Médias / Campagnes... => Pages d'Histoire & In Memoriam => Discussion démarrée par: Carthoris le 04 janvier 2009 à 22:43:12

Titre: Frères et soeurs de Jésus Christ
Posté par: Carthoris le 04 janvier 2009 à 22:43:12
A chacun son idée et ses convictions profondes dans le respect de chacun, mais...

 
Encyclopédie Universalis
Dans le Nouveau Testament, on parle à plusieurs reprises des frères (ou des frères et sœurs) de Jésus : dans Jean, II, 12, et Actes, I, 14, on les trouve en compagnie de Marie, sa mère, et même de ses disciples ; dans I Corinthiens, IX, 5, ils sont à côté des Apôtres.
Quatre frères sont explicitement nommés : JACQUES, JOSEPH, SIMON et JUDE (Marc, VI, 3) ; les sœurs ne sont jamais présentées nommément.

La question des frères de Jésus n'a cessé d'alimenter la polémique ; les accents se renforçant selon l'importance attachée et l'interprétation donnée au dogme de la naissance virginale de Jésus. Du côté catholique surtout, on a exploité les ressources du substrat sémitique (hébraïque ou araméen) du terme grec adelphos, dont le sens est obvie et identique au contenu moderne de « frère », pour défendre la thèse d'une parenté lointaine. Il est vrai que l'hébreu ancien n'avait pas de mot spécial pour désigner les cousins, proches ou éloignés, et faisait volontiers l'économie d'une périphrase (par exemple, « les fils de la sœur de la mère ») par l'usage élargi du terme ach (« frère ») ; celui-ci pouvait même aller parfois jusqu'à désigner les hommes originaires d'un même village.

 
Evangile selon Saint Marc
"La foule était assise autour de lui on lui dit: -Ta mère et tes frères et tes soeurs sont là dehors et te cherchent. il leur répondit: - Qui sont ma mère et mes frères? Et portant ses regards sur les gens assis autour de lui: - Voici, dit-il ma mère et mes frères. Celui qui accomplit la volonté de Dieu, celui-là est mon frère, ma soeur, ma mère." Marc 3:32-35
 
Evangile selon Saint Matthieu
"N'est-ce pas là le charpentier, le fils de Marie, le frère de Jacques, de José, de Jude et de Simon? Et ses soeurs ne sont-elles pas ici, chez nous ?" Matthieu 13:57-58
 
Le mot grec employé dans ces passages signifie réellement des frères de même mère, selon la chair (adelphos); il est employé dans Matthieu 4:18 pour désigner deux véritables frères, fils d'une même mère: Simon et André. Cependant dans le Nouveau Testament, ce même mot grec peut être employé pour désigner un frère spirituel dans la foi. Mais pour Jésus, il est bien évident que cela ne pouvait pas être des frères dans la foi, puisque les évangiles disent que Ses frères ne croyaient pas en Lui (Jean 7:4-5). C'étaient donc SES véritables frères, nés de l'union de Joseph et de Marie, après la naissance de Jésus:

LES TRADUCTIONS:
1/ Bible de Jérusalem: Celui-là n'est-il pas le fils du charpentier ? N'a-t-il pas pour mère la nommée Marie, et pour frères Jacques, Joseph, Simon et Jude ?
2/ Traduction oecuménique: N'est-ce pas le fils du charpentier ? Sa mère ne s'appelle-t-elle pas Marie, et ses frères Jacques, Joseph, Simon et Jude ?
3/ Bible de la liturgie: N'est-il pas le fils du charpentier ? Sa mère ne s'appelle-t-elle pas Marie, et ses frères : Jacques, Joseph, Simon et Jude ?

Certains veulent affirmer qu'en Araméen, le terme frère désigne des cousins ou des proches parents. Mais on oublie que les évangiles furent écrits en grec, langue qui possède plusieurs mots pour désigner les frères, les cousins et les proches parents.  
 
