Merci de vous connecter ou de vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Recherche avancée  

Nouvelles:

Les Forums de Radio Ici&Maintenant !

Pages: [1] 2 3 ... 10
 1 
 le: 17 Avril 2018 à 23:10:01 
Démarré par Natacha - Dernier message par zetareticuli

Résumé SOTT des changements terrestres - Février 2018 - Conditions météorologiques extrêmes

 2 
 le: 16 Avril 2018 à 18:34:01 
Démarré par Nemo492 - Dernier message par Nemo492
La video de la Chronique N°30 est accessible sur rimlive.com depuis ce lundi,
mais un nouvel incident technique (!) le lundi 9 avril a empêché la diffusion en FM et RNT.

Ce sera rattrapé Mercredi 11 avril à 17h15.

 3 
 le: 16 Avril 2018 à 17:14:43 
Démarré par mat - Dernier message par Ascellu

 4 
 le: 16 Avril 2018 à 10:57:43 
Démarré par Natacha - Dernier message par Ascellu


intervention L’ambassadeur de la Syrie à l'ONU après l'attaque du 14/04/18

 5 
 le: 16 Avril 2018 à 07:40:15 
Démarré par Natacha - Dernier message par Tartar
1/ Les preuves peuvent être des false preuves tout comme les faits peuvent être des "fakes".
Les seules preuves valides sont celles émanant de témoins qui comptent parmi vos relations privées.
2/ Trump est en position difficile en politique intérieure du fait des attaques neocons de Mueller et Comey.
Il a intérêt à détourner l'attention de ses  concitoyens en entrainant les idiots utiles du conseil de sécurité dans des opex médiatisées (après peut-être une concertation avec les russes)...
Enfin peut-être.

 6 
 le: 16 Avril 2018 à 02:46:57 
Démarré par Ownimaster - Dernier message par Ascellu


Bauhaus - The Passion Of Lovers / 1981

 7 
 le: 16 Avril 2018 à 02:10:53 
Démarré par Natacha - Dernier message par Ascellu


Emmanuel Todd FC 15/04/2018

 8 
 le: 16 Avril 2018 à 01:20:38 
Démarré par Natacha - Dernier message par Ascellu
[Frappes Syrie] Les “preuves” présentées par Le Drian : le vide comme nouveau fondement juridique à l’agression

I. Des frappes illégales
II. “L’évaluation nationale” du 14/04/2018
III. La non-saisie de l’OIAC
IV. Des frappes illégitimes

Vous pourrez lire le contenu de ces quatre chapitres bien ficelés avec de nombreuses sources officielles ici :
https://www.les-crises.fr/frappes-syrie-les-preuves-presentees-par-le-drian-le-vide-comme-nouveau-fondement-juridique-a-l-agression/

 9 
 le: 15 Avril 2018 à 04:11:20 
Démarré par DecemberTen - Dernier message par Nemo492
OK, Dur à partager avec une copine sous la couette. C'est pas Neil Young ou Cat Stevens.
Ils sont dans un créneau plutôt agressif, non ? Les textes ça dit quoi ?
Parce que c'est important, les textes. Au contraire ce serait un peu génant de voir danser des groupies
et agiter les bras en l'air sans comprendre un seul mot de ce qui se dit.
Si le discours était orienté contre l'Amérique de Ronald Reagan à l'époque, ça se comprendrait de suite.  :D

 10 
 le: 15 Avril 2018 à 02:48:10 
Démarré par DecemberTen - Dernier message par DecemberTen
Le groupe débute en 1968.
A leurs débuts, avant même que leurs albums ne sortent, et c'est arrivé très souvent, ils étaient démolis par les critiques.
C'est vrai qu'ils dénotaient dans le décors, mais ce n'est pas un critère, souvent les critiques sont un peu trop étroits d'esprit...
En effet, Black Sabbath, même si le groupe était très attiré par le jazz au début, se mettent à créer un nouveau style qui leur est propre, une style noir, qui déménage, et qui est de fait, nettement moins "sage", consensuel ou optimiste que ce qu'on fait à l'époque. Tout est parti d'un riff.
Les textes sont teintés de mort, de maladie, de folie, on est loin du rock de l'époque, plus dans la révolte, ou dans des textes qui parlent de sexe, jusqu'à le mimer musicalement parfois, comme chez Led Zep par exemple (que j'aime énormément).
Chez Sabbath, le son est lourd, pesant, noir, puissant, agressif.

En 2017, le band décide qu'il vaut mieux s'arrêter alors qu'ils ont encore cet aura de stars du Black ou dark Metal, les papy légitimes de tout ce qui s'est fait dans le genre depuis, parfois très bien.
Encore maintenant, un certain nombre déclare avoir beaucoup écouté Black Sabbath, et qu'ils ont été une source d'inspiration.

Bref, ils prennent la décision de faire leur dernier concert, là où tout a commencé, là où ils ont vécu jeunes, à Birmingham.
Oui, on aurait pu rêver mieux comme lieu pour grandir à l'époque, mais comme quoi, on peut venir d'un tel endroit, et finalement, réaliser ses rêves, réussir sa vie, ce qui semble être le cas, puisque Ozzy et les autres, déclarent qu'"ils n'auraient pu faire que ça, de la musique".
Le dernier concert..., Ozzy Osbourne, Tony Iommi, Geezer Butler, et en intérim à la batterie, Tommy Clufetos (pas rien tout de même...), puisque Bill Ward, le batteur d'origine, avait dû décliner l'offre, ne se sentant pas assez en forme sans doute, suite à ses nombreux problèmes cardiaques.
Le groupe aurait pourtant bien voulu qu'il prenne sa place en toute légitimité, pour ce concert d'adieu, mais voilà...
Ozzy toujours aussi déjanté, a assuré, fier qu'il est "d'avoir lâché toutes ses merdes, drogues, alcool, depuis 3 ans". Il était temps...
Bon, y a des restes hein, c'est toujours Ozzy !

Excellent concert et flashbacks à ceux qui comme moi, les apprécient  ;)
PS, en bonus, j'ai mis à la suite du concert d'adieux, une archive d'une partie d'un concert du groupe, en 1970, en Belgique au festival de Bilsen, en pleine campure... Paranoid


Black Sabbath - The End Live in Birmingham 2017 Full Concert


Black Sabbath - "Paranoid" Live at Bilzen Pop Festival Aug 21 1970

Pages: [1] 2 3 ... 10