Merci de vous connecter ou de vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Recherche avancée  

Nouvelles:

Les Forums de Radio Ici&Maintenant !

Auteur Sujet: Preuves des accords secrets  (Lu 4692 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Diouf

  • Membre d'honneur
  • *******
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 5745
Preuves des accords secrets
« le: 09 Juillet 2008 à 22:09:20 »

Preuves des accords secrets

Source

Ce qui suit sont des preuves sous forme de témoignages de la part de ceux qui ont assisté à des évènements ou qui ont vu des documents, révélateurs de l'existence d'accords secrets avec des civilisations extraterrestres...Les témoignages suggèrent que ces accords sont en place depuis les années cinquante au moins, aux Etats-Unis.

Les whistleblowers sont répartis en deux groupes:

A- Ceux dont les références professionnelles sont vérifiables publiquement. La documentation publique renforce leurs revendication d'avoir été présents sur les lieux même des évènements où ils ont été vus comme ils le disent.

B- Ceux dont on ne peut pas vérifier les références à partir de documentation publique fiable. Cela n'écarte en rien le témoignage de ces whistleblowers. L'on peut penser que dans certains cas, une mesure de précaution pour les agents  des projets top secret concernant la vie extraterrestre, exige le retrait du domaine public, des informations sur les personnes.

Les whistleblowers aux antécédents confirmés sont les sources les plus crédibles pour confirmer l'existence d'accords secrets avec des civilisations extraterrestres.


Whistleblowers (références confirmées)

William Cooper [fait partie de l'équipe de renseignement de la Navy pour le Commandant de la Flotte pacifique]
"Plus tard, en 54, la race des aliènes gris au nez épais, qui étaient en orbite autour de la Terre a atterri sur la base de l'Air Force Holloman. Un accord de base fut conclu. Ils se sont identifiés comme les habitants d'une planète autour d'une étoile rouge dans la constellation d'Orion. Nous l'appelons Beltégeuse. Ils ont déclaré que leur planète était mourante et que dans le futur (temps incertain) ils ne pourraient plus y survivre."
[Conférence de Bill Cooper lors du symposium sur MJ-12 tenu par le Mufon en 1989]

Lt. Col. Philip Corso [Ancien Commandant de Bataillon et Chef du Bureau des Technologies Etrangères,  US Army]
" Nous avions négocié une sorte de capitulation avec eux. [extraterrestres] puisqu'on ne pouvait pas les combattre. Ils en ont dicté les termes car ils savaient  que notre plus grande peur  était la divulgation."
[ The Day After Roswell . 1997]

Richard Doty [Ancien Agent Spécial pour le Bureau des Enquêtes Spéciales de L'U.S Air Force]
" Dans les  milieux privés, il existe une vidéo d'un alien (Ebe2..) qui était un invité échangé de 1964 à ... 1964. Un colonel de l'Air Force  a conduit l'interview. J'y ai assisté...
... Ebe2 nous a donné beaucoup d'informations sur leur race, leur culture, et leur vaisseau. Un 3ème aliène, Ebe3 faisait partie du même programme d'échanges, commencé en 1979 jusqu'en 1989... Les extraterrestres, invités du gouvernement U.S habitent dans différents lieux des Etats-Unis ...L'Agence Nationale de Sécurité a conçu un système de communication pour communiquer avec les aliènes. C'est un type d'impulsions binaires électroniques [ndt: electronic binary pulse (?)] Les communications ont lieu entre la Terre et les vaisseaux aliènes. Il y a des points de réception au Névada et en Californie. Les communications sont traduites par un ordinateur, qui donne les coordonnées d'atterrissage à la NSA, donc nous connaissons le lieu et les raisons de l'atterrissage ie...., collecter des ressources pour leur vaisseau ou bien avoir un dialogue."
[ Rober Collins, Exempt From Disclosure 2ème Edition. 73.75]

