La Vague d'Ovnis - Ovnis-USA => La vague d'ovni(s) / France => Discussion démarrée par: cosmos le 29 septembre 2008 à 00:43:03

Titre: Bang sur la région de Nîmes
Posté par: cosmos le 29 septembre 2008 à 00:43:03
A déplacer si au mauvais endroit!

Enorme déflagration entendue dans la région de Nîmes le 23 septembre 2008.


Citer
DéflagrationUn "bang" qui fait beaucoup de bruit


Les murs des maisons qui tremblent, des fenêtres qui vibrent... La déflagration, qui a été entendue vers 7 heures, à Nîmes, Caissargues, Cabrières et même jusqu'à Comps, a provoqué beaucoup d'interrogations, hier, pendant toute la journée. Des Gardois inquiets ont été persuadés, pendant quelques secondes, qu'une partie de leur maison s'effondrait. D'autres, mal réveillés, ont tout de même sursauté, cru apercevoir un éclair, imaginé un orage... sans pluie ou appelé les pompiers. Du coup, les sapeurs se sont déplacés à Nîmes, impasse des Giroflées dans le secteur de la route d'Alès, et sont revenus bredouilles.
Finalement, hier après-midi, la préfecture a précisé que cette déflagration, perçue tout de même dans un rayon de plus de 10 km à vol d'oiseau, serait due au passage
d'un Mirage 2 000 de la base d'Istres et à un essai supersonique. Un vol et un franchissement du mur du son qui se seraient déroulés « au-dessus de la mer », toujours selon la préfecture. Ce dont beaucoup doutent.

page non trouvée
http://www.midilibre.com/articles/2008/09/24/20080924-NIMES-Un-bang-qui-fait-beaucoup-de-bruit.php5 (http://www.midilibre.com/articles/2008/09/24/20080924-NIMES-Un-bang-qui-fait-beaucoup-de-bruit.php5)

Suivi d'une réponse d'un lecteur

Citer
Édition du vendredi 26 septembre 2008

LA PUCE À L'OREILLE Mur du son, mur du con


LA PUCE À L'OREILLE Mur du son, mur du con Mais de qui se moque-t-on ? Après avoir lu notre édition du mercredi 24 septembre, un fidèle lecteur réagit à la version officielle de la préfecture concernant le passage d'un avion Mirage ayant franchi le mur du son mardi dernier sur le coup de 7 h 10 et provoqué, ça et là, une belle frayeur. « A l'heure de l'événement, dans le quartier des Romarins, j'ai levé les yeux et aperçu en direction du sud, la traînée blanche d'un avion très haut dans le ciel (...) Si le zinc était au-dessus de la mer, je veux bien me les tailler en fuselage d'A 380 et me lancer dans le vol à voile en faisant piaf-piaf avec mes petites mains déployées en ailes », commente ce lecteur ne manquant pas d'à-propos et d'humour. Sauf lorsque les autorités affirment
que l'avion Mirage volait alors au-dessus de la mer, seul endroit où il était autorisé à franchir le mur du son : « Qu'il se trouvât à la rigueur à la verticale de la Petite Camargue pourquoi pas, mais certainement pas à 40 km au sud ! A moins que la mer ait débordé et que Le Grau-du-Roi se trouve à présent aux portes de la ville de Nîmes. » 100 photos de Reza pour la liberté de la presse Le photographe Reza met bénévolement son talent au service de Reporters sans frontières. C'est à travers la vente de ses albums (9,90 €) que l'association tire l'essentiel de ses ressources pour défendre, partout où elle s'expose à des brimades, la liberté d'expression.

page non trouvée
http://www.midilibre.com/articles/2008/09/26/20080926-NIMES-LA-PUCE-A-L-39-OREILLE-Mur-du-son-mur-du-con.php5 (http://www.midilibre.com/articles/2008/09/26/20080926-NIMES-LA-PUCE-A-L-39-OREILLE-Mur-du-son-mur-du-con.php5)

Et, témoignage d'un foremeur sur UFO-investigations dont un ami affirme avoir vu après la déflagration, un objet en forme de cigare s'éloigner rapidement en zigzagant.

Bon allez! Dodo...

