La Vague d'Ovnis - Ovnis-USA => Portraits Anglo-US & Projet Camelot => Discussion démarrée par: Nemo492 le 26 janvier 2008 à 23:01:14

Titre: Gordon Novel
Posté par: Nemo492 le 26 janvier 2008 à 23:01:14
Le tandem du Projet Camelot a mis en ligne le 23 janvier 2007 cette interview attendue de Gordon Novel : http://projectcamelotportal.com/ (http://projectcamelotportal.com/)

    La video peut être visionnée sur le site du Jerry Pippin Show :
    http://www.jerrypippin.com/UFO_Files_gordon_novel.htm (http://www.jerrypippin.com/UFO_Files_gordon_novel.htm)

    Bill Ryan ajoute le lendemain : "Si vous n'avez pu accéder au site du Projet Camelot, et à sa page des interviews, c'est parce que nous avons été victimes d'une attaque extrêmement virulente qui provient, selon ce qui nous a été rapporté, du Département de la Défense."

    Dans cette première interview depuis une dizaine d'années, accordée en décembre 2006, Gordon Novel évoque particulièrement : 
    - la guerre du Vietnam et le Triangle d'or,
    - le siège de la ferme de Waco,
    - l'assassinat de J.F. Kennedy,
    - Saddam Hussein et l'assassinat de ses avocats,
    - Le groupe Majestic et la CIA
    - les OVNI(s) et la 'Révolution Extraterrestre',
    - le voyage temporel et les paradoxes qui en découlent,
    - le Projet RAM (son plan révolutionaire pour reproduire un système de propulsion à antigravité, et le concept de 'whiteworld', une source d'énergie libre susceptible de tranformer radicalement l'économie).
    - sa trilogie, KINGDOMS COME, qu'il cherche à faire produire à Hollywood.

    Gordon Novel avait été identifié par certains, dont le procureur Jim Garrison, comme "l'homme au parapluie" (supposé donner le signal des coups de feu), qui se trouvait sur le bas-côté lors de l'assassinat de JF Kennedy, à Dallas en 1963. Cette interview est une occasion pour le témoin de réfuter cette accusation, comme de nier toute appartenance à la CIA; il se présente seulement comme un collaborateur occasionnel de ces "patriotes intègres", qui l'ont protégé lorsque les hommes du Majestic ont voulu attenter à sa vie. "La CIA est composée d'hommes de grande valeur, et c'est probablement la seule agence qui survivra aux profondes transformations qui vont survenir."

    Pratiquement, Novel s'attribue la pose des micros et du système d'enregistrement dans le bureau ovale de la Maison Blanche, mais il regrette que le dispositif ait été retourné ensuite contre le Président Nixon. Il reconnait avoir été en première ligne devant la ferme de Waco, et avoir participé au montage d'une opération uniquement "destinée à faciliter l'établissement d'un état policier".

    "La guerre du Vietnam, en faisant 55.000 victimes américaines et tuant 2 millions de vietnamiens, avait pour but de contrôler le Triangle d'Or; le marché de l'héroïne devant servir à financer les projets de rétro-conception sur l'Aire 51, dont les coûts se chiffraient en dizaines de milliards de dollars... - Ils ont rejoué la même partie avec l'Afghanistan, et en Colombie avec la cocaïne... L'opération du Watergate a été montée pour distraire le Sénat américain qui s'apprêtait à lancer des investigations - qui auraient été dévastatrices - sur la guerre du Vitenam... - Le Majestic est maintenant totalement indépendant du gouvernement américain; avec le concours d'autres agences (comme le FBI ?), il contrôle les réseaux de la drogue".

    Gordon Novel affirme avoir participé, il y a 17 ou 18 ans, à des expériences de rétro-conception à partir de matériels que les aliens avaient donnés aux américains ou disséminés à Roswell et ailleurs. Au lieu de les nommer ARV, il préfère le terme de RAM (Replication Alien Machines). Il ajoute : "Les Ovni(s) sont ce qu'on pourrait appeller des machines temporelles volantes (flying time ships), capables de naviguer dans les deux sens. Lorsqu'on recourt à l'antigravité, on manipule aussi la composante temporelle : l'énergie ne provient pas d'un quelconque Point zéro, l'énergie et le temps sont une même chose." Plus loin : "Bill Hamilton fait partie de mon équipe scientifique, il est l'auteur d'un ouvrage sur le voyage temporel."

