Radio Ici & Maintenant! => Les Emissions de RIM => Discussion démarrée par: Nemo492 le 18 juin 2016 à 02:25:58

Titre: Brexit, etc..
Posté par: Nemo492 le 18 juin 2016 à 02:25:58
A part Cameron qui joue sa peau et le Maire de Londres qui veut prendre sa place
à part les prétendus journaux d'information qui se révèlent des torchons manipulateurs,
à part tous les épouvantails agités des deux côtés pour mener le peuple par la peur
comme un vulgaire troupeau..

on voit bien que le monde de la finance + Obama + Merkel luttent contre le Brexit.

Du coup le choix ne devrait faire aucun doute pour la classe moyenne et les pauvres.
Titre: Re : Brexit, etc..
Posté par: Argonot le 18 juin 2016 à 17:25:21
Le thème du Brexit inspire les dessinateurs humoristes.
(http://img15.hostingpics.net/pics/92902239b1.png) (http://www.hostingpics.net/viewer.php?id=92902239b1.png)

(http://img15.hostingpics.net/pics/81488665b2.jpg) (http://www.hostingpics.net/viewer.php?id=81488665b2.jpg)
Titre: Re : Brexit, etc..
Posté par: Paulo le 18 juin 2016 à 22:54:32
Mais encore :

(https://pbs.twimg.com/media/ClOmqCpWAAA4avF.jpg)
Titre: Re : Brexit, etc..
Posté par: Zorn le 27 juin 2016 à 15:09:55
Une analyse très complète du profil des votants du Brexit (en anglais):

Traduction et résumé du début:
- Une écrasante majorité des plus de 45 ans ont voté pour la sortie de l'UE, alors que c'est l'inverse pour les moins de 45 ans.
- Les personnes avec un diplôme et des revenus élevés voulaient rester, les moins diplômés et les chômeurs non.
- Les Blancs ont voté en majorité pour quitter l'UE, alors qu'une grande majorité des Asians ( = politiquement correct pour Pakistanais et Arabes au Royaume-Uni - NdT), ainsi que les trois quarts des Noirs ont voté pour rester. 60% des chrétiens ont voté pour quitter l'UE, alors que 70% des musulmans ont voté pour rester.

Suite: http://lordashcroftpolls.com/2016/06/how-the-united-kingdom-voted-and-why/

Où l'on constate donc des fractures importantes dans la société britannique...
Titre: Re : Brexit, etc..
Posté par: Zorn le 27 juin 2016 à 18:49:08
Comme d'habitude, nos grands media font bien leur travail: ils ne font aucune recherche et ne vérifient pas leurs sources

Citer
Le succès de la pétition anti-Brexit est dû à une manipulation massive par 4chan

 Ce week-end, une pétition en ligne déposée sur le site du gouvernement anglais a fait le tour du net et des grands médias. Elle demandait l’instauration d’un deuxième referendum en cas de participation trop faible au premier, celui qui a demandé aux Britanniques si le Royaume-Uni devait ou non rester dans l’Union Européenne.

La pétition à l’origine mise en place par un pro-Brexit a explosé les compteurs après l’annonce des résultats pour atteindre ce dimanche les 3 millions de signatures (seules 10 000 suffisent pour obtenir une réponse officielle des pouvoirs publiques). Il s’agit encore maintenant de la pétition avec le plus de signataires sur le site du gouvernement.

Sauf que tout ça ne tient pas comme le révèle le site Heat Street qui reproche à la BBC d’avoir relayé l’information sans la vérifier. La plupart des signataires de cette pétition trop populaire pour être honnête sont en réalité des bots mis en place par des utilisateurs de 4chan qui moquent l’absence quasi totale de vérification de l’origine des signatures.

Déplorant le manque de rigueur journalistique de la chaîne publique anglaise qui aurait pu découvrir le pot aux roses d’une simple recherche sur 4chan, le site publie des extraits de messages sur lesquels les « anons » s’amusent de la provenance supposée des signataires.

    « Presque cinquante mille signatures provenant du Vatican. »

    « Ils vont regarder les IP et se demander comment diable les gens de Corée du Nord et du Vatican sont en train de voter. »

    « Combien de temps avant qu’ils ne rejettent la faute sur les hackers de Poutine ? »

Heat Street s’agace de voir la BBC ne pas changer son positionnement concernant cette pétition, d’autres grands médias ont quant à eux timidement revu leur copie en parlant d’une pétition qui « pourrait être manipulée ».