Titre: Re : Bang sur la région de Nîmes
Posté par: dificultnspa le 29 septembre 2008 à 08:35:43

Habitant Nimes, moi je l'ai entendu ce Bang...

Et c'est vrai que cela m'a amené à me poser des questions... pendant 5 mn... après je n'y ai plus pensé.

Tout d'abord il n'y a eu qu'un bang alors que sur wikipédia (http://) on parle de double bang :

Citer
Le (double) bang supersonique se produit lorsque le mobile se déplace à une vitesse supérieure à la vitesse du son.
...
Il y a en fait création de 2 ondes de chocs :
une onde de choc de compression : le bord d'attaque de l'aile comprime l'air,
et une onde de choc de décompression : l'air comprimé qui arrive au bout de l'aile se détend brutalement.

C'est pourquoi on parle de double bang supersonique. En pratique, ces deux bangs sont tellement rapprochés qu'il est difficile à l'oreille d'en entendre deux.

Donc je veux bien admettre n'en avoir entendu qu'un...

En tout cas il est sur que cela venait de "loin".

Je remercie cosmos de m'avoir éclairé sur cette histoire.

Malheureusement je n'ai pas les contacts nécessaires pour en savoir plus et même si je les avais il y a des chances que l'on apprenne rien de neuf.

En tout cas dire que c'est un avion au dessus de la mer cela me semble effectivement un peu gros car même si la base aéronavale d'Istres n'est pas loin de la mer, ce n'est pas le cas de Nimes, il y a bien 40 km à vol d'oiseau pour trois quart d'heures de route en voiture.

Comme d'hab on se fout de nous...

Titre: Re : Bang sur la région de Nîmes
Posté par: TDC le 29 septembre 2008 à 16:56:37
Je vous renvoie à mon propre témoignage du début de l'été, où l'on nous avait expliqué que c'était également un jet qui avait passé le mu du son pour se rendre sur le théâtre d'exercices militaires, en Bretagne... C'étaient les mêmes témoignages, et la même explication officielle...
Titre: Re : Bang sur la région de Nîmes
Posté par: Ownimaster le 29 septembre 2008 à 17:46:35
J'en entend parfois des bangs chez moi. Par ciel clair et visuellement sans avions.

Mais une question: quand un avion franchit le mur du son, on entend rien, puis soudainement le BANG et après on entend bien le "ffsshiiouuuuuu" non ?

Car "mes" bangs, c'était à la campagne, pas de pollution sonores,et aucun bruit avant et après. et la chasse était fermé ! Les vitres ont vibrés tout de même.
Titre: Re : Bang sur la région de Nîmes
Posté par: Sopalin le 29 septembre 2008 à 22:18:33
Tiens, il s'est passé exactement la même chose ya pas bien longtemps (en début du mois de septembre) près de Toulouse, lu sur un site concurrent  ::) Les membres s'étant interrogeaient déjà sur toutes éventuelles possibilités (autant gagner du temps)

http://forum-ovni-ufologie.com/vos-observations-et-temoignages-f3/bang-matinal-a-toulouse-qu-etait-ce-t4277.htm (http://forum-ovni-ufologie.com/vos-observations-et-temoignages-f3/bang-matinal-a-toulouse-qu-etait-ce-t4277.htm)


Avec toujours la même explication à 2 balles de donnée :
http://www.ladepeche.fr/article/2008/09/09/474533-Le-bang-qui-a-fait-trembler-Toulouse.html (http://www.ladepeche.fr/article/2008/09/09/474533-Le-bang-qui-a-fait-trembler-Toulouse.html)
Titre: Re : Bang sur la région de Nîmes
Posté par: Quasimofo le 29 septembre 2008 à 22:44:34
Je me rappelles avoir fait un témoignage ici même en février sur un phénomène pour le moins étrange que j'avais vu (un truc bizarre et noir), et un bang impressionnant (le mot est faible) 4H plus tard, les murs des bureaux en ont tremblés, et surtout la tête de mes collègues de travail.
Titre: Re : Bang sur la région de Nîmes
Posté par: BEL23 le 29 octobre 2008 à 20:48:21
J'ai eu un bang aujourd'hui à 14H10 dans l'Aisne
Titre: Re : Bang sur la région de Nîmes
Posté par: dificultnspa le 12 novembre 2008 à 12:28:45
source (http://www.lefigaro.fr/sciences/2008/11/12/01008-20081112ARTFIG00075-pourquoi-les-avions-de-chasse-font-ils-des-bangs-.php)
Citer
Pourquoi les avions de chasse font-ils des bangs ?