Charles Hall [Ancien de L'U.S Air Force, Nellis AFBase qui a été témoin de rencontres entre extraterrestres et hauts gradés militaires.]
"  L'armée de l'air américaine était disposée à leur donner [aux extraterrestres] autant de produits alimentaires qu'ils demandaient, sans poser de questions. L'armée de l'air américaine était entièrement disposée à leur donner la nourriture et les vêtements (d'origine non-animale) sans limite pour servir de produits d'échange. Le hangar avait l'air  d'avoir été entièrement construit par l'armée de l'air pour l'usage des Tall Whites. Par exemple, l'intérieur ressemblait juste à n'importe quel hangar d'avion. Il y avait les extincteurs d'incendie ordinaire, des flèches montrant la sortie, etc... En sus des signes et écritures en anglais sur les murs il y avait aussi des hiéroglyphes et des icônes utilisées par les aliènes. L'écriture aliène était peinte en rose sur un fond blanc."
[http://www.exopolitics.org/Exo-Comment-25.htm]

Don Philips [Retraité de L'Armée de l'Air. Ingénieur Aérospatial]
"Nous avons des enregistrements depuis 1954 qui indiquent que les dirigeants de ce pays ont rencontré les extraterrestres ici en Californie et d'après ce que je comprends de la documentation écrite, il nous a été demandé si nous leur permettrions d'être ici pour effectuer des recherches. J'ai lu la réponse disant: '' Et bien, comment pouvons-nous vous arrêter? Vous êtes si  avancés.'' D'après la caméra et le son, je peux dire que c'était le Président Eisenhower qui a assisté à cette réunion."
[Témoignage de Don Philips, Disclosure, ed., Stephen Greer (Crossing Point, 2001) 379]

Dan Sherman [Expert Electronique du Renseignement avec l'US Air Force et entrainé par la NSA à communiquer intuitivement avec les extraterrestres lors d'un programme top secret.]
" L'amertume commença quelques mois après que j'aie commencé à recevoir des communications de Bones [extraterrestre], elle a monté en flèche quand j'ai reçu des communications d'abductions et maintenant, cette amertume a touché le point maximum. J'étais fatigué d'être soi-disant si important en raison de mes capacités et en même temps, traité comme un sous fifre sans droit de savoir...Pourquoi les données sur les abductions? Pourquoi tout était passé en code la plupart du temps jusqu'à maintenant?
Après avoir retransmis plus de 20 scénarii d'abductions apparentes, j'en ai conclu que je ne voulais plus participer au projet. Bien que je n'avais aucune raison de croire que quelqu'un soit blessé par malveillance, j'ai eu le sentiment que les abductions dont je transmettais le rapport, faisaient partie d'un programme plus vaste et les sentiments des personnes impliquées passaient au second plan, derrière les buts de ce programme."
[Above Black: Project Preserve Destiny (One Team Publishing, 1998) 134, 136]

Clifford Stone [Sergent Chef Armée Américaine, retraité.  A travaillé 22 ans dans les programmes extraterrestres top secret; raconte une réunion au Pentagone avec un extraterrestre.]
" Quand je suis arrivé à Fort Meade où il était censé se trouver, [un ami du NSA] ils ont dit: Bon, il sera attaché...cette personne me dit, au fait, êtes-vous déjà allé au Pentagone? Et bien, à ce moment là, je n'étais jamais allé au Pentagone...Allons-y, nous te ferons faire l'excursion à deux dollars. Nous y sommes donc allés. Quand on arrive, il y a deux monorails, je veux dire, il y a des monorails sous le Pentagone... Quand nous sommes sortis, il m'a dit: '' Je vais te montrer quelques endroits intéressants au bout de ce couloir. Nous avançons dans le couloir, il y avait une porte tout au bout. Quand vous passez cette porte, il y a comme une table et derrière vous avez ce petit être [un extraterrestre] un peu plus grand que les êtres d'1m-1.50m dont on a souvent parlé. Mais il y avait deux hommes de chaque coté de la table légèrement derrière la créature.
Quand je me suis retourné, j'ai directement regardé dans les yeux de cette petite créature. Et là, vous savez, pendant que vous le regardez, tout est extrait de votre esprit. il voyait ma vie entière... je me souviens m'être baissé en me tenant la tête à deux mains et tombant au sol. Mon premier souvenir suivant est de m'être réveillé de retour dans le bureau de mon ami. [ à Fort Meade]... J'irais jusqu'à dire qu'il y a une intéraction entre les entités et certains organismes gouvernementaux au sein du gouvernement des Etats-Unis.
["Témoignage de Clifford Stone"Disclosure,ed., Stephen Greer (Crossing Point, 2001) 332.