Suite et source:
http://www.journaldugeek.com/2016/06/27/petition-anti-brexit-hoax-4chan/
Titre: Re : Brexit, etc..
Posté par: Zorn le 27 juin 2016 à 21:21:22
L'homme qui aimerait être président en plein aveu: "Au Parlement Européen, ça se décide entre députés allemands de droite et de gauche !"
A part ça, il est bien sûr incompréhensible que les peuples d'autres nations ne soient pas, hum, satisfaits (euphémisme)...

vidéo invalide
Titre: Re : Brexit, etc..
Posté par: DecemberTen le 28 juin 2016 à 10:01:15
Comme d'habitude, nos grands media font bien leur travail: ils ne font aucune recherche et ne vérifient pas leurs sources

Ben moi justement, j'ai vérifié, et lorsqu'on fait ça attentivement, sérieusement et qu'on observe le fichier .json (https://petition.parliament.uk/petitions/131215.json), autrement dit, le log officiel des votants qui concernant cette pétition et la localisation de ceux-ci, on lit très clairement:

{"name":"United Kingdom","code":"GB","signature_count":3752230}

Ah..., tout de même 3.752.230 votants pour le seul Royaume-Uni...
Pèsent pas très lourd les quelques adresses du Vatican et les autres, hein... ::)

On comprend que la BBC n'ait pas de raison valable pour changer son positionnement concernant cette pétition.

D'autant que le gouvernement concerné par cette pétition, est lui tout à fait à même de lire les chiffres significatifs du Royaume Uni et ne tiendra compte que de ceux-ci, ils ne sont pas totalement idiots.

Encore un scoop qui fait "pchhhht...."

Titre: Re : Brexit, etc..
Posté par: Zorn le 28 juin 2016 à 16:53:09
Un peu de recul...
De Mitterrand lors des premières élections européennes de 1979, à Hollande et Martin Schulz lors de ces élections 2014, en passant par Delors et sa charte sociale de 1989, retour rapide sur 35 ans de promesses d'Europe sociale par les ténors du PS. Le même montage serait malheureusement possible sur l'Europe de l'emploi ou l'Europe démocratique.

L'Europe est un enfumage depuis le départ qui fonctionne grâce aux mensonges de ses acteurs, et à l'amnésie des peuples.

https://www.youtube.com/watch?v=qzV52nNCvB0

@DecemberTen: Intéressant... Il me semblait que la proportion était significativement plus importante. Je vais creuser ça!
Titre: Re : Brexit, etc..
Posté par: Zorn le 28 juin 2016 à 16:58:38
10 raisons de sortir de l'Europe, par Etienne Chouard, qui démontre les points suivants (ie que globalement, l'UE est un organe totalitaire et fasciste.):

1. L'Union Européenne encourage le chômage de masse
2. La création monétaire est abandonnée aux banques
3. Liberté totale des mouvements des capitaux
4. Soumission totale à l'OTAN
5. Accumulation des pouvoirs exécutif et législatif
6. Les exécutifs contrôlent la carrière des juges européens
7. Les citoyens n'ont aucun moyen de résister
8. Le pouvoir législatif est contrôlé par des organes non élus
9. Les citoyens sont tenus à l'écart du processus constituant
10. Les tenants du pouvoir s'écrivent les règles pour eux-mêmes




https://www.youtube.com/watch?v=fEwCJEbJ9Pc
Titre: Re : Brexit, etc..
Posté par: justebienlibre le 28 juin 2016 à 17:09:35
une information sur ce site qui dit qu'en fait en résumant au maxi qu'il ne va pas durer longtemps et que c'est le moment et le choix de certains de jouer en bourse , en effet d' un côté ça fait peur et de l'autre en s'en met plein les poches mais toujours du même côté hein!: http://indy100.independent.co.uk/article/people-are-really-really-hoping-this-theory-about-david-cameron-and-brexit-is-true--bJhqBql0VZ
Titre: Re : Brexit, etc..
Posté par: Paulo le 28 juin 2016 à 20:10:18
10 raisons de sortir de l'Europe, par Etienne Chouard, qui démontre les points suivants ...

J'y ajouterai trois points suivants :

11 - Dévoiement de la circulation des biens et des personnes, pour faire du dumping social totalement débridé par la mise en concurrence déloyale des citoyens européens entre eux.

