Médias / Campagnes... => OGMs - Bio - Vaccins - Planète - Energie libre => Discussion démarrée par: Zorn le 03 avril 2019 à 13:55:35

Titre: BRESIL : déforestation et assassinats politiques sous Bolsonaro
Posté par: Zorn le 03 avril 2019 à 13:55:35
Dans le Brésil de Bolsonaro, indigènes et écologistes payent le prix du sang

Au Brésil, les défenseurs de l’environnement comme les indigènes protégeant leurs terres payent souvent de leur vie le prix de leur engagement. Les effets de la prise de fonction du président Jair Bolsonaro en janvier, qui ne cache pas son soutien à l’agro-industrie, se font déjà sentir, comme l’accélération de la déforestation.


[...]Défendre l’environnement au Brésil est une activité dangereuse pour les militants écologistes. Selon l’ONG britannique Global Witness, qui a enregistré 57 exécutions au Brésil en 2017, le pays a été l’un des leaders des assassinats d’activistes écologistes en 2016 et 2017. Les Philippines figurent en deuxième position dans le classement, avec 48 morts. La troisième place revient à la Colombie, avec 24 exécutions. En Afrique, 19 militants ont été assassinés, dont 12 en République démocratique du Congo. Selon le rapport de Global Witness, les activistes ont été exécutés car ils s’opposaient à des projets forestiers, agro-industriels ou à des sociétés minières.

Le rapport de l’ONG britannique démontre encore que l’agroalimentaire est le secteur le plus dangereux, dépassant pour la première fois le secteur minier, avec 46 défenseurs morts en protestant contre la façon dont les biens que nous consommons sont produits. L’opposition aux activités minières et pétrolières a fait 40 morts, la lutte contre le braconnage a tué 23 militants, comme celle contre l’exploitation forestière.

Rosane Silveira défendait sa terre et s’opposait à l’exploitation d’eucalyptus dans sa région. L’eucalyptus s’est répandu dans tout le pays depuis les années 1970, du Rio Grande do Sul à Bahia. Depuis son arrivée, l’eucalyptus a provoqué des modifications irréversibles dans la structure et la texture des sols. Avec lui et la déforestation sont entrées en scène la monoculture et les industries de cellulose.[...]


Beaucoup plus de points et de détails sont développés dans l'article-source: https://reporterre.net/Dans-le-Bresil-de-Bolsonaro-indigenes-et-ecologistes-payent-le-prix-du-sang?fbclid=IwAR0CKwi_Iirx3mClyb8BlNa_LgZI-BFu3eto5N4ZMV5XQJk1sPrM9DWA6Jc
Titre: Re : BRESIL : déforestation et assassinats politiques sous Bolsonaro
Posté par: Paulo le 03 avril 2019 à 16:07:49
L'accélération de la déforestation à cause de Bolsonaro est un gros Fake, d'autant qu'il s'oppose à la culture du soja principale cause de la déforestation. D'autre part il est opposé à attribuer des concessions en Amazonie à l'industrie agroalimentaire en s'inspirant du philosophe français Pascal Salin. Il vient aussi de refouler une demande de concéssion à TOTAL une nouvelle fois à la charge...

Les reste de l'article sont des faits antérieures à Bolsonaro, sachant que la plus part de ces calomnies reprise par des journalistes partisants viennent du PT de Lula Da Silva et Dilma Rousseff qui n'ont strictement rien foutu pour la défense de l'Amazonie.

Voici un article plus objectif et en français et conforme avec les infos que j'ai du Brésil dont je peux avoir accès car le portugais est ma langue maternelle...


"Non, Bolsonaro ne veut pas raser l’Amazonie"



https://b.marfeelcache.com/amp/www.contrepoints.org/2018/11/13/330000-non-bolsonaro-ne-veut-pas-raser-lamazonie

Titre: Re : BRESIL : déforestation et assassinats politiques sous Bolsonaro
Posté par: Zorn le 03 avril 2019 à 16:24:53
Très intéressant, et il est vrai qu'une grande partie des faits décrits dans l'article que j'ai posté sont antérieurs à l'arrivée de Bolsonaro.
Cependant, ce passage semble être sourcé:
"Les conséquences négatives de cette nouvelle politique environnementale sont flagrantes. L’Institut de l’homme et de l’environnement de l’Amazonie (Imazon) vient de publier les premières données de 2019 relevées par le Système d’alerte de déforestation (SAD). Son rapport démontre que la déforestation en Amazonie a augmenté de 54 % en janvier par rapport à la même période de l’année précédente.