Charles Suggs [Ancien Commandant, US Navy.] Le père de Charlie, Commandant dans la Marine, Charles Suggs a accompagné le Président Ike le 20 février.
" Ils se sont réunis avec d'autres et ont parlé avec deux Nordiques aux cheveux blancs, aux yeux bleus clairs, et aux lèvres pâles. Le porte parole se tenait à environ 1mètre d'Ike, et ne le laissait pas approcher plus avant. Un deuxième Nordique se tenait sur la rampe d'une soucoupe biconvexe qui se trouvait en position d'atterrissage sur trois pieds, sur la piste d'atterrissage. Selon Charlie, il y avait des B-58 Hustlers alors que le premier n'a volé qu'en 1956. Les visiteurs ont dit qu'ils venaient d'un autre système solaire. Ils ont posé des questions pointues sur nos essais nucléaires."
[Notes personnelles de William Hamilton d'une interview avec le fils du Commandant Suggs en 1991.]

Capitaine Bill Uhouse [Ancien Marine du Corps des Marines Américain, US Air Force et ingénieur aérospatial.]
"Nous avions des réunions et je me suis trouvé dans une réunion avec un aliène. Je l'ai appelé J-Rod, car ils l'appelaient comme ça. L'aliène venait habituellement avec [Dr.Edward]Teller et d'autres. Il venait pour gérer les questions que nous aurions. Il faut comprendre que tout était connecté à ce groupe, si ça ne l'était pas, vous ne pouviez pas en parler. C'était basé sur ce que vous deviez savoir et alors il parlerait [l'extraterrestre], il parlerait mais ça donnerait l'idée que c'est vous qui parliez...La préparation que nous avions eue avant de rencontrer cet aliène était de revoir toutes les nationalités du monde... En fait l'aliène ne faisait que donner des conseils d'ingénierie et des conseils scientifiques. Parfois vous étiez dans un projet où vous essayiez encore et encore, et encore et rien ne marchait. C'est là qu'il [l'aliène] s'impliquait. Ils lui disaient de regarder ça et de nous dire où nous nous étions trompés."
["Témoignage du Cpt. Bill Uhouse" Disclosure,ed., Stephen Greer (Crossing Point, 2001) 386-7]


Whistleblowers (Références non confirmées)

Thomas Castello [Agent de sécurité sur la base supposée secrète américano-extraterrestre, Dulce, Nouveau-Mexique.]
" Puisque j'étais l'agent de sécurité  en chef de cette base, je communiquais avec eux quotidiennement. J'étais appelé s'il y avait des problèmes de sécurité ou de caméras vidéos. C'était la '' caste " des reptiliens qui faisait le travail physique dans les niveaux inférieurs de Dulce. Les Draconiens Blancs prenaient les décisions qui concernaient les reptiliens. Quand des ouvriers humains causaient un problème pour les reptiliens, ceux ci allaient voir le patron des draconiens, qui lui, m'appelait. Parfois, c'était un problème interminable. Plusieurs ouvriers humains éprouvaient du ressentiment à l'égard des reptiliens dont le modus opérandi était:" Allez, vite, au travail " Si elle était nécessaire, alors l' intervention devenait un élément vital.
Le plus grand problème, c'était les humains qui se promenaient dangereusement près des aires " Hors Limites Autorisées " de la section aliène. Je pense qu'il est humain d'être curieux et de s'interroger sur ce qu'il y a derrière les barrières. Trop souvent, quelqu'un trouvait un passage et allait fouiner. La caméra de surveillance à l'entrée l' arrêtait avant qu'il ne soit en danger. De rares fois j'ai eu à demander officiellement le retour d'un ouvrier humain."
[Cité dans:Branton, Les Guerres de Dulce: Bases souterraines aliènes et la bataille pour la planète Terre (Inner Light 199) ch11]

