Soyez créatifs ! => Café Philo => Discussion démarrée par: Nemo492 le 11 Janvier 2012 à 21:00:10

Titre: Paroles Zen
Posté par: Nemo492 le 11 Janvier 2012 à 21:00:10
Une famille décimée

Une famille de paysans japonais rend visite comme chaque année au monastère, avec des offrandes d'étoffes et de riz pour le Roshi.

Ils sont reçus en audience, et demandent au maître Zen de bien vouloir prendre son pinceau et une feuille de papier afin de dessiner une calligraphie auspicieuse, qu'ils pourront apposer au fronton de leur demeure.

Le Roshi accepte, et trace quelques caractères à l'encre de chine.

En lisant le texte, les paysans sont horrifiés.

- Mais, maître, vous annoncez une véritable hécatombe pour notre famille... Vous avez écrit :

Le Grand-père meurt,
Le Père meurt,
Le Fils meurt,
Le Petit-fils meurt...!

- Calmez-vous, répond le maître Zen, le vrai bonheur pour votre famille, c'est que les évènements se déroulent dans cet ordre.
Titre: Re : Paroles Zen
Posté par: Diouf le 12 Janvier 2012 à 01:01:30


''Les fleurs du printemps, la brise d'été, les feuilles d'automne, la neige de l'hiver...
Si vous y êtes complètement accordé, c'est la meilleure saison de la vie. ''


Proverbe chinois
Titre: Re : Paroles Zen
Posté par: Nemo492 le 18 Janvier 2012 à 19:13:27
Deux moines cheminent au bord d'une rivière, ils arrivent devant un gué assez profond.

Là se trouve une jeune femme, qui hésite à traverser. L'un des moines, sans hésiter, se propose de l'aider en la prenant dans ses bras.

La jeune femme est déposée de l'autre côté, et les deux moines poursuivent leur marche.

Jusqu'au soir il est resté silencieux, mais le moine qui n'a pas aidé cette femme à traverser ne peut contenir sa question, et demande à l'autre :

- Frère, n'as-tu pas été perturbé dans tes pensées de porter cette femme dans tes bras ?

L'autre répond :

- Moi ? Je l'ai déposée de l'autre côté de la rivière, il y a plusieurs heures déjà, mais toi, tu es encore en train de la porter !
Titre: Re : Paroles Zen
Posté par: pablo le 24 Janvier 2012 à 16:03:53
Zen
Indouiste ou Taoiste. Je ne sais plus bien !

On ne peut arracher une seule fleur......sans que toutes les étoiles du ciel ne le sachent.

Auteur:Rabindranat Tagore.


Vous permettez
Titre: Re : Paroles Zen
Posté par: Nemo492 le 18 Février 2012 à 17:14:50
L'un des élèves du Bouddha se nommait Subhuti. Il était à même de comprendre le concept de la vacuité, le fait que rien n'existe en dehors des relations sujet-objet.

   Un jour, Subhuti était assis sous un arbre, dans un état de particulière absence. Une pluie de fleurs commença à tomber autour de lui.

   Les dieux murmurèrent à son oreille :
- "Nous te félicitons pour ton enseignement sur la vacuité".

   Subhuti répondit :
- "Mais je n'ai rien dit de la vacuité"…

   - "Tu n'en as rien dit, et nous n'avons rien entendu de tel, c'est bien la vacuité essentielle".

   Et une pluie de bourgeons continua de tomber sur lui.
Titre: Re : Paroles Zen
Posté par: garf le 19 Février 2012 à 16:06:00
D'un vieux moine facétieux à son élève :

Savez vous pourquoi, les soirs d'orages les hirondelles ne volent pas ?

C'est parce que les moustiques ont horreur de l'électricité.

Titre: Re : Paroles Zen
Posté par: San_Do_kai le 12 Mars 2012 à 02:28:42
Sans but ni profit

Satori. Cela même est vacuité

                             
Titre: Re : Paroles Zen
Posté par: pablo le 02 Avril 2012 à 17:08:08
Pareil au bébé- éléphant
qui désire
quelques bouchées de l'herbe qui pousse au bord d'un puits profond
Et se précipite
dans ses profondeurs, sans les obtenir.

Ainsi succède
à ceux
qui désirent les plaisirs de ce monde.
-
''Lettres à un étudiant'' de Candragomin
Titre: Re : Paroles Zen
Posté par: mat le 02 Avril 2012 à 18:14:56
L'ennui.?  Qu'est ce que l'ennui?.
L'ennui, c'est l'homme coupé de la nature.

"Zen, , au jour le jour" de Jacques Rigaux
Titre: Re : Paroles Zen
Posté par: Voyageur le 02 Avril 2012 à 20:43:49

''Recherchez la liberté et vous deviendrez esclave de vos désirs.
Recherchez la discipline et vous trouverez la liberté.''

Koan zen


"Quand un homme ordinaire atteint le savoir, il est sage.
Quand un sage atteint la compréhension, il est un homme ordinaire.''

Koan zen


"La vraie et grande éloquence est celle dans laquelle,
même aux moments calmes, on sent le grondement d'une foudre.''

Victor Hugo
Titre: Re : Paroles Zen
Posté par: San_Do_kai le 07 Mai 2012 à 22:15:57
"Quel était votre visage avant la naissance de vos parents?"
koan zen
Titre: Re : Paroles Zen
Posté par: pablo le 26 Juin 2012 à 18:18:36
La mort venue; le pauvre abandonne son bâton.....
Titre: Re : Paroles Zen
Posté par: Nemo492 le 26 Juin 2012 à 19:09:09
Ouais, bof... le riche aussi.

A l'origine ce Fil était destiné uniquement à des enseignements profonds,
des épisodes de la vie des maîtres Zen, sous forme de petites scénettes réelles
qui amènent une réflexion, que l'on a parfois envie de transmettre.
Titre: Re : Paroles Zen
Posté par: CharlyAlverda le 26 Juin 2012 à 21:26:35
Bonjour,

Voilà ce que j'ai VRAIMENT envie de transmettre :


« Toutes ces merveilles de la nature,

   les arbres, les montagnes et la terre,

   d’où viennent elles ? » demanda le disciple.