Jean-Luc Nothias
11/11/2008 | Mise à jour : 22:27 | Commentaires  3

(http://www.lefigaro.fr/medias/2008/11/12/90e57bd4-b036-11dd-b3d4-8c448b4bbe29.jpg)
À haute altitude, un avion perce le mur du son au-dessus de 1 055 km/h, produisant un bang sonore qui le suit aussi longtemps qu'il dépasse cette vitesse. Crédits photo : AP
HISTOIRES DE SAVOIR - Jean-Luc Nothias explique la raison du bruit que l'on entend au passage d'un avion volant au-dessus du mur du son.
 

Courants il y a 30 ou 40 ans, on ne les entend presque plus aujourd'hui. Et tant mieux pour nos oreilles et pour nos fenêtres ! Mais ce n'est pas parce qu'il n'y a plus d'avions de ligne capables de voler plus vite que le son, depuis la retraite du Concorde, que les avions de chasse, certains missiles et autres fusées ne continuent pas de faire des bangs très haut dans le ciel. Sans qu'ils parviennent jusqu'à nous. Et il règne le même silence dans l'histoire, où l'on oublie trop souvent que ce bang sonore a joué un rôle dans l'édification de la théorie de la relativité d'Einstein et donc dans la théorie d'un autre bang : le big bang.

Il est courant en aéronautique de parler de Mach 1, de Mach 2, etc. On sait peu que ce Mach, qui symbolise la vitesse du son dans l'air, est en fait un nom propre. Il appartenait au physicien autrichien Ernst Mach (1838-1916) qui s'intéressa, entre autres choses, à l'optique, à l'acoustique et à la vitesse supersonique. En 1877, Mach publie ainsi un article décrivant mathématiquement l'onde de choc produite par un corps se déplaçant plus vite que le son. Il était persuadé que, contrairement à la pensée newtonienne, pour décrire l'univers, il ne suffisait pas d'avoir un «dessin» en trois dimensions permettant de repérer tous les objets par leurs coordonnées spatiales. Mach pensait que ce sont les mouvements relatifs plutôt que les absolus qu'il faut prendre en compte. Einstein l'intégrera d'ailleurs dans ses théories sous le nom de «principe de Mach».

Que se passe-t-il concrètement pour qu'il y ait cette très forte détonation quand on va plus vite que le son ? Tout d'abord, il faut savoir que le son est une onde qui se propage, mais que c'est aussi une vibration. C'est la propagation, de molécules en molécules, d'un état d'agitation. Une première s'agite, bouscule ses voisines qui à leur tour s'agitent et transmettent à leurs voisines, etc. On comprend donc bien qu'en fonction du nombre de molécules concernées, c'est-à-dire la densité de l'air, et de la température (qui reflète l'agitation de base des molécules), cette onde vibratoire va se déplacer plus ou moins vite. En moyenne, on estime que le son se propage à 340 m/s, soit 1 224 km/h, au niveau du sol. Mais à 10 000 mètres, par - 60 °C, la vitesse de propagation du son dans l'air n'est plus que de 1 055 km/h. Par conséquent, un avion qui vole à 1 100 km/h ne percera pas le mur du son près du sol mais le fera à haute altitude.

L'expression «le mur du son» est d'ailleurs trompeuse. Car un avion qui franchit le mur du son va «traîner» son bang sonore tout au long de son trajet, tant qu'il sera au-dessus de la vitesse du son. Pourquoi alors parle-t-on de «mur du son» ? C'est que le bruit de l'avion part dans toutes les directions, en particulier vers l'avant. Plus l'avion va vite, plus les ondes sonores qu'il émet ont du mal à le devancer. Il rattrape ses propres ondes sonores. Celles-ci vont donc s'entasser devant l'avion. Les vibrations vont se comporter comme si elles ne se propageaient plus et vont se comprimer. Il y a donc apparition d'une forte surpression devant le nez de l'appareil, créant comme une impression de mur. Impression renforcée par le fait que d'autres phénomènes, comme de très importantes vibrations ou le durcissement des commandes, accompagnent cette phase critique. Des dizaines de pilotes l'ont d'ailleurs payé de leur vie en tentant de voler plus vite que le son.

