

ainsi  que celui des  fameuses pastilles, lesquelles  du reste  ne doivent être prises qu'une seule fois, et de plus  seulement  après que l'ordre en aurait été donné par les autorités sanitaires.

Tant d'hypothyroïdies sont maintenant détectées, que je me demande s'il n'y a pas là  un problème de "contamination collective et mentale" , générée - et entretenue - par l'industrie pharmaceutique.

IP archivée