Recherches => Recherches & Evènements => Discussion démarrée par: dificultnspa le 27 juin 2008 à 14:45:41

Titre: Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: dificultnspa le 27 juin 2008 à 14:45:41
Edit Lapin pour remettre en // la question dans le futur de Void et la réponse de dificultnspa dans le passé:


(http://www.futura-sciences.com/uploads/tx_oxcsfutura/images/mars_topo.jpg)

Comme le nez au milieu du visage. Par quel phenomene geologique (?) a bien put être crée cette énorme cicatrice ?

http://www.futura-sciences.com/fr/news/t/astronomie/d/mars-a-peut-etre-ete-modelee-par-la-chute-dun-enorme-asteroide_16011/ (http://www.futura-sciences.com/fr/news/t/astronomie/d/mars-a-peut-etre-ete-modelee-par-la-chute-dun-enorme-asteroide_16011/)



http://www.futura-sciences.com/fr/sinformer/actualites/news/t/astronomie/d/mars-a-peut-etre-ete-modelee-par-la-chute-dun-enorme-asteroide_16011/ (http://www.futura-sciences.com/fr/sinformer/actualites/news/t/astronomie/d/mars-a-peut-etre-ete-modelee-par-la-chute-dun-enorme-asteroide_16011/)

Citer
Par Jean Etienne, Futura-Sciences

Une collision cataclysmique de la planète Mars avec un astéroïde pourrait en avoir modelé la surface et provoqué la différence entre ses deux hémisphères telle que nous l’observons actuellement.

Une équipe d’astronomes dirigée par Jeffrey Andrews-Hanna, du Massachusetts Institute of Technology (MIT), a retiré par traitement informatique tous les éléments de relief formant la région montagneuse de Tharsis, afin de tenter d’expliquer la transition brutale observée entre les différentes parties de la croûte martienne, mince d’un côté, épaisse de l’autre. Ce nettoyage virtuel a mis au jour les traces d’un immense cratère de 10.600 kilomètres de long sur 8.600 km de large, quatre fois plus grand que tout ce qui est connu dans notre Système solaire.

Selon Andrews-Hanna, seule une collision avec un astéroïde ou une comète pourrait expliquer une telle dépression, ce qui correspond aussi à une des deux hypothèses émises jusqu’à présent pour expliquer pourquoi l’hémisphère nord est constitué de plaines présentant un relief faible, alors que le sud comporte une croûte plus épaisse et accidentée.

Sur base de simulations en trois dimensions, une équipe dirigée par Margarita Marinova, du California Institute of Technology (Caltech) à Pasadena (Californie), a déterminé que l’objet devait mesurer entre 1.600 et 2.700 km de diamètre et être animé d’une vitesse relative de 6 à 10 km/seconde lors de l’impact, qui se serait effectué sous un angle de 30 à 60 degrés.

(http://www.futura-sciences.com/uploads/RTEmagicC_mars-astero-260608a.jpg.jpg)
Vue d’artiste de la collision entre Mars et un astéroïde. Crédit Nasa

Trois équipes parviennent à la même conclusion

Une autre confirmation de cette hypothèse est venue d’une troisième équipe, dirigée par Francis Nimmo (université de Californie à Santa Cruz), qui a simulé, toujours sur ordinateur et en 3D, le comportement de la surface martienne après un tel choc. Selon ses travaux, la collision entraînerait la formation d’un cratère correspondant à celui qui est observé, modifierait le champ magnétique, événement dont la planète conserve d’ailleurs des traces, et provoquerait la formation de plaines.

D’autres bassins de la surface présentent un tel aspect elliptique, note Andrews-Hanna. Ainsi, une météorite aurait formé la vaste dépression, le bassin Borealis, et les énormes quantités de matière éjectées seraient retombées de l’autre côté de la planète, augmentant l’épaisseur de sa croûte.

Steven Squyres, connu comme le directeur du programme MER des robots martiens Spirit et Opportunity, estime que ce faisceau d’indices ne démontre pas de façon irréfutable qu’une ou plusieurs météorites sont à l'origine de l’aspect actuel de Mars, mais qu’il s’agit d’une hypothèse raisonnable et d’un pas en avant significatif. Ces études paraissent en ce moment sous la forme de plusieurs articles dans la revue scientifique Nature.[/size]

Cet article me rappelle les théories de Velikovski qui, d'après l'étude des légendes et mythes des différents peuples de la terre, affirmait que Mars avait été percuté, non pas par un astéroide, mais par Vénus à l'époque ou celle ci n'était pas sur son orbite actuelle.

Dans une autre source on nous dit que Vénus n'était en fait qu'un satellite d'une planète géante qui se trouvait entre Mars et Jupiter et que Vénus se serait trouvé expulser suite à la destruction de cette planète dont il ne reste que la ceinture d'astéroide.

Cela expliquerait en partie le mythe de la guerre entre les Dieux et notamment entre Mars et Vénus justement, qui se sont combattus  dans les temps anciens.
Les hommes de l'époque racontant à leur manière ce qu'il pouvait voir dans le ciel.

Les théories de Velikovski vont bien sur beaucoup plus loin que ca, mais ce n'est pas le sujet de ce fil.
Titre: Re : Mars a peut-être été modelée par la chute d’un énorme astéroïde
Posté par: dificultnspa le 29 août 2008 à 10:41:31


Complément à ce sujet, le Science et Vie de septembre 2008 publie un sujet sur : "Mars, c'est bien un choc qui l'a défigurée".

"Si la vie a existé sur Mars, l'impact en aurait fait disparaitre toute trace".

Titre: Fil généraliste connaissances de mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: titilapin2 le 26 octobre 2008 à 15:35:41
Le mystère de la calotte polaire de Mars résolu

 22 Septembre 2008  Gilbert Javaux - PGJ-Astronomie
Source de la traduction FR: http://pagesperso-orange.fr/pgj-new/0908-nouvelles.htm#Canopus (http://pagesperso-orange.fr/pgj-new/0908-nouvelles.htm#Canopus)
 
(http://i35.tinypic.com/zxx3.jpg)
Crédit : ESA/ Image Courtesy of F. Altieri (IFSI-INAF) and the OMEGA team
   
Les scientifiques peuvent maintenant mieux expliquer pourquoi la calotte glaciaire australe résiduelle de Mars est mal placée, grâce aux données du vaisseau spatial Mars Express de l'ESA - le système de temps martien est à blâmer. Et aussi le plus grand cratère d'impact sur Mars - bien qu'il ne soit pas près du pôle Sud.
 
Comme la Terre, Mars a des calottes polaires gelées, mais à la différence de la Terre, ces calottes sont faites aussi bien de glace de dioxyde de carbone que de glace d'eau. Pendant l'été de l'hémisphère Sud, une grande partie de la calotte glaciaire se sublime, un processus dans lequel la glace retourne directement en gaz, laissant ce qui est connu comme la calotte polaire résiduelle. Le problème est que tandis que la calotte d'hiver est à peu près symétrique au pôle Sud, la calotte résiduelle est décalée d'environ trois à quatre degrés.

Ce déplacement, qui a déconcerté les scientifiques planétaires pendant des années, a été résolu par des scientifiques en 2005 mais maintenant, grâce à Mars Express de l'ESA, de nouvelles information sont disponibles pour expliquer le déplacement.

Marco Giuranna de l'Istituto di Fisica dello Spazio Interplanetario CNR (IFSI), Rome, Italie, et ses collègues ont utilisé le Spectromètre Fourier Planétaire (PFS) de Mars Express  pour mesurer la température de l'atmosphère martienne depuis le sol jusqu'à une altitude de 50 kilomètres au-dessus de la région polaire Sud.

L'équipe a utilisé les profils pour dresser une carte de la manière dont l'atmosphère change en température et autres caractéristiques sur plus de la moitié de l'année martienne. Ils ont surveillé la manière dont le dioxyde de carbone s'imbrique dans la calotte glaciaire australe lorsque l'automne martien se change en hiver martien. "Ce n'est pas un processus franc. Nous avons constaté que deux systèmes régionaux de temps se sont développés de la mi-automne à travers l'hiver," dit Giuranna.

Ces systèmes de temps sont dérivés de forts vents d'Est qui caractérisent la circulation atmosphérique martienne aux latitudes moyennes. Ils soufflent directement dans Hellas Basin, la plus grande structure d'impact sur Mars avec un diamètre de 2.300 kilomètres et une profondeur de 7 kilomètres. La profondeur et la forte élévation des parois du cratère guident les vents et créent ce qu'on appellent des ondes de Rossby sur Terre.

Ces ondes redirigent les vents de haute altitude sur Mars et forcent le système de temps vers le pôle Sud. Dans l'hémisphère Ouest de Mars, ceci crée un fort système à basse pression près du pôle Sud, et un système à haute pression dans l'hémisphère Est, à nouveau près du pôle Sud.

Giuranna a constaté que la température du système à basse pression est souvent au-dessous du point de condensation pour le dioxyde de carbone, aussi le gaz se condense et tombe du ciel sous forme de neige et s'accumule au sol sous forme de gel. Dans le système à haute pression, les conditions ne sont jamais appropriées pour la neige, aussi seulement le gel au sol se produit. Par conséquent, la calotte polaire sud est construite par deux mécanismes différents.

Les secteurs qui ont une couverture neigeuse étendue ne subliment pas en été parce qu'ils reflètent plus de lumière du Soleil dans l'espace que la surface gelée. Les grains de gel tendent à être plus grands que les grains de neige et à avoir des surfaces plus approximatives. La texture irrégulière emprisonne plus de lumière du Soleil, conduisant la sublimation.

Ainsi le secteur Ouest de la calotte polaire australe, construite de neige et de gel, non seulement a une plus grande quantité de glace de dioxyde de carbone déposée mais la sublime également plus lentement pendant l'été, alors que le secteur Est construit de gel disparaît complètement. Ceci explique pourquoi la calotte résiduelle n'est pas symétriquement placée autour du pôle sud.

"Ceci a été une curiosité martienne pendant de nombreuses d'années," dit Giuranna. Grâce à Mars Express, les scientifiques planétaires comprennent maintenant une nouvelle facette de ce stupéfiant monde étranger.
 
 http://www.esa.int/esaSC/SEMO78Q4KKF_index_0.html (http://www.esa.int/esaSC/SEMO78Q4KKF_index_0.html)

 
Citer

 
The residual south polar cap 
Mars polar cap mystery solved

 
22 September 2008
Scientists are now able to better explain why Mars’s residual southern ice cap is misplaced, thanks to data from ESA’s Mars Express spacecraft - the martian weather system is to blame. And so is the largest impact crater on Mars – even though it is nowhere near the south pole.
 
Like Earth, Mars has frozen polar caps, but unlike Earth, these caps are made of carbon dioxide ice as well as water ice. During the southern hemisphere’s summer, much of the ice cap sublimates, a process in which the ice turns straight back into gas, leaving behind what is known as the residual polar cap. The problem is that while the winter cap is symmetrical about the south pole, the residual cap is offset by some three to four degrees.

This misplacement, which has puzzled planetary scientists for years, was solved by scientists in 2005 but now, thanks to ESA’s Mars Express, new information is available to explain the misplacement. 
 
Marco Giuranna of the Istituto di Fisica dello Spazio Interplanetario CNR (IFSI), Rome, Italy, and colleagues have used the Planetary Fourier Spectrometer (PFS) onboard Mars Express to measure the temperature of the martian atmosphere from the ground up to an altitude of 50 km above the south polar region.

The team used the profiles to chart the way the atmosphere changes in temperature and other characteristics over more than half a martian year. They monitored the way carbon dioxide builds into the southern ice cap as the martian autumn, or fall, turns into the martian winter. “It is not a straightforward process. We found that two regional weather systems developed from mid-fall through the winter,” says Giuranna.
 
 
(http://i33.tinypic.com/34p0rhe.jpg) 
 Mars Express
These weather systems are derived from strong eastward winds that characterise the martian atmospheric circulation at mid-latitudes. They blow straight into the Hellas Basin, the largest impact structure on Mars with a diameter of 2300 km and a depth of 7 km. The crater’s depth and the steep rise of the walls deflect the winds and create what are called Rossby waves on Earth.

These waves reroute the high altitude winds on Mars and force the weather system towards the south pole. In the western hemisphere of Mars, this creates a strong low-pressure system near the south pole, and a high-pressure system in the eastern hemisphere, again near the south pole.
 
 
Giuranna found that the temperature of the low-pressure system is often below the condensation point for carbon dioxide, so the gas condenses and falls from the sky as snow and builds up on the ground as frost. In the high-pressure system, the conditions are never appropriate for snow, so only ground frost occurs. Thus, the south polar cap is built by two different mechanisms.

The areas that have extensive snow cover do not sublimate in the summer because they reflect more sunlight back into space than the surface frost. Frost grains tend to be larger than snow grains and have rougher surfaces. The ragged texture traps more sunlight, driving the sublimation.
 
 
So the western area of the southern polar cap, built of snow and frost, not only has a larger amount of carbon dioxide ice deposited but also sublimates more slowly during the summer, while the eastern area built of frost disappears completely. This explains why the residual cap is not symmetrically placed around the south pole.

“This has been a martian curiosity for many years,” says Giuranna. Thanks to Mars Express, planetary scientists now understand a new facet of this amazing, alien world.
 
 
Notes for editors:
 
'PFS/MEX observations of the condensing CO2 south polar cap of Mars' by M. Giuranna, D. Grassi, V. Formisano, L. Montabone, F. Forget, L. Zasova is to be published in a forthcoming edition of the journal Icarus.
 
 
For more information:
 
Marco Giuranna, Istituto di Fisica dello Spazio Interplanetario CNR, Rome, Italy

Vittorio Formisano, Principal Investigator, Mars Express Planetary Fourier Spectrometer
Istituto di Fisica dello Spazio Interplanetario CNR, Rome, Italy

Agustin Chicarro, ESA Mars Express Project Scientist
Titre: Fil généraliste connaissances de mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: titilapin2 le 03 novembre 2008 à 10:33:40
Exploration martienne : Un nouveau minéral observé  
mercredi 29 oct, 18 h 40
 
(http://i35.tinypic.com/2gwswtu.jpg)

Notre connaissance de l'évolution de la planète Mars se précise, cette fois grâce aux données recueillies parl'orbiteur américain Mars Reconnaissance.

Les instruments de cette sonde ont détecté de la silice hydratée, communément appelée opale, à la surface de larges régions de la planète voisine de la Terre.

La découverte d'opale permet d'estimer que de l'eau liquide était présente à la surface de Mars il y a deux milliards d'années, soit près d'un milliard d'années plus tôt qu'estimé jusqu'à aujourd'hui.

Cette découverte s'ajoute également aux autres preuves qui montrent que l'eau a joué un rôle central dans la formation des paysages martiens.

Les minéraux hydratés sont habituellement des signes de la présence d'eau sur la planète voisine de la Terre.

Jusqu'à aujourd'hui, deux groupes de minéraux hydratés avaient été observés sur Mars: des phyllosilicates et des sulfates. Les premiers se sont formés il y a 3,5 milliards d'années lorsque de la roche est entrée en contact avec de l'eau. Ensuite, il y a environ 3 milliards d'années, des sulfates hydratés se sont formés à partir de l'évaporation d'eau salée et parfois acide.

La nouvelle découverte, l'opale, représente le plus jeune des trois groupes de minéraux hydratés observés à ce jour. Il se serait formé aux endroits où de l'eau liquide aurait été altérée par une activité volcanique ou par l'impact de météorites.

Source (http://qc.news.yahoo.com/s/29102008/3/science-exploration-martienne-un-nouveau-mineral-observe.html)
modération : lien sur page d'actualité yahoo
Titre: Re : Exploration martienne : Un nouveau minéral observé: opale (lien avec eau) MRO
Posté par: titilapin2 le 03 novembre 2008 à 10:48:26
Le 26 mai 2008 à 13h31
 
Un « Yellowstone » sur Mars, preuve d'une vie passée ?

Par Laurent Sacco, Futura-Sciences

Le rover Spirit vient de faire une découverte intéressante sur Mars : des dépôts de silice presque purs. Sur Terre, il s’en forme autour de sources chaudes,  comme à Yellowstone aux Etats-Unis, où ils sont associés à des formes de vie microbiennes. Il est malheureusement impossible d’analyser ces dépôts pour y rechercher des microfossiles.

Phoenix vient d'arriver sur la Planète rouge mais les robots mobiles Spirit et Opportunity, qui travaillent depuis janvier 2004, continuent leur exploration et réalisent régulièrement de fructueuses trouvailles. Les scientifiques s'intéressent de près à la découverte par Spirit de dépôts de silice dans le cratère Gusev. Cette observation n’est pas vraiment nouvelle car elle avait déjà été annoncée en 2007 par les chercheurs de la Nasa. C’est cependant aujourd’hui qu’ils livrent les résultats de leurs analyses dans Science.

Tout a commencé alors que Spirit venait juste de sortir d’une phase d’inactivité imposée par l’hiver martien et son faible ensoleillement peu propice à alimenter en énergie les panneaux solaires du rover. Il s’était cependant placé sur le bord de Columbia Hills, des collines peu élevées (100 m)  situées sur le plancher volcanique du cratère Gusev.
 
Immobilisé à Low Ridge, près d'une zone appelée Home Plate (voir la photographie de la figure), le rover avait profité de pentes à 25° pour optimiser la recharge des ses batteries à l’aide de ses panneaux. Les 10 watts-heures par sol (le jour martien, long de 24 heures et 39 minutes) étant tout juste suffisants pour assurer la survie de Spirit pendant l’hiver. Les beaux jours revenus, la Nasa avait commandé au rover de faire demi-tour et de retourner en direction d’un lieu baptisé Tyrone (voir la figure 1), que Spirit avait déjà traversé.

(http://i38.tinypic.com/aneyz7.jpg)
Figure. Crédit: Nasa/JPL/University of Arizona

Pressés par la nécessité de faire rejoindre au rover ses quartiers d’hiver, les chercheurs n’avaient alors pas eu le temps d’analyser le sol étonnamment blanc révélé par une tranchée creusée par Spirit lui-même (voir la photo de la figure 4). On savait quand même que le sol de Tyrone était riche en sulfates, des minéraux qui se forment souvent, mais pas toujours, en présence d’eau.La tranchée creusée par le va-et-vient des roues de Spirit n’avait donc fait probablement que révéler un dépôt particulier de sulfates mais l’un des géologues de l’équipe chargéE de Spirit avait émis l’hypothèse qu’il pouvait s’agir de dépôts de silice. Sur place (zone A sur  photo 1), on fit donc appel au Miniature Thermal Emission Spectrometer (Mini-TES) afin de déterminer la nature de ce mystérieux sol blanc.

Le spectre fourni par Mini-TES démontra de façon indubitable qu’il contenait de la silice pure à 90%, un record pour ce que l’on connaissait alors du sol martien. Or, sur Terre, une telle teneur n’est possible qu’en présence d’une grande quantité d’eau chaude réagissant avec des roches, précisément ce qui se passe, par exemple, avec la source chaude bien connue de Yellowstone : Octopus spring (voir les figures 2 et 3).
 
(http://i34.tinypic.com/2m455xt.jpg)
Figure 2. La source chaude de Yellowstone Octopus spring. Remarquez les dépôts blancs en silice presque pure. Crédit : Allan Treiman, LPI

L'apparence de l'opale

Il se trouve que l’on savait déjà que Home Plate s’était formé à la suite d’un phénomène volcanique, probablement en présence d’eau ou de glace car on avait remarqué des roches provenant visiblement d’une éruption, déposées sur des sédiments constitués de cendres. Les dépôts de silice, que l’on retrouve dans une zone de plus de 50 m de long, confirment cette analyse et les chercheurs pensent être en présence des restes d’un système hydrothermal, fait de geysers, de sources d’eau chaudes et de fumerolles, très semblable à celui de Yellowstone.

(http://i33.tinypic.com/2zxtt1f.jpg)
Figure. Crédit : Allan Treiman, LPI

Une telle découverte excite évidemment beaucoup les exobiologistes comme Jack Farmer. Ce dernier avait d’ailleurs fourni des échantillons rocheux en provenance de sources chaudes et de fumerolles, situées à Yellowstone et en Nouvelle Zélande, pour calibrer Mini-TES. Il se trouve que d’après ces derniers, c’est l’opale, un dépôt de silice amorphe au fond des vasques hydrothermales et constituant des geyserites, qui se rapproche le plus de la découverte de Spirit.

]On trouve fréquemment des micro-organismes associés à de tels systèmes hydrothermaux et la finesse des dépôts en silice fait qu’ils sont d’excellents conservateurs des traces de vie microbienne. Malheureusement, les instruments de Spirit ne sont pas assez efficaces pour détecter la présence de fossiles de ce genre et il faudra attendre que des robots de la prochaine génération, en cours de développement et spécifiquement conçus pour ce genre d’analyse, rejoignent la Planète Rouge. Nul doute que ce site sera alors une zone prioritaire dans les programmes d’explorations.
 
(http://i38.tinypic.com/hwimfr.jpg)
Figure 4. Le dépôts de silice blanc découvert par hasard par Spirit. Crédit : Nasa/JPL-Caltech/Cornell

http://www.futura-sciences.com/fr/news/t/astronomie/d/un-yellowstone-sur-mars-preuve-dune-vie-passee_15617/ (http://www.futura-sciences.com/fr/news/t/astronomie/d/un-yellowstone-sur-mars-preuve-dune-vie-passee_15617/)

http://www.sciencemag.org/cgi/content/abstract/320/5879/1063 (http://www.sciencemag.org/cgi/content/abstract/320/5879/1063)
Titre: 22.05.07 Nouvelle preuve que de l'eau a coulé sur Mars
Posté par: titilapin2 le 03 novembre 2008 à 11:56:23
22.05.07 Nouvelle preuve que de l'eau a coulé sur Mars
 
Le spectromètre APXS de Spirit, un des 2 rovers de la mission MER de la NASA sur Mars, vient de révéler de fortes concentrations de silice dans un échantillon de la surface martienne, nouvelle preuve que cette planète a recelé dans son passé d'importantes quantités d'eau en surface.

Cet échantillon est composé à 90% de silice de sorte que le processus qui pourrait avoir produit une telle concentration de silice requiert la présence d'eau.

Aujourd'hui, la planète rouge est un monde globalement sec et froid depuis 3,5 milliards d'années. Il est probable que cela n'a pas toujours été le cas. Les récentes missions d'exploration de Mars de la NASA (Mars Global Surveyor, Mars Odyssey, MER A&B) et de l'ESA (Mars Express depuis fin 2003) ont maintenant confirmé que Mars, juste après la fin de son accrétion, devait avoir des conditions très proches de celles de la Terre primitive.

Ce sont notamment les indices montrant un rôle de l'eau significatif dans l'histoire de cette planète corrélés à ceux indiquant une activité volcanique sûrement intense qui ont amené les scientifiques à voir dans Mars de grandes similitudes avec la Terre, lorsque ces planètes se sont formées, il y à 4,6 milliards d'années.

Quant à la Vie, tout indique qu'elle a été possible sur Mars. L'ensemble des conditions nécessaires à son apparition a été réuni à un moment dans son histoire.

Note

Le spectromètre APXS est un des 7 instruments montés sur les rover Spirit et Opportunity utilisé pour analyser les particules Alpha et le rayonnement X émis par les roches. Il renseigne les scientifiques sur les différents éléments minéralogiques les composant.
http://www.flashespace.com/html/mai07/22_05.htm (http://www.flashespace.com/html/mai07/22_05.htm)
Titre: 25.05.07 Nouvelle preuve que de l'eau a coulé sur Mars : Les images en 3-D !
Posté par: titilapin2 le 03 novembre 2008 à 12:02:53
25.05.07 Nouvelle preuve que de l'eau a coulé sur Mars : Les images en 3-D !
 
En marge de notre article Nouvelle preuve que de l'eau a coulé sur Mars (22.05.07) découvrez en 3-D l'échantillon du sol qui s'est révélé riche en silice et les paysages environnants Spirit, le rover de la NASA. (nécessite des lunettes anaglyphes).



(http://i37.tinypic.com/x2uqf7.jpg)    (http://i35.tinypic.com/sauyy0.jpg)
sol 1201                                                       sol 1202

L'échantillon du sol qui s'est révélé riche en silice
Crédits NASA / JPL & flashespace (3-D)

A noter 10 fois plus de photos sur le lien: http://www.flashespace.com/html/mai07/25_05.htm (http://www.flashespace.com/html/mai07/25_05.htm)
Titre: 07.11.08 Des panaches de méthane sur Mars (vie, volcanisme, météorite?)
Posté par: titilapin2 le 07 novembre 2008 à 06:33:54
07.11.08 Des panaches de méthane sur Mars  
 
Des scientifiques du centre Goddard de la NASA affirment avoir découvert des panaches de méthane, s'estompant rapidement et à localiser de façon très précises ces sources. Sur Terre, le méthane est un gaz qui est produit principalement par l'activité biologique.

Il va de soit que cette découverte est à confirmé. Un article doit être publié prochainement dans la revue Science, dès qu'il aura été validé par la revue américaine.

Méthane

La présence de méthane sur Mars rend perplexe la plupart des scientifiques parce que cet élément est lié à la vie (du moins sur Terre). Sa découverte n'est pas une surprise. Ce qui l'est ce sont ces fameuses sources tant recherchées depuis que des quantités dérisoires, environ 10 particules par million (PPM) dans l'atmosphère, ont été découvertes il y a quelques années sur Mars par Mars Express.

Les conditions martiennes font que ce gaz ne peut pas subsister plus de 600 ans. Cela signifie que le méthane est produit d'une façon ou d'une autre et que cette source doit générer au moins 150 tonnes chaque année, quantité minimum pour que les instruments de Mars Express détectent ces 10 PPM dans l'atmosphère.

Plusieurs hypothèses

La présence de méthane peut s'expliquer par une activité volcanique ou hydro thermique. Sous la surface, il pourrait exister une activité chimique où le méthane serait le résultat de l'activité volcanique avec de l'eau et le basalte. Toutefois, aucune sonde en orbite autour de la planète Mars n'a jamais détecté le moindre signe de telles activités. Reste l'hypothèse la plus fascinante, celle de la présence d'une forme de vie, le méthane étant un marqueur biologique. Le méthane serait ainsi produit par des bactéries productrices de ce gaz.

Enfin, il n'est pas exclu, mais cela nous apparaît peu probable que le méthane détecté proviendrait d'une comète qui serait écrasée il y a quelque centaines d'années.

L'hypothèse de l'activité volcanique est corroborée par des observations qui montrent à l'évidence une activité récente de la sorte sur la planète. Des cônes volcaniques, certains de 600 m de hauteur ont également été découverts, ce qui semblerait indiquer qu'une activité volcanique récente, voire toujours existante. Ces volcans, en formation pousseraient vers le haut la glace. Toutefois, les scientifiques ne sont pas encore en mesure de le prouver.

Il semble également y avoir activité volcanique récente dans les caldeiras - grands cratères provoqués par l'effondrement de la chambre de magma après une éruption volcanique. L'âge des caldeiras peut être mesuré en comptabilisant les cratères d'impacts à l'intérieur. Les observations de Mars ont montré que certaines caldeiras sont finalement bien plus jeune qu'initialement pensé et n'on pas plus de 100 à 150 millions d'années. Le plus surprenant, c'est que certaines semblent âgées de seulement quelques millions d'années, ce qui à l'échelle géologique est tout récent.

source (http://www.flashespace.com/html/nov08/07a_11_08.htm)
Titre: Re : 07.11.08 Des panaches de méthane sur Mars (vie, volcanisme, météorite?)
Posté par: harlock le 07 novembre 2008 à 11:08:56
Finalement, les petits hommes verts , les martiens existent belle et bien, sous forme de bactérie !?
Ou plus probablement une activitée géologique.
Titre: Re : 07.11.08 Des panaches de méthane sur Mars (vie, volcanisme, météorite?)
Posté par: Loacoon le 07 novembre 2008 à 13:35:18
Ou les 2 ;).
Titre: Du Méthane sur Mars... donc de la vie ?
Posté par: Nemo492 le 11 novembre 2008 à 00:08:37
Cet article de Brian Berger pour Space.com, publié en 2005, et la publication des travaux dans la Revue Nature quelques mois plus tard, n'avaient pas été remarqués à l'époque.

Exclusif : Des chercheurs de la NASA pensent
avoir trouvé des preuves d'une Vie actuelle sur Mars.


[justify]WASHINGTON - Deux scientifiques de la NASA affirment qu'ils ont découvert des preuves solides que la vie existe actuellement sur la planète, cachée dans des grottes, entretenue par des poches d'eau. La Revue Nature a publié leur article le 20 octobre 2005.

Carol Stoker et Larry Lemke, du Centre de Recherches Ames de la NASA, ne prétendent pas détenir des preuves directes de la vie sur Mars, mais avoir observé des signatures de méthane et d'autres signes tangibles d'une possible activité biologique, semblable à ce qu'on a récemment trouvé dans des grottes sur Terre.

Stoker et son équipe avaient depuis longtemps émis la théorie selon laquelle le sous-sol Martien pourrait abriter des organismes biologiques qui auraient développé des stratégies inhabituelles pour se reproduire dans des environnements extrêmes. En 2003, ils s'étaient rendus dans le sud de l'Espagne près du Rio Tinto - ainsi nommé à cause de sa nuance rougeâtre - du fait de la présence de fer en dissolution dans de l'eau très acide.

Avant cette expédition Stoker nous avait expliqué qu'en étudiant ces eaux, elle souhaitait caractériser la potentialité d'un "bioréacteur chimique" dans les profondeurs. C'est-à-dire un écosytème microbien qui pourrait controler la chimie de l'environnement en surface.

Carol Stoker nous disait en 2003 : "Une telle découverte au Rio Tinto signifierait que nous sommes parvenus à mettre en évidence une stratégie métabolique nouvelle. Pour cette raison, elle repésente une bonne analogie avec la recherche de la vie sur Mars."

Aujourd'hui, en comparant les résultats des découvertes au Rio Tinto avec les données collectées par les télescopes terrestres et en orbite, dont Mars Express, Stoker et Lemke ont solidement étayé leur hypothèse première que la vie existe sous la surface de Mars.

Les deux scientifiques avaient d'une part considéré que les signatures fluctuantes du méthane sur Mars pourraient être le signe d'une biosphère active en sous-sol, et observé d'autre part les concentrations de jarosite à la surface. Il s'agit d'un sulfate basique de fer formé par oxydation de la pyrite dans certains sols. On le trouve sur Terre dans des geysers et précisémment au Rio Tinto. Ces environnements inhospitaliers recèlent cependant des formes de vie.

Opportunity, l'un des Rovers d'exploration martienne, avait découvert de la jarosite et d'autres sels minéraux en se posant sur Merdiani Planum. Le site avait été choisi parce que les scientifiques pensaient précisémment que la zone avait été couverte d'une mer salée.

Les recherches de Stoker et Lemke pourraient conduire à creuser le sol martien pour trouver la vie en profondeur, où la présence d'eau stagnante expliquerait les curieuses signatures du méthane qu'ils ont analysées.

Un de leurs collaborateurs rapporte que les responsables de l'équipe sont très intrigués par la source de ce méthane : "Ils n'attendent plus qu'une chose, c'est qu'on se mette enfin à creuser."

La NASA prévoit de lancer en 2009 un nouveau rover, le MSL, qui cependant ne devrait pas permettre de creuser très profondément. Le Mars Science Laboratory sera bien plus performant que les robots actuels, "avec une autonomie de deux années terrestres, soit une année martienne grâce à l'emport d'un RTG (Radioisotope Thermoelectric Generator).
Il disposera de divers instruments permettant de détecter d'éventuelles traces d'eau, d'analyser précisément les roches, d'étudier les minéraux présents à la surface de Mars, et de caméras pouvant photographier en haute résolution.
" Il aura recours à la spectrométrie de masse pour étudier la présence de méthane avec une sensibilité jamais atteinte jusqu'ici.

En 1996, une équipe de chercheurs de la NASA et de l'Université de Stanford avaient causé une intense polémique en publiant leurs travaux : ils pensaient avoir établi que des météorites trouvées dans une région de l'Antarctique (Allen Hills) renfermaient des microfossiles, c'est-à-dire la preuve d'une vie passée sur Mars. La controverse déclenchée autour de ALH84001 avait duré plusieurs années. http://www.nirgal.net/alh84001.html[/justify]

Source (http://www.space.com/scienceastronomy/mars_life_050216.html)

Revue Nature, 15 Juillet 2004 (http://www.nature.com/nature/journal/v430/n6997/full/430288a.html)
Revue Nature, 20 Octobre 2005 (http://www.nature.com/nature/journal/v437/n7062/full/4371080a.html)
Titre: 07.11.08 Des panaches de méthane sur Mars (vie, volcanisme, météorite?)
Posté par: titilapin2 le 11 novembre 2008 à 09:49:11
07.11.08 Des panaches de méthane sur Mars  

Méthane
    
Des scientifiques du centre Goddard de la NASA affirment avoir découvert des panaches de méthane, s'estompant rapidement et à localiser de façon très précises ces sources. Sur Terre, le méthane est un gaz qui est produit principalement par l'activité biologique.

Il va de soit que cette découverte est à confirmé. Un article doit être publié prochainement dans la revue Science, dès qu'il aura été validé par la revue américaine.

Méthane

La présence de méthane sur Mars rend perplexe la plupart des scientifiques parce que cet élément est lié à la vie (du moins sur Terre). Sa découverte n'est pas une surprise. Ce qui l'est ce sont ces fameuses sources tant recherchées depuis que des quantités dérisoires, environ 10 particules par million (PPM) dans l'atmosphère, ont été découvertes il y a quelques années sur Mars par Mars Express.

Les conditions martiennes font que ce gaz ne peut pas subsister plus de 600 ans. Cela signifie que le méthane est produit d'une façon ou d'une autre et que cette source doit générer au moins 150 tonnes chaque année, quantité minimum pour que les instruments de Mars Express détectent ces 10 PPM dans l'atmosphère.

Plusieurs hypothèses


La présence de méthane peut s'expliquer par une activité volcanique ou hydro thermique. Sous la surface, il pourrait exister une activité chimique où le méthane serait le résultat de l'activité volcanique avec de l'eau et le basalte. Toutefois, aucune sonde en orbite autour de la planète Mars n'a jamais détecté le moindre signe de telles activités. Reste l'hypothèse la plus fascinante, celle de la présence d'une forme de vie, le méthane étant un marqueur biologique. Le méthane serait ainsi produit par des bactéries productrices de ce gaz.

Enfin, il n'est pas exclu, mais cela nous apparaît peu probable que le méthane détecté proviendrait d'une comète qui serait écrasée il y a quelque centaines d'années.

L'hypothèse de l'activité volcanique est corroborée par des observations qui montrent à l'évidence une activité récente de la sorte sur la planète. Des cônes volcaniques, certains de 600 m de hauteur ont également été découverts, ce qui semblerait indiquer qu'une activité volcanique récente, voire toujours existante. Ces volcans, en formation pousseraient vers le haut la glace. Toutefois, les scientifiques ne sont pas encore en mesure de le prouver.

Il semble également y avoir activité volcanique récente dans les caldeiras - grands cratères provoqués par l'effondrement de la chambre de magma après une éruption volcanique. L'âge des caldeiras peut être mesuré en comptabilisant les cratères d'impacts à l'intérieur. Les observations de Mars ont montré que certaines caldeiras sont finalement bien plus jeune qu'initialement pensé et n'on pas plus de 100 à 150 millions d'années. Le plus surprenant, c'est que certaines semblent âgées de seulement quelques millions d'années, ce qui à l'échelle géologique est tout récent.

http://www.flashespace.com/html/nov08/07a_11_08.htm (http://www.flashespace.com/html/nov08/07a_11_08.htm)

----------------------------------------------------------------------

La présence d’eau et de méthane aux mêmes endroits sur Mars est-elle un indice supplémentaire d’existence d’une vie ?

(http://i36.tinypic.com/n384tl.gif)
Concentrations de vapeur d’eau
 
20 septembre 2004

ESA PR 51-2004. Des analyses récentes exécutées à partir de données fournies par la sonde Mars Express de l’ESA révèlent que, dans l’atmosphère de Mars, les concentrations de vapeur d’eau et de méthane coïncident de manière importante.
 
Ces résultats, provenant de données obtenues par le Spectromètre planétaire à transformée de Fourier (PFS), nous font mieux comprendre les processus géologiques et atmosphériques spécifiques à Mars et ouvrent de nouvelles pistes concernant l’existence d’une vie actuelle sur la Planète rouge. 
 
 (http://i36.tinypic.com/2vwxwxy.jpg)
Arabia Terra

Le PFS a observé qu’à une altitude comprise entre 10 et 15 kilomètres de la surface, la vapeur d’eau est présente dans l’atmosphère de manière uniforme et est intimement mélangée à ses autres composantes. Il a aussi constaté, à proximité de la surface, sa présence sous des formes plus concentrées dans trois grandes régions équatoriales : Arabia Terra, Elysium Planum et Arcadia-Memnonia. Dans ces endroits, cette concentration est deux à trois fois supérieure à celle des autres régions observées. Comme l’indique Vittorio Formisano, responsable de recherche du PFS, ces zones de plus forte concentration de la vapeur d’eau correspondent également à celles où la sonde Odyssey de la NASA a repéré une couche de glace hydrique à quelques dizaines de centimètres sous la surface.

De nouvelles analyses détaillées des données fournies par le PFS confirment également que le méthane n’est pas réparti de manière uniforme dans l’atmosphère, mais qu’il se concentre dans certaines zones. L’équipe en charge du PFS a constaté que ses zones de plus forte concentration sont les mêmes que celles où la vapeur d’eau et la glace hydrique souterraine sont également concentrées. On peut supposer que cette corrélation spatiale entre la vapeur d’eau et le méthane s’explique par une origine souterraine commune.
 
(http://i35.tinypic.com/2ut17q8.gif)
Concentrations de méthane

Dans un premier temps, on s’est intéressé à cette couche de glace souterraine dont l’existence pourrait s’expliquer par la théorie de la « table de glace », selon laquelle la chaleur thermique dégagée sous la surface entraînerait une remontée de divers matériaux et d’eau, laquelle gèlerait avant d’atteindre la surface du fait de la température très basse qui y règne (plusieurs dizaines de degrés Celsius en dessous de zéro). D’autres études sont nécessaires pour mieux comprendre les relations entre d’une part cette table de glace et d’autre part la présence et la répartition de la vapeur d’eau et du méthane dans l’atmosphère.
En d’autres termes, les processus géothermiques qui « alimentent » la table de glace peuvent-ils également transporter de la vapeur d’eau et d’autres gaz, comme le méthane, vers la surface ? Peut-il y avoir de l’eau liquide sous cette table de glace ? Des formes de vie bactérienne peuvent-elles exister dans l’eau située sous la table de glace, produire du méthane et d’autres gaz, et les libérer vers la surface puis dans l’atmosphère ?

L’instrument PFS a également détecté des traces d’autres gaz dans l’atmosphère martienne. Un rapport à ce sujet est actuellement examiné par des pairs. D’autres études détermineront s’il existe un lien de causalité entre ces gaz et l’eau et le méthane, ce qui contribuera à apporter une réponse aux questions non résolues. Des observations in situ effectuées par de futures missions d’atterrisseurs martiens apporteront peut-être une réponse plus complète à ces énigmes.

Note aux rédactions

Ces résultats seront communiqués aujourd’hui 20 septembre par Vittorio Formisano, à l’occasion de la Conférence internationale consacrée à Mars (19 au 23 septembre) et organisée par l’Agence spatiale italienne (ASI) à Ischia (Italie).

L’instrument PFS doit étudier, avec une résolution spectrale sans précédent, les champs de température dans l’atmosphère, la poussière, le cycle de l’eau et du monoxyde de carbone ainsi que ses variations, la répartition verticale de l’eau, les interactions sol-atmosphère et les espèces gazeuses mineures. L’acquisition de ces données (gaz « biomarqueurs » et étude chimique de l’environnement atmosphérique) contribuera à déterminer s’il existe actuellement une vie sur Mars.

Source: http://www.esa.int/esaCP/SEM2J61XDYD_France_0.html (http://www.esa.int/esaCP/SEM2J61XDYD_France_0.html)

-----------------------------------------------------------------
Science
Le méthane est le composant principal du gaz naturel.

Formation
C’est le principal constituant du biogaz issu de la fermentation de matières organiques animales ou végétales en l’absence d’oxygène. Il est fabriqué par des bactéries méthanogènes qui vivent dans des milieux anaérobiques c’est-à-dire sans oxygène.

Le méthane est ainsi le seul hydrocarbure classique qui peut être obtenu rapidement et facilement grâce à un processus biologique naturel. Nous utilisons principalement du gaz naturel et donc du méthane fossile, mais l’utilisation du méthane renouvelable, aussi appelé biogaz, est en développement : Suède, Allemagne, Danemark, Viet-Nam, Cambodge, Chine, Inde...

Le méthane se dégage naturellement des zones humides peu oxygénées comme les marais et les terres inondées. Il se forme aussi dans l’estomac des mammifères. Ce gaz est d’ailleurs présent en faible quantité dans les flatulences humaines [1].

Des quantités importantes de méthane sont piégées sous forme d’hydrates de méthane (clathrates) au fond des océans ; leur exploitation est envisagée (2007).

Le méthane dans l'Univers
(source ESA)


(http://i33.tinypic.com/21cw8cw.jpg)
Vue d'artiste de la sonde Huygens dans l'atmosphère d'azote - méthane de TitanLe méthane a été retrouvé à l'état de traces dans plusieurs nuages interstellaires.

Le méthane se trouve partout sur Titan, et même sous forme de lacs, de rivières, et de mers. Sa présence en a été établie dès 1944. Au point que la chaleur dégagée par la sonde Huygens, lors de l'impact du 14 janvier 2005 a provoqué un notable dégagement de méthane gazeux.
Titan présente une atmosphère uniforme d'azote-méthane. Il ne pleuvait pas lorsque la sonde Huygens s'est posée sur Titan, mais l'ESA n'exclut pas que des averses de méthane y soient fréquentes. Simplement, l'aridité du sol absorberait rapidement ces précipitations, à la manière des déserts terrestres.

Des traces de méthane ont également été découvertes dans l'atmosphère de Mars.[3]

Quelque part, dans l'Univers, une vie à base de méthane et non plus d'eau est-elle concevable sinon possible ?

C'est l'une des grandes questions posées par cette mission. Avec Cassini c'est donc toute notre conception des exoplanètes (et donc du monde) qui est à revoir.
L'atmosphère de méthane y permettrait le vol de « moins lourds que l'air » au point que les planétologues de l'ESA, rêvent d'y envoyer des ballons, des montgolfières, des robots mobiles… afin de comprendre ce monde extraterrestre dont on ne vient d'explorer qu'une infime partie.
Dans quatre milliards d'années, lorsque le soleil enflera démesurément avant d'exploser et d'engloutir la Terre, les planétologues s'amusant à imaginer le temps qu'il ferait sur Titan, pensent qu'il devrait faire bon y vivre dans son atmosphère de méthane (pendant un bref moment seulement).

Source: http://fr.wikipedia.org/wiki/M%C3%A9thane (http://fr.wikipedia.org/wiki/M%C3%A9thane)
Titre: Vie sur Mars : la preuve par le méthane ?
Posté par: titilapin2 le 11 novembre 2008 à 11:08:41
Vie sur Mars : la preuve par le méthane ?

Mercredi 28 juillet 2004 
La découverte la plus stimulante de l'année 2004 n'est pas due, comme on pourrait être tenté de le croire, aux deux rovers américains Spirit et Opportunity, mais à la sonde européenne Mars Express, et plus spécialement à l'un de ses instruments, le PFS, dont l'importance avait jusqu'à présent été éclipsée par la puissante caméra couleur HRSC ou le fameux radar MARSIS. Ce spectromètre a en effet décelé des traces de méthane dans l'atmosphère martienne, une découverte aux implications profondes, et qui confirme brillamment des mesures indépendantes réalisées peu de temps auparavant par deux observatoires terrestres. D'après les données collectées, la teneur en méthane varierait entre 10 et 30 ppbv (ppbv signifiant une partie par milliard, soit une molécule de méthane pour un milliard d'autres molécules). S'il s'agit de quantités infimes, elles n'en sont pas moins réelles, et les doutes qui avaient initialement été émis quant à la capacité du PFS de détecter d'aussi petites concentrations sont désormais levés.

Sur la planète rouge, le méthane a une durée de vie d'environ 300 ans. Sa détection dans l'atmosphère martienne implique donc forcément l'existence d'un mécanisme qui ne cesse de le régénérer. L'explication la plus conservatrice serait de considérer que ce méthane est actuellement craché par la bouche d'un volcan, ce qui ne serait par surprenant, étant donné la prépondérance des édifices volcaniques sur Mars. Si l'origine volcanique du méthane martien est moins enthousiasmante qu'une origine biologique, elle prouverait qu'il existe encore localement sur Mars des poches de chaleur, et que la planète n'est donc pas un astre mort.

Sur Terre, le méthane atmosphérique est cependant principalement produit par des êtres vivants (en particulier des bactéries méthanogènes), et il est tout à fait possible qu'il en soit de même pour Mars. Si elle se confirme, l'hypothèse biogénique, qui est non seulement fascinante, mais aussi scientifiquement raisonnable, pourrait bien bouleverser à jamais notre vision de l'Univers.

Pour avancer, les scientifiques doivent absolument dresser la carte de répartition du méthane dans l'atmosphère martienne. Or, si le méthane a pu être détecté à la fois depuis la Terre et l'orbite martienne, seul le PFS est aujourd'hui en mesure d'effectuer la cartographie du méthane martien, ce qui donne à l'Europe une avance majeure sur les Etats-Unis. Certes, les spectromètres des deux observatoires (basés à Hawaii et au Chili) qui sont crédités de la découverte du méthane martien depuis la surface terrestre possèdent un pouvoir de résolution supérieur au PFS de Mars Express, mais ils ne peuvent absolument rien contre la distance qui sépare la Terre de la planète rouge. En tournant autour de Mars, le PFS a une vue imprenable sur l'atmosphère martienne et ses mystères.

L'établissement d'une carte de la répartition du méthane est absolument essentiel, car la concentration de ce gaz n'est en effet pas homogène, comme on aurait pu logiquement s'y attendre. Cette hétérogénéité implique qu'il existe à la surface de Mars des régions ou le méthane est émis, et des régions ou le méthane disparaît (ce que les spécialistes des sciences de l'atmosphère nomment des puits). La nature de ces puits, qui ponctionnent le méthane à l'interface entre l'air et le sol, est pour l'instant inconnue. Le méthane pourrait également n'être présent que dans les couches les plus basses de l'atmosphère martienne. Ainsi, si on considère que seuls les 10 premiers kilomètres de l'atmosphère renferment le précieux gaz, l'air au-dessus de reliefs importants, comme le dôme de Tharsis par exemple, en contiendrait bien moins, la teneur pouvant finir par passer en dessous de la limite de détection du spectromètre PFS de Mars Express.

L'un des arguments en faveur d'une origine biogénique serait de corréler les sources de méthane avec des indices d'habitabilité. Ainsi, il est d'ores et déjà certain que l'air situé à l'aplomb de la région d'Arabia Terra est enrichi en méthane. Or, comme l'a montré la sonde américaine Mars Odyssey, le sol de ce secteur renferme d'importantes concentrations de glace. Plus intéressant encore, le PFS a observé de son côté une forte concentration en vapeur d'eau au niveau d'Arabia Terra, ce qui semble indiquer que la glace du sol est réchauffée par une source de chaleur et s'évapore sous forme de vapeur dans l'air martien. Se pourrait-il que cette glace fondue permette le développement de bactéries méthanogènes ? Dans ce domaine, l'équipe du PFS attendait beaucoup du radar MARSIS. Embarqué lui aussi sur Mars Express, cet instrument est capable de sonder la surface martienne sur plusieurs kilomètres de profondeur, et de détecter des poches de glace ou d'eau liquide. Malheureusement, son déploiement a été retardé pour des raisons de sécurité (la fiabilité du mécanisme de déploiement ayant effectivement été mise en cause), et le radar ne dépliera ses antennes qu'au mois d'octobre. Il est donc peu probable que l'équipe du PFS accepte de retarder la publication de ses résultats jusqu'à l'arrivée des données du radar MARSIS.

Une autre façon de confirmer la biogénicité du méthane est de rechercher d'autres biomarqueurs, qui ne manqueraient pas d'être relâchés dans l'atmosphère par des bactéries méthanogènes. Les biomarqueurs les plus prometteurs sont l'ammoniac et le formaldéhyde. Dans l'atmosphère martienne, ces gaz ont une durée de vie très brève (quelques heures à quelques dizaines d'heures), et leur présence serait très difficile à expliquer autrement que comme le résultat d'une activité biologique. Le PFS étant un instrument puissant, il ne fait aucun doute que les scientifiques responsables de son fonctionnement se sont lancés dans la recherche de cet autre biomarqueur qu'est l'ammoniac. Avec, tout semble l'indiquer, un certain succès ...

Le 15 juillet 2004, quelques jours seulement avant l'ouverture du COSPAR, le site Internet de la BBC avait effectivement annoncé la détection d'ammoniac dans l'atmosphère martienne par la sonde Mars Express. Cette annonce avait cependant été vigoureusement démentie dans la foulée par l'agence spatiale européenne. Lors du COSPAR, le responsable du PFS, Vittorio Formisano, m'a clairement indiqué que la BBC s'était trompée, et qu'il n'avait jamais mentionné la détection d'ammoniac par le PFS. Et de fait, contrairement à ce qu'annonçait l'article de la BBC, l'ammoniac n'a jamais été évoqué au COSPAR.

Cependant, lors d'une conférence consacrée aux derniers résultats de l'exploration martienne, et qui réunissait des personnalités de premiers rangs comme Steve Squyres (scientifique en chef des rovers américains) ou Colin Pillinger (le père de la sonde Beagle 2), Agustin Chicarro (impliqué dans la mission Mars Express) a indiqué que d'autres substances gazeuses avaient également été détectées aux côtés du méthane. Pressé de questions par un public enthousiaste, Agustin Chicarro a refusé de s'étendre sur la question du méthane et a simplement indiqué que les résultats du PFS seront très prochainement publiés dans une grande revue scientifique (Science ou Nature).

Alors, Mars Express a-t-elle vraiment détectée de l'ammoniac dans l'atmosphère martienne ? Le docteur Michael Mumma, qui dirige l'une des deux équipes ayant détecté le méthane martien depuis le sol terrestre, estime que le PFS n'a pas la puissance suffisante pour distinguer la raie d'absorption de l'ammoniac (qui serait superposée à l'une des raies du dioxyde de carbone). Mais le PFS n'aurait-t-il pas des talents cachés, qui mettraient l'ammoniac à sa portée ? Les paris sont ouverts ...

Comme le reconnaît le docteur Vittorio Formisano dans une interview qu'il a donné à la journaliste scientifique Linda Moulton Howe, s'il espérait depuis longtemps être capable de discerner du méthane dans l'atmosphère martienne grâce au PFS, jamais il n'avait songé à la portée de cette découverte. Si la cartographie du méthane actuellement en cours de réalisation nous permet de déceler à la surface de Mars des régions qui sont encore volcaniquement actives, alors Mars Express rentrera en grande pompe dans le panthéon des missions martiennes qui ont changé le cours de l'histoire. Et si cette carte, ainsi que la détection d'autres indicateurs gazeux comme l'ammoniac ou le formaldéhyde, permet de confirmer la présence de formes de vie sur Mars, alors la première sonde martienne jamais lancée par l'Europe aura relégué à la seconde place, dans un stupéfiant retournement de situation, toutes les sondes américaines jamais lancées vers la planète rouge ...
 
Source: http://www.nirgal.net/chroniques/chronique_cospar2004_methane.html (http://www.nirgal.net/chroniques/chronique_cospar2004_methane.html)

-----------------------------------------------------------------------------

Le 30 mars 2004 à 08h00
 
Du méthane sur Mars : encore une découverte majeure en perspective ?

Si elle est confirmée, c'est une découverte majeure, aux répercutions considérables : le spectromètre PFS de la sonde européenne Mars Express, qui s'est placée en orbite fin 2003, aurait détecté des traces de méthane, un gaz d'origine biogénique, dans l'atmosphère martienne.

Le méthane est un gaz instable dans les atmosphères planétaires comme celle de la Terre ou de Mars. Sur Terre, il disparaît en une dizaine d'années par réaction photochimique. Or, l'atmosphère terrestres contient environ 700 ppb (parties par milliard) de méthane (si l'on ne tient pas compte de l'augmentation liée aux activités humaines). Si l'on observe en permanence du méthane dans l'atmosphère terrestre, c'est qu'un mécanisme n'arrête pas de le régénérer. Sur notre planète, ce sont les êtres vivants eux-mêmes qui sont responsables de l'émission continuelle de méthane dans l'atmosphère (principalement les bactéries vivant dans la panse des ruminants et au fond des marais). Le méthane est donc un formidable marqueur de l'activité biologique, même s'il peut également être produit de façon abiogénique par des volcans.

On comprend donc que la détection de méthane dans l'atmosphère martienne nourrisse les rêves de nombreux exobiologiques depuis des décennies. Le petit atterrisseur britannique Beagle 2, qui a disparu lors de son atterrissage le 25 décembre 2003, devait renifler l'atmosphère de Mars pour y déceler du méthane. L'un des quatre finalistes du projet Scout, l'orbiteur Marvel, avait lui aussi pour objectif la recherche de méthane dans l'air martien. Contre tout attente, et face à la machine de guerre de la NASA, il semble que le bénéfice de cette découverte soit sur le point de revenir à la sonde Mars Express.

Le spectromètre infrarouge PFS embarqué sur l'orbiteur européen aurait en effet détecté la raie d'absorption du méthane, qui se situe dans l'infrarouge à 3,3 microns. Sa concentration serait très faible (10,5 parties par milliard), mais le gaz serait bel et bien présent dans l'atmosphère martienne. Le résultat du PFS semble confirmé par les travaux de plusieurs équipes, qui ont identifié avec succès la raie d'absorption caractéristique du méthane dans l'atmosphère martienne au moyen de puissants télescopes terrestres basés à Hawaii ou au Chili.

Comment expliquer la présence de méthane dans l'atmosphère de Mars, alors que ce gaz possède là bas une durée de vie de 440 années, si aucun processus ne vient le remplacer ? L'explication la plus prudente serait de considérer que ce méthane est actuellement craché par la bouche d'un volcan. Cependant, aucun édifice volcanique n'est en activité sur Mars, et les instruments TES et THEMIS, respectivement embarqué sur les sondes Mars Global Surveyor et Mars Odyssey, n'ont décelé aucune anomalie thermique pouvant témoigner d'une éruption ou d'une coulée de lave.

La seconde hypothèse est bien plus fascinante, et pourrait bien bouleverser à jamais notre vision de l'Univers : le méthane serait rejeté par des petites populations de bactéries méthanogènes actuellement vivantes, et pelotonnées dans des fractures de la croûte. La plus grande concentration en méthane a d'ailleurs été mesurée par les télescopes au sol au niveau de la ceinture équatoriale martienne, précisément à l'aplomb des régions ou la sonde Mars Odyssey a découvert de grandes quantités de glace dans le premier mètre du sol. Il est donc possible d'imaginer qu'en été, les températures soient suffisantes à l'équateur pour provoquer l'apparition sporadique d'eau liquide, qui permettrait alors le développement d'organismes méthanogènes. Ces derniers obtiendraient de l'énergie en combinant de l'hydrogène avec le dioxyde de carbone présent dans l'atmosphère martienne, la réaction donnant naissance à un déchet gazeux, le méthane.

Il est également possible d'envisager que le méthane provienne d'un réservoir formé dans un passé lointain, et qui dégazerait de temps à autre. Ce réservoir pourrait par exemple prendre la forme de poches de gaz. En piégeant dans son réseau cristallin un grand nombre de molécules de méthane, la glace peut également former des clathrates, qui pourraient abonder dans les calottes polaires martiennes. Dans les deux cas, le méthane actuellement détecté dans l'atmosphère martienne ne serait donc pas émis par des microorganismes vivants, mais proviendrait de la fuite d'un gisement de méthane mis en place dans le passé, et dont l'origine pourrait aussi bien être géologique que biologique.

Si elle se confirme, la découverte de Mars Express est sensationnelle, plus encore que celle du rover Opportunity, qui a observé des preuves attestant de l'existence d'une ancienne mer salée au niveau de la région équatoriale de Terra Meridiani. Avec l'accélération des missions robotiques et la mise au point d'instruments toujours plus performants, Mars dévoile peu à peu ses secrets. La cartographie prochaine du cratère Endurance par Opportunity, le déploiement du radar de Mars Express début avril, ainsi que les données collectées par les autres instruments de cette sonde pourraient bien constituer un tournant décisif dans l'exploration martienne.

Même si la planète rouge a sans doute encore plus d'un tour dans son sac, il est donc tout à fait possible qu'elle consente enfin à nous livrer dans les années à venir la réponse à la question qui taraude l'humanité depuis la nuit des temps. Celle de savoir si la vie est une étincelle unique, ou si au contraire elle a des chances de flamboyer dans tout l'Univers...

Source: http://www.futura-sciences.com/fr/news/t/univers/d/du-methane-sur-mars-encore-une-decouverte-majeure-en-perspective_3441/ (http://www.futura-sciences.com/fr/news/t/univers/d/du-methane-sur-mars-encore-une-decouverte-majeure-en-perspective_3441/)
et http://www.nirgal.net/chroniques/chronique_methane.html (http://www.nirgal.net/chroniques/chronique_methane.html)

Titre: Faits marquants et dernières découvertes sur Mars
Posté par: titilapin2 le 11 novembre 2008 à 11:28:52
Faits marquants et dernières découvertes   sur Mars
 

Le point sur les dernières découvertes des sondes martiennes, l'analyse des résultats, les faits marquants de l'exploration. Cette page spéciale vous permet de connaître les dernières avancées de notre connaissance de la planète rouge et les nombreuses questions que soulèvent les nouvelles découvertes.
 
 
Dernière mise à jour :  11/08/2005 20:50 

En bref :

Voici les titres des découvertes ou faits marquants développés sur cette page :

Mars Express :

Mars Express confirme la présence de Méthane dans l'atmosphère martienne !

Méthane + vapeur d'eau + glace sous-superficielle = vie ?

Outre le méthane, Mars Express détecte aussi du formaldéhyde !

Découverte d'une mer de glace sous la surface martienne !

Opportunity :

Une mer d'eau salée propice à la vie ?...

En définitive plutôt une étendue d'eau acide et salée

Les billes d'hématite !

Les traces de roue d'Opportunity : bizarre bizarre...

Spirit :

Des traces d'une évaporation ancienne d'eau ?

« Pot of Gold », une roche mystérieuse, un exemplaire unique dans le cratère de Gusev !  


--------------------------------------------------------------------------------


Mars Express : corrélation entre la concentration de vapeur d'eau et de méthane dans l'atmosphère et la présence de glace dans le sous-sol !

Mars Express confirme la présence de Méthane dans l'atmosphère martienne !

EXCLUSIF : Les explications de Jean-Pierre Maillard concernant la détection de méthane dans l'atmosphère martienne : 


Jean-Pierre Maillard de l’Institut d'Astrophysique de Paris (CNRS) et co-découvreur de la présence de méthane dans l’atmosphérique martienne a répondu aux questions d'Orbit-Mars concernant la récente détection de ce gaz par la sonde européenne Mars Express.

« Qu'en est-il quant à l'hypothèse d'une source biologique actuelle de ce méthane? Nous avons indiqué dans le résumé que c'était une hypothèse plausible. Le méthane a une durée de vie de 340 ans dans les conditions d'ensoleillement de Mars. Il faut donc une source pour le renouveler. Nous avons fait aussi la recherche de SO2, le gaz des volcans. Ce gaz est absent. Donc une origine volcanique semble exclue. En dehors d'une origine bactérienne souterraine la seule autre possibilité pourrait être les produits d'une comète ayant heurtée Mars ce que l'on ne peut pas exclure, mais on n'en a aucune preuve. Cette exploration de Mars apportera peut-être la réponse. »

Des organismes vivants sont-ils à l'oeuvre sur Mars ou dans ses profondeur à l'heure actuelle ? Le mystère reste entier !


Les articles publiés sur Orbit-Mars à ce sujet :

Mars Express confirme la présence de méthane : 

Du méthane détecté par trois équipes différentes : 

Il est également possible que le méthane détecté par le PFS et les observatoires terrestres soit d'une origine biologique "indirecte" dirons-nous. En effet, des scientifiques pensent qu'il pourrait résulter de la transformation du kerogen, qui constitue les restes fossiles d'êtres vivants, en pétrole et méthane sous l'effet de la chaleur géothermique souterraine. Des photographies de la sonde Mars Global Surveyor dans Meridiani Planum (la région par ailleurs explorée par le robot Opportunity) présenteraient peut-être les traces de cette activité au bord de certains cratères d'impact.


Méthane + vapeur d'eau + glace sous-superficielle = vie ?

L'instrument PFS de Mars Express a également détecté, dans l'atmosphère des mêmes régions martiennes où il a trouvé du méthane, une concentration plus forte que la normale en vapeur d'eau ! Mieux encore, ces régions s'avèrent être celles où la sonde américaine Mars Odyssey a détecté de la glace d'eau dans les premiers mètres sous la surface. Les régions particulièrement concernées sont Arabia Terra, Elysium Planum et Arcadia-Memnonia.

Coïncidence ?
... Selon les scientifiques, il semble clair que ces trois observations sont liées. Mais les explications sur leurs origines restent incertaines.

La thése actuellement privilégiée est celle de la "table de glace".

Selon cette théorie, la chaleur géothermique souterraine ferait circuler vers la surface de l'eau et d'autres matériaux : puis ces matériaux gèleraient à cause de la température de surface d'environ -23°C. Peut-il par conséquent y circuler de l'eau, ainsi qu'une forme de vie bactérienne en dessous de la "table de glace" ? (voir  )Des bactéries productrices de méthane, ce qui expliquerait les trois observations ?


Outre le méthane, Mars Express détecte aussi du formaldéhyde !

Du formaldéhyde (CH2O) a été détecté en grande quantité dans l'atmosphère martienne par le spectromètre PFS de Mars Express. Cette molécule est produite par oxydation du méthane. Etant donné que la présence de méthane dans l'atmosphère martienne est aujourd'hui avérée, il est normal de trouver du formaldéhyde dans cette même atmosphère. Cependant, ça n'est pas sa présence mais sa quantité qui a surpris les scientifiques. Il y aurait en effet 10 à 20 fois plus de formaldéhyde que de méthane dans l'atmosphère martienne ! Seulement voilà... le formaldéhyde ne peut "survivre" dans l'atmosphère martienne que pendant 7 heures et demi ! S'il est présent dans de telles quantités dans l'atmosphère, cela veut donc dire qu'il est produit en continu et, qui plus est, à grande vitesse ! Ce qui implique que le méthane, à l'origine du formaldéhyde, soit produit également à cette vitesse en continu ! CQFD ! Ainsi 2,5 millions de tonnes de méthane seraient produites par an. Selon les scientifiques, c'est trop pour qu'un processus géologique seul soit à l'origine de cette production de méthane. Il semble donc que l'hypothèse biologique se renforce. Existe-t-il des colonies microbiennes productrices de méthane dans le sous-sol de Mars ? Peut-être... seul l'avenir nous le confirmera !


Découverte d'une mer de glace sous la surface martienne !

Cette nouvelle a fait sensation dans toute la communauté scientifique ! Cette image semble donc montrer une mer d'eau gelée, dans la région d'Elysium Planitia, aux alentours de l'équateur martien. On peut y apercevoir ce que pourraient être les équivalents de nos morceaux de glace en Arctique ou en Antarctique, sur des dizaines de kilomètres. L'eau qui aurait formé cette mer proviendrait de sous la surface martienne, et serait sortie d'une série de fractures désignées Cerberus Fossae. La glace d'eau est instable sur Mars du fait de la basse pression atmosphérique, et se sublime (c'est à dire passe de l'état solide à gazeux), mais certains encroits glacés semblent avoir été protégés par la couche de poussières et de cendres. Le fait que la région soit clairsemée montre qu'il s'agit d'une formation récente, d'environ 5 millions d'années. La question est de savoir si la glace est encore là ou non, et si l'eau liquide peut se trouver à quelques mètres de profondeur, et cela, c'est le radar Marsis qui nous le dira...



--------------------------------------------------------------------------------


Opportunity : le passé humide de Terra Meridiani !

Plus d'un an après son arrivée sur Mars dans la région de Meridiani Planum, le robot Opportunity de la NASA continue sa mission d'exploration. Mais il a déjà largement montré que l'eau liquide a joué un grand rôle dans cette région martienne.


Une mer d'eau salée propice à la vie ?...

Les premières observations et analyses de roches faites par Opportunity ont montré que la région de Meridiani Planum était jadis humide, l'hypothèse de l'existence d'une ancienne mer salée a même été évoquée.
En savoir plus :

Opportunity : l'eau a coulé sur Mars et la vie a pu s'y épanouir 

Opportunity sur le rivage d’une ancienne mer salée ! 

Le géologue électronique a bien prouvé qu'il y a eu une étendue d'eau (dont la grandeur reste cependant à déterminer) dans Meridiani Planum. Le climat aurait-il pu alors être favorable à l'apparition et à l'épanouissement de la vie dans cette région ? La réponse à cette question reste en suspens...
En savoir plus :

Une découverte sans précédent, un début de réponse sur nos origines 

Le point complet et les détails de la découverte 


En définitive plutôt une étendue d'eau acide et salée

D'autant plus que d'après de nombreux scientifiques, la réponse à cette question pourrait être négative. En effet, s'il semble avéré que la région de Meridiani ait hébergé jadis une étendue d'eau salée, la présence d'un minéral particulier dans les roches analysées, la jarosite (sulfate de fer hydraté), prouve que cette eau était très acide. Les scientifiques penchent donc plutôt pour un lac acide ou un système hydrothermal acide jadis dans la région de Meridiani Planum. Dans un tel environnement, seules des formes de vie très primitives et surtout très résistantes ont pu exister, mais aucune hypothèse ne peut être exclue pour le moment. Une chose est sûre : le milieu humide d'autrefois dans Meridiani n'était pas aussi propice à la vie que les scientifiques de la NASA ont voulu nous le faire croire après les premiers résultats du robot.


Les billes d'hématite !

Dès les premières photographies du sol martien prises par Opportunity, les scientifiques ont été étonné d'y voir une multitude de petites sphérules de 1 à 2 mm de diamètre baptisées "myrtilles" par les ingénieurs de la mission. Ces billes qui tappissent toute la plaine de Meridiani Planum, et sont même présentes au coeur des roches, sont constituées d'hématite et ont été formées en présence d'eau.

