Médias / Campagnes... => Krach, Argent, Dette... => Discussion démarrée par: Nemo492 le 25 mars 2011 à 15:28:21

Titre: Inside Job - le documentaire primé
Posté par: Nemo492 le 25 mars 2011 à 15:28:21
Réalisé par Charles Ferguson, le long-métrage a reçu l'Oscar du Meilleur film documentaire en 2011.

Synopsis : "La dépression mondiale, dont le coût s'élève à plus de 20.000 milliards de dollars, a engendré pour des millions de personnes la perte de leur emploi et leur maison. Au travers d'enquêtes approfondies et d'entretiens avec des acteurs majeurs de la finance, des hommes politiques et des journalistes, le film retrace l'émergence d'une industrie scélérate et dévoile les relations nocives qui ont corrompu la politique, les autorités de régulation et le monde universitaire.

Narré par l'acteur oscarisé Matt Damon, le film a été tourné entre les Etats-Unis, l'Islande, l'Angleterre, la France, Singapour et la Chine.
" - Source (http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=180398.html)

A voir ici : http://ovnis-usa.com/inside-job-le-documentaire-prime/ (http://ovnis-usa.com/inside-job-le-documentaire-prime/)

(http://www.ovnis-usa.com/images/Affiche-inside-job-charles-ferguson.jpg)

Ceux qui se demandaient encore si le Président Barack Obama avait une marge de manoeuvre pour procéder à une Divulgation verront qu'il n'a pu mettre en place aucune des réformes annoncées, du fait qu'il est entièrement contrôlé par les milieux financiers auxquels il doit sa position. La situation est résumée d'une phrase par Robert Gnaizda, ancien président du GreenLining Institute, une puissante association de consommateurs : "C'est un gouvernement Wall Street qui gère les affaires à Washington.."
Titre: Re : Inside Job - le documentaire primé
Posté par: Diouf le 25 mars 2011 à 21:21:25

Petit aparté : Décidément ya qu'un seul acteur en ce moment aux US, il s'appelle Matt Damon !
Titre: Re : Re : Inside Job - le documentaire primé
Posté par: Simsi le 25 mars 2011 à 22:41:48

Petit aparté : Décidément ya qu'un seul acteur en ce moment aux US, il s'appelle Matt Damon !
Et un seul qui dénonce ouvertement. (voir Green Zone)
Titre: Re : Inside Job - le documentaire primé
Posté par: klaatu le 27 mars 2011 à 14:31:01
Bonjour,

je veux pas faire le troll, mais quid du droit de diffuser ce film sur le net alors qu'il vient juste de passer en salle (je l'ai vu en province il y a quelques semaines à peine) ?

Je ne suis pas un pro-Hadopi, plutôt même un anti (anti-Loppsi, anti-ACTA, etc.) mais je me pose quand même la question.

Excellent film au demeurant, passé les 5 premières minutes où il faut bien saisir le rythme j'ai été plongé dans ce monde de finance sans foi ni loi et j'en suis ressorti plus informé que jamais.
Titre: Re : Re : Inside Job - le documentaire primé
Posté par: Nemo492 le 27 mars 2011 à 17:11:39
je veux pas faire le troll, mais quid du droit de diffuser ce film sur le net alors qu'il vient juste de passer en salle (je l'ai vu en province il y a quelques semaines à peine) ?

Je ne suis pas un pro-Hadopi, plutôt même un anti (anti-Loppsi, anti-ACTA, etc.) mais je me pose quand même la question.

J'ai pris ce risque parce que ça me semble important quant au contenu.
Au pire, il me sera demandé de le retirer. Au mieux, l'occasion est offerte
pour quelques jours.
Titre: Re : Inside Job - le documentaire primé
Posté par: Astaroth le 27 mars 2011 à 19:03:31
Bonsoir,
d'accord sur l'existence des OVNIS.
D'accord sur l'existence de la finance mondiale.
Pouvez-vous expliquer précisément la relation de l'une à l'autre?
Je n'ai pas bien compris.
Cordialement.
Titre: Re : Inside Job - le documentaire primé
Posté par: Nemo492 le 27 mars 2011 à 19:57:34
Ceux qui ont regardé le documentaire comprendront que Obama n'a aucun pouvoir,
même pas celui d'empêcher que les responsables de la crise restent en place..
D'où cette présentation tout en haut du Fil et sur Ovnis-USA :

Ceux qui se demandaient encore si le Président Barack Obama avait une marge de manoeuvre pour procéder à une Divulgation verront qu'il n'a pu mettre en place aucune des réformes annoncées, du fait qu'il est entièrement contrôlé par les milieux financiers auxquels il doit sa position. La situation est résumée d'une phrase par Robert Gnaizda, ancien président du GreenLining Institute, une puissante association de consommateurs : "C'est un gouvernement Wall Street qui gère les affaires à Washington.."
Titre: Re : Inside Job - le documentaire primé
Posté par: elevenaugust le 27 mars 2011 à 22:02:38
Je viens de le regarder et c'est..... édifiant!

Excellent documentaire où on pénètre au cœur du "problème", tout y est dit et les cinq premières minutes donnent effectivement le ton quand à la suite.

Tout y est pour faire un cocktail explosif sautant à la figure des plus modestes: les contribuables, les "petites" gens, toutes les classes modestes:
- Système dé-régulé à l'excès, dès les années 80
- Entente entre tous les acteurs de cette "danse" financière
- Manque (inconscience?) de vision à long terme des décideurs
- Décalage grandissant dès la fin des années 70 entre les revenus des décideurs banquiers et des travailleurs "autres", et ce, jusqu'à l'indécence.
- Les leçons du passé ne sont pas tirées, la crise ayant déjà ruiné énormément de monde aux USA à la fin des années 80, à cause d'un dérégulation excessive et effrénée.
- Le pouvoir excessif et soutenu par les divers présidents successifs en place au main d'un seul homme: Alan Greenspan, et ce, malgré le scandale avec Keating
etc etc...

A mettre en parallèle avec la crise actuelle qui touche les pays de l'EU et dont le Portugal est le suivant sur la liste à en faire les frais (les gens modestes, les travailleurs, les retraités, etc... bien sûr....) et à mettre aussi en parallèle avec cette excellente animation présentée par Lisandru en Juin 2010:

http://www.dailymotion.com/video/xdjq7m_la-crise-du-credit-vostfr_news#from=embed?start=2 (http://www.dailymotion.com/video/xdjq7m_la-crise-du-credit-vostfr_news#from=embed?start=2)
Titre: Re : Inside Job - le documentaire primé
Posté par: gemk le 28 mars 2011 à 00:12:31
Je l'ai pas fini mais en la visionnant je cherche qu'est ce qui est différent de ce qui se passe encore actuellement et j'ai pas de réponse. La solution est pourtant toute simple, refaire des banques de dépôt et interdire aux banque d'investissements d'être une banque de dépôt, trop tard la machine est lancée?
Titre: Re : Inside Job - le documentaire primé
Posté par: kithia le 28 mars 2011 à 02:03:24
http://fr.wikipedia.org/wiki/Glass-Steagall_Act (http://fr.wikipedia.org/wiki/Glass-Steagall_Act)

Citer
La crise boursière d'octobre 1929 a provoqué nombre de paniques chez les déposants qui, à tort ou à raison, craignaient que la banque de dépôt où ils avaient leur compte ait essuyé de lourdes pertes spéculatives sur le marché des actions. Comme l'industrie bancaire était alors très morcelée, ces paniques et les retraits massifs qui en découlaient ont finalement causé des milliers de faillites bancaires en chaîne.

ça c'est à l'origine de la deuxième guerre mondial ... Des paquets de dettes que plus personnes ne savaient que faire ... Finalement, c'est la guerre qui a fait essuyé toute ces pertes ...

Citer
"déréglementées" en 1980-82 par l'Administration Reagan.

ça c'est à l'origine des crack boursiers de ces 20 dernières années ... Sans compter les chocs pétroliers des années 70 complétement bidons afin de mieux dérégulé le système.

Titre: Re : Re : Inside Job - le documentaire primé
Posté par: elevenaugust le 28 mars 2011 à 12:03:40
Je l'ai pas fini mais en la visionnant je cherche qu'est ce qui est différent de ce qui se passe encore actuellement et j'ai pas de réponse. La solution est pourtant toute simple, refaire des banques de dépôt et interdire aux banque d'investissements d'être une banque de dépôt, trop tard la machine est lancée?
Tu as raison, j'ai eu aussi cette impression que rien n'a changé depuis.

