Radio Ici & Maintenant! => Santé & Spiritualité => Discussion démarrée par: Segur le 14 juin 2008 à 19:59:24

Titre: Remarquables récits de NDE
Posté par: Segur le 14 juin 2008 à 19:59:24
Il se nomme Mark Horton. Il est décédé le 7 septembre 1996. C'était un soutien actif de Linux, et il était à l'origine d'un Groupe de discussion sur les NDE.

Il raconte une exceptionnelle Expérience de Mort Imminente, qu'il avait vécue en 1992.
Son aventure se situe bien au-delà du schéma classique : le Tunnel, la rencontre des proches disparus, suivi du retour "parce que ce n'est pas le moment :

Je suis "mort" d'un blocage total des reins, du foie, et d'un arrêt respiratoire. J'avais également une importante hémorragie interne, et par conséquent j'étais dans un état d'anémie.

Du fait que j'étais déjà dans le coma, j'ignore quand la NDE a commencé à se produire. En consultant mon rapport médical et les informations associées, j'en ai déduit que c'était le jour de l'An 1992. C'est ce soir-là que mes organes s'étaient bloqués, et les médecins avaient  annoncé à mes parents qu'ils seraient avisés de prendre contact avec un service funéraire parce que j'avais peu de chances de passer la nuit. Si cependant je survivais, il faudrait me mettre en dialyse dès le lendemain matin; et le choc me serait probablement fatal. D'après mon rapport médical, ma respiration a cessé pendant la soirée et j'ai été assisté d'un respirateur. Je ne respirais plus de manière indépendante. Je pense que c'est alors que je suis "parti". J'ai un très vague souvenir d'avoir considéré ce corps depuis l'extérieur, il était environné de tubes et de machines, mais je ne ressentais pas que c'était le mien. Je ne peux dire que j'étais en train de flotter, je dirais plutôt que j'étais comme suspendu, retenu, maintenu dans un élément chaud, sec, en suspension sans contrainte d'aucune sorte, simplement présent. Je me sentais en sécurité, au chaud, calme, sans douleurs, et je ne me sentais pas groggy mais totalement conscient.

Puis l'"expérience" a commencé.

Soudain, l'obscurité fût totale, avec ce qui ressemblerait à de la lumière flamboyante d'une journée ensoleillée, sauf que c'était plus brillant que çà... Et cette luminosité irradiait de toutes choses autour de moi, alors que je m'élevais (sans aucune sensation de pression, d'apesanteur), que je prenais de la hauteur (je suppose que je n'étais pas conscient de désirer quoi que ce soit, pas plus que je n'étais conscient du ou des " corps " avec le ou lesquels je me déplaçais). J'étais pure conscience, absorbant avec je ne sais quels capteurs, l'information, la connaissance. De ce point de vue, je n'avais qu'à penser à un lieu ou à un temps donné pour que je m'y retrouve aussitôt, connaissant tout de l'endroit, de l'heure et des personnes présentes.

J'ai toujours eu, je ne sais pourquoi, une très forte attraction pour l'Ecosse. J'ai quelque affiliation Ecossaise, mais beaucoup moins que celles provenant d'Angleterre, de Suède ou de Russie. Je ne sais pourquoi j'ai une si grande affinité avec cette terre, son histoire, sa culture, et sa musique (aucun son à travers le monde ne me fait autant vibrer que celui des cornemuses !). Et bien, l'un de mes premiers " voyages " fût en Ecosse. J'étais sur une haute falaise, surplombant une mer déchaînée, durant un violent orage. J'étais là ! Je pouvais ressentir le vent et la force de la pluie me fouetter alors que je regardais la mer et écoutais les grondements du tonnerre. Tout ce que j'avais fait était d'avoir la pensée fugitive de cette terre et j'étais là ! Comme je l'ai dis, je n'ai aucune idée du pourquoi de ce lien si fort de cet espace/temps.

Ma prochaine pensée fût la chaleur bienfaisante du soleil et je fus dans un lieu où la chaleur du soleil me réconforta. Je ne pouvais rien discerner si ce n'est une agréable luminosité tout autour de moi (tel que j'étais... Je n'avais pas encore de corps dont je me souvienne, mais j'avais la " sensation " que j'étais sans consistance, pure conscience rayonnante... toute sensation, tout ressenti, et non pas un corps physique, tangible ou brut avec se sentiment de lourdeur qui me contiendrait.
Etait-ce vraiment un sentiment merveilleux ? D'état ? D'être ? Les mots n'existent pas pour le décrire. C'était très agréable, très plaisant et ça a duré quelques microsecondes ou quelques milliards d'années, je n'avais aucune idée du temps qui s'était écoulé. Le temps n'avait pas de consistance, pas de sens ou de pertinence dans cette existence. J'ai littéralement eu le sentiment que j'étais partout dans l'univers en même temps.

Cette lunminosité a cessé et fût remplacée par une vue de la Terre s'éloignant rapidement " en-dessous de moi ". J'étais toujours enveloppé de cette sensation de chaleur, de bien-être, mais " dans ce mouvement " en arrière de plus en plus rapide, la vision de la Terre céda la place à une vision plus globale de notre système solaire, puis, dans les brefs moments qui ont suivit, à un groupe d'étoiles qui se trouvaient apparement dans l'un des bras de notre galaxie. J'étais absorbé dans cette vision sur d'autres plans simultanément, bien au-delà de ce que la notion de voir représente habituellement, alors que je m'éloignais toujours plus loin. Je pouvais toujours sentir la localisation de notre planète malgré la distance qu'il devait y avoir, ce qui devrait être impossible dans le continuum espace/temps normal. Dans l'ensemble, je ressentais le bien-être, l'émerveillement, l'étonnement, le sentiment d'appartenance, une impression de " justesse " aussi et de plénitude; un immense amour bien que ce mot soit malheureusement insuffisant pour décrire ces sentiments.

Toujours en mouvement (à reculons pour je ne sais quelle raison), je me sens soudainement complétement relaxé et je m'autorise " moi-même " à me dissoudre ? à m'ouvrir ? me fondre ? dans " l'Unicité " qui m'environne. L'explosion de cette émotion (encore une fois, les mots n'ont pratiquement plus de sens), de cet incroyable "Amour" que je ressentais alors, n'est en rien comparable avec ce que j'avais ressenti jusqu'à maintenant. Aussi "longtemps" que cela eut été, fût, ou, se soit passé; ce n'était rien. Je ne peux traduire en language humain cette sensation, ce sentiment. J'étais tout et je n'étais rien. J'étais partout et nulle-part. J'étais n'importe quand et ne l'étais pas. Ma conscience s'était élargie au point de contenir toutes choses, toutes les époques ou endroits, ainsi que tout être que je fûs, suis ou sera jamais ! J'étais l'unité tout en étant la plus minuscule partie de l'ensemble. Je sais que cela peut paraître hallucinant, même pour moi lorsque je le relis; mais je l'ai vécu. Il n'y a pas de mots pour décrire cette joie, cet amour et cette chaleur. C'est vraiment indescriptible.

Et je continuais à accélérer en m'éloignant, absorbant, observant et devenant toujours plus ! Des galaxies entières devinrent de la taille de grains de sable. J'ai vu d'immenses galaxies en collision. J'ai vu des " trous " dans l'espace qui n'étaient pas des trous, mais plutôt comme remplis de choses que je ne pouvais comprendre malgré mon nouvel état de conscience – mon état "surdimensionné" - ... des protos-galaxies peut-être ? Et il y avait tellement de galaxies à voir, à ressentir, et je pouvais toutjours discerner où se trouvait notre planète. Je dis discerner parce que notre petite Voie Lactée avait disparu; je pouvais la sentir mais sans la " voir ".

Et mon voyage continuait de plus en plus loin ! Je commençais à discerner une courbure dans mon éloignement et j'ai réalisé que l'Univers était une grande sphère, contenant toutes les galaxies. C'est devenu de plus en plus apparent alors que je m'éloignais, allant vers " l'espace sombre ", au-delà de la sphère des galaxies. Pourtant, de temps en temps, quelques galaxies éparses se trouvaient par là. C'est alors que j'ai " ressenti " une grande présence, ou quelque chose derrière moi. J'ai eu le sentiment de ralentir et d'hésiter avant de franchir cette barrière en ragardant en bas la sphère contenant notre Univers. Cela semblait transparent et légèrement opaque, comme si j'étais en train de regarder la limite énergétique du domaine qui contenait tout. L'image d'un atome et de ses électrons me semble ici correspondre.

J'étais toujours dans ce mouvement d'éloignement et je pouvais maintenant observer au-delà de la courbure de notre Univers, d'autres sphères qui ne pouvaient être que d'autres Univers. Cela semblait ordonné dans une coquille sphérique d'Univers autour d'un noyau que je ne pouvais pas voir. Et au-delà de cette coquille, une autre, vers laquelle je me dirigeais maintenant.
L'impression générale que j'en garde est  semblable à ces petites "sphères dans des sphères" sculptées dans de l'ivoire que l'on voit dans les magazins d'importations.

Je n'ai jamais pu parvenir jusqu'à la coquille suivante. Alors que je continuais mon parcours jusqu'à la prochaine coquille d'Univers, quelque chose a commencé à me tirer et je fus soudainement ramené en avant, en direction de notre Univers, puis, à l'intérieur. Les autres galaxies au sein de notre Univers ont disparu et j'ai eu une dernière vision des bras de la Voie Lactée et je fus alors de retour. Etourdi, confus, triste, avec un énorme sentiment de perte, je veux dire une perte de la connaissance, de l'amour et " d'Unicité " dans laquelle je m'étais trouvé.

Ma NDE était terminée.

Après celà, je suis sorti du coma à plusieurs reprises. Je n'ai aucune idée du temps que ça a duré. Durant ce laps de temps, j'ai eu des rêves très marquants, peut-être quelques hallucinations très vives, si je me représente en quoi consistent les hallucinations, avec des « personnages » assez concrets, ayant un corps, et avec lesquels je pouvais tenir des conversations normales et logiques, ainsi que des "mini-NDEs" pendant lesquelles j'ai à nouveau brièvement expérimenté quelques bribes du ressenti de la force d'amour et "d'Unité" que j'avais connu lors de mon principal "voyage".

Je suppose alors que j'ai commencé à "m'adapter", à tenter inconsciemment d'ignorer ce qui m'était arrivé, essayant  de "faire avec" dans ma vie de tous les jours. Mais j'avais loupé quelque chose... Ce trou était toujours là et rongeait mon esprit. Finallement, après environ un an, je me suis assis, sans penser. Je crois que l'on peux parler de méditation, laissant mon esprit s'apaiser. Alors, tout commença à revenir à ma mémoire consciente. Je ne pouvais plus réprimer ces souvenirs et je savais qu'il devait en être ainsi. Ainsi, j'ai laissé le flot de ces souvenirs émerger, devenir si forts qu'ils me convainquirent que ce que j'avais expérimenté ETAIT réel, et non pas une hallucination ou un rêve, mais réalisant que nous sommes tous uniques et tous " un " à la fois; que la seule chose véritablement importante est l'amour. C'est la seule chose qui importe. L'amour sans réserves, ouvert, généreux, incroyablement pervasif. Tout le reste est superficiel.

J'ai changé à jamais. Je suis simplement. Nous sommes tous UN, nous sommes tous "Dieu". Ou peut-être que "Dieu", c'est nous tous. J'avais pensé à cette phrase de la bible : "Dieu fit l'homme à Son image." Je me demande si après tout, cela veux dire que l'homme est crée et existe dans l'imagination de "Dieu", qui est alors la réalité de l'homme. Je ne suis pas un féru de la bible et ne débatterais pas de théologie tant ces choses sont très personnelles, mais cette phrase pour moi est intéressante à méditer. Je ne professe aucune religion en particulier, je ne l'ai jamais fait, et ne le ferai définitivement jamais, car pour moi, elles ont toutes raison, et toutes sont dans l'erreur... Simplement l'homme a tenté de quantifier, légiférer et même de contrôler l'aspect individuel et sprituel de l'homme. Je sais maintenant que le fait de vivre et de s'aimer les uns les autres est la seule vraie "religion", si on devait étiqueter quelque chose comme "religieux". De ce que j'ai lu et échangé avec d'autres personnes ayant fait la même expérience que moi, cela semble être le seul sentiment universel qui importe. Nous pouvons peut-être décrire ce que nous avons "vu" en des termes religieux différents, mais cela dépend des croyances de ceux qui ont vécus ces NDE. Cependant, le message universel d'amour et de pardon est le même.

Voici donc mon expérience. Les retombées continuent de croitre en moi et de plus en plus chaque jour. Dire que cela m'a complètement changé est à la fois évident et incroyablement réducteur. Je suis toujours concerné par les systèmes informatiques et j'en ai fait ma profession, mais je suis davantage intéressé à trouver comment ces ordinateurs peuvent vraiment aider les gens, plutôt que de les utiliser commes des " jouets " intellectuels qui exécutent des fonctions que je suis payé pour concevoir et adapter. Je n'ai jamais été un matérialiste dans le sens de collectionner des biens matériels, mais j'ai aimé posséder des choses, avec un certain attachement pour elles. A présent j'apprécie toujours autant la beauté des choses, mais je ne considère plus qu'il soit important de les posséder... Il m'est arrivé de donner des tas de choses à des gens, parce qu'ils avaient un désir envers tel objet. Certains me considèrent probablement comme un "pigeon". Mais ce n'est pas un problème. Il m'arrive de pleurer sur la tristesse dans ce monde et la vie de certains êtres.  Je partage beaucoup de sentiments commun à ceux qui ont vécu une NDE... L'absence totale de peur de la mort. C'est réellement apaisant de penser que ce sera un retour à cet état que j'ai expérimenté et dont je ne peux actuellement qu'avoir un bref aperçu : ce sentiment débordant d'amour, envers les choses et les gens autour de moi. Cette paix intérieure que je ressens, aussi douloureuse que puisse paraître cette empathie qui maintenant semble avoir fleuri en moi. Si c'est dans mes possibilités, par n'importe quel moyen, de soulager la souffrance d'autrui, en la prenant sur moi, je le fais volontiers.

En résumé, je suppose que beaucoup se demandent : "Est-ce que ça valait le coup de mourir ? "
Je répond avec joie, "Oui!"


Source (http://www.mindspring.com/~scottr/nde/markh.html)
Titre: Re : Français : Remarquable récit de NDE
Posté par: crystelle le 16 juin 2008 à 00:27:25
Ceci sonne Juste ! Très juste. Si je puis me permettre !
Titre: Re : Français : Remarquable récit de NDE
Posté par: katchina le 16 juin 2008 à 00:47:56
la source noire de Patrice van Eersel
NOUVELLES CLES (http://www.cles.com/livre/la-source-noire)

le lien fnac :
 ICI (http://livre.fnac.com/a256440/Patrice-Van-Eersel-La-Source-noire?Mn=-1&Ra=-1&To=0&Nu=1&Fr=0)
Titre: Re : Français : Remarquable récit de NDE
Posté par: crystelle le 16 juin 2008 à 08:48:11
Ce que l'on entend souvent dans ces  récits c'est ceci : copier coller :J'ai littéralement eu le sentiment que j'étais partout dans l'univers en même temps. [/u] et également J'étais tout et je n'étais rien. J'étais partout et nulle-partje n'avais qu'à penser à un lieu ou à un temps donné pour que je m'y retrouve aussitôt/
Titre: Re : Français : Remarquable récit de NDE
Posté par: jo le 16 juin 2008 à 19:54:55
On peut remarquer que le schéma de cette NDE ne suis pas celui où l'on a un tunnel de lumière. Par exemple dans la célèbre NDE de Pam Reynolds celle-ci dis (documentaire BBC) qu'en posant la question à une entité: est-ce que la lumière est Dieu ? on lui répondit que la lumière est ce qui se produit quand Dieu respire.

Ce qui est décrit comme étatn l'Amour est un principe fondamental (ok ça peut sembler allant de soi mais dite cela devant un physicien pour voir). On le retrouve aussi dans les expériences "mystiques" sous DMT, par exemple dans ce témoignage (Strassman):
«La grand pouvoir cherchait à remplir toutes les possibilités. Il était "amoral" mait il était amour et il était simplement "être". Il n'y avait pas de dieu bénéfique, seulement cette puissance primordiale.»
La suite du témoignage schématise l'apparition de la conscience et de la matière à partir de ce qui est «ni inconscient, ni conscient» par un processus qui s'apparente à une respiration cosmique. Des paradoxes surgissent.

Evidemment les expérienceurs disent que les mots manquent pour décrire ce qu'ils ont expérimenté. Il faut sans doute être un habitant quotidien de ces réalités pour pouvoir créer les mots correspondant à ces expériences - les mots ne sont qu'une étiquette pour des expériences "orthogonales" à la réalité consensuelle.

Au sujet de l'espace-temps non local et bizarroïde, Metod Saniga a proposé un modèle mathématique phénoménologique (basé en autre sur les NDEs) qui rend possible ces perceptions, un résumé en français ici (http://twe.freesmf.info/index.php?topic=32).


En sachant tout cela je suis toujours perplexe et même émerveillé devant la situation schizophrène sur notre planète. Les guerres, l'intolérance, les fanatiques existent toujours et les prophéties apocalytiques semblent hypnotiser les puissants de ce monde.
Nous ne savons toujours pas qui nous sommes véritablement, le champ d'exploration immense des EMC n'est généralement pas reconnu comme légitime et fondamental (il est au contraire ignorée ou ridiculisée).

Et juste à côté, on a les expérienceurs de NDE qui nous disent que tout ce qui a toujours compté dans l'entiereté de la Création est l'Amour!

Où est le bogue? où est le mal?
Titre: Re : Français : Remarquable récit de NDE
Posté par: labbe le 16 juin 2008 à 22:40:45

Le témoignage est superbe merci Laurent.
Ca fait rêver.
Pour JO : la réponse est simple tant de gens ignorent ces sujets ne pensant qu'a leur bagnole ou au dernier match de foot.
L'abrutissement est total et encouragé.
Seul compte dans le monde le comte en banque, la bagnole et la baraque là où il n'y a encore que 30 ans la fantaisie, l'originalité ou la poésie faisaient l'affaire.
Triste époque.
Surtout à la vue d'une telle expérience.

Titre: Re : Français : Remarquable récit de NDE
Posté par: jo le 17 juin 2008 à 00:01:10
re labbe,
Citer
la réponse est simple tant de gens ignorent ces sujets ne pensant qu'a leur bagnole ou au dernier match de foot.
L'abrutissement est total et encouragé.
Probablement des symptômes car j'ai du mal a penser que cela soit la nature des choses que de se focaliser sur la bagnole et le foot.

Ok on encourage l'ignorance pour mieux contrôler. Mais contrôler pourquoi et dans quel but alors qu'une vision alternative basée sur la coopération et la liberté (ex. Linux, GNU & Richard Stallman) et le changement de paradigme (Divulgation E.T., EMC) est profitable pour tous (à priori) et va initier une explosion de nouveautés sans précédent ? Et ce n'est pas fantaisiste, il y a des faits derrières.

Sans parler du fait que la mort ouvre la voie vers des expériences formidables si l'on en croit la majorité des NDE - cela devrait libérer l'esprit et l'action de pas mal de gens.

Ok il y a sans doute des forces purement négatives qui vérouillent tout ça. Ce qui amènerait au paradoxe que pour les affronter il faudrait les connaître (pas très réjouissante comme perspective) et trouver un moyen "non négatif" pour contrer leurs actions.

Evidemment on peut dire que le bien et le mal sont relatifs à une certaine conscience de la réalité (et que la réalité ultime est l'amour comme dans les NDE etc...) mais je parle ici de notre réalité physique et de ce que nous y faisons en ce moment.
Titre: Re : Remarquable récit de NDE
Posté par: mat le 17 juin 2008 à 15:49:53
Personnellement, j'ai aussi vécu quelque chose comme ça, N.D.E., il ya une quinzaine d'années, en Aout 93!  J'ai eu trés trés mal à la tété pendant plusieurs jours, sans arriver a calmer cette douleur atroce et insupportable, meme avec quelques analgésiques que je ne prenai pourtant jamais d'ordinaire!  Ayant marre de cete souffrance et sans possibilité de la faire césser, j'ai décidé de me forcer a marcher pour aller rendre visite à un ami à l'autre bout de la ville (Clermont-ferand, en l'occurence)!

Peu aprés ma sortie à l'extérieur, je me suis senti tiré du coté gauche de la chaussée avec beaucoup de difficultés pour marcher normalement, droit (et je n'avai rien bu ni fumer), mais j'ai éssayé de continuer jusqu'au moment ou j'ai heurté de plein fouet, tete premiére un panneau de stationnement ou autre, ce qui m'a fait tombé en m'assomant juste en face d'un bar ou une terrasse était remplie de monde! A terre, je regardai cette terrasse et les clients qui y étaient assis! Surtout un couple de personnes noires que je fixai en demandant intérieurement, de l'aide! Ils sont venus vers moi, pour m'aider a rentrer chez moi, ont appellé un médecin qui a constaté un grave probléme sans vraiment savoir lequel!

A partir de là, je ne me souviens de plus grand chose de mon corps physique!  Je suis arrivé à l'hopital dans le coma ou je suis resté 5 semaines!  J'ai survolé tout l'établissement avec mon corp éthérique ou j'ai rencontré les infirmiéres et les aides soignantes etc...  J'ai pas mal voyagé pendant ces 5 semaines! Je me suis retrouvé dans la foret de Brocéliande que je ne connaissai pas du tout, avec les esprits de la nature, de l'eau du vent, des arbres etc. qui étaient tous merveilleux, extraordinaires, pleins de joie de vivre et de gaieté avec qui j'ai passé un merveilleux moment sans me rappeller vraiment de tout ce qu'ils m'ont dis! Ensuite je me suis retrouvé dans un tipie avec un chef indien, un shaman qui m'a dit, en grançais que nous nous trouvions au Canada et que je faisai partie de leur peuple!

Une femme est entrée, elle avait une longue natte, ses cheveux étaient tréssés en une trés longue natte! Le shaman me la présenté en me disant que ce pourrait etre ma compagne, ma femme si je le désirai!  Plusieurs années aprés ces événements, j'ai rencontré Martine qui est devenue pour un petit bout de chemin, ma compagne! Elle avait vécue au Canada avec les Indiens, dans un tipie! Ses cheveux trés trés longs étaient tréssés en une trés longue natte qu'elle laissait descendre le long de son épaule comme la femme présentée par le shaman!  Pendant ce coma je suis aussi allé dans un genre de centre aéré, centre de vacances ou il y avait des enfants entourés par des animateurs et trices ou je me suis balladé dans les chemins et les bois! Martine était éducatrice spécialisée et je suis allé la rejoindre prés de Grenoble, dans un petit village, un centre de vacances ou elle travaillait et j'y ai retrouvé le chemin ou je m'étai promené lors de mon coma!

Voilà, je pourrai en écrire des pages et des pages pour raconter tout ce qui m'est arrivé pendant ces 5 semaines de coma mais ce serait trop long pour ce post! Ce que je veux ajouter c'est que tous ces événements n'étaient pas du reve car je fais bien la différence entre le reve et la réalité et là, je les ai vraiment vécu toutes ces choses là, vécue intensément, vraiment!

Bravo, Laurent pour ton émission de l'autre soir sur ce sujet des N.D.E.! Je n'ai pas téléphoné car chose curieuse; Tous ces moments je ne les ai pas à l'esprit tous les jours et pour pouvoir les raconter, il faut que la machine se mettent en route! C'est à dire que je dois commencer a raconter ce que je me souviens le mieux, puis que des amis me posent quelques questions pour que je tire le fil et que la pelote de mes souvenirs se déroulent pour que je puisse raconter!
C'est curieux mais c'est comme enfouis en moi, je ne sais ou, mais c'est trés étrange comme sensation! Pourtant je n'ai rien fais pour oublier ou m'en souvenir, rien, je les ai seulement vécu, comme tous les autres événements de la vie!  A bientot:! Bonne continuation! Merci pour toutes ces belles émissions!
Titre: NDE (expérience de mort imminente)
Posté par: labbe le 16 septembre 2008 à 16:48:39
Le témoignage de Jean Morzelle :

[embed=425,349]<iframe frameborder="0" width="480" height="270" src="//www.dailymotion.com/embed/video/x563it" allowfullscreen></iframe>
<a href="http://www.dailymotion.com/video/x563it_jean-morzelle-temoignage-nde-emi_news" target="_blank">Jean Morzelle T&eacute;moignage Nde-Emi[/url] par <a href="http://www.dailymotion.com/Introcrate" target="_blank">Introcrate[/url][/embed]
Jean Morzelle Témoignage Nde-EmiTry our new player
Titre: Re : NDE (expérience de mort imminente)
Posté par: mat le 21 septembre 2008 à 20:01:21
Je suis resté un mois et demi dans le coma en 93. J'ai pas mal voyagé. Entre autre, j'étai dans un tipi, au Canada, acceuillit par un Indien qui parlait français, lorsqu'une femme qui avait de longs cheveux noués en une tresse qu'elle laissait tomber sur son épaule est venu nous rejoindre. J'ai sentit qu'elle m'était comme destinée.  Puis le temps a passé et il y a 4 ou 5 ans, j'ai rencontré une personne avec qui j'ai partagé  quelques moments qui avait vécue au Canada, parmi une tribu d'Indiens mic-mac. Elle se coiffait toujours d'une, longue tresse, comme ça, qui lui tombait sur l'épaule. Et ce n'est qu'un exemple parmi les foules d'événements que j'ai vécu pendant le coma et revécu plus tard, des années aprés.
Titre: Re : NDE (expérience de mort imminente)
Posté par: Kris le 21 septembre 2008 à 21:23:12
Nepune75 a écrit :

Citer
en effet des gens fragiles psychologiquement peuvent tenir le raisonnement caricatural et simpliste suivant
"ah! si tout est mieux dans l'autre monde ,il ne me reste plus qu'à me suicider!"..

C'est peut-être la raison pour laquelle les églises traditionnelles ont toujours averti que la recherche volontaire de contacts avec l'au delà peut être dangereuse. Si les expériences de type EMI sont le plus souvent positives, elles peuvent parfois, même si c'est beaucoup plus rare, être vécues plus difficilement. Je ne suis donc pas certain que tout soit mieux dans l'autre monde. Il semble que ce soit notre état d'esprit "sur terre" qui soit le décideur en la matière.

Ceci dit, il est très intéressant que ce phénomène EMI (on parle parfois de EMC "Expérience de mort consciente") prenne de l'importance. Ceci nous aide à comprendre que notre réalité physique est toute relative. A chacun donc de tirer les conclusions qui lui semblent les plus appropriées face à  ce phénomène. Vu que la littérature, en relation avec ce sujet, est hyper abondante, toute personne désireuse de trouver des réponses à ses questions a de quoi être comblée.
Titre: Re : NDE (expérience de mort imminente)
Posté par: TDC le 08 novembre 2008 à 14:16:39
14h15

Emission sur le sujet, très "loyale", sur DIRECT 8.

Tous les thèmes abordés ici sur le sujet y sont évoqués, sans tabous.
Titre: Re : NDE (expérience de mort imminente)
Posté par: crystelle le 09 novembre 2008 à 12:38:30
 Bonjour l'émission sur le paranormal? Si c'est celle dont tu parles elle était pas mal.
Titre: Re : NDE (expérience de mort imminente)
Posté par: TDC le 09 novembre 2008 à 14:21:46
Oui, c'est celle là.
La première partie sur les NDE était la meilleure, la seconde, consacrée aux médiums était un peu plus "people", "spectacle", et bien moins touchante que le traitement des NDE.
Dommage pourtant que le sujet ait été traité de manière rapide, on peut tout de même retenir qu'elle a existé, et qu'elle n'était pas faire pour nuire au sujet, c'est déjà cela.
Titre: Re : NDE (expérience de mort imminente)
Posté par: kZ le 12 novembre 2008 à 11:49:08
pour les parisiens, il y a une grande conférence sur les NDE ce mois-ci à l'inrees, et il y aussi pas mal de vidéos sur leur site

http://www.inrees.com/Conferences/NDE-EMI-frontieres-de-la-mort-Patrice-van-Eersel/
Titre: Re : NDE (expérience de mort imminente)
Posté par: crystelle le 12 novembre 2008 à 13:10:02
Merci beaucoup ZK, pour ce lien !
Titre: Re : NDE (expérience de mort imminente)
Posté par: caveman le 18 novembre 2008 à 20:48:28
Souvenez vous aussi pour les moins jeunes de Raymond Moody qui aborda ce thème dans un de ses livres en 1975, la vie après la vie.  6 petites videos concernant des témoignages de NDE  sur youtube :

La vie après la vie – Dr Moody – 1de6
modération: Vidéo supprimée.
Titre: expérience de mort imminente: une grande étude internationale
Posté par: titilapin2 le 20 décembre 2008 à 22:04:38
expérience de mort imminente: une grande étude internationale

Présentateur: Denis Levesque
Intervenant: Mario Beauregard, chercheur en neurosciences, Université de Montréal (auteur d'un livre "Du cerveau à Dieu")
Ainsi qu'un témoignage sur le plateau de l'émission: Richard Cummings (le beau-frère du présentateur)

Encore une émission superbe par Intocrate, voici ce qu'il dit sur ce thème:

"je me fait le défenseur de ses milliers de témoignages, ses "expérienceurs" qui ont vécu ce phénoméne eux mêmes.je pense qu'ils sont tres bien placé pour en parler, bien mieux que quiquonques.il faut cumuler les temoignages pour pouvoir bien apprécier le phénomène.ce n'est pas avec ce seul temoignage que l'ont peut trancher sur la crédibilité du temoignage et celle du phenomene."

Lapin[/justify]

[embed=425,349]<iframe frameborder="0" width="480" height="270" src="//www.dailymotion.com/embed/video/x7kehu" allowfullscreen></iframe>
<a href="http://www.dailymotion.com/video/x7kehu_la-science-s-interesse-au-nde-et-un_news" target="_blank">La science s'int&eacute;resse au NDE et un T&eacute;moignage...[/url] par <a href="http://www.dailymotion.com/Introcrate" target="_blank">Introcrate[/url][/embed]
La science s'intéresse au NDE et un Témoignage - 1...Try our new player

La science s'intéresse au NDE et un Témoignage - 2...Try our new player (http://www.dailymotion.com/video/x7kehs)

La science s'intéresse au NDE et un Témoignage - 3...Try our new player (http://www.dailymotion.com/video/x7kfns)

Merci à Introcrate

Titre: Re : NDE (expérience de mort imminente)
Posté par: neptune75 le 31 décembre 2008 à 18:00:48
bonjour

un ouvrage récent parmi d'autres,préfacé par Maud Kristen

"les NDE: expériences de mort imminente",éditions dervy , 7 euros

rédigé par louis Benhedi,animateur de l'émission "les aventuriers de l'étrange",consacrée à l'étude des phénomènes paranormaux sur Sud Radio,il collabore au magazine "le monde des religions"

et Jocelin Morisson
journaliste spécialisé dans les thématiques Sciences,santé et médecine,il collabore à plusieurs titres de la presse professionnelle "santé" ainsi qu'aux magazines "le monde des religions" et "nouvelles clés";

Cet ouvrage m'a plu car il fait le point sur les avancées les plus récentes,notamment sur l'état de la recherche scientifique actuelle.
Titre: Sorties hors du corps
Posté par: BEL23 le 23 février 2009 à 21:47:56
L'expérience de mort imminente ou EMI (Near Death Experience ou NDE en anglais), parfois appelée expérience aux frontières de la mort (EFM) ou encore expérience de mort approchée (EMA) désigne un ensemble de "sensations" vécues par certains individus pendant un coma avancé ou une mort clinique avant qu'ils soient réanimés.

De telles expériences auraient été rapportées par des personnes suite à un accouchement, un malaise ou pendant une anesthésie à la kétamine, alors que leur pronostic vital n'était pas en jeu. La prise d'hallucinogènes ou même certaines techniques de méditation pourraient également provoquer des sensations que certains rapprochent de l'EMI.

Selon des études épidémiologiques, les témoignages d'EMI seraient plus fréquents chez les sujets âgés de moins de 60 ans, ou bien ayant une saturation en dioxygène élevée.

Sur un plan physiologique, l'EMI ne peut pas être apparentée aux états modifiés de conscience, au rêve, aux hallucinations, et à certains cas d'épilepsie. Ces derniers sont mieux scientifiquement connus et peuvent par exemple être dues à l'anoxie qui provoquerait un dysfonctionnement de l’hippocampe.

Certains ont fait un rapprochement avec les irruptions de sommeil paradoxal dans l'état de veille constatées dans certaines pathologies. Il s'agit d'une activation du cortex occipital, régulée par plusieurs structures du tronc cérébral comme le noyau pédonculopontin, le tegmentum latéral, le raphé dorsal, le locus cœruleus (mécanisme cholinergique qui contrebalancerait la réaction d'alerte noradrénergique impliquant le locus cœruleus).

En 2002, Olaf Blanke, Stephanie Ortigue, Theodor Landis et Margitta Seeck, du département de neurologie de l'hôpital universitaire de Genève ont publié dans la revue Nature un article décrivant une expérience autoscopique provoquée par la stimulation électrique d'une région spécifique du cerveau chez une patiente épileptique.

http://www.futura-sciences.com/fr/news/t/homme/d/des-experiences-extra-corporelles-au-laboratoire_12731/
Titre: Re : Remarquable récit de NDE
Posté par: alanhorus le 24 février 2009 à 18:09:14
Merci beaucoup pour la traduction de ce texte.
Ce récit m'a fait penser à uneexpérience personnelle :J'avais décider de donner mon sang dans un bus médical à Paris, je venais de faire un long voyage en voiture, le don commença, j'étais allongé confortablement, soudain je me suis senti partir à une vitesse folle, je semblais avoir tout compris sur le monde tout me paraissait limpide et clair, malheureusement ce n'était qu'un petit malaise et un médecin me fit sortir de cet état en m'expliquant que ce devait être du à la fatigue.
Je lui en voulais car les sensations étaient fantastiques le souvenir qui m'en est resté est que j'avais l'impression d'avoir parler avec dieu, et surtout que j'avais compris une chose essentielle dont je n'ai aucun souvenir malheureusement.
Un an après (environ) il m'arriva une aventure étrange, des mots de tête terribles me terrassaient et une pensée obsédante m'envahissait: "le monde va devenir fou ils vont avoir une réaction de folie et il va y avoir du sang". c'était l'heure du repas, je me suis forcé à aller manger malgré mon mal de tête, la télé était allumé : et la devant l'écran je voit en direct la tragédie du stade du heysel.
Cette expérience m'a profondement marquée, depuis j'ai eu d'autre pensées obsédantes en particulier le jour du 11/09/2001 "le monde va subir une perversion ignoble" fut celle-ci.
Cette médiumnité n'est peut-être pas liée à cette expérience, mais souvent les gens qui font des emi ou nde font référence a des pouvoirs nouveaux.
Mon témoignage est que la médiumnité fais peur surtout quand elle ne se trompe pas. avec du recul je pense que lors de mon expérience d'évasion du corps j'ai conversé avec un esprit et que c'est cet esprit qui me communique des informations car comment de paris pouvais-je avoir conscience de ce qui se passait à bruxell et a new-york?
Titre: Re : Re : Remarquable récit de NDE
Posté par: cosmos le 25 février 2009 à 01:49:18
Merci beaucoup pour la traduction de ce texte.
Ce récit m'a fait penser à uneexpérience personnelle :J'avais décider de donner mon sang dans un bus médical à Paris, je venais de faire un long voyage en voiture, le don commença, j'étais allongé confortablement, soudain je me suis senti partir à une vitesse folle, je semblais avoir tout compris sur le monde tout me paraissait limpide et clair, malheureusement ce n'était qu'un petit malaise et un médecin me fit sortir de cet état en m'expliquant que ce devait être du à la fatigue.
Je lui en voulais car les sensations étaient fantastiques le souvenir qui m'en est resté est que j'avais l'impression d'avoir parler avec dieu, et surtout que j'avais compris une chose essentielle dont je n'ai aucun souvenir malheureusement.
Un an après (environ) il m'arriva une aventure étrange, des mots de tête terribles me terrassaient et une pensée obsédante m'envahissait: "le monde va devenir fou ils vont avoir une réaction de folie et il va y avoir du sang". c'était l'heure du repas, je me suis forcé à aller manger malgré mon mal de tête, la télé était allumé : et la devant l'écran je voit en direct la tragédie du stade du heysel.
Cette expérience m'a profondement marquée, depuis j'ai eu d'autre pensées obsédantes en particulier le jour du 11/09/2001 "le monde va subir une perversion ignoble" fut celle-ci.
Cette médiumnité n'est peut-être pas liée à cette expérience, mais souvent les gens qui font des emi ou nde font référence a des pouvoirs nouveaux.
Mon témoignage est que la médiumnité fais peur surtout quand elle ne se trompe pas. avec du recul je pense que lors de mon expérience d'évasion du corps j'ai conversé avec un esprit et que c'est cet esprit qui me communique des informations car comment de paris pouvais-je avoir conscience de ce qui se passait à bruxell et a new-york?
Bonsoir et merci pour vos témoignages, alanhorus et mat

alanhorus, ressents tu des choses actuellement?
Titre: Re : Remarquable récit de NDE
Posté par: Pello le 25 février 2009 à 09:44:28
J'ai littéralement eu le sentiment que j'étais partout dans l'univers en même temps.

J'étais tout et je n'étais rien. J'étais partout et nulle-part. J'étais n'importe quand et ne l'étais pas. Ma conscience s'était élargie au point de contenir toutes choses, toutes les époques ou endroits, ainsi que tout être que je fûs, suis ou sera jamais ! J'étais l'unité tout en étant la plus minuscule partie de l'ensemble. Je sais que cela peut paraître hallucinant, même pour moi lorsque je le relis ; mais je l'ai vécu. Il n'y a pas de mots pour décrire cette joie, cet amour et cette chaleur. C'est vraiment indescriptible.

Ainsi, j'ai laissé le flot de ces souvenirs émerger, devenir si forts qu'ils me convainquirent que ce que j'avais expérimenté ETAIT réel, et non pas une hallucination ou un rêve, mais réalisant que nous sommes tous uniques et tous " un " à la fois; que la seule chose véritablement importante est l'amour. C'est la seule chose qui importe. L'amour sans réserves, ouvert, généreux, incroyablement pervasif. Tout le reste est superficiel.

J'ai changé à jamais. Je suis simplement. Nous sommes tous UN, nous sommes tous "Dieu". Ou peut-être que "Dieu", c'est nous tous.

L'absence totale de peur de la mort. C'est réellement apaisant de penser que ce sera un retour à cet état que j'ai expérimenté et dont je ne peux actuellement qu'avoir un bref aperçu : ce sentiment débordant d'amour, envers les choses et les gens autour de moi. Cette paix intérieure que je ressens, aussi douloureuse que puisse paraître cette empathie qui maintenant semble avoir fleuri en moi.

En résumé, je suppose que beaucoup se demandent : "Est-ce que ça valait le coup de mourir ? "
Je répond avec joie, "Oui!"
Récent sur ce site, je découvre ce magnifique récit d'une NDE, qui conforte puissamment ma compréhension de la Réalité.
Un grand merci pour ce témoignage.
Pello
 
Titre: Re : Remarquable récit de NDE
Posté par: alanhorus le 27 février 2009 à 17:00:34
Réponse a cosmos :
Pour sur si ce n'est pas une moquerie de ta part, cette histoire date de 1984 août ou septembre, et depuis je fait des rêves prémonitoires étonnants et toujours exact (c'est même parfois effrayant) mais concernant mon entourage, une fois j'ai eu la joie de m'éveiller en plein rêve, j'étais conscient mais incapable de bouger, comme si j'étais dans une autre dimension, mais c'est à peu prés tout, je devrais approfondir ces dons. C'est toujours difficile on passe pour un farfelue...Tout comme mes opinions sur le 11 septembre on dirait que la société refuse de voir la réalité.
Je suis certain que le corps humain est une formidable machine dont nous ne connaissons pas le fonctionnement, quand nous rêvons nous voyageons dans le temps puisque j'arrive avoir le futur parfois deux ou trois mois avant.
Titre: Re : Re : Remarquable récit de NDE
Posté par: cosmos le 27 février 2009 à 17:09:29
Réponse a cosmos :
Pour sur si ce n'est pas une moquerie de ta part....

Absolument pas! Je suis tout à fait ouvert à ce genre d'expérience, comme à d'autres d'ailleurs.
Titre: Re : Remarquable récit de NDE
Posté par: alanhorus le 28 février 2009 à 14:52:41
Merci Cosmos, mon état d'esprit actuel est le suivant : je sens qu'il se passe des événements grave et qu'il faut réagir, je sens un besoin de faire savoir qu'il faut réagir, car sinon nous risquons beaucoup. Hier j'ai été "guidé" vers une des pages du site http://icietmaintenant.fr/SMF/index.php?topic=5487.0 (http://icietmaintenant.fr/SMF/index.php?topic=5487.0).
Je pense que beverly eckert (veuve d'une victime du 11 septembre) a été tuée, et que si les Américains ne font pas un procès contre gw bush et sa clique infernale, d'autres dérives plus graves risques d'arrivées.
Mes recherches récentes sur la politique actuelle m'ont mené vers christian Cotten et ses doutes quand aux attentats de Madrid, vers le mouvement Ralliement des Resistant pour la Révolution dont j'attends la pétition.
Ce serait intéressant de voir si une révolution pacifique peut aboutir sur internet.
Titre: Re : Remarquable récit de NDE
Posté par: Robin le 14 mars 2009 à 09:24:23
Merci Laurent.
Titre: Re : Remarquable récit de NDE
Posté par: Segur le 26 avril 2009 à 17:26:46
http://www.letransmuteur.net/temoignage-d-une-nde/#more-3695 (http://www.letransmuteur.net/temoignage-d-une-nde/#more-3695)
admn : page non trouvée

“Voyage à travers la Lumière et Retour”

En 1982 je suis mort d’un cancer en phase terminal. Il était inopérable et toutes les chimiothérapies possibles m’auraient laissé comme un légume. On me donnait six à huit mois à vivre.

J’avais eu accès à des informations terrifiantes dans les années 70 et j’avais commencé à devenir incroyablement sensible aux problèmes nucléaires, écologiques et autres. Or, comme je n’avais aucune base spirituelle, je commençai à croire que la nature avait fait une bêtise et que nous étions probablement un organisme cancéreux pour la planète. Je ne voyais aucune solution à tous ces problèmes que nous avions créés nous-mêmes.

Je percevais tous les humains comme un cancer et c’est ce que j’ai récolté.

C’est ce qui allait me tuer.

Faites attention à votre façon de voir le monde. Il se retourne contre vous, particulièrement si c’est un point de vue négatif. Le mien l’était vraiment et il me conduisait directement à la mort. J’essayais toutes sortes de méthodes de guérisons alternatives, mais aucune ne m’aidait.

Je fus donc déterminé à chercher ce qu’il y avait réellement entre moi et Dieu. Parce que jusqu’ici je n’avais pas jugé bon d’avoir affaire avec Lui. A l’époque, j’étais très éloigné de la spiritualité.

Je commençai mon parcours en étudiant les spiritualités. Je décidai de lire toute la littérature sur ces sujets, parce que je ne voulais pas être surpris en arrivant de l’autre côté. J’ai donc lu tout ce qui se rapportait aux diverses religions et philosophies. C’était très intéressant et cela m’a donné l’espoir qu’il y avait quelque chose de l’autre côté.

A la fin j’avais une garde malade. Je me souviens de m’être réveillé un matin à la maison vers 4h30 et j’ai su que ça y était. C’était le jour où j’allais mourir. J’ai donc téléphoné à quelques amis et je leur ai dit au revoir. J’ai réveillé mon infirmière. Nous avions passé un accord pour qu’elle me laisse seule au moins six heures après ma mort, car j’avais lu que toutes sortes de choses intéressantes pouvaient arriver après la mort. Et je me suis rendormi.

Ce dont je me souviens ensuite est typique du commencement de la NDE. Soudain, je fus totalement conscient et debout, mais mon corps était couché. Il y avait cette clarté autour de moi. Être hors de mon corps était même plus vivant que pendant la vie ordinaire. C’était si vivant que je pouvais voir chaque pièce de la maison, je pouvais voir le toit de la maison, je pouvais voir autour de la maison, je pouvais voir en dessous de la maison.

Il y avait une Lumière brillante. Je me tournai vers la Lumière. La Lumière était très semblable à ce que beaucoup de gens ont décrit dans leur NDE. Elle était si magnifique. Elle était tangible ; vous pouviez la sentir. C’est très attirant ; vous désirez aller vers elle comme auriez désiré aller dans les bras de votre père ou votre mère idéale.

Comme je commençai à me déplacer vers la Lumière, je sus intuitivement que si je La touchais, je serais mort. Donc, tout en allant vers Elle, je disais « S’il Te plait, attends une minute, arrêtons-nous une seconde maintenant. Je veux réfléchir ; j’aimerai parler avec Toi avant de partir. » A ma grande surprise, à ce moment là, tout s’est arrêté. Car vous avez le contrôle de votre vie après la mort, vous n’êtes pas dans une descente en roue libre.

Ma demande a été entendue et j’ai eu de nombreuses conversations avec la Lumière. La Lumière n’arrêtait pas d’apparaître sous différents visages et formes, comme Jésus, Bouddha, Krishna, des mandalas, des images et des signes archétypaux. Je demandais à la Lumière « Qu’est-ce qui se passe ici ? S’il Te plait, peux-tu m’éclairer ? Je veux réellement connaître la réalité de la situation. » Et la Lumière me répondit. Je ne peux pas répéter exactement ses mots, car c’était une sorte de communication télépathique.

Ce que j’ai compris c’est que pendant la NDE vous recevez le feedback ajusté à vos croyances d’avant la rencontre avec la Lumière. Si vous êtes Bouddhiste, Catholique ou Fondamentaliste vous recevez un feedback qui a la forme de votre propre imagerie. On vous donne une chance de l’examiner de plus près, mais la plupart des gens ne la saisissent pas. A mesure que la Lumière se révélait à moi, je pris conscience que ce que je voyais vraiment était la matrice de notre Soi le plus élevé.

Nous avons tous un Soi le plus élevé, c’est-à-dire une partie de notre être qui est une âme supérieure. Elle me fut révélée dans sa forme énergétique la plus pure. On pourrait la décrire réellement non pas comme un tunnel mais bien plus comme une connexion directe avec la Source. La Source à laquelle chacun de nous est connecté. Ainsi la Lumière me montrait la matrice du Soi le plus élevé. Puisque je n’étais engagé dans aucune religion particulière, j’ai continué à m’en nourrir après ma NDE,.

Comme je demandais à la Lumière de continuer à clarifier, j’ai compris ce qu’était la matrice du Soi le plus élevé : nous avons un réseau autour de la planète où tous les Soi les plus élevés sont connectés. C’est comme une grande confrérie, un cercle d’énergie subtile tout près de nous, le niveau spirituel pourrait-on dire.

Puis après deux minutes j’ai demandé à savoir vraiment ce qu’était l’Univers et j’ai dit : « je suis prêt, prends-moi».

Alors la Lumière se transforma en la plus belle chose que j’aie jamais vue : un mandala d’âmes humaines sur notre terre. J’étais encore dans le point de vue négatif au sujet de ce qui arrivait sur notre terre. Alors comme je Lui demandai de continuer à m’éclairer je vis dans ce magnifique mandala combien nous étions merveilleux dans notre essence, dans notre noyau. Nous sommes la plus magnifique des créations.

L’âme humaine, la matrice humaine que nous formons ensemble est absolument fantastique, élégante, exotique, une multitude de magnificences. Je ne peux même pas exprimer comment mon opinion a pu changer à cet instant à propos de l’humanité. Et je m’exclamai : « Oh, Dieu, je ne savais pas comme nous étions beaux ». A tous les niveaux, les plus hauts ou les plus bas, sous quelque forme que vous soyiez, vous êtes la plus magnifique des créations.

de la Lumière, et encore, et encore et je Lui demandai : « Est-ce que cela veut dire que le genre Humain sera sauvé ? » Alors, dans une explosion de fanfare avec une douche d’étoiles tournoyantes la Grande Lumière me répondit : « Souviens-toi de cela et ne l’oublie jamais : vous vous sauvez, vous vous rachetez, vous vous guérissez vous-mêmes. Vous le pouvez toujours. Vous le pourrez toujours. Vous avez été créés avec le pouvoir de le faire depuis avant le commencement du monde ».

A cet instant ma compréhension s’élargit encore. Je réalisai que NOUS AVONS DÉJÀ ÉTÉ SAUVÉ. Nous étions destinés à nous sauver nous-mêmes comme tout le reste de la création divine. C’est pourquoi il nous est donné une seconde chance.

Je remerciai la Lumière de Dieu de tout mon cœur. Je ne pouvais exprimer qu’une totale appréciation « Oh ! cher Dieu, cher Univers, cher Grand Soi, J’AIME Ma Vie. ».

Le Lumière sembla m’aspirer encore plus. C’était comme si je me dissolvais complètement en Elle. Encore aujourd’hui, je ne peux trouver les mots pour décrire cet Amour-Lumière.

J’entrai dans un autre royaume, plus profond encore, et ma conscience s’élargit encore et encore. C’était un énorme fleuve de Lumière, vaste et plongé au Cœur de la Vie. Je demandais ce que c’était.

La Lumière répondit : « C’est LA RIVIÈRE DE LA VIE, bois jusqu’à plus soif de cette manne liquide ». C’est ce que je fis. Je bus un grand coup et encore et encore. Boire la Vie elle-même ! C’était l’extase !

Alors la Lumière me dit : « Tu as un souhait » La lumière savait tout de moi, tout de mon passé, de mon présent, et de mon futur. « Oui » chuchotai-je.

Je lui demandai de voir le reste de l’Univers, au-delà de notre système solaire, au-delà de toutes les illusions humaines. La Lumière me dit alors que je pouvais aller avec le Fleuve. Je le fis, et je fus transportée NOYÉ dans la Lumière jusqu’à la Fin du Tunnel. Je sentis et entendis simultanément des bourdonnements très doux. Quelle course folle !

Soudain toujours sur ce Fleuve de la Vie, il m’a semblé être propulsé comme une fusée hors de la planète. Je vis la terre flotter au loin. Le système solaire dans toute sa splendeur fendit l’air et disparut. Plus vite qu’à la vitesse de la lumière, le flot me précipita dans la galaxie tandis que j’assimilai plus de connaissances que jamais. Je compris que cette galaxie et toutes celles de l’Univers, débordent de multiples formes de VIE. Je découvris des mondes et des mondes. La bonne nouvelle est que nous ne sommes pas seuls dans l’Univers !

Tandis que je chevauchai ce fleuve de conscience traversant la galaxie, le fleuve se fractura en terrifiantes vagues d’énergies. Les faisceaux superbes de la galaxie avec toute leur sagesse antique s’enfuyaient. Au début je pensais que j’allais quelque part, que je voyageais. Mais finalement je réalisai qu’en même temps que le fleuve s’élargissait, ma conscience allait s’élargissant pour tout apprendre de l’Univers ! Toute la création se déroulait devant moi. C’était une merveille inimaginable ! J’étais véritablement un Enfant émerveillé: un bébé au pays des merveilles !

A ce moment précis, je me trouvai dans une paix profonde, au-delà du silence. Je pouvais voir et percevoir le TOUJOURS, au-delà de l’Infini.

J’étais dans le VIDE.

J’étais dans l’avant-création, avant le Big Bang. J’avais dépassé le Début des Temps/le Premier Mot/la Première Vibration. J’étais dans l’Oeil de la Création. C’était comme si je touchais la Face de Dieu. Ce n’était pas un sentiment religieux. Simplement je ne faisais qu’UN avec l’Absolu, la Vie et la Conscience.

