Merci de vous connecter ou de vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Pages: [1] 2 3 ... 10
 1 
 le: Aujourd'hui à 20:30:44 
Démarré par Diouf - Dernier message par Paulo
Une fourchette composée de Christine Angot, Yan Moix, Gérard Miller, pour nous faire croire que la démocratie c'est lorsque ces franco-bolivaristes en peau de lapin se disputent entre eux... Cette émission financée par l'argent de la redevance se casse la gueule et c'est tant mieux.....

 2 
 le: Aujourd'hui à 19:35:26 
Démarré par katchina - Dernier message par katchina
Actuellement en salle.



Quand le Tibet se raconte à travers le film « Tharlo, le berger tibétain »
15 janvier 2018, 21:38 CET •Mis à jour le 16 janvier 2018, 09:23 CET

Depuis le 3 janvier 2018, les spectateurs français peuvent découvrir au cinéma Tharlo, le berger tibétain, réalisé en 2015 par Pema Tseden, inconnu du grand public occidental mais dont la renommée est maintenant bien établie au Tibet. Ce film tibétain - inspiré par la nouvelle Neige écrit par Tseden, paru en France aux éditions Philippe Picquier en 2013- est une première en France, bien qu’au Tibet et en Chine, il ait déjà été vu par un million de spectateurs.

La présence de ce film sur les écrans est le fruit de l’audace d’une maison de distribution, ED, qui donne à voir depuis vingt-deux ans des films singuliers, hors norme et à contre-courant du cinéma commercial. Tharlo, c’est un film de deux heures en noir et blanc, tourné en grande partie en tibétain, une langue rarement entendue, ici dans sa variante de l’Amdo (l’une des trois grandes régions traditionnelles tibétaines), sans star et sans budget publicitaire.

Depuis sa première mondiale en septembre 2015 au Festival du film international de Venise, le film a été nominé et primé dans de nombreux festivals. À la fois dépouillée et exigeante, cette œuvre, d’une noirceur radicale, propose plusieurs interprétations d’un récit d’apparence simple.

Injonction de l’État chinois
L’histoire de Tharlo est celle d’un berger menant une vie simple, qui se voit sommé de faire faire une carte d’identité comme tous les citoyens de la République populaire de Chine. Mais quand il est se rend au commissariat, Tharlo met du temps à donner son vrai nom. Orphelin, il s’est habitué depuis l’enfance à son surnom, « Petite-Natte ». De plus, il ignore son âge : il pense avoir

Dompter ses cheveux, changer d’identité
Le commissaire l’envoie chez la photographe Dekyi, qui lui demande de passer chez le coiffeur. Sa chevelure sale et désordonnée ne convient en effet pas pour la photo d’une pièce d’identité officielle. Dans le salon de coiffure il rencontre la propriétaire, Yangtso, une Tibétaine au mode de vie opposé au sien, aux cheveux courts et bien propres. Elle l’interroge sur sa vie. Les regards se croisent dans le miroir, Tharlo le solitaire est troublé.


Source et suite :
http://theconversation.com/quand-le-tibet-se-raconte-a-travers-le-film-tharlo-le-berger-tibetain-89930

 3 
 le: Aujourd'hui à 19:06:09 
Démarré par Capitaine Renard - Dernier message par Capitaine Renard


[Cinématiques de colonisations / Endless Space 2]


 4 
 le: Aujourd'hui à 18:18:25 
Démarré par Ascellu - Dernier message par Ascellu


Speedy J (Jochem George Paap, Rotterdam)- Manhasset / 2000

 5 
 le: Aujourd'hui à 18:11:12 
Démarré par elevenaugust - Dernier message par Ascellu

Prince - 1999 / 1982

 6 
 le: Aujourd'hui à 17:01:15 
Démarré par Nemo492 - Dernier message par Nemo492
Les personnalités que les Français souhaitent moins voir à la télé en 2018
Hanouna (61%)
Arthur (39%)
Patrick Sébastien (32%)
Michel Drucker (31%)
Laurent Ruquier (28%)
Cristina Cordula (26%)
Valérie Damidot (23%)
Pierre Ménès et Nikos Aliagas etc. - Source

