Merci de vous connecter ou de vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Recherche avancée  

Nouvelles:

Les Forums de Radio Ici&Maintenant !

Auteur Sujet: Être pour avoir ou avoir pour Être  (Lu 187 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Capitaine Renard

  • *
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 897
  • Chevalier de l'Autruche
Être pour avoir ou avoir pour Être
« le: 02 Décembre 2017 à 00:06:02 »

A propos de l'émission « Être pour avoir ou avoir pour Être » :

J'ai un ami / Je suis son ami // Il est mon ami / Il a un ami  ;)
« Modifié: 02 Décembre 2017 à 01:17:36 par katchina »
IP archivée

katchina

  • Administrateur
  • *******
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Femme
  • Messages: 18051
Re : Re : "Energies Positives", avec Thierry
« Réponse #1 le: 02 Décembre 2017 à 01:16:46 »

Parmi mes meilleurs auxiliaires,
Il est deux verbes originaux.
Avoir et Être étaient deux frères
Que j' ai connus dès le berceau.
 
Bien qu' opposés de caractère,
On pouvait les croire jumeaux,
Tant leur histoire est singulière.
Mais ces deux frères étaient rivaux.
 
Ce qu'Avoir aurait voulu être
Être voulait toujours l' avoir.
À ne vouloir ni dieu ni maître,
Le verbe Être s' est fait avoir.
 
Son frère Avoir était en banque
Et faisait un grand numéro,
Alors qu'Être, toujours en manque
Souffrait beaucoup dans son ego.
 
Pendant qu'Être apprenait à lire
Et faisait ses humanités,
De son côté sans rien lui dire
Avoir apprenait à compter.
 
Et il amassait des fortunes
En avoirs, en liquidités,
Pendant qu'Être, un peu dans la lune
S' était laissé déposséder.
 
Avoir était ostentatoire
Lorsqu' il se montrait généreux,
Être en revanche, et c' est notoire,
Est bien souvent présomptueux.
 
Avoir voyage en classe Affaires.
Il met tous ses titres à l' abri.
Alors qu'Être est plus débonnaire,
Il ne gardera rien pour lui.
 
Sa richesse est tout intérieure,
Ce sont les choses de l' esprit.
Le verbe Être est tout en pudeur
Et sa noblesse est à ce prix.
 
Un jour à force de chimères
Pour parvenir à un accord,
Entre verbes ça peut se faire,
Ils conjuguèrent leurs efforts.
 
Et pour ne pas perdre la face
Au milieu des mots rassemblés,
Ils se sont répartis les tâches
Pour enfin se réconcilier.
 
Le verbe Avoir a besoin d' être
Parce qu' être, c' est exister.
Le verbe Être a besoin d' avoirs
Pour enrichir ses bons côtés.
 
Et de palabres interminables
En arguties alambiquées,
Nos deux frères inséparables
Ont pu être et avoir été.

Paroles de la chanson Avoir et être par Yves Duteil



IP archivée
J'veux du soleil dans ma mémoire

Vernaculaire

  • ****
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 121
Energies positives - Thierry - Le vendredi à 23h00
« Réponse #2 le: 02 Décembre 2017 à 18:39:37 »

Suivent quelques-unes des références qui ont émaillé l'émission « Energies positives » du vendredi 1er décembre 2017 à partir de 23:00 animée par Thierry dont le thème était « Etre pour avoir ou avoir pour être ? » :

- la notion de « pic d’objets » à travers un extrait de l'article de Slate intitulé « La société de consommation est morte, vive la société de consommation » du 16 février 2017 :

« Le patron du développement durable d'Ikea a fait sensation l’année dernière, quand il a lancé lors d’une conférence que le monde était arrivé à son « pic d’objets » en référence au pic de pétrole, soit le moment fatidique où le nombre d’objets que nous avons déjà consommés est supérieur à celui qu’il nous reste en stock. »

- la personnalité de Dominique Desjeux, sociologue, qui a étudié les enjeux sociaux de la consommation et les stratégies des consommateurs face aux techniques de la mercatique,

