Merci de vous connecter ou de vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session

Auteur Sujet: Sur la théorie du bâillement contagieux  (Lu 847 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Nemo492

  • Administrateur
  • *******
  • En ligne En ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 14393
Sur la théorie du bâillement contagieux
« le: 17 Mars 2017 à 18:40:58 »

Un très long article totalement stérile signé Daniel Engber sur le site de Slate..
A zapper de suite puisque l'auteur ne se focalise que sur des études contradictoires
sur la théorie de la "contagion", sans jamais s'intéresser au phénomène lui-même.

Le bâillement est pourtant un phénomène intéressant en soi. Il n'est pas nécessairement
un signe de fatigue. Mais ça pourrait être dans ce cas une ressource pour un apport d'énergie.

On le constate aussi dans des états de prière ou de méditation profonde, pour qu'il permette
au corps d'aller rechercher en profondeur des énergies plus subtiles. La "contagion", dans ce cas,
ne serait qu'une réponse à une invitation pour partager des ressources d'ordinaire peu accessibles.
IP archivée
On n'est jamais si bien trahi que par ses amis les plus prôches.
Les amis d'hier peuvent être les enfoirés de demain.
http://cryonautes.com - http://protocole-oracle.com

harry

  • **
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 1077
  • Dready LOVE !
Re : Sur la théorie du bâillement contagieux
« Réponse #1 le: 17 Mars 2017 à 21:27:19 »

Damned... ou alors je suis en besoin d'énergie.. ou très fatigué ! ...?
Allez savoir... Mais là... tient, rien que d'y penser je baille.... Parfois j'ai l'impression que ce serait aussi pour évacuer.... Il y a tant à faire. J'ai, pour ma part, décidé de faire un break avec le (sur)naturel et me laisser vivre quelques temps. Abuser et m'occuper aussi de moi... Ca faisait des années. Etre juste spectateur.. et bailler maintes fois.

chut... je dors !
Love & Light

PS: Didier.. Tu m'as contaminé... je n'arrête plus...  ;D

Capitaine Renard

  • **
  • En ligne En ligne
  • Messages: 1128
  • Tengu Zen'
Re : Sur la théorie du bâillement contagieux
« Réponse #2 le: 17 Mars 2017 à 22:17:35 »

L'article est confus.

Cependant arriver à la conclusion que le bâillement n'est pas contagieux me paraît complètement absurde !

N'importe quel éthologue peut démontrer par simple observation des comportements animaux que le mimétisme est la fonction sine qua none de la survie de tout groupe social.
Même chez les animaux l'apprentissage par imitation est garant de la survie du groupe. Par exemple un jeune loup apprend à chasser avec ses parents. Un loup élevé en captivité et lâché dans la nature n'a aucune chance de survivre parce que personne ne lui a apprît à le faire.

Chez l'Humain il en va de même. C'est d'un point de vue biologique un animal social. Il agit donc conformément à l'héritage que son groupe d'appartenance lui lègue. En tout cas au moins en ce qui concerne l'apprentissage de la langue et de sa vision première du monde. Après c'est une autre histoire.

La branche des mammifères est liée par adaptation au développement de la communication et à la spécialisation des tâches. Le cerveau mammalien est conforme à l'activité d'imitation.

Je ne vois pas pourquoi le bâillement ferait exception. Après tout c'est une expression de fatigue :

« Je commence à fatiguer il est temps de ralentir »
« Le soleil se couche il faut penser à la nuit »
« Je suis tranquille »
etc.

Le contexte donne simplement le sens de cette expression au reste du groupe.

Par opposition l'instinct induit des comportements sans apprentissage chez les animaux non sociaux. L'araignée tisse sa toile conformément à son schéma biologique sans apprendre à le faire.

Ce qui ne signifie pas que les animaux sociaux soient dépourvus d'instinct. Par exemple un nourrisson sourît à sa mère quand elle lui sourît. L'instinct de survie implique des comportements humains spécifiques. L'envie naturelle de fuir les sources de danger ou de préférer la paix plutôt que le conflit. L'apprentissage de comportements culturels (par imitation-socialisation donc) vient ensuite développer ou inhiber cet instinct.

Mais quoi de plus naturel que de rire quand les autres rient ou de pleurer quand les autres pleurent ? Ou de bâiller quand les autres bâillent ?

