Recherches => Témoignages individuels divers => Discussion démarrée par: Diouf le 01 juin 2009 à 16:57:44

Titre: Agentscully: Témoignage
Posté par: Diouf le 01 juin 2009 à 16:57:44
Agentscully, membre du Forum Open Minds, a vécu une série d'abductions de mars 1993 à février 1995. Elle n'a pas eu recours à l'hypnose et n'a pas vécu de régressions spontanées. Le jour même, elle relate dans un journal les évènements qu'elle a vécu consciemment et dont elle se souvient. Surmontant sa peur elle arrive à former une véritable relation avec ces entités.
Agentscully vit en Angleterre, elle pilote des planeurs.


Sans consentement

Les Entités:
Au début des années 90 j'ai fait une série de rencontres avec les entités que nous appelons de façon générique: Les Gris. Je les appelle les entités, mais comme nous le savons aujourd'hui, il sont de deux sortes. je pensais à eux comme à des médecins et leurs aides. Pour moi, il n'y a jamais eu qu'un seul "docteur". C'était toujours la même entité que je percevais être masculine quoique qu'il n'y eut pas d'organes génitaux pour me le prouver. Mais lorqu' "il" était en charge et communiquait mentalement avec moi, il me semblait être masculin sans l'ombre d'un doute.

Les "aides" étaient très semblables au docteur mais vraiment plus petits et plus effrayants. Ils se déplaçaient un peu comme des araignées avec des mouvements rapides du style: On démarre, on s'arrête et ainsi de suite lorsqu'ils s'occupaient de moi. Ils gambadaient parfois à quatre pattes quand ils passaient sur mon lit pour se rendre d'un coté à l'autre. Des fois ils couraient même. La plupart du temps, comme le docteur, ils se déplaçaient debout sur leurs deux pieds mais ne possédaient pas l'envergure et la gravité corporelle de l'entité docteur.
Les aides avaient l'air de savoir ce qui était attendu d'eux mais il y a eu des occasions où il était évident que des instructions leur étaient données mentalement de la part de l'entité docteur. Ils obéissaient à chaque fois sans hésitation.   

L'entité docteur (gris) était d'un ordre de grandeur beaucoup plus profond et intelligent que les petits. (gris) Je dirais que le docteur gris qui venait me chercher était un être dominant très ancien quoiqu'il ne fasse qu'un mètre vingt de haut environ. De la taille d'un enfant de dix ans. Cependant c'était un être ancien et sage  et absolument pas humain. J'ai entendu parler de gris qui ont une nature semblable à la nature humaine, ce n'est pas le cas pour mes expériences.

Ils n'ont rien de semblable à la personnalité humaine et c'est très perturbant. Il y a un manque certain de compréhension des émotions que nous avons et ils n'ont pas l'air conscients habituellement de ce que "nous, les abductés" pouvons ressentir à moins que vous ne leur fassiez savoir mentalement. Le seul moment où j'ai perçu une émotion chez le docteur a été quand une fois, je lui demandai de s'assurer que ses aides ne me feraient aucun mal.

Il m'a jeté un regard réprobateur que j'ai pu percevoir du fait de nuances télépathiques dans sa réponse. Il m'a demandé, presque tristement: Est-ce que je ne leur fais toujours pas confiance depuis le temps? Et j'ai ressenti que j'avais trompé une sorte d'entendement ou d'alliance entre nous dont je n'avais pas conscience jusqu'à ce moment. Ça a été le seul instant différent dans leur façon d'être habituelle.

Leur Conduite: Les mouvements rapides et anguleux des petits aides m'agaçaient. C'était eux qui vous touchaient, qui faisaient tout le coté physique, qui vous déplaçaient si besoin. Le docteur ne participait jamais à quoi que ce soit de physique mais il se tenait toujours proche pour vous contrôler avec ses yeux et son esprit. Parfois, ce contrôle par le regard s'effectuait  de façon très proche, tout près, moins de 20 cm par exemple. Il était impossible d'éviter de regarder les yeux du docteur, au point que les détails de l'intérieur des ovnis où ils me transportaient n'étaient vus qu'avec la vision périphérique.

Le contrôle mental qu'ils utilisaient avait pour effet de rendre la vision légèrement floue, comme quand vous êtes dehors en face d'un vent glacial et que vos yeux pleurent, la concentration visuelle va et vient. Il y a eu d'autres fois où j'avais plus de contrôle et où je pouvais regarder autour de moi  pendant que Dr. Gris était occupé avec ce qu'il faisait avec moi.
Jamais le docteur n'a montré des signes de colère, d'agression ou d'impatience. Aucune émotion. Ils ne sont pas humains mais autre chose et se rendre compte de leur "aliènité" ou non-humanité voulait dire pour moi qu'ils ne sont pas des humains d'un futur lointain revenus pour s'emparer de notre ADN. Ils sont de nature totalement aliène. Ce qui ne veut pas dire que nous ne puissions pas être le résultat de leurs expériences génétiques d'un temps plus ancien.

Le Corps Physique:
  Le docteur gris ne semblait vraiment pas fait comme nous. On dirait qu'ils n'ont pas d'organes intérieurs ni d'os comme nos côtes.
Leur torse apparait plat tout du long sans creux ni bosses comme ce que l'on attendrait d'un mammifère. J'avais l'impression qu'ils ne mangeaient pas et n'avaient pas de système digestif. Il n'y avait aucun signe de respiration sur le visage ou sur le torse, ni de sang circulant dans le corps. Aucune veine ou artère visible.

Les articulations des membres étaient soit minuscules soit inexistants, de la façon dont on le comprend. Ils avaient de longs bras minces qui se terminaient par les doigts sans passer par une main à proprement parler, sans poignet donc. Les jambes étaient semblables et je ne me souviens pas avoir vu Dr.Gris les fléchir. Les pieds, très petits, presque une extension de la jambe.

Pas d'oreilles ni de nez. La bouche n'était qu'une petite fente que je n'ai jamais vue ouverte, sa forme n'a jamais changé. Pas de sourires. Les yeux: D'un noir magnétique et grands. Le visage ne comportait pas de traits particuliers, pas de rides comme les nôtres mais le corps entier du docteur semblait tanné, ayant vécu longtemps; c'était vrai de son torse qu'il me laissa voir une fois en détail,  j'y remarquai comme des striations verticales comme ce que l'on voit sur les troncs d'arbres.

Les petits, les aides n'avaient pas la peau tannée. Quand ils me touchaient (c'est à dire à chaque abduction) leurs doigts donnaient exactement la même sensation sur la peau que les pattes d'un chaton; légèrement humides et secs à la fois. Ils avaient des têtes plus petites que les entités plus grandes. Ils avaient aussi une couleur plus claire que la couleur des docteurs gris,  un blanc coquille d'œuf avec une couleur chamois mélangée. Les deux sortes d'entité avaient des têtes en forme de poire.

 Source  (http://lucianarchy.proboards.com/index.cgi?board=research&action=display&thread=5373&page=1)
Titre: Agentscully: Témoignage
Posté par: Diouf le 01 juin 2009 à 18:12:25
Les Dessins (et texte) d'Agentscully

[image invalide

Dessin de l'objet que j'ai vu de la fenêtre de ma chambre, par une nuit froide de mars. Je ne pouvais pas m'endormir, il y avait un bruit de vibrations comme lorsqu'un camion abandonné par son chauffeur pour un moment, stationne en ronronnant. J'allais voir à la fenêtre: il n'y avait aucun véhicule. C'est quand j'ai relevé les yeux... ça avait la taille d'un 747 ! J'étais terrifiée et impressionnée par sa grandeur. J'avais l'impression que les occupants pouvaient me voir. Je me sentais soudain vulnérable et je décidais de m'éloigner de la fenêtre pour me cacher quand cet étrange faisceau de lumière m'aveugla, j'étais paralysée sur place.


[image invalide

C'est la scène que j'ai vue après que le faisceau lumineux m'ait touchée et que je sois hissée (à travers ma fenêtre fermée) à l'intérieur de l'objet (par le dessous). C'est l'entité "docteur" qui se tient proche de mon visage. Je ne pouvais pas bouger et on me parlait mentalement, me faisant revoir une scène de mon passé dans laquelle les entités avaient joué un rôle. Les scènes étaient représentées de façon holographique (mais pas comme les hologrammes que nous avons).  Ces images là étaient réalistes avec une profondeur réelle, elles avaient l'air de partir de l'intérieur du cadre de projection vers l'extérieur de celui-ci.

image invalide


L'une des abductions la plus inhabituelle que j'ai eue. Nous étions 6 humains, 3 hommes et 3 femmes, portant tous des vêtements très divers comme s'ils avaient été enlevés dans des fuseaux horaires différents. Malheureusement, j'étais la moins vêtue et je me sentais si mal que j'ai prié le docteur de me ramener à la maison. Bien sûr, il ne l'a pas fait, ils ne font jamais ce que vous demandez. Il y avait 3 docteurs gris, un pour chaque couple m'a t-on dit.

C'était une grande pièce ronde, qui donnait sur des petites salles avec des tables d'examens. Des aides m'ont emmenée  vers l'une de ces salles. Je comprenais que l'expérience consistait à contrôler mentalement les énergies en tant que groupe. Chaque personne avait un rôle à jouer pour lequel les docteurs gris nous ont briefés. Mais nous avions aussi le savoir des détails déjà dans  nos esprits. Lors d'autres abductions, je me souviens avoir été programmée avec un savoir largement au dessus de mon propre niveau d'intelligence. Ma compréhension consciente n'était pas requise quand ces sessions de programmation avaient lieu. Je sais maintenant pourquoi.

image invalide

Une des nombreuses visites à la maison. Les plus terrifiantes. A cette occasion, Dr. Gris a poussé un bâton comme un crayon dans mon oreille et ma tête. Je n'arrivais pas à voir si c'était quelque chose de solide ou bien un rayon énergétique (comme je le pense aujourd'hui) J'ai vu les docteurs gris les utiliser de nombreuses fois. Je me suis tellement débattue à cause de ma peur d'une lésion cérébrale que je suis parvenue à reprendre physiquement un peu de contrôle, suffisamment pour m'éloigner du docteur. C'est là que j'ai vu l'aide de près et ça m'a terrifiée.

image invalide

En 2002, Certains extraits de son récit sont publiés parmi d'autres récits d'abductés dans ce livre: Without Consent. Agentscully poste le récit complet et détaillé de ses expériences sur le forum OM en avril dernier.

[image invalide
Titre: Re : Agentscully: Témoignage
Posté par: jerome le 02 juin 2009 à 05:02:10
Merci Diouf !
Alors que je suis un irréductible sceptique quand aux récits d'abduction de ce genre, que je prend
avec des pincettes à très long manche et un énorme grain de sel ! celui-ci m'interpelle curieusement
depuis sa parution ...
C'est la première fois que je ressent des accents indéniables de sincérité ... sans comprendre pourquoi !

L'ambiance générale qui se dégage, les détails plus ou moins incongrus, et je pense surtout la réalité " autre ",
cet espèce de décalage ... tout ça me touche, mais j'ignore pourquoi  ???
Comme quoi on peut toujours être amené à réviser ses certitudes   :-*
Titre: Re : Agentscully: Témoignage
Posté par: harry le 02 juin 2009 à 13:52:11
On aurait "presque" envie de vivre la même chose, avec l'inter "mémoire" sur "effacement impossible"...

La personne parle malheureusement peu du but recherché de "l'expérience"

En tous cas, si c'est faux, ou juste du délire, c'est plaisant à lire !  Je me ferais bien un p'tit bouquin de SF avec ce genre d'aventure !   L'avantage du livre de SF ? C'est qu'à la fin (et on peut vite passer les pages) on sait TOUT  !  ;)
Titre: Re : Agentscully: Témoignage
Posté par: Diouf le 03 juin 2009 à 12:19:34
Oui, Jerome, son témoignage est assez différent de la plupart des abductés vu qu’elle est complètement réveillée pendant les expériences, elle observe tout autour d’elle et donne énormément de détails qui sont parfois recoupés par d’autres abductés. Elle notait à chaque fois toutes les observations qu’elle avait faites des lieux et aussi ce qu’elle ressentait et les pensées qui lui venaient au moment des abductions et des contacts.

Elle a mit de la rigueur dans ses écrits pour relater les choses telles qu’elle les a vécues. Elle sépare bien son interprétation de l’expérience elle-même.  Elle me semble sincère et honnête. Bien sûr, je peux toujours me tromper.

Maintenant, vrai ou pas, j’en reviens toujours à la même chose, les histoires d’abductions sont très intriquées avec la perception personnelle et elle raconte son expérience et ce qu’elle a perçu. J’en suis à croire que si j’avais été abductée avec elle en même temps, qui sait ce que j’aurais vu, je veux dire : est-ce que j’aurais vu la même soucoupe, aussi belle etc… j’en doute.

Elle l’explique très bien dans son introduction : Ces rencontres comportent de nombreux aspects qui indiquent la nature paranormale et psychique des ovnis et des aliens qui les occupent.

Son livre n’a pas été publié en entier, quelques extraits dans le livre cité plus haut. Le fichier original fait 616 kb, j’ai commencé à traduire les 7 chapitres qu’elle a posté sur OM (avec son autorisation), il y a énormément de détails, certains nous permettent de comprendre encore un chouilla de plus. (quitte à tout balancer demain  s’il le faut..lol !)

@ Harry:  hé non, on n’a pas la fin de l’histoire …
Titre: Re : Agentscully: Témoignage
Posté par: Nemo492 le 03 juin 2009 à 22:38:18
Le travail de Diouf a permis d'épingler une page permanente
sur Ovnis-USA : http://ovnis-usa.com/abductions-temoignages/

Grands mercis Diouf !
Titre: Re : Agentscully: Témoignage
Posté par: House le 03 juin 2009 à 23:28:15
il y aurai beaucoup à dire si c'est un fantasme psychologique (rien que les allusions de refus de la sexualité dans la description des E.T ....)

rien que quand je vois une petite boule dans le ciel la nuit qui bouge sans clignoter je suis déjà prêt à écrire une page entière avec plein de détails alors si je vivais un truc comme ça..........déjà je serais traumatisé...ici le style me gène...les descriptions sont générales,  détachées, je ne ressens pas l'émotion personnellement...

et pourquoi les E.T. sont toujours "à poil" ?
Titre: Re : Agentscully: Témoignage
Posté par: Nemo492 le 03 juin 2009 à 23:38:17
Un fantasme psychologique qui fait un bruit de camion dans la rue
et se montre comme un objet dans le ciel quand on se penche à la fenêtre ?
Titre: Re : Agentscully: Témoignage
Posté par: House le 03 juin 2009 à 23:40:25
ben y'a des témoins ?
Titre: Re : Agentscully: Témoignage
Posté par: Nemo492 le 03 juin 2009 à 23:49:25
Il y a un témoignage. Ca vaut pas plus, évidemment.
Comme le souligne Diouf, on peut en douter,
mais on peut aussi l'écouter, l'analyser, et en dégager
des éléments "concordants" ou au contraire des incohérences.

Titre: Re : Agentscully: Témoignage
Posté par: House le 03 juin 2009 à 23:59:54
oui ...mais concordant avec quoi ...? si elle s'est inspirée d'autres témoignages ils seront concordants ... je ne vois pas trop d'incohérence pour l'instant ....
Titre: Re : Agentscully: Témoignage
Posté par: void le 04 juin 2009 à 00:00:33
peut-on faire confiance a une personne qui a été programmé par des extraterrestres ?
Titre: Re : Agentscully: Témoignage
Posté par: Nemo492 le 04 juin 2009 à 00:21:55
On peut se dire qu'il y a des milliers d'affabulateurs,
que John Mack, Budd Hopkins, Jacobs... ont perdu
bien des années de leur temps,
et qu'en fait tout se ramène à de la psycho.
C'est plus confortable de le voir comme ça.

En revanche, pour ceux que le sujet intéresse vraiment,
on peut demander à Diouf s'il elle se chargerait ou pas,
d'acheminer vers le témoin une
série de questions à collecter d'abord ici.
Titre: Re : Agentscully: Témoignage
Posté par: harry le 04 juin 2009 à 07:41:38
On peut se dire qu'il y a des milliers d'affabulateurs

Et en déduire que certains ont une imagination particulièrement fertile ?
Il est bien fait le cerveau quand même alors ? Quelle puissance par rapport au meilleur des ordis "hardware"
Avoir une cohérence dans un long récit d'une invention est-il donné à tout le monde ?
(Le récit de l'agentscully n'est pas si long que cela...)

Alors poser des questions, oui, sans doute... mais avant d'avoir lu en entier "without consent" ? (j'ai écris "without content" avant de voir mon erreur  ;D )

Belle épingle ! qui donne la soif d'en savoir plus aux amateurs !

Harry
Titre: Re : Re : Agentscully: Témoignage
Posté par: House le 04 juin 2009 à 10:22:26

pourquoi entrer à chaque fois dans les extrêmes .... ne mettons pas tout dans le même panier, çela dessert largement l'ufologie mais certains ne l'ont pas encore compris.....chaque cas est particulier .......j'ai bien dis "si c'est un fantasme psychologique " ...mais bon faut pas toucher à certaines choses  ...

sinon... oui il y aurait beaucoup de questions à poser au témoin, comme y'a t'il d'autres témoin de la soucoupe (étant donné le dessin, il y a des chances qu'il y ait eu du mone au balcon ou dans la rue), il faudrait pouvoir interroger ses proches aussi...
Titre: Re : Re : Agentscully: Témoignage
Posté par: Diouf le 04 juin 2009 à 15:18:28
Le travail de Diouf a permis d'épingler une page permanente
sur Ovnis-USA : http://ovnis-usa.com/abductions-temoignages/

Ah j'en reviens pas ! Merci aussi. J'ai envoyé le lien du site à 'Scully'
Titre: Re : Re : Agentscully: Témoignage
Posté par: Diouf le 04 juin 2009 à 15:23:13
ben y'a des témoins ?

Mais House, ne comprends-tu pas le sens de cette phrase ? :Ces rencontres comportent de nombreux aspects qui indiquent la nature paranormale et psychique des ovnis et des aliens qui les occupent.

Nous savons ici par le témoignage des membres (Hervéboy, Garf,  Vent du Nord etc... ) que même si tu es avec un copain et que tu vois une soucoupe, il se peut qu'il n'ait rien vu alors qu'il avait les yeux au ciel comme toi. Cela a déjà été rapporté.

Je ne cherche pas, et personne non plus sur le forum je pense, à convaincre, cela m'est égal que les gens soient crus ou pas, pour tous ces cas, je dis comme John Mack et Bud Hopkins: '' nous ne savons pas ce qui est arrivé à ces personnes, mais il est indéniable qu'elles ont vécu quelque chose que nous ne comprenons pas.''
Peut-être pas les termes exacts, c'est de mémoire.

Pour les concordances, quelques membres d'OM rapportent les leurs, il y en a quelques unes qui concernent la suite de son récit, en cours de traduction.

Je vois que l'ère du sexe des anges disparait pour laisser la place au sexe des ETs lol  ;)
Titre: Re : Re : Agentscully: Témoignage
Posté par: Diouf le 04 juin 2009 à 15:46:30
peut-on faire confiance a une personne qui a été programmé par des extraterrestres ?

Justement ! C'est bien là le problème numéro uno de tous ces cas. D'ailleurs, je mets les whistleblowers dans la même catégorie que les abductés à cause de la technologie de l'effacement d'une partie de la mémoire (technologie soi-disant maitrisée par les BlackOps) d'une part, et à cause  de la technologie extraterrestre des '' mémoires écrans induites en couches successives''. Ces 2 possibilités, si elles sont à l'oeuvre dans celui qui parle, abducté ou whistleblower,  font qu'on ne peut rien croire de ce qui est dit, même si la personne semble ou est sincère.
Voir  ici  (http://icietmaintenant.fr/SMF/index.php?topic=2770.msg12867#msg12867) le paragraphe sur les mémoires écran faussement induites, à la fin.

Pour les whistleblowers, je parle pas ici des mensonges qui leur ont été dits comme des vérités, ça, c'est encore un autre facteur en plus pour simplifier un peu plus...Lol.

C'est là que la phrase d'Aimé Michel est si importante (àma) : ''Tout envisager, ne rien croire''
Titre: Re : Agentscully: Témoignage
Posté par: Diouf le 04 juin 2009 à 15:59:40
Je transmettrais avec plaisir s'il y a des questions puisque Agentscully répond aux questions des OM'ers. Il vaut mieux attendre que les 7 chapitres soient postés, enfin je pense. C'est une bonne tartine de 23 pages, trad en cours, j'en suis à la moitié.

Titre: Re : Agentscully: Témoignage
Posté par: harry le 04 juin 2009 à 20:09:38
trad en cours, j'en suis à la moitié

Seulement ? Tu glandes ????   ;D


Vite vite vite.... please ! ASAP.... pardon, STP !
Titre: Re : Agentscully: Témoignage
Posté par: House le 04 juin 2009 à 21:12:23
On les dépose où les questions ?
 Y'a t'il eu des témoins ?
comment réagissent ses proches ? (parents etc..)
Titre: Re : Agentscully: Témoignage
Posté par: Diouf le 04 juin 2009 à 23:17:41
 @ Nemo : Je suggère qu'on pose ses questions quand le chapitre #7/7 sera posté. La date limite pourrait être une semaine après la date du dernier post. Je retiens celles de House, bien sûr, bien déposées ici.

 @ Harry :  lol...   Ya des pauses syndicales....lol....

Le premier chapitre est assez long car il reprend pas mal ce qui est dit dans le post des dessins, mais après il y a pas mal de nouveau.
Titre: Agentscully: 1/7 L'Ovni
Posté par: Diouf le 05 juin 2009 à 00:23:27
 Source  (http://lucianarchy.proboards.com/index.cgi?board=research&action=display&thread=5373&page=1)

Les images n'étant plus disponibles ont été supprimées

Voici le récit des rencontres que j'ai faites, extrait du journal que j'ai tenu dans le but de le publier.
 1/7: L'Ovni . 17 mars 1993

Au milieu des années 90, j'ai eu une série de rencontres avec ce qu'on appelle les aliens, les gris. Ces rencontres indiquent la nature paranormale et psychique des ovnis et des aliens qui les occupent. Ces incidents, vécus en pleine conscience, sont relatés sans enjolivements.

J'ai lu quelques temps et maintenant, j'essaie de dormir. 2 heures du mat et le sommeil ne vient pas. Je tourne et me retourne sans cesse. Récemment, la vie a été plus stressante qu'à l'habitude et j'ai souvent du mal à m'endormir. Je suis éveillée et frustrée et je pense aller boire un chocolat chaud. Ce qui me retient, c'est l'air froid de la chambre, la chaleur du lit est si douce qu'il faut une bonne raison pour la quitter. J'entends des bruits gênants à l'extérieur sous la fenêtre de mon appartement, 1er étage à Bracknell.

Souvent, les voitures passent sur la route en éclairant les murs de ma chambre. Pour ce qui est du ciel, un avion occasionnel s'élèverait des aéroports de Luton ou Stansfeld, pour un vol de nuit courrier ou bien journaux. Au dessus de moi, se trouve le secteur ouest de la zone "London Terminal Movement", l'une des zones aériennes contrôlées les plus occupées d'Europe, couvrant tout le réseau aéroport de Londres. Cette zone est constamment occupée.
Heathrow, l'aéroport international au trafic le plus intense,  se trouve à 18 km à l'est de mon toit. Les vents d'est apportent avec eux des centaines de jets sur leur descente finale à Heathrow.

En tant que pilote d'aviation générale, je suis tout à fait habituée à l'activité dans le ciel au dessus de chez moi et je peux pratiquement identifier tout ce que je vois. Souvent, je scrute le ciel nocturne, cherchant des objets astronomiques et je peux dire que j'ai vu de tout, naturel et manufacturé. Mais je ne suis pas préparée à ce que je vais voir dans le ciel cette nuit.
Il n'y a pas d'étoiles visibles cette nuit mais une couche de nuages Alto-Stratus qui bloquent la Lune basse et les étoiles. Le nuage a une altitude moyenne, 8000 pieds peut-être, il est donc sombre, sans les reflets lumineux jaune-orangé des lampadaires que l'on voit quand le nuage est plus près du sol. C'est dans cette nuit sombre et sans étoile que mon  cauchemar commence.

Allongée sous mon duvet, un bruit extérieur me gêne. J'écoute et entends comme une vibration sonore entrer dans ma chambre. Je pense à un camion garé sur la route devant mes fenêtres et j'imagine qu'il partira bientôt puisque le chauffeur n'a pas éteint le moteur. Je me rends compte que je peux aussi sentir la vibration alors qu'elle bat à travers mon corps, avec une drôle de sensation dans l'estomac. je commence à avoir la nausée et je pense:  C'est trop fort !  Ce c.n de chauffeur est un porc, il ne sait pas que les gens dorment ?
Assez énervée, je décide d'aller voir ce qui se passe. Je sors rapidement du lit, tremblante dans l'air glacé et m'approche de la fenêtre doucement, ne voulant pas être aperçue nue par le chauffeur ou ses passagers, absolument certaine qu'un camion est là, devant mon appartement.

A environ 50 cm de la fenêtre, je scrute la rue plus bas et ne vois rien, pas de camion et d'ailleurs aucune autre activité ni aucun autre mouvement, ce qui me parait étrange. Voyant que personne ne me verrait, je m'approche pour regarder tout au bout de la rue en espérant voir la cause de ce bruit. Rien ne bouge. Il n'y a aucun son et ce silence est troublant ,car il y a toujours un bruit de fond de circulation quelle que soit l'heure de la nuit.
Les arbres sont si immobiles qu'ils semblent congelés. L'effet est surréaliste et je sens que la réalité s'est altérée. Alors que j'essaie d'absorber ce manque de normalité et l'absence de la source de cette vibration qui continue à me donner la nausée, quelque chose s'installe dans ma vision périphérique et je lève soudainement la tête.

Ce que je vois alors dans le ciel juste au dessus de mon appartement me donne la chair de poule, physiquement et mentalement, Put..in,  je m'entends crier en l'apercevant, un choc me parcourant tout le corps comme un éclair. Je sais immédiatement ce qu'est ce que je regarde et je ne doute de cette réalité à aucun instant.

Un disque argenté gigantesque stationne là, au-dessus de moi. J'absorbe les détails saisissants en un instant. La beauté de l'objet me cloue sur le sol alors que je me contorsionne le cou et la tête pour l'observer. Le disque semble faire deux fois la hauteur de l'immeuble, à environ 200-300 pieds [ 70-100 m] du sol, il a à peu près la même taille qu'un Boeing 747 de 70 m à la même hauteur. Je ne vois que la moitié du disque, l'autre moitié doit se trouver au dessus et derrière mon immeuble.
En son centre, se trouve un dôme convexe d'où je peux voir des faisceaux qui rayonnent vers l'extérieur, vers le pourtour du disque. A part le dôme convexe, le dessous est assez plat et sophistiqué comme un objet manufacturé.

L'objet est argenté et métallique, comme du chrome. Il a aussi une apparence chatoyante. Toute la surface scintille comme s'il était fait d'énergie plutôt que d'un métal inerte. Il a l'air vivant et pas si "tôle et boulons" que ça.  Ça me rappelle du mercure brillant d'apparence métallique mais pas complètement solide.
La pensée me vient que je vois l'objet à travers un effet de champ d'énergie, un peu comme les objets que l'on voit au loin, déformés et scintillants dans la brume de chaleur d'une route chaude.

Ce champ d'énergie semble affecter la zone juste au dessous du disque, la rue et les maisons, et je réalise que c'est ce champ qui supprime les bruits et les mouvements de la rue; nous sommes tous affectés par un étrange "phénomène de champ amortisseur" et cette réalité altérée est très dérangeante. Le long des bords du disque, je vois des lumières bleues et rouges mais ce ne sont pas des lumières terrestres comme nous le comprenons.

Contrairement aux feux de position sur un avion, ces lumières sont des amas d'énergie colorée de style plasma et ont l'air de faire partie d'un effet énergétique, probablement du champ bizarre qui entoure l'objet, ou bien peut-être le sous produit d'un système de propulsion étranger. De toutes façons, ça ne ressemble pas à des feux de navigation !
Le disque émet une lumière argentée- blanche mais bizarrement, n'éclaire pas du tout la route et les maisons. Si je n'avais pas levé les yeux, je n'aurais même pas su qu'il était là.

Pendant les 10 secondes passées depuis que je l'ai vu, j'ai été incapable de regarder ailleurs à part fixer ce qui est la chose la plus belle et la plus sensationnelle que j'aie jamais vue. Et c'est à ce moment là que la peur m'envahit rapidement pour se transformer en terreur car je réalise que je suis seule et sans défense, me tenant nue devant la fenêtre. Je ne vois absolument personne, aucune fenêtre n'est éclairée. (Après je me suis demandé si quelqu'un d'autre l'avait vu comme moi, d'une fenêtre sombre et s'était senti aussi isolé et seul que je l'étais.)

J'ai l'impression que les occupants du disque peuvent me voir à la fenêtre, je me dis que je dois bouger mais cette idée cède la place à la conviction qu'ils pourront me traquer où que je me cache dans l'appartement, mais je dois courir me cacher du mieux que je le peux. En pleine terreur je me recule , prête à me tourner pour courir avec l'idée d'une cachette sous la table de la cuisine, quand un faisceau lumineux sort du dessous du disque, trouve ma fenêtre et me braque en pleine face. Je m'aperçois immédiatement que je ne peux ni bouger ni crier.