Evangile selon Saint Paul
Saint Paul, dans l'épître aux Galates, emploie le mot "adelphos" qui signifie "frère" pour désigner Jacques, le frère du Seigneur. '(Galates 1:19:)
 
Corinthiens 9:5:
Egalement, dans ce verset, c'est aussi le même mot grec qui désigne les frères du Seigneur. Dans les évangiles, les frères du Seigneur sont bien distincts des disciples. Aux noces de Cana (Jean 2:12), et plus tard dans la chambre haute, nous trouvons cette expression:
"sa mère, ses frères et ses disciples" (Actes 1:13-14)
 
"Que je suis un étranger pour mes frères et un inconnu pour les fils de ma mère car le zèle de ta maison me dévore ..." Psaumes 69:9-10 (version de Jérusalem)
 

Je me garderais bien d'affirmer quoique se soit, mais sans être une certitude donc, un doute plane sur la version édulcorée de l'église.
 
Titre: Re : Frères et soeurs de Jésus Christ
Posté par: Carthoris le 17 novembre 2009 à 21:12:23

Moi qui croyait que ce sujet finissait par rebondir ! que nenni c'est désespérement le bide complet.
Titre: Re : Frères et soeurs de Jésus Christ
Posté par: manu21 le 18 novembre 2009 à 02:14:10
Une page que je ne peux résumer mais qui rapporte point par point les objections commisent:

http://www.mariedenazareth.com/4427.0.html?&L=0 (http://www.mariedenazareth.com/4427.0.html?&L=0)

Juste un extrait qui concerne l'orgine oral Araméenne et l'ecriture Grecque.

Il n’y a pas de mot en hébreu ou en araméen pour dire « cousin ».

Ce sont les mots « frères » et « sœurs » qui désignent la parenté proche. La tradition orale s’est fixée en araméen avant d’être écrite en grec dans l’Evangile. C’est dans cette culture orale que s’est fixée l’appelation « frères de Jésus » pour désigner ses proches parents. Ce « titre de gloire » reconnu aux cousins de Jésus fut conservé quand l’Evangile a été écrit ou traduit en grec, de même que les Septante ont traduit servilement l’original hébreu de l’Ancien Testament en utilisant le terme grec « frère » (« adelphos ») et non cousin (« anepsios ») lorsqu’il y a un rapport de parenté beaucoup de plus large. Il y a d’abondantes attestations de cet usage : par exemple Lot et Jacob qui sont les neveux, respectivement, d’Abraham, Gn 11,27; 14,12, et de Laban, Gn 29,12; sont appelés leurs frères (Abraham-Lot: Gn 13,8; 14,14.16 ; Laban-Jacob: Gn 29,15).


Personnellement mon opinion n'est pas arrêtée.  ::)
Titre: Re : Frères et soeurs de Jésus Christ
Posté par: là et demain le 18 novembre 2009 à 10:46:05
Absolument.
Une petite précision tout de même : Jean, qui écrivit l'un des 4 évangiles canoniques ainsi que les actes des Apôtres l'Apocalypse, fut contemporain de Jésus, mais plus jeune que lui.
C'est de Jean qu'il s'agit à chaque fois qu'il est question dans l'Evangile "du disciple qu'il aimait". Jean fut présent lors de la Cène, également lors de l'arrestation de Jésus (le jeune homme qui s'enfuit, c'est lui). Il fut également présent au pied de la croix lorsque Jésus dit à Marie "Femme, voici ton fils". Ce qui signifiait qu'il demandait à Jean de pourvoir aux besoins matériels de Marie à la place de Jésus. 
Bref, les Évangiles ne relèvent pas que de la tradition orale araméenne, l'un d'entre eux fut écrit par un témoin direct d'une partie de la vie du Christ.