12 - Incapacité totale à contrôler les frontières, hypocritement appelé "générosité".

13 - Passoire totale pour le terrorisme international et leurs "chevaux de Troie".
Titre: Re : Brexit, etc..
Posté par: Zorn le 28 juin 2016 à 22:22:08
Tout à fait, ainsi qu'en vrac: l'imposition de désastres écologiques, le soutien unilatéral à une agriculture destructrice, la responsabilité du Tafta, l'obligation de la culture d'OGM, le soutien aux pesticides destructeurs, l'obligation de disparition de toute zone blanche (sans onde), l'impossibilité pour le peuple de peser sur son destin,etc etc.

Toujours dans le contrecoup du Brexit, et les forces qui sont en train de se mobiliser pour qu'il ne soit pas effectif:

"La jeune génération au Royaume-Uni a été sacrifiée, tout ça à cause d'une déformation des faits et des conséquences. D'une façon ou d'une autre, ce résultat doit être annulé."
Peter ‪Sutherland‬

Un représentant du peuple, tout à fait neutre, dont le CV est le suivant:
commissaire européen à la concurrence (1989-1993)
directeur général de l’‪OMC‬ (1993-1995)
président de ‪‎GoldmanSachs‬ International (1995-2015)
président du pétrolier BP (1997-2009)
ancien directeur de Royal ‪Bank‬ of Scotland
ancien administrateur du Groupe ‪Bilderberg‬
et ancien Président Europe de la Commission Trilatérale
Titre: Re : Brexit, etc..
Posté par: Zorn le 29 juin 2016 à 12:39:30
Le mépris de la caste, et désir d'annulation de la volonté populaire: suite
Citer
Alain Minc : le Brexit, "c'est la victoire des gens peu formés sur les gens éduqués"
L'essayiste a visiblement un peu de mal à digérer le résultat du référendum britannique. Pour Alain Minc en effet, le Brexit "est la victoire de 'Downton Abbey' sur les bobos, les créateurs d'entreprises et surtout les jeunes".

Alain Minc n'est pas content. Les électeurs britanniques ont voté à 51,9% pour sortir de l'Union européenne, le 23 juin. Et cela agace l'essayiste, qui a un peu de mal à accepter le résultat de ce référendum à la participation pourtant importante (plus de 72%). Alors, dans un entretien au Figaro ce mercredi 29 juin, Alain Minc, loin de vouloir satisfaire ce qu'il semble considérer comme un caprice inconséquent du peuple britannique, appelle à freiner des quatre fers la procédure de Brexit. Pour lui, "il y a de bonnes raisons de penser que les Britanniques sont en train de se rendre compte des conséquences peu avantageuses de leur sortie de l'Union. Nous devrions les aider à ne pas en sortir au lieu d'accélérer leur départ." Autrement dit, aller à rebours du choix exprimé dans les urnes la semaine dernière.

Quelques lignes plus loin, Alain Minc livre son indispensable analyse du scrutin, en employant cette audacieuse image :

    "Ce vote pour le Brexit, c'est la victoire de 'Downton Abbey' sur les bobos, les créateurs d'entreprises et surtout les jeunes. Mais les aristocrates et la classe ouvrière n'avaient pas vu la conséquence du Brexit, c'est-à-dire l'éclatement possible du Royaume-Uni."

Pour rappel, Downton Abbey, c'est cette célèbre série britannique qui retrace la vie d'une famille aristocrate… au début du XXe siècle. La victoire du Brexit serait donc celle d'un Royaume-Uni arriéré et poussiéreux sur sa frange dynamique et ouverte à la modernité, condamnée à subir le choix de ceux qui n'en savent pas assez pour pouvoir prendre les bonnes décisions. C'est du moins ce qu'Alain Minc laisse entendre dans une nouvelle saillie :

    "Ce référendum n'est pas la victoire des peuples sur les élites, mais des gens peu formés sur les gens éduqués".