Un record à Mach 9,6


Quand l'avion accélère encore, les vibrations sonores sont brusquement expulsées vers l'arrière. Cette brutale décompression s'accompagne alors d'un bang. Il se crée un cône de choc à l'arrière de l'avion qui va l'accompagner tant que l'avion sera en régime supersonique.

Mises au point de moteurs puissants ou mécanismes de postcombustion, design très précis des ailes et des fuselages : bien des progrès auront été nécessaires pour que le Bell XS-1, piloté par Charles Yeager, atteigne officiellement 1 297 km/h (Mach 1,06), le 14 octobre 1947. En France, un Dassault Mystere IV prototype franchit ce mur pour la première fois en février 1953. Des engins français furent longtemps détenteurs de records, grâce à des statoréacteurs de l'Onera qui atteignirent Mach 5 en 1962.

Le record absolu dans cette course au Mach semble avoir été établi en 2004 : un avion-fusée a atteint, sans se désintégrer, l'hallucinant Mach 9,6, soit 11 250 km/h. Ce n'est rien, allez-vous me dire, comparés aux 28 800 km/h de la navette spatiale en orbite autour de la Terre. Mais on ne peut comparer puisqu'il n'y a pas d'air à cette altitude.

Quant aux autres moyens de déplacement, ils sont loin de ces sommets. La planche à voile frôle les 100 km/h, le train (le TGV) est monté jusqu'à 574,8 km/h sur ses rails et la «voiture» la plus rapide au monde, le ThrustSSC, a établi un record avec une pointe à 1 227,99 km/h en 1997. Tout près du mur du son mais… sans faire de bang.
Titre: Re : Re : Bang sur la région de Nîmes
Posté par: -Vod- le 12 novembre 2008 à 14:07:30
Citer
Il se crée un cône de choc à l'arrière de l'avion qui va l'accompagner tant que l'avion sera en régime supersonique.

Une petite video qui illustre bien le phénomène :

http://www.dailymotion.com/relevance/search/mur%2Bson/video/x1bc9_passage-du-mur-du-son_extreme
Titre: Re : Bang sur la région de Nîmes
Posté par: Headek le 12 novembre 2008 à 14:09:30
Merci Dificultnspa,moi ça fais belle lurette que j'en entend plus,je me souviens a quel point ça faisais sursauté  ;D

admn : la vidéo google n'est plus disponible

F14 tomcat _ sonic boom
http://dai.ly/x2uv23

Edit : tu m'a devancé -Vod-  :D,magnifique vidéo !
Titre: Re : Bang sur la région de Nîmes
Posté par: Ovnis95 le 12 novembre 2008 à 16:42:15
fallais le dire que sa pouvais éxploser les oreilles car avec le bruit des bangs WOw  sa fait mal aux oreilles  ;D
Titre: Re : Bang sur la région de Nîmes
Posté par: TDC le 12 novembre 2008 à 16:47:20
Les BANGS supersoniques sont connus, ces vidéos sont assez fidèles à ce que tout ceux qui ont entendu ce type de phénomènes ont entendu.

Cependant, les deux occasions reprises sur ce site, ce fil sur NIMES et le miens cet été, dans tout le nord de la France n'ont aucun rapport avec ce phénomène.
Pour le cas de l'IDF, ils avaient parlé d'un avion à 11 000m, et bien entendu, à cette altitude là, le BANG d'un Rafale ne fait pas trembler les murs, ni n'est entendu d'ici à la Bretagne, 15 à 20mn de vol plus loin.

