Merci de vous connecter ou de vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Pages: 1 ... 9 10 [11]   En bas

Auteur Sujet: Fil généraliste: découvertes archéologiques en Egypte (tombes - pyramides ...)  (Lu 80874 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Tartar

  • ***
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 2385

@ Roger
Remarque des plus pertinentes.
 Une civilisation de 15 ou 20 000 ans devient-elle obligatoirement technologique ?

Pas certain si des êtres peuvent s'affranchir d'une bonne partie de l'aspect matériel de la vie.
Soit du fait d'un métabolisme frugal et d'une spiritualité élevée.
Soit parce qu'ils auraient "dépassé" le stade matériel technologique (mais dans ce cas ils auraient laissé des vestiges).

C'est Asimov, à la fin de FONDATION et empire, qui décrit une petite planète de paysans pacifiques où il se révèle que l'opposition a vu naître son foyer spirituel.
L'empire s'y heurte et d'après mon souvenir s'y casse les dents, car les gens y sont télépathes (comme le "mulet").


IP archivée
Tout envisager, ne rien croire.

DecemberTen

  • Administrateur
  • *******
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 7642

Rappel: l'intitulé du fil est "Fil généraliste: découvertes archéologiques en Egypte (tombes - pyramides...))
Merci.

Tartar

  • ***
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 2385

Oui DT

Je précise dans mon avant dernier post qu'il est impossible de dater les pyramides de Gizeh.
Il s'agissait de montrer pourquoi elles sont indatables.
Pas de hieroglyphes internes et pas de traces technologiques.
Juste une énorme question sur le savoir-faire des bâtisseurs dépourvus de "machines".
Mais peut-être pas de moyens "non technologiques"...càd de moyens immatériels...d'où ma référence à Asimov.
IP archivée
Tout envisager, ne rien croire.

Capitaine Renard

  • **
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 1125
  • Tengu Zen'

(Evolutions biologiques insoupçonnées, technologies étranges, intervention extra-terrestre dans l'évolution, pourquoi pas.  Je n'y connais pas grand chose, je ne faisais que donner un ordre de grandeur pour montrer que c'est possible, pas forcément effectif. Certains sur le forum semblent passionnés par la question concernant les ruines, Zetareticuli entre autres qui publie des articles que je classe pour consultation ultérieure).



Aménophys IV (Akhenaton / Amenhotep), premier monothéiste de l'histoire (connue) avait un crâne allongé et un visage tout à fait atypique. Les légistes officiels ont diagnostiqué une hydrocéphalie. La couronne egyptienne, le Pschent, fait étrangement pensé à un crâne allongé.

Vous remarquerez également les couleurs alchimiques :



>> Pschent (wikipedia.org)

C'est aussi le cas des tiares pontificales ou des bonnets jaunes des sages tibétains (que je trouve fantastiques  ^-^ mais dont je ne trouve pas le nom) et aussi d'autres couvre-chefs à travers l'histoire. En fait assez logiquement on a là l'illustration d'une tête bien remplie (ou très légère ?) en lien avec le ciel, donc le spirituel.

Pourtant les crânes allongés existent. Les maladies génétiques qui provoquent ce genre de mutations sont bien connues mais des légistes ont montré très clairement que dans certaines civilisations les enfants royaux subissaient des déformations artificielles dès leur plus jeune âge à grand renfort d'anneaux en métal faisant office d'étau. On retrouve des crânes allongés un peu partout dans les civilisations antiques d'après ce que j'ai pu trouver sur le sujet y compris chez certaines femmes scandinaves au Nord de l'Europe. Tout cela demande confirmation.

Un invité de RIM avançait l'idée qu'un crâne allongé pouvait développer par sa configuration neuronale des capacités psychiques extraordinaires et je crois qu'il n'est pas le seul dans le camp d'une intervention extra-terrestre sur l'évolution Humaine à le penser. D'autres avancent que les crânes allongés artificiellement copient les crânes allongés naturellement.

Un peu plus qu'un signe distinctif royal par conséquent. L'hypothèse en tout cas me semble intéressante.
« Modifié: 03 Novembre 2017 à 20:06:54 par Capitaine Renard »
IP archivée

Tartar

  • ***
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 2385

Zahi Hawass conteste.
Il trouve l'annonce trop sensationnaliste.
M'enfin il supporte mal de partager la "vedette" en pyramidologie avec des étrangers.
Comment est-il sorti vivant des errements politiques d'Egypte.?

"La pyramide est pleine de cavités mais cela ne veut pas dire qu'elles abritent des chambres secrètes, ou qu'il s'agit d'une nouvelle découverte", assure l'archéologue, à la tête du comité scientifique qui supervise le projet ScanPyramids."

http://www.francetvinfo.fr/monde/egypte/la-decouverte-d-un-immense-trou-dans-la-pyramide-de-kheops-remise-en-question_2451840.html
IP archivée
Tout envisager, ne rien croire.

Kuvo

  • ****
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 224

Votre avis Fake News ou pas ?
L'histoire de l'egypte aurait 15 000 ans et d'autres civilisations avancées vieilles de 500 000 ans ont laissé des traces en Egypte.
 heu attention! la dame, elle fait un peu peur quand même!

IP archivée

Tartar

  • ***
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 2385

Vaste débat que la datation des pierres.
Autant il "semble possible" de s'aider du C14 pour dater la période de vie d'éléments biologiques.
(avec un bémol sur les marges d'erreur résultant d'une décroissance non linéaire de la radioactivité de l'isotope).

Autant il semble impossible à l'heure actuelle de dater la période à laquelle des pierres auraient été sculptées, déplacées ou coupées.

Les historiens procèdent par recoupements de textes anciens relatifs à des bas-reliefs ou des peintures pariétales (Hérodote racontant des événements mentionnés aussi sur des hiéroglyphes).
Donc en l'absence de recoupements avec des textes pas moyen de dater honnêtement des pierres....surtout des pierres dont personne ne sait comment elles furent manipulées en raison de leur énorme volume/masse.
En conséquence ce que dit cette dame est "possible" et cohérent même si c'est différent de ce que prétendent les archéologues universitaires "autorisés".
IP archivée
Tout envisager, ne rien croire.

Kuvo

  • ****
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 224

Tartar, si tu regardes la 2eme vidéo de la dame : le carbone 14 c'est du passé  ;D (jeux de mots )
Bref on a de nouveaux moyens de datations et l’Égypte n'est pas la seule à redater son passé.
L’Espagne vient de le faire et attribue maintenant ses peintures rupestres aux néandertaliens.

Elle me fait toujours un peu peur :o
IP archivée

Tartar

  • ***
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 2385

Merci.
Les autres méthodes de datation sont à évaluer, j'avoue ne pas avoir pu me faire une idée de leur pertinence.
Mais actuellement se font jour des tas de remises en question. .. et la dame a au moins le courage de les faire dans le milieu archéo.
C'est ainsi que la science avance.

Ce qui me pose le plus de problèmes c'est la datation des énormes ensembles mégalithiques notamment andins.
Et en ce qui concerne l'Egypte la question de la datation de la longue construction des plus grandes pyramides, ainsi évidemment que la nature des techniques mises en oeuvre restent en suspens.

Comme n'a pas dit Bonaparte c'est apparemment bien plus que 40 siècles qui nous contemplent du haut de Chéops.
IP archivée
Tout envisager, ne rien croire.