Ah, ce satané peuple de "gens peu formés" qui osent se rendre aux urnes lorsqu'on leur demande leur avis…

Source et suite: http://www.marianne.net/alain-minc-brexit-c-est-victoire-gens-peu-formes-les-gens-eduques-100244028.html
Titre: Re : Brexit, etc..
Posté par: katchina le 29 juin 2016 à 12:57:00
Il ne faut rien généraliser, il faut en prendre et en laisser, mais cela expliquerait en partie pourquoi certains qui ont choisi la sortie demandent une session de rattrapage, parce qu'ils n'avaient pas bien compris, parce qu'ils ont cru les sondages qui leur étaient défavorables  et ont été assez crédules pour prendre pour argent content (humour ortho) les bobards de campagne.  ::)
Titre: Re : Brexit, etc..
Posté par: Zorn le 29 juin 2016 à 14:24:04
Quels bobards ? Qu'est-ce qu'ils n'ont pas compris on se le demande: la possibilité de dire non aux néonicotinoïdes et au glyphosate, de dire non au Tafta, de contrôler leurs frontières? Parce que tout ça est une réalité.
Titre: Re : Brexit, etc..
Posté par: Zorn le 29 juin 2016 à 15:57:43
Pour faire écho à l'auditrice qui appelle de ses voeux une Europe plus sociale et démocratique: voir mon message le: 28 Juin 2016 à 16:53:09 dans ce sujet...
Titre: Re : Brexit, etc..
Posté par: Zorn le 29 juin 2016 à 17:36:21
Le discours au Parlement Européen de Nigel Farage, président du UKIP, après le referendum britannique (sous-titres disponibles, à activer).

https://www.youtube.com/watch?v=z8ZynJAXrsA
Titre: Re : Brexit, etc..
Posté par: katchina le 29 juin 2016 à 18:45:26
Quels bobards ? Qu'est-ce qu'ils n'ont pas compris on se le demande: la possibilité de dire non aux néonicotinoïdes et au glyphosate, de dire non au Tafta, de contrôler leurs frontières? Parce que tout ça est une réalité.

Ceux qui regrettent ? Les personnes âgées qui doivent continuer à travailler faute de retraite et de couverture sociale correcte et qui auraient approuvé une Europe plus sociale. Pour ceux-là, le Tafta, les néonicotinoïdes et le glyphosate, ce n'est sans doute pas une priorité.

Ce bobard là je suppose, bobard qui pour certain, était la seule raison pour laquelle ils avaient choisi la sortie :

Moment gênant ce vendredi matin sur la télévision britannique. Nigel Farage, le leader de l’UKIP, un parti d’extrême droite britannique qui avait fait campagne pour le Brexit, était invité à commenter les résultats du référendum sur le maintien du Royaume-Uni au sein de l’Union européenne.

« 350 millions de livres envoyés chaque semaine à l’Europe »
Tout au long de la campagne, les nationalistes avaient martelé un argument de masse. Ils estimaient que le Royaume-Uni « envoyait » chaque semaine plus de 350 millions de livres sterling (environ 434 millions d’euros) à l’Union européenne. En cas de Brexit, l’idée de l’UKIP était de rediriger cette somme vers le National Health Service (NHS), la sécurité sociale britannique.


source (http://www.lesoir.be/1249197/article/actualite/union-europeenne/2016-06-24/brexit-mensonge-nigel-farage)

D'ailleurs, je ne sais pas pour les anglais (et c'est du cas par cas) mais si tu demandes au bar tabac du coin ou à tes voisins de palier, je ne suis pas certaine qu'ils sachent ce que sont le Tafta, les néomachin et le gyphotruc.

Quant au contrôle des frontières...

Les réunions s'enchaînent au Royaume-Uni comme en Europe, quatre jours après le référendum sur le Brexit. Tout le week-end, les dirigeants européens se sont rencontrés ou appelés et les entretiens se poursuivent ce 27 juin à Berlin avant le sommet européen de mardi. Autre conséquence de cette décision britannique, le contrôle des frontières entre la France et le Royaume-Uni. Ce contrôle est encadré par l'accord du Touquet de 2003 qui prévoit que la France se charge d'empêcher les migrants de traverser la Manche. Mais nombreux sont ceux qui souhaitent désormais remettre en cause cet accord. A Calais où affluent la plupart des migrants tentés de rejoindre le Royaume-Uni, quelle est la position des habitants ?

On sent une pointe d’amertume à l’égard du Royaume-Uni, notamment à cause de la frontière britannique qui est fixée ici à Calais depuis 2003 et les accords du Touquet. Cela veut dire que les contrôles policiers, douaniers, se font ici au port ou à l’entrée du tunnel sous la Manche, et que les migrants qui sont interceptés en Angleterre sont renvoyés vers le pays de départ, en l’occurrence la France.