Au total, 108 km² ont été déboisés. L’État du Pará est celui qui a le plus été déboisé (37 % du total), suivi par le Mato Grosso (32 %), le Roraima (16 %), le Rondônia (8 %), l’Amazonas (6 %) et l’Acre (1 %). La majeure partie de la déforestation (67 %) s’est produite dans des zones privées, préservées et occupées par les indigènes, ce qui signifie un relâchement du contrôle gouvernemental ainsi qu’un arrêt des démarcations et une course au déboisement"



Donc pour toi ce qui est appelé ici "relâchement du contrôle gouvernemental" n'existe pas? Et il n'y a pas eu d'accroissement de la déforestation de 54% depuis son élection? Si cet article est un tissu de mensonges, alors c'est très grave... Et comment vérifier?
Titre: Re : BRESIL : déforestation et assassinats politiques sous Bolsonaro
Posté par: Paulo le 03 avril 2019 à 17:09:08
Citer
.       Em fevereiro de 2019, o SAD detectou 93 quilômetros quadrados de desmatamento na Amazônia Legal, uma redução de 57% em relação a fevereiro de 2018, quando o desmatamento somou 214 quilômetros quadrados. Em fevereiro de 2019, o desmatamento ocorreu no Mato Grosso (45%), Roraima (24%), Pará (13%), Rondônia (9%), Amazonas (8%) e Acre (1%). Não houve detecção de degradação florestal em fevereiro de 2018.   

Site de l'IMAZON
https://imazon.org.br/publicacoes/boletim-do-desmatamento-da-amazonia-legal-fevereiro-2019-sad/

Traduction :

En février 2019 le SAD a détecté 93 kilomètres carrés de déforestation en Amazonie Légal, une réduction de 57% par rapport à février 2018, quand la déforestation a additionné 214 kilomètres carrés...


Surprenant !? Si tu parles pas portugais c'est mort...

Je viens d'aller sur Twitter où Bolsonaro vient de publier deux nouveaux tweet où il annonce la concession de deux parcs nationaux pour développer l'écotourisme, créer de l'emploi, impliquer les populations locales et pour la préservation du milieu ambiant...

Quant aux accusations d'assassinat on hallucine complètement...
Titre: Re : BRESIL : déforestation et assassinats politiques sous Bolsonaro
Posté par: Paulo le 03 avril 2019 à 17:31:24
J'ai trouvé le bulletin de déforestation de Janvier 2019 et il confirme tes chiffres :

https://imazon.org.br/publicacoes/boletim-do-desmatamento-da-amazonia-legal-janeiro-2019-sad/

Maintenant si on compare les deux bulletins en faisant la balance, cela ne change rien au fait qu'il d'une instrumentalisation à des fins de propagande pour faire dire à ces chiffres ce qu'ils ne disent pas, à savoir qu'on ne constate une explosion de la déforestation...

C'est un peu comme lorsqu'on compte les morts sur les routes françaises à la petite semaine pour accuser les Gilets Jaunes...

Titre: Re : BRESIL : déforestation et assassinats politiques sous Bolsonaro
Posté par: Zorn le 03 avril 2019 à 18:09:20
Merci beaucoup pour ces contrepoints, impossibles à trouver dans la presse Française et anglophone d'après mes recherches.
Le fait que la déforestation légale ait beaucoup diminué par exemple, c'est assez fort quand on compare à l'image donnée par la presse.

A suivre de près donc.
Titre: Re : Re : BRESIL : déforestation et assassinats politiques sous Bolsonaro
Posté par: Paulo le 04 avril 2019 à 03:42:02
Merci beaucoup pour ces contrepoints, impossibles à trouver dans la presse Française et anglophone d'après mes recherches.

Il n'y que sur "Valeurs Actuelles" qu'on peut trouver quelque chose de fiable et beaucoup d'articles sont réservés aux abonnés.