A partir de l'instant où le faisceau de lumière, ou l'énergie m'a paralysée, je ne pense même plus à crier car il a pour effet de calmer mes émotions. Je suis prise comme un animal dans un piège et je ne pense même pas à m'en extirper. Mon esprit semble avoir été affecté de façon négative car je me débats dans une bulle mentale de confusion et d'horreur.
Le temps semble s'écouler anormalement pendant les instants qui suivent, je sens une présence derrière moi dans la pièce. Le froid de cette nuit de mars  en plus du froid glacé du choc disparaissent complètement alors que le faisceau m'enveloppe totalement.

Ce qui arrive ensuite me prend entièrement par surprise. Je suis soulevée du sol, aspirée par le faisceau, j'approche de la fenêtre fermée et passe à travers ! Je pense tout d'abord que je fais une expérience hors du corps malgré que j'ai été totalement réveillée dés le début, et bien dans mon corps puisque j'avais marché jusqu'à la fenêtre. Je me souviens très bien de son bord glacé contre mes seins nus. Cela me laisse convaincue que tout ceci est bien réel.
En montant avec le faisceau vers le dessous du disque, je remarque deux choses étranges.

La première est que le faisceau de lumière a la même largeur tout du long, les deux cotés bien parallèles comme un rayon laser; ça m'a fait penser que c'était de l'énergie et pas de la lumière. Et l'autre chose est que plus j'approche du dessous du disque  plus ses contours qui apparaissaient si solides auparavant deviennent flous. Si bien que lorsque j'arrive juste en dessous, je ne vois plus très bien. J'ai comme l'impression de passer à travers le dessous embrumé pour arriver dans le disque, l'endroit avec le dôme, sans voir de porte ou bien d'entrée.
Le voyage dans l'engin a semblé prendre quelques secondes, assez confuses, avec une distorsion du temps et de la réalité. Je me sens comme droguée.

Je vis les moments suivants dans un nuage de peur contenue, désorientée et confuse. Je me tiens debout en face d'une entité bipède qui me fixe de ses grands yeux. Je l'entends me parler dans la tête mais je ne peux vraiment pas absorber ce qui est dit excepté que je ne dois pas avoir peur. Je suis absolument terrifiée et si ce n'était pour mon état de désorientation et de paralysie, j'aurais totalement perdu le contrôle de moi-même. Je ne peux bouger aucune partie de mon corps à part les yeux et c'est pourtant cette immobilité qui me calme suffisamment pour me faire reprendre mes esprits. La scène que je vois dans ses moindres détails est frappante et on ne peut plus aliène.

L'entité qui se tient à environ 1m de moi n'est pas humaine. Pas même proche d'un humain. C'est difficile de le voir nettement, je me sens toujours droguée et ma vision est floue mais son apparence me choque au plus profond de mon être. Elle mesure environ 1m20, comme un garçon je crois. Le plus étonnant à son sujet, ce sont ses yeux. Ils retiennent les miens prisonniers comme un serpent sa proie. Ce sont des yeux très sombres exempt de détail visible, trop grands, même pour la grande tête en forme de poire.
Son corps mince présente un contraste absurde sans aucune structure osseuse. Les 2 yeux immenses en forme d'amande, presque magnétiques, dominent le visage qui comprend aussi une fente menue et sans lèvres en guise de bouche, que je ne verrai jamais s'ouvrir. Il n'y a pas de nez ni d'oreilles apparentes. En fait, le visage n'a ni traits ni cheveux.

L'entité porte un vêtement fait d'une pièce sans couture à l'aspect argenté et métallique, qui lui sied parfaitement comme si ça avait été peint à la bombe sur son corps. Les pieds sont chaussés de boots qui semblent faire partie du vêtement. Ils sont minuscules, presque inexistants. Son cou est petit, à peine visible, au contraire des bras qui sont très longs par rapport au torse très court, allant jusqu'à la jambe plus bas que les genoux s'il y en avait.
Il n'y a pas de mains comme nous le comprenons, les bras se terminent par 3 doigts longs et minces. Ce ne sont pas des doigts humains, je ne vois pas d'ongles. Le torse est très étrange, de même diamètre tout du long, il n'a ni creux ni bosses ni forme qui suggérerait une cage thoracique ou des organes intérieurs.
En fait, je verrai plus tard que les entités ne semblent pas respirer du tout. Enfin, je ne peux discerner aucun organe sexuel.

Alors qu'involontairement je fixe cet être, je prends conscience des détails "non-terriens" qui m'entourent. La pièce, ses planchers, plafonds et murs sont tous blanc-gris ou bien blancs et éclairés par une source cachée qui éclaire chaque partie de la pièce uniformément et sans ombre. Le mur en face de moi est courbé de manière convexe et j'ai l'impression très nette que je regarde le mur du centre circulaire du grand disque, cette "pièce" faisant partie du bord extérieur de l'objet.
Une sorte de panneau de contrôle ou console est encastrée dans ce mur courbé, sans couture. Plusieurs entités semblables sont debout face à cette console et à ma gauche je peux voir une autre console sur un mur plat avec une quatrième entité devant.
Le panneau en face de moi présente un espace vertical avec des rectangles gris tout du long et un écran horizontal plus bas, au niveau du torse des entités, qui comporte des hiéroglyphes. Je ne vois pas de boutons, ni de cadrans sur les consoles.

Cet aperçu de ce qui m'entoure a pris quelques secondes pendant lesquelles les 3 entités devant moi ont l'air d'attendre quelque chose. L'un des 2 qui se tiennent à 3 m. de moi devant la console se retourne mais je ne sais pas si c'est pour me regarder ou pour regarder l'entité plus proche de moi. Ils ont tous l'air sévère, et sont aussi presque comme des insectes dans l'impression dégagée.

Il n'y a aucun bruit, nous attendons tous. Pourquoi ? je ne sais pas. Je remarque que tout est dans les tons de gris, il n'y a pas de couleurs. Avec tout ce blanc et le gris-blanc des entités dans leur costume argent, je sens comme un effet de légèreté angélique. La seule chose qui détruit cette image est leurs grands yeux noirs qui ne cillent pas et l'étrangeté totale de leur "alièneté".
Les anges sont des concepts humains et il n'y a pas le soupçon de quoi que ce soit d'humain dans cet endroit aseptisé. En fait je me sens comme quelqu'un perdu dans un enfer alien. La pensée que je me tiens debout, nue, seule et sans défense devant des êtres pour lesquels je n'ai pas de nom ne me vient même pas à l'esprit. Je peux juste encaisser jusqu'à un certain point  et je me sens plutôt assez submergée à ce moment là.

Mon attention se re-concentre alors que j'entends de nouveau cette voix austère et impérieuse dans mon esprit. L'entité la plus proche que je sens masculine me fixe dans les yeux et je sens qu'il comprend tout de moi. J'éprouve un sentiment de honte et de viol quand ses yeux et son esprit pillent les mémoires et les aspects de ma nature la plus profonde. Comme s'il manipulait ma personnalité pour ses propres fins. Un viol psychologique écœurant.

Une fois de plus l'entité me demande mentalement de porter attention. Je sens que ma colère et mon outrage envers ce traitement de ma personne diminuent pour disparaitre et finalement, je n'ai plus de volonté, plus de choix que d'obéir. Je perçois les pensées de l'entité dans mon esprit lorsqu'il commence à me dire ce qui allait se passer.

J'ai le sentiment que ce n'est pas une forme de télépathie comme nous le comprenons. Je ne sens pas du tout que l'entité envoie des mots ou des phrases en anglais dans ma tête. C'est plutôt que l'entité transmet ses intentions et informations dans mon esprit à un niveau conceptuel de pré-pensée et c'est mon esprit qui construit le langage autour de ces concepts. Il me semble que les mots que je peux entendre mentalement sont ma propre interprétation du message de l'entité et que probablement, l'entité ne connait pas du tout le langage humain.

C'est l'entité la plus proche qui a l'air de contrôler la situation et les autres semblent attendre un ordre invisible ou bien une communication mentale avant d'agir. L'analogie d'un processus hospitalier me vient en tête, c'est à dire un médecin et plusieurs infirmiers pour l'assister.

L'entité "docteur" parle dans mon esprit et m'informe que l'écran va montrer des évènements importants de ma vie, et que je dois être attentive. L'entité à la gauche de la console passe son bras droit le long des caractères horizontaux d'une certaine façon qui élimine un hasard.

....Le rectangle gris tout à gauche s'éclaire et apporte la première touche de couleur que je vois dans cette salle de commandes. Le rectangle disparait pour faire place à un nuage coloré et je réalise que je regarde le film holographique d'un évènement de ma petite enfance. J'observe les scènes se dérouler sur une sorte de substitut futuriste de la télévision et cela me calme. Le fait d'avoir le droit et la possibilité d'orienter mon regard loin de cette entité à faire peur qui me fixe, me fait du bien et la pensée que je serais obligée de le regarder de nouveau m'effraie. Je regarde donc les images. Je peux voir l'entité aussi, nettement, quoique je sois obligée de visionner la scène directement.

Le "docteur" semble me porter plus d'attention qu'auparavant. Je le soupçonne d'avoir pris psychiquement ces images de mon passé directement de ma mémoire pendant que je les observe de la console. Une alternative beaucoup plus sombre et plus effrayante se présente à moi, celle que l'entité aurait des antécédents avec ma propre histoire et aurait "enregistré" les évènements au moment de leur survenue ! Je ne veux vraiment pas laisser cette idée m'imprégner.

Dans le premier évènement, je me vois jeune enfant dans une chambre sombre. Il y a une lumière dorée à l'extérieur et plusieurs petites entités qui flottent en entrant à travers les fenêtres de ma chambre pour se diriger vers mon lit. En regardant j'ai une montée de souvenirs d'enfance et beaucoup d'émotions. Je reconnais la terreur d'un évènement qui fut une expérience nocturne terrifiante et fréquente pour moi.

En tant qu'adulte, je me souvenais peu de ces évènements, une vague impression des entités et d'être réveillée sans pouvoir courir ou appeler ma mère. Puis, ils partaient et je réveillais la maisonnée avec des rugissements effroyables. Je ne me souvenais jamais de ce qui m'était arrivé. Je ne le voulais pas tant la frayeur était grande. Ma mère me disait toujours que ces visites étaient des rêves, mais cette explication me faisait me sentir seule et apeurée. N'étais-je pas toujours réveillée, les yeux ouverts quand ces entités venaient me faire du mal ? Je savais que les rêves arrivaient uniquement quand je dormais, mais les entités venaient et me réveillaient de la sécurité des rêves du sommeil. Ma mère ne pouvait rien pour les faire cesser ou partir.

Pendant ces souvenirs, le docteur continue de me fixer profondément dans les yeux de cette même façon perturbante et quoiqu'il tourne le dos aux autres et à la machine qui produit les images, il semble savoir ce qui se passe sur l'écran parce qu'il me transmet  par télépathie un commentaire sur ce qui m'est montré. J'ai le sentiment qu'il peut voir avec les yeux des autres entités ou du moins qu'il y a une synchronicité avec eux. Je ne peux réellement pas tout absorber et la grande partie de ce qu'il me transmet me passe par dessus la tête. Il n'a pas l'air de s'en apercevoir, ou alors ça ne le gêne pas.

Alors que l'image de ce premier tableau s'estompe, un deuxième écran à la droite du premier s'allume et montre un autre évènement traumatique dans ma vie d'enfant. Le "commandant" me dit de nouveau comment cette expérience a affecté ma personnalité et ma vie. De nouveau tout ça sans émotion aucune. On me montre deux autres écrans d'évènements traumatisants, rien de tout cela  n'est plaisant à observer, pour la même raison que le premier, à cause des sentiments et pensées qu'ils font resurgir en moi. Sentiments et pensées sur lesquels je n'ai aucun contrôle.

Je sens que le docteur est d'une certaine façon profondément impliqué psychiquement dans mes réactions aux images et c'est cela qui est important pour lui et non pas ma compréhension consciente des images et de la leçon qui les accompagne.

Plus tard j'ai pensé que les entités se nourrissaient de mes émotions négatives, ou alors les enregistraient en essayant de comprendre comment, moi-même, une humaine, fonctionnait. Ils avaient choisi les évènements les plus traumatiques de ma vie et j'avais pensé que le "docteur" avait pris les souvenirs directement de mon inconscient.

Pendant la séance des films je suis immobile, au même endroit, là où je me suis trouvée après être entrée à bord. Je me sens mal à l'aise, comme une souris coincée, mais dans le fond je ne me sens pas menacée. Je me dis que j'ai observé des hologrammes de loin et que je n'ai souffert que de souvenirs émotionnels chargés.

Sur la console, il reste un écran, rectangle gris pour l'instant et mes yeux sont capturés par le regard fixe du docteur. Cette entité me contrôle totalement en m'informant mentalement que la scène finale n'a pas encore eu lieu dans ma vie, et que cet évènement futur serait ma propre mort !
Pour le coup il obtient mon attention complète. Il fixe de nouveau son regard sévère au plus profond de mes yeux et j'ai l'impression de voir des yeux ronds sous les grands yeux noirs en amande.  Je sens le besoin de parler à l'entité plutôt que voir un autre évènement horrible, particulièrement ma mort. Mais je n'ai pas le droit de faire autre chose à part tourner mes yeux vers l'écran sur lequel une image ensoleillée apparait.

Ça allait être très différent des autres présentations car je ne me doutais pas que j'allais la vivre en la visionnant.

J'essaie de rester en contact avec ma situation actuelle réelle, je me remets en tête que je suis retenue captive dans une sorte de véhicule alien, probablement toujours stationné au dessus de mon immeuble, à moins de 800 m du chemin apparu sur l'écran; et l'on me fait penser et croire que je marche sur ce chemin. Je remarque le coté vraiment bizarre de cette pensée. Je veux sortir de cette illusion ensoleillée pour rester dans le disque, où  mon corps est retenu, immobile. Je ne veux pas être contrôlée de façon si humiliante mais je n'ai pas le choix, je n'arrive pas à briser le contrôle mental, je ne sais pas comment le combattre et je n'ai pas l'intention de coopérer.

Pendant que je me regarde marcher sur ce chemin proche de mon ancienne école, je me sens attirée dans cette image et j'arrive à ma hauteur, par derrière. Puis, c'est moi en fait, qui marche le long de ce chemin d'herbe par un bel après-midi de printemps ou d'automne. Je porte une robe d'été et je sens la chaleur du soleil sur mes épaules nues. Puis je remarque des gens plus haut sur le chemin, je pense que c'est une famille humaine.

En approchant, je vois qu'il s'agit d'un homme grand et mince d'environ 35 ans, une fille de 6 ans peut-être et un garçon de 4 ans. Je ne fais pas attention à eux car j'essaie toujours de comprendre ce qui m'arrive dans mon état réel de captive dans le vaisseau. Je sens que je dois rester en contact avec ma situation réelle à tout prix. Je remarque que l'homme tient le bras du garçon en le tirant fermement, la fillette retient le garçon désespérément et je me rends compte soudainement que cette scène ne représente pas celle d'une famille mais celle d'un enlèvement d'enfant et comme je suis environ à 1m50 de l'homme, j'agis avant de réfléchir.

L'homme me tourne le dos, ne m'a pas vue venir avant qu'il soit trop tard. Je ne pense pas à ce qu'il faut faire, je passe ma main gauche autour de sa tête en lui griffant les yeux avec mes ongles. Tout d'un coup l'illusion devient très réelle. Je suis surprise de la vitesse de ce qui suit. L'homme lâche le garçon en se tournant vers moi, il me tire par les cheveux, je lâche son visage et attrape sa main pour le faire cesser. Il cherche dans son imper et je vois un long couteau de cuisine dans sa main droite. Il me l'enfonce dans le ventre immédiatement en le retournant vers le haut. Toute sensation quitte "mon corps" qui s'affale sur l'herbe comme une poupée de chiffon.

Dés que mon "corps" tombe, je ne vois plus les évènements à partir de mon corps mourant, mais à partir d'un point de vue hors du corps, de coté et au dessus. Je vois les 2 enfants courir vers une colline, en direction des magasins, en sécurité. L'homme s'agenouille à coté de mon corps mourant , coupe mes vêtements dévoilant ainsi le choc du sang rouge sur le blanc de ma peau. Puis, il me viole rapidement et se sauve sur le chemin. Pendant cette scène, je flotte dans le "ciel" en regardant le viol et ma mort.

La pensée me vient que j'ai perdu ma vie sans y faire attention. Je flotte pour m'éloigner de la scène et je suis "de retour" dans mon vrai corps, regardant l'image de ma mort sur l'écran holographique. Je réalise qu'à un moment j'étais complètement impliquée dans le "psycho-drame" malgré mes efforts pour rester distante sans coopérer.
 
L'entité- docteur se plante juste devant moi et lorsqu'involontairement, je regarde dans ses yeux, je me rends compte à quel point il est non-humain et sans émotion. Je suis horriblement choquée, je ressens le besoin de soutien émotionnel, d'où qu'il vienne. Je ne vois absolument aucune reconnaissance de ce besoin dans son visage, ni la moindre réaction humaine. Mon dernier souvenir conscient est celui de ces yeux profonds et une appréhension que quelque chose d'encore plus désagréable va se produire.

Ensuite, j'ai pris conscience de ma chambre. Il faisait nuit, j'étais  sur mon lit dans une position inhabituelle, comme si j'avais été posée là. Je me suis précipitée à la fenêtre pour m'assurer que le disque était bien parti; je me suis sentie mieux en ne le voyant pas mais j'ai  vérifié à chaque fenêtre pour être sûre. La pendule montrait que 2 heures s'étaient écoulées. Je ne pouvais plus dormir, je pensais à ce qui m'était arrivé. Je savais qu'il s'était passé quelque chose après que l'entité m'eut fait face mais je ne pouvais pas me souvenir de ce que c'était. Je ne savais même pas si je voulais le savoir.

L'expérience m'avait laissée profondément ébranlée et perturbée car je savais que ce n'était pas un rêve bizarre, ni une hallucination. Ce qui m'a le plus troublée, c'est la façon dont ils m'ont montré ma mort (apparente). Ceci a écarté les autres évènements parce que l'image de moi-même sur la scène de la mort était semblable à mon apparence actuelle. Je me suis dit que si c'était une véritable vision dans le futur, alors ça arriverait bientôt.
Puisque les détails des autres évènements filmés étaient corrects, il était possible que l'on m'ait montré une image correcte du futur.

J'étais en partie déjà effondrée par le choc culturel de me trouver face à face avec des êtres non terrestres, qui avaient l'air de traiter les humains sans aucun respect et avec indifférence, comme nous traitons les animaux par exemple. Ce qui m'effrayait, c'était la facilité avec laquelle ils arrivaient, m'enlevaient et me contrôlaient. Leur supériorité apparente n'était pas uniquement technologique mais aussi de nature para-psychologique.

J'ajoute ici que je n'avais pas entendu parler d'aliens avant mes expériences et c'est ma propre ignorance qui m'a empêché de chercher un soutien et de l'aide. J'aurais certainement souri tristement si quelqu'un m'avait raconté  comment ils s'étaient trouvés happés à travers une fenêtre dans une soucoupe volante. Qui pourrait le croire ? Je n'en ai donc pas parlé.

Deux ans plus tard, j'ai eu la visite d'un enquêteur ufologique spécialisé dans les abductions:Carl Nagaitis de  Bufora  (http://www.bufora.org.uk/). Nous avons convenu de faire un test pour voir si je pouvais me souvenir de ce qui s'était passé après avoir visionné les images du film holographique où j'étais assassinée.

Dans la pièce où tout débuta, je m'allongeais et me relaxais un peu. Carl m'a demandé de me souvenir des tout premiers faits de cette nuit là, et je lui ai parlé de la nausée, de la colère envers les vibrations. J'ai revécu l'abduction et l'expérience en temps réel plutôt que comme un évènement passé. Mes souvenirs étaient si puissants que les deux années écoulées étaient comme deux jours. J'ai revécu le meurtre, saisie de peur et d'émotion; Carl ne cessait de me répéter que ça n'arrivait pas en vrai.

Puis, je suis entrée dans un état de relaxation profonde et je me suis trouvée relatant les évènements avec force et réalisme quoique je sache qu'ils faisaient partie du passé. Carl m'a persuadée de survoler le viol et le meurtre rapidement, puis nous sommes passés aux faits manquants...

...L'entité-docteur regarde fixement mes yeux. Je me sens transpercée, il n'y a rien d'humain en lui. Je m'attends à un peu de soutien après avoir été assassinée, je suis choquée par ce qui m'a été montré et j'en ai besoin. Mais le docteur ne montre aucun signe de compassion ou autre, il me rappelle une fourmi géante lorsqu'il s'approche de mon visage et m'hypnotise avec ses grands yeux qui me transpercent. Alors qu'il s'approche un peu plus, je sens ma volonté s'évaporer et je me penche en arrière. C'est à ce moment là que je me rends compte que je suis sur une table d'examen positionnée à la verticale, ce qui me donne l'impression que je me tiens debout.
La table revient à l'horizontale et durant cette manœuvre l'entité bouge de façon à laisser son visage disproportionné en face du mien à chaque seconde.

Lors d'une session de relaxation ultérieure, ce qui s'est passé ensuite m'est revenu en mémoire.
... Je suis allongée sur cette table, un appareil se trouve au dessus de ma tête et commence à faire ce qui ressemble à un balayage-scanner. Cet appareil est retiré et un autre se positionne au dessus de mon ventre en se courbant sous mon dos, il y a une petite surface de contrôles, manipulée par le docteur. Je sens une gêne et une chaleur dans mes organes internes, en 3 endroits différents. Pendant cette phase le docteur ne me porte aucune attention.

...Le scanner est retiré et un deuxième gris (petit) s'approche et commence à toucher mon corps normalement. le docteur me "dit": Vous vous êtes très bien comportée en signifiant que je ne leur avais pas causé de problèmes ni posé de questions idiotes. En quelque sorte, il est fier de moi professionnellement.

...Le petit gris me touche entre les jambes et le docteur regarde mes yeux, je ressens une excitation sexuelle ainsi que des sentiments d'affection envers lui. Je sens que j'ai connu cette entité depuis toujours, comme s'il était mon ange gardien ou quelque chose comme ça. Je me sens confiante et affectueuse à son égard comme un enfant. Le gris (docteur) ne montre aucun signe de réponse et je comprends qu'ils vont me ramener malgré qu'en ce moment même je ne veuille pas partir.

...Je pars comme je suis arrivée, par le coté ou le dessous du vaisseau. Je suis accompagnée par 2 petits gris qui me "flottent" en bas doucement vers la fenêtre de ma chambre. Je peux voir que l'ovni a bougé et se trouve plus à l'ouest qu'au dessus de mon immeuble.
Ce voyage vers ma chambre n'est pas très clair mais je remarque que l'on repasse par la fenêtre pour aller vers mon lit. Je suis assez confuse et passive. Je reste assise sur le lit en me tenant les genoux, les couvertures par dessus. Quand j'arrive à me concentrer, je vois que les gris ont disparu. Je vais regarder par la fenêtre et le vaisseau aussi a disparu.

Je ne pourrais pas dire à quel point cette seconde partie de l'évènement est exacte. La session de relaxation a duré 20 minutes d'après ma perception alors qu'en réalité elle a duré 2 heures. J'étais peut-être sous hypnose durant cette session.

Titre: Re : Agentscully: Témoignage
Posté par: Nemo492 le 05 juin 2009 à 00:51:55
Carl Nagaitis - http://www.bryherbusiness.co.uk/
Rédacteur professionnel et membre du BUFORA

(http://ovnis-usa.com/images/Carl_Nagaitis.jpg)
Titre: Re : Agentscully: Témoignage
Posté par: LEAG le 05 juin 2009 à 03:09:28
Des castes chez les p'tits gris !

C'est pas joli joli !

En attendant, comment une ethnie entière qui communique par télépathie peut elle se diviser en deux groupes intellectuellement distincts ?
La connaissance, en l'occurrence, ne devrait elle pas être uniformément partagée et maîtrisée ?
Titre: Re : Agentscully: Témoignage
Posté par: Nemo492 le 05 juin 2009 à 03:50:12
A moins que ce soit deux espèces androïdes..
ou bien l'une un peu moins que l'autre.
Une question à poser après la transcription
de l'ensemble du récit..
Titre: Re : Agentscully: Témoignage
Posté par: harry le 05 juin 2009 à 13:54:43

Merci Diouf pour cette traduction.

Quelque chose ne vous gêne pas dans cette histoire ? La vision de sa mort future... Comment ne pourrais-t-elle pas l'éviter maintenant qu'elle sait comment cela doit arriver ?

Harry
Titre: Re : Agentscully: Témoignage
Posté par: DecemberTen le 05 juin 2009 à 17:01:27
Bienvenue Oriane ! Nous n'avons malheureusement pas de réponse toute faite à te donner, mais, qui sait, tu trouveras sans doute des expériences semblables à la tienne dans ce forum.

Franchement, un grand merci Diouf pour la trad, autant je comprends, parle, écris l'anglais, autant ça m'énerve de traduire pour les autres. So j'apprécie énormément le boulot !!

Quand aux gris, je ne sais plus ou j'avais lu qu'ils étaient selon quelqu'un qui aurait été dans la zone 51 aurait bossé avec eux etc... une race hybride mi-"animale", mi-végétale, créé par une autre race supérieure. C'est la description que cette femme a donné de l'ET supérieur et de l'aspect noueux de son torse qui m'a fait m'en souvenir. Possible après tout, je pense qu'en matière de génétique tout est possible ou presque.
Titre: Re : Agentscully: Témoignage
Posté par: House le 05 juin 2009 à 19:45:15
apparemment les E.T avaient une combinaison finalement....donc pourquoi chercher à voir ses coucougnettes..enfin bref passons


disons que le problème pour moi c'est quon est dans un type de récit que l'on ne peut pas prouver, on peut tout se permettre tant qu'il n'y a pas d'incohérences ...
Titre: Re : Agentscully: Témoignage
Posté par: harry le 05 juin 2009 à 19:50:36
Salut M'sieur House,

Ou commence et ou s'arrête selon toi l'incohérence
La combinaison ? bah... elle nous échappe sans aucun doute alors ? (une combinaison spéciale coucougnette  ;D )

Et... ce serait dommage de se le permettre ? ben je vois que non... donc allons y...

Bon WE
Titre: Re : Agentscully: Témoignage
Posté par: House le 05 juin 2009 à 20:05:05
il n'y a pas d'incohérence ici ... pour moi une incohérence c'est quelquechose de logique comme si à un moment elle parlait d'un type de nuage en disant qu'il se trouve à 8000 pieds si elle avait dit 6000 pieds c'était pas bon.....enfin un truc où on peut se dire là elle a fait une erreur obligatoirement...ici pour moi c'est une impression générale qui ne va pas selon moi.....je trouve l'histoire trop archétypale..et puis des petits trucs.....comme le fait qu'elle dise que l' "on sait" maintenant qu'il y a deux types d'E.T. gris ... non on le sait pas, rien n'est sûr....pour elle peut-être mais peut-être existe t'il un autre type de gris qu'elle n'a pas vu...enfin je sais pas....
une "pilote d'aviation générale" (c'est quoi ?)  doit s'y connaitre en types d'objets volants c'est sûr ça le fait....
Titre: Re : Agentscully: Témoignage
Posté par: Niela le 05 juin 2009 à 23:26:50
J'ai été frappé par le passage suivant...

Citer
Ils évoluaient parfois à quatre pattes quand ils traversaient sur mon lit pour passer d’un coté à l’autre. Il leur arrivait de courir.

On dirait qu'il s'agit d'un souvenir synthétique ou d'une interprétation que le témoin a fait d'une réalité que ses sens et son expérience ne pouvaient pas interpréter.
Titre: Re : Agentscully: Témoignage
Posté par: DecemberTen le 05 juin 2009 à 23:37:29
Mmmm... me semble que tu vas un peu loin et vite en besogne dans ton analyse, ou alors, tu ne t'est pas exprimé clairement... ;)

Bonne nuit.
Titre: Re : Agentscully: Témoignage
Posté par: Diouf le 06 juin 2009 à 00:10:53

Je vois que les maintenautes sceptiques
n'accrochent pas ! Bah, lisez-le comme un roman :)

Bon, j'enchaine...
Titre: Agentscully 2/7: La Sonde
Posté par: Diouf le 06 juin 2009 à 00:17:53
 Source  (http://lucianarchy.proboards.com/index.cgi?board=research&action=display&thread=5373&page=1)

Agentscully 2/7: La Sonde - Juillet 1994

image invalide
tu m'emmerdes Photo bucket, décréter du jour au lendemain et sans prévenir que tu as changé les règles du jeu... ton chantage ne marche pas !
http://www.clubic.com/internet/actualite-833078-photob ucket-payant-seme-chaos.html

... Presque un an et demi après cette abduction dramatique, ils sont revenus. Nous sommes le 26 juillet 1994, il est 1.45 hr. du matin, je suis allongée nue sur le dessus du lit, j'essaie de profiter d'un peu de fraicheur nocturne, l'atmosphère est humide et chaude. Finalement le sommeil vient. Je me réveille peu de temps après pour sentir immédiatement que quelque chose cloche dans ma chambre.
L'ouverture des rideaux et fenêtres laisse entrer la lumière de la rue, ce qui me permet de voir la chambre. La première chose que je remarque est que je ne peux pas bouger mon corps, il est paralysé. Ce n'est pas la cause de la peur grandissante que je ressens. Je suis retenue sur le lit par quelque chose ou quelqu'un. Je suis allongée, coincée sur le coté droit comme si quelqu'un m'avait poussée, puis bloquée de cette façon pour m'empêcher de retomber sur le dos. C'est alors que je vois la chose du coin de mon œil gauche.