Le maître répondit :

« D’ OU VIENT TA QUESTION ? »

(Zen)
 :-*
Titre: Re : Paroles Zen
Posté par: Diouf le 30 Juin 2012 à 12:52:50


(http://i225.photobucket.com/albums/dd97/diouf01/circles.png)
Titre: Re : Paroles Zen
Posté par: Voyageur le 05 Août 2012 à 06:34:35
        "La parole ou l'écrit ne peuvent, en définitive, exprimer l'ultime vérité. Aucune conférence, aucune lecture ne peuvent faire comprendre l'essence du Zen. Le Zen est tout entier dans l'expérience. Il ne se limite pas à une vision dualiste des choses. Si nous regardons une montagne, par exemple, nous pouvons, bien sûr, la considérer sous un angle objectif, l'analyser scientifiquement, la faire entrer dans la catégorie du discours. Mais dans le Zen, on devient la montagne. Ou bien l'on s'identifie à la fleur que l'on cueille et que l'on place dans un récipient rempli d'eau, pour la maintenir en vie. Devenir la montagne, la fleur, l'eau, le nuage…
   Au Japon, on appelle souvent le moine Zen "nuage et eau vive" (Unsui). Le moine ne demeure nulle part. Il va, libre comme l'eau, comme l'air. De même, en za-zen, on laisse passer les perceptions, les émotions, les formations mentales comme les nuages dans le ciel ou l'eau de la rivière."
("La pratique du Zen", de Taisen Deshimaru)

admn : image indisponible
Titre: Re : Paroles Zen
Posté par: titilapin2 le 05 Août 2012 à 19:36:01
« Dans l’obscurité existe la lumière,
Ne regardez pas
Avec une vision obscure.

Dans la lumière existe l’obscur,
Ne regardez pas
Avec une vision lumineuse.

Lumière et obscurité
Créent une opposition,
Mais dépendent l’une de l’autre
Comme le pas de la jambe droite
Dépend du pas de la jambe gauche. »

(San Do Kai)
Titre: Re : Paroles Zen
Posté par: titilapin2 le 05 Août 2012 à 23:25:00
(http://i45.tinypic.com/2hxvcbb.jpg)
Titre: Re : Paroles Zen
Posté par: titilapin2 le 06 Août 2012 à 00:01:18
(http://i46.tinypic.com/10zx184.jpg)
Titre: Re : Paroles Zen
Posté par: titilapin2 le 06 Août 2012 à 00:16:43
« Le clair de lune


Brillant de l’esprit, pur,
Sans souillure,
Sans tache,
Brise les vagues qui se ruent
Sur le rivage
Et l’inondent de lumière.

(Maître Deshimaru)
Titre: Re : Paroles Zen
Posté par: titilapin2 le 06 Août 2012 à 00:20:27
"Notre Expiration

Est celle de l’univers entier.

Notre Inspiration

Est celle de l’univers entier.
A chaque instant, nous réalisons
Ainsi la grande œuvre illimitée.
Avoir cet esprit-là,
C’est faire disparaître tout malheur
et engendrer le bonheur absolu."

(Maître Kodo Sawaki)
Titre: Re : Paroles Zen
Posté par: titilapin2 le 06 Août 2012 à 12:50:35
Louange de la vacuité

Puisque je et mien sont apaisés,
Les conceptions d’un je et d’un mien
sont anéanties.
Lorsque est détruite l’idée
du je et du mien
Relativement à l’interne et à l’externe,
L’appropriation prend fin
Et, avec sa destruction,
sa naissance est détruite.
La libération a lieu par l’élimination
des actes et des passions ;
Les actes et les passions proviennent
des imaginations,
celle-ci de la pensée discursive.
La pensée discursive
est arrêtée par la vacuité.


Traité du Milieu
Titre: Re : Paroles Zen
Posté par: titilapin2 le 06 Août 2012 à 12:54:51
Agitez-vous, faites n’importe
quoi, jamais vous ne quitterez le
ciel qui nous contient !
Le ciel n’est ni grand ni
petit, rien ne s’en écoule, il est
incomposé et, ignorant l’erreur,
l’éveil ne le concerne point.
Voyez-le en toute clarté : il n’y a
rien, ni personne, ni Bouddha,
absolument rien qui ait la moindre
mesure.


Ōbaku Kiun
Entretiens
Titre: Re : Paroles Zen
Posté par: titilapin2 le 06 Août 2012 à 12:58:56
Autrefois, en Chine, il y avait un moine nommé Gensha. Un jour qu’il partait rendre visite à
son maître, il se déchira le pied en butant contre une pierre. Il ressentit une vive douleur et pensa : « D’où vient cette douleur
puisque mon corps est sans substance ? » Ā cet instant il eut le satori du Bouddha : il avait compris que l’absence de caractère
n’est ni vide ni non vide, mais le vrai visage du Bouddha. Il fit demi-tour sur le champ et rentra à son monastère. Ā son maître
Seppo qui l’interrogeait, il dit : «Bodhidharma n’est pas venu en Chine, le deuxième patriarche Eka n’est pas allé en Inde. – Explique-toi,
parle ! » Gensha répondit : « Le monde des dix directions est un pur et unique joyau. »


Kōdō Sawaki
Le Chant de l’ Éveil]
Titre: Re : Paroles Zen
Posté par: titilapin2 le 06 Août 2012 à 13:15:38
« Lorsque l’esprit se libère de l’ego et cesse de s’identifier à son moi conditionné, il devient vacuité sans entrave. L’apparition soudaine dans la conscience de la non-identification permet de retrouver la nature originelle. »
Bodhidharma,Traité des deux accès

– Où se trouve le lieu de l’Éveil ?
– Le lieu où l’on marche est le lieu de l’Éveil, le lieu où l’on est couché est le lieu de l’Éveil, le lieu où l’on est assis est le lieu de l’Éveil, le lieu où l’on se tient debout est le lieu de l’Éveil. Lever ou abaisser le pied, tout cela constitue le lieu de l’Éveil.

Ce qui est tout proche et que l’on ne peut voir, c’est la nature des dix mille choses. Voir la nature des choses signifie obtenir l’Éveil. Voir l’esprit des choses, c’est réaliser que la nature des choses n’a pas le caractère d’une chose, que les choses en tant que telles ne sont pas des choses. Voilà ce que signifie « voir la nature des choses ».