Quand je dis que je pouvais voir et percevoir le TOUJOURS, je veux dire que je pouvais expérimenter toute la création se générant elle-même. C’était sans début ni fin. C’est une pensée qui ouvre largement l’esprit, n’est-ce pas ?

Les scientifiques perçoivent le Big Bang comme un simple événement qui a créé l’Univers. Durant ma vie après ma NDE je compris que le Big Bang n’est qu’un parmi un nombre infini d’autres Big Bangs créant des Univers indéfiniment et simultanément. Les seules images qui s’en rapprocheraient ici, seraient celles créées par des super ordinateurs utilisant des équations géométriques fractales.

Les anciens savaient cela. Ils disaient que Dieu créait périodiquement des nouveaux Univers en expirant et en créaient d’autres en inspirant. Ces cycles de manifestations furent appelées Yugas. La science moderne l’appela Big Bang.

J’étais dans la pure conscience, dans l’absolu. Je pouvais voir et percevoir tous les Big Bangs ou les Yugas se créant et se recréant eux-mêmes. Instantanément et simultanément j’entrais en eux. Je voyais que chacune des plus petites parcelles de la création a le pouvoir de créer. C’est très difficile de tenter de l’expliquer. Je reste encore sans mots à ce sujet.

Il m’a fallu des années pour assimiler cette expérience du Vide. Je peux vous le dire maintenant : le Vide est moins que le Rien, et cependant plus que le Tout. Le Vide est le Zéro Absolu ; c’est du chaos que toutes les possibilités surgissent. C’est la Conscience Absolue, qui est bien plus que l’Intelligence Illimitée.

Le Vide est le néant entre toutes les manifestations physiques : l’ESPACE entre les atomes et leurs composants. La science moderne a commencé a étudier cet espace entre les particules. Ils l’appellent le Point Zéro. Leurs instruments de mesure sont dépassés. Ils n’ont aucun moyen de mesurer l’infini avec précision. Il y a davantage d’espace zéro dans votre propre corps et l’Univers que n’importe quoi d’autre !

Ce que les mystiques appellent le Vide n’est pas un vide. Il est tout plein d’énergie, une sorte différente d’énergie qui a créé tout ce que nous sommes. Tout depuis le Big Bang est vibration, depuis le premier Mot qui est la première vibration. Le terme biblique « Je suis » porte vraiment un point d’interrogation « Je suis – Qui suis-Je ? » Ainsi la création est Dieu Se découvrant Lui-même de toutes les façons imaginables, dans une exploration continue et infinie à travers chacun d’entre nous. Je commençais à comprendre, pendant ma NDE, que tout ce qui est, est littéralement le Soi, votre Soi, mon Soi. Tout est le Grand Soi. C’est pourquoi Dieu sait même quand une feuille tombe. C’est possible parce que, où que vous soyez, c’est le centre de l’Univers. Où que soit chaque atome, c’est le centre de l’Univers. Là est Dieu, et Dieu est dans ce Vide.

Pendant ma NDE, quand j’éprouvais le Vide, les Yugas et toutes les créations, j’étais complètement hors du temps et de l’espace comme nous le savons.

Dans cet état d’expansion je découvris que la création est Pure Conscience Absolue, ou Dieu, entrant dans l’expérience-Vie que nous connaissons. Le Vide lui-même est dénué d’expérience. C’est la pré-Vie, avant la première vibration. Dieu est plus que la Vie et la Mort. Donc il y a plus que la Vie et la Mort à expérimenter dans l’Univers !

Quand je réalisai ça, j’en avais fini avec le Vide. Je désirai retourner dans cette création, ou yuga. Cela me semblait tout à fait naturel. Alors soudain, je suis revenu à travers la seconde lumière ou le Big Bang, dans un bruit assourdi de bourdonnements. Je chevauchais à nouveau le fleuve de conscience à travers toute la création, et quelle chevauchée ! Les faisceaux de galaxies me pénétraient avec encore plus d’acuité. Je traversai le centre de notre galaxie qui est un trou noir. Les trous noirs sont les traiteurs ou les recycleurs de l’Univers.

Savez-vous ce qu’il y a de l’autre côté d’un Trou Noir ? Nous, notre galaxie, qui a été retraitée à partir d’un autre univers. Dans sa configuration d’énergie, elle ressemble à une fantastique ville de lumière. Toute énergie, de ce côté du Big Bang est lumière. Chaque sous-atome, atome, étoile, planète, même la conscience elle-même est faite de lumière et a une fréquence et/ou une particule. La Lumière est une substance vivante. Tout est fait de lumière, même les pierres. Donc tout est vivant. Tout est fait de la Lumière de Dieu. Tout est très intelligent.

Comme je chevauchais le fleuve encore et encore, je pouvais voir une immense Lumière arriver. Je sus que c’était la Première Lumière ; la Matrice de notre système solaire, notre Soi Lumineux le plus élevé. Alors le système solaire en entier apparut dans la Lumière, accompagné de ces grondement assourdis.

Je pouvais voir toute l’énergie que ce système solaire générait, et c’est un spectacle incroyable, je pouvais entendre la Musique des Sphères. Notre système solaire, comme le font tous les corps célestes, génère une unique matrice de lumière, de sons et d’énergies vibratoires. Les civilisations avancées venant d’autres systèmes stellaires peuvent, comme nous le savons, laisser l’empreinte d’une matrice énergétique ou vibratoire pour marquer leur passage dans l’univers. C’est un jeu d’enfant. Les Merveilleux enfants de la terre (les êtres humains) fabriquent actuellement d’innombrables sons, comme des enfants jouant dans la cour de récréation de l’univers.

La Lumière m’expliqua que la mort n’existe pas. Nous sommes immortels. Nous avons déjà été vivants pour toujours ! Nous sommes une partie de la nature, de ce système vivant qui se recycle lui-même indéfiniment.

On ne m’a jamais dit que je devais rentrer. Mais je savais maintenant que je le voulais. C’était simplement naturel après ce que j’avais vu pendant cette expérience de NDE.

En temps humain je n’avais aucune idée du temps passé avec la Lumière. Mais j’avais eu des réponses à toutes mes questions et mon retour était proche. Quand je dis que toutes mes questions avaient eu une réponse de l’autre côté, je veux simplement dire ça. Toutes mes questions ont eu une réponse. Chaque être humain a une vie différente et un lot de questions à explorer. Certaines de nos questions sont Universelles, mais chacun de nous explore d’une façon unique ce que nous appelons la Vie. Car toute forme de vie depuis les montagnes, jusqu’à la moindre feuille de chaque arbre est unique.

Et ceci est très important pour nous dans cet Univers. Parce que Tout contribue au Grand Tableau, à la plénitude de la Vie. Chacun de nous littéralement est Dieu, Dieu s’explorant lui-même dans une Danse de Vie infinie. Votre unicité contribue à l’accroissement du Vivant.

Je revenais à la vie. On ne m’avait jamais dit et il ne m’était pas venu à l’esprit que j’allais retourner dans le même corps. Aucune importance. J’avais une totale confiance en la Lumière et dans le processus du Vivant. Comme le fleuve fusionnait avec la grande Lumière, je demandai seulement de ne jamais oublier toutes les révélations et les sensations que j’avais éprouvées de l’autre côté.

Il y eut un « OUI ». Je sentis comme un baiser sur mon âme.

Je fus entraîné sur le chemin du retour à travers la Lumière dans le royaume vibratoire. Je recevai encore plus d’informations. Je rentrai à la maison et on me donnait des leçons à partir de mon expérience de NDE, sur le mécanisme de la réincarnation. Je recevais les réponses à toutes mes petites questions : « Comment ça marche ? Comment ça peut marcher?». Je savais que j’allais être ré-incarnée.

La terre est un grand producteur d’énergie et la conscience individuelle en émerge et se développe en chacun de nous. Pour la première fois je pensais à moi comme à un être humain et j’étais heureux de l’être. D’après ce que j’avais vu, j’aurai été heureux d’être un atome dans cet Univers. Un simple atome. Car, être une partie humaine de Dieu…… c’est la plus fantastique des bénédictions. C’est une bénédiction au delà de la plus folle projection de ce que peut être une bénédiction. Pour chacun d’entre nous, être la partie humaine de cette expérience est à la fois terrifiante et magnifique. Qui que nous soyions, où que nous en soyions, cinglés ou non, chacun de nous et nous tous, sommes une bénédiction pour la planète, à l’endroit exact où nous en sommes.

Je m’attendais à me réincarner en un petit bébé n’importe où. Mais je reçus une leçon sur l’évolution de la conscience et de l’identité individuelle. Quelle surprise lorsque j’ouvris les yeux, ce fut une telle surprise de retrouver ce corps, d’être de retour dans ma chambre. Je ne sais pas pourquoi bien que je l’ai compris.

Quelqu’un me regardait en sanglotant. C’était mon infirmière. Une heure et demie après ma mort, elle avait renoncé. Mon corps était froid et raide. Elle était sortie dans une autre pièce. Quand je me suis réveillé, je vis de la lumière dehors et j’essayais de me lever pour aller vers elle, mais je tombai du lit. Elle entendit un grand bruit et courut dans la chambre pour me trouver par terre.

Une fois rétabli, j’étais très surpris et même terrifié par ce qui m’était arrivé pendant ma NDE. Au début je ne me souvenais pas de tout. Le souvenir me revint plus tard.

Je m’échappais de ce monde et continuais à demander « Suis-je en vie ? ». Le monde réel ressemblait plutôt à un rêve. Au bout de trois jours je redevins normal, ma perception était plus claire et cependant bien différente de ce que j’avais toujours ressenti dans ma vie. Je ne voyais plus rien de mauvais chez quiconque comme avant où j’étais vraiment dans le jugement. Avant je pensais que tout le monde était cinglé. En fait je pensais que tout le monde était cinglé sauf moi. Maintenant, je voyais clair.

Environ trois mois plus tard un ami me dit que je devrais me faire examiner, j’y allais donc, et on me fit un scanner. Je me sentais vraiment bien et pourtant j’avais peur d’apprendre une mauvaise nouvelle. Je me souviens de ce docteur dans cette clinique regardant les scanners d’avant et d’après et me disant « Bien, il n’y a plus rien maintenant » Je dis « Vraiment, ce doit être un miracle !» Il dit « Non, cela arrive, on l’appelle une rémission spontanée » Il n’était absolument pas impressionné. Pourtant, c’était un miracle et j’étais impressionné même si personne d’autre ne l’était.

Pendant ma NDE j’étais descendu dans ce qu’on appelle l’Enfer, et c’était très surprenant. Je n’ai vu ni Satan ni le diable. Ma descente aux enfers était une descente dans un monde de misère humaine, d’ignorance, une éternité misérable dans la nuit de l’inconnaissance.

Mais chacune des millions d’âmes autour de moi avait une petite étoile de lumière toujours disponible. Mais personne ne semblait s’en apercevoir tant ils étaient consumés par leurs propres chagrins, leurs traumatismes et leurs misères. Mais après ce qui m’a semblé une éternité, je commençais à appeler vers cette Lumière comme un enfant appelle ses parents à l’aide.

Alors la Lumière s’ouvrit et forma un tunnel qui vint droit sur moi et m’entoura de toute cette peur et cette souffrance. C’est cela l’Enfer.

Ainsi, ce que nous avons à faire est d’apprendre à se donner la main. Les portes de l’Enfer sont vraiment ouvertes maintenant. Nous allons nous relier, nous entr’aider et marcher ensemble hors de l’Enfer.

La Lumière vint vers moi et se transforma en un immense ange doré. Je demandai « Etes-vous l’Ange de la Mort ? » Il m’exprima qu’il était ma super âme, la matrice la plus élevée de mon Soi : la partie de nous-même originelle. Et la Lumière m’emporta.

Bientôt notre science quantifiera l’esprit. Est-ce que ce ne sera pas merveilleux ? Nous allons bientôt avoir des appareils qui vont être sensibles aux énergies subtiles. Les physiciens font entrer en collision les atomes pour voir de quoi ils sont faits. Ils ont déjà trouvé les quarks et tout ça. Eh ! bien un jour ils vont être confrontés à cette petite chose qui maintient tout ensemble et ils devront l’appeler …. Dieu. Nous commençons tout juste à comprendre que nous aussi, nous sommes créateurs à mesure que nous avançons. Ainsi que je l’ai compris pour toujours, j’ai atteint durant ma NDE, un royaume dans lequel il y a un point au delà de toute connaissance qui est le commencement de la création du prochain niveau fractal. Nous avons le pouvoir de créer tout en explorant et c’est Dieu lui-même qui se répand à travers nous.

Depuis mon retour j’ai expérimenté la Lumière spontanément et j’ai appris à atteindre cet espace presque à chaque méditation. Chacun de vous peut le faire. Il n’est pas nécessaire de mourir ou de faire une NDE pour y arriver. Nous sommes équipés pour ; nous sommes déjà branchés. Le corps est le plus magnifique Etre de Lumière qui soit. Le corps est un incroyable univers de Lumière. L’Esprit ne nous pousse pas à dissoudre ce corps. C’est pas du tout ça. Arrêtez d’essayer de devenir Dieu. C’est Dieu qui devient vous. Ici et maintenant.

Je demandais à Dieu « quelle est la meilleure religion sur cette planète ? Quelle est la plus juste ? » Le Dieu tout puissant dit « ça m’est égal » C’était une grâce incroyable. Lorsque Dieu dit « ça m’est égal » j’ai immédiatement compris qu’il n’y avait que nous pour nous en préoccuper. C’est important parce que c’est nous qui avons en charge cette préoccupation. Cela nous importe et c’est là que c’est important. Nous avons l’énergie de résoudre l’équation en matière de spiritualité. Pour Dieu tout puissant, peu importe que vous soyez protestant, bouddhiste ou n’importe quoi. Tout ça ce sont les boutons fleuris d’un même jardin.

Je souhaiterai que toutes les religions en soient convaincues et laissent chacun être. Ce n’est pas la fin de chaque religion, mais nous parlons du même Dieu. Vivre et laisser vivre. Chacun a une vue différente et cela embellit le Grand Tableau. C’est très important.

Je suis allé de l’autre côté pendant ma NDE avec un tas de frayeurs concernant les dégâts écologiques, le nucléaire, la surpopulation, la déforestation. Je suis revenu rempli d’amour pour chacun de ces problèmes. J’aime le gaspillage nucléaire. J’aime le champignon atomique : c’est le plus sacré des mandalas qui se soit manifesté à ce jour, tel un archétype. Cet événement, plus qu’aucune religion ou philosophie sur cette terre, nous a tous emportés d’un seul coup vers un nouveau niveau de conscience. Sachant cela nous pouvons peut-être faire exploser la planète 50 ou 500 fois, pour finalement réaliser que peut-être nous sommes tous liés maintenant.

Pendant un moment ils ont du déclencher davantage de bombes pour que cette idée entre dans nos têtes. Puis nous avons commencé à dire « nous n’en avons plus besoin ». En ce moment nous sommes en fait dans un monde plus sécure que jamais et il le devient de plus en plus. Aussi, je suis revenu de ma NDE en aimant les dégats écologiques parce qu’ils nous rassemblent. C’est tellement énorme ! Comme pourrait le dire Peter Russell, ces problèmes sont maintenant « à la mesure de l’âme ». Avons-nous des réponses « à la mesure de l’âme » ? OUI.

La déforestation va ralentir et dans 50 ans, il y aura plus d’arbres sur la planète que depuis longtemps. Si vous êtes écolos, foncez, vous êtes cette partie du système qui devient conscient, allez-y de toutes vos forces, mais ne tombez pas dans la dépression. C’est la partie d’un plan plus vaste.

La terre est dans un processus d’auto-régulation. Elle ne sera plus jamais un lieu de nature sauvage comme elle l’a été autrefois. Il y aura des grandes réserves où la nature sauvage prospérera. Dans le futur les jardins et les réserves seront primordiaux. L’augmentation de la population s’approche de très près du niveau optimal d’énergie nécessaire pour provoquer un changement de conscience. Ce déplacement de conscience entraînera le changement en matière de politique, en matière d’argent, en matière d’énergie.

Après ma mort, mon voyage en NDE et le retour, je respecte vraiment la vie et la mort. Il est possible que nous ayons ouvert la porte sur un grand secret à travers nos expériences de DNA. Bientôt nous serons capables de vivre dans ce corps aussi longtemps que nous le voudrons.

Après avoir vécu 150 ans environ, une intuition de l’âme nous indiquera qu’il est temps de changer de canal. Vivre pour toujours dans le même corps n’est pas aussi créateur que l’acte de réincarnation dont l’énergie serait transférée dans ce fantastique tourbillon énergétique dans lequel nous baignons. En fait nous sommes en train de découvrir la sagesse de la vie et de la mort, et de nous en réjouir. De toute façon, nous sommes déjà en Vie pour toujours.

Ce corps, ce corps dans lequel vous êtes, est vivant pour toujours. Il arrive depuis le Fleuve Infini de la Vie et retourne au Big Bang et au-delà.

Dans une énergie subtile et dense, ce corps donne Vie à la prochaine Vie
Ce corps a déjà été en Vie éternellement.

Traduction de Michèle T. et Annie A.
Titre: Re : Remarquable récit de NDE
Posté par: Cyrill le 27 avril 2009 à 01:42:01
très beau témoignage ça regonfle les batteries, ça me fait penser à conversation avec dieu, mon livre de chevet en ce moment que du bonheur  ;D
Titre: Colloques international de Martigues en 2006 sur les EMI (expériences de mort im
Posté par: titilapin2 le 16 mai 2009 à 12:45:29
Citer
L'expérience de mort imminente, EMI, ou NDE (Near Death Experiences), désigne un ensemble de « sensations » vécues par certains individus pendant un coma avancé ou une mort clinique avant qu'ils soient réanimés et dont ils témoignent comme d'une possibilité que la conscience survive à la mort.
Après avoir repris conscience, certains de ces patients font un récit qui présente des similitudes : impression de décorporation, conviction d'être mort et cependant conscient mais dans un corps immatériel, déplacement le long d'un tunnel, vision d'une lumière intense, rencontre avec des personnes décédées ou des « êtres de lumière », remémoration en accéléré de sa propre existence, prises de conscience, etc.
Dans la majorité des cas, l'expérience est jugée agréable et qualifiée de « lumineuse », avec une connotation mystique, au point que la personne éprouverait ensuite des difficultés pour revenir à la réalité matérielle du monde. 4 % des personnes décrivent cependant cette expérience comme effrayante ou désespérante.
L'expérience modèle de mort imminente, selon Raymond Moody, se présente ainsi :
"Voici donc un homme qui meurt, et, tandis qu’il atteint le paroxysme de la détresse physique, il entend le médecin constater son décès. Il commence alors à percevoir un bruit désagréable, comme un fort timbre de sonnerie ou un bourdonnement, et dans le même temps il se sent emporté avec une grande rapidité à travers un obscur et long tunnel. Après quoi il se retrouve soudain hors de son corps physique, sans quitter toutefois son environnement immédiat ; il aperçoit son propre corps à distance, comme en spectateur. Il observe de ce point de vue privilégié les tentatives de réanimation dont son corps fait l’objet (...) Bientôt, d’autres évènements se produisent : d’autres êtres s’avancent à sa rencontre, paraissant vouloir lui venir en aide ; il entrevoit les esprits de parents et d’amis décédés avant lui (...) Mais il constate alors qu’il lui faut revenir en arrière, que le temps de mourir n’est pas encore venu pour lui. A cet instant, il résiste, car il est désormais subjugué par le flux des évènements de l’après vie et ne souhaite pas ce retour (...) Par la suite, lorsqu’il tente d’expliquer à son entourage ce qu’il a éprouvé entre temps, il se heurte à différents obstacles. En premier lieu, il ne parvient pas à trouver des paroles humaines capables de décrire de façon adéquate cet épisode supraterrestre (...) Pourtant cette expérience marque profondément sa vie et bouleverse notamment toutes les idées qu’il s’était faites jusque là à propos de la mort et de ses rapports avec la vie."


Infos sur le film

Nationalité :
Réalisateur :
Durée : 1h 47
Acteurs :
Genre : Documentaire
Date : 17/06/2006
Note allociné :

Infos sur l'upload

Langue : Version francaise
Découpage : WinRar
Nombre de fichiers : 4
Taille totale : 692


Les liens

http://rapidshare.com/files/233266577/Experiences_Mort_Imminente_1E_Conf_Internationnale_Martigues_2006.part1. à 4 (http://rapidshare.com/files/233266577/Experiences_Mort_Imminente_1E_Conf_Internationnale_Martigues_2006.part1.rar)
admn : sites inaccessibles

Source; http://www.ergor.org/V2/dossiers/dossier_10139_colloques+international+martigues+2006+sur+emi+experiences+mort+imminente.html (http://www.ergor.org/V2/dossiers/dossier_10139_colloques+international+martigues+2006+sur+emi+experiences+mort+imminente.html)
Titre: Re : Remarquable récit de NDE
Posté par: neptune75 le 01 juillet 2009 à 21:59:03
bonsoir

ce soir(et donc demain sur le site net de france 2) au journal de 20 HEURES des expériences scientifiques "officelles" et vont être menées sur les EMI à l'hôpital Sarlat(dordogne)
sous l'égide du professeur jean-pierre JOURDAN et son équipe.

Une pochette cadeau été mise sur un meuble,afin de constater si la personne l'avait vue,ainsi qu'une sorte de "visualiseur" permettant de constater par un mot (ex:soleil)ce que la personne "voit"
Titre: Re : Remarquable récit de NDE
Posté par: franck97 le 09 août 2009 à 13:08:11
http://elisabeth.plumier.free.fr/lettres_felix/felix_novembre/felix_26_novembre.htm (http://elisabeth.plumier.free.fr/lettres_felix/felix_novembre/felix_26_novembre.htm)

Selon la tradition ésotérique, quand on décède, le corps astral se détacherait du corps physique. Les deux cesseraient d'être reliés. Cela fournirait une explication au fameux phénomène des "NDE" (near death experiments) ou états proches de la mort. Des états prétendument vécu par des gens en "coma dépassé", cliniquement morts, par exemple sur des tables d'opération, mais qui auraient, un instant, été se balader au dessus de leur propre corps, voire dans le couloir voisin, en rapportant parfois des faits dont ils ne pouvaient, rivé à leur bloc opératoire, avoir été témoins.

     Là, j'ai une expérience dont je dois faire état. Cela remonte à plus de vingt cinq ans. Ma mère est morte d'un cancer au foie. Je n'ai pu être présent au moment même de son décès. Je me suis simplement rendu à la clinique quand elle était déjà entrée dans le coma. Puis elle est morte. En inventoriant ses affaires, j'ai trouvé dans un carnet des notes rédigées à l'attention de ses enfants. Elle y avait fait figurer quelques dispositions testamentaires additionnelles et souhaits. Mais elle avait également consigné, au crayon, un récit qui me sembla à l'époque totalement surréaliste, ou lié à quelque délire dû à un empoisonnement par des toxines. Ca n'est que bien des années plus tard, découvrant ce thème dans un livre du journaliste Van Eersel "La source noire" que je pus identifier le récit de ma mère avec une NDE absolument caractéristique. Et je puis vous assurer que ma mère ne s'était jamais intéressée à ce genre de sujet, dont elle ignorait, comme moi, l'existence.

     Bref, quand nous mourons, c'est une NDE qui se prolonge indéfiniment. Les textes indouïstes insistent beaucoup sur le fait que les gens doivent être préparés à ce genre de situation car, s'ils en ignorent tout, dans un premier temps ils ne comprennent même pas qu'ils sont morts et ils restent comme des cons à côté de leur cadavre. Il paraît que certains assistent même à leur enterrement.
     Ainsi, lorsqu'on vient de décéder, on appartient à un monde différent, qui obéit à des lois différentes. Sous forme de corps astral (nous d'irions "d'esprit") l'être humain n'a plus de prise physique sur les objets. Il devient incapable de s'accrocher à une rampe d'escalier ou même simplement de marcher. Les "méta-pieds" ne sont simplement pas des organes de locomotion, de même que les "méta-mains" ne peuvent nous servir à saisir quoi que ce soit. Le major Anglais parle d'une personne décédée qui avait essayé pendant un bon moment de se déplacer dans une pièce en y effectuant des mouvements de natation. Comment se déplace-t-on alors ? Tenez-vous bien : par la pensée. Le simple souhait de se déplacer créerait le mouvement, avec plus ou moins de facilité.

     Ceci étant, s'élever dépend du vécu de la personne décédée. Ne batifole pas dans l'azur qui veut. Il n'y a que les gens "bien" qui peuvent "monter vers la lumière". Ce n'est pas moi qui le dit, ce sont les textes de la tradition. Que font les autres ?"Il errent comme des âmes en peine". C'est ce que les ésorétistes appellent le "monde du bas-astral" et ce serait avec de telles entités désincarnées que les gens pratiquant le spiritisme se mettraient en contact. D'où le peu d'intérêt de l'opération.
Titre: Re : Re : Remarquable récit de NDE
Posté par: void le 09 août 2009 à 13:37:54
Les textes indouïstes insistent beaucoup sur le fait que les gens doivent être préparés à ce genre de situation car, s'ils en ignorent tout, dans un premier temps ils ne comprennent même pas qu'ils sont morts et ils restent comme des cons à côté de leur cadavre. Il paraît que certains assistent même à leur enterrement.
[...]
Ce n'est pas moi qui le dit, ce sont les textes de la tradition. Que font les autres ?"Il errent comme des âmes en peine". C'est ce que les ésorétistes appellent le "monde du bas-astral" et ce serait avec de telles entités désincarnées que les gens pratiquant le spiritisme se mettraient en contact. D'où le peu d'intérêt de l'opération.

Pour se "renseigner" à ce sujet, il y'a le "Bardo Thödol" ou "Livre des morts tibétain" qui est en fait une notice d'instruction au voyage après la vie. La terminologie du bouquin est assez indigeste il faut bien l'avouer (on y parle d'avatars, de lumières de différentes couleurs, et de prières à réciter) néanmoins, il peut mettre en lumière ou du moins, donner des pistes sur ce qui conditionne un esprit à rester dans le bas astral ou à "monter", voir à se réincarner dans différents niveaux de consciences (animal, humain, divin, etc... )

Évidemment la notion d'esprit pure et bon est relaté comme étant un facilitant à l'ascension, et il y'a parfois des mentions du style "à ce niveau si tout est fait correctement, même le pire des criminel peut voir la lumière" etc...

En fait en lisant le "Bardo Thödol", ce qu'il en ressort, c'est que le principal frein à la "libération de l'âme", ce sont dans un premier temps les désirs et les attachements liés à la terre, et finalement à la matière, c'est à dire tous les désirs et attachement de nature physique, c'est ce qui va pousser l'âme à se réincarner dans une matrice physique ou non d'ailleurs, puisqu'il est bien précisé que le "monde des dieux" qui est un monde non physique est tout autant une erreur que les autres mondes, bien qu'il soit plus agréable à vivre (les Dieux sont considérés comme dans l'erreur par les boudhistes au même titre que les autres créatures).

Pour ce qui est de la réincarnation dans les états de conscience inférieurs, il semble que le motif, est que l'esprit ayant accomplis de mauvaises choses dans sa vie, se voit en réalité persécuté par lui-même et effrayé par son propre reflet (sous formes d'archétypes divins effrayants), il fait à priori ce qu'on pourrait appeler l'expérience de son Karma, il 'accuse' sa propre charge de culpabilité (mais il est seul et unique à se juger lui-même, même si il n'en a pas conscience). C'est alors que sous l'effet de la peur et de la détresse, il ne "voit pas" les bonnes portes de sorties, et se réfugie dans des états de conscience inférieurs et fini par se réincarner en animal, ou "pire" (subjectif)...

En fait il est montré qu'a chaque instant l'esprit dispose d'une porte de sortie directe vers la libération, mais que le plus souvent, il ne la voit pas, ou ne l'interprète pas comme telle (a priori l'état d'esprit, le "karma" de la personne la prédisposera a voir ou non cette porte de sortie (lumière bleu ou blanche je ne sais plus, il y'a différents bleus différents jaunes  différents blancs, etc... ) ) et de cette confusion émerge différentes expériences, épreuves, qui arrivent a différents stades successif. Durant ces stades, l'esprit ne cesse de se confronter à lui-même, à ses propres reflets, archétypes, de lui-même (y compris les pires et les plus effrayants) et du franchissement de ces épreuves heureuses ou malheureuses découlera alors une réincarnation dans différents états de consciences.

Il est intéréssant (pour moi) de noter que l'une des grandes étapes/epreuve que passe l'esprit, est celle du jugement, ou il lui est proposé de voir le décompte de ses "points de karma" ou autrement dit, de faire le point sur ses bonnes et mauvaises actions, sous l'oeuil inquisiteur (ou non ?) d'un juge qui lui expliquera qu'ici il a mal agit, et qu'ici il a bien agit : on retrouve cette expérience très souvent dans les NDE. Le "Bardo Thödol" lui est très affirmatif à ce sujet : C'est l'esprit lui-même qui projette son propre jugement, et fabrique cette vision, et de fait, le "Bardo Thödol" invite à comprendre qu'il ne s'agit là que d'une illusion, et que la libération n'est pas dans cette direction... On comprends aisément comment une telle illusion peut mener à une réincarnation par exemple.

Ce qui ressort finalement du "Bardo Thödol", c'est que le 'karma' est moins un décompte des bons et mauvais points fait par l'univers, qu'un état d'esprit "chargé" ou non de culpabilité envers lui-même ou envers les autres (sentiment de culpabilité, désir de vengence, desir d'accomplir de nouvelles choses etc...). Le karma ne serait donc qu'un poids de l'âme, que l'âme s'autoriser à porter elle-même, et que rien ni personne n'oblige à porter.

Voili voilou, c'était pour l'aparté "NDE" selon les tibétains.
Titre: Re : Remarquable récit de NDE
Posté par: boulgakov le 09 août 2009 à 23:55:35
Je me permets de vous conseiller de lire  " qui dit que la mort est une fin ? " d'alexis Ambre ou de chopper sur internet les emissions rim avec elle. Vous allez etre tres interessé.
Dans le domaine spirituel, c'est la personne qui m'a le plus impressionnée et appris. Son savoir est immense. il est vrai qu'elle a fait trois NDE
Titre: Re : Remarquable récit de NDE
Posté par: curiopat le 16 novembre 2009 à 22:28:45
Petite animation d'une NDE. :o

[embed=425,349]<iframe frameborder="0" width="480" height="270" src="//www.dailymotion.com/embed/video/xawoe8" allowfullscreen></iframe>
<a href="http://www.dailymotion.com/video/xawoe8_reconstitution-d-une-nde-emi_lifestyle" target="_blank">Reconstitution d'une NDE - EMI[/url] par <a href="http://www.dailymotion.com/jeff-voyance" target="_blank">jeff-voyance[/url][/embed]
Reconstitution d'une NDE - EMI
Titre: Re : Remarquable récit de NDE
Posté par: nagel le 17 novembre 2009 à 08:31:07
Bonjour, je vous conseille sur ce sujet la lecture d'un bouquin récent que j'ai trouvé vraiment très bien :

"La mort n'est pas une terre étrangère" de Stéphane Allix.

"Résumé :

Le journaliste raconte l'enquête sur la mort et le devenir des défunts qu'il a commencée après le décès de son frère. Il retrace ses rencontres avec des autorités spirituelles à travers le monde, avec des neurologues, des psychothérapeutes, des médiums et des voyants.

Reporter de guerre pendant plus de quinze ans, Stéphane Allix a brusquement changé de voie après un événement bouleversant : la mort de son frère en Afghanistan en avril 2001. Depuis, il explore les mystères de la conscience.

Dans ce livre qui nous entraîne aux quatre coins du monde à la rencontre de médecins, chercheurs, médiums, lamas tibétains ou de chamanes de la forêt amazonienne, il dresse le tableau des connaissances actuelles sur la mort pour aborder de façon originale et novatrice cette question éternelle : y a-t-il une vie après la vie ?

« Confronté à la mort de son frère, Stéphane Allix a accompli une enquête avec un acharnement et une honnêteté rares. Un livre remarquable, qui offre un moyen de vaincre la peur et l'ignorance. »
Titre: Re : Remarquable récit de NDE
Posté par: Aloysius le 17 décembre 2009 à 15:20:45

Selon la tradition ésotérique, quand on décède, le corps astral se détacherait du corps physique. Les deux cesseraient d'être reliés. Cela fournirait une explication au fameux phénomène des "NDE" (near death experiments) ou états proches de la mort. Des états prétendument vécu par des gens en "coma dépassé", cliniquement morts, par exemple sur des tables d'opération, mais qui auraient, un instant, été se balader au dessus de leur propre corps, voire dans le couloir voisin, en rapportant parfois des faits dont ils ne pouvaient, rivé à leur bloc opératoire, avoir été témoins.

     Là, j'ai une expérience dont je dois faire état. Cela remonte à plus de vingt cinq ans. Ma mère est morte d'un cancer au foie. de ses enfants. Mais elle avait également consigné, au crayon, un récit qui me sembla à l'époque totalement surréaliste... je pus identifier le récit de ma mère avec une NDE absolument caractéristique.

     Bref, quand nous mourons, c'est une NDE qui se prolonge indéfiniment. Les textes indouïstes insistent beaucoup sur le fait que les gens doivent être préparés à ce genre de situation car, s'ils en ignorent tout, dans un premier temps ils ne comprennent même pas qu'ils sont morts et ils restent comme des cons à côté de leur cadavre. Il paraît que certains assistent même à leur enterrement.
     Ainsi, lorsqu'on vient de décéder, on appartient à un monde différent, qui obéit à des lois différentes. Sous forme de corps astral (nous d'irions "d'esprit") l'être humain n'a plus de prise physique sur les objets. Il devient incapable de s'accrocher à une rampe d'escalier ou même simplement de marcher.

     Ceci étant, s'élever dépend du vécu de la personne décédée. Ne batifole pas dans l'azur qui veut. Il n'y a que les gens "bien" qui peuvent "monter vers la lumière". .. C'est ce que les ésorétistes appellent le "monde du bas-astral" et ce serait avec de telles entités désincarnées que les gens pratiquant le spiritisme se mettraient en contact. D'où le peu d'intérêt de l'opération.


Complètement d'accord avec Franck.
 

 
Titre: Re : Remarquable récit de NDE
Posté par: Aloysius le 17 décembre 2009 à 21:16:04
Le spiritisme est une  pure perte d'energie; on entre en contact avec des corps astraux de personnes décédées ou des entités quelconques résiduelles et ils viennent pomper l'energie du groupe.
Donc on ne rentre jamais en contact avec des personnes évéillées par ce moyens bien que les esprits fassent tout pour le faire croire!
 
...histoire que la séance dure bien longtemps et nous épuise complètement; j'ai vu une amie tomber d'épuisement en pleine séance et près d'une semaine pour se remettre.
 
Après chaque séance, j'étais crevé 2 jours!
 
Concernant les récits de NDE, il vaut mieux se préparer tant qu'on est vivant à y aller dans l'autre monde, et sans faire semblant de mourir* ainsi on saura s'y déplacer!
 
...à relire plus loin la belle expérience de Mat!
 
* (si si y 'en a qui veulent expérimenter une NDE!!!)
Titre: Re : Remarquable récit de NDE
Posté par: curiopat le 31 décembre 2009 à 02:18:37
Formidable récit de M. Jean MORZELLE ayant vécu une NDE, il y a quelques dizaines d'années, suite à un accident de tir lors de son service militaire.
Son témoignage sonne vrai  :)

 (http://psiland.free.fr/sud_radio/20060401-sudradio-nde.mp3)
Titre: Re : Remarquable récit de NDE
Posté par: chatbleu le 02 janvier 2010 à 01:16:08
Bonsoir,
Je veux vous relater ce qui m'est arrivé il y aura trente ans en juin prochain lors de la naissance de ma fille.
Juste après qu'elle soit née, le placenta se présentant en morceaux, il fut décider de m'endormir afin de procéder au curetage. On m'appliqua un masque à l'éther sur le visage. C'était fort désagréable et je me souviens m'être débattue et la sage-femme et les infirmières présentes me maintenaient pour que je garde le masque. Alors d'un coup je me suis sentie tomber dans un trou. Le néant total. Puis comme dans une sorte de reprise de conscience, je me vois "voler" littéralement au-dessus d'une route droite bordée d'arbres. Le paysage est magnifique et les couleurs si intenses. De part et d'autre de la route je peux admirer une prairie d'un vert chaleureux, ainsi que le bleu du ciel. A un moment, alors que je "vole" toujours, j'entends au loin sur ma gauche une musique qui me  rappelle les cloches d'une église et aussitôt ce que je resse ns comme ma tête -en fait je ne me distingue pas de corps- tourne à gauche mais en arrière de moi. Là je vois une église qui ressemble à celle du village où j'ai grandi.
Je regarde à nouveau devant moi et tout à coup je distingue très nettement une colline baignant dans une lumière dorée. Elle est éblouissante mais je peux la regarder sans que mes yeux en soient gênés. Et d'un coup au milieu de cette lumière apparaît une barrière tout aussi dorée et brillante. Plus j'approche, plus je baigne dans l'Amour le plus pur, le plus doux, le plus intense qui soit. Rien sur la terre n'égale cette sensation.
D'un coup je suis debout devant cette barrière et ne peut rien voir au-delà si ce n'est cette lumière si magnifique. A ce moment, je ne sais pas si j'ai vu quelqu'un, je ne crois pas, mais une voix d'homme, à la fois douce et ferme m'a dit :"tu dois retourner pour tes enfants!". Et instantanément, c'est comme si on m'avait saisie par le peau du doset hop, machine arrière, me revoilà sur un lit à la maternité, je pleure. Près de mon lit, une toute jeune infirmière les larmes aux yeux me regarde et mes premiers mots pour elle seront :" pourquoi vous ne m'avez pas laissée là-bas, j'étais si bien. Et elle me dira elle aussi :" il fallait bien revenir pour vos enfants."

A l'époque, je n'avais rien lu sur les NDE qu'on appelle chez nous les EMI. Alors je mettais tout ça sur le compte de l'éther. A quelques mois de là, je vais faire mes courses et je tombe, au rayon des livres, sur un s'intitulant : La vie après la vie de Raymond Moody. Quand je lis le résumé au dos, forcément, cela m'interpelle.

Bien sûr je dévore le livre et fais le lien avec ce qui m'est arrivée et qui est si vivace dans mon esprit. Là je suis rassurée sur ma santé mentale constatant que des tas d'autres gens ont vécu la même chose que moi.

Et trente après le souvenir est bien présent, chaque détail
Titre: Re : Remarquable récit de NDE
Posté par: chatbleu le 02 janvier 2010 à 01:19:01
Pardon j'ai fait une mauvaise manipulation...

Je disais que chaque détail est toujours bien vivant en moi. Je me suis dis que si c'était "ça" la mort, pas de problème alors.

Voilà c'est tout
Titre: Re : Remarquable récit de NDE
Posté par: chatbleu le 02 janvier 2010 à 19:19:59
J'ai lu par la suite beaucoup de témoignages et ce qui m'a énormément surprise c'est que apparemment dans la plupart des cas, les personnes étaient changées et appréciaient le "surplus" de vie accordé. Alors que pour moi, ce n'est pas seulement le retour qui fut difficile, mais aussi les années qui ont suivi. J'ai mis longtemps à "accepter" cette vie en plus.
J'ai commencé le livres de Stéphane Alix dont vous parlez plus haut : "La Mort n'est pas une terre étrangère", et ce dont il parle m'est tellement familier.
J'aimerais savoir si d'autres personnes ont ressenti la même chose que moi.
Titre: Re : Remarquable récit de NDE
Posté par: Aloysius le 03 janvier 2010 à 18:01:54
J'ai lu par la suite beaucoup de témoignages et ce qui m'a énormément surprise c'est que apparemment dans la plupart des cas, les personnes étaient changées et appréciaient le "surplus" de vie accordé. Alors que pour moi, ce n'est pas seulement le retour qui fut difficile, mais aussi les années qui ont suivi. J'ai mis longtemps à "accepter" cette vie en plus.
J'ai commencé le livres de Stéphane Alix dont vous parlez plus haut : "La Mort n'est pas une terre étrangère", et ce dont il parle m'est tellement familier.
J'aimerais savoir si d'autres personnes ont ressenti la même chose que moi.

Salut Chatbleu,

De bons voeux félins à toi,

quand tu dis:

"ce n'est pas seulement le retour qui fut difficile, mais aussi les années qui ont suivi. J'ai mis longtemps à "accepter" cette vie en plus"

ça veut dire que c'était si bien que tu voulais y rester?

Et si c'est ça,...
... pourquoi?

J'imagine que ça doit être une sensation merveilleuse!
 
...et pendant combien de temps tu as voulu y retourner?

Peux tu la comparer à un endroit terrestre où tu es allée qui y ressemblerait, ou ça n'existe pas?

Mat, tu peux répondre aussi si tu veux, puisque tu l'as vécue la NDE!
Titre: Re : Remarquable récit de NDE
Posté par: chatbleu le 03 janvier 2010 à 19:07:02
Bonjour et meilleurs voeux Aloysius,

Je suis entrain d'écouter la redif. de l'émission sur les NDE. Je me retrouve beaucoup dans les témoignages d'Abel  et Sylvie et surtout dans leur ressenti.
Il est vrai qu'il est très difficile de revenir dans la vie quotidienne, avec son matérialisme et ses mesquineries.
Non je n'ai pas connu d'endroits identiques sur terre parce que, comment dire, ce n'est pas un endroit à proprement parler, c'est plutôt un "état d'ETRE intense". Comprends-tu ? C'est si difficile de le dire en mots parce que tout dans la NDE est intensifié. L'Amour inconditionnel, absolu, sont des termes encore bien loin du compte. Je pense que les êtres qui connaissent l'Eveil doivent s'approcher de ça. Enfin je ne sais pas. Une idée comme ça.

J'ai souvent songé à mourir, tout en sachant qu'on ne doit pas se suicider, car j'ai eu mon lot d'épreuves comme tant d'autres parmi nous. Mais disons que j'ai été particulièrement "privilégiée" depuis la plus tendre enfance.

J'ai fait la NDE j'avais 26 ans,  il y a près de trente ans et ce qu'il m'en reste c'est l'intégralité du souvenir et cet Amour que j'ai ressenti. On ne peut pas oublier une NDE.

Je pense, en ayant lu pas mal depuis sur le sujet, qu'effectivement nos croyances religieuses influent sur les circonstances de la NDE. Moi j'ai vu une église après avoir entendu le son des cloches, comme une musique magnifiée. Et j'ai été élevée dans une famille d'accueil hyper catholique avec son lot de frayeurs (gare au diable qui vient te chercher pour t'emmener dans l'enfer si tu n'es pas sage !!!), oui oui je vous assure que je l'ai vécu ça.
J'aime beaucoup le film "Ghost" quand vers la fin du film, Patrick Swaize dit :" ce qu'on emporte avec soi, c'est l'Amour".
C'est ce que Jésus, peu importe qu'on croit ou pas, a voulu nous montrer, non ? Et je crois que c'est le plus difficile à faire.
Je pense que cette NDE n'est pas arrivée par hasard dans ma vie. Je n'ai jamais été trop matérialiste mais j'ai du mal à lâcher prise avec certaines idées.
J'espère avoir répondu un peu à tes questions Aloysius.
Titre: Re : Remarquable récit de NDE
Posté par: Aloysius le 04 janvier 2010 à 09:09:22
Oui merci beaucoup Chatbleu(e)

...mais certainement j'en aurais d'autres! ;)
Titre: Re : Remarquable récit de NDE
Posté par: dificultnspa le 16 février 2010 à 10:22:00
(http://www.foxnews.com/i/new/fn-header.jpg) (http://www.foxnews.com/story/0,2933,585955,00.html)
trad google (http://translate.google.fr/translate?u=http%3A%2F%2Fwww.foxnews.com%2Fstory%2F0%2C2933%2C585955%2C00.html&sl=en&tl=fr&hl=&ie=UTF-8)
Citer
New Book Claims Proof of Afterlife

Monday, February 15, 2010

(http://www.foxnews.com/images/598080/0_61_320_Long.jpg)
Dr. Jeffrey Long, author, 'Evidence of the Afterlife'

This is a RUSH transcript from "The O'Reilly Factor," February 12, 2010. This copy may not be in its final form and may be updated.

Watch "The O'Reilly Factor" weeknights at 8 p.m. and 11 p.m. ET!

BILL O'REILLY, HOST: In the "Personal Story" segment tonight: Most Americans believe in life after death, according to polls on the subject. And now there is a new book called "Evidence of the Afterlife." It's written by an oncologist, Dr. Jeffrey Long, who studied a number of near-death experiences. And Dr. Long joins us now.

Doctor, I'm a Catholic. I'm a believer. I think it's worthy to believe in the afterlife. But when I read your book, I came across stuff that I had read before in other books, and I'm going, you know, this is anecdotal. There's really no smoking gun to prove there's an afterlife. But you're not a religious man, right?

DR. JEFFREY LONG, AUTHOR, "EVIDENCE OF THE AFTERLIFE": No.

O'REILLY: No. But you are convinced that there is…

LONG: I'm convinced based on the evidence from my study.

O'REILLY: Give me your best shot. Give me your — the big piece of evidence that convinced you there is an afterlife.

Click here to watch the interview! (http://www.foxnews.com/story/0,2933,585955,00.html#)

LONG: Studied over 1,300 near-death experiences. The largest scholarly study of near-death experiences ever. And I'm finding what all other near-death experiences researchers find, and that being that there's consistency in near-death experience. And we're finding that people are having these organized, lucid experiences at a time they're unconscious or clinically dead.

O'REILLY: But couldn't that be copycat stuff, kind of like UFO stuff, that one person hears a story or reads a books, because there are a lots of books about the afterlife. And then they say, "Oh yes, that happened to me, too.

LONG: Well, when people share with our Web site their near-death experiences, we post them back on the Web site where thousands and thousands of people will ultimately read those accounts.

O'REILLY: Right.

LONG: If there's any copycat account, if there's any plagiarized account, we would expect to hear about that.

O'REILLY: But it's power — is it not power of suggestion, you know, that, yes, we've read these books? They're best-selling books. We've watched Oprah. People like yourself have been on there. And they're going, "Yes, yes, I had that, too." See, I'm bringing a dose of skepticism in here, all right? Because when — as I said, I'm a believer, but just from reading your book, that wouldn't have convinced me there's an afterlife.

LONG: Well, there's been other studies that followed people that shared their near-death experience, and they listened to their narrative shortly after its occurrence, too, and eight years later. In these prospective studies, the near-death experience that was shared was absolutely verbatim, even eight years later. These experiences are not embellished. They're not diminished over a period.

O'REILLY: So people's story doesn't change? It's embedded in their mind that I saw — there's always — not always, there's a bathing light. They feel peaceful. They feel euphoric. They see relatives deceased, and they actually have conversations with them. And then some commanding authority orders them back into their body. Would you say that those are the four things that almost all of your near-death people have?

LONG: Well, no two near-death experiences are identical, but in the 1,300 that I've studied, we see those elements a lot. Certainly, no one of those elements occurs nearly all the time, but certainly, a lot of those elements occur in a significant percentage of near-death experience.

O'REILLY: Have you ever — have you been able to glean whether everybody has this nice experience? What about Adolf Hitler? Does he see the nice bathing light and all of that? You know, mass murderers, do they get this kind of thing?

LONG: We found that, when you study people that have led what we call good lives or not-so-good lives, they still seem to have the same near-death experience.

O'REILLY: Real, real terrible people have the same kind of peaceful experience?

LONG: Well, it's hard to really know for sure, because I haven't really heard from what I would call a really terrible person. But we know that people that are either pro-social or antisocial seem to have the same content of the near-death experience.

O'REILLY: All right. So you're not able to judge their characters when you assess what their experiences have been?

LONG: Very often people will share their life prior to the near-death experience and how their life changed after the near-death experience. We can get a pretty good idea that we've heard from some people that have had some pretty awful lives prior to their — prior to sharing their near-death experience.

O'REILLY: Done awful things or just had awful lives by circumstance?

LONG: It could be both. They could have bad circumstances.

O'REILLY: Because that's always — in the Catholic religion that's the struggle. You know, the good vs. evil. And if you're good, you're rewarded. If you're evil, you know, you're in trouble.

Final question is, you know, 1,300 people. That's a lot of people to research. And you've done the research, and that's what's different about your book, is that it is a kind of a scientific deal. But it's still anecdotal. I mean, you still have to trust what these people are saying is true. There's no way to prove it. You don't do lie detector tests or anything like that, right?

LONG: No, we sure don't.

O'REILLY: OK.

LONG: But we do corroborate it with scores of prior scholarly studies.

O'REILLY: OK, here is my question for you. If there is an afterlife run by an authority, a universal authority, why wouldn't you be on your knees every day going, "Thank you, God. I want to be, you know, a worshipper and I'm" — you know, you see what I'm talking about?

LONG: Well, I think if you understand that there's an afterlife, one of the consistent themes I see in the near-death experiences is that there is, in the afterlife, a benevolent and loving God, a compassionate God.

O'REILLY: Right.

LONG: A wonderful afterlife for all of us. And so I guess I feel...

O'REILLY: That's the rub here, for all of us? You know, for even the real bad people? I'm not sure. I'm not sure.

LONG: Well, that's — it's part of the mystery of near-death experience.

O'REILLY: It is.

LONG: We won't really know what happens after the really bad people permanently die.

O'REILLY: If God is all just, there has to be justice. Very fascinating book, Doctor. Thank you very much for coming in and discussing it.

LONG: Thank you.

O'REILLY: Appreciate it.

Content and Programming Copyright 2010 Fox News Network, Inc. Copyright 2010 Roll Call, Inc. All materials herein are protected by United States copyright law and may not be reproduced, distributed, transmitted, displayed, published or broadcast without the prior written permission of Roll Call. You may not alter or remove any trademark, copyright or other notice from copies of the content.

 
Citer
Nouveau livre prétend Prouvé la Vie après la Mort

Lundi, Février 15, 2010

(http://www.foxnews.com/images/598080/0_61_320_Long.jpg)
Dr Jeffrey Long, auteur, «La preuve de l'au-delà '

Ceci est une transcription RUSH de "The O'Reilly Factor", Février 12, 2010. Cette copie mai ne pas être dans sa forme définitive et mai être mis à jour.

Watch "The O'Reilly Factor" les soirs de semaine à 8 h et 11 PM ET!

BILL O'REILLY, HOST: Dans les "Personal Story" ce soir segment: La plupart des Américains croient en la vie après la mort, selon les sondages sur le sujet. Et maintenant il ya un nouveau livre appelé "La preuve de l'au-delà." Elle est réalisée par un oncologue, le Dr Jeffrey Long, qui a étudié un certain nombre d'expériences de mort imminente. Et le Dr Long se joint à nous maintenant.

Docteur, je suis catholique. Je suis un croyant. Je pense qu'il est digne de croire en l'au-delà. Mais quand j'ai lu votre livre, je suis tombé sur stuff que j'avais lu auparavant dans d'autres livres, et je m'en vais, vous savez, cela est anecdotique. Il n'y a vraiment aucun pistolet fumant à prouver qu'il ya un au-delà. Mais vous n'êtes pas un homme religieux, non?

DR. JEFFREY LONG, AUTEUR, "preuve de la vie éternelle": No.

O'REILLY: No. Mais vous êtes convaincu qu'il y ait ...

LONG: Je suis convaincu fondée sur la preuve de mon étude.

O'REILLY: Donnez-moi votre meilleur cliché. Donne-moi ton - le gros morceau de preuve que vous convaincu qu'il ya un au-delà.