    Il annonce un monde où les gens n'auront plus à travailler, d'ici une dizaine d'années, du fait que l'énergie sera abondante et gratuite, sans recourrir au pétrole ni au nucléaire, "Ce qui aura également pour conséquence de priver le système bancaire de 80% de ses tractations". Par ailleurs : "C'est ainsi que nous contrôlerons le réchauffement planétaire, et pourrons réduire la pollution mondiale".

    Ce qu'il nomme la 'Révolution Extraterrestre' consiste à en finir avec toutes formes d'autorités gouvernementales : "Si l'on connait le futur, on n'a plus besoin que de gens qui décident à notre place - Le Patriot Act instaure un système fasciste".... - "Les néo-conservateurs devraient être traduits en justice pour crimes de guerre (35.000 enfants ont été massacrés en Irak)... - Il nous apparaît que les sociétés futures seront régies par les femmes."

    "Je pense que nous ne recherchons pas Ben Laden, mais plutôt que les Etats-Unis ont une conclut une sorte d'arrangement avec lui. En ce qui concerne le 11 septembre, je suis partisan des idées avancées par mon ami et collaborateur Jim Marrs : des moyens de démolition avaient été mis en place dans les Tours".

    "Toutes les religions s'accordent à dire que Dieu écrit le script : il connait le passé, le présent et le futur. Si nous sommes amenés à connaître le futur, nous n'avons plus qu'à vivre ce qui est écrit."

    "Nous (le groupe des 'Knights Temporals'), construisons actuellement des propulseurs qui pourront nous emmener aux confins du système solaire. J'apprécie également les travaux de Dan Burisch; une collaboration pourraient être envisagée..." - "J'ai coutume de dire que c'est consternant d'avoir en permanence affaire à des gens qui ont un QI de 100 quand on a un QI de 200..."

    On apprend également que Gordon Novel a été approché par le français Eric Julien, émigré aux Etats-Unis...(*) Il sourit : "Ce type ne fait pas partie de notre équipe, mais nous avons des entretiens; c'est peut être le Copernic du XXIème siècle, mais à ce stade il ne nous a rien appris que nous ne sachions déjà."

    Vers la fin de l'entretien, Gordon Novel évoque brièvement Harold Puthoff comme le principal responsable scientique de l'équipe, lequel a maintenu des liens avec les Remote Viewers qui collaboraient à l'époque du SRI et dans le cadre des opérations conduites par les militaires. C'est ce qui leur permettrait de savoir que leurs expérimentations sont dans la bonne voie.

    Cette équipe, qui compterait bon nombre d'anciens agents de la CIA, de la DIA, et du Département de la Défense, serait en négociations avec le Gouverneur de la Louisiane pour bâtir un SpacePort, où base de lancement de leurs engins spatiaux, construits selon la technologie initialement rassemblée par le groupe Majestic. Novel se risque à estimer qu'un transports de passagers entre le sud des Etats-Unis et le Japon pourrait durer une vingtaine de minutes. La production en série des vaisseaux est programmée pour la fin de cette décennie.

    En attendant, Gordon Novel et ses partenaires se sont tournés vers Hollywood pour produire un film à gros budget par lequel, sous forme attractive, ils entendent exposer l'ensemble de leur démarche, et particulièrement les stratégies de ce qu'il appelle maintenant "le Gang Majestic". Mais si le début du tournage est prévu dans le courant de l'année prochaine, il ne parle pas comme un homme qui aurait eu concrètement une vision du futur, au point de nous annoncer tranquillement la date de sortie en salles...

    (*) Le Dr Jack Sarfatti, qui a visionné l'interview, a cru bon d'apporter ce commentaire : "Je n'approuve pas tout ce que Gordon raconte, mais je suis D'ACCORD sur BEAUCOUP de points. Je ne pense pas que Eric Julien soit Copernic. Je pencherai plutôt pour le Professeur Irwin Corey." (Le Prof. I. Corey est un comique du siècle dernier).