Suis-je mal informé?
Titre: Re : Inside Job - le documentaire primé
Posté par: lcarl le 28 mars 2011 à 15:52:34
Il y aurait des solutions très simples:
- la fin du market-making,
- La fin de l'effet de levier sur des marches sensibles: commodities et immobiliers.
- L'augmentation des deposits sur les autres marchés
- Que les noms des clients des HF soient connus des régulateurs
- Que les nouveaux produits listés ou OTC soient validés par un régulateur indépendant avant d'être vendus aux clients
- Que certaines banques soient amputées de certaines parties qui sont conflictuelles et que l'on arrête les chinese wall hypocrites.
- Que les dividendes données aux actionnaires soient taxés avant d'être versés.
- Limitations des salaires des très hauts dirigeants du COMEX.
- Suppression des agences de notation qui ne servent a rien.
- Vigilance sur les conflits d'intérêts: pas d'ex des banques d'affaires à la tète du trésor,de la Fed ou de la SEC.
En Europe nous sommes un peu plus protégés des Goldman Boys.

Si certains veulent que je précise des termes ou des idées je suis à leur disposition. 
Titre: Re : Inside Job - le documentaire primé
Posté par: elevenaugust le 28 mars 2011 à 18:51:45
Excellentes idées lcarl.

Mais comment pratiquement faire appliquer de telles mesures?
Le problème ne se situe t'il pas dans la frilosité des politiques? Ou pire, dans leur complicité? Surtout aux USA... ou je mettrais ma main à couper que le système a perduré tel qu'auparavant...
Titre: Re : Inside Job - le documentaire primé
Posté par: Rosa le 28 mars 2011 à 19:26:23
Merci de l'avoir posté, Némo !

Bonne soirée à vous tous  :)
Titre: Re : Inside Job - le documentaire primé
Posté par: RonorK le 28 mars 2011 à 21:57:46
Bonsoir toutes et tous,
Je ne trouve rien à ajouter, à part... MERCI Nemo !
Titre: Re : Inside Job - le documentaire primé
Posté par: ararauna le 28 mars 2011 à 22:19:17
Trés instructif! la finance US (et mondiale..) est gangrénée au plus haut niveau..
Je pense inévitablement an nouvel ordre mondial qui semble tire les ficelles en coulisse.. une classe dirigeante et la majorité aux ordres!
Heureusement, de plus en plus de voix s'élévent!
En tout cas, grand merci Némo!!! :)
Titre: Re : Re : Inside Job - le documentaire primé
Posté par: lcarl le 29 mars 2011 à 07:27:20
Excellentes idées lcarl.
Mais comment pratiquement faire appliquer de telles mesures?
Le problème ne se situe t'il pas dans la frilosité des politiques? Ou pire, dans leur complicité? Surtout aux USA... ou je mettrais ma main à couper que le système a perduré tel qu'auparavant...
Frilosité ou incompréhension TOTALE de l'univers financier? Certains des patrons de banques ne comprenaient RIEN aux produits qui étaient proposés par leurs quant/ingénieurs financiers. Ils regardaient juste le bottom line. Combien de fois des présentations de nouveaux produits qui auraient du se dérouler en plusieurs heures avec les questions qui auraient du être posées se sont finies au bout d'une heure avec pour seule remarque: Ça va gagner de l'argent? Oui Monsieur. Alors faites-le.
Oui les politiques sont complices aussi car ils sont financés par ce système. Mais tout le
Le problème de la finance est un peu comme le problème de dopage dans le sport les quants-ingénieurs financiers ont trop d'avance sur le régulateur, Donc il faudrait créer un super régulateur qui paierait des quant expérimentés qui gagnent autour du 1/4 ou du demi-Million de $ ou de £ par an en fixe voire plus, sans compter les bonus qui vont du simple au quadruple du salaire voire plus, alors que les gens du FSA ou de la SEC par exemple gagnent autour de $ ou £ 40.000/50.000 par an sans bonus. Vous pouvez imaginer la différence d'expérience et de qualité entre les uns et les autres.
De plus les valorisations des portefeuilles des traders devraient être fait par un organisme indépendant.
Titre: Re : Inside Job - le documentaire primé
Posté par: tatave37 le 29 mars 2011 à 20:29:07
Bonjour,

Icarl, pas tout à fait d'accord avec toi.
Certes, tes propositions de régulation financière nous feraient aller vers un "mieux"...
Mais tant que nous accepterons ces mouvements de capital, et le principe même de la spéculation, je pense que nous n'aurons rien compris.
L'enfant que je suis resté pose une question : "à quoi servent les banques ?"
Si mon fils me posait la même question, que serai-je en mesure de lui répondre... Peut-être :
"Tu sais, quand Papa a acheté notre logement, le banquier lui a prêté de l'argent, argent qui ne lui appartient pas, où qui n'existe même pas... En tout cas, le banquier a écrit une ligne informatique qui a permis que nous habitions là où nous sommes.
Cette ligne informatique va obliger Papa à travailler plus, à tenter de prendre plus d'argent à ses clients, à essayer de pressurer ses fournisseurs (à faire plus de consultations médicales si "papa" est médecin, à accepter toutes les directives, si "papa" est employé ou ouvrier, à exploiter ses collaborateurs si "papa" est cadre.......)
ça fait cher la ligne informatique. Sur le "plan financier" c'est une certitude.
Mais sur le plan humain... aïe aïe aïe......"
Bref, Papa s'est rendu esclave, tout seul, comme un grand...
Et comme disait Gérard Lanvin à Daroussin dans "erreur de la banque en votre faveur" : "Tu sais, derrière chaque euro, il y a de la sueur..." et c'est vrai, même si ces "euros" n'ont aucune réalité...
A qui profite cette sueur ?
Si nous bossions 15 heures par jour, cela suffirait-il à étancher cette soif ?

Le tiers monde était jusqu'à présent épargné... (dans la période post-coloniale, j'entends...)
Dieu merci, le concept du micro-crédit a remis de l'ordre dans tout ça...
Titre: Re : Inside Job - le documentaire primé
Posté par: Argolus le 29 mars 2011 à 22:53:42
Vous savez, ces gens là pensent de  ahem "nous" ahem, et je cite une phrase lue dans un post sur un forum où l'individu citait lui même son proche : "Laisse-les baigner dans leur marasme intellectuel."

Donc bon, voilà, une idée de l'infini et polymorphique cynisme.
Titre: Re : Inside Job - le documentaire primé
Posté par: Jay le 01 avril 2011 à 01:23:49
C'est la liste de Schindler ce film.  :o
Et sinon une question anodine : quand est-ce qu'on ferme les Bourses et qu'on met au chômage tous ces parasites (ou en prison ou au travail s'ils ont l'illumination)  ?
Titre: Re : Re : Inside Job - le documentaire primé
Posté par: lcarl le 03 avril 2011 à 11:08:41
Bonjour,
Icarl, pas tout à fait d'accord avec toi.
Certes, tes propositions de régulation financière nous feraient aller vers un "mieux"...
Mais tant que nous accepterons ces mouvements de capital, et le principe même de la spéculation, je pense que nous n'aurons rien compris.
L'enfant que je suis resté pose une question : "à quoi servent les banques ?"
Si mon fils me posait la même question, que serai-je en mesure de lui répondre...:
Salut Tatave,
Tu as le droit de ne pas être d’accord avec moi. Je peux juste te garantir que si on supprimait l’effet de levier, et si l’on taxait chaque opération même de peu, la spéculation fondrait comme neige au soleil en 1 instant, car la spéculation a grandi grâce a l’effet de levier et tous les produits structures sont bases là-dessus. Variance swaps, Dividend swaps, CDS, CDO, super CDO, CAP & FLOOR, et tous les autres 800 produits structurés.
Nous n’avons pas à accepter les mouvements de capitaux. Il faut les rendre inutile en changeant les critères de valorisation des capitaux et des taux de rendements. Par exemple déclarer que des taux de rendements supérieur a 10% seront taxes a 100%. Donc plus de course a l’échalote du profit maximum qui s’accompagne malheureusement de prises de risque souvent dangereuses.
Introduire également des nouveaux indices. Éliminer les classements individuels faux pour les remplacer par des indices collectifs.
 "A quoi servent les banques?" A aider les banquiers à recevoir de l’argent pas cher pour le prêter plus cher. C’est le métier de base. Maintenant les banques sont devenus des pompes a fric ou l’on travaille avec de l’argent parfois sale, pour faire le plus d’argent possible en contournant et rusant les règles et les lois et parfois en les enfreignant.
Introduire également des nouveaux indices. Éliminer les classements individuels faux, comme le Forbes ou le Fortune, pour les remplacer par des indices collectifs de développements, d'investissement, d’écologie et pourquoi pas de bonheur. On peut toujours rêver
 "A quoi servent les banques?" A aider les banquiers à recevoir de l’argent pas cher pour le prêter plus cher. C’est le métier de base. Maintenant les banques sont devenus des pompes à fric ou l’on travaille avec de l’argent parfois sale, pour faire le plus d’argent possible en contournant et rusant les règles et les lois et parfois en les enfreignant.
@Jay. Peux-tu préciser ta pensée sur ta remarque sur la liste de Schindler.
On fermera les bourses quand on en aura plus besoin. Mais ta question prouve que tu n'as pas l'air de savoir à quoi elles servent. Ce qui ne m’étonne pas outre mesure. Quant à ta remarque sur la mise au chômage de salariés, elle est aussi déplacée dans ces temps de précarité, que tes remarques antisémites récurrentes.
Ces employés méritent certainement moins la prison que les racistes et antisémites mielleux dont tu fais parti et qui pourrissent la société.
L’habilité de ces salaries à travailler extrêmement dur et à innover n’est plus à démontrer sauf pour les gens comme toi qui n’ont visiblement ni l’expérience ni la maturité de ce monde ou l’on ne prend que les meilleurs. Ce qui t’en exclue de fait.
On ne peut que regretter que les capacités de ces gens soient utilisées dans le but unique de faire du fric en masse et très rapidement.
J’ai fait parti de ce monde, très jeune, et j’y garde des amis, Hommes et Femmes, de toutes nationalités et de toutes religions, il y a meme des végétariens, que je qualifierai de gens d’exceptions qui auraient très certainement permis a la société d’avancer énormément si ils avaient été dans d’autres corps de métiers, malheureusement, beaucoup moins rémunérateurs et avides de jeunes diplômés, flexibles, inventifs, soumis aussi, capables de travailler entre 12 et 15 heures par jour.
Titre: Re : Inside Job - le documentaire primé
Posté par: Kaelos13 le 03 avril 2011 à 12:08:10
Bonjour,