En bref, le BANG de ce sujet n'est pas le Bang d'un supersonic, mais les vidéos sont sympa quand même.  ;)
Titre: Re : Bang sur la région de Nîmes
Posté par: anakin_nEo le 12 novembre 2008 à 19:09:55
les bruits sans cause ne sont pas lies a des avions

il ya eut un bel exemple cette annee en mars en france

une belle ligne de "bang" de plusieurs... centaines de km

cela pourrait etre tellurique aussi au sens strict
Titre: Re : Bang sur la région de Nîmes
Posté par: anakin_nEo le 12 novembre 2008 à 19:31:37
24 juin 2008
admn : l'image n'est plus disponible
Titre: Re : Bang sur la région de Nîmes
Posté par: BEL23 le 12 novembre 2008 à 20:39:24
Je suis dans la ligne  ;D  vers Fère-en-Tardenois

Sinon je sais ce qu'est un bang d'avion....ce que j'ai entendu a fait trembler toutes les vitres de la maison et aucun autre son d'avion ni d'avion dans le ciel...c'était le 29 Octobre pour ma part...
Titre: Re : Bang sur la région de Nîmes
Posté par: titilapin2 le 12 novembre 2008 à 20:44:42
@Anakin_nEo édifiant ta ligne sur la carte

A défaut d'un bang d'avion quelle hypothèse?
Nos chers ufos ne sont-ils pas silencieux?

Lapin déçu car pas dans la ligne de passage du bang, son terrier est trop au nord :'(
Titre: Re : Bang sur la région de Nîmes
Posté par: cosmos le 12 novembre 2008 à 21:54:22
Pour rester dans l'étrange et la corrélation explosion/OVNI

Citer
-Étranges tremblements de ciel..., Christian Macé
Nous allons ouvrir cet étonnant dossier des Phénomènes de Détonations Vibratoires et autres, survenus aux quatre coins du Globe.

Faîtes attention, vous aussi vous pouvez en être les témoins !

Ces manifestations étranges ne datent pas d'aujourd'hui.

Dans son remarquable ouvrage intitulé "Le Triangle des Perturbations", Andres Alfaya, ancien des services secrets cubains, mentionne l'existence de tels phénomènes... depuis la conquête espagnole à Cuba !
Page 198 : " Les premiers renseignements que l'on peut trouver à propos de ce "canon de l'Indien" se trouvent dans les chroniques des premiers découvreurs de l'Amérique qui sont arrivés en même temps que Christophe Colomb, en particulier chez Fray Bartoloméo de Las Casas. Les Espagnols, incapables d'expliquer les formidables explosions qui se produisaient dans la vallée de Mabuya des aborigènes, donnèrent ce nom au phénomène. " Ouvrage paru aux éd. Robert Laffont, en 1981.
Mystérieuse vallée de Mabuya sur l'île de Cuba, où se produisent toutes sortes d'apparitions insolites : présences répétées d'OVNI, traces au sol, disparitions d'avions... étranges détonations !

Feu Jacques Bergier cite également d'autres cas dans son livre "Visa pour une autre Terre", éd. J'ai Lu, sorti en 1977, pages 72 et 73.
Le 12 avril 1857 à San Gabriel, en Californie. L'explosion laissa un trou d'un mètre de profondeur dans la cour d'une maison habitée par une famille Murphy.
En 1927 dans l'Ohio. Des explosions qui ont duré jusqu'en janvier 1928 !
La déflagration du 12 décembre 1951 à Dallas, dans le Texas, où plus tard le Président Kennedy fut assassiné. L'explosion a démoli des vitres et des automobilistes ont dit que leurs voitures ont été très fortement secouées. La police locale et le FBI ont fait une enquête très poussée. Aucune explication n'a été fournie à ce jour...

Dans son "Hypothèse sur le fonctionnement des Soucoupes Volantes", le lieutenant Jean Plantier relatait l'explosion mystérieuse qui ébranla la région de Glancove, près de New-York, en octobre 1952. Voir page 92 du livre de Henry Durrant "Les Dossiers des OVNI", paru aux éd. Robert Laffont, en 1973.

Explosion extraordinaire enregistrée le 6 février 1955 à Grymouth, vers 10 h du matin, en Nouvelle-Zélande... pendant que l'on voyait un "point lumineux" dans le ciel ! Page 221 de "Les 12 mystérieux Triangles de la mort, des Bermudes au Japon", par A. Ribera, éd. De Vecchi, 1978.

Au soir du 15 septembre 1962, cinq garçons virent un disque toucher la surface des eaux du réservoir d'Oradell, dans le New-Jersey ; apparition suivie plus tard d'un bruit d'explosion ! Pages 240-241, du livre de Henri Bordeleau "J'ai percé le mystère des soucoupes volantes", éd. Société Nefer Enregistrée, 1970.