Bodhidharma, Entretiens
(http://i46.tinypic.com/wqm1j.jpg)
Titre: Re : Paroles Zen
Posté par: titilapin2 le 06 Août 2012 à 13:25:59
Je connais beaucoup d’hommes en ce monde
Qui sont avides de ceci ou cela.
Ils sont comme des vers à soie aveugles,
Emprisonnés dans leurs cocons.
Tout à leurs désirs insatiables pour cet univers mondain,
Ils perdent leur liberté et détruisent leur coeur et leur corps.
Année après année, leur bonté innée perd sa force
Et plus le temps passe plus ils s’enracinent dans leur folie.
En un instant ils brisent leur voyage vers l’éternité.


Ryōkan
Titre: Re : Paroles Zen
Posté par: titilapin2 le 08 Août 2012 à 00:01:17
Il était une fois, dans le Japon ancien, un monastère zen sur la montagne. Ce monastère abritait de nombreux moines qui y perfectionnaient chacun leur art : escrime, calligraphie, service, … Un jour, la paix du monastère fut troublée par l’attaque d’une armée de Samuraïs. Chaque moine choisit de protéger la partie du monastère dont il avait la charge. Au milieu de ce grand tohu-bohu, seul le moine supérieur, responsable du monastère était resté assis tranquillement… Un Samuraï ennemi s’approcha de lui et brandit son sabre. Il remarqua que le moine n’avait même pas tressailli…

Le Samuraï demanda :

    « Comment se fait-il vieil homme que tu restes assis si tranquillement ? N’as-tu pas peur de la mort, ni espoir d’aller au ciel ? »

Le moine lui répondit par un sourire. Voilà qui mit le Samuraï en colère : il brandit à nouveau son sabre. Le moine supérieur dit :

    « A présent s’ouvrent les portes de l’enfer ».

A ces mots, le Samuraï s’arrêta. Comprenant ce qu’il allait faire, il rengaina son sabre, courbant la tête en signe de gratitude pour l’enseignement reçu. Le supérieur dit :

    « A présent s’ouvrent les portes du ciel ».



Source (http://www.yogamrita.com/blog/2011/12/)
Titre: Re : Paroles Zen
Posté par: Voyageur le 10 Août 2012 à 06:45:57
La vie actuelle est bruyante, cacophonique. Le yoga et le Zen, avec des méthodes différentes, sont des voies de retour au silence. Le silence est notre nature profonde. Silencieuse, la conscience éternelle continue, en deçà de notre naissance, au-delà de notre mort. Être Silencieux: revenir à l'origine de la nature humaine. Faire appel au silence: à partir du silence, parler. La parole devient profonde, le mot juste.
Lorsqu'il arriva en chine, Bodhidharma rencontra l'empereur. Celui-ci lui dit: "J'ai fait élever quantité de temples, j'ai rassemblé des foules de moines, j'ai fait traduire de nombreux sutras. Sûrement, j'ai acquis beaucoup de mérites!". Bodhidharma répondit: "Aucun mérite." L'empereur reprit: "Quelle est l'essence du bouddhisme?
- Rien
- Qui peut faire comme moi ?
- Je ne sais pas."
L'empereur en resta bouche bée. Les sages n'ont jamais beaucoup parlé. Du silence s'élève l'esprit immortel.

("La pratique du Zen", de Taisen Deshimaru)

admn : image indisponible
Titre: Re : Paroles Zen
Posté par: titilapin2 le 15 Août 2012 à 19:05:05
Un jour, un étudiant demande au Maître de lui parler du Zen.
Le Maître interroge : "Avez-vous pris votre petit déjeuner ?"
- Oui, Maître, j'ai pris mon petit déjeuner.
- Alors, allez laver votre bol."



"Apprendre le Zen, c'est nous trouver, nous trouver, c'est nous oublier, nous oublier, c'est trouver la nature du Bouddha, notre nature originelle."
Dôgen Zenji
Titre: Re : Paroles Zen
Posté par: titilapin2 le 16 Août 2012 à 14:07:49
Joshu demanda à Nansen :
-Qu'est-ce que la voie ?
-La vie quotidienne EST la voie ! répondit Nansen.
-Peut-on l'étudier ?
-Plus tu essaies de l'étudier plus tu t'en éloignes !
-Mais si je ne l'étudie pas, comment saurai-je ce qu'est la voie ?
-La voie n'appartient pas au monde de la perception ni au monde de la non-perception. La connaissance est illusion, et la non-connaissance est pure folie. Si tu veux suivre le chemin qui mène au-delà du doute, tu dois être aussi libre que le ciel ! Le ciel, tu ne dis pas qu'il est bon et tu ne dis pas qu'il est mauvais !




Deux moines discutaient ferme à propos d'un drapeau.
L'un disait :
- C'est le drapeau qui bouge !
L'autre rétorquait :
-C'est le vent qui bouge !
Hui Neng passa par là, et coupa court !
-Ce n'est ni le vent, ni le drapeau... C'est votre esprit qui bouge !
----

L’homme qui a cessé d’étudier (et ne cherche plus rien), l’homme qui ne veut ni stopper ses illusions ni poursuivre la vérité, cet homme est le vrai Bouddha, le vrai Bodhisattva, le vrai Maître, celui qui a obtenu la vie cosmique : l’homme véritable, en harmonie avec la vérité des choses. Il a abandonné son  propre ego et suit de façon absolue le véritable système cosmique.
Il a obtenu le vrai satori inconsciemment.
Ceux qui ont le satori ne le savent pas consciemment.
Si quelqu’un pense : « Je suis un homme bon », il n’est pas si bon que cela. S’il pense : « je suis un peu fou », en fait il n’est pas si fou, et inversement. Pour le satori, il en est de même.
Taisen Deshimaru

(http://i48.tinypic.com/2hi9dmf.jpg)