J'ai 58 ans et à 18 ans quand je me projetais en l'an 2000, j'étais plein d'espoirs,
notamment de voir le cancer vaincu ...

Quand je vois où on en est aujourd'hui, ce que tu dis Icarl, en fin de post, est sans
appel et confirme le dicton:

"Science sans conscience n'est que ruine de l'âme" ...

Kaelos

Titre: Re : Inside Job - le documentaire primé
Posté par: Jay le 03 avril 2011 à 13:27:18
Citer
@Jay. Peux-tu préciser ta pensée sur ta remarque sur la liste de Schindler.
On fermera les bourses quand on en aura plus besoin. Mais ta question prouve que tu n'as pas l'air de savoir à quoi elles servent. Ce qui ne m’étonne pas outre mesure. Quant à ta remarque sur la mise au chômage de salariés, elle est aussi déplacée dans ces temps de précarité, que tes remarques antisémites récurrentes.
Ces employés méritent certainement moins la prison que les racistes et antisémites mielleux dont tu fais parti et qui pourrissent la société.
L’habilité de ces salaries à travailler extrêmement dur et à innover n’est plus à démontrer sauf pour les gens comme toi qui n’ont visiblement ni l’expérience ni la maturité de ce monde ou l’on ne prend que les meilleurs. Ce qui t’en exclue de fait.

Ma référence à la liste de Schindler ? Et bien c'est pour dire que Ben Bernanke, Lloyd C. Blankfein, Goldman Sachs, Hank Paulson, Robert Edward Rubin et Alan Greenspan entre autre cités dans le film font un formidable travail pour faire grimper l'antisémitisme en Amérique. Ils donnent raison aux pires critiques du régime Nazi dans les années 30 en se mettant la tête dans le guidon, et en poursuivant leur immense travail de sape de l'économie mondiale.

Les joueurs en bourse ne créent aucune valeur ajoutée, ne produisent rien et en plus de cela, se permettent de s'approprier le bien des autres pour leur propre compte. En langage français, on appelle cela une grande bande de parasites. Désolé ne ne pas partager ton amour de l'économie spéculative, après tout je ne mange pas de ce pain-là.
Titre: Re : Inside Job - le documentaire primé
Posté par: lcarl le 03 avril 2011 à 15:02:38
Cher Kaleos,
Je partage ton avis mais je me dis aussi qu’il y a encore la possibilité de changer les choses. Rien n’est perdu. Malheureusement je pense que l’Europe est au bout du chemin et qu’elle va partir dans une involution inéxorable comme l’empire Romain.

@Jay
Que sais-tu du développement de l'antisémitisme en Amérique? As-tu seulement des preuves? Des articles qui sortent d’ailleurs que des revues fachos ou des auteurs anti sémites dont tu te gaves?
Fabrice Tourré, le bon magic Fab a-t-il relancé la vague anti-française?
Quant à donner raison aux nazis des années 30 il n’y a qu’un anti sémite comme toi pour le croire.
En ce qui concerne la bourse et ses fameux joueurs, il faut essayer d’avoir autre chose qu’une vision faite d’images d’Epinal pour avoir un raisonnement construit et efficace. Les personnels des banques et des hedge-funds ont créé une masse de valeur ajoutée qui est aisément quantifiable par les bénéfices qu’ont « commis » les banques et les Hedge-Funds depuis 2003. De plus derrière le développement du trading sur dérivés il y a une masse de recherches théoriques, fondamentales, mathématiques, économiques et des développements informatiques extrêmement pointus. On ne peut le soupçonner quand on n’est pas de la partie et que comme toi on tente d’avoir des avis sur tout.
Pour le parasitisme, c’est l’excuse donnée par les journaux et les imbéciles. Car cela ne t’a pas échappé qu’il y a eu des profits privés et des pertes publiques. La crise est une crise qui a été fabriquée de toutes pièces- mais je ne rentrerai pas dans des explications là-dessus. Si tu savais lire je n’ai JAMAIS écrit que j’aimais l’économie spéculative, j’ai écrit et désolé de me citer mais avec des interlocuteurs comme toi qui lisent en diagonale, j’y suis obligé :
Citer
« j’y garde des amis, Hommes et Femmes, de toutes nationalités et de toutes religions, il y a même des végétariens, que je qualifierai de gens d’exceptions- et pas que les végétariens.»
C’est vrai que le pain de l’obsession juive est meilleur. Ne t'étouffe pas trop avec. Il peut etre un peu étouffre crétin.
Titre: Re : Inside Job - le documentaire primé
Posté par: tatave37 le 04 avril 2011 à 20:38:44
Merci Icarl de ton mot.
Je constate (j'en étais persuadé avant, tu penses bien...) que tu n'ignores pas grand'chose sur les mouvements spéculatifs.
Domaine dans lequel je suis une chèvre finie, et c'est peut-être ce qui me donne le droit d'exprimer mon ressenti sans complexes.

Prendre les dispositions que tu préconises est certainement un élément gravement perturbateur, pour les marchés financiers.
Quelle volonté politique va se résoudre à les prendre ? (et quelle serait la réponse si un gouvernement se risquait à cela ?)
N'est-ce pas "jouer sur leur terrain" ?
Qu'est-ce qui sert de garantie, dans toutes ces transactions ?, à mon avis, c'est le travail, le tien, le mien, et celui d'un tas de gens... C'est pourquoi il y a cette obsession de croissance.
N'est-il pas plus malin d'asphyxier ce système en permettant à la base (que nous sommes) d'échanger en direct ?

Dans une hypothèse d'école, imagine que tu vas faire tes courses au marché, et tu ne payes pas... le plein de ta bagnole, pareil, tes soins dentaires, la même chose...
En contrepartie, quelquesoit le domaine dans lequel tu bosses (sauf si c'est dans la finance, la police, l'administration ou tout autre système de contrôle créé pour que ce qui est en place ne change surtout pas...) tu fais la même chose...
ça change quoi... ?
Tu bosses pareil, si t'as un revers de fortune, ça n'a pas d'importance, tout le monde bouffe à sa faim, etc etc...
Je crois que c'est plus sur ce genre de réflexion qu'il faut se secouer les neurones, afin de trouver LE truc qui va bien...

Et si nouveau paradigme il doit y avoir, je ne suis pas sûr d'être aux antipodes de cette "hypothèse d'école"...