(Dr.) Dan Burish [Supposé avoir travaillé dans des projets de microbiologie top secret sur l'aire 51 et S-4]
"Vous avez aussi pris part aux négociations d'un traité nommé TAV-9, conférence pour la préservation de l'humanité, entre les autorités humaines présentes et certains individus qui se présentent eux même comme des peuples extraterrestres qui ont pour origine supposée les constellations Réticulum et Orion. Vous avez eu des intéractions avec au moins un de ces extraterrestres."
[Cité d'une déclaration écrite sous serment, signée par Burish, discuté à: http://www.exopolitics.org/Exo-Comment-37.htm]

(Dr.) Michael Wolf
Dr. Wolf déclare que la mission objective la plus importante de son équipe Alphacom était unr reprise des négociations avec les nations d'extraterrestres en visite. Dans les années 50-60, l'administration US a entamé des discussions d' accords avec les Zétas (les gris) de la 4ème planète du système Zéta Réticuli, et avec d'autres peuples. Ces accords n'ont jamais été ratifiés , comme l'exige la Constitution. Les Zétas ont partagé un certain nombre de leur technologie avancée avec des scientifiques du gouvernement, apparemment lorsqu'ils étaient détenus en tant "qu'invités " dans des quartiers militaires souterrains sécurisés au Névada et au Nouveau Mexique.
["Official within MJ-12 UFO Secrecy Managment Group reveals insider's secrets."  Dr. Boylan's web site.]

Phil Schneider [Supposé ingénieur civil travaillant à la construction de bases militaires souterraines profondes.]
" En 1954, sous l'administration Eisenhower, le gouvernement fédéral a décidé de contourner la constitution des Etats-Unis et de former un traité avec les entités aliènes. Cela s'est appelé le traité 1954 de Greada. Fondamentalement, ce traité a conclu l'accord que les aliènes impliqués pouvaient prendre quelques vaches et pratiquer leurs techniques d'implantation sur quelques êtres humains à la condition qu'ils fournissent les détails sur les personnes mêlées à ceci. Peu à peu, les aliènes ont changé leur engagement jusqu'à ce qu'ils décident qu'ils ne se conformeraient plus du tout à l'accord conclu.
[Présentation de la conférence du Mufon en 1995.]


« Modifié: 17 Juillet 2008 à 09:08:37 par Diouf »
IP archivée

Tartar

  • ***
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 2382
Re : Preuves des accords secrets
« Réponse #1 le: 10 Juillet 2008 à 10:02:27 »

Merci pour la traduction Diouf.

En ce qui concerne les témoins labellisés "officiels" par leurs titres ou grades allégués il reste l'impossibilité de vérifier les statuts réels de ces personnes.
Quand bien même ils seraient réels rien ne les empêche de fabuler.

Salla a parfois des relations avec des sources ou des "sponsors" relativement déjantés ; je me demande quel but il poursuit?
IP archivée
Tout envisager, ne rien croire.

Flatron

  • **
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 1387
Re : Preuves des accords secrets
« Réponse #2 le: 10 Juillet 2008 à 10:05:36 »

Merci Diouf  ;)

Je complète par ces quelques déclarations :*

- En politique, rien n'arrive par hasard. Chaque fois qu'un évènement survient, on peut être certain qu'il avait été prévu pour se dérouler ainsi. (Franklin D.Roosevelt)

- L'étape qui suivra le terrorisme mondial, sera un nouvel ennemi venu de l'espace. Cet ennemi sera soit une météorite soit une menace extraterrestre". (Wernher Von Braun)