En savoir plus : 
Je vous conseille également la lecture de cet excellent article  de Philippe Labrot, responsable du site Nirgal.net, qui évoque plusieurs hypothèses pouvant expliquer la présence d'hématite dans Meridiani Planum.


Les traces de roue d'Opportunity : bizarre bizarre...

Lorsque le robot Opportunity est sorti du cratère Endurance qu'il explorait, il a croisé les traces de roue qu'il avait laissé quelques semaines avant sur le sol de la plaine martienne. La différence entre les traces fraîches et anciennes est saisissante : le sol sur lequel ont été laissées les anciennes traces semble s'être recomposé et relevé tandis que les traces récentes sont beaucoup plus foncées et profondes dans le sol. Le souffle du vent ou un dépôt de poussière ne semble pas pouvoir expliquer cette observation étrange. Plusieurs hypothèses ont été évoquées allant d'une chimie possible organique dans le sol, à une chimie prébiotique capable de retenir et de concentrer les traces d'humidité... La présence d'une fine couche de bactéries présentes sous la surface a également été évoquée, mais rien ne permet de le vérifier ! (source :  )



--------------------------------------------------------------------------------


Spirit : la difficile quête des preuves d'écoulement d'eau dans le cratère de Gusev  

Le robot Spirit n'a pas eu autant de chance que son confrère Opportunity... En effet, alors que l'on s'attendait à trouver des preuves évidentes d'un écoulement passé d'eau liquide dans le cratère de Gusev, Spirit observe surtout de nombreuses preuves de volcanisme au sein de ce cratère !

On sait en effet que le volcan Appolinaris Patera, situé au nord du grand cratère a déversé ses laves vers le sud jusqu'à Gusev et a pu aussi recouvrir la région de nombreux dépôts volcaniques. Cependant, il est certain que Gusev a également eu dans son histoire un épisode liquide et humide comme le confère la grande vallée asséchée Ma'adim Vallis qui débouche en plein dans le cratère.

Les rares observations faites par Spirit qui attestent d'une présence passée d'eau liquide prouvent une activité liquide très ancienne, remontant peut-être à plusieurs milliards d'années... Peut-être même contemporaine ou antérieur au cratère lui-même... Les roches sur lesquelles le robot a trouvé ces preuves ont probablement été amenées là, au coeur du cratère, par charriage d'un courant d'eau ou ont été dégagées par l'impact lui-même.


Le rocher Humphrey, première preuve de la présence passée d'eau dans la région de Gusev trouvée par Spirit : 

Le deuxième rocher attestant de l'action de l'eau, Mazatzal, sur les bords du cratère Bonneville : 

Après ces premières preuves peu concluantes, d'autres observations intéressantes ont été faites par le robot :

Des traces d'une évaporation ancienne d'eau ?

L'analyse de tranchées faites par Spirit dans le sol a montré une concentration de magnésium et de soufre dans le sol. Les scientifiques de la mission pensent qu’il pourrait s’agir de sulfate de magnésium, formé lorsque de l’eau liquide se serait infiltrée dans le sol puis évaporée, laissant derrière elle les minéraux qui la constituaient, dont le sel. Cette analyse corrobore l’observation de zones -supposées- d’évaporites derrière les Columbia Hills par la sonde Mars Global Surveyor en orbite.
Autre découverte faite par Spirit qui rejoint cette thèse : de mystérieuses formations blanchâtres ont été observées dans le sol après le passage des roues du robot. Il pourrait également s’agir d’évaporites.


« Pot of Gold », une roche mystérieuse, un exemplaire unique dans le cratère de Gusev !

Enfin, la plus importante des découvertes faites par le robot Spirit revient à une petite roche à l’allure biscornue baptisée « Pot of Gold ». Cette roche représentait en effet de l’or pour les scientifiques de la mission ! Les instruments de Spirit y ont détecté de l’hématite pour la première fois dans le cratère de Gusev ! Rappelons que l’hématite est un minéral qui se forme en présence d’eau (bien qu’une autre forme de ce minéral soit d’origine volcanique). Cette pierre a été très probablement sculptée par l’action de l’eau, peut-être accompagnée d’un composé acide. En effet, l’aspect de la roche est étonnant, « Pot of Gold » paraît comme rongée de l’intérieur et la surface de la roche est parsemée de formes irrégulières au bout desquelles ont peut apercevoir ce qui ressemblerait à… des sphérules ! Oui, « Pot of Gold » recèle de grandes similitudes avec les roches qu’Opportunity a pu étudier de l’autre côté de la planète.

En savoir plus :
 
 
Faits marquants et dernières découvertes   
 

Le point sur les dernières découvertes des sondes martiennes, l'analyse des résultats, les faits marquants de l'exploration. Cette page spéciale vous permet de connaître les dernières avancées de notre connaissance de la planète rouge et les nombreuses questions que soulèvent les nouvelles découvertes.[/justify]
 
attention plein de clics pour aller plus loin sur site:  
Source: http://orbitmars.futura-sciences.com/mars_event.php (http://orbitmars.futura-sciences.com/mars_event.php)
Titre: Re : Du Méthane sur Mars... donc de la vie ?
Posté par: titilapin2 le 11 novembre 2008 à 11:34:29
[justify]Une question de méthane

La découverte de la vie sur un autre monde que notre Terre serait une des découvertes les plus importantes de l'histoire. Malgré que la plupart des scientifiques croient qu'il y a de la vie là-bas, en d'autres lieux de notre Univers, ce n'est pas la même chose que de réellement savoir qu'il y en a.

De ce que nous savons pour l'instant, à part notre Terre, le meilleur candidat de notre système solaire pour soutenir la vie est Mars. Il y a des milliards d'années Mars était plus chaude qu'elle ne l'est aujourd'hui. Elle avait une atmosphère plus épaisse, avec des rivières, des lacs et des océans. La vie pourrait très bien y être apparue. Cependant, Mars est plus petite que la Terre et plus éloignée du Soleil. Son atmosphère s'est échappée dans l'espace et la planète est devenue un désert gelé. Malgré cela, les descendants d'une ancienne vie martienne pourraient être encore là, au-dessous de la surface. « La » question est de savoir comment nous y prendre pour la chercher. C'est bien grand, Mars.

Les expéditions habitées seraient préférables, parce que les êtres humains sont flexibles et peuvent mieux répondre aux heureux hasards. Malheureusement, nous ne pouvons pas encore envoyer quelqu'un sur Mars; nous sommes limités à envoyer des robots. Ils ne sont pas aussi bons parce qu'ils sont moins adaptables à des situations inattendues. Être obligés de faire des observations depuis la Terre ou l'espace est pis encore. À moins de picorer au hasard à la surface d'un monde, nous avons besoin d'observations simples qui peuvent rapporter des preuves de vie, comme en cherchant la présence de méthane dans l'atmosphère de la planète.

Les molécules de méthane sont composées de quatre atomes d'hydrogène attachés à un atome de carbone. Le méthane est un produit chimique commun dans les nuages de gaz situés entre les étoiles. Les planètes et les étoiles se forment à partir de ces nuages. Quand une étoile commence à briller, les températures élevées détruisent tout méthane ramassé avec le matériau primordial. Les grosses planètes situées loin du Soleil, comme Jupiter, Saturne, Uranus et Neptune peuvent retenir le méthane indéfiniment. Mais les petites, placées plus près du Soleil, ne le peuvent pas. Dans l'atmosphère de notre Terre, le méthane peut s'évaporer pour être détruit dans la couche d'ozone, et tout ce qui survit à cette couche est décomposé par les rayons solaires. Sur notre monde le méthane ne va pas durer plus que quelques décennies. Malgré cela, il y en a passablement dans notre atmosphère. Il provient de la décomposition de matériaux végétaux dans les marais et les marécages, et du système digestif des bestiaux, des termites, et, dans une certaine mesure, de nous. Autrement dit, la présence de méthane dans l'atmosphère de notre Terre est une preuve qu'il y a de la vie sur la Terre. Nous avons détecté du méthane sur Mars également. Est-ce une preuve qu'il existe une vie martienne?

Sur Mars, tout méthane disparaîtrait dans quelques siècles. Il faut que quelque chose fasse le réapprovisionnement. Les volcans peuvent émettre du méthane à partir des restes d'anciennes vies ensevelies dans les roches. Cependant, Mars est maintenant complètement solidifiée et l'activité volcanique s'y est arrêtée il y a des milliards d'années. Une autre preuve intéressante, c'est que le méthane n'est pas uniformément réparti à travers l'atmosphère. Il y en a plus dans certains endroits que dans d'autres. Est-ce là qu'il nous faut commencer à chercher? Bien sûr, les créatures microscopiques qui vivent dans le sol ne seront pas faciles à trouver. On prévoit des missions spatiales qui vont creuser dans le sol à la recherche de minuscules Martiens. Il est ironique que la meilleure preuve de la vie vienne de la décomposition et de la flatulence.

Source: http://www.nrc-cnrc.gc.ca/fra/education/astronomie/tapping/2007/2007-05-09.html (http://www.nrc-cnrc.gc.ca/fra/education/astronomie/tapping/2007/2007-05-09.html)
Titre: Re : Du Méthane sur Mars... donc de la vie ?
Posté par: titilapin2 le 11 novembre 2008 à 11:55:16
Mars: du méthane mais pas de volcan?

Le méthane martien ne serait pas d’origine volcanique. Du moins l’hypothèse est-elle peu probable, selon l’étude d’un chercheur américain, Vladimir Krasnopolsky, qui a traqué dans l’atmosphère martienne un autre gaz recraché en grandes quantités par les volcans terrestres : le dioxyde de souffre (SO2). Depuis que l’un des instruments de la sonde européenne Mars Express a découvert du méthane dans l’atmosphère de la planète rouge, la course est engagée pour en trouver la source.

Sur Terre le méthane est principalement produit par des organismes vivants, d’où l’excitation des chercheurs. L’autre source probable du méthane est géologique. Il pourrait ainsi résulter d’une activité volcanique. Reste à trouver ces volcans. Krasnopolsky, de la Catholic University of America à Washington, a étudié la présence de SO2 pour repérer les éventuelles émanations volcaniques. Ses mesures réalisées avec l’un des télescopes de Hawaii n’ont révélé aucune trace de SO2.

Pour autant il serait prématuré d’en conclure que le méthane martien est d’origine biologique. D’autres mécanismes géologiques peuvent être à l’œuvre (lire ci-contre). Les futures mesures du PFS (Planetary Fourier Spectrometer) de Mars Express, qui a détecté le méthane en 2004, devraient permettre d’affiner les recherches. Après plusieurs mois d’inactivité pour cause de panne, le PFS est de retour, a précisé cette semaine l’Agence spatiale européenne. Un problème sur un moteur a empêché le spectromètre de fonctionner de juillet à septembre mais la panne est réparée et le PFS est opérationnel.

source (http://sciencesetavenir.nouvelobs.com/espace/20051104.OBS4241/mars-du-methane-mais-pas-de-volcan.html)

----------------------------------------------------

Les origines mystérieuses du méthane martien

En quelle quantité le méthane est-il présent dans l’atmosphère de la planète Mars ? Ce gaz a-t-il une origine organique ? Volcanique ? Sur Terre, le méthane est produit par des organismes vivants, d’où le vif intérêt des spécialistes de Mars pour ce gaz détecté dans l’atmosphère martienne. Le chercheur Sushil Atreya (Université du Michigan) qui participe à la mission Mars Express, a proposé un nouveau scénario pour expliquer la formation de méthane sur Mars. Exit les microbes producteurs de méthane, Atreya décrit un processus géologique.

En réagissant avec les roches, l’eau produirait de la serpentine, un silicate de magnésium, qui libèrerait des molécules d’hydrogène. L’hydrogène réagirait à son tour avec le dioxyde de carbone pour produire du méthane, selon Sushil Atreya, qui fait partie de l’équipe scientifique du spectromètre PFS de Mars Express.

Beaucoup de données doivent être précisées avant que cette hypothèse, ou une autre, puisse être accréditée. Les concentrations du méthane dans l’atmosphère sont très différentes d’une étude à l’autre, variant de 10 parts par milliard à 250 en passant par 45 parts par milliard. L’un des instruments embarqués à bord de Mars Express qui peut permettre de préciser ces données est justement le PFS (Planetary Fourier Spectrometer).

Or, selon le site de la revue Nature, le PFS est victime d’un dysfonctionnement depuis deux mois et pour l’instant les techniciens n’ont pas réussi à réparer la panne. Les vibrations de la sonde affecteraient l’un des composants du spectromètre. Le sort de l’instrument n’est pas encore fixé. En cas de panne durable, les planétologues devront attendre l’arrivée du futur laboratoire martien de la NASA, le MSL, dont le lancement est prévu en 2009.

source (http://sciencesetavenir.nouvelobs.com/espace/20050908.OBS8707/les-origines-mysterieuses-du-methane-martien.html)

------------------------------------------------------

17.05.06 Le méthane sur Mars  
 
    
La découverte de traces de méthane (CH4), notamment par Mars Express, dans l'atmosphère martienne laisse perplexes les scientifiques qui ont bien du mal a déterminer son origine. Bien que la quantité découverte sur Mars soit somme toute assez dérisoire, environ 10 particules par million (PPM) dans l'atmosphère, les conditions martiennes font que ce gaz ne peut pas subsister plus de 600 ans. Cela signifie que le méthane est produit d'une façon ou d'une autre et que cette source doit générer au moins 150 tonnes chaque année, quantité minimale pour que les instruments de Mars Express détectent ces 10 PPM dans l'atmosphère.

Cependant, il n'y a pas cinquante hypothèses pour expliquer sa présence. Elle peut s'expliquer soit par une activité volcanique ou hydro thermique ou, pourquoi pas, liée à la présence d'une forme de vie ! Sur Terre le méthane est un sous-produit du métabolisme biologique. Autant d'ire, qu'il s'agit d'un marqueur biologique. Le méthane serait ainsi produit par des bactéries productrices de ce gaz. Enfin dernière hypothèse, mais bien moins probable, le méthane détecté proviendrait d'une comète qui se serait écrasée il y a quelque centaines d'années.

On en serait resté là si une équipe de scientifiques n'avait pas émis une nouvelle hypothèse, tout à fait crédible, pour expliquer l'origine de ce gaz.

Cette hypothèse se base sur des mesures d'échantillons d'eau souterraine prélevés en Afrique du Sud, dans le bassin de Witwatersrand qui abrite des roches sédimentaires vielles de plus de 2,9 milliards d'années. Les scientifiques voulaient découvrir la source du méthane dans ce bassin.

Ils proposent qu'un processus non biologique, c'est-à-dire abiologique soit responsable des émissions de méthane détectées dans l'atmosphère martienne. Une source radiolytique d'hydrogène (H2), réagissant biologiquement ou abiologiquement avec du CO2 dissous dans de l'eau interstitielle, pourrait former le méthane à fleur de terre et expliquer la présence des traces de ce gaz sur Mars aujourd'hui. L'hydrogène radiolytique se forme quand le rayonnement provenant de la désintégration naturelle des éléments radioactifs collisionne des molécules d'eau, les transformant en hydrogène et oxygène.

Les mesures du rapport du méthane à l'hélium, à l'hydrogène et à l'éthane ainsi que la composition isotopique du carbone et de l'hydrogène composant le méthane et l'éthane durant les changements journaliers et saisonniers ont pu aider à distinguer entre les sources de méthane non biologiques et biologiques.

Les scientifiques indiquent également qu'un instrument bien spécifique envoyé sur Mars, à bord d'un rover, serait capable de découvrir l'endroit où les émissions de méthane sont localisées et y mener des expériences qui pourraient en découvrir l'origine.

Source: http://www.flashespace.com/html/mai06/17b_05.htm (http://www.flashespace.com/html/mai06/17b_05.htm)
Titre: Un souffle de méthane
Posté par: titilapin2 le 11 novembre 2008 à 12:18:59
Lapin: promis la NASA ne s'intéresse au Méthane que pour le transport et pas la vie ;)

[justify]Un souffle de méthane
 
4 mai 2007 : Le 16 janvier 2007, une flamme bleue éblouissante a jailli au travers des sables du désert de Mojave. A bien des égards, cela ressemblait à l'essai ordinaire d'un moteur de fusée mais c'était bien différent. «Alors que la plupart des fusées de la NASA brûlent de l'oxygène et de l'hydrogène liquides ou des produits chimiques solides, nous étions entrain de tester un moteur au méthane, » dit le chef de projet Terri Tramel, du Centre de vol spatial Marshall de la NASA (« MSFC »).

   (http://i38.tinypic.com/2nk53i9.jpg)
Test de mise à feu d’un moteur de 3,4 tonnes de poussée, à l’oxygène liquide /méthane. [Crédit: Mike Massee/XCOR.]

Le moteur principal, construit et mis à feu par le contractant de la NASA, Alliant Techsystems / XCOR Aerospace, est encore à un stade peu avancé de développement et n'est pas prêt pour l'expérimentation dans l'espace mais, si la technologie fait ses preuves, des moteurs au méthane comme celui-ci pourraient devenir une des clefs pour l'exploration de l'espace lointain.

Le méthane (CH4), composant principal du gaz naturel, est abondant dans le système solaire externe. On peut le trouver sur Mars, Titan, Jupiter et beaucoup d'autres astres. Avec du carburant l'attendant à sa destination, une fusée partant de la Terre pourrait ne pas emporter le propergol nécessaire à son retour, réduisant ainsi considérablement le coût d'une mission.

Il est étonnant de constater que, jusqu'à présent, ce gaz inflammable n'a été utilisé dans aucun moteur de vaisseau spatial. Il pourrait ne plus en être ainsi car, maintenant, les scientifiques et les ingénieurs du Centre Marshall, du Centre de Recherches Glenn et du Centre Spatial Johnson développent des moteurs à oxygène liquide /méthane comme option pour le futur. « Plusieurs pistes sont explorées, y compris par des concurrents comme la société K.T. Engineering », note Tramel.

« Ce travail est financé par le programme de développement des technologies de l'exploration de la NASA et il montre comment les technologies développées pour l'exploration pourraient être utilisées pour mener les futures missions scientifiques » dit Mark D. Klem, directeur du Projet de développement avancé de propulsion et cryogénie au Centre de recherches Glenn.

« Le méthane a beaucoup d'avantages », continue Tramel. « La question est, pourquoi ne pas avoir fait ces tests auparavant ? »

L'hydrogène liquide employé par la navette spatiale doit être stocké à une température de -252,9°C, seulement 20 degrés au-dessus du zéro absolu ! Le méthane liquide, par contre, peut être stocké à la température beaucoup moins froide et plus maîtrisable de -161.6°C. Cela signifie que les réservoirs de méthane n'auraient pas besoin d'autant d'isolation. Ils seraient plus légers et coûteraient moins cher à lancer dans l'espace. Les réservoirs pourraient également être plus petits, parce que le méthane liquide est plus dense que l'hydrogène liquide, ce qui économiserait encore du poids et de l'argent.

Le méthane est également plus sûr pour l'environnement humain. Alors que certains carburants de fusée sont potentiellement toxiques, le méthane est ce qu'on peut appeler un carburant « vert » dit Tramel. « On ne doit pas revêtir de vêtements HAZMAT* pour le manipuler comme pour les autres carburants utilisés à bord de la plupart des véhicules spatiaux aujourd'hui ».

*Les vêtements « HAZMAT » (pour HAZardous MATerials) sont des vêtements du genre scaphandre donnant une protection corporelle totale à l'utilisateur.

Mais l'attrait principal du méthane est qu'on le trouve ou qu'on peut le produire sur beaucoup de mondes que la NASA pourrait vouloir visiter un jour, y compris Mars.

Bien que Mars ne soit pas riche en méthane à l'état natif, on pourrait le produire aisément en utilisant le processus de Sabatier : il suffirait de mélanger de l'anhydride carbonique (CO2) à de l'hydrogène (H2), puis de chauffer le mélange pour produire du CH4 et de l'H20, c'est-à-dire du méthane et de l'eau. L'atmosphère de Mars contient en abondance de l'anhydride carbonique et le peu d'hydrogène nécessaire pour le processus pourrait être importé de la Terre ou être obtenu in situ à partir de la glace d'eau.

En s'éloignant toujours plus du soleil, il serait encore plus facile de trouver du méthane. Sur Titan, la plus grosse lune de Saturne, il pleut littéralement du méthane liquide. Sa surface est parsemée de lacs et de fleuves de méthane et d'autres hydrocarbures. Ces lacs et fleuves pourraient un jour servir de dépôts de carburant. Une fusée propulsée au méthane pourrait permettre à une sonde robotique d'atterrir sur Titan. Après qu'elle ait recueilli des échantillons géologiques, elle remplirait ses réservoirs d'hydrocarbures locaux et rallumerait ses réacteurs pour renvoyer les échantillons sur Terre. Une telle mission de retour d'échantillons du système solaire externe n'a encore jamais été étudiée.

  (http://i38.tinypic.com/j9wjmf.jpg)
Cette image de radar en fausses couleurs montre ce que certains chercheurs croient être des lacs de méthane liquide sur Titan. Crédit : NASA/ESA/Cassini
 
Les atmosphères de Jupiter, de Saturne, d'Uranus et de Neptune contiennent toutes du méthane et la surface de Pluton est couverte de glace de méthane congelé. De nouveaux types de missions vers ces mondes pourraient être envisagés avec des fusées au méthane.

Cette première série d'essais de mise à feu de moteur principal de 3,4 tonnes de poussée a été un succès, mais des défis restent à remporter avant que des fusées au méthane soient opérationnelles dans de vraies missions. « Un des grands problèmes posé par le méthane est la difficulté de sa mise à feu », dit Tramel. Certains carburants pour fusée s'enflamment spontanément une fois mélangés à leur oxydant mais le méthane exige une source d'allumage et il peut être difficile de faire fonctionner une telle source dans le système solaire externe où les températures chutent à des centaines de degrés en dessous de zéro. Tramel et ses collègues du Centre Marshall et du Centre Glenn travaillent actuellement pour s'assurer que la mise à feu pourra se faire en toutes conditions.

Tramel pense que les efforts continus de la NASA permettront que ces défis soient surmontés. Elle est persuadée que des moteurs oxygène liquide / méthane seront employés dans les fusées du futur. La flamme bleue dans le désert a été un magnifique premier signe de cette perspective.

Commentaire :

Pour nous, branche française de la Mars Society, les travaux tendant à mettre au point les moteurs au méthane sont un élément essentiel de progrès puisque, d'une part, ils confirment l'intention de la NASA d'aller plus loin que la Lune dans un avenir proche mais aussi parce qu'effectivement on ne voit pas bien comment ont pourrait faire l'économie de tels moteurs si l'on veut se rendre sur Mars avec les technologies existantes aujourd'hui.

http://www.planete-mars.com/news/index.php?id=346]source (http://www.planete-mars.com/news/index.php?id=346)
Titre: Fil généraliste connaissances de mars (eau, glace, vie?)
Posté par: titilapin2 le 19 novembre 2008 à 00:18:51
Nouvelle preuve en faveur d’un ancien océan sur Mars

(http://i38.tinypic.com/n3ow21.jpg)
[justify]Les données du spectromètre de Mars Odyssey sont ici superposés à la topographie d’une région du nord de Mars (Elysium) : les zones rouge à jeune indique la richesse en potassium. - (University of Arizona)

Si, aujourd’hui, l’eau est présente sur la planète rouge sous forme de vastes dépôts souterrains de glace, elle a vraisemblablement coulé sur sa surface à l’époque (lointaine) où un climat plus chaud régnait sur Mars. Une des hypothèses avancées depuis les années 70 est que deux vastes océans, l’un de la taille de l’Amérique du Nord, l’autre recouvrant une surface équivalant à 20 fois la mer Méditerranée, ont baigné la surface martienne il y a plusieurs milliard d’années. Le plus petit de ces océans aurait recouvert les plaines du nord de Mars, zones exceptionnellement plates et lisses.

L’équipe du géologue James Dohm (University of Arizona, US) a utilisé les données du spectromètre de rayons gamma de l’orbiteur Mars Odyssey –qui ‘’plonge’’ jusqu’à 30 cm de profondeur- pour étudier la composition chimique du sol martien le long d’une ligne considérée comme l’ancienne frontière de l’océan. Les chercheurs ont observé que les concentrations de potassium, de thorium et de fer sont plus importantes sous la ligne de rivage supposée des deux paléo-océans. Cette répartition correspond au scénario d’un dépôt dans des sédiments océaniques, précisent les chercheurs, dont les résultats seront publiés dans la revue Planetary and Space Science.

L’ensemble des résultats collectés ces dernières années sur Mars, par les orbiteurs et par les robots explorateurs, tend à démontrer que la surface de la planète a été plus humide et plus chaude dans le passé mais qu’elle a rapidement évolué vers une planète sèche et inhospitalière, contrairement à sa voisine

source : Cécile Dumas  Sciences et Avenir.com  18/11/08 (http://tempsreel.nouvelobs.com/actualites/sciences/espace/20081118.OBS1554/nouvelle_preuve_en_faveur_dun_ancien_ocean_sur_mars.html?idfx=RSS_sciences)
Titre: La planète Mars autrefois recouverte d’océans gigantesques
Posté par: titilapin2 le 20 novembre 2008 à 22:37:17
La planète Mars autrefois recouverte d’océans gigantesques
--------------------------------------------------------------------------------

Les relevés fournis par le spectromètre à rayons gamma embarqué par le vaisseau de la NASA, Mars Odyssey, en orbite autour de la planète Mars apportent de nouvelles preuves. Les scientifiques estiment que Mars a eu dans le passé le tiers de sa surface recouvert d’océans.

«Nous avons comparé les données du spectromètre à rayons gamma en matière de potassium, thorium et en fer autour des supposés littoraux martiens, qui garderaient la trace d’un océan du passé qui aurait recouvert le tiers de la surface de la planète rouge, et une autre séparation intérieure, témoin d’un océan plus petit». Ces explications sont celles de l’expert en géologie planétaire James M. Dohm, chercheur à l’Université de l’Arizona.

Les scientifiques se demandent si la concentration d’éléments observés pourrait être le témoin d’eau et de rochers, soit de véritables côtes comme celles que nous connaissons ici, sur Terre. Le spectromètre à rayons gamma est piloté par William Boynton, du Lunar and Planetary Laboratory, qui dépend de l’Université d’Arizona. Cet instrument possède la capacité unique de détecter les éléments enterrés à plus de trente centimètres du sol, grâce justement aux rayons gamma qu’ils émettent. C’est de cette façon que le spectromètre a pu mesurer en 2002 ce qui aura été confirmé par la suite par le robot explorateur Phoenix : il y a toujours de l’eau glacée sur Mars.

Les chercheurs, qui rassemblent différents types de spécialistes des sciences, comparent les résultats de ce qu’ils pensent être les frontières des océans, aux autres parties de la planète. Le ‘petit’ océan aurait ainsi 10 fois la taille de la Mer Méditerranée, ou encore la taille de l’Amérique du Nord. Les plaines du Nord de la planète Mars auraient été de vastes réservoirs d’eau, quelques millions d’années plus tôt…

Le plus grand océan atteindrait 20 fois la taille de la Mer Méditerranée[/b]. Les zones riches en potassium, thorium et fer traduiraient la présence dans le passé de ces deux océans. Pour mettre au point la modélisation de la surface, l’instrument à bord de Global Surveyor a été sollicité. Mars Global Surveyor est une mission conjointe de la NASA et du Jet Propulsion Laboratory, destinée à cartographier la planète Mars.

Toutes ces découvertes sont mentionnées dans un numéro spécial à venir de la revue ‘Planetary and Space Science’.[/u] Des chercheurs italiens, espagnols, coréens ou canadiens ont participé à la rédaction de cet article.

Cela fait 20 ans que les scientifiques débattent à propos de l’existence possible d’océans, dans le passé de la planète la plus proche de la Terre. L’une de ces études a été rédigée par Baker et ses collaborateurs. Leur thèse est que quelques millions d’années auparavant, une gigantesque explosion volcanique aurait déclenché des inondations. Il se serait formé des mers et des lacs à cette époque. Du coup, des conditions climatiques plus favorables auraient aussi vu le jour, pendant plusieurs dizaines ou centaines de milliers d’années.

Les questions qui trottent dans les têtes des scientifiques sont comment et quand l’eau a existé sur Mars ? Bien entendu, l’eau étant un élément essentiel à la vie, c’est aussi la possibilité de la vie sur Mars qui est étudiée.

Toutes les images de Mars Global Surveyor
Le site de l'Université de l'Arizona
Le site du Jet Propulsion Laboratory

J.L.  Unisciences.com   19/11/2008  (http://www.unisciences.com/espace/news/mars_oceans_gamma.php2.php?id=382&page=2)
modération : lien sur page d'accueil de unisciences
Titre: 20.11.08 Des glaciers enterrés sur Mars
Posté par: titilapin2 le 22 novembre 2008 à 00:58:41
20.11.08 Des glaciers enterrés sur Mars
 
    
La sonde Mars Reconnaissance Orbiter a découvert des glaciers massifs enterrés sur Mars. Ils représentent probablement le plus grand réservoir d'eau gelée en dehors de la calotte glaciaire arctique ! Une ressource naturelle précieuse pour les futures missions humaines d'exploration de la planète rouge.

Les pentes courbes descendant lentement de sommets plus abrupts aux latitudes moyennes sur Mars sont donc probablement des glaciers massifs recouverts de débris

La nature de ces reliefs connus depuis plusieurs décennies restait controversée. Les hypothèses étaient qu'il pouvait s'agir de glaciers recouverts de terre ou d'empilements rocheux remplis de glace. Ils étaient plus grands que les dépôts en éventail de débris trouvés au pied des fortes pentes sous les faibles latitudes. Les bords en forme de lobe sont aussi raides et les dépôts montrent de multiples marques incurvées à leur surface évoquant un matériel visqueux.

Les chercheurs à l'origine de cette découverte ont utilisé le radar de la sonde Mars Reconnaissance Orbiter pour analyser deux de ces dépôts dans la région Hellas à l'est. Ils ont trouvé que ces zones sont effectivement constituées essentiellement de glaces d'eau, vraisemblablement formées au cours d'une autre époque climatique lorsque la planète était plus inclinée.

Si ces deux dépôts sont bien représentatifs de tous les autres présents sous ces latitudes, l'ensemble de ces glaciers contiendrait alors le plus grand volume d'eau martienne en dehors des pôles.


(http://i34.tinypic.com/2v2y7lv.jpg)
Crédits ESA / DLR / FU Berlin

Note

Les observations de la planète rouge faites par les sondes américaines Mars Global Surveyor et Mars Odyssey ont indiqué que Mars aurait été affectée par une période glaciaire tout récemment, à l'échelle de la planète évidemment.

De 400.000 à 2,1 millions d'années en arrière, Mars a subi une grande inclinaison de son axe de rotation. Ce phénomène a provoqué une augmentation sensible de la température de ses pôles. Cette forte chaleur a provoqué un dégagement dans l'atmosphère de grandes quantités de vapeur d'eau et de poussière ainsi qu'une expansion importante de la glace qui a recouvert les régions s'étendant autour des deux pôles jusqu'aux latitudes 30 degrés. La couche de glace de surface présente entre les latitudes 30 et 60 degrés s'est alors retrouvée aux pôles de la planète.[/justify]


Source: http://www.flashespace.com/html/nov08/20b_11_08.htm (http://www.flashespace.com/html/nov08/20b_11_08.htm)
Titre: Découverte de vastes glaciers enterrés sur Mars
Posté par: titilapin2 le 22 novembre 2008 à 01:16:04
Publié le 20 novembre 2008 à 19h05

Découverte de vastes glaciers enterrés sur Mars

(http://i37.tinypic.com/2ex1zzr.jpg)
le Mont Olympus sur Mars, le plus gros du systeme Solaire ...!


(http://i33.tinypic.com/4twvt2.jpg)
Image de l'Echus Chasma, l'une des plus vaste source d'eau de la planète Mars, prise par la sonde Mars Express de l'Agence spatiale européenne (ESA).
Photo: Reuters  Agence France-Presse  Washington

De vastes glaciers enterrés ont été découverts sur Mars à des latitudes inférieures à ce que l'on pensait précédemment, selon une découverte dévoilée jeudi faite avec le radar de pénétration du sol de la sonde américaine Mars Reconnaissance Orbiter.

Jusqu'à présent les scientifiques n'avaient trouvé de vastes étendues glacières qu'au pôle nord de la planète.

«Ensemble, ces glaciers représentent probablement le plus grand réservoir d'eau gelée en dehors de la calotte glaciaire arctique», souligne le géophysicien John Holt de l'Université du Texas, principal auteur de cette étude publiée dans la revue américaine Science datée du 20 novembre.

«Un des glaciers est trois fois plus étendu que Los Angeles pour une épaisseur par endroits de près de 800 mètres», précise-t-il.

Dans la mesure où l'eau est l'une des conditions sine qua non à la vie telle que nous la connaissons, la découverte de grands réservoirs d'eau gelée sur Mars est un signe encourageant pour les scientifiques en quête de la vie hors de la Terre, relève ce chercheur.

«Outre leur valeur scientifique, ces glaciers pourraient être de précieuses sources d'eau pour les futures missions d'exploration de la planète rouge», souligne John Holt.

Une couche de débris rocheux a probablement préservé ces glaciers, restes d'une période glaciaire sur Mars qui avait recouvert de glace de vaste zones de la planète vers l'équateur.

Ces coulées de roches autour de formations géologiques plus élevées avaient énormément intrigués les scientifiques qui analysaient les images de ces régions martiennes transmises dans les années 70 par les sondes américaines Viking.

Ces grands glaciers rappellent ceux détectés sous des socles rocheux dans l'Antarctique, note John Holt.

Source: http://www.cyberpresse.ca/sciences/astronomie-et-espace/200811/20/01-802655-decouverte-de-vastes-glaciers-enterres-sur-mars.php (http://www.cyberpresse.ca/sciences/astronomie-et-espace/200811/20/01-802655-decouverte-de-vastes-glaciers-enterres-sur-mars.php)
Titre: Re : 20.11.08 Des glaciers enterrés sur Mars
Posté par: titilapin2 le 22 novembre 2008 à 01:23:23
Les glaciers cachés de Mars dévoilés par un radar

NOUVELOBS.COM | 21.11.2008 | 23:00

D’immenses glaciers se cachent sous des couches rocheuses de la planète Mars, non pas aux pôles mais dans des régions centrales de l’hémisphère nord et sud. Il s’agirait des plus grosses réserves d’eau de la planète rouge.


(http://i36.tinypic.com/14v33iw.jpg)
Vue d'artiste des glaciers martiens. (NASA/JPL)

Les chercheurs soupçonnaient certains reliefs martiens d’être des traces de glacier : le radar embarqué à bord de la sonde Mars Reconnaissance Orbiter a confirmé que sous les débris de roches observés dans les deux hémisphères de la planète Mars, aux latitudes moyennes, se cachent d’immenses glaciers. Il pourrait s’agit de la plus grosse réserve de glace de la planète, selon John Holt, l’un des signataires de l’article publié dans la revue Science le 21 novembre.

Holt et ses collègues ont sondé les reliefs du bassin d’Hellas, situé dans l’hémisphère sud, à l’aide du radar de la sonde MRO de la Nasa. Le retour des ondes radio indique qu’elles traversent ces reliefs et sont renvoyées par une couche plus profonde sans perdre beaucoup de leur intensité : cela correspond à la rencontre des ondes radar avec une couche de glace, expliquent les chercheurs. Les glaciers enterrés dans le bassin d’Hellas sont épais de 800 mètres et contiennent 28.000 kilomètres cube de glace d’eau.

La présence de ces dépôts de glace n’est pas une surprise. Leur formation a été expliquée par des simulations du climat martien. On sait en effet que l’orientation de la planète Mars par rapport au Soleil a varié au cours de son histoire. L’équipe de François Forget (Laboratoire de météorologie dynamique, Paris 6) a ainsi modélisé les répartitions des dépôts de glace en fonction de l’obliquité de la planète -les variations de l’orientation de son axe. Leurs résultats coïncident avec ce qui est aujourd’hui observé.

Les simulations des chercheurs français (publiées en 2006) expliquaient notamment pourquoi le bassin d’Hellas hébergeait des formations glaciaires très spectaculaires. Il y a 5,5 millions d’années, lorsque l’obliquité de Mars était de 45° (contre 22,5° aujourd’hui), la vapeur d’eau remontant du pôle sud en été passait à l’est du bassin où les masses d’air froid provoquaient une forte condensation et donc des précipitations importantes.

Si des Terriens peuvent un jour se promener sur Mars et réaliser des carottages, ils seront sans doute avides d’étudier ces glaces conservées à l’abri depuis des millions d’années –comme les calottes polaires sur Terre.

source  (http://tempsreel.nouvelobs.com/actualites/sciences/espace/20081121.OBS2144/les_glaciers_caches_de_mars_devoiles_par_un_radar.html?idfx=RSS_sciences)
Titre: Les traces radioactives des anciens océans de Mars
Posté par: titilapin2 le 22 novembre 2008 à 14:19:03
Le 21 novembre 2008 à 11h26
 
Les traces radioactives des anciens océans de Mars

La sonde Mars Odyssey en orbite autour de la Planète Rouge a fourni une nouvelle preuve de l’existence d’océans dans le passé lointain de Mars. Cette preuve a été obtenue en étudiant depuis l’espace le taux de radioactivité gamma de la surface de la planète à l’aide du spectromètre à rayons gamma équipant la sonde.
 
On a récemment trouvé dans le paysage martien des traces dont une interprétation probable est celle de l’occurrence de la pluie sur Mars. Beaucoup plus certaine, notamment depuis les observations livrées par les rovers Spirit et Opportunity est l’existence de mers et même d’un océan couvrant un tiers de la surface de Mars il y a plusieurs milliards d’années. Une équipe internationale menée par le géologue planétaire James M. Dohm de l’Université d’Arizona vient d’en donner une nouvelle preuve.

Pour l’obtenir, les chercheurs ont utilisé le fait que certains isotopes des éléments potassium, thorium et fer sont radioactifs et émettent des rayons gamma. Ces isotopes sont présents dans certaines roches et on sait qu’ils peuvent être transportés par des circulations d’eau pour être ensuite déposés et concentrés en différents endroits sur la planète. On peut donc espérer recueillir des informations sur la présence d’eau dans le passé de Mars et même remonter à son transport à la surface de la planète.

Les rayons gamma étant très pénétrants et l’atmosphère de Mars ténue, il est possible, depuis l’espace, de mesurer et même cartographier la radioactivité gamma du sol martien. Il faut pour cela prendre le temps d’enregistrer suffisamment de photons gamma et isoler le signal provenant bien du sol de la planète, et pas de son environnement, et surtout des isotopes recherchés. C’est ce qui a été fait avec le Gamma Ray Spectrometer (spectromètre à rayon gamma) équipant la sonde Mars Odyssey, capable de détecter les isotopes de fer, thorium et potassium radioactifs présents dans le sol jusqu'à 30 cm de profondeur.

Pour interpréter les mesures, on s'appuie sur l'idée qu’au cours des âges, si de l’eau et des océans ont existé sur Mars, les isotopes radioactifs présents dans les roches au-dessus des rivages des mers et des océans y ont été progressivement entraînés par le cycle de l’eau et son transport en surface, de la même façon que, sur Terre, l’érosion des roches par l’eau transporte les sels minéraux dans les océans où ils s’accumulent. En observant depuis l’espace, on devrait donc repérer des régions où la radioactivité gamma est plus intense.
 
(http://i38.tinypic.com/n3ow21.jpg)
Cette carte 3D surimpose les données du GRS de Mars Odyssey avec les données topographiques de l'altimètre laser à bord de la sonde Mars Global Surveyor. La flèche rouge indique le bouclier de volcans d’Elysium dans l’hémisphère nord de Mars, vu obliquement vers le sud-est. En bleu-violet, les zones pauvres en potassium et en rouge-jaune des dépôts sédimentaires riches en potassium dans les basses terres au-dessous des sites d'atterrissage de Mars Pathfinder (PF) et Viking 1 (V1). Crédit : NASA/JPL/University of Arizona

Les chercheurs ont bien retrouvé ces zones en dépouillant les données fournies par l’instrument GRS de la sonde martienne. Mieux, les données coïncidaient avec la localisation d’anciens océans couvrant un tiers de la surface de la planète déduite de sa géologie depuis de nombreuses années, grâce aux images du sol prises depuis l’espace par les multiples missions martiennes.

La radioactivité gamma a ainsi révélé les rivages d’un jeune océan ayant existé il y a quelques milliards d’années dans les plaines de l’hémisphère nord de la planète rouge, dont la superficie était d’environ dix fois celle de la Méditerranée. Un deuxième rivage l’entourait, trace d’un océan disparu recouvrant un tiers de la surface de Mars dans un passé plus reculé encore et dont l’existence était toujours sujette à controverses. Sa superficie était d’environ vingt fois la Méditerranée et il semble bien que l’on tienne là un argument fort en faveur de son existence.

En effet, Mars diffère de la Terre parce qu’elle n’a pas de gros satellite comme la Lune. Il n’y avait donc pas de marées dans les océans de la Planète Rouge. De plus, ces derniers étaient probablement recouverts de glace, ce qui supprime les vagues. Difficile donc d’interpréter avec confiance les traces d’un rivage à partir de la géologie de surface seule.

Dohm pense que les débats vont continuer encore longtemps, malgré ces résultats, et il n’y aura probablement unanimité dans la communauté des géologues martiens que lorsque des hommes auront pris pied sur Mars grâce à plusieurs missions d’explorations. De quoi rendre encore plus impérieuse la mise au point de nouveaux moyens de propulsion comme avec par exemple l'utilisation de l’antimatière...

(http://i38.tinypic.com/qojczo.jpg)
Une reconstitution possible des océans martiens. Crédit : Michael Carroll

source (http://www.futura-sciences.com/fr/news/t/astronomie/d/les-traces-radioactives-des-anciens-oceans-de-mars_17394/)
Titre: Découverte d'immenses glaciers souterrains sur la planète Mars
Posté par: titilapin2 le 22 novembre 2008 à 14:56:43
Découverte d'immenses glaciers souterrains sur la planète Mars 

(http://i33.tinypic.com/1o7u54.jpg)
L'un des plus spectaculaires des glaciers rocheux de Mars est trois fois plus étendu que Los Angeles. Crédits photo : AFP

La sonde américaine Mars Reconnaissance Orbiter vient de détecter de vastes glaciers enterrés sous le sol de la planète rouge à des latitudes inférieures à ce que l'on pensait précédemment.


La sonde américaine Mars Reconnaissance Orbiter vient de détecter de vastes glaciers enterrés sous le sol de la planète rouge à des latitudes inférieures (autour de 45° sud) à ce que l'on pensait précédemment, a révélé hier la revue Science.

«Ensemble, ces glaciers représentent probablement le plus grand réservoir d'eau gelée en dehors de la calotte glaciaire arctique» de Mars, souligne le principal auteur de l'étude, John Holt de l'université du Texas (États-Unis). «L'un d'entre eux est trois fois plus étendu que Los Angeles pour une épaisseur de près de 800 mètres par endroits». L'eau étant indispensable à la vie telle que nous la connaissons, la découverte de grands réservoirs d'eau gelée sur Mars est un signe encourageant pour les scientifiques en quête de vie extraterrestre.

Ces glaciers pourraient également approvisionner en eau les futures missions d'exploration martienne, ajoute le chercheur. Vestiges d'une période glaciaire passée, ils ont été probablement préservés par une couche de débris rocheux, à l'instar des glaciers souterrains de l'Antarctique.]

source (http://www.lefigaro.fr/sciences/2008/11/22/01008-20081122ARTFIG00176-decouverte-d-immenses-glaciers-souterrains-sur-la-planete-mars-.php)
Titre: Re : Nouvelle preuve en faveur d’un ancien océan sur Mars
Posté par: elevenaugust le 22 novembre 2008 à 21:50:29
Il y a d'autres indices que l'eau a coulé en abondance autrefois sur Mars.

Regardez ces images de la sonde Pathfinder:

admn : image indisponible

Un agrandissement:
admn : image indisponible

La surface du fond de ce cratère ressemble furieusement au fond sablonneux d'une étendue d'eau. ;D
Titre: Re : Nouvelle preuve en faveur d’un ancien océan sur Mars
Posté par: jerome le 23 novembre 2008 à 20:25:05
Oui on dirait mon coin favori pour les palourdes - les grosses , bien sur ... - mais alors comment
se fait il que ces traces qui dateraient de " gazillions " d ' années sooient encore là , quand on
sait maintenant qu ' il y a du vent et des tempetes mahousses sur Mars (dust devils ) ???

Sur ma plage et avant le jusant , s ' il y a un vent un peu costaud , ça " lisse " le sable ...

So what   ???  :P
Titre: Vidéo : Survol de roches sédimentaires à la surface de Mars: NASA/JPL
Posté par: titilapin2 le 06 décembre 2008 à 21:24:28
Des roches martiennes évoquent un climat cyclique

--------------------------------------------------------------------------------

Des chercheurs rapportent avoir identifié sur Mars des dépôts cycliques de roches sédimentaires similaires à ceux observés sur Terre. Cette découverte pourrait révéler une histoire des variations des conditions de surface ayant régné sur Mars pendant des dizaines de millions d'années.

Kevin Lewis et ses collègues ont analysé les images stéréo de Mars prises par la sonde Mars Reconnaissance Orbiter pour pouvoir observer ces couches à une résolution d'environ un mètre. Grâce à cette technologie, les chercheurs ont pu discerner des cycles de strates à plusieurs endroits de la région Arabia Terra de la planète, preuve que des variations cycliques se sont produites en surface par le passé. Ces strates contiennent plusieurs dépôts dont beaucoup dépassent les 10 mètres d'épaisseur et sont structurés en plus grandes unités.

Les chercheurs avancent que ce sont des événements climatiques cycliques dans l'ancienne atmosphère martienne qui ont produit ces alternances de strates sédimentaires plutôt que des phénomènes plus brutaux comme le volcanisme ou l'impact de météorites. Cette découverte pourrait aussi apporter une mesure de temps relative dans l'histoire des roches martiennes.

Mars est la quatrième planète du système solaire en partant du Soleil et la deuxième plus petite après Mercure. Elle fait partie des planètes telluriques. Elle est nommée d’après le dieu romain de la guerre Mars, identifié au dieu grec Arès, en raison de son apparence rougeâtre. Pour la même raison, elle est aussi appelée la « planète rouge ».

Plusieurs missions spatiales d’observations puis d’explorations depuis les années 1960 permettent de mieux connaître les caractéristiques de Mars : sa géographie, son atmosphère, etc.

Mars possède deux satellites naturels : Déimos et Phobos nommés d’après la mythologie grecque où Phobos (la peur) et Déimos (la terreur) sont les enfants d’Arès.

Mars peut être observée à l’œil nu. Son éclat est bien plus faible que la Lune ou le Soleil, et ne dépasse que très rarement celui de Vénus ou Jupiter. Cependant, lors des configurations les plus favorables (lors d'oppositions rapprochées), son éclat peut dépasser l'éclat maximum de Jupiter, avec une magnitude apparente maximale de -2,91.

La Planète rouge a aussi influencé un grand nombre d’auteurs de science fiction. Les principaux aspects de ces fictions ont été inspirés par les observations télescopiques de la fin du XIXe siècle et du début du XXe siècle, antérieures aux visites par des sondes, qui laissaient supposer l’existence de mers et de canaux. 

 source : J.L. Unisciences.com   06/12/2008 (http://www.unisciences.com/espace/news/roche_mars_cycle_climatique.php2.php?id=429&page=2)
modération : lien sur page d'accueil

-----------------------------------------------

Des roches martiennes évoquent un climat cyclique

Des chercheurs rapportent avoir identifié sur Mars des dépôts cycliques de roches sédimentaires similaires à ceux observés sur Terre . Cette découverte pourrait révéler une histoire des variations des conditions de surface  ayant régné sur Mars pendant des dizaines de millions d'années.

(http://i36.tinypic.com/24p9lzd.jpg)

Kevin Lewis, du California Institute of Technology à Pasadena et ses collègues ont analysé les images stéréos de Mars prises par la sonde Mars Reconnaissance Orbiter pour pouvoir observer ces couches à une résolution d'environ un mètre. Grâce à cette technologie, les chercheurs ont pu discerner des cycles de strates à plusieurs endroits de la région Arabia Terra de la planète, preuve que des variations cycliques se sont produites en surface par le passé.

Ces strates contiennent plusieurs dépôts dont beaucoup dépassent les 10 mètres d'épaisseur et sont structurés en plus grandes unités. Les chercheurs avancent que ce sont des événements climatiques cycliques dans l'ancienne atmosphère martienne qui ont produit ces alternances de strates sédimentaires plutôt que des phénomènes plus brutaux comme le volcanisme ou l'impact de météorites. Cette découverte pourrait aussi apporter une mesure de temps relative dans l'histoire des roches martiennes.

(http://i35.tinypic.com/15rmrsy.jpg)
Séries de couches rocheuses sédimentaires cyclique dans Arabia Terra

source (http://www.techno-science.net/?onglet=news&news=6072)

-----------------------------------------------------

Les 'terrasses' martiennes, témoins du climat passé de Mars?

(http://i38.tinypic.com/15ov1c1.jpg)
Les dépôts réguliers au fond du cratère Becquerel (zone de 1,2 km de large): image obtenue par HiRISE. (NASA/JPL-Caltech/University of Arizona)

Des cycles climatiques répétés pendant des millions d’années sur Mars auraient-ils dessiné ces étonnants reliefs en terrasses dans les Des cycles climatiques répétés pendant des millions d’années sur Mars auraient-ils dessiné ces étonnants reliefs en terrasses dans les roches sédimentaires? C’est l’hypothèse avancée par une équipe de chercheurs dans la revue Science publiée aujourd’hui.

Grâce aux mesures topographiques stéréo réalisées par la caméra haute résolution HiRISE de la sonde Mars Reconnaissance Orbiter (Nasa), Kevin Lewis (Caltech, Pasadena, USA) et ses collègues ont découvert l’existence d’un relief répétitif au fond de plusieurs cratères de la région d’Arabia Terra, juste au nord de l’équateur.

Ces reliefs, ressemblant à un paysage cultivé en terrasses, sont formés de couches de sédiments épaisses de quelques mètres (10 mètres maximum), qui semblent s’être déposées selon un rythme précis.

La cadence aurait été donnée par les variations de l’orbite de Mars, selon les chercheurs. L’obliquité de Mars, l’inclinaison de son axe, varie davantage que celui de la Terre, stabilisée par la présence de la Lune. Ces changements ont un impact sur le climat de la planète puisque, en fonction de son inclinaison, ce ne sont pas les mêmes régions qui sont les plus exposées aux rayons du Soleil.

Sur Mars, l’obliquité varie de plusieurs dizaines de degrés selon un cycle connu de 100.000 ans. Les chercheurs suggèrent qu’une terrasse correspond à un cycle de 100.000 ans et que les paquets de 10 terrasses qui se distinguent et se répètent coïncident avec une période d’un million d’années. L’ensemble des reliefs observés sur Arabia Terra témoigneraient de 12 millions d‘années d’histoire climatique martienne. Cependant, à l’heure actuelle, les mécanismes précis expliquant comment se sont formés ces dépôts sédimentaires en fonction des changements climatiques restent à éclaircir.

Source : Cécile Dumas  Sciences-et-Avenir.com  05/12/08  (http://tempsreel.nouvelobs.com/actualites/sciences/espace/20081205.OBS4203/_les_terrasses_martiennes_temoins_du_climat_passe_de_ma.html?idfx=RSS_sciences)

Une magnifique vidéo de 38 secondes.
modération : le lien vidéo n'existe plus - voir la vidéo sur le lien source du texte.

 

------------------------------------------------------

Le climat de Mars dominé par l’axe de ses pôles

(http://i34.tinypic.com/142a80y.jpg)
Couches sédimentaires régulières sur Mars vues par MRO dans le cratère Becquerel. Crédit : Nasa/JPL/Ciel et Espace Photos

Les variations d'inclinaison de l'axe de rotation de la planète rouge ont rythmé son histoire climatique. Les scientifiques peuvent désormais l’affirmer, dans un article paru dans la revue Science du 5 décembre, grâce à une série d’images obtenues par la sonde Mars Reconnaissance Orbiter (MRO).

Sur ces clichés à très haute résolution (quelques dizaines de centimètres), les planétologues du Caltech (California Institute of Technology, États-Unis) ont étudié des strates régulières de dépôts sédimentaires à l’intérieur de quatre cratères de la région d’Arabia Terra, au nord de l'équateur. Celles-ci contiennent des informations climatiques sur des époques bien plus anciennes que les couches de glace déjà observées en bordure des calottes polaires.

Il apparaît que chaque strate sédimentaire a mis 100000 ans à se former. Or, cette durée correspond au délai pour que l’axe de rotation de Mars revienne à sa position initiale après avoir varié. Dans ce mouvement, plus la planète est inclinée, plus les pôles reçoivent le rayonnement solaire, ce qui réchauffe le climat global. De plus, les couches sédimentaires forment des groupes de 10 relativement homogènes, ce qui trahit d’autres cycles plus ou moins prononcés sur un million d'années.

source (http://www.cieletespace.fr/evenement/2544_le-climat-de-mars-domine-par-l-axe-de-ses-poles)

-------------------------------------------------

Autre source: http://www.flashespace.com/html/dec08/05_12_08.htm (http://www.flashespace.com/html/dec08/05_12_08.htm)

(http://i33.tinypic.com/1z6uq6r.jpg) (http://i36.tinypic.com/25upk55.jpg) (http://i35.tinypic.com/1234fbl.jpg) (http://i36.tinypic.com/2na7g92.jpg)
Titre: Re : 20.11.08 Des glaciers enterrés sur Mars
Posté par: titilapin2 le 06 décembre 2008 à 21:46:24
Un petit retour sur la découverte de glace par la sonde Mars Phenix:

MARS INCREDIBLE FINDING

Mars Evidences
admn : vidéo indisponible
Titre: Vidéo : Survol de roches sédimentaires à la surface de Mars: NASA/JPL
Posté par: titilapin2 le 07 décembre 2008 à 11:11:04
Survol des couches sédimentaires dans le cratère Becquerel

Survol de roches sédimentaires à la surface de Mars (http://www.youtube.com/watch?v=Ol7fmenKMWs#ws)
Survol de roches sédimentaires à la surface de Mars

Crédit vidéo : NASA/JPL-Caltech/University of Arizona/Solar System Visualization Team.

Vidéo créée à partir des images collectées par la sonde spatiale Mars Reconnaissance Orbiter de la région de Arabia Terra,
à la surface de Mars, où furent découvertes d’importantes couches de roches sédimentaires, témoin de changements
climatiques cycliques sur plus de 12 millions d’années à la surface de la planète.

source (http://www.lecosmographe.com/blog/survol-des-couches-sedimentaires-dans-le-cratere-becquerel/)
Titre: Re : Nouvelle preuve en faveur d’un ancien océan sur Mars
Posté par: BEL23 le 19 décembre 2008 à 20:40:07
Des poches d’eau (non acide!) sur Mars

La découverte –tant attendue- de carbonates sur Mars attesterait de l’existence, dans le passé de la planète rouge, de poches d’eau où les conditions étaient favorables à la vie. Cependant ces minéraux n’apportent pas la preuve de l’existence d’un ancien océan.

Depuis le temps qu’on en cherche, mobilisant les sondes envoyées en orbite autour de Mars, mettant à contribution les robots roulant sur sa surface… On a enfin trouvé une quantité significative de carbonates sur Mars ! Ces minéraux se forment en présence d’eau, lorsqu’elle réagit avec le CO2 atmosphérique et un élément chimique (comme le calcium, le fer ou le magnésium). Autant dire que ces carbonates sont une signature très recherchée de la présence ancienne d’eau -une eau pas acide.

L’étude publiée aujourd’hui dans la revue Science, annonçant la découverte de carbonates sur des affleurements rocheux de la région de Nili Fossae, n’est pas la première détection de carbonates sur Mars. Il y a cinq ans des carbonates avaient été détectés en très petites quantités dans des poussières martiennes. Le robot Phoenix en a récemment trouvé, selon la Nasa.

Un faisceau d’indices avait fait naître l’espoir de découvrir de grandes étendues de carbonates qui auraient témoigné de la présence, dans le passé, de vastes océans martiens. A une époque où le climat martien aurait été plus chaud, grâce à une atmosphère plus riche en CO2.

Même s’ils sont très riches d’enseignements sur l’histoire climatique de Mars, les carbonates découverts grâce à l’un des instruments de la sonde Mars Reconnaissance Orbiter, ne suffisent pas pour valider ce scénario. Bethany Ehlmann (Brown University, Providence, USA) et ses collègues ont mis en évidence une zone d’environ 10 km2 dans la région de Nili Fossae et d’autres dépôts plus petits.

Cela ressemblerait donc davantage à des poches d’eau où les carbonates on pu se former plutôt qu’à la signature d’un ancien océan. Un autre scénario supposait que les eaux devenues acides à une certaines période de l’histoire de Mars aient dissous les carbonates. Cette découverte montre que l’ensemble de la planète n’aurait pas subi cette acidité et que des zones d’eau au pH neutre auraient subsisté.

Sur la Terre, une énorme quantité de CO2 d’origine atmosphérique est piégée dans les carbonates. Rien de comparable n’est pour l’instant observé sur Mars. Même s’ils étaient libérés dans l’atmosphère martienne, les carbonates découverts ne bouleverseraient pas le climat…

Tout cela forme un tableau complexe du passé climatique de Mars qui n’est finalement pas surprenant, sachant que l’axe de la planète rouge varie davantage que celui de la Terre, modifiant périodiquement la façon dont les rayons du Soleil bombardent sa surface.

source (http://tempsreel.nouvelobs.com/actualites/sciences/espace/20081219.OBS6317/des_poches_deau_non_acide_sur_mars.html)

(http://i41.tinypic.com/4nc7q.jpg)
Les carbonates sont visibles en vert sur cette image obtenue par MRO dans la région de Nili Fossae. (NASA/JPL/JHUAPL/MSSS/Brown University)
Titre: Re : Nouvelle preuve en faveur d’un ancien océan sur Mars
Posté par: titilapin2 le 19 décembre 2008 à 23:03:45
Muchas gracias Bel23
Titre: Mars a pu abriter une eau non acide, favorable à la vie
Posté par: titilapin2 le 20 décembre 2008 à 09:11:36
Mars a pu abriter une eau non acide, favorable à la vie
 
Des gisements de carbonate, constitués dans une eau neutre ou alcaline et donc en mesure d'abriter de la vie, ont été découverts à la surface de Mars par la sonde de la Nasa Mars Reconnaissance Orbiter, ont rapporté jeudi des scientifiques.

(http://i40.tinypic.com/348r9k3.jpg)
MARS A PU ABRITER UNE EAU NON ACIDE, FAVORABLE À LA VIE 

Le carbonate se forme lorsque l'eau et le dioxyde de carbone se mêlent au calcium, au fer ou au magnésium. Il se dissout rapidement dans l'acide, aussi cette découverte va-t-elle à l'encontre de la théorie voulant que toute l'eau qui se serait trouvée sur Mars fut jadis acide.

Cette découverte "est très stimulante", a expliqué John Mustard, l'un des scientifiques qui ont évoqué cette découverte lors d'une réunion de l'Union géophysique américaine, à San Francisco.

Sur Terre, les carbonates comme la craie ou le calcaire préservent parfois des éléments organiques, mais les scientifiques n'ont pas découvert de telles preuves sur Mars.

Le carbonate, formé voici 3,6 milliards d'années, a été localisé dans un soubassement en limite d'un cratère de 1.490 km de diamètre.

Jusqu'à présent, le carbonate n'avait été découvert sur Mars que dans des proportions infinitésimales, dans des échantillons de sol prélevés par l'atterrisseur Phoenix Mars Lander. C'est la première fois que des scientifiques découvrent un site où le carbonate s'est formé. Ces gisements, de la taille, approximativement, d'un stade de football, sont blancs et donc nettement visibles sur les photos prises par Mars Reconnaissance Orbiter.

Source Yahoo: Clare Baldwin, version française Eric Faye (http://fr.news.yahoo.com/4/20081219/tsc-mars-a-pu-abriter-une-eau-non-acide-011ccfa.html)[/justify]
modération : lien sur page d'actualité
-------------------------------------------

Découverte de carbonates sur Mars, indice d'un passé humide propice à la vie

il y a 9 heures 14 min

Des chercheurs américains ont découvert des carbonates sur Mars, suggérant que les eaux qui ont pu couler dans le passé sur la planète rouge n'étaient pas aussi acides qu'on le pensait et plus propices à l'émergence de la vie, selon une étude parue dans la revue Science vendredi.

Cette découverte, réalisée grâce au spectromètre de la sonde américaine Mars Reconnaissance Orbiter, en orbite autour de Mars, montre que les eaux de cette planète avaient un PH neutre ou alcalin quand les minéraux s'y sont formés il y a plus de 3,6 milliards d'années.

Les carbonates sont des minéraux que l'on trouve en abondance à la surface de la Terre et qui se dissolvent rapidement dans l'acide. Leur présence sur Mars remet donc en question la théorie selon laquelle un environnement acide a prédominé dans l'histoire de la planète rouge, soulignent les scientifiques.

La présence de carbonates sur Mars indique au contraire que différents types d'environnements humides ont existé. Et plus ces environnements sont variés, plus il y a de chances qu'ils aient favorisé l'existence de formes de vies, expliquent les auteurs de ces travaux.

"Nous sommes emballés d'avoir finalement découvert des carbonates car ils fournissent plus de détails sur les conditions qui prévalaient durant différentes périodes martiennes spécifiques", note Scott Murchie du laboratoire de physique appliqué de l'Université Johns Hopkins à Laurel (Maryland, est), le principal auteur de ces travaux.

Les carbonates se forment quand l'eau et le dioxyde de carbone (CO2) réagissent avec le calcium, le fer ou le magnésium dans des roches volcaniques.

Si tout le CO2 de la Terre contenu dans les carbonates était libéré, l'atmosphère terrestre serait aussi dense que celle de Vénus, notent les auteurs de l'étude.

Des scientifiques pensent qu'une atmosphère riche en CO2 a dans le passé maintenu des températures chaudes sur Mars et permis de garder l'eau liquide à la surface de la planète suffisamment longtemps pour former les vallées observées aujourd'hui.

"Nous avons découvert des indices montrant que l'environnement martien n'était pas entièrement acide il y a 3,5 milliards d'années comme le supposait généralement la communauté scientifique", relève Bethamy Ehlmann, de l'Université Brown à Providence (Rhode-Island, est), une des co-auteurs de ces travaux.

"Nous avons au moins trouvé une région de Mars qui était potentiellement plus hospitalière à la vie", ajoute-t-elle.

Les dépôts de carbonates ont été détectés autour du bassin Isidis de 1.500 kilomètres de diamètre qui s'est formé il y a plus de 3,6 milliards d'années.

De nombreuses roches carbonates se situent le long d'une zone appelée Nili Fossae qui s'étend sur 666 km sur les bords de ce bassin.

Source Yahoo/AFP (http://fr.news.yahoo.com/2/20081219/tsc-decouverte-de-carbonates-sur-mars-in-c2ff8aa.html)
modération : lien sur page d'actualité
Titre: Vie sur Mars : des minéraux suggèrent qu'elle a pu se maintenir. Découvrez les i
Posté par: titilapin2 le 20 décembre 2008 à 19:11:34
(http://i40.tinypic.com/2i7692q.jpg)

-----------

Ces photos satellite suggèrent que la vie a pu se maintenir sur Mars

(http://i44.tinypic.com/11rqdd4.jpg) (http://i44.tinypic.com/15wmo9v.jpg) (http://i40.tinypic.com/a9pdom.jpg)

Ces clichés pris par la sonde Mars reconnaissance orbiter montrent, au milieu d'autres minéraux, la présence de dépôts de carbonates (en vert) à la surface de la Planète rouge.

Ces clichés pris par la sonde Mars reconnaissance orbiter montrent, au milieu d'autres minéraux, la présence de dépôts de carbonates (en vert) à la surface de la Planète rouge.

Le carbonate, qui ne se forme qu'en présence d'eau neutre ou alcaline, suggère que les conditions de vie sur Mars et notamment la présence d'eau non acide ont pu permettre à la vie de s'y maintenir.

source (http://www.maxisciences.com/mars/ces-photos-satellite-suggerent-que-la-vie-a-pu-se-maintenir-sur-mars_art366.html)

-----------

Etats-Unis - La sonde Mars Reconnaissance Orbiter a détecté la présence de carbonates à la surface de la planète rouge, dans la région de Nili Fossae. Une découverte suggérant que les conditions de vie martienne n'ont pas toujours été aussi extrêmes, et que la Vie aurait pu se maintenir sur Mars.

Vieux de 3,6 milliards d'années, les carbonates repérés par Mars reconnaissance orbiter se sont déposés autour d'un cratère de près de 1500 kilomètres de diamètre.
Ce minéral, qui ne se forme qu'en présence d'eau neutre ou alcaline, avait déjà été détecté sous forme de traces dans des échantillons de sol martien mais leur présence en grande quantité parmi le substrat rocheux prouve aujourd'hui que l'eau n'était pas aussi acide que ne le pensaient les scientifiques et que la vie aurait donc pu se développer et se maintenir à la surface de la planète rouge.
Pour John Mustard, de l'université Brown, cette découverte est "très excitante". La région de Nili Fossae avait été envisagée par les scientifiques comme un site d'atterrissage potentiel pour la prochaine mission Mars Science Laboratory avant d'être écartée. Une décision peut-être aujourd'hui remise en question.

source (http://www.maxisciences.com/mars/vie-sur-mars-des-mineraux-suggerent-qu-039-elle-a-pu-se-maintenir-decouvrez-les-images_art365.html)
Titre: Découverte en Libye d’un ancien fleuve aussi grand que le Nil [lien avec Mars]
Posté par: titilapin2 le 20 décembre 2008 à 19:56:55
Découverte en Libye d’un ancien fleuve aussi grand que le Nil


(http://i43.tinypic.com/a4mv5e.jpg)
Localisation du paléo-fleuve indentifié dans le Sahara Libyen. Crédit : OASU Bordeaux

Un astronome français du Laboratoire d’astrophysique de Bordeaux, Philippe Paillou, a mis en évidence l’existence d’un fleuve fossile sous les sables du désert libyen. Spécialiste des impacts météoritiques, il avait déjà trouvé dans le Sahara plusieurs cratères recouverts par le sable en examinant des clichés de satellites.

Cette fois, c’est en dépouillant les données radar du satellite japonais ALOS qu’il a repéré le tracé d’un fleuve antique, aussi grand que le Nil, dans l’est de la Libye. Le lit de l’ancien cours d’eau, alimenté par trois affluents venus des massifs du Gif Kébir et du Tibesti, n’est qu’à quelques mètres sous la surface du désert de sable.