Edit :Apocalypse, non pas Actes des Apôtres ::) ... où avais-je la tête.
Titre: Re : Frères et soeurs de Jésus Christ
Posté par: House le 18 novembre 2009 à 12:21:42
Évangile selon Jean (http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89vangile_selon_Jean#Attribution_et_datation_du_texte): pour la plupart des experts modernes l'auteur (ou les auteurs) est un inconnu, non-contemporain de Jésus, le texte ayant été écrit vers 90 (avec une fourchette allant de 60 à 140)

Simon (http://fr.wikipedia.org/wiki/Simon,_fr%C3%A8re_de_J%C3%A9sus)
Jacques (http://fr.wikipedia.org/wiki/Jacques_le_Juste)
Joseph (http://fr.wikipedia.org/wiki/Joset,_fr%C3%A8re_de_J%C3%A9sus)
Jude (http://fr.wikipedia.org/wiki/Jude,_fr%C3%A8re_de_J%C3%A9sus)
Titre: Re : Frères et soeurs de Jésus Christ
Posté par: là et demain le 18 novembre 2009 à 13:52:18
Si Jean avait 18 ans en l'an 30, il aurait écrit son Evangile à 78 ans. C'est un bel âge pour l'époque, mais c'est possible.
Titre: Re : Re : Frères et soeurs de Jésus Christ
Posté par: manu21 le 18 novembre 2009 à 14:30:51

Moi qui croyait que ce sujet finissait par rebondir ! que nenni c'est désespérement le bide complet.

Et bien voila !!   ;)
Titre: Re : Frères et soeurs de Jésus Christ
Posté par: katchina le 14 mars 2010 à 17:50:18
Ben voilà, quand la ménagère passe avec son plumeau et qu'elle s'attarde,
il lui vient parfois des idées étranges, et si Jésus avait des frères mais pas
de la même mère - une famille recomposée ? ....  ;D

Titre: Re : Frères et soeurs de Jésus Christ
Posté par: House le 14 mars 2010 à 19:17:41
ou pas du même père ... Dieu VS Joseph ?
Titre: Re : Frères et soeurs de Jésus Christ
Posté par: labbe le 16 mars 2010 à 17:48:26
Katchi c'est ni plus ni moins la version qui s'impose même chez les prêtres qui s'intéressent à l'histoire.
De + les spécialistes affirment que c'est une tradition dans la bilble ancienne qu'un prophète soit issu d'une union illégitime.
De + j'ai mis quelque part sur ce forum une référence sur des textes juifs qui font allusion au fait que Jésus serait issu de l'union avec un soldat romain nommé Pandera.
(du reste il font aussi allusion au rabbin qui aurait initié jésus aux textes de la tradition : chose peu connute  ;))
etc...

Il est évident pour tout le monde que Joseph a marié la Marie pour lui éviter la honte.

C'est une des théories...

Il y en a beaucoup.

  ;)
Titre: Re : Frères et soeurs de Jésus Christ
Posté par: House le 16 mars 2010 à 20:40:01
De + les spécialistes affirment que c'est une tradition dans la bilble ancienne qu'un prophète soit issu d'une union illégitime.

je croyais que c'était de l'antéchrist que l'on disait ça ...
Titre: Re : Frères et soeurs de Jésus Christ
Posté par: labbe le 16 mars 2010 à 21:26:38

Selon les livres que j'ai lu (pas le courage de retrouver les sources "mais des livres sérieux") c'est une constante dans l'ancien testament.
Le batard serait un thème récurrent.


Titre: Re : Frères et soeurs de Jésus Christ
Posté par: hazuka le 16 mars 2010 à 21:43:14
le thème récurrent c est surtout né d une vierge : |
Titre: Re : Frères et soeurs de Jésus Christ
Posté par: House le 16 mars 2010 à 21:46:14
si les frères de Jésus sont plus jeunes alors Marie pouvait être vierge quand il est né ...
Titre: Re : Frères et soeurs de Jésus Christ
Posté par: hazuka le 16 mars 2010 à 21:51:00
si les frères de Jésus sont plus jeunes alors Marie pouvait être vierge quand il est né ...