Nuit du 23 au 24 janvier 1974, des centaines d'habitants du Nord du Pays de Galles, sont réveillés par le bruit sourd d'une très violente explosion ! Des traînées lumineuses ont été aperçues dans le ciel, au large des côtes du Somerset et du Pays de Galles. Tiré du journal "Le Parisien", du vendredi 25 janvier 1974.

Mardi soir, vers 22 heures, du 11 mars 1975, des explosions en série entendues par les habitants de la Seine-Saint-Denis, du Val de Marne, de la Seine et Marne et l'Essonne.
Dans ce dernier département, à Corbeil-Essonnes, j'ai été personnellement témoin de très fortes détonations, au nombre de trois !!! Un témoin situé sur la hauteur du plateau de Villabé, limitrophe de Corbeil-Essonnes, m'avait affirmé avoir aperçu des "lueurs rouges" à ce moment-là...
Le journal "France-Soir" du jeudi 13 mars 1975 relate ces explosions dans la région parisienne.

En novembre et décembre 1976, des explosions et des VIBRATIONS puissantes entendues par les habitants de l'Ouest du Pays de Galles, en particulier la région du Canal de Bristol. En général, cela se produisait vers 21 heures, mais aussi 18 h 20, 22 h 30, voire 12 h 50 ! En diverses occasions, une curieuse "lueur orange avait été vue dans le ciel ! Consulter "Le Dossier secret des OVNI Gallois", par Peter Paget, éd. du Rocher, 1983, pages 75 à 80.

Durant la première quinzaine de janvier 1977, les populations côtières du Nord du Portugal assistèrent régulièrement, entre 4 h 30 et 5 h, à des détonations ou claquements, suivis de PHÉNOMÈNES VIBRATOIRES ! Tiré du journal "Le Républicain Lorrain", du 14 janvier 1977.

Pendant la durée du mois de décembre 1977. Côte Est des U.S.A. Notamment le 02, le jeudi plus tard.

Mois de décembre 1977, côte Est des U.S.A. Les 02, 15, 20, 22, et 24 du même mois ! Voir entre-autres, le journal "Le Parisien" du 20 décembre 1977.
À propos de cette affaire, voici ce qu'ajoute Jean Prachan dans son ouvrage "Le Triangle des Bermudes, base secrète des OVNI", éd. Belfond, paru en 1978.
Page 127 : " Or, des.explosions, aussi retentissantes que mystérieuses, se sont toujours produites au même endroit : sur la côte Atlantique des U.S.A. ou au dessus du Triangle des Bermudes ! "

Le 14 janvier 1978, à 17 h 48, une violente secousse ébranle la ville de Freyming-Merlebach !
Tiré du journal "Le Républicain Lorrain", du 15 janvier 1978.

ÉTRANGES VIBRATIONS dans l'appartement de M. et Mme Gassendi, entendues par les autres habitants de cet immeuble de Dijon...
Voir "Le Républicain Lorrain" du 07 novembre 1980.
18 et 19 janvier 1981, AIR VIBRANT en Provence. À cette dernière date, une "masse lumineuse orange" était restée présente dans le ciel durant toute la durée du phénomène !
Tiré du Journal "Le Soir" du 19 janvier 1981, repris par "Banque OVNI"1 du 10 mars 1994.

Toujours ce mystérieux AIR VIBRANT et encore en Provence, dans l'arrière pays et le long de la zone côtière. Événements du 24 au 26 août 1993, 29 novembre 1993 et le 21 décembre de la même année.
Voir la presse locale de l'époque.

Le 31 mai 1987, à 13 h 55, une forte secousse accompagnée du bruit d'une énorme explosion, au large des côtes Sud-Ouest de l'île de Porto Rico. Durant la période, présence d'OVNI et traces au sol. Dans l'arrière pays, là-aussi toutes sortes d'activités insolites, notamment le secteur de Laguna Cartagena ! Présences sur place... d'extraterrestres !!! Voir l'article de Jorge Martin, p. 233, livre "E.T. Connection" de Timothy Good, éd. Presses de la cité, 1994.