Parfaitement invisible sur des photos classiques, il a été révélé par des échos radar qui pénètrent sous la surface des dunes et atteignent une couche de grès plus dure. Pour l’heure, aucune datation n’a été effectuée par des prélèvements sur place. Les études à distance indiquent toutefois que ce fleuve aurait pu être actif voici 5 à 6 millions d’années.
Cette découverte pourrait avoir des implications dans les explorations géologiques de la planète Mars, où d’importants dépôts éoliens recouvrent des formations géologiques anciennes.

source (http://www.cieletespace.fr/evenement/2570_decouverte-en-libye-d-un-ancien-fleuve-aussi-grand-que-le-nil)
Titre: 19.12.08 Mars : Découverte d'un des minéraux que l'on recherchait le plus active
Posté par: titilapin2 le 20 décembre 2008 à 20:37:45

19.12.08 Mars : Découverte d'un des minéraux que l'on recherchait le plus activement  
 
    
La découverte de carbonate sur Mars suggère qu'au moins une partie des eaux anciennes sur la planète n'étaient pas aussi acides que ce que l'on pensait. Autrement dit, si la vie n'a pas émergé sur Mars, toutes les conditions ont été réunies très tôt dans l'histoire de la planète rouge pour qu'elle s'éveille.

Des traces de carbonates ont été découverts dans une région vallonnée appelée Nili Fossae par le spectromètre de Mars Reconnaissance Orbiter ce qui suggère qu'au moins une partie des eaux anciennes sur la planète n'étaient pas aussi acides que ce que l'on pensait.

L'analyse scientifique des données fournies par la sonde de la NASA montre que ces minéraux sont probablement présents dans des roches volcaniques qui ont été lessivées par des eaux au pH relativement neutre. Bien que Mars possédait les ingrédients de base pour former des carbonates, de l'eau, du basalte et une atmosphère riche en dioxyde de carbone, les scientifiques n'avaient pu trouver jusqu'à présent de grandes surfaces de carbonates. L'une des principales explications données à cela était que des eaux acides dissolvaient les carbonates ou les empêchaient de se former.

La question de l'eau

Sur cette question, des avancées significatives ont été faites ces dernières années montrant que l'eau sur Mars fait partie intégrante de son histoire.

Si la sonde de l'ESA Mars Express a réécrit de fond en comble l'histoire de Mars en montrant le rôle de l'eau, les rovers Spirit et Opportunity de la mission MER ont confirmé son existence de façon pérenne et ce pendant longtemps, voire très longtemps ! Quant à Mars Reconnaissance Orbiter, on lui doit la découverte de nombreux minéraux hydratés formés dans des environnements aqueux comme l'opale, les Phyllosilicates ou encore des sulfates hydratés. Et que dire de Phoenix qui, il y a quelques semaines, a montré que le sol sur lequel il s'était posé était alcalin et regorgeait de carbonates et d'argiles.

L'eau, dont l'acidité pouvait largement varier, a bien coulé avec abondance sur Mars. Envahissante et durable, elle a rempli de grands réservoirs comme des lacs et des mers, rendant cette planète capable d'abriter la vie.

La question de la vie

La découverte de carbonate a évidemment une incidence forte sur la question de la vie, suggérant que de nombreuses régions de Mars devaient posséder des environnements propices à la vie.

Comme le souligne le Docteur en Paléontologie Philipe Labrot, ' il faut savoir que ces minéraux ne se forment qu'en présence d'eau. Ils constituent donc des indicateurs précieux pour la recherche de régions dans lesquelles l'eau liquide a pu séjourner' et de rajouter 'les carbonates peuvent précipiter (c'est-à-dire se transformer en petite particules solides) par simple réaction chimique, mais des microorganismes peuvent également intervenir dans le processus.'

Les carbonates découverts dans Nili Fossae s'accompagnent de minéraux argileux, ce qui suggère aussi que les eaux de ces endroits étaient neutres ou même alcalines lors de leur formation, il y a plus de 3,6 milliards d'années. Quand ont sait que les roches carbonatées emprisonnent bien souvent des êtres vivants lorsqu'ils se forment, on comprend mieux toute la portée de cette découverte, très prometteuses pour la chasse aux fossiles martiens.

Source: http://www.flashespace.com/html/dec08/19_12_08.htm (http://www.flashespace.com/html/dec08/19_12_08.htm)
Titre: Cratère HALE sur MARS.
Posté par: TDC le 30 décembre 2008 à 10:10:39
Il y a quelques temps, j'avais lu un site qui parlait de ce cratère, et qui affirmait que sous l'image trafiquée de la NASA, se cachait un site structuré.
Il y était décrit des structures ressemblant à de l'agriculture, assimilée à nos champs vus du ciel, mais aussi à ce qui ressemblait à des structures solides, type construction.

La page d'un site en anglais, reprend certaines des images, mais je suis incapable de comprendre ce qu'il s'y dit, malgré la traduction gogole... Il s'y trouve pourtant des images saisissantes, même si personnellement, j'ai l'impression d'y voir un effet de pixelisation.

Je recherche donc à voir si certains d'entre vous se sont déjà penchés sur ce sujet, et si éventuellement d'autres ont un avis ou une étude sur les images qui évoquent ce site en particulier.

http://www.marsanomalyresearch.com/evidence-reports/2005/084/hale-civ-evidence.htm

P.S. : Je n'ai pas trouvé ce sujet traité sur ce site. Si c'est le cas, excusez ce doublon, et merci aux modérateurs de faire le nécessaire...  :P
Titre: Re : Cratère HALE sur MARS.
Posté par: titilapin2 le 30 décembre 2008 à 10:51:03
Bonjour TDC

Passer d'une résolution à 34% de l'une des photos

(http://i39.tinypic.com/330e6xk.jpg)

à 180%

(http://i44.tinypic.com/21bm1p0.jpg)

peut laisser apparaître des problèmes de pixelisation.

Pour aller plus loin, il nous faudrait l'échelle pour mesurer la taille.

Bonne journée
Titre: Spirit, cinq ans de présence sur Mars
Posté par: titilapin2 le 07 janvier 2009 à 22:52:28
Spirit, cinq ans de présence sur Mars

Mars Rovers Near Five Years of Science and Discovery

PASADENA, Calif. -- NASA rovers Spirit and Opportunity may still have big achievements ahead as they approach the fifth anniversaries of their memorable landings on Mars.

Of the hundreds of engineers and scientists who cheered at NASA's Jet Propulsion Laboratory in Pasadena, Calif., on Jan. 3, 2004, when Spirit landed safely, and 21 days later when Opportunity followed suit, none predicted the team would still be operating both rovers in 2009.

"The American taxpayer was told three months for each rover was the prime mission plan," said Ed Weiler, associate administrator for NASA's Science Mission Directorate at NASA Headquarters in Washington. "The twins have worked almost 20 times that long.  That's an extraordinary return of investment in these challenging budgetary times."

The rovers have made important discoveries about wet and violent environments on ancient Mars. They also have returned a quarter-million images, driven more than 21 kilometers (13 miles), climbed a mountain, descended into craters, struggled with sand traps and aging hardware, survived dust storms, and relayed more than 36 gigabytes of data via NASA's Mars Odyssey orbiter. To date, the rovers remain operational for new campaigns the team has planned for them.

"These rovers are incredibly resilient considering the extreme environment the hardware experiences every day," said John Callas, JPL project manager for Spirit and Opportunity. "We realize that a major rover component on either vehicle could fail at any time and end a mission with no advance notice, but on the other hand, we could accomplish the equivalent duration of four more prime missions on each rover in the year ahead."

Occasional cleaning of dust from the rovers' solar panels by Martian wind has provided unanticipated aid to the vehicles' longevity. However, it is unreliable aid. Spirit has not had a good cleaning for more than 18 months. Dust-coated solar panels barely provided enough power for Spirit to survive its third southern-hemisphere winter, which ended in December.

"This last winter was a squeaker for Spirit," Callas said. "We just made it through."

With Spirit's energy rising for spring and summer, the team plans to drive the rover to a pair of destinations about 183 meters (200 yards) south of the site where Spirit spent most of 2008. One is a mound that might yield support for an interpretation that a plateau Spirit has studied since 2006, called Home Plate, is a remnant of a once more-extensive sheet of explosive volcanic material. The other destination is a house-size pit called Goddard.

"Goddard doesn't look like an impact crater," said Steve Squyres of Cornell University, in Ithaca, N.Y. Squyres is principal investigator for the rover science instruments. "We suspect it might be a volcanic explosion crater, and that's something we haven't seen before."

A light-toned ring around the inside of the pit might add information about a nearby patch of bright, silica-rich soil that Squyres counts as Spirit's most important discovery so far. Spirit churned up the silica in mid-2007 with an immobile wheel that the rover has dragged like an anchor since it quit working in 2006. The silica was likely produced in an environment of hot springs or steam vents.

For Opportunity, the next major destination is Endeavour Crater. It is approximately 22 kilometers (14 miles) in diameter, more than 20 times larger than another impact crater, Victoria, where Opportunity spent most of the past two years. Although Endeavour is about 12 kilometers (7 miles) from Victoria, it is considerably farther as the rover drives on a route evading major obstacles.

Since climbing out of Victoria four months ago, Opportunity has driven more than a mile of its route toward Endeavour and stopped to inspect the first of several loose rocks the team plans to examine along the way. High-resolution images from NASA's Mars Reconnaissance Orbiter, which reached Mars in 2006, are helping the team plot routes around potential sand traps that were not previously discernable from orbit.

"We keep setting the bar higher for what these rovers can do," said Frank Hartman, a JPL rover driver.  "Once it seemed like a crazy idea to go to Endeavour, but now we're doing it."

Squyres said, "The journeys have been motivated by science, but have led to something else important. This has turned into humanity's first overland expedition on another planet. When people look back on this period of Mars exploration decades from now, Spirit and Opportunity may be considered most significant not for the science they accomplished, but for the first time we truly went exploring across the surface of Mars."

JPL, a division of the California Institute of Technology, Pasadena, manages the Mars Exploration Rovers for the NASA Science Mission Directorate, Washington. For more information about Spirit and Opportunity, visit: http://www.nasa.gov/rovers (http://www.nasa.gov/rovers) .

Source: http://www.nasa.gov/mission_pages/mer/news/mer-20081229.html (http://www.nasa.gov/mission_pages/mer/news/mer-20081229.html)
----------------------------------

'In January, JPL will celebrate the fifth anniversary of Spirit and Opportunity landing on Mars, and the twin rovers will continue with their newest adventures.'

Five Years on Mars
Five Years on Mars (http://www.youtube.com/watch?v=wUwzMb2bAm8#ws)


"Mars Rovers Near Five Years of Science and Discovery"

5 years: Mars Rovers
5 years: Mars Rovers (http://www.youtube.com/watch?v=E6ARVLrsG4g#)
Titre: Spirit et Opportunity fêtent leurs 5e anniversaire sur Mars
Posté par: titilapin2 le 07 janvier 2009 à 23:05:35

Spirit et Opportunity fêtent leurs 5e anniversaire sur Mars

(http://i44.tinypic.com/2eg5hti.jpg)
Le robot Spirit, sur la planète Mars
Photo: AP Agence France-Presse Washington

 
Spirit et Opportunity fêtent en ce mois de janvier leur cinquième anniversaire à la surface de la planète rouge, sur le passé de laquelle les deux robots américains ont grandement aidé à lever un coin du voile.

Les deux robots jumeaux, qui s'étaient posés à trois semaines d'intervalle sur la planète rouge en janvier 2004 pour des missions d'une longueur initialement prévue de seulement 90 jours, continuent pourtant vaillamment leur travail malgré les conditions extrêmes qui règnent sur Mars. «On avait dit au contribuable américain que la mission prévoyait une durée de vie de trois mois pour chacun des robots. Les jumeaux ont travaillé plus de 20 fois plus longtemps», s'est extasié Ed Weiler, un administrateur adjoint de l'agence spatiale américaine (NASA), cité dans un communiqué.

Les deux machines, qui se trouvent aux antipodes l'une de l'autre, ont depuis envoyé 250.000 images et 36 gigabytes de données, qui ont permis de se faire une meilleure idée de la géologie de la planète rouge et notamment son passé humide, même s'il faudra encore des années pour apprécier pleinement la richesse de la collecte.

En cinq ans, les machines ont aussi parcouru plus de 21 kilomètres, pilotées centimètre par centimètre du centre de contrôle sur Terre à des millions de kilomètres de là, pour éviter les multiples pièges de la surface de la planète rouge.

Le froid intense et la poussière, qui se dépose sur les panneaux solaires des deux machines et limite leur alimentation électrique, ont failli avoir raison de Spirit, le premier arrivé sur Mars, le 3 janvier 2004.

Ses panneaux, qui n'ont pas été nettoyés par les vents martiens depuis 18 mois, ont à peine fourni assez d'électricité pour qu'il survive à son troisième hiver dans l'hémisphère sud de Mars, qui s'est achevé le mois dernier, souligne la NASA.

Les batteries sont très sensibles aux cycles des températures et les hivers martiens sont très froids avec des températures de moins 100 degrés Celsius. Durant l'été, le thermomètre monte au maximum à plus 20 degrés Celsius.

Comme Spirit, Opportunity, qui s'est posé trois semaines après son jumeau, pourrait tomber en panne à chaque instant et mettre fin à l'une des missions martienne les plus fructueuses jamais entreprise par la NASA.

«Ces robots sont incroyablement résistants quand on pense aux conditions extrêmes auquelles les matériels sont soumis tous les jours», a souligné John Calas, responsable de la mission au Jet Propulsion Laboratory, qui se veut optimiste.

Une fois que Spirit aura repris des «forces», les ingénieurs du JPL comptent l'envoyer sur deux sites à 183 mètres de son lieu actuel vers ce qui pourrait être un cratère volcanique.

Opportunity pour sa part est en route vers le cratère Endeavour à 22 kilomètres du cratère Victoria, dont le robot est sorti il y a quatre mois, alors que l'équipe en charge de piloter la machine avait peur de ne jamais pouvoir y arriver.

«Nous plaçons la barre de plus en plus haut», s'extasie Frank Hartman, l'un des pilotes du JPL.

Le reponsable scientifique de la mission, Steve Squyres de l'université de Cornell voit dans la mission des deux robots bien plus que la collecte de données scientifiques.

«Ces voyages ont été motivés par la science, mais ils ont mené à quelque chose de tout aussi important. Il s'agit là de la première expédition par voie de terre sur une autre planète, de l'histoire de l'Humanité», a-t-il lancé.

«Quand les gens se pencheront sur cette période de l'exploration martienne dans les décennies à venir, l'importance de Spirit et Opportunity ne sera pas mesurée à l'aune de leur accomplissement scientifique, mais pour le fait que pour la première fois nous sommes réellement partis explorer la surface de Mars», a souligné M. Squyres

Source: http://www.cyberpresse.ca/sciences/astronomie-et-espace/200901/04/01-814662-spirit-et-opportunity-fetent-leurs-5e-anniversaire-sur-mars.php (http://www.cyberpresse.ca/sciences/astronomie-et-espace/200901/04/01-814662-spirit-et-opportunity-fetent-leurs-5e-anniversaire-sur-mars.php)
Titre: Re : Spirit, cinq ans de présence sur Mars
Posté par: void le 07 janvier 2009 à 23:15:28
(Mars a décidément une colorimétrie très variable...)
Titre: Re : Spirit, cinq ans de présence sur Mars
Posté par: Loacoon le 09 janvier 2009 à 02:03:12
Ca dépend de qui fait la retouche à la NASA... ;)
Titre: Re : Spirit, cinq ans de présence sur Mars
Posté par: void le 09 janvier 2009 à 02:37:37
(et apparemment la nasa compte un bon pourcentage de daltoniens...)
Titre: Re : Spirit, cinq ans de présence sur Mars
Posté par: Loacoon le 09 janvier 2009 à 02:56:41
;)
Titre: Dunes glacées 30 km sur Mars - hémisphère Sud martien, le cratère Russel
Posté par: titilapin2 le 11 janvier 2009 à 18:01:21
Dunes glacées 30 km sur Mars - hémisphère Sud martien, le cratère Russel  

(http://i40.tinypic.com/2s9906h.jpg)
Crédit : NASA/JPL/Univ. of Arizona/Ciel et Espace


Situé dans l'hémisphère Sud martien, le cratère Russel abrite en son sein un champ de dunes long de 30 km. Cette image prise par la sonde américaine Mars Reconnaissance Orbiter, le 18 octobre 2008, permet d'approcher ces dunes. Leur ligne de crête dessine une bande sombre. À droite du cliché, dans l'ombre, de nombreux points gris-blanc sont visibles : il s'agit de neige non pas d'eau, mais de gaz carbonique, formée pendant l'hiver austral. Lorsque cette neige fond, elle ruisselle et dessine des sillons caractéristiques, visibles sur les pentes sablonneuses, à droite.

Source: http://www.cieletespace.fr/image-du-jour/2690_dunes-glacees-sur-mars (http://www.cieletespace.fr/image-du-jour/2690_dunes-glacees-sur-mars)
Titre: Re : Fil généraliste connaissances de mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: titilapin2 le 12 janvier 2009 à 23:27:38

21.02.07 Vie martienne - La recherche de stromatolites martiens   
     
La recherche de la vie sur Mars est un des moteurs de l'exploration robotique de cette planète. Or, après plusieurs décennies d'exploration de la planète rouge, la recherche d'organismes vivants (exobiologie) marque le pas au détriment de la découverte d'indices pertinents d'une vie éteinte (exoplanétologie).

L'exoplanétologie s'annonce comme la discipline la mieux armée pour permettre des avancées considérables dans la problématique de la vie martienne. Cela ne veut pas dire que l'on remet en question la possibilité que Mars abrite des organismes vivants. Les scientifiques sont en train de prendre conscience que leur traque s'avère si ardue qu'elle en devient cause perdue !

Explications

S'il ne fait plus guère doute que la vie soit apparue très tôt dans l'histoire de la planète rouge, personne ne peut dire quel chemin elle a pris. On suppose que cette vie s'est éteinte progressivement à mesure que Mars se refroidissait, perdait son atmosphère protectrice et voyait ses grands réservoirs d'eau liquide s'évaporer ou geler. Dans ce cas, il est possible de découvrir des indices de cette vie passée. L'autre hypothèse veut que de nombreux organismes se soient adaptés à l'évolution de la planète Mars et se sont enfouis profondément dans le sous-sol, dans des niches biologiques faites d'eau liquide et de la chaleur résiduelle d'un noyau martien.

Il n'échappera à personne que la recherche que l'on peut faire sur n'importe quelle autre planète du Système Solaire dépend avant tout des instruments que l'on est capable de poser dessus. Dans le cas de Mars, la recherche d'une forme de vie s'avère pour ainsi dire impossible !

La découverte de matière organique est liée à la découverte d'eau sous forme liquide. On l'a vu, la surface martienne ne contient plus d'eau sous cette forme. Si cette eau existe, elle ne peut que se trouver enfouie sous plusieurs centaines de mètres sous la surface martienne ! Comme semble l'indiquer le radar Marsis de Mars Express.

Forer la surface

Bien que forer aussi profondément ne soit pas une mince affaire, la NASA et l'ESA s'intéressent à cette facette de l'exploration de la planète en projetant l'envoi de 2 missions en 2007 et 2013 qui s'essaieront à pénétrer le sous-sol. Il s'agit de Phoenix, un lander de la NASA qui se posera au pôle nord de la planète et creusera le sous-sol sur environ 1 mètre (lancement en août 2007) et de ExoMars, une mission de l'ESA qui n'est pas attendue avant 2013 et sera capable de forer le sol sous plus de 2 mètres.

Haro sur les stromatolites

Bref, s'il s'avère difficile de découvrir des organismes bien vivants, les scientifiques ont d'autres pistes comme la découverte d'indices d'une vie éteinte. Parmi les plus pertinents, les stromatolites sont à ne pas en douter es structures les plus intéressantes à étudier. En découvrir sur Mars, serait la Preuve montrant que la vie a été possible sur Mars.

Les stromatolites sont parmi les plus anciennes traces de vie découvertes sur la planète. Il s'agit de structures solides en forme de choux-fleurs créées par une association microbienne et sont un sujet de recherche très important en paléontologie.

Ils sont à la fois les dépositaires des premières traces de vie sur Terre et à la fois les premières manifestations de cette vie. Ils sont susceptibles de nous renseigner sur l'histoire de ces organismes de la biosphère les plus abondants et les mieux adaptés à leur milieu, les bactéries.

Nombreux sont les scientifiques à penser que des structures analogues existent également sur Mars tout aussi facilement accessibles qu'elles le sont sur Terre ! Pour les découvrir, il faudra viser les régions les plus anciennes de Mars, celle que l'on sait pour avoir été remplis d'eau ou dans de vieux dépôts sédimentaires.

Nous savons par expérience que l'identification de fossiles n'est pas évident du tout (voir les fossiles de dinosaures). Il en est de même pour les fossiles martiens. Les instruments nécessaires à leur identification seront des caméras capables d'images microscopiques montrant des détails de l'ordre du centième de millimètre et ce dans de nombreuses longueurs d'ondes. Il sera également nécessaire de procéder à des analyses organiques.


Source: http://www.flashespace.com/html/fev07/21a_02.htm (http://www.flashespace.com/html/fev07/21a_02.htm)

-----------------------------------------------------------


21.02.07 Aurait-on déjà découvert des stromatolites martiens ?  
 
    
En 2004, des images renvoyées par le rover Spirit de la mission MER ont laissé perplexes les scientifiques. Si certains y voient la présence de stromatolites martiennes, d'autres y voient ni plus ni moins un éparpillement de cailloux qui n'a rien à voir avec une structure de type stromatolite.

Rappel des faits


Lors de Sol 105, Spirit se déplaçait alors à l'intérieur du cratère Gusev, son site d'atterrissage et prit un cliché montrant une vue du sol caillouteux l'environnant. A priori rien de très surprenant, mais à y regarder de plus près, ont peut aisément distinguer une étrange structure formée de cercles concentriques. On y distingue nettement un arrangement de roches lamelliformes partiellement enfouies dans le sol, orientées selon un schéma concentrique très net et sans équivoque. Une telle disposition évoque irrésistiblement un stromatolite ancien, dont la partie supérieure a été soumise à l'érosion durant une très longue période, laissant apparaître sa structure interne.

Une autre structure de même nature, bien que moins nette, apparaît à gauche de l'image, et semble incomplète, peut-être endommagée suite à une exposition moins favorable aux éléments.

Enfin, en remontant jusqu'à sol 91, une autre image laisse perplexe. On aperçoit, à un autre emplacement, une autre forme rocheuse circulaire en saillie, également suspectée d'être un stromatolite fossile. Seule la paroi externe semble émerger, le centre étant encombré de débris divers.

On n'a jamais su exactement ce à quoi correspondaient ces structures.

(http://i41.tinypic.com/xnrv5l.jpg) 
Les 2 structures formées de cercles concentriques vues par Spirit lors de sol 105.

(http://i44.tinypic.com/f1kr5k.jpg)
Une forme rocheuse circulaire en saillie vue par SPirit lors de sol 91.
Crédits NASA & traitement Space News International

Source: http://www.flashespace.com/html/fev07/21_02.htm (http://www.flashespace.com/html/fev07/21_02.htm)
Titre: Sur Mars, les pierres voyagent - Les pierres martiennes avancent contre le vent
Posté par: titilapin2 le 14 janvier 2009 à 23:47:26
Sur Mars, les pierres voyagent

(http://i41.tinypic.com/15s33vk.jpg)
Le sol de Mars vu par Spirit. Crédit : Nasa/JPL/Cornell

Les pierres martiennes avancent contre le vent ! Ce n'est pas un canular, mais le résultat d'une très sérieuse étude, publiée ce mois-ci dans la revue Geology par les planétologues Jon Pelletier (université d'Arizona à Tucson), Andrew Leier (université de Calgary) et James Steidtmann (université du Wyoming à Laramie).

Jusqu'à présent, pour expliquer la distribution étonnamment régulière des cailloux dans les plaines martiennes, observée notamment par le robot Spirit, les scientifiques invoquaient le roulement des pierres, poussées par de forts vents. Même si Mars est en effet très venteuse, l'explication n'était guère satisfaisante. Car, compte tenu de la très faible densité de l'atmosphère, une tempête, là-bas, a la force d'une légère brise terrestre...

C'est cependant suffisant pour soulever le sable, et c'est là que réside le secret des pierres de Mars. Lorsque le vent souffle, une légère dépression se forme au pied du caillou, face au vent, tandis qu'un petit monticule se crée sur sa face arrière. Ainsi, le caillou aura tendance à tomber dans le creux, et à se déplacer très légèrement dans la direction d'où vient le vent. "Si ce phénomène se produit cinq, dix ou vingt fois, vous commencez à avoir un véritable déplacement. Les pierres peuvent avancer de plusieurs fois leur diamètre", assure Jon Pelletier.

Les simulations numériques montrent en outre que les pierres situées en deuxième rang, qui prennent le vent différemment, ont tendance à se déplacer latéralement par rapport à lui. C'est ainsi, après des temps très longs, qu'une pierre qui a éclaté se disperse régulièrement sur une vaste surface !

Source: http://www.cieletespace.fr/evenement/2699_sur-mars-les-pierres-voyagent (http://www.cieletespace.fr/evenement/2699_sur-mars-les-pierres-voyagent)
Titre: Re : Fil généraliste connaissances de mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: elevenaugust le 15 janvier 2009 à 00:27:38
Sur Terre aussi, les pierres voyagent. ;D :o

Racetrack Playa (http://en.wikipedia.org/wiki/Racetrack_Playa)

imageshack.us/img120/8753/rockls1.jpg
imageshack.us/img261/1386/rock2bp3.jpg
imageshack.us/img120/9030/rock3zr9.jpg
imageshack.us/img98/7081/rock4ll8.jpg
imageshack.us/img120/8190/rock5rs3.jpg
admn : images indisponibles


28 rochers dont le plus gros pèse 300kg.....

Personne ne les a jamais vu ou filmé en train de bouger.

La seule hypothèse émise pour expliquer ces déplacements serait l'action combinée du vent (jusqu'à 145km/h) et la formation d'une pellicule de glace servant de 'patinoire' durant l'hiver.....

La même théorie s'appliquerait-elle pour Mars??
Titre: Re : Fil généraliste connaissances de mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: Loacoon le 15 janvier 2009 à 00:35:18
Cette théorie me parait déjà bizarre sur terre...

Pour que la pierre glisse sur une pellicule de glace, il faudrait que celle-ci se forme sous le sus-cité caillou. Entre celui-ci et le sol donc. Je vois pas ce qui pourrait permettre que cela arrive sous un rocher pesant près de 300kg.

Je me trompe peut-être, mais ça me parait impossible.
Titre: Annonce de la Vie sur Mars
Posté par: Nemo492 le 15 janvier 2009 à 14:46:15
Déjà pas mal d'articles, mais dans la presse anglaise :
http://news.google.fr/news?ned=uk&hl=en&ned=uk&q=NASA%2BMars&btnG=Search+News

Ce qui est intéressant, c'est le moment choisi pour l'annonce :
l'administrateur de la NASA quitte son poste, et le Général n'est pas encore en place.
http://icietmaintenant.fr/SMF/index.php?topic=6521.0

La nouvelle a été véhiculée dès hier par The Sun, toujours à l'affut d'un scoop, ce qui a pu faire douter de son authenticité. Mais il n'y aura pas longtemps à attendre pour en juger : Une importante communication de la NASA est attendue aujourd'hui à 14 heures (EST) - La conférence publique est titrée : "Quelque chose de particulier dans l'atmosphère de Mars".

"Des scientifiques de la NASA doivent annoncer aujourd'hui sur le réseau mondial et en video la découverte de la vie microbienne sur Mars. La présence de méthane a été confirmée à la fois par des sondes en orbite martienne et des télescopes terrestres."

Des microbes Aliens se trouveraient sous la surface Martienne, et seraient la cause de cette accumulation de méthane. Michael Meyer, chef du programme scientifique martien, doit faire cette déclaration à 14 heures, entouré des principaux chercheurs de son équipe.

Plusieurs savants avaient jusqu'ici pensé que le méthane pourrait être du à l'activité volcanique. Or il n'y a pas de volcans actifs sur Mars. De plus, la Nasa a découvert que ce gaz se situe dans les mêmes zones où se trouvent des nuages de vapeur d'eau, qui est essentielle au maintien de la vie.

Plusieurs experts ont alors pensé que ce méthane devait être un déchet produit par des organismes nommés méthanogènes, présents dans les eaux sous la surface gelée. Plus extraordinaire, ils seraient vivants aujourd'hui parce que le méthane ne tarde pas à se dissiper dans l'atmosphère.

John Murray - membre de l'équipe du Mars Express - pense que ces micro-organismes doivent être actuellement dans une forme d'hibernation, et pourraient être ramenés à la Vie ! Il s'appuie notamment sur la preuve que de vastes océans se trouvent sous la surface martienne, près de la zone équatoriale.

Le Professeur britannique Colin Pillinger, également spécialiste de ces questions, a confirmé au Sun que le méthane indique nécessairement la présence de la vie : "Le Méthane est le résultat d'une activité biologique. Sa présence dans l'atmosphère de Mars signale qu'il existe une forme de vie. La preuve n'est pas absolue, mais il faut y regarder de très près."

La sonde Beagle 2 aurait pu le confirmer plus tôt, avec son laboratoire embarqué, si elle ne s'était écrasée le 24 décembre 2003.

La découverte de la Nasa confirme les recherches conduites avec la sonde Mars Express, qui est en orbite depuis 5 ans et avait signalé la présence de méthane dès 2004.

Pour Nick Pope, c'est "la découverte la plus importante de tous les temps. La conclusion logique est qu'il y a également de la vie ailleurs dans l'univers. Ce doit être une loi universelle. Je suis certain qu'elle existe en bien d'autres endroits, et que nous trouverons des formes de vie intelligentes."

http://www.nasa.gov/ntv
Titre: Re : Annonce de la Vie sur Mars
Posté par: Prof2Math le 15 janvier 2009 à 17:16:51
Citer
"Le Méthane est le résultat d'une activité biologique. Sa présence dans l'atmosphère de Mars signale qu'il existe une forme de vie."

Donc ils nous annoncent tous simplement qu'ils ont détecté les martiens grâce à leurs flatulences  ;)

Titre: Re : Annonce de la Vie sur Mars
Posté par: BEL23 le 15 janvier 2009 à 17:33:36
Sur Titan il y a des lacs de méthane... ::)
Titre: Re : Annonce de la Vie sur Mars
Posté par: harry le 15 janvier 2009 à 17:35:52
1ére révélation ! nous ne sommes pas seuls !  on s'en doutait un peu, mais ça fait plaisir à entendre !

 :)
Titre: Re : Annonce de la Vie sur Mars
Posté par: Nemo492 le 15 janvier 2009 à 18:25:01
40 articles dans la presse anglophone à 14h,
53 articles à 18h - mais seulement 3 ou 4 en français.
Titre: Re : Annonce de la Vie sur Mars
Posté par: harry le 15 janvier 2009 à 19:14:38
Ca ne m'étonne pas....

Tiens cet après midi au boulot:

(moi)
-"Importante nouvelle ! La nasa annonce qu'il y a de la vie sur MARS c'est génial !nous ne sommes pas seuls dans l'univers

(réponse)
-"Ah bon, y'a des petits êtres ?

Je réponds ce que j'ai lu sur ce forum

(réponse)
-Ah.... c'est pas terrible alors.... Tiens au fait tu peux me passer des K7 VHS je n'en ai plus pour enregistrer KOH LANTA

Epoustouflant non ?

Nous sommes 15 dans mon entreprise, seules 2 personnes ont porté de l'intêret (dont mon patron)...

Sorti de la télé réalité, de la star ac ou encore des "têtes à claques TV" (avec 3 ans de retard) le constat est que tout le monde s'en fout !

Etonnant non ?

Harry

Titre: Re : Annonce de la Vie sur Mars
Posté par: BEL23 le 15 janvier 2009 à 19:25:46
Quand on sera sûrs sûrs de l'info je pense qu'on en parlera vite fait au 13H ...et pis on dira pas "ouaais y'a de la vie sur mars" mais "hoo y'a des microbes sur Mars et ils vont nous ramener cette cochonnerie...pfff"
Titre: Re : Re : Annonce de la Vie sur Mars
Posté par: Headek le 15 janvier 2009 à 19:55:08
Ca ne m'étonne pas....

Tiens cet après midi au boulot:

(moi)
-"Importante nouvelle ! La nasa annonce qu'il y a de la vie sur MARS c'est génial !nous ne sommes pas seuls dans l'univers

(réponse)
-"Ah bon, y'a des petits êtres ?

Je réponds ce que j'ai lu sur ce forum

(réponse)
-Ah.... c'est pas terrible alors.... Tiens au fait tu peux me passer des K7 VHS je n'en ai plus pour enregistrer KOH LANTA

Epoustouflant non ?

Nous sommes 15 dans mon entreprise, seules 2 personnes ont porté de l'intêret (dont mon patron)...

Sorti de la télé réalité, de la star ac ou encore des "têtes à claques TV" (avec 3 ans de retard) le constat est que tout le monde s'en fout !

Etonnant non ?

Harry



Lol,je vois qu'on est tous a la même enseigne  :D
Titre: Re : Annonce de la Vie sur Mars
Posté par: harlock le 15 janvier 2009 à 19:58:13
Et oui, les gens sont blasé de tout, même de la plus fantastique des informations de toute l'histoire de l'humanité, ils s'en foutent oubien ...

Tous savent déjà que les ET sont là donc les microbes d'une autre planéte parait un peu "faible" pour eux.

en tous cas 2 mn !! et il sera 20H
Titre: Re : Annonce de la Vie sur Mars
Posté par: dificultnspa le 15 janvier 2009 à 20:00:21


Dossier spécial dans le Jt de 20h sur TF1 ce soir : La conquête de l'espace

Titre: Re : Annonce de la Vie sur Mars
Posté par: harlock le 15 janvier 2009 à 20:23:53
La présence de méthane sur mars est confirmé, donc il est soit d'origine volcanique soit chimique ou biologique voiilà a peu prés ce que j'ai compris.

En résumé : la vie sur mars n'est pas exclue, mais ce n'est pas prouvé non plus.
Titre: Re : Annonce de la Vie sur Mars
Posté par: Nemo492 le 15 janvier 2009 à 21:11:09
Michael Meyer, chef du programme scientifique martien de la NASA, a présenté "Mars, an Active Planet", et retransmise sur la web télévision de la Nasa. Mais le contenu est très en retrait de ce qu'une cinquantaine de journaux anglophones avaient exposé dans les heures précédentes.

On y rapportait par exemple les propos de John Murray - membre de l'équipe du Mars Express - pour qui ces micro-organismes doivent être actuellement dans une forme d'hibernation, et pourraient être ramenés à la vie... Le chercheur s'appuie notamment sur la preuve que de vastes océans se trouvent sous la surface martienne, près de la zone équatoriale.

Le Professeur britannique Colin Pillinger, également spécialiste de ces questions, avait confirmé de son côté que le méthane indique nécessairement la présence de la vie : "Le Méthane est le résultat d'une activité biologique. Sa présence dans l'atmosphère de Mars signale qu'il existe une forme de vie. La preuve n'est pas absolue, mais il faut y regarder de très près."

Si cette conférence amène un changement de perspectives, il consiste à considérer désormais que la planète Mars abrite des processus actifs.

Mais l'annonce n'apporte rien de décisif, et la découverte n'est pas récente : l'équipe avait commencé à détecter le méthane à partir de 1999. Les données ont surtout été collectées à partir de janvier 2003. Il n'est même pas encore établi si la production de méthane est ancienne ou récente...

En résumé : "Il se passe quelque chose, que ce soit d'origine géologique ou biologique."

Le Dr Michael Mumma explique comment les régions riches en méthane ont été identifiées sur Mars, et les mesures qui ont montré ses variations en volumes.

Quoiqu'il en soit, les quantités découvertes sont qualifiées de "récentes".

Il écarte une nouvelle fois l'origine volcanique du méthane.

L'explication de la présence du méthane n'a pas été tranchée : elle est soit Géologique (comme l'interaction de l'eau sur des roches) soit Biologique (émission par des organismes). L'équipe ne peut même encore déterminer si ce méthane est relaché progressivement ou par des sortes d'explosion.

Les vents devraient égaliser sa présence sur la planète. Mais ce n'est pas le cas. La recherche a établit qu'il s'agissait de productions locales.

Lisa Pratt évoque la recherche de poches d'eau salée souterraines. Mais là encore, il faudra attendre que le module Mars Science Laboratory puisse forer profondément sous la surface. Le spectromètre laser devrait également affiner les recherches.

Ces découvertes doivent influer sur le choix du prochain emplacement pour poser le MSL d'ici deux ans.

[mp3=200,20,0]http://ovnis-usa.com/SONS/NasaConference_15jan09.mp3[/mp3]
Titre: Re : Annonce de la Vie sur Mars
Posté par: BEL23 le 15 janvier 2009 à 21:15:40
ça c'est clair
Titre: Re : Annonce de la Vie sur Mars
Posté par: herveboy le 15 janvier 2009 à 21:36:49
Ce soir au JT de TF1 en effet il y avait un encart sur la conquête de l'espace, et spécialement pour cette année 2009 le but avoué des scientifiques serait de découvrir des planète habitables et "si possibles habitées" si, si, c'est bien ce qu'ils ont dit au JT! Alors je me pose cette question: comment va-t'on s'y prendre pour découvrir une telle planète? Ce n'est pas avec des puissants télescopes qu'on va pouvoir détecter la vie sur des planètes exogènes, tout-au-plus des conditions favorables à travers les spectres des couleurs, etc. Mais cette planète habitée où comptent-il la trouver, dans notre système solaire? On nous en cache des choses!
Titre: Re : Annonce de la Vie sur Mars
Posté par: herveboy le 15 janvier 2009 à 21:48:45
"Nous sommes 15 dans mon entreprise, seules 2 personnes ont porté de l'intêret (dont mon patron)..."


Harry, je te rassure, on est plus de 200 dans mon administration et je crois bien être le seul assez dingue pour m'intéresser à la vie ailleurs que sur Terre (sujet assez soft en somme comparé à celui des Ovnis) Ca me donne l'impression d'avoir une double-vie  ;D
Titre: Re : Annonce de la Vie sur Mars
Posté par: titilapin2 le 15 janvier 2009 à 21:51:04
Ce qui est incroyable c'est le manque de réactivité des médias français.
Je viens de faire l'essai dans la rubrique Actualités de Google, rien en Fr et énormément chez nos amis anglo-saxons.
Merci pour réactivité aujourd'hui et avril avec le Capitaine Kirk
Titre: Re : Annonce de la Vie sur Mars
Posté par: jo le 15 janvier 2009 à 21:55:40
Tout ça va profiter à James Cameron avec:

admn : images indisponibles


On peut aussi penser que le prochain film (repoussé en Décembre) va promouvoir une certaine idée des relations de l'espèce humaine à l'espace.
 
Titre: Re : Annonce de la Vie sur Mars
Posté par: WDPK webzine le 15 janvier 2009 à 21:56:16
Une super info de la NASA... Qui sera suivie par d'autres encore plus importantes, j'espère.
Titre: Re : Annonce de la Vie sur Mars
Posté par: Headek le 15 janvier 2009 à 22:37:03
http://news.google.fr/news?hl=fr&tab=wn&ned=fr&q=nasa&btnG=Recherche+Actualit%C3%A9s

Ca viens tout doucement  ;)
Titre: Mars : du méthane sur la Planète rouge, nouvel indice d'une possible vie extrate
Posté par: titilapin2 le 15 janvier 2009 à 23:00:24
Comme dit Headek, cela vient tout doucement...

N°1: ovnis-usa.com
N°2:  les blogs bénévoles dont mon chouchou Maxisciences à 09h59 secondes
N°3: http://www.7sur7.be/ (http://www.7sur7.be/) à 12h01
N°4: lemonde.fr le 15.01 à 20h01


Mars : du méthane sur la Planète rouge, nouvel indice d'une possible vie extraterrestre  

--------------------------------------------------------------------------------

Etats-Unis - Les scientifiques de la Nasa ont découvert des traces de méthane sur Mars, possibles indicateurs d'une activité organique sur la Planète rouge.

De grandes quantités de méthane - qui, sur Terre, est principalement produit par des êtres vivants - ont été détectées par trois télescopes.
Le niveau d'activité enregistré pour ce gaz atteindrait parfois des niveaux comparables à ceux observés sur Terre, dans des zones où ce gaz est produit en grandes quantités.
Les scientifiques précisent cependant que des recherches complémentaires sont indispensables pour déterminer si le gaz, trouvé en 2003, résulte de processus biologiques ou de l'activité volcanique.
"Les être vivants produisent plus de 90 % du méthane atmosphérique sur Terre, seuls les 10 % restants ont une origine géochimique. Le méthane martien peut donc résulter de l'un ou l'autre de ces phénomènes" précisait la Nasa dans un communiqué.
La sonde européenne Mars Express avait déjà récolté de possibles preuves de méthane sur Mars en 2004, mais la découverte de la Nasa apparaît comme le meilleur argument en faveur d'une vie martienne.

Le méthane martien pourrait résulter de l'activité d'organismes méthanogènes, se développant dans l'eau sous la glace du sous-sol.
Pour le professeur Colin Pillinger, dont l'atterrisseur Beagle 2 s'est écrasé sur mars en 2003 durant une mission visant à récolter d'éventuels signes de vie sur la planète, cette découverte pourrait être capitale.
"Pour qu'il y ait du méthane dans l'atmosphère martienne, il doit y avoir une source renouvelable de ce gaz. La source la plus évidente, ce sont des êtres vivants. Si vous trouvez du méthane dans une atmosphère, vous pouvez suspecter qu'il y a de la vie. Ce n'est pas une preuve, mais cela pousse à regarder d'un peu plus près."
La Nasa devrait livrer ses conclusions aujourd'hui, à Washington.

Souce: http://www.maxisciences.com/mars/mars-du-methane-sur-la-planete-rouge-nouvel-indice-d-039-une-possible-vie-extraterrestre_art601.html (http://www.maxisciences.com/mars/mars-du-methane-sur-la-planete-rouge-nouvel-indice-d-039-une-possible-vie-extraterrestre_art601.html)

---------------------------------------------

[justify]Enfin la preuve de la vie sur Mars? 15/01/09 12h01
 
Des aliens microscopiques vivant sous le sol martien seraient responsables de l'émission d'un nuage de méthane autour de la planète rouge, d'après les scientifiques de la Nasa.

Le gaz, rejeté chez nous en grande quantité par les vaches, a été détecté par un appareil envoyé en orbite et possédant de gigantesques télescopes. La Nasa devrait confirmer la nouvelle aujourd'hui depuis ses quartiers généraux. Une découverte vue comme une nouvelle preuve qu'il existe des microbes encore en vie sur la planète Mars.

Encore en vie

Certains scientifiques reconnaissent que le méthane est également produit par l'activité volcanique mais il n'y a pas de volcans actifs sur Mars. En outre, la Nasa a découvert ce gaz dans les seules régions où l'on rencontre des nuages de vapeur d'eau, le seul élément vital. Les experts spéculent pour savoir si le méthane est rejeté comme un surplus par ces organismes qui vivraient dans l'eau sous la croûte de glace. Ceux-ci seraient toujours en vie aujourd'hui parce que dans le cas contraire, le méthane aurait été dispersé dans l'espace depuis longtemps.

John Murray - un membre de l'équipe s'occupant de la sonde spatiale Mars Express European - pense que ces mini-Martiens pourraient être en quelque sorte figés mais qu'ils pourraient très bien être ramenés à la vie. Il explique avoir trouvé une preuve écrasante: un vaste océan gelé qui serait recouvert de poussière, lequel se situerait au niveau de l'équateur de la planète rouge, là où des formes de vie auraient pu évoluer sous l'aspect de microbes.

Des organismes

La réunion prévue aujourd'hui se fera en présence d'un expert en la matière, Michael Meyer, le chef du programme de la Nasa consacré à la planète. La sonde Beagle 2 transportait d'ailleurs un laboratoire destiné à analyser ces signes de vie, hélas l'appareil s'est écrasé en décembre 2003.

Le professeur Pillinger a expliqué au journal anglais The Sun que "le méthane est un produit de biologie. Pour qu'on en trouve dans l'atmosphère martienne, il faut qu'il y ait une source renouvelable. Et qui produit de manière évidente ce gaz? Les organismes! Donc si vous trouver du méthane dans l'atmosphère, vous pouvez supposer qu'il y a de la vie. Ce n'est pas une preuve mais ça donne de la valeur à cette supposition".

Méthane

Les découvertes de la Nasa confirment les recherches de la sonde européenne Mars Express, qui tourne autour de la planète depuis cinq ans et qui avait également détecté des signes de méthane en 2004. Le Professeur Pillinger a ajouté: "Qu'est-ce qui pourrait être plus extraordinaire que de savoir que nous ne sommes pas seuls dans l'univers? S'il y a de la vie sur Mars, alors la conclusion logique est qu'il doit y avoir de la vie ailleurs. Si c'est arrivé ici, sur la Terre, pourquoi n'y aurait-il pas aussi de la vie partout ailleurs? C'est une loi universelle".

"Mars est très similaire à la Terre. Elles ont la même taille, il y a de la roche à l'intérieur. La plupart des scientifiques pensent qu'il y a sûrement de l'eau liquide, ce qui est considéré - de façon quasi unilatérale - comme le pré-requis indispensable pour donner la vie. Je suis persuadé qu'il y a une autre forme de vie dans l'univers et, plus que certainement, une forme intelligente".

Mais la vie ne pourrait pas survivre à la surface de la planète rouge car, contrairement à la Terre, Mars n'a pas de bouclier magnétique pour la protéger contre les radiations mortelles du soleil. Cette planète ressemble à la nôtre en de nombreux points. Elle est faite de roches, elle a une atmosphère et un système météorologique.

Océans

De l'eau a été trouvée sous forme de glace et les scientifiques pensent qu'il y a deux milliards d'années, Mars était couverte d'océans à l'état liquide. La preuve de la présence d'eau sur Mars date de 2007 lorsque Mars Express a sondé le sol martien dans la région du Pole sud de la planète. Sans oublier que la dernière sonde de la Nasa, Phoenix, a déterré des morceaux de glace l'année dernière, qui se sont rapidement évaporés dans l'atmosphère.

La Nasa a déjà annoncé plusieurs fois la présence de vie sur Mars. En 1996, ils ont expliqué avoir découvert des organismes fossiles dans une météorite provenant de la planète. Mais les autres scientifiques restaient sceptiques face à cette annonce. La conférence d'aujourd'hui aura lieu à 19h (heure locale) sur la chaîne télévisée de la Nasa (www.nasa.gov/ntv (http://www.nasa.gov/ntv)). Alors Martiens ou pas? Réponse ce soir...

Source: http://www.7sur7.be/7s7/fr/1506/Sciences/article/detail/616139/2009/01/15/Enfin-la-preuve-de-la-vie-sur-Mars.dhtml (http://www.7sur7.be/7s7/fr/1506/Sciences/article/detail/616139/2009/01/15/Enfin-la-preuve-de-la-vie-sur-Mars.dhtml)

----------------------------------------

Mystérieuses émissions de méthane sur Mars, peut-être un signe de vie ?
 15.01.09 | 20h01

Des émissions saisonnières de méthane ont été détectés sur Mars en plusieurs endroits, ce qui pourrait indiquer une activité géologique ou même la possibilité de processus biologiques, selon une étude publiée jeudi.

"Sur la Terre, les organismes vivants produisent plus de 90% du méthane présent dans l'atmosphère et les 10% restant sont d'origine géochimique. Sur Mars, le méthane pourrait être un signe de l'une ou l'autre de ces activités", écrivent les auteurs de ces travaux parus dans la revue américaine Science datée du 16 janvier.

Les volumes d'émissions de méthane observés sur la planète rouge sont comparables à ceux des sites actifs sur la Terre, relève le planétologue Michael Mumma, directeur du centre d'astrobiologie du Goddard Space Flight Center de la Nasa et principal auteur de cette recherche.

"L'origine de ces émissions de méthane sur Mars est un mystère[/i][/color]", soulignent ces scientifiques. "L'âge du méthane que nous avons détecté reste indéterminé et l'origine pourrait être ancienne ou récente", ajoutent-ils.

"Les hypothèses d'une origine géochimique ou biologique ont toutes deux été explorées mais aucun consensus scientifique ne s'est dégagé", expliquent les auteurs des travaux.

Ces hypothèses sont pour la plupart fondées sur des phénomènes analogues connus sur la Terre tels que le méthane produit par le magma en fusion ou la serpentinisation du basalte, ou encore par des bactéries.

Source: http://www.lemonde.fr/web/depeches/0,14-0,39-38156036@7-50,0.html (http://www.lemonde.fr/web/depeches/0,14-0,39-38156036@7-50,0.html)
modération : cette dépêche n'existe plus
Titre: Re : Annonce de la Vie sur Mars
Posté par: Cyrill le 15 janvier 2009 à 23:03:57
ça pourrait être en rapport avec la fonte des pôles?

on a le même phénomène sur terre voir ci-dessous

La fonte record des glaces du Groenland et le dégazage massif des dépôts de méthane autrefois congelé dans le sous-sol des côtes sibériennes indiquent que des changements importants sont en train de se produire en Arctique, risquant d’amplifier le réchauffement du climat mondial.

http://icietmaintenant.fr/SMF/index.php?topic=5203.0     (#10)
Titre: Re : Annonce de la Vie sur Mars
Posté par: Nemo492 le 15 janvier 2009 à 23:07:29
Si Maxisciences et Le Monde avaient attendu la conférence télévisée de 20h,
ils auraient normalement évité de revenir sur l'hypothèse volcanique.
Elle a clairement été écartée. A moins que ça les réconforte d'y croire encore.
Titre: Re : Re : Annonce de la Vie sur Mars
Posté par: Cyrill le 15 janvier 2009 à 23:18:55
ça pourrait être en rapport avec la fonte des pôles?

on a le même phénomène sur terre voir ci-dessous

La fonte record des glaces du Groenland et le dégazage massif des dépôts de méthane autrefois congelé dans le sous-sol des côtes sibériennes indiquent que des changements importants sont en train de se produire en Arctique, risquant d’amplifier le réchauffement du climat mondial.

http://icietmaintenant.fr/SMF/index.php?topic=5203.0     (#10)

Le Pr Lauri Fenton, du Centre de recherches Ames de la NASA est formel : la planète Mars, ou plutôt son atmosphère est aussi en pleine phase de réchauffement climatique, pour des causes assez proches de celles que l'on subit actuellement sur Terre.
Selon cette étude, menée conjointement avec l'US Geological Survey, les températures moyennes relevées à la surface de la planète rouge s'accroissent 4 fois plus rapidement que sur Terre.
Les chercheurs estiment que la température de surface martienne aurait augmenté de quelque 0,65°C entre les années 70 et les années 90, soit depuis l'atterrissage des sondes américaines Viking et des premiers relevés précis. (...) La température du sol augmente encore, la fonte de la glace s'accélère, et ainsi de suite

http://icietmaintenant.fr/SMF/index.php?topic=4999.msg38121#msg38121   (#5)
Titre: Re : Annonce de la Vie sur Mars
Posté par: hazuka le 15 janvier 2009 à 23:21:22
le but avoué des scientifiques serait de découvrir des planète habitables et "si possibles habitées" si, si, c'est bien ce qu'ils ont dit au JT! Alors je me pose cette question: comment va-t'on s'y prendre pour découvrir une telle planète? Ce n'est pas avec des puissants télescopes qu'on va pouvoir détecter la vie sur des planètes exogènes, tout-au-plus des conditions favorables à travers les spectres des couleurs, etc. Mais cette planète habitée où comptent-il la trouver, dans notre système solaire? On nous en cache des choses!

On peut se dire que cette (ou ces) planète(s), ils l(es) ont deja trouvée(s)...
Titre: Re : Annonce de la Vie sur Mars
Posté par: Cloud Strife le 15 janvier 2009 à 23:26:40
Bonsoir à toues et tous, j'aimerai, si vous me le permettez, rebondir sur plusieurs remarques judicieuses qui ont été faites par les internautes.
Sur un fond de "Satisfaction", je commence donc :

ça pourrait être en rapport avec la fonte des pôles?

on a le même phénomène sur terre voir ci-dessous

La fonte record des glaces du Groenland et le dégazage massif des dépôts de méthane autrefois congelé dans le sous-sol des côtes sibériennes indiquent que des changements importants sont en train de se produire en Arctique, risquant d’amplifier le réchauffement du climat mondial.

http://icietmaintenant.fr/SMF/index.php?topic=5203.0     (#10)

[devancé par Cyrill ;)]

Etant donné que le réchauffement climatique semble selon certaines source un évènement concernant non pas notre seule et unique planète mais bien le système solaire entier (libre à vous l'interprétation du pourquoi/comment), n'assisterions-nous pas là simplement au réchauffement de Mars ?
Mars qui par ailleurs sur bon nombre de clichés n'est pas rouge... Je m'arrête là, pas d'hors-sujet.
En somme, deux phénomène, identiques, dont l'un est explicable (expliqué)... vous me suivez ?..

Une super info de la NASA... Qui sera suivie par d'autres encore plus importantes, j'espère.
Oui, très certainement... Mais importantes ou palpitantes ?...
En termes de probabilité, dans cet univers infini, les chances que la vie ne se soit installée que chez nous, sur notre petite planète, est quasi nulle. Bref, H.S..
Quoique.
Que pourrait-on nous annoncer de plus important ? "Il y a de la vie sur d'autres planètes".
Etant donné que nous sommes ici (soit disant) depuis 150 000 ans, qui à l'échelle astronomique n'est significativement rien, je trouve que cela implique bon nombre de sous entendus...
(She's a rainbow)
Entre ça et ce qu'il se passe sur la scène internationale depuis ces dernières années... Personnellement je trouve cela bien ficelé.
Tenterait-on de nous acclimater petit à petit ?...

Enfin, je vais vous faire part de ce qui me fait sourire du coin des lèvres.
(Angie)
Voyez-vous, après un reportage cette année sur la mythique zone 51, voici que dans les JTs français (oui, cela a son importance) que l'on parle de vie extraterrestre plausible et non plus possible.
Concernant ce que l'on peut voir actuellement à la télé et au cinéma, peut-être est-ce là simplement mon ressentiment qui me joue de vilains tours, mais n'avez vous pas l'impression, e constatez vous pas que l'on parle étonnamment beaucoup d'éventuels E.Ts ces derniers temps ?...
Vous qui avez vu Le Jour Où la Terre S'Arrêta (rdv rubrique cinéma)... (Qui est loin d'être un chef d'oeuvre mais mérite un peu d'attention et une oreille attentive, toujours selon mon avis).

"Nous sommes 15 dans mon entreprise, seules 2 personnes ont porté de l'intêret (dont mon patron)..."


Harry, je te rassure, on est plus de 200 dans mon administration et je crois bien être le seul assez dingue pour m'intéresser à la vie ailleurs que sur Terre (sujet assez soft en somme comparé à celui des Ovnis) Ca me donne l'impression d'avoir une double-vie  ;D
Selon l'opinion publique les deux vont pourtant de mèche, non ?..

Jo : Tu piques au vif ma curiosité  ;)
Titre: Re : Re : Annonce de la Vie sur Mars
Posté par: lcarl le 15 janvier 2009 à 23:58:30
Ce soir au JT de TF1 en effet il y avait un encart sur la conquête de l'espace, et spécialement pour cette année 2009 le but avoué des scientifiques serait de découvrir des planète habitables et "si possibles habitées" si, si, c'est bien ce qu'ils ont dit au JT! Alors je me pose cette question: comment va-t'on s'y prendre pour découvrir une telle planète? Ce n'est pas avec des puissants télescopes qu'on va pouvoir détecter la vie sur des planètes exogènes, tout-au-plus des conditions favorables à travers les spectres des couleurs, etc. Mais cette planète habitée où comptent-il la trouver, dans notre système solaire? On nous en cache des choses!
J'aime beaucoup ta suspicion. Mais on va trouver cette planete par hasard. Bien sur!
Titre: Re : Annonce de la Vie sur Mars
Posté par: Nemo492 le 16 janvier 2009 à 00:55:17
Hé, Cloud Strife : "Don't fade away" !
Titre: Re : Fil généraliste connaissances de mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: Loacoon le 16 janvier 2009 à 01:31:34
Pour ajouter une affirmation à mon message précédent... Si le rocher glissait sur une couche de glace, la terre ne serait pas enfoncée, et elle ne paraîtrait pas "poussée" à l'avant du bloc.
Titre: Re : Fil généraliste connaissances de mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: Cloud Strife le 16 janvier 2009 à 01:47:36
Remarque stupide :

Et si c'était le sol qui bouge ?...  ???

Si une réponse simple vous titille les doigts dans moins de deux seconde, reconsidérez la question)
Titre: Re : Fil généraliste connaissances de mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: Loacoon le 16 janvier 2009 à 01:48:38
Ben c'est pareil, la pierre bougerait au rythme du sol, donc pas de traînées...
Titre: Re : Annonce de la Vie sur Mars
Posté par: 55cancri le 16 janvier 2009 à 05:59:36
A ce rytme là....

qu'un martien nous donne une ou deux bactéries qu'on en finisse ...  ::)
Titre: Re : Annonce de la Vie sur Mars
Posté par: là et demain le 16 janvier 2009 à 16:00:51
 ;D Sur le fond, il y a quand même de quoi rigoler (jaune) quant on voit le temps, l'argent et l'énergie dépensées à trouver une pauvre bactérie sur un astre proche de la terre, alors que des êtres extraordinairement plus évolués viennent tranquillement ouvrir chez nous des silos nucléaires (Minot et autres du même genre), histoire de voir de près à quoi ils ressemblent.
Quelque part, on passe un peu pour des c..., non ?
Titre: Re : Annonce de la Vie sur Mars
Posté par: harry le 16 janvier 2009 à 17:19:45
Vous n'êtes jamais content !   On nous annonce la très forte probabilité de la vie sur mars.... Même si on se doute, en écoutant, nos fameux scientifiques, ou par conviction perso, que la vie existe ailleurs. Moi j'estime que cette déclaration nous fait l'effet d'un grand pas pour l'humanité....  Le jour ou la preuve absolue sera apportée, je sabrerais le champagne (beurk j'm pas)

Imaginez un instant que toutes les déclarations CAMELOT par exemple, ne soient que foutaise.... et délires.... Il m'arrive de délirer comme bien des gens qui parcourent ce forum ou d'autres....

Que la science connue (hormis quelques secrets technologiques qui "pissent pas bien loin") ne soit que bien et juste réelle...

Cette annonce est géniale !!!   Je trouve qu'il leur a fallu bcp de temps pour le dire car j'y pensais depuis la 1ére fois ou l'exposé du méthane avait été rendu public, il y a qq années...

Mais je les comprends, ils veulent pas passer pour des cons.

Cette annonce est probablement celle que j'attendais le plus (avec le (hum) "retour" de l'homme sur la lune).

J'espère vivre assez vieux pour le voir, et connaitre quelles solutions ils ont (cette fois ?) trouvés pour sortir dans le GRAND ESPACE.

Bonne continuation science fictionnesque à ceux qui croient que le complot existe dès le franchissement de la porte du petit domaine qu'ils pensent controler.

A suivre....

harry
Titre: Nous savons maintenant que Mars n'est pas morte
Posté par: titilapin2 le 16 janvier 2009 à 22:26:11
Nous savons maintenant que Mars n'est pas morte

Aujourd'hui, Mars est un désert aussi aride que glacial, battu par des vents incessants et à la surface quotidiennement stérilisée par le rayonnement ultraviolet du soleil que n'arrête pas sa trop mince atmosphère. Cependant des chercheurs américains viennent de confirmer la présence dans l'atmosphère martienne d'importantes quantités de méthane. Un signe de vie ?

Aujourd'hui, mars offre l'apparence d'un monde froid et désertique manifestement dépourvu de toute forme de vie, du moins en surface. Et il semble bien que mars soit ainsi, froide et desséchée, depuis des milliards d'années. Son atmosphère est si ténue que toute eau liquide qu'on répandrait à sa surface s'évaporait aussitôt. Sans parler de l'intense rayonnement ultraviolet qu’elle reçoit du soleil et qui stérilise le sol.

En dépit de cette situation peu réjouissante, des travaux scientifiques publiés aujourd'hui par des chercheurs de la NASA et des universitaires dans Science Express font naître de nouveaux espoirs pour la planète rouge. Ces travaux ont apporté la preuve incontestable de la présence de méthane dans l'atmosphère de mars. Même si on ne sait pas encore si ce méthane est d'origine biologique ou géologique, cela veut tout simplement dire que mars est encore vivante.

« Le méthane est rapidement détruit dans l'atmosphère martienne. Aussi notre découverte de concentrations importantes de méthane dans l'hémisphère nord de mars en 2003 indique qu'un processus libère régulièrement ce gaz dans l'atmosphère martienne» indique le premier signataire de l'article, Michael Mumma, du centre spatial Goddard de la NASA.

«lorsque l'été bat son plein dans l'hémisphère nord de mars, le méthane est libéré à un taux comparable à celui du massif suintement naturel d'hydrocarbures de Coal Oil Point, au large Santa Barbara, en Californie."

Sur terre, le méthane (quatre atomes d'hydrogène liés à un atome de carbone) est le principal composant du gaz naturel. Le méthane intéresse beaucoup les exobiologistes, les scientifiques qui étudient les possibilités de vie ailleurs que sur notre planète, car l'essentiel du méthane rencontré sur Terre a été produit par des micro-organismes tandis qu'ils digéraient leurs aliments.

Cependant la vie n'est pas le seul processus susceptible de produire du méthane. C’est ce que vous découvrirez dans la suite de cet article, « Méthane biologique ou géologique ?

Source: http://www.cidehom.com/science_at_nasa.php?_a_id=339 (http://www.cidehom.com/science_at_nasa.php?_a_id=339)

----------------------------------------------

Méthane biologique ou géologique ?

(http://i41.tinypic.com/2a801f8.jpg)
Crédit : nasa
Représentation artistique d’un processus géologique qui pourrait expliquer la présence de méthane dans l’atmosphère martienne sans activité biologique : Sous l’action de la chaleur résiduelle du noyau martien, de l’eau souterraine pourrait se combiner avec du dioxyde de carbone pour produire du méthane.

 
Cependant la vie n'est pas le seul processus susceptible de produire du méthane. D'autres phénomènes, purement géologiques, comme l'oxydation du fer par exemple, libèrent également du méthane. «À ce stade, nous n'avons pas assez d'informations pour déterminer si ce méthane martien est d'origine biologique ou géologique, voire les deux." reconnait Mumma. «Mais ce qui est certain, c'est que ce méthane nous confirme que la planète rouge est encore vivante, au moins sur le plan géologique. »

Si c'est une vie martienne microscopique qui produit ce méthane, elle se trouve probablement enfouie profondément sous la surface, là où il fait encore suffisamment chaud pour qu'on puisse avoir de l’eau liquide. L'eau liquide, tout comme des sources d'énergie et une source de carbone, sont nécessaires à toutes les formes de vie que nous connaissons.

«Sur terre, des micro-organismes prolifèrent à 2 ou 3 km sous le bassin de Witwatersrand en Afrique du Sud, un endroit où la radioactivité naturelle casse les molécules d'eau en hydrogène moléculaire (H2) et en oxygène (o). Les micro-organismes utilisent l'hydrogène comme source d'énergie. Il n'est pas impossible que des micro-organismes semblables aient survécu pendant des milliards d'années sous le permafrost de Mars, où l'eau est liquide, les radiations fournissent l'énergie, et le dioxyde de carbone fournit le carbone» avance Mumma.

«On peut imaginer que le méthane accumulé dans de telles régions souterraines vienne à être libéré dans l'atmosphère par le biais de fissures qui s'ouvriraient pendant la saison chaude, connectant les régions profondes à l'atmosphère au niveau de canyons ou de parois de cratères» poursuit-il.

]« Les microbes qui sur terre ont produit du méthane à partir d'hydrogène et dioxyde de carbone comptaient parmi les formes de vie les plus primitives qu'on ait connues sur notre planète, » fait remarquer Karl Pilcher, directeur de l'institut d'exobiologie de la NASA, qui a cofinancé ces recherches. «Si un jour il y a eu de la vie sur mars, il est raisonnable de penser que le métabolisme de ces formes de vie ait produit du méthane à partir du dioxyde de carbone de l'atmosphère martienne. »

Pour autant, il reste tout à fait possible que ce soit un processus géologique qui ait produit le méthane martien, soit récemment, soit il y a bien longtemps.

Sur terre, la conversion de l'oxyde de fer (la rouille en fait) en minéraux engendre du méthane, et sur mars ce processus pourrait se dérouler en utilisant de l'eau, du dioxyde de carbone et la chaleur interne de la planète.

Autre possibilité, le volcanisme : bien qu'il n'y ait aucun indice d'une activité volcanique sur mars en ce moment, du méthane produit il y a bien longtemps, mais piégé dans des « cages de glace » appelées des clathrates, pourrait n’être libéré qu’aujourd'hui après avoir été produit il y a des dizaines de millions d'années.

Comment en avoir le cœur net ? Vous le découvrirez dans la suite de cet article, « Méthane martien, l’épreuve de vérité »


Source: http://www.cidehom.com/science_at_nasa.php?_a_id=340 (http://www.cidehom.com/science_at_nasa.php?_a_id=340)

------------------------------------------------------------------

Méthane martien, l’épreuve de vérité  

(http://i42.tinypic.com/2h6xb7k.jpg)
Crédit : Nasa
Carte de concentration en méthane dans l’atmosphère martienne durant l’été boréal. Les concentrations peuvent parfois être très importantes au-dessus de certaines régions

 
Le méthane découvert dans l'atmosphère de mars l'a été grâce à l'observation méticuleuse de la planète pendant plusieurs années martiennes avec des spectromètres placés au foyer de télescopes infrarouge.

« Nous avons observé et cartographié de nombreux panaches de méthane sur mars, dont un qui a libéré environ 19 000 t de métal» dit Geronimo Villanueva de l'université catholique d'Amérique à Washington D.C, coauteur de l'article. «Ces panaches étaient émis pendant les saisons les plus chaudes, le printemps et l'été, peut-être du fait que le permafrost colmatant les fissures s'était vaporisés, permettant au méthane de diffuser jusqu'à l'atmosphère martienne. Étrangement, certains panaches contenaient de la vapeur d'eau tandis que d'autres en étaient dépourvus».