je ne dis pas le contraire, mais rien à voir avec le fait que le prophète soit un bâtard issue d une union illégitime...
Titre: Re : Frères et soeurs de Jésus Christ
Posté par: katchina le 16 mars 2010 à 23:01:11
Katchi c'est ni plus ni moins la version qui s'impose même chez les prêtres qui s'intéressent à l'histoire.
De + les spécialistes affirment que c'est une tradition dans la bilble ancienne qu'un prophète soit issu d'une union illégitime.
De + j'ai mis quelque part sur ce forum une référence sur des textes juifs qui font allusion au fait que Jésus serait issu de l'union avec un soldat romain nommé Pandera.
(du reste il font aussi allusion au rabbin qui aurait initié jésus aux textes de la tradition : chose peu connute  ;))

Oui mais le truc dingue c'est que l'église a mis le grappin dessus et que le minot est né avec/dans le nouveau testament ou j'ai perdu un épisode du feuilleton ? Les textes juifs qui parlent de Jésus sont des textes postérieurs à l'ancien testament non ? Si Jésus est cité dans l'Ancien testament je serais curieuse de savoir où ?

Mais en passant par ici avec mon plumeau, quand j'ai lu "Frères et soeurs de Jésus", je ne pensais pas à sa conception à lui - j'ai dit "des frères et soeurs mais pas de la même mère" - sait-on si Joseph a eu d'autres enfants avec une autre femme que Marie ?  C'est House qui a tout embrouillé avec son VS.

Titre: Re : Frères et soeurs de Jésus Christ
Posté par: labbe le 17 mars 2010 à 14:30:57
Bonjour à toi, Jésus.

J'ai lu dans les évangiles que tes frères étaient Jacques, Joseph, Simon et Jude. Selon Marc 6.3, ils sont appelés Jacques, Joses, Simon et Jude.

Est-ce vrai? Car cela semble choquer les chrétiens actuels: ils préfèrent croire que tu étais fils unique et que tes frères n'étaient que des cousins.

J'ai lu aussi que, selon les Juifs, tu étais le fruit de l'union illégitime (viol?) de Marie avec un soldat romain du nom de Julius Panthera («Panthéra» étant un sobriquet signifiant «la panthère»).

Origène (185-254), dans le «Contra Celsum» est le premier à le mentionner: «La mère de Jésus... a été convaincue d'adultère et est devenue enceinte des úuvres d'un soldat romain nommé "Panthèra". Séparée de son époux, elle donna naissance à Jésus, un batard. La famille étant pauvre, Jésus fut envoyé chercher du travail en Égypte ; et lorsqu'il y fut, il y acquis certains pouvoirs magiques que les Égyptiens se vantaient de posséder» (C.C. I, 32 5. Cf. I, 28 10, 33 19 et 69 20. Cf. R.C. p. 355).

Plus tard, Épiphane (315-403) l'a répété: «Jésus était le fils d'un certain Julius, dont le surnom était Panthéra».

Selon la tradition talmudique, tu étais «Jésus fils de Panthera». Cela est écrit dans le traité Sanhédrin 43 a, le traité Schabbath 104 B, le Talmud de Jérusalem (Traité Schabbath, ch. XIV et Traité Abodah Zarah 40 d).

Tout ceci est-il vrai ou ne sont-ce que des histoires inventées par des Juifs pour taquiner tes disciples?

J'espère ne pas t'avoir choqué par cette question indiscrète qui remue peut-être de douloureux souvenirs en toi.

Alain T.

http://www.dialogus2.org/JES/tesfreres.html (http://www.dialogus2.org/JES/tesfreres.html)
admn : la page demandée n'existe plus
Titre: Re : Frères et soeurs de Jésus Christ
Posté par: labbe le 17 mars 2010 à 14:32:44
Pour "vierge" j'ai lu que ca signifie en fait "nubile" à l'époque (ver 13 ans je crois)
Enfin c'est une explication...