Cela-dit, Merci de tes propositions (qui dépassent mon entendement) mais qui pourraient constituer une transition vers des choses plus "humaines".
S'il y avait une volonté (politique ? économique ?...), ce serait (peut-être) jouable, mais je ne crois pas que cette volonté puisse émaner d'un système totalement corrompu.
Bref, re-penser un système sociétal, sans s'appuyer sur ce qui est en place actuellement.
Titre: Re : Inside Job - le documentaire primé
Posté par: tatave37 le 05 avril 2011 à 20:35:56
Pour Jay...
Garde-toi bien de stigmatiser...
Certes, c'est un schéma pratique pour désigner un "ennemi" (????)
Qui a financé les états bélligérants lors de la seconde guerre mondiale ?
Grâce à l'holocauste, ils sont intouchables...
Les américains ont fait la même chose avec le 11 septembre...
C'est déplacer le débat que de montrer du doigt tel ou tel, selon son appartenance à un groupe ethnique ou religieux...
La réalité, c'est que les gens de pouvoir n'ont aucune morale... (même si, le 11/09, certaines entreprises avaient donné congé à leurs employés, selon T. Meyssan... bien sûr, c'était des juifs, et alors ? eux n'étaient pas dans le secret, on leur a donné leur journée, point barre)
Aujourd'hui, on stigmatise les musulmans...
Bel effet de communication pour nous faire oublier que le véritable terroriste, on le rencontre dès que l'on pousse la porte de son agence bancaire...
C'est à nous d'y réfléchir, les politiques ne le feront pas à notre place...
Titre: Re : Inside Job - le documentaire primé
Posté par: Jay le 06 avril 2011 à 17:28:59
Blablabla tatave37. C'est Goldman Sachs qui contrôle aujourd'hui le gouvernement Obama. Ce n'est pas le Vatican ou l'Organisation de la conférence islamique. Désolé mais il faut aujourd'hui nommer les choses par leur nom. Ce ne sont pas des catholiques ou des musulmans qui mettent sans dessus-dessous les économies mondiales par l'intermédiaire de Wall Street.
Titre: Re : Inside Job - le documentaire primé
Posté par: lcarl le 06 avril 2011 à 18:56:24
Mais qui contrôle Goldman Sachs mon pauvre JAY?
JAY, depuis des semaines, profère et propage des propos antisémites larvés ou non sur ce forum.
Ce type est obsédé par les juifs et leur emprise sur le monde, ce qui prouve qu’il n’a rien compris au NOM et à qui se cache derrière. Il est donc surtout, uniquement, exclusivement, obsessivement et sans équivoque antisémite.
Beaucoup l'on remarqué.
Ces propos racistes doivent-ils être tolérés sur ce forum sous le prétexte qu'ils sont déguisés?
Merci de répondre. Je me tiendrai à votre décision.
Titre: Re : Re : Inside Job - le documentaire primé
Posté par: Nemo492 le 06 avril 2011 à 19:17:33
Mais qui contrôle Goldman Sachs mon pauvre JAY?

Ce serait bien de répondre à ta propre question et de laisser
les Mods décider de ce qui convient.

Quant à la remarque de Jay, ceux qui ont vu le documentaire peuvent faire le même constat
sans pour autant être coupables d'incitation à la haine raciale :

Ben Bernanke, Lloyd C. Blankfein, Goldman Sachs, Hank Paulson, Robert Edward Rubin et Alan Greenspan entre autre cités dans le film font un formidable travail pour faire grimper l'antisémitisme en Amérique.
Titre: Re : Re : Inside Job - le documentaire primé
Posté par: ARUniversity le 06 avril 2011 à 19:30:14
Mais qui contrôle Goldman Sachs mon pauvre JAY?


Direction:   
Lloyd Blankfein, PDG (« chairman and CEO »)
--> une fiche en anglais http://cityfile.com/profiles/lloyd-blankfein (http://cityfile.com/profiles/lloyd-blankfein)

Gary Cohn, Président & Directeur opérationnel
--> une fiche en anglais http://cityfile.com/profiles/gary-cohn (http://cityfile.com/profiles/gary-cohn)

Suzanne M. Nora Johnson, Vice Président
--> une fiche en anglais http://people.forbes.com/profile/suzanne-m-nora-johnson/117869 (http://people.forbes.com/profile/suzanne-m-nora-johnson/117869)

David A. Viniar, Directeur financier
--> une fiche en anglais http://people.forbes.com/profile/david-a-viniar/37701 (http://people.forbes.com/profile/david-a-viniar/37701)

source: https://secure.wikimedia.org/wikipedia/fr/wiki/Goldman_Sachs (https://secure.wikimedia.org/wikipedia/fr/wiki/Goldman_Sachs)

Sans conclusion quant à la question.
Titre: Re : Inside Job - le documentaire primé
Posté par: Jay le 06 avril 2011 à 20:04:51
Mais j'aurais pu aussi parler de Lawrence Summers ou de Blythe Masters. Bref je ne vais pas me lancer dans des listes, mais c'est suffisamment significatif pour être remarqué.
Alors pourquoi cet entêtement à amener l'humanité dans le mur pour ces financiers ?
Titre: Re : Inside Job - le documentaire primé
Posté par: Simsi le 06 avril 2011 à 20:06:48
Nous avons déjà évoqué maintes fois la différence entre la juiveté, le sémitisme et le sionisme.
Le premier est d'ordre religieux, le second d'ordre ethnique et le troisième d'ordre politique.
Le premier et le deuxième ne peuvent souffrir de remarque désobligeante. Par contre le troisième est une politique infecte et abjecte que nous devons tous combattre.

Mais il faut le combattre en écartant, très, très loin, l'idée que les juifs sont aux commandes.
Mais il faut aussi admettre que des juifs sont aux commandes.
Mais il faut aussi admettre que des chrétiens sont aux commandes.
Mais il faut aussi admettre que toutes sortes d'hommes sont aux commandes.
Le NOM est dirigé par une 'caste' politique et religieuse œcuménique, multipolaire de visu, mais dont l'idéologie est posé sur une base commune, le rétablissement de Sion. 

L'histoire de Sion est commune à la chrétienté et au judaïsme.
Titre: Re : Re : Re : Inside Job - le documentaire primé
Posté par: lcarl le 06 avril 2011 à 20:41:18
Mais qui contrôle Goldman Sachs mon pauvre JAY?
Direction:   
Lloyd Blankfein, PDG (« chairman and CEO »)
--> une fiche en anglais http://cityfile.com/profiles/lloyd-blankfein (http://cityfile.com/profiles/lloyd-blankfein)

Gary Cohn, Président & Directeur opérationnel
--> une fiche en anglais http://cityfile.com/profiles/gary-cohn (http://cityfile.com/profiles/gary-cohn)

Suzanne M. Nora Johnson, Vice Président
--> une fiche en anglais http://people.forbes.com/profile/suzanne-m-nora-johnson/117869 (http://people.forbes.com/profile/suzanne-m-nora-johnson/117869)

David A. Viniar, Directeur financier
--> une fiche en anglais http://people.forbes.com/profile/david-a-viniar/37701 (http://people.forbes.com/profile/david-a-viniar/37701)

source: https://secure.wikimedia.org/wikipedia/fr/wiki/Goldman_Sachs (https://secure.wikimedia.org/wikipedia/fr/wiki/Goldman_Sachs)