Cliquez ici pour visionner l'interview!

LONG: Etudes de plus de 1300 expériences de mort imminente. La plus grande étude scientifique des expériences de mort imminente jamais. Et je suis à trouver ce que tous les autres quasi-chercheurs expériences de mort imminente trouver, et que l'être qu'il ya une cohérence dans l'expérience de mort imminente. Et nous avons découvert que les gens ont de ces expériences, organisé lucide à un moment ils sont inconscients ou cliniquement mort.

O'REILLY: Mais ne pourrait-il être stuff copycat, un peu comme stuff OVNI, que l'on entend une personne qui lit une histoire ou des livres, parce qu'il ya beaucoup de livres sur l'au-delà. Et puis ils disent: «Oh oui, ça m'est arrivé aussi.

LONG: Eh bien, quand les gens partagent avec notre site Web leurs expériences de mort imminente, nous leur poste de retour sur le site Web où des milliers et des milliers de gens vont finalement lu ces comptes.

O'REILLY: Right.

LONG: Si il n'y a aucun compte copycat, s'il n'y a aucun compte plagié, on s'attendrait à entendre parler de cela.

O'REILLY: Mais c'est de pouvoir - il n'est pas le pouvoir de suggestion, vous le savez, que, oui, nous avons lu ces livres? They're best-sellers. Nous avons regardé Oprah. Des gens comme vous ont été là-bas. Et ils vont, «Oui, oui, j'ai eu ça aussi." Voir, je vais apporter une dose de scepticisme ici, ça va? Parce que lorsque - comme je l'ai dit, je suis un croyant, mais juste à la lecture de votre livre, qui ne m'aurait pas convaincu, il y une autre vie.

LONG: Eh bien, il ya eu d'autres études qui ont suivi les gens qui ont partagé leur expérience de mort imminente, et ils ont écouté leur récit, peu après son accident, elle aussi, et huit ans plus tard. Dans ces études prospectives, l'expérience de mort imminente qui était partagée était absolument mot pour mot, plus tard, voire huit ans. Ces expériences ne sont pas embelli. Ils ne sont pas diminuée sur une période.

O'REILLY: Alors l'histoire des gens ne change pas! Ce sentiment est ancré dans leur esprit que j'ai vu - il ya toujours - pas toujours, il ya une lumière de baignade. Ils se sentent pacifique. Ils se sentent euphoriques. Ils voient leurs proches décédés, et ils ont en fait des conversations avec eux. Et puis, certaines commandes autorité de commandement leur retour dans leur corps. Diriez-vous que ce sont les quatre choses que presque tous vos proches des gens à mort ont?

LONG: Eh bien, il n'existe pas deux expériences de mort imminente sont identiques, mais dans les 1300 que j'ai étudié, nous constatons que ces éléments a beaucoup. Certes, aucun de ces éléments se produit presque tout le temps, mais certainement, beaucoup de ces éléments se produisent dans un pourcentage significatif de l'expérience de mort imminente.

O'REILLY: Avez-vous jamais - avez-vous pu glaner si tout le monde a cette belle expérience? Qu'en est-il Adolf Hitler? Ne voit-il la lumière de baignade agréable et tout cela? Vous savez, les meurtriers de masse, se procurent-ils ce genre de chose?

LONG: Nous avons constaté que, lorsque vous étudiez les gens qui ont mené ce que nous appelons la vie bonne ou pas-si-vie bonne, ils semblent toujours avoir la même expérience de mort imminente.

O'REILLY: Real, réels des gens terribles ont le même type d'expérience pacifique?

LONG: Eh bien, il est difficile de réellement savoir pour sûr, parce que je n'ai pas vraiment entendu de ce que j'appellerais une personne vraiment terrible. Mais nous savons que les gens qui sont soit pro-social ou antisocial semblent avoir le même contenu de l'expérience de mort imminente.

O'REILLY: All right. Donc vous n'êtes pas en mesure de juger de leurs caractères lorsque vous apprécier ce que leurs expériences ont été?

LONG: Très souvent, les gens vont partager leur vie avant l'expérience de mort imminente et comment leur vie a changé après l'expérience de mort imminente. Nous pouvons obtenir une assez bonne idée que nous avons entendu de certaines personnes qui ont eu des vies assez horrible avant leur - avant de partager leur expérience de mort imminente.

O'REILLY: Fait ou tout simplement des choses terribles ont eu des vies terribles par les circonstances?

LONG: Il pourrait être les deux. Ils pourraient avoir de mauvaises circonstances.

O'REILLY: Parce que c'est toujours - dans la religion catholique, c'est la lutte. Vous savez, le bien contre le mal. Et si vous êtes bon, vous êtes récompensé. Si vous êtes mauvais, vous savez, vous êtes en difficulté.

Dernière question, vous savez, 1.300 personnes. C'est beaucoup de personnes à la recherche. Et vous avez fait la recherche, et c'est ce qui est différent dans votre livre, c'est que c'est une espèce d'une affaire scientifique. Mais il est encore anecdotique. Je veux dire, vous avez encore à faire confiance à ce que ces gens disent est vrai. Il n'ya aucun moyen de le prouver. Vous ne faites pas détecteur de mensonge ou quelque chose comme ça, non?

LONG: Non, nous ne sorte pas.

O'REILLY: OK.

LONG: mais nous le faisons avec des scores de corroborer des études avant d'érudition.

O'REILLY: OK, voici ma question pour vous. S'il ya une course au-delà par une autorité, une autorité universelle, pourquoi ne pas être à genoux tous les jours en cours, «Merci, mon Dieu. Je veux être, vous savez, un adorateur et je suis" - vous le savez, vous voyez de quoi je parle?

LONG: Eh bien, je pense que si vous comprenez qu'il ya une vie après la mort, l'un des thèmes récurrents que je vois dans les expériences de mort imminente est qu'il existe, dans l'au-delà, un Dieu bienveillant et aimant, un Dieu compatissant.

O'REILLY: Right.

LONG: une après-vie merveilleux pour nous tous. Et donc je suppose que je me sens ...

O'REILLY: That's the rub ici, pour nous tous? Vous savez, même pour les gens réels mauvais? Je ne suis pas sûr. Je ne suis pas sûr.

LONG: Eh bien, que c'est - c'est une partie du mystère de l'expérience de mort imminente.

O'REILLY: Il est.

LONG: Nous ne savons pas vraiment ce qui se passe après que le peuple vraiment mauvais meurent de façon permanente.

O'REILLY: Si Dieu est tout juste, il doit y avoir justice. Très livre fascinant, docteur. Je vous remercie beaucoup d'être venus et en discuter.

LONG: Je vous remercie.

O'REILLY: l'apprécier.

Programmation et contenu Copyright 2010 Nouvelles Fox Network, Inc Copyright 2010 Roll Call, Inc Toutes les documents qu'il contient sont protégés par le droit d'auteur des États-Unis et mai ne peut être reproduit, distribué, transmis, affichés, publiés ou diffusés sans l'autorisation préalable écrite de Roll appeler. Vous mai pas modifier ou supprimer toute marque, d'auteur ou autre avis à partir de copies du contenu.


Titre: Re : NDE (expérience de mort imminente)
Posté par: House le 02 mars 2010 à 00:59:24

Un cas exemplaire d'EMI est celui de Pamela Reynolds selon wikipedia...
http://fr.wikipedia.org/wiki/Exp%C3%A9rience_de_mort_imminente#cite_ref-7 (http://fr.wikipedia.org/wiki/Exp%C3%A9rience_de_mort_imminente#cite_ref-7)

mais c'est l'exemple donné par Stanislav Grof  qui me fait réflechir dans un premier temps ...

je me demande pourquoi le ressenti du mal que l'on a fait aux autres se limite à ce qu'on a vécu, en effet, logiquement on devrait aussi percevoir le mal fait à autrui dans le futur à cause de nos actes....
Une idée (que j'aurai pu placée dans petites théories personnelles...) c'est qu'au moment de la sortie du corps, toutes nos capacités, nos sens, sont désentravés de notre corps (par exemple, un déni psychologique sera débloqué au lieu d'être refoulé) ... et cela expliquerait la perception qui est augmentée, et l'empathie qui est "dé-étouffée" de notre psychisme ... (l'empathie est elle un sens ?) ... bref on est dans un processus de guérison psychique (pour retrouver ses capacités optimale qui on était modifiées par notre vécu) qui passe par l'expression, la sortie de tout ce que l'on a fait à cause de notre système de défense corporel ...

si la guérison ne se fait pas c'est "l'enfer" .... le processus est bloqué ...

voyage astral
http://fr.wikipedia.org/wiki/Voyage_astral (http://fr.wikipedia.org/wiki/Voyage_astral)

corps astral
http://fr.wikipedia.org/wiki/Corps_astral (http://fr.wikipedia.org/wiki/Corps_astral)
Titre: Re : Remarquable récit de NDE
Posté par: dificultnspa le 19 avril 2010 à 20:56:54
skeptiko.com (http://www.skeptiko.com/near-death-experience-skeptics-running-out-of-excuses/)
trad google (http://translate.google.fr/translate?u=http%3A%2F%2Fwww.skeptiko.com%2Fnear-death-experience-skeptics-running-out-of-excuses%2F&sl=en&tl=fr&hl=&ie=UTF-8)



Near-Death Experience Skeptics Running Out of Excuses

April 16th, 2010 alex

Series of interviews with leading near-death experience skeptics show no plausible medical explanation for afterlife experiences.

The idea of an afterlife doesn’t sit well with the science-minded.  Our mind is our brain and when we die we die they claim.  But as conventional medical explanations for near-death experiences fall flat, and NDE research progresses, tradition-minded scientists are facing the impossible notion that the afterlife may be real.

Join Skeptiko host Alex Tsakiris for his second interview with near-death experience skeptic and author of Mortal Minds, Dr, G.M. Woerlee. During the 30-minute interview Dr. Woerlee continues his assertion that near-death experiences have normal medical explanations.  When presented with the case of a young woman who suffered a severe a gunshot wound and was pronounced clinically dead by her doctor only to be miraculously revived after two unsuccessful rounds of defibrillation Dr. Woerlee concluded, “No, she was not dead… if she was dead the doctors would not have resuscitated her. She would have remained dead.”

As to her amazing near-death experience during which she left her body and was able to look down on medical stuff during their frantic attempt to revive her, Woerlee offered this explanation, “…she hears the conversations. She feels the sensations. And she also is a woman who also has seen films and she knows how these things go. She hears the conversations, why? Because she is awake. That does not surprise me.”

Dr. Woerlee’s claims contradict the accounts of medical staff on the scene.  They indicated she was clinically dead, “what we call sheet-faced”, and under heavy anesthesia making it medically impossible for her to have a consciousness memory of the experience.



Expérience de Mort Imminente - Les sceptiques à court d'excuses

16 avril 2010 alex

Série d'entretiens avec les principaux mort expérience sceptiques-près ne montrent aucune explication plausible médicale pour les expériences au-delà.

L'idée d'un au-delà ne sont pas bien avec l'esprit scientifique. Notre esprit est notre cerveau et quand nous mourons nous mourons ils le prétendent. Mais, comme les explications médicales conventionnelles pour des expériences de mort imminente tomber à plat, et la recherche progresse NDE, tradition- scientifiques esprit sont confrontés à la notion impossible que l'au-delà peut être réel.

Joignez-vous à Skeptiko accueil Alex Tsakiris pour sa seconde entrevue avec l'expérience de mort imminente sceptique et auteur de Mortal Minds, Dr, GM Woerlee. Au cours de l'entrevue de 30 minutes Dr. Woerlee continue son affirmation selon laquelle les expériences de mort imminente sont normales explications médicales. Lorsqu'on leur a présenté le cas d'une jeune femme qui a subi une sévère blessure par balle et a été déclaré cliniquement mort par son médecin ne doit être miraculeusement repris après deux tours infructueux de défibrillation Dr Woerlee conclu: «Non, elle n'était pas morte ... si elle était morte, les médecins ne l'aurait pas ressuscité. Elle serait restée morte. "

Quant à son expérience de mort imminente étonnante au cours de laquelle elle a quitté son corps et a été en mesure de regarder vers le bas sur les trucs médicaux lors de leurs tentatives frénétiques pour ranimer, Woerlee offert cette explication, "... elle entend les conversations. Elle se sent les sensations. Et elle est aussi une femme qui a aussi vu des films et elle sait comment ces choses se passent. Elle entend les conversations, pourquoi? Parce qu'elle est éveillée. Cela ne me surprend pas. "

affirme M. Woerlee contredisent les comptes de personnel médical sur les lieux. Ils ont indiqué qu'elle était cliniquement mort ", ce que nous appelons« feuille de face, et sous anesthésie faire lourd, il médicalement impossible pour elle d'avoir une mémoire conscience de l'expérience.



La retranscription de l'interview dans les 2 prochains posts



Titre: Re : Remarquable récit de NDE
Posté par: dificultnspa le 19 avril 2010 à 20:57:42


interview audio (http://www.skeptiko.com/upload/skeptiko-101-NDE-excuses2.mp3)


Read it:


Alex Tsakiris: Today we welcome back Dr. G.M. Woerlee, an anesthesiologist in the Netherlands and a NDE skeptic and the author of several books, including Mortal Minds: The Biology of Near-Death Experiences. Dr. Woerlee, welcome back to Skeptiko.

Dr. G.M. Woerlee: Thank you very much. I’m glad to be here.


Alex Tsakiris: It’s good to have you back. As I mentioned during our last visit, I think it’s good and it’s really useful to have this give-and-take, back-and-forth over a couple of sessions because it really takes a couple of rounds to dialogue on these issues properly. Here’s where I’d like to start today.

As many Skeptiko listeners will know, of course, we’ve had this series of discussions on near-death experiences. We’ve talked to a number of NDE researchers as well as qualified skeptics like yourself. The last time around, you presented the evidence for your claims regarding the possibility that near-death experiences can be explained by normal processes that are understood by physicians like yourself.

Since then, we’ve heard from Dr. Jeffrey Long, and we’ve also heard from some other folks who posted on the website. They have some push-backs and doubts about your claims.

The principle claim that you make against the NDE researchers is that they’ve ignored the fact that these patients who have this horrendous brush with death, that they’re receiving CPR. They’re receiving chest compressions. Someone’s coming around and pounding on their chest and that’s pumping blood into their brain and this flow of blood is causing them to regain consciousness. Kind of a NDE by CPR theory, if you will.

And here’s the quote from your actual website. You say, “And then Jeffrey Long proceeds to make the same unbelievable assumption, as just about every other doctor publishing studies on near-death experience during cardiac arrest. He forgets to tell us that all those who survived cardiac arrest underwent cardiac massage.” So that’s where I really want to start digging into that statement: “…all those all those who survived cardiac arrest underwent cardiac massage.”

As I think we touched on before, but which has become even more clear since then, that’s not really accurate. In fact, it’s not really even that close. One of the papers I sent you was from Keith Wood, a Skeptiko listener.  What he pointed out, and I thought this was interesting the way he did it, he went into the Pim von Lommel study that you cited on your site.

In that, he states that 81% of the patients he looked at suffered cardiac arrest, it was in the hospital, and within two minutes they were resuscitated. As we know, that means they were most likely resuscitated by defibrillator. So it’s reasonable to assume that most of those people weren’t administered cardiac massage.

Further, he points out that only 21% of the patients who were outside of the hospital received CPR before they got to the hospital. So let me stop there and see if we can nail this down. Do you still maintain that all those who survived cardiac arrest in these NDE studies all underwent cardiac massage?

Dr. G.M. Woerlee: No. But then I’ll just go on about this critique and I believe you’re referring to that article by Keith Wood which you posted on another part of your site as a 12 page long PDF. Actually, Keith Wood does a very good analysis. He actually has read the articles he cites, which is very good. He also points out very correctly something that was an oversight of mine, that 81% of the people who in the Lommel report in his article were actually people resuscitated in coronary care units.

Now, then we go on further because he is quite correct in many of these aspects. He also referred to his sister, who is a qualified coronary care, intensive care nurse and who does primary resuscitation in these units. The big problem is this: that most people who are resuscitated from a cardiac arrest are actually not in a coronary care unit or an intensive care unit. Most of them are outside such a place.

What happens is that when you must always make a very big distinction between people who are resuscitated in coronary care/intensive care versus people who are resuscitated elsewhere in the hospital, and people resuscitated on the street or at home. You look at the mortality of the different resuscitations and you see immediately what the difference is.

A person in a coronary care unit or an intensive care unit is already attached to an ECG monitor with a central bank of monitors which are continually observed by the nurses and doctors present at the time, who are on duty. They see an arrhythmia which needs treatment and they immediately jump upon the patient and if it’s necessary, defibrillate.

If that does not work, then what they do is start cardiac massage. They have to think about what to do next or start the defibrillator for another go. In other words, some of these people do receive cardiac massage because in such situations, if you do not do any cardiac massage these people are severely brain-damaged.

Alex Tsakiris: Right. And I don’t think we’d really see much of a disagreement between you and any of the NDE researchers on that description of what’s going on. What I want to hone in on, because in your article I do have to say you make quite a bit of a fuss about this point, and this point that you’re now backing off of, which is great.

Everyone should be allowed to back off and say, “Hey, I didn’t mean all when I said all.” But that is what you said. You said, “Here’s the big missing link in this argument is that all those who survived cardiac arrest underwent cardiac massage, underwent chest compressions.” Now we’re saying, “No.”

I don’t know, but it seems to me from the Pin von Lommel study and also Dr. Long’s research, all of his is published on the website. I went in there and searched for the accounts, just roughly estimating how many people received chest compressions as opposed to the paddles and the shock treatment. It’s maybe 50-50. So where does that really leave us in your argument if only half the people are associated with people who had heart massage?

Dr. G.M. Woerlee: There are a number of factors here. In fact, I still maintain that most of them would have received the cardiac massage for the very simple reason that you lose consciousness within 4 to around 30 seconds after a real ventricular fibrillation begins, or asystole, in other words, no heartbeat at all, begins. So what happens is that within that time people lose consciousness.

It is not a matter of minutes for something like that if you do lose consciousness. It’s sustained for minutes, continually, but is not a ventricular fibrillation but a ventricular brachycardia. Why is that? Because that can sustain circulation for some time. Real ventricular fibrillation does not.

In other words, what you actually have is a very selective group of patients who do report their story. And that actually coincides with that article of Wood in the sense that the only people who give a coherent near-death experience story are those who have been well-resuscitated. In other words, resuscitated on time and adequately.

Alex Tsakiris: No, that’s not true. That doesn’t conform. Here’s the other thing I wanted to do before we get too far in. Let me read you an account so we’re talking about the same thing, because sometimes when we talk in abstract terms and certainly when you get into medical terms, which you’re extremely well-versed on and you obviously have a lot of expertise in that, but I don’t. And I don’t think a lot of listeners do. I think we get away from the actual data that we’re talking about.

This data in this case are the survey results from all these people who Long talked about. So let me throw this on the table. It’s going to touch on a couple of points that we’re going to talk about, including resuscitation and including anesthesia and including the accuracy and the details that someone provides. If I can, let me read this into the record here. It will take a minute or two, but I think it will be interesting.

This is from a girl named Kimberly who was shot during an attempted rape, horribly enough. Here’s her account:

“I had never once lost consciousness or went into shock, which amazed everyone. I can still remember everything in perfect detail. As the helicopter landed, I did feel sleepy. They told me not to go to sleep and began running with me down a long hallway in the hospital. I remember counting the lights on the ceiling as they whizzed by to stay awake.

They took me into the operating room and began to prepare me for surgery. The last thing I remember was them putting a mask over my face and telling me to count backwards from ten. The last number I remember was eight.” That should sound familiar to you. [Laughs]

Dr. G.M. Woerlee: Yeah, well. That business of counting to ten is ridiculous, but anyway.

Lisez-le:


Alex Tsakiris: Aujourd'hui, nous accueillons le Dr GM Woerlee retour, un anesthésiste dans les Pays-Bas et un sceptique NDE et l'auteur de plusieurs livres, dont Mortal Minds: La biologie du Near-Death Experiences. Dr. Woerlee, bienvenue de nouveau à Skeptiko.

Dr GM Woerlee: Je vous remercie beaucoup. Je suis heureux d'être ici.


Tsakiris Alex: Il est bon de vous revoir. Comme je l'ai mentionné lors de notre dernière visite, je pense qu'il est bon et il est vraiment utile d'avoir ce va-et-prendre, de va-et-vient sur une ou deux séances, car il prend vraiment un couple de tours à un dialogue sur ces questions correctement. Voici où je voudrais commencer aujourd'hui.

Comme beaucoup d'auditeurs Skeptiko le savent, bien sûr, nous avons eu cette série de discussions sur les expériences de mort imminente. Nous avons parlé à un certain nombre de chercheurs NDE ainsi que des sceptiques comme vous qualifiés. La dernière fois, vous avez présenté les preuves de vos affirmations concernant la possibilité que les expériences de mort imminente peut être expliquée par les processus normaux qui sont comprises par les médecins comme vous.

Depuis lors, nous avons entendu M. Jeffrey Long, et nous avons également entendu des autres gens qui ont posté sur le site. Ils ont quelques push-dos et des doutes quant à vos demandes.

La demande principale que vous faites contre les chercheurs NDE est qu'ils ont ignoré le fait que ces patients qui ont cette brosse avec la mort horrible, qui leur permet d'obtenir du CFCP. Ils reçoivent des compressions thoraciques. Quelqu'un vient autour et à frapper sur la poitrine et c'est pomper le sang dans leur cerveau et de ce flux de sang en les faisant reprendre conscience. Type d'une NDE par la théorie du CFCP, si vous voulez.

Et voici la citation de votre site Web réel. Vous dites: «Et puis Jeffrey produit long à faire la même hypothèse invraisemblable, comme presque tous les autres études sur l'édition médecin expérience proche de la mort au cours d'un arrêt cardiaque. Il oublie de nous dire que tous ceux qui ont survécu à un arrêt cardiaque subi un massage cardiaque. "Alors, c'est là que j'ai vraiment envie de commencer à creuser dans cette déclaration:« ... tous ceux qui ont survécu à tous ceux qui ont subi un arrêt cardiaque massage cardiaque. "

Comme je pense que nous avons évoqué auparavant, mais qui est devenu encore plus évident depuis lors, ce n'est pas vraiment précis. En fait, ce n'est pas vraiment, même si près. L'un des documents je vous ai envoyé a été de Keith Wood, un auditeur Skeptiko. Ce qu'il dit, et j'ai pensé que c'était intéressant de la façon dont il l'a fait, il entra dans l'étude de Pim von Lommel que vous avez cités sur votre site.

En cela, il affirme que 81% des patients, il regarda subi un arrêt cardiaque, il était à l'hôpital, et dans les deux minutes, ils ont été réanimés. Comme nous le savons, cela veut dire qu'ils étaient les plus susceptibles ressuscité par le défibrillateur. Il est donc raisonnable de supposer que la plupart de ces personnes n'a été administré un massage cardiaque.

En outre, il souligne que seulement 21% des patients qui étaient à l'extérieur de l'hôpital a reçu la RCR avant d'en arriver à l'hôpital. Permettez-moi de m'arrêter là et voir si nous pouvons clou de cette baisse. Avez-vous encore affirmer que tous ceux qui ont survécu à un arrêt cardiaque dans ces études NDE ont tous subi un massage cardiaque?

Woerlee GM M.: Non Mais alors je vais juste vous parler de cette critique et je crois que vous faites référence à cet article par Keith Wood qui vous avez posté sur une autre partie de votre site comme une page longue de 12 PDF. En fait, Keith Wood n'a une très bonne analyse. Il a lu les articles qu'il cite, ce qui est très bonne. Il souligne également très justement quelque chose qui a été un oubli de ma part, que 81% des personnes qui, dans le rapport de Lommel, dans son article ont effectivement été ressuscité dans les unités de soins coronariens.

Maintenant, nous passons ensuite sur d'autres parce qu'il est tout à fait raison dans beaucoup de ces aspects. Il a également évoqué sa sœur, qui est un soin qualifiés coronaires, infirmière en soins intensifs et de réanimation qui ne primaires dans ces unités. Le gros problème est le suivant: que la plupart des gens qui sont ressuscités d'un arrêt cardiaque ne sont pas réellement dans une unité de soins coronariens ou unité de soins intensifs. La plupart d'entre eux sont dehors d'un tel lieu.

Qu'est-ce qui se passe est que lorsque vous devez toujours faire une distinction très importante entre ceux qui sont ressuscités en soins coronariens / soins intensifs par rapport à ceux qui sont ressuscités ailleurs dans l'hôpital, et le peuple ressuscité dans la rue ou à la maison. Vous regardez la mortalité des réanimations différents et vous voyez immédiatement quelle est la différence.

Une personne dans une unité de soins coronariens ou unité de soins intensifs est déjà connecté à un moniteur ECG avec une banque centrale de moniteurs qui sont continuellement observés par les infirmières et les médecins présents à l'époque, qui sont en service. Ils voient une arythmie qui nécessite un traitement et ils ont immédiatement sauter sur le patient et si c'est nécessaire, défibriller.

Si cela ne fonctionne pas, alors ce qu'ils font est de commencer le massage cardiaque. Ils doivent réfléchir à quoi faire ou de commencer à utiliser un défibrillateur pour un autre aller. En d'autres termes, certaines de ces personnes reçoivent un massage cardiaque, car dans de telles situations, si vous ne faites pas tout un massage cardiaque ces personnes sont sévèrement cérébrolésés.

Tsakiris Alex: C'est exact. Et je ne pense pas que nous serions vraiment voir beaucoup de désaccord entre vous et l'un des chercheurs sur les NDE que la description de ce qui se passe. Ce que je veux concentrer, parce que dans votre article, je dois dire que vous faites un peu d'histoires sur ce point, et ce point que vous êtes maintenant hors de soutien, ce qui est excellent.

Tout le monde devrait être autorisé à faire marche arrière et dire: «Hé, je ne voulais pas tout quand je l'ai dit tout." Mais c'est ce que vous avez dit. Vous avez dit, "Voici le lien manquant dans ce grand argument est que tous ceux qui ont survécu à un arrêt cardiaque subi un massage cardiaque, a subi des compressions thoraciques." Maintenant, nous disons: «Non»

Je ne sais pas, mais il me semble de l'étude Pin von Lommel et de recherche de M. Long, tous ses sont publiés sur le site. Je suis allé là-bas et recherche pour les comptes, approximativement estimer combien de personnes ont reçu des compressions thoraciques par opposition à la pagaie et le traitement de choc. C'est peut-être 50-50. D'où vient donc que vraiment nous laisser dans votre argument, si seulement la moitié des personnes sont associées à des personnes qui avaient un massage cardiaque?

Dr GM Woerlee: Il ya un certain nombre de facteurs ici. En fait, je maintiens que la plupart d'entre eux ont reçu le massage cardiaque pour la très simple raison que vous perdez conscience au sein de 4 à environ 30 secondes après une fibrillation ventriculaire réel commence, ou une asystolie, en d'autres termes, aucun battement de coeur à tous, commence. Donc ce qui se passe est que, dans ce temps les gens perdent conscience.

Ce n'est pas une question de minutes pour quelque chose comme ça si vous perdez conscience. Il est soutenu pendant quelques minutes, sans cesse, mais n'est pas une fibrillation ventriculaire, mais une bradycardie ventriculaire. Pourquoi est-ce? Parce que peut supporter la circulation pendant un certain temps. Real fibrillation ventriculaire ne fonctionne pas.

En d'autres termes, ce que vous avez réellement est un groupe très sélectif de patients qui ne le rapport de leur histoire. Et qui coïncide en fait avec cet article du bois dans le sens que les seules personnes qui donnent une histoire cohérente l'expérience de mort imminente sont ceux qui ont été bien ressuscité. En d'autres termes, ressuscité à temps et convenablement.

Alex Tsakiris: Non, ce n'est pas vrai. Qui n'est pas conforme. Voici l'autre chose que je voulais faire avant d'aller trop loin po Permettez-moi de vous lire un compte afin que nous parlons la même chose, parce que parfois, lorsque nous parlons en termes abstraits et certainement lorsque vous entrez dans les termes médicaux que vous C 'est très bien renseigné sur et vous avez évidemment une grande expertise en ce que, mais je n'ai pas. Et je ne pense pas que beaucoup d'auditeurs ne. Je pense que nous nous éloignons à partir des données réelles qui nous parlons.

Ces données sont dans ce cas les résultats du sondage de tous ces gens qui toujours parlé. Permettez-moi de jeter ce sur la table. Il va aborder un certain nombre de points que nous allons parler, y compris la réanimation et y compris l'anesthésie et dont la précision et les détails que quelqu'un donne. Si je peux, permettez-moi de lire ce compte rendu ici. Il faudra une ou deux minutes, mais je pense qu'il sera intéressant.

Il s'agit d'une jeune fille nommée Kimberly qui a été abattu lors d'une tentative de viol, horriblement assez. Voici son récit:

«Je n'avais jamais perdu conscience ou est allé en état de choc, dont tout le monde stupéfait. Je me souviens encore tout en détail parfait. Comme l'hélicoptère a atterri, je n'ai envie de dormir. Ils m'ont dit de ne pas aller se coucher et se mit à courir avec moi dans un long couloir à l'hôpital. Je me souviens de compter les lumières sur le plafond, comme ils sifflèrent à rester éveillé.

Ils m'ont emmenée dans la salle d'opération et a commencé à me préparer pour la chirurgie. La dernière chose dont je me souviens c'est de les mettre un masque sur mon visage et me dit de compter à rebours de dix. Le dernier numéro Je me souviens de huit ans. "Cela devrait vous paraître familier à vous. [Rires]

Dr GM Woerlee: Ouais, bien. Cette activité de compter jusqu'à dix est ridicule, mais de toute façon.

Titre: Re : Remarquable récit de NDE
Posté par: dificultnspa le 19 avril 2010 à 21:02:09



Alex Tsakiris: That’s how they did it in Houston, Texas back then.

Dr. G.M. Woerlee: More like television. Okay. Keep going.

Alex Tsakiris: “Then I felt like I was walking backwards with my eyes closed. Then I felt like I bumped into a wall with my back. I opened my eyes to a very bright, although strangely not blinding, white, misty light that covered everything. Slowly, the mist started to move away and I saw myself lying on the operating table.”

So she’s having an out-of-body experience. “It looked like I was many, many stories high and looking down on myself. I saw them working on me. I noticed that I heard, not with my ears but more like with my spirit, something like singing voices or speaking, but I couldn’t make out the words. It was all around me.

At this point, I turned around and saw what was the tunnel. I started toward the tunnel in a motion. It seemed like as soon as I entered the tunnel I was on the other side that quick. I noticed the same bright light and mistiness of the surroundings. I also noticed that I wasn’t alone. There seemed to be a dozen people standing in a horseshoe formation which I was standing in the center of. I could not recognize anyone because I saw no features. They were more like shadows.

Then I was told ‘No’ by a voice. The strange thing was that it was neither male nor female, but held an enormous amount of authority. Then, with my stubbornness that I carry to this day, I asked, ‘Why can’t I come home?’ I was told, ‘You cannot come home yet.’ I continued to try and go forward and it kept telling me, ‘No, not yet. It’s not your time.’

Then I felt completely compelled to turn back and look at the tunnel. That’s when I was transported back through out the other side of it.”

Now that’s rather long, but here’s the part that I think is really going to be important for our discussion.

“I looked down and that’s when I saw them bringing a paddle machine over to my body.”

So she’s going to be defibrillated.

“I saw the doctor grab the paddles, say something to the person standing next to him. Then they turned some knobs. The doctor put them on my chest and hit me once with the shock. I saw my body jump, but I felt nothing. Then I saw the doctor say something to them again. They moved the knobs again and hit me a second time. Nothing. Then I saw…”

Okay, so again, an out-of-body experience.

“Then I saw the doctor put the paddles back together for a moment as if saying a prayer and then said something to the person again. This person shook their head in disagreement, but went ahead with the doctor’s insistence and moved the knobs again. Then he hit me a third time and I awoke in the ICU.

My parents were told by the doctor that I had died. I was what they call ’sheet-faced’ and they took a chance by hitting me with the paddles a third time. He admitted (this is the doctor) to not being a religious man, but he felt that he was being told not to quit so he didn’t.”

So the particularly relevant part of this story that I wanted to talk about, and this is not a unique story. This isn’t like one account. Again, he collected all this data from 1,000 people and he analyzed it in a number of different ways. But it clearly shows someone who, if you read the whole account - which I didn’t bother doing - she never received heart massage because she was losing blood really badly and that’s why they thought she was going to die.

Dr. G.M. Woerlee: Well, if we talk about this specific case, what you actually have is a woman who is shot, brought into the hospital losing blood rapidly, had to undergo surgery for that because either - I’m not sure where she was shot - but in any case, usually there is some blood loss and they do an exploratory laparotomy or fluorocotomy, open up the chest or open up the abdomen to see where the blood loss is and to repair any damage that might be there.

Now the thing is, this experience of walking backwards with her eyes closed and this white light - there is no real difficulty with that. These are the appropriate sensitive experiences of falling asleep sometimes. Usually there’s black, but some people can experience white because with open eyes they see operating theatre lamps. That’s not a big problem.

She sees also her out-of-body experience. Now, actually, out-of-body experiences do occur during anesthesia. There have been a reasonable number described also in the scientific literature. Usually that is basically due to the - how do you call it - I’d say proprioceptive effect, but that doesn’t mean anything to your listeners.

Proprioception is the sense of knowing where your body is and which way your body parts are. Now the problem with anesthetic drugs, and you see it when you speak to patients, is that some of them have very strange effects — if they’re awake, that is. And also, the effects of anesthetic drugs tested with awake people, they lose their sense of body position. Sometimes due to stimulation they can get muscle special movement sensory stimulation whereby out-of-body experiences can occur. There is a particular drug which actually induces a lot of these out-of-body experiences.

This is actually not so difficult to explain. What you then have is after a near-death experience is some people, even under anesthesia, during induction and especially during traumatic moments like this, there have been one or two cases reported even in scientific literature of ecstatic experiences. So this does not surprise me.

The other problem is with this woman, she has lost a lot of blood so the anesthetic is, of course, very light. All anesthetic drugs depress the heart; they depress the circulation. So what the anesthetists do when the blood pressure falls away is administer drugs to increase the blood pressure and improve the heart action. But when that fails, they’re light on the anesthesia.

This is commonly what happens with multi-traumas. In fact, the incidents of awareness during anesthesia for multi-traumas are up to around 43% in some series. So I’m not surprised this woman had a form of awareness which she interpreted together with the effects of the anesthetic drugs as this and the out-of-body experience. Yeah, that can happen because of the proprioceptive changes.

As for this tunnel, there are many different explanations for tunnel experiences. I have one Dr. Blackmore proposed also a very good reasonable explanation for that in her book in 1991. As for these visionary experiences of meeting people at the other side and them saying, “It is not your time,” this is a fairly typical American transcendental experience.

Alex Tsakiris: But Dr. Woerlee, what we’re dealing with here, what I think most people would focus on, especially in the context of our conversation is this woman died. Her doctor has reported that she died. They hit her with the paddles three times. And just like in all the other discussions we’ve had, she’s viewing this from above and she’s seeing everything happening. There isn’t a good medical explanation for how you could see them preparing and defibrillating your body while you’re dead.

Dr. G.M. Woerlee: The thing is that she hears the conversations. She feels the sensations. And she also is a woman who also has seen films and she knows how these things go. She hears the conversations, why? Because she is awake. That does not surprise me.

Alex Tsakiris: But she’s dead. That’s why they’re defibrillating her.

Dr. G.M. Woerlee: No, she is not dead. Why do you say she is dead?

Alex Tsakiris: Because the doctor says that she had died when she comes back and that he hit her with the defibrillator three times because she wasn’t responding the first two times. That’s what I read into this account.

Dr. G.M. Woerlee: What I read is this: they started resuscitation. The defibrillator is not standard in an operating theatre. It just isn’t present. That always has to be hauled from a central place in the operating theatre complex. So until such a defibrillator arrives, they do apply cardiac massage.

Second, at the same time, the anesthetist lightens the anesthetic. That means he stops administering any anesthetic gases and any other drugs he may be administering. So the anesthesia lightens. This is the reason why there is such a high incidence of awareness among people undergoing operations for multi-trauma. That means a severe injury. Therefore, accordingly, this woman was just awake, admittedly under anesthesia according to many people, but this was not so because the anesthesia was lightened.

But even if she was under anesthesia, she would have still had the effect of muscle relaxant drugs. Muscle relaxant drugs, when they are administered to awake people in concentrations high enough to cause them to be totally paralyzed so they cannot breathe or move or do anything, they do cause loss of body image in many people. That is, together with any residual effects of any anesthetic drugs, that people also cannot move. This has also been experimentally determined.

Other things, residual effects of low concentrations of any of the anesthetic gases, they can cause transcendental experiences. This is also known. For instance, laughing gas is a well-known one.

Now, as to whether she can hear and see and build up a mental image, she is awake, true, affected by the effect of anesthetic drugs, but awake enough to observe with her ears and senses. She does not report any cardiac massage for the very simple reason she was not awake at that time. But she would have certainly had it. I cannot even imagine that that would not have been done. She would not have been awake during that time and have observed it.

Alex Tsakiris: I guess this is where we get to the point where we just have to kind of back off and leave it to people to decide, because to me that just sounds like a rather fantastic interpretation of this particular case in particular, and the overall data in general. And that’s where statistics can be useful. We’ve talked plenty about statistics, the chances that someone would be aware…

Dr. G.M. Woerlee: One thing on this particular case:

Alex Tsakiris: Certainly. I understand what you’re saying, but that gets into a definition of what dead is. Certainly from the description here where they’re hitting her the first time, nothing’s happening. They’re adjusting the knobs. I don’t know what adjusting the knobs means…

Dr. G.M. Woerlee: They’re increasing the charge of the capacitor in the…

Alex Tsakiris: That’s what I figured. So obviously she’s not responding from this and she’s for all intents and purposes what most of us would call dead, but…

Dr. G.M. Woerlee: She had no heartbeat but she was not dead.

Alex Tsakiris: Okay, so she had no heartbeat and yet she’s observing all of this from above her body. So again, I think we just get to the point where we just have to step back and say what you’re continuing to claim is that the statistics, even though they’re unbelievably lop-sided against your claim -in this case, let’s look at the statistics. What are the chances that someone has anesthesia-awareness? One in 1,000. What are the chances that that person wouldn’t have any of the effects that they normally see under anesthesia-awareness…?

Dr. G.M. Woerlee: No, no. On the statistics I can also mention something. During anesthesia in American, in the USA, around 40 million operations take place every year. That is according to the anesthesia quality studies. If you have 1 in 1,000 or 2 in 1,000 they are statistics which are actually cited in modern studies of awareness. I can even give you the references if you like. That means that per year in the United States alone, there are 40,000 to 80,000 people who have an experience of awareness during anesthesia.

Alex Tsakiris: Yes, but in this sample what we’re talking about, and again, I think we’re just going to drown people in a bunch of statistics that don’t really mean a lot because in this case, Dr. Long look at 1,000 cases. He looked at about 200 cardiac arrests. If we were to talk to some cardiologist, some surgeon and say, “What are the chances?” Forget the anesthesia for a minute.

“What are the chances that someone during a heart attack had a very lucid, very real memory of their heart failure and their resuscitation?” They would put those odds at very, very high, 1 in 1,000, 1 in 10,000. And yet you’re suggesting that of all the people that he looked at, the chances that they had this just lined up perfectly to fit this data. I just don’t think many people are going to find that very believable.

Dr. G.M. Woerlee: I think basically what you’re looking at saying is this: to begin with, you should never ask a surgeon about this type of thing because surgeons just don’t know. There’s a joke about surgeons. How do you ask them to commit suicide? To jump from their ego to their IQ. That’s something else.

The big problem is that with 40,000 to 80,000 people per year have an awareness under surgery. Dr. Long has collected in all these years with his excellent database of patients who have awareness under anesthesia together with a near-death experience, and they do occur under anesthesia.

There’s a very good one in a scientific article a few years ago of a young boy. But that means that he has collected over 20 years only 23 cases of awareness or a near-death experience during general anesthesia and a near-death experience as defined by the Near-Death Experience Index of Bruce Grayson, which is actually a good index.

That is over 20 years. In other words, 20 years by 40,000 people. In other words, you have a potential base of around 800,000, maybe more patients out of which to choose. And 23 of which actually registered their experience with Dr. Long. In other words, you’re speaking about a statistical probability.

Alex Tsakiris: I don’t want to go there because I don’t think you can really do the calculations that way. That wasn’t the population that he was drawing from.

Dr. G.M. Woerlee: No, he has spontaneous cases. These people registered their cases or their experiences with him. That is out of a potential many hundreds of thousands of people who have awareness.

Alex Tsakiris: The other way of looking at this in a way that I think is more of a fair way of looking at it is to say that let’s look at the cardiac arrest patients he looked at. There are 200 of them. We know from the Pim von Lommel study and many other near-death experience research studies that let’s say 10% to 15% of people who have cardiac arrest have some sort of near-death experience.

So just extrapolating out what we can say is this is a population of about 2,000 that he looked at. So he looked at 200. That represents about 2,000 patients. Then the chances that in that 2,000 any of the things that you’re talking about would occur are just astronomically high - that they’d occur as frequently as they do. His stats, again 76% of these people report that it’s a realer than real experience. The accuracy rate over 90%. It just doesn’t add up.

And then when we read this particular case, I was listening to your explanation for it. I don’t know. I think at this point we just have to leave it up to the listeners. If listeners accept your explanation of Kimberly’s case, the woman who was shot, then I guess they just have to go with it.

For me, it satisfies me to the extent that I’m very glad that you came on and were able to offer your specific response to a case that represents a lot of cases in the database. I think that clarifies things.

Dr. G.M. Woerlee: Actually, it is an interesting case. But then we talk about cardiac arrests. Now the only people our people talked to and whose experiences we know of, are the ones who survived cardiac arrest. As I said, that’s around 40% of people - 40%, 45% of people in coronary care units, and around 20% of people in the general hospital ward. And only 7% in some situations to 2% of people who are resuscitated at home or on the street. In other words, there are a lot more people who actually die than survive.

Then out of those survivors, many are brain-damaged. In other words, they cannot tell any story at all. In fact, this article of Keith Wood said they suffer all the effects of brain damage due to oxygen starvation as a result of cardiac arrest. The ones who are very efficiently resuscitated, they tell a coherent story, a good story and many of them have even undergone a near-death experience.

…damage and the ones that can tell a very good story are those who suffer some effects of severe oxygen starvation and they are confused, uncertain. So in other words, what we’re speaking about here is a very select small group of patients out of the many, many thousands who have been resuscitated.

Alex Tsakiris: I think you’ve done a great job of summing up your case and your points. Are there any other points that we haven’t touched on that you’d like to add before we wrap things up?

Dr. G.M. Woerlee: I was reading that article by Keith Wood. It was actually a good thing. He’s missed a number of points and I’d like to compliment him on his work for reading and doing a careful analysis of the papers he did. The only problem is that he did miss out on the concept of averages with cerebral blood flows, etc. But for the rest I think that as you say, basically what we would have here is differences of opinion as regards many things.

Dr. Long mentioned at the end of his last conversation with you that I tend to look at only one aspect, basically that I have an aspect of cardiac massage and cerebral blood flow.

Another critic that you once interviewed, a certain Dr. Nelson, looks at REM intrusion and he mentions I did not mention this. That is because this was not brought up in the discussion at the time. As I say, I believe neither of these experiences are a common product of many different causes. As I say, oxygen starvation is one. Awareness during anesthesia is another. Fear and other anxiety states, another. And you could go on and on.

In other words, there is no one single explanation for the cause of the near-death experience. The final result is what we all know as the near-death experience. That’s my last word on the matter.

Alex Tsakiris: I think that’s a good wrap-up and explanation of why there are so many explanations. Dr. Woerlee, again, thanks for coming back on and we’ll get this out so that we can keep the dialogue going.

Dr. G.M. Woerlee: Thank you very much.


Alex Tsakiris: C'est la façon dont ils l'ont fait à Houston, au Texas, à l'époque.

Dr GM Woerlee: Plus de télévision. Très bien. Continuez.

Alex Tsakiris: «Alors, je me sentais comme à reculons, les yeux fermés. Puis je me suis senti comme je suis tombé sur un mur avec mon dos. J'ai ouvert mes yeux à un très brillant, étrangement pas aveuglante, blanc, brumeux de lumière, bien que tout recouvert. Peu à peu, la brume a commencé à s'éloigner et je me suis vu allongé sur la table d'opération. "

Alors elle avoir un un organe de l'expérience. "Il regarda comme si j'étais beaucoup, beaucoup d'histoires de haute et regardant vers le bas sur moi-même. Je les ai vus travailler sur moi. J'ai remarqué que j'ai entendu, pas avec mes oreilles, mais plus, avec mon esprit, quelque chose comme voix chantée ou parlée, mais je ne distinguais pas les mots. Il était autour de moi.

À ce stade, je me suis retourné et j'ai vu ce qui était le tunnel. J'ai commencé vers le tunnel dans une motion. Il semblait que dès que je suis entré dans le tunnel j'étais de l'autre côté que rapide. J'ai remarqué que la lumière vive et même brume dans les environs. J'ai aussi remarqué que je n'étais pas seul. Il semblait y avoir une douzaine de personnes debout dans une formation de fer à cheval laquelle je me trouvais dans le centre de. Je ne reconnaissais personne, car je ne voyais pas les caractéristiques. Ils étaient plus comme des ombres.

Puis on m'a dit «Non» par une voix. La chose étrange est que ce n'est ni mâle ni femelle, mais a eu un énorme pouvoir. Puis, avec mon entêtement que je porte à ce jour, j'ai demandé, «Pourquoi je ne peux pas rentrer à la maison? On m'a dit, 'Vous ne pouvez pas encore rentré. J'ai continué à essayer d'aller de l'avant et il me disait, 'Non, pas encore. Ce n'est pas votre temps.

Puis je me suis senti complètement contraint de revenir en arrière et regarder le tunnel. C'est alors que j'ai été transporté en arrière à travers de l'autre côté de celui-ci. "

Maintenant c'est un peu long, mais voici la partie que je pense va vraiment être important pour notre discussion.

«J'ai regardé en bas et c'est quand j'ai vu leur apportant une machine à aubes à mon corps."

Alors, elle va être défibrée.

"J'ai vu le médecin saisir les pagaies, dire quelque chose à la personne debout à côté de lui. Puis ils se sont tournés certains boutons. Le médecin de les mettre sur ma poitrine et m'a frappé une fois avec le choc. J'ai vu mon saut corps, mais je ne sentais rien. Puis j'ai vu le médecin a dit quelque chose à nouveau. Ils se sont déplacés à nouveau les boutons et m'a frappé une deuxième fois. Rien. Ensuite, j'ai vu ... "

Bon, encore une fois, une expérience hors du corps.

«Puis je vis le médecin mis les pagaies de retour ensemble pour un moment comme pour dire une prière, puis il dit quelque chose à la personne à nouveau. Cette personne a secoué la tête en désaccord, mais est allé de l'avant avec l'insistance du médecin et s'installe à nouveau les boutons. Puis il m'a frappé une troisième fois et je me suis réveillé à l'USI.

Mes parents ont été informés par le médecin que j'étais mort. J'ai été ce qu'ils appellent «fiche-face et ils ont pris une chance en me frappant avec les pagaies une troisième fois. Il a reconnu (c'est le médecin) de ne pas être un homme religieux, mais il sentait qu'il était dit de ne pas cesser de fumer alors qu'il n'a pas. "

Ainsi, le rôle particulièrement pertinent de cette histoire que je voulais parler, et ce n'est pas une histoire unique. Ce n'est pas comme un seul compte. Encore une fois, il a rassemblé toutes ces données à partir de 1.000 personnes et il a analysé dans un certain nombre de façons différentes. Mais il montre clairement quelqu'un qui, si vous lisez l'intégralité du compte - que je n'ai pas la peine de faire - qu'elle n'a jamais reçu un massage cardiaque, car elle perdait du sang vraiment mal et c'est pourquoi ils pensaient qu'elle allait mourir.

Dr GM Woerlee: Eh bien, si nous parlons de ce cas précis, ce que vous avez réellement une femme qui est tué, mis en perdant son sang de l'hôpital rapidement, a dû subir une intervention chirurgicale pour que, soit parce que - je ne sais pas où elle a été tué - mais en tout cas, il ya généralement une certaine perte de sang et ils ne une laparotomie exploratrice ou fluorocotomy, ouvrir la poitrine ou l'abdomen ouvrir pour voir où la perte de sang est, et de réparer les dommages qui pourraient être là.

Maintenant, le truc, c'est que cette expérience de la marche à reculons, les yeux fermés et cette lumière blanche - il n'existe pas de réelle difficulté avec cela. Ce sont les expériences appropriées sensibles de s'endormir parfois. Habituellement, il est noir, mais certaines personnes peuvent éprouver blanc parce que les yeux ouverts qu'ils voient salle d'opération lampes. Ce n'est pas un gros problème.

Elle voit également son expérience hors du corps. Maintenant, effectivement, des expériences hors du corps ne se produisent pendant l'anesthésie. Il ya eu un nombre raisonnable décrit également dans la littérature scientifique. Habituellement, cela est essentiellement dû à la - comment vous appelez ça - je dirais effet proprioceptif, mais cela ne veut rien dire à vos auditeurs.

La proprioception est le sens de savoir où votre corps est et quelles parties du corps de votre façon sont. Maintenant, le problème avec des médicaments d'anesthésie, et vous le verrez quand vous parlez aux patients, c'est que certains d'entre eux ont des effets très étrange - si ils sont éveillés, ce qui est. Et aussi, les effets des anesthésiques testés avec des gens éveillés, ils perdent leur sens de la position du corps. Parfois, en raison de la stimulation qu'ils peuvent obtenir le mouvement des muscles spéciaux stimulation sensorielle où en dehors de l'expérience du corps peut se produire. Il existe un médicament particulier qui induit en réalité un grand nombre de ces expériences hors du corps.

Ce n'est en fait pas si difficile à expliquer. Que vous est alors, après une expérience de mort imminente est certaines personnes, même sous anesthésie, pendant l'induction et surtout dans les moments traumatiques de ce genre, il ya eu un ou deux cas signalés, même dans la littérature scientifique des expériences extatiques. Donc, cela ne me surprend pas.

L'autre problème est avec cette femme, elle a perdu beaucoup de sang pour l'anesthésie, bien sûr, très léger. Tous les anesthésiques appuyer sur le cœur, ils dépriment la circulation. Alors que les anesthésistes ne lorsque la pression artérielle diminue est loin d'administrer des médicaments pour augmenter la pression sanguine et améliorer l'action du cœur. Mais quand cela échoue, ils sont la lumière sur l'anesthésie.

C'est souvent ce qui se passe avec les multi-traumatismes. En fait, les incidents de prise de conscience pendant l'anesthésie pour les multi-traumatismes sont à environ 43% dans certaines séries. Donc, je ne suis pas surpris que cette femme avait une forme de conscience dont elle interprété conjointement avec les effets des médicaments anesthésiques celle-ci et l'expérience hors du corps. Ouais, ça peut arriver à cause des changements proprioceptive.

Quant à ce tunnel, il ya beaucoup d'explications différentes pour des expériences de tunnel. J'ai un Dr Blackmore a également proposé une très bonne explication raisonnable pour que, dans son livre en 1991. Quant à ces expériences visionnaires de rencontrer des gens de l'autre côté et en disant: «Ce n'est pas votre temps, c'est un assez typique expérience américaine transcendantale.