Je vous recommande cette page.
http://www.ebior.org/Vie-de-Jesus/source-Talmud.htm (http://www.ebior.org/Vie-de-Jesus/source-Talmud.htm)
admn : page non trouvée

Les allusions à jésus ne manquent pas dans les sources juives.
Il est étonnant que ce soit si peu mentionné dans les études historiques.

C'était un auditeur de RIM Hervé Bokobza, érudit juif, qui m'avait parlé de ça.
Titre: Re : Frères et soeurs de Jésus Christ
Posté par: katchina le 17 mars 2010 à 16:25:14
Merci labbe pour toutes ces précisions, et notamment pour les références talmudiques qui m'avaient totalement échappées.  :)

Titre: Re : Frères et soeurs de Jésus Christ
Posté par: House le 17 mars 2010 à 17:21:09
Cette histoire de Jésus fils de Panthère est une invention de Celse, philosophe épicurien grec du 2ème siècle, qui fut un des premiers à faire une réfutation argumentée du christianisme dans son discours véritable. Nous ne connaissons Celse que par la réfutation de son ouvrage par Origène un siècle plus tard, le fameux contre Celse, d'où la malhonnêteté de certains petits rigolos qui prétendent qu'Origène est le premier à montrer que Jésus est le fruit d'une union illégitime...

Au passage on reconnaît la malhonnêteté des andouilles que vous lisez au fait qu'ils attribuent à Origène l'opinion-même qu'il se propose de réfuter ! En effet s'il cite Celse ce n'est pas pour dire qu'il partage son point de vue mais justement pour démontrer qu'il est faux !


source (http://www.cite-catholique.org/viewtopic.php?f=118&t=11112&view=next)

sur cette page certains disent que le tamuld est écrit par des juifs (alors que la thora est écrite par Dieu) qui ne souhaitaient pas voir un messie en Jésus ...

personnellement j'en sais rien du tout ...
Titre: Re : Frères et soeurs de Jésus Christ
Posté par: labbe le 17 mars 2010 à 17:55:19
Moi non plus je n'en sais rien House.
Reste que c'est aussi plausible que d'être fils de Dieu ;)
Certains prétendent que c'est un règlement de compte cette histoire de "panthéra".
Il y a aussi cette allusion dans le talmud au rabin qui enseigna a Jésus.
Si j'étais courageux je referais cette démarchequi m'a permit de trouver cette info à l'époque...  ;)
J'ai trouvé ca intéressant tout de même...
Titre: Re : Frères et soeurs de Jésus Christ
Posté par: katchina le 17 mars 2010 à 22:36:32
j'ai relu ce sujet depuis le début et je me pose une question qui va sans doute vous paraître idiote.
Finalement, en quoi cette information est-elle importante ? Que change pour les chrétiens le fait que Jésus ait eu ou non des frères et soeurs ?
Est ce que cela pourrait modifier le sens de son enseignement ou avoir une influence sur l'interprétation et la compréhension des évangiles ?

Ou bien sommes nous simplement des petits curieux avides de scoopipole ?



Titre: Re : Frères et soeurs de Jésus Christ
Posté par: House le 17 mars 2010 à 22:42:32
Marie doit être perçue comme symbole de virginité éternellement
Titre: Re : Frères et soeurs de Jésus Christ
Posté par: katchina le 17 mars 2010 à 23:44:39
ok, mais dans l'hypothèse ou les frères et soeurs ne seraient pas des enfants de Marie mais de Joseph, cela ne change rien...  ::)

@labbe - quand tu as parlé de sources talmudiques, je savais bien que j'avais quelque chose, quelque part mon bazar à ce sujet - j'ai tout retourné, j'suis pleine de poussière, mais j'ai retrouvé :