L'actualité au Brésil ces dernières semaines c'est plutôt le bras de fer entre le STF (Supremo Tribunal Fédéral) et l'opération anti corruption "Lava Jato", et les avancées sur l'assassinat de Merielle Franco dont on voudrait faire porter le chapeau à Bolsonaro mais qui en réalité risque de révéler de jeux troubles avec les factions criminelles. On a aussi l'enquête sur la tentative d'assassinat de Bolsonaro et la recherche des commanditaires qui semble se resserrer au tout du parti socialiste brésilien (PSOL) dont un député à fuit le Brésil (Jean Wyllys) pour l'Europe, faisant la tournée des popotes en allégeant avoir été menacé de mort, il a même rencontrer Anne Idalgo...
Titre: Re : BRESIL : déforestation et assassinats politiques sous Bolsonaro
Posté par: Zorn le 04 avril 2019 à 12:00:07
Très très intéressant, et comme par hasard, pas un mot de tout ça chez nous.
Merci encore pour ces mises à jour!
Titre: Re : BRESIL : déforestation et assassinats politiques sous Bolsonaro
Posté par: Nemo492 le 04 avril 2019 à 12:22:05
C'est bon qu'un Forum permettre d'échanger ainsi, avec un observateur qui parle portugais.
Titre: Re : Re : BRESIL : déforestation et assassinats politiques sous Bolsonaro
Posté par: Paulo le 04 avril 2019 à 17:06:24
C'est bon qu'un Forum permettre d'échanger ainsi, avec un observateur qui parle portugais.

Merci 😉

Dans la foulée je fais des recherches sur la situation de l'Amazonie, les territoires indiens et le rôle de pas moins de 100 mille ONG qui y sont installées, ainsi que des associations indigénistes ... Ce que j'apprends est totalement diabolique...
Titre: Re : BRESIL : déforestation et assassinats politiques sous Bolsonaro
Posté par: Paulo le 07 avril 2019 à 13:48:56
J'ai pris l'émission d'hier samedi de 19h00, dont une large partie traitait de la condition indienne et de l'Amazonie. Je n'ai aucune objection sur ce qui a été dit, mais il se trouve qu'il y a une situation beaucoup plus complexe.

Comme je le dis plus haut on recense pas moins de 120 mille ONG en Amazonie qui sont en action dans les domaines indigénistes, humanitaire et ambiantaliste.

Beaucoup de ces ONG reçoivent des subventions du gouvernement brésilien et font du bon travail, mais beaucoup travaillent dans une forme d'opacité sans aucun contrôle et aucune évaluation de la pertinence de leur action et de l'utilisation de l'argent publique... La grande majorité de ces ONG sont étrangères...

D'autres ONG étrangères sont également en action en Amazonie sur les territoires indiens et ne sont pas subventionné par le gouvernement brésilien, sauf que personne ne sait ce qu'il font exactement.

La FUNAI est l'organisme qui est sensé contrôler ce qui se fait sur les territoires indiens, c'est dire que pour les non indigène il vous faut une autorisation.

Or on constate que beaucoup de monde arrivent en Amazonie en tant que personne autorisé mais aussi beaucoup de personnes non autorisées.

Sur le reportage brésilien que je vais mettre plus bas, on voit l'équipe de reporters voyager en avion vers l'Amazonie, la moitié des passager sont étrangers tous canadiens... Lorsqu'on demande ce qu'ils viennent faire ils livrent des versions différentes... puis le groupe s'éparpille et prennent le bateau...

L'équipe de reportage ce rend à une ONG créé par des indigènes afin de se renseigner sur ces personnes et ce qu'ils font vraiment, mais disent qu'ils ne savent pas et revoient à la police fédérale sur place... La police fédérale répond qu'ils ne sont pas autorisés à donner des interviews et revoient aux militaires, lesquels expliquent que pour certains ils savent trés bien ce qu'ils font mais pour d'autres ils n'en ont aucune idée...

Voilà pour le contexte en sachant que pour l'ensemble de l'Amazonie on dénombre 6500 indiens...

Il se trouve qu'il existe nombre de territoires indiens où sont en action ces ONG où il n'y a pas le moindre indien. On peut même observer des villages indiens absolument fantômes...