Selon l'équipe de chercheurs, les panaches ont été vus au-dessus de régions qui montrent des traces d'antiques écoulements liquides. Typiquement des régions de l'hémisphère nord telles que l'est d'Arabia terra, Nili fossae et le secteur sud-est de Syrtis major, un ancien volcan de 1200 km de diamètre.

À n'en pas douter, il reviendra aux futures missions martiennes, comme par exemple Mars Science Laboratory de la NASA, de découvrir l'origine exacte de ce méthane martien. Une façon de savoir si ce méthane est d'origine biologique ou pas sera de mesurer les ratios isotopiques. Un isotope est une version plus lourde d'un élément. Par exemple, le deutérium est la version plus lourde de l'hydrogène.

Dans les molécules qui contiennent de l'hydrogène, comme l'eau et le méthane, le deutérium, relativement rare, remplace de temps à autre un atome d'hydrogène (c’est ce qui donne « l’eau lourde »). La vie semblant privilégier l'usage des isotopes les plus léger, s’il apparaît que le méthane libéré sur mars contient moins de deutérium que la vapeur d'eau avec laquelle il est libéré, les chercheurs tiendront un indice très prometteur du fait que ce méthane est d'origine biologique.

Quoi que ses recherches futures nous révèlent, une chose est déjà claire : Mars n'est pas si morte qu’elle en a l’air.

Source: http://www.cidehom.com/science_at_nasa.php?_a_id=341 (http://www.cidehom.com/science_at_nasa.php?_a_id=341)
Titre: Re : Re : Fil généraliste connaissances de mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: void le 16 janvier 2009 à 23:17:22
28 rochers dont le plus gros pèse 300kg.....

Personne ne les a jamais vu ou filmé en train de bouger.

La seule hypothèse émise pour expliquer ces déplacements serait l'action combinée du vent (jusqu'à 145km/h) et la formation d'une pellicule de glace servant de 'patinoire' durant l'hiver.....

C'est ahurrisant ce truc, ce que je ne comprends pas c'est, si c'est 'si facile' (le vent + la glace), pourquoi ce terrain n'est-il pas constellé de pierre qui bougent ? On ne va quand même me dire que les 28 cailloux qui bougent 'tout seuls' là sont les seuls à être tombés du flan des montagnes environnantes...
Titre: Re : Fil généraliste connaissances de mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: elevenaugust le 16 janvier 2009 à 23:56:26
La suite de l'article de Wikipédia (http://en.wikipedia.org/wiki/Sailing_stones), plus complet, avec un bref descriptif des expériences menées. En anglais.

Un petit clip explicatif où la "solution" de l'énigme serait la combinaison de plusieurs facteurs naturels: un mini-lac temporaire créé par des pluies diluviennes envahissant la zone où se trouvent les pierres; la fine couche d'eau gelant la nuit et le vent faisant son oeuvre.

Moving Rocks of Death Valley's Racetrack Playa
https://youtu.be/u1hoiHvOeGc

Des questions me turlupinent cependant:
- si la pierre glisse sur la glace comme un patineur artistique sur une patinoire, pourquoi des trainées sur le sol? Vous me direz, la fine couche de glace n'est rien par rapport au poids des pierres, certes, mais alors ne devrait-on pas voir des 'éjectas'  irréguliers sur les côtés?
- Certaines trainées présentent des changements abrupts de direction; quel est la direction des vents dominants?

Quelques liens très intéressants sur les théories éprouvées mais jamais prouvées
Sliding rocks (http://geosun.sjsu.edu/paula/rtp/intro.html)
Une étude intéressante qui écarte les hypothèses émises plus haut  (http://sophia.smith.edu/~lfletche/deathvalley.html)
modération : page non trouvée
Titre: Re : Fil généraliste connaissances de mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: void le 17 janvier 2009 à 00:58:27
ce qui me pose problème à moi c'est : pourquoi il n'y en a pas plus ? Quand un terrain est propice à l'érosion, ça ne touche pas que quelques pierres. En admettant que ces pierres soient déplacés par une combinaison de vent et de gel, pour quelle raison ce pseudo-lac n'est-il pas couvert de pierre ? De plus, les craquelures du sol sont normalement effacés par les eaux successives, or là, elles sont toujours les même, même là où la pierre est passé, mieux, les craquelures apparaissent bien "applaties" par le passage de la pierre...
Titre: Re : Fil généraliste connaissances de mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: Loacoon le 17 janvier 2009 à 01:29:39
En fait, vu les sillons, on dirait que quelque chose les pousse. Mais pousser une pierre de 300kg sur un sol terreux... bonne chance. C'est quand même bizarre ce truc.
Le plus probable à mon avis est qu'elles aient glissées dans la boue... mais bon, ça n'explique pas tout.
Titre: Les émissions de méthane sur Mars suggérent une activité biologique
Posté par: titilapin2 le 17 janvier 2009 à 13:13:02
Les émissions de méthane sur Mars suggérent une activité biologique

(http://i42.tinypic.com/2h6xb7k.jpg)
Concentration de méthane observée dans l'atmosphère de Mars

Une équipe d’astro-géologue et astro-biologiste vient de publier dans la revue Science leur découverte d’émanations saisonnières de méthane dans l’atmosphère de Mars. Ainsi sur une période de trois années martiennes, équivalent à six années terrestres, les chercheurs ont observé des variations dans les émissions de ce gaz que l’on retrouve également sur notre planète, signant l’existence possible de formes de vie. En effet, 90 % des émissions de méthane sur Terre sont de sources  biologiques, les 10 % restants provenant de sources géochimiques. Les quantités de méthane observées sur Mars sont équivalentes à de nombreux sites actifs sur Terre, précise Michael Mumma qui dirige le centre d’astrobiologie du Goddard Space Flight Center de la NASA.

Les auteurs de cette étude s’interrogent, bien entendu, sur les origines de ce méthane : est-il récent ou très ancien ?, provient-il d’une source géochimique ou d’organismes vivants, de bactéries ? et si oui, où se trouvent-ils ? A quelle profondeur ? Car il semble improbable que des formes de vie existent en surface où l’eau n’y est plus liquide depuis longtemps et où l’atmosphère, si ténue, laisse passer les rayonnements ultra-violet du Soleil, gênant ainsi leur apparition et leur développement.

Toutefois, il n’est pas exclu qu’une vie se soit développée dans les profondeurs de la planète, à plusieurs  centaines de mètres, dans des poches ou abris où l’eau circule sous forme liquide … A l’instar de certaines régions terrestres comme sous le bassin de Witwatersrand en Afrique du Sud où les scientifiques ont découvert des micro-organismes vivant à une profondeur comprise entre 1,9 et 3 km. Leur principale source d’énergie étant l’hydrogène qui est détachée de l’oxygène par la radioactivité naturelle dans les entrailles de la Terre. Donc, pourquoi pas sur Mars quand on sait qu’il y a beaucoup d’eau, principalement sous forme de glace en surface ?!

Une découverte exaltante qui ne manque pas de passionner ses auteurs et aussi nombre d’entre nous.

Source: http://www.lecosmographe.com/blog/?p=767 (http://www.lecosmographe.com/blog/?p=767)
Titre: Les suintements de méthane font de Mars une planète vivante
Posté par: titilapin2 le 17 janvier 2009 à 20:36:54

Les suintements de méthane font de Mars une planète vivante

Un groupe de planétologues américains vient de confirmer des observations réalisées dès 2003. Il existe bien des émissions régulières de méthane dans l’atmosphère de la planète Mars. Que leur origine soit volcanique ou biologique, c’est une indication forte que la Planète rouge est bel et bien vivante.


Des indications de la présence de méthane (CH4) dans l’atmosphère de Mars existaient depuis 2003. En 2004, une publication dans Science de Thérèse Encrenaz et ses collègues faisait aussi état de la détection de ce gaz dans l’atmosphère de la Planète rouge, repéré à l’aide des instruments de la sonde européenne Mars Express.

Aujourd’hui, une nouvelle publication dans Science semble mettre fin aux doutes qu’avaient encore les chercheurs. Des analyses spectroscopiques effectuées en infrarouge depuis le sol grâce aux instruments équipant l'Infrared Telescope Facility de la Nasa et le télescope Keck, tous les deux au sommet du Mauna Kea à Hawaï, montrent en effet qu’au cours des années des émissions importantes de méthane ont eu lieu en différent endroits sur Mars.

(http://i43.tinypic.com/2557v49.jpg)
Le principe de la détection du méthane dans l'atmosphère de Mars consiste à effectuer une analyse spectroscopique, symbolisée ici par la dispersion de la lumière par un prisme. La présence de molécules de méthane se traduit par l'absorption selon des raies bien précises  sur un spectre continu. On obtient alors l'équivalent d'une sorte de code barre avec des raies noires se détachant sur le fond continu. Crédit : Chris Smith/Nasa


La nouvelle est d’importance car on sait que le méthane est assez rapidement détruit dans l’atmosphère de Mars et donc que sa présence ne peut être causée que par une libération très récente dans l’atmosphère. Or, soit celui-ci provient d’une activité géologique, très probablement liée à un volcanisme encore actif aujourd’hui, soit il s’agit de la première preuve tangible qu’il y a de la vie sur Mars !

(http://i43.tinypic.com/bet180.jpg)
Une carte des suintements de méthane et de la répartition des émissions. La concentration de méthane atmosphérique est de plus en plus importante en passant du violet au rouge. Il s'agit de parties par milliard. Crédit : Trent Schindler/Nasa

Tout avait commencé en 2003 lorsque certains chercheurs ont affirmé avoir détecté du méthane sous forme de panaches émis dans l’hémisphère nord de Mars. Mais certains avaient encore des doutes sur la réalité du signal détecté par les instruments. C’est pourquoi des chercheurs comme Michael Mumma et Geronimo Villanueva ont entrepris de nouvelles observations pendant plusieurs années et ont analysé scrupuleusement la chaîne de mesures, conduisant à affirmer qu’il y a bien du méthane par moment dans l’atmosphère martienne.

(http://i44.tinypic.com/2hq54iu.jpg)
A gauche une carte des suintements de méthane et de la répartition des émissions. La concentration de méthane atmosphérique est de plus en plus importante en passant du violet au rouge. Il s'agit de parties par milliard. A droite ces même zones sur une carte géologique montrant les minéraux détectés. Crédit : Nasa

Ils sont arrivés à la conclusion que des suintements de méthane comparables en volume à ceux que l’on connaît au large de Santa Barbara devaient se produire dans l’hémisphère nord pendant l’été martien, plus précisément dans des régions comme Arabia Terra, Nili Fossae et au sud-est de Syrtis Major, une ancienne région volcanique large de plus de mille kilomètres. Il s’agit en fait de lieux où des écoulements d’eau liquide passés sont bien visibles.

Si l’on veut être conservateur, mais l’explication reste néanmoins fascinante, le méthane libéré proviendrait soit de clathrates fossiles (de la glace riche en CH4), présents juste sous la surface de Mars et qu'une source de chaleur d’origine volcanique ferait fondre, soit de l’oxydation de composées ferreux par un mélange d’eau liquide et de gaz carbonique. Là aussi, l'explication implique un volcanisme actuellement actif. A l’occasion du printemps et surtout de l’été martiens, l’élévation de la température vaporiserait de la glace dans des fissures en surface permettant à ce méthane de se libérer.

(http://i43.tinypic.com/2rmt8pw.jpg)
Sous le sol martien, des remontés de magma font peut-être fondre d'anciennes réserves de clathrates. Crédit : Susan Twardy/Nasa

Mais si l’on veut être plus audacieux, on peut interpréter ces émissions de méthane comme une indication forte de la présence de formes de vie microbiennes dans le sous-sol de Mars à quelques kilomètres de profondeur. Des minéraux provoqueraient par leur désintégration radioactive la dissociation de molécules d’eau. L’hydrogène libéré serait alors utilisé par des micro-organismes pour produire de l’énergie, le processus s’accompagnant au passage de la production de méthane. C’est peut-être ce qui se passe depuis des milliards d’années sous la couche gelée du pergélisol martien. Sans oublier, bien sûr, que les deux mécanismes, géologiques et biologiques, pourraient être à l'œuvre. Mais comment en être sûr ?

Peut-être avec la mission Mars Science Laboratory, équipée d’un spectromètre de masse. Le robot qui arpentera le sol de Mars dans les régions où se produisent ces suintement de méthane pourra déterminer des rapports isotopiques, comme celui du deutérium et de l'hydrogène. Or, si on s'appuie sur l'exemple terrestre, on pourra déterminer si le méthane est d’origine abiotique ou non. La sonde devrait être lancée en 2011.

(http://i42.tinypic.com/nwdkdg.jpg)
Le suintements de méthane de Mars sont peut-être produits par des micro-organismes ressemblant à celui représenté sur cette image d'artiste. Crédit : Chris Smith/Nasa

source : http://www.futura-sciences.com/fr/news/t/astronomie/d/les-suintements-de-methane-font-de-mars-une-planete-vivante_17965/ (http://www.futura-sciences.com/fr/news/t/astronomie/d/les-suintements-de-methane-font-de-mars-une-planete-vivante_17965/)
Titre: Re : Annonce de la Vie sur Mars
Posté par: Nemo492 le 17 janvier 2009 à 20:45:24
C'est curieux que l'article envisage la présence de micro-organismes
à des kilomètres de profondeur :
les scientifiques présents sur le plateau de la NASA-TV n'ont pas dit ça.
En réponse à une question d'un journaliste, un chercheur avait répondu :
"Quelques mètres sous la surface, peut-être plus... Nous ne savons pas"
Titre: Re : Annonce de la Vie sur Mars
Posté par: titilapin2 le 17 janvier 2009 à 21:47:00
Extrait du message 34, il y a un parallèle avec ce qui a été découvert en Afrique du Sud

Citer
Toutefois, il n’est pas exclu qu’une vie se soit développée dans les profondeurs de la planète, à plusieurs  centaines de mètres, dans des poches ou abris où l’eau circule sous forme liquide …

 A l’instar de certaines régions terrestres comme sous le bassin de Witwatersrand en Afrique du Sud où les scientifiques ont découvert des micro-organismes vivant à une profondeur comprise entre 1,9 et 3 km.[/b][/color] Leur principale source d’énergie étant l’hydrogène qui est détachée de l’oxygène par la radioactivité naturelle dans les entrailles de la Terre. Donc, pourquoi pas sur Mars quand on sait qu’il y a beaucoup d’eau, principalement sous forme de glace en surface ?!
Titre: Re : Annonce de la Vie sur Mars
Posté par: Nemo492 le 17 janvier 2009 à 22:04:15
[justify]Je note que ces journaux ont choisi d'ignorer les constats beaucoup moins frileux de John Murray, membre de l’équipe du Mars Express, pour qui ces micro-organismes doivent être actuellement dans une forme d’hibernation, et pourraient être ramenés à la vie -
ou du Professeur britannique Colin Pillinger...

Ils donnent un sursis de 3 ans à leurs nombreux lecteurs ultra-sceptiques (ou religieux) qui supportent mal d'avoir à réaliser que la vie est partout présente dans l'univers.[/justify]
Titre: Re : Re : Annonce de la Vie sur Mars
Posté par: katchina le 18 janvier 2009 à 01:00:10
Ils donnent un sursis de 3 ans à leurs nombreux lecteurs ultra-sceptiques (ou religieux) qui supportent mal d'avoir à réaliser que la vie est partout présente dans l'univers.[/justify]

Je n'arrive absolument pas à comprendre pourquoi cela peut être difficile à supporter.
Titre: Re : Annonce de la Vie sur Mars
Posté par: Cyrill le 18 janvier 2009 à 01:18:35
De la vie sur Mars, à quand des explorateurs de l'espace ?
INREES NEWS - Un nouvel indice d'une possible vie sur la planète rouge

De nouveaux indices d'une possible vie extraterrestre ont été dévoilés jeudi par des chercheurs américains de la NASA, qui ont qualifié cette découverte de grande avancée dans la quête de vie sur la planète rouge. Des émissions saisonnières de méthane ont en effet été détectées par les scientifiques dans l'atmosphère martienne, ce qui laisse très fortement suspecter une présence de vie en sous-sol de la planète rouge.

Une découverte extraordinaire qui sera commentée par Jean-François Clervoy et Jean-Pierre Haigneré lors de la grande soirée INREES du jeudi 12 Mars 2009 sur l'exploration spatiale. Une conférence unique qui sera précédée de la projection du documentaire "Les voyageurs de l’'espace" et qui réunira ensuite ces deux astronautes français de renom pour une grande discussion sur l’exploration spatiale, l'adaptation des cosmonautes dans l'espace et les projets de voyage vers Mars.

Découvrir maintenant cette grande soirée sur l'exploration spatiale

En mars.... en route pour Mars !
Une soirée unique sur l'exploration spatiale

L’INREES réunit ce soir deux astronautes français de renom, Jean-François Clervoy et Jean-Pierre Haigneré à l’issue de la projection du documentaire "les voyageurs de l’espace" de Jean-Pierre Larcher et Thierry Ragobert afin d’évoquer le futur de l’exploration spatiale et notamment les projets de voyage vers Mars pour une soirée unique de très longue durée.

Dédicace : Jean-Pierre Haigneré dédicacera son livre à l’issue de la conférence. Ouvrages vendus lors de la soirée au profit de l’INREES.


Les invités : deux spationautes français

Jean-François Clervoy
Astronaute depuis 1985, Jean-François Clervoy effectue trois missions spatiales à bord de la navette spatiale, en 1994 pour étudier l’atmosphère, en 1997 pour ravitailler la station russe MIR et en 1999 pour réparer le télescope spatial Hubble. De 2001 à 2008, il travaille comme astronaute expert auprès du projet ATV Jules Vernes, vaisseau ravitailleur de la station spatiale internationale. Membre du corps actif des astronautes européens, il est détaché PDG de la société Novespace qui organise les vols paraboliques pour la recherche en apesanteur. Ingénieur Général de l’Armement, il est diplômé de l’Ecole Polytechnique, de l’Ecole Nationale Supérieure de l’Aéronautique et de l’Espace, de l’Ecole du Personnel Navigant d’Essais et de Réception. Il est détaché par la Délégation Générale pour l’Armement auprès du CNES - Centre National d’Etudes Spatiales - en 1983 puis auprès de l’ESA - Agence Spatiale Européenne depuis 1992. Membre d’honneur de l’Inrees depuis la création de l’Institut.


Jean-Pierre Haigneré

Jean-Pierre Haigneré : spationaute du CNES de 1985 à 1998, chef du Corps européen des astronautes de 1999 à 2002, Général de Brigade de l'Armée de l'Air, pilote d'essai. Sélectionné en tant que spationaute par le CNES en 1985, il supervise la Division Vols Habités au sein de la Direction Hermès et Vols Habités de 1986 à 1989. A ce titre, il participe aux études préliminaires de l'avion spatial Hermès. D'autre part, il développe et met au point le programme Caravelle Zéro G (vol parabolique) dont il devient ensuite le responsable technique et opérationnel.

Deux vols spatiaux à son actif : Mission ALTAÏR : de novembre 1992 à juin 1993, désigné membre de la 4ème mission spatiale franco-russe dénommée ALTAÏR, il s'entraîne à la mise en œuvre d'une dizaine d'expériences scientifiques relatives aux sciences de la vie, au comportement de fluides et matériaux en micropesanteur ainsi qu'à des recherches à caractère technologique. Parti du cosmodrome de Baïkonour le 1er juillet 1993, il rejoint la station spatiale MIR le 3 juillet en compagnie du commandant de bord Vassili Tsibliev et de l'ingénieur de bord Alexandre Serebrov. Il revient sur Terre le 22 juillet 1993, en compagnie de l'équipage présent à bord de la station depuis 6 mois, composé du commandant de bord Guenadi Manakov et de l'ingénieur de bord Alexandre Polechtchouk.

Mission PERSEUS : en mai 1998, Jean-Pierre HAIGNERÉ est sélectionné comme membre du Corps européen des astronautes de l’Agence spatiale européenne ; il est mis à la disposition du CNES comme spationaute expérimentateur et ingénieur de bord de l'équipage titulaire désigné pour la mission franco-russe PERSEUS qui s'est déroulée à bord de la station spatiale Mir du 22 février au 28 août 1999. Carnet de bord d'un CosmonauteCette mission de longue durée (186 jours) comportait en outre une sortie extra-véhiculaire. A l'issue de ce vol, Jean-Pierre Haigneré rejoint le Centre des astronautes européens à Cologne en Allemagne en tant que Chef des astronautes de l'ESA.

http://www.inrees.com/activites-conferences.php?url=voyageurs-de-l-espace-Haignere-Clervoy-en-route-pour-Mars&pmv_nid=newsletter_2009-01-17 (http://www.inrees.com/activites-conferences.php?url=voyageurs-de-l-espace-Haignere-Clervoy-en-route-pour-Mars&pmv_nid=newsletter_2009-01-17)   2 vidéos en extrait sur le site
modération : lien sur page d'actualité
Titre: Re : Annonce de la Vie sur Mars
Posté par: titilapin2 le 18 janvier 2009 à 13:28:45
Merci à toi Cyrill
Titre: Re : Annonce de la Vie sur Mars
Posté par: harlock le 22 janvier 2009 à 17:11:25
Certains sont un peu long  à la détente, mais mieux vaut tard que jamais.

Citer
Présence curieuse de méthane sur Mars


Mars est aujourd'hui un monde froid et désert, apparemment sans vie d'aucune sorte, au moins sur la surface. Mais une nouvelle recherche révèle qu'il y a encore de l'espoir. La première détection confirmée de méthane dans l'atmosphère de Mars indique que la planète est encore vivante, dans un sens biologique ou géologique, selon une équipe de scientifiques de la NASA et d'universités.

admn : la vidéo n'est plus disponible

Des chercheurs annoncent avoir détecté des variations saisonnières d'émissions de méthane à certains endroits de la surface de Mars. La présence de méthane implique des processus géologiques, potentiellement même biologiques, et les quantités de méthane observées sur la planète rouge sont comparables à celles de certains sites actifs sur Terre.

Michael Mumma et une équipe de chercheurs ont utilisé des spectromètres infrarouges à haute dispersion de trois télescopes terrestres pour observer environ 90% de la surface de la planète durant trois années martiennes, soit environ sept années terrestres. Les "panaches" de méthane détectés sur Mars qui se sont produits en 2003 laissent penser que le gaz a été libéré de différentes régions de la planète mais les chercheurs suggèrent qu'il proviendrait d'une seule source. À un moment de leur étude, le panache primaire de méthane a été estimé à 19.000 tonnes de gaz, quantité comparable à ce qui est produit par le dégazage massif hydrocarboné de Coal Oil Point à Santa Barbara en Californie.

Les auteurs reconnaissent qu'il faudra encore beaucoup d'études pour pouvoir identifier la source de méthane mais ils soulèvent la curieuse possibilité que certaines formes de biotes, similaires aux communautés biologiques profondes de bactéries qui persistent sous la surface de la Terre depuis des millions d'années, pourraient aussi perdurer sur Mars.

Source d'origine : tout le monde le sait d'où ça vient.
Source de l'article : http://www.techno-science.net/?onglet=news&news=6223 (http://www.techno-science.net/?onglet=news&news=6223)
Titre: Re : Annonce de la Vie sur Mars
Posté par: harlock le 22 janvier 2009 à 17:21:17
Toujours concernant Mars :

Citer
Mars : de la glace très abondante, mais surtout très pure
Par Jean Etienne, Futura-Sciences

Les réserves de glace d’eau présentes sous les pôles martiens sont non seulement énormes, mais aussi d’une très grande pureté, selon une équipe de recherches travaillant sur les données de Mars Reconnaissance Orbiter.

Une équipe réunissant des chercheurs du Laboratoire de planétologie de Grenoble (LPG, INSU, université Joseph Fourier) vient de confirmer la très grande abondance d’eau martienne sous forme de glace, notamment au niveau de la calotte polaire sud de la Planète rouge. La pureté de cette glace est aussi remarquable, puisqu’elle atteint 95% dans les régions centrales, avec déplacement des impuretés à la périphérie.

Le terme de calottes polaires est toutefois abusif, car il s’agit plutôt de dépôts stratifiés. Constituant les plus grands réservoirs d’eau martienne, ils représentent une capacité évaluée à 2 à 3 millions de km³, selon les chercheurs dont l’étude est en cours de publication dans Geophysical Research Letters.

Ces données ont été établies sur base de quelque 140.000 points de mesures acquis par le radar de subsurface Sharad, actuellement en orbite à bord de la sonde Mars Reconnaissance Orbiter de la Nasa, notamment dans la région de Gemina Lingula, qui représente un quart de la surface totale de la calotte polaire nord.


Des éléments pour la planétologie comparée

Les propriétés physiques de cette glace ainsi que sa distribution spatiale restent inconnues. Les mesures montrent tout de même une structure remarquable, en l'occurrence une variation brusque dans la constante diélectrique au nord-ouest de Gemina Lingula. Elle peut s’interpréter comme une remontée d’environ 250 mètres de la base de la calotte, vraisemblablement provoquée par une extension de l'unité géologique sous-jacente, d’origine mal déterminée et probablement constituée de glace très sale.

L’analyse de la pureté de la glace avec un haut pouvoir de résolution est important afin d’en connaître la rhéologie, c’est-à-dire son comportement en fonction de sa plasticité, son élasticité et sa viscosité lorsqu’elle est soumise à des déformations, des contraintes et des pressions. La distribution des impuretés est aussi un facteur du climat martien. Aussi, les données très précises aujourd’hui obtenues grâce au grand nombre de relevés va permettre de mieux caractériser la glace martienne, mais aussi sur ses interactions avec l’atmosphère de la planète.

En planétologie comparée, la similitude entre les glaces martiennes et terrestres de même structure cristalline soumises à des environnements très différents (température et pression) pourra conduire à une meilleure compréhension des mécanismes d’évolution des calottes polaires.



(http://www.futura-sciences.com/uploads/tx_oxcsfutura/Sharad-210109b.jpg)
Image radar de subsurface (fig.A) au travers de la région de Gemina Lingula (fig.B), qui est comme une vue en coupe de la calotte polaire. En analysant la propagation du signal radar à l'intérieur de la glace, des scientifiques ont montré sa grande pureté. © Mars Reconnaissance Orbiter/Nasa/LPG
Titre: 23.01.09 Le méthane martien en débat au sein de la NASA
Posté par: titilapin2 le 24 janvier 2009 à 00:48:51
23.01.09 Le méthane martien en débat au sein de la NASA  
 
    
Les émanations de méthane s'échappant du sous-sol martien dans l'atmosphère de la planète font débat au sein de la NASA de sorte que l'on s'interroge sur l'intérêt d'envoyer une sonde pour étudier plus en détail l'origine de ce gaz. Les années 2020 étant celles de la probable mission de retour d'échantillons martiens, La fenêtre de tir visée serait celle de 2016 de sorte que les études de conception devraient débuter assez rapidement ce qui signifie une décision rapide des instances dirigeantes !

Depuis la découverte de ce gaz par la sonde européenne Mars Express et les mesures faites depuis la Terre, il ne fait plus aucun doute qu'il se passe quelque chose sous la surface de Mars. Reste à savoir si cette activité est d'origine géologique ou biologique.

Il y a 2 raisons fondamentales qui poussent néanmoins certains scientifiques à penser que ce méthane est d'origine biologique. D'une part, ces émissions sont saisonnières. Elles ont été vues au printemps et en été. Or une activité volcanique en sous-sol ne dépendrait pas des saisons. D'autre part, dans le cas d'une activité volcanique, on devrait également détecter du dioxyde de soufre, ce qui n'est pas le cas à ce jour.

Si pour la plupart des chercheurs seule une sonde en orbite sera capable de déterminer l'origine de ce méthane et d'expliquer sa concentration et sa localisation au-dessus de seulement quelques régions de Mars, la NASA réfléchie également à l'intérêt de poser le rover de 2011 (Mars Science Laboratory) sur une région où des fuites de méthane ont été repérées.

Nili Fossae

Parmi les 33 sites d'atterrissages sélectionnés en 2007 pour le rover, celui de Nili Fossae est le plus intéressant. Cependant, il ne fait pas parti de la sélection finale, rendue public en novembre 2008, en raison d'une géographie défavorable.

La NASA va donc de nouveau réexaminer ce site et voir si d'autres sites d'atterrissages ne sont pas envisageables dans les régions où le méthane fuit.


Source: http://www.flashespace.com/html/jan09/23a_01_09.htm (http://www.flashespace.com/html/jan09/23a_01_09.htm)
Titre: Glaces Martiennes
Posté par: Diouf le 24 janvier 2009 à 15:40:48
Je mets ça ici, si Titilapin veut déplacer, ok bien sûr.

(http://i225.photobucket.com/albums/dd97/diouf01/icesmars.jpg)

Explications en anglais et autres photos de toutes ces sortes de glace. Ce sont des photos Nasa JPL.
 c'est là (http://www.nytimes.com/slideshow/2009/01/05/science/space/010608-Mars_4.html) Texte du New-York Times.

Il y a plus d'un type de glace sur Mars. En plus d'eau gelée, il y a de la glace sèche.(dioxyde de carbone gelé) qui transform eet retransforme les paysages martiens.

En partant de la gauche:
Titre: Re : Annonce de la Vie sur Mars
Posté par: titilapin2 le 24 janvier 2009 à 15:54:44
Le montage photo du New York Times est superbe Diouf,

Il reste 8 autres images à contempler.

Merci pour nous tous
Titre: Mars - découvertes par Spirit et Opportunity - Phoenix Mars Lander
Posté par: titilapin2 le 24 janvier 2009 à 18:43:02
Mars -lancement par la NASA de Spirit et Opportunity -National Geographic

En 2003, les scientifiques de la NASA relèvent le pari fou de mener à bien, depuis la Terre, l'envoi de deux robots pour explorer le sol de la planète rouge: les astromobiles Spirit et Opportunity.

MARS 1 5
[embed=425,349]<iframe frameborder="0" width="480" height="270" src="//www.dailymotion.com/embed/video/x82us3" allowfullscreen></iframe>
<a href="http://www.dailymotion.com/video/x82us3_mars-1-5_tech" target="_blank">MARS 1 5[/url] par <a href="http://www.dailymotion.com/grandeetoile" target="_blank">grandeetoile[/url][/embed]

la suite sur daily
Titre: Robots sur Mars: Suivez les astromobiles Spirit et Opportunity
Posté par: titilapin2 le 28 janvier 2009 à 21:26:16
Suivez les astromobiles Spirit et Opportunity lors de leur dernière mission.

Robots sur Mars
 
- Titre original : Martian Robots

Histoire :  Le point sur les découvertes effectuées depuis 2004 par les deux robots explorateurs envoyés sur Mars par la NASA pour explorer la surface de la planète rouge.  


En 2003, la NASA envoie sur Mars deux robots, Spirit et Opportunity, pour explorer la surface de la planète rouge.

Quand ces explorateurs martiens se sont posés, en janvier 2004, leur mission ne devait pas dépasser plus de trois mois. Pourtant, quatre ans plus tard, les deux petits robots poursuivent leur travail, fournissant des milliers d'images.

Par une température de -67°, ces robots de 174 kilos, capables de parcourir une quarantaine de mètres par jour, ont exploré à eux deux 11 kilomètres. Ils ont survécu à des pannes, à des tempêtes, et leur histoire continue de s'écrire tous les jours

Depuis 2004, deux explorateurs intrépides sillonnent la surface de Mars.Ayant survécu au paysage hostile et ayant surpassé leurs difficultés matérielles, les astromobiles Spirit et Opportunity sont désormais confrontés à la phase finale de leur mission.

Pourtant quand les explorateurs martiens se sont posés sur la planète rouge en janvier 2004, on s'attendait à ce qu'ils ne durent pas. Quatre ans plus tard, jetez un œil sur leurs progrès.[/justify]

Source: http://www.ngcfrance.tv/programmes/Main.aspx?Id=1342 (http://www.ngcfrance.tv/programmes/Main.aspx?Id=1342)
modération : page non trouvée

ROBOT SUR MARS 1 4
[embed=425,349]<iframe frameborder="0" width="480" height="270" src="//www.dailymotion.com/embed/video/x85sqn" allowfullscreen></iframe>
<a href="http://www.dailymotion.com/video/x85sqn_robot-sur-mars-1-4_tech" target="_blank">ROBOT SUR MARS 1 4[/url] par <a href="http://www.dailymotion.com/grandeetoile" target="_blank">grandeetoile[/url][/embed]

ROBOT SUR MARS 2 4 (http://www.dailymotion.com/grandeetoile/video/x85sz7)
ROBOT SUR MARS 3 4 (http://www.dailymotion.com/video/x85pt0)
ROBOT SUR MARS 4 4 (http://www.dailymotion.com/grandeetoile/video/x85pig)
Titre: Mars un an après - découvertes par Spirit et Opportunity Nasa - National Geo
Posté par: titilapin2 le 28 janvier 2009 à 21:40:08
Mars un an après

Histoire :  En janvier 2004, la NASA envoyait les robots Spirit et Opportunity sonder la planète Mars : un an après, bilan de ce projet spatial et des données récoltées.  

Résumé  : En janvier 2004, la NASA lançait le programme «Mars Exploration Rovers» et envoyait sur Mars les sondes Spirit et Opportunity, chargées d'acheminer les deux robots d'exploration du même nom destinés à sonder la planète rouge. Un an après, retour sur ce projet spatial, le plus ambitieux jamais entrepris sur Mars, et bilan des données récoltées [/justify]

UN AN APRES 1 4 (http://www.dailymotion.com/video/x860bj)

UN AN APRES 2 4 (http://www.dailymotion.com/video/x860m4)

UN AN APRES 3 4 (http://www.dailymotion.com/video/x860xw)

UN AN APRES 4 4 (http://www.dailymotion.com/video/x8619a)
Titre: Panorama autour de Phoenix Mars Lander
Posté par: titilapin2 le 30 janvier 2009 à 23:15:08
Panorama autour de Phoenix Mars Lander

Panorama autour de Phoenix Mars Lander dans l'hémisphère nord de la planète Mars. Vidéo réalisée à partir des images du robot Phoenix basé prés du pôle nord de Mars depuis mai 2008. On peut voir en agrandissement le parachute et le bouclier thermique laissé après son atterrissage et d'autres détails entourant le robot qui, à présent, a suspendu ses activités. Vidéo et images du JPL et de la NASA.

Panorama autour de Phoenix Mars Lander
Panorama autour de Phoenix Mars Lander (http://www.youtube.com/watch?v=f83dFqUyRyA#ws)
Titre: Un peu de Mars en Gaspésie - la configuration des réseaux «hydrographiques"
Posté par: titilapin2 le 31 janvier 2009 à 00:08:52

Un peu de Mars en Gaspésie

(http://i42.tinypic.com/1495khx.jpg)
Photo: Armand Trottier, Archives La Presse

La présence d'étranges coulées de pierres glacées, observées en Gaspésie, pourrait expliquer la configuration des réseaux «hydrographiques» de la planète Mars! Voilà l'hypothèse pour le moins surprenante que formulait récemment un chercheur albertain, inspiré par les travaux d'un géomorphologue québécois.

«Les récentes observations des versants de Mars présenteraient d'étranges familiarités avec les coulées de pierres glacées observées par mon équipe au mont Saint-Pierre», rapporte Bernard Hétu, professeur de géographie de l'Université du Québec à Rimouski (UQAR).Phénomène uniquement observé en Gaspésie, ces coulées sont particulières en raison de la présence de la fine pellicule de glace enrobant les pierres. Formée à partir du brouillard atmosphérique, cette pellicule glacée agit comme un lubrifiant naturel et assure à ces pierres une grande vélocité sur des pentes pourtant faibles.

C'est en étudiant de récents clichés de Mars qu'il a été possible d'observer des reliefs comparables, ravinés et difficilement explicables en l'absence d'écoulement liquide. Pourtant, le climat de Mars, avec sa température et sa pression trop basse, ne permet pas de croire à la présence d'eau sous cette forme.

«Sa théorie alimente la thèse que l'on peut se passer d'eau pour expliquer la morphologie de ce relief», précise le chercheur québécois. Et donne du coup de l'eau au moulin de ceux qui pensent qu'il n'y a pas d'eau liquide à la surface de Mars. Le givre, couvrant les pierres, pourrait quant à lui être d'origine carbonique.

* * *

Qu'un pas de la Gaspésie à Mars

Comment le géomorphologue a-t-il réagi lorsqu'il a constaté que ses travaux de recherche traversaient les années et les langues? «J'ai ri. Cela vient confondre ceux qui pensent qu'il faut absolument publier en anglais ou se cantonner à la recherche appliquée», relève le chercheur.

Qui pouvait imaginer qu'observer rouler des pierres il y a 24 ans pourrait être utile à la planétologie, une discipline très en vogue actuellement...

Source: http://www.cyberpresse.ca/sciences/200901/28/01-821848-un-peu-de-mars-en-gaspesie.php (http://www.cyberpresse.ca/sciences/200901/28/01-821848-un-peu-de-mars-en-gaspesie.php)
Titre: Mars : les dix découvertes phares de ces dernières années
Posté par: titilapin2 le 31 janvier 2009 à 13:19:11
Mars : les dix découvertes phares de ces dernières années

Paru le 2009-01-30 13:45:00


États-Unis - Les rovers et les sondes envoyés en direction de Mars par la Nasa ont exploré, physiquement ou virtuellement, la surface de la Planète rouge. Les précieuses informations qu'ils y ont collecté ouvrent la voie à de futures missions habitées. Morceaux choisis.

Le rover Phoenix Mars lander est peut-être celui qui, en cinq mois de mission, a récolté le plus d'informations remarquables sur la Planète rouge. En grattant le sol martien, il a ainsi découvert de la glace, rapidement évaporée. Le 29 septembre 2008, ce sont des échantillons de carbonate de calcium que Phoenix identifiait dans ce même sol : un argument de poids en faveur de la vie sur Mars. Deux mois auparavant, le robot de la Nasa découvrait possiblement du perchlorate, un composé utilisé par certains microbes terriens comme source d'énergie.

Avant de s'éteindre le 2 novembre 2008, la sonde a également confirmé qu'il neigeait dans la haute atmosphère martienne, même si les flocons de neige se vaporisent avant de toucher le sol de la Planète rouge. Ce même sol, gelé, qui pourrait peut-être abriter la vie. Certains dépôts sédimentaires observés sur Mars pourraient d'ailleurs avoir été formés par d'anciens lacs, propices à son développement. 

Il y a 5 ans, Spirit et Opportunity collectaient 250 000 photos et 36 gigabytes de données scientifiques sur Mars. L'atterrissage de Spirit dans le cratère météoritique Gusev a montré la présence de dépôts d'opale, prouvant que l'eau a pu exister à l'état liquide plus longtemps qu'on ne le pensait auparavant.

En 2006, la sonde Mars Global Surveyor identifiait également des tâches, qui pourraient avoir été formées par des eaux jaillissantes.

Enfin, et même si elle a été découverte depuis la Terre, la présence de méthane sur Mars, très récemment confirmée par la Nasa, fait faire un pas de géant à la thèse de la vie sur la Planète rouge. Reste à attendre la prochaine mission sur le sol martien pour peut-être confirmer cette théorie d'une vie extraterrestre. [/justify]

Source: http://www.maxisciences.com/mars/mars-les-dix-decouvertes-phares-de-ces-dernieres-annees_art745.html (http://www.maxisciences.com/mars/mars-les-dix-decouvertes-phares-de-ces-dernieres-annees_art745.html)
Titre: Re : Fil généraliste connaissances de mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: Light_angel le 31 janvier 2009 à 21:26:27
Mars en 30 photos : comme si vous étiez .....

http://www.linternaute.com/science/espace/photo/mars-comme-si-vous-y-etiez/un-des-plus-grands-canyons-martiens.shtml?f_id_newsletter=424 (http://www.linternaute.com/science/espace/photo/mars-comme-si-vous-y-etiez/un-des-plus-grands-canyons-martiens.shtml?f_id_newsletter=424)
modération : lien manquant

Vous remarquerez que sur ces photos on trouve des traces d'eau et de glace sur Mars, notamment aux pôles comme sur Terre.

Ce qui est étonnant, c'est que les scientifiques se demandent encore s'il y a de l'eau sur Mars, seolon ce que l'on lit sur les légendes des images !!!!

Et s'il y avait tout simplement de l'eau partout dans le Cosmos ?

Titre: Re : Fil généraliste connaissances de mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: titilapin2 le 31 janvier 2009 à 22:48:00
Merci Light_angel,

Je ne savais pas que le Benchmark Group avec son site linternaute.com disposait d'une newsletter science.

Je me suis inscrit grâce à toi,

Au plaisir,

Lapin
Titre: Re : Fil généraliste connaissances de mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: Light_angel le 31 janvier 2009 à 23:44:46
De rien, Ti-ti, Lapin,

J'ai essayé de faire un diaporama des photos de Mars pour le mettre sur le forum, et je suis en train de le terminer. J'ai fait un essai avant et j'ai eu un choc en faisant défiler le diaporama.

Que vois-tu sur cette image de Mars, dans le trou à droite ?
A quoi ça ressemble, d'après toi ?

(http://nsm01.casimages.com/img/2009/01/31//090131114255371113083317.jpg) (http://www.casimages.com)

C'est cette image : http://www.linternaute.com/science/espace/photo/mars-comme-si-vous-y-etiez/un-impact-qui-laisse-des-traces.shtml (http://www.linternaute.com/science/espace/photo/mars-comme-si-vous-y-etiez/un-impact-qui-laisse-des-traces.shtml)
modération : lien manquant
Titre: Re : Fil généraliste connaissances de mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: void le 01 février 2009 à 00:13:50
je dirais que c'est un volcan en activité.
Titre: Re : Fil généraliste connaissances de mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: Light_angel le 01 février 2009 à 00:50:30
Non, Void,

Dans le trou noir en bas à droite !!

Si tu enregistres la photo dans ton ordinateur par ce lien et que tu fais un zoom dessus, tu verras mieux :  http://www.linternaute.com/science/espace/photo/mars-comme-si-vous-y-etiez/un-impact-qui-laisse-des-traces.shtml (http://www.linternaute.com/science/espace/photo/mars-comme-si-vous-y-etiez/un-impact-qui-laisse-des-traces.shtml)
modération : lien manquant
Titre: Re : Fil généraliste connaissances de mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: void le 01 février 2009 à 03:04:19
le zoom ne donne rien de plus, la résolution de la photo est abominable, il y'a juste une grosse tache noir, c'est à peu près tout ce qu'on peut dire. ce qui m'étonne surtout, c'est que le site prétend que le cratère qu'on voit là est celui laissé par une météorite, mais j'ai comme un doute...

Ah ben justement, sur un autre cliché de la même région ils tiennent un discours tout à fait différent :

http://www.linternaute.com/science/espace/photo/mars-comme-si-vous-y-etiez/presence-d-eau.shtml (http://www.linternaute.com/science/espace/photo/mars-comme-si-vous-y-etiez/presence-d-eau.shtml)

modération : lien manquant

La région de Manners Valles est ponctuée de ce genre de dépressions. Elles résulteraient de l'écoulement d'eau sous forme de glace. Des glaciers auraient donc existé sur Mars. Les scientifiques ne savent toujours pas à quoi correspond cette tache foncée au centre.


Arf arf, je me disais bien que ça n'avais pas la gueule d'un cratère...
Titre: Re : Fil généraliste connaissances de mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: Light_angel le 01 février 2009 à 09:57:07
Citer
Les scientifiques ne savent toujours pas à quoi correspond cette tache foncée au centre.

Justement Void, ce n'est pas un cratère et sur le site de l'interaute, ce trou est présenté comme étant un trou d'eau et non pas un cratère. Ensuite sur la légende du bas tu as les scientifiques ne savent toujours pas à quoi correspond cette tache foncée au centre.

Moi je te parle justement de cette tache foncée au centre qui laisse apparaître sur sa droite deux formes bizarres plus claires qui ressemblent étrangèrement soit à des corps humains allongés ou à des branches d'arbre. Peux-tu regarder à quoi ces formes te font penser, car tout le monde peut avoir une vision différente des choses.
Titre: Re : Fil généraliste connaissances de mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: salva52 le 01 février 2009 à 10:10:36
Le "cratère" fait 30kms de diamètre, des corps je doute car ils feraient ~2kms de haut.
Titre: Re : Fil généraliste connaissances de mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: Light_angel le 01 février 2009 à 10:14:40
Ok, Salva, c'est quoi selon toi, alors ?
Comme il s'agirait d'un ancien trou d'eau il se pourrait que le courant ait entraîné quelques chose vers le trou.
Titre: Re : Fil généraliste connaissances de mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: Loacoon le 01 février 2009 à 10:33:12
Personnellement, la question que je me pose c'est : Comment cette tâche a bien pu arriver là?
Et j'ai comme l'impression que ça n'est pas "accidentel"...
Titre: Re : Fil généraliste connaissances de mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: Light_angel le 01 février 2009 à 10:45:39
Moi aussi, Loacon, j'ai l'impression que ce n'est pas accidentel, surtout que l'on insiste sur le fait que les scientifiques s'interrogent sur l'origine de cette tâche. Comme s'ils voulaient attirer notre attention dessus.

S'agit-il d'une sculpture qui se trouve à droite du trou noir ? Je n'en sais rien, mais cela me trouble.

Si tu regardes de près on dirait vraiment en premier plan un homme allongé qui dort sur le côté et derrière lui d'autres petits corps. Je sais que l'échelle ne correspond pas à un corps d'homme. J'hallucine peut-être, mais c'est ce que je vois.

Titre: Re : Fil généraliste connaissances de mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: Loacoon le 01 février 2009 à 10:50:05
Dans tous les cas je doute que cette tache soit là pour rien...
Soit on cache quelque chose avec, soit c'est l'ombre d'un très gros engin :P.
Titre: Re : Fil généraliste connaissances de mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: harlock le 01 février 2009 à 10:52:15
Avant de  faire des hypothéses des plus farfelus, il faudrait peu être trouver cette photo en haute définition ? Ainsi on pourrait voir ce que c'est "rééllement".
Titre: Re : Fil généraliste connaissances de mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: Light_angel le 01 février 2009 à 10:55:48
Pourquoi pas aussi u gros engin, et si on peut trouver la photo en haute définition comme le suggère Harlock, on pourrait peut-être voir de quoi il s'agit.
Mais je doute fort que cette photo existe, car les scientifiques l'auraient eue avant nous et auquel cas on nous l'aurait cachée de toute manière.
Titre: Re : Fil généraliste connaissances de mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: harlock le 01 février 2009 à 11:05:58
Bon je crois l'avoir trouvée :

http://esamultimedia.esa.int/images/marsexpress/392-250408-3304-6-co-01-MamersValles_H.jpg

Et ne voie rien de "bizzare" la dedans.
Titre: Re : Fil généraliste connaissances de mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: Loacoon le 01 février 2009 à 11:10:24
En tout cas, vu en HD ça n'a pas l'air d'une ombre. Et les sortes "filaments" dont la tache est constituée rendent l'hypothèse de l'ombrage volontaire plus compliquée...
Titre: Re : Fil généraliste connaissances de mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: harlock le 01 février 2009 à 11:17:16
Là, il faut m'expliquer clairement car je n'arrive pas comprendre ce que vous trouvez d'étrange sur cette photo.

Qu'y a-t-il de bizzare à voir un dépot de cendre foncé (noir ou gris foncè car les couleurs sont retouché) que ce soit d'origine volcanique ou météoritique (ou autre)
Mais je ne voie ni ombre, ni engin spatial, ni l'ombre de marsien de 2 km de haut
Entre voir "objectivement", et chercher ce qu'on a envie de voir, il y a un monde.
Titre: Re : Fil généraliste connaissances de mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: Light_angel le 01 février 2009 à 11:18:10
Oui, J'ai vu, merci.

Vous remarquerez quand même que sur la photo tout semble bien lissé autour du trou et plus largement dans le paysage qui ressemble plus à une étendue de sable avec des impacts plus ou moins gros d'éventuelles météorites ??? Encore que !!!

S'il s'agissait d'énormes roches qui se trouveraient à l'entrée du trou d'eau, on peut se demander d'où elles viennent.

Et ce bien sûr, si la photo n'a pas été retouchée avant de nous être servie à la vue.

Titre: Re : Fil généraliste connaissances de mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: titilapin2 le 01 février 2009 à 11:22:34



Le bonheur initial était de féliciter Light_angel pour son trombinoscope.
Depuis merci à Harlock d'avoir retrouvé l'image HD qui nous permet d'y voir plus clair.

Merci à tous d'être intéressés par ce fil sur Mars et d'avoir tous apporté votre éclairage ou vos espoirs (déçus).

L'image à 400% d'Harlock:

(http://i39.tinypic.com/2z6fnra.jpg)
Titre: Re : Fil généraliste connaissances de mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: harlock le 01 février 2009 à 11:23:58
Vous en voulez d'autre pour vos théories ?

Pour avoir une idée des hauteurs :
http://esamultimedia.esa.int/images/marsexpress/391-250408-3304-6-ht-01-MamersValles_H.jpg

Image en noir et blanc mais ce n'est pas un gros plan
http://esamultimedia.esa.int/images/marsexpress/391-250408-3304-6-ft-01-MamersValles_H.jpg

Il vous faut des lunettes 3D :
http://esamultimedia.esa.int/images/marsexpress/395-250408-3304-6-an-01-MamersValles_H.jpg

*Edit*

Personnellement je trouve que ça ressemble beaucoup à un cratère de météorite qui aurait exploser juste avant de frapper le sol.
Titre: Re : Fil généraliste connaissances de mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: Loacoon le 01 février 2009 à 11:31:18
Si c'était le cas, je ne pense que ça laisserait le moindre scientifique dans le doute, non?
Titre: Re : Fil généraliste connaissances de mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: harlock le 01 février 2009 à 11:36:36
Je ne pense pas que les scientifiques soit dans le doute rééllement. Je pense plutot que c'est le site qui a écrit l'article qui voulais faire du sensationnel pour attirer des lecteurs, et ça marche.
Que les scientifiques n'aient pas prouvés catégoriquement ce que c'est, est une chose de là a dire qu'ils n'en savent rien, s'en est une autre.

Je me méfie toujours de ce que peuvent écrire des soit disant journalistes (qui au passage, sont manipulés et manipulent)
 
Titre: Re : Fil généraliste connaissances de mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: Light_angel le 01 février 2009 à 13:05:30
Merci à tous pour votre contribution.
Ici d'autres photos de mars sur le site la Nasa.

http://mars.jpl.nasa.gov/
Titre: Re : Fil généraliste connaissances de mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: salva52 le 01 février 2009 à 13:23:16
merci à harlock et à Light_angel pour nous avoir fait découvrir des détails de ce "cratère" qui est fort magnifique  :o
en le regardant fixement je suis attiré comme hypnotiser
Titre: Re : Fil généraliste connaissances de mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: void le 01 février 2009 à 13:34:28
la gueule du relief globale laisse penser qu'il y'a eu un liquide qui s'est écoulé dans cet espèce d'estuaire
la tête de cette zone foncé laisse pense qu'un liquide à stagné à cet endroit là, laissant un dépôt foncé, il apparait clair que cet zone sombre forme un "niveau" plat par rapport au relief.

pour le reste, c'est plus difficile à savoir... Harlock disait que les couleurs étaient retouchés : j'ai un souvenir très précis d'avoir vu de tels anomalies (sur les photos de l'ESA), mais à l'époque, elle n'étaient pas noir/grises comme ça, elles étaient... turquoises et on aurait vraiment dit de l'eau... a l'époque c'était mis sur le site de l'esa, je ne sais pas si on peut les retrouver
Titre: Re : Fil généraliste connaissances de mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: void le 01 février 2009 à 13:41:20
tiens ben par exemple :

http://www.esa.int/images/iani_chaos_H.jpg

la sur cette photo c'est moins choquant, vu qu'ils ont rajouté un relief artificiellement
Titre: Re : Fil généraliste connaissances de mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: Light_angel le 01 février 2009 à 14:30:35
@Salva, de rien, nous sommes là pour chercher à comprendre et évoluer.

@Harlock, Tu le dis toi-même que ces photos sont retouchées.
Deux autres questions :

1 - pour quelles raisons les photos sont retouchées ?
2 - tu remarqueras que l'on nous ne montre que des régions désertiques. Pour quelles raisons encore ?
Est-ce que ces photos rapportent donc la preuve qu'il n'y ait pas de vie sur Mars ? Je ne le crois pas.
Or, on constate et bien qu'il existe de l'eau et de la glace sur Mars notamment aux pôles, que les scientifiques continuent à se demander s'il y a de l'eau sur Mars. Cherchons l'erreur !!

Comme ils ont découvert aussi du Co2 sur Mars.

Crois-tu ce que ce sont les humains qui envoient leur gaz carbonique sur Mars ou que le gaz carbonique qui est en gaz naturel existe aussi de manière naturelle sur Mars ?

Tout cela ne te semble-t-il pas être cousu de fil blanc ?
Titre: Re : Re : Fil généraliste connaissances de mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: harlock le 01 février 2009 à 17:19:32

Citer
1 - pour quelles raisons les photos sont retouchées ?

Car à l'origine il  y en a beaucoup qui sont en noir et blanc, et que pour la masse populaire et les médias, les photos en noir et blanc ça ne leur plait pas beaucoup.

Mais qu'on soit bien d'accord, je ne dis pas non plus qu'ils ne nous cachent rien.

Citer
2 - tu remarqueras que l'on nous ne montre que des régions désertiques. Pour quelles raisons encore ?

Car il n'y a pas de grandes métropoles, ni de villes sur Mars. Il n'y a que des déserts ( de poussières, de roches, ou de glaces, ...) c'est juste pour ça. Ils ne vont pas y coller  des villes ou des casino, il faut arrêter la paranoïa 2 min et redescendre sur terre. Si c'est pour faire de l'intox, avec des théories les plus abracadabrantesques les unes que les autres, c'est du déboulonnage, rien de plus.

Et je ne cherche juste que la vérité, avec des éléments concrets, par exemple la présence  de méthane sur mars qui indique probablement de la vie (et ça je pense qu'ils le savent déjà mais qu'ils ne nous disent rien. Attention, ce n'est que mon opinion subjective, et je ne cherche pas à prouver le subjectif)

Citer
Est-ce que ces photos rapportent donc la preuve qu'il n'y ait pas de vie sur Mars ? Je ne le crois pas.

Les preuves de vies ne se font pas et ne se feront jamais via des photos/vidéo( à la limite ça sert juste d'indice). Ça se fait par l'analyse scientifique des données recueillis, comme la présence de méthane par exemple, sa provenance, sa localisation etc ...

Citer
Or, on constate et bien qu'il existe de l'eau et de la glace sur Mars notamment aux pôles, que les scientifiques continuent à se demander s'il y a de l'eau sur Mars. Cherchons l'erreur !!
Comme ils ont découvert aussi du Co2 sur Mars.


Il existe de la glace, donc de l'eau oui, mais de l'eau à l'état liquide ça n'a pas été prouvé/démontré de façon certaine (même si a titre personnel je pense aussi qu'il doit y en avoir.)
Après si les scientifiques n'arrivent pas à ce mettre d'accord, c'est que justement, il y a beaucoup de scientifiques et que c'est difficile de convaincre tout le monde.
Par exemple as tu déjà réussi à convaincre une salle de conférence entière ou juste quelques dizaines de personnes, que les ovni existent et qu'ils sont réel ? non, bien sur

Citer
Crois-tu ce que ce sont les humains qui envoient leur gaz carbonique sur Mars ou que le gaz carbonique qui est en gaz naturel existe aussi de manière naturelle sur Mars ?


Le gaz carbonique existe un peu partout dans l'univers de même que l'oxygène, par exemple dans l'espace, il y a des nuages d'oxygène d'une taille de plusieurs années lumières , et il y a bien d'autres exemple... Tout ça se fabrique de manière totalement naturel dans l'univers, ce ne sont pas des extraterrestres qui les ont mis là.

J'aimerais te posé une petite question : connais tu l'astrophysique, t'y intéresses tu  ?

Citer
Tout cela ne te semble-t-il pas être cousu de fil blanc ? 


Justement, non pas du tout. Qu'ils nous cachent des choses, c'est probable mais il ne faut pas prendre pour acquis ce qui n'est que suppositions.
Titre: Re : Fil généraliste connaissances de mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: harlock le 02 février 2009 à 17:55:49
Citer
http://www.futura-sciences.com/fr/news/t/astronautique/d/sur-mars-spirit-perd-la-memoire-et-le-sens-de-lorientation_18128/

Sur Mars, Spirit perd la mémoire et le sens de l’orientation
Par Jean Etienne, Futura-Sciences

Les techniciens de la Nasa sont inquiets pour leur petit robot explorateur Spirit, qui oublie de communiquer les résultats de ses investigations à la Terre et perd le sens de l’orientation...

Alors que le doyen des explorateurs martiens vient de fêter le cinquième anniversaire de son arrivée à la surface de la Planète rouge, des signes de plus en plus sérieux de défaillance commencent à apparaître. Dimanche dernier, l’ordinateur de bord n’a pas commandé le transfert automatique des données recueillies durant le week-end. Pire, les techniciens ne sont même pas certains que celles-ci aient bien été enregistrées dans sa mémoire.

« Nous n’avons pour le moment aucun indice pour expliquer la raison de la défaillance de Spirit. Aussi, la prochaine étape sera d’exécuter une série de tests afin d’établir un diagnostic », prévient Sharon Laubach, directeur des opérations des sondes Spirit et Opportunity pour le compte du JPL (Jet Propulsion Laboratory).

La situation devait encore apparemment s’aggraver quelques heures plus tard puisque le même dimanche, Spirit a ignoré un ordre transmis depuis le centre de contrôle, qui lui enjoignait de se déplacer vers sa prochaine étape.

Le lendemain, les ingénieurs ont commandé à Spirit de diriger sa caméra vers le Soleil. Cette opération, effectuée presque quotidiennement en interposant un filtre adéquat devant l’objectif, sert à déterminer et confirmer la position et l’orientation exactes de la sonde à la surface de Mars. Le robot a bien suivi cet ordre et localisé l’astre du jour, mais... pas à l’emplacement prévu, ce qui indique un défaut d’orientation.

Un moment d'égarement peut-être passager

Bien qu’inquiets, les ingénieurs ne dramatisent pas la situation outre mesure. Prévu à l’origine pour une durée de fonctionnement de trois mois, Spirit a multiplié par vingt son espérance de vie ! De plus, Spirit a déjà connu des problèmes de mémoire, qui avaient pu être entièrement résolus, soit depuis la Terre, soit via les possibilités d’auto-diagnostic et de réinitialisation de la sonde.

Les causes possibles de ce type d’incident sont multiples, et le sévère environnement martien n’y est pas étranger. Le sable, terriblement abrasif, s’introduit partout et aurait probablement déjà signé l’arrêt de mort des deux rovers, ne fût-ce qu’en occultant complètement leurs panneaux solaires, s’il n’était régulièrement balayé par les vents martiens. Les techniciens examinent aussi l’hypothèse de l’impact sur un circuit sensible de rayons cosmiques de grande énergie, plus fréquents que sur Terre en raison de l’atmosphère raréfiée et de l’absence de champ magnétique de la Planète rouge. Toutefois, la mémoire non volatile de la sonde semble être intacte.

« Actuellement, Spirit est parfaitement sous contrôle, transmet des paramètres optimaux sur son état de santé et répond parfaitement aux commandes depuis la Terre », rassure John Callas, directeur de la mission auprès de la Nasa.
Titre: Re : Fil généraliste connaissances de mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: Light_angel le 02 février 2009 à 18:01:36
Salut Harlock,

Il n'y a rien qui t'interpelle dans cet article ?

Titre: Re : Fil généraliste connaissances de mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: harlock le 02 février 2009 à 19:41:14
Si Si c'est vrai, ils nous cachent peu être des choses, mais quoi ?

Bon, j'avais commencé de cité les passages de l'article qui me paraissaient les plus étranges, mais j'y renonce car j'aurais due cité l'article entier.  ;D

A noté tout de même les plus bizzares :

Citer
Spirit, qui oublie de communiquer les résultats
  Un humain oui, mais un robot, j'en doute (sauf s'il y a bug dans le code source d'aprés ce qu'on m'a dit)
Citer
l’ordinateur de bord n’a pas commandé le transfert automatique des données
Bah le robot il fait gréve comme en France  ::)
Citer
Nous n’avons pour le moment aucun indice pour expliquer la raison de la défaillance de Spirit
C'est sur, le contraire m'aurait étonné
Citer
Spirit a ignoré un ordre transmis depuis le centre de contrôle
C'est normal, il fait gréve je l'ai dit.

Citer
Le robot a bien suivi cet ordre et localisé l’astre du jour, mais... pas à l’emplacement prévu, ce qui indique un défaut d’orientation.
Citer
Actuellement, Spirit est parfaitement sous contrôle, transmet des paramètres optimaux
Dans ce cas, si ce n'était pas le robot qui a un probléme, mais plutot ... (je préfere ne pas m'aventurer dans des hypothéses hasardeuses) ... Mars, quand à sa localisation, son orbite, ou je ne sais quoi d'autre

Tout ça pour dire que pour le coup, il y a de quoi devenir parano  :D
Titre: Re : Fil généraliste connaissances de mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: Light_angel le 03 février 2009 à 07:15:49
T'as raison qu'il y a de quoi devenir parano !!!! ;D ;D

Il faut être aveugle pour ne pas voir qu'ils ne nous racontent que des conneries !!!
Après tes remarques, il y a aussi ça :

Citer
Alors que le doyen des explorateurs martiens vient de fêter le cinquième anniversaire de son arrivée à la surface


Nous notons ici, que le robot est sur Mars depuis 5 ans. Dans un précédent post il a été dit que les photos de Mars étaient en noir et blanc, et que c'est la raison pour laquelle, la NASA retouche les photos pour leur donner de la couleur. Ce que je ne crois pas, car avec la technologie actuelle, je ne crois pas que les images et les vidéos sont retransmises en noir et blanc à la NASA.


Citer
Les techniciens examinent aussi l’hypothèse de l’impact sur un circuit sensible de rayons cosmiques de grande énergie, plus fréquents que sur Terre en raison de l’atmosphère raréfiée et de l’absence de champ magnétique de la Planète rouge. Toutefois, la mémoire non volatile de la sonde semble être intacte.


Tu notes dans cette citation, qu'ils invoquent des rayons cosmiques de grande énergie.
Il y a sur le forum un fil ouvert par Lapin qui concerne des brèches énormes enregistrées dans le champ magnétique terrestre. Donc ces rayons cosmiques s'ils touchent la Terre, ils touchent aussi toutes les planètes de notre système solaire selon ma logique.

Ensuite ils soulèvent l'absence de champ magnétique sur la Planète rouge.
Ah bon ? Première nouvelle ! Je croyais que toutes les planètes avaient un champ magnétique et que c'était justement ces champs magnétiques qui permettaient aux planètes d'exercer leur attraction/répulsion pour entretenir la cohésion dans l'espace et éviter la collision entre les planètes.

Donc pour eux Mars est là, suspendue dans l'espace et on ne sait pas comment elle tient dans le Cosmos ????

Pour en terminer, les problèmes qu'ils connaissent avec le robot doivent être étroitement liés au fait que les pôles magnétiques terrestres ont commencé à s'inverser depuis quelques années et que la résonance magnétique de la Terre a elle aussi changée.

Conclusion : tout ce qui fonctionnait selon les anciens paradigmes et divers systèmes électroniques basés sur le magnétisme terrestre, tend à ne plus fonctionner.

Pour moi c'est un signe supplémentaire que les pôles magnétiques terrestres continuent à s'inverser ce qui provoque aussi les changements climatiques et les cataclysmes que nous enregistrons depuis quelques années, ainsi que la fonte de la banquise car le bouclier électro-magnétique terrestre ne se situe plus là où il est était précédemment. Sans compter que Nibiru approche et qu'elle participe à ces déséquillibres.

En complément :

Champs magnétiques protecteurs sur Mars

Citer
[justify]Le 30 novembre dernier, un étudiant en doctorat à l'Université du Colorado, David Brain, devait présenter ses travaux de recherche sur la magnétosphère martienne à la réunion annuelle du département des sciences planétaires de la société astronomique américaine. D'après ses résultats, certaines zones de la croûte martienne pourraient être en partie protégées des rayonnements solaires parce que très fortement magnétisées.

Dans le cas de la Terre, le champ magnétique intense est créé par le noyau de métal liquide en rotation sur lui-même. On pense pour Mars que son activité interne s'est éteinte avec le refroidissement de son coeur ; celui-ci n'aurait plus de mouvement de rotation et le champ magnétique global résultant normalement de cet effet dynamo y serait inexistant ou très faible. C'est ce que les données collectées par Mars Global Surveyor ont confirmé en révélant un champ magnétique fragmenté en petites sources.

Ce qui a surpris tout le monde a en revanche été l'intensité de ces sources qui, dans certaines régions, correspondent à des champs magnétiques au moins dix fois supérieurs à ceux que l'on mesure à la surface de la Terre.  Brain a utilisé les données du magnétomètre de MGS pour calculer l'altitude à laquelle les sources cristallines magnétiques pouvaient être correctement détecté et a utilisé ces données pour en tracer l'influence en fonction de l'altitude. Très nettement visibles entre 110 et 220 kilomètres d'altitude de la planète, elles sont encore bien identifiable entre 450 et 550 kilomètres, et on détecte leur influence jusqu'à 1000 kilomètres d'altitude (soit près du tiers du rayon martien).[/justify]

La suite ici : http://www.astrosurf.com/planete-mars/news/2001/champ_magnetique04122001.html (http://www.astrosurf.com/planete-mars/news/2001/champ_magnetique04122001.html)
modération : la page n'existe plus

--------
La Planète rouge n’est pas une planète morte.

Citer
[justify]Mars est aujourd’hui un monde de déserts froids et vides, apparemment sans aucune vie, du moins en surface. Il semble bien que Mars ait été froide et aride depuis des milliards d’années, avec une atmosphère si ténue que l’eau liquide à sa surface se sublime immédiatement tandis que les rayonnements ultraviolets du soleil calcinent son sol.

Le tableau paraît bien morne mais l’étude publiée aujourd’hui dans la revue en ligne Science Express ouvre un nouvel espoir pour la Planète rouge. La première détection incontestable de méthane dans l’atmosphère de Mars indique, selon une équipe de scientifiques de la NASA et d’universités américaines, que Mars est toujours vivante, géologiquement ou biologiquement.[/justify]

La suite ici : http://www.planete-mars.com/news/index.php?id=696 (http://www.planete-mars.com/news/index.php?id=696)

Tempête au pôle !