Alex Tsakiris: Mais le Dr Woerlee, ce que nous traitons ici, ce que je pense la plupart des gens se concentrer sur, en particulier dans le contexte de notre conversation est cette femme est mort. Son médecin a déclaré qu'elle était morte. Ils l'ont frappée avec les pagaies à trois reprises. Et comme dans toutes les discussions que nous avons eu d'autres, elle est cette vision d'en haut et elle voit tout ce qui se passe. Il n'ya aucune bonne explication médicale pour savoir comment vous avez pu voir leur préparation et de défibrillation votre corps pendant que vous êtes mort.

Dr GM Woerlee: La seule chose, c'est qu'elle entend les conversations. Elle se sent les sensations. Et elle est aussi une femme qui a aussi vu des films et elle sait comment ces choses se passent. Elle entend les conversations, pourquoi? Parce qu'elle est éveillée. Cela ne me surprend pas.

Alex Tsakiris: Mais elle est morte. C'est pourquoi ils lui défibrillation.

Dr GM Woerlee: Non, elle n'est pas morte. Pourquoi dites-vous qu'elle est morte?

Alex Tsakiris: Parce que le médecin a dit qu'elle était morte quand elle reviendra et qu'il l'a frappée avec le défibrillateur trois fois parce qu'elle ne répondait pas aux deux premiers temps. C'est ce que j'ai lu sur ce compte.

Dr GM Woerlee: Ce que je lis est la suivante: ils ont commencé la réanimation. Le défibrillateur n'est pas standard dans un bloc opératoire. Il n'est tout simplement pas présente. Cela a toujours pour être remorqué par une place centrale dans la salle d'opération complexe. Donc, jusqu'à ce qu'une telle défibrillateur arrive, ils ne s'appliquent massage cardiaque.

Deuxièmement, dans le même temps, l'anesthésiste allège l'anesthésie. Cela veut dire qu'il cesse de l'administration de tous les gaz anesthésiques et des autres drogues, il peut être l'administration. Ainsi, l'allège anesthésie. C'est la raison pour laquelle il ya une telle incidence élevée de la sensibilisation parmi les personnes qui les subissent de multiples traumatismes. Cela signifie que des blessures graves. Par conséquent, en conséquence, cette femme était juste réveillé, certes sous anesthésie en fonction de beaucoup de gens, mais ce n'était pas parce que l'anesthésie a été allégé.

Mais même si elle était sous anesthésie, elle aurait encore eu pour effet de myorelaxants. médicaments relaxant musculaire, quand ils sont administrés à des personnes éveillées à des concentrations suffisamment élevées pour les faire totalement paralysé si elles ne peuvent pas respirer ou bouger ou faire quelque chose, ils ne causer la perte de l'image corporelle chez de nombreuses personnes. C'est ainsi que les effets résiduels des anesthésiques, que les gens ne peuvent se déplacer aussi. Cela a également été déterminée expérimentalement.

D'autres choses, les effets résiduels de faibles concentrations de l'un des gaz anesthésiques, elles peuvent causer des expériences transcendantes. Ceci est également connu. Par exemple, le gaz hilarant est un bien connu.

Maintenant, quant à savoir si elle peut voir et entendre et de construire une image mentale, elle est éveillée, c'est vrai, affectées par l'effet des anesthésiques, mais assez éveillé pour observer avec ses oreilles et les sens. Elle ne signale pas un massage cardiaque pour la très simple raison qu'elle n'a pas été éveillés à ce moment. Mais elle aurait certainement eu. Je ne peux même pas imaginer que cela n'aurait pas été fait. Elle n'aurait pas été éveillé pendant que le temps et l'ai observé.

Tsakiris Alex: Je pense que c'est là que nous en arriver au point où nous devons juste sorte de large et laisser revenir à des gens de décider, parce que pour moi qui sonne comme un fantastique interprétation plutôt de ce cas particulier, en particulier, et le ensemble des données en général. Et c'est là que les statistiques peuvent être utiles. Nous avons parlé beaucoup au sujet des statistiques, les chances que quelqu'un serait au courant ...

Dr GM Woerlee: Une chose sur ce cas particulier:

Tsakiris Alex: Certainement. Je comprends ce que vous dites, mais qui entre dans une définition de ce qui est mort. Certes, de la description ici où ils en train de taper, la première fois, rien ne se passe. Ils sont les boutons de réglage. Je ne sais pas ce que les boutons de réglage, c'est ...

Dr GM Woerlee: Ils augmentation de la charge du condensateur dans le ...

Alex Tsakiris: C'est ce que je pensais. Il est donc évident qu'elle ne répond pas de ce qu'elle et pour toutes fins utiles que la plupart d'entre nous appelons mort, mais ...

Dr GM Woerlee: Elle n'avait pas de rythme cardiaque, mais elle n'était pas morte.

Alex Tsakiris: Bon, alors qu'elle n'avait pas de rythme cardiaque et elle est encore observer tout cela du haut de son corps. Encore une fois, je crois que nous en arriver au point où nous devons juste prendre du recul et dire ce que vous êtes en continuant à invoquer, c'est que les statistiques, même si elles sont incroyablement déséquilibré contre votre demande, dans ce cas, nous allons regardez les statistiques. Quelles sont les chances que quelqu'un a une anesthésie de sensibilisation? Un 1000. Quelles sont les chances que cette personne n'aurait pas des effets qu'ils voient normalement sous anesthésie la conscience ...?

Woerlee GM M.: Non, non. Sur les statistiques Je peux aussi parler de quelque chose. Pendant l'anesthésie en Amérique, aux Etats-Unis, environ 40 millions d'opérations ont lieu chaque année. C'est en fonction de la qualité des études de l'anesthésie. Si vous avez 1 ou 2 sur 1.000 sur 1.000 sont des statistiques qui sont effectivement cités dans les études modernes de la conscience. Je peux même vous donner les références si vous voulez. Cela signifie que par an dans les seuls États-Unis, il ya 40.000 à 80.000 personnes qui ont une expérience de prise de conscience pendant l'anesthésie.

Alex Tsakiris: Oui, mais dans cet exemple ce que nous parlons, et encore, je pense que nous allons juste pour noyer les gens dans un tas de statistiques qui ne sont pas vraiment dire beaucoup, car dans ce cas, le Dr Long Rechercher à 1.000 cas. Il avait l'air à environ 200 arrêts cardiaques. Si nous devions parler à certains cardiologue, un chirurgien et dire: «Quelles sont les chances?" Oubliez l'anesthésie pendant une minute.

"Quelles sont les chances que quelqu'un lors d'une crise cardiaque a eu un très lucide, très réel de la mémoire de leur insuffisance cardiaque et leur réanimation?" Ils mettraient ces cotes à très, 1 très grande, 1 en 1000, sur 10.000. Et pourtant vous dire que de tous les gens qu'il regarda, les chances que ce qu'ils avaient tout parfaitement alignés pour s'adapter à ces données. Je ne pense pas que beaucoup de gens vont trouver cela très crédible.

Dr GM Woerlee: Je pense qu'au fond ce que vous cherchez à dire, c'est ceci: d'abord, il ne faut jamais demander à un chirurgien au sujet de ce genre de chose parce que les chirurgiens ne sais pas. Il ya une blague au sujet de chirurgiens. Comment pouvez-vous leur demander de se suicider? Pour passer de leur ego à leur QI. C'est autre chose.

Le gros problème est que, avec 40.000 à 80.000 personnes par an ont une prise de conscience en vertu de la chirurgie. M. Long a collecté durant toutes ces années avec son excellente base de données des patients qui ont une conscience sous anesthésie avec une expérience de mort imminente, et ils ne se produisent sous anesthésie.

Il ya une très bonne table dans un article scientifique il ya quelques années d'un jeune garçon. Mais cela signifie qu'il a recueilli plus de 20 ans seulement 23 cas de conscience ou d'une expérience de mort imminente lors d'une anesthésie générale et une expérience de mort imminente tel que défini par le near-death experience Index de Bruce Grayson, qui est en fait un bon indice.

C'est plus de 20 ans. En d'autres termes, 20 ans par 40.000 personnes. En d'autres termes, vous avez une base potentielle de près de 800.000, les patients peut-être plus qui choisir. Et dont 23 effectivement enregistré leur expérience avec le Dr Long. En d'autres termes, vous parler d'une probabilité statistique.

Tsakiris Alex: Je ne veux pas y aller parce que je ne pense pas que vous pouvez vraiment faire les calculs de cette façon. Ce n'était pas la population qu'il a été l'élaboration d'.

Dr GM Woerlee: Non, il n'a cas spontanés. Ces personnes se sont inscrites de leur cas ou leur expérience avec lui. C'est sur un potentiel de centaines de milliers de personnes qui ont conscience.

Alex Tsakiris: L'autre façon de regarder cela d'une manière que je trouve plus d'une façon juste de voir les choses est de dire que nous allons examiner les patients en arrêt cardiaque, il regarda. Il ya 200 d'entre eux. Nous savons par l'étude de Pim von Lommel et de nombreuses autres études de recherche proche de la mort expérience que disons 10% à 15% des personnes qui ont un arrêt cardiaque ont une sorte d'expérience de mort imminente.

Il suffit donc d'extrapoler ce que nous pouvons dire est qu'il s'agit d'une population d'environ 2.000 qu'il regardait. Alors il a regardé à 200. Cela représente environ 2.000 patients. Ensuite, les chances que, dans ce 2000 l'une des choses qui vous parlez ne se sont simplement astronomiques - qu'ils avaient lieu aussi souvent que ce qu'ils font. Ses statistiques, encore 76% de ces personnes disent que c'est un plus réel que l'expérience réelle. Le taux d'exactitude de plus de 90%. Il n'a tout simplement pas debout.

Et puis, quand nous lisons ce cas particulier, j'ai écouté votre explication. Je ne sais pas. Je pense qu'à ce point il suffit de laisser aux auditeurs. Si les auditeurs accepter votre explication des cas de Kimberly, la femme qui a été abattu, alors je pense qu'ils ont juste à aller avec elle.

Pour moi, il me satisfait dans la mesure où je suis très heureux que vous êtes venu sur et ont été en mesure de proposer votre réponse spécifique à un cas qui représente un grand nombre de cas dans la base de données. Je pense que clarifie les choses.

Dr GM Woerlee: En fait, il est un cas intéressant. Mais alors, nous parlons au sujet des arrestations cardiaque. Maintenant, les seules personnes de notre peuple parlé et dont les expériences que nous connaissons, sont ceux qui ont survécu un arrêt cardiaque. Comme je l'ai dit, cela représente environ 40% de personnes - 40%, 45% des personnes en unités de soins coronariens, et près de 20% des personnes dans la salle de l'hôpital général. Et seulement 7% dans certaines situations à 2% des personnes qui sont ressuscités à la maison ou dans la rue. En d'autres termes, il ya beaucoup plus de gens qui ont réellement mourir que de survivre.

Ensuite, à partir de ces survivants, nombreux sont ceux d'une lésion cérébrale. En d'autres termes, ils ne peuvent rien raconter à tous. En fait, cet article de Keith Wood, a déclaré qu'ils subissent tous les effets de lésions cérébrales dues à la famine d'oxygène à la suite d'un arrêt cardiaque. Ceux qui sont très efficacement ressuscité, ils racontent une histoire cohérente, une bonne histoire et beaucoup d'entre eux ont même vécu une expérience de mort imminente.

... Dommages et ceux qui peuvent raconter une histoire très bons sont ceux qui souffrent des effets du manque d'oxygène graves et ils sont confus, incertain. Donc, en d'autres termes, ce que nous parlons ici est un groupe très sélect des petits patients de l'milliers et des milliers qui ont été réanimés.

Tsakiris Alex: Je pense que vous avez fait un excellent travail de résumer votre cause et vos points. Y at-il d'autres points que nous n'avons pas parlé et que vous souhaitez ajouter avant de terminer les choses?

Dr GM Woerlee: Je lisais cet article de Keith Wood. Il a effectivement été une bonne chose. Il a raté un certain nombre de points et je tiens à le complimenter sur son travail pour la lecture et de faire une analyse minutieuse des documents qu'il a fait. Le seul problème est qu'il ne manquez pas la notion de moyenne avec des flux sanguin cérébral, etc, mais pour le reste je pense que comme vous le dites, en gros ce que nous avons ici des divergences d'opinion en ce qui concerne beaucoup de choses.

M. Long mentionné à la fin de sa dernière conversation avec vous que j'ai tendance à regarder un seul aspect, au fond que j'ai un aspect de massage cardiaque et du débit sanguin cérébral.

Un autre critique que vous avez déjà interrogés, un certain docteur Nelson, se penche sur l'intrusion REM et il mentionne que je n'ai pas mentionné cela. C'est parce que ce n'était pas élevé dans la discussion à l'époque. Comme je le dis, je ne crois ni de ces expériences sont un produit commun à de nombreuses causes différentes. Comme je le disais, la privation d'oxygène est un. Sensibilisation pendant l'anesthésie est une autre. La peur et les états d'anxiété, un autre. Et vous pouvez aller sur et sur.

En d'autres termes, il n'existe pas d'explication unique pour la cause de l'expérience de mort imminente. Le résultat final est ce que nous savons tous que l'expérience de mort imminente. C'est mon dernier mot sur la question.

Tsakiris Alex: Je pense que c'est une bonne synthèse et une explication des raisons pour lesquelles il existe de nombreuses explications alors. Dr. Woerlee, encore une fois, Merci de revenir sur nous et faire connaître cette histoire afin que nous puissions maintenir le dialogue.

Dr GM Woerlee: Je vous remercie beaucoup.



Titre: Re : Remarquable récit de NDE
Posté par: Mille-feuilles le 04 mai 2010 à 09:58:03
 Témoignage d'une "visite consciente" à la dimension spirituelle (suite à un accident d'avion ...):

Mickey Robinson
Cet homme est mort , il est revenu NDE - EMI - VF (http://www.youtube.com/watch?v=sNSNe2OjLmk&feature=player_embedded#)
Cet homme est mort , il est revenu NDE - EMI - VF
Titre: Re : Remarquable récit de NDE
Posté par: Segur le 04 mai 2010 à 18:47:02
Je viens de terminer le livre "Voir Paris et mourir", aux éditions le jardins des livres : http://www.lejardindeslivres.fr/voirparis.htm (http://www.lejardindeslivres.fr/voirparis.htm)

Un livre que j'ai trouvé exceptionnel, vraiment touchant et que je recommande donc fortement.

Les premières pages du livre sont lisibles sur le lien ci-dessus.

"En attendant d'être opéré aux urgences pour une soudaine perforation de l'estomac, le Pr. Howard Storm, un solide athée américain en voyage à Paris, est mort subitement dans une chambre de l'hôpital Cochin.

Découvrant que soudain il ne souffrait plus, le Pr Storm a aussi constaté que quelque chose ne collait pas car il se sentait étrangement léger. Au même moment, il entendit des voix qui lui demandèrent de le suivre. Persuadé que c'était les infirmières qui lui parlaient, il suivit les silhouettes grises qui l'emmenèrent dans l'Au-delà.

A partir de là commence une expérience aux frontières de la mort extraordinaire qui va entraîner le brave professeur laïc aussi bien dans les tréfonds de l'enfer qu'au paradis où il se retrouve en présence des Anges. Et là, le Christ et les Anges vont lui montrer le futur de l'humanité ainsi que la faillite de l'économie américaine avec la destruction des USA...

Il ne pouvait imaginer une seconde avant sa « mort » qu'une fois revenu dans son corps, il ne sera plus jamais le même, au point d'abandonner son poste de professeur de l'Histoire de l'Art à la Northern Kentucky University pour devenir pasteur.

L'Expérience aux Frontières de la Mort la plus troublante jamais racontée par un homme qui ne croyait pas que l'enfer ou le paradis puissent exister. A LIRE ABSOLUMENT. Préface d'Anne Rice."
Titre: Re : Remarquable récit de NDE
Posté par: alanhorus le 14 mai 2010 à 11:20:00
Merci pour la video de Mickey Robinson

Ce que decrit Mickey est proche des visions des indiens shaman tels que dans blueberry, le serpent qui ondule ressemble à ce qu'il decrit.

blueberry dmt scene full
admn : la vidéo n'est plus disponible

Ce qui est troublant c'est que a la foi robinson a la foi storm parlent de dieu comme d'un être vivant qui nous ne comprennons pas.

Howard Storm - The Future of the United States (http://www.youtube.com/watch?v=dEMc3xgTG1s#)
Howard Storm - The Future of the United States

J'ai du mal à croire cependant que dieu ait fait cadeau de l'amerique aux americains, vu ce qu'ils ont fait aux natifs de ce pays et ce qu'ils ont fait à nombres d'autres nations, dont les vietnamens. 

J'ai trouvé une video d'une heure sur Mickey Robinson.
Mickey Robinson Hell Testimony - NDE - "Falling to Heaven" (http://www.youtube.com/watch?v=voak1RM-pXo#)
Mickey Robinson Hell Testimony - NDE - "Falling to Heaven

Une page pour approfondir le sujet http://apreslavielavie.over-blog.com/categorie-10310280.html (http://apreslavielavie.over-blog.com/categorie-10310280.html)

et deux videos.

[embed=425,349]<iframe frameborder="0" width="480" height="270" src="//www.dailymotion.com/embed/video/x7ykzj" allowfullscreen></iframe>
<a href="http://www.dailymotion.com/video/x7ykzj_nde-rare_tech" target="_blank">nde rare[/url] par <a href="http://www.dailymotion.com/the-pho3nix" target="_blank">the-pho3nix[/url][/embed]
nde rare

[embed=425,349]<iframe frameborder="0" width="480" height="270" src="//www.dailymotion.com/embed/video/x88d9d" allowfullscreen></iframe>
<a href="http://www.dailymotion.com/video/x88d9d_temoignage-nde-myriam-fourchaud_tech" target="_blank">Temoignage NDE (Myriam Fourchaud)[/url] par <a href="http://www.dailymotion.com/physio038" target="_blank">physio038[/url][/embed]
Temoignage NDE (Myriam Fourchaud)

http://docteurangelique.forumactif.com/temoignages-discernement-cas-concrets-f3/temoignage-exceptionnel-sur-une-nde-et-jesus-t9792.htm (http://docteurangelique.forumactif.com/temoignages-discernement-cas-concrets-f3/temoignage-exceptionnel-sur-une-nde-et-jesus-t9792.htm)
Titre: Re : Remarquable récit de NDE
Posté par: harry le 06 juin 2010 à 17:13:26
Mon témoignage de.... Etait-ce une NDE ?

Ce fil est particulièrement bien documenté et passionne puisqu'avec 6700 lectures.
Sur un autre fil je parlais vaguement de mon expérience, je vais la poster ici.

Début des années 90
Avec ma copine de l'époque, nous étions en vacance à HOURTIN (Médoc). Je ne connaissais pas l'Atlantique et la fureur de ses vagues et courants.
Impossible de nager, les énormes vagues incessantes claquent les une après les autres.
Les maitres nageurs sauveteurs organisent une toute petite parcelle de surveillance délimitée par 2 drapeaux.(une trentaine de mètres env)
Je constate que juste après les "déferlantes" la mer semble calme et je décide, sans prévenir, et à 200m au moins des secours, d'aller nager au delà de ces vagues qui font la joie des surfeurs.

Me voilà parti, et en effet, plus de vagues, mais au bout de quelques brasses, je m'aperçois que le courant m'emporte très rapidement au large. Je décide alors de retourner sur le bord et j'entame le parcours, au crawl" avec toute ma force. Je suis très bon nageur, mais je mépuise en avançant très peu, à contre courant...
J'approche le tumulte des vagues, et là, je me retrouve sous l'eau sans pouvoir remonter, je panique, je bois la tasse, je sais alors que je suis dans une très mauvaise posture. Le bruit de la furie de l'océan se transforme en bourdonnement, et je me sens tout à coup, parfaitement décontracté. Je ne suis plus dans l'eau, mais au sec et chaud, et commence le défilement d'images sur ma vie. Je le vois comme un spectateur. Des choses merveilleuses que j'avais oubliées surgissent... Je me vois bébé dans mon siége. Je me vois avoir trop chaud lorsque mes parents m'avais déposé près du poele... Tout passe très très vite et très très lentement à la fois puisque je sais alors tout. Mais je ne sais l'expliquer, il faut le vivre pour comprendre.
Je ne me souviens pas aujourd'hui d'avoir revu les méchancetés que j'ai pu faire aux autres... Et pourtant TOUT y passe...Je suis bien... Un spectateur qui constate... sa vie.

Tout n'est qu'AMOUR !

Cela se termine et j'entends clairement une voix sûre qui me dit: "NON, ce n'est pas le moment !"
En même temps j'ai la sensation qu'une foule de renseignements m'arrivent comme si j'étais reprogrammé. (vous savez, un peu comme le flashage d'un BIOS)
De ces renseignements, j'ai tout oublié sauf: que j'avais encore quelque chose à accomplir, quelque chose à vivre...
Et je me sens répondre: "Ce serait trop moche maintenant"
Un peu comme si j'aquiescais ma nouvelle programmation.

Et PLOUF me revoilà dans l'eau avec une patate extraordinaire, une force surhumaine.... Juste après quelques mouvements je sens le sable sous mes pieds, je suis sauvé... Je respire aisément, même pas traumatisé par l'eau que j'ai avalé. Je vois les secours se diriger à la hâte vers moi, ils m'avaient vu ? où avaient-ils été prévenus ? Mais je m'en sort seul.... Avec une bonne engueulade des pompiers.

Je rejoins ma copine qui n'avait rien vu...  >:(  Il était environ 10H le matin. Je m'allonge auprès d'elle sur le sable sans pouvoir dire un mot.
L'après midi, vers 15H, l'équivalent d'un verre d'eau de mer jaillira de mes narines.

Je ne sais si c'était une NDE.... Ma vie n'est plus la même depuis, je suis différent, et je n'aurais pas peur, au contraire, de revivre cette aventure.

Il ne s'est rien passé d'extraordinaire dans ma vie, si ce n'est que j'ai changé de copine, que j'ai eu des enfants.
J'ai quand même le sentiment que quelque chose d'important devrait arriver,  "ma mission" n'est pas terminée.... J'attends... Il va bien se passer quelque chose (!?)

Harry


Titre: Re : Remarquable récit de NDE
Posté par: Natacha le 06 juin 2010 à 17:34:09

Merci Harry pour ton remarquable témoignage.  :)

Tu as eu une chance extraordinaire de t'en sortir seul - et avec si peu de conséquences.
Ton ange gardien est un vrai pro, il a bien fait son boulot.
Titre: Re : Remarquable récit de NDE
Posté par: katchina le 06 juin 2010 à 17:54:13
Citation de: harry
"ma mission" n'est pas terminée.... J'attends...

Et venir témoigner ici fait sans doute partie de ta mission  :)

Titre: Re : Remarquable récit de NDE
Posté par: labbe le 06 juin 2010 à 17:58:17
Mais comment peut on parler de morts puisque les gens sont vivants ensuite ?

La preuve d'une survie de l'âme individuelle est franchement hâtive.

La mort c'est la mort.

Si la personne est vivante pour le raconter c'est qu'elle n'est pas morte !

C'est logique non ?

Elle a des souvenirs dans son cerveau ?

Car dans ce cas les malades d'alzeimer sont des simulateurs ?
Titre: Re : Remarquable récit de NDE
Posté par: harry le 06 juin 2010 à 18:05:48
Mais comment peut on parler de morts puisque les gens sont vivants ensuite ?

Peut-être devrions nous dire "petite mort" ? ou "mort corporelle" ? Un autre terme ?
Tous les termes ne peuvent convenir à notre rationalité amha

Si la personne est vivante pour le raconter c'est qu'elle n'est pas morte !
C'est logique non ?
Elle a des souvenirs dans son cerveau ?
Car dans ce cas les malades d'alzeimer sont des simulateurs ?


Des questions...   Mais qu'est-ce qui est logique ?

Un truc fabuleux vient de se produire, vous me croyez ou non....  De l'eau vient de sortir de mon nez et je ne suis pas enrhumé... WOW !
(voir mon récit plus haut)

J'men vais me relaxer moi.... Je ne maitrise rien !
Titre: Re : Remarquable récit de NDE
Posté par: labbe le 06 juin 2010 à 18:12:26

Non justement pas mort corporelle...
Car sans cerveau pas de mémoire ou les séniles sont des mystificateurs qui font semblant de pas se souvenir ;)
Titre: Re : Remarquable récit de NDE
Posté par: katchina le 06 juin 2010 à 18:17:11
labbe, c'est ce genre de réaction qui fait que certains hésitent à témoigner de leurs expériences.

EMI siginfie "expérience de mort imminente" - imminent (définition :  Qui est sur le point d'avoir lieu)

Quant à la maladie d'alzeimer, je ne connais pas suffisamment le sujet pour en parler, mais que sait-on de ce qui se passe l'esprit des malades et de leur souvenirs qui ne sont plus exprimables par des mots ? (mais ceci déjà hors-sujet).  :)

edit : je te crois harry, je n'ai aucune raison de douter de ton témoignage.
Titre: Re : Remarquable récit de NDE
Posté par: labbe le 06 juin 2010 à 18:26:53
Justement le sujet manque de contradiction de bon sens.
Quand j'entends ce médecin dans le reportage qui dit que le cerveau est mort (et c'est sa spécialité le cerveau) je ne pige pas.
Car si le cerveau était mort comment pourrait il continuer à fonctionner.
Désolé d'être pratique mais ce sujet en a rudement besoin il me semble.
Ce qui n'enlève rien à l'intérêt.
Si c'est juste une affaire de croyance, encore !, alors effectivement j'ai rien à faire dans le débat.
Lorsque j'ai vécu mon truc je n'ai rien conclu.
Je n'ai pas eu honte.
Y'a pas de honte à vivre des expériences.
J'ai parlé de ça autour de moi et personne n'avait d'explications.
Justement quand on vit des choses "spéciales" on a envie d'en discuter avec des gens sensés.
Car sinon on obtient aucune réflexion intéressante.

J'aurais aussi un petit doute sur les NDE qui tournent au religieux avec rencontre de Jésus, des anges etc...
Car là ca aurait tendance à prouver que c'est un voyage dans le cerveau et les croyances personnelles.

Pour info j'ai vécu un ralentissement du temps comme Jovanovic dans un accident également.

Et je ne remet en question le témoignage de personne.

Je dis simplement de se méfier des conclusions hâtives.


Titre: Re : Re : Remarquable récit de NDE
Posté par: katchina le 06 juin 2010 à 18:41:10
Justement le sujet manque de contradiction de bon sens

Le sujet est "témoignage" - es-tu prêt à accepter les témoignages de NDE ou le problème est-il le même que pour les OVNI.

Le médecin dit que le cerveau est mort et tu ne piges pas.
Dans le reportage sur les coupeurs de feu, les médecins ne pigent pas mais ils reconnaissent que cela fonctionne et ils font appel à eux.

Il va falloir se faire une raison, la science n'a pas réponse à tout.

Citer
Je dis simplement de se méfier des conclusions hâtives.
D'accord - mais dans le témoignage de harry, je ne vois aucune conclusion hâtive, uniquement un ressenti.




Titre: Re : Re : Remarquable récit de NDE
Posté par: galadria47 le 06 juin 2010 à 18:50:48
Justement, le sujet manque de contradiction de bon sens.
Quand j'entends ce médecin dans le reportage qui dit que le cerveau est mort (et c'est sa spécialité le cerveau) je ne pige pas.
Car si le cerveau était mort comment pourrait il continuer à fonctionner.
Désolé d'être pratique mais ce sujet en a rudement besoin il me semble.
Ce qui n'enlève rien à l'intérêt.
Si c'est juste une affaire de croyance, encore !, alors effectivement j'ai rien à faire dans le débat.
Lorsque j'ai vécu mon truc je n'ai rien conclu.
Je n'ai pas eu honte.
Y'a pas de honte à vivre des expériences.
J'ai parlé de ça autour de moi et personne n'avait d'explications.
Justement quand on vit des choses "spéciales" on a envie d'en discuter avec des gens sensés.
Car sinon on obtient aucune réflexion intéressante.

J'aurais aussi un petit doute sur les NDE qui tournent au religieux avec rencontre de Jésus, des anges etc...
Car là ca aurait tendance à prouver que c'est un voyage dans le cerveau et les croyances personnelles.

Pour info j'ai vécu un ralentissement du temps comme Jovanovic dans un accident également.

Et je ne remet en question le témoignage de personne.

Je dis simplement de se méfier des conclusions hâtives.




Je comprend ,mais sache une chose,si le cerveau est mort,de fait,se n'est plus lui qui travaille d'où l'hypothèse que l'âme ou la conscience n'est pas dans le cerveau ,qu'avons nous?

1/ des gens qui meurt pendant un laps de temps,bien sur,il n'y a pas de preuve évidente de l'existence de l'âme après la mort puisque quand nous sommes mort de façon définitive c'est pour toujours lol ,ces gens là disent,à leurs réveilles que pendant ce laps de mort,ils ont vue leurs corps,entendu les conversations et ensuite sont aller dans X ou Y endroit pour finir dans le fameux tunnel et rencontrer semble il ,une entité qui leurs fait voir ou non leurs vies passé..
Mais comment se fait il que le cerveau étant mort ou "éteint" et le cœurs ne fonctionnant plus,ces gens entende et vois?


2/Parfois,l'encéphalogramme est utiliser pour mesurer l'activité électrique du cerveau ,électricité indispensable à sont fonctionnement,et montre que la mesure est négative ,donc pas de fonctionnement donc mort ,sans compter le cœurs qui n'alimente plus le cerveau en sang .

3/ les spécialistes ne peuvent pas l'expliquer et admettent qu'il se passe quelque chose puisque les patients répète mot pour mot les conversations des chirurgiens et parfois même disent que dans tel ou tel mur se trouve tel objet .


Pour tout cela,je dit que nous n'avons pas la preuve qu'il y ai une vie après la mort mais je peut dire qu'il se passe quelque chose qui défit les lois de la nature que nous connaissons actuellement.
Titre: Re : Remarquable récit de NDE
Posté par: labbe le 06 juin 2010 à 18:51:17
Je n'ai jamais parlé de Harry...
Je ne comprend pas pourquoi tu prends sa défense puisque je ne l'attaque pas.
Au contraire je lis avec plaisir son témoignage.

Ayant moi même contacté à plusieurs reprise l'état dont il est question je sais que personne ne comprend que c'est vécu comme une réalité.

Dans tous mes cas perso il s'agit d'une dimension neutre de nous même.

Jamais je ne remettrais en question un témoignage.

Je dis juste de se méfier des conclusions...
Titre: Re : Remarquable récit de NDE
Posté par: katchina le 06 juin 2010 à 18:57:03
D'accord - je ne prends pas spécialement sa défense - mais ton post est arrivé juste derrière son témoignage donc j'ai cru qu'il y avait un rapport de post à effet.

Désolée d'avoir mal compris  :)
Titre: Re : Remarquable récit de NDE
Posté par: labbe le 06 juin 2010 à 19:07:54
 Par exemple on pourrait entrer en contact avec la conscience globale dans ces aventures... ce qui est encore plus sublime...

Car du point de vu du vécu c'est très neutre. Beaucoup moins imprégné de personnalité.

Je veux juste rappeler que dans toutes les traditions orientales le but est de ne pas se réincarner.

Ici ca semble un objectif mais pour les orientaux c'est une chose à éviter.

Il y a eu des déformations de traditions. Notre individualisme hypertrophié nous fait espérer des sottises il me semble.

Titre: Re : Remarquable récit de NDE
Posté par: Anand le 06 juin 2010 à 21:30:03
Merci pour ton témoignage, Harry - Tu dis que ta mission n'est pas terminée, mais élever des enfants, c'est déjà une trés belle mission, je trouve - Bonne route à toi -
Titre: Re : Remarquable récit de NDE
Posté par: Kris le 06 juin 2010 à 22:37:09
Bonsoir;

L'expression anglaise "Near Death experience" est le mieux traduite, en français, par EFM (Expérience aux Frontières de la Mort). Ces expériences concernent donc des personnes qui ont été en état de mort clinique pendant une courte période (Encéphalogramme plat). Leur cerveau n'était pas mort, sinon ces personnes n'auraient jamais pu reprendre une vie normale. Leur cerveau s'est seulement arrêté de fonctionner pendant une brève période.
Si tu lis, labbé, le témoignage sur Pamela Reynolds, il est très bien expliqué que, le cerveau n'étant plus irrigué, il est normalement irrémédiablement détruit. Pour éviter cette détérioration, le corps de  la patiente a été refroidit à environ 15° C et la circulation du sang a été interrompue pendant 30 minutes. Il est évident que ce genre d'opérations est à très haut risque, car les médecins ne savent pas vraiment comment le corps humain, et plus particulièrement le cerveau, va réagir une fois la circulation rétablie et le patient réchauffé. Dans le cas de Pamela Eynolds tout s'est bien passé, heureusement pour elle.
Si tu ne l'as pas encore fait, je te conseille vivement d'écouter les témoignages des médecins au cours de l'émission "Enquêtes Extraordinaires" de jeudi dernier. Il te suffit de te rendre sur le site de M6 Replay. Au cours de l'émission, il fut très bien expliqué que, particulièrement dans le cas de Pamela Reynolds (les médecins disposent dans son cas de très nombreux enregistrements) son cerveau n'était plus en état de fonctionner. De toutes façons ses yeux étaient bandés et ses oreilles obstruées. Ce n'est donc pas avec ses organes sensoriels qu'elle a pu enregistrée tout ce qui se passait dans la salle d'opération.
"Il est donc clair que les expériences EMI ou EFM permettent de réaliser l’existence d’un niveau de conscience qui n’appartient pas au corps physique. Une partie de nous peut donc continuer à exister au-delà de la mort. Ces expériences permettent également de vérifier que la conscience n’est pas produite par le cerveau. Le cerveau fait l’expérience de la conscience, il ne la produit pas. Il la reçoit. Il agit un peu comme une interface."
Comme le disait Bruce Greyson, médecin psychiatre interrogé dans le cadre de cette enquête, la médecine traditionnelle est en échec devant ce genre d'expériences car cette médecine, un peu matérialiste, ne peut admettre la manifestation et l'existence d'un phénomène qui ne soit pas purement physique. Comme te le faisait aimablement remarquer Katchina, la médecine traditionnelle est confrontée aux mêmes limites  avec les brûleurs de feu. Seulement dans l'hôpital où le reportage a été fait, les médecins ont l'humilité de reconnaître qu'un pouvoir qui les dépasse est à l'œuvre. D'autres médecins ne feraient peut-être pas preuve de la même humilité.
Titre: Re : Remarquable récit de NDE
Posté par: labbe le 07 juin 2010 à 09:02:45
Ce qui signifie que la conscience peut s'étendre au delà du corps.
Ce que j'ai personnellement expérimenté éveillé.
Et ca avait la saveur de la réalité (sauf que j'étais moins personnellement moi)
Ca ne signifie rien d'autre.
Ce qui est ennuyeux c'est qu'on essaye de coller par dessus la preuve de la vie après la mort.
C'est pour le moins une position hâtive non ?

De + continuer à larmoyer dans tous les reportages que personne ne veut connaître les cas de NDE ca devient dépassé.

Qui n'a pas entendu parler des NDE aujourd'hui ?

Dr Moody, Meurois Givaudan etc et aujourd'hui Charbonnier que des best sellers.
Ca fait vendre l'après vie.

Il faudrait des reportages un peu + pro, je trouve, qui parlent de toutes les traditions.

Titre: Re : Remarquable récit de NDE
Posté par: harry le 07 juin 2010 à 10:16:35
Salut Labbe

Ce qui signifie que la conscience peut s'étendre au delà du corps.
Ce que j'ai personnellement expérimenté éveillé.
Et ca avait la saveur de la réalité (sauf que j'étais moins personnellement moi)


Je ne sais ce que tu as expérimenté éveillé, je n'ai jamais pu vivre quelque chose approchant le 10iéme de cette réalité vécue, et je n'étais pas "moins" moi même.

Ce qui est ennuyeux c'est qu'on essaye de coller par dessus la preuve de la vie après la mort.
C'est pour le moins une position hâtive non ?


Ennuyeux ? Je n'ai entendu ou vu personne dire qu'il avait "la preuve" de la vie après la mort.
En ce qui me concerne, "la preuve" je l'ai. Je ne la soumet à PERSONNE, c'est "intime". Car encore une fois, je ne sais ce que tu as vécu dans tes expériences, mais était-ce bien la même ?
Je ne communique pas, comme beaucoup de personnes qui ont vécu une NDE, comme apportant "une preuve".... Des preuves, y'en a pas, ou plutôt chacun à la sienne

Dans le reportage diffusé sur M6, une dame insiste sur le fait qu'il est particulièrement difficile d'en parler avec ceux qui ne l'ont pas encore eu (la NDE), car il n'existe pas de mots pour l'expliquer. Presque tous disent que c'est le plus beau jour de leur vie.

De + continuer à larmoyer dans tous les reportages que personne ne veut connaître les cas de NDE ca devient dépassé.
Qui n'a pas entendu parler des NDE aujourd'hui ?


Encore une fois, ceux qui ont vécu et qui en parlent rencontrent  très souvent un rejet total de l'écoute du récit.... Des personnes ne veulent pas connaitre ce genre de choses... Par peur ?  Et si de plus vous vous interessez aux OVNIs Vous risquez même de passer pour un marginal ou pire "dingue".

Enfin... Une note d'humour:  Le meilleur moment de la vie, c'est la mort... C'est pour cela qu'on le garde pour la fin  ;)

Amicalement

One LOVE
Titre: Re : Remarquable récit de NDE
Posté par: Kris le 07 juin 2010 à 19:29:58
Labbe  a écrit :

Citer
Ce qui est ennuyeux c'est qu'on essaye de coller par dessus la preuve de la vie après la mort.
C'est pour le moins une position hâtive non ?

Objectivement ce que toutes les expériences de NDE (ou EMI ou EFM) permettent de conclure, c'est qu'il existe un niveau de conscience qui n’appartient pas au corps physique. Par extension, cette existence est vue comme la preuve de l'existence d'une vie après la mort.

Je t'accorde volontiers que la seconde conclusion est peut-être hâtive. Par contre, nul ne peut nier la première conclusion liée à un niveau d'existence qui s'étend au-delà des facultés octroyés par les seuls sens physiques.

Maintenant, tu es parfaitement libre de rejeter cette conclusion mais tu ne peux pas refuser ou t'élever contre la diffusion de la dite conclusion. Je comprends tout à fait que toi et une très large partie de la population terrienne refuse cette idée étant donné que nous vivons dans une société où tout est fait pour nous faire oublier l'existence de niveaux de conscience différents. Le maître mot de notre société est "consommez, consommez". Préoccupez vous de profiter au maximum de la vie présente, à condition toutefois que vous puissiez en profiter. Si vous n'avez pas les moyens d'en profiter, c'est juste pas de chance pour vous.

Parfait. Il se trouve que d'autres personnes ont un point de vue différent, suite entre autres, à une expérience de NDE. C'est leur droit le plus strict de témoigner. Il faut accepter cet état de fait même si c'est contrariant.
Titre: Re : Remarquable récit de NDE
Posté par: labbe le 07 juin 2010 à 21:47:44
Il y a surtout des gens qui en bavent suffisamment dans cette vie de merde pour espérer qu'il n'y ait pas d'autres vies comme celle ci... ;) ou d'ailleurs comme aucune autre car aucune vie ne me fait envie. Je sais qu'elles sont toutes très difficiles.

Avec un peu d'imagination tout le monde peut comprendre l'horreur que représenterait un retour éternel.

C'est à dire que perso j'espère de tout mon coeur ne plus jamais revivre une vie comme celle que je vis.

Une fois ok mais après stop.

Vu qu'il n'y a aucune preuve valable je suis assez confiant.

De toute façon je sais par la logique que je retournerais dans l'ensemble.

Aucune envie de revivre une vie identifiée à un corps, ni même à un esprit tout aussi limité.

Donc l'espoir n'est pas le même. Pour moi la mort définitive de mon être personnel est vue comme une joie. Je suis donc très loin du consumérisme justement...


Titre: Re : Remarquable récit de NDE
Posté par: galadria47 le 07 juin 2010 à 23:44:12
Salutation ,


Après avoir lu et vu moult documentaires ou documents traitant du sujet, je ne peux m'empêcher de faire le rapprochement avec l'affaire Ummite .

En effet,les gens qui vivent des NDE disent pour la majorité que "là bas" ils ont accès à toute la connaissance et deviennent des personnes avec la "science infuse" et qu'ils ne sont a priori pas jugés ou que c'est eux même qui "s'auto jugent"

Hors dans certaines lettres Ummites,ils expliquent assez bien le concept de Dieu , de l'âme etc...
Nous retrouvons d'après les lettres, des similitudes énormes, les ummites eux-mêmes disent qu'en fait, l'âme est un enregistrement d'une histoire, nous même, qui alimenterait une conscience collective universelle .

J'émets une hypothèse, et si cela était lié?

edit pour ortho
Titre: Re : Remarquable récit de NDE
Posté par: Kris le 08 juin 2010 à 07:00:00
Pour en revenir au lien entre NDE et la "mort" je voudrais juste essayer de formuler quelques remarques. D'un point de vue biologique, la mort est l'arrêt définitif des fonctions vitales et entre autres l'arrêt du cœur et du fonctionnement du cerveau, ce dernier point étant, il me semble, le critère essentiel pour décider si on considère qu'une personne plongé dans le coma, ait quel qu'espoir d'en sortir. Les divers "bénéficiaires" ou "expérimentateurs" des NDE ont, pour certains, été dans cette situation pour une période plus ou moins longue. Il faudrait reprendre les diverses expériences d'un point de vue médical pour avoir des éléments très précis. Dans ce cas, "l'expérience" vécue par Pamela Reynolds est certainement une des mieux médicalement documentée car, étant donné la gravité de son intervention, elle a fait l'objet, durant cette intervention, d'une surveillance très attentive et de nombreux paramètres biologiques ont été surveillés pendant son opération. Dans son cas, elle semble bien avoir été comme "morte" pendant environ une heure, puisque, durant cette période, son encéphalogramme était plat. Par contre, je ne sais pas ce qu'il en était de son activité cardiaque. Ceci est l'aspect "biologique" de la mort, celui qui est le plus facilement compréhensible par nous tous. Dans ce sens, revenir de la "mort", veut dire retrouver un encéphalogramme normal après une période d'inactivité. D'un point de vue médical, je ne sais si une durée est définie au-delà de laquelle une personne est déclarée cliniquement morte même si son cœur bat toujours.

Il y  a maintenant un second aspect à prendre en compte, pour caractériser la mort, c'est l'aspect "spirituel". C'est un aspect qui a été assez bien illustré par le film "Expériences Interdites" qui mettait en scène de jeunes étudiants en médecine qui se soumettaient, volontairement,  à une mort clinique pendant 4 à 7 minutes, si mes souvenirs sont exacts. Ces étudiants ont alors expérimenté diverses situations un peu similaires à celles décrites par les témoins de NDE. Ils semblent, et j'insiste sur le mot semble, car n'ayant pas moi-même fait l'objet de ce genre d'expériences je ne peux guère donner de témoignage direct, il semble donc qu'ils aient expérimenté une forme de vie autre que la vie biologique. Ceci nous amène à "conclure" qu'il y a une forme d'existence autre que l'existence biologique. Pour qualifier cette expérience, on parle parfois d'une existence dans d'autres dimensions, dans la mesure où ces personnes ne semblent plus être limitées par nos 3 dimensions "terrestres". Elles peuvent traverser des murs, ne sont plus soumises à la contrainte du temps comme nous y sommes soumis.  Pamela Reynolds pouvait facilement voyager dans l'hôpital malgré que son corps, lui, ne voyageait pas. Autrement dit certaines personnes, en état de mort clinique, ont fait l'objet d'une existence dans d'autres dimensions.

Finalement, nous pourrions en conclure que la mort, c'est d'un côté l'arrêt des fonctions physiologiques bien connues et de l'autre l'accès à une nouvelle forme d'existence, que l'on pourrait appeler spirituelle pour l'opposer à la vie physique ou physiologique que nous expérimentons tous, normalement. En ce qui concerne le côté joyeux ou lugubre de cette vie "non physiologique" cela est propre à chaque individu. La plupart des témoignages au sujet des NDE font état d'expériences heureuses, mais certaines NDE, beaucoup plus rarement, font état d'une NDE plutôt mal vécue. Probablement que les personnes qui ont vécu une expérience de NDE "difficile" voire assez triste, n'ont guère envie de témoigner. Il est possible également qu'il y ait un lien direct entre le type de NDE, joyeuse ou non, en fonction de notre vécu et ressenti, avant cette expérience.

En ce qui concerne une nouvelle vie "terrestre" cela est liée à la croyance en la réincarnation. Je n'en parlerai pas, étant donné que je n'ai pas d'opinion précise ou arrêtée sur le sujet. Cela peut-être une éventualité.

Voilà, je voulais partager avec vous, même très sommairement, quelques unes de mes réflexions. En ce qui concerne cette vie non physiologique, elle semble être  identique à ce que le professeur "Régis Dutheil'" nomme la vie "super lumineuse" dans le sens où les déplacements, dans cette forme d'existence, se font toujours à la vitesse de la pensée, donc à une vitesse toujours supérieure à celle de la lumière.
Titre: Re : Remarquable récit de NDE
Posté par: neptune75 le 09 juin 2010 à 09:46:25
définition et témoignages de l'anesthésiste Toulousain Jean-jacques Charbonnier

NDE - EMI - Jean Jacques Charbonnier 1/2
admn : page non trouvée
Titre: Re : Remarquable récit de NDE
Posté par: labbe le 09 juin 2010 à 17:47:09
Un lien qui résume où on est du point de vue scientifique au sujet des NDE, du cerveau, de la conscience etc
http://www.paranormal-info.com/Preuves-medicales-des-NDE.html (http://www.paranormal-info.com/Preuves-medicales-des-NDE.html)

En fait une chose est certaine selon moi c'est la dualité matière et esprit qui est un leurre et une illusion Dans cet article assez pénible à lire tellement c'est écrit petit la question de la nature électrique de la conscience est abordée par exemple.

Car lorsque nous percevons par les sens ce sont des ondes que nous percevons en fait. Et c'est sous forme d'énergie qu'est communiquée l'info.

Donc c'est en fait la notion de matière qui est une illusion.

J'écoutais une conférence de Bouchard d'orval ce matin qui disait une chose très sensée.
Lorsque nous traversons la rue notre pensée devance notre corps en réalité car elle est déjà arrivée sur le trottoir d'en face et le corps péniblement la rejoint.

Cependant si je dois donner mon intuition, je pense que l'individualité éternelle n'existe pas dans l'univers. Ca me parait insensé.

PS : Charbonnier confirme ce que je dis il affirme que la NDE prouve la survie après la mort. Alors qu'en réalité ca ne prouve rien d'autres que les faits. La conscience tant que le corps n'est pas totalement mort peut continuer à vivre un moment. Il ne fait pas preuve d'esprit scientifique selon moi.


Titre: Re : Remarquable récit de NDE
Posté par: Thx428 le 09 juin 2010 à 18:10:30
Pour moi,un fait "réel" qui prouve (et je pèse mes mots) qu'il y a autre chose en dehors du corps "physique"; c'est tout ces témoignages,qui vont pour la majorité,dans le même sens :
Vécu...religions différentes...personnalités différentes...expérience personnelle et familiale ...etc..

Pour moi,il faut être un Andouille,pour penser qu'il n'existe que "le corps physique"...Et je rajouterais: AMHA  ;)
Titre: Re : Remarquable récit de NDE
Posté par: Kris le 09 juin 2010 à 18:58:31
Thx428 a écrit :

Citer
Pour moi,il faut être un Andouille,pour penser qu'il n'existe que "le corps physique"...Et je rajouterais: AMHA

Même si je partage ton opinion sur l'existence d'un niveau de conscience "plus élevé" que le simple niveau de conscience biologique, il me semble, Thx428, que tes propos ont une formulation maladroite. Personnellement je regrette que de trop nombreuses personnes rejettent l'existence de ce niveau de conscience, mais là s'arrête mon opinion. Chaque fois que je le peux, je témoigne, à ma façon, de "mes croyances", mais je veux par trop fustiger ceux qui ont une opinion contraire. Il faut laisser le temps au temps. Pour ma part, j'estime avoir eu "la chance " d'accéder à cette compréhension, il y a de nombreuses années, avant même que le concept de NDE devienne "populaire" et bien avant la publication du livre du Dr Raymond Moody.

Je ne peux donc que me réjouir que ce concept soit de plus en plus connu et même accepté. J'attends, avec impatience, le jour où une très marge majorité de la population terrestre acceptera cette compréhension de l'existence de niveaux de conscience séparées du niveau de conscience biologique. Dans ce domaine, j'appliquerais volontiers la théorie du centième singe. En conséquence dès qu'une certaine masse critique sera atteinte, tout peut basculer très vite.

Il est également vrai que certains jours j'enrage de voir la cupidité, l'étroitesse d'esprit ou le comportement enfantin de bien des personnes. Mais j'essaie de me raisonner, sans toutefois toujours y arriver !!! J'ai un caractère un peu impulsif, aussi il m'arrive carrément d'exploser. Ainsi va la vie. Nous devons tous apprendre la patience et la tolérance, même si c'est un art un peu difficile à maîtriser !!! En dehors des nombreuses publications, il faut saluer les efforts de certains comme Jean Jacques Charbonnier qui est régulièrement mis à contribution pour témoigner.
Titre: Re : Remarquable récit de NDE
Posté par: Thx428 le 09 juin 2010 à 19:03:53
Merci Kriss  :)
"Maladroit" oui,c'est ma façon (volonté) de m'exprimer sur de nombreux sujets d'Ici et Maintenant...  ;)
Tu as vécu une expérience toi aussi de "Near Death Experience" ?

Edit: moi "pas"...mais ça ne m'empêche pas de penser (logique) que tout ceci (de part des expériences familiales aussi) est réellement réel. et je rajouterai:
AMHA  :D
Titre: Re : Remarquable récit de NDE
Posté par: harry le 09 juin 2010 à 19:34:08
@ Labbe

Cependant si je dois donner mon intuition, je pense que l'individualité éternelle n'existe pas dans l'univers. Ca me parait insensé.

Nous voyons beaucoup de choses qui nous paraissent insensés. Comme il parait assez insensé aussi "d'avoir choisi de venir ici bas" (dixit quelques chanelings, quelques religions... quelques... illuminés? ). Je connais ta position à ce sujet, qui est celle de nombre d'hommes et de femmes.... En gros "plus jamais ça" !  Quel calvaire  :-\

"Eternelle" prends une notion de TEMPS et celui-ci semble prendre une toute autre tournure pour ceux qui ont vagués dans une NDE.

Cet insensé là.... est fichtrement BON !

On aimerait peut-être être celle ou celui qui n'a rien oublié... Ce qui nous fait penser à: "LA VIE AVANT LA VIE" (J'ai un livre à ce sujet. Je le rechercherais...)
Et ce qui me fait penser au 4éme de couverture d'un livre que j'ai lu récemment:

Il est une légende qui raconte que l’enfant dans le ventre de sa mère connaît tout du mystère de la Création, de l’origine du monde jusqu’à la fin des temps. À sa naissance, un messager passe au-dessus de son berceau et pose un doigt sur ses lèvres pour que jamais il ne dévoile le secret qui lui fut confié, le secret de la vie. Ce doigt posé qui efface à jamais la mémoire de l’enfant laisse une marque. Cette marque, nous l’avons tous au-dessus de la lèvre supérieure, sauf moi. Le jour où je suis né, le messager a oublié de me rendre visite, et je me souviens de tout…
Mais là... C'est de la SF !