Seulement voilà tout ces territoires sont très riches en minéraux précieux, ainsi beaucoup de ces ONG sont des multinationales qui avancent masqués pratiquant clandestinement de l'extraction, lesquels auraient même des cotations à la City de Londres...

Tout ce type de magouilles ne peuvent être faits qu'avec la complicité des gouvernements corrompus de Brasilia... Et on a ainsi une énorme instrumentalisation international de la question indienne, des territoires et de la protection de l'Amazonie...

Grosso modo le Brésil est en train de perdre sa souveraineté sur l'Amazonie et même d'amputer totalement l'Amazonie du Brésil...

Seulement voilà, Bolsonaro vient de dissoudre la FUNAI et de mettre fin au principe de démarcation des territoires indiens... De plus on s'apprête à passer au peigne fin la situation de toutes ces ONG...

https://youtu.be/jf1pAlYSDvk

Article qui date de 2003 qui décrit déjà tout ce système

"l'Empire des ONGs et de l'occupation de l'Amazonie"

https://anovademocracia.com.br/no-6/1269-o-imperio-das-ongs-e-o-loteamento-da-amazonia
Titre: Re : BRESIL : déforestation et assassinats politiques sous Bolsonaro
Posté par: Paulo le 07 avril 2019 à 16:05:24
Dans l'émission de samedi on a cité l'indigéniste Vila Boas... Je vais traduire son intervention à la fin de vidéo à propos des indiens Yanomamis et de leur territoire...

Vilas Boas :

- Nous savons de très bonnes sources, que dix ou quinze Yanomamis parmis les figures les plus en vue de la communauté sont en Amérique (EU). Ils y apprennent l'anglais, tout un tas de choses, et ils y apprennent une politique. Et cette politique va consister en quoi ? Ils vont revenir d'ici un ou deux ans, avec le leadership, parlant anglais,  et qu'est-ce qu'il vont faire ? Ils vont demander le territoire Yanomamis démembré de Brésil et du Venezuela, et l'ONU va leur donner, car il y a beaucoup de gens intéressés par ce sous sol...

 
Titre: Re : BRESIL : déforestation et assassinats politiques sous Bolsonaro
Posté par: Paulo le 07 avril 2019 à 18:25:54
https://youtu.be/NQ_S1fPC-iQ

[les séquences TV montre le mouvement indien pour la démarcation des territoires]


- Professeur Docteur Antonio Ribeiro Ribas Paiva (Avocat), comment est-ce possible que de petits villages indigènes soient localisés justement sur nos gisements ?

Dr Ribas Paiva - La farce indigéniste au Brésil... Les brésiliens d'ethnie indigène n'atteint pas 600 mille... Ce qui se passe au Brésil c'est que les innocent indiens ont été utilisés par le capital international pour monter les réserves du Seigneur du Brésil, c'est comme au Moyen Age où le Conte avait ses réserves de chasses. Ils ont en train de réserver le sous-sol brésilien pour qu'ils puissent l'exploiter, c'est l'objectif... Tout ceci c'est avec la traitrise de la collaboration des gouvernements brésiliens depuis toujours, ou par ignorance ou par connivence, mais c'est une trahison...

- Les réserves indigènes, en premier lieu il n'y a aucun indien. En second lieu elles placés sur les lieux où se trouvent les minéraux stratégiques, c'est suspect n'est-ce pas ?
Nous stationnions en hélicoptère à une hauteur de 20 mètres d'altitude, au-dessus d'un supposé village indigène, et il n'y sortait absolument personne, ni un chien ni un enfant. Ces indiens n'avaient aucune curiosité pour l'hélicoptère. Et c'était des villages parfaits, propre et organisés sans personne. C'était un vague scénario de Hollywood dans la jungle Brésilienne dans l'état de Roraima. C'est la trahisons officielle, c'est le gouvernement trahissant le Brésil, car c'est absolument impossible que les gouvernements à Brasilia ne sache pas cette trahison.

Fernando Henrique Cardoso
- Je ne peux pas dire avec certitude, car j'étais aux Etats Unis et je suis arrivé il y quelques jours, avant hier...