Citer
[justify]Les tempêtes de poussières sur Mars, saisonnières ou pas, locales, régionales ou globales, peuvent être spectaculaires par leur ampleur, leur durée, leurs couleurs, leur rapidité de mise en place ou de dissipation, mais aussi tout simplement par leurs formes. Ainsi l'exemple de cette semaine est non seulement étonnant par son aspect mais aussi très esthétique...[/justify]
La suite ici : http://www.planete-mars.com/image_semaine/index.php?id=702 (http://www.planete-mars.com/image_semaine/index.php?id=702)

Titre: Re : Re : Fil généraliste connaissances de mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: Loacoon le 03 février 2009 à 10:44:20
Citer
Alors que le doyen des explorateurs martiens vient de fêter le cinquième anniversaire de son arrivée à la surface


Nous notons ici, que le robot est sur Mars depuis 5 ans. Dans un précédent post il a été dit que les photos de Mars étaient en noir et blanc, et que c'est la raison pour laquelle, la NASA retouche les photos pour leur donner de la couleur. Ce que je ne crois pas, car avec la technologie actuelle, je ne crois pas que les images et les vidéos sont retransmises en noir et blanc à la NASA.
Il me semble que les photos sont effectivement envoyées en noir et blanc. Phénix avait un appareil couleur je crois, mais les photos étaient retouchées pour faire un ciel orange. J'avais fait la remarque dans le topic dédié à Phénix.

Ensuite ils soulèvent l'absence de champ magnétique sur la Planète rouge.
Ah bon ? Première nouvelle ! Je croyais que toutes les planètes avaient un champ magnétique et que c'était justement ces champs magnétiques qui permettaient aux planètes d'exercer leur attraction/répulsion pour entretenir la cohésion dans l'espace et éviter la collision entre les planètes.

Donc pour eux Mars est là, suspendue dans l'espace et on ne sait pas comment elle tient dans le Cosmos ????
Pas besoin de champs magnétique pour subir les effets de l'attraction solaire, le moindre caillou les subit. La force gravitationnelle est liée à la masse d'un corps. http://fr.wikipedia.org/wiki/Gravitation

Pour en terminer, les problèmes qu'ils connaissent avec le robot doivent être étroitement liés au fait que les pôles magnétiques terrestres ont commencé à s'inverser depuis quelques années et que la résonance magnétique de la Terre a elle aussi changée.
Je ne vois pas comment une inversion des pôles peut empêcher un robot qui est sur Mars, de fonctionner... Même si j'admets que cette "panne" momentanée est étrange, je pense que tu vas chercher un peu loin.
Malheureusement on ne saura jamais de quoi il retourne. En tout cas, connaissant un peu le fonctionnement d'un programme, je doute qu'il s'agisse d'un bug logiciel. A moins que ce bug ne se présente que dans un cas bien spécifique, mais dans ce cas la NASA l'aurait simplement identifié en refaisant la même routine que lorsque ça s'est produit la première fois.
Un bug n'est jamais aléatoire.
Titre: Tempête de sable sur Mars
Posté par: titilapin2 le 06 février 2009 à 21:55:03
Tempête de sable sur Mars

La sonde américaine Mars Reconnaissance Orbiter est en orbite autour de la planète rouge depuis mars 2006.

(http://i42.tinypic.com/rhk7jq.jpg)
Elle effectue une étude détaillée de la surface et peut suivre les changements météorologiques, comme cette tempête de sable saisie fin 2008.

(http://i43.tinypic.com/2ldzupx.jpg)

A découvrir sur le site officiel de la sonde MRO (http://marsprogram.jpl.nasa.gov/mro/spotlight/20081218a.html).
modération : page non trouvée
source (http://astro2009.futura-sciences.com/astronomie/2009/02/06/tempete-de-sable-sur-mars/)
Titre: La ballafre de mars
Posté par: void le 15 février 2009 à 17:34:21
(http://www.cosmovisions.com/images/Mars.jpg)

(http://www.futura-sciences.com/uploads/tx_oxcsfutura/images/mars_topo.jpg)

Comme le nez au milieu du visage. Par quel phenomene geologique (?) a bien put être crée cette énorme cicatrice ?

http://www.futura-sciences.com/fr/news/t/astronomie/d/mars-a-peut-etre-ete-modelee-par-la-chute-dun-enorme-asteroide_16011/
Titre: Re : Fil généraliste connaissances de mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: titilapin2 le 21 février 2009 à 11:58:18
Pour ceux qui veulent se promener sur Mars...

Frequently Asked Questions


    What am I looking at?
    Why isn't the visible map in color?
    What are the gold colored pieces on the thermal map? Is that color real?
    Can I see the Mars data using the Google Earth client?
    How do I find out more about this data, or Mars in general?
    I have another question or comment. Where can I send feedback?

1. What am I looking at?

We've included three different types of data in Google Mars:

    Elevation - A shaded relief map, generated with data from the Mars Orbiter Laser Altimeter (MOLA) on NASA's Mars Global Surveyor spacecraft. This map is color-coded by altitude, so you can use the color key at the lower left to estimate elevations.
    Visible - A mosaic of images taken by the Mars Orbiter Camera (MOC) on NASA's Mars Global Surveyor spacecraft. MOC is like the digital camera you have at home. Basically, this is what your eyes would see if you were in orbit around Mars.
    Infrared - A mosaic of infrared images taken by the Thermal Emission Imaging System (THEMIS) on NASA's Mars Odyssey spacecraft. Warmer areas appear brighter, and colder areas are darker. Clouds and dust in the atmosphere are transparent in the infrared, making this the sharpest global map of Mars that's ever been made.

2. Why isn't the visible map in color?

In true color, Mars pretty much looks like butterscotch. We chose a gray-scale map in order to highlight more surface details.

3. What are the gold colored pieces on the infrared map? Is that color real?

Those are areas where we've hand-built higher resolution mosaics and superimposed them on the global image. The infrared data is all from wavelengths humans can't even see, so it's always false color. We've chosen a golden tint because it looks good and makes the high-resolution images stand out nicely.

4. Can I see the Mars data using the Google Earth client?

Yes, you can! Mars in Google Earth allows you to fly to the red planet in a virtual 3D environment.

5. How do I find out more about this data, or Mars in general?

You can learn more about these images on the JMARS data distribution page. To learn more about Mars in general, you might start with the NASA Mars Missions home page. There's also a pretty good search engine that could aid you in your quest.
source (http://www.google.com/mars/about.html)

http://www.google.com/mars/ (http://www.google.com/mars/)
Titre: Re : Fil généraliste connaissances de mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: titilapin2 le 21 février 2009 à 19:45:13

Cinquante fois trop de soufre dans le sol martien, disent les sondes
     
La terraformation de Mars suscite de plus en plus d’intérêt. Mais auparavant, il sera nécessaire de comprendre les processus qui en ont façonné la surface, et aussi de résoudre certaines énigmes comme l’abondance inattendue des sols en sulfates.  

L’instrument Omega de la sonde européenne Mars Express a révélé depuis l’orbite une abondance exceptionnelle de sulfates dans certaines régions de la Planète rouge, mais aussi et paradoxalement, l’absence de carbonates sédimentaires. Constitué de roche basaltique meuble renfermant de 5 à 50% de minéraux sulfatés magnésiens et ferrifères, le sol martien se différentie nettement de la surface terrestre où le carbonate domine.

Cette constatation suggère que les eaux, dont on sait aujourd’hui qu’elles ont abondamment coulé en surface, étaient fortement chargées en acide sulfurique (H2SO4). On soupçonne même, depuis peu, que de brefs écoulements liquides peuvent encore survenir à la surface du sol martien, constitués d'une saumure très riche en sulfate ferrique.

]Mais d’où viennent ces sulfates, et pourquoi une telle différence de composition entre deux planètes apparemment semblables ? [/b]

Un scénario complexe, mais vraisemblable

Fabrice Gaillard et Bruno Scaillet, de l'Institut des Sciences de la Terre d'Orléans (INSU, Université d'Orléans), tentent d’expliquer cette contradiction en appliquant les lois physico-chimiques qui déterminent le comportement des gaz dans le magma terrestre.

Autrefois très actif, le volcanisme martien s’est aujourd’hui complètement apaisé. Mais d’importants reliefs subsistent, comme le Mont Olympe, un ancien volcan qui culmine à 27 kilomètres de hauteur dans la région de Tharsis. Les analyses in situ des sondes corroborent l’examen des météorites martiennes découvertes sur Terre. Elles démontrent que les basaltes martiens sont deux fois plus riches en fer que leurs équivalents terrestres. Mais elles indiquent aussi que les échantillons martiens contiennent presque 1% de soufre (en poids), alors que les basaltes terrestres des rides médio-océaniques n’en contiennent que 0,1 à 0,15%.

(http://i43.tinypic.com/2j5xan6.png)
Le Mont Olympe détaillé par Mars Express

Cela peut s’expliquer si l’on admet que les volcans martiens et terrestres ont émis des laves et des gaz de composition très différente, ce qui implique aussi des différences chimiques importantes au niveau des enveloppes superficielles, c’est-à-dire de la sphère atmosphère-hydrosphère, avec des conséquences importantes sur les conditions d’apparition éventuelle ou de maintien de la vie.

Mars et la Terre, un volcanisme très différent  

Une autre différence pourrait provenir des conditions de dégazage au cours des temps géologiques. L’essentiel de ces émissions de gaz se sont produites sur Mars dans la région de Tharsis, directement émises dans l’atmosphère ténue de la planète et à une altitude vraisemblablement élevée. Sur Terre, les évents se situaient en majorité au fond des océans, sous une pression de 100 à 500 fois supérieure à la pression atmosphérique au niveau du sol. Dans ces conditions, une grande partie des gaz magmatiques en général et du soufre en particulier est restée dissoute dans la lave.

Selon ce scénario, les chercheurs démontrent que le volcanisme martien a libéré des gaz 10 à 50 fois plus riches en soufre que son équivalent terrestre. Les gaz volcaniques martiens, en raison de la très faible densité du milieu, sont émis sous la forme S2 et sulfite (SO2), tandis que les basaltes des fonds océaniques dégagent la forme S2 et hydrogène sulfuré (H2S), dominée par le CO2 et l’eau, en ne représentant plus que 1 à 5% du total en moyenne, ou même moins.

L’atmosphère martienne devait également être particulièrement riche en soufre durant cette période, sous les formes SO et SO2, cette dernière contribuant à la forte acidification des eaux de surface. L’acide sulfurique véhiculé par cette eau a pu empêcher la précipitation des carbonates et la formation de calcaires sédimentaires, au contraire de ce qui s’est passé sur Terre.

L'effet de serre martien  

Les auteurs suggèrent aussi que le SO2, abondant dans l’atmosphère durant la période d’activité volcanique, aurait pu provoquer un effet de serre important en jouant un rôle similaire à celui du CO2 sur Terre. Alors que les chercheurs pensaient précédemment que le CO2 provenant des sources volcaniques n’était pas suffisant pour maintenir une température suffisante au maintien de l’eau sous forme liquide, la nouvelle étude suggère que le SO2 pouvait le remplacer dans ce rôle.

source et illustrations (http://www.futura-sciences.com/fr/news/t/astronomie/d/cinquante-fois-trop-de-soufre-dans-le-sol-martien-disent-les-sondes_18305/)
Titre: D'anciennes source chaudes sur Mars auraient abrité des formes de vies
Posté par: titilapin2 le 28 février 2009 à 12:53:26
D'anciennes source chaudes sur Mars auraient abrité des formes de vies

(http://i44.tinypic.com/5p3k3r.png)
D'anciennes sources chaudes prises par le Mars Reconnaissance Orbiter
Crédits : NASA/JPL-Caltech/MSSS


--------------------------------------------------------------------------------

Des données récoltées par le Mars Reconnaissance Orbiter (MRO) indiquent la présence d'anciennes sources dans le cratère Vernal. Des formes de vies auraient pu voir le jour et évoluer dans de tels sites  

Les sources chaudes sont d'une grande importance en astrobiologie car on y retrouve les descendants des premiers organismes qui sont apparus sur Terre. Si la vie a jamais existée sur Mars, une source d'eau chaude est le lieu idéal pour chercher des preuves physiques ou chimiques de la présence d'organismes. Une mission martienne pourrait aller y récolter des prélèvements.

Les images obtenues par le High Resolution Imaging Science Experiment (HiRISE) montrent des structures du cratère Vernal issues de l'ancienne activité géothermique martienne. Les données suggèrent que la zone sud du cratère Vernal a été plusieurs fois submergée par les eaux, ce qui en fait un site potentiel pour le développement d'une forme de vie.

"Les sources chaudes sont des cibles clés pour les futures missions martiennes]," déclare Sherry L. Cady, professeur au département de Géologie de la Portland State University.

"Sur la Terre des structures identiques ont préservé les preuves fossiles de la vie microbienne qui a animé les sources chaudes. Les chances de trouver des traces de vies sont hautes lorsque les sédiments ont été formés à partir de fluides hydrothermiques. En effet ces fluides sont composés de minéraux dissous qui précipitent sous forme solide créant les structures que l'on voit sur Mars, ce qui accentue également la fossilisation de tout types de signatures biologiques"

G.A. Unisciences.com   25/02/2009 (http://www.unisciences.com/espace/news/source_chaude_mars.php?id=4526)
modération : lien sur page d'accueil
Titre: Inondations martiennes
Posté par: titilapin2 le 28 février 2009 à 13:19:16
Inondations martiennes

(http://i44.tinypic.com/ra6ibb.jpg)
Gros plan sur le bord du cratère martien. Crédit : NASA/JPL/University of Arizona

Inondations martiennes

(http://i39.tinypic.com/2vkdgrn.jpg)
Les flancs de ce cratère martien recèlent des indices de la présence de grandes quantités d'eau sur la planète rouge. Crédit : NASA/JPL/University of Arizona


De nouvelles images de la sonde MRO indiquent que certaines régions de Mars ont été, par le passé, couvertes d’eau. Et ce, au moins pendant 10000 ans. Pour affirmer cela, Mozes Milazzo, géophysicien de l’USGS, à Flagstaff (États-Unis), se fonde sur d’étranges colonnes de pierres découvertes sur les flancs intérieurs d’un cratère d’impact, situé dans les basses plaines boréales de la planète. Ces structures, hautes de 30 m et large de seulement 1 m, correspondraient sur Terre à des laves érodées très rapidement par de l’eau.

Or, il se trouve que le cratère d’impact en question, localisé par 21,5° N et 184,3° E, repose dans une ancienne région volcanique susceptible d’avoir été noyée par un océan primordial. D’ailleurs, il est entouré d’éjectas lobés, comme si la chaleur dégagée lors de l’impact avait liquéfié un sol gorgé d’eau. Les multiples rangées de colonnes observées par Milazzo suggèrent en outre que les laves ont été inondées régulièrement par les eaux, selon un cycle allant de quelques mois à quelques années.

Philippe Henarejos, le 26 février 2009

Source: http://www.cieletespace.fr/evenement/2939_inondations-martiennes (http://www.cieletespace.fr/evenement/2939_inondations-martiennes)
Titre: Re : Re : Fil généraliste connaissances de mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: BEL23 le 28 février 2009 à 19:40:48
tu remarqueras que l'on nous ne montre que des régions désertiques. Pour quelles raisons ?

Or, on constate et bien qu'il existe de l'eau et de la glace sur Mars notamment aux pôles, que les scientifiques continuent à se demander s'il y a de l'eau sur Mars. Cherchons l'erreur !!

peut-être parce qu'il n'y a que des régions désertiques.....

Il y a de la glace....sous la terre !
Et la neige aux pôles est de la neige carbonique pas de la neige d'eau H2O !
Titre: Re : Fil généraliste connaissances de mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: barbara bush le 10 mars 2009 à 10:47:29
je n'ai pas les connaissances scientifiques pour suivre vraiment ce fil, mais en tant qu'utilisateur de logiciels de graphisme, je suis presque sûr que toutes ces photos sont de la 3D et que la NASA nous raconte de belles histoires avec de très jolies images. Dans quel but ?
Titre: Re : Fil généraliste connaissances de mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: Loacoon le 10 mars 2009 à 13:24:23
Certaines des images sont ce que l'on appelle des "vues d'artistes". Ce sont effectivement de la 3D. D'autres sont réelles et prises par les sondes, mais retouchées par la NASA pour coller aux clichés bien ancrés dans les esprits.
Titre: Re : Fil généraliste connaissances de mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: harlock le 11 mars 2009 à 08:38:10
Citer
Des organismes extrêmophiles sur Mars ?


Le volcan martien Olympus Mons est le plus grand du Système Solaire. Il pourrait abriter des thermophiles, un type d'organisme extrêmophile se développant dans les sources chaudes ! C'est du moins la conclusion d'une équipe de scientifiques de l'Université Rice.
Le volcan Olympus Mons
Olympus Mons est situé sur la bordure nord-ouest du dôme de Tharsis, un vaste plateau de 5500 km de diamètre où sont situés les édifices volcaniques les plus importants de la planète. Avec un diamètre de 600 km et une superficie de 500 000 km², ce volcan bouclier de 26 km de hauteur est le plus grand du Système Solaire. Sa structure particulière fait que son sommet est accessible à pied ! En cause, ses pentes qui ne dépassent pas 5 à 10° d'inclinaison.

C'est justement ce qui a incité une équipe de scientifiques à mieux comprendre sa structure et comment il s'est formé. Sa modélisation montre qu'il pourrait recouvrir des couches imperméables de sédiments argileux de centaines de mètres d'épaisseurs renfermant des poches d'eau où les conditions seraient favorables à l'existence de créatures thermophiles.



(http://techno-science.net/illustration/Espace/Mars/Mont_Olympus.jpg)
Le "Mont Olympus" sur Mars

La présence d'argile signifie que de l'eau était présente au moment de la formation du volcan de sorte que dans le passé, des réservoirs d'eau ont très bien pu abriter de petites créatures lorsque la planète était plus chaude et active qu'elle ne l'est maintenant. Cet état liquide à vraisemblablement perduré plusieurs millions d'années après le refroidissement de Mars en raison de la géothermie et la chaleur résiduelle du magma.

Aujourd'hui, ces chercheurs n'excluent pas l'existence de poches d'eau maintenues à l'état liquide par une source de chaleur qui reste encore à identifier. Ce que n'ont toujours pas réussi à faire les sondes qui tournent autour de Mars qui ont la capacité de détecter des anomalies thermiques.

Protégées des rayonnements solaires et cosmiques qui rendent la vie impossible sur la surface, ces niches biologiques pourraient très bien abriter de petits organismes.
Les organismes extrêmophiles
En s'appuyant sur les avancées acquises ces 10 dernières années sur nos connaissances des différents chemins pris par la vie terrestre, on pense aux extrêmophiles, on s'aperçoit que la vie est beaucoup plus robuste qu'on ne le pensait. C'est la confirmation que la vie n'a besoin que de limites physiques très minces pour s'épanouir. En prenant la Terre comme référent, on s'aperçoit que notre planète abrite des organismes qu'on pensait il y a encore quelques années ne pas pouvoir exister.

On en a observé dans des milieux extrêmement acides, aussi bien que dans des environnements très basiques. D'autres prolifèrent dans des eaux très salines, dans les boues saumâtres, dans les glaces du pôle Sud, des environnements sous fortes radiations ou encore à des températures de 110°C, sans lumière.


Source: flashespace.com
Illustration: NASA
Titre: Re : Fil généraliste connaissances de mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: WDPK webzine le 11 mars 2009 à 12:28:06
Citer
Des organismes extrêmophiles sur Mars ?

Ca se précise de plus en plus.

En tout cas le moins qu'on puisse dire c'est qu'ils sont progressifs à la NASA, pour annoncer ENFIN la vie extraterrestre.
Titre: Re : Fil généraliste connaissances de mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: harlock le 11 mars 2009 à 13:05:37
J'ai l'impression que ça va passer presque inaperçu cette histoire ...

pourtant c'est une étape de la divulgation, quand même !! ce n'est pas rien !!
Titre: Re : Fil généraliste connaissances de mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: Loacoon le 11 mars 2009 à 13:08:38
En tout cas c'est clair qu'ils y vont avec le dos de la cuillère. Mais le fait qu'une vie sur Mars, même bactérienne, soit de plus en plus acceptée est une étape importante.
Titre: Re : Fil généraliste connaissances de mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: là et demain le 11 mars 2009 à 13:14:10
Je ne comprends pas bien. Comme vous, je serais heureux de savoir que la vie existe sur mars.
Mais pourquoi tant s'emballer sur les simples mots "n'excluent pas" ou "pourraient très bien" ?
Car en résumé, on a rien découvert du tout qui vit.

D'ailleurs avec les exo-planètes, c'est un peu le même topo. On n'exclue pas que ça se pourrait très bien, mais pour l'instant, on ne sait pas.
Titre: Re : Fil généraliste connaissances de mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: WDPK webzine le 11 mars 2009 à 13:19:56
Je ne comprends pas bien. Comme vous, je serais heureux de savoir que la vie existe sur mars.
Mais pourquoi tant s'emballer sur les simples mots "n'excluent pas" ou "pourraient très bien" ?
Car en résumé, on a rien découvert du tout qui vit.

On ne s'emballe pas mais on est content de voir que ça avance de plus en plus vite vers la divulgation.

Même si c'est très progressif, depuis quelques mois ça s'accélère et c'est très bien.
Titre: Re : Fil généraliste connaissances de mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: harlock le 11 mars 2009 à 13:21:34
Effectivement, nous sommes heureux de voir qu'on progresse dans la bonne direction. Le seul hic, c'est qu'on voudrait bien que ça aille plus vite.  ;D

Titre: Re : Fil généraliste connaissances de mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: harlock le 13 mars 2009 à 21:14:01
Citer
Sur Mars, Phoenix aurait photographié de l’eau liquide !
Par Jean Etienne, Futura-Sciences       

Un examen minutieux des premières photographies transmises par la sonde Phoenix peu après son atterrissage sur Mars laisse penser que de l’eau sous forme liquide était alors présente sur le sol.

Les premières images transmises le 30 mai 2008 par les caméras de la sonde américaine Phoenix suggéraient que l’engin s’était posé sur une surface gelée, recouverte d’une fine couche de sable. Ce résultat très encourageant devait être confirmé le 30 juillet suivant lorsque les scientifiques disposèrent des premières analyses, confirmant formellement la présence d’eau gelée dans les échantillons prélevés juste sous le sol.

Cependant, de l’eau n’avait pu être observée sous sa forme liquide, ce qui ne surprenait personne. La très faible densité de l’atmosphère martienne (6,36 millibars en moyenne) et sa température (-20 à -80°C en moyenne sur le lieu d’atterrissage) semblaient interdire cet état. Seule la présence de glace en sous-sol est possible, et encore celle-ci se sublime-t-elle très rapidement une fois mise au jour, ainsi que l’ont révélé les images des tranchées creusées par le bras articulé de l’engin.


(http://www.futura-sciences.com/uploads/RTEmagicC_Phoenix-120309c.jpg.jpg)
Photographie prise sous la sonde juste après l'atterrissage. Des plaques blanchâtres sont très nettement visibles. Elles s'avèreront être formées de glace. Crédit Nasa/JPL

C’est donc avec surprise que les scientifiques, en réexaminant les premières photographies prises de la surface de la sonde par elle-même afin de juger de son état, ont découvert sur les jambes d’atterrissage ce qui semble bien être des gouttelettes d’eau.

Il ne peut s’agir de glace, car ces petites billes, visibles sur les documents noir et blanc, apparaissent, grossissent, se déplacent puis s’évaporent en quelques minutes. Comme il ne peut exister de rosée martienne dans une telle atmosphère, les chercheurs pensent qu’il s’agit bien d’eau liquide qui aurait éclaboussé la sonde au moment de l’atterrissage.

(http://www.futura-sciences.com/uploads/RTEmagicC_Phoenix_120309b.jpg.jpg)
De la glace forme le fond de cette excavation. Elle se sublimera en quelques jours. Crédit Nasa/JPL

Mais comment de l’eau liquide pourrait-elle exister, et surtout, durer aussi longtemps dans un quasi-vide et à cette température sans geler immédiatement ?

Un antigel dans l'eau ?

L’hypothèse la plus vraisemblable fait appel au perchlorate. En juillet 2008, les premiers échantillons martiens analysés par le laboratoire de chimie humide embarqué (MECA), par microscopie optique ainsi que par des mesures électrochimiques et de conductivité électrique, avaient révélé que le sol contenait des traces de perchlorate. Cette découverte était tellement surprenante qu’elle avait été attribuée par certains chercheurs à une contamination par les accélérateurs à carburant solide du lanceur, de l'aluminium/perchlorate d’ammonium.

Cependant, les premiers tests de calibration à blanc des instruments peu après l’atterrissage avaient éliminé cette hypothèse et la présence de perchlorate dans le sol martien avait été admise.

(http://www.futura-sciences.com/uploads/RTEmagicC_Phoenix-120309a.jpg.jpg)
Ces billes mouvantes ont été interprétées comme des gouttelettes d'eau roulant à la surface de la structure avant de s'évaporer en quelques jours. Crédit Nasa/JPL

Or, ce perchlorate martien possède des caractéristiques intéressantes. Dissous dans l’eau, il lui permet de demeurer liquide, et cela jusqu’à 70 degrés Celsius au-dessous de zéro. Si la sonde s’est réellement posée sur une plaque de glace (ses rétrofusées fonctionnent à l’hydrazine pure), celle-ci a pu être liquéfiée en surface et éclabousser la structure.

Cette découverte posthume (la sonde a maintenant cessé de fonctionner) apporte un argument de plus à l’hypothèse de la possibilité d’une vie martienne. Car si le perchlorate s’avère toxique pour les formes de vie terrestres, rien n’indique qu’une biologie étrangère doive obéir aux mêmes règles. Sur Terre, de nombreuses formes de vie prospèrent dans des environnements toxiques pour l’Homme…


(http://www.futura-sciences.com/uploads/tx_oxcsfutura/Phoenix-120309d.jpg)
Glace se sublimant au fond de tranchées de 6 cm de profondeur creusées dans le sol martien. Crédit Nasa/JPL
Titre: Re : Fil généraliste connaissances de mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: WDPK webzine le 24 mars 2009 à 17:36:51
http://www.nasa.gov/home/hqnews/2009/mar/HQ_09-067_Microsoft_WorldWide_Telescope.html (http://www.nasa.gov/home/hqnews/2009/mar/HQ_09-067_Microsoft_WorldWide_Telescope.html)

L'article est assez long, voici les passages importants :

Citer
"Making NASA's scientific and astronomical data more accessible to the public is a high priority for NASA, especially given the new administration's recent emphasis on open government and transparency," said Ed Weiler, associate administrator for NASA's Science Mission Directorate in Washington.

"NASA's Ames Research Center in Moffett Field, Calif., will process and host more than 100 terabytes of data, enough to fill 20,000 DVDs. WorldWide Telescope will incorporate the data later in 2009 and feature imagery from NASA's Mars Reconnaissance Orbiter, known as MRO. Launched in August 2005, MRO has been examining Mars with a high-resolution camera and five other instruments since 2006 and has returned more data than all other Mars missions combined.

"This collaboration between Microsoft and NASA will enable people around the world to explore new images of the moon and Mars in a rich, interactive environment through the WorldWide Telescope"

"The WorldWide Telescope is a Web 2.0 visualization environment that functions as a virtual telescope, bringing together imagery from ground- and space-based telescopes for a seamless, rich media guided exploration of the universe.[/b] Through WorldWide Telescope and Microsoft technology, people will be able to pan and zoom in on these images and the most interesting locations on Mars and the moon without distorted views at the poles."

En français et en bref :

La NASA, en collaboration avec Microsoft, a lancé un nouveau logiciel nommé "Worldwide Telescope", sorte de Google Earth version spatiale, avec notamment de nouvelles images martiennes et lunaires en haute-résolution.

Apparemment, on peut déjà télécharger le logiciel ici :

http://www.worldwidetelescope.org/Home.aspx (http://www.worldwidetelescope.org/Home.aspx)
Titre: Re : Fil généraliste connaissances de mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: Kris le 25 mars 2009 à 19:08:53
Un peu hors sujet je voudrais remercier Ségur qui, en date du 17 mars, par son post sur le Forum "Santé et Spiritualité" et le fil de discussion "http://icietmaintenant.fr/SMF/index.php?topic=4999.msg37983#msg37983" a mentionné un lien pointant vers ce Forum "Recherches". Je n'avais jamais pris le temps d'y jeter un oeil alors que de nombreux fils de discussion, tous aussi passionnants les uns que les autres, s'y trouvent.

Félicitations donc à tous les intervenants !!!
Titre: Re : Fil généraliste connaissances de mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: Light_angel le 01 avril 2009 à 20:08:20
La grande découverte sur Mars !!!

Fichier à télécharger.

http://dl.free.fr/t1XSyh0lJ (http://dl.free.fr/t1XSyh0lJ)
modération : lien mort
Titre: Re : Fil généraliste connaissances de mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: harlock le 01 avril 2009 à 20:43:16
 ;)

Je me disais aussi que je n'avais pas vue cette découverte sur les sites scientifiques, mais qui sait ? ça pourrait venir  ;D
Titre: Re : Re : Fil généraliste connaissances de mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: Light_angel le 01 avril 2009 à 21:16:49
;)

Je me disais aussi que je n'avais pas vue cette découverte sur les sites scientifiques, mais qui sait ? ça pourrait venir  ;D

Oui, ça pourrait venir !!!!!!!!! :D :D ;)
Titre: Re : Fil généraliste connaissances de mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: barbara bush le 01 avril 2009 à 21:22:56
merci Ligth, c'est très mignon ! :D
Titre: Re : Fil généraliste connaissances de mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: Light_angel le 01 avril 2009 à 21:24:11
De rien, Barbara !!! ;)
Titre: Re : Fil généraliste connaissances de mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: House le 01 avril 2009 à 21:24:23
Le perchlorate agirait comme un antigel sur Mars...est-ce que ces gouttelettes ne viendrait pas du fait que la sonde soit chaude juste après l'atterrissage..? J'imagine qu'il y ont pensé....

Titre: Re : Fil généraliste connaissances de mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: Nemo492 le 18 juin 2009 à 19:53:02
La présence de l'eau a été confirmée sur Mars

La mission Mars Reconnaissance Orbiter, toujours active autour de la planète, a photographié et transmis des images qui lèvent toutes les réserves sur la présence d'eau. La nouvelle a été confirmée par des chercheurs de l'Université du Colorado, à Boulder, et publiée dans la revue Geophysical Research Letters.

Un canyon asséché de 48kms de long a été mis en évidence, près de l'équateur. Nommé Shalbatana Vallis, il aurait contenu un lac d'une superficie de 200 km2, profond d'environ 500 mètres. Le lac Shalbatana s'est formé il y a environ 3,4 milliards d'années. On estime maintenant que Mars a connu une longue période chaude et humide.

Le responsable de l'équipe, Gaetano di Achille, a commenté cette découverte : "Sur Terre, les deltas et les lacs sont d'excellents témoins et gardiens des signes d'une vie passée. Si la vie a existé sur Mars, ils pourraient être la clé pour percer le mystère du passé biologique de Mars". Cette découverte pourrait déterminer le choix de la prochaine mission martienne.

Source (http://www.spaceref.com/news/viewpr.rss.html?pid=28478)

(http://ovnis-usa.com/images/LacMartien_HiRiseJuin09_Originale.jpg)
Reconstitution du Lac Shalbatana
il y a 3,4 milliards d'années.
Titre: Re : Fil généraliste connaissances de mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: House le 19 juin 2009 à 00:45:45
Un ancien lac repéré sur Mars !

Détecté grâce à l'orbiteur MRO, un canyon montre les restes d'un lac de 200 kilomètres carrés. D'après ses découvreurs, il était encore empli d'eau liquide à une époque où l'on pensait jusque-là que Mars était devenue froide et sèche.

source (http://www.futura-sciences.com/fr/news/t/astronomie/d/un-ancien-lac-repere-sur-mars_19652/)
Titre: Mars tuée par les astéroïdes ?
Posté par: titilapin2 le 14 août 2009 à 22:53:24
Mars tuée par les astéroïdes ?


(http://i32.tinypic.com/oaavc3.jpg)
Mars photographiée par la sonde Viking. Crédit : USGS/Ciel et Espace Photos

Ce sont les astéroïdes qui ont anéanti le champ magnétique de Mars lorsqu'elle avait 500 millions d'années, affirme une étude publiée dans le Journal of Geophysical Research. Privée de ce bouclier magnétique, l'atmosphère martienne aurait ensuite été soufflée peu à peu par le vent solaire, ne laissant aucune chance à la planète rouge de développer des conditions propices à la vie.

En réalité, les astéroïdes étaient déjà suspectés d'avoir provoqué l'extinction du champ magnétique de Mars. Deux raisons à cela. D'une part, sa disparition soudaine correspond à l'époque du bombardement massif qu'a connu tout le Système solaire, il y a 3,9 milliards d'années. D'autre part, sur Mars, seuls les plus vieux cratères d'impacts sont magnétisés. Mais il restait à valider le mécanisme imaginé pour expliquer l'extinction.

C'est ce que viennent de faire les planétologues américains Robert Lillis, Michael Manga et James Robert. D'après leurs simulations sur ordinateur, les plus gros impacts du bombardement massif ont apporté suffisamment d'énergie à Mars pour réchauffer nettement son manteau. Du coup, celui-ci n'aurait plus joué son rôle dans l'entretien de la convection du cœur liquide de la planète. Le fer liquéfié aurait cessé son mouvement en trois temps d'ascension, de refroidissement au contact du manteau, puis de plongeon vers le centre. Or, c'est précisément ce mouvement qui crée le champ magnétique par effet dynamo.

Comme en témoignent ses bassins d'impact, Mars a été frappée par au moins cinq très gros astéroïdes pendant le bombardement massif. "N'importe lequel de ces super-impacts a pu couper la dynamo martienne", précise James Robert.

David Fossé, le 6 mai 2009 (http://www.cieletespace.fr/evenement/3334_mars-tuee-par-les-asteroides)


Chenaux en relief dans le cratère martien Antoniadi

(http://i26.tinypic.com/2nhizuv.jpg)
Crédit : NASA/JPL/University of Arizona

Cette étendue aride est le fond du cratère Antoniadi, dans les régions tropicales de Mars. Vue avec une résolution de l'ordre de 85 cm, cette zone révèle un aspect inattendu : d'étranges chenaux rocailleux apparaissent en relief. Ces structures géologiques témoigneraient d'écoulements d'eau en surface dans un passé très lointain. Ensuite, pendant des milliards d'années, l'érosion éolienne aurait sapé le sol environnant. Les chenaux, damés par l'eau, se seraient montrés plus résistants. C'est pour cette raison qu'ils apparaissent aujourd'hui en relief et non en creux.

Philippe Henarejos, le 4 mai 2009 (http://www.cieletespace.fr/image-du-jour/3330_chenaux-en-relief-dans-le-cratere-martien-antoniadi)
Titre: La foudre frappe sur Mars
Posté par: titilapin2 le 15 août 2009 à 01:55:00
La foudre frappe sur Mars

(http://i29.tinypic.com/33kuquu.jpg)
Vue d'artiste d'une tempête de poussière martienne. Crédit : Brian Grimm et Milton Renno

Des éclairs ont été détectés sur la planète Mars. Des chercheurs américains de l'université du Michigan ont pu les observer grâce à un nouveau type de radar micro-ondes. Les décharges électriques, survenues au cours d'une tempête de poussière balayant la planète rouge, auraient été identifiées comme étant de la foudre sèche, un phénomène climatique où les éclairs frappent sans présence d'orage ou de pluie.

Si l'activité électrique martienne, issue des tempêtes de poussière, fascine tant, c'est parce que les altérations atmosphériques qu'elle engendre pourraient favoriser les futures explorations humaines.
Ces résultats confirment certaines données acquises par les sondes Viking 1 et 2, qui se sont posées sur Mars en 1976, et selon lesquelles les tempêtes de poussière étaient électriquement actives. Les nouvelles observations seront publiées dans le journal américain Geophysical Research Letter.

Charlie Shair, le 21 juin 2009 (http://www.cieletespace.fr/evenement/3596_la-foudre-frappe-sur-mars)
Titre: L'énigme du méthane martien s'épaissit
Posté par: titilapin2 le 15 août 2009 à 02:31:57
L'énigme du méthane martien s'épaissit

(http://i29.tinypic.com/2vblhjp.jpg)
L'atmosphère de Mars (ici des nuages de CO2 au-dessus des dunes) contient-elle vraiment du méthane ?
Crédit : Nasa/JPL/Univ. of Arizona/Ciel et Espace Photos


Deux chercheurs français affirment que les quantités de méthane observées sur Mars et leur variation saisonnière demeurent inexplicables. Dans un article paru dans la revue Nature le 6 août 2009, François Forget, du Laboratoire de météo dynamique (LMD), et Franck Lefèvre, du Laboratoire atmosphères, milieux, observations spatiales (LATMOS) ont en effet modélisé la manière dont devait se comporter du méthane injecté dans l’atmosphère martienne.

En supposant que ce gaz soit produit par un processus géologique (tel que la serpentinisation), pour atteindre les proportions détectées avec le télescope Gemini en janvier 2009 (lire Ciel et Espace n° 466 de mars 2009, p. 32), il faudrait qu’il y ait sur Mars une production égale à celle de la dorsale volcanique Atlantique sur Terre. Or, le problème, c’est que pour l’heure, les signes d’activité géothermique sur la planète rouge sont quasiment imperceptibles. « Le détecteur infrarouge Themis, à bord de la sonde Mars Odyssey, ne voit rien, précise François Forget. » Si son origine est biologique, cette production équivaudrait à celle de 600000 vaches !

Outre la quantité de méthane, sa variation observée au fil du temps paraît tout aussi extraordinaire. « Pour produire ces différences, il faut un processus qui détruit le méthane 600 fois plus vite que ce que nous connaissons sur cette planète, poursuit François Forget. Mais si un tel mécanisme existe, il détruirait aussi efficacement plusieurs autres molécules, comme le monoxyde de carbone. Or ce n’est pas que qui a été observé. Enfin, les variations saisonnières vues au télescope sont tout simplement inversées par rapport à ce qu’indiquent les modèles. »

Conclusion ? La détection au télescope doit être avant tout confirmée, soit par de nouvelles observations au télescope, soit à partir de 2011, sur place, avec le robot Curiosity. Si c'est le cas, cela signifie que les astronomes ont fait une découverte extraordinaire. Il faudra alors déterminer quelle source extraordinaire est à l’origine de ce méthane au comportement étrange : géothermie incroyablement dynamique ou… activité biologique ?

SOURCE (http://www.cieletespace.fr/evenement/3858_lenigme-du-methane-martien-sepaissit)
Titre: Re : Fil généraliste connaissances de mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: jerome le 05 septembre 2009 à 10:29:02
Ricochets sur Mars et ailleurs. Les rochers sont décidément très balladeurs la-haut ! Beaucoup de photos , dont certaines en HR

  http://www.universetoday.com/2008/04/03/rocks-roll-on-mars-too-new-images-from-hirise/ (http://www.universetoday.com/2008/04/03/rocks-roll-on-mars-too-new-images-from-hirise/)
Titre: Re : Fil généraliste connaissances de mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: DecemberTen le 07 septembre 2009 à 12:40:33
La NASA vient de mettre en ligne plus 1500 nouvelles images de Mars prises par la camera "HiRise" qui se trouve à bord de la sonde "Mars Reconnaissance Orbiter" (MRO).

Ces nouvelles images sont en "haute résolution" et disponibles ici: http://hirise.lpl.arizona.edu/releases/sept_09.php (http://hirise.lpl.arizona.edu/releases/sept_09.php)

Dès que le site sera de nouveau opérationnel (actuellement en panne...), les amoureux de la planète pourront se régaler.

J'en connais qui vont encore passer des nuits blanches  ;)

Titre: Re : Fil généraliste connaissances de mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: WDPK webzine le 07 septembre 2009 à 13:57:31
Surtout les amoureux des images en fausses couleurs. :-[

Le sable bleu et les montagnes violettes c'est amusant 2 minutes, mais je préfèrerais largement les vraies couleurs de Mars. Enfin c'est trop demander à la NASA ça... >:(
Titre: Re : Fil généraliste connaissances de mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: DecemberTen le 07 septembre 2009 à 15:01:15
Le problème, c'est que les images en "fausses couleurs" apportent plus d'informations que les images en "vraies couleurs", c'est pourquoi les scientifiques utilisent ce procédé.
Des images en vraies couleurs sembleraient plus proches de la réalité, plus intéressantes esthétiquement,  mais sur un plan scientifique, seraient assez dénuées d'intérêt.

Je pense qu'il n'est pas inutile de rappeler ici à quoi servent ces vues en "fausses couleurs".

"Les techniques dites de fausse couleur sont utilisées en imagerie technique (astronomique, imagerie satellite, imagerie médicale, ou de prospection minière), dans le cas où l'on peut tirer avantage à mettre en évidence des variations mineures d’un gris.

Ces techniques permettent d’associer à une plage de gris donnée une couleur spécifique qui a pour seul but de rendre les zones correspondantes plus visibles. Cette opération se fait parfois directement sur le périphérique de visualisation, sans qu’il soit nécessaire de passer par l’intermédiaire d'un programme, ce qui évite tout délai lors des essais et erreurs.

Dans d’autres cas, plusieurs plages spécifiques de vraies couleurs (ou longueur d’onde) caractéristiques sont converties dans des composantes séparées, qui une fois mixées ensembles produisent l’image final en fausses couleurs. Cette technique plus avancée est très utilisée en astronomie, en géographie, en agronomie, ou encore pour l’usage militaire et diverses exploitation des photos d’exploration de la Terre par satellite.

Sur les photos satellites, la végétation apparaît en vert, mais sa localisation a été surtout effectuée grâce à sa trace... dans l’infrarouge. En fait, nos perceptions de la couleur sont bien adaptées à la survie sur Terre, mais il est parfois de notre intérêt de les modifier pour les adapter au mieux à d'autres domaines, comme ceux mentionnés ci-dessus.

Elle s’avère d’autant plus utile que la perception humaine des couleurs varie d’un individu à l’autre en fonction de la caractéristique de la rétine et de sa composition variable en cônes et bâtonnets de sensibilités différentes. De plus, des facteurs génétiques peuvent influer sur le spectre d’absorption de la rétine, à cause de la nature et la teneur légèrement différentes des pigments photosensibles. Les fausses couleurs permettent alors d’accentuer certaines différences colorimétriques de l’image en fonction de ce qu’on y cherche et permettent donc d’augmenter artificiellement la sensibilité de la vision humaine des couleurs.
"
Titre: Re : Fil généraliste connaissances de mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: WDPK webzine le 07 septembre 2009 à 15:13:26
Oui, je connais l'intérêt des fausses couleurs et de l'infrarouge.

Mais là, en plus d'une préférence de la NASA pour faire avancer la recherche scientifique, il y a une volonté claire et nette de cacher les vraies couleurs de Mars.

Avec tout les moyens qu'ils ont, ils pourraient largement publier les photos véritables en plus des photos modifiées, sur d'autres serveurs.

Mais ils ne le font pas, et vu tout ce qu'ils cachent d'autre, ça m'exaspère.
Titre: Re : Fil généraliste connaissances de mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: DecemberTen le 07 septembre 2009 à 15:27:57
Ok, Wdpk, c'est vrai, et je ne dis pas qu'ils ne cachent pas certaines choses qui soient révélatrices dans le spectre visible, mais le mot "fausses couleur" à quelque chose de péjoratif dans l'esprit des gens qui ne sont pas au courant de cette technologie, c'est pourquoi je tiens à préciser à quoi sert le procédé.

Comme je l'ai déjà dit, nous sommes lus par beaucoup de gens, et qui ne sont pas nécessairement au courant des termes ou techniques employées en imagerie.

Cordialement,

D.T.
Titre: Re : Re : Fil généraliste connaissances de mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: Michel-Vallée le 13 septembre 2009 à 06:04:13
J'en connais qui vont encore passer des nuits blanches  ;)

Faudrait être un peu marteau pour passer des nuits entières à fouiner dans 1500 photos d'un astre aride, inhospitalier et désert...  :)
Je vois vraiment pas qui tu penses pouvoir faire des drôleries comme ça !   ;D   ;D  ....   ::)

PS: Merci, avec retard, pour l'info, dear friend.


===========================================================================

Vidéo de la surface de Mars crée à partir des images du MRO (Mars Reconnaissance Orbiter)

Mars HiRISE New & Spotlight Images (2009.09.02)
https://youtu.be/rtdyiJdYXfw
Titre: Re : Fil généraliste connaissances de mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: herveboy le 13 septembre 2009 à 08:56:37
quand je regarde toutes ces vidéos sur Mars, je me dis vraiment que, si j'étais un extra-terrestre et si je devais élire domicile sur une planète de la banlieue de la Terre, je n'hésiterais pas, je choisirais Mars.

pour la boutade, Mars est un véritable tremplin, car ne dit-on pas: Mars et ça repart?  :D
Titre: Re : Fil généraliste connaissances de mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: Nemo492 le 24 novembre 2009 à 17:10:37
(http://www.ovnis-usa.com/images/mars_ocean.jpg)

Une nouvelle carte détaillée de Mars montre qu'il y avait un vaste océan au nord et des vallées autour de l'équateur, suggérant que la planète a connu un climat assez chaud et pluvieux. Cette étude de Wei Luo et T. F. Stepinski date de février 2009, et vient seulement d'être publiée dans le Journal of Geophysical Research.
http://www.agu.org/pubs/crossref/2009/2009JE003357.shtml (http://www.agu.org/pubs/crossref/2009/2009JE003357.shtml)
http://www.niu.edu/PubAffairs/RELEASES/2009/nov/mars.shtml (http://www.niu.edu/PubAffairs/RELEASES/2009/nov/mars.shtml)

Cette carte produite sur ordinateur a été réalisée à partir des données topographiques des satellites de la NASA. Elle montre également que le réseau des vallées sur la planète rouge est au moins deux fois plus étendu qu'on ne le pensait jusqu'ici.

Pour Wei Luo, professeur de géographie à l'université de North Illinois : "En étudiant les reliefs relativement élevés sur des zones étendues, nous avons établi que les vallées sont apparues à la suite d'une érosion due à des précipitations - c'est le même processus qui avait causé la formation de la plupart des vallées terrestres."

Il ajoute : "Un océan unique dans l'hémisphère nord, qui devait couvrir environ un tiers de la superficie de la planète, expliquerait pourquoi le réseau de vallées ne s'étend pas davantage au sud".

"Les régions de Mars situées les plus au sud, éloignées de ce réservoir liquide, n'auraient pas été arrosées par les pluies, et c'est pourquoi on n'y trouve pas de vallées. Cela expliquerait aussi pourquoi on trouve des vallées moins profondes en allant du nord vers le sud."

Depuis la découverte de ces réseaux de vallées en 1971, par la sonde Mariner 9, les scientifiques avaient longuement débattu quant à savoir si elles étaient dues à l'érosion par les pluies, dénotant un climat chaud et humide, ou à un phénomène de suintage au sol, lequel peut se produire dans des conditions sèches et froides.

Selon Wei Luo : "Cette étude affaiblit l'hypothèse d'une érosion par de l'eau courant sur le sol en faveur d'une érosion résultant du niveau des rivières."

Il a co-signé cette étude avec Tomasz Stepinski, rattaché au Lunar & Planetary Institute de Houston, Texas. - Source (http://www.breitbart.com/article.php?id=CNG.074d0e3c86f338acb1e8b9dc609465ba.c81&show_article=1)

(http://www.ovnis-usa.com/images/mars_ocean2.jpg)
Titre: Re : Fil généraliste connaissances de mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: House le 24 novembre 2009 à 17:29:17
(http://i48.tinypic.com/dy3blc.jpg)

Deux fois plus petite que la Terre
La Terre possède un champ magnétique global, généré grâce à la rotation d'un noyau de métal liquide (effet dynamo). Il semble que Mars a également connu, dans sa jeunesse, un champ magnétique global. Mais les résultats de Global Surveyor attestent que la dynamo qui le générait est maintenant éteinte.
A cause d'une taille inférieure à celle de la Terre, Mars avait emmagasiné moins de chaleur, et la petite planète l'a perdue plus facilement. Lentement mais inexorablement, la planète va commencer à se refroidir  ... Lien (http://www.nirgal.net/mars_science_mf.html)

Je me demande si pour la Terre il ne suffirait pas de multiplier par 2 la vie de Mars pour obtenir la période à laquelle notre planète devrait mourir ...

Titre: Re : Fil généraliste connaissances de mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: Sergio le 25 novembre 2009 à 00:56:13
Merci beaucoup Michel Vallée pour la video sur les paysages martiens. C'est d'une très grande beauté, j'ai fait un beau voyage... :)
Titre: Re : Fil généraliste connaissances de mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: namspopof le 25 novembre 2009 à 14:10:21
Cela fait tout drôle de voir Mars comme la terre. :)

Titre: Re : Fil généraliste connaissances de mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: Sergio le 26 novembre 2009 à 01:11:08
Pour moi, cette étude de Wei et Stepinsky est une véritable charnière dans l'analyse que l'on peut faire au sujet des connaissances accumulées sur cette planète qui se révèle décidément de plus en plus fascinante. :) :) :)
Il y aura un avant et un après car, en effet, ces auteurs montrent que l'hypothèse de la présence passée d'un grand océan source de vapeur d'eau engendrant des précipitations à l'origine d'un réseau hydrographique développé n'est justement plus une hypothèse mais un fait avéré !
L'estimation de la durée de vie de cette masse d'eau liquide prend encore plus d'importance qu'avant cette étude. Il y en a déjà, il me semble que c'est estimé à un milliard d'années, non ? Je l'ai lu plusieurs fois mais je ne sais plus. En tout cas suffisamment longtemps, pensent les spécialistes de ces questions, pour que les conditions propices à l'émergence de micro-organismes aient été remplies.

Alors, si des micro-organismes fortement liés à l'eau sont apparus, que sont-ils devenus ensuite ? Des disparitions massives, sans doute. L'histoire de la vie sur Terre est là pour nous rappeler que l'apparition, le développement, l'apogée et la diversification, puis enfin la disparition de groupes d'êtres vivants sont des évènements naturels et permanents.
Mais, restons conditionnels, si des bactéries martiennes liées à l'eau sont apparues puis ont disparu, l'extinction a-t-elle pour autant été totale ?
Ca va être tout le débat, et l'on retombe là sur des sujets déjà en discussion depuis les révélations des rovers balladeurs sur Mars : Quid du sous-sol superficiel et profond ?

=>Y a t-il encore de l'eau liquide dans les profondeurs qui permettent à des bactéries de rester en vie ?
=>Si oui, s'agit-il seulement d'une survie sans aucune activité métabolique ?  On pense tout de suite à ces fabuleuses bactéries antarctiques en vie ralentie depuis des milliers d'années dans les glaces et que l'on a réchauffées progressivement jusqu'à obtenir, non seulement la reprise de l'activité métabolique, mais aussi la reproduction puisque certaines cellules se sont mises à se diviser !
=> Si oui, s'agit-il d'une "vraie" vie, au delà de la survie donc, avec prélèvements de minéraux dans l'environnement, transformation biochimique de ces minéraux dans le cytoplasme de la cellule pour obtenir de l'énergie et de la matière première, et rejet dans l'environnement des produits dérivés inutilisés ?

Si la deuxième hypothèse était bonne, on pourrait s'attendre à découvrir dans les prélèvements de sous-sol des substances/signatures de l'activité métabolique de ces êtres vivants.

Passionnant, vous dis-je ! Avec ces photos, videos et découvertes sur Mars, le voyage s'avère bien plus radical  :o :o que celui que provoquaient les substances interdites que j'ai consommées dans ma jeunesse !  ;)
Titre: Re : Fil généraliste connaissances de mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: Comput44 le 26 novembre 2009 à 12:35:16
Des informations intéressantes sur la météorite de mars ALH84001

Il y aurait des traces de vie biologique.

http://www.popsci.com/science/article/2009-11/nasa-scientists-say-martian-meteorite-may-contain-traces-life-after-all (http://www.popsci.com/science/article/2009-11/nasa-scientists-say-martian-meteorite-may-contain-traces-life-after-all)

Plus d'infos sur la météorite.
http://www.nirgal.net/alh84001.html (http://www.nirgal.net/alh84001.html)

Il y aurait peut être une déclaration de la Nasa au public dans quelque jours.
Titre: Re : Fil généraliste connaissances de mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: Nemo492 le 26 novembre 2009 à 19:14:11
Un prochain communiqué de la NASA

(http://www.ovnis-usa.com/images/ALH84001_meteorite.jpg)

ALH84001 avait été découverte dans l'Antarctique en décembre 1984, dans une région nommée Allan Hills. Les analyses conduites en 1993 avaient conclu à son origine martienne.

"Selon la NASA, elle a été formée sur Mars, à partir de lave fondue, il y a environ 4 milliards d'années, puis, lors d'une collision avec une météorite, il y a 15 millions d'années, a été éjectée de la surface de Mars pour finalement atteindre la Terre il y a environ 13.000 années." - Source (http://fr.wikipedia.org/wiki/ALH_84001)

Puis en 1996, des chercheurs de la NASA avaient causé une certaine effervescence en soulignant "la présence de certaines structures microscopiques en forme de tubes", qui ont été considérées pendant un temps "comme des restes de formes de vie bactérienne."

Aujourd'hui, Craig Covault révèle dans SpaceFlightNow que de nouvelles études sur ALH84001 ont apporté la preuve de "l'existence de la vie sur la surface de Mars, ou dans des poches d'eau sousterraines, aux débuts de l'histoire de la planète."

La même équipe qui avait utilisé un microscope électronique à balayage il y a 13 ans, disposait cette fois d'un matériel plus sophistiqué. Covault explique que "les nouvelles données contredisent la plupart des théories qui s'opposaient à la thèse biologique."

Cette découverte (http://tiny.cc/Ie1Oo) vient d'être publiée dans la revue de la Geochemical & Meteoritic Society (Geochimica et Cosmochimica Acta).

Il est signé de Kathie Thomas-Keprta, Simon Clement, David McKay, Everett Gibson et Susan Wentworth. Tous font partie du Johnson Space Center.

Selon Craig Covault, la NASA prépare un communiqué de presse. Le 7 août 1996 l'annonce des premières découvertes sur ALH84001 avait été faite par le Président Clinton depuis la Maison Blanche. - Source (http://www.spaceflightnow.com/news/n0911/24marslife/)

La nouvelle relancerait opportunément le débat sur le financement des futures missions spatiales.
Titre: Re : Fil généraliste connaissances de mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: Nemo492 le 26 novembre 2009 à 21:01:10
3 heures plus tard, un petit tour sur Google-Actus
montre déjà 50 articles sur ALH84001. Pas un seul en français.

L'annonce de Bill Clinton le 7 août 1996 :

"It is well worth contemplating how we reached this moment of discovery. More than 4 billion years ago this piece of rock was formed as a part of the original crust of Mars. After billions of years, it was blasted from the surface and began a 16 million year journey through space that would end here on Earth.

It arrived in a meteor shower 13,000 years ago. And in 1984, an American scientist on an annual U.S. government mission to search for meteors on Antarctica picked it up and took it to be studied. Appropriately, it was the first rock to be picked up that year - rock number 84001.

Today, rock 84001 speaks to us across all those billions of years and millions of miles. It speaks of the possibility of life. If this discovery is confirmed, it will surely be one of the most stunning insights into our universe that science has ever uncovered. Its implications are as far-reaching and awe-inspiring as can be imagined. Even as it promises answers to some of our oldest questions, it poses still others even more fundamental. We will continue to listen closely to what it has to say
".
Titre: Re : Fil généraliste connaissances de mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: namspopof le 26 novembre 2009 à 21:18:23
C'est peut être le début d'une étape supplémentaire vers la divulgation de forme de vie dans l'univers ?
C'est en tout cas rigolo de faire le parallèle avec le topic d'Obama et la divulgation OVNI, on attend le 27 ou 29 qui sont les dates annoncées comme possible jour d'un discours ufologique et 2 jours avant (hasard ou non), un article peut être suivit d'une déclaration de la Nasa.

Interressant pour la suite à venir... :)

Titre: Re : Fil généraliste connaissances de mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: Sergio le 27 novembre 2009 à 01:47:19
Ahrghhhh, merci Nemo de nous balancer en primeur les conclusions de cette étude revisitée de la météorite ALHmachepro. Ca devient de plus en plus fou.  Ce fil, c'est du plaisir concentré, toujours plus bandant. On y est presque !
Titre: Re : Fil généraliste connaissances de mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: Nemo492 le 27 novembre 2009 à 02:01:50
56 articles dans toutes les langues, et toujours rien en français.
Un exemple :

Ancient Martians were carried to Earth
Scientific American (http://www.scientificamerican.com/article.cfm?id=ancient-martians-were-carried-to-ea-2009-11) - ‎Il y a 11 heures ‎
Scientists have discovered compelling new evidence that life has existed on Mars and was brought to Earth in an ancient meteorite. ...

Pas facile de faire évoluer les mentalités depuis que Hubert Reeves a déclaré
en 2004 qu'il n'y avait plus rien à découvrir dans cette météorite :

"Vous avez sans doute entendu parler de la météorite ALH84001 trouvée dans l'Antarctique : des scientifiques de la NASA ont déclaré y avoir découvert des fossiles de bactéries. Le président Clinton avait même fait une annonce à l'époque, juste avant le vote des crédits pour la NASA, ce qui avait provoqué une polémique. Depuis, on a montré que c'était inexact."
http://www.hubertreeves.info/presse/20040300_esm.html (http://www.hubertreeves.info/presse/20040300_esm.html)

D'après le Times, la NASA fera l'annonce officielle ce lundi prochain.
http://www.timesonline.co.uk/tol/news/science/space/article6934078.ece (http://www.timesonline.co.uk/tol/news/science/space/article6934078.ece)
Titre: Re : Fil généraliste connaissances de mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: Manny_Lectro le 27 novembre 2009 à 04:03:50
Bah voilà ! On l'a notre divulgation  ;D !
Titre: Re : Fil généraliste connaissances de mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: Alodessert le 27 novembre 2009 à 10:43:28
aller champagne pour tout le monde....
Titre: Re : Fil généraliste connaissances de mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: Ely le 27 novembre 2009 à 10:53:02
C'est quand même dingue, je ne suis pas sur qu'il fasse relier cette annonce aux annonces de divulgations ...

Mais quand même, nous avions admis que la divulgation ne se ferait pas en un bloc, qu'il faudra du temps et des pistes médiatisées afin d'induire une prise de conscience...
Et cet article du Times .... publié le 27 Novembre. C'est tout de même une forte coïncidence.
Titre: Re : Fil généraliste connaissances de mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: Comput44 le 27 novembre 2009 à 12:24:22
A mon avis la fin d'année est sous le signe des découvertes de la Nasa.. et c'est pas finis.

 ;D
Titre: Re : Fil généraliste connaissances de mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: Greg_57 le 27 novembre 2009 à 12:45:46
J'arrive pas à y croire!  ;D

Enfin une preuve de l'existence d'une vie sous quelque forme que ce soit que nous ne sommes pas seul dans cet espace infini !

Comme dit plus haut, ce soir c'est Champagne!

Merci à tous pour votre travail grâce à vous nous pouvons avoir accès à une information de 1ere qualité sans attendre un réveil des "média-mouton" français !

Super !
Titre: Re : Re : Fil généraliste connaissances de mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: WDPK webzine le 27 novembre 2009 à 13:16:52
13 ans de recherches pour trouver... une hypothèse*. Je vois que la NASA se complait toujours dans le mensonge et la manipulation.

* "If indeed the features turn out to have an extraterrestrial biological origin"
Source (dernière citation de l'article) : http://www.scientificamerican.com/article.cfm?id=ancient-martians-were-carried-to-ea-2009-11 (http://www.scientificamerican.com/article.cfm?id=ancient-martians-were-carried-to-ea-2009-11)
Titre: Re : Fil généraliste connaissances de mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: anon sa ra le 27 novembre 2009 à 13:35:02
un article en anglais sur newblaze

d'aprés ce que j'ai compris il parle d'une hypothése comme quoi l'athmosphére de mars aurait put étre détruit par une grande catastrophe (météorite) a une époque ou la planéte rouge etait remplis d'eau . il parle d'autre chose aussi mais la traductions automatique sait pas la top  ;D si quelqu'un peut faire un petit résumé sa serait sympa .

http://newsblaze.com/story/20091126155323ianb.nb/topstory.html (http://newsblaze.com/story/20091126155323ianb.nb/topstory.html)
Titre: Re : Re : Re : Fil généraliste connaissances de mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: Nemo492 le 27 novembre 2009 à 14:11:24
13 ans de recherches pour trouver... une hypothèse.

Loin d'être une hypothèse, parce que le texte publié dans la revue scientifique se termine par cette phrase : "Nous avons découvert une preuve majeure.."

"we find there is considerable evidence in support of an alternative allochthonous origin for the magnetite unrelated to any shock or thermal processing of the carbonates."

Source (http://tiny.cc/Ie1Oo)

Je préfère me référer au texte d'origine qu'au plus timide des commentaires - du co-rédacteur d'Astronomy magazine - qui a été choisi par la rédaction de Scientific American.
Titre: Re : Fil généraliste connaissances de mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: WDPK webzine le 27 novembre 2009 à 14:22:39
Je n'avais pas vu cette citation, merci pour le lien.
Titre: Re : Fil généraliste connaissances de mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: Manny_Lectro le 27 novembre 2009 à 16:15:21
Mais c'est vrai que quand on y pense c'est très étrange toute cette histoire. Plus le temps passe et plus on a l'impression que les gouvernements et institutions cherchent à habituer l'humanité à l'idée d'une vie extraterrestre en vue d'une divulgation.
En deux ans on a eu toutes les déclassification, les soit-disantes réunions d'ONU, de très nombreuses personnalités qui se sont mis à parler, une augmentation des observations d'OVNI, une suite ahurissante de découvertes de la NASA (Eau sur la lune, vie sur mars, éléments nécessaire à la vie sur une comète, etc etc...), on a le Vatican qui annonce que les aliens sont nos amis, le Kazakhstan qui se lance dans la construction d'une ambassade pour les extraterrestres en prétendant que c'est pour être les premiers à en avoir une lors de la divulgation, et je pourrais continuer un moment comme ça.
Tout le milieu ufologique en est secoué, personne ne peut ignorer ça.
Titre: Re : Re : Fil généraliste connaissances de mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: WDPK webzine le 27 novembre 2009 à 17:00:46
une suite ahurissante de découvertes de la NASA (Eau sur la lune, vie sur mars, éléments nécessaire à la vie sur une comète, etc etc...)

Je suis d'accord, tout laisse à penser qu'un climat est installé progressivement.

J'avais créé un sujet à propos de l'enchainement incroyable de découvertes : http://icietmaintenant.fr/SMF/index.php?topic=8047 (http://icietmaintenant.fr/SMF/index.php?topic=8047)

Extrait :

29-09-2008 /// Chute de neige sur Mars.
http://www.nasa.gov/mission_pages/phoenix/news/phoenix-20080929.html (http://www.nasa.gov/mission_pages/phoenix/news/phoenix-20080929.html)

13-11-2008 /// Pour la première fois, Hubble observe directement une exoplanète.
http://www.nasa.gov/mission_pages/hubble/science/fomalhaut.html (http://www.nasa.gov/mission_pages/hubble/science/fomalhaut.html)

20-11-2008 /// Le satellite Mars Reconnaissance Orbiter révèle de vastes glaciers protégés par des couches de débris rocheux et situés à des latitudes très basses.
http://jpl.nasa.gov/news/news.cfm?release=2008-220 (http://jpl.nasa.gov/news/news.cfm?release=2008-220)

09-12-2008 /// Hubble trouve du CO2 dans l'atmosphère d'une exoplanète de la taille de Jupiter.
http://jpl.nasa.gov/news/news.cfm?release=2008-230 (http://jpl.nasa.gov/news/news.cfm?release=2008-230)

18-12-2008 /// Un minéral atteste définitivement de la présence d'eau liquide sur Mars dans le passé.
http://jpl.nasa.gov/news/news.cfm?release=2008-239a (http://jpl.nasa.gov/news/news.cfm?release=2008-239a)

08-04-2009 /// Découverte d'eau dans l'atmosphère de Mercure.
http://www.flashespace.com/html/avril09/08_04_09.htm (http://www.flashespace.com/html/avril09/08_04_09.htm)
Titre: Re : Fil généraliste connaissances de mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: House le 27 novembre 2009 à 17:53:35
Mars possède deux satellites naturels : Déimos et Phobos

si à une époque il y a eu de la vie aussi évoluée que la notre actuellement, on peux imaginer que les "élites" martiennes se sont réfugiées sur un satellite naturel en attenant de coloniser la Terre  ;D

Il y a peut-être des traces .........  ::)
(http://i50.tinypic.com/2946k2v.gif)
Titre: Re : Fil généraliste connaissances de mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: anon sa ra le 27 novembre 2009 à 18:57:00
oui et il y aurait un monolihte sur phobos selon buzz aldrin ! je me demande de quoi il peut sagir peut étre de message de martiens disparut ;D

Buzz Aldrin : a monolith on Phobos (Mars) - VOSTFR
Buzz Aldrin : a monolith on Phobos (Mars) - VOSTFR (http://www.youtube.com/watch?v=c1Sbaerwyho#)

http://www.lesconfins.com/anomalies_sur_phobos.htm (http://www.lesconfins.com/anomalies_sur_phobos.htm)
Titre: Re : Fil généraliste connaissances de mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: House le 27 novembre 2009 à 22:48:47
Connaissez vous les histoires autour de Phobos ?

Phobos a été photographié à de nombreuses reprises par des sondes spatiales dont l'objectif principal était l'exploration de Mars. La première était Mariner 9 en 1971, suivie par Viking 1 en 1977, Mars Global Surveyor en 1998 et 2003 et Mars Express en 2004.
Les deux seules sondes dédiées à Phobos furent les sondes soviétiques Phobos 1 et Phobos 2 en 1988 ; la première fut perdue sur le trajet entre la Terre et Mars et la seconde retourna quelques images et données avant de tomber en panne.