Sans conclusion quant à la question.
Ne pas oubler de le nom de Warren BUFFET--> une fiche en anglais  qui a acheté pour $10 milliard de pref- actions préférentielles avec un droit de vote, quand Goldman étaient au plus mal et que les cours étaient autour de $70. Pour info ça vaut autour de $160 et on a vu $170. Pas trop rouillé le vieux sage d'Omaha.
Qui contrôle Goldman? Et pourquoi pas la fameuse main invisible du marché. Ce qui veut dire le NOM.
 (http://en.wikipedia.org/wiki/Warren_Buffett[/url)
Titre: Re : Re : Inside Job - le documentaire primé
Posté par: lcarl le 29 avril 2011 à 15:39:42
Alors que certains se repaissent des noms juifs de certains acteurs des marches financiers aux US pour développer leurs thèses judeophobes, ils ne s'intéressent jamais aux autres acteurs de ce pillage en règle des finances publiques. L'un d'eux est le très célèbre Jamie Dimon. PDG de la banque JP MORGAN. La banque créée par et qui porte le nom du monsieur qui est présent sur les boite du jeux monopoly. Quelle ironie! Jamie Dimon est un ancien de la Fed ce qui le positionne comme l'une des personnes responsable de la crise. Ce bon Jamie n'est pas juif mais d'origineGrec orthodoxe. Et il y a des tas d'autres noms: James P. Gorman, australien et non-juif malgré le nom, j'en ai d'autres pour ceux qui veulent. 
Titre: Re : Inside Job - le documentaire primé
Posté par: Nemo492 le 29 avril 2011 à 16:21:22
Dire que "certains se repaissent", c'est faire un procès d'intention.
Ont-ils le droit de constater seulement que bon nombre de potes
ont tendance à se coopter ? C'est évident dans tous les groupes,
comme les fameux "Savoyards" à la salle Drouot.
Titre: Re : Inside Job - le documentaire primé
Posté par: Jay le 29 avril 2011 à 17:16:15
Quand le Congrès américain ferme ses portes pour la nouvelle année juive ou que celle-ci est fêtée en grande pompe à Wall Street, ce ne serait pas parce qu'il y a de nombreuses personnes qui sont de culture juive, dans ces structures du pouvoir aux US? Il est ridicule de nier le rôle de nombreux juifs dans la catastrophe économique actuelle (tiens, pourquoi Mr Jovanovic ne parle pas de la religion de Blythe Masters?). Il suffit de regarder autour d'Obama ou de lire la presse US. C'est sans équivoque, il est bien entouré. Et ceci pourrait expliquer beaucoup de choses (pourquoi il a cédé sur la crise bancaire ou sur la situation géopolitique en Palestine).
Titre: Re : Re : Inside Job - le documentaire primé
Posté par: lcarl le 01 mai 2011 à 14:26:24
Quand le Congrès américain ferme ses portes pour la nouvelle année juive ou que celle-ci est fêtée en grande pompe à Wall Street, ce ne serait pas parce qu'il y a de nombreuses personnes qui sont de culture juive, dans ces structures du pouvoir aux US? Il est ridicule de nier le rôle de nombreux juifs dans la catastrophe économique actuelle (tiens, pourquoi Mr Jovanovic ne parle pas de la religion de Blythe Masters?). Il suffit de regarder autour d'Obama ou de lire la presse US. C'est sans équivoque, il est bien entouré. Et ceci pourrait expliquer beaucoup de choses (pourquoi il a cédé sur la crise bancaire ou sur la situation géopolitique en Palestine).
J'avais pour objet de me fendre d'un long message sur les origines de la finance New-Yorkaise avec les banques juives d'un cote et leur évolution: Goldman, Lehman Bear Sterns, Warburg, Salomon, Oppenheim, Lazard et de l'autre les banques WASP: JP Morgan, Morgan-Stanley, Citi, BOA.
Ces 2 mondes vivaient dans un partage de Yalta de la finance et jamais aucun employé d'une banque juive ne pouvait aller chez un concurrent WASP et vice-versa. La frontière est devenue plus poreuse à la fin des années 80, car faire de l’argent est devenu plus important l’endroit ou on allait prier.
Je rappelle à tous ceux qui croient à ce qu'il voit-les noms juifs dont ils se repaissent, que ce monde est surtout fait de ce que l'on ne voit pas. Si il y a sur ce forum une section manipulation-désinformation, c’est que certains comprennent comment ca marche.
JP Morgan plus grosse banque du monde. Très très loin devant Goldman, et dont les clients sont les banques centrales du monde entier. Ceux qui savent ce que cela veut dire se rendent comptent que c'est du lourd, a failli comme les autres banques, sauter. Et à elle aussi était renflouée par le tresor US. Car Si JP Morgan sautait c'était le retour à l'âge des cavernes et surtout un coup très dur pour les institutions financières les plus puissantes et les plus discrètes de ce monde.
Les "spécialistes" des listes de Schindler ne se rendent pas compte que JP Morgan fait encore plus de mal que Goldman, car ils sont encore plus que Goldman au cœur du monde de la finance.
Pour ces mêmes "spécialistes" de la finance et des listes de Schindler, du grand complot juif mondial: vous demandez-vous pourquoi on parle plus de Goldman que de JP Morgan, de Lloyd Blankfein que de celui que l'on a présenté dans le métier comme le sauveur de la finance mondiale Jamie Dimon, dont certains doivent entendre parler pour la première fois?
Parce-que même si vous vous en défendez vous avalez tout cru le prêt-à-penser que l'on vous donne. Vous êtes les victimes du bonneteau qui se joue sous vos yeux.
Goldman n'a pas été la banque la plus aidée par le TARP:
                       Principales banques américaines ayant reçu l’aide de l’état:
    Bank of America: 45 milliards reçus du fonds TARP (capital exigé dans le cadre du stress test: 33,9 milliards de dollars)
    Citigroup: 45 milliards reçus du fonds TARP (capital exigé dans le cadre du stress test: 33,9 milliards de dollars)
    JP Morgan Chase: 25 milliards reçus du fonds TARP (capital exigé dans le cadre du stress test: 0 milliards de dollars)
    Wells Fargo: 25 milliards reçus du fonds TARP (capital exigé dans le cadre du stress test: 13,7 milliards de dollars)
    Goldman Sachs: 10 milliards reçus du fonds TARP (capital exigé dans le cadre du stress test: 0 milliards de dollars)
    Morgan Stanley: 10 milliards reçus du fonds TARP (capital exigé dans le cadre du stress test: 1,8 milliards de dollars)
    US Bancorp: 7 milliards reçus du fonds TARP (capital exigé dans le cadre du stress test: 0 milliards de dollars)
    GMAC: 5 milliards reçus du fonds TARP (capital exigé dans le cadre du stress test: 11,5 milliards de dollars)
    Capital One: 4 milliards reçus du fonds TARP (capital exigé dans le cadre du stress test: 0 milliards de dollars)
    American Express: 3 milliards reçus du fonds TARP (capital exigé dans le cadre du stress test: 0 milliards de dollars)
Donc ce ne sont pas les banques des vilains juifs qui ont posé les risques systémiques les plus importants mon cher Jay, amateur de La liste de Schindler.
On peut même dire que les banques juives ont été les grandes perdantes de la crise de 2008 : BEAR STERNS absorbée par JP MORGAN, LEHMAN dépecée par NOMURA et BARCLAYS.
Pourquoi JP MORGAN a-t-il obtenu $25 milliard, un petit pourboire, alors que son stress test en recommandait… 0? Et non mon cher Nemo je ne répondrai pas a la question que j'ai posé, la réponse de gens qui ne font que parler de liste de Schindler, de complots des méchants juifs qui veulent faire du mal a l'humanité et sont responsables de la mort de Kennedy, du 11 septembre et des grands maux de l'Humanité, passés, présents et a venir, a beaucoup plus d’intérêt et de valeurs pour moi.
Ca ne sentirait pas un peu la justification de l'injustifiable: Hitler avait raison de vouloir nous débarrasser de cette vermine? Et pourquoi pas : ce sont les juifs qui ont provoqué l’holocauste par leur comportement.
[/quote]Pourquoi M. Jovanovic ne parle pas de la religion de Blythe Masters?
Citer
Décidément il faut tout te dire mon bon Jay. Parce-qu'on s'en fout. Et que déterminer quelqu'un en regardant sa religion est tout simplement de la discrimination. Ou dans ton cas, la simple expression de ta judéophobie ordinaire que tu penses justifiée.
Ne t'inquiète pas ca se soigne très bien. Mais quelque chose me dit que tu n'as ni envie de comprendre les sujets que tu ne maitrises pas, ni envie de ne plus être judéophobe.

Je me suis néanmoins fendu d’un message assez long.

Bonne lecture. Si vous avez des questions je suis à votre disposition.



   
Titre: Re : Inside Job - le documentaire primé
Posté par: Jay le 01 mai 2011 à 14:48:45
Je vais juste répondre sur un propos car je pense que l'on est au cœur du sujet.

Citation de: carl
Ca ne sentirait pas un peu la justification de l'injustifiable: Hitler avait raison de vouloir nous débarrasser de cette vermine? Et pourquoi pas : ce sont les juifs qui ont provoqué l’holocauste par leur comportement.

Décidément il faut tout te dire mon bon Jay. Parce-qu'on s'en fout. Et que déterminer quelqu'un en regardant sa religion est tout simplement de la discrimination. Ou dans ton cas, la simple expression de ta judéophobie ordinaire que tu penses justifiée.
Ne t'inquiète pas ca se soigne très bien. Mais quelque chose me dit que tu n'as ni envie de comprendre les sujets que tu ne maitrises pas, ni envie de ne plus être judéophobe.

Je me suis néanmoins fendu d’un message assez long.

Je pense que tu fais une grave erreur en dissociant comportement et culture. Je dis que tout est lié. Spiritualité et économie. Jovanovic tente de l'expliquer à sa façon sur Radio Ici et Maintenant depuis maintenant de nombreux mois. Un esprit spéculatif déraisonné a plus de chance de faire exploser un système, par son délire inconscient jusqu'au boutiste et son manque d'esprit de synthèse, qu'un esprit apaisé qui sait ce qu'il vaut de maltraiter les 3/4 de l'humanité. Je pense que ces spéculateurs, ces banquiers, ces traders ont de graves problèmes mentaux (manque cruel de qualités humaines) et qu'il faudra bien les arrêter un jour et les soigner pour leur bien et celui de l'humanité.

