Soyez créatifs ! => Poèmes/Textes des auditeurs => Discussion démarrée par: Audomar le 30 novembre 2018 à 02:53:45

Titre: Pierre de mystères...
Posté par: Audomar le 30 novembre 2018 à 02:53:45

         Pierre de mystères...
Où sont passés tous ces ancêtres,
occultés ou presque de nos mémoires,
obstinément serrés sur cette pierre,
observant tous la même chose.

Orient,levant, culte du soleil?
Regardant vos empreintes de pieds,
où trouver quel est votre secret?
Ouverts aux dieux, culte des montagnes,
ou d'un sommet précisément?

C'est ce que j'ai toujours pensé,
arpentant la région de long en large,
au fil de la vallée, vers les sommets,
il n'est pas aisé de trouver quelqu'un
parlant de ce mystère minéral.

L'étonnement tient plus à vos empreintes
de paires de pieds chaussés,
qui s'agglutinent sur cette pierre énigmatique,
plutôt qu'aux 80 cupules les accompagnant.
35 êtres humains, serrés, unis en communion,
tournés dans le même sens,
dirigés, focalisés, vers un point bien précis.

C'est un site bien insolite,
dont personne n'a percé le message.
D'évidentes empreintes humaines
de pieds couverts...
Taillées en creux dans la roche,
semblables à celles que laissent des semelles,
sur un sable humide.

Les experts, spécialistes , préhistoriens,
se perdent en conjectures...
Cela date de l'époque protohistorique,
disent les uns.
Mais non, affirment d'autres ce sont ,
de manière évidente des traces du Néolithique,
Néolithique tardif au minimum,mais peut être bien plus ancien.
Car il n'existe rien de comparable dans la région.

Ce n'est pas une piste de tribu passant par là,
c'est l'immobilité qui règne...
Cette pierre se mérite, elle ne se donne pas facilement.
Il faut de l'effort pour y parvenir.
On ne peut s'y rendre qu'à pied,
par un chemin difficile, escarpé et long,
qui n'est pas sans danger.
C'est comme un parcours initiatique,
et c'est bien qu'il en soit ainsi....

Les ancêtres , perchés sur cette pierre,
à bien y regarder,
étaient orientés vers un sommet particulier,
le plus élevé de la région, orné de son glacier sommital.
Un glacier bien insolite, lui aussi, vu depuis la "Pierre- Autel".
Un glacier tel un "tremplin" , avec sa pente parfaitement rectiligne ,
un glacier large, long et élancé ,tel une rampe de lancement
perçant l'azur...Il est tendu vers le firmament, vers l'infini des cieux,
dans sa blancheur éclatante, immaculée...

Pour un voyage vers le divin, vers les constellations , où l'au-delà...
Une rampe vers les dieux ancestral.
Ce sommet et cette pierre, faits l'un pour l'autre,
unis qu'ils sont dans leur complicité.

Mais il est temps de redescendre, à regrets,
et de quitter cette "pierre sacrée", et son " écrin de beauté "
fait de sommets majestueux, de cascades, de forêts de conifères
s'élançant vers les alpages ...
Temps de retourner vers le profane, dans la vallée.
Après une longue descente, on retrouve le "touriste"...

Une foule déambule de boutique en boutique,
où les tourniquets de cartes postales sont pris d'assaut.
Mais là, aucune photo de la pierre sacrée !
Mais aussi, aucune photo du sommet/tremplin,
pourtant le plus élevé de la région !
Dans quelques librairies
des ouvrages consacrés aux traditions locales,
aux quelques pétroglyphes secondaires environnants.
Mais aucune allusion à la pierre sacrée,
ou parfois, en cherchant bien, mais vraiment bien,
un livre en parle brièvement, de manière anecdotique,
laconiquement, sans passion.

C'est comme-ci un voile pudique voulait entourer cette pierre.
Comme s'il s'agissait d'un "sujet tabou", sur lequel il ne
faudrait pas trop se pencher.
J'en ai parlé à quelques vrais touristes et randonneurs,
qui aiment sortir des " sentiers battus "...
Mais je lisais l'étonnement sur leurs visages,
quand je parlais de la pierre.
Ce qui ne les empêchaient pas , de m'indiquer quelques
traces d'art rupestre , par exemple, mais des traces bien modestes...

Il m'a fallu parler aux gens de la région ,pour en savoir plus.
Ce fût une tâche difficile, de faire parler les gens du crû...
Et puis un soir , " un enfant du pays", un vrai,
m'a enfin parlé de la pierre...
Il me dis , qu'en effet, la pierre était connue des gens du pays.
Les "anciens" la connaissaient bien .
Dans les familles, parfois, certains en parlaient,
évoquant aussi leurs ascendants, qui se rendaient à la pierre.
Et ces anciens, parlaient bien du fameux sommet glacé , Comme d'un "tremplin magique", vers lequel la pierre et les traces de pieds étaient tournées , dans un "culte" tourné vers les cieux, vers des divinités....
Divine surprise ! Les anciens du coin pensaient exactement comme moi !
Je l'avais deviné ! Je l'avais imaginé seul , comme un grand. :)

Mais, je restais quand même songeur:
Comment se faisait-il , dans une région où les légendes existent " à foisons ",
pour des curiosités naturelles "ordinaires", qu'il n'existait aucune légende
concernant "la pierre mystérieuse" ?
Encore un autre mystère !
Mais c'est quoi cette pierre oubliée??
Alors qu'elle est un véritable "trésor" du Néolithique ?
Et puis où se trouve-t'elle ?...Oubliée alors qu'elle n'est pas cachée....
ALORS là , je citerais le Christ : "Cherchez et vous trouverez" !!
 Etant tombé sur un album d'un photographe professionnel , je dénichais enfin , une photo centrée sur le sommet dominant de la région , le fameux sommet. Sous la photo un commentaire:
 "L'Olympe de la vallée", pour le moins évocateur, non?
 Audomar...