La silhouette qui se dessine contre la fenêtre n'est pas une personne du tout. Je vois un humanoïd petit et filiforme avec une tête disproportionnée en forme de poire. Une autre entité se tient au bout du lit. Je pense: ils reviennent, ce qui fait monter ma peur. L'entité la plus proche se trouve en partie sur le lit et se penche vers ma tête. Il tient dans ses doigts minces un instrument comme une sonde: argentée, tubulaire, de la taille d'un bic, il le tient près de mon oreille.
Je n'arrive pas à décider si c'est solide et en métal ou bien si c'est un rayon d'énergie comme un laser.

Je ne pense qu'à ce qui pourrait se produire si l'entité enfonce cet appareil dans mon oreille, au mal que ça pourrait me faire. Je commence à paniquer à l'idée de lésion cérébrale.
Je ne peux pas bouger pour m'en écarter, je me sens comme un animal pris au piège. L'instrument entre dans mon oreille et je ressens une sensation pas du tout naturelle, je perds tout contrôle de la situation. Je me bats intérieurement contre ce qui me semble être une force qui me retient et me restreint le haut du corps. Je pense que c'est comme un champ de force et quand j'essaie de lever mes bras pour me protéger la tête, je vois que je ne peux pas faire de mouvements.

J'ai la forte impression que la seconde entité est en charge de me garder immobile pendant que l'autre, plus proche, utilise l'instrument. Mes bras commencent à trembler violemment alors que je me bats contre cette force restreignante, je n'ai qu'une idée en tête: Stopper la procédure engagée dans mon oreille. Je me bats pendant environ 30 secondes pour arriver à bouger mes bras et pendant ce temps, l'entité a inséré la sonde profondément. C'est tout simplement horrible. Je ne peux pas parler, mais j'essaie de communiquer mentalement et je crie dans mon esprit le mot: NON ! L'entité ne répond rien, finissant son travail et retirant la sonde dans une belle indifférence à ma peur et à ma douleur.

Soudain, je peux bouger librement de nouveau, ma peur de la sonde disparait aussitôt que je m'aperçois que je peux utiliser la force physique pour me protéger d'autres attaques invasives. Je laisse tomber mon corps en avant, sur le ventre, recouvre ma tête de mon bras et je reste ainsi à attendre. Je sens qu'ils sont toujours près du lit, mais j'éprouve une peur indescriptible à l'idée de regarder et surtout de les voir. Il y a quelque chose de tellement "alien" chez eux, que simplement les voir se tenir là à me fixer de ces yeux noirs qui ne cillent pas, est beaucoup plus que ce que je suis prête à surmonter.

J'attends une minute environ jusqu'à ce que les petits bruits qu'ils font en se déplaçant aient cessé. Je décide de tenter ma chance, je sors un bras pour allumer et à l'instant ou la lumière inonde la pièce, je me retourne pour leur faire face. A mon grand soulagement, ils sont partis. Je sors du lit pour fouiller l'appartement, je ne m'attends pas à les trouver mais je veux m'en assurer. Je ne vois pas comment ils sont partis. Pas par la porte que je voyais tout le temps. Je les ai entendu partir et mon imagination me dit qu'ils se sont groupés sous la fenêtre pour disparaitre, mais l'impression que j'ai est qu'ils sont juste sortis de notre réalité.

Je n'ai plus mal à la tête mais la pourtour de l'oreille gauche est engourdi. Il n'y a pas de sang apparent.  Cet évènement est l'un des plus effrayants que j'ai eu à vivre pendant mes 40 ans de vie. C'est peut-être important ou non, mais j'ai eu une rupture du tympan gauche il y a plusieurs années.

24 heures plus tard, le 27 juillet à 2heures du matin, je suis allongée nue sur le lit comme la veille, je m'endors avec le souvenir de cette nuit en tête. Un moment plus tard, je me réveille, physiquement paralysée et consciente de quelque chose d'anormal dans la pièce (probablement indiquant un état de conscience altéré)
La porte de ma chambre donne sur un couloir et j'entends un ou des intrus qui bougent bruyamment. Je sais d'emblée que ce n'est pas un intrus humain.
Les bruits que j'entends sont ces bruits de débandade précipitée que j'ai entendu la veille et je saisis qu'ils sont là de nouveau, juste derrière la porte!  Si je pouvais bouger, je sauterais par la fenêtre plutôt que les affronter, mais je ne peux rien faire à part attendre. On dirait qu'ils sont venus en nombre parce que j'entends plusieurs grands bruits dans le couloir avec le bruit de débandade. Je suis terrorisée à l'idée d'en voir un en face de moi en train de me surveiller.

J'ai en tête le souvenir si récent de l'horreur de ce qu'ils m'ont fait, je sais donc que je dois sortir du lit et contrôler cette confrontation avant qu'ils ne me touchent. Quoiqu'ils soient de la taille d'enfants jeunes et anorexiques, ils sont forts et agiles. La pensée d'une confrontation m'emplit d'effroi mais je me concentre sur la paralysie, les bruits se faisant plus forts dans le couloir et s'approchant de la porte.

Je me bats pour sortir du lit avec un plan de cachette dans un coin pour être en meilleure position de défense. Je ressens une sensation de flottement sur de l'eau qui ondule doucement, un effet secondaire d'une sortie hors du corps. Les bruits de couloir cessent, ma notion du temps elle aussi.
Puis, la paralysie cesse et j'allume de suite en regardant autour de moi. Rien dans la chambre. Mais les autres pièces ? J'ai si peur que j'hésite et reste accroupie en attendant que quelque chose se passe. L'appartement reste silencieux. Je fouille chaque pièce, même les coins et recoins. Ils étaient si petits que chaque endroit, si minuscule soit-il, pourrait les couvrir. C'est probablement ma peur et mon imagination qui s'emballent, je ne trouve rien. J'ai eu tellement peur hier que je m'habille et passe la nuit dans le salon, toutes lumières allumées.

On pourrait penser que je suis arrivée à contrer leur influence cette fois-ci, à les faire quitter l'appartement, mais je ne me leurre pas. Ils sont partis une fois qu'ils en ont terminé avec moi, et je ne sais pas ce qu'ils ont fait cette nuit là.

Pour moi, il y a définitivement une connection entre l'expérience avec les entités et l'expérience hors du corps. Quoiqu'il se peut que les deux expériences se passent dans une autre réalité commune au delà de notre réalité physique. Cela signifierait que les ovnis et les entités elle-mêmes ne font pas partie de notre réalité, de cette galaxie ou de n'importe quelle autre de notre univers physique. Le fait qu'ils peuvent intéragir avec notre monde physique suggère qu'ils sont multidimensionnels par nature.
Titre: Re : Re : Agentscully: Témoignage
Posté par: Diouf le 06 juin 2009 à 08:56:48
J'ai été frappé par le passage suivant...

Citer
Ils évoluaient parfois à quatre pattes quand ils traversaient sur mon lit pour passer d’un coté à l’autre. Il leur arrivait de courir.

On dirait qu'il s'agit d'un souvenir synthétique ou d'une interprétation que le témoin a fait d'une réalité que ses sens et son expérience ne pouvaient pas interpréter.

Dans le chapitre suivant, elle décrit une autre scène de ces cavalcades sur son lit, une véritable horreur ! C'est apparemment ce qu'elle percevait dans sa réalité.
Titre: Re : Agentscully: Témoignage
Posté par: Niela le 06 juin 2009 à 09:39:24
Citer
...je me sens comme un animal pris au piège...

...mais l'impression que j'ai est qu'ils sont juste sortis de notre réalité...

..Je sais d'emblée que ce n'est pas un intrus humain...


...un effet secondaire d'une sortie hors du corps...


...Pour moi, il y a définitivement une connection entre l'expérience avec les entités et l'expérience hors du corps. Quoiqu'il se peut que les deux expériences se passent dans une autre réalité commune au delà de notre réalité physique. Cela signifierait que les ovnis et les entités elle-mêmes ne font pas partie de notre réalité, de cette galaxie ou de n'importe quelle autre de notre univers physique. Le fait qu'ils peuvent intéragir avec notre monde physique suggère qu'ils sont multidimensionnels par nature...


Il y a quelque chose qui cloche avec ce témoignage particulier, par rapport à beaucoup d'autres que j'ai lus... Trop intellectualisé, il semble vouloir mettre le lecteur sur la piste d'une certaine interprétation, ce qui n'est pas le cas d'habitude.

Le témoin est un habitué du "voyage astral" et la phrase "...Ils étaient si petits que chaque endroit, si minuscule soit-il, pourrait les couvrir..." m'évoque personnellement quelqu'un qui est en proie à un délire autosuggéré qu'autre chose... D'autres anomalies viennent confirmer cette hypothèse :

- l'excellent souvenir que le témoin semble avoir gardé de ses expériences, qui contraste avec l'extrême difficulté qu'ont les autres abductees à s'en souvenir

- le fait que ce témoin, à la différence de l'abductee habituel qui n'arrive pas à comprendre ce qui lui est arrivé, a échafaudé une théorie personnelle à propos des entités avec lesquelles il aurait été en contact.

- le choix du pseudo.

Je n'écarte pas d'emblée ce témoignage mais il me semble se distinguer de ce qu'on peut lire habituellement sur le sujet. Je dirais donc qu'il faudrait avant de se prononcer avoir des éléments sur les antécédents psychiatriques possibles de cette personne. Peut-être avons nous affaire à une personne qui essaye de se décharger d'épisodes douloureux vécus dans l'enfance mais bon, je ne suis pas un spécialiste... L'épisode où la victime couchée nue "parce qu'il fait chaud" et inexplicablement paralysée subit l'enfoncement d'un objet "dans l'oreille" me fait personnellement tiquer...

Au passage, merci à Diouf pour la traduction de ce texte qui est des plus intéressants..
Titre: Re : Re : Agentscully: Témoignage
Posté par: Diouf le 06 juin 2009 à 10:45:28
Il y a quelque chose qui cloche avec ce témoignage particulier, par rapport à beaucoup d'autres que j'ai lus... Trop intellectualisé, il semble vouloir mettre le lecteur sur la piste d'une certaine interprétation, ce qui n'est pas le cas d'habitude.


C'est un livre écrit pour la publication, dont une partie a été publiée dans un ouvrage collectif. Elle l'a écrit des années après les faits, qui sont les passages que j'ai traduits au temps présent.

Citer
- l'excellent souvenir que le témoin semble avoir gardé de ses expériences, qui contraste avec l'extrême difficulté qu'ont les autres abductees à s'en souvenir


C'est le seul témoignage que je connaisse ou la personne n'est pas endormie lors de l'abduction, les faits (pour elle) sont donc très détaillés. Elle dit qu'elle est totalement consciente. Montalk (plusieurs extraits sur ce forum) est un autre abducté qui a eu des expériences en pleine conscience.

Citer
- le fait que ce témoin, à la différence de l'abductee habituel qui n'arrive pas à comprendre ce qui lui est arrivé, a échafaudé une théorie personnelle à propos des entités avec lesquelles il aurait été en contact.


Je pense qu'elle a dû lire pas mal d'ouvrages à la suite de la 1ère abduction, il est évident qu'elle a un besoin de rationaliser et de s'expliquer et elle le fait dans son livre. Je ne voulais pas couper le texte et ne poster que les expériences, je m'attendais tout à fait à un questionnement comme le tien à cause de ça.  :)

Citer
Je dirais donc qu'il faudrait avant de se prononcer avoir des éléments sur les antécédents psychiatriques possibles de cette personne. Peut-être avons nous affaire à une personne qui essaye de se décharger d'épisodes douloureux vécus dans l'enfance mais bon, je ne suis pas un spécialiste... L'épisode où la victime couchée nue "parce qu'il fait chaud" et inexplicablement paralysée subit l'enfoncement d'un objet "dans l'oreille" me fait personnellement tiquer...
emphase ajoutée.

Tout est possible au sujet du psychisme des personnes qui écrivent leurs expériences, on ne saura jamais si ce sont des faits vécus ou imaginés. Personne ne peut se prononcer... Ni John Mack ni Budd Hopkins  ne se le permettaient. Ils écoutaient et nous transmettaient, quant à nous, nous lisons.. :)
Je crois ( mais n'en suis pas sûre) qu'on ne peut pas s'inventer consciemment des évènements pendant une régression, elle a eu plusieurs séances avec Carl Nagaitis.

Les abductions sont une facette incontournable maintenant de l'ufologie et pour ma part, lire les témoignages me font comprendre que nous ne comprenons pas et que nous ne pouvons pas comprendre, ni le pourquoi, ni le comment etc.... Je ne sais pas si ça a un sens..lol ( ça en a pour moi)

[mode rationnalisation]... Peut-être que les entités qu'elle a rencontrées n'existent pas matériellement et pour communiquer et se faire percevoir dans notre monde ils se fabriquent les corps qu'elle a perçus, idem pour la soucoupe ...  et peuvent très bien se fabriquer des corps de vrais anges pour d'autres personnes.. [off] Bon, je sais, je lis trop de SF...
Titre: Re : Agentscully: Témoignage
Posté par: Niela le 06 juin 2009 à 11:29:47
Citer
Bon, je sais, je lis trop de SF...

C'est aussi mon cas miss Diouf :) ... Avec une nette préférence pour les délires de Jack Vance...


Toutefois, j'ai la nette impression que cette AgentScully a été violée et exploitée sexuellement à un moment ou à un autre de sa vie et que c'est en partie cela qu'elle tente de raconter. Par exemple, essaye de mettre "père" à la place de "docteur gris" et la scène prendra un tout autre éclairage.


Titre: Re : Agentscully: Témoignage
Posté par: DecemberTen le 06 juin 2009 à 12:02:59
Exactement ce à quoi j'avais pensé aussi, trop de nus dans cette histoire.
J'avais relu tout ça en remplaçant le docteur gris par un homme, sans aller jusqu'au père, et là, l'histoire prenait une autre dimension.
On pourrait même aller plus loin et imaginer qu'elle à remplacé un homme par un alien qui, comme elle le savait sont souvent représenté sans sexe, peut-être parce qu'elle voulait le lui couper virtuellement... mais là...
Titre: Re : Agentscully: Témoignage
Posté par: Diouf le 06 juin 2009 à 13:24:53
Oui, nous pensons tous à un viol dans l'enfance quand nous lisons " évènement traumatique dans mon enfance", cependant qui sommes-nous pour tirer des plans sur la comète quand au passé des abductés ?  Croyez-vous que les lecteurs de ces lignes qui pourraient avoir des expériences ovni à faire partager auront envie de s'exprimer ? Pas étonnant que personne en France ne se soit fait abducter !

Quand bien même Agentscully aurait écrit ce livre pour extérioriser des évènements anciens, l'un n'empêche pas l'autre, ça n'empêche pas l'abduction et ses suites.  Ce qu'elle écrit dans ses rationalisations est forcément révélateur de la personne qu'elle est quand elle l'écrit, c'est à dire la somme de ce qu'elle est et a vécu jusque là. On peut s'en tenir uniquement aux faits relatés au temps présent, même si leur perception est conditionnée par l'observatrice elle-même.

Les témoignages des abductés sont à prendre pour ce qu'ils sont, c'est à dire des témoignages per-so-nels, et je répète, im-prou-va-bles,  nous ne devrions pas les lire avec "les lunettes habituelles" utiles pour d'autres lectures et qui nous font se poser des questions, mais avec un autre regard style "envisageons sans croire". (enfin c'est mon avis)
Je vois ça comme de lire un dictionnaire (c'est peut-être idiot, lol ) je me demande pas si le mot est vrai ou non, utile on non aujourd'hui,  c'est une donnée de plus qui s'ajoute à la barque ufologique envisageable, et un jour ce sera ou non utilisable pour comprendre quelque chose. Ce n'est pas pareil que des observations autres ou collectives comme les lumières de Phoenix par exemple...Et d'ailleurs, si on va par là, le fait qu'il y ait des témoins ne change pas la donne pour le public puisque Phoenix, Roswell etc... continuent bêtement d'être remis en question !

Agentscully (et tous les dérivés) est un pseudo fréquent, il y en a plusieurs sur les forums UFO, je crois que nous avons 2 Mulder ici même, elle n'est anonyme que sur les forums, son nom réel se trouve dans le livre collaboratif.

D'autres lectures de témoignages publiés pour le public, si vous ne les avez pas lues:
 Jim Sparks (http://icietmaintenant.fr/SMF/index.php?topic=2143.0)
Bartholic Barbara (http://icietmaintenant.fr/SMF/index.php?topic=5468.0)
Dr. David Jacobs (http://icietmaintenant.fr/SMF/index.php?topic=3858.0)
Leir, Roger (http://icietmaintenant.fr/SMF/index.php?topic=7350.0)
Sleeper (http://icietmaintenant.fr/SMF/index.php?topic=3059.0)
Walton Travis (http://icietmaintenant.fr/SMF/index.php?topic=3594.0)
Montalk (http://icietmaintenant.fr/SMF/index.php?topic=2770.0)
Titre: Re : Agentscully: Témoignage
Posté par: jerome le 06 juin 2009 à 13:52:38
Presqu'entièrement d'accord avec Niela, en plus s'il est amateur de Vance, alors là, je m' incline   ;D ;D

Mais, quand même, et qui que soit cette femme et son passé ( passif  ? ) c' est quand même la toute
première fois que j' accroche ... et des récits d'abductés, j'en ai lu ... il y a un coté "technique", vécu pour de vrai,
bien reporté pour une narration équilibrée ... C'est vrai que le coté sexuel me gêne aussi quelque part, un peu
trop exhib peut être, trop insistant, mais bon, qui peut sonder les âmes ?
Ce que je voudrais maintenant c 'est que cette personne se dévoile complètement : enfance, parents, éducation,
scolarité, vie actuelle familiale et professionnelle, gouts, dégouts, and so on ! Et elle semble muette depuis qq jours ...
D'autre part en cette matière - Diouf, surtout ce n 'est pas pour vous ! -   la traduction est traitre, les subtilités sont
écrasées et je suis gêné moi - même de lire en Anglais sans pouvoir tout saisir de ce qu'elle veut réellement nous
faire comprendre . Face à face le dialogue serait je pense fructueux, mais là ... C'est pour ça que j'aimerais qu'elle
se découvre un peu .
Quand même ce truc sort de l'ordinaire, si je puis dire ! Si j'osais, je prendrais Rv avec elle, ça me permettrais de
re-visiter nos cousins Jolitorax et Abracadabrax , la-haut, tout la-haut chez les Brittons  ;D ;D ;D  et leurs copains Saxons   :-*
Titre: Re : Re : Agentscully: Témoignage
Posté par: void le 06 juin 2009 à 13:55:53
Oui, nous pensons tous à un viol dans l'enfance quand nous lisons " évènement traumatique dans mon enfance"

Non, pas moi... d'ailleurs j'ai du mal à comprendre cette obsession autour de l'absence de zizi des entités et de vouloir en faire une interprétation freudienne. Mais j'ai du mal à comprendre la notoriété des théories de Freud, que j'estime êtres du level CP/CM1 (enfin je me comprends), ceci expliquant peut-être cela.

Titre: Re : Agentscully: Témoignage
Posté par: House le 06 juin 2009 à 13:59:35
lis un bouquin entier de Freud déjà ... je te conseille "introduction à la psychanalyse" ...
mais c'est une possibilité d'interprétation comme une autre ...d'ailleurs ce n'est pas forcément un viol mais ça peut aussi être un fantasme de viol refoulé....
Titre: Re : Agentscully: Témoignage
Posté par: Nemo492 le 06 juin 2009 à 14:47:13
On peut avoir lu Freud, c'est mon cas,
et penser quand même que ça relève du level CP/CM1.
C'est pour ça que Jung a pris la suite.
Titre: Re : Re : Agentscully: Témoignage
Posté par: void le 06 juin 2009 à 14:56:23
lis un bouquin entier de Freud déjà ... je te conseille "introduction à la psychanalyse" ...

Tu va me "maudire", mais j'ai clairement pas envie de lire quoi que ce soit de Freud. Le peu que je sais de Freud, de sa méthodologie et de ses théories phares, suffisent à me dire que je n'ai pas envie d'aller plus loin. Mais je n'ai lu aucun bouquin de Jung non plus hein...

mais c'est une possibilité d'interprétation comme une autre ...d'ailleurs ce n'est pas forcément un viol mais ça peut aussi être un fantasme de viol refoulé....

Oui c'est une possibilité, c'est généralement la première "rationnelle" à laquelle on pense quand on étudie un peu les abductions, sans même faire recours à Freud à proprement parlé. Je trouve plus intéressant d'imaginer ou de considérer ne serait-ce qu'hypothétiquement que ça ne soit justement pas ça. car la possibilité "freudienne" coupe court à toute recherche, interrogations ou étude du phénomène sur des plans plus vastes, et surtout, plus angoissant. L'hypothèse "freudienne" est rassurante et sécurisante, c'est de mon point de vue son seul attrait.

Ca ne me dérangerait absolument pas que des personnes choisissent d'étudier le phénomène DANS SA GLOBALITE en partant du postulat qu'il s'agit de phénomènes psychologiques à mécanique freudienne, à condition toutes fois qu'ils prennent en compte le phénomène DANS SA GLOBALITE, mais perso je préfère éviter de postuler les choses évidentes et au contraire postuler plutôt des choses pas évidentes voir farfelus, tout en gardant à l'esprit qu'il s'agit de postulats.
Titre: Re : Agentscully: Témoignage
Posté par: House le 06 juin 2009 à 15:03:25

On peut avoir lu Freud, c'est mon cas,
et penser quand même que ça relève du level CP/CM1.
C'est pour ça que Jung a pris la suite.

c'est vraiment pour provoquer c'est bas ...

Trouve moi un enfant en cm1 qui lise les études sur l'hystérie,sur les instances psychiques ou les stades infantiles ...

Les opinions ? Sur ce forum ?
Tu te trompes, un forum ça fonctionne comme on veut.
Donc ici, ce qui est privilégié, c'est la recherche
et l'exposé des cas. Tes jugements de personnes,
tu te les gardes.

De toutes façons les avis tranchants et les moqueries
ne sont pas d'usage sur ce forum :
On expose, on cite ses sources, on compare,
on souligne d'éventuelles contradictions,
on s'interroge... on laisse d'autres combler ses lacunes,
on ne se contente pas d'écrire : C'est faux !
mais on démontre pourquoi.
Ou bien on écrit : je ne vois pas de problème particulier,
et on attend patiemment la suite.

etc ...

   ...qui plus est lorsque l'on représente l'autorité légitime il est bon de montrer l'exemple, quand ce n'est pas pour accuser les autres de faire baisser le niveau du forum ...
Titre: Re : Agentscully: Témoignage
Posté par: House le 06 juin 2009 à 16:15:59
Freud est le père de la psychanalyse cela dit elle a bien évoluée depuis.
Il y a une hypothèse d'interprétation, je ne dis pas que c'est pour celà qu'il faut s'arrêter et ne pas chercher
Titre: Re : Agentscully: Témoignage
Posté par: cosmos le 06 juin 2009 à 16:45:19
Récit vraiment passionnant!

N'ayant aucune compétence psychiatrique, je me contenterais d'une question pragmatique: cet évenement est arrivé en 1993, soit il y a 16 ans, s'est il passé quelque chose en relation avec la vision de sa mort? Elle a aujourd'hui 56 ans, elle est toujours vivante ( tant mieux pour elle) et pourtant elle explique que cette mort devait se passer dans un avenir plutôt proche, suivant son apparence physique.

A t-elle une explication à ce sujet?
Titre: Re : Agentscully: Témoignage
Posté par: Niela le 06 juin 2009 à 19:13:30
Merci à Jérôme... Oui, je suis un fan de Vance et j'ai même transmis le virus à mon fils qui vient de m'offrir "Lurulu"... Vu l'âge du maître, ce sera sans doute le dernier Vance que je lirai à moins que je me mette à lire les œuvres non traduites.

Pour en revenir au sujet, d'abord que ceux qui ont été choqués par ma franchise me pardonnent. Je n'ai pas cherché la provocation mais le cas de cette AgentScully m'a rappelé celui d'une amie à moi, qui est régulièrement aujourd'hui encore crois-je savoir, visitée par des entités qui prennent différentes formes, de l'E.T. à ce qu'elle croit être le fantôme d'un enfant décédé dans la maison isolée qu'elle habite. Elle m'a rapporté un cas où l'aparition, un enfant âgé de moins de 8 ans, s'est manifestée en présence de deux de ses enfants, un bébé qu'elle allaitait et une petite fille qui n'a semble-t-il pas soupçonné de quoi il s'agissait mais a quand même vu "l'enfant".

En discutant avec l'amie en question, j'ai découvert qu'elle avait des besoins sexuels très puissants, je dirais de l'ordre de l'explosion contenue,  que son mari ne satisfaisait que de façon très symbolique (sans s'en apercevoir :)  ).

Depuis cette époque je cherche les liens possibles entre apparitions ET et abductions et des phénomènes mal connus du type poltergeist mais se manifestant chez l'adulte en état de tension sexuelle. Attention : ceci ne veut pas dire que je réduis la majorité des témoignages de RR3 et d'abductions à cela.
Titre: Re : Re : Agentscully: Témoignage
Posté par: Diouf le 06 juin 2009 à 22:15:10
.. un peu trop exhib peut être, trop insistant, ...
Je suis d'accord avec cela.
 
Citer
Et elle semble muette depuis qq jours ...
Les conversations se sont arrêtées fin avril sur OM. On verra à la fin de posts si tu veux que je lui pose des questions, mais de là à lui demander son histoire complète... Tu peux aussi si tu veux lui parler puisque tu es inscrit sur OM je crois.

Citer
Face à face le dialogue serait je pense fructueux, mais là ... C'est pour ça que j'aimerais qu'elle
se découvre un peu .
Tu veux un rdv ? lol, et Madame Ronchon?  :) (surnom affectueux, comme pour notre Grognon national d'ailleurs)

C'est aussi vrai qu'il y a du "lost in translation" dont je ne m'aperçois pas.

Ce qui me trouble le plus, c'est qu'on lui ait montré sa mort. J'ai trouvé que c'était cruel et j'ai pensé tout de suite à ce qu'avait dit le Contre-Amiral Gilles Pinon dans son émission sur Fatima, que si ça avait été la Vierge Marie, alors elle avait été bien cruelle pour les enfants...
Titre: Re : Re : Agentscully: Témoignage
Posté par: Diouf le 06 juin 2009 à 22:30:51

On peut avoir lu Freud, c'est mon cas,
et penser quand même que ça relève du level CP/CM1.
C'est pour ça que Jung a pris la suite.

c'est vraiment pour provoquer c'est bas ...


House, je ne vois pas où Nemo aurait voulu provoquer, c'est ton interprétation, ce n'est pas celle de tout le monde. Je pense que les citations qui suivent dans ton post ne sont pas très respectueuses.

Voici mon interprétation du post de Nemo: Nemo a lu Freud et estime les écrits de celui-ci niveau CP, c'est le jugement de ses écrits et non pas de la personne, puis, l'étude du psychisme n'est pas à sous estimer puisque Jung en présente un niveau différent.
Titre: Re : Agentscully: Témoignage
Posté par: House le 06 juin 2009 à 22:35:23
bien sûr ....
Titre: Re : Re : Agentscully: Témoignage
Posté par: Diouf le 06 juin 2009 à 22:41:22
... cet évenement est arrivé en 1993, soit il y a 16 ans, s'est il passé quelque chose en relation avec la vision de sa mort? Elle a aujourd'hui 56 ans...

Nous ne connaissons pas son age Cosmos, car nous ne savons pas combien d'années après ou il y a combien de temps qu'elle a écrit son livre; ce n'est peut-être pas l'année de la publication. Le passage où elle écrit: "durant mes 40 années de vie, ou quelque chose comme ça, n'est pas suffisant pour la situer exactement.
Nous avons tous cette question... euh....sauf Void..
Titre: Re : Re : Agentscully: Témoignage
Posté par: Diouf le 06 juin 2009 à 22:48:45
Pour en revenir au sujet, d'abord que ceux qui ont été choqués par ma franchise me pardonnent. Je n'ai pas cherché la provocation mais le cas de cette AgentScully m'a rappelé celui d'une amie à moi,...

C'est bien la franchise, no problémo  :) Je comprends que tu ne cherchais pas à provoquer, j'ai trouvé que tu faisais un raccourci un peu rapide, mais c'est ce qui vient à l'esprit quand on a des exemples sous les yeux.

Titre: Re : Re : Re : Agentscully: Témoignage
Posté par: void le 06 juin 2009 à 23:25:08
Nous avons tous cette question... euh....sauf Void..