Sur ce lien (http://www.monsite.org/htm/phobpersf.htm) l'affaire de la panne étrange de Phobos 2 et des deux dernières images transmises dont l'avant dernière qui a échappé au secret:

(http://i48.tinypic.com/2dtdq3n.jpg)
“March 25, 1989 – Purportedly the above-top-secret infrared photo taken from the Soviet Phobos II probe,
 showing an object approaching the Martian moonlet. Estimates say the UFO was approximately 15.5 miles long.”
[UFO mag, vol 7, n 1, 1992]
Titre: Re : Fil généraliste connaissances de mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: Nemo492 le 28 novembre 2009 à 00:04:14
En 24 heures, on arrive maintenant à un total de 95 articles sur le sujet
dans l'ensemble de la presse mondiale, mais toujours aucun support francophone :
http://news.google.fr/news/search?aq=f&pz=1&cf=all&ned=fr&hl=fr&q=ALH84001 (http://news.google.fr/news/search?aq=f&pz=1&cf=all&ned=fr&hl=fr&q=ALH84001)
Titre: Re : Fil généraliste connaissances de mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: namspopof le 28 novembre 2009 à 00:21:32
Oui Némo, ça craint un peu que les journaux français n'aillent même pas fait un seul relai de cette info.
Cela me confirme dans mon opinion que la presse française traverse une sale période et qu'ils doivent se reprendre très vite.
Puis heureusement, vous êtes là pour combler le vide, sur Google, OVNI USA est en 2eme position sur ce sujet en FR. :)
Titre: Re : Fil généraliste connaissances de mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: Sergio le 28 novembre 2009 à 05:16:06
Citer
En 24 heures, on arrive maintenant à un total de 95 articles sur le sujet
dans l'ensemble de la presse mondiale, mais toujours aucun support francophone :
Citer
Oui Némo, ça craint un peu que les journaux français n'aillent même pas fait un seul relai de cette info.

Nemo, Namspopof, ne vous faîtes pas la plus petite illusion sur notre presse ! Elle est totalement sclérosée, frileuse et paralysée par la culture officielle. C'est vraiment à gerber !  >:( >:( >:(
C'est à l'image, hélas, de tous le reste dans notre vieille République, perso, je ne m'attends à aucun progrès. En revanche, vous verrez qu'ils feront sans vergogne des commentaires pontifiants, comme s'ils avaient été novateurs dans cette information, dès qu'ils ne pourront plus rester en retrait.
Encore une fois, c'est à mettre en relation avec tout le système français qui est incroyablement encrassé. Regardez, pour ne prendre que deux exemples, la dichotomie entre le discours officiel sur le développement durable, le recyclage bla, bla, bla et la réalité de terrain : nous continuons à être un des plus gros consommateurs mondiaux de pesticides, notre législation démente interdit toute propagation de la biodiversité alimentaire alors qu'on nous demande de vanter la biodiversité dans les collèges et les lycées (j'en sais quelque chose, je suis membre de Kokopelli et enseignant en collège...).

Non, vraiment, je ne m'attends à aucune évolution de nos médias qui sont au service de l'académisme le plus conventionnel. Je suis même persuadé que notre presse sera la dernière à bouger, lorsqu'elle y sera poussée par le ridicule !
Titre: Re : Fil généraliste connaissances de mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: Pita le 28 novembre 2009 à 11:04:23
Demande d'aide !

Depuis jeudi, nous cherchons sans succès des réponses à certaines questions. En effet, nous n'arrivons pas à comprendre quelques phénomènes géologiques après la lecture de ce topic ; plutôt, les rares éléments trouvés ont renforcé notre trouble tel ce qui suit :
= 1 astéroïde de 30 à 50 mètres (seulement) de diamètre peut détruire Paris (2772 km2)
= 1 astéroïde de 2 km peut détruire un continent entrainant un cataclysme planétaire.
= l'astéroïde Vesta mesure 520 km.

Or dans le topic nous lisons ce qui suit :

Citer
  l’objet devait mesurer entre 1.600 et 2.700 km de diamètre et être animé d’une vitesse relative de 6 à 10 km/seconde lors de l’impact, qui se serait effectué sous un angle de 30 à 60 degrés.

Je me suis souvenu d'une exprérience : Une balle de plomb de 5,5 mm tirée à partir d'une carabine à air Diana modèle 48 (vélocité : 280km/h) pulvérise un noyau d'avocat à 13 mètres (pour le noyau, prenez le poing fermé d'un enfant de 10 ans)

Ce n'est pas tout. Nous avons voulu avoir une idée plus précise de l'empreinte de cet impact en transposant sur Terre les mensurations ci-après relevées dans le sujet :

Citer
Ce nettoyage virtuel a mis au jour les traces d’un immense cratère de 10.600 kilomètres de long sur 8.600 km de large

La distance Douala Paris est d'environ 5050 km ; donc, 8600 km atteignent la Suède ou la Norvège. En tirant vers la droite sur la mappemonde, partant du Cameroun, nous atteignons le Vietnam. Vers le haut, la Suède. Autant dire un bon coup de dent dans une brioche.

Et enfin, avec un rapporteur, nous jugeons que percuter un objet dans un angle de 30° c'est déjà le prendre de plein fouet ; alors 60... d'où les questions suivantes :
= Pourquoi Mars n'a pas été pulvérisée ?
= Pourquoi n'a-t-elle pas changée d'orbite ?
= Pourquoi sa rotation ne s'est pas accélérée ou arrêter ?
= Qu'est ce qui fait que Mars ne se régénère pas depuis le temps ?

NB: ces questions ne sont pas liées...
Titre: Re : Fil généraliste connaissances de mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: harlock le 28 novembre 2009 à 11:30:03
Je ne suis pas sur que ce soit le bon endroit.
Mais si ça peut t'aider, voici un site (en anglais)  simple d'utilisation qui permet de simuler l'impacte d'astéroïde sur terre et les conséquences (taille du cratère, profondeur, changement de l'orbite terrestre ou pas, etc ... )


http://www.lpl.arizona.edu/impacteffects/ (http://www.lpl.arizona.edu/impacteffects/)

"Earth Impact Effects Program
Robert Marcus, H. Jay Melosh, and Gareth Collins"
Titre: Re : Fil généraliste connaissances de mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: Nemo492 le 30 novembre 2009 à 02:47:33
4 jours plus tard, l'info est apparue dans 1 media français :
http://www.flashespace.com/html/nov09/30_11_09.htm (http://www.flashespace.com/html/nov09/30_11_09.htm)

Mais ça leur écorcherait les doigts d'écrire que cette info montre que la vie serait un phénomène courant dans l'univers. Au lieu de cela le rédacteur conclut son article de façon biaisée :

"Une découverte qui renforce l’idée selon laquelle les conditions de cette époque étaient bien plus propices à la vie qu’elles ne le sont aujourd’hui."

L'ambiance n'est pas festive chez flashespace...
Titre: Re : Fil généraliste connaissances de mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: Comput44 le 30 novembre 2009 à 08:56:08
A mon avis faut pas trop compter de la part de la Nasa de dire "que la vie serait un phénomène courant dans l'univers"

Ils vont juste se focalisé sur la planète mars et pas le reste...

Enfin on verra bien.....
Titre: Re : Fil généraliste connaissances de mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: harlock le 30 novembre 2009 à 10:13:49
Certes, mais en même temps le titre de l'article est prometteur :

"La météorite ALH84001 contient la preuve de l’existence de la vie sur Mars"

Mais ils calment le jeux dés le début de l'article :

"La NASA devrait annoncer que de nouvelles analyses de la célèbre météorite martienne ALH84001 ont apporté la preuve de l'existence de la vie sur la surface de Mars, ou dans des poches d'eau souterraines, aux débuts de l'histoire de la planète."
Titre: Re : Fil généraliste connaissances de mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: namspopof le 30 novembre 2009 à 16:02:32
En même temps c'est déjà enorme comme découverte. :)

Certes, ce n'est pas la divulgation attendue mais c'est un sacré pas en avant, car enfin, pour la première fois depuis des millénaires, l'humanité a une preuve scientifique que la vie est un phénomène externe à la Terre. Que nous ne sommes pas le seul endroit dans cette immensité à avoir eu de la vie. (au conditionnel tant que ce n'est pas officiellement annoncée biensûr :) )

De là maintenant à nous faire ensuite progresser dans ce sens en annonçant dans quelques temps que la vie bactérienne est encore d'actualité à notre époque sur Mars ou ailleur, il n'y a qu'un pas.

En quelques étapes similaires, on peut très vite arriver à l'annonce que des organismes complexes tel que animaux ou encore mieux peuple la galaxie.
Sans que cela boulverse le petit train train quotidien des peuples qui compose la terre.

Divulgation en douceur en quelque sorte.  ::)
C'est moins hollywoodien qu'on ne se l'imagine c'est sûr mais c'est déjà dans le bon sens et c'est bien. :)
Titre: Re : Fil généraliste connaissances de mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: Pita le 02 décembre 2009 à 19:43:06
Merci Harlock ! Venons de faire un essai et comptons en faire d'autres.
Titre: Re : Re : Fil généraliste connaissances de mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: terango le 03 décembre 2009 à 00:43:56
"La NASA devrait annoncer que de nouvelles analyses de la célèbre météorite martienne ALH84001 ont apporté la preuve de l'existence de la vie sur la surface de Mars, ou dans des poches d'eau souterraines, aux débuts de l'histoire de la planète."

Le pb, c'est que, pour des raisons obscures, la NASA ne semble pas vouloir annoncer ni s'exprimer de façon officielle (conférence de presse) sur cette découverte historique selon un article de site (non officiel, lui, mais fiable) NASA Watch.  :-X

Citer
... Yet I see no mention that NASA HQ issued the release - or makes mention of it on NASA.gov, at SMD, or on its Mars page ...

http://nasawatch.com/archives/2009/11/more-mars-meteo-1.html (http://nasawatch.com/archives/2009/11/more-mars-meteo-1.html)
Titre: Re : Fil généraliste connaissances de mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: Nemo492 le 03 décembre 2009 à 01:05:10
Rien n'empêche de positiver, d'y voir un bon signe :
les conseillers scientifiques de la Maison Blanche,
se souvenant que Bill Clinton en avaient fait l'annonce en 96
on pu vouloir à leur tour en réserver l'effet d'annonce pour Obama,
c'est toujours utile d'avoir une carte en mains pour faire diversion
après ses engagements sur l'Afghanistan.
Titre: Re : Fil généraliste connaissances de mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: namspopof le 03 décembre 2009 à 02:01:21
c'est toujours utile d'avoir une carte en mains pour faire diversion
après ses engagements sur l'Afghanistan.

Pas bête ça, c'est vrai que l'image de "Oblabla" en a prit un gros coups aujourdhui en s'engageant complétement en afghanistan.

Une bonne nouvelle de cette envergure servira à coups sûr pour la com. qui doit remonter la côte du président US.
Et en attendant, nous on poirotte d'impatience.  :P
Titre: Re : Fil généraliste connaissances de mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: Sergio le 03 décembre 2009 à 02:23:28
Oui, c'est vrai que c'est très décevant ce "silence officiel"  :-X de la Nasa. S'il ne s'agit pas de ménager un effet d'annonce pour Barakinouchet après l'impact désastreux de son engament militaire en Afghanistan, alors quelle est la, ou bien quelles sont les raisons profondes de ce mutisme ?
On serait toujours dans le mensonge qui perdure depuis 50 ans ?  :-\
Combien de temps vont-ils pouvoir encore tenir sur cette ligne alors qu'on démontre au grand public par des découvertes régulières que les planètes telluriques foisonnent dans l'univers, que les molécules de base de la vie sont partout, que l'eau liquide peut exister même sur des planètes glaçons au niveau de leurs profondeurs ?  ???
C'est très déstabilisant pour nous qui attendons. En tout cas, il y a un plan derrière, un acte concerté et mûrement réfléchi de mentir par omission le plus longtemps possible... On est pas sorti du caca les amis !  :-[ :-[ :-[
Titre: Re : Fil généraliste connaissances de mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: Nemo492 le 05 décembre 2009 à 03:33:02
Le Northwest Florida Daily News s'interroge :

Pourquoi ce surprenant silence des grands medias ?

"Serait-ce parce que l'affaire de la météorite ALH84001 n'est pas encore tranchée ? Ou bien du fait que les medias, conscients de l'intérêt que porte le public aux histoires des célébrités, ont choisi d'ignorer la découverte simplement parce que personne n'a rien à faire d'une colonie de microbes sur un caillou Martien, tandis que les coucheries de Tiger Woods feront davantage recette, et qu'il y des criminels ou des starlettes dénudées pour faire les gros titres?

Si c'est bien ce qui se passe, alors nous avons des raisons de nous préoccuper de l'avenir de nos sociétés, parce que ça signifie que nous sommes devenus si facilement captivés par de vulgaires et sordides disputes entre un golfeur professionnel et sa femme qu'elles présentent davantage d'attrait qu'une découverte capable de transformer nos conceptions de la place de l'homme dans l'univers." (extrait)

Source (http://www.nwfdailynews.com/news/tomorrow-23312-heard-keanu.html)
Titre: Re : Re : Fil généraliste connaissances de mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: Voyageur le 05 décembre 2009 à 09:03:06
Le Northwest Florida Daily News s'interroge :
Pourquoi ce surprenant silence des grands medias ?
"Serait-ce parce que l'affaire de la météorite ALH84001 n'est pas encore tranchée ?Source (http://www.nwfdailynews.com/news/tomorrow-23312-heard-keanu.html)
Peut-être attendent-ils de voir le mot "irréfutable " figurer derrière le mot "preuve", se disant qu'un démenti est toujours possible?
Citer
"La NASA devrait annoncer que de nouvelles analyses de la célèbre météorite martienne ALH84001 ont apporté la preuve...
Et aussi une réponse à la question de savoir "en quoi consistent ces analyses" ?
Titre: Re : Fil généraliste connaissances de mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: House le 05 décembre 2009 à 11:05:27
2 articles français sur le net:

flashespace.com (http://www.flashespace.com/html/nov09/30_11_09.htm)

sur-la-toile.com (http://www.sur-la-toile.com/article-7710-La-vie-%28bacterienne%29-sur-Mars.html)
Titre: Re : Fil généraliste connaissances de mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: Nemo492 le 05 décembre 2009 à 13:18:45
Les articles français, publiés avec 4 jours de retard,
ont été cités 2 pages plus haut.

La revue scientifique qui a publié la découverte est
une publication à comité de lecture : les conclusions
ont été lues et approuvées déjà par des scientifiques indépendants.
Titre: Re : Fil généraliste connaissances de mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: Vent du Nord le 08 décembre 2009 à 22:08:46
Bonsoir. La NASA joue plusieurs pions à la fois : un coup la météorite ALH84001, un coup les rovers sur Mars, mais toujours en entretenant le suspense. Le texte suivant, en anglamérunien,
http://science.nasa.gov/headlines/y2009/02dec_troy.htm?list207065 (http://science.nasa.gov/headlines/y2009/02dec_troy.htm?list207065),
publié le 2 décembre 2009, attire l'intérêt par son titre alléchant, et évoque une "ancienne cité" (Troie - allez savoir pourquoi). En réalité, pas d'ancienne cité; l'allusion est purement publicitaire, pour obliger à lire la suite; pourtant, de fait, la découverte de rouille (fer oxydé par l'eau) puis de sulfates est intéressante, puisque cela laisse supposer la présence d'eau (quand ?) et donc peut-être de vie (une fois de plus). Une carte montre qu'après quelques centaines de mètres de promenade martienne, un rover est peut-être arrivé à trouver une zone particulièrement digne d'intérêt. Mais...
Mais...
Mais le dit rover est à bout de souffle !
Usé.
Moribond.
Juste au moment où ça commençait à devenir intéressant !
Tiendra-t-il encore suffisamment de temps pour fournir une réponse claire ?
Tiendra pas ?
Suspense !
Vous le saurez en regardant l'épisode suivant, tout prochainement, même chaîne même heure...
Stay tuned...
Titre: Re : Fil généraliste connaissances de mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: Nemo492 le 08 décembre 2009 à 23:07:58
L'hypothèse de la vie sur Mars relancée
par une nouvelle étude sur le méthane


Une nouvelle étude scientifique de l'Imperial College relance l'hypothèse que le méthane est une preuve de la vie sur Mars

"Peu après l'annonce des nouvelles découvertes sur la météorite martienne ALH 84001, les résultats d'une autre recherche importante devraient se propager dans les principaux médias :

Des chercheurs (http://www3.imperial.ac.uk/) viennent de montrer que les quantités importantes de méthane constatées sur Mars ne pouvaient avoir été apportées par des météorites. Ces travaux ont été publiés (http://www.sciencedirect.com/science?_ob=ArticleURL&_udi=B6V61-4XJP5XV-3&_user=10&_coverDate=11%2F15%2F2009&_alid=1129478045&_rdoc=4&_fmt=high&_orig=search&_cdi=5801&_sort=r&_docanchor=&view=c&_ct=16&_acct=C000050221&_version=1&_urlVersion=0&_userid=10&md5=05e154f67653c567da565dc261f68e68) par la revue à comité de lecture "Earth & Planetary Science Letters" :
http://www.elsevier.com/wps/find/journaldescription.cws_home/503328/description#description (http://www.elsevier.com/wps/find/journaldescription.cws_home/503328/description#description)

La durée de vie du méthane sur Mars est limitée à quelques siècles, parce que la quantité de ce gaz instable est constamment dégradée par une réaction chimique dans l'atmosphère de la planète, causée par la lumière solaire. En analysant les données des observations au télescope et des sondes automatiques, les scientifiques ont découvert que le méthane sur Mars est renouvelé en permanence par une source indéfinie.

Les chercheurs avaient un temps pensé que les météorites pourraient avoir été la cause de la présence de méthane, parce qu'elles sont très fortement échauffées en entrant dans l'atmosphère martienne. Une réaction chimique peut alors libèrer du méthane et d'autres gaz dans l'atmosphère.

Cependant cette nouvelle étude montre que les quantités de méthane qui pourraient directement dépendre des météorites sont trop faibles pour justifier les niveaux de méthane observés. Des études antérieures avaient également écarté la possibilité que le méthane provienne d'une activité volcanique." - Source (http://lunarnetworks.blogspot.com/)

================================

For Immediate Release:
Tuesday 8 December 2009

Scientists have ruled out the possibility that methane is delivered to Mars by meteorites, raising fresh hopes that the gas might be generated by life on the red planet, in research published tomorrow (Wednesday 9 December 2009) in Earth and Planetary Science Letters.

Methane has a short lifetime of just a few hundred years on Mars because it is constantly being depleted by a chemical reaction in the planet’s atmosphere, caused by sunlight. Scientists analysing data from telescopic observations and unmanned space missions have discovered that methane on Mars is being constantly replenished by an unknown source and they are keen to uncover how the levels of methane are being topped up.

Researchers had thought that meteorites might be responsible for Martian methane levels because when the rocks enter the planet’s atmosphere they are subjected to intense heat, causing a chemical reaction that releases methane and other gases into the atmosphere.

However, the new study, by researchers from Imperial College London, shows that the volumes of methane that could be released by the meteorites entering Mars’s atmosphere are too low to maintain the current atmospheric levels of methane. Previous studies have also ruled out the possibility that the methane is delivered through volcanic activity.

This leaves only two plausible theories to explain the gas’s presence, according to the researchers behind today’s findings. Either there are microorganisms living in the Martian soil that are producing methane gas as a by-product of their metabolic processes, or methane is being produced as a by-product of reactions between volcanic rock and water.

Co-author of the study, Dr Richard Court, Department of Earth Science and Engineering at Imperial College London, says:

“Our experiments are helping to solve the mystery of methane on Mars. Meteorites vaporising in the atmosphere are a proposed methane source but when we recreate their fiery entry in the laboratory we get only small amounts of the gas. For Mars, meteorites fail the methane test.”

Scientists have ruled out meteorites contributing methane to Mars

The team say their study will help NASA and ESA scientists who are planning a joint mission to the red planet in 2018 to search for the source of methane. The researchers say now that they have discovered that meteorites are not a source of Methane on Mars, ESA and NASA scientists can focus their attention on the two last remaining options.

Co-author, Professor Mark Sephton, Department of Earth Science and Engineering at Imperial College London, adds:

“This work is a big step forward. As Sherlock Holmes said, eliminate all other factors and the one that remains must be the truth. The list of possible sources of methane gas is getting smaller and excitingly, extraterrestrial life still remains an option. Ultimately the final test may have to be on Mars.”

The team used a technique called Quantitive Pyrolysis-Fourier Transform Infrared Spectroscopy to reproduce the same searing conditions experienced by meteorites as they enter the Martian atmosphere. The team heated the meteorite fragments to 1000 degrees Celsius and measured the gases that were released using an infrared beam.

When quantities of gas released by the laboratory experiments were combined with published calculations of meteorite in-fall rates on Mars, the scientists calculated that only 10 kilograms of meteorite methane was produced each year, far below the 100 to 300 tonnes required to replenish methane levels in the Martian atmosphere.

This research was funded by a grant from the Science Technology Facilities Council.

- Ends -

Source : Imperial College, Londres (http://www3.imperial.ac.uk/newsandeventspggrp/imperialcollege/newssummary/news_8-12-2009-10-5-57#fni-2)
Titre: Re : Fil généraliste connaissances de mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: Sergio le 09 décembre 2009 à 00:25:10

On ne remerciera jamais assez Nemo pour la veille scientifique qu'il assure sur ce fil.  :)
Ces news toutes fraîches sur l'origine du méthane dans la si ténue atmosphère martienne sont bien intéressantes.

Donc, ces messieurs viennent de mettre un sérieux coup dans la tronche à ceux qui s'en remettent toujours à un apport météoritique pour expliquer la présence de composés carbonés liés habituellement à la vie.
10 Kg de méthane d'origine météoritique par an alors que l'atmosphère martienne en recèle 100 à 300 tonnes, hi, hi, hi, c'est bon de rire !!! Les tenants du méthane d'origine extra marsien pour contrer l'hypothèse d'une origine biologique doivent être verts (comme les petits hommes du même adjectif  ;D) de contrariété !
Bon, c'est vrai qu'il faut s'assurer, comme le dit l'article, qu'il ne s'agit pas d'une production due à des réactions chimiques. Mais même cette hypothèse la est intéressante : s'il y a réaction entre les roches volcaniques et l'eau dans les soubassements du sol martien, cela veut dire que l'eau y est à l'état liquide, hé, hé, hé. Cette fois, on en sort plus. Les données  s'accumulent pour renforcer l'hypothèse d'une présence bactérienne sur Mars.

On en revient à ce que je disais précédemment : soit les bactéries sont en vie ralentie depuis des millions d'année emprisonnées dans des glaces et n'ont plus aucune activité métabolique, soit elles sont en vie active avec accès à l'eau liquide et ont un métabolisme. Tout métabolisme suit les lois fondamentales suivantes : de la matière est prélevée dans l'environnement, transformée par le métabolisme (c'est la source pour l'organisme de nouveaux matériaux et d'énergie) avec rejet dans l'environnement des déchets métaboliques qui seront différents de ce qui a été prélevé. Sur Mars, seule de la matière minérale peut-être prélevée semble-t-il.

Alors évidemment, il est tentant de voir ce méthane atmosphérique martien comme un produit de l'activité métabolique de bactéries des profondeurs. D'autant plus que, comme le soulignent les auteurs, ce méthane se dégrade progressivement sous l'effet du rayonnement solaire et que par conséquent, pour maintenir sa concentration dans l'atmosphère, il doit être régénéré. Or, on vient de voir que les météorites ne régénèrent que dalle hé, hé, hé !

Ah, c'est le genre de nouvelle qui me passionne. Maintenant, qui dit bactéries dit présence de matière organique laissée par leurs cadavres (si tant est qu'on puisse parler de cadavre pour une bactérie, mais bon). La prochaine étape consisterait à trouver de la matière organique typiquement d'origine biologique dans des forages en profondeur. Mais s'ils en trouvent, le diront-ils ?
Now, wait and see !!!!!!
Titre: Re : Fil généraliste connaissances de mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: Nemo492 le 09 décembre 2009 à 15:44:43
Déjà une trentaine d'articles dans la presse anglo-saxonne
exemple avec BBC News :

Mars methane 'not from meteors'
http://news.bbc.co.uk/2/hi/science/nature/8402741.stm (http://news.bbc.co.uk/2/hi/science/nature/8402741.stm)

Recherche avec Mars+methane dans Google-actus en anglais :
http://news.google.com/news/search?aq=f&pz=1&cf=all&ned=us&hl=en&q=mars+methane (http://news.google.com/news/search?aq=f&pz=1&cf=all&ned=us&hl=en&q=mars+methane)

Autre exemple avec Scientific American :

"Evidence builds for life on Mars"
http://www.scientificamerican.com/article.cfm?id=evidence-builds-for-life-on-mars-2009-12 (http://www.scientificamerican.com/article.cfm?id=evidence-builds-for-life-on-mars-2009-12)
Titre: Re : Fil généraliste connaissances de mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: Nemo492 le 09 décembre 2009 à 21:32:26
A ma connaissance le premier media français à bouger, 24h après les anglo-US, est le Nouvel Obs (http://tempsreel.nouvelobs.com/actualites/sciences/espace/20091209.OBS0157/mars__le_methane_ne_vient_pas_des_meteorites.html)

Mars : le méthane ne vient pas des météorites
extrait :

Pour évaluer la quantité de méthane provenant des météorites, l’équipe a reproduit expérimentalement les conditions de pénétration de l’atmosphère martienne en chauffant à 1000° des fragments d’astéroïdes. Ils ont mesuré les gaz qui s’en échappaient à l’aide d’un faisceau infrarouge. En combinant ce résultat avec le taux de météorites qui s’écrasent sur Mars, les scientifiques ont défini la quantité de méthane ainsi rejetée.

Selon leurs estimations, seulement 10 kilogrammes de méthane proviennent des météores ce qui est très en dessous des 100 à 300 tonnes nécessaires pour reconstituer le niveau de méthane dans l'atmosphère martienne. La solution se trouve donc dans le sous-sol de la planète rouge, dans les réactions géochimiques engendrés par les roches volcaniques ou dans la présence d’une forme de Vie.
Titre: Re : Fil généraliste connaissances de mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: WDPK webzine le 09 décembre 2009 à 21:38:35
Vont-ils annoncer la présence de vie bactérienne sur Mars dans quelques jours... ça semble bien parti mais je reste méfiant.
Titre: Re : Fil généraliste connaissances de mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: namspopof le 09 décembre 2009 à 22:20:15
Deux études allant dans le sens de la vie sur Mars, en moins d'un mois, c'est en bonne voie mais si il n'y a pas une seule agence institutionnelle pour relever l'info et l'officialiser, cela restera marginale comme impact de divulgation.

Citer
Nobel: Obama sait qu'il n'est pas Mandela ni mère Teresa

WASHINGTON - Le président américain Barack Obama sait qu'il n'est pas comparable à Nelson Mandela ou mère Teresa, lauréats avant lui du prix Nobel de la paix, qu'il doit accepter jeudi à Oslo, a déclaré mercredi son porte-parole, Robert Gibbs.

http://www.romandie.com/ats/news/091209191211.2btbkzk4.asp (http://www.romandie.com/ats/news/091209191211.2btbkzk4.asp)

Il a cette chance de pouvoir devenir celui qui annoncera l'ouverture de l'humanité vers l'espace.
Ou bien rester aux yeux de l'histoire celui qui aura poursuivit le travail de la famille Bush...

La balle est dans son camps (ou plus précisément dans les mains des banquiers qui le contrôle).

Que vont ils choisir comme voie ?
Si ils choisissent de rien dévoiler, Obama peut il aller à contre courant de ces patrons du NWO ?

On se demande bien pourquoi un tel silence, y'a til un objectif plus vaste derrière ? :)

On aimerai parfois être une minuscule souris pour écouter les conversations secrètes des dirigeants de ce monde, cela doit être croustillant. :D
Titre: Re : Re : Fil généraliste connaissances de mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: Karmayata le 10 décembre 2009 à 01:49:05
On aimerai parfois être une minuscule souris pour écouter les conversations secrètes des dirigeants de ce monde, cela doit être croustillant. :D

ça doit donner à vomir... :-\
Titre: Re : Re : Fil généraliste connaissances de mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: Tchargal le 10 décembre 2009 à 22:46:40
Que vont ils choisir comme voie ?
Si ils choisissent de rien dévoiler, Obama peut il aller à contre courant de ces patrons du NWO ?

Pourquoi toujours Obama ? pourquoi est-ce que ce devrait être lui qui engage la révélation ?
Nous avons notre Sarko ! En plus, le jour de la présentation des "gris", il n'aurait même pas besoin de talonnettes  :D
Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: Nemo492 le 11 décembre 2009 à 00:00:29
Pratiquement isolée parmi les commentateurs scientifiques,
Thérèse Encrenaz, du LESIA (Laboratoire d'Études Spatiales et d'Instrumentation, observatoire de Paris-Meudon) apporte sa fausse note :
elle pense que la présence de méthane n'a pas été suffisamment prouvée depuis 2004 :

"Une seule équipe de scientifiques a détecté du méthane, et son identification ne fait pas encore l'unanimité dans la communauté scientifique. De plus, on ne comprend pas son cycle extrêmement court. Il faut donc continuer les observations."

Or de deux choses l'une :
s'il n'est pas prouvé qu'il y a du méthane sur Mars,
comment peut-on s'étonner que son cycle soit court ?

Les autres chroniqueurs reconnaissent la présence de méthane,
et semblent savoir que le rayonnement solaire le dégrade..

Je me demande si elle n'aurait pas son propre budget de recherches à défendre  :)

De manière plus générale, ça doit être terrible de se voir couper les crédits quand une autre équipe plus rapide apporte une conclusion sur les recherches qu'on menait de son côté. Ca pourrait expliquer bien des résistances et des lenteurs dans ce milieu.

http://www.cieletespace.fr/evenement/4504_le-methane-preuve-de-vie-sur-mars (http://www.cieletespace.fr/evenement/4504_le-methane-preuve-de-vie-sur-mars)
Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: Nemo492 le 11 décembre 2009 à 00:22:41
Imaginons : vous avez obtenu un crédit de 1 million d'euros sur 3 ans pour chercher quelque chose, vous faîtes embaucher du personnel, on vous ouvre les portes d'un nouveau labo, avec des équipements coûteux...
En ville, vous apparaissez comme le responsable d'une étude prometteuse...

Puis une revue scientifique publie les résultats d'une autre équipe, qui ont été passés au crible d'un comité de lecture très qualifié. La presse vient solliciter votre commentaire, avec des sous-entendus de ré-affectation... Vous criez bravo, et renoncez au plan de carrière et aux crédits, ou bien vous traînez les pieds et prétendez que ça ne prouve rien ?
Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: terango le 11 décembre 2009 à 05:06:44
Citer
Thérèse Encrenaz, du LESIA (Laboratoire d'Études Spatiales et d'Instrumentation, observatoire de Paris-Meudon) apporte sa fausse note :
elle pense que la présence de méthane n'a pas été suffisamment prouvée depuis 2004 :
"Une seule équipe de scientifiques a détecté du méthane, et son identification ne fait pas encore l'unanimité dans la communauté scientifique. De plus, on ne comprend pas son cycle extrêmement court. Il faut donc continuer les observations."

Pas une, Mme Encrenaz du CNRS, mais par au moins TROIS équipes indépendantes et ce depuis sept. 2003 !

1- Sept. 2003 : NASA Goddard Space Flight Center - Michael Mumma et al. - Télescopes Gemini South & Keck II.

2- Mars 2004 : Mars Express (ESA), expérience PFS dirigé par  Vittorio Formisano (Institute of Physics and Interplanetary Science de Rome).

3- Vladimir Krasnopolsky et al. (Canada-France-Hawaii Telescope).

Source : http://www.daviddarling.info/encyclopedia/M/Mars_methane.html (http://www.daviddarling.info/encyclopedia/M/Mars_methane.html)

Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: Nemo492 le 19 décembre 2009 à 02:00:54
Concernant la météorite ALH84001, la revue Physorg publie un long article le 16 décembre, qui enfonce un peu plus le clou.

Les medias français ont décidé que le public n'avait pas à partager cette info.

New Study of Meteorite Provides More Evidence for Ancient Life on Mars

http://www.physorg.com/news180264793.html (http://www.physorg.com/news180264793.html)
Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: Sergio le 19 décembre 2009 à 05:25:34
Thank you Nemo ! Je viens d'aller sur la page web, chouette un super article à lire, mais ce sera pour demain, il est maintenant une heure 15 et je suis crevé.
Citer
Les medias français ont décidé que le public n'avait pas à partager cette info.
Alors là ça devient complètement fou et le sentiment qui m'anime désormais, c'est la colère. De quel droit ces médias officiels frenchy se permettent-ils une telle censure ? Ca vaudrait le coup d'organiser une opération de protestation structurée, des mails, un communiqué de presse, que sais-je, parce que là c'est vraiment trop !  >:(
Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: Michel-Vallée le 25 décembre 2009 à 03:39:45
HIRISE : New Captioned and Spotlight Images: 23 December 2009

http://hirise.lpl.arizona.edu/nea.php (http://hirise.lpl.arizona.edu/nea.php)

Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: harlock le 28 décembre 2009 à 09:45:21
Nuages sur Mars :

Source : http://www.newsoftomorrow.org/spip.php?article7120 (http://www.newsoftomorrow.org/spip.php?article7120)
Origine : http://spaceweather.com/submissions/large_image_popup.php?image_name=Emil-Kraaikamp-20091215_Mars_RGB_1261094020.gif (http://spaceweather.com/submissions/large_image_popup.php?image_name=Emil-Kraaikamp-20091215_Mars_RGB_1261094020.gif)

"À la fin du mois de janvier 2010, la Terre er Mars convergeront vers une rencontre rapprochée. À leur point de plus grande proximité, le 22 janvier, les deux planètes ne seront qu’à 99 million km (0.66 AU) de distance et Mars brillera telle une étoile orangée haute dans le ciel de minuit. Bien que les meilleures vues ne sont prévues que pour ans un peu moins d’un mois, il est d’ores et déjà possible de voir les splendides détails à l’aide d’un télescope portatif.

Emil Kraaikamp nous a fait parvenir cette image de Ruinerwold, au Pays-Bas :

admn : images indisponibles

’’J’ai capturé l’image en utilisant un Mear Starfinder (télescope) de 10 pouces’’, a dit Kraalkamp. Le plus frappant dans l’image est la calotte polaire, mais l’astronome amateur note un autre détail : ’’Parfois, des nuages orographiques bleus pâles peuvent être aperçus au-dessus des volcans sur Mars. Dans cette image, les nuages sont présents au-dessus de Arsia Mons, Pavonis Mons, Ascraeus Mons, et au-dessus du plus grand volcan de tous, Olympus Mons." Ils sont particulièrement faciles à observer sur le film d’animation."


Ps : Je trouve que ces images n'ont rien à voir avec les images présenté officiellement par la nasa.
Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: LEAG le 04 janvier 2010 à 04:39:44
"La NASA et l'ESA ont décidé de conjuguer leurs efforts, mais c'est un lanceur américain Atlas-5 qui prendra la place d'Ariane 5."

Je doutais déjà amplement de l'honnêteté de l'Esa, mais en devenant le vassal de la Nasa militaire, c'en est terminé de l'exploitation de l'espace et de l'exploration martienne !
Titre: Re : Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: WDPK webzine le 04 janvier 2010 à 12:37:57
"La NASA et l'ESA ont décidé de conjuguer leurs efforts, mais c'est un lanceur américain Atlas-5 qui prendra la place d'Ariane 5."

Je doutais déjà amplement de l'honnêteté de l'Esa, mais en devenant le vassal de la Nasa militaire, c'en est terminé de l'exploitation de l'espace et de l'exploration martienne !

Liste des accords entre agences spatiales par John Lear, c'est effarant : http://www.thelivingmoon.com/47john_lear/02files/NASA_Control_of_Space_Programs.html (http://www.thelivingmoon.com/47john_lear/02files/NASA_Control_of_Space_Programs.html)

La NASA, et donc le DOD (Département de la Défense US) ont un contrôle très inquiétant sur la plupart des agences spatiales.
Titre: Re : Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: Michel-Vallée le 04 janvier 2010 à 15:44:00
Le plus frappant dans l’image est la calotte polaire, mais l’astronome amateur note un autre détail : ’’Parfois, des nuages orographiques bleus pâles peuvent être aperçus au-dessus des volcans sur Mars. Dans cette image, les nuages sont présents au-dessus de Arsia Mons, Pavonis Mons, Ascraeus Mons, et au-dessus du plus grand volcan de tous, Olympus Mons." Ils sont particulièrement faciles à observer sur le film d’animation.


L'observation avait déjà été faite, citation:

Images bleues de Don Parker montrant les nuages orographiques au-dessus des volcans martiens (9 janvier 2008)
et la Ceinture équatoriale de nuages (11 mars 2008)


(http://www.astrosurf.com/planetessaf/mars/doc/wc_blue_dpk.jpg)

Le printemps marque le grand retour des nuages se formant au-dessus des volcans (ci-contre nommés Ar : Arsia Mons, P : Pavonis Mons, As : Ascraeus Mons, OM : Olympus Mons). Au début de l'apparition, il ne se formeront qu'en fin d'après-midi martienne, sur le limbe ; et puis progressivement, nous les verrons apparaître dès le midi local, au centre du disque. A noter toutefois que le nuage d'Arsia Mons a déjà été vu lors des précédentes apparitions : il est le seul en effet à subsister durant l'entière année martienne.

Source (http://www.astrosurf.com/planetessaf/mars/doc/Phenomenes%20observables%20sur%20Mars%20en%202009-2010.htm)
Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: harlock le 04 janvier 2010 à 17:30:10
Merci M-V.
Je n'avais jamais eu vent des nuages (ou jamais fait attention plutôt).
Glace, nuage, entre les 2 il y a ?? de l'eau ! méthane, etc ...
Mais comment ne trouverions nous pas de la vie sur Mars ? Sa présence n'est-elle pas évidente ?
Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: Michel-Vallée le 05 janvier 2010 à 19:41:47
Une sonde découvre "un jeune" lit de fleuve et des lacs sur Mars

admn : image indisponible

Londres, Angleterre - sur les données satellites de la sonde de la NASA "Mars Reconnaissance Orbiter" (MRO),
des géologues ont découvert des bassins de lac historiques. Les données prouvent qu'il y a encore eu de grands lacs, des canaux et des fleuves s'écoulant sur la planète rouge il y a trois milliards d'années. Des chercheurs considéraient jusqu'ici qu'il faisait bien trop froid et sec sur Mars à cette époque pour tenir l'eau liquide à la surface.

Source et compléments (http://grenzwissenschaft-aktuell.blogspot.com/2010/01/sonde-findet-junges-flussbett-und-seen.html)
Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: Nemo492 le 05 janvier 2010 à 19:59:04
Pour ceux qui ne lisent pas l'allemand,
le même récit mais en anglais, inspiré des travaux de chercheurs
à l'Imperial College de Londres :

http://www.dailygalaxy.com/my_weblog/2010/01/-mars-climate-supported-warm-lakes-3-billion-years-ago-can-fossil-fish-be-far-behind.html (http://www.dailygalaxy.com/my_weblog/2010/01/-mars-climate-supported-warm-lakes-3-billion-years-ago-can-fossil-fish-be-far-behind.html)

L'article du Telegraph comporte une video :
http://www.telegraph.co.uk/science/space/6932017/Ancient-lakes-found-on-Mars-may-have-hosted-life.html (http://www.telegraph.co.uk/science/space/6932017/Ancient-lakes-found-on-Mars-may-have-hosted-life.html)
Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: terango le 08 janvier 2010 à 04:52:27
Une image incroyable, belle et ... trompeuse de sable martien dégoulinant le long des dunes lors de la sublimation de la fine couche de CO2 au moment du printemps boréal (lat. N 83,5 °).
Sur cette photo (PSP_007962_2635) récente de MRO-HiRISE (32.0 cm/pixel), quelques nuages de poussière de sable dégagés sont même discernables !

(http://hirise.lpl.arizona.edu/images/2009/details/cut/PSP_007962_2635_cut.jpg)
Credit: NASA/JPL/University of Arizona

En HR ---> http://hirise.lpl.arizona.edu/images/2009/details/cut/PSP_007962_2635_cut.jpg (http://hirise.lpl.arizona.edu/images/2009/details/cut/PSP_007962_2635_cut.jpg)

Questions :
-  Pourquoi cette teinte foncée des coulures de sable ?
-  Et est-ce réellement du sable ?

Réf. : http://hirise.lpl.arizona.edu/PSP_007962_2635 (http://hirise.lpl.arizona.edu/PSP_007962_2635)
Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: TDC le 08 janvier 2010 à 17:47:26
heu... c'est moi ? Ou bien il y a des choses qui poussent sur Mars ! ?

Bizarre tout de même, je ne discerne aucune ombre...
Titre: Re : Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: herveboy le 08 janvier 2010 à 21:41:43
heu... c'est moi ? Ou bien il y a des choses qui poussent sur Mars ! ?

Bizarre tout de même, je ne discerne aucune ombre...

j'ai vu plusieurs photos de Mars ainsi, et je me suis aussi souvent posé cette question. D'autant plus que sur les dunes terrestres on voit ce genre de "brins de végétations qui poussent. Si quelqu'un ici a une idée?
Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: Sergio le 09 janvier 2010 à 01:28:41
Oui TDC, j'ai moi aussi beaucoup de mal à décoder l'image, qu'est-ce qui est dressé, à plat, en pente ? Ca me donne le vertige quand j'essaye de l'analyser visuellement. Sinon c'est super beau !
Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: Headek le 09 janvier 2010 à 02:23:06
For fun !!! l'image retournée ca rend pas pareil !! un peu moins intriguant pour le coup  ;D mais tout aussi magnifique,ca ne fais pas un plis !!

admn : image indisponible
Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: Sergio le 09 janvier 2010 à 03:24:47
Ah d'accord Headek, là je comprends mieux !
Apparemment, une couleur noire est associée à la sublimation de la glace carbonique, mais les coulées de sable semblent plutôt brun-rouge, faudrait rechercher l'interprétation chimique. C'est beau Mars...  :) :) :)
Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: namspopof le 09 janvier 2010 à 04:47:33
Avec un chouille d'imagination (sur l'image à l'endroit), on y verrai en effet de la végétation parmis les dunes comme sur terre.
Très belle image en tout cas, même si son interprétation scientifique me dépasse un peu. :)
Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: herveboy le 09 janvier 2010 à 12:00:17
disons que si c'était une forme de végétation cela changerait beaucoup de choses, car la flore est une forme de vie.
Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: Michel-Vallée le 20 janvier 2010 à 17:09:02

 :)  hello !


Proof of life on Mars by year-end, says NASA expert

"PTI News", le 20 janvier 2010: http://www.ptinews.com/news/471015_Proof-of-life-on-Mars-by-year-end--says-NASA-expert (http://www.ptinews.com/news/471015_Proof-of-life-on-Mars-by-year-end--says-NASA-expert)

NASA: Proof of Martians 'to come this year'

"Digital News" du 14 janvier: http://www.digitaljournal.com/article/285660 (http://www.digitaljournal.com/article/285660)

Aloha!  :)
Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: Vent du Nord le 22 janvier 2010 à 18:12:55
Le 20 janvier 2010, la NASA a proposé au public de soumettre des coordonnées de zones de Mars à photographier en haute résolution grâce à la camera HiRISE installée à bord du MRO.
Pour plus de détails, lire l'article (en anglais)

Public Invited To Pick Pixels on Mars

à cette adresse :
http://www.kintera.org/TR.asp?a=krKSIWOCLiIUKdJ&s=pvL3JeNWIlK3JlO8H&m=nwJVIaPULhJ7F (http://www.kintera.org/TR.asp?a=krKSIWOCLiIUKdJ&s=pvL3JeNWIlK3JlO8H&m=nwJVIaPULhJ7F)
Titre: Re : Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: WDPK webzine le 22 janvier 2010 à 18:29:46
Le 20 janvier 2010, la NASA a proposé au public de soumettre des coordonnées de zones de Mars à photographier en haute résolution grâce à la camera HiRISE installée à bord du MRO.
Pour plus de détails, lire l'article (en anglais)

Public Invited To Pick Pixels on Mars

à cette adresse :
http://www.kintera.org/TR.asp?a=krKSIWOCLiIUKdJ&s=pvL3JeNWIlK3JlO8H&m=nwJVIaPULhJ7F (http://www.kintera.org/TR.asp?a=krKSIWOCLiIUKdJ&s=pvL3JeNWIlK3JlO8H&m=nwJVIaPULhJ7F)

On parie combien que, par pur hasard évidemment, ça ne tombera pas sur la région de Cydonia ?
Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: House le 22 janvier 2010 à 18:30:11
j'ai suggéré Cydonia crater 38,925° N, 1,792°E
Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: House le 01 février 2010 à 19:07:55
Un fascinant survol de la planète Mars

http://www.pixmodels.com/video_hd_pixmodels.html (http://www.pixmodels.com/video_hd_pixmodels.html)
Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: Michel-Vallée le 01 février 2010 à 19:41:04
Merveilleux ! il y a des télépathes réunis sur ce forum...
Vue cette vidé et arrivé pour en faire part (merci à ma source d'outre-Univers!  ;D   ;))
mais tu était toi aussi sur mars au même moment, house...  :)

Et bien, sainte chronicité... amène! (encore plus si possible... mais non exigé!  :))

Merci beaucoup pour le Re-voyage !!

Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: Michel-Vallée le 16 février 2010 à 06:24:19
Le cratère GALE apporte de nouvelles connaissances sur le passé aqueux de Mars

(http://photojournal.jpl.nasa.gov/figures/PIA12507_fig1.jpg)

http://photojournal.jpl.nasa.gov/figures/PIA12507_fig1.jpg (http://photojournal.jpl.nasa.gov/figures/PIA12507_fig1.jpg)

Pasadena/USA - à l'intérieur de l'un des cratères de Mars, des chercheurs de la NASA ont découvert une montagne énorme, avec des couches de sols entrouvertes, de la dimension de l'Etat fédéral américain du Connecticut, et de la hauteur des Rocky Mountains, dans laquelle les recherches d"indices, dans les conditions ambiantes sur la planète rouge, permettent de remonter à des milliards d'années.

L'histoire géologique de Mars, comme le révèle la montagne énorme au fond du Gale-cratère, est exacte, et avec cela les théories actuelles....

Source et compléments: http://grenzwissenschaft-aktuell.blogspot.com/2010/02/gale-krater-gibt-einblick-in-die.html (http://grenzwissenschaft-aktuell.blogspot.com/2010/02/gale-krater-gibt-einblick-in-die.html)

Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: Michel-Vallée le 04 mars 2010 à 17:41:03
Radar Map of Buried Martian Ice Adds to Climate Record

(http://www.jpl.nasa.gov/images/mro/20100302/mro20100302-640.jpg)

March 02, 2010

PASADENA, Calif. -- Extensive radar mapping of the middle-latitude region of northern Mars shows that thick masses of buried ice are quite common beneath protective coverings of rubble.

The ability of NASA's Mars Reconnaissance Orbiter to continue charting the locations of these hidden glaciers and ice-filled valleys -- first confirmed by radar two years ago -- adds clues about how these deposits may have been left as remnants when regional ice sheets retreated.

The subsurface ice deposits extend for hundreds of kilometers, or miles, in the rugged region called Deuteronilus Mensae, about halfway from the equator to the Martian north pole. Jeffrey Plaut of NASA's Jet Propulsion Laboratory, Pasadena, Calif., and colleagues prepared a map of the region's confirmed ice for presentation at this week's 41st Lunar and Planetary Science Conference near Houston.

The Shallow Radar instrument on the orbiter has obtained more than 250 observations of the study area, which is about the size of California.

"We have mapped the whole area with a high density of coverage," Plaut said. "These are not isolated features. In this area, the radar is detecting thick subsurface ice in many locations." The common locations are around the bases of mesas and scarps, and confined within valleys or craters.

Plaut said, "The hypothesis is the whole area was covered with an ice sheet during a different climate period, and when the climate dried out, these deposits remained only where they had been covered by a layer of debris protecting the ice from the atmosphere."

The researchers plan to continue the mapping. These buried masses of ice are a significant fraction of the known non-polar ice on Mars. The ice could contain a record of environmental conditions at the time of its deposition and flow, making the ice masses an intriguing possible target for a future mission with digging capability.

The Shallow Radar instrument was provided by the Italian Space Agency, and its operations are led by the InfoCom Department, University of Rome "La Sapienza." Thales Alenia Space Italia, in Rome, is the Italian Space Agency's prime contractor for the radar instrument. Astro Aerospace of Carpinteria, Calif., a business unit of Los Angeles-based Northrop Grumman Corp., developed the instrument's antenna as a subcontractor to Thales Alenia Space Italia.

The Mars Reconnaissance Orbiter mission is managed by JPL for NASA's Science Mission Directorate in Washington. Lockheed Martin Space Systems in Denver was the prime contractor for the orbiter and supports its operations. The California Institute of Technology in Pasadena manages JPL for NASA.

Source Jet Propulsion Laboratory: http://www.jpl.nasa.gov/news/news.cfm?release=2010-072&cid=release_2010-072&msource=2010072&tr=y&auid=6008436 (http://www.jpl.nasa.gov/news/news.cfm?release=2010-072&cid=release_2010-072&msource=2010072&tr=y&auid=6008436)
Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: Michel-Vallée le 04 mars 2010 à 17:42:12
info reprise sur Universe Today ce 2 mars:

MRO Radar Maps Extensive Subsurface Martian Ice

Sure, it's big news the Moon has water ice on the north pole (http://www.universetoday.com/2010/03/01/water-ice-found-on-moons-north-pole/), but Mars is loaded! A new extensive radar mapping of the middle-latitude region of northern Mars shows that thick masses of buried ice are quite common beneath the surface. The Mars Reconnaissance Orbiter's Shallow Radar instrument has detected subsurface ice deposits that extend for hundreds of kilometers in the rugged region called Deuteronilus Mensae, about halfway from the equator to the Martian north pole. "We have mapped the whole area with a high density of coverage," said Jeffrey Plaut from JPL. "These are not isolated features. In this area, the radar is detecting thick subsurface ice in many locations."

Suite:
http://www.universetoday.com/2010/03/02/mro-radar-maps-extensive-subsurface-martian-ice/ (http://www.universetoday.com/2010/03/02/mro-radar-maps-extensive-subsurface-martian-ice/)
Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: Michel-Vallée le 07 mars 2010 à 01:54:22
(http://antwrp.gsfc.nasa.gov/apod/image/1003/streaks_mro_big.jpg)

Zoom ici: http://antwrp.gsfc.nasa.gov/apod/image/1003/streaks_mro_big.jpg (http://antwrp.gsfc.nasa.gov/apod/image/1003/streaks_mro_big.jpg)


Selon la NASA:

Explanation: What creates these picturesque dark streaks on Mars? No one knows for sure.
A leading hypothesis is that streaks like these are caused by fine grained sand sliding  down the banks of troughs and craters.

Pictured above, dark sand appears to have flowed hundreds of meters down the slopes of Acheron Fossae. The sand appears to flow like a liquid around boulders, and, for some reason, lightens significantly over time. This sand flow process is one of several which can rapidly change the surface of Mars, with other processes including dust devils, dust storms, and the freezing and melting of areas of ice. The above image was taken by the HiRise camera on board the Mars Reconnaissance Orbiter which has been orbiting Mars since 2006. Acheron Fossae is a 700 kilometer long trough  in the Diacria quadrangle of Mars.

_Source_ (http://antwrp.gsfc.nasa.gov/apod/ap100301.html)
Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: Thx428 le 07 mars 2010 à 14:43:00
Traduction  ;) :

Explication: Ce qui crée ces pittoresques traînées sombres sur Mars? Nul ne le sait vraiment.
Une hypothèse est que les traînées de premier plan comme celles-ci sont causées par du sable à grains fins glissant sur les bords des fossés et des cratères.

Sur la photo ci-dessus, le sable noir semble avoir coulé plusieurs centaines de mètres sur les pentes de "Acheron fosses". Le sable semble couler comme un liquide autour des rochers, et, pour une raison quelconque, s'allonge de manière significative avec le temps. Ce processus d'écoulement des sables est un parmi plusieurs qui peuvent rapidement changer la surface de Mars, avec d'autres processus, y compris les tourbillons de poussière, les tempêtes de poussière, ainsi que le gel et la fonte des zones de glace. L'image ci-dessus a été prise par la caméra HiRise à bord de la sonde Mars Reconnaissance Orbiter, en orbite autour de Mars depuis 2006. Acheron Fossae est une auge de 700 km de long dans le quadrilatère "Diacria" de Mars.

 :)
Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: Diouf le 09 mars 2010 à 22:37:02
(http://i44.tinypic.com/zxnree.png)

faut rire un peu...
Titre: Re : Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: WDPK webzine le 09 mars 2010 à 22:43:44


J'ai mieux ;D

(http://apod.nasa.gov/apod/image/0504/WaterOnMars2_gcc.jpg)
http://apod.nasa.gov/apod/ap050401.html (http://apod.nasa.gov/apod/ap050401.html)

Pour une fois que la NASA ne fait pas rire jaune...
Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: dificultnspa le 10 mars 2010 à 21:52:59
(http://www.cieletespace.fr/sites/all/themes/ciel/logo.png) (http://www.cieletespace.fr/image-du-jour/3104_le-fond-d-une-grotte-martienne-revele)
Citer
Le fond d’une «grotte» martienne révélé

L’image est monochrome, partiellement surexposée et granuleuse, mais elle constitue un document : c'est le premier aperçu du fond de l’un des mystérieux «cratères-puits» identifiés sur Mars depuis 2007. Ces étranges cavités circulaires, aux parois si abruptes que la lumière du Soleil ne parvient pas à en éclairer le fond, sont considérées comme de possibles accès à des «grottes» martiennes. Certains géologues pensent qu’il s’agirait de tubes de lave effondrés en certains endroits. De fait, ces trous d’environ 150 m de diamètre ont tous été repérés sur les flancs de volcans, comme Arsia Mons ou Olympus Mons.

(http://www.cieletespace.fr/files/imagecache/img_400x_scale/files/image_du_jour/ESP_011386_2065_cut.jpg) (http://www.cieletespace.fr/files/image_du_jour/ESP_011386_2065_cut.jpg)
Ce puits a été photographié sur Mars, non loin du volcan Ceraunius Tholus. Il résulterait de l'effondrement du toit d'une cavité souterraine. Crédit : NASA/JPL/ U of AZ
Cliquez pour agrandir

Le 30 décembre 2008, la sonde Mars Reconnaissance Orbiter a pris cette photo à haute résolution (28 cm/pixel) d’un cratère-puits similaire, non loin du volcan Ceraunius Tholus, le long des failles tectoniques de Tractus Fossae. En tirant les contrastes au maximum, les astronomes sont parvenus à faire apparaître le fond du cratère, faiblement éclairé par des réflexions secondaires de la lumière solaire sur le haut de ses parois. Conclusion : ce trou béant d’environ 150 m de profondeur est bien une cavité dont le toit s’est effondré. Toutefois, il n’est pas forcément relié avec un tube de lave vide (qui constituerait une caverne), mais résulterait d’effondrements tectoniques.

Philippe Henarejos, le 23 mars 2009




Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: dificultnspa le 10 mars 2010 à 22:21:48
(http://www.techno-science.net/graphisme/image-invisible.png) (http://www.techno-science.net/?onglet=news&news=7591)
Citer
Mars Express rase l'énigmatique Phobos à 67 km

Posté par Adrien le Mercredi 10 Mars 2010 à 00:00:36

Mars Express a rencontré Phobos, passant en douceur à seulement 67 km, plus près que n'importe quel objet d'origine humaine ayant jamais approché la lune énigmatique de Mars. Les données recueillies pourraient aider à résoudre l'origine non seulement de Phobos mais également d'autres lunes de "seconde génération".

Quelque chose n'est pas juste au sujet de Phobos. Elle ressemble à un objet solide mais les survols précédents ont montré qu'elle n'est pas assez dense pour être complètement solide. Au lieu de cela, elle doit être poreuse à 25-35%. Ceci a conduit les scientifiques planétaires à croire qu'elle est un peu plus qu'un "tas de débris" entourant Mars. Un tel tas de débris se composerait de grands et de petits blocs tenant ensemble, avec éventuellement des espaces importants entre eux, là où ils ne s'adaptent pas facilement ensemble.

(http://www.techno-science.net/illustration/Espace/Mars/Mars-Express-phobos-surface.jpg)
Surface de la lune Phobos de Mars, vue par Mars Express

Le survol était assez proche pour permettre aux scientifiques de recueillir les données les plus précises obtenues jusqu'ici sur le champ gravitationnel de Phobos. Mars Express a accroché le signal radio de la Terre à environ 20h20 UTC. Les oscillateurs de fréquence radio au sol sont 100.000 fois plus stables que ceux sur le vaisseau spatial, aussi pour cette expérience, qui a exigé la meilleure précision possible, le signal a été envoyé jusqu'à Mars Express, puis renvoyé par la sonde vers la Terre.

Les ondes radio voyagent à la vitesse de la lumière et ont mis 6 minutes 34 secondes pour voyager de la Terre au vaisseau spatial. Ainsi le temps de voyage aller-retour était de 13 minutes 8 secondes. Une fois que le signal a été reçu en retour vers la Terre, il était clairement fort et bon. Si fort que les radioamateurs ont également été en mesure de capter le signal, même si leurs équipements n'étaient pas en mesure de détecter les subtiles variations induites par la gravité de Phobos.

Maintenant que toutes les données sont collectées, l'analyse peut commencer. En premier sera une évaluation de la variation de densité sur la lune. Ceci indiquera aux scientifiques à quel point l'intérieur de Phobos est susceptible de se composer de vide.

"Phobos est probablement un objet du système solaire de seconde génération," note Martin Pätzold, Universitat Koln, Cologne, en Allemagne, et principal investigateur de l'expérience Mars Radio Science (MaRS). La seconde génération signifie qu'elle a fusionné en orbite après que Mars se soit formée, plutôt que de se former simultanément du même nuage primordial que la planète rouge. Il y a d'autres lunes autour d'autres planètes où ceci est supposé être également le cas, comme Amalthée autour de Jupiter.

Quelle que soit son origine précise, Phobos finira par se désagréger dans cet état perturbé. L’orbite de la lune se développe en spirale vers Mars et sera finalement mise en pièces. "Elle provient de débris, elle reviendra débris," annonce Pätzold. En attendant, elle est là pour être étudiée et explorée.

Le survol faisait juste partie d'une campagne de 12 survols de Mars Express ayant lieu en Février et Mars 2010. Pour les deux précédents, le radar était en action, essayant de sonder sous la surface de la lune, recherchant des réflexions de structures à l'intérieur. Lors des prochains survols, l'appareil-photo de Mars Express prendra le relais, fournissant des images en haute résolution de la surface de la lune.




Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: dificultnspa le 25 mars 2010 à 20:52:25
(http://www.cieletespace.fr/sites/all/themes/ciel/logo.png) (http://www.cieletespace.fr/evenement/5056_d-etranges-structures-rocheuses-sur-mars)
Citer
D’étranges structures rocheuses sur Mars


(http://www.cieletespace.fr/files/imagecache/img_360x270/files/evenements/PIA12971.jpg)
La roche martienne Chocolate Hill, partiellement recouverte
d'une couche sombre, photographiée de près par Opportunity.
Crédit : NASA/JPL-Caltech/Cornell University


Le rover martien Opportunity a découvert près du petit cratère Concepcion une étrange couche de matériau noir et grisâtre qui enduit le socle rocheux et qui s’infiltre dans ses interstices.

Aidé de son bras mécanique, Le robot a examiné un échantillon de roche nommé «Chocolate hill» («colline de Chocolat »). Il est apparu que le rocher, excavé lors de la chute du bolide qui a creusé le cratère, était fait d’une superposition de couches de grès. Mais, fait surprenant, il est recouvert d'une couche, très denses, composées d'une accumulation de petites sphères bleues riches en fer, serrées les unes contres les autres. Ces sphères, sont les fameuses «myrtilles» observées pour la première fois par Opportunity peu après son arrivée sur Mars en janvier 2004. Leur présence dans la couche dense, qui s'est insinuée dans les fractures de la roche, contredit l'apport hypothèse selon laquelle il s'agirait d'un matériau apporté de l'extérieur. Par contre, les astronomes étudient actuellement deux scénarios pour expliquer l’origine de cette couche. D'un côté, il est possible que les myrtilles aient été prises dans du matériau fondu par la chaleur de l'impact météoritique. D'un autre côté, ces mêmes myrtilles ont pu s'accumuler sur la roche et dans ses interstices, bien avant l'impact, transportées par de l'eau qui stagnait en quantité dans la région.

Cette découverte pourrait permettre de mieux comprendre la chronologie de la géologie des terrains explorés par Opportunity car le cratère Concepcion est extrêmement jeune. Bien qu'il ne soit pas possible de le dater précisément, l'absence de toute érosion laisse penser qu'il n'a que quelques centaines à quelques milliers d'années.

Pour en savoir plus sur les explorations menées par Opportunity, écoutez le podcast Opportunity, ça roule sur Mars, avec François Forget, sur Cieletespaceradio.fr.

Philippe Henarejos et Aude Pétin, le 25 mars 2010





Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: nima le 11 avril 2010 à 14:55:22
une mini conférence expliquant comment des ingénieurs vont envoyer un avion survoler Mars .


http://www.ted.com/talks/joel_levine.html (http://www.ted.com/talks/joel_levine.html)
Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: dificultnspa le 26 mai 2010 à 08:50:06
(http://www.google.com/hostednews/img/afp_logo.gif?hl=fr) (http://www.google.com/hostednews/afp/article/ALeqM5hM-NDjmS2_E_LLeHnIT_37E0MD4Q)
Citer
La sonde martienne Phoenix est bien morte

(AFP) – Il y a 1 jour

admn : image indisponible

WASHINGTON — La sonde martienne américaine Phoenix est bien morte sans espoir de ressusciter après avoir bel et bien succombé comme prévu aux rigueurs hivernales de la planète rouge, a indiqué lundi la Nasa après plusieurs tentatives infructueuses de contact radio.

L'agence spatiale américaine avait déjà annoncé officiellement la fin de la mission de Phoenix en novembre 2008 après que la sonde eut cessé de communiquer.

La Nasa avait toutefois entretenu un petit espoir que les panneaux solaires et les batteries auraient pu survivre au long hiver dans l'arctique martien pour revivre avec le retour des beaux jours baignés d'un soleil abondant.

Phoenix a été opérationnelle plus de cinq mois, bien au-delà des 90 jours initialement programmés et permis notamment de confirmer la présence de glace d'eau sur Mars.

L'arrêt de la mission était attendu en 2008 alors que le moindre ensoleillement et la chute des températures à l'approche de l'automne ne permettait plus de recharger les batteries de la sonde.

La sonde a aussi subi une tempête de poussière qui a obscurci davantage le ciel.

Les panneaux solaires ont probablement succombé au poids de la glace de dioxyde de carbone (CO2) accumulée durant l'hiver, explique la Nasa dans un communiqué.

Les nouvelles images de Phoenix transmises par le Mars Reconnaissance Orbiter (MRO) sur orbite martienne montrent des signes de sérieux dommages subis par ses panneaux solaires. Phoenix n'a pas été conçue pour survivre à l'hiver martien.

Si la sonde est bien morte, l'analyse de la riche moisson d'informations scientifiques que ses instruments ont recueilli va se poursuive encore pendant un certain temps, observe Fuk Li, responsable du programme d'exploration de Mars au Jet Propulsion Laboratory de la Nasa à Pasadena en Californie (ouest).

Phoenix s'était posée dans l'arctique martien le 25 mai 2008. Il s'agissait de la première sonde se posant aussi au nord de Mars.





Titre: Re : Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: Thx428 le 27 mai 2010 à 14:52:27
Les nouvelles images de Phoenix transmises par le Mars Reconnaissance Orbiter (MRO) sur orbite martienne montrent des signes de sérieux dommages subis par ses panneaux solaires. Phoenix n'a pas été conçue pour survivre à l'hiver martien.

Gné?! je lis bien ce qu'il est écrit là ?!  ::)  bizarre,vous avez dit bizarre,quand on voit les screenshot de la planete rouge (toujours très lointains) et là ils arrivent à zoomer pour voir l'état de la sonde ??!!  ???

Il faut m'expliquer là...


Edit (WDPK) : citation corrigée.
Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: -Vod- le 27 mai 2010 à 17:32:49
En fait, il manquerait carrement un des 2 panneaux solaires.

admn : image indisponible

http://phoenix.lpl.arizona.edu/05_25_10_pr.php (http://phoenix.lpl.arizona.edu/05_25_10_pr.php)
Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: Michel-Vallée le 06 juin 2010 à 15:05:17
Le Rover de la NASA trouve des indices en faveur de vie dans le passé de Mars et de son environnement

Source NASA et article complet : http://www.nasa.gov/mission_pages/mer/news/mer20100603.html (http://www.nasa.gov/mission_pages/mer/news/mer20100603.html)

Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: Michel-Vallée le 09 juin 2010 à 14:53:33
Carte géologique des anciennes mers sur mars

(http://www.astronomynow.com/news/n1006/09mars/marsmap.jpg)

Carte Topologique:

(http://www.astronomynow.com/news/n1006/09mars/mola_color1m.jpg)

_Source_ (http://www.astronomynow.com/news/n1006/09mars/)
Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: dificultnspa le 15 juin 2010 à 15:01:01
admn : image indisponible
Citer
Un vaste océan aurait couvert un tiers de la surface de Mars

(AFP) – Il y a 1 jour

PARIS — Un vaste océan aurait couvert un tiers de la surface de la planète Mars voici 3,5 milliards d'années, selon une étude publiée dimanche par la revue scientifique Nature Geoscience.

admn : image indisponible
Illustration de ce qu'aurait pu être la planète Mars voici 3,5 milliards d'années

Deux chercheurs de l'Université du Colorado (Boulder, Etats-Unis), Gaetano Di Achille et Bryan Hynek, aboutissent à cette conclusion après avoir analysé des données concernant 52 dépôts sédimentaires de "deltas" et le réseau de vallées d'anciennes rivières qui auraient irrigué la surface de la planète rouge.

"Plus de la moitié des 52 dépôts des deltas de rivières identifiés par les chercheurs (...) marquaient probablement les limites de l'océan supposé, car tous étaient situés à peu près à la même altitude", résume l'Université du Colorado dans un communiqué.

Vingt-neuf des 52 deltas étaient connectés à l'ancien océan de Mars ou aux nappes d'eau souterraines alimentant cet océan et de nombreux grands lacs adjacents, souligne M. Di Achille, selon ce communiqué.

D'après M. Hynek, il s'agit de la première étude intégrant les données (deltas, réseau de vallées, topographie) issues des missions d'observations de Mars effectuées depuis 2001 par la Nasa et de l'Agence spatiale européenne (ESA).

"Mars avait probablement un cycle hydrologique global semblable à celui de la Terre, avec précipitations, eaux de ruissellement, formation de nuages, accumulation de glace et de nappes d'eau souterraines", explique-t-il.

D'après MM. Di Achille et Hynek, l'océan aurait couvert 36% de la surface de Mars et contenu 124 millions de km3 d'eau, soit un volume dix fois plus faible que tous les océans terrestres actuels.

Mais Mars est plus petite que la Terre. C'est comme si toute la surface de la planète rouge avait été couverte par 550 mètres d'eau, à l'époque où apparaissaient les premières formes de vie unicellulaires au sein des océans sur Terre.