Amicalement
Titre: Re : Remarquable récit de NDE
Posté par: labbe le 09 juin 2010 à 19:41:24
Kris tu commets une "bavure" en affirmant que parce qu'on ne pense pas que l'âme PERSONNELLE soit éternelle on fait preuve d'égoïsme et de matérialisme.
C'est ce que j'essaye de communiquer.
Mais ca semble un petit peu trop subtil pour l'instant il semblerait.
Puisque dans le milieu de la spiritualité il n'est question que de parler d'ego en quoi consiste selon toi la croyance en l'idée qu'on est éternellement une entité individuelle et personnelle ?
 
Titre: Re : Remarquable récit de NDE
Posté par: Kris le 09 juin 2010 à 19:50:15
Labbe a écrit :

Citer
"Donc c'est en fait la notion de matière qui est une illusion."

Je suis 100 % d'accord avec toi. Au cours du 20ème siècle nous avons fait d'énormes progrès dans la compréhension de ce qu'est la matière. IL nous reste encore beaucoup à apprendre. Nous savons tous que la matière c'est du vide, donc de l'énergie. Mais nos sens biologiques nous abusent et veulent nous faire prendre des "vessies pour des lanternes". Nous savons que la lumière visible n'est qu'une infime partie du spectre lumineux. Je dirais, de même,qu'esprit et matière appartiennent à la même réalité, mais à des fréquences différentes. Nous percevons directement l'une et indirectement l'autre.

En dehors des NDE, nous sommes tous confrontés, par différents témoignages, à l'existence de phénomènes troublants comme le dialogue de certaines personnes avec les plantes ou les animaux, ou encore les pouvoirs de guérison inexpliqués que possèdent certaines personnes (cf les deux premières émissions de "Expériences Extraordinaires " sur M6). En ce qui concerne les guérisons inexpliquées, il "semble" que ce soit l'esprit qui nous rend malade ou nous guérit. Ce qui se passe alors dans l'esprit se manifeste, sous un  délai variable, au niveau du corps biologique. Pour la guérison, toute la difficulté consiste à visualiser sa guérison. Nous sommes véritablement en présence d'un conflit Corps - Esprit. Le corps dit "je suis malade", l'esprit dit "Je suis guéri". Nous sommes en présence d'un dialogue de sourds, et le corps biologique arrive, en général, à imposer son point de vue.

Si nous prenons l'exemple du cancer, nous pouvons lire des milliers de témoignages différents. Chacun apporte "sa preuve" ou "son remède miracle". Étant jeune adolescent, je me souviens avoir lu un livre sur le pouvoir de guérisons des produits frais style fromage blanc ou yaourts. Aujourd'hui, à en croire d'autres témoignages, ce serait plutôt l'inverse. Ces mêmes produits nous rendraient malades. Ou encore le témoignage concernant une certaine cure. Je connais une personne qui a vaincu son cancer par l'intermédiaire de la dite cure, alors que d'autres personnes de ma connaissance qui ont essayé cette cure, n'ont pas réussi à se guérir. Et les témoignages pourraient défiler à l'infini. Dernièrement un rapport a été remis au président Obama pour lui dire que tout l'argent dépensé pour lutte contre la cancer avait une utilité assez réduite.

Et si tous les chercheurs faisaient fausse route ? Cela peut paraître présomptueux, à moins que les dits chercheurs reconnaissent le pouvoir de l'esprit. Oui, pour en revenir à ton affirmation Labbe, la matière est une illusion. Matière et esprit ne font qu'un alors que nous cherchons absolument à les séparer voir à refuser que l'esprit puisse exister ou au mieux que lui accorder un strapontin dans notre vie !!!

Titre: Re : Remarquable récit de NDE
Posté par: Kris le 09 juin 2010 à 20:15:22
Labbe a écrit :

Citer
"Puisque dans le milieu de la spiritualité il n'est question que de parler d'ego en quoi consiste selon toi la croyance en l'idée qu'on est éternellement une entité individuelle et personnelle ?"

Tu es mal documenté Labbe. Ton affirmation est inexacte. Dans les premiers stades de l'évolution, l'entité est certes individuelle et personnelle. Mais dans les stades ultimes de "progression" ou "d'évolution"' l'âme est appelée à se fondre  dans l'énergie première qui est à la base de la création. Je n'ai pas les textes en tête, mais lorsque j'aurai retrouvé les propos exacts je les communiquerai. Energie tu étais, énergie tu retourneras.

Il est clair que dans les cercles dit "spirituels", il est énoncé qu'aujourd'hui tous les terriens ont une double existence , à la fois "biologique" et "spirituelle". La "mort" n'est que la fin de  l'existence dite biologique, mais tu continues à exister dans ta dimension "spirituelle" ou "énergétique". Là commence alors ta vraie vie et ton véritable chemin. Comme l'expérience biologique nous a tous profondément marqué, nos premiers stades d'évolution se font dans une dimension assez semblable à la dimension matérielle que nous connaissons aujourd'hui.

Mais, chemin faisant, nous "apprenons" à nous éloigner de cette vision "matérielle" pour au final n'être plus qu'énergie. Quant à savoir combien de temps notre affranchissement prendra, je n'en ai aucune idée. Cela dépend bien sûr de chacun. Il est possible que cela prenne des millénaires, mais je n'en sais strictement rien. Par éducation , j'aurais tendance à rejeter l'idée de réincarnation, mais toute une littérature "ésotérique" semble approuver cette idée encore que ce concept ne soit pas perçu de la même manière dans les diverses littératures. Il convient, par ailleurs, de noter beaucoup de propos contradictoires à ce sujet. C'est à chacun de se faire son opinion.
Titre: Re : Remarquable récit de NDE
Posté par: labbe le 09 juin 2010 à 20:34:57
C'est à peu près là où je voulais en venir.
Il n'y a pas une dualité matière /esprit.
Et il n'y a pas une individualité éternelle.
Je colle par là à ce que j'ai compris de certains discours du bouddha, de certains textes et théories Hindouistes et ce que mon intuition me suggère.
Je me base aussi sur la physique actuelle et la science.
Lorsque dans les récits de NDE on parle de lumière et de fusion de connaissance absolue ca ne signifie pas fondamentalement que nous allons vivre une vie personnelle éternellement.
Ca pourrait simplement dire qu'on rejoint l'énergie dont tu parles.
S'extasier devant l'idée d'être un ego spirituel c'est toujours l'identification qui parle. L'envie de Moi.
Pour les anciennes traditions le but de l'éveil est de ne plus désirer être une entité qui se réincarne.
C'est ce qui n'a pas été retenu par le new age et son matérialisme spirituel.

Titre: Re : Remarquable récit de NDE
Posté par: Kris le 09 juin 2010 à 20:48:54
Thx428 a écrit :

Citer
"Tu as vécu une expérience toi aussi de "Near Death Experience" ?"

Non. Et j'ajouterai que je n'ai pas vraiment envie d'en avoir une, vu qu'en général, ces expériences se font à la suite d'un accident ou lors d'une opération chirurgicale assez sérieuse. Mes "croyances" donc se basent essentiellement sur les témoignages des autres.Alors, le jour du grand passage, que j'espère le plus tard possible, je verrai bien ce qu'il en est réellement. Et peut-être j'aurai des surprises agréables ou non. Pour l'instant, j'essaie de vivre, au mieux, l'instant présent. Le futur = ???????? Alors qui vivra verra.

Cela dit, ma vie a été caractérisée par de très nombreuses coïncidences qui l'ont vraiment façonné. Je ne peux pas croire que toutes "ces coïncidences" étaient seulement le fruit du hasard. Alors j'essaie de comprendre ou de deviner ce que le destin a préparé pour moi ou de comprendre le sens de cette vie pour moi.

Labbé  a écrit :

Citer
"C'est à dire que perso j'espère de tout mon cœur ne plus jamais revivre une vie comme celle que je vis.

Une fois ok mais après stop."

Il y a deux façons de voir la vie : voir le côté "verre à moitié plein" ou le côté "verre à moitié vide". Comme tout un chacun, il y a les jours où nous sommes plus enclins de voir le bon côté de la vie et d'autres jours où nous avons plus tendance à voir le côté noir de l'existence. Nous avons toujours tendance à croire que l'herbe est plus verte chez les voisins et je suis aussi tenté, certains jours, par cette croyance. Lorsque j'étais enfant, j'entendais souvent autour de moi cette phrase "Chacun doit porter sa croix". Cependant, sincèrement, quand  je regarde autour de moi, je m'estime assez chanceux, ne serais-ce que par que j'ai mes deux bras et mes deux jambes, parce que j'ai un travail qui me permet de me nourrir moi et ma famille, que j'ai un toit pour m'abriter .. etc ... Maintenant je ne suis pas opposé à ce que le destin vienne me donner un petit coup de pouce !!!

Sans trop de connaître, si ce n'est que par ta forte présence sur ce Forum, je ne pense pas, Labbe, que la vie ou que le destin t'ont tellement accablé !!! Il faut savoir toute proportion garder.
Titre: Re : Remarquable récit de NDE
Posté par: labbe le 09 juin 2010 à 21:02:04

et j'ai rajouté est ce volontaire de ta part de ne pas l'avoir cité ?? certainement puisqu'on passe dans l'agressivité...

Citer
ou d'ailleurs comme aucune autre car aucune vie ne me fait envie. Je sais qu'elles sont toutes très difficiles.

Titre: Re : Remarquable récit de NDE
Posté par: Kris le 09 juin 2010 à 22:00:33
Non, c'était involontaire. J'avais complètement oublié cette seconde partie, qui pour moi est nettement moins parlante que la première. Encore une fois je ne sais pas si la réincarnation est une théorie exacte. Lorsque l'on interroge les guides spirituels, à ce sujet et sur sa validité, on obtient une réponse très évasive du style "Parfois Oui, parfois Non". Autrement dit, aucune réponse toute faite. A chacun, donc, de se faire sa propre idée. J'ai également lu, à ce sujet, que c'était chacun qui décidait, en son âme et conscience, quel type de vie il voulait vivre, quelle genre d'expérience il voulait expérimenter. Ceci me fait me rappeler un channelling public où l'entité qui parlait a dit, au sujet d'une des personnes présentes dans la salle : "Cette personne est en vacances spirituelles sur la terre". L'entité voulait dire que cette personne, après avoir connu plusieurs existences difficiles, s'accordait une petite pause avant sa prochaine réincarnation qui serait elle, peut-être, plus difficile à vivre.

Notre perception de la difficulté ou non difficulté de la vie est donc toute relative. Le degré de difficulté est peut-être lié au niveau de Karma que nous voulons résoudre. Une telle conception demande bien entendu de bien vouloir y croire. Chacun est libre d'adhérer ou de refuser ce concept, en fonction des ses propres expériences de la vie.

Pour terminer, je voudrais te dire qu'il n'y avait, dans mes propos, aucune agressivité. Si tu as perçu mes propos comme agressifs, j'en suis franchement désolé. Si tu avais été en face de moi et que nous ayons échangé de vive voix sur ce sujet, je t'aurais tenu les mêmes propos qui n'ont, à mon avis, rien  désobligeants ou alors je vis sur une autre planète !!! C'était un  simple échange de point de vue. Je suis franchement désolé que tu l'aie mal interprété. Relis bien ce que j'ai écrit.

Bonne soirée.
Titre: Re : Remarquable récit de NDE
Posté par: labbe le 09 juin 2010 à 22:36:36
Pas de soucis la communication est difficile sur le net car on peut mal interpréter les mots.
De toute façon toute sensation de séparation est une souffrance.
La réalité ultime est que nous faisons partie de l'ensemble et que nous nous sentons séparés.
C'est le jeu de la vie elle même.
Et c'est pourquoi les expériences d'union mystique sont si agréable.
Au passage j'aimerais préciser que nous vivons ce "trip" lorsque nous nous endormons.
On peut le remarquer quand on se réveille juste pile au moment où on se réveille il y a un petit instant où on peut faire la comparaison.
Quand on s'endort aussi.

Je veux juste dire que nous sommes de toute façon de l'univers. Nous sommes l'univers. Tout de nous est l'univers. On se fout un peu de savoir si MOI va vivre éternellement en fait.

C'est pas si important.

Ce qui est beau je trouve c'est de savoir qu'un jour on n'aura plus a se sentir divisé du tout.

Avec conscience ou sans conscience peu importe au fond...

Rien ne peut être en dehors du réel.
Titre: Re : Remarquable récit de NDE
Posté par: Kris le 09 juin 2010 à 23:45:55
Galandiria 47 a écrit :

Citer
"Après avoir lu et vu moult documentaires ou documents traitant du sujet, je ne peux m'empêcher de faire le rapprochement avec l'affaire Ummite ."

Oui, j'aurais tendance à penser que la vie extra-terrestre, ummite ou non, est assez proche de ce que nous appelons la vie spirituelle. Pour ma part, je ne crois pas à une vie extra-terrestre de type biologique. Mais cette opinion n'engage que moi. Je suis assez tenté de penser que la vie extra-terrestre est une existence dans d'autres dimensions, ce qui pourrait expliquer, entre autres, pourquoi ils peuvent se manifester et disparaître si facilement.

Marie Thérèse  de Brosses a, par ailleurs, expliqué dans un de ses ouvrages, j'ai oublié lequel, les parallèles que l'on pouvait établir entre les concepts religieux et les concepts de vie-extraterrestre. J'avais eu l'occasion, l'année dernière, dans un autre post, de parler des propos tenus par les "pléiadiens", enseignement reçu par Barbara de Marciniak. Ces propos sont quasi identiques à un discours religieux.

Pour ceux qui voudraient connaître de quoi il retourne, il suffit de faire une recherche, pour une traduction française, sur le site de Daily Motion ou par la version originale, en langue anglaise, sur You Tube.
Titre: Re : Remarquable récit de NDE
Posté par: Kris le 10 juin 2010 à 00:25:33
A propos de récits de NDE, je voudrais signaler un récit un peu ancien déjà. Il date de 1995 pour la traduction française et quelques années avant pour l'édition originale. Ce récit est toujours disponible. Il s'intitule "Dans les bras de la lumière" en anglais : "Embraced by the light".

Il est le témoignage de Betty Eadie, qui à 31 ans, et suite à un accident, fut déclarée cliniquement morte. Ce récit peut-être catalogué de spirituel dans la mesure où la patiente ne s'attarde pas sur la perception de son environnement physique proche, mais plutôt sur l'expérience qu'elle a vécu, après avoir traversé le fameux tunnel.

C'est un récit d'à peine 150 pages, en format de poche. la lecture est très aisée.

Thème de l'émission "Enquêtes Extraordinaires" ce soir à 23h10 sur M6 : "Ils reçoivent des signes de l'au-delà".

Cette émission est la suite logique de l'émission sur les NDE visible jusqu'à ce soir 23h00 sur M6Replay.

Pour plus de détails, ouvrez le lien suivant : http://icietmaintenant.fr/SMF/index.php/topic,10184.0.html. (http://icietmaintenant.fr/SMF/index.php/topic,10184.0.html.)
Titre: Re : Remarquable récit de NDE
Posté par: boulgakov le 10 juin 2010 à 20:09:44
Connaissez vous les visions de Tondal? Le chevalier Tondal a vecu une nde vers le 13 eme siecle. Vous pouvez la lire sur internet, c'est en vieux francais.

http://www.metmuseum.org/toah/works-of-art/1975.1.2477 (http://www.metmuseum.org/toah/works-of-art/1975.1.2477)

edit : il est curieux ce vieux français  ::)
Titre: Re : Remarquable récit de NDE
Posté par: neptune75 le 11 juin 2010 à 01:27:52
à noter dans la prochaine émission "enquêtes extraordinaires" sur M6 le jeudi 17 juin sur "prémonition, télépathie, voyance" et, entre autres, en fin de soirée l'utilisation de ces facultés par la CIA(ici nous étions tous au courant de l'existence du programme "stargate" US , de John b Alexander(qui, pour les nouveaux fait l'objet d'un fil spécifique dans la section OVNIS" et des capacités de Jean-pierre Girard qui a travaillé pour les services secrets français....
Titre: Re : Remarquable récit de NDE
Posté par: neptune75 le 11 juin 2010 à 07:07:48
le docteur Postel est en train de mener des études scientifiques sur ce phénomène dans un hôpital en Dordogne

http://www.cneric.fr/Recherche-en-cours/recherche-en-cours.php (http://www.cneric.fr/Recherche-en-cours/recherche-en-cours.php)
admn : fichier introuvable
Titre: Re : Re : Remarquable récit de NDE
Posté par: Natacha le 11 juin 2010 à 11:05:22
Et si tous les chercheurs faisaient fausse route ? Cela peut paraître présomptueux, à moins que les dits chercheurs reconnaissent le pouvoir de l'esprit. Oui, pour en revenir à ton affirmation Labbe, la matière est une illusion. Matière et esprit ne font qu'un alors que nous cherchons absolument à les séparer voir à refuser que l'esprit puisse exister ou au mieux que lui accorder un strapontin dans notre vie !!!

L'esprit est-il capable (parfois, dans certains cas) de guérir un corps physique ?

Qu'est donc cette "chose" appelée esprit qui peut guérir un corps ? : La pensée.  (autre chose ? quoi d'autre ?)

Le contrôle de l'esprit (la pensée) sur la matière constaté dans l' "effet placebo" est-il un fait scientifiquement reconnu ou pas ? ...
 
- Non ? Pourtant il semblerait que dans certains cas il soit possible de guérir en croyant avaler un merveilleux médicament qui n'est en fait que de l'eau sucrée (effet placebo). (l'eau sucrée est peut-être ze merveilleux médicament ? :) )

- Oui ?  Alors, poussant un peu plus loin le questionnement :  pourquoi cet esprit immatériel  - si puissant qu'il parvient à guérir un corps matériel par une pensée positive de guérison (effet placebo) -  n'aurait-il pas également la capacité de survivre à ce corps ?

Survie de l'esprit (pensée ou âme) et pouvoir de l'esprit sur la matière sont-ils compatibles ?

Et si, et si, et si, avec des si ...   Et si ... la pensée existait depuis toujours et subsistait éternellement, sans obligatoirement nécessiter  le support matériel d'un corps physique puisqu'étant elle-même immatérielle ?

"Je pense donc je suis"  (avec ou sans corps ?  ;) )

La pensée ne serait-elle pas de la lumière ? 
Idée lumineuse, non ?  Mais pas très éclairante...  ;)

Je pense que nous sommes nombreux à nous poser de telles questions.  :) :P
Bon, trève de cogitations, je commence à avoir mal à la tête...  ;D
 
Titre: Re : Remarquable récit de NDE
Posté par: Kris le 11 juin 2010 à 19:45:18
Natacha  a écrit :

Citer
"Alors, poussant un peu plus loin le questionnement :  pourquoi cet esprit immatériel  - si puissant qu'il parvient à guérir un corps matériel par une pensée positive de guérison (effet placebo) -  n'aurait-il pas également la capacité de survivre à ce corps ?"

Le moins que l'on puisse dire Natacha, c'est que tu poses une très bonne question. De nombreux livres ont été écrits au sujet du pouvoir de l'esprit sur la matière et notamment sur le puissant pouvoir de guérison de l'esprit. J'en ai moi-même mentionné un dans le post sur l'Ayurvéda. Ce qui reste étrange c'est que ce pouvoir ne se manifeste que dans le cadre de certaines limites. Si je regarde, par exemple, le nombre de pèlerins qui vont à Lourdes chaque années et qui donc ont un fort désir de guérir, peu nombreux sont ceux qui accèdent véritablement à la guérison de leur corps. Cherchant la guérison de leur corps, ils ont peut être obtenu la guérison de leur esprit.

Maintenant le lien que tu fais entre pouvoir de l'esprit et survie de l'esprit est excellent. Et effectivement nous attrapons des maux de tête à force de trop vouloir réfléchir. Une choses est clair cependant : un certain nombre de paramètres semblent être hors de notre contrôle.

Si, à en croire certains propos, les proches années 2011, 2012, 2013 doivent être caractérisées par un renouveau de l'humanité, il se peut que ces dites années voient l'émergence d'un homme nouveau, chez qui esprit et corps seront beaucoup plus étroitement liés. Ces fameux enfants indigo ou enfants cristal dont on parle tant sont, peut-être, justement les signes annonciateurs de cette humanité nouvelle.
Titre: Re : Remarquable récit de NDE
Posté par: harry le 11 juin 2010 à 20:21:00
@ Kris (et tous..)
Si, à en croire certains propos, les proches années 2011, 2012, 2013 doivent être caractérisées par un renouveau de l'humanité, il se peut que ces dites années voient l'émergence d'un homme nouveau, chez qui esprit et corps seront beaucoup plus étroitement liés. Ces fameux enfants indigo ou enfants cristal dont on parle tant sont, peut-être, justement les signes annonciateurs de cette humanité nouvelle.

Peut-être différement de la façon dont vous le voyez....

Il ne se peut pas... Cela arrive !  on me l'a dit....


Permettez moi (nous?) d'y croire où au moins d'en avoir envie.... Espérer un monde différent qui nous ressemble plus......(qui ressemble à l'AMOUR... ENFIN !!!! )  Notre déliverance.... Merci


One LOVE For all of US !

Harry

Titre: Complément d'info
Posté par: Imagine le 22 juin 2010 à 05:09:32

Je viens de retrouver ça dans mes archives, c'était une page que j'avais téléchargé à l'époque (il y a fort, fort longtemps). Les propos tenus n'engagent que leurs auteurs! Le document est ancien, et certaines références données en fin d'article sont peut être introuvable dorénavant. Encore jeune sur ce forum, si ce "post" n'a pas sa raison d'être ici, veuillez très chers administrateurs  ;D  le déplacer à sa juste place, ou sinon, hop, à la poubelle!!!;)


La neurochimie du cerveau et les états altérés de conscience

Une réflexion sur les compte-rendus d'enlèvements

par

Alain H. (Ufocom, équipe ADV) et Yves(Ufocom, équipe SCI)


" Introduction


Si l'on désignait un siècle par rapport aux percées scientifiques majeures qui ont eu lieu au cours de son passage, le 20 ème siècle serait sans aucun doute celui de la neurochimie du cerveau. Ce point de vue est soutenu par les résultats obtenus de la part de neurobiologistes aux cours des dernières 30 années.

Le fait de démêler les mécanismes qui sous-tendent l'emmagasinage et le rappel des données perçues (la mémoire), ou l'information liée à la perception de notre monde par le biais de nos sens, est une approche qui pourrait avoir des répercussions profondes sur nous-mêmes et – très vraisemblablement – sur l'essence de l'être humain. On peut anticiper que de tels sujets seront aussi discutés et aussi controversés que l'est de nos jours celui de la diffusion délibérée dans l'environnement d'organismes génétiquement modifiés.

Toutefois, quel est le rapport entre ce problème et la question des OVNIs? Et bien, les deux pourraient être liés, de plusieurs façons. L’éventuelle connexion que nous souhaitons discuter à présent concerne les soi-disant compte-rendus d'enlèvements qui peuvent être lus dans la littérature sur les OVNIs, ou trouvés sur les différents sites Web ou groupes de discussion. Avant de continuer, nous souhaitons préciser que ce texte ne vise aucunement pouvoir fournir au lecteur LA réponse à la question des enlèvements. En effet, UFOCOM était toujours et demeure à ce jour très soucieuse du traitement appliqué à ces données car leur source réside le plus souvent, si ce n'est pas toujours le cas, dans les témoignages qui n'offrent pas beaucoup de données concrètes à examiner. De plus, ces témoignages proviennent souvent d'une seule personne, un cas de figure qui rend l'analyse des faits signalés assez difficile, voire, impossible. Cela mis à part, la plupart des témoignages sont originaires des USA, tandis que ceux d'autres régions du monde sont bien plus limités en nombre (spécialement de l'Europe), ce qui n'est pas le cas lorsque nous examinons les compte-rendus sur les OVNIs. Cela peut signifier qu'une déformation "culturelle" ou "locale" pourrait être impliquée dans le phénomène des enlèvements. Quelle que soit la nature du phénomène, il est difficilement accessible à
l’exploration scientifique.

Comme nous l’avons mentionné plus haut, ce texte ne vise pas à donner une explication sur les témoignages d’enlèvements et les " rencontres E.T. " qui s’y rapportent, ni, non plus, de remettre en cause la sincérité des  témoins non plus. Il est simplement question du fait que les auteurs ont accumulé une certaine quantité de données, fait des expériences relatives à ce qu’on appelle " les états altérés de conscience ". Cette expression comprend les NDE (= near death experience) ou expériences de mort rapprochée, les OBE (=  out-of-body experience) ou expériences de sortie du corps, et les APE (= altered perception experience) ou expérience de perception altérée. Ces expériences ou états ont tous une connexion avec les compte-rendus
des enlèvements.

La première partie de ce document est consacrée à la présentation de nos expériences. La deuxième partie traitera l’examen de ces données par rapport à la neurochimie du cerveau et à la lumière d’autres textes concernant les APE. "

la suite ici (http://www.scribd.com/doc/33633433/Cerveau-et-alterations-chimiques)
edit : - post remis en forme - merci Imagine
 

Titre: Re : Re : Remarquable récit de NDE
Posté par: Yoyo le 25 juin 2010 à 07:36:23
Connaissez vous les visions de Tondal? Le chevalier Tondal a vecu une nde vers le 13 eme siecle. Vous pouvez la lire sur internet, c'est en vieux francais.

http://www.metmuseum.org/toah/works-of-art/1975.1.2477 (http://www.metmuseum.org/toah/works-of-art/1975.1.2477)

edit : il est curieux ce vieux français  ::)

Le lien est faux ?
Titre: Re : Re : Re : Remarquable récit de NDE
Posté par: dificultnspa le 25 juin 2010 à 09:40:36
Connaissez vous les visions de Tondal? Le chevalier Tondal a vecu une nde vers le 13 eme siecle. Vous pouvez la lire sur internet, c'est en vieux francais.

http://www.metmuseum.org/toah/works-of-art/1975.1.2477 (http://www.metmuseum.org/toah/works-of-art/1975.1.2477)

edit : il est curieux ce vieux français  ::)


Le lien est faux ?

Non le lien fonctionne, mais la page sur laquelle on tombe est plutot en bon anglais...

edit : AMA - YOYO demande si boulagkov ne s'est pas trompé de lien ce qui était sous entendu dans mon message "curieux ce vieux français".
Titre: Re : Remarquable récit de NDE
Posté par: curiopat le 07 septembre 2010 à 02:40:17
Sonia Barkallah a organisé le 17 juin 2006 à Martigues une conférence réunissant des spécialistes du milieu scientifico médical sur les NDE, EMI qui fut une réelle réussite.

Cette personne poursuit sur sa lancée par diffusion en octobre 2010 d'un film documentaire qu'elle a réalisé sur le sujet qui s'intitule "faux départ"

A ne pas manquer!!

Cela devrait donner une nouvelle impulsion sur le phénomène.

http://www.mythesetrealites.org/crbst_77.html (http://www.mythesetrealites.org/crbst_77.html)
Titre: Re : Remarquable récit de NDE
Posté par: mat le 16 septembre 2010 à 07:40:06
La Bande Annonce de "Faux départ".

[embed=425,349]<iframe frameborder="0" width="480" height="270" src="//www.dailymotion.com/embed/video/xetrey" allowfullscreen></iframe>
<a href="http://www.dailymotion.com/video/xetrey_bande-annonce-faux-depart-de-sonia_shortfilms" target="_blank">Bande  Annonce &quot;FAUX DEPART&quot;  de Sonia Barkallah[/url] par <a href="http://www.dailymotion.com/s17production" target="_blank">s17production[/url][/embed]
Bande Annonce "FAUX DEPART" de Sonia Barkallah
Titre: Re : Remarquable récit de NDE
Posté par: Aloysius le 16 septembre 2010 à 12:08:37
Merci Mat,

C'est une vidéo à faire circuler pour faire évoluer les esprits! (smiley sourire)
Titre: Re : Remarquable récit de NDE
Posté par: boulgakov le 17 septembre 2010 à 23:48:10
Un grand recit du grand poete russe Apouthkine sur la vie apres la mort, ce qu'on appelle aujourd'hui une NDE
http://www.litteratureaudio.com/livres-audio-gratuits-mp3/tag/alexei-apoukhtine (http://www.litteratureaudio.com/livres-audio-gratuits-mp3/tag/alexei-apoukhtine)
Titre: Re : Remarquable récit de NDE
Posté par: Kris le 09 mars 2011 à 20:16:23
Je vous livre un autre témoignage de NDE. En 1982, Mellen-Thomas Benedict, caméraman de cinéma, était atteint, selon le diagnostique médical, d'un cancer incurable. A son « décès », il connut une expérience de mort imminente (EMI/NDE) qui dura 90 minutes, pendant lesquelles il expérimenta les effets classiques des EMI avant de retourner à la vie. Cet épisode pourrait être expliqué de façon scientifique, excepté un détail : lorsqu'il revint à la vie, son cancer « incurable » avait totalement disparu.

Citer
"En 1982 je suis mort d’un cancer en phase terminale.... Il était inopérable et toutes les chimiothérapies possibles m’auraient laissé comme un légume. On me donnait six à huit mois à vivre.
J’avais eu accès à des informations terrifiantes dans les années 70 et j’avais commencé à devenir incroyablement sensible aux problèmes nucléaires, écologiques et autres. Or, comme je n’avais aucune base spirituelle, je commençai à croire que la nature avait fait une bêtise et que nous étions probablement un organisme cancéreux pour la planète. Je ne voyais aucune solution à tous ces problèmes que nous avions créés nous-mêmes.
Je percevais tous les humains comme un cancer et c’est ce que j’ai récolté.
C’est ce qui allait me tuer.

Faites attention à votre façon de voir le monde. Il se retourne contre vous, particulièrement si c’est un point de vue négatif. Le mien l’était vraiment et il me conduisait directement à la mort. J’essayais toutes sortes de méthodes de guérisons alternatives, mais aucune ne m’aidait.
Je fus donc déterminé à chercher ce qu’il y avait réellement entre moi et Dieu. Parce que jusqu’ici je n’avais pas jugé bon d’avoir affaire avec Lui. A l’époque, j’étais très éloigné de la spiritualité.

Je commençai mon parcours en étudiant les spiritualités. Je décidai de lire toute la littérature sur ces sujets, parce que je ne voulais pas être surpris en arrivant de l’autre côté. J’ai donc lu tout ce qui se rapportait aux diverses religions et philosophies. C’était très intéressant et cela m’a donné l’espoir qu’il y avait quelque chose de l’autre côté.

A la fin j’avais une garde malade. Je me souviens de m’être réveillé un matin à la maison vers 4h30 et j’ai su que ça y était. C’était le jour où j’allais mourir. J’ai donc téléphoné à quelques amis et je leur ai dit au revoir. J’ai réveillé mon infirmière. Nous avions passé un accord pour qu’elle me laisse seule au moins six heures après ma mort, car j’avais lu que toutes sortes de choses intéressantes pouvaient arriver après la mort. Et je me suis rendormi.

Ce dont je me souviens ensuite est typique du commencement de la NDE...."
Pour lire la suite et prendre connaissance de l'expérience extraordinaire qu'il a traversée, visitez le lien suivant :
http://www.amourdelumiere.fr/experiences.php?id=30 (http://www.amourdelumiere.fr/experiences.php?id=30)
admn : page non trouvée

Bonne découverte.
Titre: Re : Remarquable récit de NDE
Posté par: alanhorus le 22 juin 2011 à 20:25:38
L'histoire de pamela Reynolds semble bien réelle, notez qu'elle nous apprend que la lumière est la respiration de Dieu.

BBC: PAM SEES GOD. NDE Pam Reynolds. Amazing! Full version!
admn : vidéo indisponible

http://dai.ly/xh4v5n

Colton Burpo: Glimpses of Heaven - CBN.com
Certains enfants comme akiane douée d'étranges dons le voient et le peignent.

Drawing Heaven
admn : vidéo invalide
Titre: Re : Remarquable récit de NDE
Posté par: Anand le 17 novembre 2011 à 22:05:32
Ce  témoignage d'Anita Moorjani interviewée par Lilou Mace a une portée spirituelle vraiment unique parce que très direct dans son contact à la Source, le sans forme et l'ici et maintenant, amha :

"Anita a reçu un diagnostic de cancer lymphatique en 2002, qui prit une tournure terminale en 2006. Elle est tombée dans le coma, et alors que les médecins avisaient sa famille qu'il ne lui restait que quelques heures à vivre, elle vivait l'Au-Delà. Elle est revenue en ce monde avec une compréhension nouvelle de la vie et de sa « raison d'être » sur la terre. C'est ce qui l'a guérie rapidement de son cancer. Anita est née à Singapore, de parents indiens. Éduquée en anglais, elle vit à Hong Kong depuis l'âge de 2 ans. Un témoignage qui n'est pas sans rappeler celui de Jill Bolte Taylor..."

Anita Moorjani / Lilou Mace : EMI -- Guérison d'un cancer de classe 4B (http://www.youtube.com/watch?v=6zgRXAv3acA#)
Anita Moorjani / Lilou Mace : EMI -- Guérison d'un cancer de classe 4B


Titre: Re : Remarquable récit de NDE
Posté par: franck97 le 19 novembre 2011 à 19:27:38
S17 production présente le livre : « Jacques Fustec - Entre épreuve et lumière », de Philippe Turpin. L’histoire passionnante d’un témoin direct d’EMI, dont le parcours a été bouleversé par cette expérience remplie d’amour. Jacques Fustec, avait témoigné lors du colloque de Martigues en 2006 et il a été interviewé par Sonia Barkallah, dans le cadre du film « Faux Départ ».

Philippe Turpin auteur de Jacques Fustec entre epreuve et lumière NDE-EMI
Philippe Turpin auteur de Jacques Fustec entre epreuve et lumière NDE-EMI (http://www.youtube.com/watch?v=Mxo3TcaaY6U#)
Titre: Re : Remarquable récit de NDE
Posté par: mat le 21 novembre 2011 à 08:01:27
DOCUMENTAIRE
Le commun des mortels

Diffusé le 02/11/2011 / Durée 52 mn

À quoi ressemble l'ultime instant ? Que se passe-t-il au moment de la mort et après celle-ci ? Depuis la nuit des temps, la science, la philosophie et la religion s'interrogent. Mais face aux acquis et aux idées établies, un phénomène relance le questionnement. De plus en plus de personnes, revenues à la vie in extremis affirment avoir vécu ce qu'on appelle une Expérience de mort imminente (EMI ou Near Death Experience). À bien des égards, leur apparente dimension surnaturelle renvoie à un contenu religieux. Mais c'est avec les données de la foi chrétienne que les similitudes sont les plus nombreuses. L'Église est donc interpellée au premier chef. Quel sens donner à ces EMI ? Viennent-elles confirmer ou contredire la foi chrétienne ? Des témoins, des scientifiques et des hommes d'Église s'expriment. Les NDE deviennent alors l'occasion de revisiter, avec un regard neuf, les principales notions de la foi catholique sur l'au-delà. Un film pour voir plus loin... et plus clair.

http://www.ktotv.com/videos-chretiennes/emissions/nouveautes/documentaire-le-commun-des-mortels/00059536 (http://www.ktotv.com/videos-chretiennes/emissions/nouveautes/documentaire-le-commun-des-mortels/00059536)
admn : page introuvable
Titre: Re : Remarquable récit de NDE
Posté par: MrCocotiti le 11 juin 2012 à 22:27:23
Très beau documentaire, le sujet est filmé avec intelligence et surtout beaucoup d’humanité.

Les parallèles sont saisissants. Parfois, les témoins ( ou « expérienceurs » ) utilisent des mots similaires pour évoquer des situations en même temps uniques et partagées par d’autres.
A revoir, entre autres images, la description du passage dans le tunnel ; reste le sentiment que ces témoins ont vécu une expérience qui a radicalement transformée leur vie.

http://www.direct8.fr/video/Q01ZaVpx/ (http://www.direct8.fr/video/Q01ZaVpx/)
modération: Page non trouvée.
Titre: Re : Remarquable récit de NDE
Posté par: CharlyAlverda le 13 juin 2012 à 20:10:11
Bonjour à toutes et tous,

Perdu dans les méandres du forum, j'avais posté, quelque part ? il y a quelque temps, le témoignage de Anita Moorjani que je retrouve dans cette rubrique. J'y avais ajouté un entretien que je redonne ici, enfin en bonne place.

http://www.nderf.org/French/anita_m_emi.htm#a (http://www.nderf.org/French/anita_m_emi.htm#a)

C'est lors d'une émission de RIM consacrée aux N.D.E. que j'ai décidé de rédiger ce billet. C'est en effet le touchant témoignage d!intervenants, dont Sylvie, qui affirmait avoir longtemps craint de parler de son "expérience" pour ne pas être jugée folle, qui m'a convaincu d'apporter une aide à tous ceux qui ont vécu ce genre d'expérience afin qu'ils ne se sentent pas isolés.
Certes c'est une chance que les media dont R.I.M., Arte et d'autres ainsi que des centres d'accueil, leur permettent de s'exprimer, mais les présentateurs, et les psys occidentaux, sont majoritairement impuissants à fournir l'aide nécessaire.
Car les NDE ne peuvent être communicables. De fait ne peut être seulement décrit que le cadre... d'une non-expérience.

La vision de toutes choses extraordinaires (OVNIS et entités diverses) est perceptible au plan d'un "état de conscience" du corps, mais dans le cas d'une N.D.E. ce qui est vécu est hors de la matrice de l'espace-temps. C'est une plongée dans la Source même générant tous les plans de l'Univers et tous les états de conscience de l'homme, ceux du rêve comme celui appelé improprement "état de veille". J'appelle Source ce que d'autres appelleront Dieu, Nature de Bouddha, Amour inconditionnel, Conscience cosmique... la Source de Vie éternelle à jamais immanifestée produisant tous les phénomènes et tous les plans d'existences. En d'autres termes tout phénomène (même le plus incroyable) - à cause de la pensée dualisante créant le temps, s'inscrit dans un "état de conscience" limité par nature. L'ego et son mental prennent "conscience de"... la chose vue et les sens enregistrent des sensations. Mais il est important de comprendre que dans une N.D.E la "personne" meurt "véritablement", c'est en fête la seule mort possible :-) ;  Conscience SANS objet, elle accède à la seule Réalité que la plupart des humains ne connaissent qu'après la fin de l'existence du corps.

Dans notre univers tout est relié, il convient donc de relier ceux qui subissent un sentiment d'incompréhension et de solitude, et une aide extraordinaire peut être donnée par ceux qui vivent une N.D.E. 24H/24 :  les Eveillés !

Il est en effet remarquable que si les N.D.E. se multiplient à cause des progrès de la médecine, parallèlement et à cause de l'hyper matérialisme de notre époque, un certain nombre d'Eveillés émerge et je conseillerais de lire leurs témoignages, voir leurs vidéos, les entendre, et de préférence ceux-là même qui se sont éveillés à la suite d'une N.D.E. ! D'autant qu'ils acceptent volontiers de répondre aux questions posées. Ils sont certes radicaux, à ceux qui se plaindraient de se sentir mal dans leur peau, ils acquiesceraient en répondant : "Mais comment pourrait-on se sentir bien dans une chose aussi provisoire" !

Voici le site de Nicole Montineri :

http://www.laconscience-espace.com/ (http://www.laconscience-espace.com/)

J'ajoute pour ceux immergés dans le monde de l'ésotérisme, un témoignage audio rarissime d'une Eveillée canadienne, Betty. Je dis rarissime car la Dame vient du monde de la magie et de la sorcellerie. Elle se promenait dans les "mondes", "aidait" les morts, était avertie d'événements graves autour d'elle ; son témoignage est pour le moins édifiant ! Il faut être motivé car la causerie dure des heures... Mais ce n'est pas une personne qui parle !

http://eveilimpersonnel.blogspot.fr/2010/11/quest-ce-que-leveil-betty.html# (http://eveilimpersonnel.blogspot.fr/2010/11/quest-ce-que-leveil-betty.html#)

En conclusion, toute provisoire, je rappellerais que si les acteurs des N.D.E.sont presque tous ignorants de leur nature d'Eveillés, nous sommes dans le même cas-cas ! :-) Mais n'ayant pas fait un petit tour au paradis de l'Amour-Concience-Energie nous n'en avons pas le regret, et pourtant toutes les nuits dans la phase du sommeil profond nous nous y rendons ! Nous y sommes, mais sans ce que nous appelons "nous", car ce "nous" n'est que mémoire(s) et sans rapport aucun avec l'Eternel Ici et Maintenant. Il faut en effet mourir à soi-même pour connaître ce non-état de félicité extrême.

Il est remarquable que des témoins de N.D.E. mentionnent que leur existence leur apparaît désormais comme un état de rêve ! C'est en effet notre mental raisonnant (incessamment) et ses sens qui prennent pour leur usage l'énergie extraordinaire donnée par la Vie qui traverse nos (brèves) existences. Nous voulons avoir des sensations, et des bonnes et intenses bien sur, mais Betty affirme que la jouissance des sens ne sont que des miettes et que le "rêveur vole le corps". Tout le problème se résume à ne plus s'identifier au corps-mental.

http://lagrandejoie.com/Ecrits/Entrees/2011/9/8_Guerir__la_mort_du_moi%2C_larret_du_reve.html (http://lagrandejoie.com/Ecrits/Entrees/2011/9/8_Guerir__la_mort_du_moi%2C_larret_du_reve.html)

Encore quelques paroles d'elle pour goûter ce qu'elle vit 24h/24 !

"On ne rêve que de soi dans le monde de la pensée! Est-ce nécessaire de s’identifier à cet attribut du corps? Pas plus nécessaire que de s’identifier aux ongles de ses doigts!

Il faut la voir pour ce qu’elle est : la pensée n’est qu’un mécanisme délirant qui fabrique des images, des buts, des dieux, des croyances, et vous lui donnez vie avec l’énergie de la Source. Cette Source qui est là, bien avant la pensée, et vous attend. Vous lui soutirez des brins de Vie pour alimenter votre désir d’exister individuellement! C’est épuisant et à l’opposé de votre vraie nature. Quand le rêve sera reconnu, la Vie tel un alchimiste vous transformera et vous constaterez : « Je suis Cela, je suis la Vie qui s‘expérimente et s’exprime si parfaitement! » et votre joie sera sans fin!

La pensée est regardée pour ce qu’elle est. Elle passe de plus en plus comme une photo ancienne, puis comme un négatif, puis comme une petite brume. Laissez-vous un peu tranquille avec cette histoire de pensée.

Quand on se rend compte un jour dans une grande souffrance, qui est une bénédiction, qu’on ne peut plus contrôler ça, que tout mouvement de la pensée est inutile, et que vouloir devenir quelqu’un ou quelque chose est inscrit dans le temps, que penser comprendre est un piège puéril, on est foudroyé sur place : le délire cesse, le silence s’installe. La Vie prend le relais et elle est au rendez-vous!

L’être ne s’éveille pas : il arrête de rêver qu’il existe en tant que pensée individuelle et se fond complètement dans le tout.

La Vie est si parfaite.

La grande joie est le retour à la Source."


C...a
Titre: Re : Re : Remarquable récit de NDE
Posté par: katchina le 14 juin 2012 à 11:37:09
Perdu dans les méandres du forum, j'avais posté, quelque part ? il y a quelque temps, le témoignage de Anita Moorjani que je retrouve dans cette rubrique. J'y avais ajouté un entretien que je redonne ici, enfin en bonne place.

Ah non ! tu dois confondre avec un autre forum.

Par contre, si tu pouvais donner le lien de la page correspondant au texte cité en début de post ce serait bien.
Titre: Re : Remarquable récit de NDE
Posté par: CharlyAlverda le 14 juin 2012 à 13:51:48
Bonjour,

Merci M. Hulot.

Katchina, ton pseudo me semble référent aux poupées hopis ! Je me suis planté, c'est le témoignage de Betty que j'ai posté le 14 mai en réponse au fil sur Christophe Allain du vendredi 25 février. J'avais préparé un brouillon pour un autre fil sur les NDE sur ce forum. Voici le lien pour Anita Moorjani déjà posté par quelqu'un sur ce fil.

Modération : vidéo doublon supprimée - voir plus haut - 17/11/11 à 22:05:32

C'est à ma connaissance la seule vidéo traduite en français.

J'espère que mon intervention précédente pourra être utile à quelques uns.

Merci,


 
Titre: Re : Remarquable récit de NDE
Posté par: MrCocotiti le 14 juin 2012 à 15:59:31

Merci à toi CharlyAlverda,

Effectivement, dans ton précédent message, celui d’hier, tu arrives à faire le lien entre les témoignages de NDE et les personnes en état d’Eveil.

J’avais cette intuition sans pouvoir l’exprimer clairement ou sans avoir les bonnes références, ce que tu as très bien fait dans ton message; et c’est une aide précieuse !
Titre: Re : Remarquable récit de NDE
Posté par: CharlyAlverda le 16 juin 2012 à 11:46:15
Merci pour tes encouragements MrCocotiti. J'allais oublier Denis Marie qui lui aussi s'est "éveillé" à l'hôpital.

http://denismarie.net/journal/l-eveil-ordinaire/ (http://denismarie.net/journal/l-eveil-ordinaire/)
http://denismarie.net/journal/portfolio/le-personnage-et-son-histoire/ (http://denismarie.net/journal/portfolio/le-personnage-et-son-histoire/)
admn : domaine fermé
Titre: Re : Remarquable récit de NDE
Posté par: Kris le 24 juin 2012 à 14:15:38
Merci à CharlyAlverda et à Anand de nous avoir fait connaître cette merveilleuse expérience vécue par Anita Moorjani. Son expérience de la vie après la mort est dans un sens assez simple si on la compare avec elle de Mellen-Thomas Benedict que j'avais mentionnée l'année dernière. En effet elle n'a pas dialogué avec la lumière universelle ni visitée tout l'univers. Cependant son expérience touchera, je crois, beaucoup plus de personnes. Son expérience est beaucoup plus intérieure. Lorsque l'on visite son site Internet, on est impressionné par son slogan "remember your magnificence". Si on recherche des synonymes pour le mot magnificence, on trouve, entre autres, les mots "beauté, faste, luxe, somptuosité, splendeur". Par ce slogan, elle veut essayer de traduire avec des mots le sentiment de plénitude qu'elle a vécu lors de son EMI. Nous sommes tous "très spéciaux" et tous des êtres magnifiques.
J'ai été très impressionné par sa façon de dire des choses simples, "de pouvoir modifier l’extérieur d’une manière très positive, uniquement en changeant notre monde intérieur avec un dialogue interne positif, en s’aimant soi-même. L'univers n'est au final qu'un effet de nous-même et la négativité ambiante n'est au final que le reflet de la négativité à l'intérieur de chacun d'entre nous" Ce qu'elle dit n'est pas vraiment nouveau en ce sens où elle fait que nous rappeler le pouvoir de la pensée et particulièrement le pouvoir de la pensée positive.
Pour terminer je citerai un court extrait de son interview sur le site NDERF :
Citer
"Je n’ai pas le sentiment d’avoir à dire quoi que ce soit à quiconque pour relever les autres mais, tout simplement grâce à mon moi aimant qui parle à moi-même, les gens autour de moi ressentent ma présence positive. Sans même avoir à dire quoi que ce soit, on commence à remarquer que les autres sont attirés vers notre présence positive, qu’ils sont énergisés par notre énergie. Avoir un dialogue intérieur positif aide à relever les autres autour de soi, même lorsqu’on ne leur parle pas, simplement en ayant des pensées positives à sont propre sujet !!! Car l’énergie rayonne tout simplement, elle se déverse et touche les autres !! C’est pourquoi ce dialogue intérieur, aimant soi-même, est tellement important pour rendre le monde meilleur. ..... Que nous disons-nous intérieurement à nous même jour après jour ? Ne faisons-nous que nous auto-flageller, nous juger nous-même ? Sommes-nous trop durs envers nous-mêmes et sommes-nous notre pire ennemi ? Voilà le vrai travail !! Je pense que nous devons commencer par changer ce dialogue intérieur, en nous aimant nous-même de plus en plus, puis, même sans avoir à dire ou faire quoi que ce soit pour quiconque, l’intégralité du monde extérieur changera pour refléter ce monde intérieur. J’ai effectivement remarqué  que mon monde physique et les autres autour de moi le reflétaient....Si seulement nous savions à quel point nous sommes parfaits et magnifiques, il n’y aurait pas d’hôpitaux ni de prisons. Il semble que l’imperfection soit la création de la pensée, le jugement également, TOUT ! En tant qu’êtres humains physiques, nous devons traiter l’information avec l’intellect. Et tout ce que nous percevons est séparation, en effet, c’est ainsi que notre pensée traite l’information. Mais au delà de l’intellect, nous ne faisons qu’un, nous sommes totalement interconnectés. En fait, nous ne sommes pas notre pensée, nous sommes bien, bien autre chose."
Comme beaucoup d'autres "expérienceurs" mais avec petit plus tout de même, Anita Moorjani a, je pense, la mission d'enseigner à tous les êtres humains qu'il n'y a  pas de frontière ou de séparation entre "Le Tout universel (que l'on peut appeler Dieu par facilité de langage)" et nous-même. Bien entendu et je les comprends, les médecins sont toujours désorientés devant tous ces cas de "rémission spontanée" puisqu'ils découvrent que el corps humain est capable de faire des prodiges. Ils ont toutefois beaucoup de difficulté à admette que le mental joue un rôle décisif dans le processus de guérison. C'est certainement le plus grand défi auquel notre monde moderne est confronté.
Titre: Re : Remarquable récit de NDE
Posté par: CharlyAlverda le 24 juin 2012 à 18:23:22
Hélas non Chris, le mental ne joue pas un rôle décisif dans le processus de guérison ! Il empêche ce processus. >:D

C'est justement quand il est absent, ou plus exactement quand il a repris sa vraie place de serviteur en place de maître arrogant, que le corps peut devenir le reflet de l'Esprit. C'est là-même la confusion entre la "spiritualité" et ce fameux Développement Personnel ! En d'autres termes, la Vie toute puissante anime nos existences provisoires ; cette existence est celle du robot humanoïde, avec son mental d'ordinateur et ses cinq sens périphériques à laquelle nous nous identifions. En nous identifiant à ce robot, nous plaçons le "je" dans cette prison corporelle, nous "égocentrons" le mental.  :'(

Pourquoi Anita M a-t-elle été atteinte d'un cancer ? Elle a "vu" la cause ; elle n'a guéri que parce qu'elle a "réalisé" qui Elle était, qu'elle était cette Vie, et alors le corps est devenu le reflet de cette "magnificence". Ce n'est pas le corps qui fait des prodiges, mais la Vie que NOUS SOMMES et qui s'expérimente dans la "matière", singulière inversion. Et c'est là le problème : toutes les consciences conditionnées par l'identification aux données de nos sens sont enchâssées les unes dans les autres, parce qu'il n'y a qu'UNE conscience.
Voilà pourquoi je relie les N.D.E au processus d'Eveil, j'essaie de relier ces deux "mondes" qui curieusement s'ignorent. Car si en ces temps, il y a des milliers de "gens" qui s'éveillent, il y en a des dizaines de millions d'autres qui par les N.D.E s'éveillent aussi, plus ou moins profondément. 

C'est le plus humblement possible que je poste ces remarques !  :)Tu comprendras que - à la lumière de ma petite expérience, reliée à d'autres - je ne peux suivre Tzvetan Todorov : "Il faudrait, non pas abandonner la vie quotidienne (au mépris, aux autres), mais la transfomer de l'intérieur, pour qu'elle renaisse illuminée de sens et de beauté."

Qui serait ce "il" de "il faudrait" ? Qui transformerait la "vie quotidienne", fusse de l'intérieur ? Certainement pas ce petit "je" conditionnant le mental pour sa survie illusoire.