Heu, en effet...  ;D c'est qu'a mon avis, ces entités (si elles existent) ne lui ont pas montré sa mort, mais lui ont simplement fait subir une expérience. C'est d'ailleurs bien expliqué, elle plonge dans cette scène comme on passe d'un rêve à un autre. L'écran n'est ici qu'un 'portail'. La frontière entre "le vaisseau" et "dans la scène montré à l'écran" n'existe pas... Si "tout ça est vrai" nous avons affaire à un domaine de la réalité purement psychique où les élément preçus ne sont que des "pseudo matérialisations" d'informations, de l'information qui fondamentalement n'a pas de forme. Même les corps de ces entités tels qu'ils sont décrits relève du "pure concept", il n'y a que l'essentiel, uniquement ce qui est "utile à l'interaction". Ils n'y a que le stricte essentiel nécéssaire au déroulement de l'expérience ou du scénario... L'abducée elle-même est probablement l'architecte de tout ce qu'elle VOIT et construit le décors et l'environnement selon les informations "abstraites" qui luis sont transmises (si toutes fois quelque chose lui transmet quoi que ce soit en dehors d'elle même), ET ce qu'elle préjuge du lieu où elle est et des "personnes" avec quelle elle est... Par exemple le mur "courbé" qui est censé être le centre du vaisseau, censé être circulaire... Heu, enfin c'est une hypothèse...
Titre: Re : Re : Re : Agentscully: Témoignage
Posté par: cosmos le 07 juin 2009 à 00:42:20
... cet évenement est arrivé en 1993, soit il y a 16 ans, s'est il passé quelque chose en relation avec la vision de sa mort? Elle a aujourd'hui 56 ans...

Nous ne connaissons pas son age Cosmos, car nous ne savons pas combien d'années après ou il y a combien de temps qu'elle a écrit son livre; ce n'est peut-être pas l'année de la publication. Le passage où elle écrit: "durant mes 40 années de vie, ou quelque chose comme ça, n'est pas suffisant pour la situer exactement.
Nous avons tous cette question... euh....sauf Void..

Soit!
Si elle pouvait nous indiquer son âge au moment des faits? ;)


Titre: Re : Agentscully: Témoignage
Posté par: Diouf le 07 juin 2009 à 02:26:41

@ Void: j'ai pensé aussi que ces images de "sa mort" étaient une expérience et pas forcément la vérité, ou bien que c'était des mémoires écran avec manipulation 3D.


@ Cosmos: Nous lui demanderons. Au moment des faits et au moment de l'écriture du livre.
Titre: Agentscully 3/7: Respirer de l'Eau
Posté par: Diouf le 07 juin 2009 à 04:20:05
 Source  (http://lucianarchy.proboards.com/index.cgi?board=research&action=display&thread=5373&page=1)

Agentscully 3/7: Respirer de L'Eau - Décembre 1994

La première abduction en 1993, avait eu un effet puissant sur moi bien que je sois incapable de l'expliquer de façon conventionnelle raisonnable. Je ne pouvais pas rejeter l'expérience du fait qu'elle se soit passée pendant que j'étais apparemment en état de veille et tout à fait consciente, tremblante dans le froid à la fenêtre de ma chambre. Ce que je ne savais pas, c'est que d'autres personnes dans le monde entier avaient également vécu des évènements semblables. A l'époque, il m'avait semblé que j'étais totalement seule au monde dans ce cas. Je décidais donc d'apprendre quelque chose de ce phénomène bizarre.

Pendant ce mois de décembre, j'ai souvent rêvé d'extraterrestres qui venaient sur Terre pratiquer des expériences sur les humains. J'ai eu aussi 2 incidents nocturnes différents à 3 jours d'intervalle, dans lesquels je me suis réveillée dans ma chambre pour me rendre compte que les entités se trouvaient dans le couloir près de ma porte. Les 2 fois j'ai eu une expérience comme un rêve hors du corps, où je flottais dans le couloir pour confronter les entités et où je fuyais devant la peur de les trouver.

Puis, le 26 décembre 1994, après un mois entier de rêves anxieux, mon monde s'est écroulé de nouveau.

Il est 4 heures du matin, je suis seule dans mon appartement comme d'habitude et bizarrement je me sens quelque peu fataliste sur ma vie et je n'ai pas du tout peur d'une visite en regardant les étoiles ce soir. Je me suis couchée assez tôt en essayant de rester éveillée et prête pour...quoi que ce soit. En me couchant je sentais que quelque chose allait se produire , ce qui m'a surprise car je n'ai  jamais eu de prémonitions auparavant. Je sentais que si j'invitais les visiteurs nocturnes, je pourrais peut-être me passer de la terreur.
J'envoie mentalement ce que j'imagine être un message télépathique aux entités: Bon, je suis là et aussi prête que jamais.

Peu de temps après, je m'enfonce dans un état de conscience étrange et je m'aperçois que je ne peux pas bouger mon corps du tout. C'est toujours un état perturbant, que ce soit dû à une sortie du corps ou plus menaçant, à la présence des entités. Je commence donc à me battre dans l'effort de récupérer un contrôle physique avant leur arrivée certaine dans l'appartement. En me concentrant pour essayer de bouger, je remarque que je me sens de plus en plus légère, légère et, apparemment, me soulevant du lit.

Mon corps, passif, flotte vers les fenêtres en me permettant de voir dehors la beauté du vide étoilé. Quoique ma première impression est que c'est mon corps qui flotte, la pensée me vient que j'ai peut-être une expérience hors du corps, mais je constate rapidement 3 anomalies pour une OBE. [Out of Body Experience]

Je sens aussitôt qu'ils sont responsables de mon état de flottement et qu'ils ont le contrôle entier de la situation. C'est ce qui devrait m'alerter immédiatement mais j'espère toujours que cette expérience soit une véritable OBE plutôt qu'une autre rencontre effrayante.

Un test est en cours alors j'appelle mentalement les 2 enfants en leur suggérant que nous allions faire un voyage dans l'espace hors du corps pour voir à quoi ressemble la planète la plus proche ! A peine cette idée arrive dans mon esprit que je me demande d'où elle vient, je sais par instinct que cette idée n'est pas de moi mais des enfants qui l'ont placée avec intelligence. A peine ceci pensé, les enfants s'approchent de moi soudainement et je vois réellement ce qu'ils sont.
Devant moi: 2 petits gris, 2 entités aliens ! L'apparence enfantine est un subterfuge mental de la part des entités pour cacher le fait d'une nouvelle abduction.

Ils ont peut-être pris les images de mes précédentes OBEs dans mon esprit et me les ont présentées en me faisant croire que je faisais une OBE. J'apprécie les OBEs et ça a presque marché. Utiliser mon vœu de faire une OBE est une ruse subtile mais ils n'ont pas créé assez bien pour me tromper.

Pendant que je regarde les 2 gris flotter en haut vers moi, ils renforcent leur illusion mentale et je "vois" 2 enfants de nouveau. En même temps l'un d'eux me dit mentalement qu'ils vont faire ce que j'ai demandé et m'emmener en voyage visiter la planète la plus proche. Ils flottent avec moi dehors à travers la fenêtre fermée et en haut vers les cieux étoilés magnifiques à environ 200 pieds [~70 m] au dessus de la ville. Mes doutes s'effacent quand je regarde les étoiles juste au dessus et je reconnais clairement Mars à l'ouest. Je demande (mentalement) aux entités s'ils peuvent m'y emmener ou si c'est trop loin? L'un d'eux accepte sur le champ qu'ils m'y emmènent.

Cependant, nous continuons à nous déplacer à basse altitude au-dessus des maisons nord de Bracknell et je réalise que nous n'allons pas sur Mars ni n'importe où ailleurs au delà de la Terre. J'ai bien senti qu'ils avaient acquiescé à ma demande trop rapidement. Ils m'ont chanté ce que je voulais entendre pour gagner ma coopération et me garder calme. Il m'est évident maintenant qu'ils ont leur propre agenda et que mes désirs n'ont aucune importance. Ils m'entourent, un de chaque coté et chacun me tient une main, nous passons au dessus des rues vides et des maisons. Je sais que je suis emmenée contre mon gré et qu'il n'y a rien que je puisse faire.

La pensée me vient que la tromperie est une nouvelle méthode d'abduction, vraisemblablement dans le but de rendre la personne abductée moins apeurée et plus coopérative, et ça marche ! Cette fois-ci je n'ai pas eu peur à la vue des entités, je les ai d'abord vues comme des êtres humains et j'ai même continué à coopérer avec eux après avoir découvert la vérité, c'est à dire: Je me suis fait avoir !

Nous arrivons au bout des maisons, nous passons au dessus de fermes et de leur terres sombres et l'un des êtres, sous la forme d'une entité alien de nouveau, me montre du doigt un objet particulier pas très distinct, irrégulier, un peu flou, assez bas sur l'horizon. En regardant, je m'aperçois que ma vision n'est pas nette et je ne peux pas voir la forme de façon claire. Ca ressemble à un nuage métallique blanc-argenté, sans courbes, et quoiqu'il luise, il ne projette pas de lumière sur les champs sombres plus bas.

Les entités essaient de me mettre l'idée en tête que c'est l'objet que je veux visiter et pas la planète Mars toujours visible au dessus de nous. Cette fraude m'est évidente mais les entités n'ont pas du tout l'air concernées par le fait que je sois consciente de leur tromperie, comme si leur but n'est pas de me tromper mais de me rendre confuse et me garder conciliante. Ça marche très bien. Pendant que je pense que je ne veux pas m'approcher de cet objet là-bas, l'un d'eux me dit par télépathie qu'ils sont mes enfants et qu'ils ont été crées à partir de moi. Ils m'envoient des sentiments d' attachement mère-enfant et d'amour, ce qui fait monter ma confusion. J'essaie de trouver un sens à leur déclaration. et pendant ceci, ils se montrent en tant qu'enfants de nouveau.

Je pense à la possibilité qu'ils puissent dire vrai et qu'ils soient le produit d'une expérience génétique aliène qui aurait utilisé du matériel génétique pris lors d'abductions précédentes. Je ne peux pas savoir ce qu'il en est mais je sens que je ne devrais pas prendre ce qu'ils disent pour des vérités.

L'ovni-nuage est très proche maintenant et je me rends compte que l'on m'a bien divertie une fois de plus. L'ovni-nuage semble se déplacer vers nous alors que nous l'approchons parce que tout d'un coup nous sommes tout près de lui. Il a vraiment l'air énorme, si grand que je ne peux pas voir sa forme globale, mais il n'est pas comme l'objet en forme de disque que j'avais vu en 1993. Il y a un dessous plat et un dôme irrégulier. Je peux nettement voir des espaces rectangulaires comme des fenêtres dans les parties supérieures.

Les détails sont difficiles à discerner car l'objet est entouré d'un brouillard blanc et luisant. Je me débats alors et essaie d'éviter d'y être emmenée. Alors que nous allons presque nous cogner dessus, nous passons comme des fantômes à travers le coté de l'objet et j'abandonne la bataille.
image invalide
...Les 2 aliens me flottent vers le bas dans une grande pièce métallique gris-blanche jusqu'à ce que mes pieds touchent le sol de métal. Ça ressemble à du métal sans en avoir le toucher, ça n'est pas froid pour mes pieds nus. J'attends debout et les deux entités lâchent mes mains. Je pense vaguement à m'enfuir mais la pièce est énorme, ouverte, avec nulle part où se cacher.

Je regarde autour de moi et vois plusieurs humains, des hommes, debout à 50 m sur ma gauche. Je pense que je pourrais peut-être compter sur leur aide. Puis, je vois quelque chose de bizarre à leur sujet. Ils ont l'air éveillés et se tiennent debout mais ils ont un regard absent et ahuri. Ils n'ont même pas l'air conscients de ma présence. Je me demande si j'étais comme ça lors de mon premier enlèvement. Je me sens active et alerte, ils ont dû me donner plus de liberté, mentale et physique. Je regarde partout pour essayer de comprendre ce qui va se passer pour moi et pour les hommes à coté.

A ma droite, je vois un homme accompagné d'une entité "flotté" sur une sorte de rampe de faisceau d'énergie. Ce couloir de lumière part du sol à ma droite et s'élève jusqu'à un niveau supérieur presque à la verticale, à un angle de 70° environ. Au niveau supérieur,  il y a un petit passage en face d'un mur de verre. Le couloir, ou cette rampe, continue vers le haut au-dessus du mur de verre. Derrière ce mur, je vois une sorte de liquide coloré qui lui donne une allure d'aquarium géant.

Pendant que j'observe tout ça les 2 entités se sont éloignées, elles reviennent, me prennent par les mains et me conduisent dans la rampe qui semble être de la lumière. Nous flottons tout en haut vers le niveau supérieur, là où se trouve l'aquarium géant. Les entités essaient de nouveau de me contrôler en plaçant des illusions visuelles  dans mon esprit. Une fois de plus ils ont l'apparence d'enfants humains et le tank de liquide bleu bizarre devient un océan. Les enfants me disent qu'on va aller dans l'eau pour nager dessous, pendant qu'ils me conduisent dans le liquide sous la surface. C'est là que l'un d'eux me répète: D'une certaine façon, nous sommes tes enfants. Pendant quelque temps, je ressens le plaisir de nager sous l'océan.

Subitement ma phobie des eaux profondes me tombe dessus et j'ai peur de me noyer. Les 2 entités m'entrainent en profondeur dans le tank au liquide bleu et j'ai très peur. Le tank fait peut-être 6m sur 2.5 m et à peu près 2.5 m de profondeur mais c'est surtout l'étrange qualité du liquide qui m'effraie. Ce liquide bleuâtre est beaucoup plus épais que l'eau et au contact de mon corps, il est chaud. Paradoxalement ma peau est sèche. De l'eau sèche !

On me tient sous la surface du liquide, je bloque ma respiration instinctivement et me débats pour m'élever à la surface mais les poignes puissantes des entités me laissent au fond. Je ne comprends pas pourquoi ils veulent me noyer et je me demande s'ils comprennent que les humains se noient dans l'eau. Mes poumons sont près d'exploser et je supplie mentalement que l'on me sorte de là. A cet instant une des entités mets la pensée dans mon esprit que je devrais respirer le liquide ! 

Cela me révolte à cause de ma peur de la noyade, mais je ne peux plus bloquer ma respiration. Je sens que je vais mourir, des bulles d'air se forment sur mes lèvres. Je prends la première bouchée de liquide dans les poumons, la sensation est plutôt bizarre quand l'air à expirer forme des bulles en remontant dans ma gorge en chatouillant. Le liquide est épais et lourd. Je le respire 2 ou 3 fois. Il n'y a pas de sensation d'étouffement ou  de manque d'oxygène. Malgré l'effort physique conscient nécessaire pour inspirer et expirer, chaque respiration semble se passer au ralenti. Dés que je commence à respirer le liquide bleu, l'expérience prend fin.

Les 2 êtres me soulèvent hors du tank. La transition de la respiration du liquide  à l'air ambiant se passe en douceur, sans peur ni gêne. Le liquide semble partir de mon corps comme du mercure, le laissant sec. Ça ne me surprend pas puisque je ne me suis pas sentie mouillée même quand j'étais au fond.

En flottant en bas de retour dans la pièce principale, j'éprouve un sentiment de soulagement; comme lorsque l'on quitte le fauteuil du dentiste. Si bien que lorsqu'une entité me dit: Qu'il est temps pour moi de rentrer. Je leur fais comprendre que je ne suis pas prête à rentrer en m'éloignant d'eux. Je me dirige vers les 3 hommes qui sont toujours debout comme en transe. Je veux en apprendre plus sur les entités et je ne ressens aucune peur. Peut-être à cause de mon sentiment de "faire partie d'eux"? (les images d'attachement mère-enfant) Et aussi parce que c'est la première rencontre où ils me laissent une telle liberté.

Je n'ai jamais marché librement comme je le fais maintenant si bien que je n'ai pas peur d'eux. Je me sens dans une position privilégiée au contraire des hommes à coté, debout. Cependant, ces illusions sont réduites à néant en moins de deux : l'une des 2 entités me fait prendre conscience  d'une façon autoritaire et ferme que ce sont eux et non pas moi qui commandent et que je vais rentrer maintenant avec eux ! Je me sens très enfant de nouveau et je réalise que sous cet air de liberté je découvre les limites de mon statut de prisonnier. Je me mets à penser qu'ils me manipulent depuis le début et que les illusions sont là pour gagner ma coopération avec l'expérience de la respiration du liquide.

Ayant peur de l'eau je n'aurais jamais coopéré si j'avais eu le choix. Avoir eu du respect et des options aurait été préférable, malheureusement ils ne m'ont jamais traitée autrement que comme une forme de vie inférieure qui n'a rien à dire sur ce qui lui arrive.

Les 2 entités me prennent les mains et nous flottons vers le haut, nous nous retrouvons dehors dans le ciel de la nuit. Ils me guident rapidement vers Bracknell et à travers la fenêtre de ma chambre. Pendant ce voyage de retour à l'appartement, je me sens légèrement droguée et endormie mais quand ils m'étendent sur mon lit ils semblent arrêter l'enrobage au miel de mes perceptions et tout d'un coup je deviens totalement consciente de ce qui m'arrive. La terreur envahit mon esprit comme une vague d'eau glacée.

Je vois 3 entités autour de moi. Je suis allongée sur mon lit, sur le dos et le corps paralysé de nouveau. Je les vois avec ma vision périphérique. Ils gambadent bruyamment au bord du lit et j'ai l'impression qu'ils font bien attention à éviter l'espace de la pièce qui se trouve sur la trajectoire de mon système infra-rouge de détection d'intrus. Ma terreur irrationnelle de leur apparence va crescendo avec les coups bruyants et autres bruits bizarres qu'ils font en procédant à des tâches complètement invisibles. Comme lors des visites précédentes, je suis étonnée de leur agilité et rapidité.

L'un d'eux trottine sur le coté gauche du lit et se déplace "en araignée" sur l'oreiller. Il bouge derrière ma tête et je sens l'empreinte de son poids sur l'oreiller, très léger comme celui d'un petit chat qui marcherait sur le lit. Je suis allongée sur le coté droit de mon grand lit et cette entité rapplique de mon coté aussi. Il évite mon système électronique de détection en s'escaladant sur le lit plutôt que de s'en approcher normalement sur le sol. Très vite, il est debout sur le sol de nouveau  et me fixe en pleine face !

Je m'inquiète puisque l'incident de la sonde invasive avait commencé ainsi, j'essaie de me libérer de ce champ paralysant sans succès. Je peux voir l'entité clairement, qui a l'air d'attendre quelque chose. Il doit avoir la responsabilité de me garder immobile pendant que les autres s'apprêtent à partir. Les coups très forts et les bruits de cavalcade de petits pieds continuent encore 30 secondes, puis l'appartement est silencieux. Le champ paralysant est parti aussi. Je me calme un peu en voyant que je pourrais me protéger la tête au cas ou l'entité de droite essaie de nouveau avec la sonde. Je ressens de la terreur à l'idée de revoir ces yeux terribles.

J'attends 15 secondes environ, en espérant qu'ils s'en aillent. Je me tourne lentement, préparée à voir l'entité: elle est partie avec les autres. Je remarque la position dans laquelle ils m'ont laissée. Je suis allongée sur le dos de façon bizarre, les épaules vers la gauche, ce qui me tord la colonne, une jambe mal repliée sous l'autre, les couvertures par dessus. Ils n'ont fait aucun effort ! Je regarde le réveil: 05.45 h. La session entière a duré 1h 3/4. J'ai l'impression que ça faisait 25-30 minutes tout au plus. Ce n'est pas la première fois qu'il y a une divergence  avec les heures. Le concept que les entités viendraient d'une autre réalité serait plausible.

Après leur départ je ressens une paix profonde et une sorte d'affection pour eux, toute peur ayant disparu. Je repense à tout l'épisode, en me disant que la tromperie et les illusions visuelles dont ils ont couvert les faits véritables de temps en temps, étaient pour mon bénéfice comme pour le leur. L'enrobage mielleux des images qu'ils ont voulu me faire avaler depuis le début, ne m'avait pas trompée si longtemps. Je trouvais qu'ils avaient essayé de ne pas apparaitre si terrifiants, ce qui me permettait  de les appréhender de façon plus positive.

Mon invitation mentale à venir me rendre visite était-elle la cause de l'abduction? Celle-ci a commencé à moins d'une minute de cette pensée, il est donc probable que le pressentiment que j'avais sur cette nuit et mon message télépathique aient fait partie de l'abduction tout en me donnant l'illusion d'avoir moi-même causé leur présence. L'abduction entière était truffée d'illusions qui me feraient penser que c'était moi qui dirigeais tout. Mais l'effet fut positif avec peu de terreur. Je pensais que ce changement de procédure était un geste de leur part, mais ça pourrait aussi être l'une de leurs insondables expériences.

Cet état de paix intérieure ne m'a pas conduite à fouiller l'appartement. Je savais qu'ils étaient partis. Après avoir noté ces détails je me suis endormie. J'ai fait 2 rêves.

Je n'ai pas eu de rêve de noyade. Est-il possible que ces rêves soient des souvenirs du véritable but derrière les abductions et leurs tests médicaux ?  Malgré que je me souvienne de nombreux détails, sans régression ni hypnose,  je reconnais qu'au moins la moitié des détails de ces expériences restent à l'écart de mon esprit conscient, apparemment enfouis dans l'inconscient,  le niveau des rêves. Peut-être que ces rêves sont le seul moyen qu'a l'inconscient de laisser passer les détails les plus perturbants de l'abduction. Dans ce cas,  les abductions aliènes sont fortement teintées d'un aspect expérimental génétique.

Les entités ont dit qu'ils étaient "mes enfants d'une certaine façon", qu'ils étaient crées à partir de moi. C'était peut-être un mensonge ou alors le sens était différent, mais le clonage génétique et l'idée d'une expérimentation avaient l'air beaucoup proche du sens qui m'était convié dans " vos enfants". Les entités semblent être de nature multi-dimensionnelle, il se peut aussi qu'ils soient psychiquement ou mentalement crées de forces inconscientes humaines.
Titre: Re : Agentscully: Témoignage
Posté par: DecemberTen le 08 juin 2009 à 12:07:35
Son expérience de "respiration" dans le liquide du tank me fait penser à ces expériences qu'on a mené sur des animaux, souris, rats plongés dans un liquide hyperoxygéné. Cela fonctionne, en tous cas tant que les animaux restent plongés dans le liquide, malheureusement, suite à un processus que je ne détaillerai pas ici, une fois sortis du liquide, ils décèdent.
Ce qui est troublant dans son récit, c'est la description qu'elle fait au niveau de la difficulté de respirer un tel liquide, qui est tout à fait logique. Elle dit que le fait inspirer et d'expirer le liquide lui demande un effort, semble t-il conscient, le réflexe de respiration que nous avons dans l'atmosphère ne semble pas suffisant et c'est normal, le fluide est évidement plus dense, plus visceux que le mélange de gaz que nous respirons normalement.
C'est un détail intéressant qui pourrait plaider pour une certaine véracité de son témoignage, cependant, ces expériences sur les animaux ont été à plusieurs reprises présentées à la télévision dans des documentaires, et même au cinéma dans "Abysses" si mes souvenirs sont exacts.
Titre: Re : Agentscully: Témoignage
Posté par: Niela le 08 juin 2009 à 12:27:14
Tiens ça me rappelle une série des années 70 : "Alerte dans l'espace". Les extraterrestres, humanoïdes, qui se mouvaient dans des espèces de toupies tournoyantes respiraient un mélange liquide que le héros me semble-t-il est amené à tester dans un des épisodes. Les terriens étaient ignorants de leur présence à l'exception d'une unité spéciale dépendant (me semble-t-il encore une fois) de l'ONU qui disposait de véhicules spéciaux dédiés à leur interception.

Au passage "respirer" un liquide permettrait de résoudre un certain nombre de problèmes reliés notamment à la résistance aux accélération...

J'ajoute que ... "Cthulhu Ftagn !" 
Titre: Re : Agentscully: Témoignage
Posté par: boulgakov le 08 juin 2009 à 12:30:53
Je crois qu'il est sage de reconnaitre que nous ne savons rien et d'acueillir ce temoignage avec bienveillance. Les abductés ont beaucoup souffert de ne pas etre cru. Le coté insensible de ces aliens est tres derangeant. En ce qui me concerne, plus je m'informe, moins je comprends.
Titre: Re : Re : Agentscully: Témoignage
Posté par: void le 08 juin 2009 à 12:57:27
En ce qui me concerne, plus je m'informe, moins je comprends.

Certains "modèles" de "la réalité" permettent d'apréhender ces phénomènes sous des angles plus cohérents, mais ça demande de discalifier la "physique matérielle" comme seule base de la réalité.
Titre: Re : Agentscully: Témoignage
Posté par: DecemberTen le 08 juin 2009 à 12:59:57
Oui Niela, il y a eu aussi un film sur Mars, plus récent où l'un des héros part rejoindre les êtres qui semblent être nos ancêtres à bord d'un vaisseau, mais au préalable, on le plonge dans un liquide lui permettant de respirer et sans doute d'éviter d'être écrasé par l'accélération  du vaisseau.
J'ai beaucoup aimé Lovecraft que j'avais découvert à travers ses petites histoires dans la série des Weird Tales. Ensuite, j'ai lu ses romans; un maître du genre.

Je pense boulgakov, que personne n'accueille son récit avec une réelle malveillance, mais évidement, il y a matière à débat. Chacun a sa propre interprétation de son récit et l'interprète à sa façon, selon son vécu personnel et ses pseudo-connaissances en la matière. Ce qui semble te déranger, c'est le côté apparemment insensible de cette race, mais il est possible qu'ils ne soient que des exécutants scientifiques d'un autre race. Sur Terre, beaucoup d'espèces autres que la notre, semblent avoir des sentiments que nous pouvons comparer aux nôtres. Ces aliens n'ont peut-être pas été créés pour ressentir ces sentiments.
Moi, ce qui m'a frappé, c'est que les cas et les récits d'abductés sont plus nombreux dans les pays anglo-saxons. De même, j'ai remarqué qu'ils étaient beaucoup plus enclins à croire à des choses comme les fantômes, les trolls etc... Je ne sais pas à quoi c'est du, mais je pense que mon observation est fondée.


En passant, je n'arrive pas à me connecter sur le site d'Ovnis-USA, voici le message d'erreur que je reçois:
Parse error: syntax error, unexpected '<' in /home/users5/h/herenow/www/OVNIS-USA/index.php on line 5
J'ai pensé que c'était à cause de mon navigateur Firefox et j'ai testé sur ce vieux "schmoll" d'Internet Explorer, mais j'ai le même problème.
Suis-je le seul à avoir ce problème?
Titre: Re : Agentscully: Témoignage
Posté par: hazuka le 08 juin 2009 à 14:03:44
dans Abyss aussi il y a ce liquide repiratoire
Titre: Re : Re : Agentscully: Témoignage
Posté par: Pello le 08 juin 2009 à 16:06:19
En passant, je n'arrive pas à me connecter sur le site d'Ovnis-USA, voici le message d'erreur que je reçois:
Parse error: syntax error, unexpected '<' in /home/users5/h/herenow/www/OVNIS-USA/index.php on line 5
J'ai pensé que c'était à cause de mon navigateur Firefox et j'ai testé sur ce vieux "schmoll" d'Internet Explorer, mais j'ai le même problème.
Suis-je le seul à avoir ce problème?
Bonjour DecemberTen,

J'ai eu le même message durant un moment ce matin. Cet après-midi, tout s'est rétabli sans que j'ai eu à intervenir.
Cordialement.
Pello
Titre: Re : Agentscully: Témoignage
Posté par: Ely le 08 juin 2009 à 16:39:11
Hors sujet total :

Lorsque vous voyez un message type "Parse error" ou n'importe quoi se terminant par "on live xxx", sachez que c'est une erreur PHP, inhérente au fichier ou au serveur. En conséquence, vos navigateurs n'y sont pour rien, il y a un soucis au niveau du site ;)
Titre: Re : Agentscully: Témoignage
Posté par: herveboy le 08 juin 2009 à 19:12:03
En ce qui me concerne, après beaucoup de lectures, j'arrive à penser que beaucoup de ce qu'on appelle les Gris, ne seraient ni plus ni moins que des robots ultra sophistiqués et donc dénués de toutes formes de sentiments, de ressentiments, d'émotions en tous genres, voire des androïds. Cela pourrait aussi expliquer leurs facilités à se déplacer dans l'espace, même si cet argument n'est pas valable en ce sens que beaucoup d'autres extra-terrestres ont été vus sortir et entrer dans des engins dont les performances de vol n'avaient rien à voir avec nos avions.
Titre: Re : Re : Agentscully: Témoignage
Posté par: House le 08 juin 2009 à 19:59:13
En ce qui me concerne, après beaucoup de lectures, j'arrive à penser que beaucoup de ce qu'on appelle les Gris, ne seraient ni plus ni moins que des robots ultra sophistiqués et donc dénués de toutes formes de sentiments, de ressentiments, d'émotions en tous genres, voire des androïds. Cela pourrait aussi expliquer leurs facilités à se déplacer dans l'espace, même si cet argument n'est pas valable en ce sens que beaucoup d'autres extra-terrestres ont été vus sortir et entrer dans des engins dont les performances de vol n'avaient rien à voir avec nos avions.

moi de même... donc l'idée c'est qu'ils feront tout pour ça se passe pour le mieux possible pour eux-même
Titre: Re : Agentscully: Témoignage
Posté par: Errico le 09 juin 2009 à 15:56:22
Vous allez peut-être me prendre pour un fou ou un illuminé note que ca revient au même mais j'aimerais bien vivre ce genre d'expérience...

