Merci de vous connecter ou de vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Pages: [1] 2 3 ... 10
 1 
 le: Aujourd'hui à 18:39:15 
Démarré par mat - Dernier message par freddy
Le Dalaï-Lama : « L’Europe appartient aux Européens. Les migrants devront retourner dans leur pays »



Le chef spirituel appelle les Européens à accueillir les réfugiés mais estime qu’à terme, ces derniers doivent rentrer chez eux pour développer leur pays.
Le Dalaï-Lama a déclaré mercredi à Malmø en Suède que « l’Europe appartient aux Européens » et qu’à terme il était souhaitable que les réfugiés retournent chez eux « pour reconstruire leur propre pays ».

(…) « Recevez-les, aidez-les, éduquez-les… Mais à terme, ils doivent développer leur propre pays », a déclaré le chef spirituel du bouddhisme tibétain qui a fui en 1959 le Tibet pour s’exiler en Inde, à la suite de la répression par les autorités communistes chinoises d’un soulèvement tibétain.
Le Dalaï-Lama est considéré par ses nombreux partisans comme un maître à penser comparable au Mahatma Gandhi ou à Martin Luther King.

source ===> http://www.leparisien.fr/international/migrants-pour-le-dalai-lama-l-europe-appartient-aux-europeens-12-09-2018-7885998.php

En 2016, le chef spirituel tibétain avait jugé que le continent européen accueillait trop de migrants.
«L’Europe, l’Allemagne en particulier, ne peut devenir un pays arabe, l’Allemagne est l’Allemagne», a-t-il ajouté, en référence au fait qu’une majorité des migrants vient de pays arabes comme la Syrie ou l’Irak.

source ===> https://www.lemonde.fr/asie-pacifique/article/2016/06/01/pour-le-dalai-lama-il-y-a-trop-de-refugies-en-europe_4930336_3216.html



Tribune de l’essayiste britannique Douglas Murray :

(…) Des sociétés fondamentalement modifiées sans le consentement de leurs peuples auront du mal à rester ordonnées et harmonieuses.

Bien sûr, les sondages montrent que la plupart des Européens sont d’accord avec le Dalaï Lama. Pourtant, peu de personnes ont la chance d’être le Dalaï Lama. Ainsi, ce qui est toléré venant d’une personne particulière ne sera pas toléré venant d’une autre.
Au cours des dernières décennies, la Gauche a développé l’idée extraordinairement destructrice selon laquelle l’identité d’un locuteur compte plus que le contenu de ses paroles. «Qui est-ce qu’il dit ?» compte plus que «Qu’est-ce qu’il dit ?».

Aujourd’hui, la chose la plus importante est devenue non pas la vérité d’un propos mais le profil de celui qui le tient. Le Dalaï-Lama a la robe, la religion, la pigmentation, la coupe de cheveux et l’histoire pour s’immuniser des pires accusations.
Mais l’Européen moyen n’a pas cette chance. Nous sommes obligés de mentir ou de garder le silence, de peur d’être insultés, si nous voulons dire des vérités fondamentales. Et pas seulement sur la question de l’immigration, mais sur un nombre conséquent de questions jugées taboues par la Gauche. (…)


source ===> https://www.telegraph.co.uk/politics/2018/09/15/triumph-radical-left-dalai-lama-now-allowed-speak-truth/

 2 
 le: Aujourd'hui à 17:51:21 
Démarré par Henry V. - Dernier message par Nemo492
Ca c'est un classique de la parano - et de l'accusation sous-entendue mais sans fondement :
il n'y a aucune sorte de blocage sur ton compte (comme si tu étais une personne dangereuse)...

Par exemple Freddy peut avoir choisi de ne pas recevoir de messages.

 3 
 le: Aujourd'hui à 17:38:11 
Démarré par freddy - Dernier message par freddy

A. R. Rahman Meets Berklee - Romantic Medley (5 of 16)

 4 
 le: Aujourd'hui à 17:37:02 
Démarré par Diouf - Dernier message par freddy

 5 
 le: Aujourd'hui à 17:36:46 
Démarré par katchina - Dernier message par freddy

 6 
 le: Aujourd'hui à 17:36:19 
Démarré par Divs - Dernier message par freddy

 7 
 le: Aujourd'hui à 17:26:43 
Démarré par Alf - Dernier message par freddy
Mais que faisait donc Alexandre Benalla à la réception de l’ambassadeur d’Arabie saoudite ?

===> http://www.bvoltaire.fr/mais-que-faisait-donc-alexandre-benalla-a-la-reception-de-lambassadeur-darabie-saoudite/

Le royaume d’Arabie saoudite célébrait ces jours-ci sa fête nationale. A cette occasion, une réception était donnée lundi soir à Paris au Petit Palais. Un invité surprise : Alexandre Benalla qui, décidément, doit avoir du mal à quitter les palais, petits ou grands. Il est vrai qu’on s’habitue vite.