- un extrait de l'article de Slate intitulé « Les jeunes privilégient les loisirs et les expériences à l’achat de biens » du 1er février 2016 :

« Le site Bloomberg note que cette évolution se lit désormais dans les résultats des entreprises cotées en bourse aux États-Unis et en Europe : celles qui proposent des expériences, des loisirs et des voyages surpassent désormais celles qui vendent des biens de consommation. »

- le texte de la chanson « Avoir et être » d'Yves Duteil (référence d'une auditrice) à lire plus haut,

- la définition de l'amour contenue dans la première lettre de l'Apôtre Paul aux Corinthiens (1 Corinthiens 13) (référence d'un auditeur),
edit modération : source et texte complet de la PREMIÈRE LETTRE DE SAINT PAUL APÔTRE AUX CORINTHIENS : https://www.aelf.org/bible/1Co/13

- le livre « L'Economie du bonheur » de Claudia Senik,

- un extrait de la série humoristique des « Deux minutes du peuple » de François Pérusse consacré au voyage et à la consommation,

- le sketch « La publicité » de Coluche,

- un extrait du livre « Avoir ou être ? - Un choix dont dépend l'avenir de l'homme » d'Erich Fromm :

«« Le choix entre avoir et être, en tant que notions contraires, ne frappe pas le sens commun. Avoir, semblerait-il, est une fonction normale de notre vie : pour pouvoir vivre, il faut avoir certaines choses. En outre, nous devons avoir certaines choses afin d'en tirer plaisir. Dans une culture dont le but suprême est d'avoir — et d'avoir de plus en plus — et où on peut dire d'un individu qu' « il vaut un million de dollars », comment peut-il y avoir une alternative entre avoir et être ? Au contraire, il semblerait qu'avoir est l'essence même d'être ; et que celui qui n'a rien n'est rien.

Pourtant, les grands maîtres de la Vie ont fait de l'alternative « avoir ou être » le thème central de leurs systèmes respectifs. Bouddha enseigne que, pour pouvoir parvenir au plus haut niveau de développement humain, nous ne devons pas être avides de posséder. Jésus nous dit : « [...] que servirait-il à un homme de gagner tout le monde, s'il se détruisait et se perdait lui-même ? » (Luc 9, 24 25). Maître Eckhart enseignait que ne rien avoir, se rendre ouvert et « vide », est le seul moyen d'atteindre la richesse et la force spirituelles. Marx enseignait que le luxe est tout autant un vice que la pauvreté et que nous devrions avoir pour but d'être plus et non d'avoir plus. [...] »»


Source

- un extrait d'un texte d'André Comte-Sponville traitant du matérialisme.

Thierry a conclu l'émission en réalisant une nouvelle lecture du texte de la chanson « Avoir et être » d'Yves Duteil plus haut détaillé.

Les titres « Argent trop cher » de Téléphone, « Money For Nothing » de Dire Straits, « L'homme pressé » de Noir Désir et « Ma liberté de penser » de Florent Pagny auront entre autres illustré musicalement l'émission.

Suivent quelques sujets en rapport du forum :

- La solution principale pour sauver la planète, le végétarisme,
- Surplus - Consommation par la terreur,
- Comsommation : Besoins, envie, désir ou manipulation,
- Halte à la croissance ?

Enfin, comme de coutume, l'enregistrement de l'émission fait l'objet d'une nouvelle diffusion sur le canal 9A de la RNT en Ile-de-France et sur Internet :

- ce jour samedi 2 décembre 2017 à partir de 19:00,
- demain dimanche 3 décembre 2017 à partir de 07:00.

« Modifié: 03 Décembre 2017 à 23:14:15 par Modération »
IP archivée

Vernaculaire

  • ****
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 121
Energies positives - Thierry - Le vendredi à 23h00
« Réponse #3 le: 03 Décembre 2017 à 18:45:01 »

Petite précision additionnelle, l'enregistrement audio de l'émission est disponible sur le site Internet RimCast.fr sous la référence :

Energies-Positives-Terry-19-Avoir-pour-Etre-ou-Etre-pour-Avoir-011217-1h.mp3

IP archivée