Médias / Campagnes... => Médias, Désinformation & Manipulations / Politique française => Discussion démarrée par: OliCat le 10 mai 2007 à 12:15:15

Titre: s'informer autrement
Posté par: OliCat le 10 mai 2007 à 12:15:15
Hello,

Bon, puisque voilà revu le temps des cerises, il va devenir impératif de revoir sérieusement certaines de nos pratiques.

S'informer autrement n'est évidemment pas une posture totalement étrangère aux auditeurs de Radio Ici&Maintenant.

Pour autant, il aura suffit de moins de 48h pour que nous basculions sans transition d'une situation agaçante à un totalitarisme flagrant.

Nous suggérions l'idée d'une certaine partialité des médias ? Hé bien cessons tout débat sur ce thème, les médias ne sont pas seulement orientés il sont définitivement obsolètes.

Pas question de faire des procès usant de rengaines signifiantes mais inadéquate pour approcher la réalité qu'on nous donne désormais à vivre.

Alors je le dis le une fois pour toute histoire de ne pas avoir à le répéter et me justifier par la suite, le président que certains ont choisi n'est pas Hitler, Mussolini ou Berlusconi. Il est lui même et c'est déjà le pire.

Ca, c'est fait.

Depuis le 06 mai 2007, défilent à Paris et dans d'autres villes de France, quelques centaines de citoyens inquiets.

Décrétés gauchistes amers, ils tentent nous dit-on, de laver l'affront d'une défaite de leur camps dans des actions aussi spontanées que sporadiques.

D'ailleurs, ne sont-ils pas la preuve d'une persistance archaïque de cet "esprit de mai" que le président s'est juré de "liquider" ?. Précisement bonne gens !

Le raccourci, je vous l'accorde, est vulgaire. Mais il paraît avoir du sens et en ces temps où le 16ème arrondissement de Paris a besoin de la France qui se lève tôt, il faut la ménager, encore plus que de coutume.

Faudrait pas la fatiguer cette France, hé ! Le temps de cerveau disponible, c'est sacré, ça ne se gache pas dans des réflexions oiseuses.

Parler de citoyens inquiets, forcément ça incite au questionnement. Inquiets ? Mais de quoi ?

 Au loin j'entends :

"Et toi, ça suffit les insinuations, t'as perdu mon grand, nous aussi le peuple de droite on y a droit à notre grand soir. A toi le 10 mai 81 pour des évocations nostalgiques au coin du feu à nous le 06 mai 07 !"

Je devine des rictus qui se dessinent, là juste au coin des bouches de ceux qui s'imaginent encore dire des choses sensées quand ils ne font que répéter les arguments qu'on leur à mis dans la bouche.

Le 10 mai 1981, franchement, on s'en cogne, Mitterrand, on s'en cogne, la gauche on s'en cogne et la droite...

Ce dont on ne se fout pas en revanche, c'est la brutalité policière devenue subitement légitime au soir du 06 mai.

Le monde a changé parcequ'il y a maintenant deux récits qui vont s'écrire en parallele.

Une histoire, deux façons de la raconter. J'ai tendance à croire celle ci-dessous.

http://paris.indymedia.org

OliCat
 :evil:
Titre: un outil de vigilance
Posté par: dona_666 le 11 mai 2007 à 15:37:57
Baptisé Aporismes.com, le site s'annonce comme un outil de vigilance. "L'élection de Nicolas Sarkozy est probablement, à notre avis, explique les auteurs, l'une des choses les plus négatives qui pouvaient arriver à ce pays." Les auteurs veulent se poser en observateurs critiques de ce qui va se passer en France dans les années à venir. "Lisez, surfez, réagissez et dites-nous ce que vous pensez" conclue les auteurs d'Aporismes.com.

http://www.aporismes.com/
Titre: RIM La resistante
Posté par: vajra le 12 mai 2007 à 12:13:55
“Au moment où nous voyons remis en cause le socle des conquêtes sociales de la Libération, nous, vétérans des mouvements de Résistance et des forces combattantes de la France Libre (1940-1945), appelons les jeunes générations à faire vivre et retransmettre l'héritage de la Résistance et ses idéaux toujours actuels de démocratie économique, sociale et culturelle.

