Merci de vous connecter ou de vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Recherche avancée  

Nouvelles:

Les Forums de Radio Ici&Maintenant !

Auteur Sujet: Je Me Souviens  (Lu 9568 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Capitaine Renard

  • **
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 1136
  • Tengu Zen'
Re : Je Me Souviens
« Réponse #90 le: 15 Janvier 2018 à 17:27:42 »

Je me souviens des Andalouses, mulâtres aux yeux verts ou aux yeux bruns, aux chevelures noires qui me sifflaient et se moquaient de moi. Je me souviens d'un regard noir. Flamenco.
IP archivée

Tartar

  • ***
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 2385
Re : Je Me Souviens
« Réponse #91 le: 15 Janvier 2018 à 17:52:34 »

Je vous comprends mon Capitaine.
Elles se moquaient de vous comme de moi.
Je me souviens aussi ne pas me souvenir comment frapper le rythme rythme de las "palmas" de las manos...à contretemps.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Palmas_(flamenco)
IP archivée
Tout envisager, ne rien croire.

Nemo492

  • Administrateur
  • *******
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 14396
Re : Je Me Souviens
« Réponse #92 le: 24 Janvier 2018 à 21:36:47 »

Je me souviens d'avoir écrit un texte de chanson : "L'Herbe est libre depuis ce matin !"
au printemps 1977, mis en musique par Guy Skornik en enregistré sur un album édité par Phonogram
sur l'album "Namasté !". Tout finit par arriver, l'évidence trouve son chemin, même 41 ans plus tard.
IP archivée
On n'est jamais si bien trahi que par ses amis les plus prôches.
Les amis d'hier peuvent être les enfoirés de demain.
http://cryonautes.com - http://protocole-oracle.com

Nemo492

  • Administrateur
  • *******
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 14396
Re : Je Me Souviens
« Réponse #93 le: 20 Mars 2018 à 16:46:06 »

Je me souviens que l'entreprise Google avait remporté le "Big Brother award" en 2003, en exposant comment la société de capital-risque nommée "Sequoia" avait repéré sur un campus puis financé deux petits génies assez pointus sur les algorithmes de recherches.
Parmi les associés de Sequoïa Capital venture, on trouvait Donald Rumfsfeld, ministre de la guerre et bras droit du Pentagone.
Bon courage si vous en retrouvez les traces, parce que le moteur de recherches devenu tout-puissant a effacé les traces de 2003.
Comme quoi tout était programmé d'avance par quelques stratèges du contrôle des masses et leur exploitation politico-publicitaire.
« Modifié: 20 Mars 2018 à 17:00:56 par Nemo492 »
IP archivée
On n'est jamais si bien trahi que par ses amis les plus prôches.
Les amis d'hier peuvent être les enfoirés de demain.
http://cryonautes.com - http://protocole-oracle.com

Tartar

  • ***
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 2385
Re : Je Me Souviens
« Réponse #94 le: 20 Mars 2018 à 17:27:31 »

Je me souviens de mes débuts de complotiste parano il y a longtemps déjà, et qui pensait que de façon plus ou moins discrète la CIA (ou la DIA ou la NSA ou ...) était l'instigateur, l'actionnaire discret et le manipulateur des GAFAs.
Mais c'est po possible de conspirationner à ce point!!!

...le projet Tor, qui est présenté comme un moyen permettant de garantir l'anonymat sur le net, est financé par l'agence gouvernementale BBG (Brodcasting Board of Governors, un paravent de la CIA) et coopère avec les agences de renseignement américaines. Il était bien connu que le projet Tor avait été financé à l'origine par l'U.S. Navy (et était donc un projet du DARPA, le département de R&D de l'armée américaine — voir à ce sujet l'article fascinant de Nafeez Ahmed, Comment la CIA créa Google [traduction française / v.o. en anglais]). Les recherches de Levine dévoilent comment la direction de Tor collabore activement avec les diverses branches du gouvernement américain.
http://triangle.eklablog.com/les-liens-entre-tor-et-le-gouvernement-americain-a138223682
(suggestion de lien car je ne suis pas capable de valider toutes ces assertions).
« Modifié: 20 Mars 2018 à 17:43:41 par Tartar »
IP archivée
Tout envisager, ne rien croire.

Capitaine Renard

  • **
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 1136
  • Tengu Zen'
Re : Je Me Souviens
« Réponse #95 le: 25 Mai 2018 à 19:44:38 »

Je me souviens que là-bas dans le Sud j'ai vu mon premier scorpion en liberté. Il faisait un centimètre. Il était caché dans la vigne.
IP archivée

Capitaine Renard

  • **
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 1136
  • Tengu Zen'
Re : Je Me Souviens
« Réponse #96 le: 27 Mai 2018 à 14:52:38 »

Je me souviens que là-bas dans le Midi, j'ai vu ma première mante religieuse en liberté. Elle faisait un centimètre. Elle était cachée dans la vigne.
IP archivée

Nemo492

  • Administrateur
  • *******
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 14396
Re : Je Me Souviens
« Réponse #97 le: 10 Juin 2018 à 17:52:28 »