Titre: Re : Paroles Zen
Posté par: titilapin2 le 16 Août 2012 à 15:20:17

"Zazen, c'est appréhender quelque chose de l'esprit du Bouddha, par l'expérience.
Zazen, c'est changer radicalement notre propre esprit.
Zazen est une révolution fondamentale de notre vie.
Zazen, c'est renaître, c'est découvrir une vie nouvelle.
Zazen, c'est passer sous un arc de triomphe. C'est la plus grande victoire de notre vie.
Le vrai zazen est la grande porte pour pénétrer le secret du bouddhisme. Et zazen est lui-même le secret et l'essence du bouddhisme.
Zazen est lui-même le satori (l'illumination). Le satori n'est que la pratique du zazen.
Zazen n'est ni l'austérité ni la mortification. C'est le véritable accès au bonheur, à la paix, à la liberté.
Zazen, c'est la re-création de soi-même, et c'est la compréhension du vrai soi.
Zazen n'est ni un raisonnement, ni une théorie, ni une idée.
Ce n'est pas une connaissance à saisir par le cerveau, c'est uniquement une pratique.
Zazen n'est pas un "jeu" dialectique, ni un concept philosophique.
Zazen, c'est la suprême sagesse. C'est trouver la vraie liberté de notre esprit.
Zazen est la percée de l'homme vers l'ultime et sa possibilité d'expérimenter la réponse de l'ultime.
Zazen, c'est la transmission du véritable esprit du maître au disciple.
C'est une transmission directe, une communication immédiate d'esprit à esprit, d'être à être.
Zazen, c'est l'abandon de tout notre moi. C'est l'oubli de notre moi. C'est le total renoncement à ce moi. Car nous ne pouvons trouver tout qu'en abandonnant tout.
Zazen, c'est se fondre avec tout l'univers.
Réfléchis, analyse tes besoins spirituels, tourne-toi vers les requêtes fondamentales et suprêmes de l'homme.
Le Zen est une nouvelle vie.
Le Zen nous permet de nous adapter à notre environnement, mais non de nous laisser submerger par lui.
Nous ne devons pas nous laisser dominer par notre histoire ni par la société dans laquelle nous vivons, mais en aucun cas nous ne devons l'ignorer ou être incapable de nous harmoniser avec elle.
Le Zen nous permet d'aller jusqu'au bout de notre solitude; l'homme seul doit pouvoir découvrir jusqu'au plus intime de lui-même. Comme le Shodoka l'exprime si bien, il avance seul celui qui est émancipé.
Un homme saint n'a besoin de rien. Celui qui a atteint son véritable moi avance à grands pas, personne ne lui est supérieur, il se sent un avec l'univers ".
Carnet de note de Kodo Sawaki (16 juin 1880 - 21 décembre 1965) mémorisé par Taisen Deshimaru
Source (http://www.zen-deshimaru.com/FR/sangha/lignee.html)
Titre: Re : Paroles Zen
Posté par: Voyageur le 16 Août 2012 à 17:49:32
"A l'époque du Bouddha Shakyamuni, il était courant de pratiquer la médiation à proximité de cadavres. Le but de cette pratique était de ramener la conscience à des vues plus justes sur la nature des existences, que définit mujo, l'impermanence. Cette notion d'impermanence est de prime importance car elle définit implicitement la nature non substantielle de toute chose. Toutes les existences, sensibles et non sensibles, subissent les transformations engendrées par le temps. Aussi doit-on se garder de considérer les phénomènes sous leur seul aspect actuel et momentané de beauté, de bien, ou de pureté, mais considérer aussi sous leur aspect contraire, potentiellement contenu dans l'aspect actuel."

("Zen et vie quotidienne - La pratique de la concentration", de Taisen Deshimaru)

admn : image indisponible
Titre: Re : Paroles Zen
Posté par: Diouf le 16 Août 2012 à 23:19:05
Ya vraiment des perles dans cette conversation entre amis...
Chers Kaamelotts, si vous désirez ne pas apparaître ici, dites le en mp,  je retire fissa.

Les Kaamelotts de l'Eveil

Ne pas être éveillé c'est trouver tout normal...  vivre comme un fonctionnaire de la vie qui ne se pose aucune question...

Dans tout les groupes spirituels au début tout va bien avec ce business de l'amour, mais au bout de quelques temps tout le monde se tirent dessus une fois qu'ils ont fini par remarquer qu'en réalité ils étaient tous des hypocrites.

Quand tu parles avec un éveillé en principe tu t'emmerdes pas.

Il faut être conscient que nous n'avons pas d'amour ni de compassion, et la seule chose qui nous permet de compenser cette tare c'est de faire appel au "courage".

Il n'y a pas a obtenir de pouvoir avec l'éveil dont je parle. Au contraire il s'agit d'arrêter avec les mythes. Transparence, tranquillité.

Pénard quoi... que veux tu obtenir ? Tout a déjà été fait. Les cimetières sont remplis de génies, de héros. Et alors ? C'est toujours la même merde.

Une simple ballade dans la nature suffit pour se convaincre que tout a déjà été accompli.


Dans le monde de la spiritualité, lorsqu'on arrive quelque part et si l'on commence à nous parler
un peu trop d'amour et de compassion, il faut vite se barrer en courant car il y a de fortes chances qu'on soit tombé sur une secte (une vraie).



(http://i225.photobucket.com/albums/dd97/diouf01/kaamelott.png)
Titre: Re : Paroles Zen
Posté par: titilapin2 le 25 Août 2012 à 22:50:38
"Sur les feuilles rousses des longs mois d'hiver
La neige immaculée scintille doucement
Sous les rayons de lune
Quels mots pourraient exprimer l'inexprimable beauté."

(Maître Dogen, XIIIe siècle.)

"Il suffit qu'il n'y ait ni amour ni haine
Pour que la compréhension apparaisse
Spontanément claire
Comme la lumière du jour dans une caverne."

SHIN JIN MEL
Titre: Re : Paroles Zen
Posté par: titilapin2 le 27 Août 2012 à 21:45:42
"Tant de jours
Dépensés
Sans but
Il nous en reste bien peu
Pour chercher la Voie"

DÔGEN ZENJI
Poèmes de la Voie du Pin parasol (Sanshô Dôei)

---

"COMMENT S’ORIENTER SUR LA VOIE

La Voie du Bouddha est sous nos pieds, mais c’est seulement quand on est comblé par la Voie qu’il y a lucidité parfaite. Celui qui en vient à être rempli par l’Éveil connaît la réalisation complète. Pourtant, même une totale compréhension ne suffit pas, ce peut n’être encore qu’un demi-Éveil. Voilà ce que signifie s’orienter dans la Voie.

Mais les hommes d’aujourd’hui qui étudient la Voie ne comprennent pas d’eux mêmes si elle est libre ou bouchée, ils veulent à tout prix des effets tangibles. Ils ressemblent à celui qui quitta son père et partit au loin. Il abandonna son trésor pour mener la vie d’un vagabond. C’était le fils unique d’un riche notable, il devint pour longtemps un misérable journalier. Voilà qui donne à réfléchir !