Le jeune homme ne portait pas d’oreillette et ne filtrait pas les entrées avec la sécurité. Non, il faisait apparemment partie des invités parmi lesquels il déambulait discrètement, élégant dans son costume bleu. Il est vrai que lorsqu’on a été « Adjoint au Chef de Cabinet du Président de la République » ! L’homme qui n’a jamais été l’amant d’Emmanuel Macron ni son garde du corps, pour reprendre la périphrase désormais admise par tout le monde, doit aimer le grand monde et les soirées de l’ambassadeur sont toujours réussies, pour reprendre le slogan publicitaire d’une marque de chocolat des années 90.

Et puis, il faut sans doute se distraire un peu de ses journées harassantes : entre un rendez-vous au palais du Luxembourg et un autre à Pôle Emploi. D’un palais l’autre, en quelque sorte !

 8 
 le: Aujourd'hui à 16:05:04 
Démarré par Henry V. - Dernier message par eleonore
PS BIS/ J'ai essayé d'envoyer un MP à Freddy mais il semble que je soies bloquée ; allez savoir pourquoi (et vive la liberté d expression).

 9 
 le: Aujourd'hui à 16:02:27 
Démarré par Henry V. - Dernier message par eleonore
Bonjour
Cela fait des décennies que vous êtres auditeurs/acteurs/amis/modérateur de cette radio, moi je suis toute nouvelle alors je peux faire des erreurs.
Je ne savais pas qu'on ne pouvait pas donner son avis sur le forum, je pensais qu'on pouvait réagir à ce qui se dit à l'antenne sur le forum mais au temps pour moi c'était une erreur.
D'autre part je ne tirais pas dans les pattes de l'auditeur, je posais des questions. On me sort PADAMALGAM , "français de souche" privés de parole, une nana sur ytube qui parle de son expérience perso; réthorique d'extrême droite au possible (c'est votre droit mais ce n'est pas ma tasse de thé).
On me tombe dessus parce que j'ai donné mon avis (donc en pensant être sur un forum libre) tout en étant polie et mesurée. "police de la pensée" etc...
Tu me dis que Freddy a utilisé l'humour. Toi qui le connais tu peux le savoir mais pour moi qui suis nouvelle c'est difficile de savoir cela, en plus je l'ai trouvé agressif.
donner son avis pour moi c'est égal à une opinion, je trouve que tu chipotes Katchina, ou bien le sens des mots est-il à géométrie variable.
Bref, au lieu de tomber sur les gens comme vous les faites, soyez pédagogues et expliquez clairement les choses sans directement tomber dans la stigmatisation; si vous relisez mon commentaire sur l'intervenant, je ne faisais que me poser des questions en lien avec le sujet du jour lancé par Morgane.
Ps: j'ai bien compris maintenant comment fonctionne le forum, et je le répète, je ne commenterai plus.
Bon vent (et soyez plus paisibles avec les intervenants car contrairement à ce que vous pensez, l agressivité ne vient pas d'où on croit).
PS/ A force de rester entre soi et de se regarder le nombril on devient sclérosé.

 10 
 le: Aujourd'hui à 15:22:25 
Démarré par katchina - Dernier message par bruss
Dernier meurtre avant la fin du monde (1) - Ben H Winters

 

 4ème de couverture :
Concord, New Hamsphire. Hank Palace est ce qu'on appelle un flic obstiné. Confronté à une banale affaire de suicide, il refuse de s'en tenir à l'évidence et, certain qu'il a affaire à un meurtre, poursuit inlassablement son enquête. Hank sait pourtant qu'elle n'a pas grand intérêt puisque, dans six mois il sera mort. Comme tous les habitants de Concord. Et comme tout le monde aux États-Unis et sur Terre. Dans six mois en effet, notre planète aura cessé d'exister, percutée de plein fouet par 2011GV1, un astéroïde de six kilomètres de long qui la réduira en cendres.
Aussi chacun, désormais, se prépare-t-il au pire à sa façon.
Dans cette ambiance pré-apocalyptique, où les marchés financiers se sont écroulés, où la plupart des employés ont abandonné leur travail, où des dizaines de personnes se livrent à tous les excès possibles alors que d'autres mettent fin à leurs jours, Hank, envers et contre tous, s'accroche. Il a un boulot à terminer. Et rien, même l'apocalypse, ne pourra l'empêcher de résoudre son affaire.

Sans jamais se départir d'un prodigieux sens de l'intrigue et du suspens, Ben H Winters nous y propose une vision douloureusement convaincante d'un monde proche de l'agonie. Le lecteur est tiraillé par cette interrogation lancinante : que ferions nous, que ferions nous réellement si nos jours étaient comptés.

**********************************************************
Un jeune détective de la police de Concord est appelé sur les lieux d'un probable suicide, dans les toilettes d'un Mc Donald...Le gars ce serait pendu ....
Enquête a priori banale car dans moins de 6 mois la terre va être percutée par un satellite qui va détruire notre civilisation et les suicides sont très nombreux ces temps ci. Mais l'inspecteur Harry Palace entend bien mener une vraie enquête, il prend son travail très au sérieux, fin du monde ou pas.
Pour lui le suicide n'est pas évident ....

***********************************************
Le contexte de ce roman donne un ton vraiment plaisant ....
Un personnage attachant et une histoire à la lecture assez agréable ...
Malgré le manque de suspens , on suis avec intérêt cette enquête policière ...

Pages: [1] 2 3 ... 10