Dr Ribas Paiva - Fernando Henrique Cardoso, qui est considéré comme un saint par beaucoup de gens, pour un intellectuel pour d'autres, il a tout simplement trahi le Brésil lors de sa Présidence. Pourquoi ? Parce qu'il voulait privatiser ou en donation comme il a fait avec la (...), la réserve de São Grabriel da Cachoeira pour 600 mille dollars, c'est absurde, car la propre CPRM l'évalué à 1 trillions de dollars, et l'armée brésilienne sait que ça vaut plus de 3 trillions de dollars... Fernando Henrique voulait faire une donation pour 600 mille dollars... Nous nous sommes informé très bien à l'époque, et cette supposée privatisation a été suspendue en aout 97, c'est dans les journaux et c'est la honte nationale. Et cet homme jusqu'à aujourd'hui n'a pas été démasqué comme un traitre de la nation brésilienne.

- Le Brésil est un partie informel de l'Empire Britannique. La City de Londres a son gouvernement ici et commande les gouvernants qui sont de vague gérants de leur intérêts, alors le peuple est secondaire dans ceci et n'est pas en possession des potentialités et des richesses du pays.
La City de Londres est la dénomination de la place financière existante au Royaume Uni, tout comme existe la bourse de New York, et toutes les bourses du monde ont leur succursale à la City de Londres...
Qui commande dans le monde, ce sont les monarchies européennes dans le pouvoir de l'état, ce sont eux qui déterminent les évènements dans tout le commerce mondial à travers de leur contrôle financier qui est la banque Rothschild.
Pour le Brésil il n'y a que l'intervention militaire constitutionnelle, il n'y a que comme ça que l'on va écarter le crime du pouvoir de l'état et on va rétablir la nation dans la possession de son pays, nous allons en finir avec cette dystonie de peuple pauvre d'un pays riche. Le peuple brésilien a le droit d'être en possession des richesses du Brésil, et écarter les traitres qui sont en train vilipender les richesses dans des bulles qui sont aux mains des corporations internationales... ... Tout ce que l'état économise c'est uniquement pour payer la dette...   
Nous devons renforcer notre monnaie en faisant que le réal soit convertible en un panier de minéraux car nous avons tout les minéraux stratégiques du monde avec cotation dans la bourse des métaux de Londres. Si vous faite du réal un monnaie convertible en un panier de monnaies, vous allez éviter n'importe quelle corrosion inflationniste car votre monnaie auras une cotation internationale et vous pourrez financer le développement et l'administration du Brésil à travers cette conversion, car la monnaie devenir une valeur intrinsèque et vous utiliserez votre potentiel minéral au bénéfice de la population, ... Le réal va cesse d'être une conversion pour devenir une monnaie réellement....

Titre: Re : BRESIL : déforestation et assassinats politiques sous Bolsonaro
Posté par: Paulo le 08 avril 2019 à 05:03:40
Des manifestations monstre dans tout le Brésil, pour soutenir l'opération anti corruption "Lava Jato" et le juge d'instruction Sergio Moro aujourd'hui ministre de la justice de Bolsonaro... C'est bras de fer entre  Lava Jato et le STF (Supremo Tribunal Fédéral)...

Ça donne une idée du contexte, vu que les médias français s'en foutent complètement, donc on sait pas que la France est en train de perdre des parts de marché car on refuse de discuter avec Bolsonaro, et le peuple brésilien est furieux contre les campagnes internationale de dénigrement...

São Paulo, Rio, Curitiba...

https://youtu.be/z8__bnIttPc

https://youtu.be/KhgAw8zjNWM

https://youtu.be/07JjlEjbIyw



Titre: Re : BRESIL : déforestation et assassinats politiques sous Bolsonaro
Posté par: Nemo492 le 08 avril 2019 à 18:56:37
C'est juste un peu dommage, Paulo, que tu n'aies pas été à l'écoute de RIM pour intervenir et défendre ta vision des choses au Brésil, parce que le sujet a occupé la moitié de l'aprem.
Titre: Re : Re : BRESIL : déforestation et assassinats politiques sous Bolsonaro
Posté par: Paulo le 11 avril 2019 à 19:18:40
C'est juste un peu dommage, Paulo, que tu n'aies pas été à l'écoute de RIM pour intervenir et défendre ta vision des choses au Brésil, parce que le sujet a occupé la moitié de l'aprem.