Je sais bien qu'on est pas seul dans l'univers mais souvent je me dis que les gouvernements qui cachent la vérité sont égoistes car ils préfèrent protéger leurs intérêts que d'évoluer alors je me dis que si ça pouvait être un moyen de les rencontrer je ne dirais pas non à me faire abduquer  :)
Au moins j'aurais la certitude à 1000% qu'ils existent et savoir à quoi il ressemble réellement :-)

Y aurait pas un rituel pour les appeler??  ;)
Titre: Re : Agentscully: Témoignage
Posté par: Tartar le 09 juin 2009 à 16:05:46
Merci à Diouf pour la qualité et les nuances de la trad.
Sans nier que la science n'explique que peu de choses du fonctionnement du cerveau je note quelques détails récurrents dans le récit:

- allusions insistantes sur la paralysie au début de chaque expérience
- sensation de présences et de bruits concrets
- allusion à des scènes sans couleur

Ceci recoupe les témoignages connus concernant des phases de sommeil paradoxal .
De nombreuses descriptions d'enlèvements succèdent au sommeil avec visions "hypnagogiques" ou "psychopompes" qui accompagnent la "paralysie du sommeil"...
C'était parfois accompagné de visions de sorcières , voire de viols en douceur ou avec violence par des incubes ou des succubes....
Il y presque toujours un peu de sexe dans ces "voyages", c'est la vie !
Sur Google

http://www.google.fr/search?hl=fr&q=paralysie+du+sommeil+la+chose&meta=&aq=9&oq=paralysie+du+sommeil
Titre: Re : Agentscully: Témoignage
Posté par: House le 09 juin 2009 à 21:15:59
le sommeil paradoxal est une phase en elle-même...

La paralysie du sommeil est le terme employé à la fois  pour décrire l'atonie musculaire normale qui apparaît naturellement lors du sommeil paradoxal  mais aussi le trouble  pendant lequel la conscience est maintenue alors que le corps se paralyse durant l'entrée dans le sommeil (paralysie hypnagogique) ou lorsqu'il reste paralysé au réveil  (paralysie hypnopompique)

j'ai déjà moi-même vécu une paralysie hypnopompique, au réveil, j''étais complètement concient, et je savais que je pouvais me rendormir quand je voulais, simplement je n'arrivais pas à ouvrir les yeux, j'ai pris mes doigts pour les ouvrir !

en fait le trouble c'est juste l'éveil pendant la paralysie du sommeil
Titre: Re : Agentscully: Témoignage
Posté par: Diouf le 09 juin 2009 à 22:50:48




Ah !! Tartar est revenu youpi ... youplada...Welcome back..
Titre: Re : Agentscully: Témoignage
Posté par: là et demain le 09 juin 2009 à 23:32:29
Il serait tout de même intéressant de savoir si les personnes produisant ce genre de témoignage ne sont pas sous traitement médical.
Par exemple, deux molécules, le zolpidem et le zopiclone sont susceptibles d'entraîner des effets indésirables du type hallucinations et/ou cauchemars.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Zolpidem (http://fr.wikipedia.org/wiki/Zolpidem)

http://fr.wikipedia.org/wiki/Zopiclone (http://fr.wikipedia.org/wiki/Zopiclone)
Titre: Re : Agentscully: Témoignage
Posté par: Diouf le 10 juin 2009 à 08:03:53

Je suppose que Dr.John Mack et Dr.Jacobs, tous deux professeurs de psychiatrie, s'intéressaient à ce que ces "patients là" prenaient s'ils étaient médicalisés. C'est vers les psychiatres que se tournaient les premiers abductés, et ce sont les psychiatres qui les premiers ont écrit au sujet de ces cas et ce qu'ils essayaient d'en conclure. Il n'y avait pas d'organisations comme le BUFORA au Royaume Uni ou celles qu'il y a maintenant aux US.
Titre: Agentscully 4/7: L'Oeuf-Ovni
Posté par: Diouf le 10 juin 2009 à 08:04:46
 Source  (http://lucianarchy.proboards.com/index.cgi?board=research&action=display&thread=5373&page=1)

Agentscully 4/7:  L'Œuf-Ovni Décembre 1994

L'expérience du liquide respiré lors de l'abduction du 26 fut le point final de ce que je pouvais supporter. Je sentais désespérément que j'avais besoin de réponses et c'est à cette période que j'ai contacté pour la première fois le BUFORA. Trois jours plus tard, j'ai fait un rêve dans lequel j'étais contrôlée par des aliens pour des buts cachés, contre les humains. J'étais transportée dans l'espace pour rencontrer secrètement une base spatiale alien cachée dans l'orbite élevée de la Terre. Je me suis réveillée en me sentant contrôlée et impuissante.

Plusieurs nuits après ce rêve, je me suis éveillée dans ma chambre avec une impression écrasante que des entités dans la chambre m'observaient. J'avais si peur que je me cachais sous la couette prétextant le sommeil dans l'espoir qu'ils me laissent tranquille. Après un moment j'ai senti qu'ils étaient partis et j'ai pu me rendormir. Mais quelque chose de fâcheux devait arriver cette nuit, je me suis éveillée au moins 15 fois, très anxieuse et apeurée et cependant n'ayant pas le courage de fouiller l'appartement, j'avais une peur bleue de ce que je pourrais trouver. Cette nuit inquiétante m'avait laissée épuisée, autant par la peur que par le manque de sommeil.


8 Janvier 95

Deux nuits plus tard, je m'éveille, entourée des entités -- les gris-- mais cette fois-ci je reste dans un état mental assez vague, ce qui maintient la terreur au loin. C'est une grande pièce semblable à celles des abductions précédentes. Je suis sur une table d'examen dans une position semi-assise, 6 petites entités m'entourent dont 4 d'entre elles occupées à compléter différentes procédures médicales sur mon corps.  Physiquement je suis immobile et mentalement, je pense être sous une sorte de contrôle extérieur. Une entité se tient à ma gauche sans bouger et me fixe profondément dans les yeux, apparemment l'entité me contrôle de cette façon.

Quoique ce ne soit pas la première fois que je subisse cette technique, je réalise que cette entité doit utiliser un pouvoir psychique inconnu pour contrôler mon esprit, ces grands yeux fixés sur moi me rendent profondément mal à l'aise, exposée et je me sens violée mentalement.

Cependant il est impossible pour moi de détourner mon regard, je le sens attiré comme un aimant dans les profondeurs de ces grands yeux. Heureusement, cela m'empêche de remarquer ce que les petites entités font à mon corps. Depuis l'incident de la sonde je ressens une profonde anxiété à l'idée des procédures physiques qu'ils peuvent pratiquer sur moi. Il me semble qu'ils m'ont délibérément gardée inconsciente pendant cet examen intensif car je ne suis dans un état de conscience lucide qu'à la fin. Je vois plusieurs entités transporter des équipements technologiques inconnus derrière, au delà de mon champ de vision, puis leur activité frénétique cesse complètement.

Rien ne bouge, nous attendons. L'entité qui contrôle commence à me parler mentalement, à me passer des informations et des explications qui me passent par dessus la tête vu l'état de choc dans lequel je me trouve, sans parler de mon état d'esprit ahuri. Ce qu'il y a d'étrange, c'est qu'il ne semble pas gêné que je n'absorbe rien de ce qu'il me dit, il continue son monologue télépathique. Cette apparente indifférence au fait que je ne comprenne pas les choses qui me sont dites se répète et deviendra pour moi une énigme récurrente. C'était ainsi durant la première abduction, en 1993 dans le grand disque où des images me furent montrées, accompagnées d'informations à leur sujet, mentalement transmises.

A cette occasion j'avais été submergée et confuse par la quantité massive d'informations transmises, mais de la même manière, l'entité ne semblait pas dérangée que ses efforts soient probablement  gâchés. Comme si les informations présentées avaient un autre but que celui de mon éducation consciente. Peut-être étudiaient-ils mes réactions à l'information. Peut-être que l'information était programmée dans mon inconscient en vue d'un agenda caché futur.

La "programmation" a l'air de continuer pendant 1 ou 2 heures et pendant un moment je ne peux plus rien ingurgiter du tout. Mais, l'entité continue sa lecture. Je n'ai pas de souvenirs clairs des évènements après cet instant mais je me suis réveillée avant l'aube avec le souvenir net d'avoir été avec les entités. je me suis demandé combien d'abductions avaient eu lieu pour lesquelles je n'avais que des souvenirs flous ou même pas de souvenirs du tout.

En revoyant les évènements passés, où je me réveillais avec la présence des entités en tête, je me demande si ce n'étaient pas des abductions à part entière dont je n'aurais eu qu'un vague souvenir sur la fin, quand les entités quittent la chambre après m'avoir raccompagnée. Je ne sais pas. Une chose dont je suis sûre, ce n'étaient pas des rêves étranges. Mes rêves d'aliens avaient lieu parmi ces évènements bizarres et il n'y a aucune similitude.

L
a nuit suivante je me suis couchée assez tendue et je suis restée allongée un moment en me demandant si quelque chose de fâcheux allait se produire. Je doutais de la possibilité de voir une entité dans le noir s'il y en avait une attendant dans un coin que je m'endorme. Mes détecteurs de présence ne les affectaient pas quoique je me sois rendu compte que les entités étaient conscients de leur présence et les évitaient soigneusement. C'était au moins comment j'interprétais les faits. J'avais un tel besoin de m'assurer que je contrôlais la situation face aux intrus. je ressentais le besoin de me battre contre mon impuissance et contre les entités.

J
e reste allongée assez longtemps, je ne suis pas prête à rester vulnérable pendant le sommeil. Je sens la paralysie me gagner, mon corps et mon esprit à la fois au même instant où je remarque une forme sortir d'un coin de le pièce. J'essaie en douce d'atteindre ma lampe de poche pour voir plus nettement l'entité survenir dans notre réalité. La forme semble se matérialiser sur le champ et je ne peux plus bouger du tout alors que l'entité arrive sur le coté gauche du lit. Heureusement je suis sur le coté droit et je me sens moins menacée. Cela va vite se transformer en peur réelle.

L
'entité grimpe sur le lit et étend son long bras vers moi. Je voudrais pouvoir lever mon bras gauche en le gardant contre ma tête entre l'entité et moi, mais je ne le peux pas. L'entité me touche le bras très doucement avec ses 3 doigts minces, que je vois, sortant directement de son bras sans "passer" par une main. Le contact rappelle une patte de chaton, humide et sèche à la fois, et en touchant mon bras, cette pensée m'est communiquée: " n'aie pas peur, ne t'inquiètes pas. Mon niveau d'anxiété baisse immédiatement ce qui éveille mes soupçons d'être contrôlée de façon émotionnelle. 

Et j'entends dans mon esprit: "Je t'ai attendue. Je demande, toujours mentalement: Depuis combien de temps êtes-vous dans la pièce? Je ne l'avais pas vu jusqu'à maintenant et sa phrase "je t'ai attendue" impliquait qu'il ne venait pas d'arriver.
Il répond: "16 heures dans votre compréhension du temps. A cet instant, je comprends que cela signifie que les entités perçoivent le temps différemment de nous, pas simplement une déclaration qu'ils ont un système d'heures différent.

É
trangement, quand la pensée "16 heures" arrive dans mon esprit , j'ai cru entendre "18 heures". Je sens que l'entité ne me transmet pas --par télépathie-- un langage anglais fait de mots et de structure, mais plutôt qu'il met dans mon esprit un sens, sous la forme d'impressions et de concepts. C'est mon propre mental qui revêt ces impressions de la solidité des mots et des phrases. Si c'est exact, cela expliquerait comment ces entités peuvent abducter des gens dans le monde entier en communiquant avec eux par télépathie dans leur propre langage local.
Cela suggère aussi que ce qu'ils communiquent ne peut pas être pris à la lettre, les mots qu'ils utilisent lors des communications mentales viennent de l'esprit inconscient de l'abducté.

L
'entité s'approche de mon visage et commence à se mêler de mes perceptions, de la même façon que les images des enfants-aliens lors de l'abduction du liquide respiré. L'entité accroupi sur mon lit près de mon oreiller prend l'apparence de ma mère, qui me dit: "Comment sais-tu s'ils viennent ? Je suis bien consciente que cet être accroupi près de moi n'est pas ma mère en réalisant que cette question se réfère à mes prémonitions quant à leurs visites. Je réponds cela, ce sont des prémonitions.

La confusion m'envahit, doublée de tristesse que l'image de ma mère soit mêlée à ceci, même si je sais que ce n'est pas elle. J'en conclus que le but de cette tromperie est que j'ai une réaction émotive telle que de la tristesse pour ma mère, comme si les entités testaient mes réactions mentales et émotionnelles. Je me suis endormie sur ces réflexions en dépit du choc ressenti d'avoir cette entité sur le lit à coté de moi.
Plus tard j'ai pensé que le fait que je m'endorme dans ces conditions suggérait que j'étais profondément contrôlée et cela se reproduisit plusieurs fois.

16 janvier 95
J'ai eu une autre visite des gris. Cette nuit là, j'alternais entre l'appréhension et l'acceptation et je n'éprouvais pas de peur. J'avais aussi des questions pour lesquelles je voulais des réponses, comme qui et que sont-ils ? Et que voulaient-ils de moi et des autres abductés ? Je ne m'attendais pas à avoir l'occasion de leur poser puisqu'ils ont toujours contrôlé, non seulement mon corps, mais également mon esprit. Mais les questions restaient.

En m'endormant, je leur demande mentalement qu'ils viennent me rendre visite. Je ne m'attends pas à l'obtenir bien que ce fut le cas auparavant. Plus tard dans la nuit, je m'éveille subitement en réalisant que les entités sont juste dans la pièce. J'ai une impression très réelle de 3 d'entre eux qui se tiennent au bout du lit en me regardant. Il y a une entité-leader devant 2 autres gris. L'intuition me vient que je connais cette entité, c'est celui qui m'a contrôlée pendant les autres rencontres. Je ne ressens aucune peur, plutôt une sorte de bienveillance de leur part. J'ai du mal à me souvenir d'autre chose tout en ayant conscience que c'est la fin d'une rencontre plus complexe.

23 janvier 95

Vers 3 heures du matin je m'endors en regardant par la fenêtre l'étoile la plus brillante du ciel nord-ouest de janvier: Capella de la constellation Auriga. Le ciel est étoilé et sans nuage, il y a aussi un occasionnel cumulo-nimbus errant, mais pas à Bracknell. Après ce qui me semble un court moment le martèlement de la pluie contre les fenêtres me réveille. Cela me surprend beaucoup puisqu'il n'y a pas quelques minutes, j'observais les étoiles. C'est une lourde averse, directement au dessus de l'immeuble, le bruit est épouvantable dans la nuit silencieuse. En regardant l'eau qui ruisselle sur les fenêtres je vois ce qui ne colle pas dans la vue à l'extérieur et j'ai immédiatement la chair de poule.

L
e nuage est illuminé par une lumière extrêmement blanche, de l'intérieur. Je sais que ce n'est pas normal, j'ai étudié la météorologie pendant plusieurs années et je n'ai jamais vu cela. Il y a 2 raisons qui me disent que c'est anormal.

Pas même un soleil d'été à midi ne pourrait éclairer la base d'un cumulo-nimbus à cause de la profondeur du nuage, même l'hiver un cumulo pourrait aller jusqu'à 20,000 pieds [6100 m] Rien ne pourrait le faire briller du dessus. Il devait y avoir quelque chose à l'intérieur du nuage, quelque chose qui causait cette intensité de lumière blanche. En comprenant cela je prends peur et décide de me lever pour aller voir. J'essaie de me sortir du lit et en soulevant la tête je sens la paralysie me gagner, je redoute qu'ils ne soient là de nouveau. Ma tête retombe sur l'oreiller, je me sens de nouveau influencée, mon état de conscience est légèrement modifié comme si ma pensée devient limitée ou contrôlée de l'extérieur.

Je vis les évènements suivants à travers cet état d'esprit hagard. J'aperçois la source de la luminosité par la fenêtre. Un objet étrange en forme d'œuf flotte dans le ciel sous les nuages et un rayon d'énergie grise ou de lumière grise descend de cet œuf vers mes fenêtres y créant une sorte de chemin. 2 grands blonds, 2 êtres attirants qui ressemblent à des êtres humains viennent me soulever hors du lit. De vrais dieux grecs aux traits parfaits, aux visages sereins. Je ne me sens pas menacée mais j'ai peur car je sais que c'est une abduction, les gris avaient déjà essayé de me tromper avec leur apparence.

Ils me flottent hors de l'appartement, vers le haut, le long de ce faisceau gris vers l'ovni en forme d'œuf. La pluie torrentielle a cessé et je me demande si je n'ai pas raté quelque chose. Les averses sont connues pour débuter et cesser rapidement mais quand même c'est bizarre. Alors que les 2 "humains " m'escortent, je fais l'expérience d'illusions visuelles. A un moment je vois le faisceau comme un chemin de montagne surimposé sur la scène réelle, je sens que les êtres sont responsables de cette tromperie. Ça n'a duré que quelques secondes, puis je vois la scène réelle de nouveau avec l'ovni au dessus et devant moi. Nous allons vers une ouverture ronde sous l'objet, nous flottons à travers et dans l'œuf.

A l'intérieur, ma vision et mon état de conscience redeviennent normaux. Je regarde autour de moi. c'est très petit comparé aux autres véhicules. je me tiens debout sur un sol plat, les murs sont blancs et courbés, ils se rejoignent à environ 12 mètres au dessus de ma tête. La pièce est vraisemblablement tout le vaisseau elle même, le diamètre au sol est d'environ 6 à 7 mètres.

En regardant autour de moi je vois les 2 hommes blonds qui m'entourent, un de chaque coté et je vois une jolie femme blonde debout près d'une table d'examen. Attachés à l'extrémité du "mur" et au "chevet" de la table je vois des panneaux de contrôle et des instruments d'une technologie inconnue. L'un des êtres m'accompagne jusqu'à la table et m'y allonge. Je ne le veux pas mais ils m'ont rendue passive mentalement, je suis hagarde et endormie et je me laisse faire. La "femme" me regarde de façon sereine et bienveillante puis tous les 3 commencent à faire un examen complet de mon corps.

L'examen a l'air d'être une routine pour eux. Quand ils examinent mes parties génitales, je ne sens rien de sexuel. Je suis plutôt concernée quand ils font une sorte d'examen sur ma tête et mon esprit, heureusement , ça se termine sans aucune douleur. A aucun moment je n'ai eu de communication, verbale ou télépathique de la part des êtres. Après ce qui me semble être 10 minutes, ils arrêtent l'examen et m'endorment malgré mon refus de perdre conscience et du peu de contrôle que j'avais gardé.

Ensuite, je suis éveillée de nouveau, je suis dans ma chambre. je vais vite voir à la fenêtre l'ovni-œuf, il n'est pas là.  Le sol est mouillé mais il est évident que l'orage a cessé depuis longtemps. Je me sens comme si je n'avais pas dormi depuis des jours et je retourne me coucher en oubliant de vérifier l'heure.

Cette abduction a l'air d'impliquer des aliens connus sous le nom de nordiques mais j'ai des doutes là-dessus. Je n'ai jamais eu que des gris lors des abductions et si l'on considère qu'ils avaient tenté de se faire passer pour des enfants, avec succès, il me semble que je devrais faire attention à ne pas prendre les détails à la lettre.
Titre: Re : Agentscully: Témoignage
Posté par: Tartar le 10 juin 2009 à 10:09:40
Merci Diouf.

Le luxe de détails est intéressant, c'est pourquoi il faut être reconnaissants à la traductrice de les mettre en valeur.

Je reviens sur l'honnêteté de la "patiente" qui insiste sur ses paralysies corporelles avant ou pendant ses aventures.
Il se trouve que j'ai eu moi-même de rares expériences de "visions hypnagogiques" comme des ballades dans des villes fantômes ou d'immenses bibliothèques...
Particularité de ces "spectacles" ils étaient non pas en noir et blanc mais dans des tons blanchâtres grisâtres de "crypte".
Pas de couleurs donc mais une précision dans les détails incroyable.
Des millions de livres déchiffrables un par un avec les titres lisibles sur les tranches à 100m de distance.
Je pouvais voler de travée en travée et ...j'étais en même temps conscient d'être couché et paralysé dans le lit entre veille et sommeil.
Il m'est aussi arrivé de "voler" dans les pièces et les escaliers de la maison avec une sensation de réalité et de légèreté hyperréalistes.
En général ces voyages succèdent à des périodes de fatigue physique importante.
Mais chez moi qui ne suis apparemment pas schizo ni ne prends de médicaments aucune angoisse à la perspective de ce genre d'expérience, au contraire je les souhaite.
Mais elles sont rares, il faudrait que je me crève plus au boulot!
Ah non hein! :D

PS
Au sujet de l'extrême précision de ces relations vous souvenez vous avoir jamais fait en rêve un discours technique et FORT APPLAUDI devant un parterre de professionnels d'une discipline dont vous ignorez TOUT ?
Moi si et je me demande où je vais chercher tant de renseignements qui ne résident pas dans ma culture!
Titre: Re : Agentscully: Témoignage
Posté par: anakin_nEo le 10 juin 2009 à 12:04:34
tiens voila l'ami tartar :-) ca faisait longtemps :-) comment va ?


"Au sujet de l'extrême précision de ces relations vous souvenez vous avoir jamais fait en rêve un discours technique et FORT APPLAUDI devant un parterre de professionnels d'une discipline dont vous ignorez TOUT ?
Moi si et je me demande où je vais chercher tant de renseignements qui ne résident pas dans ma culture!"


je pense que l'esprit peut voyager hors du corps dans des circonstances particulieres et qu'il apprend donc via d'autres sources que la source consciente, il va de soi que cette decorporation est rare

au dela l'esprit a mon sens possede une memoire d'espece et peut aller puiser dedans dans certaines conditions egalement rares

enfin la telepathie meme inconsciente est une possibilite

a titre personnel ce la fait trois fois que j'ai des reves d'apprentissage ces derniers temps sur des sujets tres precis mais helas dont je ne me souviens quasiment plus au reveil.; un de ceux la etait pour ce qu eje me souviens des derniers instants  l'activation d'une bombe nucleaire... sic... avec delimitation du perimetre de securite, il y avait en fait 3 bombes disposees en triangle dans un local ferme

il m'est arrive en reve de "voir" par le haut un edifice pres de chez moi a quelques km dont j'ignorais completement l'existence, j'ai un jour aussi survole le kremlin et j'ai vu des details que je n'ai decouvert qu'apres comme existants reellement

j'ai souvenance aussi d'avoir saute en parachute pendant la seconde guerre mondiale , c'etait tres reel et tres eprouvant.. le cerveau garde memoire des vies passees je le pense aussi... ou.; est capable d'aller chercher une memoire collective passee.;ici l'experience de ce sauteur en parachute.; je n'ai jamais tres bien compris pourquoi a ce jour.. sauf que mon pere etait para commando dans sa jeunesse

je suis donc fermement convaincu que l'esprit est enferme dans le corps d'une maniere ou d'une autre

le contact ovni ne fait qu'accroitre un potentiel que nous avons en nous et ce dans certains cas seulement car le plus souvent on ne se souvient de rien

danns le pire des cas on peut penser a une programmation occulte a l'insus des gens, en faisant des agents dormants a leur propre insus

mais cette vision "schizo" n'est pas la seule et n'est pas confirmee , certains contacts etant positifs et apprenant des choses aux "contactes"


Titre: Re : Agentscully: Témoignage
Posté par: là et demain le 10 juin 2009 à 13:14:32
Pour aller dans ton sens, DecemberTen, certains détails relatés ici m'ont vite fait penser à Lovecraft, et particulièrement à son récit (de fiction) : Rêve dans la maison de la sorcière.

http://209.85.229.132/search?q=cache:grp5N0deqdMJ:www.ebooksgratuits.com/pdf/lovecraft_maison_sorciere.pdf+reve+dans+la+maison+de+la+sorci%C3%A8re&cd=4&hl=fr&ct=clnk&gl=fr&client=firefox-a (http://209.85.229.132/search?q=cache:grp5N0deqdMJ:www.ebooksgratuits.com/pdf/lovecraft_maison_sorciere.pdf+reve+dans+la+maison+de+la+sorci%C3%A8re&cd=4&hl=fr&ct=clnk&gl=fr&client=firefox-a)
Titre: Re : Agentscully: Témoignage
Posté par: Tartar le 10 juin 2009 à 16:09:49
Hello Anakin old chap!
Nice to read you again.
Si vous avez des détails sur les "velux" du Kremlin essayez d'apercevoir l'épouse de Medvedev en train de faire sa toilette!
Titre: Re : Re : Agentscully: Témoignage
Posté par: djshotam le 10 juin 2009 à 21:49:26
Tiens ça me rappelle une série des années 70 : "Alerte dans l'espace". Les extraterrestres, humanoïdes, qui se mouvaient dans des espèces de toupies tournoyantes respiraient un mélange liquide que le héros me semble-t-il est amené à tester dans un des épisodes. Les terriens étaient ignorants de leur présence à l'exception d'une unité spéciale dépendant (me semble-t-il encore une fois) de l'ONU qui disposait de véhicules spéciaux dédiés à leur interception.

Au passage "respirer" un liquide permettrait de résoudre un certain nombre de problèmes reliés notamment à la résistance aux accélération...

J'ajoute que ... "Cthulhu Ftagn !" 


Bonjour,

oui c est le SHADO  qui est l unité speciale  ( Supreme Headquarter Alien Defence Organisation)

au fait , avais tu remarqué la similitude avec la fausses vrai fausse autopsie de l ET de Roswell ??? concernant le retrait de la membrane de l'oeil ???


http://video.google.fr/videosearch?q=generique+ufo+alerte+&hl=fr&emb=0&aq=f#
 (http://video.google.fr/videosearch?q=generique+ufo+alerte+&hl=fr&emb=0&aq=f#)


http://icietmaintenant.fr/SMF/index.php?topic=7685.45 (http://icietmaintenant.fr/SMF/index.php?topic=7685.45)



sinon, l affaire de cette cuve rempli de liquide me fait aussi penser a abyss, mais aussi a  mission to mars ou l astronaute se retrouve a respirer du liquide dans une cuve pour lui permettre de filer a une vitesse considerable rejoindre les ET !

il y a aussi des histoires sombres qui se racontent au sujet des gris, celles de cuves dans lesquelles des etres sont plongés et un liquide absorbe quelques chose ( une hormone ???) du corp des etres plongés,afin de nourrir les ET, mais j y crois pas trop a cette histoire car lorsque l on a de la technologie pour faire des vaisseaux interstellaires, on doit pouvoir fabriquer artificiellement des hormones ( on le fait bien nous apres tout )
Titre: Re : Re : Agentscully: Témoignage
Posté par: djshotam le 10 juin 2009 à 21:56:06
Il serait tout de même intéressant de savoir si les personnes produisant ce genre de témoignage ne sont pas sous traitement médical.
Par exemple, deux molécules, le zolpidem et le zopiclone sont susceptibles d'entraîner des effets indésirables du type hallucinations et/ou cauchemars.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Zolpidem (http://fr.wikipedia.org/wiki/Zolpidem)

http://fr.wikipedia.org/wiki/Zopiclone (http://fr.wikipedia.org/wiki/Zopiclone)


oui , je suis d accord avec toi, les enqueteurs sur le phenomène des "abductions" devraient systématiquement procéder a des analyses toxicologiques, après tout peut etre que les personnes enlevées ont étét droguées ou contaminés avec un gaz hallucinogene ou neurotoxique ! "


je n ai pas vraiment lu tout ces récits d abductions ( ne pas confondre avec ablutions lol  ;D ) mais si quelqu un en a lu ,avec les avis des enqueteurs, pouvez vous dire si on parle d analyse sanguine de la part des enqueteurs pour detecter  une éventuelle de produit stupéfiant ou toxique ???
Titre: Re : Agentscully: Témoignage
Posté par: Patacrac le 10 juin 2009 à 23:29:56
Bonsoir,

La complexité de notre conscience, nous promet encore de beaux témoignages, les rêves et images fantastiques ne pourraient-il pas être transmit par d'autres consciences à travers la galaxie, je ne m'explique pas les scénarios et images de, certes rares rêves, qui paraissaient plus que réels, ou alors sont-ils issus d'une mémoire des atomes qui nous composent...comme on parle de la mémoire de l'eau H2O (dont nous sommes fait à 80%) qui est simple : Hydrogène + Oxygène, deux composants universels dans l'univers et les étoiles...
Attendons de savoir de quoi sont composés les plus petites particules de l'univers, l'histoire des cordes s'étant égarée, comme celle des trous noirs, dans des impasses mathématiques appelées singularités gravitationnelles (tout un programme) soit comment expliquer tout avec du rien (c'est à dire avec un espace temps hors: de notre portée, de notre univers, de notre réalité, et de notre physique)
Titre: Re : Agentscully: Témoignage
Posté par: anakin_nEo le 11 juin 2009 à 00:45:17
tartar de dire "Hello Anakin old chap!
Nice to read you again.
Si vous avez des détails sur les "velux" du Kremlin essayez d'apercevoir l'épouse de Medvedev en train de faire sa toilette!"

lol ... c'etait a l'ere gorbatchev :-)) et le velux etait ferme

un comble de glasnost

lol

ceci dit cela fait quelques temps que je n'ai plus connu de genre "d'envol"

et je ne prend aucun produit et je doute que les abductes soiient drogues au sens chimique

par contre avec des ondes alpha à theta...

http://fr.wikipedia.org/wiki/Onde_alpha

http://www.passeportsante.net/fr/Therapies/Guide/Fiche.aspx?doc=synchrotherapie_th

"Ondes thêta : de 4 à 7 Hz, celles de la relaxation profonde, en plein éveil, atteinte notamment par les méditants expérimentés."

voir john difool de moebius

http://fr.wikipedia.org/wiki/John_Difool

le monde d'edena

http://moebius.casterman.com/


Titre: Re : Agentscully: Témoignage
Posté par: anakin_nEo le 11 juin 2009 à 00:52:41
dans l'oeuvre de moebius.. il ya un je ne sais quoi... d'anticipatif

dans une de ses bedes pour sauver le monde , le monde entier se met en sommeil theta a l'aide de boitier tele modifie...

l'energie du monde ainsi recanalisee permet le sauvetage collectif

tres profond moebius...

et tres beau je trouve au niveau graphique

s'il ya bien une chose a garder dans ce monde .. c'est l'art , celui du beau pas celui actuel de la laideur meme intellectuelle...

comme disait poincare.; quand une theorie est belle elle est vraie

l'harmonie est forcement belle

c'est la raison pour laquelle je suis si "interpelle" par les recits d'abductions negatives

c'est laid.. et donc pourquoi est ce laid ?

l'art est une clef essentielle de la comprehension du monde
Titre: Re : Agentscully: Témoignage
Posté par: Tartar le 11 juin 2009 à 08:38:09
Oui à donf pour Moebius.
Au sujet du graphisme il ne reste plus gd chose de Druillet qui a voulu trop produire et a bâclé.