Étudier la Voie, c’est chercher à être tout à fait obstrué par la Voie. Etre obstrué de tous côtés par la Voie, c’est oublier les traces de l’Éveil lui-même. Celui qui s’entraîne dans la Voie doit avoir en elle une confiance absolue. Avoir foi dans la Voie du Bouddha, c’est avoir la certitude qu’on est depuis toujours dans la Voie, qu’on n’est pas en proie à l’égarement et aux idées erronées, qu’il n’y a ni augmentation, ni diminution,ni erreur.


Source : Gakudôyôjin-shu (« Pour inciter l’esprit à étudier la Voie »), oeuvre séparée datant de 1234, traduction de Jacques Brosse, in Polir la lune et labourer les nuages. OEuvres philosophiques et poétiques de Maître Dôgen Zenji, Albin Michel, coll. « Spiritualités vivantes », 1998, pp. 85-86.
Titre: Re : Paroles Zen
Posté par: Diouf le 27 Août 2012 à 23:29:07
Rappel de ces recommandations de Nemo :

A l'origine ce Fil était destiné uniquement à des enseignements profonds,
des épisodes de la vie des maîtres Zen, sous forme de petites scénettes réelles
qui amènent une réflexion, que l'on a parfois envie de transmettre.


Des épisodes de la vie des Maîtres sous forme de petites scénettes courtes... et non pas des manuels de Zen...ou autre pratique.

Inutile de poster des extraits interminables de livres, ces extraits sont également soumis à la mise en page des 12 lignes.
Titre: Re : Paroles Zen
Posté par: Paulo le 28 Août 2012 à 16:56:51
Ya vraiment des perles dans cette conversation entre amis...
Chers Kaamelotts, si vous désirez ne pas apparaître ici, dites le en mp,  je retire fissa.

Les Kaamelotts de l'Eveil


C'est assez marrant d'avoir fait migrer ça sur le fil "Parole Zen" en l'affublant d'un
tel sobriquet.

Malheureusement derrière les belles paroles du Zen il existe aussi une autre réalité
liant vacuité et détachement pour des considérations beaucoup plus triviales.
Titre: Re : Paroles Zen
Posté par: Diouf le 28 Août 2012 à 18:02:54

Mon intention n'était pas du tout de me moquer, au contraire Paulo et la référence à Kaamelotts m'est surtout venue en lisant  la façon dont Labbe s'exprime, façon qui pour moi, me remets bien les pieds sur terre.
Titre: Re : Paroles Zen
Posté par: Diouf le 29 Août 2012 à 13:47:35


Et lâcher prise sur le Zen
C'est Zen, ça ?

Titre: Re : Paroles Zen
Posté par: San_Do_kai le 10 Septembre 2012 à 12:42:09
Malheureusement derrière les belles paroles du Zen il existe aussi une autre réalité
liant vacuité et détachement pour des considérations beaucoup plus triviales.

qu'est ce que tu entends par des "considérations beaucoup plus triviales"? Tu peux illustrer tes propos par des exemples concrets? Je suis sûr que ça serait intéressant d'en discuter (en MP ou sur un autre fil/topic bien entendu).
On m'a parlé de séances de méditation zen au japon qui se finissaient par des discours prosélytes assez violents de la part des moines et ça m'a fait halluciner...


Titre: Re : Paroles Zen
Posté par: titilapin2 le 13 Septembre 2012 à 22:56:02
La véritable sagesse doit être créée au-delà du savoir et de la mémoire. Les pensées personnelles limitent, catégorisent et compliquent. Les techniques et toutes les sciences qui sont dirigées par la raison n'ont aucune valeur face à l'intuition juste.
Le Satori n'est pas une condition spéciale de l'esprit, ni un état de conscience transcendantale, c'est s'éveiller à notre vie.
Notre vie n'est qu'un rêve. [...] Les gens stupides souffrent à cause de leur esprit empli d'illusions, de folies et de peurs ; mais tout cela n'est qu'images dans un miroir, sans réelle existence.
Nous et Bouddha ne sommes pas séparés. Il faut aller au-delà de la puissance du Bouddha ou de Dieu. Perdre son ego et avoir l'esprit de compassion.




Le Bol et le Bâton - Taisen Deshimaru
Titre: Re : Paroles Zen
Posté par: titilapin2 le 13 Septembre 2012 à 23:01:44
La vraie liberté est celle qui est à l'intérieur de l'esprit... La liberté n'est pas de faire ce que l'on veut, car les désirs de l'homme sont illimités. Il vaut mieux faire décroître ses désirs... Autant que possible, il faut les sublimer; ainsi vient la liberté, grâce à un idéal spirituel.
L'amour est relatif. La compassion est communion totale de deux êtres. Il faut de la sagesse pour savoir aider. Les Bodbisattva sautent dans le social pour aider (ils sautent, mais ne tombent pas).



Questions à un maître zen - Taisen Deshimaru


Titre: Re : Paroles Zen
Posté par: Nemo492 le 13 Septembre 2012 à 23:08:54
@ Le 'tit Lapin : je te conseille de les dissocier, pour plus de pertinence.
Imagine, sinon, une collection de fables non-stop de LaFontaine,
ça pourrait manquer d'espace pour y penser vraiment, une par une.
Titre: Re : Paroles Zen
Posté par: titilapin2 le 13 Septembre 2012 à 23:19:16
@Nemo - pertinent ;)


L'ego est sans réalité. [...] Il suffit de laisser passer les illusions, de les laisser s'évanouir d'elles-mêmes, de laisser œuvrer l'ordre cosmique. À ce stade, il ne reste plus trace de la moindre ombre de discrimination. Cet état est appelé le Nirvana, l'extinction totale de toute forme discriminée dans l'Un absolu.





Zen et vie quotidienne - Taisen Deshimaru
Titre: Re : Paroles Zen
Posté par: titilapin2 le 13 Septembre 2012 à 23:24:05


Un maître se promenait dans la montagne. À son retour un de ses disciples lui demanda :
- Maître, où êtes-vous allé vous promener?
– Dans la montagne, répondit le maître.
Le disciple insista :
– Mais quel chemin avez-vous pris, qu'avez-vous vu?
Le maître lui répondit :
– J'ai suivi l'odeur des fleurs et j'ai flâné selon les jeunes pousses.