Rien n'empêche ensuite, de bâiller aux corneilles en solitaire ...

Citer
On le constate aussi dans des états de prière ou de méditation profonde, pour qu'il permette
au corps d'aller rechercher en profondeur des énergies plus subtiles. La "contagion", dans ce cas,
ne serait qu'une réponse à une invitation pour partager des ressources d'ordinaire peu accessibles.

Il y a une réalité des transferts d'énergie c'est clair ...
« Modifié: 17 Mars 2017 à 22:36:16 par Capitaine Renard »
IP archivée

Nemo492

  • Administrateur
  • *******
  • En ligne En ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 14393
Re : Sur la théorie du bâillement contagieux
« Réponse #3 le: 11 Avril 2017 à 18:10:39 »

A observer éventuellement - quand nous sommes allongés et bien détendus,
un bâillement provoque une onde, une énergie, qui se propage dans le corps tout entier.
IP archivée
On n'est jamais si bien trahi que par ses amis les plus prôches.
Les amis d'hier peuvent être les enfoirés de demain.
http://cryonautes.com - http://protocole-oracle.com

Kuvo

  • ****
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 224
Re : Sur la théorie du bâillement contagieux
« Réponse #4 le: 15 Avril 2017 à 17:30:56 »

Un pet aussi , mais c'est peut-être que chez moi?  ^-^
IP archivée

Nemo492

  • Administrateur
  • *******
  • En ligne En ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 14393
Re : Sur la théorie du bâillement contagieux
« Réponse #5 le: 17 Avril 2017 à 01:00:03 »

Apparemment je me suis mal exprimé ou bien tu n'as pas eu ce ressenti.

On parle ici d'un phénomène énergétique potentiellement contagieux,
d'une onde, une énergie, qui se propage dans le corps tout entier,
jusqu'à engendrer un réflexe identique dans son entourage.

Pas des problèmes intestinaux dont les causes sont déjà bien connues.
« Modifié: 17 Avril 2017 à 11:30:26 par Nemo492 »
IP archivée
On n'est jamais si bien trahi que par ses amis les plus prôches.
Les amis d'hier peuvent être les enfoirés de demain.
http://cryonautes.com - http://protocole-oracle.com

Nemo492

  • Administrateur
  • *******
  • En ligne En ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 14393
Le bâillement tout simplement
« Réponse #6 le: 05 Décembre 2017 à 00:56:54 »

Saviez-vous que le baillement est considéré par certains prétendus religieux comme le mal extrême pendant la prière ?

D'après Abû Hurayrah (radhiallâhu 'anhu), le Prophète (sallallahu 'alayhi wa sallam) a dit :
«Certes Allâh aime l'éternuement et Il blâme le bâillement.
Lorsqu'une personne éternue, il est du devoir de chaque musulman qu'il l'entend de lui dire : Qu'Allâh t'accorde Sa Miséricorde.
Quant au bâillement, il est provoqué par Satan.
Quand l'un d'entre vous bâille, qu'il le repousse autant qu'il le peut. Si l'un d'entre vous bâille [ouvertement] Satan rit de lui»
Rapporté par al-Bukhârî, n° 6226

et ainsi de suite.. Tous ces doctes penseurs ont multiplié les interdits, au point que les fidèles devraient se sentir coupables d'avoir ouvert la bouche pendant un prêche, au risque d'y laisser pénétrer Satan. - Source

Mais il est encore permis de penser que le bâillement apporte bien au contraire une plénitude, en mobilisant le diaphragme et qu'il n'est pas signe de paresse ou d'inattention. A l'inverse, il renforce la vigilance.
Les dévôts qui pourraient reconnaître ces bienfaits comme une évidence seraient des suppôts du diable. Rassurez-vous, le Coran n'a pas consacré une seule ligne à ce sujet. C'est juste une manière pour des intermédiaires de contrôler le peuple dans ses moindres gestes. ou bien de se donner de l'importance en se permettant d'ajouter une malédiction supplémentaire sur le dos du peuple pour le maintenir dans la crainte.
« Modifié: 05 Décembre 2017 à 01:27:50 par Nemo492 »
IP archivée
On n'est jamais si bien trahi que par ses amis les plus prôches.
Les amis d'hier peuvent être les enfoirés de demain.
http://cryonautes.com - http://protocole-oracle.com