Jésus dans le Talmud
Il existe une dizaine d'occurences concernant Jésus dans le Talmud. On n'est pas toujours certains qu'il s'agit du Jésus dont parlent les Evangiles. Jésus-Yeshu étant la contraction de Yehoshua - était un nom très courant à l'époque. Ces passages avaient été retranchés du Talmud par la censure catholique. C'est le rabbin Steinsaltz qui, dans son édition du Talmud parue il y a quelques années, les a rétablis. Dans "Sanhédrin 107 B", le rabbin Yehoshua Ben Perahia va à Alexandrie, en Egypte, avec son disciple Jésus. Sur le chemin du retour, il s'arrête dans une auberge. "C'est une bien belle auberge" dit le rabbin et Jésus, pensant que son maître parle de l'aubergiste, s'exclame "Qu'elle est belle !" Yehoshua Ben Perahia est très fâché et parle de l'excommunier. Jésus veut s'excuser mais le maître le rabroue. A un moment donné, Rabbi Yehoshua est en train de faire sa shema, la prière que l'on dit tous les matins, et Jésus entre. Le rabbin fait alors un geste de la main qui peut signifier à son disciple : "Attends que j'ai fini le shema !". Le texte dit alors : il s'en va et s'est la rupture. Puis le texte conclut "Que jamais les deux mains ne répudient en même temps. Même pour Jésus, il eût fallu l'accepter d'une main et le rejeter de l'autre."

Extrait du Nouvel Observateur - Hors-Série n° 35 "Un juif nommé Jésus - Il aurait 2000 ans"
(je suppose donc que ce n° date de l'an 2000).

Si j'ai autre chose sur le sujet cela ne peut être que dans un bazar de campagne, il faudra donc attendre les vacances pour que je recherche.  :)


Titre: Re : Frères et soeurs de Jésus Christ
Posté par: House le 18 mars 2010 à 00:08:11
ok, mais dans l'hypothèse ou les frères et soeurs ne seraient pas des enfants de Marie mais de Joseph, cela ne change rien...  ::)

cela éclabousserait l'aura de Jésus quand même je pense ...
Titre: Re : Frères et soeurs de Jésus Christ
Posté par: hazuka le 18 mars 2010 à 00:20:40
A propos de Joseph, il était à priori veuf à la base et eu des enfants avant de rencontrer Marie

wiki - Saint Joseph dans la foi chrétienne (http://fr.wikipedia.org/wiki/Joseph_(Nouveau_Testament)#Saint_Joseph_dans_la_foi_chr.C3.A9tienne)

M'enfin, personnellement, ça m importe peu comme question...

ceci étant, j ai lu L'autre Jésus - Vie de Jésus selon les Évangiles apocryphes d'Antonio Piñero Sàenz et qui peut vous intéresser éventuellement si vous êtes intéressé par l'aspect "historique"
Titre: Re : Frères et soeurs de Jésus Christ
Posté par: katchina le 18 mars 2010 à 00:32:23
Cela ne m'importe pas plus que ça non plus, c'est le plumeau du ménage qui m'a chatouillé les méninges  ;)

Titre: Re : Re : Frères et soeurs de Jésus Christ
Posté par: Rosa le 18 mars 2010 à 06:35:56
j'ai relu ce sujet depuis le début et je me pose une question qui va sans doute vous paraître idiote.
Finalement, en quoi cette information est-elle importante ? Que change pour les chrétiens le fait que Jésus ait eu ou non des frères et soeurs ?
Est ce que cela pourrait modifier le sens de son enseignement ou avoir une influence sur l'interprétation et la compréhension des évangiles ?

Ou bien sommes nous simplement des petits curieux avides de scoopipole ?

Oui, je me dis cela aussi... Idem pour le fait qu'il a peut-être été en couple et eu des enfants...
Cela ne change rien à l'essence de son message...