- "Il est grand temps que le Congrès fasse éclater la vérité grâce à des auditions publiques. Derrière la scène, discrètement, des officiers de haut-rang de l'Armée de l'Air s'occupent des ovnis. Mais, par le secret officiel et le ridicule, on a amené les citoyens à croire que les ovnis sont des absurdités. Pour cacher les faits, l'Armée de l'Air a réduit au silence son personnel." (Amiral Roscoe H. Hillenkoetter)

- "Nous ne sommes pas des humains dans un voyage spirituel. Nous sommes des être spirituels accomplissant un voyage humain". (Stephen Covey)

- "Obsédés par les rivalités du moment, nous oublions souvent tout ce qui unit les membres de l'humanité. Peut-être avons-nous besoin de quelque menace mondiale extérieure afin de prendre conscience de ce lien. Je pense quelquefois que nos différences disparaîtraient très vite si nous devions faire face à une menace extraterrestre. Et pourtant, je vous le demande : Une force extraterrestre n'est-elle pas déjà parmi nous ?". (Ronald W. Reagan)

- "Dès que possible, nous devons arriver a élaborer un gouvernement mondial et une religion mondiale, dirigé par un leader mondial". (Robert Muller)

- "Au cours de notre rencontre à Genève, le Président des Etats-Unis m'a dit que si la Terre était confrontée à une invasion d'extraterrestres, les Etats-Unis et l'Union soviétique réuniraient leurs forces pour la repousser. Je ne discuterai pas cette hypothèse, bien que je pense qu'il est encore trop tôt pour s'inquiéter d'une telle intrusion." (Mikhaïl Gorbatchev)

- "Je peux vous assurer que les soucoupes volantes, si tant est qu'elles existent, ne sont construites par aucune puissance terrestre." (Harry S. Truman)

- "Avec la ferme conviction que le public américain mérite une meilleure explication que celle donnée jusqu'ici par l'Armée de l'Air, je recommande fortement la création d'une commission d'enquête sur le phénomène ovni. Il s'agit là de notre devoir envers le peuple afin de renforcer notre crédibilité face au phénomène ovni et faire la plus grande lumière possible sur ce sujet." (Gérald R.Ford)

- "Si je suis élu président, je ferai en sorte que toutes les informations détenues par ce pays sur les observations d'ovnis soient disponibles pour le public et les scientifiques. Je suis convaincu que les ovnis existent parce que j'en ai vu un." (Jimmy Carter)

- "Pour autant que je sache, aucun vaisseau extraterrestre ne s'est écrasé à Roswell, Nouveau Mexique, en 1947. Si l'Armée de l'Air des Etats-Unis a récupéré des corps extraterrestres, ils ne m'ont rien dit non plus à ce sujet, et je veux connaître la vérité." (Bill Clinton)

- "Le phénomène ovni existe vraiment, et il doit être traité sérieusement." (Mikhaïl Gorbachev)

- "Le fait que des objets, observés dans notre atmosphère ou même sur la terre ferme, ne puissent être assimilés à des objets construits par l'homme ou à un quelconque phénomène physique connu de nos scientifiques, semble évident. Un très grand nombre d'observations ont été rapportées par des personnes dont le sérieux me paraît indiscutable." (Lord Amiral Hill-Norton)

- "Ces êtres existent, cela ne peut plus être mis en doute ! Ces rencontres extraterrestres ne sont pas démoniaques, elles ne sont pas le fait de désordres psychologiques, elles ne sont pas des cas de possessions, mais elles méritent d'être étudiées soigneusement." (Corrado Balducci)

- "Vu la petite taille des objets, il est peu probable qu'ils aient été pilotés. De plus, aucune personne violant l'espace aérien britannique ne se signalerait par de tels jeux de lumières. Nous pouvons donc en conclure que l'incident est sans conséquence pour la sécurité nationale." (Lord Amiral Hill-Norton)

- "Les nations du monde devront s'unir car la prochaine guerre sera interplanétaire. Les nations de la Terre devront un jour faire front commun contre une attaque de peuples extraterrestres." (Général Douglas Mac Arthur)