 7 
 le: Aujourd'hui à 17:00:14 
Démarré par Nemo492 - Dernier message par Tartar
Avertissement fort pessimiste au WEF c'est à dire le FEM de Davos. (Forum Economique Mondial).
Les superriches sont inquiets.
Cà va si mal qu'ils craignent de ne plus savoir où migrer...avec yachts et Learjets.
FORBES
« La complexité et l’interdépendance croissantes de nos systèmes mondiaux peuvent entraîner des boucles de rétroaction, des effets de seuil et des perturbations en cascade », alerte le rapport. Partant de ce constat, de cette potentielle imbrication des faits les uns aux autres, le Global Risks Report propose cette année, non pas des « prédictions », mais « des cas qui donnent matière à réfléchir pour encourager les leaders mondiaux à évaluer les chocs potentiels ».
« Des perturbations simultanées dans les garde-manger nationaux menacent l’approvisionnement alimentaire mondial » ; « les mauvaises herbes de l’intelligence artificielle » ; « la mort du commerce » ; « des nouvelles vagues de populisme menacent l’ordre social dans une ou plusieurs démocraties matures » ; l’extinction d’espèces en raison de la pêche illégale pilotée par drones ; une nouvelle crise financière provoquant une « période de chaos » ; la bio-ingénérie qui creuse les inégalités entre « nantis et démunis » ; des guerres sans règles, notamment dans le domaine des « cyberguerres » ; « géopolitique identitaire » ; cyberattaques, protectionnisme et divergences réglementaires « entraînent la balkanisation de l’internet ».

 8 
 le: Aujourd'hui à 15:35:08 
Démarré par Diouf - Dernier message par Diouf
Iront-il jusqu'à oser parler sans novlangue ? parler des sujets plus ou moins interdits  car trop polémiques ?  après avoir visionné 2 de leurs 5 ''20 heures" j'en doute.  Attendons de voir s'ils oseront remettre en question des sujets dont plus personne ne parle.




 9 
 le: Aujourd'hui à 12:42:48 
Démarré par bruss - Dernier message par bruss

Créé par Steven Spielberg, Tom Hanks, Stephen Ambrose (2001)
Avec Nicholas Aaron, Damian Lewis, Donnie Wahlberg

  Synopsis :
   Vivez la Seconde Guerre Mondiale aux côtés de la Easy Company, un groupe de soldats américains. Suivez-les en tant que groupe, ou individuellement, depuis leur formation en 1942, jusqu'à la libération de l'Allemagne Nazie en 1945, en passant par leur parachutage en Normandie le 6 juin 1944.

    Magnifique  reconstitution historique , cette série en 10 épisodes retrace le trajet et les combats   de la " Easy compagny" de la Normandie , en passant par la Belgique , l'Allemagne et l'Autriche; tout est  parfait , avec bien sûr quelques clichés inévitables ....

 10 
 le: Aujourd'hui à 09:11:35 
Démarré par harlock - Dernier message par DecemberTen
Décidément, cette rubrique s'allonge beaucoup trop vite...

Hier samedi, c'était Mario Guccio, le chanteur du groupe de rock progressif belge Machiavel, qui nous quittait.
Marc, le batteur (et chanteur) et les autres membres du groupe, tout comme les fans du groupe, éprouvent certainement comme moi, de la tristesse en pensant à lui ce matin.
Machiavel est à coup sûr dans le cœur de beaucoup de belges.
Il était convenu entre Mario et Marc, que ce serait lui qui chanterait lors de la prochaine tournée " The Early Years ".
J'imagine que ce ne sera pas évident pour lui, j'espère qu'il en aura la force, en mémoire de Mario, et pour leurs très nombreux fans.
Rendez-vous à "l'AB" en mars ?...


MACHIAVEL et l'Orchestre Royal de Chambre de Wallonie - Rope Dancer (Live 2013)


Machiavel - Fly - Live in Charleroi 2007

Fly...

Pages: [1] 2 3 ... 10