Bonne journée  ;)
Titre: Re : Frères et soeurs de Jésus Christ
Posté par: House le 18 mars 2010 à 08:32:02
je pense qu'aujourd'hui, dans notre société industrialisée des pays les plus riches, le fait que marie ne soit pas vierge ou que son père ait trompé sa femme etc .... cela est peu important évidemment, mais il faut penser à l'époque .... et au conditions qui ont fait que le message s'est développé à l'époque ....
Titre: Re : Frères et soeurs de Jésus Christ
Posté par: katchina le 18 mars 2010 à 09:31:57
Sauf "qu'à l'époque" le concept d'immaculé conception inventé tardivement par l'église catholique n'existait pas.

Titre: Re : Frères et soeurs de Jésus Christ
Posté par: labbe le 18 mars 2010 à 10:52:24
Il y a des gens pour qui refaire de Jésus un homme est très important.
Des gens qui aiment la vérité et n'aiment pas se faire mener en bateau.
C'est pour ces gens loin d'enlever quoi que se soit au message initial qui semble être un message d'éveil : dieu est a l'extérieur et à l'intérieur.

Titre: Re : Frères et soeurs de Jésus Christ
Posté par: katchina le 18 mars 2010 à 13:10:28
Je suis d'accord avec toi, mais il me semble que l'on mélange deux choses.
La question de l'immaculée conception - qui est liée à Marie - et effectivement, alors, "refaire de Jésus un homme" peut être important pour certains,

Et le problème de l'existence ou non de frères et soeurs de Jésus qui me paraît annexe, dans la mesure où il existe des hommes/enfant unique
et qu'il n'est dit nulle part que lesdits frères et soeurs sont issus de l'immaculée conception.

Si il faut rendre à Jésus sa normalité, le problème de ses frères et soeurs n'est pas lié, ils ne sont donc pas concernés... AMA...

Titre: Re : Frères et soeurs de Jésus Christ
Posté par: labbe le 18 mars 2010 à 16:18:24
Citer
le rabbin Yehoshua Ben Perahia
Ah ca doit être lui le "prof" de Jésus dont je parlais.
Il transparaît en filigrane un jésus assez anticonformiste globalement.
Mais parfois il est au contraire très traditionaliste (je pense aux théories de  Tresmontant par exemple) (surtout vis a vis des textes)

Quelque soit l'aspect de sa vie c'est intéressant pour le chercheur de vérité.
Ses frères aussi car certains disent qu'il se serait entouré essentiellement de sa famille.
D'autres disent que frère doit être entendu comme frère communautaire.
etc..

C'est vraiment réduire le débat en insinuant de cet intérêt serait du même registre que lire "closer" ou je ne sais quel journal à scandale.

C'est le Da Vinci code qui a rendu ce sujet "banal" mais rien dans cette affaire n'est a écarter.

Certains ont affirmé que Thomas était son frère jumeau (comme Gerald Messadié) etc...

c'est passionnant tout ça.




Titre: Re : Frères et soeurs de Jésus Christ
Posté par: katchina le 18 mars 2010 à 17:15:48
ok labbe, pour la recherche historique, maintenant que j'ai fait le tri entre la généalogie et l'immaculée conception, dès que je retrouve des infos, je partage avec vous.  :)
Titre: Re : Frères et soeurs de Jésus Christ
Posté par: labbe le 18 mars 2010 à 17:36:09

En fait quand on lit certains apocrhyphes on réalise vite que des légendes se sont mises en route progressivement.
C'est pourquoi on comprend aussi qu'il y a une certaine rigueur dans le choix des synoptiques.
Et aussi une certaine honneteté puisqu'ils se contredisent.
Je ne prétends pas pour autant qu'aucune correction n'a pu être opérée sur les canoniques... mais ce sont les plus complets et les moins fantaisistes.
On cite souvent celui de Thomas pour démontrer le complot.
Mais il ne parle pas de la vie de Jésus...
Ces textes de Thomas sont hyper intéressants du point de vue de la spiritualité mais il ne disent rien de la vie de Jésus.
Certains textes sont carrément délirants je pense en particulier à celui parlant de l'enfance de Jésus.