Le lundi 28 février 1994, vers 2 h 45, une habitante de Villecresne, dans le 94, fut réveillée par une très forte détonation !
Un signe avant-coureur, car le samedi 5 mars 1994, vers 21 h 30, c'est l'Essonne qui est concernée !
Dans le Val d'Yerres, secteur d'Épi-nay-sous-Sénart et Boussy-Saint-An-toine...
À noter que ce même 5 mars, mais cinq heures plus tôt, de semblables déflagrations furent perçues à Saint-Germain-les-Arpajon et à Marcoussis !
Tiré du journal de l'Essonne "Le Républicain", notamment du jeudi 14 avril 1994.
Pour conclure, constatons que les extraordinaires PHÉNOMÈNES VIBRATOIRES ET DE DÉTONATIONS ONT UNE PRÉDILECTION...POUR LES ZÔNES CÔTIÈRES !

· 1955, NOUVELLE-ZÉLANDE
· Années 1960, île de CUBA
· 1976, PAYS DE GALLES
· 1977, Nord du PORTUGAL
· 1977, Côte Est des U.S.A.
· 1987, Côtes Sud-Ouest de PORTO-RICO
· 1993, en Provence, FRANCE

Et très souvent des OVNI de couleur "orange" ont été observés durant ces événements insolites.
http://www.infomysteres.com/artic/artic31.htm (http://www.infomysteres.com/artic/artic31.htm)

D'autres cas sur ce site:
http://ovniparanormal.over-blog.com/article-12989288.html (http://ovniparanormal.over-blog.com/article-12989288.html)

Cas d'explosions mystérieuses en Guyane en juin 2008
http://www.97320.com/Explosions-mysterieuses-en-Guyane_a2754.html (http://www.97320.com/Explosions-mysterieuses-en-Guyane_a2754.html)
Titre: Re : Bang sur la région de Nîmes
Posté par: titilapin2 le 12 novembre 2008 à 22:21:57
@Cosmos, tu es tout vert mais je t'adore merci pour cet aspect de l'ufologie auditive ;)

Lapin sourd bang bing crash
Titre: Re : Bang sur la région de Nîmes
Posté par: cosmos le 12 novembre 2008 à 22:51:51
Je me souviens aussi d'une forte explosion inconnue (souterraine cette fois-ci) qui a eu lieu dans le val d'oise il y a quelques années et dont personne (pompiers et gendarmes) ne trouvèrent l'origine.
Je n'arrive pas à retrouver de traces sur le net  ::)

Mais là, je m'égare  ::)
 
Titre: Re : Bang sur la région de Nîmes
Posté par: FdP le 24 novembre 2008 à 17:00:48
Bonjour,

Le retour des "bangs" ? Tiens donc...

L'année dernière, j'avais signalé les mêmes phénomènes sur le secteur de Poitiers. Or, il ne passe ici que de rares Alphajets de la base de Cognac/Saintes et ayant longtemps habité une zone où les entrainements de chasseurs étaient fréquents, avec vrais bangs de mur du son, une oreille un peu habituée fait bien la différence. Les "bangs" d'avions sont sourds, puissants mais graves... et dans ceux là, c'était plutôt un claquement de grosse explosion. J'avais posté mon témoignage sur www.lejdu.com (http://www.lejdu.com) si vous voulez le consulter, d'autres personnes habitant la région avaient confirmé, d'autres en avaient aussi signalé ailleurs. A+


Fred de Poitiers
Titre: Re : Bang sur la région de Nîmes
Posté par: phoebe1 le 26 novembre 2008 à 17:32:34
Salut Fred de Poitiers,  :)
je suis de Poitiers aussi. J'y ai grandi mais je suis partie il y a 10 ans pour y revenir il y a deux ans. Les épisodes dont tu parles datent de quand ?
J'ai un souvenir étant enfant d'un énorme BOOM déchirant le ciel, a faire exploser les tympans... ma mère n'a pas su me dire ce que c'était. Et j'étais trop petite pour enquêter... C'est un souvenir assez marquant.
En tout cas, je n'ai pas entendu de "bangs" depuis deux ans.