“Soixante ans plus tard, le nazisme est vaincu, grâce au sacrifice de nos frères et sœurs de la Résistance et des nations unies contre la barbarie fasciste.

“Mais cette menace n'a pas totalement disparu et notre colère contre l'injustice est toujours intacte.

“Nous appelons, en conscience, à célébrer l'actualité de la Résistance, non pas au profit de causes partisanes ou instrumentalisées par un quelconque enjeu de pouvoir, mais pour proposer aux générations qui nous succéderont d'accomplir trois gestes humanistes et profondément politiques au sens vrai du terme, pour que la flamme de la Résistance ne s'éteigne jamais :

“Nous appelons d'abord les éducateurs, les mouvements sociaux, les collectivités publiques, les créateurs, les citoyens, les exploités, les humiliés, à célébrer ensemble l'anniversaire du programme du Conseil national de la Résistance (C.N.R.) adopté dans la clandestinité le 15 mars 1944 : Sécurité sociale et retraites généralisées, contrôle des "féodalités économiques", droit à la culture et à l'éducation pour tous, une presse délivrée de l'argent et de la corruption, des lois sociales ouvrières et agricoles, etc.

“Comment peut-il manquer aujourd'hui de l'argent pour maintenir et prolonger ces conquêtes sociales,alors que la production de richesses a considérablement augmenté depuis la Libération, période où l'Europe était ruinée ? Les responsables politiques, économiques, intellectuels et l'ensemble de la société ne doivent pas démissionner, ni se laisser impressionner par l'actuelle dictature internationale des marchés financiers qui menace la paix et la démocratie.

“Nous appelons ensuite les mouvements, partis, associations, institutions et syndicats héritiers de la Résistance à dépasser les enjeux sectoriels, et à se consacrer en priorité aux causes politiques des injustices et des conflits sociaux, et non plus seulement à leurs conséquences, à définir ensemble un nouveau "Programme de Résistance" pour notre siècle, sachant que le fascisme se nourrit toujours du racisme, de l'intolérance et de la guerre, qui eux-mêmes se nourrissent des injustices sociales.

“Nous appelons enfin les enfants, les jeunes, les parents, les anciens et les grands-parents, les éducateurs, les autorités publiques, à une véritable insurrection pacifique contre les moyens de communication de masse qui ne proposent comme horizon pour notre jeunesse que la consommation marchande, le mépris des plus faibles et de la culture, l'amnésie généralisée et la compétition à outrance de tous contre tous. Nous n'acceptons pas que les principaux médias soient désormais contrôlés par des intérêts privés, contrairement au programme du Conseil national de la Résistance et aux ordonnances sur la presse de 1944.

“Plus que jamais, à ceux et celles qui feront le siècle qui commence, nous voulons dire avec notre affection : "Créer, c'est résister. Résister, c'est créer".

Lucie Aubrac
Titre: de la modération
Posté par: dona_666 le 12 mai 2007 à 15:18:34
.....bon ok s'est pas le pied ;surtout pour les faibles et les plus pauvres*(dont même certains ont votés sarko???????)*
mais de là a lancer un gros " alerte au sous entendu retour 40-44 "ya des limites;ça je cautionne pas trop
ça craint ;certes... mais s'est rattrapable;faut pas tomber dans le piège qui voudrait que pour lutter contre un totalitarisme de droite  de ce fourrer dans un totalitarisme de gauche"qui existe aussi...
Titre: s'informer autrement
Posté par: OliCat le 14 mai 2007 à 16:09:33
Hello Dona,

Comme je le disais dans le texte initial de cette file de discussion, il n'est pas opportun de se laisser aller à des analogies trop signifiantes avec un passé chargé d'un sens susceptible de nous faire passer à coté de notre propre histoire.

Pour autant, je fais mienne cette phrase tiré de Tocqueville :

"un peuple dont le passé n'éclaire pas l'avenir marche vers les ténèbres".

C'est de mémoire donc pas forcément exacte.

Il reste dans que dans cet optique, le post de "vajra" reste pertinent.

Ainsi, refuser de voir une répétition stricte des heures sombres n'exonère pas de garder en mémoire sinon les évènements, au moins les mécanismes qui un jour, ont conduit un pan de l'humanité à éteindre les lumières.

OliCat
  :evil:

PS : j'en profite pour glisser une url :

http://www.rue89.com