C’est pour cette raison que l’on parle de Calais comme d’un goulot d’étranglement, les exilés qui souhaitent se rendre en Angleterre sont véritablement coincés ici.
Chez la majorité des Calaisiens rencontrés par RFI, la même idée revient en boucle : les Britanniques ont voulu sortir de l’UE, et bien qu’ils partent et qu’ils emportent leur frontière avec eux. Autrement dit, ils espèrent une renégociation des accords du Touquet. Le Brexit ne le prévoit pas, car c’est un accord franco-britannique et non européen mais certains responsables politiques français l’ont déjà réclamé. C’est le cas de la maire Les républicains de Calais, et du président de région Xavier Bertrand.


source (http://www.rfi.fr/france/20160627-brexit-quid-controle-frontieres-jungle-france-royaume-uni-calais-migrants)

Qui sera le dindon de la farce ? .....

Wait and see. (Je fais ma JBL)  ;D
Titre: Re : Brexit, etc..
Posté par: Paulo le 29 juin 2016 à 23:32:50
Chroniques de Bruno Donet sur France Inter

Le prosylétisme journalistique, plutôt édifiant

https://youtu.be/_KyiRYWPxLE
Titre: Re : Brexit, etc..
Posté par: nagel le 30 juin 2016 à 11:12:43
En tout cas d'après Juncker le Brexit inquiéterait même nos amis extraterrestres :
https://www.youtube.com/watch?v=J44uxw7Ml1I (https://www.youtube.com/watch?v=J44uxw7Ml1I)

Il s'agit bien évidemment d'un lapsus ;)
Titre: Re : Brexit, etc..
Posté par: katchina le 30 juin 2016 à 23:54:30
Un petit condensé des coups au poker menteur, toutes tendances confondues


Une semaine après le Brexit, petits mensonges et gros revirements

Qu’elles aient fait campagne en faveur du Brexit ou du maintien dans l’UE, les principales personnalités politiques britanniques n’ont pas tardé à adapter leurs arguments à la nouvelle situation du pays, quitte à se contredire.

Tour d’horizon une semaine après le référendum.


► Les atermoiements de David Cameron
► George Osborne, chancelier de l’échiquier, ne joue plus les Cassandre
► Le revirement spectaculaire de Boris Johnson
► Les approximations du leader de UKIP Nigel Farage
► La mauvaise foi de l’ancien ministre Iain Duncan Smith
► Le rétropédalage de l’eurodéputé Daniel Hannan

détails et source (http://www.la-croix.com/Monde/Europe/Une-semaine-apres-le-Brexit-petits-mensonges-et-gros-revirements-2016-06-30-1200772529)
Titre: Re : Brexit, etc..
Posté par: Nemo492 le 30 juin 2016 à 23:57:44
Rassure-nous quand même : ces couleuvres sont-elles toujours grassement nourries ?
Titre: Re : Brexit, etc..
Posté par: katchina le 01 juillet 2016 à 00:10:26
Et tant qu'ils ne seront pas sortis (si ils sortent un jour, et dans combien d'années) - Sa Majesté continue-t-elle à toucher ses 500.000€ de subvention agricole ?

source (http://www.ladepeche.fr/article/2009/04/30/600229-reine-angleterre-recu-500-000-euros-subventions-agricoles-2008.html)
Titre: Re : Brexit, etc..
Posté par: Argonot le 01 juillet 2016 à 14:35:08
M.Juncker ne parle pas seulement des " dirigeants d'autres planètes " , mais aussi ( et à 2 reprises dans cette vidéo : à 0:03 et 0:23 ) de " ceux qui nous observent de loin " . Qui peuvent être ces observateurs qu'il ne veut pas nommer ?

Ce n'est pas qu'ils ne veut pas les nommer, il ne va pas te faire la liste de tous ceux qui ne sont pas dans l'UE.
De peur de vexer ceux qu'il aurait oublié  ;D

( Katchina tu t'es trompée en éditant mon message , car tu m'attribues un texte que je n'ai pas écrit , et mon texte se retrouve dans la citation de Nagel...)
Titre: Re : Brexit, etc..
Posté par: katchina le 01 juillet 2016 à 18:00:06
Qu'est-ce que c'est que ce mystère ?! J'ai trouvé - au lieu de "citer" j'ai clické sur "modifier" (un post d'Argonot) à 15:05.