Quand à la tirade sur la spéculation juive, la critique hitlérienne et la question contemporaine, je dis juste que l'argument hitlérien (évoqué par Henry Ford) selon laquelle la finance juive de Wall Street était une nuisance importante, était légitime car elle est toujours d'actualité. Ils n'apprennent pas de l'histoire. Le documentaire Inside Job le montre très bien. J'ai de la compassion pour ces êtres car ils souffrent terriblement et ils ne s'en rendent pas compte.

Pour la critique judéocentrée de la finance américaine que tu juges injustifiée et déplacée: Eustace Mullins, grâce à Ezra Pound, en a parlé longuement en donnant le nom des banques qui dirigent la FED. Et contrairement à ce que tu peux croire, les noms des banques protestantes ne sont pas majoritaires dans un pays qu'ils ont fondé avec leur sang et leurs larmes.

Titre: Re : Re : Inside Job - le documentaire primé
Posté par: lcarl le 01 mai 2011 à 16:03:34
Je vais juste répondre sur un propos car je pense que l'on est au cœur du sujet.
Je pense que tu fais une grave erreur en dissociant comportement et culture. Je dis que tout est lié. Spiritualité et économie. Jovanovic tente de l'expliquer à sa façon sur Radio Ici et Maintenant depuis maintenant de nombreux mois. Un esprit spéculatif déraisonné a plus de chance de faire exploser un système, par son délire inconscient jusqu'au boutiste et son manque d'esprit de synthèse, qu'un esprit apaisé qui sait ce qu'il vaut de maltraiter les 3/4 de l'humanité. Je pense que ces spéculateurs, ces banquiers, ces traders ont de graves problèmes mentaux (manque cruel de qualités humaines) et qu'il faudra bien les arrêter un jour et les soigner pour leur bien et celui de l'humanité.

Quand à la tirade sur la spéculation juive, la critique hitlérienne et la question contemporaine, je dis juste que l'argument hitlérien (évoqué par Henry Ford) selon laquelle la finance juive de Wall Street était une nuisance importante, était légitime car elle est toujours d'actualité. Ils n'apprennent pas de l'histoire. Le documentaire Inside Job le montre très bien. J'ai de la compassion pour ces êtres car ils souffrent terriblement et ils ne s'en rendent pas compte.

Pour la critique judéocentrée de la finance américaine que tu juges injustifiée et déplacée: Eustace Mullins, grâce à Ezra Pound, en a parlé longuement en donnant le nom des banques qui dirigent la FED. Et contrairement à ce que tu peux croire, les noms des banques protestantes ne sont pas majoritaires dans un pays qu'ils ont fondé avec leur sang et leurs larmes.
Connais-tu l'univers de la finance? As-tu deja travaille dans une banque d'affaire a Paris, Londres ou New-York? T'es-tu retrouve dans une salle des marches responsables d'un book, a traiter des produits financiers? A parler a des clients? A structurer des produits? Ou une experience de middle ou back-office?
Pourrais-tu me citer les noms des banques qui controlent la FED s'il te plait?
Le seul sang versait a ete celui des indiens, les larmes ont ete aussi les leurs, la seule sueur est celle des esclaves noirs qui ont bati le sud a coup de fouet. Excuse-moi de ne pas partager tes tremollos dans ce qui est une nouvelle fois une speculation gratuite.
Prend ton temps pour me repondre.
Titre: Re : Inside Job - le documentaire primé
Posté par: Simsi le 01 mai 2011 à 16:27:11
Un débat intéressant pour comprendre ce que sont les juifs modernes.

Zemmour, Nolleau, BHL : Le génie du judaïsme - 1/2 | communautarisme (http://www.youtube.com/watch?v=618xTGiSru0#ws)
Zemmour, Nolleau, BHL : Le génie du judaïsme - 2/2 | communautarisme (http://www.youtube.com/watch?v=qe7nCOyMRqs#ws)

J'ai trouvé ce débat totalement révélateur.

2 juifs qui parlent de la juiveté et du judaïsme.

Ces vidéos pourront sans doute éclairer Jay et peut - être d'autre.

J'ai mon opinion, surtout sur l'idée d'ingérence prôné par BHL et condamné par Zemmour.
Titre: Re : Inside Job - le documentaire primé
Posté par: lcarl le 01 mai 2011 à 16:29:24
Pour ceux que tes nombreuses references de lecture interessent: Eustace Clarence Mullins, Jr. (March 9, 1923 – February 2, 2010) [1] was a populist American political writer, artist, biographer, and antisemite.(wikipedia). C'est marrant comme tu cherches toujours les memes reponses aupres des gens qui pensent tious la meme chose. C'est ca aussi la pensee unique.
Tu es un pantin qui ne peut pas penser tout seul. Donc si Eustace Mullins te demandait de sauter dans la Seine tu le ferais. Tu ne peut ni commenter, ni critiquer tes lectures, car tu n'as pas d'experience d'une part et un certain deficit dans l'analyse.
@Simsi je ne vois pas tes videos.
Pour éclairer Jay il va falloir se lever de bonne heure. Car nous avons a faire a un perroquet aveugle.
Titre: Re : Re : Re : Inside Job - le documentaire primé
Posté par: Jay le 01 mai 2011 à 16:38:31
Citation de: lcarl
Pourrais-tu me citer les noms des banques qui controlent la FED s'il te plait?
Initialement (Les actionnaires de la banque de Réserve Fédérale de New York): Rothschild, Lazard frères, Kuhn & Loeb & Company, Warburg Company, Lehman Brothers, Goldman Sachs, Rockfeller, J.P. Morgan. Il y a eu par la suite des fusions et des concentrations.

Citation de: lcarl
Le seul sang versait a ete celui des indiens, les larmes ont ete aussi les leurs, la seule sueur est celle des esclaves noirs qui ont bati le sud a coup de fouet. Excuse-moi de ne pas partager tes tremollos dans ce qui est une nouvelle fois une speculation gratuite.
Désolé mais la guerre d'indépendance américaine n'est pas une vue de l'esprit. La question des indiens est HS, comme la question des noirs si tu ne veux pas que j'insiste profondément sur ce sujet à tes risques (qui étaient les principaux négriers? qui étaient les principaux esclavagistes? qui étaient les principaux possédants des distilleries et champs de canne à sucre ? Voir les noms dans "Les relations secrètes entre les noirs et les juifs" - Louis Farrakhan)
Aujourd'hui tout est accessible à celui qui veut chercher.

Citation de: Simsi
J'ai trouvé ce débat totalement révélateur.
2 juifs qui parlent de la juiveté et du judaïsme.
Ces vidéos pourront sans doute éclairer Jay et peut - être d'autre.
J'ai mon opinion, surtout sur l'idée d'ingérence prôné par BHL et condamné par Zemmour.
Vous dérivez dangereusement!  ;D
BHL est membre du B'nai B'rith et probablement l'un des plus grands sayan français ("juif d'affirmation" et traitre à la France, lui préférant Israël ou les Etats-Unis).
Zemmour est patriote français et minoritaire dans la communauté. Ce qui n'est pas le cas de BHL qui est une véritable star.
Et cela ne vient pas apporter de l'eau au moulin au sujet du documentaire Inside Job qui concerne strictement le milieu financier de Wall Street.

Titre: Re : Re : Re : Re : Inside Job - le documentaire primé
Posté par: lcarl le 06 mai 2011 à 08:05:57
Citation de: Jay
Vous dérivez dangereusement!  ;D
BHL est membre du B'nai B'rith et probablement l'un des plus grands sayan français ("juif d'affirmation" et traitre à la France, lui préférant Israël ou les Etats-Unis).
Zemmour est patriote français et minoritaire dans la communauté. Ce qui n'est pas le cas de BHL qui est une véritable star.
Et cela ne vient pas apporter de l'eau au moulin au sujet du documentaire Inside Job qui concerne strictement le milieu financier de Wall Street.
Les gens normaux, pas fachos ou judéophobes ne s’occupent pas des appartenances véridiques ou supposées au B'nai B'rith ou aux fantasme récurrents sur les sayans. Ils sont sur le terrain des idées. La méconnaissance et la judéophobie interdisent d’avoir quelque connaissance objective de la communauté juive française, qui est extrêmement complexe, et très loin d’être le bloc monolithique fantasmé par certains. Donc tes affirmations sur la minorité de patriotes la composant ne sont que des allégations basées sur ta haine de cette communauté que tu essaies toujours d’ostracisée. Des tas de juifs ne sont pas de l’avis de BHL, des tas de juifs sont patriotes. Il y a même des juifs religieux qui ont été, et sont contre la création de l’état d’Israël. 50% de la population en Israël est laïque!
Citation de: Jay
Initialement (Les actionnaires de la banque de Réserve Fédérale de New York): Rothschild, Lazard frères, Kuhn & Loeb & Company, Warburg Company, Lehman Brothers, Goldman Sachs, Rockfeller, J.P. Morgan. Il y a eu par la suite des fusions et des concentrations.