Cordialement,

C...a
Titre: Re : Remarquable récit de NDE
Posté par: Anand le 24 juin 2012 à 18:46:30
Ton analyse me semble juste C...a . Le fait que toutes les personnes ayant fait une NDE ne traversent pas les mêmes expériences est interpellant - il en est même de négatives - Atteindre l'éveil à travers cette expérience est encore plus rare - Cela pourrait amener à conclure qu'il y a peut-être une maturation intérieure qui s'est faite avant ( par exemple, Denis Marie était en recherche spirituelle assez intense avant son opération ) et qui trouve son aboutissement . Il me semble que ces expériences reflètent le niveau de conscience (au sens le plus large ) de la personne. Mais ce n'est qu'une supposition. :)
 
Titre: Re : Remarquable récit de NDE
Posté par: CharlyAlverda le 25 juin 2012 à 11:39:04
Bonjour,

Je partage ta "supposition" Anand. Nicole Montineri était également dans une recherche spirituelle intense, mieux elle l'avait abandonnée !  ::)

"Ma tendance naturelle à m'intérioriser provoqua le démarrage d'un parcours solitaire pendant plus de 30 ans, à la découverte du mystère de l'éternel caché au fond de nous. Ce sont les livres, nombreux, qui m'aidèrent tout au long de ce cheminement. Mon esprit explora intensément toutes les réponses avant de comprendre qu'il n'était pas l'instrument approprié pour réaliser l'infinie liberté. C'est lorsque cette quête fut abandonnée que je découvris ce que je cherchais.

La réalisation survint d'un coup, lors d'une grave maladie en 2006. Je pus contempler la réalité de la nature immortelle et illimitée de la conscience. Dans cet état si proche de la mort que j'ai connu, ma propre conscience, pure, vide d'objet, n'était plus que conscience conscience-de-soi, reliée au flux lumineux au point de s'y dissoudre. Grand ouverte, sans limite, elle embrassait l'espace de l'univers entier. La sensation était douce, paisible. J'étais en paix, comme si j'avais été là depuis toujours. Moment d'atemporalité.

La conscience était passée sur un autre plan de réalité. La lumière qui la traversait n'occupait pas un monde objectif qui l'aurait entourée : elle était sa substance même. Je sus que ce qui était vu était le déploiement de ma propre conscience. C'était bien une réalité non duelle que je vivais, car il n'y avait plus de différence entre celui qui percevait et ce qui était perçu. Les perceptions étaient l'expression même du rayonnement de ma conscience. Tout était clair. Une compréhension profonde et subtile de la vie, qui me donna le sentiment d'appartenir à une unité cosmique ayant un sens, me pénétrait sans entrave. Ce fut le silence du vide cosmique qui m'enseigna, avec un amour infini qui laissait être. "

http://www.laconscience-espace.com/ (http://www.laconscience-espace.com/)

Je suis persuadé que toutes les personnes ayant vécu une N.D.E. vivent la même "non-expérience". C'est en effet une non-expérience puisque la "personnalité" n'est plus là pour la vivre. C'est au retour de la "personne" dans la matrice de l'espace-temps créée par les pensées que l'expérience apparaît avec un discours. Le mental puise dans la mémoire et "s'explique" ce qui lui est arrivé (positivement dans la majorité des cas) et le background des recherches antérieures me paraît important. Anita M. a pu verbaliser un certain nombres de concepts utiles :

"L’EMI ma donné la dernière « impulsion » dont j’avais besoin pour voir au delà de cette réalité. Une fois que j’ai vu que le corps n’est pas réellement moi, que mon cancer n’était pas réel non plus, j’ai ensuite pu voir à quel point je suis aimée, j’ai reconnu ma propre magnificence, quand ma décision de vivre a été prise, le corps physique n’a fait que refléter cet état « nouveau ».
J’ai fait le choix de revenir lorsque j’ai réalisé que le « paradis » n’est pas un endroit mais un état.
Je suis certaine qu’il existe des gens qui sont exactement au bon stade intérieur pour qu’ait lieu un tel changement. Ils n’ont pas besoin de vivre une EMI pour que cela se produise. Peut-être ont-ils seulement besoin d’être informés de ce qui est possible. Peut-être que le simple fait qu’une chose de ce genre me soit arrivé, peut me transformer en catalyseur afin que ce savoir soit amené dans leur réalité."

 Mais n'oublions jamais qu'aucune recherche, aucune pratique, ne permet de provoquer l'Eveil, c'est un effet de la Grâce de la Source. Cette Source aimante attend que le vide se fasse, que la "personne" disparaisse, généralement à la fin d'une expérience "extrême". >:D Il semble qu'elle n'attende jamais bien longtemps.
De plus il y a des "éveillé(e)s, telle Yolande ou Virgil qui ne s'étaient jamais préoccupé(e)s de recherche spirituelle, de même que des guides de haute montagne, des pilotes de chasse (Saint -Ex (le Petit Prince) et Richard Bach (Jonathan Livinstone le Goéland, Ayrton Senna :

Quelques instants avant le (dernier) départ ! :

http://photo.parismatch.com/media/photos2/actu/sports/ayrton-senna/724406-1-fre-FR/actu-sports-Ayrton-Senna-Ayrton-Senna.jpg (http://photo.parismatch.com/media/photos2/actu/sports/ayrton-senna/724406-1-fre-FR/actu-sports-Ayrton-Senna-Ayrton-Senna.jpg)
admn : page non trouvée

Mon propos est seulement d'indiquer aux "personnes" souffrant de l'isolement face à une aventure incommunicable (peur d'apparaître comme fou/folle) que les Eveillés peuvent, ô combien, les rassurer.

C...a

 

 
Titre: Re : Remarquable récit de NDE
Posté par: Havalina le 25 juin 2012 à 13:31:12
Bonjour,

Pardonnez ma question très bête mais : toutes les NDE ont été expérimentées en milieu hospitalier non on dirait ?  quand on est hospitalisé et que l'on est sur le point de mourir, l'équipe médicale nous bourre de médoc pour atténuer la douleur, est ce que ce qui est expérimenté pourrait être tout simplement du a  l'action de ces médocs ?   
Titre: Re : Remarquable récit de NDE
Posté par: DecemberTen le 25 juin 2012 à 13:42:09
Là, je pourrais te répondre.
Je connaissais quelqu'un de proche qui en avait fait une lors d'un très grave accident et au moment de son expérience, personne n'était encore sur les lieux.
Les détails qu'il m'a donné ne permettaient pas le doute.
Perso, j'en ai fait une aussi plus jeune, et là non plus, pas de médication ni drogue quelconque et seul.
Assez atypique par rapport à ceux qui parlent de tunnel ou de lumière blanche, mais suite à mes lectures sur le sujet, je me suis rendu compte que d'autres semblent avoir """vécu""" le même genre de """NDE""".
Mais bon, le corps humain, on le sait peut sécréter ses propres "drogues" dans certaines conditions.
Quant à ce que c'est exactement, malgré mon expérience, je n'en sais toujours rien...
Etrange en tous cas.
Titre: Re : Remarquable récit de NDE
Posté par: Anand le 25 juin 2012 à 14:04:00

... et puis, il ne faut pas perdre de vue que c'est une expérience aux frontières de la mort - et non la mort elle-même - ce n'est donc qu'une approche qui bien que parfois très rapprochée n'en est pas moins très précieuse d'indications sur le cheminement -  :)
Titre: Re : Remarquable récit de NDE
Posté par: CharlyAlverda le 25 juin 2012 à 14:08:43
Oui, December Ten : "le corps humain, on le sait peut sécréter ses propres "drogues" dans certaines conditions."

Mais qui place le corps humain dans certaines conditions et qui lui fait sécréter certaines drogues ? Cà va aussi loin que çà !  :P

"La Source est un faisceau lumineux qui dessine l’instant en traversant un véhicule sensoriel : le corps impersonnel. Ce trait lumineux naît et meurt dans ce même instant. Aussitôt exprimé, il disparaît; il est irréel. Je cherchais à évaluer, à comprendre et à rejoindre l’ombre de ce trait éphémère, alors que je me croyais enfermée dans un petit véhicule d’argile.

Je croyais habiter le corps. J’avais inventé un moyen de communiquer avec lui et j’interprétais son fonctionnement simple comme étant le résultat d’un apprentissage personnel. Je l’avais pris en otage, j’en avais fait mon animal domestique, et il obéissait ! Je l’encodais de mes désirs et de mes peurs. Lorsque j’ai vraiment regardé le corps pour la première fois, j’ai constaté qu’il était incapable de désobéir. Il réagissait à mes demandes conscientes ou inconscientes. Je le faisais  pleurer, rager, conclure, frôler la folie. Puis, en regardant ma main, une question a jailli : serais-tu un mirage, toi, le corps? Serais-tu l’otage de mon rêve? Les plaisirs, la joie, la paix que je ressentais dans la vie dépendaient tout le temps des sens du corps et étaient toujours momentanés. Ma quête existentielle était donc uniquement une quête sensorielle, corporelle ! De ce haut-le-cœur monumental a jailli l’Immobilité, la Solitude, l’art de voir, la méditation. Le grand Silence s’est déployé tel un papillon naissant dont le cocon s’est brisé, car l’ouverture était assez grande pour qu’il ouvre ses ailes."
(Betty, La Mascarade)

http://lagrandejoie.com/Ecrits/Entrees/2011/12/31_La_mascarade.html (http://lagrandejoie.com/Ecrits/Entrees/2011/12/31_La_mascarade.html)

C...a
Titre: Re : Re : Remarquable récit de NDE
Posté par: DecemberTen le 25 juin 2012 à 14:36:05

Mais qui place le corps humain dans certaines conditions et qui lui fait sécréter certaines drogues ? Cà va aussi loin que çà !  :P


La douleur par exemple; phénomène bien connu des sportifs expérimentés ou de l'extrême.
Le fameux second souffle.
C'est ce qui m'a permis de remonter d'une grotte de 55 mètres de profondeur où j'avais dévissé dans une cheminée d'environ 4-5 M de haut et m'y fracasser les côtes (entre autres...).
Je n'avais pas terminé ma descente; pas possible de remonter par où j'étais descendu, donc descente jusqu'au bout et remontée.
Tout ça avec des côtes cassées et divers gros bobos.
Sans cette bonne petite dose que mon corps avait sécrété, j'étais bon pour spéléo-secours  :police:.

Titre: Re : Remarquable récit de NDE
Posté par: CharlyAlverda le 25 juin 2012 à 15:01:21
La douleur "en effet" ! Chaque fois que l'on amène un de nos sens au-delà de lui-même une "expérience" d'éveil se produit, caractérisée par la dissolution des pensées. Je suppose que tu ne pensais guère pendant ta remontée ! Cela me rappelle l'expérience de Saint-Ex revenant d'Arras, son avion criblé de balles et en feu, il "réalise" soudainement :"Je ne suis pas mon corps". Les gouffres et les hauteurs semblent avoir de curieux effets, un groupe de pilotes de chasse ayant vécu cela s'appelait la "Fraternité du Truc". La mort n'existant plus pour eux et donc la peur, la NASA embauchait ces pilotes pour ses premières expériences spatiales.
Titre: Re : Remarquable récit de NDE
Posté par: DecemberTen le 25 juin 2012 à 15:36:35
Non, la douleur avait quasiment disparu.
Quand je raconte cette histoire, je dis toujours que "j'étais en pilote automatique".
Il me semble que la seule pensée qui m'animait était "en avant, go" en boucle, ou plutôt "en haut". ;D
J'avais l'impression qu'il n'y avait plus que la tête qui comptait, je ne "voyais" plus qu'elle.
Bon le lendemain et les jours suivants c'était une autre limonade, j'ai dévalisé une pharmacie, mais passons.
Titre: Re : Remarquable récit de NDE
Posté par: Yoyo le 25 juin 2012 à 16:56:22
Ou je suis dubitatif, c'est quand quelqu'un dit : la conscience n'est pas individuelle. Je dirais plutôt : individuelle tout de même, le surfeur surfe sur des vagues et, tout de même, pas complètement (à la source). Y'a les deux à la fois.
Titre: Re : Remarquable récit de NDE
Posté par: CharlyAlverda le 25 juin 2012 à 22:57:36
C'est simplement la source qui surfe sur la vague qu'elle produit !  8)

Le mental ne peut pas accéder à l'unité parce que la pensée est dualisante par "nature". Alors haut/bas, jour/nuit, mâle/femelle.... Prêts ? Fartez !

 
Titre: Re : Remarquable récit de NDE
Posté par: ludovic91340 le 01 septembre 2012 à 09:12:07
Merci pour ce remarquable récit de NDE! Très très intéressant!
Titre: Re : Remarquable récit de NDE
Posté par: Nemo492 le 18 septembre 2012 à 20:10:08
France2 a présenté un "récit exceptionnel" en fin de Journal du 20h,
ce mardi 18 septembre : Jean-Paul Duc (ça remonte à 2010 - il a fallu un livre pour relancer)
avec la promesse de l'incontournable "avis des scientifiques..",
mais le commentateur reconnait finalement qu'ils n'ont aucune explication à apporter...

Trouvé un doc antérieur sur YouTube :

Entre la vie et la mort mon coeur balance - Jean Paul DUC (http://www.youtube.com/watch?v=VV8BQTb3YHY#ws)
Entre la vie et la mort mon coeur balance - Jean Paul DUC
Titre: Re : Remarquable récit de NDE
Posté par: Nemo492 le 18 septembre 2012 à 22:42:58
J'ai bien aimé aussi la chute de France 2 : "No comment du côté des scientifiques de service" :
Plus personne n'a envie de se mouiller sur le sujet devant 8 millions de téléspectateurs !!!

Aucune des explications anciennes des déboulonneurs rationalistes ne tient la distance
quand le sujet raconte les douze tentatives de réanimation, les détails qu'il apporte, etc...

Le toubib de service des plateaux de France2, Jean-Daniel Flaisakier, s'est fait porter absent....
C'est assez énorme en soi. Le stade d'explication par "l'hallucination" est largement dépassé.

Un participant serait bienvenu de capturer puis poster ici l'extrait video de France2...
Titre: Re : Remarquable récit de NDE
Posté par: harry le 18 septembre 2012 à 22:50:00
On peut TOUS mourir !

Euh... oui !

ce que je dis, à travers ce bouquin

J'ai mis des mots humains sur ce qui m'est arrivé

d'avoir vécu pendant 1 heure...

Le temps ! (?)

Et... Un tunnel... La lumière....

Ces paroles touchent forcément la personne qui croit en une "vie" après la vie...
Craintes ? Curiosité ? Recherche ?

Permettez moi juste de dire: Soyez rassurés !
Si votre heure n'est pas arrivée, c'est que vous avez quelque chose à faire ! Une expérience pour laquelle la mort à... à attendre.
je ne prétends pas détenir de vérité... J'exprime des pensées qui me sont juste simplement comprises et enregistrées.

Même si mon vêcu semblait doté d'une certaine autorité, je pourrais penser que celle-ci venait de moi même... (ma création ? mon imagination ?)
Nous créons, nous vivons, nous expérimentons.... ET la perfection nous sautes dessus au moment opportun ! Sans se poser de question alors , nous savons que la lumière est en nous et tout autour de nous.... A chaque instant de notre vie.... de notre mort.

Si cela peut aider.... dans la vie ici bas...

Nous sommes loin d'êtres seuls !
Soyons fous ! Vivons encore un peu !

Pour le "no comment" des scientifiques....  Peut-être juste que l'on a pas (voulu) posé(r) la question aux scientifiques qui savent.....
Car bien des hommes et des femmes savent !
Le monde des journaleux reste celui d'un petit calepin d'adresses très succint et/ou fermé.

 :)

Titre: Re : Re : Remarquable récit de NDE
Posté par: Nemo492 le 18 septembre 2012 à 23:07:24
Pour le "no comment" des scientifiques....  Peut-être juste que l'on a pas (voulu) posé(r) la question aux scientifiques qui savent.....
Car bien des hommes et des femmes savent !

Ce soir sur France2, mais tu ne l'as peut-être pas encore vu,
la rédaction avoue devant 8 millions de spectateurs : "le monde scientifique n'a pas de solution à offrir".

C'est clair, et ça marque même une date.

PS : si des scientifiques "savaient" (la réalité sur les NDEs), ça se saurait !
Il suffit de voir comment de gros pontes ignorants type Allègre se font offrir des plateaux TV..

A contrario, la rédaction de France2, devant 8 millions de spectateurs, vient de baffer
d'éventuels "scientifiques" intéressés par le sujet, en témoignant qu'ils n'ont rien à en dire !
Titre: Re : Remarquable récit de NDE
Posté par: EmptyHand le 18 septembre 2012 à 23:20:59
J'ai eu l'agréable surprise de voir que le dauphiné libéré a fait sa couverture sur Jean-Paul Duc ce lundi 17 septembe.
Il y a la retranscription de leur article sur le site web du journal:
http://www.ledauphine.com/societe/2012/09/16/quand-j-etais-mort (http://www.ledauphine.com/societe/2012/09/16/quand-j-etais-mort)
Je trouve ça génial que les médias osent en parler sans forcément donner de contre explication systématique. Mais en plus en faire la une. ^-^
Titre: Re : Remarquable récit de NDE
Posté par: Nemo492 le 18 septembre 2012 à 23:29:08
En plus, sans rien déformer, l'article que tu cites véhicule des messages comme :

“La mort est belle et douce, n’ayez pas peur !”

Je le poste ici intégralement, parce qu'il pourrait disparaître du site d'origine :

Il est mort le 17 juillet 2010 sur la terrasse de sa maison à Bonne, en Haute-Savoie. Lui, Jean-Paul Duc, 46 ans, sportif accompli et cadre dynamique d’une entreprise genevoise. Le travailleur frontalier vient de franchir l’ultime douane. Devant le barbecue, parmi les odeurs de viande cuite, une crise cardiaque l’a foudroyé. Les secouristes du Samu ont tout essayé, et même davantage : douze défibrillations ! Et le médecin-chef qui déclare à Lina, anéantie : “Madame, c’est fini, votre mari est décédé”. Reste encore à prévenir la fille du défunt, 14 ans, réfugiée dans une chambre à côté. Ainsi tombe le malheur sur les gens ordinaires…

Déjà, on dispose la bâche sur le cadavre, prêt à l’emporter. Le cri d’un jeune pompier interrompt la procédure : “Son abdomen a bougé !”. L’impensable se produit, on reprend les massages, un hélicoptère arrive. Direction l’hôpital d’Annecy, et non plus la morgue.

Je suis un type cartésien, pas un illuminé

Il est mort… pendant une petite heure. Jean-Paul est revenu, mais dans quel état ! Le voici plongé dans le coma, la plupart des fonctions vitales atteintes. Le pronostic médical ne laisse guère de place à l’espérance. Si le patient se réveille, un avenir de “légume” lui semble promis. Mais non. Sa rage de vaincre, ainsi qu’une longue et douloureuse rééducation, lui permettra de récupérer ses capacités physiques. Entièrement ou presque.

La présentation de son livre le conduit aujourd’hui à Chambéry. Au fil d’une foisonnante biographie, il y raconte son Expérience de Mort Imminente. NDE -Near Death Expérience - pour les Anglo-Saxons.

Ce qu’il a vu derrière le miroir ? “Une lumière blanche, aveuglément belle, apaisante et attirante. Une forme apparaît, bienveillante. On ne vous laisse pas seul, on vient vous chercher. On baigne dans une autre dimension, avec un espace-temps complètement différent”.

Presque gêné, le témoin interrompt son récit : “Je suis un type cartésien, je ne voudrais pas passer pour un illuminé.” Croyant, il l’a toujours été, mais refuse de plaider pour une quelconque religion. Son “voyage” extraordinaire n’a pas provoqué chez lui de crise mystique aiguë. N’empêche, il sait maintenant que l’âme existe : “J’ai décroché de mon enveloppe charnelle. Il y avait mon corps, inerte, et mon esprit au-dessus.”

La mort est belle et douce, n’ayez pas peur !

Ce corps si trivial, plutôt que de suivre “la magnifique lumière”, il a fini par le réintégrer. Pourquoi regagner notre “vallée de larmes”, alors ? “J’avais le choix, et j’ai choisi la vie par amour.” L’amour de Lina, de sa fille, “et de personnes décédées”. Au moment décisif, à l’instar de Verlaine, le Haut-Savoyard a entendu “l’inflexion des voix chères qui se sont tues.” Celle de son père, jadis écrasé par un train, et de son frère Pascal, suicidé l’année précédente : “Les esprits de nombreux disparus flottent autour de nous, vous savez.

Plus troublant encore : “On m’a donné une clé pour ouvrir une porte. Assis dans mon canapé, à volonté, je peux retourner là-bas, dans cet univers bizarre.” Table tournante, soirée médium ? Le rescapé de Bonne aime mieux garder les pieds sur terre : “Mon expérience a remis les compteurs à zéro, j’ai revu mes priorités.” Le bonheur simple avec Lina – “se regarder, se toucher, se parler”- suffit à remplir sa nouvelle existence. Il faut aussi surmonter les difficultés du quotidien : le lourd traitement médicamenteux, la mémoire qui joue parfois des tours, la perte de repères temporels, l’incapacité à se concentrer longtemps…

À le voir souriant et gaillard, on oublie un peu vite le traumatisme subi. L’angoisse qui l’envahit, par exemple, chaque fois qu’il s’agit de retourner chez le docteur. Tempête sous un crâne : “Je me dis que je ne serai plus jamais tranquille. Que j’aurai des comptes à rendre à la médecine jusqu’à la fin de mes jours. L’impression vague d’être un cobaye, une chose que l’on ausculte…

N’empêche, au bout du compte, le miraculé porte un message d’espoir. On peut toujours, comme Francis Blanche, “préférer le vin d’ici à l’au-delà”. Mais Jean-Paul Duc, parce qu’il en revient, s’applique à nous rassurer : “La mort est douce et belle, je vous assure. Surtout, n’ayez pas peur !”.

POUR EN SAVOIR PLUS

”Entre la vie et la mort, mon cœur balance” par Jean-Paul Duc, avec la collaboration de Catherine Hermann.

Une partie des fonds générés par la vente du livre ira aux États Généraux du Cœur. L’auteur souhaite en effet participer au mouvement de prévention des accidents cardiaques, qui passe notamment par l’apprentissage des “trois gestes qui sauvent”. Site internet. www.mon-coeur-balance.com (http://www.mon-coeur-balance.com)
Titre: Re : Remarquable récit de NDE
Posté par: MrCocotiti le 19 septembre 2012 à 16:22:47
Et hop...Voici l'extrait du JT de 20h sur France2 du 18/09/12, date importante pour le sujet !!

Jean-Paul Duc
RECIT NDE (http://www.youtube.com/watch?v=tQHKiEwjFTU#ws)
RECIT NDE
Titre: Re : Remarquable récit de NDE
Posté par: Nemo492 le 19 septembre 2012 à 19:14:59
Merci MrCocotiti !
Titre: Re : Remarquable récit de NDE
Posté par: Nemo492 le 19 septembre 2012 à 23:45:44
Extra, le commentaire du retour en plateau après le docu,
"les scientifiques [terme général, parce que personne n'a envie de se mouiller, ni même Claude Allègre]
sont un peu dépourvus, ils pensent qu'il pourrait s'agir d'un manque d'oxygène dans le cerveau
qui fait qu'il enverrait des signaux un peu particuliers, toujours les mêmes..
"...

Extra, ce commentaire en plateau, pour tenter d'expliquer la récurrence du phénomène
(le tunnel de lumière, si chaleureux, attirant... la présence des disparus, etc...)
tellement il manque d'expliquer les visions extra-corporelles, comme :
"Je regardais la scène d'en haut et j'ai vu un pompier signifier d'un geste précis
que ce n'était plus la peine de tenter la réanimation...
"

Un signal si "particulier" [ce qui n'explique rien], devant autant de témoins du drame,
mais qui aurait été émis par un cerveau appauvri en oxygène ?

C'est remarquable, sur France2, à une heure de si grande écoute, de résumer les avis dits "scientifiques" avec ça :
 "un manque d'oxygène dans le cerveau ferait qu'il enverrait des signaux un peu particuliers, toujours les mêmes.."
Titre: Re : Remarquable récit de NDE
Posté par: CharlyAlverda le 20 septembre 2012 à 15:44:10
Merci (beaucoup) MrCocotiti !

Bien amicalement,

Charly
Titre: Re : Remarquable récit de NDE
Posté par: Paulo le 21 septembre 2012 à 17:22:26
Je viens de découvrir ceci en espérant ne pas faire de doublon car ma recherche n'a rien donné,
mais j'ai été agréablement surpris par la qualité de cette recherche et la clarté des conclusions.


Elisabeth Kubler-Ross, La mort est un nouveau soleil.

Après avoir étudié plus de 20 000 cas de personnes déclarées cliniquement mortes et rappelées à la vie,
le Docteur Elisabeth Kubler-Ross expose sa compréhension du processus de la fin de vie :


(http://2.bp.blogspot.com/-e3V-Nm8E1pU/UEhsfBDN-YI/AAAAAAAADVI/TJXzuSkRJSE/s1600/if_your_reading_this.jpg)

Extraits :


 « Je voudrais vous expliquer très sommairement ce que chaque être va vivre au moment de la mort. Et cette expérience est générale, donc indépendante du fait que vous soyez aborigène d'Australie, hindou, musulman, chrétien ou incroyant ; elle est également indépendante de votre âge ou de votre statut socio-économique. Car il s'agit d'un événement purement humain, comme le processus normal d'une naissance est un événement purement humain.

L'expérience de la mort est presque identique à celle de la naissance. C'est une naissance dans une autre existence qui peut être prouvée d'une façon tout à fait simple. Pendant deux mille ans on vous a invités à « croire » aux choses de l'au-delà. Pour moi ce n'est plus une affaire de croyance mais une affaire de connaissance. [...]

Au moment de la mort il y a trois étapes. Avec le langage que j'utilise pour de très jeunes enfants mourants, je dis que la mort physique de l'homme est identique à l'observation que nous pouvons faire lorsque le papillon quitte le cocon. Le cocon et sa larve sont le corps humain passager. Ils ne sont toutefois pas identiques à vous, n'étant qu'une maison provisoire, si vous pouvez l'imaginer ainsi. Mourir est tout simplement déménager dans une plus belle maison, symboliquement s'entend.



Lire l'article en entier :
http://bouddhanar.blogspot.fr/2012/09/le-trepas-les-trois-etapes-de-la-mort.html (http://bouddhanar.blogspot.fr/2012/09/le-trepas-les-trois-etapes-de-la-mort.html)


(http://ecx.images-amazon.com/images/I/5190CF7TRZL._SS500_.jpg)



Titre: Re : Remarquable récit de NDE
Posté par: harry le 22 septembre 2012 à 21:16:13
En effet je n'ai pas tout vu !

Je recueille sur le dernier reportage..
en effet il y cette force au dessus de vous qui dégage.. Qui dégage...... et c'est PARFAIT !


Perfection à notre portée ?

Ou pas encore....   (?)


soyez rassurés.... est indispensable ! c'est dit à chaque fois..... au moment crucial.   C'est aussi tellement génial de vivre, que la mort ne doit devenir un but !
Vous serez l'acteur ou l'actrice d'un Amour resplendissant..
Soyez VOUS et vivez cette épopée ! Il y a tant a y apprendre.... à expérimenter... à rencontrer.... euh.... à VIVRE !


Cherchez la perfection et vivez cet entourage, cette vie, cette planète et... les autres.... Comment ne pas l'aimer ? Les aimer ? C'est  juste la perfection/création dont VOUS êtes les auteurs....

Croyez le ou non ! Cette miraculeuse "galère" vous emporte jours après jours et vous saurez y voir la perfection le moment venu..
NDE EMI... Bouquins ou sans.. C'est l'avenir d'un chacun !

Croyez le, il est.. bon !

N'y croyez pas ! Il sera bon quand même !

C'est votre route. Elle est la même depuis le début.... UNIQUES ET Parfaits !


Ces questions divisent les pensées... Toutefois, et aussi différentes qu'elles puissent paraitre,  ne rejoignent-elles pas la perfection attendue et aimée ?
Un Chacun et différent (quelle belle création) le vivra d'une manière authentique... wow ! qu'en pensez vous ?

Vivre actuellement est une fabuleuse expérience.... Il reste des questions à ceux qui n'ont pas complétement TOUT oublié... Mais il reste d'autres épreuves... à vivre !
Alors chiche !!! Vivons les ! Partagez dès à présent !

Mais vous le faites déjà ! Vous avez raison de ce partage !


ONE LOVE

admn : image invalide

C'est une image crée !!!!  Faudrait-il en avoir peur ? 
Bah.. offrez donc un amical verre à la faucheuse.. Cela vous confortera que pour la mort, il existe la vie .. Qu'elle est, elle aussi, particulièrement bien ficelée.. et possède des armes d'amour redoutables à ceux qui la croirait soumise et sans efficacité..
Gardons pour la fin les meilleurs moments...Vite !!!! PROFITEZ !
Je suis content de l'avoir partagé (cet échange de vie) avec VOUS !

Titre: Re : Remarquable récit de NDE
Posté par: Havalina le 23 septembre 2012 à 09:57:49
Tu pourrais pas essayer de t'exprimer un peu plus clairement stp Harry ?  ;)

C'est pas très lisible ton style  ???
Titre: Re : Remarquables récits de NDE
Posté par: Gon le 29 septembre 2012 à 07:07:08
Autour des NDEs; je suis désolé, pensez-vous que l'ayahuasca joue un rôle de précognition ?
Comme voir la mort avant la mort ?

Ma mère m'as racontée tout un tas de trucs, elle à fait une NDE, le pire, les gens se trouvent plus
renfermés lorsqu'ils "avouent", et racontent une expérience. Isolés, moqueries, alors que ce n'est
que des faits. Se libérer est sens de moqueries...

J'aimerais bien savoir, dans le sens latin, si les NDE peuvent être liées à la prise de stupéfiants en France,
mais légaux au Pérou.
Titre: Re : Remarquable récit de NDE
Posté par: Monsieur-Hulot le 29 septembre 2012 à 11:10:29
GON, regarde là, à "déclencheurs de NDE" il y a une rubrique "hallucinogènes" :
http://translate.google.fr/translate?hl=fr&sl=en&tl=fr&u=http%3A%2F%2Fwww.near-death.com%2Findex.html (http://translate.google.fr/translate?hl=fr&sl=en&tl=fr&u=http%3A%2F%2Fwww.near-death.com%2Findex.html)
Titre: Re : Remarquable récit de NDE
Posté par: franck97 le 07 octobre 2012 à 21:39:33
Aux frontières de la vie
Aux Frontières de la Vie, un documentaire de Stéphane Allix et Maurice Ferlet dans la série Enquêtes extraordinaires.
Extrait : Interview du Dr Jean-Pierre Jourdan et témoignage de Karen.

Aux frontières de la vie
admn : vidéo invalide
Titre: Re : Remarquable récit de NDE
Posté par: franck97 le 07 octobre 2012 à 22:01:47
Expériences de Mort Imminente Allo Docteurs 2012- 1ère partie
Allo Docteurs sur France 5 du 18/09/2012. avec le Dr Jean-Pierre Jourdan, le Dr Jean-Pierre Postel et le témoignage de Bruno Camilleri, qui a vécu une EMI typique lors d'un arrêt cardiaque. 1ère partie

admn : vidéo invalide - titre non visible sur le lien

Titre: Re : Remarquable récit de NDE
Posté par: Kris le 09 octobre 2012 à 21:15:12
Merci pour le lien vers cette émission que je ne regarde jamais faute de disponibilité. C'est curieux cette date du 18 septembre dernier. Le même jour, sur deux chaînes différentes du service public, l'après-midi sur France5 et le soir sur France2, nous avons eu droit à un rappel sur les EMI.

Bref, j'ai regardé l'ensemble de l'émission proposée par France5 et j'ai surtout été intrigué par une étude faite par le service de Neurologie au CHU de Liège. Voulant comprendre ce qui pouvait provoquer ces expériences EMI, le professeur Steven Laureys et la doctorante Vanessa Charland-Verville ont interrogé une cinquantaine de patients ayant vécu une EMI et soumis ces patients à un électro-encéphalogramme. Ils ont alors remarqué que, chez la plupart des patients concernés, le cerveau enregistre et garde une trace de toutes nos émotions. Le but était de rechercher une zone, dans le cerveau, qui resterait active après une EMI. Ils ont alors remarqué la présence d'une zone en rouge qui pourrait être la cicatrice laissée par l'expérience EMI. Cette zone étant toujours située au même endroit, les neurologues y trouvent une explication selon laquelle tous les expérienceurs aient eu les mêmes visions.

Bien entendu le but de ces études est de prouver que les expériences EMI ne sont en aucun cas liées à une expérience surnaturelle mais sont plutôt les conséquences d'une certaine activité cérébrale. Pour moi, au contraire, la présence de cette zone est simplement une conséquence de l'EMI et non sa cause. Ces médecins reconnaissent clairement que cette "cicatrice" n'est en aucune mesure comparable à la trace laissée par les hallucinations ou les rêves tout comme ils reconnaissent que l'EMI n'est en rien assimilable à de faux souvenirs.

Le simple fait que nos émotions laissent une trace au niveau cérébral est le résultat direct de l'influence de l'esprit sur le corps.

Ci-dessous vous pouvez suivre la troisième partie de l'émission où sont données ces explications.

Expériences de Mort Imminente Allo Docteurs 2012 - 3ème partie
admn : vidéo invalide
Titre: Re : Remarquable récit de NDE
Posté par: Nemo492 le 09 octobre 2012 à 22:52:13
Ils sont bien gentils les reporters et présentateurs de la télé, mais ils semblent avoir tout faux dès l'énoncé du sujet. Je cite :

"Pendant quelques minutes il a perdu conscience... C'est ce qu'on appelle une EMI"

Ca serait si gênant de parler plutôt "d'expansion de conscience" ? Comme quoi il est si facile de biaiser une prétendue enquête sur le sujet si on introduit d'emblée un élément de réponse a priori... Mais on ne peut demander à un(e) journaliste pigiste de savoir en quoi consiste une expansion de conscience : le lendemain il ou elle sera chargé(e) de traiter du sucre, de l'huile ou du sel dans l'alimentation..

AMA, ils recherchent sur les fonctions cérébrales, la seule chose apparemment qui peut se prêter aux instruments existants. Mais qu'en serait-il - combien de temps perdu ? - si le phénomène ne concerne pas directement le cerveau, seulement chargé de mémoriser l'évènement ?
Titre: Re : Re : Remarquable récit de NDE
Posté par: Nemo492 le 09 octobre 2012 à 23:07:22
Autour des NDEs; je suis désolé, pensez-vous que l'ayahuasca joue un rôle de précognition ?
Comme voir la mort avant la mort ?

Ma mère m'a raconté tout un tas de trucs, elle à fait une NDE, le pire, les gens se trouvent plus
renfermés lorsqu'ils "avouent", et racontent une expérience. Isolés, moqueries, alors que ce n'est
que des faits. Se libérer est sens de moqueries...

J'aimerais bien savoir, dans le sens latin, si les NDE peuvent être liées à la prise de stupéfiants en France, mais légaux au Pérou.

L'Ayahuasca est considéré comme Trésor national au Pérou. C'est une purge radicale, censée depuis des milliers d'années nettoyer tous les plans de l'être. Ceux qui se sont moqués de l'expérience de ta mère devraient être rapidement effacés : ces pantins ne représentent que la puissance des conditionnements sociaux dans notre pays, qui faute de mots et pour ne pas ouvrir de débat, ne sait employer que le terme 'stupéfiant' ou 'hallucinogène'.

Parler d'ouverture à la réalité, à la communication avec d'autres dimensions, c'est s'inscrire contre le courant dominant, qui contraint les individus dans l'ignorance pour les asservir et les gouverner.
Titre: Re : Remarquable récit de NDE - Papillons multicolores
Posté par: james108 le 10 octobre 2012 à 06:09:26
Bonjour

Sur Yahoo.com ce matin 10/10/12 qui reprend une source NEWSWEEK

Témoignage d'un NEURO Chirurgien !

(http://l.yimg.com/bt/api/res/1.2/dHLHUmUL6OdPVp8V4qkRaA--/YXBwaWQ9eW5ld3M7cT04NQ--/http://media.zenfs.com/en/blogs/thesideshow/EbenAlexander.jpg)

1/Lien video (désolé il est long):

http://www.thedailybeast.com/newsweek/2012/10/07/proof-of-heaven-a-doctor-s-experience-with-the-afterlife.html (http://www.thedailybeast.com/newsweek/2012/10/07/proof-of-heaven-a-doctor-s-experience-with-the-afterlife.html)
admn : lien sur page d'accueil

2/ Texte:

Dr. Eben Alexander has taught at Harvard Medical School and has earned a strong reputation as a neurosurgeon. And while Alexander says he's long called himself a Christian, he never held deeply religious beliefs or a pronounced faith in the afterlife.
But after a week in a coma during the fall of 2008, during which his neocortex ceased to function, Alexander claims he experienced a life-changing visit to the afterlife, specifically heaven.
"According to current medical understanding of the brain and mind, there is absolutely no way that I could have experienced even a dim and limited consciousness during my time in the coma, much less the hyper-vivid and completely coherent odyssey I underwent," Alexander writes in the cover story of this week's edition of Newsweek.
So what exactly does heaven look like?
Alexander says he first found himself floating above clouds before witnessing, "transparent, shimmering beings arced across the sky, leaving long, streamer like lines behind them."
He claims to have been escorted by an unknown female companion and says he communicated with these beings through a method of correspondence that transcended language. Alexander says the messages he received from those beings loosely translated as:
"You are loved and cherished, dearly, forever."
"You have nothing to fear."
"There is nothing you can do wrong."
From there, Alexander claims to have traveled to "an immense void, completely dark, infinite in size, yet also infinitely comforting." He believes this void was the home of God.
After recovering from his meningitis-induced coma, Alexander says he was reluctant to share his experience with his colleagues but found comfort inside the walls of his church. He's chronicled his experience in a new book, "Proof of Heaven: A neurosurgeon's journey into the afterlife," which will be published in late October.
"I'm still a doctor, and still a man of science every bit as much as I was before I had my experience," Alexander writes. "But on a deep level I'm very different from the person I was before, because I've caught a glimpse of this emerging picture of reality. And you can believe me when I tell you that it will be worth every bit of the work it will take us, and those who come after us, to get it right."

=== Enjoy it ==========


Admin: Traduction du texte svp. Nous ne sommes pas dans la rubrique OVNI, seule autorisée en anglais. Voir règlement.
Titre: Re : Remarquable récit de NDE
Posté par: Lisandru le 12 octobre 2012 à 18:03:10
Citer
La vie après la mort existe, selon un des meilleurs neurochirurgiens
Dr Eben Alexander, un neurochirurgien ayant étudié à Harvard, est tombé dans le coma pendant sept jours en 2008, suite à une méningite.
Pendant sa maladie, le Dr Alexander raconte que la partie de son cerveau qui contrôle la pensée humaine et les émotions s'est "éteinte" [ndt: "shut down"] et qu'il a expérimenté "quelque chose de profond qui m'a donné une raison scientifique de croire à la conscience après la mort.

Dans un dossier pour le magazine américain Newsweek, pour la promotion de son livre "La Preuve du Paradis" [ndt: "Proof of Heaven"], le Dr Alexander affirme qu'il a rencontré une belle femme aux yeux bleus dans un "lieu fait de gros nuages roses et blancs" et "d'êtres scintillants"

Il continue: "Des oiseaux? des anges? ces mots sont venus plus tard, quand j'écrivais mes souvenirs. Mais aucun de ces mots ne rend justice à ces êtres eux-mêmes. Ils étaient plus avancés; des formes supérieures" [ndt: "Higher forms"]. Le Docteur ajoute: "un glorieux chant tonitruant et immense est descendu d'en haut et je me suis demandé si ces êtres ailés le produisait. Le son était palpable, presque matériel, comme une pluie que vous sentez sur votre peau mais qui ne vous mouille pas".
Le Dr. Alexander raconte qu'il a entendu des histoires de patients qui parlaient d’expériences hors du corps, qu'il les discréditait en parlant "d'espoir secret"[ndt:"Wishful Thinking"] mais qu'aujourd'hui il reconsidère suite à son expérience.

Il ajoute: "Je sais très bien que cela a l'air extraordinaire, et complètement incroyable. Si quelqu'un, même un docteur, m'avait raconté une histoire de ce genre à l'époque, j'aurai été sûr qu'il était sous le coup d'une hallucination. Mais ce qui m'est arrivé, loin d'être hallucinatoire, était réel, plus réel que tous les évènements de ma vie,. Y compris mon mariage et la naissance de mes enfants".

"J'ai passé des années en tant que neurochirurgien dans les institutions médicales les plus prestigieuses de notre pays [ndt:la Grande-Bretagne]" poursuit-il "Je sais que de nombreux confrères (dont je faisais partie, avant mon experience), soutiennent la théorie que le cerveau, le cortex en particulier, génère la conscience et que nous vivons dans un univers dépourvu de toute émotion, surtout pas l'amour inconditionnel que Dieu et l'univers nous porte, dont je sais désormais qu'il existe."

"Mais cette théorie, cette croyance, gît désormais à nos pieds. Ce qui m'est arrivé l'a détruite"
Article original: http://www.telegraph.co.uk/news/worldnews/northamerica/usa/9597345/Afterlife-exists-says-top-brain-surgeon.html (http://www.telegraph.co.uk/news/worldnews/northamerica/usa/9597345/Afterlife-exists-says-top-brain-surgeon.html)

N'hésitez pas à me signaler des erreurs!
Titre: Re : Remarquable récit de NDE
Posté par: Nemo492 le 13 octobre 2012 à 14:10:11
Un article détaillé, en français :

Eben Alexander raconte dans son livre "Proof of heaven" ("Preuve du paradis") son expérience de la vie après la mort alors qu'il se trouvait dans le coma. - Source (http://www.atlantico.fr/decryptage/preuve-paradis-recit-neurochirurgien-qui-ne-croyait-pas-vie-apres-mort-avant-en-faire-experience-507952.html)
Titre: Re : Remarquable récit de NDE
Posté par: mistigrigri le 13 octobre 2012 à 20:53:53
ce monsieur Eben est assez prétentieux :
"Je ne suis pas la première personne à avoir découvert que la conscience existe au-delà du corps. Mais, à ma connaissance, personne n’a jamais effectué ce voyage avec a) un cortex complètement hors service et b) sous une surveillance médicale de chaque instant durant mes sept jours de coma.", j'espère que ses recherches sur le sujet lui feront comprendre que d'autres personnes mortes, donc avec un cortex tout aussi HS, ont vécu la même chose et sont revenues à la vie.
 Le destin lui a peut-être envoyé cette épreuve pour qu'il ait un peu d'empathie vis à vis de ses patients.
http://dark-zone.blog.parismatch.com/2012/10/13/n-d-e-lincroyable-odyssee-du-dr-eben-alexander/ (http://dark-zone.blog.parismatch.com/2012/10/13/n-d-e-lincroyable-odyssee-du-dr-eben-alexander/)
admn : lien sur page d'accueil

les commentaires sont assez intéressants.
Titre: Re : Remarquable récit de NDE
Posté par: Nemo492 le 13 octobre 2012 à 21:19:07
Prétentieux ? A regarder de plus près comment le texte original a été traduit.

Rien de vraiment "prétentieux" ici :

Citer
...à ma connaissance, personne n’a jamais effectué ce voyage avec
a) un cortex complètement hors service et
b) sous une surveillance médicale de chaque instant durant mes sept jours de coma."

Le destin lui a peut-être envoyé cette épreuve pour qu'il ait un peu d'empathie vis à vis de ses patients.

Ce serait une manière assez tordue, façon torchon Paris-Match, d'évacuer l'intérêt essentiel de son vécu, et parler de 'destin' sans bien sûr essayer de définir de quoi on parle.
C'est quoi le destin ?
Les journaleux de service sont payés à la ligne et ne sont pas sélectionnés pour leur connaissance des sujets abordés..
Titre: Re : Remarquable récit de NDE
Posté par: Nemo492 le 15 octobre 2012 à 19:56:16
Expérience de mort imminente : un médecin américain
raconte dans le magazine "Newsweek"


"J'étais dans un endroit rempli de nuages, gros, cotonneux, rose et blanc qui contrastaient avec le ciel d'un bleu profond". C'est ainsi qu'Eben Alexander raconte son expérience de mort imminente dans les colonnes du site d'information, The Daily Beast, qui appartient au très sérieux hebdomadaire américain Newsweek, dont l'histoire fait même la Une. - Suite & Source + Video (http://www.huffingtonpost.fr/2012/10/12/experience-mort-imminente-medecin_n_1961796.html?utm_hp_ref=france)
Titre: Re : Remarquable récit de NDE
Posté par: james108 le 15 octobre 2012 à 20:39:35
>>> Au nom de la raison scientifique, il se refusait de la même manière à croire aux expériences de mort imminente <<<

Moi ces scientifiques c'est à coup de marteau sur la tête que je les enverrais dans le coma définitif...
mais la compassion bouddhique due aux saintes espèces m'en empêche car il ne s'agit que d'une image qui, pourtant, si on en croit le M.Seth de Jane Roberts a de fortes chances de se réaliser en conséquence de mes paroles présentes dans un ou plusieurs mondes dès ce moment même  ;D ;D ;D
Titre: Re : Remarquable récit de NDE
Posté par: Anand le 16 octobre 2012 à 13:52:53

"Au-delà : Quand nos croyances basculent

Pourquoi certaines personnes ayant frôlé la mort parlent aussi assurément d'un « Au-delà » ? Qu’en pense le corps médical ? Deux spécialistes dans ce domaine apportent des réponses à ces questions dans le documentaire « After Life »."

la suite : http://www.inrees.com/articles/Au-dela-Quand-nos-croyances-basculent/ (http://www.inrees.com/articles/Au-dela-Quand-nos-croyances-basculent/)
Titre: Re : Remarquable récit de NDE
Posté par: mistigrigri le 16 octobre 2012 à 21:10:56
merci pour le lien avec ce site plein de témoignages intéressants, l'occasion de relire le témoignage de Patricia Darré passée avec bonheur à la RIM.
Titre: Re : Remarquables récits de NDE
Posté par: Divs le 17 octobre 2012 à 03:27:21
"Faux Départ" de Sonia Barkallah

Synopsis:

Trente années se sont écoulées depuis que le Dr Raymond Moody a recueilli les premiers témoignages de ceux qui ont frôlé la mort. Ils sont des millions à travers le monde à nous raconter la même histoire troublante, comme la sensation de se détacher de son corps, assister à sa propre réanimation, entendre les chirurgiens parler entre eux, puis traverser un tunnel au bout duquel se trouve une extraordinaire lumière. Cette expérience a bouleversé leur vie, au point qu’ils ne craignent plus la mort.

Longtemps considéré comme obscur et assujetti aux railleries, le phénomène intéresse aujourd’hui de nombreux scientifiques, qui s’interrogent : Comment ces personnes ont-elles pu percevoir et mémoriser des scènes de leur réanimation alors qu’elles étaient inconscientes, dans le coma et parfois déclarées morte cliniquement ?

Ils sont Cardiologues, Neurologues, Anesthésistes-Réanimateurs, Médecins ou Psychologues, certains conduisent une étude, d’autres ont vécu eux-mêmes une expérience de mort imminente. Ils témoignent sans complexe pour lever un tabou qui se révèle être une mine de connaissance pour la science et pour l’Homme. Le colloque sur les EMI organisé en juin 2006 à Martigues a permis de franchir un nouveau pas. Pour la première fois en France, deux centres hospitaliers ont débuté une recherche.

Une nouvelle page de l’histoire des sciences s’écrit depuis une dizaine d’années suite à de nombreuses études menées à l’étranger et qui abandonnent définitivement l’hypothèse de l’hallucination pour s’orienter vers une possible délocalisation de notre conscience : l’ombre d’un nouveau paradigme se profile.
Source (http://www.s17production.com/fr/Synopsis.asp)

BANDE ANNONCE "Faux Départ" Sonia Barkallah (http://www.youtube.com/watch?v=_ZegH1jznEY#)
BA "Faux Départ" Sonia Barkallah Enquête sur les Experiences de Mort Imminente

Film disponible en DVD. Source (http://www.s17production.com/fr/fiche.asp?id=1)
Différentes dates de projection du film à venir ici (http://www.s17production.com/fr/index.asp) ainsi que des dates de conférence de Sonia BARKALLAH .
Titre: Re : Remarquables récits de NDE
Posté par: Kris le 21 octobre 2012 à 03:00:25
Après visionné les dernières interview d'Anita Moorjani, je trouve que son témoignage est vraiment particulier et digne d'intérêt. Elle met vraiment l'accent sur la peur comme étant la cause directe de son cancer. Avant sa maladie elle ne se sentait pas assez bonne, pas assez spirituelle, pas assez ceci ou pas assez cela. Bref elle n'avait pas vraiment le sentiment que sa vie avait un sens. Elle avait peur de la mort, peur de la vie après la vie, peur de la chimiothérapie, peur d'attraper le cancer, peur des différentes choses supposées être la cause du cancer comme l'usage intensif du téléphone portable ou du four à micro-ondes. Finalement elle en était venue à penser que c'était le 21ème siècle la cause de son cancer. En résumé sa vie était complètement contrôlée par le sentiment de la peur.

Elle en est arrivée à penser que son cancer fut causé par un surplus d'informations. En effet plus elle lisait, plus elle trouvait des informations qui se contredisaient. De ce fait elle devenait confuse. Plutôt que de prendre le risque d'être sur informée, elle pense qu'il faut plutôt se laisser guider par sa petite voix intérieure qui sera notre bonne conseillère sur ce que nous devons manger ou sur le genre de thérapie nous devrons suivre en cas de maladie sérieuse.

Vaincre notre maladie est un challenge mais ce n'est pas un combat. La maladie est en fait un processus de communication entre notre corps et nous. Si nous en comprenons pas le message  dans l'instant présent, c'est OK. Je vais néanmoins prendre le point de vue de l'amour. Je vais suivre ce que mon instinct me dit de faire ou de manger sans me préoccuper de l'avis des autres. Elle nous conseille vivement de ne pas nous en remettre à divers gourous surtout si leur avis est pour nous une source d'inquiétude ou de peur. Nous devons apprendre à découvrir la vérité qui est à l'intérieur de nous.

La plupart su temps nous agissons par devoir alors que notre inspiration ou notre motivation devrait-être un sentiment d'amour. Si nous sommes malades, nous ne devons pas être obsédés par notre maladie. Nous devons plutôt rechercher à découvrir un sentiment de gratitude dans notre vie.

Nous devons comprendre que l'amour inconditionnel envers les autres, notre conjoint ou nos enfants par exemple, commence par un amour inconditionnel envers nous même. L'amour conditionnel est base sur un contrat. Je t'aime si tu m'aimes. L'amour inconditionnel c'est lorsque vous aimez suffisamment quelqu'un a point que ce que vous voulez pour eux est identique à ce qu'ils veulent pour eux-mêmes. Et si ce que l'autre personne désire s'oppose à vos valeurs ou vos principes, alors votre amour inconditionnel pour vous même vous invite à mettre fin à cette relation. Pa contre si votre partenaire dans la relation vous aime suffisamment pour aimer ce que vous aimez, il modifiera son comportement et restera votre partenaire das la relation. L'amour véritable repose donc sur des principes beaucoup plus élevés que l'amour conditionnel.

Pour terminer je dirais qu'à travers sa NDE, Anita Moorjani a vraiment découvert les principes essentiel sur lesquels elle devait basée sa vie. Le mot clé qui dot guider notre  vie est le mot Amour, un amour inconditionnel. Il faut bannir les conflits et la peur de notre vie, ce sont des sentiments destructeurs.