Ce qui fait que si dans le début de ton post, tu citais celui de Nagel, et que je n'ai conservé que la fin de la quote, cela a donné ce résultat étrange.

Pour rétablir, il faut lire :

Nagel a dit :
En tout cas d'après Juncker le Brexit inquiéterait même nos amis extraterrestres
....

Argonot a dit :
M.Juncker ne parle pas seulement des " dirigeants d'autres planètes " , mais aussi ( et à 2 reprises dans cette vidéo : à 0:03 et 0:23 ) de " ceux qui nous observent de loin " . Qui peuvent être ces observateurs qu'il ne veut pas nommer ?
katchina a dit :
Ce n'est pas qu'ils ne veut pas les nommer, il ne va pas te faire la liste de tous ceux qui ne sont pas dans l'UE.
De peur de vexer ceux qu'il aurait oublié  ;D


Ouf ! ... Désolée  :-[
Titre: Re : Brexit, etc..
Posté par: pyr-666 le 02 juillet 2016 à 16:58:21
Hello ...

Brexit <> Bourse de Paris ??

Je n'ai pas vu cette question abordée quelque part dans le Forum ,( ?? ) , mais pour information la bourse de Paris de Paris n'est plus à Paris depuis un certain temps  :)
Le Palais Brongniart n'est plus qu'une  coquille vide , bien que cela soit resté assez confidentiel , tout a été déménagé quelque part du côté de Londres dans un immense Data-Center mieux gardé qu'une installation nucléaire  ... Elise Lucet en parle dans son Cash Investigation sur la finance mais interdiction absolue de se balader près du Mâchin !

( Vers la 18 ème minute du documentaire )

https://www.youtube.com/watch?v=5NJCPZmb_RI

Le but principal de tout cela est de se rapprocher le plus possible de la finance de Londres . Avec les délires du Trading à Haute fréquence l'information a beau circuler à la vitesse de la lumière , ce n'est pas encore assez rapide pour ces banquiers fous , il faut raccourcir au maximum les câbles  pour gagner encore quelques poüiemmes de millisecondes ...

Si c'était faisable le rêve serait de pouvoir concentrer tout le Data-Center sur une tête d'épingle ...

Dur ... Dur ... Si il faut tout réinstaller à Paris ...

 8) 8)
Titre: Re : Brexit, etc..
Posté par: Nemo492 le 02 juillet 2016 à 19:18:56
Dur ... Dur ... Si il faut tout réinstaller à Paris ...

OK, mais proche de quelle salle de machines ? Les câbles sous la Manche
leur feront perdre de précieuses nano-secondes sur leurs rivaux de la City.

C'est un spectacle amusant, le cauchemar de la finance folle.
Titre: Re : Brexit, etc..
Posté par: Paulo le 02 juillet 2016 à 20:08:32
Anarchistes et bobos qui défilent et chouinent à propos du BREXIT,
état des lieux de toutes leurs contradictions jusqu'au ridicule.

https://youtu.be/nfRK9e7PwQk
Titre: Re : Brexit, etc..
Posté par: katchina le 02 juillet 2016 à 20:16:47
Mouai, c'est comme ici avec la loi-travail ! Entre ceux qui chouinent parce qu'elle n'est pas assez libérale et ceux qui pleurnichent parce qu'elle l'est trop. Comme quoi le "peuple" (terme que je continue à trouver dégradant parce que galvaudé) n'est pas monolithique.

Je rejoins Nemo, globalement, le spectacle est assez amusant.
Titre: Re : Brexit, etc..
Posté par: Zorn le 06 juillet 2016 à 14:13:57
Communiqué de Nigel Farage :

Je sais que les journalistes français et ceux de Belgique francophone me sont largement hostiles. Je sais que beaucoup parlent de moi comme d’un populiste ou d’un leader d’extrême droite. Au-delà des caricatures, je ne m’attendais pas à ce que certains de ces médias aillent jusqu’à désinformer leurs lecteurs afin de nuire à ma personne, à mes idées et à mon pays.

J’ai découvert, avec stupeur, que les sites d’information français Libération, L’Obs, Europe 1, BFM TV, Les Échos ainsi que les médias belges RTBF, La Libre et Le Soir ont publié, sur ma personne, une information tronquée et malveillante.

En effet, ces médias ont affirmé ou laissé entendre que j’avais fait campagne sur une fausse promesse, celle de réorienter les 350 millions de livres que le Royaume-Uni fournit par semaine à l’Union Européenne vers le National Health Service. Je n’ai jamais fait cette promesse.
[...]