Je me souviens que j'avais oublié de me procurer le nécessaire pour recoudre un bouton.
Jusque là tout semblait quand même fonctionnel, couvert par la ceinture, mais là je me souviens très bien
d'avoir dégagé le pantalon à la benne devant chez moi puisque c'était hier soir.
IP archivée
On n'est jamais si bien trahi que par ses amis les plus prôches.
Les amis d'hier peuvent être les enfoirés de demain.
http://cryonautes.com - http://protocole-oracle.com

Capitaine Renard

  • **
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 1136
  • Tengu Zen'
Re : Je Me Souviens
« Réponse #98 le: 15 Septembre 2018 à 17:56:20 »

Je m'souviens qu'dans certaines situations ta confiance peut jouer au yoyo. Un petit groupe de japonais, une fois, dans le métro, sur le quai en face du mien. Il n'y avait que nous. Trois ou quatre disons, je ne me rappelle plus de la station. (Oberkampf ? Odéon ? Opéra?). Un temps perdu au fond des limbes qui se digère tranquille. J'attendais, donc, debout, eux … assis. Le bruit blanc des circuits électriques. Les rails qui nous séparaient. Mmmh … ouais. Et donc, haha, un.e de ces japonais.es -une japonaise en fait- prend son appareil avec zoom auto-focus et, haha, me prend en photo. Clic. Comme ça. Bruit blanc. Je lève un sourcil, elle détourne la tête. (mmh le gauche je dirais de mémoire). L'appareil encore entre ses mains, posé sur sa jupe noire. L'un d.eux me regarde. Moi … Bon, d'accord ... En fait à ce moment il y avait deux moi.s ou plutôt trois si on me compte dans le lot. Plus peut-être quelques autres qui traînaient au fond des tiroirs méta-psychiques de l'espace-temps. Bon maintenant j'ai rien contre les japonais j'veux dire … Fier ? Pourquoi pas … Honteux ? Ah ouais et pourquoi pas aussi ? Plutôt ouais plutôt ... J'men fou bof ... On va rire ... grrr ... Une perche ... Et une japonaise ? ... Bin c'est ça ... Arrêtez les flashs svp ... j'allume un clope (ouais on dit un clope chez nous) ... attends
En une seconde deux lignes convergentes à 90°. Chacune avec son lot d'images et d'émotions correspondantes ont surgi. Un check-list lancé à toute allure pile au clic du déclenchement de l'appareil. Une foule de possibilités est apparue. Dire qu'il y a peut-être une japonaise qui me regarde dans ce futur en se disant « qu'il est laid ! » (nez plissé) ou « qu'il est beau ! » (yeux écarquillés) ou bien que je suis rangé parmi les œuvres d'arts du Louvre ... Attends ... Ou ... Ou à côté du Yuki de Tante Tzuguri … Ouais haha' ... Ou à la poubelle depuis belle lurette ...
Les japonais sont d'un sans-gêne … (un nuage de lait ? - non merci - volontiers). Non, mais ... Oui clairement attends … Meuh non allons … Je sais pas tu te vois toi photographier quelqu'un comme ça ? Clac. Bin y'avait bien le punk c'est sûr … Et puis au moins y pourront dire qu'il y a au moins - un - français très grand … Bon après tout est relatif mais bon quand même quoi … Bon qu'est-ce qui fout ce métro ? … Je les vois bien avec une règle tiens pour dire « tu vois, moi je devais lui arriver là », rires. Barbaricum et Barbapapa. Un gros papa tout rose. Bin tiens au moins. Les français sont drôles. Oui non peut-être ? Tout le monde en fait … Ouais je sais. Ca fait mille fois que tu reprends l'objet. Un mec prend le métro et rencontre la nana de sa vie. OU BIEN. (index). Ou bien … disons qu'il fait le choix de prendre le suivant pour une raison x ou y … mais il y a un choix ... facile à comprendre. Faut lire Dune. « Ceci commence ici / ceci s'arrête là ». Finitude. Commencement. Finitude. Pourquoi elle me mat(t)e celle-là ? Quoi !? Quéssia !? Je me souviens qu'une fois en Angleterre, à Londres, j'ai pris une photo de mon pote derrière une statue. Je veux dire … On ne le voyait pas. Un gugus en bronze, illustre inconnu à perruque, trônait sur son piédestal. Le doigt pointé artistiquement dans une direction ou une autre. Le concept me fascinait et me faisait marrer. Mon pote aussi.J'ai un pote méta-psychique aussi, faut être ami avec soi-même. Le problème c'est qu'il est bavard … et j'en ai un autre qui déteste se faire prendre en photo. Tout le monde y va de sa petite idée. Ca veut dire que ci et que ça, si si meuh non peut-être.

Et puis les soirées photos interminables. (abattement – traîne des pieds). Fini ça. Ma tête ? Ca. Ne. M'intéresse. Pas. Au . Re.Voir.

« Modifié: 15 Septembre 2018 à 19:29:52 par Capitaine Renard »
IP archivée