Pour ce qui est de l'état chimique des personnes abductées il faudrait un protocole.
D'autre part les soi-disant régressions sous hypnose me laissent sceptique...rien de très prouvable là dedans.

En tous cas il est flagrant que certaines personnes sont abductées à répétition:
- soit "ils" sont repérés à l'aide d'un signal qu'ils émettent sans le savoir de façon naturelle (transpondeur ADN sui généris)
- soit ils le sont par transpondeur implanté
- soit ils rêvent "honnêtement" comme il est possible sous l'influence de certaines endorphines naturelle
- soit ils affabulent.

Pour terminer je confirme que le maitre chercheur que fut le Pr Shadoko avait raison:
Il vaut mieux pomper d’arrache pied même s’il ne se passe rien que de risquer qu’il se passe quelque chose de pire en ne pompant pas
Titre: Re : Agentscully: Témoignage
Posté par: DecemberTen le 11 juin 2009 à 09:36:04
Oui, Là et demain, il y a effectivement des similitudes, et notre quête de la vérité et de notre réelle identité ressemble de plus en plus à l'excellentissime "Monde des Ã" (titre anglais: The World of Null-A) et sa suite, de E. Van Vogt. J'ai souvent pensé que l'auteur de "Matrix" avait du s'en inspirer comme tous ces films qui mettent en doute notre monde "réel".
Titre: Re : Agentscully: Témoignage
Posté par: Tartar le 11 juin 2009 à 10:02:16
Les modèles nonA où "la carte n'est pas le territoire" ou Matrix sont totalement concrets.
C'est un peu le mythe de la caverne de Platon qui nous rend conscient du fait que nos sens ne perçoivent qu'une infime "bande" du réel.
Notre réel perçu est un théatre matériel et spirituel et nous pouvons être totalement manipulés.
Cette "tromperie" est un des thèmes de J.Vallée.
Titre: Re : Agentscully: Témoignage
Posté par: DecemberTen le 11 juin 2009 à 10:43:53
Bonjour TARTAR et re-bienvenue puisqu'il semble que tu te soit absenté du forum,

Oui c'est bien pour cela que j'avais mis réel entre guillemets. Ces bouquins ont été les livres de chevets de pas mal de jeunes des 70's en tous cas en Belgique, nous étions fort imprégnés de culture anglo-US; beaucoup moins en France, je m'en rendais compte quand j'y allais en vacances. Le protectionnisme culturel n'a rien de bon à mon avis...
La question est de savoir si des films comme Matrix sont une image de ce que notre subconscient préssent où s'ils sont quelque peut dirigés afin de nous préparer à une autre réalité un peu à l'instar des films de propagande hollywoodiens de l'entre deux guerres à nos jours, vantant la suprématie de l'armée US...
http://www.infoguerre.fr/fichiers/hollywood_propagande.pdf

Titre: Re : Agentscully: Témoignage
Posté par: anakin_nEo le 11 juin 2009 à 10:47:23
"- soit "ils" sont repérés à l'aide d'un signal qu'ils émettent sans le savoir de façon naturelle (transpondeur ADN sui généris)
- soit ils le sont par transpondeur implanté
- soit ils rêvent "honnêtement" comme il est possible sous l'influence de certaines endorphines naturelle
- soit ils affabulent."

soit..ils amorcent la communication par la mise dans un etat particulier qu'ils generent eux memes inconciemment

ce qui est implante est alors la mise en condition y compris au plan des endorphines..

mais plus simplement parfois je me dis que si conatct il ya a c'est parce qu'il doit "statistiquement" avoir lieu et donc etre un "hasard" mais un hasard necessaire porteur de sens pour l'abducte

le signal n'est alors ni automatique ni chimique mais gouverne par la loi des grands nombres , c'est la notion d'elu statistique dans une humanite globalement endormie

notion que l'on retrouve aussi dans matrix ou dans le seigneur des anneaux

en gros dans une population de 100 millions vous avez toujours un pourcentage de gens presentant des caracteristiques manifestement differentes de la majorite, ces caracteristiques les predisposent a emprunter des chemins differents du groupe, chemins dont les experiences servent en retour a la communaute

empruntant ces chemins parce qu'il sont ete "programmes" en ce sens des le depart par la loi des grands nombres, les clefs necessaires a leur cheminement apparaissent tout aussi "statistiquement"

le mystere est alors dans "l'election" et dans la "programmation initiale" non dans les contacts suivants...

mais

il existe des exceptions de gens choisis sans potentiel initial et donc pourquoi ?

quant a savoir si le "non monde" nous echappe.. mais bien sur

meme dans nos 5 sens, par exemple la vision ce n'est pas la captation directe d'une image mais le balayage de l'espace par un oeil a la maniere d'une jumelle sur toute l'image

c'est donc la somme des balayages avec toutes les erreurs de balayage possible

ensuite ce flux ets interprete par paquets par le cerveau et encore par trois couches et deux hemispheres aux "logiques" differentes

du coup la realite apparait comme un puzzle permanent peuple de milliards de "trous"

le 6ieme sens permet parfois au cerveau de reconceptualiser un univers plus compact a partie des milliards d'infos parcellaires du puzzle

mais ce n'est malgre tout qu'une recomposition au temps t d'un puzzle cumulatif personnel pas necessairement l'image au sens strict

je me demande souvent quels seraient les 5 sens des aliens

je veux dire

ont ils le meme decodeur de reel que nous

ou voient ils des puzzle differemment ?

ce serait la plus grande barriere a un contact a mon sens

sauf...

si la communication passe par le 6ieme sens cad par le modele reconstruit par l'homme et partgae par l'alien et le modele reconstruit de l alien partage par l'homme

echange de concepts comme on echange des drapeaux dans un match de foot

je te donne ma "vie" tu me donnes la tienne

woooo trop cool les lemuriens existent aussi sur pegaxis 22 mais ils ont les yeux violets et sont capables de programmer des automates

kro kri targol.. les humains sont capables de boire du lait, chez nous il sert d'engrais pour le shmukton

you see ?



Titre: Re : Agentscully: Témoignage
Posté par: anakin_nEo le 11 juin 2009 à 10:58:28
tant que j'y suis

http://leocat.free.fr/shadok/index.php



Titre: Re : Agentscully: Témoignage
Posté par: DecemberTen le 11 juin 2009 à 11:09:24
Haaaaaaa !!! je suis et toujours été fan des Shadoks  ;) c'était une des choses que j'attendais avec impatience à la télé, comme les très subversifs Monty Python !!

I see, mais d'un autre côté, vu le nombre et les différentes fréquences d'ondes électromagnétiques naturelles ou que nous émettons, présents sur Terre, il serait sans doute très emmerdant d'en percevoir tout le spectre. De plus, ça demanderait un travail d'interprétation énorme pour notre cerveau. Mais clairement, notre perception et notre compréhension du monde serait beaucoup plus proche de la "réalité".


Et merci pour le lien  ;)

(http://leocat.free.fr/shadok/generalites/images/shadok4.jpg)
Titre: Re : Agentscully: Témoignage
Posté par: là et demain le 11 juin 2009 à 12:35:38
On rigole, mais le comportement des institutions en France vis à vis du phénomène ovni est en droite ligne avec la philosophie Shadok.
Titre: Re : Agentscully: Témoignage
Posté par: Tartar le 11 juin 2009 à 15:17:50
Hello 10/12 effectivement je me suis absenté ..
Considérant que la fin du monde economique connu est proche, je vais me tourner à nouveau vers les métasujets.
Méta mais sérieux.
A propos la logique shadok est parfaitement recevable.
Si nous regardons à quoi mène la logique libérale des "marchés".


Pour revenir aux abductions parfaites j'ai toujours un doute.
Il s'agit de savoir si l'expérience est INTERIEURE ET NON PROUVABLE.
Or dans le cas LINDA CORTILE je vous rappelle que de nombreux témoins l'ont vu enlever au niveau du  PONT DE BROOKLYN!!
Alors...relations bidonnées de A à Z par des groupes de truqueurs ou faits réels?

http://rencontre.r.4.free.fr/alienencounters/articles.php?lng=fr&pg=11
Titre: Re : Agentscully: Témoignage
Posté par: House le 11 juin 2009 à 20:02:32
donc il y aurait deux sortes d'abduction...les "physiques" et les "mentales"..?
Titre: Re : Agentscully: Témoignage
Posté par: djshotam le 11 juin 2009 à 22:29:21
et les shadocks pompaient   :D ;D LOL MDR  c est quand la redif des shadocks ???


chez les shadocks y avait pas les GB avec des ptit chapeaux melons ???  me souviens plus je crois que je marchait a peine quand j ai vu ca la premiere fois
Titre: Re : Agentscully: Témoignage
Posté par: DecemberTen le 12 juin 2009 à 03:06:14
Quelle mémoire !  ;)
Titre: Re : Agentscully: Témoignage
Posté par: Tartar le 12 juin 2009 à 11:38:33
@ House
Il y aurait plutôt 3 hypothèses à tiroirs:


1/Les abductions rêvées et relatées avec franchise
a: pour des raisons naturelles et physiologiques
b: induites par un facteur chimique
c: induites par un "tir" µ-onde ou autre (par des black programs)

2/Les abductions physiques réelles
a:par des ET
b:par des black programs (anglosaxons de préférence, mais pas seulement)

3/Les affabulations
a:état modifié de conscience pathologique
b:mensonge

Voilà Docteur.......... ::)



Titre: Re : Re : Agentscully: Témoignage
Posté par: Dam le 12 juin 2009 à 11:52:43
Quelle mémoire !  ;)

Et moi je me souviens de ma naissance, c'est normal j'y étais.. !  :D
Titre: Re : Re : Re : Agentscully: Témoignage
Posté par: djshotam le 12 juin 2009 à 19:02:56
Quelle mémoire !  ;)

Et moi je me souviens de ma naissance, c'est normal j'y étais.. !  :D

sur ce forum il y a surement des personnes qui se souviennent quand elles n etaint qu un petit spermatozoide...   ;D ;D ;D ;D ;D ;D

moi pas  :'(

Titre: Re : Re : Agentscully: Témoignage
Posté par: djshotam le 12 juin 2009 à 19:06:34
@ House
Il y aurait plutôt 3 hypothèses à tiroirs:


1/Les abductions rêvées et relatées avec franchise
a: pour des raisons naturelles et physiologiques
b: induites par un facteur chimique
c: induites par un "tir" µ-onde ou autre (par des black programs)

2/Les abductions physiques réelles
a:par des ET
b:par des black programs (anglosaxons de préférence, mais pas seulement)

3/Les affabulations
a:état modifié de conscience pathologique
b:mensonge

Voilà Docteur.......... ::)






excellent, il  ne reste plus qu a elaborer les statitisques:
% en 1a  % en 1b  %en 1C   % en 2a  % en 2b  % en 3a et % en 3b

Hynek a classifié les types de rencontres et il y a la classification TARTAR-djshotam pour les abductions   ;D

quel boulot les stats j en fini pas  :P
Titre: Re : Re : Agentscully: Témoignage
Posté par: House le 12 juin 2009 à 21:53:57

...

Voilà Docteur.......... ::)


bien, vous serez réembauché l'année prochaine  ;)
Titre: Agentscully 5/7: Group Mind
Posté par: Diouf le 13 juin 2009 à 01:28:18
 Source  (http://lucianarchy.proboards.com/index.cgi?board=research&action=display&thread=5373&page=1)

Agentscully 5/7: Group Mind Février 1995


J'ai vécu quelques semaines de répit, loin des rencontres perturbantes. Puis...

5 février 95
Je prends conscience de moi-même dans ma chambre. Il est 2 heures30 du matin. Je n'arrive pas à me sentir alerte, je me sens étourdie et incapable de contrôler mon esprit et mon corps en dépit d'un sentiment d'urgence. J'ai le sentiment profond d'être surveillée par les fenêtres de la chambre, ce qui m'incite à lutter désespérément pour me lever, mais sans succès. je vois 3 entités, petites, entrer dans la chambre, elles viennent du ciel nocturne derrière la fenêtre d'où elles m'observaient.

Ce que je sais de la suite, c'est que je suis toujours allongée sur le dos mais pas sur mon lit, sur une surface comme une table, dans un petit espace sombre. Les 3 entités entrées dans ma chambre auparavant sont autour de moi. Je réalise que j'ai été transportée dans cette pièce inconsciente. Pendant que l'un d'eux me fixe dans les yeux sans bouger, les 2 autres effectuent un examen médical sommaire et rapide de mon corps. Je sens le doigt d'une entité toucher mes seins et mon bras droit de façon très poussée pendant que l'autre m'examine la région génitale. Tous deux font cela d'une façon qui n'est définitivement pas sexuelle.
J'ai une sensation étrange lorsque celui qui est le plus éloigné m'insère un long tube fin soit dans l'urètre soit dans le vagin, ce n'est pas facile d'en être sûre, puis le tube est ôté, je suis soulevée et placée debout devant une petite embrasure éclairée.

J'ai du mal tenir sur mes pieds sans l'aide des entités, j'ai la nausée, je me sens faible mais ils m'aident à passer ce seuil et je me trouve dans une grande pièce circulaire où je suis autorisée à me laisser choir sur le sol sans chercher de position particulière, je ne tiens pas debout. Les entités s'éloignent me laissant chancelante et désorientée. Je m'assois sur les jambes de façon plus stable en regardant le sol pour retrouver un meilleur équilibre. Je distingue un sol brillant qui comporte des marquages. Ceux-ci ne sont ni peints ni ajoutés, ils semblent faire partie du matériau lui même, qui n'est pas du métal.

La seconde chose que j'aperçois sont 2 jeunes femmes l'une assise l'autre allongée sur le sol à coté de moi. Elles ont l'air aussi désorientées et mal fichues que moi  et n'ont pas l'air de s'intéresser à ce qui se passe. Je sens que je vais devenir malade et m'affaler complètement mais je m'aperçois que si je fais l'effort de garder mon attention sur le sol et les gens à coté, la nausée m'envahit un peu moins. Autour de nous 3 ces marquages forment des motifs étranges et je vois des objets qui ont l'air de correspondre aux motifs.

A environ 2m50 de moi, la fille la plus proche reste là, allongée sans bouger vêtue d'une chemise de nuit et 5m plus loin l'autre femme est également sur le sol, en chemise de nuit. Je m'aperçois pour la première fois que la pièce ronde est entourée d'un mur dans lequel le petit espace de l'examen physique se trouve imbriqué.


... A ce moment là, nous, les 3 femmes recevons par télépathie la commande de lever les yeux et je vois que le mur a une sorte de mezzanine circulaire à environ 7 mètres de hauteur et sur cette mezzanine, je vois 3 entités se tenant près de 3 hommes. Les entités nous montrent les 3 hommes qui ont l'air plus animés que nous ne le sommes. Cependant ces hommes me paraissent être également sous le contrôle psychique des 3 entités, ils se tiennent là, passivement. La pensée me vient que chaque homme est contrôlé directement par un gris, chacun le sien. Ce n'est pas notre cas, c'est la raison probable pour laquelle nous sommes apparemment "droguées" et handicapées par la nausée et les étourdissements.

En observant les hommes qui sont tous habillés, je prends conscience de cette humiliation car non seulement je suis nue mais mes cheveux sont emmêlés et le makeup que je n'avais pas retiré en me couchant doit être horrible à voir. J'éprouve de la colère envers les entités  qui m'exposent ainsi devant d'autres êtres humains. En même temps je trouve bizarre de m'inquiéter de cette apparence "en public" si l'on considère que je suis dans un véhicule étrange et alien et qu'en toute probabilité, prête à être le sujet d'une expérimentation. Je me suis trouvée nue en présence des entités à chaque occasion et il n'y avait pas ce sentiment d'humiliation. Ils n'agissent pas au niveau des valeurs humaines, nous sommes comme des animaux pour eux.

Je me bats pour regagner le contrôle de mon corps mais il m'est impossible de me tenir debout et je m'affale sur le sol. Pendant cet essai les 3 hommes sont flottés vers nous en bas et chacun d'entre eux s'assoit près d'une femme. Les hommes portent des vêtements qui suggèrent ce qu'ils faisaient lors de leur abduction. Deux portent des vêtements portés le jour et l'un porte un pyjama.

L'homme venu vers moi porte un pantalon et un pull et en voyant son visage alors qu'il s'assied près de moi, je discerne sans ambiguïté l'intérêt sexuel qu'il me porte. Je lève les yeux vers les entités restées debout sur la mezzanine en leur envoyant une pensée désespérée:  Je veux rentrer maintenant...ceci n'est pas correct.

Celles ci me fixent directement et je sens une sorte de reconnaissance mentale de la part du plus proche qui doit être le leader que j'ai rencontré avant. Ils m'ignorent de nouveau et je me sens de loin la moins importante, car à cet instant je me rends compte que les 3 hommes sont les abductés importants et qu'ils ont été "briefés" par les entités dés le début. Ils sont clairement contrôlés par les 3 entités alors que les femmes sont moins importantes. C'est ce que je ressens en ce moment.

L'homme assis à 1m de moi n'est pas  "drogué" puisqu'il peut marcher. Pendant que les 3 entités dirigeantes semblent se concerter mentalement au dessus de nous. L'homme qui m'est apparié a l'air beaucoup alerte qu'avant, il regarde mon corps et je crois presque qu'il va m'attaquer. Je lance un regard suppliant à "mon" entité espérant qu'il fasse quelque chose quand je comprend soudain que c'est exactement  la raison de notre présence ici. je ne peux même pas me lever et encore moins repousser un homme adulte, je deviens très nerveuse et apeurée. J'évite de regarder cet homme dans les yeux délibérément en espérant qu'il reste où il est.

Je suis en colère contre les entités qui autorisent cette situation. Je suis certaine que chaque entité se trouve mentalement dans l'esprit de chaque homme en train de manipuler leurs pensées et sentiments sexuels. Je sens la présence de l'esprit d'une entité m'envahir et je vois que mon corps bouge de lui même sans s'occuper de ma propre volonté. Je sens mon mental isolé et détaché de ce que fait mon corps qui prend une pose provocante en dépit de ma volonté.
Les entités semblent étudier ce qui se passe chez les hommes quand j'ai pris cette pose, mais je me sens menacée et humiliée. L'homme ne me touche pas mais ça n'enlève rien à l'humiliation et à l'outrage, ni à la colère envers les entités pour nous traiter tous ainsi.


Puis l'expérience sexuelle, si c'en était une, se termine car les hommes tournent leur attention vers les gris comme s'ils étaient en train de communiquer. L'évènement suivant est une expérience d'esprit de groupe interactif avec nous 6. On nous transmet à un niveau télépathique commun que les hommes guideront le groupe et les femmes devront suivre les instructions données par les hommes, leur présence étant nécessaire pour ajouter de la créativité au groupe.

Nous devons assembler des puzzles ennuyeux avec les objets sur les motifs du sol. Proches de moi, il y a une sphère argentée et un cube noir, tous d'eux d'environ 25cm, il y a d'autres formes plus complexes plus éloignées. Il faut les faire correspondre aux motifs, cela fait partie d'un processus de concept/design qui implique des énergies psychiques et mentales, elles-même faisant partie du motif que nous créons.

Je me sens comme un enfant de maternelle dans une salle d'éveil. Nous sommes de nouveau instruits de l'expérience qui va suivre, expliquée en détail, mais qui me passe complètement au dessus de la tête. Je comprends que nous devons trouver une solution, en tant qu'unité mentale de 6, pour une hypothétique catastrophe écologique qui surviendrait dans la forêt Amazonienne à cause de l'utilisation abusive des énergies par les hommes, (nucléaires et autres) énergies dont ils ont le contrôle. On nous "dit" que c'est à nous, en tant que groupe, de sauver la planète. Ils attendent de nous que l'on guide et contrôle des interactions abstraites d'énergies planétaires d'une façon presque métaphysique.

Pendant ce test, je ne sens pas ce que nous les femmes, y jouent un rôle important, mais les hommes sous le contrôle des entités puisent dans nos intellects individuels. Je ne crois pas que nous arrivons à passer ces tests qui semblent durer des heures. Je sens que tout cela est stupide et je veux juste rentrer chez moi.

Je lève les yeux plusieurs fois vers les entités en "demandant" d'être ramenée à la maison mais ils ne me remarquent pas (à l'apparence) et sont occupés mentalement avec les tests. C'est la première fois que je ne me sens pas importante pour eux. Bien que la nausée et la sensation d'être droguée soient désagréables, je me sens délivrée de ne pas avoir les entités dans mon esprit cette fois-ci. A la fin des tests, on nous "dit" que nous n'avons pas bien travaillé et que  les tests sont un échec.

Je deviens de plus en plus confuse et hagarde  et mon souvenir suivant me montre que je suis dans mon lit, dans ma chambre. Au dessus de moi, je vois 2 gris qui flottent au dessus du lit puis à travers la fenêtre. Je veux me lever pour voir si leur véhicule volant est au dessus de l'appartement et je veux coucher sur papier cette rencontre sans attendre. Il est 05.30 du matin, en faisant des efforts pour sortir de mon lit, je m'endors ! Je me suis réveillée quelques heures après, sentant que je n'avais pas dormi de la nuit. J'étais si fatiguée que j'ai dormi toute la journée. Je me suis redu compte plus tard que l'enlèvement avait duré 3 heures, il m'avait semblé plus long.
Titre: Re : Agentscully: Témoignage
Posté par: boulgakov le 13 juin 2009 à 05:36:04
Aucun des abductes n'a eté tué !  donc, ils ne tuent personne. Pouvons nous en dire autant, nous les hommes civilisés ?
Titre: Re : Agentscully: Témoignage
Posté par: herveboy le 13 juin 2009 à 09:42:21
boulgakov, je ne dirais pas comme toi, car il reste une zone d'ombre sur le cas de la base de Dulcé où des bouts de cadavres humains auraient été vus baignant dans des cuves. Je ne dis pas que c'est vrai mais j'ai des doutes. Et puis je crois savoir qu'un Maintenaute a posté sur un fil sur les mutilations de bétail où il a été rapporté aussi des cas concernant des personnes.
Titre: Agentscully 6/7: Forêts Tropicales et Aliens Hybrides
Posté par: Diouf le 14 juin 2009 à 18:32:33
 Source  (http://lucianarchy.proboards.com/index.cgi?board=research&action=display&thread=5373&page=1)

Agentscully 6/7: Forêts Tropicales et Aliens Hybrides  Février 1995

Plusieurs jours après l'abduction de groupe, le 9 février 95, une autre expérience nocturne survient pendant laquelle les évènements sont ponctués de périodes où je me sens hagarde avec des détails flous en mémoire mais cependant, avec une continuité pendant la visite qui semble bien réelle.

Quand je me suis réveillée dans la matinée, je me suis souvenue que mon ventre avait été ouvert et paniquée, j'ai rejeté les couvertures pour voir ce qu'il en était. Il n'y avait aucun signe d'ouverture, je me suis calmée et j'ai essayé de me souvenir de l'évènement. J'étais consciente que quelque chose d'horrible s'était passé cette nuit et que les gris m'avaient fait du mal mais je ne me souvenais pas bien comment. J'avais un sentiment de dégout et ne voulais pas trop savoir, je  suis allée prendre un bain.

Dans le bain j'ai regardé mon ventre et des détails me sont revenus. Il y avait des parties vagues, où j'en savais plus que ce qui me revenait en mémoire, mais les évènements en rapport avec mon ventre ouvert étaient horriblement clairs et réels. Voici ce dont je me suis souvenue.


Dans la nuit, j'ai soudain conscience d'être étendue sur ce que je crois tout d'abord être mon lit, mais il devient évident que je suis en fait sur une table familière d'examen. Je suis dans une pièce circulaire d'environ 7m de diamètre et un toit en dôme.  La pièce est blanche et sombre. Elle est éclairée d'une lumière blanche de source invisible. Près de moi: 3 petits gris, dont le "leader" un peu plus grand; il me fixe intensément en me contrôlant. L'un des petits aides se tient à mes pieds à droite, l'autre près du leader à ma gauche.

Je reste hagarde et confuse pendant que les 2 aides font des procédures médicales sur mon corps. Je ne vois leurs mouvements et actions qu'en vision périphérique, mais puisqu'ils ne font rien qui me cause de la douleur, je ne leur prête pas attention. Mon esprit et mes yeux sont noyés dans les yeux profonds et noirs du leader qui me fixe sans bouger, je ne peux m'en détacher. Bizarrement je n'ai aucune peur à la vue des entités, c'est probablement dû au niveau de contrôle exercé sur ma personne. Après environ 10 minutes,  ils font comme une pause et je décide de demander mentalement au
leader ce qu'ils font.

J'avais peur qu'ils décident de faire des procédures douloureuses que j'avais appris à craindre lors des abductions précédentes et j'espérais que mes questions  m'offriraient une sorte de répit. Mes questionnements précédents m'avaient valu d'être ignorée ou bien rejetée avec condescendance, mais là, je sentais une possibilité.

J'envoie une pensée limpide au leader gris: " Que me faites-vous ? Comme il ne répond pas, j'ajoute: "Pourquoi cela arrive-t-il ? Je pense aux abductions en général mais ma question est interprétée comme étant personnelle, et j'en obtiens plus que prévu ! L'entité leader semble autoritaire alors qu'il "m'épingle" avec son esprit et "parle "au mien. Alors que j'écris ces lignes, je ne me souviens pas des phrases exactes de l'explication puisque seuls des concepts sont transmis.

Voici en essence ce qui m'a été dit: Les entités essaient de créer génétiquement des formes de vie qui seraient capables d'exister dans les 2 environnements, l'humain et le leur. L'une de ces nouvelles formes de vie est hybride: en partie humaine, en partie alien.
Une autre de ces nouvelles formes de vie génétiques est la nutrition micro-biologique pour ces entités hybrides que les aliens créent génétiquement à partir de nos 2 types de formes de vie. Ils ont besoin de cette nutrition puisqu'ils ne se nourrissent pas de la même façon que la vie humaine le fait, et les hybrides ont besoin de nourriture pour exister dans les environnements de nos 2 mondes.

Pendant que le leader me transmet ces informations, il semble communiquer en même temps avec les 2 autres entités qui bougent en même temps que les pensées du leader, presque comme si les 3 entités étaient simplement des aspects d'une intelligence invisible. (c'était toujours ainsi avec eux) le leader contrôle les évènements, apparemment,  et les aides agissent de concert avec ses requêtes de la même façon que des infirmiers obéissent au chirurgien dans une salle d'opération.

L'entité à ma gauche, qui se tient à coté du chef s'avance en faisant apparaitre (de l'air) un instrument blanc-argenté, une sorte de sonde d'environ 15 cm. Je ne vois pas très bien dans cette direction puisque je suis paralysée par les yeux du leader, mais j'ai l'impression que ce qui va se produire a été planifié à cause des réactions instantanées et sans un pli à ma question. Je sens que tout est sous contrôle et que ma question est celle du leader et non la mienne.
L'extrémité de la sonde émet un rayon d'énergie très fin et l'aide le passe au dessus de mon ventre d'un coté à l'autre, ce qui produit une incision. Quoique je ne puisse pas bouger, je me bats contre cette force qui me retient, en choc à la vue de mes entrailles ! L'incision sous le nombril, de la droite à la gauche, n'est pas douloureuse. La vue des organes me rend un peu malade.

C'est bien la dernière chose à laquelle je m'attendais en posant une question plutôt philosophique, mais c'est aussi typique du comportement de ces êtres.