Oui comme j'ai pu l'écrire. Sais-tu lire? Les actionnaires de la FED de grand-papa ne m'intéressent pas. En revanche, connais-tu ceux d'aujourd'hui, en 2011. Et peux-tu parler de leur poids et de leur influence?
Citation de: Jay
Désolé mais la guerre d'indépendance américaine n'est pas une vue de l'esprit. La question des indiens est HS, comme la question des noirs si tu ne veux pas que j'insiste profondément sur ce sujet à tes risques (qui étaient les principaux négriers? qui étaient les principaux esclavagistes? qui était les principaux possédants des distilleries et champs de canne à sucre ? Voir les noms dans "Les relations secrètes entre les noirs et les juifs" - Louis Farrakhan)
Aujourd'hui tout est accessible à celui qui veut chercher.
La guerre d'indépendance a été faite par des gens qui ne voulaient plus payer d'impôts à Londres. C'est une histoire de fric. La question des indiens n'est pas hors-sujet quand on parle de sang versé et on pourrait dire aussi génocide, accompagné d'un ethnocide. Arrête de te boucher les yeux, et le nez car ca pue. Ce ne sont pas les juifs qui ont commis ces atrocités mais des blancs, bon chrétiens. C'est bizarre mais quand une réalité ne concerne pas les juifs et ne te permet pas de les accuser d'une façon ou d'une autre elle devient hors-sujet.
Comme c'est étrange.
Insiste sur le sujet de l’esclavage que tu ne connais qu’a travers les lectures de tes scribouillards fétiches tous racistes, d’extrême-droite et d’extrême mauvaise foi. Oui c'est vrai que les propos de Louis Farrakhan sont d'une vérité criante. C’est sur que c'est un noir d'un sérieux extrême et pas du tout un fantaisiste. Pas du tout un mec qui fait du pognon sur le dos des ânes qui l‘écoutent. Mais c’est tout à fait le genre d’orateur qui plait aux simples d’esprit bien naïfs.
As-tu déjà entendu Césaire, Glissant, Senghor, Toni Morrison parler de cela? Mais connais-tu au moins ces personnes? Voila des gens un peu plus sérieux que ce prêcheur de bazar dont tu bois les paroles comme tous les gogos sans cervelle. Pour ton information le jazz s'est développé dans les clubs de la mafia juive car ils étaient les seuls à ouvrir leurs portes aux noirs.
Aujourd'hui toutes les informations que des gogos prêts  avaler les choses les plus débiles et invraisemblables et pour ceux qui n'ont aucun esprit d'analyse, comme toi sont accessibles encore plus facilement qu'avant.
Le prêt-a-penser pour les gogos est ton pain quotidien.
Pourquoi et comment l'extrême droite, principalement le KKK a falsifié l'histoire de la traite et a impliqué les juifs, pour se dédouaner, alors que par exemple Les juifs n'ont légalement plus pu participer directement à l'exploitation esclavagiste après 1685, date à laquelle Louis XIV promulguait le « Code Noir », code en vigueur en Louisiane jusqu'à sa vente par Napoléon en 1803, et qu’ils ont aussi très rapidement étaient exclus du Brésil. Je te rappelle que le commerce triangulaire a commence à exploser apres1874 quand les Francais et les Anglais ont pris le dessus sur les Hollandais qui etaient, il est vrai, juifs.
Le Code Noir rassemble toutes les dispositions réglant la vie des esclaves noirs dans les colonies françaises ; son premier article19 prévoit l'expulsion rapide des Juifs de ces mêmes colonies et la suite du Code demande que tous les commandeurs d'esclaves soient catholiques (article IV), et que tous les esclaves soient baptisés. Que vas-tu répondre à cela ?
Toi qui aime la lecture ceci est un texte officiel je suis bien sur que tu ne l’as pas lu. Tu préfères ton prêt-a-penser que des documents d’origines.
Je te rappelle également que les premiers à traiter le bois d’ébène, étaient les Arabes qui amenaient les noirs dans le Sahara. L'un des plus grands centres de concentration et de vente d'esclaves, Tombouctou, n'était accessible qu'aux seuls musulmans.
Titre: Re : Inside Job - le documentaire primé
Posté par: Simsi le 06 mai 2011 à 09:04:16
Icarl, précise bien que ce n'est pas à moi que tu réponds STP. Parce que la citation c'est mon texte.
Pour ma part, je n'ai pas d'opinion, je ne fait qu'apporter une contribution.
Titre: Re : Re : Re : Re : Re : Inside Job - le documentaire primé
Posté par: Jay le 06 mai 2011 à 20:19:47
Citation de: lcarl
Les gens normaux, pas fachos ou judéophobes ne s’occupent pas des appartenances véridiques ou supposées au B'nai B'rith ou aux fantasme récurrents sur les sayans. Ils sont sur le terrain des idées. La méconnaissance et la judéophobie interdisent d’avoir quelque connaissance objective de la communauté juive française, qui est extrêmement complexe, et très loin d’être le bloc monolithique fantasmé par certains. Donc tes affirmations sur la minorité de patriotes la composant ne sont que des allégations basées sur ta haine de cette communauté que tu essaies toujours d’ostracisée. Des tas de juifs ne sont pas de l’avis de BHL, des tas de juifs sont patriotes. Il y a même des juifs religieux qui ont été, et sont contre la création de l’état d’Israël. 50% de la population en Israël est laïque!

Comme je l'ai déjà dit, mais je vais me répéter, les actions d'un être sont indissociables de sa spiritualité et donc de sa culture. On agit conformément à son éducation, ses valeurs ou ses croyances. Il y a une culture de la délinquance. Chez les juifs, c'est dans le Talmud où il est permis de tromper le goy "s'il se trompe" (?!) Les individus n'agissent pas uniquement par pulsions primaires hormonales. Même si RIM traite parfois de ce sujet de l'endocrino-Psychologie à la radio en recevant Jean du CHAZAUD, cela n'explique pas tout. On se doit donc de relever la culture des délinquants et de les remettre dans le droit chemin afin que cela ne se reproduise plus. Dans la petite délinquance, on dit bien que c'est la culture américaine de l'argent facile et du bling bling qui pousse des individus déboussolés à passer à l'acte.

Quand à la communauté juive française, on est hors-sujet mais si tu insistes:

Raoult (UMP) : Israel plutôt que la retraite (http://www.dailymotion.com/video/xf8w33)

Eric Raoult qui avoue devant une communauté juive excitée qu'il est préférable pour un député français de soutenir une cause israélienne, que de s'intéresser au système des retraites français. Un terrible aveu pour un élu communautariste.

Citation de: "lcarl
Oui comme j'ai pu l'écrire. Sais-tu lire? Les actionnaires de la FED de grand-papa ne m'intéressent pas. En revanche, connais-tu ceux d'aujourd'hui, en 2011. Et peux-tu parler de leur poids et de leur influence?
Es-tu aveugle?
Qui était à la tête de la FED ces dernières années ?

11 août 1987 - 31 janvier 2006 : Alan Greenspan
31 janvier 2006 - aujourd'hui : Ben Bernanke

Tout deux sont issus de la communauté. Ce n'est pas significatif tu penses ? S'ils étaient protestants ou catholiques je l'aurai dénoncé pareillement. Quel est le % de la population juive à l'échelle du territoire américain? 1,7% et ils ont 100% des représentants à la tête de la Réserve Fédérale américaine au cours des 25 dernières années ? J'appelle cela un exploit!

Qui entourait Obama quand il s'agissait de passer les lois contre le système financier ? Tu veux que je me répète encore ?

Hank Paulson, Robert Edward Rubin, Lawrence Summers.

