Merci de vous connecter ou de vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session

Auteur Sujet: Sommes nous l'Univers ? (27.10.17)  (Lu 432 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Capitaine Renard

  • **
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 1246
  • Tengu Zen'
Sommes nous l'Univers ? (27.10.17)
« le: 28 Octobre 2017 à 00:15:39 »



Xavier parle de Narcisse à propos de « Sommes-nous l'univers ? »

Narcisse est-il réellement Narcissique ? N'est-il pas plutôt mélancolique ?
« Modifié: 26 Janvier 2018 à 23:38:27 par katchina »
IP archivée

Argonot

  • *
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 964
Re : Sommes nous l'Univers ?
« Réponse #1 le: 28 Octobre 2017 à 02:11:44 »

Je ne comprends pas le contexte de ce fil de discusssion, mais merci pour ce très beau tableau !
Qui en est l'auteur ,svp ?

Il semble que les personnages de la mythologie grecque soient souvent utilisés pas les psychologues/psychanalystes ( par exemple, Oedipe , Narcisse...) pour décrire des " complexes "  . Mais il se pourrait que leur point de vue soit très limité, voire erroné , et que la portée de ces mythes soit plus profonde ...

NB. Si j'avais été Narcisse , j'aurais contemplé la personne assise en face de moi plutôt que mon reflet dans l'eau  :) )
IP archivée

katchina

  • Administrateur
  • *******
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Femme
  • Messages: 18338
Re : Re : Sommes nous l'Univers ?
« Réponse #2 le: 28 Octobre 2017 à 23:37:14 »

Je ne comprends pas le contexte de ce fil de discusssion

Le titre de ce sujet est le thème abordé par Thierry à l'antenne vendredi soir.

Capitaine Renard qui était  l'écoute a rebondi sur une intervention de Xavier, qui, visiblement, devait évoquer Narcisse.

Citer
Qui en est l'auteur ,svp ?
Avec une rapide recherche d'image avec les noms des peintres préraphaélites les plus connus, tu trouves rapidement : John William Waterhouse
IP archivée
J'veux du soleil dans ma mémoire

Capitaine Renard

  • **
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 1246
  • Tengu Zen'
Re : Sommes nous l'Univers ?
« Réponse #3 le: 30 Octobre 2017 à 18:03:58 »

Citer
Il semble que les personnages de la mythologie grecque soient souvent utilisés pas les psychologues/psychanalystes ( par exemple, Oedipe , Narcisse...) pour décrire des " complexes "  . Mais il se pourrait que leur point de vue soit très limité, voire erroné , et que la portée de ces mythes soit plus profonde ...

La Topique Freudienne (ça/moi/surmoi) est très proche de la théorie des idées de Platon et de l'allégorie de la caverne.

Concernant les mythes, contes et légendes, les psychanalystes  considèrent qu'ils sont des émanations de l'inconscient et de ses vicissitudes. Chacun d'entre nous peut vivre, d'après eux, un mythe ou une légende et le rapporter à sa vie quotidienne de façon inconsciente. C'est d'ailleurs assez facile à voir quand on connaît un peu ces archétypes. Par exemple les douze Travaux d'Hercule définissent les vertus héroïques.

Dans la tragédie grecque, comprendre ces mythes et les voir jouer sur scène produisait l'effet de Catharsis qui soulage les douleurs du destin parce que revécus et résolus puis partager entre tous et qu'il y a une libération dans le fait de savoir que le mythe est vécu par d'autres hommes ou femmes à travers les âges.

La parole est au centre à la fois de la tragédie et de la psychanalyse par son pouvoir libérateur.

Effectivement la puissance des mythes est beaucoup plus profonde que ce que les psychanalystes en font ou non. Chacun y trouve, de fait, ce qu'il vient y chercher et ils font l'objet d'études diverses qui peuvent être plus ou moins intéressantes, par exemple en art, philosophie, scolastique, littérature, cinéma, ésotérisme, alchimie, etc.

Pour moi c'est dans leur dimension Humaniste, la simplicité du vivant, dont le sens est immédiatement évident et qui pourtant ouvre la voie à de nombreuses réflexions que l'étude des mythes est la plus intéressante et surtout, toujours d'actualité, comme la folie de l'Hybris (spirale de la démesure) dont on parle de temps en temps à l'antenne.

Chez les Grecs l'intuition fait partie intégrante du Logos car elle est une révélation divine, aussi petite soit-elle, plutôt qu'une idée produite par l'individu. Seul la vertu (au sens grec) amène à la vision de l'idée (de la vérité) c'est à dire eîdos (et d'ailleurs le principe initial de gnosis).

Les mythes des autres civilisations antiques sont souvent méconnus mais tout aussi riches d'enseignements (Mythes Egyptiens, Celtes, Scandinaves,, Sibériens, Indiens, Tibétains, Mongols, Chinois, Japonais, Coréens, Océaniens, Australiens, Africains, Amérindiens, etc).

Et merci Katchina pour la référence  ;).
« Modifié: 30 Octobre 2017 à 18:57:18 par Capitaine Renard »
IP archivée