Je vous invite vivement à découvrir ou re-découvrir les diverses interview d'Anita Moorjani sur son site Web ou sur You Tube. Il est à noter qu'elle a publié, au mois de Marsdernier,  un livre dans lequel elle témoigne de son expérience. Son livre s'intitule « Dying to be me : my journey from cancer, to near deat, to true healing . Ce livre paraîtra en France ; le 12 novembre prochain, sous le titre « Mourir pour vivre ». Un autre titre d'Anita Moorjani, sera lui disponible le 26 Octobre prochain : « Diagnostic incurable ».
Titre: Re : Remarquables récits de NDE
Posté par: Divs le 26 octobre 2012 à 02:15:43
Pour complèter le commentaire précédent de Kris (qui a bien résumé d'ailleurs), voici une vidéo de Lilou Macé qui interview Anita Moorjani. (Elle y mentionne aussi ce qu'elle a vécu lors de sa Nde).

http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=gWf8V1PXN-k# (http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=gWf8V1PXN-k#)
Is there a life after life ? Anita Moorjani is a living proof!!!! Check this out!! MUST SEE
Titre: Re : Remarquables récits de NDE
Posté par: Kris le 27 octobre 2012 à 20:15:22
Je vous livre un extrait de l'interview de Cécile de France au sujet de son rôle dans la film "Au-delà" sorti en 2011. Cet extrait a été publié par l'INREES. Dans cet extrait, Cécile de France reconnait la tiédeur particulière de la France sur tous les phénomènes liés à l'après_vie.

Citer
Question : C’est quand même surprenant qu’une expérience qui nous apporte peut-être des éléments de réflexion autour de la question la plus fondamentale de l’humanité arrive accidentellement dans notre vie, pour vous à l’occasion d’un rôle. A quoi attribuez-vous cette espèce de distance avec le sujet ?

Cécile de France : C’est surtout le cas en France. Je pense qu’aux États-Unis, ils sont beaucoup plus ouverts. Il y a des médiums à tous les coins de rue, même si on ne sait pas ce qu’ils valent. J’ai lu aussi qu’il y a là-bas beaucoup plus de gens qui croient au psi réceptif, voyance, cognition etc. Il y a donc une grosse différence de culture. Même par rapport à d’autres pays, la situation en France est tout à fait particulière. Est-ce que c’est dû à l’esprit des Lumières ? A l’existentialisme ? Au laïcisme ? Cet esprit matérialiste, cartésien, logico-rationnel a tendance à fermer la porte au mystère. Les progrès de la science ont façonné nos esprits : on est composé d’atomes et quand le corps meurt, tout meurt avec ! Un point c’est tout. Alors que depuis l’origine des temps, il existe des croyances en la survie après la mort du corps. Mais peut-être que ça va changer et c’est intéressant de voir comment nos croyances vont évoluer et si la science va intégrer plus ouvertement les recherches là-dessus. Peut-être que les gens en ont marre de cet esprit matérialiste. Après en avoir fait le tour, ils vont peut-être s’ouvrir à quelque chose de plus insaisissable. L’humain a toujours envie de tout contrôler. C’est la grande angoisse universelle. Mais la mort, on ne la contrôle pas, même si la science fait son maximum pour ça. Donc cette angoisse symbolise aussi notre condition d’humain qui est celle d’un être mortel. Et puis, les gens ont peur de leurs opinions, ils ont peur de dire tout haut ce qu’ils pensent. On est vraiment dans une époque où ce genre de mystère nous perturbe.

modération : Les liens vers les sites et forums avec inscription préalable ne sont pas autorisés sur ce forum. règlement (http://icietmaintenant.fr/SMF/index.php/topic,9978.0.html)

lien source de remplacement :
http://www.inrees.com/articles/Cecile-de-France-Au-dela-La-mort-fait-partie-de-la-vie/ (http://www.inrees.com/articles/Cecile-de-France-Au-dela-La-mort-fait-partie-de-la-vie/)
Titre: Re : Remarquables récits de NDE
Posté par: Anand le 07 novembre 2012 à 19:48:53

« Selon deux scientifiques éminents, les expériences de mort imminente surviennent lorsque l’âme, formée par des substances quantiques, s’échappe du système nerveux pour entrer dans « l’Univers ». Une théorie suggérant que les âmes des êtres humains seraient issues de la fabrication même de l’Univers et existeraient depuis le commencement des temps. »
suite : http://www.inrees.com/articles/Serions-nous-dotes-d-un-esprit-quantique/ (http://www.inrees.com/articles/Serions-nous-dotes-d-un-esprit-quantique/)

Titre: Re : Remarquables récits de NDE
Posté par: EmptyHand le 08 novembre 2012 à 09:37:03
Salut Anand,

En remontant la source de l'article, on tombe sur un article identique sur atlantico.fr puis sur celui-ci:
http://www.dailymail.co.uk/sciencetech/article-2225190/Can-quantum-physics-explain-bizarre-experiences-patients-brought-brink-death.html (http://www.dailymail.co.uk/sciencetech/article-2225190/Can-quantum-physics-explain-bizarre-experiences-patients-brought-brink-death.html)
J'ai l'impression qu'il contient un peu plus d'information, je n'ai pas eu le temps de regarder en détail, il y a aussi une vidéo. Si j'ai le temps ce soir, je ferai une traduction de l'article.
Je ne sais pas si ce dernier site est tres sérieux (on voit beaucoup de photos de people sur le coté...) par contre, les scientifiques semblent renommés.
Titre: Re : Remarquables récits de NDE
Posté par: Kris le 19 décembre 2012 à 20:00:39
Dans l'article mentionné ci-dessus, j'ai extrait ce passage :

Citer
"Selon les deux experts, la conscience serait donc une sorte de programme pour un ordinateur quantique contenu dans le cerveau et qui persisterait dans l'univers après la mort d'une personne, expliquant donc les perceptions, les impressions des hommes et femmes qui vivent des expériences de mort imminente. Les âmes des êtres humains seraient plus que la simple interaction des neurones dans le cerveau : elles seraient issus de la fabrication même de l'univers et existeraient depuis le commencement des temps."

Cette vision est reprise par Gregg Braden à la fin de son livre "La Divine matrice" où il commente l'idée du philosophe Daniel Dennets qui, dans son livre, " conscience expliquée" compare la conscience au système d'exploitation d'un ordinateur. Il continue son analogie en expliquant que les divers logiciels installés sur u ordinateur, tels que Word ou Excel, et qui nous permettent de communiquer avec le coeur de l'ordinateur sont à compaer avec nos sentiments, nos émotions, nos prières et nos croyances. Les éléments matériels de l'ordinateur (le processeur central, l'écran, le clavier, l'imprimante) quant à eux sont comparés à la réalité.

Il écrit alors
Citer
"Tout comme les programmes tel que Word, Works ou Excel nous permettent de modifier le produit de sortie de notre ordinateur, les sentiments, les croyances et la prière sont les programmes qui changent le produit de sortie de la conscience en tant que Divine Matrice. Ce qui fait la beauté de cette analogie, c'est que nous possédons déjà ces puissants programmes de création de la réalité et que nous nous en servons chaque jour.

Chaque instant, nous envoyons nos messages d'émotion, de sentiments, de prière et de croyances à la conscience, qui en traduit le code en la réalité quotidienne de notre corps, de nos relations, de notre vie et du monde. Il ne s'agit plus de se demander si ce langage existe, mais plutôt de savoir si nous l'utilisons avec intention dans notre vie."

En résumé, Gregg Braden reprend une idée exprimée par de nombreux autres auteurs à savoir que nous façonnons notre propre réalité quotidiennement avec nos propres pensées, sentiments et émotions.

Si vous désirez plus désirez connaître davantage la pensée de Greeg Braden, reportez, entre autres, à la conférence qu'il a donnée, à Milan, en 2007, sur la divine matrice.
Titre: Re : Re : Remarquables récits de NDE
Posté par: Nemo492 le 19 décembre 2012 à 21:23:47
Si vous désirez plus désirez connaître davantage la pensée de Greeg Braden, reportez, entre autres, à la conférence qu'il a donnée, à Milan, en 2007, sur la divine matrice.

La conférence aurait été filmée, dispo sur YouTube ou autre ?
Titre: Re : Remarquables récits de NDE
Posté par: mat le 20 décembre 2012 à 08:50:02
Celle çi?


http://www.lepouvoirmondial.com/archive/2012/12/15/l-univers-et-le-langage-de-la-divine-matrice-par-gregg-brade.html (http://www.lepouvoirmondial.com/archive/2012/12/15/l-univers-et-le-langage-de-la-divine-matrice-par-gregg-brade.html)
Titre: Re : Remarquables récits de NDE
Posté par: katchina le 20 décembre 2012 à 10:14:32
Ce ne serait pas celle-ci #1280
http://icietmaintenant.fr/SMF/index.php/topic,8752.msg231487.html#msg231487 (http://icietmaintenant.fr/SMF/index.php/topic,8752.msg231487.html#msg231487)

Ou ici #2
http://icietmaintenant.fr/SMF/index.php/topic,7084.msg207575.html#msg207575 (http://icietmaintenant.fr/SMF/index.php/topic,7084.msg207575.html#msg207575)
Titre: Re : Remarquables récits de NDE
Posté par: Kris le 20 décembre 2012 à 19:15:27
Il est à noter que, depuis plusieurs semaines, tous les liens faisant référence au site InterObjectif.net sont inopérants. Le  site a été hacké, les sauvegardes remontent à plusieurs mois en arrière. Bref, le site, pour l'instant, n'arrive pas à redémarrer. C'est vraiment dommage car il renfermait des liens nombreux et fructueux.

Sinon pour la conférence de Gregg Braden donée à Milan, le 30 Mai 2007, je n'avais pas donné de lien vu que ceux-ci sont très nombreux. Le lien donné par Mat est ok. Il faut seulement disposer de 4h00 devant soi. Sur YouTube, on peut également trouver la conférence fragmentée en plusieurs parties 3 ou 4). Pour ceux qui voudraient fragmenter au maximum le visionnage de cette conférence, je vous recommande le site http://www.videosconnaissancessansfrontieres.net/. (http://www.videosconnaissancessansfrontieres.net/.)
admn : adresse introuvable

Vous y trouverez de nombreuses conférences, traduites en français, sur divers sujets. Si vous voulez accéder directement à la conférence de Gregg Braden, sur la divine matrice, c'est ici : http://www.videosconnaissancessansfrontieres.com/Gregg_B_Divine_Matrice1.html. (http://www.videosconnaissancessansfrontieres.com/Gregg_B_Divine_Matrice1.html.)
admn : adresse introuvable

Bonne soirée.
Titre: Re : Remarquables récits de NDE
Posté par: Kris le 20 décembre 2012 à 20:00:04
J'ai cherché sur le net si, par hasard, il existerait une  retranscription de cette fameuse conférence de Milan. Malheureusement, et malgré les liens innombrables qui renvoient vers cette conférence, je n'ai pas trouvé u lien proposant une retranscription de cette conférence. Il se peut que j'aie mal cherché.

La seule chose que j'ai trouvé c'est un lien (http://www.lousonna.ch/999/pdf/divinematrice.pdf) vers les 40 premières pages du livre "la divine matrice". Avis aux amateurs !!!

En fait le seul site qui pourrait éventuellement proposer une telle retranscription, c'est le site InterObjectif.Net !!! Pas de chances. Ce site devait vraiment déranger pour être hacké !!!
Titre: Re : Remarquables récits de NDE
Posté par: Anand le 23 janvier 2013 à 13:21:42
Les NDE vues par le Dr Michael Newton :

Michael Newton - Journey Between Lives - 2/5 (vostfr)
admn : vidéo invalide

Lien vers le topic sur les travaux de Michael Newton, avec d'autres videos :

http://icietmaintenant.fr/SMF/index.php/topic,12491.msg240293.html#msg240293 (http://icietmaintenant.fr/SMF/index.php/topic,12491.msg240293.html#msg240293)



Titre: Re : Re : Remarquables récits de NDE
Posté par: Divs le 30 janvier 2013 à 05:52:50
"Faux Départ" de Sonia Barkallah

Synopsis:

Trente années se sont écoulées depuis que le Dr Raymond Moody a recueilli les premiers témoignages de ceux qui ont frôlé la mort. Ils sont des millions à travers le monde à nous raconter la même histoire troublante, comme la sensation de se détacher de son corps, assister à sa propre réanimation, entendre les chirurgiens parler entre eux, puis traverser un tunnel au bout duquel se trouve une extraordinaire lumière. Cette expérience a bouleversé leur vie, au point qu’ils ne craignent plus la mort.
(...) Une nouvelle page de l’histoire des sciences s’écrit depuis une dizaine d’années suite à de nombreuses études menées à l’étranger et qui abandonnent définitivement l’hypothèse de l’hallucination pour s’orienter vers une possible délocalisation de notre conscience : l’ombre d’un nouveau paradigme se profile.(...)

Ce documentaire "Faux Départ" de Sonia Barkallah , ainsi qu'une interview des auteurs et un reportage de Raymond Moody (Life after life) sont disponibles ici (http://archive.org/details/reportages_mort_imminente).
Titre: Re : Remarquables récits de NDE
Posté par: alanhorus le 15 février 2013 à 20:22:25
Jean Paul Duc est revenu à lui aprés une heure et demi sans respiration.
http://www.adofm.fr/99/podcasts/fichiers/podson/mp3_388_Toute_La_Verite_Jean_Paul_Duc_Son_Experience_de_Mort_Imminente.mp3 (http://www.adofm.fr/99/podcasts/fichiers/podson/mp3_388_Toute_La_Verite_Jean_Paul_Duc_Son_Experience_de_Mort_Imminente.mp3)
Cette emission ne restera pas eternellement en podcast.
Son message dans cette interview est simple : il faut profiter de la vie au maximum et la vie est formidable certes il vaut mieux avoir la santé.
Titre: Re : Remarquables récits de NDE
Posté par: franck97 le 06 mai 2013 à 21:02:57
Interview de Jean-Paul Duc sur sa NDE

"Entre la vie et la mort, mon coeur balance", c'est le livre d'un homme qui a voyagé aux frontières de la vie. Durant une heure, le haut-savoyard Jean-Paul Duc est déclaré mort suite à une crise cardiaque. Pourtant, il se souvient de tout. De son voyage entre vivants et morts, Jean-Paul Duc revient avec un témoignage surprenant sur le plateau de France 3 Alpes.

Interview de Jean-Paul Duc sur la mort imminente (http://www.youtube.com/watch?v=xzOKTF0CLz4#ws)
Interview de Jean-Paul Duc sur la mort imminente

http://www.mon-coeur-balance.com/ (http://www.mon-coeur-balance.com/)
Titre: Re : Remarquables récits de NDE
Posté par: franck97 le 06 mai 2013 à 21:37:29
NDE : "Les témoins qui racontent avoir vu un tunnel et une grande lumière ne mentent pas"

(http://images.midilibre.fr/images/2012/10/02/le-dr-jean-jacques-charbonnier-anesthesite-reanimateur-a_454565_510x255.jpg)
Le Dr Jean-Jacques Charbonier, anesthésite-réanimateur à Toulouse, travaille sur la question depuis 23 ans. Il a écrit bon nombre de livres et d'articles scientifiques sur la question.

18% des personnes qui frôlent la mort racontent avoir vécu une expérience connue sous le nom de NDE (acronyme pour Near death experience, pour Expérience de mort imminente (EMI). D'après les statistiques, ils seraient 20 millions en Europe.
Les témoignages foisonnent (lire notre article d'avant-hier) et, quels que soient leur pays, leur âge, leur sexe, leur situation sociale, leur culture ou leur religion, leurs récits présentent d’étranges similitudes et se déclinent presque toujours à l’identique. Une énigme qui divise la communauté scientifique.
Le docteur Jean-Jacques Charbonier est médecin anesthésiste-réanimateur et médecin référent à Toulouse. Conférencier, auteur de plusieurs ouvrages sur ces questions qu’il étudie depuis plus de 23 ans il est convaincu que des recherches de grande ampleur doivent être menées sur ce sujet.
Pourquoi vous êtes-vous spécialisé dans ce domaine? Suite: http://www.midilibre.fr/2012/10/02/experience-de-mort-imminente-la-communaute-scientifique-reste-divisee,571524.php (http://www.midilibre.fr/2012/10/02/experience-de-mort-imminente-la-communaute-scientifique-reste-divisee,571524.php)

Témoignages de l'anesthésiste Toulousain Jean-jacques Charbonier en vidéos: http://icietmaintenant.fr/SMF/index.php?topic=3253.msg152478#msg152478 (http://icietmaintenant.fr/SMF/index.php?topic=3253.msg152478#msg152478)

Autre topic sur Jean-jacques Charbonier: http://icietmaintenant.fr/SMF/index.php?topic=7586.msg64210#msg64210 (http://icietmaintenant.fr/SMF/index.php?topic=7586.msg64210#msg64210)

http://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Jacques_Charbonier (http://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Jacques_Charbonier)
Titre: Re : Remarquables récits de NDE
Posté par: franck97 le 08 mai 2013 à 02:19:27
Les expériences de mort imminentes avec Jean-Jacques Charbonier dans Les Racines du ciel sur France Culture.

Jean-Jacques Charbonier, médecin anesthésiste réanimateur, membre d’honneur du Centre d’Etude des Expériences de Mort Imminente, conférencier et auteur de plusieurs livres dont «Les 7 bonnes raisons de croire à l’au-delà » en 2012 et « Les 3 clés pour vaincre les pires épreuves de la vie » en 2013 aux éditions Guy Trédaniel.

Emission de 54min du Dimanche 5 Mai en Podcast : http://www.franceculture.fr/emission-les-racines-du-ciel-les-experiences-de-mort-imminentes-avec-jean-jacques-charbonier-2013-05#.UYZhXuZUp3w.email (http://www.franceculture.fr/emission-les-racines-du-ciel-les-experiences-de-mort-imminentes-avec-jean-jacques-charbonier-2013-05#.UYZhXuZUp3w.email)
Titre: Re : Remarquables récits de NDE
Posté par: Anand le 05 juin 2013 à 19:22:49
"Auteur du best-seller, "Les 7 bonnes raisons de croire à l'au-delà," le docteur Jean-Jacques Charbonier est l'invité exceptionnel de l'Esprit d'actu. Médecin anesthésiste-réanimateur depuis plus de vingt ans, membre de la Société Française de Réanimation, Jean-Jacques Charbonier est l'un des meilleurs spécialiste sur les états de conscience modifiée et les expériences de mort imminente, un phénomène qui intrigue la science."

Les preuves d'une vie après la mort (http://www.youtube.com/watch?v=z2h0xN66SAg#ws)
Les preuves d'une vie après la mort


Titre: Re : Remarquables récits de NDE
Posté par: zetareticuli le 12 août 2013 à 23:15:59
La science tente d'expliquer les sensations d'une mort clinique

Les sensations et visions, comme celle d'une lumière intense, dont font part certaines personnes ayant été en arrêt cardiaque correspondent à un regain d'activité cérébrale quand la circulation sanguine cesse dans le cerveau, selon une étude publiée lundi aux Etats-Unis.
Cette recherche effectuée sur des rats "est la première à analyser les effets neurophysiologiques d'un cerveau mourant", précise Jimo Borjigin, professeur de neurologie à l'Université du Michigan (nord), principal auteur de ces travaux parus dans les Comptes rendus de l'Académie américaine des sciences du 12 au 16 août.

Environ 20% des personnes survivant à un arrêt cardiaque ont fait part d'une expérience de mort imminente durant leur décès clinique, selon ces scientifiques.
"Nous sommes partis de l'idée que si cette expérience résulte d'une activité cérébrale, elle devrait pouvoir être détectée chez les hommes comme chez les animaux, même après l'arrêt de la circulation du sang dans le cerveau", explique la neurologue.
Les chercheurs ont ainsi analysé l'électro-encéphalogramme -qui enregistre les activités électriques du cerveau- de neuf rats anesthésiés, chez qui ils ont induit un arrêt cardiaque.
Dans les 30 secondes, tous les rats ont connu une augmentation de leur activité cérébrale, qui s'est avérée très organisée dans tout le cerveau et correspondant à un état d'éveil élevé.
En outre, ces neurologues ont constaté le même phénomène chez des rats qui s'asphyxiaient.
"Nous avons été surpris par les hauts niveaux d'activité du cerveau", relève George Mashour, professeur d'anesthésiologie et de neurochirurgie à l'Université du Michigan, l'un des coauteurs de l'étude.
"En fait, en état de mort imminente, de nombreuses signatures électriques cérébrales de l'état de conscience excèdent celles enregistrées à l'état de veille, ce qui laisse penser que le cerveau est capable d'une activité électrique bien organisée aux premiers stades de la mort clinique", ajoute-t-il.
"Cette expérience montre qu'une réduction d'oxygène, ou d'oxygène et de glucose lors d'un arrêt cardiaque peut stimuler l'activité cérébrale caractéristique d'un état conscient", conclut le Dr Borjigin. Source (http://www.leparisien.fr/laparisienne/sante/la-science-tente-d-expliquer-les-sensations-d-une-mort-clinique-12-08-2013-3048209.php)
Titre: Re : Remarquables récits de NDE
Posté par: tatave37 le 13 août 2013 à 16:09:50
Mourir serait la façon la plus rapide d'atteindre l'éveil, alors...  ???
Titre: Re : Re : Remarquables récits de NDE
Posté par: djshotam le 13 août 2013 à 18:51:08
Mourir serait la façon la plus rapide d'atteindre l'éveil, alors...  ???
je l'ai pas compris en ce sens.
selon ce que j'ai compris, au moment de la mort le cerveau a un regain d'activité, similaire a celui que l'on a lorsqu'on est reveillé, voir même plus intense.

Titre: Re : Re : Remarquables récits de NDE
Posté par: katchina le 13 août 2013 à 19:05:33
Mourir serait la façon la plus rapide d'atteindre l'éveil, alors...  ???

Ben non, cela va l'encontre de toutes les théories réincarnationnistes. Rien ne dit qu'après une Nde tu ne reviens pas, parce que, justement tu n'as pas atteint l'éveil dans cette vie. Après tu ne reviens plus, mais en attendant, retour à la case départ...  :-\

Et ça, la science aura beau t'expliquer que ton cerveau a un regain d'activité au moment de la mort, elle ne te dit pas ce qui se passe après.
Titre: Re : Remarquables récits de NDE
Posté par: justebienlibre le 13 août 2013 à 21:17:18
C'est vrais qu'à part quelque belges très peu se sont enfermés dans le frigo pour voir si il y avait de la lumière. ;)
Titre: Re : Re : Re : Remarquables récits de NDE
Posté par: CharlyAlverda le 14 août 2013 à 03:36:14
Mourir serait la façon la plus rapide d'atteindre l'éveil, alors...  ???

Ben non, cela va l'encontre de toutes les théories réincarnationnistes. Rien ne dit qu'après une Nde tu ne reviens pas, parce que, justement tu n'as pas atteint l'éveil dans cette vie. Après tu ne reviens plus, mais en attendant, retour à la case départ...  :-\


Le docteur Roger Godel : "Ce que la mort détruit, ce n'est point l'individu mais son immaturité ! Ne devrais-je pas dire, au surplus, que l'état immature n'est pas une chose pourvue d'existence ; il n'y a pas en elle de réalité à part ; aucune force n'entre en jeu pour l'anéantir. Qu'advient-il d'un aliéné quand cesse l'aliénation ? Le fou serait-il mort ? Où partent les personnages de son thème délirant ?"

Quant à "l'idée" de réincarnation, ce n'est qu'une stratégie du mental tant (temps) épris d'éternité ! Du point de vue de la Conscience (et des Éveillés) il n'y a "personne"  :o pour s'incarner, il n'y a pas de "toi" pour revenir et pas de case départ ; car il n'y a pas de place pour DEUX ou plusieurs choses ! Cela peut-être vu mais n'est (naît) pas compréhensible.  :blank:
Titre: Re : Re : Re : Re : Remarquables récits de NDE
Posté par: katchina le 14 août 2013 à 10:10:06
Quant à "l'idée" de réincarnation, ce n'est qu'une stratégie du mental tant (temps) épris d'éternité !

Sans doute,  c'est pour cela que j'ai parlé "des théories réincarnationnistes". Je n'ai rien affirmé. On ne doit pas tous avoir le même mental.

Citer
ce qui laisse penser que le cerveau est capable d'une activité électrique bien organisée aux premiers stades de la mort clinique
Ils sont bien gentils les scientifiques, mais il va falloir maintenant qu'ils nous expliquent combien il y a de stades, et ce qui se passe après le premier, puisqu'ils veulent toujours avoir le dernier mot.

Citer
Le fou serait-il mort ? Où partent les personnages de son thème délirant ?
Un fou sommeille sans doute en chacun de nous, le fou n'est pas mort il passe à autre chose. Si il a quelque talent, il en fera des personnages de romans. De toutes façons, les personnages sont des êtres vivants qui n'ont jamais été incarnés, alors ils vont où ils veulent, dans un roman, dans un scénario, dans tes rêves ou sur une scène de théâtre ou un écran de cinéma si un incarné accepte de lui prêter son corps et sa voix, ou ailleurs, en d'autres lieux, d'autres temps, d'autres univers ...  ;)
Titre: Re : Remarquables récits de NDE
Posté par: tatave37 le 22 août 2013 à 14:26:47
Nombre de jeunes enfants disposent de souvenirs qui ne peuvent pas leur appartenir...

Sont-ce les souvenirs d'une personne (théorie ré-incarnationniste), ou des souvenirs disparates ayant appartenus à diverses personnalités (là, on serait plus sur des théories quantiques, et en accord avec les récits des rescapés de NDE, faisant état d'une universalité à tous les niveaux, celle qu'ils ont tellement de difficulté à exprimer par des mots)

Je suis persuadé que tout parent s'est trouvé confronté à une énigmatique réflexion de leur jeune enfant, préférant la considérer comme un hasard de synchronicité, plutôt que de s'interroger sur son essence...

Cela pourrait faire l'objet d'un fil à part, mais ce serait dommage...
Titre: Re : Re : Remarquables récits de NDE
Posté par: nagel le 26 août 2013 à 15:44:37
La science tente d'expliquer les sensations d'une mort clinique

Les sensations et visions, comme celle d'une lumière intense, dont font part certaines personnes ayant été en arrêt cardiaque correspondent à un regain d'activité cérébrale quand la circulation sanguine cesse dans le cerveau, selon une étude publiée lundi aux Etats-Unis.
Cette recherche effectuée sur des rats "est la première à analyser les effets neurophysiologiques d'un cerveau mourant", précise Jimo Borjigin, professeur de neurologie à l'Université du Michigan (nord), principal auteur de ces travaux parus dans les Comptes rendus de l'Académie américaine des sciences du 12 au 16 août.

Environ 20% des personnes survivant à un arrêt cardiaque ont fait part d'une expérience de mort imminente durant leur décès clinique, selon ces scientifiques.
"Nous sommes partis de l'idée que si cette expérience résulte d'une activité cérébrale, elle devrait pouvoir être détectée chez les hommes comme chez les animaux, même après l'arrêt de la circulation du sang dans le cerveau", explique la neurologue.
Les chercheurs ont ainsi analysé l'électro-encéphalogramme -qui enregistre les activités électriques du cerveau- de neuf rats anesthésiés, chez qui ils ont induit un arrêt cardiaque.
Dans les 30 secondes, tous les rats ont connu une augmentation de leur activité cérébrale, qui s'est avérée très organisée dans tout le cerveau et correspondant à un état d'éveil élevé.
En outre, ces neurologues ont constaté le même phénomène chez des rats qui s'asphyxiaient.
"Nous avons été surpris par les hauts niveaux d'activité du cerveau", relève George Mashour, professeur d'anesthésiologie et de neurochirurgie à l'Université du Michigan, l'un des coauteurs de l'étude.
"En fait, en état de mort imminente, de nombreuses signatures électriques cérébrales de l'état de conscience excèdent celles enregistrées à l'état de veille, ce qui laisse penser que le cerveau est capable d'une activité électrique bien organisée aux premiers stades de la mort clinique", ajoute-t-il.
"Cette expérience montre qu'une réduction d'oxygène, ou d'oxygène et de glucose lors d'un arrêt cardiaque peut stimuler l'activité cérébrale caractéristique d'un état conscient", conclut le Dr Borjigin. Source (http://www.leparisien.fr/laparisienne/sante/la-science-tente-d-expliquer-les-sensations-d-une-mort-clinique-12-08-2013-3048209.php)

ce qui n'explique absolument pas les témoignages très nombreux quand on creuse, y compris de la part de médecins très sceptiques, au sujet de conversations ayant eu lieu dans d'autres pièces et rapportées en détail par les patients pourtant morts cliniquement.
Titre: Re : Remarquables récits de NDE
Posté par: Anand le 07 septembre 2013 à 13:24:56
Interview sous-titrée en français du Dr Eben Alexander, neurochirurgien, au sujet de sa NDE -
Il est l'auteur du livre "La preuve du Paradis" -

Raymond Moody a fait ce commentaire sur cette NDE : "L'expérience de mort imminente du Dr Eben Alexander est l'histoire la plus fantastique que j'aie entendue depuis 40 ans que j'étudie ce phénomène. Cet homme est la preuve vivante de l'existence de l'après-vie"

Ses propos sur l'évolution de l'âme correspondent à ceux du Dr Michael Newton ( traité dans un autre topic sur le forum).


Eben-Alexander (http://www.youtube.com/watch?v=r1gRZcbVrsU#ws)
Eben-Alexander
Titre: Re : Remarquables récits de NDE
Posté par: Al198 le 07 septembre 2013 à 17:27:46
J'ai toujours autant de mal à intégrer l'idée des incarnations... Avec ces concepts de karma, qu'il y a une raison à tout, et puis chaque être humain a une âme ? Donc comment intégrer ces 7 milliard d'âmes dans l'histoire récente ou l'on était 1 milliard ? Quel choix nous reste-il ? Le libre arbitre n'est qu'un leurre et nous sommes là sur un rail ? Et si l'on doit expérimenter, comment expliquer une vie de souffrance pour telle personne et une vie sans aucun évènement marquant pour une autre ?
Titre: Re : Re : Remarquables récits de NDE
Posté par: katchina le 07 septembre 2013 à 18:18:54
Donc comment intégrer ces 7 milliard d'âmes dans l'histoire récente ou l'on était 1 milliard ?
Je n'ai pas de réponse à toutes tes questions, mais sur ce point, n'oublie pas la diversité des mondes, la Terre n'est certainement pas le seul endroit ou l'on puisse s'incarner.

La discussion sur la réincarnation est ICI (http://icietmaintenant.fr/SMF/index.php?topic=13398.msg248266#msg248266)

Et rien ne dit qu'après une Nde il y a systématiquement réincarnation.
Titre: Re : Remarquables récits de NDE
Posté par: Al198 le 07 septembre 2013 à 19:29:12
J'espère bien que d'autre mondes existent, mais c'est vrai que tout les récits de NDE que j'ai pu voir ne parlent pas forcément du thème des incarnations, en même temps la somme du vécu de ce bref instant parait si colossale, beaucoup de choses à découvrir...
Titre: Re : Remarquables récits de NDE
Posté par: CharlyAlverda le 08 septembre 2013 à 21:07:04
Bonjour,

Anita Moorjani, de culture hindoue, a fortement relativisé sa croyance en la réincarnation. Cette croyance ne peut être qu'un point de vue de l'ego, la Source que nous sommes s'exprime quand elle veut, où elle veut, comme elle veut. Un autre témoignage, parmi plusieurs, celui de Nicole Montineri :

"Q : La réincarnation est-elle juste un concept auquel le moi identifié s'accroche pour survivre ?

R : La réincarnation est juste un concept....
C'est l'ego qui s'interroge sue l'éventualité d'une nouvelle incarnation terrestre, car il a peur de disparaître et veut poursuivre son existence, dans une forme qu'il connaît déjà. La conscience qui a réalisé que sa nature est vide se moque de sa future incarnation, comme elle se moque de la disparition de ce corps/mental par lequel elle s'expérimente. Elle est liberté, joie.
Que signifie "renaître" lorsque nous comprenons que nous existons de toute éternité ?

Oui, la conscience peut expérimenter à nouveau sa propre nature à travers une forme... ou non. Tout est possible dans ce jeu libre de la vie. La création ne cesse jamais. Les expériences ne sont que celles d'une entité individuelle à un moment donné. Et cette entité n'est jamais isolée, séparée.
Dès que nous ne voyons plus qu'un Tout, qu'une seule et même Conscience cosmique, la question du mouvement en son sein ne se pose plus."

http://www.laconscience-espace.com/index_fr.html (http://www.laconscience-espace.com/index_fr.html)

Titre: Re : Remarquables récits de NDE
Posté par: Monsieur-Hulot le 09 septembre 2013 à 09:49:22
La description d'Anita Moorjani est édifiante, je pose ici un lien trouvé chez NDERF.org où Anita explique longuement sa remarquable NDE: c'est en début de page, (c'est rangé alphabétiquement, et Anita est en bonne place) quelques redites légères, mais il y a des questions posées fort intéressantes et elle y répond systématiquement. C'est une des NDE les plus profondes et des plus riches au point de vue "enseignement" en tous cas, ça permet d'y voir plus clair (et il y en avait de la lumière pour Anita !)
Bonne lecture, désolé si je fais une bêtise en collant le lien, mais c'est fait sans malice, je pense qu'il est important de partager ce genre de récit.
http://www.nderf.org/French/yellow_bubbles.htm (http://www.nderf.org/French/yellow_bubbles.htm)
Titre: Re : Remarquables récits de NDE
Posté par: Anand le 14 septembre 2013 à 21:51:39
Et rien ne dit qu'après une Nde il y a systématiquement réincarnation.

...mais rien ne dit non plus qu'il n'y en ait pas  ;)
à moins que l'Eveil ne soit survenu  :)
Titre: Re : Remarquables récits de NDE
Posté par: katchina le 14 septembre 2013 à 23:52:25
Oui Anand, c'est la raison pour laquelle j'ai bien précisé "systématiquement"  :)
Titre: Re : Re : Remarquables récits de NDE
Posté par: Paulo le 15 septembre 2013 à 08:43:44
Anita Moorjani, de culture hindoue, a fortement relativisé sa croyance en la réincarnation. Cette croyance ne peut être qu'un point de vue de l'ego, la Source que nous sommes s'exprime quand elle veut, où elle veut, comme elle veut.

C'est la position du Bouddhisme et une de ses différence avec l'Indouisme (si je ne me trompe pas), même si la notion de réincarnation est acceptable dans un premier temps, dans l'absolu le Bouddhisme ne crois pas en la réincarnation. Il y a aussi de grandes différences entre les deux branches de l'Indouisme du Vêdanta, la Dvaïta et l'Advaïta.

Dans le cas d'une NDE je me pose la question à travers le concepts bouddhique de ce qui constitue un être humain, à savoir la combinaison temporaire des 5 Agrégats. Ainsi apparemment dans le cas d'une NDE cette combinaison n'est pas rompue puisque l'individu retrouve la conscience de lui-même telle qu'elle était, à savoir qu'il sait qui il est.

Titre: Re : Re : Remarquables récits de NDE
Posté par: Paulo le 15 septembre 2013 à 09:07:10
J'ai toujours autant de mal à intégrer l'idée des incarnations... Avec ces concepts de karma, qu'il y a une raison à tout, et puis chaque être humain a une âme ? Donc comment intégrer ces 7 milliard d'âmes dans l'histoire récente ou l'on était 1 milliard ?

J'ai déjà entendu cette pensée que l'on nous sert régulièrement et que j'ai encore entendu récemment à la télé, qui prétend d'un revers de main simpliste réfuter la notion de la réincarnation. C'est le type de réflexion mécaniquement matérialiste, mais qui est issu d'une première lecture des philosophies extrême orientales sur ce thème sans aucune réflexion approfondie et une conclusion à la va vite.

A la va vite je répondrais très brièvement que nous sommes dans une échelle de temps cosmique qui n'a déjà pas de commencement ni de fin, ne connaissait ainsi aucune limite, de même que cette conscience cosmique d'où les différentes vies en sont les émanations, produit absolument autant de formes de vie aussi variées qu'elle veut en se sur-multipliant.

A la va vite c'est assez rapide afin d'expliquer le concept complet dans son ensemble tel qu'il doit être compris dans le contexte, c'est pour dire à quel point les conclusions matérialistes mécaniques que l'on nous sert sont d'une paresse intellectuelle tellement affligeante que ça ne peut être que du mépris.
Titre: Re : Remarquables récits de NDE
Posté par: CharlyAlverda le 16 septembre 2013 à 04:09:04
Paulo : "dans le cas d'une NDE (...) l'individu retrouve la conscience de lui-même telle qu'elle était, à savoir qu'il sait qui il est."


A mon sens, personne ne sait qui il est !  :P puisque se poser - sérieusement - la question : "Qui suis-je" est la voie royale pour que la "Conscience cosmique" se reconnaisse elle-même dans un individu, ce qu'on appelle l'éveil (à condition de ne pas oublier que l'individu ne "s'éveille" jamais). Avec la question "Qui suis-je vraiment, depuis quand ? le mental est absorbé par Cela, la Conscience cosmique.

http://eveilimpersonnel.blogspot.fr/2013/04/qui-sommes-nous-vraiment.html (http://eveilimpersonnel.blogspot.fr/2013/04/qui-sommes-nous-vraiment.html)

On dit je suis telle personne, et l'humour de la langue française est ici utile, car il n'y a personne dans la personne ! "Je suis un bambou creux". C'est l'ego qui se raconte une histoire... personnelle en couleurs et en 3 D, hallucination de type collectif, hélas ! L'égo ne se maintient que par la (les) mémoire(s) du corps, et c'est la pensée compulsive qui crée la matrice de l'espace-temps, dans le sommeil profond il n'y a plus "personne"... pour penser. Après chaque pensée nous mourons à notre identité ; en se calmant suffisamment (pour que les pensées défilent lentement), il est "vu" entre deux pensées la totalité de la Conscience, mais du point de vue égotique c'est le néant, la mort !
L'égo, qui a si peur de disparaître, crée dans son histoire personnelle la croyance en une survie après la mort du corps inévitable. Une autre de ses croyances est qu'il dort et se réveille ensuite, s'il savait (vraiment) qu'il est anéanti dans le sommeil profond... il empêcherait l'individu de dormir !

C'est je pense dans cette optique  8), non plus de l'égo (ou du mental) mais de la Conscience, qu'il faut envisager la NON-EXPERIENCE des N. D. E. Il est simplement question de ne plus s'identifier à ce corps périssable.
Titre: Re : Remarquables récits de NDE
Posté par: Paulo le 16 septembre 2013 à 07:12:23
Il apparait assez évident que l'expérience spirituelle issue d'une NDE est similaire à celle que l'on peut vivre lors des techniques de méditations, où l'on est parvenu à dépasser totalement notre égo pour être totalement branché sur notre conscience fondamentale. Lors de la NDE l'individu désincorporé est déconnecté de ses consciences superficielles pour être relié à sa vie fondamentale et perçoit la réalité fondamentale de l'univers.

Je ne crois pas comme il est dit plus haut, qu'il se pourrait à ce moment là il s'agisse d'une nouvelle réincarnation, car l'individu lorsqu'ils regagne son corps garde en mémoire cette expérience de forme lucide, et ses consciences superficielles déjà existantes sont peu ou prou purifiée, débarrassées d'un certain nombre d'illusions liées à l'égo et aux attachements. Dès lors sa vie change totalement s'étant débarrassé de l'ancienne condition vie pour une autre plus vaste, profonde et plus authentique.

Titre: Re : Remarquables récits de NDE
Posté par: Anand le 16 septembre 2013 à 18:04:26
A mon sens, personne ne sait qui il est !  :P puisque se poser - sérieusement - la question : "Qui suis-je" est la voie royale pour que la "Conscience cosmique" se reconnaisse elle-même dans un individu, ce qu'on appelle l'éveil (à condition de ne pas oublier que l'individu ne "s'éveille" jamais). Avec la question "Qui suis-je vraiment, depuis quand ? le mental est absorbé par Cela, la Conscience cosmique.
C'est je pense dans cette optique  8), non plus de l'égo (ou du mental) mais de la Conscience, qu'il faut envisager la NON-EXPERIENCE des N. D. E. Il est simplement question de ne plus s'identifier à ce corps périssable.

... c'est ce que tu penses, mais se poser la question"qui suis-je"n'est pas la voie de tout le monde ... l'identification est la condition de la plupart des êtres humains, elle est peut-être une nécessité expérimentale, qui sait ? Et peut-être aussi qu'au fur et à mesures des expérimentations, une maturité voit le jour  ;)
Titre: Re : Remarquables récits de NDE
Posté par: Paulo le 17 septembre 2013 à 07:39:50
... c'est ce que tu penses, mais se poser la question"qui suis-je"n'est pas la voie de tout le monde

Les choses sont souvent mal présentées, et c'est de la théorisation intellectualiste à destination de profanes, où il y a ceux qui n'y comprennent rien, où ceux adoptent la posture illusoire d'avoir compris alors qu'ils n'ont strictement rien compris, mais ils ne font qu'adopter une nouvelle identification dualiste où l'égo s'approprie les connaissances des autres comme si c'était les siennes et pense désormais qu'il est celui-là.

La réalité c'est qu'il n'y a strictement rien à penser, ni de question à ce poser car dans l'état c'est notre Moi psycho-mental qui tourne en rond et cherche à se comprendre lui-même. Pour toucher la conscience cosmique ça n'a rien d'intellectuel, c'est surtout beaucoup d'huile de coude, beaucoup de travail et de dépassement de soi dans l'exercice des techniques de méditation soit silencieuses ou dans la récitation de mantras.

Si l'on veut obtenir les bienfaits de gens qui ont vécu des NDE c'est très possible, mais il n'y a pas de secrets, soit on regarde en spectateur, soit on se met au travail, mais c'est pas du jour au lendemain car il y a beaucoup de choses à transformer pour purifier notre conscience et les identifications sont la plus part du temps très superficielles avant d'être en mesure d'aborder des dimensions plus mystiques, mais c'est un passe obligatoire.

Cela dit, quelque soit le stade où nous en sommes ce n'est jamais du temps de perdu, bien au contraire on gagne du temps et on ne le regrette jamais, comme par exemple le Moi psychologique qui illusoirement s'identifie à travers l'égo à ses connaissances, en réalité il veut accumuler des connaissances dans l'intention de dominer les autres dans sa volonté de se prouver qu'il existe. C'est souvent chez certaines personnes une illusion très profonde, mais c'est déjà un immense bienfait qui change toutes notre vie si l'on arrive à changer.

C'est à travers ce type de changements que l'on peut aborder pleinement l'instant présent, car l'éternité de la vie est contenue entièrement dans l'instant présent, et non pas comme nous avons tendance à le croire, c'est à dire l'aborder à travers le prisme de la vie après la mort. C'est ce dernier point qui suscite l'intérêt des personnes pour les NDE ou les EMI, mais il ne s'agit rien de plus qu'une croyance exotérique qui concrètement ne permet de résoudre les illusions de la naissance et de la mort.

Les gens qui peu ou prou sont arrivé à un certain stade d'éveil (ce terme ne veut rien dire, nous sommes tous l'éveillé de quelqu'un d'autre), à aucun moment ne se posent la question de savoir ce qu'il se passe après la mort, ils se contentent de juste de vivre.

Titre: Re : Remarquables récits de NDE
Posté par: Anand le 17 septembre 2013 à 11:43:24
Merci Paulo pour cette réponse si complète -
Néanmoins, les témoignages de NDE intéressent ceux qui ne sont pas parvenu à un certain stade d'éveil, pour reprendre ta formulation, car tout le monde se sent concerné - ils peuvent donc amener parfois à un questionnement et un cheminement  :)
Titre: Re : Remarquables récits de NDE
Posté par: Paulo le 17 septembre 2013 à 14:22:50
J'ai vu que nous étions rien qu'en Europe à environ 20 millions de NDE estimées, et qu'on a commencé à s'en rendre compte depuis 1969 à partir du moment où l'on a développé les massage et réanimations cardiaques, c'est à dire qu'il y en beaucoup plus qu'auparavant.

Comme le rapporte l'expérience de Anita Moorjani nous sommes tous profondément tous reliés entre nous et notre environnement, cela veut dire que les personnes qui ont vécu quelque chose de vraiment très fort, qui au niveau de leur être profond se sont vu profondément transformés, cela a forcément un fort impact sur tout les autres êtres humains à l'échelle planétaire, même si on ne s'en aperçois pas à notre échelle, mais ça facilite la transformation spirituelle de l'ensemble des être humains.

De fait, tout le monde profite de cette énergie ce qui est tout de même une bonne nouvelle dans ce monde, et ce n'est pas du luxe.  ;D

Je pense que l'avenir de l'espèce humaine passe par une profonde révolution spirituelle à l'échelle de la planète, car les solutions ne seront très certainement pas politiques et encore moins économique, surtout si l'on considère que même le domaine de la recherche et de l'innovation est systématiquement cooptée pour maintenir les vieux schémas de hiérarchie sociale verticale, dominants dominés, riches pauvres. Il n'est bien entendu pas question d'horizontalité dans ce domaine pour ceux qui ont le pouvoir et veulent le garder.

C'est aussi peut-être une des raisons qui font que certains lobbys ne veulent pas trop chercher à comprendre dans le domaine des NDE, car il ne faut pas trop les sous-estimer non-plus, surtout s'ils ont compris que ça pourrait très bien remettre en cause leur système de valeurs. C'est également ce qu'on soupçonne dans le domaine de l'ufologie.

Le domaine de la spiritualité est un concurrent direct pour les systèmes idéologiques, politiques et sociaux, ce n'est pas par hasard si on a beaucoup d'ennemis dans ce domaine, à commencer par la bêtise crasse de certains sceptiques, où leur haine n'a d'équivalent que leur mauvaise foi, et je suis assez intuitif pour me douter que cela cache quelque chose d'autre derrière les apparences.

Titre: Re : Remarquables récits de NDE
Posté par: neptune75 le 26 octobre 2013 à 02:08:54
Bonsoir

récit de 3 expérienceurs et de 2 médiums "au-delà denotre vue" 52 minutes
Au-delà de notre vue - Documentaire (52')
admn : vidéo indisponible
Titre: Re : Remarquables récits de NDE
Posté par: mistigrigri le 26 octobre 2013 à 14:38:18
merci pour cette belle video très pédagogique, on devrait la montrer dans les écoles.
Titre: Re : Remarquables récits de NDE
Posté par: Anand le 02 avril 2014 à 21:13:30

Sur le site du Dr Eben Alexander - http://www.eternea.org/ (http://www.eternea.org/) - on apprend (bas de la page d'accueil) qu'il y a une collaboration avec les recherches du Dr Edgard Mitchell :

"Eternea est une extension de Quantrek , Inc., une organisation à but non lucratif exonéré d'impôt publiquement soutenu. Elle a été fondée par le Dr Edgar Mitchell et John Audette MS pour promouvoir et accélérer l'avancement des connaissances sur la nature ultime de la réalité, qui s'articule autour de l' hologramme quantique et la cosmologie holisme."
Titre: Re : Remarquables récits de NDE
Posté par: mistigrigri le 08 mai 2014 à 15:06:47
L'artiste américain Bill Viola (dont l'exposition au Grand-Palais est une merveille à ne pas rater) a connu une NDE :

"J'avais sauté d'un radeau où je pêchais des grenouilles avec mon cousin, mais j'ai oublié de garder l'air dans mes poumons. J'ai coulé comme une pierre, me suis assis au fond de l'eau comme un petit bouddha, et j'ai vu ces rayons de lumière étonnants qui pénétraient dans l'eau. C'était le paradis."
Bill Viola n'a pas peur de la mort : "Je l'ai déjà connue."

http://www.lepoint.fr/arts/videos-bill-viola-fait-leviter-le-grand-palais-27-02-2014-1797491_36.php (http://www.lepoint.fr/arts/videos-bill-viola-fait-leviter-le-grand-palais-27-02-2014-1797491_36.php)
Titre: Re : Remarquables récits de NDE
Posté par: Anand le 13 mai 2014 à 16:30:48
En 2011, Natalie Saracco, réalisatrice, a fait une EMI (Expérience de Mort Imminente), ou NDE (Near Death Experience en anglais), suite à un grave accident de voiture et s'est retrouvée face au Christ.

Elle a découvert ce qu'était l'Amour. Cette expérience a bouleversé sa vie.

Natalie Saracco, la vie en sursis (NDE) (http://www.youtube.com/watch?v=8lRmYWiU0xg#ws)
Natalie Saracco, la vie en sursis (NDE)
Titre: Re : Remarquables récits de NDE
Posté par: tatave37 le 13 juin 2014 à 21:31:02
Personne n'a rebondi sur mon post du 22 aout 2013...
Dommage...
A ce jour, un enfant (fils d'amis d'amis) aurait le souvenir de ses vies antérieures, et prétendrait, entre autre, avoir vécu parmi les dinosaures... (on peut faire le lien avec certains vestiges amérindiens, pierres d'Ica, ou gravures...)
N'ayant pas eu l'occasion (j'espère qu'elle se présentera) d'échanger avec ledit enfant, j'utilise le conditionnel.
Pour ce qui concerne les réflexions de mon fils, le passé suffirait...
J'ai du mal à croire que ces anomalies de "connaissance" n'ont lieu que dans mon entourage...
Vos témoignages seront les bienvenus...
Titre: Re : Re : Remarquables récits de NDE
Posté par: DecemberTen le 14 juin 2014 à 09:29:54
prétendrait, entre autre, avoir vécu parmi les dinosaures... (on peut faire le lien avec certains vestiges amérindiens, pierres d'Ica, ou gravures...)

Aurais-tu des sources concernant, si j'ai bien compris, des vestiges amérindiens, gravures, où l'on verrait des dinosaures avec des humains ?
Ça fleure tout de même le créationnisme...

Sinon, moi-même, lorsque enfant, je me promenais avec mon grand-père, je me souviens très bien lui avoir posé des questions à propos d'une maison qui était située approximativement sur l'emplacement d'une maison plus récente et moderne.
J'ai dû la décrire pour que mon grand-père qui ne comprenait pas ce que je racontais, me réponde enfin "mais enfin, oui, il y avait une maison à cet endroit, une vielle maison, mais tu ne peux pas l'avoir connue, tu n'étais pas né...."; je précise que je n'ai jamais vu de photo de cette maison, ni avant, ni après.
Une autre fois, nous étions dans un terrain qui appartenait à la famille depuis plusieurs générations et où se situait la grosse ferme familiale. Mais enfant, je ne connaissais pas l'histoire de cette maison, pour moi, ce terrain était ce lieu privilégié où j'aimais jardiner, bricoler avec mon grand-père.
Sur ce terrain, il y avait une pompe à main en plein milieu où l'on se servait en eau lorsqu’on en avait besoin, pour se désaltérer ou pour arroser les plantes, et un jour, mon grand-père m'a expliqué que c'était sur ce terrain qu'étaient nés, dans cette ferme, mon père, lui, mon grand-père etc... mais que la maison avait été abattue; jusqu'à ce que je lui demande naïvement, "mais pourquoi est-ce que la pompe se trouvait dans l'entrée de la maison, dans le couloir ? Il n'y avait pas de salle de bain ??....".
Il m'a confirmé par la suite qu'effectivement, la pompe était à cet endroit, ne comprenant pas comment je savais cela.
Il m'a montré une vielle photo que je n'avais jamais vue, où sa mère posait devant l'entrée du bâtiment principal et où l'on apercevait cette fameuse pompe, juste derrière elle sur le côté.
Tout cela devait un peu le perturber car il était très sceptique, non-croyant et scientifique (2 diplômes d'ingénieur).
Le mieux de tout, c'est qu'encore maintenant, je pourrais décrire cette maison, la pompe, ou même l'autre maison dont je parlais précédemment; ces images mentales sont gravées dans mon esprit tels des souvenirs réels.
J'en ai une autre d'une situation où je suis aux toilettes, je dois être vraiment petit enfant car la fenêtre est très haute, tout me semble très grand, je dois me tenir les mains sur la planche pour ne pas tomber dans le wc, et un obus transperce le mur, je vois l'obus un très bref instant, l'ogive puis... rien, ou plutôt j'ai le souvenir de voir des parents (que je vois comme mes grand-parents) et que c'est plutôt joyeux, de les retrouver dans une autre pièce comme si simplement j'avais fini ce que j'avais à faire aux toilettes et que j'en étais sorti...  :P
Je n'ai aucun souvenir d'explosion ni de peur.
Voilà, ma modeste contribution à ce fil.
Je précise, même si j'ai déjà expliqué en long en large et en travers dans ce forum, que je suis non croyant et que je ne crois pas non plus à la réincarnation.
Par contre, pour expliquer ces "souvenirs", je pense possible une transmission de pensée ou une sorte "souvenir génétique", enfin quelque chose comme cela, bien que je ne puisse objectiver tout cela par une explication rationnelle, et ceux qui me connaissent doivent se douter que cela me dérange grandement... ;D
Mais pour moi, cette possibilité de transmission de pensée entre vivants reste plausible et ne fait pas partie du domaine de la croyance; je pense qu'un jour, on l'expliquera scientifiquement, tout simplement.