Source et suite: https://www.medias-presse.info/nigel-farage-aux-medias-francais-vos-informations-sont-fausses-et-diffamatoires/57549
Titre: Re : Brexit, etc..
Posté par: katchina le 06 juillet 2016 à 15:03:41
Quels bobards ? Qu'est-ce qu'ils n'ont pas compris on se le demande...

Communiqué de Nigel Farage

En effet, ces médias ont affirmé ou laissé entendre que j’avais fait campagne sur une fausse promesse, celle de réorienter les 350 millions de livres que le Royaume-Uni fournit par semaine à l’Union Européenne vers le National Health Service. Je n’ai jamais fait cette promesse.
[...]

Décidément, ce pauvre "peuple" comme tu dis, ne comprendrait vraiment rien à rien ? Ou alors au poker menteur les joueurs prennent vraiment les gens pour des...  :P
Titre: Re : Brexit, etc..
Posté par: DecemberTen le 04 novembre 2016 à 09:09:38
Brexit: le gouvernement britannique devra obtenir l'accord du Parlement pour sortir de l'UE

La Haute Cour de justice de Londres a tranché ce jeudi:
le Parlement britannique devra être consulté, et donner son accord, avant que le gouvernement ne puisse déclencher la procédure de sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne.

La Haute Cour a autorisé le gouvernement à faire appel de sa décision devant la Cour suprême, plus haute juridiction de Grande-Bretagne.
Un avocat du gouvernement a précisé que la Cour suprême examinerait ce recours entre le 5 et le 8 décembre.

Theresa May avait estimé ne pas avoir besoin de l'avis du parlement pour déclencher l'article 50 du Traité de Lisbonne marquant la sortie de l'UE.
Elle avait argué des "prérogatives historiques" du gouvernement et de la volonté populaire exprimée lors du référendum du 23 juin, où 52% des votants se sont prononcés pour un Brexit. "La Cour n'accepte pas l'argument avancé par le gouvernement", a dit John Thomas, président de la Haute Cour. "La Cour accepte l'argument principal des requérants", ont ajouté les juges, dont la décision pourrait être lourde de conséquences sur la poursuite du processus de sortie des Britanniques de l'Union européenne.
...


Suite et source
(https://www.rtbf.be/info/dossier/brexit-or-not-brexit/detail_brexit-le-gouvernement-britannique-devra-obtenir-l-accord-du-parlement?id=9446402)
Titre: Re : Brexit, etc..
Posté par: DecemberTen le 23 novembre 2016 à 16:26:00
Le parti britannique a utilisé des fonds européens pendant sa campagne du Brexit — il doit rembourser 421.000 € à l'Union européenne

Ukip, le parti britannique anti-Union européenne, vient de se faire épingler par le Parlement européen.

Le Parlement a annoncé lundi 21 novembre dans un communiqué qu'il demandait au parti européen l'Alliance pour la Démocratie directe en Europe (ADDE), dominé par le parti Ukip, de rembourser des "fonds dépensés à tort" venant de l'Union européenne.

L'ADDE aurait "enfreint les règles de financement des partis européens" en dépensant certains fonds européens en amont du référendum sur le Brexit, qui a vu les Britanniques voter pour la sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne.
...

Suite et source (http://www.businessinsider.fr/le-parti-britannique-ukip-a-utilise-des-fonds-europeens-pendant-sa-campagne-du-brexit-il-doit-rembourser-421-000-e-a-lunion-europeenne/)
Titre: Re : Brexit, etc..
Posté par: neptune75 le 18 décembre 2016 à 03:00:24
La baisse de la livre sterling depuis Juin 2016(moins 14% par rapport au dollar et moins 8% par rapport à l'euro) a tendance à diminuer le pouvoir d'achat des britanniques dont l'économie repose sur l'immobilier, l'exportation de services à haute valeur ajoutée(mais tarifés en Livre) et quelques restes industriels(armement, pharmacie,automobile:usines nissan notamment)

http://www.lesechos.fr/monde/europe/0211591338511-la-chute-de-la-livre-commence-a-peser-sur-le-pouvoir-dachat-des-britanniques-2050204.php

http://www.la-croix.com/Economie/Monde/Redresser-industrie-britannique-immense-defi-Theresa-May-2016-08-03-1200779948