"Si la vie est apparue un jour sur Mars, les deltas pourraient être la clé pour dévoiler le passé biologique martien", souligne M. Di Achille.

Selon une autre étude conduite par M. Hynek et publiée dans le Journal of Geophysical Research (Planets), quelque 40.000 vallées d'anciennes rivières ont été détectées sur Mars.

Ces vallées étaient la source des sédiments s'accumulant ensuite dans les deltas, précise le chercheur.

A l'issue de ces deux études, une question taraude les deux chercheurs : où est passée toute l'eau qui était à la surface de Mars voici plus de trois milliards d'années?

De futures missions d'observation de la planète rouge, dont celle de la Nasa appelée "MAVEN" (Mars Atmosphere and Volatile Evolution mission) prévue en 2013 et conduite par des chercheurs de l'université de Colorado, pourraient fournir une réponse.


Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: Yoyo le 15 juin 2010 à 15:56:58
Y a-t-il eu de la vie sur Mars ?

http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/63679.htm (http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/63679.htm)

Une équipe de chercheurs provenant des Etats-Unis, d'Allemagne et du Canada ont trouvé des preuves établissant que la planète Mars a été un temps plus chaude et plus humide, réunissant ainsi les conditions nécessaires à la vie. Cette étude a été publiée dans l'édition en ligne du journal Science.

En 2004, le robot "Spirit" arrivait sur Mars et s'est déplacé jusqu'aux roches "Comanches" dans le cratère Gusev. Les analyses faites sur place montrèrent alors la présence de carbonates contenant du fer. Une analyse plus approfondie effectuée à l'aide d'un spectromètre de fluorescence X à source de rayonnement alpha (APXS, alpha particle X-ray Spectrometer) embarqué a montré l'existence d'un excès d'éléments légers tels que le carbone, l'azote et l'oxygène. Une analyse quantitative a également été réalisée.

Les roches carbonatées détectées par le robot suggèrent qu'il y a plus de trois milliards d'années la planète rouge était plus dense et avait une atmosphère plus riche en dioxyde de carbone (CO2) et en eau. En effet, les roches carbonatées se forment généralement après que le CO2 atmosphérique se mélange avec de l'eau dans des conditions spécifiques, qui correspondent à celles de l'apparition de la vie.

Le Pr. Ralf Gellert de l'Université de Guelph a été le responsable scientifique pour l'APXS. De plus, le Pr. Gellert et son équipe de l'Université de Guelph a étalonné et délivré à la NASA en 2008 une version améliorée de l'APXS embarqué sur "Spirit". Ce nouvel appareillage fait parti d'un nouveau robot qui atteindra Mars en 2012. Ce robot visitera probablement d'autres sites et de nouvelles preuves de présence l'eau dans un lointain passé de la planète pourront peut-être mise en évidence.
Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: dificultnspa le 22 juin 2010 à 09:41:33

(http://msnbcmedia1.msn.com/j/MSNBC/Components/Photo/_new/students-discover-mars-cave-100621-02.hmedium.jpg)


Des collégiens (équivalent à la cinquième en France) ont découverts un mystérieux tunnel sur Mars.

A partir de photos du satellite Mars Odyssey de la NASA prisent par l'instrument THEMIS, ils ont découvert cette anomalie dans la zone du volcan Palonis Mons. La résolution de la photo est de 18 mètres par pixel...


Source (http://beforeitsnews.com/news/82/316/Seventh_Graders_Find_Cave_on_Mars.html)
Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: Thx428 le 16 août 2010 à 01:47:54
Salut

En cherchant des anomalies sur le cliché PIA10214 (123 MB dans sa plus haute résolution (TIF) quand même!!!) maintenant très célèbre de la surface Martienne regardez ce que j'ai découvert en zoomant l'horizon et en jouant sur les contrastes,ombres et nettetés :o

admn : l'image n'est plus disponible


Pour rappel : lien photo originale:  http://photojournal.jpl.nasa.gov/catalog/pia10214 (http://photojournal.jpl.nasa.gov/catalog/pia10214)

Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: Imagine le 27 août 2010 à 04:19:01
Je suis un peu en retard, mais cela peut en intéresser quelques uns parmi nous :

Phobos Fly-By 50km (http://www.youtube.com/watch?v=9xLRYJtuVEg#)
Phobos Fly-By 50km

Source : http://boxx.over-blog.com/article-survol-phobos-mars-express-45426323.html (http://boxx.over-blog.com/article-survol-phobos-mars-express-45426323.html)
 
Phobos :

admn : l'image n'est plus disponible
Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: Michel-Vallée le 10 septembre 2010 à 14:32:06
Des données recueillies par la NASA apportent un nouvel éclairage au sujet de l'eau et des volcans à la surface de Mars

Nasa.gov, le 9 septembre 2010 : http://www.nasa.gov/mission_pages/phoenix/news/phx20100909.html (http://www.nasa.gov/mission_pages/phoenix/news/phx20100909.html)
Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: Michel-Vallée le 22 septembre 2010 à 08:57:48
Des traces d'eau liquide sur Phobos, une lune de la planète Mars.

Grâce aux données de la sonde européenne "Mars express", des scientifiques italiens ont démontré la présence de couches de silicate (http://fr.wikipedia.org/wiki/Silicate) sur la lune de Mars, Phobos.
Ceux-ci, sur Phobos, se forment uniquement en présence d'eau liquide.
Cependant, les scientifiques ne croient pas que cela mette en évidence une présence d'eau sur la lune elle-même,
mais voient dans cette découverte une preuve que Phobos était autrefois une partie intégrante de la surface de Mars
et qu'elle doit sa formation à un violent impact qui l'en a expulsé.

_Source (http://grenzwissenschaft-aktuell.blogspot.com/2010/09/hinweise-auf-flussiges-wasser-auf.html)_
Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: Michel-Vallée le 22 septembre 2010 à 09:25:23
Nouveau jouet offert au Jet Propulsion Laboratory (JPL) afin d'étudier un peu plus précisément les roches martiennes,
Le pistolet laser façon Star Wars : http://www.lanl.gov/news/releases/mars_mission_laser_tool_heads_to_jpl_newsrelease.html (http://www.lanl.gov/news/releases/mars_mission_laser_tool_heads_to_jpl_newsrelease.html).
(version plus encombrant et moins maniable... mais on devrait progresser rapidement, AMA.
Et.. sait-on jamais, toutes les "applications" qui se laissent déjà deviner.. pourraient s'avérer utiles, on est des "conquistadors", non?).
Titre: Re : Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: Simsi le 22 septembre 2010 à 13:02:02
Salut

En cherchant des anomalies sur le cliché PIA10214 (123 MB dans sa plus haute résolution (TIF) quand même!!!) maintenant très célèbre de la surface Martienne regardez ce que j'ai découvert en zoomant l'horizon et en jouant sur les contrastes,ombres et nettetés :o

Pour rappel : lien photo originale:  http://photojournal.jpl.nasa.gov/catalog/pia10214 (http://photojournal.jpl.nasa.gov/catalog/pia10214)

On dirait une de mes photos des mines de seul au Sahara du sud.
Titre: Re : Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: -Vod- le 22 septembre 2010 à 14:47:43
"Le visage de Mars n'existe pas"
Cliché pris par Mars Reconnaissance Orbiter

admn : l'image n'est plus disponible

A moins que le visage de Mars n'existe plus.
Entre les tempêtes de sables titanesques et les probables tremblements de mars, peut être que le visage s'est érodé et ne ressemble maintenant plus à un visage.
Je n'arrive plus à remettre la main dessus, mais il y a 2-3 ans j'avais posté sur le forum ufo-science un article de la nasa qui parlait justement de modifications géologiques importantes qui avaient pu être misent en évidence en comparant des images des années 70-80 et des images actuelles, je sais bien que sans source cela ne vaut pas grand chose, mais j'ai eu beau cherché, je n'ai pas retrouvé :-(
Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: Simsi le 22 septembre 2010 à 15:22:40
A moins que la NASA n'ai envoyé une de leur petite bombe nucléaire comme sur la lune...
Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: Michel-Vallée le 23 septembre 2010 à 13:16:52

Continuons sur le fil dédié à cette (ces) explosions (ou impacts) lunaires réelles et/ou échappées de peu,
sur le fil réservé à cela...  ( _ici (http://icietmaintenant.fr/SMF/index.php/topic,10378.0.html)_)

Ici, nous sommes sur Mars. (http://www.paranoland.com/emoticones-smileys/smileys/alien/8.gif) (http://www.paranoland.com/emoticones-smileys/26-smileys-aliens.html)
Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: restons calmes le 23 septembre 2010 à 22:10:09
Bonsoir Michel-Vallée,
D'accord, tu as tout-à-fait raison.

Bonsoir -Vod-,
Je ne faisais que répondre à ton intervention -Vod-…  ;)
Mais je me pose la question de savoir où elle est passée, ton intervention ?…
S'il y avait mauvaise lecture de ta part ou autre problème, suffisait peut-être de le dire (tout le monde peut faire une erreur) mais non d'effacer l'intégralité de celle-ci, non ?  :o
Cela donne tout simplement l'impression que j'ai réagis à vide et sans motivation aucune…

Michel-Vallée, je demande que l'on efface également ma réplique à -Vod-… Merci.
 ;)

 
Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: -Vod- le 23 septembre 2010 à 22:50:33
Je n'ai rien effacé du tout, ce n'est vraiment pas mon style. Clique sur le "ici" du post de M-V, tu verras que mon intervention à été déplacée vers un autre fil (avec la réponse a ta remarque également).
Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: Michel-Vallée le 23 septembre 2010 à 23:42:42
Buenas tardes !

Oui RC, cliques sur le (_ici (http://icietmaintenant.fr/SMF/index.php/topic,10378.0.html)_), et tu retrouvera toute la discussion,
sans rien d'effacé, dans le fil où elle à sa place naturelle.

Ta réponse qui restait 'seule' était un oubli de ma part lorsque j'ai déplacé tous les commentaires en question, sorry !
C'est maintenant réparé et ton commentaire y à retrouvé son binôme en la compagnie de celui de -vod- ..

Re-Rappel : c'est _ici (http://icietmaintenant.fr/SMF/index.php/topic,10378.0.html)_    (les 7 derniers commentaires, en page 9)
Titre: Re : Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: restons calmes le 24 septembre 2010 à 08:37:20
Je n'ai rien effacé du tout, ce n'est vraiment pas mon style. Clique sur le "ici" du post de M-V, tu verras que mon intervention à été déplacée vers un autre fil (avec la réponse a ta remarque également).

Bonjour -Vod-,

Suis vraiment désolé -Vod- si je me suis emporté  ;) ;)
N'ai rien compris peut-être, comme d'hab (?)
J'espère que tu ne m'en voudras pas de trop…
RC
Titre: Re : Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: restons calmes le 24 septembre 2010 à 08:41:58
Ta réponse qui restait 'seule' était un oubli de ma part lorsque j'ai déplacé tous les commentaires en question, sorry !
C'est maintenant réparé et ton commentaire y à retrouvé son binôme en la compagnie de celui de -vod- ..

Bonjour Michel-Vallée,

Tout est donc dans l'ordre…
Mille excuses pour mon emportement…  ;) :)

Pourtant, je me suis dis: "pas t'énerver, restons calmes"… et voilà !… ::)

Bonne journée à vous,

RC
Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: Imagine le 18 octobre 2010 à 03:29:11
Un document trouvé pendant mes pérégrinations sur le web. On est assez loin des possibles d'une vie sur Mars, mais comme cet écrit provient d'un prêtre astronome (Abbé Th. Moreux), je me suis dis bienvenue à la multitude des pensées.

La vie sur Mars (http://www.scribd.com/doc/39563238/La-vie-sur-Mars#)  Ici, pas de petits hommes verts, que nenni!

Bien entendu si un emplacement plus judicieux peut être offert à cette prose (style biblio) , messieurs les administrateurs faites votre travail.
 ;)
Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: Natacha le 08 janvier 2011 à 23:28:08
NASA : "YSS" Année du Système Solaire - Octobre 2010 à Août 2012 (année martienne). Une année martienne est le temps que met la planète Mars pour accomplir son orbite complète autour du soleil, soit 687 jours terrestres.
Au sujet de l'YSS  : http://solarsystem.jpl.nasa.gov/yss/about.cfm (http://solarsystem.jpl.nasa.gov/yss/about.cfm)

admn : image indisponible

YSS : Year of the Solar System - from October 2010 until August 2012 (Martian year). A Martian year is the amount of time it takes for Mars to make one complete orbit around the Sun - 687 Earth days.
About YSS : http://solarsystem.jpl.nasa.gov/yss/about.cfm (http://solarsystem.jpl.nasa.gov/yss/about.cfm)

Citer
NASA Checking on Rover Spirit During Martian Spring
4 Jan 2011 - (Source: NASA/JPL)
Mars Exploration Rover Mission Status Report
PASADENA, Calif. -- Nine months after last hearing from the Mars rover Spirit, NASA is stepping up efforts to regain communications with the rover before spring ends on southern Mars in mid-March.
Spirit landed on Mars Jan. 4, 2004 (Universal Time; Jan. 3, Pacific Time) for a mission designed to last for three months. After accomplishing its prime-mission goals, Spirit worked for more than five years in bonus-time extended missions.
The amount of solar energy available for Spirit is still increasing every day for the next few months," said Mars Exploration Rover Project Manager John Callas of NASA's Jet Propulsion Laboratory, Pasadena, Calif. "As long as that's the case, we will do all we can to increase the chances of hearing from the rover again." [...]
source et texte intégral : http://solarsystem.jpl.nasa.gov/news/display.cfm?News_ID=36164 (http://solarsystem.jpl.nasa.gov/news/display.cfm?News_ID=36164)

Trad. approx.:
Neuf mois après la dernière réception radio (?) du rover Spirit Mars, la NASA est en train d'intensifier ses efforts pour reprendre les communications avec le rover avant la fin du printemps qui se termine à la mi-mars dans le sud de la planète Mars.
Spirit a atterri sur Mars le 4 janvier 2004 (3 janvier en TU dans le Pacifique) pour une mission qui était prévue durer trois mois. Après avoir atteint les objectifs de sa première mission, Spirit a travaillé pendant encore plus de cinq ans.
John Callas, directeur du "Mars Exploration Rover Project" du Laboratory Jet Propulsion de la NASA à Pasadena (Californie) a déclaré que "la quantité d'énergie solaire disponible pour Spirit ne cessera d'augmenter chaque jour durant les prochains mois" et que "tant que ce sera le cas, nous ferons tout ce que nous pourrons pour augmenter nos chances d'entendre à nouveau le rover."

MARS
(http://solarsystem.jpl.nasa.gov/images/Mars.jpg)



Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: r-évolution le 31 janvier 2011 à 13:22:38
l'expresse du 12 janvier 2011 :

"On croyait la planète rouge inerte et son sous-sol inanimé, mais Mars pourrait être dotée d'une topographie proche de celle de la terre.
C'est la thèse soutenue devant le congrès de l'American geophysical union, en décembre 2010,à San Francisco, par An Yin, enseignant à l'université de Californie, à Los Angeles.
L'universitaire s'appuie sur les clichés de diverses sondes spatiales révélant, aux abords du volcan Olympus Mons, un relief d'escarpements à même de receler des trace de vie extra terrestre"
Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: Arcanes le 23 février 2011 à 19:28:57
La glace d'eau récemment découvert dans la poussière au fond d'un cratère près du pôle sud de la Lune est accompagné par des éléments métalliques comme le mercure, le magnésium, le calcium, et même un peu d'argent. Maintenant vous pouvez les ajouter au mélange de sodium, selon le Dr Rosemary Killen de la NASA Goddard Space Flight Center à Greenbelt, Md....................L'équipe prévoit de faire la lumière sur l'origine de l'eau lunaire et autres composés volatils à partir des données de l'atmosphère lunaire à venir et de la poussière Environnement Explorer (LADEE) mission, qui doit être lancé en mai 2013.

Pour lire l'article en entier : http://www.nasa.gov/mission_pages/LCROSS/news/lunar-water-metal.html (http://www.nasa.gov/mission_pages/LCROSS/news/lunar-water-metal.html)
Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: Arcanes le 25 mars 2011 à 03:53:59
Chavez: «Le capitalisme a détruit la vie sur Mars»

Hugo Chávez est persuadé de deux choses: Lire la suite l'article

1. Il y a eu une civilisation sur Mars

2. Elle a été détruite par le capitalisme

C'est la teneur du discours qu'a prononcé le président vénézuélien à l'occasion de la journée mondiale de l'eau, mardi 22 mars. Dans son discours, diffusé sur une chaîne officielle du pays, il appelle à faire attention aux ressources naturelles. Après avoir rappelé que la Terre était la seule planète à posséder de l'eau, il ajoute:

«J'ai toujours dit, et entendu, qu'il ne serait pas étrange qu'il y ait eu une civilisation sur Mars, mais que peut-être le capitalisme est arrivé, l'impérialisme est arrivé et c'en était fini de cette planète.»

Et d'enchaîner immédiatement:

«Attention, attention, regardez comme ici sur la planète Terre, où il y a des centaines d'années ou moins on avait de grands bois, aujourd'hui ce sont des déserts. On avait des fleuves, aujourd'hui ce sont des déserts. Dans beaucoup d'endroits de la planète il y a un processus de "désertisation" avancé, qui met en péril la planète à moyen terme.»

Regardez l'extrait du discours dans la vidéo ci-dessous:

Chávez Marte (http://www.youtube.com/watch?v=5Wh9bYGiV9c#)
Chávez Marte

Ce n'est pas la première fois qu'Hugo Chávez dit penser que d'autres formes de vie habitaient Mars, mais il n'avait jamais présenté de théorie sur leur disparition, rapporte El Nuevo Herald. C'est donc fait, et le capitalisme est à l'origine de la fin de civilisations, voire bientôt de la végétation sur Terre...

Le président vénézuélien a d'autres théories intéressantes sur le reste de l'espace. Ainsi, lors d'un long entretien avec Christopher Hitchens pour Slate, il avait déclaré à propos de la marche sur la Lune des Américains:

«Il existe bien des vidéos de l'atterrissage américain sur la Lune. Est-ce que cela veut dire que l'alunissage a vraiment été filmé? Dans le film, le drapeau "Yanqui" flotte. Est-ce qu'il y a du vent sur la Lune?»

Un exemple parmi d'autres des étranges croyances et déclarations de Chávez, qui font dire à Christopher Hitchens que le leader a des des sérieux problèmes de santé mentale. Le journaliste estime même que «le moment critique approche; Chávez ne devrait pas tarder à annoncer qu’il est un oeuf poché, et qu’il souhaite qu’on lui apporte un grand morceau de toast beurré pour pouvoir s’y allonger et faire une petite sieste».

source : http://www.slate.fr/lien/36035/hugo-chavez-civilisation-planete-mars-capitalisme (http://www.slate.fr/lien/36035/hugo-chavez-civilisation-planete-mars-capitalisme)


Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: Loacoon le 25 mars 2011 à 08:27:24
Ce que ce journaliste (encore un très objectif au passage) oublie de préciser, c'est que Chavez est certainement le plus sain mentalement de tous les présidents en fonction à l'heure actuelle...
Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: Simsi le 25 mars 2011 à 14:51:58
Manipulation et crétinnisme de ce journaliste.

Citer
Un exemple parmi d'autres des étranges croyances et déclarations de Chávez, qui font dire à Christopher Hitchens que le leader a des des sérieux problèmes de santé mentale

Au lieu de dire : "... un exemple parmis d'autre des intérrogations du présdents chavez..."

On enfermait aussi les gens qui dérangaient au USA.
Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: kithia le 25 mars 2011 à 15:33:23
Les armes anti matières ... On voit le résultat ...
Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: gemk le 25 mars 2011 à 19:09:25
On dirait qu'il est dans une école à faire de la propagande humoristique, un peu de dérision ça ne fait pas de mal, on en entend se marrer d'ailleurs pendant la vidéo, même s'il traite de sujet important. Après qu'il parle de Mars, il aurait pu prendre pour exemple Vénus, le but était de dire que le capitalisme ravage tout, si le journaliste a seulement retenu l'argument de croyance de vie martienne, il ferait mieux de changer de job, enfin d'un autre côté tenter de discréditer fait surement parti des intérêts de ses patrons
Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: zetareticuli le 05 août 2011 à 04:35:25
Des traces d'eau liquide sur Mars?


Citer
Selon de nouvelles observations de la Nasa...
Des scientifiques américains pourraient avoir découvert pour la première fois des preuves de l'existence d'eau à l'état liquide sur le sol de Mars, a annoncé jeudi la Nasa.

De précédentes études ont révélé la présence de glaciers sur Mars, mais encore jamais d'eau liquide.

La découverte a été réalisée au cours des saisons chaudes (printemps et été martiens) par la sonde américaine MRO, qui gravite autour de la planète rouge depuis 2006.

«Nous avons découvert une série d'éléments (...) qui suggèrent la présence d'eau liquide sur Mars», a déclaré Michael Meyer, responsable scientifique du programme d'exploration de Mars, lors d'une conférence de presse retransmise par la télévision de la Nasa.

Ecoulements en été
L'Agence spatiale américaine a publié des images prises par la sonde MRO montrant des sortes d'écoulements de couleur sombre dans le cratère de New Newton, situé dans une région sud de la planète rouge.

Ces fluides jaillissent en été, coulent le long des pentes du cratère dans un paysage désertique, puis semblent s'épancher dans la terre, quand les températures refroidissent, avant de faire surface à nouveau au printemps.

«La meilleure explication que nous ayons pour le moment est qu'il s'agit d'un écoulement d'eau saumâtre bien que cette étude n'en apporte pas formellement la preuve», a expliqué le Pr Alfred McEwen, membre du laboratoire lunaire et planétaire de l'Université d'Arizona (sud-ouest), auteur d'une étude sur cette découverte publiée dans la revue Science.

«A ce stade, cela reste encore un mystère, mais je pense qu'on peut y répondre en procédant à de nouvelles observations et expériences», a-t-il ajouté.

De fait, la Nasa n'est pas encore en mesure d'affirmer que les traces découvertes sont bien de l'eau liquide. Si les preuves sont plausibles, elles restent en effet «circonstanciées» et «manquent de confirmation directe» provenant d'autres instruments d'observation de Mars, selon le Pr McEwen.

© 2011 AFP

http://www.nasa.gov/mission_pages/MRO/multimedia/pia14472.html (http://www.nasa.gov/mission_pages/MRO/multimedia/pia14472.html)

http://20min.fr/a/766508 (http://20min.fr/a/766508)
Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: Yoyo le 16 octobre 2011 à 08:02:42
L'atmosphère de Mars est sursaturée de vapeur d'eau

[Date: 2011-10-12]


Des scientifiques spécialisés dans l'espace sous la direction du Laboratoire Atmosphères, milieux, observations Spatiales (LATMOS) en France ont découvert que l'atmosphère de Mars contenait de la vapeur d'eau en état de sursaturation. Présentés dans la revue Science, les résultats élargiront les connaissances des chercheurs sur le cycle de l'eau de la planète rouge et les changements de son atmosphère.

Sur Terre, la vapeur d'eau tend à se condenser quand la température descend en-dessous du «point de condensation». On parle d'une atmosphère «saturée» car elle ne peut contenir plus d'humidité à cette température et à cette pression. L'excédent de vapeur d'eau se condense alors autour de particules et de poussières en suspension pour former des précipitations.

Lire la suite sur CORDIS :
http://cordis.europa.eu/fetch?CALLER=FR_NEWS&ACTION=D&SESSION=&RCN=33910 (http://cordis.europa.eu/fetch?CALLER=FR_NEWS&ACTION=D&SESSION=&RCN=33910)
Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: manu21 le 20 novembre 2011 à 17:42:50
"Mars Science Laboratory est la nouvelle mission de l’agence spatiale américaine (NASA) visant à explorer la planète rouge. Elle devrait décoller de Floride le 25 novembre prochain."

admn : image indisponible

http://www.cnes-jeunes.fr/web/CNES-Jeunes-fr/9684-objectif-mars-la-mission-msl-et-son-rover-curiosity.php (http://www.cnes-jeunes.fr/web/CNES-Jeunes-fr/9684-objectif-mars-la-mission-msl-et-son-rover-curiosity.php)
Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: roucas le 26 novembre 2011 à 11:27:38
curiosity prend son envol cet après-midi de cap canaveral vers 15h00, heure française !
tiens ;j'ai vu qu'il était équipé d'un générateur électrique nucléaire !
quelles sont les missions ou l'on a embarqué un géné nucléaire?
Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: Loacoon le 26 novembre 2011 à 11:41:07
Curiosity embarque des instruments pour savoir si il Y A EU de la vie sur Mars... Pas si il y en a aujourd'hui... Je suis le seul à trouver cette hypocrisie un peu grosse?? Remarquez, plus c'est gros plus ça passe pas vrai?
Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: roucas le 26 novembre 2011 à 11:52:40
il embarque un instrument pour détecter du méthane ,donc ou il y a méthane ,il peut y avoir la vie .

"Le lancement de Curiosity ou "Mars Science Laboratory" (MSL) à bord d'une fusée Atlas V depuis Cap Canaveral en Floride (Sud-Est) est prévu samedi à 15H02 GMT (10H02 locales).

Il y a 70% de chances que la météo soit favorable.

Curiosity, d'un poids de 900 kg, est de loin le plus lourd et le plus grand des robots déployés jusqu'à présent pour explorer Mars et aussi le plus sophistiqué avec dix instruments scientifiques. Doté de six roues, il possède aussi un mât avec des caméras à haute définition et un laser pour étudier des cibles jusqu'à une distance de sept mètres.

D'autres instruments scruteront l'environnement pour y détecter surtout des molécules de méthane, un gaz souvent lié à la présence de la vie sur la Terre déjà détecté sur Mars à certaines saisons par un orbiteur martien américain.
Après un périple de 570 millions de km, Curiosity, devrait se poser sur le sol martien en août 2012 au pied d'une montagne de 5.000 mètres de haut à l'intérieur du cratère Gale..."
source et suite ,
 http://actu.orange.fr/sciences/le-robot-ultra-sophistique-curiosity-va-s-envoler-pour-mars-afp_338990.html (http://actu.orange.fr/sciences/le-robot-ultra-sophistique-curiosity-va-s-envoler-pour-mars-afp_338990.html)

modération : citation remise en forme conformément au règlement
Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: Loacoon le 27 novembre 2011 à 16:00:22
Ça n'est pas une détection directe. Et c'est enfoncer des portes ouvertes... on sait qu'il y a du méthane sur Mars.
Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: Tartar le 27 novembre 2011 à 16:17:17
Certains contestent l'origine organique du pétrole et du méthane.
Donc faut voir c'est à dire tout envisager.
La détection de méthane n'implique pas la présence actuelle ou passée d'une vie martienne.
http://forums.futura-sciences.com/geologie-catastrophes-naturelles/409461-petrole-inorganique.html (http://forums.futura-sciences.com/geologie-catastrophes-naturelles/409461-petrole-inorganique.html)
Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: zetareticuli le 16 décembre 2011 à 22:10:32
On a trouvé du gypse sur Mars !

(http://www.futura-sciences.com/typo3temp/pics/9bd25b278c.jpg)
Voici Homestake, un affleurement de gypse découvert par le rover Opportunity sur les bords du cratère Endeavour. © Nasa/JPL/Caltech

Suite et Source (http://www.futura-sciences.com/fr/news/t/astronautique/d/on-a-trouve-du-gypse-sur-mars_35183/)
Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: roucas le 23 janvier 2012 à 18:47:28
sur le site de la nasa http://photojournal.jpl.nasa.gov/targetFamily/Mars (http://photojournal.jpl.nasa.gov/targetFamily/Mars),une photo qui m'intrigue!

PIA15302: Candor Chasma
la région en bas à droite de la photo :

(http://img71.xooimage.com/files/4/d/3/pia15302d-tail-30dece4.jpg)

on dirai un fort ou un quelconque aménagement du terrain qui semble être sur un sommet.
maintenant,je fais une rotation de 90° gauche :

(http://img66.xooimage.com/files/d/6/d/pia15302d-tailrotation-30df475.jpg)

étonnant non?
Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: Simsi le 23 janvier 2012 à 19:53:02
on est sencé voir quoi Roucas?
Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: roucas le 24 janvier 2012 à 21:27:30
on est sencé voir quoi Roucas?

j'ai l'impression de voir les reliefs inversés en faisant pivoter la dite image de 90°.
sur le "fort" il y a une demi-lune foncée en creux et bien sur l'image pivotée elle m'apparait comme émergente !
dites-moi que je ne suis pas le seul à voir ça!
il y a une forme rectangulaire au sud du "fort" en relief sur l'une et en creux sur l'autre!
d'ailleur au départ ce sont ces structures qui ont attirées mon oeil,ce n'est qu'après, en m'amusant à pivoter la photo que j'ai eu cette surprise.
(http://img75.xooimage.com/files/9/b/a/panorama-candor-pia15302-30e8201.jpg)
Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: roucas le 03 mars 2012 à 19:06:55
je savais que j'en avais une autre :
AB1-08405 SOUTHEAST FLOOR OF WEST CANDOR CHASMA
date: 1998-01-06T06

je l'ai recadrée !

(http://img73.xooimage.com/files/8/1/c/ab108405d-tail-3230564.jpg)

c'est pétard ,non?
je vais rechercher la source!
...
voilà
http://www.msss.com/moc_gallery/ab1_m04/jpegmaps/AB108405.jpg (http://www.msss.com/moc_gallery/ab1_m04/jpegmaps/AB108405.jpg)

http://www.msss.com/moc_gallery/ab1_m04/images/AB108405.html (http://www.msss.com/moc_gallery/ab1_m04/images/AB108405.html)

les deux sont sur candor chasma !!!
Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: roucas le 09 avril 2012 à 09:34:12
j'ai pas trop accroché avec ces photos semble t-il !
ce qui m'avais paru interressant sur la 1ère était que le cerveau peut interpréter une situation différement selon l'angle de vue, et sur la 2ième, je pensais que ça vous intriguerait un peu compte tenue de la forme carrée avec son cercle au centre ,et cette flèche triangulaire dessous!
collé derrière ces deux formes, un pan de mur écroulé ...
je n'arrive pas à y voir autre chose qu'une structure artificielle !
cordialement
Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: DecemberTen le 09 avril 2012 à 12:28:16
Très franchement j'ai regardé ces images, mais n'y ai malheureusement rien trouvé d'exceptionnel.
Ce n'est pas faute d'avoir essayé, mais je n'ai pas beaucoup d'imagination visuelle, ou alors il faut me désigner clairement ce que je dois observer.
Je ne mets pas en doute ta bonne foi, possible que tu y vois quelque chose de très précis, néanmoins, les structures rocheuses affichant des formes géométriques parfaites ou quasi, ne signifient pas nécessairement qu'elles sont artificielles, on observe de très beaux spécimens sur Terre et qui sont tout à fait naturels, ayant fait de la spéléo, j'ai eu l'occasion d'en admirer quelques unes qui étaient fascinantes.
Il en existe des carrées, hexagonales, bien d'autres formes géométriques encore, des prismations de roches volcaniques entre-autres et elles sont bluffantes; mère nature à beaucoup d'imagination, elle  ;)
Nous sommes à une autre échelle que ce que tu sembles voir sur ces images de Mars, mais malgré tout, la démonstration est étonnante:

(http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/d/d5/Giant%27s_Causeway_%2814%29.JPG/280px-Giant%27s_Causeway_%2814%29.JPG) (http://img.over-blog.com/300x291/3/02/18/95/Costa-Rica/orgues-volcaniques--2----Panska-skala.jpg) (http://aerin.a.e.pic.centerblog.net/o/afd6445c.jpg)

(http://4.bp.blogspot.com/-saY1aV7oG3E/TacAE1gJ3CI/AAAAAAAAHh4/Iq7hfrADw6w/s1600/DSC_1171.jpg) (http://3.bp.blogspot.com/-QYyMrpIFTro/TacAGwwp_XI/AAAAAAAAHh8/OgRKttidAu8/s400/DSC_1174+copie.jpg)

Et pour le plaisir des yeux:

Naïca la grotte aux cristaux géants (https://www.youtube.com/watch?v=F06KFAe4g2c)

Que notre planète est belle !  :)
Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: roucas le 14 avril 2012 à 09:27:24
merci pour tes remarques december ten ,
il est vrai que la résolution moyenne des photos que j'ai exposées peuvent laisser place à une part d'imagination ,le cerveau essai toujours de canaliser ce qu'il voit parmi sont registre de connaissance.

il en était ainsi pour le visage martien de cydonia !
mais bon ,celles-ci m'ont quand même troublé...
Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: zetareticuli le 19 juin 2012 à 21:41:38
Mars One, le projet d’un aller simple pour la Planète rouge

Citer
Un reality show qui, en 2023, installerait quatre personnes sur Mars sans espoir de retour : c’est le projet baroque d’une équipe hollandaise dans laquelle on trouve entre autres un producteur de télévision (Paul Römer) et un prix Nobel de physique (Gerard 't Hooft). Les candidatures seront ouvertes l'an prochain.

La Nasa rechigne à préparer une mission humaine vers Mars ? L’Europe n’y pense même pas ? Les Russes n’en sont qu’au voyage simulé ? Les Chinois visent la Lune ? Alors oublions ces puissances publiques aux ambitions en berne et laissons à des esprits déterminés le soin d’exploiter l’étoffe des héros pour non pas visiter mais coloniser la Planète rouge. Bas Lansdorp, cofondateur de l’entreprise Ampyx Power, qui produit une curieuse éolienne volante, y croit apparemment fermement et fait partie des cofondateurs de Mars One, qui travailleraient secrètement depuis 2011. Cette équipe a le projet, qui semble insensé, d’expédier en aller simple quatre pionniers sur Mars en 2023 puis d’autres jusqu’à établir une colonie fondatrice de 20 personnes en 2033. Aucun moyen de retour ne leur est donné, ce qui simplifie énormément la logistique, explique placidement l'équipe sur le site du projet.

Cette expédition définitive serait suivie depuis la Terre, comme une sorte de téléréalité. Une telle aventure serait « le plus grand spectacle médiatique de l’histoire » affirme l’équipe sur son site Web. Dans les soutiens de Mars One figure d’ailleurs Paul Römer, un des créateurs du Big Brother Show, une émission de téléréalité fondatrice du genre, au sein de la société de production télévisée Endemol. La caution scientifique est apportée par le physicien hollandais Gerard 't Hooft, prix Nobel 1999 et spécialiste de la physique des particules, que les fans de Futura-Sciences ont l’habitude de croiser dans la rubrique Sciences.

Sur les moyens envisagés, l’équipe reste floue mais explique qu’elle aimerait s’adresser à SpaceX, l’entreprise qui a construit le lanceur Falcon-9 et qui a expédié en orbite la capsule Dragon pour aller ravitailler l’ISS puis ramener du matériel sur Terre (ce que ne savent pas faire les Européens et leur ATV, ni les Japonais avec leur HTV et ce que ne font plus les États-Unis depuis l’arrêt des navettes). SpaceX, fondée par Elon Musk, à qui PayPal doit son succès planétaire, n’envisage-t-elle pas de monter une expédition vers Mars ?
Octobre 2016 : un vaisseau inhabité dépose 2,5 t de nourriture et d'eau qui serviront aux premiers arrivants.
Octobre 2016 : un vaisseau inhabité dépose 2,5 t de nourriture et d'eau qui serviront aux premiers arrivants. © Mars One

Premières exploitations agricoles martiennes en 2023

Quoi qu’il en soit, le planning est prêt. En 2013, 40 candidats à l’exode commencent l’entraînement quelque part dans un désert, déjà sous l’œil des caméras pour l’épisode 1 du grand reality show. En octobre 2016, le premier module, sans occupants, atterrit sur Mars. En 2018, un rover parvient sur les lieux et explore le site.

Coup d’accélérateur en 2021 avec l’arrivée de deux modules habitables, deux modules de support vie, un module de service et un autre rover. Les installations robotisées commencent à fonctionner à plein, produisant de l’énergie (grâce à des panneaux solaires), de l’eau (extraite du sol) et de l’oxygène, et pourquoi pas à fabriquer des briques à partir du sol martien pour construire un jour de nouvelles habitations.

Début 2023, les quatre premiers humains à quitter définitivement la Terre se posent sur Mars. Ils commencent à explorer leur monde d'accueil mais passent aussi beaucoup de temps à agrandir leur domaine et à peaufiner leur installation. Les premières plantes poussent dans les serres… Le deuxième groupe les rejoint en 2025. Outre l’exploration de la planète, une des occupations des colons, explique le projet Mars One, pourrait être la fabrication de carburant et d’une fusée de retour vers la Terre…

L’équipe insiste sur deux points : les techniques envisagées existent aujourd’hui et nulle contrainte politique ne peut orienter, ou désorienter, le cheminement du projet. Il est clair que sur le plan technique, la possibilité d’un tel voyage ne peut être écartée. En revanche, l’idée de proposer un voyage sans retour vers une vie des plus précaires semble bien hasardeuse. Avant cela, il y aura eu au moins une série de téléréalité sur le thème de l'expérience Mars 500.

Mars One introduction film (updated version)
Mars One introduction film (updated version) (http://www.youtube.com/watch?v=n4tgkyUBkbY#ws)

Source (http://www.futura-sciences.com/fr/news/t/astronautique/d/mars-one-le-projet-dun-aller-simple-pour-la-planete-rouge_39172/)
Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: Thib7 le 20 juin 2012 à 00:09:29
Sympa ce projet  ! même si je doute que l'argent seul des chaines TV suffise à financer plusieurs aller comme ça.... ça fait quand même loin !
Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: Loacoon le 29 juin 2012 à 15:22:08
Je doute que les chaines de télé soient les seules impliquées. Et le revenus, en cas de vente des images à l'international, et d'un bon suivi du publique, pourraient être colossales. Le coté télé-réalité mis à part, j'avoue que je participerai volontiers à un truc de ce genre.
Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: Thib7 le 29 juin 2012 à 17:00:24
Le Secret Story 15 sur Mars ? ça remonterai leurs audiences ->
Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: hazuka le 29 juin 2012 à 19:08:03
Je doute que les chaines de télé soient les seules impliquées. Et le revenus, en cas de vente des images à l'international, et d'un bon suivi du publique, pourraient être colossales. Le coté télé-réalité mis à part, j'avoue que je participerai volontiers à un truc de ce genre.

De même.
Puis bon, dans l'absolu, une fois en haut, tu fais ce que tu veux... ils ne vont pas envoyer quelqu'un pour te taper sur les doigts si jamais tu obstrues les caméras...
(et là je viens de griller ma candidature ^^)
Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: St-James le 30 juin 2012 à 05:08:15
Oui, si vous êtes seuls au monde avec un esprit kamikaze, pourquoi pas! 8)
Pour ma part, pour rien au monde je ne quitterais ma terre pour un aller simple sur une autre planète!
Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: Simsi le 30 juin 2012 à 12:31:54
Une nouvelle légion, pour ceux qui n'ont plus rien à attendre de la terre.
Je propose que l'on envoi tous nos politiciens foutre le b...L sur Mars. Ça nous fera des vacances et à eux aussi.
Titre: Re : Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: Loacoon le 02 juillet 2012 à 09:51:44
Oui, si vous êtes seuls au monde avec un esprit kamikaze, pourquoi pas! 8)
Pour ma part, pour rien au monde je ne quitterais ma terre pour un aller simple sur une autre planète!
Faut pas avoir grand chose à perdre ;). Mais ce serait une sacré aventure!
Titre: Re : Re : Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: lcarl le 02 juillet 2012 à 10:15:13
Oui, si vous êtes seuls au monde avec un esprit kamikaze, pourquoi pas! 8)
Pour ma part, pour rien au monde je ne quitterais ma terre pour un aller simple sur une autre planète!
Faut pas avoir grand chose à perdre ;). Mais ce serait une sacré aventure!
Découvrir une terre vierge, essayer de ne pas reproduire les erreurs qui détruisent la Terre. Quel défi! Quelle formidable aventure! Créer un monde de respect et d'harmonie. Un reve.
Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: St-James le 02 juillet 2012 à 11:40:28
Oui, ce que l'on aurait pu faire ici, mais que nous ne sommes pas capable de faire. Bon, va pour un aller simple sur mars, pourvu qu'on emmène pas de banquiers! :laugh:
Titre: Re : Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: lcarl le 02 juillet 2012 à 12:42:49
Oui, ce que l'on aurait pu faire ici, mais que nous ne sommes pas capable de faire. Bon, va pour un aller simple sur mars, pourvu qu'on emmène pas de banquiers! :laugh:
Qui financera le voyage?
Titre: Re : Re : Re : Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: Diouf le 02 juillet 2012 à 14:02:30
....
Découvrir une terre vierge, essayer de ne pas reproduire les erreurs qui détruisent la Terre. Quel défi! Quelle formidable aventure! Créer un monde de respect et d'harmonie. Un reve.

Il faudrait que tous aient les mêmes valeurs et les mêmes définitions du respect et de l'harmonie sinon le rêve a vite fait de tourner au cauchemar, on en a déjà un ici !
Titre: Re : Re : Re : Re : Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: lcarl le 02 juillet 2012 à 14:09:08
....
Découvrir une terre vierge, essayer de ne pas reproduire les erreurs qui détruisent la Terre. Quel défi! Quelle formidable aventure! Créer un monde de respect et d'harmonie. Un reve.

Il faudrait que tous aient les mêmes valeurs et les mêmes définitions du respect et de l'harmonie sinon le rêve a vite fait de tourner au cauchemar, on en a déjà un ici !
Pas trés optimiste, mais tellement vrai.
Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: Tartar le 02 juillet 2012 à 15:15:31
Inévitablement un homme seul sur Mars suffit à mettre le B.... avec un peu de temps.
UN Mars et çà repart...
Titre: Re : Re : Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: Loacoon le 02 juillet 2012 à 15:38:54
Oui, ce que l'on aurait pu faire ici, mais que nous ne sommes pas capable de faire. Bon, va pour un aller simple sur mars, pourvu qu'on emmène pas de banquiers! :laugh:
Qui financera le voyage?
Qu'ils financent si ils veulent on leur demande juste de ne pas venir ;).

Reproduire les même erreurs serait malheureusement facile... La plupart des gens ne connaissant que ça et voyant ça comme "le seul moyen". Mais face à des gens de ce genre un esprit fort pourrait s'imposer je pense. Le problème récurrent étant que "ceux qui sont le plus à même d'utiliser le pouvoir à bon escient, sont ceux qui ne s'y intéressent pas".
Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: DecemberTen le 12 juillet 2012 à 16:18:38
Une nouvelle image du robot Opportunity a été compilée.
PIA15689, l'image de Mars est composée de 817 images prises sur le bord du cratère Endeavour par la caméra panoramique (Pancam).

(http://photojournal.jpl.nasa.gov/browse/PIA15689.jpg)

Plus d'informations et téléchargement de l'image en haute résolution: NASA (http://photojournal.jpl.nasa.gov/catalog/PIA15689)
Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: Havalina le 13 juillet 2012 à 00:44:08
Magnifique photo, en super haute résolution, en faisant des gros plan on pourrait passer une heure a se ballader sur Mars depuis son écran, c'est vraiment fantastique de se dire que ce que l'on voit c'est le sol d'une autre planète ! j'adore ces photos de Mars, c'est vraiment incroyable !
Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: DecemberTen le 13 juillet 2012 à 07:01:43
Ha, si tu aimes voyager et les sensations fortes, je te conseille d'essayer les fichiers panoramiques de Mars que j'ai compilé en exécutables ici:

SPIRIT-PIA01907.exe:  http://www.mediafire.com/?emxqm5t5uzg (http://www.mediafire.com/?emxqm5t5uzg)

SPIRIT-PIA10214.exe:  http://www.mediafire.com/?g2yzf2zdymm (http://www.mediafire.com/?g2yzf2zdymm)

SPIRIT-PIA10215.exe (3D):  http://www.mediafire.com/?jnbmmjjdzwi (http://www.mediafire.com/?jnbmmjjdzwi)

SPIRIT-PIA10216.exe: http://www.mediafire.com/?gymeqjrmzti (http://www.mediafire.com/?gymeqjrmzti)

Télécharge les fichiers EXE sur ton ordi, lance-les, full screen et bon voyage !!!  ;)
Fonctionne sous Windows et sous Linux avec l'émulateur "Wine" (testé).
On peut se balader dans l'image, zoomer etc...

En réalité la seule façon correcte de regarder ces images panoramiques.
Elles ne sont pas conçues pour être vues à plat.
Ce que tout le monde fait. ;D

Edit: liens des fichiers mis à jour.
Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: Havalina le 14 juillet 2012 à 16:19:17
Wouaaaa merci DecemberTen ! c'est fantastique comme cadeau !!! c'est vraiment génial tes panoramas !

En plein écran c'est vraiment incroyable !

merci encore  ;D
Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: DecemberTen le 14 juillet 2012 à 17:40:58
Merci Havalina ça fait plaisir quand ça fait plaisir ;).
Ce forum contient une mine d'or en matière ovni, investigations et autres, tout comme le blog Ovni-Usa (http://ovnis-usa.com/).
Ça représente une somme de travail colossal de recherches, contributions, collectes de renseignements.
Il n'y a qu'à voir le nombre dingue de sujets que contiennent le blog alimenté par Didier de Plaige pendant toutes ces années.
Beaucoup n'en ont absolument pas conscience et certains préfèrent aller voir de pâles copies ailleurs.
Et pourtant... ::)
Nostalgie  :).

Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: titilapin2 le 04 août 2012 à 11:30:00
Je m'associe aux louanges,
Magnifique cadeau que DecemberTen nous a offert. :)
Bonne journée.
Lapin
Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: Havalina le 04 août 2012 à 22:33:16
Pour ceux qui auraient une console de jeux XBOX 360 avec accès au marché XBOX LIVE, il y a une application gratuite pour observer en direct l’atterrissage dans quelques heures du plus gros robot ayant jamais été envoyé sur Mars : le robot Curiosity !

En plus, cette application comprend aussi un jeu qui consiste a faire atterrir un module Mars curiosity virtuel soit même sur une reproduction tout en 3D de la planète Mars.

Je pense que d'autres liens sur internet permettrons de suivre cet atterrissage.
Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: zetareticuli le 04 août 2012 à 22:54:57
Suivre la descente du robot Curiosity

A suivre sur Ustream: http://www.ustream.tv/nasajpl2, (http://www.ustream.tv/nasajpl2,) autre flux: http://www.ustream.tv/nasajpl (http://www.ustream.tv/nasajpl)
A suivre sur Twitter: https://twitter.com/marscuriosity (https://twitter.com/marscuriosity)

Challenges of Getting to Mars: Curiosity's Seven Minutes of Terror
Challenges of Getting to Mars: Curiosity's Seven Minutes of Terror (http://www.youtube.com/watch?v=pzqdoXwLBT8#ws)

Prise d'antenne prévue à 4h00 du matin. Malheureusement, il n'y aura pas de vidéo ni de photos diffusées pendant la descente. Avec une connexion de 8 kbits (sept fois plus lent que les modems 56k des années 90), il y a juste de quoi envoyer de courts messages sur la progression de la mission.

Source (http://www.20minutes.fr/sciences/espace/981399-mars-robot-curiosity-prepare-7-minutes-terreur-descente-finale)
Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: zetareticuli le 06 août 2012 à 22:04:47
Curiosity s'est posé avec succès sur Mars


Le robot Curiosity s'est posé lundi avec succès sur Mars, peu après 7h30, heure française. Un exploit et un soulagement pour la NASA, qui n'avait jamais envoyé un robot aussi sophistiqué sur une autre planète, ouvrant ainsi une nouvelle ère d'exploration de la planète rouge.

«Le contact (avec le sol) est confirmé», a annoncé un membre de le mission de contrôle, au Jet Propulsion Laboratory (JPL) de Pasadena (Californie).
Les membres de la mission de contrôle ont explosé de joie à l'annonce de l'atterrissage du robot, au terme d'une descente de sept minutes extrêmement délicate, même si tout a été «nominal», c'est-à-dire que tout semble s'être déroulé comme prévu. Juste après son atterrissage, le robot a envoyé une première photo, d'une étonnante clarté, de son ombre portée sur le sol martien.

La tâche qui attend maintenant ce robot de 900 kg, de la taille d'une voiture et à la vague allure de cyclope, est colossale. Alimenté par un générateur nucléaire, il tentera de découvrir si l'environnement martien a pu être propice au développement de la vie microbienne. Curiosity possède de nombreux outils, certains de conception et de fabrication françaises, pour effectuer et analyser des prélèvements en perçant le sol.

Le président américain Barack Obama a immédiatement salué l'atterrissage de Curiosity comme «un exploit technologique sans précédent». Curiosity vient en effet allonger la liste des missions martiennes américaines réussies, après Viking 1 et 2 (1976), Pathfinder (1997) Mars Exploration Rovers (2004) et Phoenix (2008).


(http://www.leparisien.fr/images/2012/08/06/2115319_untitled9.jpg)
(http://www.lefigaro.fr/medias/2012/08/03/20120803PHOWWW00617.jpg)

Source (http://www.leparisien.fr/diaporama/en-images-curiosity-s-est-pose-avec-succes-sur-mars-06-08-2012-2115319.php?pic=16#infoBulles1)
Titre: Curiosity s'est posé avec succès sur Mars
Posté par: titilapin2 le 06 août 2012 à 22:32:18
Curiosity s'est posé avec succès sur Mars

Bonsoir, merci zetareticuli de ton excellente veille ;)

(http://i46.tinypic.com/345zr86.jpg) (http://i45.tinypic.com/3465jqh.jpg)

D'autres photos sur le diaporama ci-dessous:
Source (http://www.leparisien.fr/diaporama/en-images-curiosity-s-est-pose-avec-succes-sur-mars-06-08-2012-2115319.php?pic=12#infoBulles1)
Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: Sergio le 07 août 2012 à 02:16:49
Merci pour le lien du diaporama titilapin2.
On voit vient qu'on est aux Etats-Unis en général et en Californie en particulier.  :) Moi qui vit en Guyane depuis 9 ans, je peux vous dire que des look comme ça (vieux baba, jeune aux tempes rasées avec une banane...), on risque pas d'en voir à la base spatiale de Kourou, trop compassé !  ::)
Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: DecemberTen le 07 août 2012 à 10:19:31
La vidéo de l'atterrissage de Curiosity sur Mars, à 4 frames par seconde:

Curiosity's Descent
Curiosity's Descent (http://www.youtube.com/watch?v=UcGMDXy-Y1I#ws)

Le Mont Sharp, 5.471 M de hauteur, un des objectifs principaux du rover.
Image linéarisé pour éliminer l'apparence déformée qui résulte de son objectif fisheye:

(http://www.nasa.gov/images/content/673885main_PIA15986-full_full.jpg)


Image corrigée de l'atterrisseur prise par la camera du "Mars Descent Imager instrument" (MARDI) à 16 M de distance.

(http://www.nasa.gov/images/content/673898main_PIA15988-full_full.jpg)
Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: zetareticuli le 09 août 2012 à 23:09:46
Galerie d'images des photos prisent par Curiosity: http://www.nasa.gov/mission_pages/msl/multimedia/gallery-indexEvents.html (http://www.nasa.gov/mission_pages/msl/multimedia/gallery-indexEvents.html)
Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: zetareticuli le 14 août 2012 à 23:43:59
Obama : « Si vous entrez en contact avec des Martiens, prévenez-moi immédiatement »

Aujourd'hui, Barack Obama, le président des États-Unis a appelé l'équipe qui s'occuppe du rover Curiosity pour les féliciter suite à l'exploit du 6 août. Après avoir parlé de leur excellent travail, de leur génie, de la prouesse et de l'innovation spatiale américaine, il a terminé son appel avec ces mots :

    « Si vous entre en contact avec des Martiens, prévenez-moi immédiatement. »

Puis il a ajouté : « J'ai beaucoup d'autres affaires à traiter, mais je dois dire que... ça viendrait en haut de ma liste... même si ce ne sont que des microbes. » Bien sûr, la découverte d'une vie extraterrestre changerait la campagne électorale qui se déroule actuellement aux États-Unis. Mais elle changerait surtout l'Histoire.

L'équipe du JPL de la NASA a rigolé. Mais il est certain qu'ils attendaient une phrase du genre : « et pour vous remercier, nous allons vous donner 1.000 milliards pour que vous puissiez emmener des Américains sur une autre planète. » Ou juste 2,7 milliards pour construire un robot sous-marin pour plonger dans Europe (la lune de Jupiter).


Source (http://www.20minutes.fr/article/985573/obama-si-entrez-contact-martiens-prevenez-moi-immediatement)
Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: freddy le 16 août 2012 à 01:26:33
Spécialiste des vues à 360 dégrés, le site web 360 cities a mis en en ligne il y a quelques heures, ce photo-montage avec les images accumulées de l'exploration de la planète rouge du robot Curiosity avec l'accord de la NASA.

---> http://www.360cities.net/image/curiosity-rover-martian-solar-day-2 (http://www.360cities.net/image/curiosity-rover-martian-solar-day-2)

(http://numerik.blogspirit.com/media/02/00/987965241.jpg)
Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: DecemberTen le 16 août 2012 à 09:09:22
Pas mal !
Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: Havalina le 16 août 2012 à 13:45:28
Merci pour le lien !!! c'est génial !!! je sais que je dois passer pour un benêt pour m'extasier a chaque fois devant la moindre photo de la surface de Mars mais ça me fascine, c'est comme ça !!!

C'est marrant, on peut remarquer que sur Mars, le soleil n'apparait pas tellement plus gros ou plus petit que vu de la Terre. Pourtant, j'aurais pensé que le fait qu'il y ait une atmosphère ou non sur la planète d'où l'on regarde, pouvait jouer sur la taille a laquelle nous apparaissait les objets situés au loin dans l'espace !
Titre: Re : Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: katchina le 16 août 2012 à 14:07:08
je sais que je dois passer pour un benêt pour m'extasier a chaque fois devant la moindre photo de la surface de Mars mais ça me fascine, c'est comme ça !!!

Mais non, AMA ne pas être blasé est plutôt un signe de bonne santé mentale  :)
Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: zetareticuli le 16 août 2012 à 22:37:02
Belle vue effectivement :)

Vous avez vu cette vidéo?

4 UFOs Caught By Mars Curiosity? 2012 HD[
4 UFOs Caught By Mars Curiosity? 2012 HD (http://www.youtube.com/watch?v=tPkW1Db4W9g#ws)

Image (http://mars.jpl.nasa.gov/msl-raw-images/msss/00003/mcam/0003ML0000037000E1_DXXX.jpg)
Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: Kaelos13 le 16 août 2012 à 23:11:28

Ben, c'est toujours des insectes comme sur les photos d'APN, what else ...

Kaelos
Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: arkhandariel le 17 août 2012 à 03:07:27
des insectes ??? Il y aurait des insectes sur mars ??? Je suis tres septique pour ma part.
Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: St-James le 17 août 2012 à 03:59:52
Wouaouu, on voit des étoiles de Mars! Formidable, reste plus qu'à y déposer un téléscope... 8)
Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: Sergio le 17 août 2012 à 04:12:08
Super cette vue à 360 degrés. Je me suis bien baladé.   :D
Le pire, c'est qu'on ne sent pas complètement dépaysé, on a l'impression d'être dans une zone hyper aride genre Sahahra ou déserts d'Asie Centrale.
Titre: Re : Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: Havalina le 17 août 2012 à 11:56:25

Ben, c'est toujours des insectes comme sur les photos d'APN, what else ...

Kaelos

Hihihi, mais non voyons, ce sont bien entendu des ballons météo lol !  ;D
Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: Havalina le 17 août 2012 à 11:58:44
J'ai rien pigé a la vidéo Zetareticuli, pourquoi peu après le début de la vidéo, les couleurs ont été inversé ? pour mettre en évidence les points que l'auteur de la vidéo veut nous montrer ???
Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: Havalina le 17 août 2012 à 12:01:00
Pardonnez moi, au fait une question, surement très bébête, me viens a l'esprit : pourquoi sur Mars il n'y a pas un ciel toujours noir comme sur la lune ??? il n'y a pas d'atmosphère comme sur la terre pourtant, hors sur la lune qui n'en a pas, le ciel est toujours noir je crois non ?
Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: Thib7 le 17 août 2012 à 12:02:41
si y en a une, mais très fine, trop fine
Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: St-James le 17 août 2012 à 13:27:30
L’atmosphère de Mars désigne la couche de gaz entourant la planète Mars.
L'atmosphère de Mars est en majorité composée de dioxyde de carbone (95 %), d'azote (3 %) et d'argon (1,6 %), et contient des traces d'oxygène, d'eau, et de méthane. Elle est poussiéreuse pendant les tempêtes, conférant au ciel une couleur rouille lorsqu'elle est observée depuis la surface, et bleue lors des périodes d'accalmies.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Atmosph%C3%A8re_de_Mars (http://fr.wikipedia.org/wiki/Atmosph%C3%A8re_de_Mars)
Titre: Re : Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: zetareticuli le 17 août 2012 à 13:58:14
J'ai rien pigé a la vidéo Zetareticuli, pourquoi peu après le début de la vidéo, les couleurs ont été inversé ? pour mettre en évidence les points que l'auteur de la vidéo veut nous montrer ???

Oui, pour permettre de voir la forme de chaque "objet".
Titre: Re : Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: crepand le 17 août 2012 à 15:45:34
Belle vue effectivement :)

Vous avez vu cette vidéo?

4 UFOs Caught By Mars Curiosity?

youtube - 4 UFOs Caught By Mars Curiosity? 2012 HD


Image (http://mars.jpl.nasa.gov/msl-raw-images/msss/00003/mcam/0003ML0000037000E1_DXXX.jpg)

L'explication sur cette autre vidéo trouvé dans les réponses de la première vidéo

.youtube -  Curiosity dots

modération : l'utilisateur a supprimé cette vidéo
Ce sont bien des poussières sur l'objectif vu sur plusieurs clichés aux mêmes endroits.
Certainement des restes de la poussière soulevé lors de l'"atterrissage"  ???

Il faudrait un coup de soufflette pour enlever cela, mais Curiosity en est'il équipé ..j'en doute.

Cela pourrait aussi être des pixels "morts", mais ce serait bien dommage, si jeune....Le soleil aurait pu aussi endommager le CCD...
Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: freddy le 20 août 2012 à 00:06:56
Il y a de l'ANTHRAX sur Mars!

Le site businessinsider.com vient de dévoiler les morceaux choisis par la NASA pour réveiller le robot Curiosity, parti ratisser du gravier sur la planète rouge pour la modique somme de 2,5 milliards de dollars.
Outre, le "Come Fly with me" de Frank Sinatra ou le thème de Star Wars de John Williams, on trouve dans cet liste le morceau "Got the Time" qui figure sur l'album "Persistence of Time" sorti en 1990 par ANTHRAX.

---> http://www.businessinsider.com/curiositys-mars-wakeup-song-playlist-2012-8 (http://www.businessinsider.com/curiositys-mars-wakeup-song-playlist-2012-8)
Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: Nanar147 le 20 août 2012 à 11:10:01
Ça aurait pu être aussi , phobos et démos , les satellites de mars ...! Du moins , 2 . ;D
Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: zetareticuli le 20 août 2012 à 19:25:15
Le robot Curiosity identifie un premier caillou prometteur sur Mars

WASHINGTON - Le robot Curiosity, qui a atterri sur Mars début août, a identifié son premier caillou de la taille d'un poing grâce à une petite caméra de conception française, et l'expérience s'avère prometteuse, a rapporté la Nasa.

(http://www.lexpress.fr/pictures/752/385451_cette-image-de-la-nasa-le-19-aout-2012-montre-la-premiere-pierre-choisie-pour-analyse-pour-le-robot-curiosity-sur-mars.jpg)
Cette image de la Nasa le 19 août 2012 montre la première pierre choisie pour analyse pour le robot Curiosity sur Mars
afp.com/Ho

Citer
Le robot lancé par l'agence spatiale américaine (Nasa) a brièvement passé sa ChemCam (Chemistry and Camera instrument) sur un petit bout de rocher, a précisé l'agence dans un communiqué.

"C'est très encourageant. On peut s'attendre à des découvertes scientifiques importantes avec la ChemCam qui analysera quelque milliers de cibles dans les deux prochaines années", a indiqué Sylvestre Maurice, un des responsables du projet ChemCam à l'Institut de recherche en astrophysique et planétologie (Irap) de Toulouse en France.

Pour le premier caillou, "les données reçues sont même meilleures que celles que nous avions avec les tests sur terre", selon le chercheur de l'Irap, un des concepteurs français de la caméra, avec le Centre national d'études spatiales (Cnes).

La ChemCam est l'un des outils les plus importants de Curiosity et l'un des plus visibles, puisqu'il trône en haut d'un mât fixé à l'avant du robot, lui donnant un petit air de cyclope.

Composé d'un laser, d'un télescope et d'une caméra, cet outil révolutionnaire d'exploration peut effectuer une première analyse des roches et des sols autour du robot Curiosity jusqu'à environ 9 mètres.

La ChemCam a passé 30 impulsions de son laser pendant 10 secondes sur le caillou nommé "Coronation" (couronnement).

A fur et à mesure que le laser balaye le rocher, les chercheurs regardent si la composition du caillou change, ce qui peut indiquer la présence d'autres éléments sous la surface.

"Nous avons reçu beaucoup de signaux de Coronation", s'est félicité Roger Wiens qui dirige les recherches de la ChemCam au laboratoire américain de Los Alamos, au Nouveau-Mexique (sud-ouest), autre concepteur de cet outil, ravi de recevoir tant de données quand il a fallu 8 ans pour construire la caméra.

Curiosity, un programme au budget de 2,5 milliards de dollars, a atterri avec succès sur Mars lundi 6 août, avec pour mission de découvrir si l'environnement martien a pu être propice au développement de la vie.

Le robot se trouve actuellement à 12 kilomètres des pentes du mont Sharp, une montagne de 5.000 mètres de haut.
Par AFP

Source (http://www.lexpress.fr/actualites/1/actualite/le-robot-curiosity-identifie-un-premier-caillou-prometteur-sur-mars_1150988.html)
Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: Divs le 21 septembre 2012 à 23:51:33
Le rover de la NASA va étudier de très près un gros caillou pyramidal de 25 cm de haut, trouvé en route.

(http://www.lefigaro.fr/medias/2012/09/21/1cf10ee8-040e-11e2-80cd-4f562cbd0266-493x328.jpg)

Le rover de la Nasa, en route vers le mont Sharp, but ultime de sa mission, va soumettre, pour la première fois, un gros caillou martien de forme pyramidale à une batterie de tests scientifiques.


Après avoir procédé aux ultimes vérifications et réglages de ses dix instruments scientifiques, le rover de la Nasa, Curiosity, arrivé sur Mars le 6 août pour rechercher d'éventuelles traces de vie ancienne, doit procéder ce vendredi, à la première observation d'une roche martienne.

«Nous sommes désormais prêts à effectuer du travail scientifique sur le terrain et pour cela l'équipe cherche des cibles intéressantes sur lesquelles nous pouvons commencer à utiliser nos instruments», expliquait avant-hier, John Grotzinger, le responsable de la mission lors d'une conférence de presse téléphonique.

Cette première roche, de forme pyramidale (25 cm de haut sur 40 cm de large à la base), a été sélectionnée, avec l'aide de ChemCam, une caméra laser juchée au sommet du mât de Curiosity, conçue à l'Institut de recherche en astrophysique et planétologie (Irap) de Toulouse, sous l'égide du Centre national d'études spatiales (Cnes). Cet appareil très innovant est capable de donner instantanément la composition chimique élémentaire d'une roche ou d'un sol jusqu'à sept mètres de distance.

Examiné sous toutes les coutures

Baptisé Jake Matijevic, du nom d'un ingénieur de la Nasa récemment décédé, ce gros caillou va être examiné sous toutes les coutures par les instruments installés à l'extrémité du bras robotique de Curiosity. Notamment une foreuse, un dispositif de prélèvement d'échantillons (Chimra), une caméra (Mahli) conçue pour prendre des vue très rapprochées et un spectromètre (APXS) capable d'analyser la roche in situ et de déterminer si elle a été altérée par de l'eau liquide.

A priori Jake Matijevic n'est pas très différent des roches déjà analysées par les précédents rovers de la Nasa, Spirit et Opportunity (ce dernier est toujours en activité au bout de huit ans!). Mais les responsables de la mission considèrent que c'est un bon moyen de tester en vraie grandeur les équipements de Curiosity.

suite et source (http://www.lefigaro.fr/sciences/2012/09/21/01008-20120921ARTFIG00659-curiosity-etudie-un-etrange-caillou-martien.php)
Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: zetareticuli le 24 septembre 2012 à 22:52:16
Mars Curiosity Descent - Ultra HD 30fps Smooth-Motion

Mars Curiosity Descent - Ultra HD 30fps Smooth-Motion
Mars Curiosity Descent - Ultra HD 30fps Smooth-Motion (http://www.youtube.com/watch?v=Esj5juUzhpU#ws)
Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: Havalina le 24 septembre 2012 à 22:58:46
Absolument ahurissant  :o



C'est mieux que tout les derniers films a effets spéciaux ! 

Incroyable, merveilleux, hallucinant !

Hop dans mes favoris !
Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: Thib7 le 25 septembre 2012 à 01:25:55
superbe vidéo !
Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: Argonot le 25 septembre 2012 à 02:05:03
C'est beau , mais c'est une post-production réalisée à partir de la vidéo originale , en interpolant des images entre les images d'origine pour arriver à 30 images/s .En outre, AMA, le son n'est pas authentique, mais a probablement été ajouté .
Comparaison entre l'original ( original footage ) et la post-production ( enhanced footage ):

Comparison - Mars Curiosity Descent - Ultra HD 30fps Smooth-Motion
Comparison - Mars Curiosity Descent - Ultra HD 30fps Smooth-Motion (http://www.youtube.com/watch?v=pjeHZ9poew4#ws)
Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: RonorK le 25 septembre 2012 à 12:48:12
Bonjour,
avez-vous déja entendu parler de ce qui est présenté sur le blog de Earthfiles ? http://www.earthfiles.com/news.php?ID=2015&category=Science  (http://www.earthfiles.com/news.php?ID=2015&category=Science)
Bonne journée à toutes et tous
Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: roucas le 30 septembre 2012 à 10:56:26
"Curiosity a découvert le lit d’un ancien ruisseau sur la planète Mars. La Nasa est donc ravie de brandir cette nouvelle preuve qui atteste que l’eau a bien coulé il y a plusieurs millions d’années. Les scientifiques ont également comparé le cliché à celui d’un lit trouvé sur Terre..."

source : http://www.24matins.fr/curiosity-le-lit-dune-riviere-identique-a-celui-sur-terre-26490 (http://www.24matins.fr/curiosity-le-lit-dune-riviere-identique-a-celui-sur-terre-26490)

ils finiront bien par trouver un coquillage !
Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: Rosa le 30 septembre 2012 à 16:59:28
Sur Wikistrike, ils disent que tout ce que montre Curiosity sont des fakes.