Bien a toi.
Titre: Re : Bang sur la région de Nîmes
Posté par: titilapin2 le 26 novembre 2008 à 20:45:43
Bienvenue FdP (Fred de Poitiers) chez toi et merci de ton témoignage,

Au plaisir
Titre: Re : Bang sur la région de Nîmes
Posté par: OleosOVNIUSA le 02 décembre 2008 à 19:54:13
Habitant à 40 km de Nîmes ( Saint Martin de Valgalgues ), je viens d'entendre ce soir ( 19h - 19h30 ) un très joli bang. C'est vrai que ça réveille et peut faire paniquer les gens.

J'ai cru au départ que c'était un coup de pression du château d'eau qui n'est pas loin de chez moi.

Mais hélas, je suis sorti vite voir ce que ça pouvait être. Ce n'est que le bang d'un avion de chasse, j'ai entendu le bruit d'un avion au loin.

Rien dans le ciel sujet à une trace d'ovni. Mais qui sait peut être quelqu'un a vu quelque chose s'il était dehors.
Titre: Re : Bang sur la région de Nîmes
Posté par: nagel le 19 janvier 2009 à 16:49:12
Gros BANG sonique à l'instant dans l'Hérault, 19 janvier 2009 16h45 près de Pézenas.
Titre: Re : Bang sur la région de Nîmes
Posté par: aetius320 le 19 janvier 2009 à 16:55:34
Je suis à Vauvert dans le Gard et je viens aussi de l'entendre il y a environ 6 minutes...
Titre: Re : Bang sur la région de Nîmes
Posté par: aetius320 le 19 janvier 2009 à 16:58:27
Comme ça, on peut déjà décrire la trajectoire lol
Titre: Re : Re : Bang sur la région de Nîmes
Posté par: Cyrill le 19 janvier 2009 à 17:15:47
Gros BANG sonique à l'instant dans l'Hérault, 19 janvier 2009 16h45 près de Pézenas.
y a souvent des avions de chasses qui passent le mur du son dans cette région d'où le bang peut être
Titre: Re : Bang sur la région de Nîmes
Posté par: salva52 le 19 janvier 2009 à 17:26:01
on sait depuis longtemps enfin peut etre moi qui habite à 2km d'une base que les bangs viennent des rafales, mirages et compagnie  ;)
Titre: Re : Re : Bang sur la région de Nîmes
Posté par: Charlie le 19 janvier 2009 à 18:12:56
Gros BANG sonique à l'instant dans l'Hérault, 19 janvier 2009 16h45 près de Pézenas.
Même heure, 40km au nord de montpellier, bang très fort, sec, je pensais à la mise à feu d'une mine (terrassement ou autre), pas le grondement caractéristique qui suit le bang supersonique.
J'édite mon message pour savoir si cela pourrait avoir un rapport avec un seisme de 4.8 sur la cote d'algerie, dans l'axe du golfe du lion (donnéesEarthQuake3D)?
Titre: Re : Bang sur la région de Nîmes
Posté par: BEL23 le 25 janvier 2009 à 00:02:37
En Argentine, le 14 janvier vers 3 heures du matin...

Nestor et Sara dormaient chez eux lorsqu’ils furent réveillés par une forte détonation. Quelques heures plus tard ils trouvaient d’étranges trous dans le sol....

Lien (http://area51blog.wordpress.com/2009/01/23/un-vaisseau-extraterrestre-semble-setre-pose-en-argentine/)
Titre: Re : Bang sur la région de Nîmes
Posté par: nagel le 27 mai 2010 à 15:24:36
2 bangs soniques à 3-4 secondes d'intervalles à l'instant, Hérault 15h18. Je ne sais pas si c'est utile de le signaler mais bon, des fois que ça corresponde à l'observation d'autres phénomènes...
Titre: Re : Bang sur la région de Nîmes
Posté par: herveboy le 27 mai 2010 à 17:15:57
Ca me fait penser à un évènement assez étrange que j'ai vécu à Collioures en 1993 ou 1994, l'été. Alors que je faisais une sieste un après-midi j'ai été réveillé par un son énorme, qui dura presque une quinzaine de minutes, un bruit assourdissant et une sensation d'écrasement, au point que je me suis demandé pourquoi les gens n'étaient pas dans la rue pour voir d'où cela provenait. Je n'avais jamais entendu un tel bruit ni avant ni depuis!