Le Bol et le Bâton - Taisen Deshimaru
Titre: Re : Paroles Zen
Posté par: titilapin2 le 15 Septembre 2012 à 16:15:05
Maître, s'il vous plaît, enseignez-moi la véritable histoire du bouddhisme.
Josshu lui répondit :
– As-tu terminé ton repas?
– Bien sûr, maître, j'ai terminé.
– Alors, va laver ton bol !


Le Bol et le Bâton - Taisen Deshimaru
Titre: Re : Paroles Zen
Posté par: titilapin2 le 15 Septembre 2012 à 16:16:47
Le miroir précieux n'est pas matériel.
Tout est rien.
Où donc la poussière pourrait-elle se déposer?



Textes sacrés du Zen - Taisen Deshimaru
Titre: Re : Paroles Zen
Posté par: titilapin2 le 15 Septembre 2012 à 16:18:29
Assis sans affaires, sans but ni esprit de profit, si votre posture, votre respiration, et l'attitude de votre esprit sont en harmonie, vous comprenez le vrai Zen, vous saisissez la nature du Bouddha.


Textes sacrés du Zen  - Taisen Deshimaru
Titre: Re : Paroles Zen
Posté par: titilapin2 le 16 Septembre 2012 à 09:11:33
Si vous ne pouvez être heureux ici et maintenant, vous ne pourrez jamais l'être.
Lorsqu'on a réalisé la non-naissance, et compris l'ici et maintenant, abruptement, il n'y a plus rien.
L'essence, le « rien – rejoint la totalité.


Taisen Deshimaru - Shodoka
Titre: Re : Paroles Zen
Posté par: titilapin2 le 16 Septembre 2012 à 09:12:35

La nature du Bouddha est en vous, partout, dans votre corps, vos cellules.



Taisen Deshimaru - Shodoka
Titre: Re : Paroles Zen
Posté par: titilapin2 le 16 Septembre 2012 à 09:13:31

Le profit, la perte, la chance, la malchance, la pureté, l'impureté... Tout cela est comme un poing vide.
Si l'esprit ne s'arrête nulle part, alors apparaît le véritable esprit.




Taisen Deshimaru - Shodoka
Titre: Re : Paroles Zen
Posté par: titilapin2 le 19 Septembre 2012 à 22:44:18
Sur les feuilles rousses des longs mois d'hiver
La neige immaculée scintille doucement
Sous les rayons de lune
Quels mots pourraient exprimer l'inexprimable beauté.


(Maître Dogen, XIIIe siècle.)
Titre: Re : Paroles Zen
Posté par: Voyageur le 30 Septembre 2012 à 05:39:35
J'écoute le chant de l'oiseau
non pour sa voix,
mais pour le silence qui suit.


("Sources de sagesse orientale" -  Yone Noguchi)

admn : image indisponible
Titre: Re : Paroles Zen
Posté par: Diouf le 26 Octobre 2012 à 23:40:51
La mort et l'agonie sont redoutées comme une déchéance,
et le combat qui les accompagne est un effort désespéré
pour tenter de sauver un mode de sentir et d'agir
acquis comme un rang social.


Alan Watts, (1915-1973)
Titre: Re : Paroles Zen
Posté par: Diouf le 27 Novembre 2012 à 14:27:01

(http://i225.photobucket.com/albums/dd97/diouf01/1A.png)
Titre: Re : Paroles Zen
Posté par: leïla le 19 Décembre 2012 à 20:03:15
Un maître spirituel interrogea un jour ses disciples :
"Comment savez-vous que la nuit est terminée et qu'il fait jour ?"

Un disciple répondit : "Quand en apercevant de loin une personne vous pouvez discerner s'il s'agit d'un homme ou d'une femme."

Mais le maître refusa la réponse d'un signe de tête.

Un autre aspirant dit : " Quand vous voyez un arbre au loin et que vous pouvez distinguer s'il s'agit d'un manguier ou d'un pommier."

Mais cette réponse s'avéra tout aussi incorrecte.

Intrigués, les disciples le prièrent de leur donner la bonne réponse. Le maître sourit et dit : " Quand vous voyez en tout homme un frère et en toute femme une soeur, c'est la fin de la nuit et le début du jour. Jusque-là, même si le soleil illumine la terre en plein midi, c'est la nuit et vous êtes dans les ténèbres."

AMMA
Titre: Re : Paroles Zen
Posté par: mathieu le 10 Janvier 2013 à 22:07:06
Être zen, ce n'est pas se demander "que" faire,
mais chercher à chaque instant "comment" agir.
Titre: Re : Paroles Zen
Posté par: katchina le 13 Janvier 2013 à 16:49:28
Au cours des siècles, le rituel du thé se compliqua, des centaines de règles furent édictées concernant l'arrangement des fleurs,
la façon de verser le thé, etc.,  mais Rikyu, le plus célèbre des maîtres de thé, rappelait :

Le thé n'est rien d'autre que ceci :
Vous faîtes bouillir de l'eau
Vous faîtes infuser le thé
Et vous le buvez...
C'est tout ce qu'il faut savoir.

Extrait de : Le voyage (conte d'origine tibétaine) - Les plus beaux contes zen de Henri Brunel - Editions Calman-levy
Titre: Re : Paroles Zen
Posté par: leïla le 27 Janvier 2013 à 17:07:13
Une citation de Ghandi Gandhi , qui me parle beaucoup et que je voulais vous faire partager :

"Notre pouvoir ne réside pas dans notre capacité à refaire le monde, mais dans notre habileté à nous recréer nous-même".

Ghandi. Gandhi


Titre: Re : Paroles Zen
Posté par: harry le 15 Février 2013 à 14:00:04
Le Grand-père meurt,
Le Père meurt,
Le Fils meurt,
Le Petit-fils meurt...!

Dans une même pensée, que désires tu que je te donnes ! et qui n'est pas arrivé ?

MORT... VIE ?  Cela ne diffère que dans une façon de regarder

Apprendre la globalité de l'être... l'Amour dans sa toute puissance, et nous rejoindre, avec plaisir...

C'est ainsi fabriqué,mais avec un reste de choses non(volontairement ou non) oubliées...  Une vision du serpent, qui guide, mais change de peau si souvent... Un appel aux écrits abstraits... un mélange...