Pendant que je m'efforce de sortir de ce choc, l'entité leader met des images mentales dans mon esprit qui se superposent sur mes sens si bien que je peux voir mon ventre ouvert et les images comme si elles étaient à l'intérieur, en même temps. La première image que je vois dans mon ventre est une superbe photo de millions de formes de vie végétales vivant dans mon abdomen. Le leader me donne un commentaire et m'informe qu'ils expérimentent dans l'environnement de mon corps. Ils y créent et cultivent les formes de vie génétiques nutritives microscopiques mentionnées auparavant.

Je ne questionne pas la véracité de cette déclaration. le choc de la chirurgie et des images est trop récent et trop puissant pour être nié. Je me sens horriblement violée par leurs expérimentations, totalement impuissante et sans aucun contrôle de mon destin. S'ils m'ont vraiment infectée avec une sorte de forme de vie génétique étrangère à mon corps, alors ils m'utilisent d'une façon horrible, sans respect pour mes sensations, ni pour mon humanité ! Cette idée me révolte.

Les images de formes de vie nutritives dans mon abdomen sont remplacées avec l'image forte d'un petit fœtus qui a l'air de pousser en moi et je suis informée que d'autres personnes (abductées) les "aident" à créer les fœtus hybrides qui sont nécessaires. Pourquoi ? Il ne m'en informe pas. Le leader implique que les formes de vie nutritives cultivées en moi et dans le corps d'autres abductés, étaient pour les hybrides et non pour les gris eux-même que je n'ai jamais vu manger,ni boire ni même respirer.

Une 3ème image se surimpose sur mon ventre, celle d'une forêt tropicale terrestre. Il m'informe qu'ils essaient de changer les facteurs écologiques qui la contrôlent pour l'aider à survivre aux effets néfastes de la technologie humaine.
J'ai vu toutes ces choses en même temps, l'accent mis sur chaque chose avec le "dialogue" de l'entité leader. Pendant que j'en suis toujours à absorber ce qui m'a été "dit" et montré, les images disparaissent et l'aide qui tient l'instrument sonde refait le même geste en sens inverse et l'incision se referme ! De plus, il y avait du sang quand l'incision était ouverte, après la fermeture, il n'y a aucune trace de sang sur la peau. je me sens reconnaissante que la chirurgie se termine sans problèmes.

Plus tard, j'ai douté de cette chirurgie "laser" car je n'avais ni douleur ni cicatrices. J'avais déjà appris leur talent pour placer des illusions "réelles" dans l'esprit humain, si je considérais que les 3 images vues dans mon propre ventre étaient aussi des illusions, il semblait probable que la chirurgie fut aussi une illusion mentale.
Titre: Re : Agentscully: Témoignage
Posté par: Tartar le 15 juin 2009 à 16:15:32
Merci Diouf


Il y a énormément se symboles dans ces histoires.
Il serait judicieux (si cela n'a pas été fait) de demander son aide à Tristan MOIR qui officie sur RIM le mercredi.
Il pourrait intervenir un Mardi avec MT DEBROSSES  ,  ce serait passionnant.

 ::) ::) ::)
Titre: Re : Agentscully: Témoignage
Posté par: Diouf le 21 juin 2009 à 08:16:31
 


                                                  :)

Titre: Agentscully 7/7: Un Peu de Confiance...
Posté par: Diouf le 21 juin 2009 à 08:31:29
Agentscully 7/7: Un Peu de Confiance Tout de Même...

Je commençais à avoir 2 sentiments opposés sur ces rencontres étranges. Je me sentais plus détendue à l'idée de leur visite mais en même temps je me sentais de plus en plus mal à l'aise envers ces incidents. Il y avait eu l'expérience de ma mort, puis de la sonde dans l'oreille, puis la respiration de l'eau, et enfin le ventre ouvert pendant que je regardais.
J'avais donc un goût doux-amer sur ces abductions (apparemment). Je commençais à me demander si si je ne pourrais pas inverser la donne et utiliser ces évènements pour mon propre bénéfice. Le voyage avait été unilatéral jusqu'à présent mais la pensée que je puisse en tirer quelque chose --des informations-- me semblait une bonne idée.

Je devais reconnaitre que je n'avais pas le courage ni l'audace d'être autre chose qu'une captive soumise. Je ne me sens pas si bien que ça à l'admettre, ce n'est pas ainsi que je me vois en tant que personne . J'avais gagné une bonne dose de confiance en moi et de capacités avec mes expériences de pilote d'avion à voilure fixe et ce rôle imposé de soumission me laissait en colère avec l'impression de ne pas être à la hauteur.

Les jours passant sans intervention de la part des entités, je devenais de plus en plus courageuse. Je décidai d'utiliser la prochaine abduction pour essayer de faire une meilleure impression au leader des entités, je le reconnaissais lors des rencontres. Il y avait eu des fois où j'avais senti quelque chose de cette entité qui suggérait une bienveillance et un intérêt de ma personne. J'étais bien consciente d'être anthropomorphique avec ces sentiments puisque les entités n'avaient jamais montré d'émotion, même vaguement, comme celles que nous vivons, mais j'avais besoin de quelque chose de positif auquel m'accrocher face à leur comportement froid et inhumain.

20 février 95
Couchée, je regarde le ciel par la fenêtre de ma chambre et je vois 2 disques voler en formation à travers le ciel pour disparaitre derrière les arbres. Je pense que ce sont peut-être des chauve-souris puis, je m'aperçois que c'est absurde. J'ai envie d'aller à la fenêtre pour scruter le ciel mais je ne peux pas car j'ai trop peur de ce que je verrai. Je me souviens que j'ai fait exactement la même chose il y a 2 ans lors de la première abduction. Je me dis que s'ils me veulent, hé bien qu'ils viennent me chercher !

Les 2 semaines qui suivent, j'ai fait des rêves étranges et effrayants d'ovnis et d'ETs. Ces rêves me montraient à quel point tout cela avait un effet étrange et inquiétant sur moi, consciemment et inconsciemment. Ils étaient tout à fait différents des expériences d'abductions qui elles, étaient totalement réelles et solides avec un état de conscience altéré que je mettais sur le compte de l'influence mentale du leader utilisée pour me contrôler pendant le déroulement de l'abduction. Les abductions ne pouvaient pas n'être que des rêves étranges, j'en étais certaine et le suis toujours.

Le stress psychologique de ces derniers mois se faisait sentir.  Le soir du 3 mars, je me couche en me sentant impuissante dans ma vie, sans aucun espoir, non seulement sur l'incapacité de contrôler ces évènements, mais aussi sur tout ce qui faisait ma vie. J'en étais à considérer si continuer à vivre ainsi avait un sens quelconque, et je me demandais si j'étais réellement un être déterminé comme je le croyais. Pour ajouter à ce tableau sombre, j'étais aussi suivie depuis 1 an par un inconnu, mais je n'avais pas peur de cet homme comme j'avais  peur des gris.

Les abductions continuaient, résistantes à mes efforts de les contrôler, je n'étais qu'un pion dans un jeu à peine deviné. J'étais en partie fascinée par les entités et ce qui se passerait, mais la plupart du temps je ressentais une impuissance qui me laissait isolée quelque part, entourée par mon propre océan de malheur.

C'est dans cet océan suicidaire que je m'endors, pour me réveiller vers 2 heures du matin, en étant consciente de la présence de 2 entités immobiles près de mon lit, me fixant intensément. Je suis sur le coté droit du lit et je vois le leader à ma gauche, il me fixe aussi. Comme auparavant, je reconnais cette entité quoique tous ceux que j'ai vu soient exactement identiques. le coté "connu" ou reconnu du leader vient peut-être d'une perception mentale ou psychique puisqu'il est le seul à avoir utilisé un contrôle mental pendant les abductions. Je semblais connaitre sa personnalité si on peut dire qu'ils en ont une. Je n'ai jamais reconnu les entités -aides.

Je peux voir le 2ème aide qui se tient près de moi, coté droit. Il bouge subitement en soulevant la couette pour glisser son bras sur mon épaule sous la couette. Puis il commence son rituel, familier maintenant, de massage avec ses doigts doux sur les muscles de mon épaule, puis de mon bras, de ma jambe, et arrivé au pied, il remonte de l'autre coté pendant que je regarde les yeux de l'autre entité. Le duvet est resté remonté, je ne vois pas mais je sens les bienfaits du massage sans m'inquiéter jusqu'à ce que l'entité arrive à la région génitale, je ne sens rien de sexuel mais je supplie mentalement le leader: Ne le laissez pas me faire du mal.

Devant cette injonction de ma part, le leader qui n'a pas bougé, ni levé son regard sur le mien, fait quelque chose d'extraordinaire ! Il penche sa grande tête de poire sur le coté et je vois ou je perçois psychiquement un regard interrogateur en même temps qu'il me réprimande par télépathie avec ces mots:  Vous devriez vraiment nous faire confiance. J'ai la forte impression qu'il veut dire: Depuis le temps, vous devriez vraiment nous faire confiance maintenant.

Jusqu'à maintenant ma vision était floue, mais tout d'un coup, je m'aperçois que je vois très clairement, j'ai le sentiment que le leader m'a rendu un peu d'autonomie, et que lui aussi a un peu baissé sa garde, d'une façon difficile à définir. Je me rends compte que je peux voir son corps plus clairement  et que je suis aussi consciente de ses processus mentaux.

Dès qu'il a lâché son contrôle mental, mon regard libéré se dirige vers son torse, assez surprenant. Il a la couleur du bois et la peau comporte des stries verticales. Comme lors des rencontres précédentes, j'ai l'impression que cette entité est très âgée, ancienne, au contraire des aides.

Je peux voir dans l'esprit du leader, juste un peu, et je me mets à chercher les motifs cachés et sinistres qu'il pourrait avoir mais je ne perçois aucune duplicité mentale. Sur le coup j'ai senti que c'était sincère pour réduire ma méfiance et ma peur, le but étant de me laisser voir par moi-même qu'il n'y a pas de noirs desseins dans les abductions et que je devrais leur faire confiance.

Jamais je n'ai pu voir le moindre regard derrière ces yeux sombres et c'est comme un cadeau, un aperçu franc dans l'esprit de cette entité énigmatique et mystérieuse. J'ai le sentiment que je devrais me sentir très honorée de ce geste d'ouverture et je le suis. Quoique je sois bien consciente des tromperies utilisées avant, je sens à ce moment que ce n'est pas un autre test mais une interaction sincère entre nous.

Je me rends compte que cette ouverture d'esprit (littéralement) de la part du leader est liée à son commentaire précédent et à son ton de réprimande sur le fait que je ne leur faisais toujours pas confiance. Je sens que je me dois de répondre, je dis donc mentalement: Je vous fais confiance mais je ne vous crois pas. Je ne crois pas ce qu'ils me disent, les illusions, les jeux mentaux etc... mais j'ai la confiance qu'ils ne me feront pas de mal. Je me sens importante pour eux, pensant qu'ils me garderont saine et sauve, concernés par mon bien être; et je sens aussi que le leader comprend ce que je veux transmettre.

L'aide a terminé son examen de mon corps et je commence à me détendre en décidant de profiter de cette communication tout à fait inhabituelle, un dialogue. je lui demande: Pourquoi êtes-vous ici maintenant? Il répond: Nous sommes ici à cause de votre douleur profonde, uniquement pour cela. (Ils étaient donc conscients de mon état intérieur lamentable) Puis, il ajoute qu'ils n'ont aucune tâche à accomplir, ils sont ici pour moi. Il termine son explication avec: Rien de méchant ne vous arrivera. Je comprends qu'ils ne m'emmèneront pas ce soir.

Une autre nouveauté: J'entends mentalement une sorte de conversation, le leader instruit l'aide comme un professeur son étudiant; un peu comme un professeur de médecine envers son jeune interne au lit d'un patient. Pour le coup, je suis le patient ! Je pense que l'aide suit un entrainement pour être comme l'entité qui dirige. Je ne comprends pas quelle procédure est enseignée mais cela concerne le toucher pendant le massage, que l'aide a repris de l'autre coté. Il a l'air de sentir ou de changer les énergies dans mon corps et je pense aux soins de guérison psychique. Je me sens très détendue et mes peurs disparaissent en sachant que rien de mauvais ne m'arrivera.

Très lentement je m'endors en restant consciente des doigts de l'entité sur mon corps. Il n'y a aucune connotation sexuelle et je me sens comme un enfant, en sécurité en leur présence.

En moi-même j'appelais ces visiteurs "l'équipe d'enlèvement" pour garder une note d'humour envers les entités. Elles apparaissaient dans ma chambre directement de leur véhicule  au dessus de Bracknell mais c'est là que la similitude avec Star Trek prenait fin. En fait, je n'étais pas toute à fait sûre de comment ils arrivaient dans l'appartement parce que je ne les ai vus entrer que lorsque j'étais escortée pour le retour d'une abduction.

Pour ces retours, nous flottions à travers les fenêtres fermées en descendant de l'ovni sur un faisceau d'énergie ou de lumière, alors même l'analogie Star Trek "Beam me up/down" n'était pas semblable. Malgré ma peur de ces évènements, je ressentais aussi de la confiance et de l'amour pour le leader. Je pensais que le seul but de la visite mentionnée plus haut était de m'aider à traverser cette période difficile et ça m'a aidée. C'est bien la raison pour laquelle je sens que ces entités ne sont pas des êtres extraterrestres mais quelque chose de plus profond.

Rêves
En mars, avril et mai 1995, j'ai continué à faire des rêves d'abductions et d'entités. Le 7 avril, je rêvais que j'étais de nouveau à l'école quand quelque chose d'étrange est survenu dans le rêve. Je me suis subitement rendu compte que le rêve n'était pas correct et qu'il y avait un groupe d'entités debout à coté qui me regardaient rêver. Ce qui est curieux, c'est que les entités étaient étrangères au rêve et pourtant elles existaient en même temps à coté du rêve, ce qui me laissait croire qu'elles le contrôlaient tout en m'observant dormir.

En me concentrant sur les gris, la salle de classe disparait et la pièce dans laquelle je fais ce rêve n'a pas de coins ce qui lui donne un aspect courbé. Ce n'est pas facile d'être sûre, la pièce baigne dans une obscurité grise. Je suis sur une table, je vois 5 entités, des gris, au pied de la table, en 2 groupes. L'un d'eux légèrement plus grand que les 4 autres, je reconnais le leader.

Ce qui suit est vague et brumeux, je continue à me demander ce que font les entités dans un rêve sur une salle d'école même si l'image du rêve se transforme. Parmi les autres rêves, il y a eu 2 visions, pas des rêves à proprement parler. Après ces visions je m'éveille avec des détails incroyables d'ovnis. Ces visions sont très convaincantes et ne ressemblent pas aux images créées à partir de techniques de visualisation. Je ne peux pas dire si ce sont des images oubliées de rencontres ou bien si mon inconscient me renvoie des images vues à la télévision ou dans les livres. Elles sont accompagnées d'émotion et j'ai peut-être déjà vu ces objets et en ai perdu la mémoire.

Je sais que la plupart des abductés récupèrent les souvenirs de leurs rencontres après des régressions sous hypnose. C'est étonnant que j'ai tant de souvenirs sans ces aides particulières. Mais je suis consciente qu'il y a beaucoup d'incidents sur lesquels j'ai très peu de souvenirs, je dois donc garder l'esprit ouvert.

La nuit du 28 juillet, je me réveille plusieurs fois avec le sentiment de quelque chose dans la chambre et finalement une image forte de plusieurs entités près de mon lit il y a peu de temps. J'ai des contusions sur les jambes comme si l'on m'avait tenue par les jambes. Des bleus avaient apparu mystérieusement sur les bras ou les jambes après des abductions apparentes et je pensais que c'était bien la preuve  que les entités étaient, tout du moins en partie, de vrais êtres physiques. Les bleus ne pouvaient pas s'expliquer de façon normale.

D'autres rêves de disques et de triangles surviennent en juillet et août. Je n'ai jamais eu autant de rêves d'Ovnis ! Un autre rêve: Un ovni passe le long de ma fenêtre, il vient "pour moi" et ce rêve me laisse des contusions inexplicables. Mais le rêve qui m'a vraiment ennuyée m'a laissé plus que des bleus.

14 août
Je suis sur une base de l'USAF avec un général et 2 scientifiques. Nous observons un ovni-triangle approcher de la base, venant du sud sans avoir respecté la zone de contrôle  de l'aéroport d'Heathrow (Cette zone se trouve au dessus de mon immeuble). Le général veut savoir d'où viennent les ovnis et nous dit à tous qu'il a été enlevé par les aliens, les scientifiques rient de lui si bien que je leur dis que cela m'est arrivé aussi. Je soulève mon pull pour leur montrer les marques que j'ai en bas du dos suite aux expériences qu'ils ont faites sur moi.

A ce moment du rêve, je m'éveille subitement et je me tâte le bas du dos. Je ne m'attends pas à trouver quelque chose mais à mon grand désarroi, je sens quelque chose et je vais voir dans le miroir. Je vois les marques vues dans mon rêve. Une marque courbée avec 2 points de ponction sur le long de la courbe. Je pense à des piqûres de moustique mais ce n'est pas enflammé du tout, ce sont plutôt des piqûres d'aiguille, je ne sais pas, je n'ai jamais vu ça. La peau n'est pas abimée, il n'y a pas de sang. Sous la peau les tissus ont l'air abimés et sanguinolents. Les 2 marques sont rouges, ne démangent pas, environ 2 mm de diamètre et espacées de 3 mm, à 10 cm du creux du bas du dos. Je suis certaine qu'elles n'étaient pas là quand je me suis couchée.

J'ai eu une dernière visite en octobre 1995 mais les détails restent enfouis, me laissant seulement le souvenir des entités dans ma chambre. J'ai continué à être consciente d'autres visites des gris les années suivantes après mon déménagement. 2 fois je me suis réveillée dans la nuit pour voir des lumières pulser sur les murs, en entendant un ronronnement de moteur directement au dessus de mon appartement. Les 2 fois, j'avais trop peur pour me lever et aller voir, je ne l'ai fait qu'en entendant le bruit se dissiper, haut dans le ciel.

Une autre nuit, je me suis éveillée et j'ai vu 2 anges blancs descendre du plafond. Arrivés sur le sol près de mon lit, ils ressemblaient plus aux grands gris qu'ils étaient ! Je leur ai dit mentalement: Vous n'êtes pas des anges, vous êtes des aliens ! L'un d'eux m'a répondu mystérieusement: Eux et nous ne font qu'un !

 Source  (http://lucianarchy.proboards.com/index.cgi?board=research&action=display&thread=5373&page=1)
Titre: Re : Agentscully: Témoignage
Posté par: Diouf le 21 juin 2009 à 08:33:25
Question posée à Agentscully:

Les abductions ont-elles cessé, ou bien n'en es-tu plus consciente?


Réponse:
Je pense que le fait que j'étais consciente a été décisif pour que mon histoire soit publiée dans le livre.
Je ne pense pas qu'ils soient revenus car je peux lire tous ces sujets ici [sur OMF] sans paniquer, ce qui m'arrivait avant, durant la période des abductions. Mais je n'en suis pas certaine.

Enfant j'avais leur visite de façon régulière, il y a eu une période de 6 mois où c'était 3-4 fois par semaine. J'avais peur de monter me coucher, ma mère devait chercher partout les petits hommes qui se cachaient et attendaient que je me couche. Je ne me souviens pas de grand chose de cette période mais il y avait toujours un bourdonnement et mon corps avait comme une vague d'énergie, elle me traversait de la tête aux pieds et remontait, de concert avec le bourdonnement. Puis ils arrivaient et me faisaient mal en regardant mon corps, mais pas toujours. J'avais environ 4 ans. Je ne les ai jamais entendu émettre un son.

Le livre a été publié en 2002. J'ai commencé à l'écrire vers la fin des années 90.
 
 Source  (http://lucianarchy.proboards.com/index.cgi?board=research&action=display&thread=5373&page=2)
Titre: Re : Agentscully: Témoignage
Posté par: Niela le 21 juin 2009 à 19:50:44
Citer
Dès qu'il a lâché son contrôle mental, mon regard libéré se dirige vers son torse, assez surprenant. Il a la couleur du bois et la peau comporte des stries verticales. Comme lors des rencontres précédentes, j'ai l'impression que cette entité est très âgée, ancienne, au contraire des aides.

A rapprocher des légendes, notamment celtiques... Petit peuple, créatures mi-homme mi-arbre... Ce sont des archétypes qui existent depuis longtemps.

On devrait creuser la piste d'une action de la "phytosphère" (ensemble de la vie végétale de la planète) sur le psychisme humain. Cette action, pas forcément intelligente mais instinctive, produirait divers effets et l'esprit humain tout en soupçonnant l'origine de tout cela habillerait les apparitions ou effets de façon à les humaniser... Relire Jeremy Narby et Castaneda...

Ceci dit, je n'ai absolument rien de construit contre l'hypothèse extraterrestre à part qu'elle me paraît fausse, boîteuse...
Titre: Re : Agentscully: Témoignage
Posté par: Michel-Vallée le 21 juin 2009 à 19:58:42
Merci diouf pour l'intégralité de cette traduction.
Un partage et un travail énorme qui nous offre à tous la possibilité de prendre connaissance de ce récit des plus intéressants.

Thank you miss!
 :)
Titre: Re : Agentscully: Témoignage
Posté par: jerome le 22 juin 2009 à 00:11:40
Mort, souffrance, sexualité bizarre, ange blanc, décidément ...
Sans mettre en doute sa " réalité" , ce témoignage m'intrigue toujours.
Je n'ai pas suivi depuis plusieurs jours, mais là, je vais peut-être oser quelques questions,
puisqu'elle semble bien vouloir y répondre ...
En fait , cette sincérité me dérange !
Titre: Re : Agentscully: Témoignage
Posté par: Niela le 22 juin 2009 à 00:39:26
Citer
C'est bien la raison pour laquelle je sens que ces entités ne sont pas des êtres extraterrestres mais quelque chose de plus profond.

Moi, c'est le côté "profond" (si la traduction est fidèle) qui me tracasse.

Qu'entend-elle par là ?

J'ai remarqué dans plusieurs cas d'abductions de femmes, ce que j'appellerais (peut-être à tort car je ne suis en rien psychanalyste) le "complexe de Marie"...

Dans le cas présent, comme on était un peu lourdeaux, elle nous indique qu'il s'agit peut-être d'anges (on n'est vraiment pas fins... En plus les anges n'ont pas de sexe. :D )...

La figure tutélaire du gris intelligent a quelque chose du saint esprit... Sévère mais juste (figure paternelle et divine ?)

Dans d'autres cas d'abduction, des enfants apparaissent, des hybrides (donc de père non-humain) qui sont là "pour sauver l'Humanité" comme un prédecesseur fameux...

Bon, je continuerai de lire au fur et à mesure que la précieuse Miss Diouf traduira et je vous ferai part de mes remarques en me réservant de tiquer à la prochaine évocation d'un enfant...

D'ailleurs si quelqu'un veut poser la question du rapport à la maternité chez AgentScully, je serais intéressé par la réponse.
Titre: Re : Agentscully: Témoignage
Posté par: Michel-Vallée le 22 juin 2009 à 01:51:10
Citer
C'est bien la raison pour laquelle je sens que ces entités ne sont pas des êtres extraterrestres mais quelque chose de plus profond.

Moi, c'est le côté "profond" (si la traduction est fidèle) qui me tracasse.

Qu'entend-elle par là ?


"Peut-être".. une intelligence qui parait provenir d'autre part que de notre réalité ou que de ce que l'on appelle univers... (comme le simple e.t. qui proviens d'un autre astre de notre univers).

Je vais peut-être avoir quelques difficultés à me faire comprendre... et je le comprendrai.
Dans l'hypothèse ou l'Univers, tel que nous le concevons, est "conçu".... (imaginons, sans doute à tort mais juste pour comprendre l'idée: un "Programme" dans lequel nous évoluerions)... peut-être que 'quelque-chose' qui évolue "Hors-programme", a la capacité d'y pénétrer à sa guise.
Ce "quelque-chose" doit d'ailleurs être source de questionnement chez les E.T. également, tout comme pour nous...

On ne me saisira peut-être pas bien, mais perso, la phrase d'Agentscully me convient très bien.
Titre: Re : Re : Agentscully: Témoignage
Posté par: verso le 22 juin 2009 à 01:51:55
Aucun des abductes n'a eté tué !  donc, ils ne tuent personne. Pouvons nous en dire autant, nous les hommes civilisés ?

Si il y avait des abductes tués, ils ne sont plus la pour témoigner... :D
Titre: Re : Agentscully: Témoignage
Posté par: Tartar le 22 juin 2009 à 19:42:35
Un autre remerciement à Diouf.

Une remarque en passant sur les marques corporelles semblant corroborer la réalité des "aventures" de l'Agent Scully.
Ces marques s'apparentent à de stigmates en général contatés chez les personnes en état "mystique".
En transes nombre de religieux ont manifesté des "blessures" spontanées comme les trous de clous au creux des mains du Padre Pio.
Stigmates apparemment médicalement constatés mais pas expliqués.

Certains états rêvés induiraient un bouleversement cellulaire rapide...voire des guérisons rapides appelées miracles.



Titre: Re : Re : Agentscully: Témoignage
Posté par: House le 22 juin 2009 à 23:20:18
Ces marques s'apparentent à de stigmates en général contatés chez les personnes en état "mystique".
En transes nombre de religieux ont manifesté des "blessures" spontanées comme les trous de clous au creux des mains du Padre Pio.
Stigmates apparemment médicalement constatés mais pas expliqués.

ceci est souvent expliqué par la somatisation
Soma, en grec ancien, désigne le corps. Nous somatisons lorsque nous avons tendance à éprouver ou à exprimer une souffrance physique en réponse à un stress ou un traumatisme psychique. Ce processus est souvent associé à des troubles dépressifs ou anxieux. On parle de maladie psychosomatique lorsqu’une pathologie physiologique semble avoir pour cause un problème psychique.
Titre: Re : Re : Agentscully: Témoignage
Posté par: djshotam le 23 juin 2009 à 15:38:52
Citer
Dès qu'il a lâché son contrôle mental, mon regard libéré se dirige vers son torse, assez surprenant. Il a la couleur du bois et la peau comporte des stries verticales. Comme lors des rencontres précédentes, j'ai l'impression que cette entité est très âgée, ancienne, au contraire des aides.

A rapprocher des légendes, notamment celtiques... Petit peuple, créatures mi-homme mi-arbre... Ce sont des archétypes qui existent depuis longtemps.

On devrait creuser la piste d'une action de la "phytosphère" (ensemble de la vie végétale de la planète) sur le psychisme humain. Cette action, pas forcément intelligente mais instinctive, produirait divers effets et l'esprit humain tout en soupçonnant l'origine de tout cela habillerait les apparitions ou effets de façon à les humaniser... Relire Jeremy Narby et Castaneda...

Ceci dit, je n'ai absolument rien de construit contre l'hypothèse extraterrestre à part qu'elle me paraît fausse, boîteuse...

les archétypes certes, mais il y aussi la théorie de la manipulation mentale par les ET pour nous faire voir des choses, ou des etres, différents de leur apparence réelle: une technique de camouflage par l'absurde en quelque sorte, afin que le phénomène soit tourné en ridicule.
quand la personne affirme qu il a laché son controle mental, ca ne veut absolument pas dire qu il l ai fait, mais peu etre qu il le lui a suggéré !

la piste de la vie vegetale,c'est  interressant, je me suis souvent demandé si une entité ET vegetale de forme humanoide pourrait exister dans l univers, avec une intelligence,une civilisation,bref tout ce qui nous caractérise sauf qu elle aurait pour ancetres des plantes par exemple.

ca fait penser au sylvidres dans Albator 78.



sinon, on connait les domaines des différents règnes:
eucariotes:regroupe tous les organismes compris dans quatre grands règnes du monde vivant : les animaux, les champignons, les plantes et les protistes. Ils sont caractérisés principalement par des cellules qui possèdent un noyau. Ils constituent donc un très large groupe d'organismes, uni- ou pluricellulaires, définis par leur structure cellulaire.




mais sur le plan extraterrestre se peut il qu il existe un règne qui nous est totalement inconnu ???

les avis de tous sont les bienvenus
Titre: Re : Agentscully: Témoignage
Posté par: Niela le 23 juin 2009 à 16:42:12
Citer
il y aussi la théorie de la manipulation mentale par les ET pour nous faire voir des choses, ou des etres, différents de leur apparence réelle: une technique de camouflage par l'absurde en quelque sorte, afin que le phénomène soit tourné en ridicule.

Evidemment, cela allait de soi, mais si on postule que les impressions du sujet sont préfabriquées, il n'y a plus rien à commenter dans ce témoignage puisque ce serait du pipeau de A à Z.

Et comme un forum, c'est dédié à la discussion, une telle hypothèse n'est pas fructueuse dans ce cadre.
Titre: Re : Re : Re : Agentscully: Témoignage
Posté par: House le 23 juin 2009 à 17:50:55
...la piste de la vie vegetale,c'est  interressant, je me suis souvent demandé si une entité ET vegetale de forme humanoide pourrait exister dans l univers, avec une intelligence,une civilisation,bref tout ce qui nous caractérise sauf qu elle aurait pour ancetres des plantes par exemple.

ca fait penser au sylvidres dans Albator 78.
...


ou aux monstroplantes dans Jayce et les Conquérants de la Lumière  ...  ;D

Titre: Re : Re : Re : Re : Agentscully: Témoignage
Posté par: djshotam le 23 juin 2009 à 20:56:53

ou aux monstroplantes dans Jayce et les Conquérants de la Lumière  ...  ;D


ouaip j l avais oublié cette série géniale !!! :D  ptet qu un jour hollywood en fra un blockbuster !!!
Titre: Re : Re : Agentscully: Témoignage
Posté par: Diouf le 23 juin 2009 à 21:12:25

...il n'y a plus rien à commenter dans ce témoignage puisque ce serait du pipeau de A à Z.