Edit: bon, en répondant à ton message, tatave, je me rends compte que je suis a little bit H-S; pas fait gaffe à l'intitulé du fil; MEA CULPA MEA MAXIMA CULPA  ;D :-X
Titre: Re : Re : Re : Remarquables récits de NDE
Posté par: djshotam le 14 juin 2014 à 15:57:18
prétendrait, entre autre, avoir vécu parmi les dinosaures... (on peut faire le lien avec certains vestiges amérindiens, pierres d'Ica, ou gravures...)

Aurais-tu des sources concernant, si j'ai bien compris, des vestiges amérindiens, gravures, où l'on verrait des dinosaures avec des humains ?
Ça fleure tout de même le creationisme.

Loin de moi l'idée de faire du créationnisme, je n'en suis absolument pas adepte, mais il y a longtemps j'ai lu dans un ouvrage que des empreintes de dinosaures fossilisés avaient été retrouvées, et parmis ces empreintes se retrouvaient d'autres empreintes fossilisés... des empreintes de pas humaines...

Je ne sais plus ou j'ai lu cela,  et des rumeurs ont prétendus que cela avait été détruits  pour ne pas nuire a la version officielle...
C'était peut-être un canulars... ou alors, en mode science fiction... un ou plusieurs voyageurs du temps qui serait remonté dans le passé à l'époque des dinosaures...

Edit: une petite recherche sur internet m'a permise de trouver ceci:
http://www.ldi5.com/paleo/prints2.php (http://www.ldi5.com/paleo/prints2.php)

(Bien sur ca reste a prendre avec des "pincettes" et le site a peut-être été fait par un adepte du créationnisme... mais ca corrobore ce que j'ai lu il y a fort longtemps...c'est a dire avant qu'internet n'existe...cependant il me semble que l'ouvrage en question parlait aussi des dropas... qui serait un canulard avéré. )
Titre: Re : Remarquables récits de NDE
Posté par: tatave37 le 15 juin 2014 à 13:28:54
Merci DT, ton témoignage est (peut-être HS, encore que cela se discute..., mais en tout cas extraordinaire), et constitue un élément de réflexion sur ce qui m'interroge.
Sommes nous (quand je dis "nous", je n'ai, perso, pas de souvenirs inexplicables...) des êtres réincarnés, ou chopons-nous, à notre arrivée dans ce monde des souvenirs appartenant à une espèce de "soupe" globale...
Le fait que tes souvenirs, DT, soient essentiellement d'ordre familial semble exclure l'idée de la soupe globale, bien que cette idée me séduisait, en regard des témoignages de "victimes" de NDE, et de l'universalité qui y était associée.

Reste que la complicité avec ton grand père peut créer une communion te permettant d'hériter de ses propres souvenirs... Mais alors quid de l'obus ??? (J'ignore ton âge, ainsi que celui de ton grand-père, mais ce type d'arme est relativement récent -enfin je crois...-, et d'où viendrait ce souvenir ? D'un autre souvenir ? appartenant à la)
Titre: Re : Remarquables récits de NDE
Posté par: tatave37 le 15 juin 2014 à 13:40:05
BUG !

Je disais... à la famille, au village ?)

En tout cas, merci de ta contribution, car si on est encore à cent lieues de "comprendre", cela permet d'appréhender le sujet avec des éléments objectifs...
Titre: Re : Re : Re : Remarquables récits de NDE
Posté par: Yoyo le 15 juin 2014 à 13:58:30
Mais pour moi, cette possibilité de transmission de pensée entre vivants reste plausible et ne fait pas partie du domaine de la croyance; je pense qu'un jour, on l'expliquera scientifiquement, tout simplement.
Je ne vois pas pourquoi l'idée de la ré-incarnation serait moins "scientifique" que l'idée d'une transmission génétique ou d'une télépathie d'information. Ce sont des hypothèses assez vagues, sources d'interprétations plus ou moins sensées. Il faut mieux suspendre son jugement avant de pouvoir y voir plus clair...
Titre: Re : Re : Re : Remarquables récits de NDE
Posté par: Al198 le 15 juin 2014 à 15:18:18

Mais pour moi, cette possibilité de transmission de pensée entre vivants reste plausible et ne fait pas partie du domaine de la croyance; je pense qu'un jour, on l'expliquera scientifiquement, tout simplement.


On commence déjà a poser les bases d'une telle étude, au vu de ce récent article:

admn : site à inscription préalable non autorisé sur ce forum

Les commentaires qui suivent sont intéressant également, sur une nouvelle approche de l'augmentation de certains troubles avec les deux traumatismes du siècle dernier. Plus qu'une simple transmission du stress, un apport plus complexe semble en effet pouvoir être possible.
Titre: Re : Remarquables récits de NDE
Posté par: DecemberTen le 15 juin 2014 à 16:45:25
Pour te répondre, Yoyo, c'est que pour moi, la réincarnation est tellement souvent intimement liée à la croyance religieuse, que j'en fais une allergie chronique.
Donc, peut-être à tort, c'est possible, mais je l'exclus du domaine scientifique.
Et puis, mon expérience de la NDE ne m'a absolument pas conduit à la croyance religieuse; j'en suis toujours à penser que ce j'ai vu ou cru voir était un mécanisme de soulagement ou de défense de mon organisme via les endorphines.
Bref, une sorte hallucination, bien agréable j'en conviens., mais pas de tunnel, pas de parents ni de lumière blanche ou de vieux barbu aux cheveux blancs dans une robe en lin blanc, que moi sous moi transparent, et puis, cette impression de pouvoir faire ce que je voulais, de voir ce que je voulais et d'aller où je voulais, et puis, la prise de conscience que je ne devais pas rester dans le coin sinon qu'il allait m'attraper des bricoles, puis boum, retour assez brutal dans mon corps et mon lit et un max de questions.

@tatave, oui, moi aussi je me suis posé cette question par rapport à l'obus. Je n'ai pas de réponse, mais je pense que ça devait exister durant la deuxième voire la première guerre mondiale.
Mais bon, je n'ai pas plus d'explication, à part cette grande proximité d'avec mon grand-père pour expliquer ces souvenirs/flashs; je ne sais pas comment les nommer.
Et franchement au risque de passer pour un cinglé intégral, je rappelle que le ""souvenir"" de ce genre que j'ai décrit ici dans le forum et qui soit le plus fou, se trouve dans la rubrique "Rêve en rapport avec les ovnis" ou un truc comme ça.
Tout ce que je peux dire, c'est que dans ce cas, comme dans mes "souvenirs" liés à mon grand-père (né en 1899) ou son environnement, je n'ai aucune explication, je n'ai que des sensations de véritables souvenirs alors qu'objectivement, ça ne se peut pas. Enfin dans l'état de nos connaissances.
Ma logique combat ces "je ne sais pas quoi" et mon esprit, lui, ne peut me dire que "c'est un souvenir"...
C'est aussi présent que mes "vrais" souvenirs.
Bon, je file voir mon psy  ;D ;)
Titre: Re : Re : Remarquables récits de NDE
Posté par: katchina le 15 juin 2014 à 19:18:55
Tout ce que je peux dire, c'est que dans ce cas, comme dans mes "souvenirs" liés à mon grand-père (né en 1899) ou son environnement, je n'ai aucune explication, je n'ai que des sensations de véritables souvenirs alors qu'objectivement, ça ne se peut pas. Enfin dans l'état de nos connaissances.

Dans mon jeune âge, avant d'avoir entendu parler du concept de réincarnation, j'appelais ça des souvenirs intra-utérins transgénérationnels.
Titre: Re : Remarquables récits de NDE
Posté par: tatave37 le 15 juin 2014 à 19:54:23
@ katchina : CHAPEAU ! Tu avais un sacré vocabulaire, dans ton jeune âge !!!  ;D (Perso, c'était plus Arheu, et Apopo... autant que je m'en souvienne... ;))

@ DT, as-tu constaté une altération de tes "souvenirs" (ou dans leur perception) dans ton jeune âge ?
Je pense à ce que l'on appelle communément "l'amnésie infantile", et qui serait dans mon idée, la période de RàZ du disque dur dont nous sommes munis (ou son équivalent, on va pas jouer sur les mots...)
Pour ce qui concerne mon garçon, les choses étonnantes qu'il nous a livré sont antérieures à cette période. Ensuite, ça a plus été du domaine de la synchronicité.
Titre: Re : Remarquables récits de NDE
Posté par: katchina le 15 juin 2014 à 22:44:20
Mon jeune âge c'est 14/15 ans, avant c'est l'enfance, mais j'ai eu la chance d'avoir des parents qui m'ont toujours parlé normalement en expliquant les mots que je ne comprenais pas, aussi loin que ma mémoire remonte, on ne m'a jamais parlé bébé. Les enfants de ma génération, très jeunes, passaient très vite de la bibliothèque rose à  Alexandre Dumas, Balzac, Georges Sand, etc... ça aide. (entre 8 et 12 ans) :)
Titre: Re : Remarquables récits de NDE
Posté par: Edith le 16 juin 2014 à 00:04:06
Salut DT Tu fais bien  d'exclure  ton  expérience  du  domaine  scientifique, car  nul  n'ignore que   la  Science  vous  dit  blanc  le  lundi  et noir  le  samedi,  ni qu'elle  a  pour  principe  fondamental de  ne  s'intéresser  jamais  qu'au   "Comment ? "  mais  jamais  au "Pourquoi ? "
Par  conséquent, la  seule  chose  qui   à mon  sens soit  productive  quand    quelque  chose  d'important  nous interroge ,  c'est  de  commencer  par nous interroger  sur  le  "Pourquoi " de  ce  qui  se  présente  à nous 
Par exemple,  pourquoi  as-tu  vécu  cela ?  Pourquoi si jeune ? Qu'est-ce  que ton  propre  esprit  voulait  t'apprendre ?  ou  peut-être  que tu  approfondisse ? Enfin,  pourquoi  dénigrer  une  expérience que  tu  es seul  à  avoir  vécue    ?
Titre: Re : Remarquables récits de NDE
Posté par: tatave37 le 17 juin 2014 à 20:25:53
AMHA, l'expérience de DT, si exceptionnelle qu'elle soit, n'est pas unique.
Les anomalies dans les souvenirs de nos enfants ne le sont pas non plus, pour peu qu'on y prête attention...

On avait avancé sur les souvenirs "anormaux" de DT, avec une hypothèse qui coinçait avec la scène de l'obus. (celle d'une communion avec les souvenirs de son grand-père).
Néanmoins, l'aspect familial/local est à retenir.
Mais faute d'autres témoignages, on va rester coincés là-dessus...
Savoir si cette "mémoire" est d'ordre quantique, génétique, géographique ou que sais-je encore ?
Ben, "flop", s'il n'y a rien de plus pour étayer.
"Flop" encore, si des participants s'inventent des souvenirs...
Alors flop ou pas flop ???
Titre: Re : Remarquables récits de NDE
Posté par: Raveman le 18 juin 2014 à 21:09:42
Bonsoir,

J'aurais aimer avoir votre avis, une nuit d'aout 2008 et alors que je dormais j'ai fait une EMI et la question que je me pose est, était ce un rêve dans lequel j'ai fait une EMI ou ai je vraiment fait une EMI en dormant ?

Je ne sais pas s'il est possible de faire une vrai EMI en dormant
Titre: Re : Remarquables récits de NDE
Posté par: djshotam le 18 juin 2014 à 21:54:51
bonsoir Raveman,
c'est peut être une expérience de sortie extra corporelle, ça peut arriver, sans pour autant être mort.


Titre: Re : Remarquables récits de NDE
Posté par: Raveman le 18 juin 2014 à 22:41:13
Merci de ta réponse Djshotam dans une sortie extra corporelle on peut donc vivre une expérience identique a ceux qui ont vécus des EMI sans pour autant faire une EMI pour de bon, puis je considérer une sortie extra corporelle aussi crédible que se que pourrait l'être une EMI.

Dans mon rêve je me suis retrouver devant quelqu'un qui c'est présenter comme étant moi même mais venant d'un univers parallèles et je me demande si j'ai vraiment vécu cette expérience ou si c'est mon inconscient qui a tout inventer ?

Tout ce qui m'a été dit lors de cet expérience ne sont que des choses invérifiables ici et maintenant mais j'ai retrouvé certaines parties dans une théorie, puis une autre partie dans une autre théorie et ainsi de suite, donc je me pose la question si mon inconscient n'aurait pas fait une synthèse de tout ce que j'aurais pu lire depuis des années et me projeter la conclusion a laquelle il en est arriver dans un rêve.
Titre: Re : Remarquables récits de NDE
Posté par: Diouf le 18 juin 2014 à 23:50:20

Tu peux toujours raconter ton rêve à Tristan dans l'émission du Lundi soir, il t'éclairera sûrement.
Titre: Re : Remarquables récits de NDE
Posté par: Raveman le 19 juin 2014 à 00:04:54
ok je vous remercie pour l'info
Titre: Re : Remarquables récits de NDE
Posté par: tatave37 le 25 juin 2014 à 20:25:21
Cela dit, la piste des rêves, qui peuvent être en total décalage avec notre réalité, n'est pas à exclure.
Sont-ils un compléments de nos souvenirs "anormaux"?
Titre: Re : Re : Remarquables récits de NDE
Posté par: Yoyo le 26 juin 2014 à 14:29:36
Cela dit, la piste des rêves, qui peuvent être en total décalage avec notre réalité, n'est pas à exclure.
Sont-ils un compléments de nos souvenirs "anormaux"?
C'est la poubelle de notre ordi mental qui s'ouvre : les choses oubliées, rejetées, peu importantes sont mises à la corbeille et ressortent en désordre, car l'ordre qui y règne, c'est celui des oscillations signifiantes inconscientes et pas celui de la cognition vigile.
Titre: Re : Remarquables récits de NDE
Posté par: tatave37 le 26 juin 2014 à 20:41:59
Donc, Yoyo, circulez, y'a rien à voir... ?
Si la cognition vigile, puisque tu la nommes ainsi, comme on pourrait la nommer "compréhension raisonnée", n'est pas à même de nous renseigner sur certains (j'insiste sur le "certains") de nos rêves, quel en est alors le levier ?
Tu as raison à 98% (ou pas loin...). Ce sont les 2% qui restent qui sont intéressants... de mon point de vue...

je rêve toutes les nuits... J'ai parfois le souvenir de mes rêves, parfois non...
Il y en a pourtant certains qui me posent question (très peu, 2 ou 3), mais que je ne peux poubelliser sur la seule base du chaos inconscient, tant la précision (des décors, des dialogues, des personnages) est pointue...
La mise en relation (comme c'est souvent le cas) avec des évènements, des émotions... de la journée (de la semaine , du mois...), est impossible.
En gros, les oscillations inconscientes n'ont pas forcément la signification que la cognition vigile voudrait bien leur attribuer.  ???
(Mrd... Cette phrase-là, je l'encadre, et je la fous dans mon salon !!!)  ;D
Titre: Re : Re : Remarquables récits de NDE
Posté par: Yoyo le 02 juillet 2014 à 16:35:11
En gros, les oscillations inconscientes n'ont pas forcément la signification que la cognition vigile voudrait bien leur attribuer.  ???
(Mrd... Cette phrase-là, je l'encadre, et je la fous dans mon salon !!!)  ;D
= je pense qu'elles sont en rapport avec l'homéostasie corporelle = oscillations non bloquantes indispensables au fonctionnement du corps et du psychisme ; si on a accès à d'autres personnes par télépathie, cela devrait se passer par résonance à ce niveau ; après, on reconstruit le message comme on reconstruit le rêve...
Titre: Re : Remarquables récits de NDE
Posté par: tatave37 le 12 août 2014 à 18:19:07
Yoyo, tu penses que nous pourrions récolter des éléments de nos rêves chez d'autres sujets par communication télépathique inconsciente ?
Titre: Re : Re : Remarquables récits de NDE
Posté par: Yoyo le 19 août 2014 à 20:55:45
Yoyo, tu penses que nous pourrions récolter des éléments de nos rêves chez d'autres sujets par communication télépathique inconsciente ?

Hum. Comment dire un peu mieux ? (En regardant mes précédents messages, je me demande comment quelqu'un peut y comprendre qq chose.)

L'embêtant, c'est que cela passe de cette façon là, par le corps. L'inconscient corporel n'est pas limité à un espace-temps unique, celui de notre corps. Par l'affectif, particulièrement, nous restons en communication avec les autres (et même au-delà). Il n'y a pas d'affect purement privé. C'est toujours partageable et partagé.

L'onirisme, c'est le dernier niveau du psychisme et il est gouverné par le corps. Il est soumis au corps. Quand le corps décide d'arrêter de rêver, par une bascule neurologique, alors le rêve foire et on se réveille. On ne peut gouverner cela.

Le message télépathique passe par le corps. L'onirisme (diurne  et nocturne) arrive toutes les heures et quart (à peu près) et cela nous rapproche de notre corps. On bande corporellement et on rêve de voler, par exemple. Donc, on peut avoir accès aux messages des autres comme cela. Mais, en fait, on recrée lucidement les messages, qui sont comme des rébus à déchiffrer, à partir des éléments oniriques dont on se rappelle.

Evidemment, des gens très entraînés au rêve éveillé y arrivent  sûrement beaucoup plus vite, peut-être même en temps réel, en analysant leur rêve tout en continuant de rêver, en se dédoublant en quelque sorte... Ce sont des "intuitifs", qui sont en même temps dans le cirage du rêve et en même temps dans la vérité de l'autre. Ça fait toujours choc de les rencontrer, car les limites habituelles de séparation corporelle sont franchies. Ces limites ne s'établissent que partiellement au cours du développement de l'individu. C'est comme cela que l'on peut s'apercevoir du "reste" qui persiste, centré sur l'affect, "reste" non-séparable entre entités conscientes.

Cette non-séparabilité peut s'envisager comme une corrélation macro quantique et la vie comme un processus soumis à l'entropie du monde, mais y échappant en même temps. Cela permet de sortir des limites de la logique a / non-a, qui voit la vie comme un processus négentropique dans un monde entropique. On se demande, en effet, comment la vie échapperait, elle seule,  à la loi générale du monde ?
Titre: Re : Remarquables récits de NDE
Posté par: tatave37 le 20 août 2014 à 19:55:56
Merci Yoyo !
Tu aurais répondu "oui" à la question (ou "non", voire "peut-être"), il me resterait encore du Doliprane.
Là, c'est mort...  ;D

Cela dit, j'aime bien cette approche quantique (que je suppose, et pressens parfois), mais dans tes précédents messages, j'avais cru comprendre l'inverse... (D'un autre côté, suis pas très fut'fut'...)

Qu'est-ce qui te permet d'affirmer que le psychisme est gouverné par le corps ?
Stoppé pour des raisons de logique, pour conserver l'équilibre mental, peut être... (ça me ramène à un autre fil...)
Mais qu'entends-tu par "corps", dans ce cas ?
Titre: Re : Re : Remarquables récits de NDE
Posté par: Yoyo le 21 août 2014 à 17:21:47
Qu'est-ce qui te permet d'affirmer que le psychisme est gouverné par le corps ?
Le corps, c'est du vivant, à la fois quantique et physique. L'onirisme, que les pratiquants aiment bien appeler "état de conscience modifiée", c'est le psychisme subordonné au corps. La télépathie ne se passe pas entre beaux esprits détachés du corps. C'est le contraire : c'est le corps qui permet la télépathie, par corrélation quantique, sans doute...
Titre: Re : Remarquables récits de NDE
Posté par: tatave37 le 21 août 2014 à 19:19:44
Aucune chance, donc, d'approcher les états des "victimes" de NDE... Ni leur compréhension globale...
C'est ballot !
Les souvenirs "anormaux", les rêves qui posent question, ne sont finalement que des interférences qui parviennent à franchir la barrière du corps (quel boulet, celui-là !...)
J'ignore si certaines "drogues" permettent cette approche, mais je ne le crois pas.

Seule la mort autoriserait-elle cette sérénité bienveillante, cet amour inconditionnel, cette communion universelle ?
C'est bien possible... (snif)
J'avais pourtant un rêve qui passait en périphérie de cet état, et qui m'avait laissé quelque espoir.
Espoir que je conserverai dans un coin (puisqu'il fait vivre).
Tout cela est bien paradoxal, finalement...
Titre: Re : Re : Remarquables récits de NDE
Posté par: Yoyo le 23 août 2014 à 16:59:50
Aucune chance, donc, d'approcher les états des "victimes" de NDE... Ni leur compréhension globale...
C'est ballot !
Les souvenirs "anormaux", les rêves qui posent question, ne sont finalement que des interférences qui parviennent à franchir la barrière du corps (quel boulet, celui-là !...)
J'ignore si certaines "drogues" permettent cette approche, mais je ne le crois pas.

Les drogues plongent dans l'onirisme et c'est une impasse de croire que cela nous permet de prendre le large.

Seule la mort autoriserait-elle cette sérénité bienveillante, cet amour inconditionnel, cette communion universelle ?
C'est bien possible... (snif)

Snif aussi...

J'avais pourtant un rêve qui passait en périphérie de cet état, et qui m'avait laissé quelque espoir.
Espoir que je conserverai dans un coin (puisqu'il fait vivre).
Tout cela est bien paradoxal, finalement...

La conscience incroyablement claire des "expérienceurs" de mort provisoire est bien différente de celle du rêve et de l'onirisme en général. Le dr Eben Alexander explique ça très bien en différentiant cette conscience intense du rêve psychotique (on dirait en France : état confuso-onirique) qu'il a fait, ensuite, en sortant du coma...
Titre: Re : Remarquables récits de NDE
Posté par: tatave37 le 25 août 2014 à 20:36:14
En gros, ton docteur a vécu un truc (même si le truc était un méga-truc), qu'il a analysé en fonction de ce qu'il avait appris avant...
Un moyen (pas malhonnête, mais pas totalement objectif) de rester dans la norme acceptable.
Fiable ?
Titre: Re : Re : Remarquables récits de NDE
Posté par: Yoyo le 26 août 2014 à 13:32:27
En gros, ton docteur a vécu un truc (même si le truc était un méga-truc), qu'il a analysé en fonction de ce qu'il avait appris avant...
Un moyen (pas malhonnête, mais pas totalement objectif) de rester dans la norme acceptable.
Fiable ?
On pourrait penser cela, vu qu'il était neuro-chirurgien universitaire avant sa méningite grave qui l'a plongé dans le coma pendant une semaine. Mais, justement, ceux qui connaissent bien les états confusionnels , ce sont ces personnes-là. C'est ce qui l'a vraiment fait changer de système de pensée, c'est sa conscience si claire de "l'expérience" de l'au-delà, bien différente des états de rêve et d'onirisme.

Pour comprendre, il faut poser la conscience avant et, par réduction, la faire se plier de plus en plus aux états corporels ; l'onirisme est la limite entre le conscient et le pré-conscient, qui est constitué des réflexes conditionnés et des représentations psychiques oubliées et refoulées. C'est ce pré-conscient qui s'ouvre, comme la corbeille de l'ordinateur sur le bureau de l'ordinateur, dans le rêve et l'onirisme diurne, y compris pour le rêve éveillé. C'est de la transe, c'est à dire de l'hypnose...
Titre: Re : Remarquables récits de NDE
Posté par: justebienlibre le 27 septembre 2014 à 12:00:25
C'est aux approches de différentes frontières que l'on peux découvrir ses propres limites.
Parfois on occulte une partie du sujet.
Titre: Re : Remarquables récits de NDE
Posté par: CharlyAlverda le 29 septembre 2014 à 12:25:12
Bonjour,

Pour apporter un peu d'eau supplémentaire au moulin du meunier qui dort (selon la chanson) voici un témoignage de Nicole Montineri

http://www.laconscience-espace.com/index_fr.html (http://www.laconscience-espace.com/index_fr.html)

Baille (l'eau en argot)  8)
Titre: Re : Remarquables récits de NDE
Posté par: dificultnspa le 09 octobre 2014 à 17:18:55
futura-sciences.com (http://www.futura-sciences.com/magazines/sante/infos/actu/d/medecine-ca-fait-peur-vie-apres-mort-etude-55543/#xtor=RSS-8)


Ça fait peur : la vie après la mort à l'étude
Dans une étude sur les expériences de mort imminente, près de 40 % des personnes ayant survécu à un arrêt cardiaque ont affirmé être conscientes lors de leur « résurrection ». Un homme a même décrit de manière très convaincante ce qui lui est arrivé dans les trois minutes suivant l’arrêt de son cœur.

La suite sur le lien...
Titre: Re : Remarquables récits de NDE
Posté par: Roger le 09 octobre 2014 à 21:25:56
Si votre NDE se passe mal et que vous n'arrivez pas à revenir, il vous reste la Transcommunication :

Si vous voulez vous poser encore plus de questions, allez donc jeter un oeil ici : https://www.facebook.com/ifres.org/photos_stream (https://www.facebook.com/ifres.org/photos_stream)

Sachant qu'ils n'utilisent pas de téléviseur (donc aucune reception hertzienne ou autre) mais uniquement des cameras couplées à des lasers... Les visages qui apparaissent sont extrêmement étonnants !

Ci dessous, exemple d'image que j'avais sauvegardée via leur site :

(http://img11.hostingpics.net/pics/40706105191113.jpg)

ça laisse rêveur  :o

PS : Je suis intimement persuadé que ces gens ne trichent pas, les images arrivent réellement sur les écrans. N'importe qui peut aller assister à une séance dans leurs locaux !

Titre: Re : Remarquables récits de NDE
Posté par: Roger le 23 octobre 2014 à 00:45:55
Comme presque tous les mardi soir, il y avait une séance publique + webcam

Ci dessous, une des images reçue ce soir :

(http://ifres.org/wp-content/uploads/2014/10/1121102014.jpg)

Il y en a beaucoup d'autres ici : http://ifres.org/slider/ (http://ifres.org/slider/)

Personne ici ne trouve ça étonnant ? Même pas un petit commentaire ?

Je sais, je sais.... c'est dur à avaler ! Et il n'y a guère que 2 options :

1) La plus facile : Ces gens là sont des fumistes et on passe notre chemin en rigolant.
2) Les images sont réelles et là, on se pose beaucoup de questions ! :)

Amusant de constater que tout le monde veut bien parler de NDE et même en accepter la réalité mais que tout le monde se tait lorsqu'on présente un fait "relativement" tangible.


Titre: Re : Remarquables récits de NDE
Posté par: mistigrigri le 23 octobre 2014 à 18:45:37
Les spirites ont toujours montré des "preuves tangibles " , des photos réalisées en présence de scientifiques prestigieux comme Crookes, Charles Richet (qui a fondé l'Institut de métapsychique toujours en fonction). Le problème là est que rien ne prouve que ce soit des défunts qui apparaissent. Maintenant que l'on sait que la pensée peut influencer la matière (voir les expériences d'Emoto sur l'eau par exemple), que les ondes cérébrales peuvent interférer avec les ondes radio ou autres, on pourrait plutôt voir ici la formation d'égrégores par la conjonction et la concentration de la pensée des participants aux séances spirites.
Il y a plusieurs années cette "transcommunication instrumentale" passait par des écrans de télévision, de véritables films étaient même montré (voir la fiche wiki du Père François Brune assez complète).
Titre: Re : Remarquables récits de NDE
Posté par: Voyageur le 29 octobre 2014 à 17:53:53
Effectivement, la TCI existe depuis belle lurette.
Merci à Roger pour le lien vers la galerie d'images de l'Ifres.
En la parcourant, j'ai été frappé par certains traits disons "primitifs", notamment au niveau des visages:
(http://img15.hostingpics.net/pics/139746hominidparTCI.jpg)
(http://img15.hostingpics.net/pics/604561hominidparTCI5.jpg),

impression renforcée par des images de "mains"

(http://img15.hostingpics.net/pics/8559960821102014.jpg)
(http://img15.hostingpics.net/pics/7441220621102014.jpg)

et parfois d'animaux

(http://img15.hostingpics.net/pics/1888770521102014.jpg)
(http://img15.hostingpics.net/pics/1638950218062013.jpg)

N'y aurait-t-il pas là quelque ressemblance avec
certaines traces issues d'un "lointain passé" de l'humanité?
Titre: Re : Remarquables récits de NDE
Posté par: Argonot le 04 novembre 2014 à 00:01:59
Est-ce que ces entités au faciès hideux sont censées être des défunts séjournant au paradis ?
Titre: Re : Remarquables récits de NDE
Posté par: djshotam le 04 novembre 2014 à 07:44:51
cet appareil est peut être une sorte de chrono-viseur, permettant de voir des images du passé.
Je crois me souvenir que le père François Brune y avait fait allusion dans un de ses ouvrages.
Titre: Re : Remarquables récits de NDE
Posté par: mistigrigri le 17 janvier 2015 à 00:24:36
http://www.futuropolis.fr/fiche_titre.php?id_article=790247
"En 2002, Matthieu Blanchin est victime d’une attaque cérébrale qui le laissera dix jours dans le coma. Dans cet étonnant récit en bande dessinée, il témoigne de son expérience fabuleuse et de son difficile retour à la vie normale pour lui et sa famille. "

http://www.franceinter.fr/emission-la-tete-au-carre-le-club-de-la-tete-de-carre : l'auteur est interviewé à la fin de l'émission. Il rapproche son expérience (il a fait des sorties de son corps) des récits de NDE.
Titre: Re : Remarquables récits de NDE
Posté par: jo le 23 janvier 2015 à 15:11:12
Marie de Solemne

http://www.youtube.com/watch?v=KcDxdn_hvQc
Marie de SOLEMNE Témoignage EMI 2015
Titre: Re : Remarquables récits de NDE
Posté par: jo le 26 janvier 2015 à 13:20:56
édition du précédent message impossible à fusionner peut être par l'admin.

edit katchina : modification faite, merci
Titre: Re : Re : Remarquables récits de NDE
Posté par: Divs le 04 mars 2015 à 00:34:33
http://www.futuropolis.fr/fiche_titre.php?id_article=790247
"En 2002, Matthieu Blanchin est victime d’une attaque cérébrale qui le laissera dix jours dans le coma. Dans cet étonnant récit en bande dessinée, il témoigne de son expérience fabuleuse et de son difficile retour à la vie normale pour lui et sa famille. "

http://www.franceinter.fr/emission-la-tete-au-carre-le-club-de-la-tete-de-carre : l'auteur est interviewé à la fin de l'émission. Il rapproche son expérience (il a fait des sorties de son corps) des récits de NDE.

En complément, voici le témoignage de Matthieu Blanchin raconté à France 3, dans une courte vidéo d'à peine 3 mn.

France 3 a rencontré Matthieu Blanchin qui, pour la première fois depuis des années, raconte son retour à la vie. Il est resté plongé dans le coma durant 10 jours, en 2002. Matthieu Blanchin raconte aujourd'hui dans une bande dessinée ce qu'il appelle une incursion dans le monde des morts. "Dans les moments où j'étais diagnostiqué en mort clinique, je percevais ce qui se passait, les soins qu'on m'attribuait, qu'on me prodiguait", se souvient le dessinateur.

Des témoignages pris au sérieux

"J'ai eu aussi des souvenirs. Par exemple d'avoir vu des choses qui se passaient aussi au-delà de la chambre d'hôpital de soins intensifs dans laquelle je me trouvais", raconte-t-il. Il a ainsi pu apercevoir ses proches parler de lui à l'extérieur. C'est un voyage étonnant, effrayant, parfois sombre qu'il raconte dans cet album. Avec les progrès de la science, ce genre de témoignages se multiplie. On les appelle les EMI, les expériences de morts imminentes. Et les scientifiques les prennent aujourd'hui de plus en plus au sérieux. Source (http://www.francetvinfo.fr/societe/debats/ceux-qui-reviennent-de-la-mort_836427.html)

http://www.dailymotion.com/video/x2iaksi_ceux-qui-reviennent-de-la-mort_news
Ceux qui reviennent de la mort
Titre: Re : Remarquables récits de NDE
Posté par: Kris le 30 mars 2015 à 23:17:52
Voici le lien vers une vidéo qui ne partage non pas le récit de sa NDE mais plutôt en quoi cette expérience a modifié sa vie.

http://www.youtube.com/watch?v=kOOiQWPP1G4&feature

Entretien avec Christelle : Montée en vibration
Titre: Re : Remarquables récits de NDE
Posté par: Kris le 08 mai 2015 à 19:21:40
Parmi les réactions que Marie de Solemne a exprimées en réaction aux divers commentaires a propos de sa vidéo, j'ai extrait les propos suivants :

Citer
"Il est évident que, si j'étais profondément et innocemment athée avant mon EMI, les choses ont changé par la suite. Il a fallut du temps, des études, des recherches, des réponses à mes multiples questions — réponses qui n'étaient jamais satisfaisantes — et je suis devenue Agnostique. C'est un grand pas en avant. Ce qui veut dire que, bien sûr, je suis consciente maintenant, qu'il existe "Ailleurs", une infinie "puissance"," énergie", etc (puisque nous n'avons pas les mots adéquats et que je me refuse à en inventer ou à en emprunter…)

Le plus fabuleux après une EMI, n'est pas de savoir si l'on croit en Dieu ou non, et discourir indéfiniment sur qui à tort ou raison, non, ce qui est réellement merveilleux, c'est que notre vie change totalement, et qu'enfin on comprend que l'amour et plus fort que tout, Que vivre sans amour à donner et à recevoir, ce n'est pas vivre la vie heureuse, c'est seulement souffrir, infiniment souffrir."

Je vous encourage à lire ses diverses réactions. Libre à chacun, ensuite, de se faire sa propre idée.
Titre: Re : Remarquables récits de NDE
Posté par: Kuvo le 07 juin 2015 à 12:45:32
Voici un article de l'Express. Même si il est évident qu'il ne changera pas l’opinion de la plupart.
J'aime bien la conclusion "La mort cérébrale reste la mort. La seule preuve d'une vie après elle, c'est le don d'organes".

Lumière blanche, tunnel, flottement... Le neurologue belge Steven Laureys et son équipe mènent depuis trois ans une étude sur les visions liées aux expériences de mort imminente. Pour éclairer l'un des plus fascinants mystères du cerveau.

Tout commence en 2012 par une petite annonce peu banale. Un appel à témoins lancé par le neurologue belge de renommée mondiale Steven Laureys et l'équipe qu'il pilote au CHU de Liège, le Coma Science Group : quiconque ayant vécu une expérience de mort imminente (EMI) et souhaite la partager dans le cadre d'une étude scientifique est invité à prendre contact par mail avec l'hôpital (1). 

Depuis quinze ans, ce chercheur clinicien âgé de 46 ans, fin pédagogue et inlassable avocat du don d'organes, a fait des altérations de la conscience chez les patients victimes de graves lésions du cerveau son principal terrain d'investigation. Il a consacré nombre d'articles et de conférences au sujet ainsi qu'aux questions fondamentales de la prise en charge de la douleur et de la fin de vie. Que venait s'aventurer ce "si brillant cerveau", pour reprendre le titre de son ouvrage paru en janvier dernier (2), sur le terrain glissant de l'EMI ?  - source et suite (http://www.lexpress.fr/actualite/sciences/experiences-de-mort-imminente-voyage-au-bout-de-la-vie_1685927.html#XCxOU0Fu2PUo5Qir.99)

Admin : Attention, ce Steven Laureys est dénoncé par le Dr. Jean-jacques Charbonier comme un type totalement borné, dont l'essentiel des positions consiste à privilégier le don d'organes. Pour lui, envisager la possibilité d'une sortie du coma ou le respect des êtres dans cet état, c'est un total gâchis de matières premières.
Titre: Re : Remarquables récits de NDE
Posté par: Kris le 31 octobre 2015 à 18:14:40
Il y a toujours des sujets qui nous échappent sur ce forum. Ainsi je découvre aujourd'hui le témoignage de Natalie Sarraco mentionné par Anand, il y a un peu plus d'un an, le 13 Mai 2014. J'ai été très touché par son témoignage et particulièrement par sa volonté de témoigner sur la réalité de l'Amour Divin qui l'a conduit à réaliser le fim "La Mante Religieuse".

Lors de cette expérience, elle a réalisé que la seule chose qui compte, dans notre vie, c'est l'amour pour Dieu et pour les hommes. Le film "La mante religieuse" est sorti en salle le 04 Juin 2014 et en DVD le 19 Mars 2015. Ce film retrace l’histoire de la conversion d’une fille complètement perdue qui va fait un pari insensé avec sa meilleure amie : "Mettre dans son lit un jeune prêtre que sa mère lui a présenté lors des funérailles de son père". Le film va alors retracer la lutte que le jeune prêtre va devoir mener pour résister à la tentation tout comme la lutte de cette fille dans son cheminement vers la Foi. Au passage le film pose la question du célibat des prêtres.

Plus d'infos a travers ce lien  : " http://dieumajoie.blogspot.fr/…/le-sacre-cur-se-revele-anat… " .

L'expérience de Natalie Saraco rejoint le témoignage de nombreux autres "expérienceurs" de NDE. Au soir de notre vie, nous ne serons pas jugés sur notre appartenance à telle ou telle religion ou église ou sur les dons que nous avons pu faire ou ne pas faire à droite ou à gauche, et ceci dans tous les sens du terme, mais seulement sur la manière dont nous avons pu manifester l'amour Divin. Natalie Sarracco explique qu'avant sa NDE sa foi était avant tout intellectuelle. Après sa NDE, sa foi est devenue plus vivante et relationnelle. A travers son film Natalie Sarraco veut dépasser le clivage des religions qu'elle soient ou non monothéistes. Son effort est donc plus que louable.
Titre: Re : Remarquables récits de NDE
Posté par: Paulo le 31 octobre 2015 à 19:10:10
A travers ces histoires de NDE, lorsque les sujets entrent dans cet état là, il font la rencontre de leurs 9èm conscience qui la réalité fondamentale et l'essence de notre vie. Cette 9ème conscience est la source purificatrice, c'est à dire qu'elle nous débarrasse des attachements et des illusions dû à l'obscurité fondamental de notre vie. Le sujet se retrouve ainsi régénéré ainsi il change tout son système de valeur et sa façon de vivre et d'appréhender les phénomènes car on comprend automatiquement avec son cœur leur véritable nature.

On peut obtenir le même résultat par la pratique de la méditation, si l'on parvient à ouvrir cette 9ème conscience qui va transformer nos illusions en réalité fondamentale, jusqu'au stade ou l'on la compréhension juste de la nature des phénomènes et de leur impermanence, autrement que théorique, car ces choses ne se comprennent réellement qu'avec notre cœur.
Titre: Re : Remarquables récits de NDE
Posté par: Nemo492 le 12 juillet 2016 à 11:45:12
Je n'arrive pas à savoir si le cas de Jean-Paul Duc a été présenté ici
sur les 17 pages de ce fil. Alors :

https://www.youtube.com/watch?v=AiKZNIj_3XM
Jean Paul DUC témoigne de son EMI sur France 2

A noter la tentative d'explication "scientifique" présentée ensuite sur le plateau de France2 :
"Ce serait un manque d'oxygène qui produirait des réactions anormales dans le cerveau..
mais en fait on est dans le brouillard dans ce domaine..
"

L'art de noyer le poisson...
Titre: Re : Remarquables récits de NDE
Posté par: katchina le 12 juillet 2016 à 17:48:58
@Nemo

Oui tu as traité l'histoire de Jean-Paul Duc plus haut [de la page 9  (18 Septembre 2012 à 20:10:08) à la page 10 (20 Septembre 2012 à 15:44:10)] voir aussi page 12 le le: 06 Mai 2013 à 21:02:57.
Titre: Re : Remarquables récits de NDE
Posté par: neptune75 le 20 décembre 2016 à 10:55:27
Les NDE négatives

Certains racontent l'enfer, d'autres,comme ici, des choses noires sans lumière,sans voir de "démons" mais tournoyant sur soi-m^me avec,tout de même de la souffrance au coeur de lui

http://www.paranormal-info.com/Une-NDE-negative.html

France culture tente de faire une synthèse des éléments récurrents dans les NDE négatives

https://www.youtube.com/watch?v=Pb1spVuXoEo&t=179s
NDE Négatives, avec Eric Raulet & Evelyn Elsaesser-Valarino
Titre: Re : Remarquables récits de NDE
Posté par: katchina le 20 décembre 2016 à 11:41:41
Les Nde négatives ont déjà été évoquées à l'antenne et/ou sur le forum, mais je ne sais plus où.

Arrête de te faire peur (http://icietmaintenant.fr/SMF/index.php?topic=6444.0)

Privilégie ce qui peut te rapprocher de la lumière au lieu de te complaire dans la morbidité  ;)

De plus, imagine que des proches des victimes des attentats lisent le forum. Penses-tu que cela va les aider ? Personnellement, compte-tenu du contexte actuel je trouve cette intervention particulièrement indécente, irresponsable et malvenue.
Titre: Re : Re : Remarquables récits de NDE
Posté par: neptune75 le 21 décembre 2016 à 12:42:10

J'ai souhaité insérer ce podcast à titre informatif,pas pour terrifier les gens..Personnellement j'avais dans 95 % des cas toujours entendu parler des NDE positives.


Par ailleurs,pour des personnes très fragiles,il vaut mieux même ne pas parler du tout de NDE du tout car, si la vie est supposée être plus belle après le "passage",il y a risque de suicide

admn : post édité en conformité avec le règlement
Titre: Re : Remarquables récits de NDE
Posté par: Nemo492 le 21 décembre 2016 à 13:09:30
Ca me semble tellement simple, conformément à tous les enseignements sur ce sujet :
le passage n'est positif ou négatif que selon son propre état de conscience :
la situation peut ne paraître effrayante que selon son propre degré de culpabilité,
ou d'avoir gâché des opportunités, de s'être distrait dans des actes futiles,
de ne s'être intéressé qu'à son seul profit, etc.. etc...

Se suicider pour échapper à cette confrontation inéluctable n'aurait aucun sens !
Titre: Re : Remarquables récits de NDE
Posté par: neptune75 le 21 décembre 2016 à 13:34:16
On peut supposer qu'en étant "gentil", en empathie et altruiste,le passage se déroulera bien...
Au-delà des différents récits de NDE, ce qui compte surtout, ce sont les leçons positives qu'on peut en tirer pour ici-bas,non?
Titre: Re : Remarquables récits de NDE
Posté par: katchina le 21 décembre 2016 à 14:06:23
Supposer, oui, mais cela ressemble fort à du matérialisme spirituel.
Titre: Re : Remarquables récits de NDE
Posté par: Nemo492 le 21 décembre 2016 à 14:06:59
Relire "Le Mythe de Er" chez Platon pourrait être utile.

"Ce récit est considéré comme le premier témoignage d'expérience de mort imminente".

extrait du Wikipedia : "Une âme sachant ce qu'est le Bon et le Bien aura tendance à être attirée vers une vie vertueuse, tandis qu'une âme ayant mené une vie antérieure vicieuse sera davantage attirée vers le vice." - https://fr.wikipedia.org/wiki/Mythe_d'Er_le_Pamphylien
Titre: Re : Remarquables récits de NDE
Posté par: Capitaine Renard le 22 décembre 2016 à 20:42:24
Dans le même article :

Ce principe correspond à la thèse platonicienne selon laquelle « nul n'est méchant volontairement ». Si l'on commet le mal, c'est par ignorance de sa nature mauvaise ; si l'on connaissait cette nature, on n'y participerait pas et on préférerait s'adonner à la vertu.

J'aime beaucoup cette idée que je trouve, d'expérience, très juste.
Titre: Re : Remarquables récits de NDE
Posté par: mistigrigri le 01 janvier 2017 à 17:16:03
Merci Neptune pour ce podcast très intéressant (pas sur France-culture, ce qui m'aurait étonnée, mais sur Europe1). Le terme de "négatif" est peut-être inapproprié, car même effrayantes ces expériences ont, pour les personnes qui les vivent, un rôle pédagogique et un effet positif à terme. Très intéressant aussi la partie sur les NDE des aveugles de naissance.
Et bonne année à tous.
Titre: Re : Remarquables récits de NDE
Posté par: Divs le 03 octobre 2017 à 02:14:51
Témoignage d'une femme ayant vécu une E.M.I, extrait de l'émission "Les Tabous de ...La mort" sur France 2.

Mourir et revivre: l'expérience de mort imminente (NDE) - Les Tabous de ...La mort 14
https://www.youtube.com/watch?v=krRdtPpI_IM&t=302s
Titre: Re : Remarquables récits de NDE
Posté par: Divs le 03 octobre 2017 à 02:19:51
Depuis la nuit des temps, des individus ont vécu des expériences de mort imminente, des phénomènes d'expansion de conscience, ou encore des sorties hors du corps. Nous sommes allés à la rencontre de quelques-unes de ces personnes qui ont accepté de témoigner : qu'ont-elles vécu ? Qu'ont-elles vu ? En quoi ces expériences étaient bien différentes de simples rêves ou d'hallucinations ?

Nous avons également interrogé des psychiatres, des psychologues en milieu hospitalier, et d'autres spécialistes pour tenter de percer la réalité de ces phénomènes. Que disent ces expériences sur notre conscience et sur la structure de la réalité ? Comment prendre conscience de la véritable nature de notre être ?

Un documentaire d’Anthony Chene

Intervenants :

- Olivier Chambon (Docteur psychiatre)
- Jean-Jacques Charbonier (Médecin anesthésiste-réanimateur)
- Sylvie Déthiollaz (Docteur en biologie moléculaire, directrice de l’ISSNOE)
- Eric Dudoit (Docteur en psychologie et psycho-pathologie)
- Marc Boucher de Lignon, Nicole Dron, Philippe Raboud (témoins d’expériences de mort imminente)
- Akhena, Claude, Tara (témoins d’états modifiés de conscience)


En Conscience (Documentaire)
https://www.youtube.com/watch?v=sb2s7dbvChA
Titre: Re : Remarquables récits de NDE
Posté par: Crystelle- le 04 novembre 2017 à 11:16:30
Entre autres les NDE, il y a également les OBE, que vous connaissez peut-être tous ici, (même sûrement puisque cela a été très souvent abordé à l'antenne depuis très longtemps, NDE comme OBE), OBE de l'anglais "Out of Body Experience", des sorties hors du corps, en dehors du cas où les OBE, au contraire des NDE, n'arrivent pas à un moment où notre vie n'est pas mise en danger, et de plus, les OBE, ne vont pas aussi loin que les NDE. C'est bête de classifier un si beau phénomène, mais certains commencent à le classifier.

"Les trois niveaux de la conscience", livre que j'ai eu l'occasion de lire, livre ardu à la fin, tiré de l'expérience de Jean-François Houssais, est un livre vraiment passionnant au début.

Je dépose son témoignage, pour les uns qui semblera un peu trop long bref, mais un témoignage courageux, car tout de même, Jean-François Houssais est scientifique et biologiste. Alors scientifiques, certes, mais en disant cela, je commets l'erreur de laisser penser finalement, que beaucoup de témoignages concernant les expériences d'OBE ou de NDE, de gens qui ne sont pas scientifiques, ne sont pas crédibles ; non, certainement pas, on n'a pas attendu les scientifiques dans leur grande scientifitude, pour expérimenter quoi que ce soit et certainement pas d'adouber quoi que ce soit finalement.

https://www.youtube.com/watch?v=hqssgXE5aM0


Titre: Remarquables récits de NDE
Posté par: Crystelle- le 04 novembre 2017 à 19:33:20
Bien d'autres témoignages sont tout autant intéressants, des témoignages partagés sur you tube, ainsi le témoignage de Laurence, fait d'une manière plutôt sympathique.

https://www.youtube.com/watch?v=CyhqthhgPQg

Titre: Re : Remarquables récits de NDE
Posté par: katchina le 04 novembre 2017 à 20:30:49
Intéressant mais pas très récent.

Depuis quand les membres bannis ont-ils le droit de se ré-inscrire sous un nouveau pseudo ?
C'est pas très malin.
Il aurait été plus honnête et plus judicieux de jouer franc jeu de demander la possibilité d'une nouvelle vie.





Titre: Re : Remarquables récits de NDE
Posté par: Nemo492 le 17 décembre 2017 à 20:35:45
Le médecin anesthésiste Jean-Jacques Charbonier présente son livre
“Les preuves scientifiques d’une Vie après la Vie” sur le plateau de France3

https://www.youtube.com/watch?v=02O1fehmFF4

Le docteur Charbonier expose le cas de Pamela Reynolds :

http://www.dailymotion.com/video/x9tdin
Titre: Re : Remarquables récits de NDE
Posté par: Nemo492 le 12 mai 2018 à 17:38:37
Il revient à la vie après 15mn d’EEC plat

Il se nomme Trenton McKinley, est âgé de 13 ans, et son histoire défie les connaissances médicales actuelles.
Elle remet aussi en cause les conditions légales des prélèvements d’organes.

(http://icietmaintenant.fr/SMF/images/Trenton-McKinley.jpg)

Un adolescent jugé cliniquement mort sort du coma peu avant d’être débranché.

Les parents du jeune Trenton McKinley s’étaient même engagés par écrit à donner ses organes à cinq enfants malades dans le même hôpital. Mais pas spontanément. Ils avaient été convaincus par les médecins que leur fils était condamné à un statut de légume. La mère de l’adolescent affirme n’avoir accepté que pour gagner un peu de temps.

Trenton McKinley a rapporté quelques impressions de son séjour ‘post-mortem’ : “Je marchais tout droit dans un vaste champ, j’étais au paradis..“ - Suite & Source (http://cryonautes.com/2018/05/il-revient-a-la-vie-apres-15mn-deec-plat/)
Titre: Re : Remarquables récits de NDE
Posté par: yamashiro le 04 mai 2019 à 20:07:23
Bonsoir.

L'ouvrage "Les cryonautes" va-t-il bientôt être publié ou auto-édité?

En espérant une réponse
Titre: Re : Remarquables récits de NDE
Posté par: Nemo492 le 04 mai 2019 à 20:29:17
"Les Cryonautes" est dispo en Pdf mais je cherche un moyen qu'il ne parte pas en piratage sur le web.
Je sais que c'est pratiquement impossible... Donc une impression papier est en cours...
Titre: Re : Remarquables récits de NDE
Posté par: yamashiro le 04 mai 2019 à 23:33:56
Ok Merci.