- "Je crois vraiment qu'il y a des extraterrestres dans l'espace. Il ne nous ressemblent peut-être pas, mais j'ai le sentiment très fort qu'ils se sont développés bien au-delà de nos capacités mentales." (Le sénateur Barry Goldwater)

- "Il y a des objets qui rentrent dans notre atmosphère à de très hautes vitesses. Aucune Agence américaine ou russe n'est capable pour l'instant de reproduire les vitesses et les accélérations que ces objets volants sont capables d'atteindre d'après les indications des radars et des observateurs... Une "intelligence" dirige le vol de ces objets. Ils ne sont pas entièrement automatisés. La manière dont ils changent de position en formation entre eux indique que leurs mouvements sont dirigés." (Amiral Delmer S. Fahrney)

- "Je suis convaincu depuis longtemps que les soucoupes volantes sont réelles et d'origine extraterrestre. De plus, nous sommes observés par des êtres venant de l'espace." (Albert M. Chop)

- "Qu'est-ce qui constitue une preuve ? Faut-il qu'un ovni atterrisse à l'entrée du Pentagone, auprès des chefs d'état-major ? Ou est-ce une preuve lorsqu'une station de radar au sol détecte des ovnis, envoie une escadrille d'interception, que les pilotes voient l'ovni, le prennent au radar et le voient s'éloigner à une vitesse fantastique ? Est-ce une preuve seulement quand le pilote lui tire dessus et maintient sa version devant une cour martiale ? Ceci ne constitue-t-il pas une preuve ?" (Major E.J.Ruppelt)

- "Une faction occulte du gouvernement, d'une puissance incroyable a tenu secrètes les informations sur les ovnis et ils ont dépensé illégalement d'énormes sommes d'argent dans cette opération." (Dick D'Amato)

- "Avertissement : S'approcher d'un OVNI peut être dangereux pour les êtres humains. Ne restez pas sous un ovni en vol stationnaire à basse altitude. Ne touchez pas et n'essayez pas de toucher un ovni qui a atterri. Dans tous les cas, il faut fuir le plus rapidement possible et laisser faire les militaires. Il existe une possibilité de danger due aux radiations, des cas de brûlure par rayonnements émanant des ovnis ont été répertoriés. Ne prenez aucun risque avec les ovnis ! Ne prenez aucun risque avec les ovnis !" (Guide des Pompiers E.U pour Maîtriser les Sinistres)

- "Nous avons des tas de rapports sur les soucoupes volantess. Et nous devons les prendre au sérieux si nous considérons le fait que nous avons perdus beaucoup d'hommes et de pilotes lors de tentatives d'interception". (USAF General Benjamin W. Chidlaw, Commander, Air Defense Command (ADC), 1952)
IP archivée

Diouf

  • Membre d'honneur
  • *******
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 5745
Re : Preuves des accords secrets
« Réponse #3 le: 10 Juillet 2008 à 23:57:27 »

Merci Flatron pour toutes ces citations ! :)

Tartar: c'est vrai qu'on ne pourra jamais vérifier nous même les références d'un Doty ou d'un Corso, mais de là à les mettre en doute eux et leur paroles...
Salla récolte le plus de '' preuves '' possibles et de ce fait il fait parler tout le monde, c'est vrai qu'il faut trier  :-\
IP archivée

tortuegéniale

  • *
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 15
Re : Preuves des accords secrets
« Réponse #4 le: 07 Juin 2018 à 02:43:22 »

En Réponse a Diouf

10 ans apres (lol)
Il me semble qu'une des sources que j'ai un peu suivi, Bill cooper, avait en effet dans les premieres années cru a un contact avec les extraterrestres. Mais dans les dernieres années il prétendait que tout n'était qu'un programme de l'état profond, pour conditionner les gens a y croire afin de pouvoir faire des enlèvements a des fins politiques, experimentales ou meme pour préparer le projet blubeam

IP archivée