Citation de: "lcarl
Insiste sur le sujet de l’esclavage que tu ne connais qu’a travers les lectures de tes scribouillards fétiches tous racistes, d’extrême-droite et d’extrême mauvaise foi. Oui c'est vrai que les propos de Louis Farrakhan sont d'une vérité criante. C’est sur que c'est un noir d'un sérieux extrême et pas du tout un fantaisiste. Pas du tout un mec qui fait du pognon sur le dos des ânes qui l‘écoutent. Mais c’est tout à fait le genre d’orateur qui plait aux simples d’esprit bien naïfs.
As-tu déjà entendu Césaire, Glissant, Senghor, Toni Morrison parler de cela? Mais connais-tu au moins ces personnes? Voila des gens un peu plus sérieux que ce prêcheur de bazar dont tu bois les paroles comme tous les gogos sans cervelle. Pour ton information le jazz s'est développé dans les clubs de la mafia juive car ils étaient les seuls à ouvrir leurs portes aux noirs.
Aujourd'hui toutes les informations que des gogos prêts  avaler les choses les plus débiles et invraisemblables et pour ceux qui n'ont aucun esprit d'analyse, comme toi sont accessibles encore plus facilement qu'avant.
Le prêt-a-penser pour les gogos est ton pain quotidien.
Pourquoi et comment l'extrême droite, principalement le KKK a falsifié l'histoire de la traite et a impliqué les juifs, pour se dédouaner, alors que par exemple Les juifs n'ont légalement plus pu participer directement à l'exploitation esclavagiste après 1685, date à laquelle Louis XIV promulguait le « Code Noir », code en vigueur en Louisiane jusqu'à sa vente par Napoléon en 1803, et qu’ils ont aussi très rapidement étaient exclus du Brésil. Je te rappelle que le commerce triangulaire a commence à exploser apres1874 quand les Francais et les Anglais ont pris le dessus sur les Hollandais qui etaient, il est vrai, juifs.
Le Code Noir rassemble toutes les dispositions réglant la vie des esclaves noirs dans les colonies françaises ; son premier article19 prévoit l'expulsion rapide des Juifs de ces mêmes colonies et la suite du Code demande que tous les commandeurs d'esclaves soient catholiques (article IV), et que tous les esclaves soient baptisés. Que vas-tu répondre à cela ?
Toi qui aime la lecture ceci est un texte officiel je suis bien sur que tu ne l’as pas lu. Tu préfères ton prêt-a-penser que des documents d’origines.
Toutes les sources de Louis Farrakhan qui concernent la traite atlantique sont juives ou issues de l'Encyclopédie juive. Tu es un menteur indécrottable. Quand au Code Noir, il ne concernait que les territoires français colonisés et les négriers juifs sont cités justement car ils avaient le monopole du commerce des esclaves. Les négriers juifs se sont rabattus sur d'autres territoires pour faire perdurer leur commerce. Il faut lire les registres de commerce d'esclaves pour comprendre cela. Et cela explique notamment la genèse de l'origine de l'accumulation de richesses des banques qui aujourd'hui nous intéressent.
Titre: Re : Inside Job - le documentaire primé
Posté par: Karmayata le 06 mai 2011 à 22:28:17
Concernant le rôle joué par les 'juifs' dans la traite négrière (ils n'étaient pas les seuls j'en conviens), même si les 'juifs' contemporains ne sont en rien responsables de cette barbarie et je ne fais pas l'amalgame, l'Histoire parle d'elle-même... Icarl écoute à partir de 10 min. par exemple...

De Beketch La vérité sur l'esclavage (http://www.dailymotion.com/video/x8ijau)
Titre: Re : Inside Job - le documentaire primé
Posté par: anjo le 10 mai 2011 à 03:33:31
Ce n'étaient pas "les" juifs mais "certains" juifs.
De même que ce ne sont pas "les" français qui ont dénoncé des juifs pendant la guerre mais "certains" français.
De même que ce ne sont pas "les" français qui ont profité de la main d’œuvre gratuite de centaines de milliers d'etres humains réduits en esclavage aux Antilles mais "certains" français.
Citer
Colbert, ministre de louis XIV, synthétise dans un texte sous le nom de "code noir " l’ensemble des instructions concernant les esclaves dans les colonies. Les Antilles se couvrent de sucreries. Il faut environ entre 2 et 3 esclaves par hectares plantés en canne. L’un des problèmes auxquel est confronté le système esclavagiste est double : d’une part il existe une résistance des esclaves sous toutes ses formes (révoltes, empoisonnement, suicide…) et d’autre part le problème de l’équilibre du ratio entre les hommes et les femmes pour permettre la naissance d’esclaves. Il faut donc importer des femmes. Le statut des enfants suit le sort de la mère : un enfant né d’une mère esclave et d’un père libre deviendra esclave.

Citer
1800 : les planteurs français de Louisiane lancent une pétition contre le gouverneur espagnol qui avait interdit la traite négrière
1800 : la Louisiane est secrètement achetée par la France.
1801 : départ de l'expédition de Saint-Domingue pour la reconquête de l'île.
1802 : rétablissement de l'esclavage par Napoléon Bonaparte.
1803 : Bonaparte revend la Louisiane aux États-Unis.
1804 : le gouverneur américain de Louisiane Isaac Brigg interdit la traite négrière
1805 : nouvelle révolte des Noirs d'Haïti, après celles de 1791 et 1798, cette fois victorieuse.
1806 : loi britannique interdisant l'introduction de nouveaux esclaves dans les colonies conquises.
1807, 2 mars : interdiction de la traite négrière au Royaume-Uni.
1809-1810 : Les Britanniques s'emparent des colonies françaises, interdisent la traite négrière, mais pas l'esclavage. Cependant, affranchissements en masse.
1811 : abolition de la traite négrière et de l'esclavage au Chili.
1814 : la France récupère la Guyane, Martinique, Guadeloupe, Sénégal et Réunion, y maintient l'esclavage. Traité unilatéral des belligérants pour abolir la traite.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Chronologie_de_l%27esclavage (http://fr.wikipedia.org/wiki/Chronologie_de_l%27esclavage)

De beketch et radio courtoisie nous servent encore la même rengaine simpliste racialiste habituelle :
En résumé :
Tous ce qu'ont fait les blancs est bien et ils sont tous gentils et intelligents.
Tout ce qu'ont fait les noirs , les arabes ou les juifs est mal et ils sont tous méchants , arriérés ou incapables ...
C'est complétement caricatural et débile.
Le discours de radio courtoisie et de ses invités se résume généralement au fait de vouloir prouver compulsivement la supériorité des blancs sur les autres "races".
Et des français sur les autres peuples en particulier.
Insignifiant.

Le seul point avec lequel je suis d'accord est qu'il est absurde de se sentir responsables de ce qu'ont fait certains de nos ancêtres ou compatriotes.
Landru était français mais je ne me sent aucunement responsable des méfaits de landru ou des crimes commis par je ne sais quel quidam né entre les frontières de la france.

Ceci dit il est vrai qu'il faut bien dénoncer les idéologies malsaines.
Celles qui décrètent la supériorité de telle catégorie d’êtres humains (pour ce qu'ils sont et pas pour ce qu'ils font) par rapport à d'autres , leur conférant de ce fait le droit de manipuler ces derniers ou de les utiliser comme des objets , sont à condamner sans retenue.
On les retrouve dans le nazisme , le racisme , l'intégrisme musulman , l'intégrisme chrétien dévoyé (croisades , inquisition) , l'intégrisme juif basé sur certains préceptes du talmud.
Tous ceux qui suivent ces doctrines sont des ennemis de l'humanité.
Titre: Re : Inside Job - le documentaire primé
Posté par: Karmayata le 10 mai 2011 à 18:44:03
Ce n'étaient pas "les" juifs mais "certains" juifs. De même que [...]

Oui enfin ça paraît tellement évident qu'il ne m'a pas semblé nécessaire de le préciser... mais tu as raison il faut être précis.
En ce qui concerne De Beketch et Radio Courtoisie personnellement je n'ai pas plus approfondi que ça, c'est surtout cette partie historique (propriétaires de bateaux négriers) à partir de 10 min. que je souhaitais mettre en avant. Pour le reste de ton message je suis entièrement d'accord... nul n'est 'supérieur' ou 'inférieur' à qui que ce soit.
Titre: Re : Inside Job - le documentaire primé
Posté par: tatave37 le 10 mai 2011 à 21:43:38
J'aime bien le message d'anjo dans sa première partie.
Nous avons tous saisi que les gens qui sont aux commandes, sont des juifs...
Nous avons tous saisi aussi que ces gens de pouvoir n'avaient aucune considération pour l'être humain, soit-il de sa propre obédience.
C'est à nous de nous dégager de ce pouvoir.
Toutes les suggestions sont intéressantes.

Pour Nemo (ne crois pas que je te taquine à plaisir... quoi que...), les savoyards de Drouot, c'est une prérogative royale, comme celle qui autorise les imprimeurs à porter l'épée... (certes, j'ai un laguiole dans la poche...)
S'agit-il d'une réelle cooptation, ou d'un usage qui perdure, faute de texte pour y mettre un terme ?