C'est vrai, mais je ne sais pas si c'est une bonne idée d'intervenir à l'antenne de forme improvisée pour ne pas être être audible, sans avoir au préalable à l'avance un dossier bien ficelé car il y a beaucoup de passions et certaines choses peuvent être chocantes et aller à l'encontre des idées reçues....

Article hallucinant du journal Le Monde

https://www.lemonde.fr/international/live/2019/04/10/bresil-que-penser-du-maigre-bilan-de-jair-bolsonaro-apres-cent-jours-a-la-tete-de-l-etat_5448405_3210.html

Les gens seraient déçus par Bolsonaro et sa côte de popularité en forte baisse, alors que je vous ai posté plus haut les manifestations monstre dans toutes grandes villes du Brésil en soutien au gouvernement Bolsonaro et à son ministre de la justice Sérgio Moro...

Titre: Re : BRESIL : déforestation et assassinats politiques sous Bolsonaro
Posté par: Nemo492 le 11 avril 2019 à 19:28:17
Bolsonaro vient de reprendre un coup sur la tête avec le témoignage d'indiens et d'indigènes
dans le cadre de l'émission C à vous, à partir de 19h ce jeudi 11 avril (à voir en replay)
et en présence de l'agriculteur Paul François qui vient de gagner en justice face à Monsanto.

En résumé, le discours sur le Brésil consiste à dire que déforestation et exploitation massive ne sont
qu'une vue à court terme, parce que les sols seront prochainement épuisés.

Et aussi cette phrase qui tue : "Le Brésil ne doit rien au reste de la Terre." Sous-entendu :
"Nous faisons ce qui est utile pour nous et n'avons pas à être jugés par le reste de la planète."
Titre: Re : Re : BRESIL : déforestation et assassinats politiques sous Bolsonaro
Posté par: Paulo le 11 avril 2019 à 23:25:06

Et aussi cette phrase qui tue : "Le Brésil ne doit rien au reste de la Terre." Sous-entendu :
"Nous faisons ce qui est utile pour nous et n'avons pas à être jugés par le reste de la planète."

Je viens de consulter les propos rapportés dans  "C'est à vous" mais c'est très bref, très creux et hors contexte....

Le gouvernement Bolsonaro a bien effectivement l'intention d'exploiter le sous sol amazonien, je ne peux pas le nier....

Sauf que la propagande veut lui prêter que cette politique va être faite en tant qu'une barbarie criminelle et génocidaire, sans aucune moralité et scrupules, en expulsant et en exterminant tout les indiens....

C'est totalement débile, jamais les brésiliens n'auraient voté pour Bolsonaro en tant que criminel avéré !!!

La démarcation des territoires indiens fait que cela écarte l'état brésilien de ces territoires, mais laisse la place libre pour les routes des trafiquants de drogue et de bois, ainsi que les multinationales avançant masqué en tant que ONG....

Il ne faut pas penser que les indiens sont forcément des grands écologistes et défenseurs de l'Amazonie, ils se livrent aussi à de vastes magouilles car il y a des collisions d'intérêt....

En résumé, la question indienne et de l'Amazonie sont bien plus complexes que les schémas caricaturaux et binaires qui nous sont vendus...

Par exemple, sur le terrain les agences brésiliennes se heurtent à des milliers de villages indiens de moins de 100 habitants, mais où on trouve près d'une centaine de langues différentes, et où on trouve rarement des personnes dominant le portugais....

Titre: Re : BRESIL : déforestation et assassinats politiques sous Bolsonaro
Posté par: Paulo le 02 mai 2019 à 17:30:29
Alors que je vois des articles presque quotidiens du carnage que ferait la politique de Bolsonaro en Amazonie....

Dernier rapport de IMAZON pour le mois de mars ...

Citer
Em março de 2019, o SAD detectou 67 quilômetros quadrados de desmatamento na Amazônia Legal, uma redução de 77% em relação a março de 2018, quando o desmatamento somou 288 quilômetros quadrados.   

Traduction :

En mars 2019, le SAD a détecté 67 kilomètres carrés de déforestation en Amazonie Légale, une réduction de 77% en relation au moi de mars 2018 où la déforestation a additionné 288 kilomètres carrés.

https://imazon.org.br/publicacoes/boletim-do-desmatamento-da-amazonia-legal-sad-marco-2019/