Plein d'Amour... Une vérité.... Sachons nous y soumettre ! C'est tellement juste et bon. Il faut le demander.... être prêt... le sentir, et s'y abandonner.... Accepter.... ou (à la mode: lacher prise)

fêter la venue du prochain qui aura réalisé sa performance, son apprentissage, et ce qu'il rapportera.

une bien belle épopée/vie/émotion....
Qu'en jaillit-il ? Hein ?
Hervé

de la lumière ?.. Non.... La lumière !!!!!

ONE LOVE

admn : image indisponible







Titre: Re : Paroles Zen
Posté par: Titi24 le 27 Février 2013 à 19:11:34
admn : l'image n'est plus disponible

Le thé et le Zen ont une même saveur
Titre: Re : Paroles Zen
Posté par: Titi24 le 28 Février 2013 à 19:02:05
admn : l'image n'est plus disponible

Si la vie n'est qu'un passage, sur ce passage au moins semons des fleurs - Montaigne
Titre: Re : Paroles Zen
Posté par: Titi24 le 01 Mars 2013 à 19:42:45
admn : l'image n'est plus disponible

"Ne joue pas un rôle, reste toi-même !
Ne mens pas, sois honnête !
Ne fais pas semblant d'aimer,
aime les personnes qui font battre ton cœur !
Ne joue pas avec les autres, ou la vie te le rendra !
Parfois, on joue sa vie comme dans une pièce de théâtre...
mais ne sois pas juste acteur, sois-en le réalisateur !
Ecris-la, et accomplis-la comme tu le désires toi...
Dans ta peau à toi, pas dans celle d'un autre !
Chasse les nuages de ta tête, ne regarde pas ta vie défiler à travers la fenêtre en attendant qu'elle passe, sors, et vis...
Ne fais pas juste semblant d'être heureux, sois-le !"

Alexandra Julien : extrait du livre "des pensées positives pour une vie remplie d'espoir"
Titre: Re : Paroles Zen
Posté par: leïla le 02 Mars 2013 à 12:26:30
Voici un texte du prophète de Khalil Gibran que j'adore rappeler à ma mère afin qu'elle me libère et que je puisse prendre mon envol. Les proches ,soi-disant, ont souvent tendance à vous couper les ailes.


"Vos enfants ne sont pas vos enfants.
Ce sont les fils et les filles de la Vie qui se désire.
Ils vous traversent mais ne sont pas de vous,
Et s'ils vous entourent, ils ne sont pas à vous.

Vous pouvez leur donner de l'amour, mais pas de pensées.
Car ils ont leurs propres pensées.
Vous pouvez abriter leurs corps, mais pas leurs âmes
Car celles-ci vivent dans la demeure du lendemain, que tu ne peux visiter, pas même dans tes rêves.
Tu t'efforceras peut-être de leur ressembler, mais ne les oblige pas à te copier.
Car la vie ne part pas en arrière pas plus qu'elle ne s'attarde sur hier.
Vous êtes les arcs d'où jaillissent, flèches vives, vos enfants.
L'Archer voit la marque sur le chemin d'infinité :Il vous arque de toute Sa force pour que Ses flèches partent vite et loin.
Que votre arc soit joie sous Sa main;
Car s'Il aime la flèche qui vole, Il aime aussi l'arc solide.

 Le prophète de Khalil Gibran.
Titre: Re : Paroles Zen
Posté par: Titi24 le 02 Mars 2013 à 18:59:05
admn : l'image n'est plus disponible

"Notre vieillesse dépendra de la manière dont nous la vivrons.
Nous pouvons finir comme une ville fantôme.
Ou bien comme un arbre généreux qui garde son importance, même quand il ne peut plus se tenir debout."

Paulo Coelho
Titre: Re : Paroles Zen
Posté par: Titi24 le 03 Mars 2013 à 19:04:36
admn : l'image n'est plus disponible

Vivre je peux vivre, ne pas me laisser à la dérive
Ne pas me laisser manipuler par toutes sortes de pensées
Regarder droit devant, vivre l'instant présent
Chasser la négativité pour pouvoir mieux avancer
Le reste me suivra puisque maintenant j'ouvre les bras
Titre: Re : Paroles Zen
Posté par: pablo le 17 Juin 2013 à 17:55:20
-''Si tu souffres; c'est par manque de sagesse.
-''Si tu ne souffres pas; c'est par manque de compassion.

d'un maître tibétain.
Titre: Re : Paroles Zen
Posté par: San_Do_kai le 22 Juin 2013 à 01:21:31
Zen, soyons zen

- Zazie, grand maître zazen contemporain.
Titre: Re : Paroles Zen
Posté par: Diouf le 10 Août 2014 à 02:49:25
Poetry Spots: Allen Ginsberg reads "In My Kitchen In New York..."
http://www.youtube.com/watch?v=H1R8sU4Brys#t=81 (http://www.youtube.com/watch?v=H1R8sU4Brys#t=81)

"Tai-Chi dans ma cuisine à New York''
par Allen Ginsberg

"Plier les genoux, déplacer le poids...
l'autoportrait bleu de Picasso
prolonge la porte du réfrigérateur

C'est le seul endroit de  l'appartement
assez grand pour pratiquer le  tai-chi

Redresser le pied droit et monter...je me demande
si j'aurais du ranger cette poubelle.

Lever les mains et les ramener aux
épaules ...les serviettes et le linge
sont suspendus à une corde dans le couloir.


Pousser vers le bas et saisir la queue du moineau...
ces boîtes de sacs papier d'épicerie
bloquent la porte fermée.

Tourner vers le nord...je devrais raccrocher toutes
ces casseroles qui sont sur la cuisinière.

Est-ce que je tiens le monde par le bon bout? 
...ce tableau Hopi sur le mur montre de la
pluie et des éclairs.


Tourner encore à droite...à travers la porte, mon Dieu !
mon  bureau est un fouillis de
photos et de lettres sans réponses.


Bras gauche sur mes hanches...Dieu merci,  au- dessus de l'évier
 Arthur Rimbaud me surveille.

Simple tour...le piano est dans la pièce, et
Steven et Maria vont finalement emménager dans leur appartement la semaine prochaine Ses pantalons sont toujours là et Julius dans son lit.


