Médias / Campagnes... => Big Brother, Libertés individuelles… => Discussion démarrée par: Nemo492 le 21 février 2016 à 19:33:21

Titre: Grosse intox en Grande-Bretagne
Posté par: Nemo492 le 21 février 2016 à 19:33:21
Le 1er ministre anglais David Cameron est rentré chez lui en s'affirmant "gagnant"
de son bras de fer avec les autres responsables de l'UE à Bruxelles (lesquels semblent plutôt
avoir avalé des couleuvres par peur de voir la GB sortir - sans qu'elle y soit vraiment entrée).
Mais pourquoi ce serait si important pour lui ? Six de ses meilleurs amis et ministres se sont
déjà prononcé pour le Brexit.

De plus, le maire conservateur de Londres Boris Johnson (http://www.lefigaro.fr/international/2016/02/21/01003-20160221ARTFIG00168-boris-contre-david-duel-au-sommet-sur-le-brexit.php) vient sans attendre de lancer sa campagne d'opposition contre lui.
Il est candidat à la succession de Cameron, et considéré comme très influent. La campagne
du référendum pour/contre l'intégration à l'UE ne serait-elle qu'une affaire d'ambitions persos ?

Mais surtout, quel besoin de vouloir forcer un peuple à changer d'avis, pour rester en force dans "l'Europe" (comme sous-marin des Etats-Unis dans l'UE ?) si ce n'est pour des intérêts dissimulés ?
Les financiers de la City et autres poids lourds du buziness vont financer la campagne du "Non" (contre le "British exit"). Obama, par exemple, soutien Cameron. Ce qui en dit long de la stratégie des USA.

N'est-ce pas un signe que la manipulation de l'opinion est clairement en marche ? En disposant
même de l'argent des contribuables pour payer des quantités de spots TV en faveur du "Non",
donc d'une part de l'argent des millions de partisans du "Oui" (actuellement majoritaires).?

Ca me rappelle la manipulation du peuple français après le référendum de 2005.
"Approuvez-vous le projet de loi qui autorise la ratification du traité établissant une constitution
pour l'Europe ? », le « non » recueille 54,68 % des suffrages exprimés.
" - Source (https://fr.wikipedia.org/wiki/R%C3%A9f%C3%A9rendum_fran%C3%A7ais_sur_le_trait%C3%A9_%C3%A9tablissant_une_constitution_pour_l'Europe)
Résultat ? un référendum franchement contre, mais bientôt contourné par des moyens détournés,
en faveur de divers intérêts "supérieurs". Merci qui ?
Titre: Qui a peur du Brexit ?
Posté par: Nemo492 le 17 janvier 2019 à 12:56:29
Il me semble qu'on assiste en ce mois de janvier 2019 à une énorme intox envers les publics européens
avec cette sortie de la Grande-Bretagne de l'Union Européenne qu'on nous présente comme une crise majeure.

Rien de tel que d'entretenir un sentiment de panique généralisée, en prétendant qu'elle serait extrêmement coûteuse
pour tous les ménages dans chacun des 27 pays...

...alors que le but de cette amplification serait seulement de vacciner tous les autres candidats éventuels à une rupture
dans ce bloc géré par le rouleau compresseur de Bruxelles.

Titre: Qui a peur du Brexit ?
Posté par: Nemo492 le 17 janvier 2019 à 12:59:39
Pour mémoire : François de Rugy, député de Loire-Atlantique , coprésident du groupe écologiste de l'Assemblée
souhaite que "le Royaume-Uni quitte l'Union européenne." - Source BMF-TV / 21 fev. 2016

Les écrits restent... C'est juste un indicateur de parcours façon couleuvre politique.

Depuis, François Goullet de Rugy (https://fr.wikipedia.org/wiki/Fran%C3%A7ois_de_Rugy) est rentré dans les rangs du pouvoir en place, devenu ministre d'État, ministre de la Transition écologique et solidaire dans le gouvernement Philippe II, succédant à Nicolas Hulot le 4 septembre 2018.