Danc ce cas, suis tes propres conseils et abstiens-toi de commenter.

Citer
Et comme un forum, c'est dédié à la discussion, une telle hypothèse n'est pas fructueuse dans ce cadre.

Ton opinion... valide, personnelle et entendue, comme toutes opinions.
Titre: Re : Agentscully: Témoignage
Posté par: Niela le 24 juin 2009 à 01:00:47
:)

Diouf, vous venez d'illustrer de façon lumineuse le concept de manipulation sans doute pour châtier l'incrédule coupeur de cheveux en quatre que je suis. :D

Mes propos :

Citer
si on postule que les impressions du sujet sont préfabriquées, il n'y a plus rien à commenter dans ce témoignage puisque ce serait du pipeau de A à Z.


Ce que vous en avez fait :

Citer
...il n'y a plus rien à commenter dans ce témoignage puisque ce serait du pipeau de A à Z.

Comment on appelle ça dans les média ? :D

Citer
Citation
Et comme un forum, c'est dédié à la discussion, une telle hypothèse n'est pas fructueuse dans ce cadre.


Ton opinion... valide, personnelle et entendue, comme toutes opinions.

J'ai dit une bêtise ? :) 

En fait, je note simplement que lorsqu'on a affaire au témoignage d'un individu unique, il n'est pas très productif, du moins en ufologie, de supposer que ce qu'il dit n'est que divagations suscitées par un facteur extérieur, y compris les ET eux-mêmes...


Je choisis un exemple plus adapté : si je dis que AgentScully doit prendre des médocs et c'est peut-être ça qui influe sur sa façon de voir la réalité,  l'hypothèse tient tout à fait debout mais quel est son intérêt pour le forum ?

--> C'est peut-être plus compréhensible comme ça mais ça alourdit diablement le propos... :D

Evidemment, je ne rédige pas tous mes messages comme une déclaration de succession ou un contrat d'assurance  parce que j'estime qu'un forum sur l'ufologie c'est d'abord un lieu de détente et d'échange.
Titre: Re : Re : Agentscully: Témoignage
Posté par: void le 24 juin 2009 à 08:35:06
J'ai remarqué dans plusieurs cas d'abductions de femmes, ce que j'appellerais (peut-être à tort car je ne suis en rien psychanalyste) le "complexe de Marie"...

Dans le cas présent, comme on était un peu lourdeaux, elle nous indique qu'il s'agit peut-être d'anges (on n'est vraiment pas fins... En plus les anges n'ont pas de sexe. :D )...

La figure tutélaire du gris intelligent a quelque chose du saint esprit... Sévère mais juste (figure paternelle et divine ?)

Dans d'autres cas d'abduction, des enfants apparaissent, des hybrides (donc de père non-humain) qui sont là "pour sauver l'Humanité" comme un prédecesseur fameux...

Bon, je continuerai de lire au fur et à mesure que la précieuse Miss Diouf traduira et je vous ferai part de mes remarques en me réservant de tiquer à la prochaine évocation d'un enfant...

D'ailleurs si quelqu'un veut poser la question du rapport à la maternité chez AgentScully, je serais intéressé par la réponse.


Lorsque les hommes eurent commencé à se multiplier sur la face de la terre, et que des filles leur furent nées, les fils de Dieu virent que les filles des hommes étaient belles, et ils en prirent pour femmes parmi toutes celles qu'ils choisirent. Alors l'Éternel dit: Mon esprit ne restera pas à toujours dans l'homme, car l'homme n'est que chair, et ses jours seront de cent vingt ans. Les géants [NDR: nephilims] étaient sur la terre en ces temps-là, après que les fils de Dieu furent venus vers les filles des hommes, et qu'elles leur eurent donné des enfants: ce sont ces héros qui furent fameux dans l'antiquité. Et l'Éternel dit: J'exterminerai de la face de la terre l'homme que j'ai créé, depuis l'homme jusqu'au bétail, aux reptiles, et aux oiseaux du ciel; car je me repens de les avoir faits. [...] etc...
Génèse chap. 6

Les abductés ont "le complexe de Marie", ou Marie avait "le complexe" des abducté... ça peut marcher dans les deux sens...
Titre: Re : Agentscully: Témoignage
Posté par: Diouf le 24 juin 2009 à 13:26:45
Citer
de Niela:
Je choisis un exemple plus adapté : si je dis que AgentScully doit prendre des médocs et c'est peut-être ça qui influe sur sa façon de voir la réalité,  l'hypothèse tient tout à fait debout mais quel est son intérêt pour le forum ?

Il n'y a peut-être aucun intérêt pour certains, ce Fil se  nomme '' Témoignages Personnels''.Tu peux faire des impasses sur les sujets que tu pourrais estimer inintéressants car restés au stade de postulats, éliminant donc des discussions quant à l’intérêt ou la véracité des faits.

Les récits des abductés sont une facette maintenant incontournable de l’ufologie anglo-saxonne qui les accepte de façon sérieuse. C’est grace aux abductés et aux psychiatres vers lesquels ils se sont tournés que nous avons une vision un peu plus étendue du phénomène que nous ne comprenons pas. Nous ‘’ voyons’’ des connections avec les ovnis et ceux qui les occupent, quitte à renverser ce que nous voyons dès que des faits nouveaux plus convainquants les renversent.

Grace à eux ( abductés et psys) nous ne cessons d’apprendre puisque nous savons maintenant que l’on ne peut rien affirmer quant à l’expérience de chacun. (Ce n’était pas ainsi il y a 20 ans et plus, les témoignages aident à avancer) Ce qui ne retire rien de ce que l’on peut comprendre de plus en lisant les récits.
Titre: Re : Agentscully: Témoignage
Posté par: Tartar le 24 juin 2009 à 14:33:12
Dans la mesure où les abductions sont liées à l'HET elles sont toutes intéressantes.
Reste à tenter de filtrer celles qui relatent une expérience physiquement vécue du pur rêve "honnête" et de la pure affabulation hoaxienne..
Ma tendance serait , tout comme pour les CC, d'attribuer ces phénomènes à des émissions d'ondes pulsées d'origine terrestre.
Bémol :terrestre ne veut pas forcément dire "humaine".
Ici il faut examiner la thèse J.Vallée de la tromperie.
Tromperie qui peut être humaine ou conjointe humaine-non humaine.
C'est plein de sous-entendus mais bizarrement Vallée semble craindre d'en dire plus...
Titre: Re : Re : Agentscully: Témoignage
Posté par: djshotam le 25 juin 2009 à 09:38:42
Dans la mesure où les abductions sont liées à l'HET elles sont toutes intéressantes.
Reste à tenter de filtrer celles qui relatent une expérience physiquement vécue du pur rêve "honnête" et de la pure affabulation hoaxienne..
Ma tendance serait , tout comme pour les CC, d'attribuer ces phénomènes à des émissions d'ondes pulsées d'origine terrestre.
Bémol :terrestre ne veut pas forcément dire "humaine".
Ici il faut examiner la thèse J.Vallée de la tromperie.
Tromperie qui peut être humaine ou conjointe humaine-non humaine.
C'est plein de sous-entendus mais bizarrement Vallée semble craindre d'en dire plus...


il fut un temp ou jacques vallee travaillait avec une femme pour enqueter sur le phénomènes des enlevements ou des mutilations. ils ont finis par se séparer.
je suis en train de chercher sur le net des infos à ce sujet
Titre: Re : Agentscully: Témoignage
Posté par: djshotam le 25 juin 2009 à 09:57:48
j ai trouvé, pour jacques vallée, il s agissait de Barbara Bartholic

voir ici:
http://www.karmapolis.be/pipeline/interview_barbara.htm (http://www.karmapolis.be/pipeline/interview_barbara.htm)

Titre: Re : Agentscully: Témoignage
Posté par: Diouf le 25 juin 2009 à 12:14:42

Et ici: http://icietmaintenant.fr/SMF/index.php?topic=5468.0 (http://icietmaintenant.fr/SMF/index.php?topic=5468.0)
Sujet documenté par Garf, Titilapin et Cyrill.
Titre: Re : Re : Agentscully: Témoignage
Posté par: djshotam le 25 juin 2009 à 15:04:15

Et ici: http://icietmaintenant.fr/SMF/index.php?topic=5468.0 (http://icietmaintenant.fr/SMF/index.php?topic=5468.0)
Sujet documenté par Garf, Titilapin et Cyrill.
merci Diouf, je n avais pas vu se topic.

l enquete menée par Barbara Bartholic et ses convictions sont vraiment très effrayantes, j ai personnellement du mal à digérer cela, je trouve que ca fait partie des choses les plus sombres dans l histoire de l ufologie et il y a des quoi en faire des cauchemards.

la partie ou il est question du film kpax est interressante aussi, ce film est à voir, ne serait ce que pour le jeu des acteurs; j ignorais lors de sa sortie au cinema qu il etait basé sur un histoire issus du milieu ufologique !
Titre: Re : Agentscully: Témoignage
Posté par: là et demain le 25 juin 2009 à 15:40:00
Je vais vous donner mon avis.
De nombreuses choses dans ce récit me font penser à une pathologie mentale, éventuellement induite par des médicaments à effets indésirables psychotropes.
D'autre part, certains détails donnant du réalisme au récit ont un caractère invraisemblable. Par exemple se coucher maquillée.
 
Titre: Re : Agentscully: Témoignage
Posté par: Silo le 29 juillet 2009 à 14:25:10
Après lecture, une seule question me vient à l'esprit :

Quels sont leur critères de sélection pour les abductions?

Titre: Re : Re : Agentscully: Témoignage
Posté par: Michel-Vallée le 29 juillet 2009 à 15:05:58
Quels sont leur critères de sélection pour les abductions?

Personne ne pourra te répondre en cela ...
Si "critères" il y-à, il n'y a que "eux" qui peuvent y répondre, il me semble.

Bienvenue à toi sur ce forum Silo  :)
Titre: Re : Agentscully: Témoignage
Posté par: Gemini IV le 29 juillet 2009 à 15:21:12
 
Je viens de découvrir cette interview de Barbara Bartholic, dont le lien est donné un peu plus haut et que je remets ici:

http://www.karmapolis.be/pipeline/interview_barbara.htm (http://www.karmapolis.be/pipeline/interview_barbara.htm)



Texte d'une admirable perspicacité, et sur ce sujet j'ai rarement trouvé mieux sur le net. Tout est dit et je me permets d'en reproduire quelques extraits parmi les plus significatifs: (en gras c'est moi qui souligne)

"Quoi de plus important que d’identifier une organisation extraterrestre qui possède une telle supériorité technologique qu’elle peut se permettre d’agir au grand jour sans être reconnue. Une force qui peut même induire les gens à refuser de croire en son existence et dont le pouvoir de manipulation sans égal est en train de transformer le cours de nos destinées".

commentaire personnel: cela pourrait expliquer au moins en partie le rejet agressif du sujet OVNI par les uns et l'indolente indifférence au thème des OVNI des autres (99% de la population). Comportement qui serait induit par le phénomène lui-même.

Je continue la citation:

"Nous sommes confrontés et dominés par une intelligence qui peut :
Enlever une voiture et ses occupants sur la route sans que personne aux alentours ne remarque quoi que ce soit;
s’introduire dans l’esprit d’un être humain ou dans son habitat de jour comme de nuit ; manipuler des bébés encore dans l’utérus ;
enlever des jeunes enfants dans leur lit ou sur les plaines de jeux sans êtres vue ;
modifier la dynamique des liens affectifs et interférer dans les relations amoureuses ;
Provoquer des maladies ;
Induire des désordres psychiques et susciter des dépendances aux drogues ;
Provoquer des guerres et des mutations générationnelles comme avec leur programme pour nous «enlever l’amour».

Ce sont là juste quelques exemples de la capacité des aliens à modifier notre constitution et notre comportement. Des gens se sont tournés vers moi pour chercher de l’aide, comme guidés par une sorte de «main invisible» pendant les vagues d’apparitions d’ovnis et d’enlèvements au début des années 80 et 90.

Non, les soucoupes volantes NE FONT PAS des allers-retours pour atterrir et décoller à toute bringue, le trafic aérien deviendrait infernal. D’ailleurs, l’histoire du crash d’ovni et des extraterrestres morts au Nouveau Mexique est une vieille histoire qui masque la vraie menace qui pèse sur notre monde.

On pourrait comparer le phénomène ovni à la découverte des microbes. Avant le microscope, il y avait ces «choses invisibles» qui semaient la maladie et la mort. Bien sûr, il y avait aussi des bons germes mais n’oubliez pas que ces toxines auraient très bien pu anéantir notre civilisation. Il en est de même pour l’emprise extraterrestre"


Commentaire: la comparaison avec les microbes est très intéressante: aux entités biologiques de l'infiniment petit (les microbes) dont l'action nous échappait encore il y a peu, correspond l'action invisible d'un monde supérieur, celui d'une dimension supplémentaire. Nous serions pris en sandwich entre ces deux invisibles.

J'ajoute pour terminer ce message qu'il y a deux moyens de dominer une population:
- par la guerre, en la décimant: ici le contrôle génère la destruction d'une partie de ceux qu'on veut dominer
- par "l'amour", mais j'entends ici non pas l'amour au sens religieux du terme. Mais l'amour sexuel, impliquant la reproduction. C'est manifestant la voie choisie par les aliens, qui, par la pratique de l'hybridation s'imposent au monde humain en le dominant "de l'intérieur", sans faire périr ceux qu'on veut dominer. Voie plus lente, certes, mais plus payante.

De ce point de vue, les témoignages d'expérience d'hybridation rapportés par les abductés constituent bien le sens ultime de la problématique OVNI.
Titre: Re : Agentscully: Témoignage
Posté par: titilapin2 le 29 juillet 2009 à 18:07:48
@Diouf

Une nouvelle fois, merci pour la qualité de ta traduction comme d'habitude.

Le sujet des abuctés est selon moi un domaine de l'ufologie nous permettant d'avoir un peu plus d'informations.

Merci à toi de nous le faire partager.

Lapin lecteur
Titre: Re : Re : Agentscully: Témoignage
Posté par: void le 02 août 2009 à 01:22:22
Commentaire: la comparaison avec les microbes est très intéressante: aux entités biologiques de l'infiniment petit (les microbes) dont l'action nous échappait encore il y a peu, correspond l'action invisible d'un monde supérieur, celui d'une dimension supplémentaire. Nous serions pris en sandwich entre ces deux invisibles.

Ca donne envie de s'interesser aux joueurs de "the Sims"...

voir aussi : http://www.southpark-tv.com/episode.php?id=55 (http://www.southpark-tv.com/episode.php?id=55)
Titre: Re : Agentscully: Témoignage
Posté par: christiane le 23 janvier 2010 à 21:49:58
C'est très courageux d'expliquer une abduction "Agentscully " en fait preuve.

et l'intervew de Barbara Bartholic est très interessant.
Titre: Re : Agentscully: Témoignage
Posté par: mulder181 le 11 février 2010 à 14:59:00
Toutefois :

Citer
Provoquer des guerres et des mutations générationnelles comme avec leur programme pour nous «enlever l’amour».

- L'homme n'a jamais eu besoin de personnes pour provoquer des guerres et décimer son semblable et tout ce qui est vivant sur cette planète
 
Citer
Induire des désordres psychiques et susciter des dépendances aux drogues ;

- la dépendance aux drogues, c'est un truisme
quand aux désordres psychiques, caligula et néron pour ne citer qu'eux semblent être de bons exemples sans rapport avec les aliens.

Citer
Provoquer des maladies ;

-peste , choléra, etc, d'aussi loin que l'on observe les maladies sont présentes sur terre et frappent l'homme comme les animaux d'ailleurs et même les plantes, nul besoin d'une intervention externe pour cela.

Citer
enlever des jeunes enfants dans leur lit ou sur les plaines de jeux sans êtres vue ;

- comme les serials killers, les violeurs d'enfants, les déséquilibrés, les réseaux de prostitution et de pédophilies,, etc... bref, une attitude parfaitement et malheureusement humaine

et aussi

Citer
C'est manifestant la voie choisie par les aliens, qui, par la pratique de l'hybridation s'imposent au monde humain en le dominant "de l'intérieur",

Donc, ça y est, c'est sur les aliens sont parmis nous nombreux, puisque déjà mélés à nous par les génes.

De toute façon, ils sont tellement puissants et supérieurs que nous ne pouvons même pas les voir...

Puis-je me permettre de dire que tout ceci n'est peut-être qu'un fantasme, et qu'il serait peut-être temps de fournir autre chose que des affirmations...

en attendant, les humains, que je connais mieux que les aliens, laissent mourir 20% des enfants en angola et 1 milliard d'individus meurent de faim sur terre.
Nous n'avons besoin de personne pour nous détruire et l'histoire le démontre aisément....

http://terresacree.org/faim.htm (http://terresacree.org/faim.htm)

1+1=1

Titre: Re : Agentscully: Témoignage
Posté par: christiane le 11 février 2010 à 15:30:41
I y a beaucoups de points en effets a voir et a en débattre si celà est dans l'interêt de certaines personnes.
Du pour et du contre selon..comme il ne doit pas être facile pour des personnes de parler d'abductions, tout comme il est difficile aussi d'essayer de comprendre le pourquoi!ainsi que les motivations de certains aliens.

Par contre effectivement sur terre nous ne sommes pas les seuls êtres a y vivre

et concernant nos gènes, il est prouvé scientifiquement que notre ADN poubelle est ET ce qui pourrait expliquer " une partie" de l'interêt des enlèvements.

Lorsque les personnes abductées s'expriment elles le font avec ce qu'elles sont,ce qu'elles peuvent comprendre ce qui n'en retire nullement le fait que les abductions est mondial.
Titre: Re : Re : Agentscully: Témoignage
Posté par: -Vod- le 11 février 2010 à 17:27:51
et concernant nos gènes, il est prouvé scientifiquement que notre ADN poubelle est ET

Qui a prouver cela ?
Il ne s'appel plus ADN "poubelle" d'ailleurs, car finalement, les scientifiques ont remarqué que cela servait à quelque chose. Ca aurait été étonnant que 98,5% de l'adn ne servent à rien (l'ADN poubelle représente 3,25 milliards de paires de bases, sur les 3,3 milliards de paires de bases que compte l'ADN humain)
Titre: Re : Agentscully: Témoignage
Posté par: Debeauvoir le 25 février 2010 à 00:01:38
Citation
Lorsque les personnes abductées s'expriment elles le font avec ce qu'elles sont,ce qu'elles peuvent comprendre

Et parfois elles ne souviennent que de la bedroom visit. Une jeune consoeur est venue récemment m'interviewer pour un magazine qui avait centré son numéro mensuel sur le paranormal et l'ufologie. Elle avait choisi l'ufologie sans connaître le dossier, seulement parce qu'elle avait lu mes papiers. Je dis tout net que le résultat a été d'une qualité inespérée, si l'on tient compte de la correction du secrétariat de rédaction. En pleine interview, en rougissant comme si j'avais eu un geste inconvenant, elle m'a confié les visites nocturnes récurrentes de "docteurs". Immobiles autour de son lit, muets, asexués.
Elle était terrifiée et ses médecins ont simplement diagnostiqué des "terreurs nocturnes", alors qu'elle était déjà majeure. Elle en a souffert pendant des années, y compris quand elle vivait encore chez ses parents. Je n'ai pas poussé trop loin mes questions, me contentant de tisser et d'entretenir un lien. Je sais simplement que le reste viendra en son temps, parce que ce témoin a besoin de s'exprimer en confiance.
Comme la plupart de ceux que j'ai croisé depuis... 1973 ! Avoir en face de soi quelqu'un qui écoute, qui peut comprendre même sans donner aucune solution, c'est leur seule porte de sortie pour se libérer un peu. Notre rôle auprès d'eux est à la fois lourd à porter, (si vous en sortez indemne fournissez le mode d'emploi) et lourd de conséquences. Mais quand on a choisi le terrain, notre choix est mince. On est un peu là pour ça. Pas pour jouer au toubib et poser un diagnostic, ni au gendarme (pas de délit pas de mobile), ni prétendre au Pulitzer. On est là pour écouter des gens dans une détresse quasi inexprimable, entre l'assistante sociale et le curé à confesse. Un genre de SOS abudctés sans mode d'emploi.
Le problème de l'enquêteur de terrain est le suivant: vraies, imaginées, pathologiques, comment faire un tri dans les détresses ?
Titre: Re : Agentscully: Témoignage
Posté par: christiane le 25 février 2010 à 17:18:37
Un très beau commentaire Debeauvoir, Merci
Titre: Re : Agentscully: Témoignage
Posté par: là et demain le 25 février 2010 à 18:53:57
Effectivement. Mais pourquoi pencher davantage pour la réalité des "Docteurs" par rapport à leur irréalité (construction psychique naturelle ou provoquée par des substances médicamenteuses) ?
Titre: Re : Agentscully: Témoignage
Posté par: Debeauvoir le 27 février 2010 à 00:42:15
Parce qu'il s'agit de la réalité perçue et mémorisée comme telle par le témoin. Je n'en ai encore jamais rencontré un qui m'a dit, "je vous raconter mon dernier cauchemar". Son impression de réalité est trop forte quand il se souvient de faits spontanément, même après coup.
Et puis l'immatérialité apparente d'un phénomène, n'a rien à voir avec son inexistence supposée. C'est un peu la leçon de la physique moderne non ?
Je concède que le problème du souvenir sous hypnose peut être analysé de façon différente. Parce que la démarche quand elle est volontaire, implique un minimum d'information de l'abducté qui s'ignore encore, mais a dans certains cas les moyens mémoriels enfouis de se forger un "schéma de synopsis". Simplement à travers le folkore.
Le problème de ce chapitre maudit dans un dossier général qui ne l'est pas moins, c'est que nous avons sous la main une banque de données impressionnante: des récits faisant apparaître des dénominateurs communs malgré les différences de culture et d'époque - une neurologie qui a fait quelques progrès sur le fonctionnement des neurones et de la mémoire - une psychîatrie qui admet les états de conscience modifiée par une foule de facteurs - des militaires qui s'en servent - des expériences spirituelles au sens large où l'on peut piquer des éléments d'analyse (du docteur Melvin Morse en passant par Maguy Lebrun ou Blavatsky), une physique fondamentale où les chercheurs de pointe sont nettement plus dingues que la moyenne des ufologues - etc je vous laisse le soin de compléter le catalogue.
Pourtant, les hypothèses par exclusion sont majoritaires, alors même que nous savons que tous les éléments rapidement cités prennent part à la solution qui tient d'abord de la notion de complémentarité. Qui a collé de la superglue sur le Rubikscube pour nous empêcher de trouver la bonne combinaison?
ET finalement, parce qu'à travers les abductés, elle touche à la fois à l'universel et à l'intime, avons-nous VRAIMENT envie de connaître la vérité ?
 
Titre: Re : Agentscully: Témoignage
Posté par: christiane le 27 février 2010 à 10:45:42
Debeauvoir:Pour reprendre ta phrase adéquate à la situation...Un genre SOS abdution sans mode d'emploi, disons les choses quand elles sont!i n'yn en a pas d'autres

reste l'écoute ou les humains s'ils ne peuvent aider peuvent tout de même se poser la question

...mince! les petits gris abductent...c'est une éventualité... qui ne ferme pas toutes les portes du possible que les humains sont utiles dans les expérimentations de certains alienes.

....Et personne n'est à,l'abrit d'une abduction,c'est une égalité en quelque sorte ou ceux qui se disent, ouf je suis pas concerné! l'individualisme va jusque là, c'est une vérité déplorable.


Titre: Re : Agentscully: Témoignage
Posté par: Biowave le 03 juillet 2010 à 17:16:09
Pour répondre à Mulder,

Et si ces aliens prenaient plaisir à vois crever de faim ces angolais, et si la souffrance leur servait de "combustible", de nourriture? Tu as cité Néron et Caligula, dois-je t'apprendre ou te rappeler le bonheur, le pied, qu'ils prenaient en torturant ou faisant torturer les chrétiens et autres humains. L'homme n'a pas besoin des aliens pour être con. Tu as raison, c'est génétique. Résultat d'un manipulation génétique? Ou alors, exécution, tel un robot androïde, d'un programme?

Bien à Toi

Jean-Pierre
Titre: Re : Agentscully: Témoignage
Posté par: Micha le 25 août 2011 à 17:53:08
Est-ce quelqu'un à eu des nouvelle de Agentscully dernièrement ?
J'ai fouillé le web rapidement et je n'ai rien trouvé. Ce qui "m'inquiète" c'est que dans son récit, elle affirme que les Gris lui ont montré le moment de sa mort et que selon elle, c'était pour bientôt.

J'ai trouvé son témoignage assez poignant. Surtout que selon elle, il n'y a rien que nous puissions y faire...
Titre: Re : Agentscully: Témoignage
Posté par: Diouf le 26 août 2011 à 02:26:05
Pas de nouvelles, ses derniers posts sur le forum OM datent de fin 2009 mais cela ne signifie pas grand-chose...

...les Gris lui ont montré le moment de sa mort et que selon elle, c'était pour bientôt....
Oui c'est ce qu'elle dit avoir vu, cependant ça ne veut pas dire qu'on lui ait montré la vérité ! Il parait que les Gris sont des farceurs  manipulateurs.
Titre: Re : Agentscully: Témoignage
Posté par: JJP le 15 octobre 2014 à 22:44:47
  @ Diouf ...   ce fil date c'est sur mais c'est plus fort que moi   :-[    il me faut poser cette question , que ou qu'est devenu "Agent Scully"??? et ce Lou Balding allias "sleeper"  ?! dans le même style!!
 et aujourd’hui je viens de lire un post sur Randy Cramer et ma tête est en train de "fumer" comment faire la part des choses ?...
il y a tellement de choses étranges dans ce monde , "les gosses de côte d'Ivoire" , "Haravilliers" , "Travis Walton" ; et j'en passe bien évidement...     
Titre: Re : Agentscully: Témoignage
Posté par: Diouf le 15 octobre 2014 à 23:52:55
hé bien  tu sais je n'ai plus tellement de nouvelles, Agent Scully avait changé de pseudo sur le forum OM car des membres n'acceptaient pas son histoire et étaient incorrects avec elle, je sais pas comment, par MP je suppose, puis à la fermeture du forum on s'est perdues "de vue".

Lou Balding, je suppose qu'il a toujours son forum mais je ne sais pas.
Je souhaite à tous deux le meilleur pour la continuation de leur vie, ordinaire et "élargie " aussi !  :)

  ....
 et aujourd’hui je viens de lire un post sur Randy Cramer et ma tête est en train de "fumer" comment faire la part des choses ?...
  ....
hé oui, Randy Cramer ....que dire sinon que ça déménage pas mal ! C'est à chacun de se faire sa propre opinion; comme je l'ai dit ouvertement dans son Fil, de mon coté le récit de ses aventures sur Mars me décoiffe pas du tout, pour moi, je dis bien  c'est AMA, il est crédible et je peux toujours me tromper. Il y a 25 heures d'interviews avec des tas de personnes différentes, j'ai pas encore tout entendu mais jusqu'à présent je n'ai pas de doutes, par contre si on me prouve avec preuve irréfutable qu'il fabule...ok, je serais étonnée et aussi peut-être déçue mais sans plus ...sinon que je devrais à l'avenir aiguiser mon discernement !  ???
Titre: Re : Agentscully: Témoignage
Posté par: JJP le 16 octobre 2014 à 12:53:03
merci Diouf de cette réponse rapide  ;) , je ne sais pas ou vous trouvez le temps de lire traduire répondre et commenter , à mon avis vous avez un truc  8) @+ JJP...
Titre: Re : Agentscully: Témoignage
Posté par: torqué le 17 octobre 2014 à 19:43:47
Petit H.S

JJP tu parles des "gosses de côte d'ivoire "  de quoi parles tu exactement ?

Je pose la question car je suis en Côte d'Ivoire depuis 17 ans et je ne vois pas de quoi tu parles.

Je profite aussi pour remercier Diouf pour toutes ses découvertes (en ce qui me concerne) et ses traductions.
Titre: Re : Agentscully: Témoignage
Posté par: Diouf le 17 octobre 2014 à 21:40:58
De rien Torqué  ;)


Titre: Re : Agentscully: Témoignage
Posté par: JJP le 17 octobre 2014 à 22:33:39
 @ torqué , heuu!! dans l'énervement je me suis un peu précipité  ;D c'est de l'école du Zimbabwe en 1994 dont je voulais faire allusion.........désolé  O0
Titre: Re : Agentscully: Témoignage
Posté par: torqué le 17 octobre 2014 à 23:07:30
 ;) Ok là je connais l'histoire .....John Mack avait même fait le déplacement pour rencontrer les enfants.

Parce qu'ici côté ufologique c'est plutôt calme l'Afrique de l'Ouest. Nos amis E.T ne sont pas très intèressés par cette région.