Ce geste est à l'opposé de "Saint François
en Extase" par Bellini . Mains
vers le bas pour moi...je ferais mieux de me concentrer sur ce que je fais,
poids dans le ventre, mouvement des hanches
...non, c'était le seul fouet,  ce tablier est
accroché sur le mur nord depuis 1 an
je ne m'en suis jamais servi à part pour m'essuyer les mains.


La grue étend son aile...ai-je payé la facture d'électricité?
jouer de la guitare...ai-je assez d'argent pour que le loyer soit payé pendant que je serais en Chine ?

Brosse genou...c'était du bon halva avec des graines  de sésame pilé,
dans le congélo depuis 1 semaine.

Retire et pousser..je devrais
obtenir un loft ou un salon immense
les spéculateurs fonciers ont racheté tous
les mètres carrés de Manhattan,
à commencer par les Indiens.


Croisez les mains ...je devrais écrire
une lettre au Times disant
que c'est contraire à l'éthique.


Reposer les mains, vers le bas, les genoux,
et droit...je me demande comment va
mon foie. OK pour ce soir je suppose
, j'ai arrêté de fumer la semaine dernière.
Je me demande s'ils vont sortir
 une bombe H? Probablement pas.


5 septembre 1984, Manhattan.

Titre: Re : Paroles Zen
Posté par: katchina le 10 Août 2014 à 10:44:47
Merci pour la vidéo et pour la traduction  !  :)

Le manque d'espace est souvent un prétexte, une mauvaise excuse pour ne pas pratiquer.
Titre: Re : Paroles Zen
Posté par: Diouf le 10 Août 2014 à 16:39:50
J'espère que tu dis pas ça pour  Ginsberg ! ...ou alors t'es folle...
Titre: Re : Paroles Zen
Posté par: Nemo492 le 10 Août 2014 à 21:44:31
Ahah Ginsberg essayant de se concentrer dans une pratique..
on s'y retrouve tellement bien !
Titre: Re : Paroles Zen
Posté par: Diouf le 10 Août 2014 à 22:49:58
Ah oui, c'est génial !
Titre: Re : Paroles Zen
Posté par: katchina le 10 Août 2014 à 23:26:29
J'espère que tu dis pas ça pour  Ginsberg ! ...ou alors t'es folle...

Mais non ! C'est tout le contraire ! J'admire ! Je dis ça pour pour moi et éventuellement pour les pratiquants débutants qui passeraient par là et qui ont du mal à réduire l'amplitude des mouvements pour s'adapter à un espace restreint.
Titre: Re : Paroles Zen
Posté par: Diouf le 11 Août 2014 à 17:50:13
Ah tu me rassures !
Titre: Re : Paroles Zen
Posté par: pablo le 08 Janvier 2015 à 17:04:08
Offrendes pour l'esprit Illuminé.
-----------------------------

Pour que je puisse soutenir cette précieuse actitude
je fais une offrende parfaite à ceux qui ont été ainsi
au sacré dharma, inmaculé, rare et suprème,
et aux bodhisatvas, océans de bonnes qualités

Toutes les fleurs et les fruits,
toutes sortes de médicines
tous les joyaux que le monde contient
et toutes ñes eaux rafraichissantes et pures

Ainsi que les montagnes pleines de joyaux,
les forêts et les lieux soñitaires et agréables,
les arbres adornés de fleurs
et ceux dont les branches gorjées de fruits s'inclinent;

Les fragances des Dieux et d'autres règnes,
les encens, les arbres qui comblent les désirs et ceux avec des joyaux,
les récoltes qui poussent sans qu'on les cultive
et toutes les choses dignes d'être ofertes;

Les lacs et les étangs décorés de lotus
et les plus beaux chants des oiseaux acuatiques,
et tout ce qui n'appartient à personne
dans tout l'espace infini jusqu'à ses confins;

Tout celà je le récrée dans mon esprit et  l'offre parfaitement
aux boudhas, suprèmes entre les êtres, et à leurs héritiés
sublimes destinataires dôtés de grande compassion,
pensez à moi avec amour et acceptez ces offrendes.

Puisque, carent de mérites, je suis très pauvre,
je n'ai d'autres richesses à offrir;
vous, protecteurs qui regardez pour le bien des autres
avec votre pouvoir, acceptez- les pour me bénéficier.

aux victorieux et leurs héritiés
je m¡offre maintenant et dans mes vies futures
Êtres suprèmes, acceptez- moi complètement
avec dévotion, je serai à votre service.

Si vous m'acceptez, pour le bénéfice des êtres,
je travaillerai sans crainte à l'existence,
je supérerai mes actes négatifs du passé
et jamais ne les répèterai..............................Shantideva.Merci
Titre: Re : Paroles Zen
Posté par: pablo le 27 Avril 2015 à 15:50:23
A mes parents
Qui; tant, mon aider
Qu'ils découvrent la paix suprème
A l'intérieur de soi

A tous les êtres
Que cesse leur confusion
Qu'ils grandissent en amour et compassion
Et; obtiennent leur pleinitude et leur liberté

-''Kathlen Mac Donald''
Titre: Re : Paroles Zen
Posté par: katchina le 30 Septembre 2015 à 23:46:22
Citation de: Nemo492 #11 le 26 juin 2012 à 19:09:09
A l'origine ce Fil était destiné uniquement à des enseignements profonds,
des épisodes de la vie des maîtres Zen, sous forme de petites scénettes réelles
qui amènent une réflexion, que l'on a parfois envie de transmettre.

Ce sujet a donc été déplacé dans Café Philo.

Devront figurer ici uniquement les citations et les références sourcées.

Vous pouvez poster vos paroles zen perso dans le fil Paroles zen des auditeurs (http://icietmaintenant.fr/SMF/index.php?topic=20237.0) dans la section Poèmes/Textes des Auditeurs

Les haïkus ont été transférés dans Dis... Parle moi haïku ! (http://icietmaintenant.fr/SMF/index.php?topic=1593.msg264978#msg264978)
Titre: Re : Paroles Zen
Posté par: Capitaine Renard le 16 Novembre 2015 à 03:52:53
 « Accordes-toi un moment de paix , et tu comprendras combien tes errances étaient folles ».

Tscen Tshiju
Titre: Re : Paroles Zen
Posté par: Capitaine Renard le 11 Juin 2017 à 12:21:17
 « Je ne perds jamais. Soit je gagne soit j'apprends » Nelson Mandela.