Je n'ai pas les connaissances nécessaires pour en juger (sauf pour Wikistrike  ;D ;D ;D ;D )

Ils montrent des photos et parler de bidouillis avec photoshop.

http://www.wikistrike.com/article-curiosity-les-images-publiees-par-la-nasa-sont-des-fakes-110692647.html (http://www.wikistrike.com/article-curiosity-les-images-publiees-par-la-nasa-sont-des-fakes-110692647.html)
Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: Nemo492 le 02 octobre 2012 à 15:57:02
Le gros problème avec Wikistrike, et chacun a déjà pu s'en apercevoir,
c'est l'absence de respect des règles élémentaires du journalisme :
pas d'enquête, ni de contre-vérification. Souvent une source unique
leur suffit pour publier une prétendue info.
Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: lm le 02 octobre 2012 à 17:45:16
Ce petit passage à vide étant clos, je souhaiterais revenir sur les commentaires de la première page:

Il est publié un point de vue scientifique d'une collision entre un astéroïde et Mars, mais c'est faire abstraction de la Théorie alternative de la Lune Martienne. Cette théorie existe depuis longtemps, sauf qu'elle remet en question la relativité générale et restreinte, bien que cette dernière fut enterrée par Dirac et sa Formule d'unification de la Mécanique Quantique et restreinte.
Cette théorie parle d'un principe dit Binaire qui est une caractéristique générale de la cosmologie, elle ne s'arrête pas là mais c'est un peu plus long et complexe à expliquer. l'idée est que chaque planète n'est pas issue d'étoiles, mais serait une future étoile, ainsi les Planètes devraient aussi être binaires. donc la Terre et sa Lune, Mars et sa Lune, reste donc Vénus et une planète qui devrait se trouver quelque part entre Mars et Jupiter avec sa Lune.
Ne criez pas à la folie, c'est quelque chose de plus sérieux et démontré scientifiquement, mais je fais court.
Les scientifiques qui ont planché sur la thèse démontrent qu' à une époque "X" une catastrophe a eu lieu et a provoqué la destruction de cette planète, de sa Lune et de la Lune de Mars, mais aussi provoqué le déplacement de la Lune de Vénus qui orbite maintenant près du Soleil, oui c'est de Mercure dont il est question et qui aurait été la Lune de Vénus, ce qui corrobore aussi les inexplicables variations Vénusiennes.

Je vous rappelle que selon ce texte de la première page, c'est une collision météoritique qui serait la cause des traces Martiennes, c'est pas plus fou que cette théorie alternative. Mais elle au moins explique 95% des anomalies du système Solaire.
Le nuage de Oort et la ceinture d'astéroïdes témoignent de cela. En effet lors du dernier recensement des météorites de ces deux espaces, il est apparu que ceux-ci possédaient une caractéristique commune qui fait penser qu'ils appartenaient tous à des corps massifs type planète, leurs compositions ne fait aucun doute là-dessus.
Mars est accompagnée de deux Satellites de composition différente, ce qui n'est pas logique, dans la ceinture d'astéroïdes, le plus gros Cérès est de même composition que l'un d'eux, ce qui est très troublant.
La question est que la taille de cette planète disparue devait avoir la même taille que Mars, les Lunes étant toutes à peu près les mêmes en proportion, ce qui est le cas de Mercure et de la lune, de Vénus qui est quasi jumelle de la Terre. ainsi sans doute un problème de gravitation aurait été responsable du rapprochement des Lunes de Mars et de la Planète "Cérès"
Les scientifiques parlant de cela sont Luminet, J.P Petit mais il en existe des centaines d'autres.
J'écris actuellement un livre sur cela, il ne traite pas directement de ça, non, mais je fais le rapprochement entre la Bhagavad-Gîtâ et la Cosmologie Indoue et la Science. Vous seriez surpris de voir le nombre de Scientifiques qui s'en sont servis pour prouver les théories de l’époque, Schrödinger, Dirac Tesla, Friedman, Broglie, Fermi sans doute le plus averti. Même Einstein qui après avoir "détourné" la théorie de Poincaré et de Newton, et devant le problème Dirac passera le reste de sa vie à comprendre la cosmologie Védique, dans sa biographie sa fille dira que sur sa table de chevet dans son lit de mort était posé le livre de H.P Blavatsky, c'est sans doute une invention, mais les rumeurs sont tenaces.
Ainsi l'idée de dire : vivre sur Mars est une pure fantaisie, et je pense sans me tromper que ça ne se verra jamais.
Dire que l'on n'a pas de rover sur Mars est une connerie, dire que les photos ou images sont trafiquées est une hérésie fumeuse au même titre que les théories négationnistes lunaires des missions Apollo.
Maintenant trouver une pierre pyramidale, n'a rien d'étonnant et vous le démontrez assez.
Merci
LM
Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: DecemberTen le 09 octobre 2012 à 17:44:28
Le robot/rover Curiosity a trouvé un objet brillant sur Mars.
Plus de détails, vidéo et image ici: http://www.nasa.gov/mission_pages/msl/index.html (http://www.nasa.gov/mission_pages/msl/index.html)

(http://www.nasa.gov/images/content/694811main_pia16225-43_full.jpg)

http://www.nasa.gov/multimedia/videogallery/index.html?media_id=153559401 (http://www.nasa.gov/multimedia/videogallery/index.html?media_id=153559401)

Perso je ne vois rien
Bientôt la canne blanche  8).


Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: Leopold le 09 octobre 2012 à 18:26:15
(http://i.imgur.com/C6rEI.png)
Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: DecemberTen le 09 octobre 2012 à 18:42:04
Merci Léopold, d'après la Nasa, le machin brillant pourrait être une pièce de rover, peut-être une vis...
Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: zetareticuli le 09 octobre 2012 à 21:28:00
Vue de son emplacement exact:

Shiny Object found on Mars
http://www.youtube.com/watch?v=kIlAnX7ZTFU&feature=player_embedded# (http://www.youtube.com/watch?v=kIlAnX7ZTFU&feature=player_embedded#)!

Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: Loacoon le 11 octobre 2012 à 14:24:43
C'est marrant que les photos soient en couleurs réelles quand on ne voit pas le ciel? Il est où ce marron/orange/rouille écarlate?!
Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: RonorK le 11 octobre 2012 à 16:25:31
Bonjour tout l'monde,

Waaaah c'est énorme ! dépenser des millions de dollars pour aller ramasser des vis sur Mars ! Trop fort ces américains !

Bonne fin de journée
Titre: Re : Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: djshotam le 12 octobre 2012 à 09:35:29
C'est marrant que les photos soient en couleurs réelles quand on ne voit pas le ciel? Il est où ce marron/orange/rouille écarlate?!

Il y a aussi les ombres qui me paraissent assez intense, j'ignorais que le soleil pouvait taper si fort sur mars.
Ca semble clair photoshop est passé par là... a moins que le capteur photo soit vraiment sensible ???
Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: Thib7 le 13 octobre 2012 à 07:11:31
On a une explication du pourquoi le ciel est toujours en noir et blanc?
Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: roucas le 13 octobre 2012 à 10:00:24
je dirai que c'est un bout de plastique made in usa: on le voit bien en encart à un moment sur la vidéo de zetareticuli!
Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: le laonnois le 19 octobre 2012 à 14:24:56
Curiosity trouve des objets qui semblent d'origine humaine


Le robot Curiosity a aspiré ses premiers échantillons de poussière à la surface de Mars et a découvert des objets aux couleurs vives que les experts ont pensé un temps comme pouvant avoir été façonnés par l'homme, a annoncé la Nasa jeudi. Les instruments d'analyse du robot vont à présent examiner ces échantillons de sol.

Des experts se sont demandés si l'un des objets de couleur vive aperçu sur une photo d'un trou dans le sol n'aurait pas pu être façonné par l'homme, tout comme un autre objet vu il y a quelques jours et que les ingénieurs de la Nasa pensaient être un bout de plastique tombé du robot lui-même.

"Nous avons commencé à voir des taches brillantes à l'endroit où le robot avait aspiré", a indiqué un scientifique de l'équipe basée à Pasadena, en Californie.
Au fond de trous

Certains ont suggéré que ces objets auraient pu être façonnés par l'homme, mais après discussions entre scientifiques et ingénieurs, un "fort consensus" est apparu pour conclure que ces objets provenaient de la planète rouge.

Ce point de vue a été appuyé par le fait que les objets en question ont été vus au fond des trous creusés par Curiosity, et qu'ils sont donc placés sous la surface de Mars.

La Nasa était arrivée à la conclusion la semaine passée qu'un objet brillant observé sur le sol près du robot dans les jours précédents était un bout de plastique qui aurait pu tomber du robot lui-même, ce qui ne compromettait pas son bon fonctionnement.
Instruments d'analyse

Mais pour les scientifiques, pouvoir utiliser les instruments d'analyse chimique et minéralogique (baptisés CheMin) est un pas important. "On arrive à un seuil significatif de la mission en utilisant CheMin sur notre premier échantillon", a souligné John Grotzinger, chef de la mission.

"Cet instrument nous donne une méthode d'identification des minéraux plus efficace. Pouvoir identifier de manière certaine les minéraux est important parce qu'ils enregistrent les conditions et l'environnement dans lesquels ils se forment", a-t-il ajouté.
http://www.romandie.com/news/n/Curiosity_trouve_des_objets_qui_semblent_d_origine_humaine_RP_191020120841-15-261758.asp (http://www.romandie.com/news/n/Curiosity_trouve_des_objets_qui_semblent_d_origine_humaine_RP_191020120841-15-261758.asp)
Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: namspopof le 19 octobre 2012 à 15:16:05
Très interressant tout çà.
En tout cas, cela commence à être diffusé sur les médias traditionnels.
De quoi réveiller la curiosité des masses populaires grâce à "curiosity". :)
Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: Havalina le 19 octobre 2012 à 19:26:42
Comment accueillir cette info ???
Suis je le seul a être sur le popotin après lecture de cette info ?


Je suis d'un coup tout penaud car cette nouvelle a le potentiel pour être la découverte majeur de ces derniers siècles non ???  il n'y a pas plus de réaction sur le forum ? dans les médias ? 

Enfin, quoi, ce qui peut découler de cette découverte a de quoi complètement tout chambouler non ??? 


A moins que ce ne soit que du pipeau histoire de faire un peu de buzz autour de cette couteuse mission Martienne qui n'interesse hélas pas autant les foules que la dernière émission de tv réalité ou du match de foot du moment

En tout cas je suis impatient de connaitre la suite de cette histoire ! 

peut être qu'on a là une approche pour une divulgation progressive de l'existence de vies et civilisations non terrienne, de la réalité d'une histoire sur un autre monde que la Terre ?

bon j'arrête je vais passer pour un maboul.
Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: Thib7 le 19 octobre 2012 à 19:51:29
J'ai aussi le sentiment que tout ça ressemble de plus en plus à une divulgation douce et progressive... Après peut-être que je me trompe ou que je me fait de faux espoirs mais...
Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: Voyageur le 19 octobre 2012 à 21:14:33
Captures d'écran des images du débris et de l'objet brillant:
(http://imageshack.us/a/img841/6223/debris12.jpg) (http://imageshack.us/photo/my-images/841/debris12.jpg/)
Le débris mesure env. 1,3 centimètre de long (image d'origine) (http://www.nasa.gov/mission_pages/msl/multimedia/pia16230.html).
L'objet brillant serait un élément du sol martien  (image d'origine) (http://www.nasa.gov/mission_pages/msl/multimedia/pia16233.html).

Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: EmptyHand le 19 octobre 2012 à 23:29:07
Bizarrement, alors que c'est le genre d'info dont les médias se délectent pour faire du clic et alimenter le buzz, je n'ai pas vu de trace de cette info ailleurs que sur le site évoqué plus haut.
En tout cas, si tout cela s'avère vrai, wow!
Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: DecemberTen le 20 octobre 2012 à 11:24:04
Oh que si on en a parlé; je pourrais même presque ajouter "ad nauseam", tant sur le net, la télévision que dans les journaux.
Mais bon, pour une fois qu'ils se lâchent, je ne vais pas les en blâmer.
[mode conspi]
Ou alors, il y avait d'autres infos à flouter...?  ;D]
Europe; éventuelle intervention en Syrie, Iran etc.. ?...
[/mode conspi]
Reste à déterminer ce que c'est réellement.



Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: Loacoon le 30 octobre 2012 à 15:03:49
Notre absence de réaction vient peut-être du fait qu'on est pas mal blasés... A chaque fois qu'on pense voir le bout du tunnel, on se rend compte que c'est un leurre, alors maintenant j'imagine qu'on a appris à tempérer notre enthousiasme...
Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: Thib7 le 01 novembre 2012 à 17:46:35
Regardez cette photo :

https://fbcdn-sphotos-d-a.akamaihd.net/hphotos-ak-prn1/620672_425555437494437_678079153_o.jpg

On voit plein de points noires dans le ciel, alors est-ce que ce sont des pixels morts ? Surement, car il y en a sur la caméra du rover, mais il y en a beaucoup moins...

[conspi on] et si ceux sur la caméra avaient été rajouté par la Nasa ?[Conspi off] ^-^
Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: crepand le 02 novembre 2012 à 07:48:34
Mofff..encore des oiseaux.....   ;)
Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: zetareticuli le 20 novembre 2012 à 23:21:57
Grande nouvelle de Mars?

Les scientifiques qui travaillent sur le rover à six roues de la NASA sur Mars ont un problème. Mais c'est un bon problème.

Ils ont des résultats passionnants de l'un des instruments du rover. D'une part, ils aimeraient dire à tout le monde ce qu'ils ont trouvé, mais de l'autre, ils doivent attendre parce qu'ils veulent s'assurer que leurs résultats ne sont pas qu'un coup de chance ou d'une erreur dans son instrument.
John Grotzinger, le chercheur principal de la mission rover, dit qu'ils ont récemment mis un échantillon de sol dans SAM, et l'analyse montre quelque chose de bouleversant. «Ces données vont être pour les livres d'histoire. Cela semble vraiment bon" dit-il.


Suite et Source en Anglais (http://www.wnyc.org/npr_articles/2012/nov/20/big-news-from-mars-rover-scientists-mum-for-now/)
Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: Al198 le 21 novembre 2012 à 01:35:52
Petite déception pour ma part, cela ne sera peut être pas une trace directe de vie:
Citer
Sans doute pas une trace directe de vie

La seule certitude, c'est qu'il s'agit d'analyses effectuées par SAM, l'atelier de chimie embarqué sur Curiosity mis au point par la Nasa en collaboration avec le Laboratoire interuniversitaire des Systèmes Atmosphériques (LISA) et le CNRS.

Cet été, Dan Limonadi, le responsable de la collecte et de l'analyse des échantillons martiens, avait expliqué à 20 Minutes que la mission de SAM et de Curiosity n'était pas de trouver des organismes vivants actuels, mais de «déterminer si Mars a, ou a été, habitable».

SAM analyse des échantillons du sol et de l'atmosphère de la planète rouge, et traque notamment des traces éventuelles de méthane et d'autres briques organiques qui sont indispensables à la chimie de la vie telle que nous la connaissons. Si de telles molécules ont été détectées, cela signifierait qu'elles pourraient avoir été produites par des organismes vivants. Mais elles pourraient également avoir une origine géologique –on trouve notamment du méthane dans des météorites. Récemment, la Nasa pensait en avoir détecté avant de se rendre compte qu'il s'agissait d'un échantillon contaminé par le voyage depuis la Terre. Rendez-vous dans deux semaines.

http://www.20minutes.fr/sciences/espace/1046708-mars-nasa-parle-decouverte-pour-livres-histoire-curiosity (http://www.20minutes.fr/sciences/espace/1046708-mars-nasa-parle-decouverte-pour-livres-histoire-curiosity)

Mais c'est pas sur ce sujet que je ferais la fine bouche, rendez vous debut décembre !
Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: Havalina le 21 novembre 2012 à 09:49:43
"Grand malheur, ils ont découvert de l'or Monseigneur, VOTRE or, quelle horreur !"

Blague a part, le fait que le chercheur principal de la mission rover déclare que ces données "vont être pour les livres d'histoire" laisse part a bien des spéculations et c'est franchement passionnant !

Métaux précieux ?    traces de molécules ne pouvant avoir qu'un organisme vivant comme origine ?   matériaux artificiel ?  qu'est ce que ça peut bien être ???  ;D
Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: Thib7 le 21 novembre 2012 à 18:01:51
Attention à ce que ne soit pas encore un énième effet d'annonce, on commence à avoir l'habitude ...
Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: Sergio le 22 novembre 2012 à 02:23:41
Oui Thib7, il convient de s'enthousiasmer lentement si ce n'est très lentement !  ;)
Tout ça ressemble à joli coup médiatique bien américain et "NASAain"...
Et n'oublions pas qu'ils cherchent à se valoriser pour faire tomber les crédits.
Alors tant qu'il n'y aura rien de précis, moi je mets ça dans un tiroir que je ne rouvrirai qu'au moment opportun, encore faudra-t-il que l'annonce le justifie, je veux dire par là que ce ne soit pas une baudruche soudainement lamentablement dégonflée.  ;D
Qui vivra verra !
Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: Al198 le 22 novembre 2012 à 12:00:04
Bon ben c'est cuit apparement, le type aurait l'habitude de s'enthousiasmer de la sorte, rien de bouleversant à venir selon un rectificatif de la Nasa:
Citer
Après les révélations du principal responsable de la mission de Curiosity, John Grotzinger, la NASA a décidé de calmer le jeu au sujet de la découverte capable "d'entrer dans les livres d'histoire". Selon un autre scientifique, "il n'y a rien de spécifique à venir qui soit bouleversant".

La NASA aime alimenter le suspense et elle y parvient plutôt bien ! Mardi, un journaliste de la radio NPR a révélé dans un article que Curiosity aurait apparemment fait une découverte "stupéfiante". C'est du moins ce que lui a indiqué le principal responsable de la mission John Grotzinger lors d'un entretien à son bureau. Sans surprise, l'annonce a rapidement suscité un intérêt considérable et même fait le tour du monde. Qu'a bien pu découvrir le rover sur Mars ? Une chose est sûre selon les spécialistes, il ne s'agit pas d'organismes vivants.

Mais deux jours seulement après la parution de l'article, la NASA a décidé de calmer le jeu en revenant sur les dires de John Grotzinger. "Concernant sa remarque sur les livres d'histoire, la mission dans son ensemble est de nature à entrer dans les livres d'histoire (...) il n'y a rien de spécifique à venir qui soit bouleversant", a indiqué Guy Webster du Jet Propulsion Laboratory de la NASA. "John était ravi de la qualité et de l'étendue des informations provenant de SAM le jour où un journaliste était assis dans son bureau. Il a déjà été enthousiasmé de la même façon par des résultats reçus à d'autres moments de la mission", a t-il ajouté cité par le Sydney Morning Herald.

http://www.maxisciences.com/rover-curiosity/curiosity-une-decouverte-pas-si-extraordinaire_art27638.html (http://www.maxisciences.com/rover-curiosity/curiosity-une-decouverte-pas-si-extraordinaire_art27638.html)
Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: Loacoon le 26 novembre 2012 à 15:54:27
Ca sent l'info étouffée.. Pourquoi j'ai l'étrange impression qu'on a gentiment dit à ce cher John de bien vouloir la fermer?!
Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: lcarl le 26 novembre 2012 à 16:30:06
Parce-que tu connais trés bien tes classiques et que celui-là resemble à un classiques. Secret quand tu sous tiens. Ca en devient ridicule. Presque génant.
Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: zetareticuli le 26 novembre 2012 à 23:45:44
Le géologue américain John P. Grotzinger
«C'est comme si on était à bord»


Le géologue américain John P. Grotzinger a créé le buzz en indiquant que le robot Curiosity avait décelé des traces de vie passée sur Mars. Mais les chercheurs français sont restés plus mesurés ?

Je pense que les propos du célèbre géologue ont été mal interprétés. C'est pourquoi il y a eu tout de suite des réserves côté français. Grotzinger n'a pas dit qu'on avait détecté des traces de vie passée, mais indiqué que le robot fonctionnait à merveille, qu'on pouvait, grâce à lui, espérer de nouvelles découvertes sur l'ensemble de la mission qui doit durer deux ans. Nous disposons à la surface de Mars d'un engin fantastique. Il faut se rappeler que les trois premiers mois de la mission consistaient à démontrer que les équipements étaient opérationnels.

Maintenant, démarre vraiment l'étude scientifique. Nous devrons croiser les observations relevées par les différents instruments. C'est cette comparaison-là qui apportera peu à peu une nouvelle vision de la surface de Mars. Le robot va maintenant rouler vers des terrains géologiques beaucoup plus intéressants. Le site d'atterrissage nous a démontré déjà une diversité de paysages qui prouve une histoire géologique assez complexe à cet endroit-là. À nous de comprendre comment se sont formés ces reliefs.

Le mystère de la présence d'eau est loin d'être résolu ?

Nous savons, à partir d'éléments concordants, qu'il y a eu un jour de l'eau sur Mars, mais aussi de l'énergie sous forme de chaleur avec du volcanisme. Il nous faudrait trouver maintenant des traces de chimie, de carbone, indispensables dès l'instant où on s'intéresse à tout ce qui est vivant. Le but de la mission Curiosity est bien de savoir si l'environnement martien était favorable, comparable à celui de la Terre, ou très différent.

Il nous faut apprendre aussi quelle était la nature de l'eau, combien de temps elle est restée, si elle était sur la surface, en dessous, s'il y a eu des interactions avec l'atmosphère, si elle était acide, chaude…

Quand on se passionne pour tout ce qui touche à la vie, ces questions sont essentielles. Maintenant, il faut comprendre que les équipements du robot permettent d'abord de privilégier une approche géologique. L'étude des sols nous permettra de reconstruire l'histoire de la planète, pour soulever ensuite des questions plus fondamentales comme l'éventualité d'une vie sur Mars.

Les images obtenues dépassent-elles vos espérances ?

La quantité d'images est incroyable et la qualité des photos à haute définition d'une précision incroyable. Cette aventure est extraordinaire. Nous sommes très heureux de nous réveiller tous les matins avec de nouveaux paysages à découvrir grâce aux 80 kg d'instruments qui équipent ce robot, le plus gros jamais envoyé à la surface d'une planète depuis les missions Apollo. Cela dépasse en effet toutes nos espérances.

On a l'impression de piloter le rover, d'être un peu nous-mêmes sur Mars. C'est vraiment ce qui nous donne envie de poursuivre sur ce chemin en favorisant plus que jamais des coopérations internationales.

Source (http://www.ladepeche.fr/article/2012/11/26/1498561-les-fantastiques-photos-du-robot-curiosity.html)
Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: Havalina le 27 novembre 2012 à 12:59:09
Au fait existe-il un site où sont mis a jour toutes les nouvelles photos de Mars prises par Curiosity ?  j'ai cherché mais rien trouvé
Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: mistigrigri le 27 novembre 2012 à 18:01:38
une petite tempête :
http://www.arcinfo.ch/fr/monde/la-nasa-observe-une-vaste-tempete-de-poussiere-sur-mars-577-1076049 (http://www.arcinfo.ch/fr/monde/la-nasa-observe-une-vaste-tempete-de-poussiere-sur-mars-577-1076049)
"Une tempête de poussière balaie Mars depuis deux semaines. La NASA qui observe le phénomène pense que le robot Opportunity pourrait être affecté contrairement à Cursiosity.
La NASA observe depuis deux semaines une vaste tempête de poussière sur Mars. Celle-ci a produit des changements atmosphériques détectés par l'orbiteur martien américain MRO et au sol par le robot Opportunity.
C'est la première fois depuis les missions américaines Vicking dans les années 1970 que de telles tempêtes peuvent être observées à la fois par un orbiteur et un engin sur Mars, souligne la NASA sur son site internet."
le blog de la nasa :
http://www.nasa.gov/mission_pages/msl/index.html (http://www.nasa.gov/mission_pages/msl/index.html)
Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: roucas le 27 novembre 2012 à 18:46:17
pour visualiser les photos de Mars ,havalina, tu peux consulter ce lien:
http://photojournal.jpl.nasa.gov/targetFamily/Mars (http://photojournal.jpl.nasa.gov/targetFamily/Mars)
Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: zetareticuli le 27 novembre 2012 à 21:50:28
Curiosity : pas de découverte de vie sur Mars "avant longtemps" ?

Après l'annonce de la mystérieuse découverte de la NASA, les spéculations vont bon train sur ce qu'auraient montré les résultats fournis par le rover Curiosity actuellement sur Mars. Selon le planétologue Gilles Dawidowicz, une découverte de matière organique ne serait pas improbable même si on ne trouvera pas de vie sur la planète "avant longtemps".

Info ou intox ? C'est la question qui taraude depuis mardi dernier tout ceux qui suivent l'aventure du rover Curiosity sur Mars. La semaine dernière, une radio américaine a en effet annoncé que la NASA aurait fait une découverte qualifiée de "stupéfiante" sur la planète rouge. Celle-ci serait issue de résultats obtenus par l'instrument SAM qui a analysé un échantillon de sol mais aucune autre information n'aurait filtré quant à la nature de la découverte. C'est en fait John Grotzinger, principal responsable de la mission Curiosity qui a montré un grand enthousiasme face aux résultats nouvellement arrivés.

Néanmoins, depuis, la NASA a tenté de calmer le jeu en indiquant notamment que c'était toute la mission de Curiosity et non pas seulement cette découverte, qui était capable "d'entrer dans les livres d'histoire". Alors trouvaille extraordinaire ou pas ? Le débat est animé depuis une semaine et plusieurs spécialistes ont émis des hypothèses sur ce qu'auraient montré les fameux résultats. Interrogé par RTL, Gilles Dawidowicz, président de la Commission de planétologie de la Société Astronomique de France a ainsi estimé : "C'est plus de l'intox que de l'info, selon moi. On n'a pas trouvé la vie sur Mars et on ne trouvera pas la vie sur Mars avant longtemps encore." Un avis partagé par de nombreux spécialistes.

Néanmoins, le planétologue ne nie pas totalement le caractère "stupéfiant" de la découverte. "Ce qui pourrait être stupéfiant c'est qu'on découvre de la matière organique. Il s'agit de grosses molécules qui contiennent du carbone, de l'oxygène, de l'hydrogène et pleins d'autres éléments. Le robot Curiosity a probablement trouvé quelque chose de ce type", a t-il expliqué sur la radio. Ces éléments pourraient alors suggérer que la planète Mars serait capable d'abriter de la vie. Toutefois, cette hypothèse reste largement à confirmer. "Pour qu'il y ait de la vie, il faut de la matière organique mais l'inverse ne fonctionne pas toujours", a ainsi précisé Gilles Dawidowicz.

Suite et Source (http://www.maxisciences.com/rover-curiosity/curiosity-pas-de-decouverte-de-vie-sur-mars-avant-longtemps_art27673.html)
Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: zetareticuli le 30 novembre 2012 à 14:57:13
Nouvelle annonce:

Curiosity: la NASA dément une découverte historique sur Mars

La NASA a démenti jeudi que le robot américain Curiosity ait fait une découverte majeure sur Mars en réponse à de récents propos d'un scientifique de la mission. Il y a deux semaines, il avait évoqué dans une interview une annonce propre à "entrer dans les livres d'histoire".

"A ce stade de la mission, les instruments du robot n'ont détecté aucune indication définitive de matière organique martienne", a écrit l'agence spatiale américaine dans un communiqué.
La mission Curiosity, prévue pour durer aux moins deux ans, a commencé il y a moins de quatre mois avec l'arrivée du robot sur la planète rouge le 6 août. Son objectif est de déterminer si l'environnement a été propice dans le passé à la vie microbienne.
Les déclarations de John Grotzinger, responsable de la mission scientifique de Curiosity depuis le Jet Propulsion Laboratory (JPL) à Pasadena (Californie) à la radio publique NPR il y a deux semaines avaient enflammé Internet, suscitant d'innombrables spéculations.
Propos minimisés
Il avait refusé d'en dire davantage, expliquant qu'il s'agissait de résultats préliminaires devant être confirmés, un processus qui peut prendre plusieurs semaines.
La semaine dernière, le porte parole du JPL avait déjà fortement minimisé les propos de John Grotzinger. "Concernant sa remarque sur les 'livres d'histoire', la mission dans son ensemble est de nature à entrer dans les livres d'histoire (...) il n'y a rien de spécifique à venir qui soit bouleversant", avait-il affirmé.
"L'équipe scientifique analyse les données d'un échantillon du sol martien, mais elle ne peut pas en parler pour le moment", a poursuivi le porte-parole. "Cela ne change pas des procédures habituelles: elle veut confirmer les premiers résultats avant de les rendre publics".
Fin septembre, Curiosity avait découvert des graviers et cailloux provenant du lit d'une ancienne rivière, confortant les hypothèses d'un passé humide de la planète rouge.


Source (http://www.romandie.com/news/n/Curiosity_la_NASA_dement_une_decouverte_historique_sur_Mars62301120121053.asp)
Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: zetareticuli le 04 décembre 2012 à 22:21:09
Ce que Curiosity a (vraiment) découvert dans le sol de Mars

Le robot explorateur aurait détecté un composé carboné élémentaire dans des échantillons de sable de la planète rouge. Explications.

(http://www.lepoint.fr/images/2012/12/04/main-edgett-pia-872097-jpg_583140.JPG)
Ces traces sur le sol martien témoignent de prélèvements d'échantillons de sable martien sur le site de Rocknest. © NASA/JPL-Caltech/MSSS

C'est dans le sable du site de Rocknest que Curiosity a peut-être mis la main sur un élément intéressant. Rien de sensationnel, pas de martien, pas même l'ombre d'une trace de vie, mais un premier indice dans sa quête de molécules carbonées autres que le CO2 présent sur Mars, qui ne constitue pas, à lui seul, le socle d'une chimie complexe pouvant conduire à l'apparition de la vie. En analysant les dégagements gazeux obtenus en chauffant les échantillons de sol prélevés, l'outil SAM (Sample Analysis at Mars) a détecté du chlorométhane, qui, comme sa formule (CH3Cl) l'indique, contient bien du carbone. "Ces résultats semblent confirmer ce que l'on soupçonnait déjà depuis la mission Phoenix en 2008 (voire depuis Viking en 1976), à savoir la présence de perchlorates qui, en réagissant avec un composé carboné présent dans le sable, ont généré ce chlorométhane en faible quantité", explique Michel Cabane, coresponsable de l'instrument SAM. Reste à identifier le composé carboné en question.
 
Pour cela, les équipes de la mission Curiosity disposent d'une réplique des instruments du robot qui doivent leur permettre de tenter de reproduire les réactions chimiques en question sur Terre, afin de démasquer l'inconnue de cette équation. Mais, quelle que soit cette mystérieuse molécule, son origine restera encore à déterminer...


Source (http://www.lepoint.fr/science/ce-que-curiosity-a-vraiment-decouvert-dans-le-sol-de-mars-04-12-2012-1539261_25.php)

Admin: citation réduite conformément au règlement. L'idée n'étant pas de recopier des articles complets, mais d'inciter à poursuivre la lecture sur le site d'origine.
Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: zetareticuli le 09 décembre 2012 à 22:37:38
100 jours de Curiosity sur Mars


100 jours de Curiosity sur Mars (http://www.youtube.com/watch?v=72Sady0dnow#ws)
Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: zetareticuli le 03 mars 2013 à 19:59:41
Panne pour le robot Curiosity

 Il a été mis en veilleuse jusqu'à nouvel ordre...

Chômage partiel pour Curiosity. le robot envoyé sur la planète Mars par la Nasa a été mis en veilleuse jeudi. La Nasa a attendu jusqu'à samedi pour rendre publique la nouvelle.

Cette manoeuvre permet de réduire l'activité du robot au minimum, le temps pour la Nasa de régler le problème de mémoire flash qui semble affecter le robot.

Le 20 février derenier, le robot avait récupéré un échantillon de roche sédimentaire après avoir foré cette roche. Une première. La Nasa n'a pas précisé à quel date le robot pourrait redevenir complètement fonctionnel. P.K.
Source (http://www.20minutes.fr/sciences/1111355-mars-panne-robot-curiosity)
Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: DecemberTen le 04 mars 2013 à 08:38:36
Curiosity possède plusieurs systèmes d'ordinateurs redondants à bord pour une raison de sécurité, pour l'instant il fonctionne sur un ordinateur de sauvegarde (ordinateur ou partie B), reprise des activités de recherches prévue d'ici quelques jours.
Cette semaine, les instruments de laboratoire à l'intérieur du rover ont analysé des parties du premier échantillon de poudre prélevée par forage sur une roche de Mars.
Communiqué du 28 février, source: NASA/JPL (http://mars.jpl.nasa.gov/msl/news/whatsnew/index.cfm?FuseAction=ShowNews&NewsID=1431) 

Sur cette photo, on voit au centre, le premier forage de prélèvement de roche sédimentaire qu'a effectué Curiosity: Source (http://mars.jpl.nasa.gov/msl/multimedia/images/?ImageID=5073)

(http://mars.jpl.nasa.gov/msl/images/pia16726-br.jpg)

 
Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: elevenaugust le 04 mars 2013 à 10:45:50
Une comète va passer très très près de la planète rouge le 20 octobre 2014. Tellement près qu'une collision avec Mars n'est pas exclue et fait partie des possibilités, très faibles, certes, mais pas inexistantes.

Cette comète, poétiquement nommée "Siding Spring" (C/2013 A1) approchera Mars par le sud de l'écliptique sur une trajectoire opposée à celle de la planète.

(http://img259.imageshack.us/img259/5853/cometsidingspringmarsor.gif)

La taille imposante de cette comète (10 à 50 km de diamètre pour le noyau) ajoutée à sa trajectoire hyperbolique sur une orbite rétrograde, sa vitesse par rapport à la planète sera très grande, approximativement 56 km/s. Avec l'estimation actuelle de la magnitude absolue du noyau M2 = 10.3, qui peut indiquer un diamètre de 10 à 50 km, l'énergie de l'impact pourrait atteindre l'équivalence stupéfiante de 2×10¹º megatonnes! Ce genre d'évènement peut laisser un cratère de 500km de diamètre et de 2km de profondeur.

(http://img820.imageshack.us/img820/6121/marsc2013a1xycopy.jpg)

Les toutes dernières données indiquent une probabilité de collision avec Mars de 0.08%.  Même si cette comète géante ne s'écrase pas sur mars, le spectacle vu depuis la planète rouge sera sans égal avec une magnitude possible de -8.5!!
Dans tous les cas, la coma de la comète traversera Mars avec un déluge de bolides en prévision, le tout pouvant être observé par les instruments terrestres se trouvant au sol et en orbite autour de la planète rouge.

Voilà à quoi pourrait ressembler cette comète vue depuis le sol de Mars (vue d'artiste):

(http://img443.imageshack.us/img443/5364/comtemars.png)

Beau spectacle en perspective!

Sources:
- Centre de données du JPL - NASA (http://ssd.jpl.nasa.gov/sbdb.cgi?sstr=C%2F2013%20A1;orb=0;cov=0;log=0;cad=1#cad)
- SpaceObs.org (http://spaceobs.org/en/2013/02/25/comet-c2013-a1-siding-spring-a-possible-collision-with-mars/)
- Blog de Emily Lakdawalla (http://www.planetary.org/blogs/emily-lakdawalla/2013/02271436-comet-to-whiz-past-mars.html)
Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: Sergio le 05 mars 2013 à 00:44:41
Citer
pouvant être observé par les instruments terrestres se trouvant au sol et en orbite autour de la planète rouge.
S'il y a un "déluge de bolides", on peut supposer qu'il y a une probabilité non négligeable que les rovers soient détruits ?
Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: djshotam le 05 mars 2013 à 15:51:21
il peut aussi y avoir la probabilité que des cailloux martiens se retrouvent éjectés et finissent par arriver sur terre.

Titre: Re : Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: elevenaugust le 05 mars 2013 à 20:44:47
Citer
pouvant être observé par les instruments terrestres se trouvant au sol et en orbite autour de la planète rouge.
S'il y a un "déluge de bolides", on peut supposer qu'il y a une probabilité non négligeable que les rovers soient détruits ?
J’exagère en disant "déluge de bolides". Il y aura des retombées de matériaux en grand nombre, c'est sûr, mais la taille de ceux-ci est moins certaine.

Quoiqu'il en soit, la possibilité que les rovers soient endommagés existe vraiment!
Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: zetareticuli le 07 mars 2013 à 22:01:15
Alors qu'une éruption solaire se dirige actuellement vers Mars, les ingénieurs de la NASA ont décidé de couper les appareils d'approvisionnement énergétique du rover.
Curiosity est un petit robot robuste, mais mieux vaut être prudent. Alors qu'une éruption solaire se dirige actuellement vers Mars, les ingénieurs de la NASA ont décidé de couper les appareils d'approvisionnement énergétique du rover. De telles manifestations de l'activité solaire peuvent provoquer des tempêtes magnétiques, perturber le fonctionnement des lignes de transport d'électricité, des appareils électriques et des satellites rappelle La voix de la Russie. Et étant donné les récentes avaries rencontrées par Curiosity, "nous sommes plus prudents" même si cette éruption ne semble pas extrêmement importante, a indiqué Richard Cook, chef de projet à la NASA.

Les scientifiques ont constaté mardi qu'un flux de plasma brûlant composé de protons, d'électrons et d'éléments lourds se dirigeait vers la planète rouge à une vitesse de plusieurs millions de kilomètres/heures.

Curiosity a connu une panne le 27 février sur son ordinateur de pilotage liée à sa mémoire flash. Plus en détail, ce serait une mise en veille du système informatique qui n'aurait pas fonctionné comme prévu. Un dommage probablement dû à un bombardement de radiations cosmiques.
http://hosted.ap.org/dynamic/stories/U/US_SCI_MARS_SPACE_WEATHER?SITE=AP&SECTION=HOME&TEMPLATE=DEFAULT (http://hosted.ap.org/dynamic/stories/U/US_SCI_MARS_SPACE_WEATHER?SITE=AP&SECTION=HOME&TEMPLATE=DEFAULT)

Source (http://www.atlantico.fr/atlantico-light/curiosity-mars-toujours-en-veilleuse-rover-apprete-endurer-eruption-solaire-661121.html)

Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: zetareticuli le 13 mars 2013 à 01:42:11
Nasa. La vie sur Mars a pu exister dans le passé !



La vie a bel et bien été possible sur Mars. C’est ce qu’affirme ce mardi la Nasa après avoir analysé certains travaux du robot Curiosity.

La vie microbienne a pu exister dans le passé sur la planète Mars, selon une analyse des minéraux contenus dans le premier échantillon d’une roche effectuée par des instruments du robot américain Curiosity, a annoncé mardi la Nasa.

« La réponse est affirmative »

« Une question fondamentale à laquelle la mission Curiosity devait répondre était celle de savoir si Mars pourrait avoir été propice à la vie : sur la base de ce que nous savons maintenant, la réponse est affirmative ». C’est ce qu’a déclaré, lors d’une conférence de presse, Michael Meyer, le principal scientifique de la mission Curiosity.

Les instruments de Curiosity ont analysé le premier échantillon prélevé à l’intérieur d’une roche sur Mars. Celle-ci se trouvait à la fin d’un ancien réseau de rivières qui aurait pu fournir des ingrédients chimiques et d’autres conditions favorables pour la vie de microbes, ont expliqué ces chercheurs.

« On aurait pu boire cette eau »

La roche contient de l’argile, formée dans de l’eau, des minéraux comme des sulfates et d’autres substances chimiques.

« On aurait pu boire cette eau », a lancé John Grotzinger, un autre responsable scientifique de la mission Curiosity, précisant aussi que les instruments du robot ne permettent pas de détecter la vie comme telle. Source (http://www.ouest-france.fr/region/normandie_detail_-Nasa.-La-vie-sur-Mars-a-pu-exister-dans-le-passe-_55257-2172460_actu.Htm)

admn : image indisponible

http://www.nasa.gov/mission_pages/msl/news/msl20130312.html (http://www.nasa.gov/mission_pages/msl/news/msl20130312.html)
Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: Prime le 13 mars 2013 à 17:34:11
Je le savais !!!

Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: DecemberTen le 14 mars 2013 à 06:57:15
Ces traces dateraient de 3 milliards d'années.
Donc histoire commune avec notre Terre.
Ça laisse rêveur.
Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: Havalina le 14 mars 2013 à 12:56:40
Tout ça est dingue quand même quand on y réfléchi !  arriver a faire de telles choses sur un autre monde situé a des dizaines de millions de kilomètres, moi y a pas ça me fascine toujours autant !  Quel dommage que l'on ne vive pas plusieurs siècle pour pouvoir assister au progrès dans la découverte et la conquête de l'espace !!! c'est mon plus grand regret ! 

En tout cas, ceci est très enthousiasmant, même si cette annonce semble être passer très vite a la trappe dans l'opinion publique, je trouve ça génial !
Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: Al198 le 14 mars 2013 à 14:16:39
Aaaah je ne suis pas d'accord Havalina, regarde l'évolution exponentielle des techniques et découvertes en ce début de siècle (et ça promet pour l'avenir), on est dans la meilleure période celle d'un véritable foisonnement de tous horizons scientifiques après je te comprend tu voudrais etre la pour l'application finale de la conquête mais je pense que l'on aura de quoi partir en paix dans ce siècle  ;). On verra un homme sur Mars, au moins cela j'y crois !
Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: Prime le 14 mars 2013 à 15:54:27
Belle naïveté. ça m'émeut.

Des hommes sur Mars, il y en a peut-être déjà, et si ce n'est pas le cas, le jour où cela arrivera, on ne le saura certainement pas. Qui sait ce qu'il se trame là-haut comme ici-bas ?...
Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: Al198 le 14 mars 2013 à 16:22:08
Ben visiblement je préfère ma naiveté au fait d'être à ce point blasé comme toi. Faut arrêter de chercher la petite bête, regarde les nombreux projets qui germent ou en place d'être lancés coté privé, c'est cela l'avenir aujourd'hui et oui c'est prometteur. Et non il n'y a pas d'hommes sur Mars, oui quand il y en aura on le saura: à moins de se téléporter là bas, le moindre truc qui décolle est largement repérable (surtout pour une telle opération). Si tu me sors là réponse passe partout du genre "on sait pas ce qu'ont pu inventé/trouvé les militaires" c'est joli mais ça fait pas avancer le schmilblick et ça évite de réfléchir.
Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: Havalina le 14 mars 2013 à 21:32:55
Moi aussi je préfère ma naïveté et surtout mon émerveillement intacte face a ce que réalise l'humanité dans ses premiers pas en dehors de son berceau !

Nan mais vraiment quoi, t'imagine PRIME, sur la planète Mars, il y un objet manufacturé par des hommes, un objet qui plus est ultra technologique et complexe, capable de se déplacer, de prélever des échantillons du sol de cette planète, de faire des analyses, de communiquer depuis une planète avec sa planète de base etc... c'est un truc fabuleux quand même, c'est du réel là, en ce moment même, a la seconde où on parle, ça ne te fascine pas PRIME ?
Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: Prime le 14 mars 2013 à 21:36:15
Rien ne me fascine davantage que la planète Mars !    :)
Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: Havalina le 14 mars 2013 à 21:46:24
Nan mais c'est sur, tout ce qu'on peut lire, voir, entendre a propos des hypothétiques "bases", pyramides, le visage de Mars, toutes ces hypothèses font également grandement rêver car elles peuvent cacher des trucs incroyable, mais ce ne sont que des hypothèses de quelques uns.

Là en ce qui concerne Curiosity, c'est bien du sur et certain ! on est plus dans la théorie, la croyance etc... ! et c'est franchement enthousiasmant non ?

En tout cas, c'est sur que Mars est fascinante, je suis bien d'accord avec toi
Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: Prime le 14 mars 2013 à 22:03:02
Oui, on peut être d'accord, c'est cool ! Bien que le contraire ne me dérange pas, hein !   ; )
Comme dirait Dali : "Et vive la différence !" (comment ça cette phrase est dans un jingle de la radio ? Je l'ai pas fait exprès, M'sieur le juge !!! ^^)

En fait, d'après moi - ce qui est donc totalement subjectif, sans valeur pour quiconque d'autre, vraisemblablement, et c'est tant mieux - la fascination pour Mars débute avec Edgard Rice Burroughs et son fameux cycle ("A princess of Mars", etc) relatant les aventures de John Carter et dont Disney a commis un film (appelons ça comme ça) disons... heu... bref. Vînt ensuite les Chroniques Martiennes de Ray Bradbury, qui rend d'aileurs hommage à Edgard Rice Burroughs dans la préface de son livre. Mais le plus fascinant, c'est l'intérêt de Camille Flammarion (l'astronome, pas l'éditeur ! ^^) et d'autres que lui qui mîrent en évidence les soi-disant canaux de Mars et dont on discute encore aujourd'hui de la véracité... étant donné que les infos sont tenues bien secrètes.

De là à admettre qu'une antique civilisation s'éteignît sur Mars et se propagea sur Terre, effectivement, l’imagination n'a plus de limites. Je suis certain cependant que quelques (et seulement quelques) personnes doivent détenir quelques certitudes sur le sujet.

Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: zetareticuli le 20 mars 2013 à 01:58:31
Curiosity, c'est reparti !

Le robot martien américain Curiosity, en veilleuse depuis deux jours à titre de précaution en raison d'un hic informatique, est de nouveau opérationnel et devrait reprendre ses activités scientifiques d'ici quelques jours, a annoncé mardi la Nasa.

Les ingénieurs avaient rapidement diagnostiqué le problème de logiciel qui avait déclenché la mise en veilleuse du système le 16 mars et savent comment éviter que cela ne se reproduise, a précisé l'agence spatiale dans un communiqué.

Curiosity avait déjà eu un problème avec la mémoire immédiate d'un de ses ordinateurs le 28 février et activé son ordinateur de secours. «Nous comptons reprendre les analyses des échantillons de roche d'ici la fin de la semaine», a dit Jennifer Trosper, une des responsables de la mission Curiosity au Jet Propulsion Laboratory de la Nasa à Pasadena, en Californie. La Nasa doit encore procéder à des tests avant de relancer les activités du robot.

Un mois d'avril compliqué à venir

Les ingénieurs de la mission vont également préparer des procédures spéciales pour transmettre les commandes à Curiosity durant la plupart du mois d'avril quand Mars passera presque directement derrière le soleil par rapport à la Terre. Ces procédures sont une précaution contre de possibles interférences solaires avec les commandes envoyées au robot depuis la Terre.

Le robot à six roues est le plus sophistiqué envoyé sur une autre planète, avec à son bord dix instruments scientifiques. Il s'est posé en août dans le cratère de Gale et ce pour une mission d'exploration d'au moins deux ans. Le robot avait récupéré le 20 février le premier échantillon provenant de l'intérieur d'une roche sédimentaire que sa foreuse avait percée. Une première planétaire en dehors de la Terre et à partir de laquelle la Nasa avait déterminé que Mars a pu, dans le passé, être propice à la vie microbienne.

Les échantillons de roche et de sol prélevés à l'aide du bras robotisé sont transférés dans le laboratoire de chimie et de minéralogie de Curiosity.

Source (http://www.leparisien.fr/conquete-de-mars/mars-curiosity-c-est-reparti-20-03-2013-2653671.php)
Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: Al198 le 20 mars 2013 à 19:10:22
Voilà l'info que j'attendais pour un futur voyage martien, s'il sera réalisable bien sûr c'est une chose (le temps le dira), mais ce genre d'exercice de reflexion je dirai "réaliste" (entendu par là fait sérieusement et visiblement avec appui de grands scientifique) sera à l'avenir ce qui conditionnera je pense le futur de la conquête qui échappera aux institutions internationales pour échoir aux projets privés.



Citer
Mars-One est le nom de ce projet fou d’un ingénieur en mécanique, Bas Landscorp. Son objectif, envoyer en 2022 la première colonie humaine vivre sur Mars. Seul problème, c’est un voyage sans retour.  »Nous avons la technologie pour envoyer des hommes sur Mars et les garder en vie. En revanche, nous n’avons pas encore découvert celle qui leur permettrait de revenir sur Terre » a t’il expliqué.

Seconde problématique, le coût du projet, évalué à 5 milliards d’euros. L’équipe de Mars-One n’est toutefois pas sans idée et s’est associée avec Paul Römer, le créateur de l’émission de télé-réalité Big Brother. Ils préparent un énorme programme mondial de télé-réalité qui devra permettre de suivre la sélection des futurs colons, leur voyage de huit mois jusqu’à mars puis leur vie sur place. Grâce aux droits télévisés et à la publicité, ils espèrent en tirer les 5 milliards d’euros nécessaires.
                                                                           [...]
Les 24 astronautes seront divisés en 6 groupes de 4 et partiront chacun tous les deux ans. En 2036, tous devraient donc se trouver au sein la première colonie humaine sur Mars. Le projet est soutenu par de grands scientifiques comme le président de la Société spatiale néerlandaise Gerard Blaauw ou le Prix Nobel de physique 1999, le Néerlandais Gerard ‘t Hoofd. Il reste toutefois encore de nombreuses questions à examiner comme les éruptions solaires.

Citer
Le calendrier des principales étapes du projet:

    En 2016, un module de stockage contenant 2500 kg de nourriture et de matériel sera envoyé sur Mars.• En 2018, un robot sera envoyé pour explorer Mars et trouver le meilleur emplacement pour installer la future base.
    • Entre 2020 et 2021, d’autres « rovers » seront chargés d’installer la base.
    • En septembre 2022, c’est le grand départ pour le premier groupe de 4 personnes. Arrivée programmée sept mois plus tard, en avril 2023. Les cinq autres groupes seront envoyés tous les deux ans à partir de 2025. Si tout se passe bien, en 2033, les 24 nouveaux Martiens devraient vivre ensemble.


http://megamag.fr/projet-mars-one-24-terriens-pour-un-voyage-sans-retour-vers-mars-en-2022/ (http://megamag.fr/projet-mars-one-24-terriens-pour-un-voyage-sans-retour-vers-mars-en-2022/)

admn : vidéo doublon - déjà postée le: 19 Juin 2012 à 21:41:38
Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: Havalina le 20 mars 2013 à 22:45:45
A espérer que ce ne soit pas juste un joli projet sur dossier sans lendemain destiné surtout a récolter du fric
Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: DecemberTen le 21 mars 2013 à 09:14:15
Ben si, ça fait partie du deal, faut pas rêver.
Ça coûte de mettre sur pieds de tels programmes.
Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: Havalina le 21 mars 2013 à 15:18:58
@DT, je parle de projets qui n'ont pas pour but de devenir réalité mais juste a récolter des fonds auprès de ceux qui auront été séduits par ce projet.

Je pense notamment au projet d'énergie de cet indien ou pakistanais je ne sais plus, y a un topic sur le forum, qui promet tout les 3 mois, que promis dans 3 mois il dévoilerait au grand jour sa "fabuleuse découverte" et qu'en attendant les gens peuvent réserver, moyennant un acompte de 5 000 euros, leur réacteur
Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: Ely le 21 mars 2013 à 15:26:25
C'est triste de voir que c'est la "télé-réalité" le premier truc qui va s'exporter concrete de la terre. Moi qui me disait que peut etre ce serait l'occasion de créer un monde meilleur à la base avec de meilleurs valeurs et une meilleure préparation, le projet semble etre d'y aller avec ce qu'on fait de pire. (A mon sens en tous cas)

Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: Al198 le 21 mars 2013 à 16:22:57
Euh oui et non, c'est pas des Loana ou des Steevy qu'on enverra là bas quand même: l'amarsissage ne serait pas garanti  :P! Non mais je vois ce que tu veux dire, cela dit il faut le prendre autrement, il s'agirait d'un formidable moyen d'intéresser les gens à la conquête spatiale sans commune mesure avec ce que fut l'audience de l'alunissage. A cette époque si l'on avait pu, on aurait aimé je pense assister aux entraînements des astronautes, aux préparatifs, etc etc.
     Pour moi cela à beaucoup plus a voir avec un documentaire en live qu'une basse télé réalité, tu vois ce que je veux dire? Ce genre d'évenement ne pourra pas de toute façon rester confidentiel à l'avenir, et puis je vois suffisamment de personnes critiquant sans savoir les programmes couteux en disant "a quoi ça sert" etc. Là on a l'avenir: le financement privé et la diffusion mondiale (dans une moindre mesure je pense a Felix Baumgartner et Red Bull comme exemple récent).
Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: DecemberTen le 21 mars 2013 à 16:27:56
L'Iranien... oui, havalina ::)
Gros mytho lui.
Ou, finalement, a réellement trouvé le moyen de se faire du pognon en faisant casquer les gugusses qui croient en ses bobards.
D'où création d'énergie ..gratuite ...pour lui... ;D
Tout compte fait, il a réussi son réacteur.
Action (injection de blé par les moujeons)/réaction (belle vie pour lui).
Ahhh la science !!
 >:D
Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: zetareticuli le 21 mars 2013 à 21:06:38
Mars: de nouvelles traces d'eau découvertes par un détecteur de neutrons russe

Le détecteur de neutrons russe DAN installé à bord du rover américain Curiosity trouve de nouvelles traces d'eau sur Mars, a annoncé mardi Maksim Litvak, chef adjoint du projet martien DAN, lors d'une conférence scientifique à Houston, aux Etats-Unis.

"Nous voyons que la teneur en eau du sol varie le long de l'itinéraire emprunté par Curiosity après son amarsissage pour arriver dans la région baptisée Yellowknife Bay. Nous y avons enregistré plus d'eau que dans les secteurs précédents", a indiqué M.Litvak.

Il y a des secteurs contenant plus d'eau que d'autres même dans la région de Yellowknife Bay, selon lui.

Créé par l'Institut russe des études spatiales, le détecteur des neutrons DAN (Dynamic Albedo of Neutrons) mesure la teneur en eau et en combinaisons hydrogénées du sol martien au fur et à mesure que le rover Curiosity se déplace sur la Planète rouge.

Curiosity peut également détecter les minerais contenant du liquide grâce à une de ses caméras embarquées, Mastcam, d'après Melissa Rice, chercheur à l'Institut de technologie de Californie. "Les images prises par Mastcam en proche infrarouge permettent de voir des bandes étroites d'eau sur certains fragments de roche", a annoncé Mme Rice pendant la conférence.

Curiosity s'est posé sur Mars le 6 août 2012. Doté de dix instruments scientifiques d'un poids total de 75 kg, le rover est chargé de mener des études géologiques, géochimiques, d'étudier l'atmosphère et le climat de Mars, de rechercher de l'eau, des matières organiques et de déterminer si la Planète rouge était auparavant habitable et si elle l'est actuellement.

http://fr.rian.ru/science/20130319/197836687.html (http://fr.rian.ru/science/20130319/197836687.html)
Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: Diouf le 21 mars 2013 à 21:28:12
1er atterrissage sur Mars en 2022... c'est un aller simple ... fais gaffe Havalina  :D  [/humour]

Le projet semble sérieux, je me demande quelles pubs (qui coûteront un max) seront diffusées pendant l'émission réalité en 2022 pour l'arrivée des 5 premiers candidats. l...on peut imaginer une audience planétaire et de fortes audiences pour les sélections aussi.
Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: Havalina le 21 mars 2013 à 22:08:17
Ouai, et bien si ce projet n'est pas bidon ( j'ai quand même des doutes mais bon...), je serais le premier devant ma télé ! et pourtant ça fait longtemps qu'elle n'est plus allumée ma tv, c'est d'ailleurs encore un vieux tube cathodique, faudrait que je pense a passer a l'écran plat un jour !
Titre: Re : Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: DecemberTen le 22 mars 2013 à 07:33:07
DAN (Dynamic Albedo of Neutrons)

Albedo  O0 ;D :-X

Le projet semble sérieux, je me demande quelles pubs (qui coûteront un max) seront diffusées pendant l'émission réalité en 2022 pour l'arrivée des 5 premiers candidats. l...on peut imaginer une audience planétaire et de fortes audiences pour les sélections aussi.

Voyons pour la planète rouge, comme pubs on pourrait avoir Red Bull, bien sur, Cherry Coke, Dr Pepper,  Babibel et Mimolette, Ferrari, heu... ;D :D
Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: Donaldchris le 22 mars 2013 à 11:57:47
Le plus dur quand même ce sera de trouver les "pigeons". Va falloir sérieusement les formater pour leur faire accepter un aller simple dans un endroit désertique (à moins que... ::)
Car passé l'euphorie du départ entouré de médias, le voyage de six mois, le débarquement sur un territoire, certes inconnu, les "oh!Que c'est beau" etc..Il va falloir y vivre définitivement et bien sùr y mourir.
Donc, si je comprend bien, ils vont aller là haut (ou là bas!), remplir les poches des médias et autres scientifiques bien sur terre, ils vont faire des expériences, des travaux et autres joyeusetés et ça, ça ira un temps.
Le pognon ne leur servira à rien, les loisirs ?...! Aucune perspective de tout arrêter et de revenir.
A part des robots, je ne vois pas quels êtres humains normalement constitués peuvent accepter un deal pareil.

Maintenant si Mars est peuplée de martiennes à trois nichons et qu'on nous le cache ! :P...
Titre: Re : Re : Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: Havalina le 22 mars 2013 à 13:00:23
DAN (Dynamic Albedo of Neutrons)

Albedo  O0 ;D :-X

Le projet semble sérieux, je me demande quelles pubs (qui coûteront un max) seront diffusées pendant l'émission réalité en 2022 pour l'arrivée des 5 premiers candidats. l...on peut imaginer une audience planétaire et de fortes audiences pour les sélections aussi.

Voyons pour la planète rouge, comme pubs on pourrait avoir Red Bull, bien sur, Cherry Coke, Dr Pepper,  Babibel et Mimolette, Ferrari, heu... ;D :D


December ten, tu sors...  ;D
Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: Ely le 25 mars 2013 à 16:51:58
Et alors, dans ce cas, je pose la question : qu'est ce qui motivaient les Christophes Colomb et autres a partir à l'aventure sans aucune certitude de pouvoir revenir, voire avec la certitude de ne pas pouvoir revenir.

Si aujourd'hui cela ressemble à un aller sans retour qu'en sera-t-il dans 30 / 40 ans ?

Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: Havalina le 25 mars 2013 à 19:37:36
@Ely :

La postérité d'être le premier être humain a mettre le pied sur Mars, le premier être humain a mettre le pied sur une autre planète, le premier être humain a mourir sur une autre planète, le premier être humain a aller aussi loin de la planète Terre etc...

Il y a une promesse d'éternité par la postérité, et ça, je pense que ça peut tenter beaucoup de monde, quand on voit ce que certains sont capable d'encaisser comme humiliations pour un soupçon de célébrité éphémère a la tv.

Et puis, il y a aussi pour d'autres personnes, l'intérêt scientifique, l'intérêt que représente d'être le premier a fouler LA planète Mars ! personnellement, si j'étais toujours célibataire, je crois que si on me le proposait je signerais !  :D
Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: Ely le 26 mars 2013 à 09:58:33
Havalina, je posais plutot la question pour Donaldchris, mais je suis tout a fait d'accord avec toi, et moi c'est également quelque chose qui me tenterait, célibat ou pas d'ailleurs.

Je veux dire, la terre, le monde humain est chiant et prévisible, si on regarde nos vies on fait tous la même chose, métro-boulot-dodo (a peu pres hein, je veux pas non plus généraliser), j'aurais tendance a penser que, là, au moins, j'aurais fait quelquechose d'assez exceptionnel de ma vie. Evidemment ça demande un peu de sacrifice, mais personnellement je me sens bien de m'embarquer dans ce genre d'aventure !
Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: Thib7 le 26 mars 2013 à 13:13:22
Plutôt d'accord avec vous, je signerai surement aussi si on me proposait
Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: zetareticuli le 26 mars 2013 à 21:39:16
Je pars aussi... ;)

Est-ce qu'un spécialiste en photographie, pourrait expliquer les photos suivantes prises sur Mars par Opportunity

(http://marsrovers.jpl.nasa.gov/gallery/all/1/p/123/1P139098156EFF2809P2267L2M1-BR.JPG)

Il y a une série, avec cette tache blanche qui change de forme, anomalie de l'appareil ou camouflage raté?

http://marsrovers.jpl.nasa.gov/gallery/all/opportunity_p123.html (http://marsrovers.jpl.nasa.gov/gallery/all/opportunity_p123.html)
Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: zetareticuli le 30 mars 2013 à 21:37:44
Personne?


Curiosity : une photo panoramique de 4 gigapixels de la surface de Mars

Après avoir récemment mis en ligne une photo de 320 gigapixels prise en haut de la BT Tower de Londres, les équipes de 360Cities nous proposent une image panoramique de 4 gigapixels de la surface de Mars. Les clichés proviennent évidemment de la sonde Curiosity envoyée par la NASA.
http://www.360cities.net/image/mars-gigapixel-panorama-curiosity-solar-days-136-149 (http://www.360cities.net/image/mars-gigapixel-panorama-curiosity-solar-days-136-149)

Régulièrement, 360Cities nous propose des images panoramiques qui sortent de l'ordinaire et, après avoir exploré différents lieux sur Terre, c'est sur une autre planète que le site a jeté son dévolu : Mars. Pour arriver à ce résultat, le site annonce avoir compilé pas moins de 407 images provenant du robot Curiosity de la NASA.
Ce dernier est équipé de 17 caméras qui affichent chacune une définition de deux mégapixels. Toutes ne disposent par contre pas du même objectif, certains étant en 100 mm et d'autres en 34 mm. Le site précise que cela explique que, parfois, la qualité soit un peu dégradée par endroits.
Quoi qu'il en soit, le résultat est aussi impressionnant que... désertique. Bien évidemment, vous avez la possibilité de tourner à 360° et de zoomer comme bon vous semble.
Source (http://www.pcinpact.com/news/78670-curiosity-photo-panoramique-4-gigapixels-surface-mars.htm)


Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: mistigrigri le 31 mars 2013 à 14:33:45
Cette image fait faux, l'éclairage du fond n'est pas celui qui est sur la sonde, ce gros bricolage donne le malaise. Le fond fait très 3D d'ailleurs.
Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: Havalina le 31 mars 2013 à 22:08:15
@Mistigri :

Narrow Angle Camera (NAC), which has a 100 mm focal length
Medium Angle Camera (MAC), which has a 34 mm focal length


est ce que ça peut expliquer cette impression que tu as ?
Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: Havalina le 31 mars 2013 à 22:20:43
Capture d'écran sur une emprunte laissée au sol par Opportunity

(http://img20.imageshack.us/img20/4475/www360citiesnetimagemar.png)



Woua avez vous vu comment ça a l'air fragile les cailloux sur Mars ??? regardez le long de l'emprunte d'une des roues du robot, y a plein de cailloux qui se sont cassés sous son poids ! 

en plus, si je ne me trompe pas, la masse d'un objet sur mars est plus de 2 fois inférieur !
Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: nick le 01 avril 2013 à 00:16:52
Oui, images incroyables. On se croirait sur Terre.

Juste ceci :
P=m*g

P: poids (en N, Newton)
m: masse (en kg)
g: champ gravitationnel

La masse d'un objet est la même sur Terre, Mars, ...
En revanche le poids varie.


-------------------
* Pour la focale, AMA, il faut voir la taille du capteur, à moins que les focales données soient en équivalent 35mm.

* Le paysage peut sembler bizarre, car, AMA :
  - le plan a l'air incliné; la luminosité est modifiée
 - si le terrain est le même, la texture, vue de très loin peut donner un aspect complètement différent.
Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: zetareticuli le 04 avril 2013 à 22:33:02
Mars est-elle si loin de la Terre ?

Ce site ingénieux réalisé par David Paliwoda montre à quel point Mars est éloignée de la Terre.

Certes nous le savions depuis des siècles, toutefois il est difficile de se rendre réellement compte d’une telle distance.

Aussi, pourquoi ne pas utiliser une métrique qui parlerait à tous les amoureux Internet ? Un mot, un seul : Pixel. Si la Terre était de 100 pixels de large, jusqu’où iriez pour rejoindre Mars ? Pour commencer, la lune serait à pas moins de 3000 pixels, et alors, Mars ?

42 800 Pixels ! Et croyez-nous, cela prend une éternité pour y arriver. Même en pixels. http://www.distancetomars.com/ (http://www.distancetomars.com/)

Source (http://www.gizmodo.fr/2013/04/04/mars-terre.html)
Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: DecemberTen le 06 avril 2013 à 05:46:15
Ces images prises par la sonde MRO montrent que le vent souffle sur la planète Mars.

Elles ont été prises par la caméra HiRISE du MRO, Mars Reconnaissance Orbiter, la sonde spatiale en orbite autour de Mars.

admn : image indisponible

L'objet brillant en haut de l'image est la coque dans laquelle Curiosity était placé et dont il s'est séparé à plus ou moins 2 km au dessus du sol.
Cette partie est toujours reliée au parachute que l'on voit voler dans le vent martien.

Source: NASA
Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: zetareticuli le 19 mai 2013 à 21:23:59
Votre nom autour de Mars

MAVEN doit s’envoler en novembre prochain. La NASA vous propose d’inclure gratuitement votre nom dans un DVD-ROM qui sera placé sur cette sonde qui orbitera autour de la planète rouge à partir de septembre 2014.

Votre prochaine opportunité de départ via votre nom pour la planète rouge est fixée au 18 novembre 2013. En effet, c’est le jour où la sonde MAVEN de la NASA doit s’envoler. MAVEN signifie Mars Atmosphere and Volatile EvolutioN car cet engin se placera sur orbite autour de la planète rouge afin d’en étudier l’atmosphère. On sait que celle-ci est bien moins dense que celle de la Terre : les scientifiques pensent que lorsque Mars a perdu son champ magnétique protecteur, les vents solaires l’ont en quelque sorte «soufflée».

(http://www.enjoyspace.com/uploads/news/2013/mai/maven/MAVEN_DVD.jpg)
Emplacement sur la sonde MAVEN du DVD-ROM sur lequel seront enregistrés les noms des personnes qui auront rempli le formulaire en ligne. Crédit : NASA

MAVEN emportera sur l’un de ses panneaux solaires un DVD-ROM sur lequel seront inscrits les noms et prénoms de ceux qui auront rempli (gratuitement) un formulaire en ligne sur le site web Going To Mars de la mission (http://lasp.colorado.edu/maven/goingtomars/).
Vous pourrez même ensuite imprimer un certificat comme celui-ci ci-dessous.

(http://www.enjoyspace.com/uploads/news/2013/mai/maven/Going_to_Mars_certificate.jpg)

Il ne faut cependant pas trop prendre son temps ! La récolte des patronymes qui partiront s’arrête en effet le 1er juillet 2013.

Source (http://www.enjoyspace.com/fr/news/votre-nom-autour-de-mars)
Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: zetareticuli le 24 mai 2013 à 19:17:14
Curiosity photographie un curieux rocher sur Mars

(http://www.ancient-code.com/wp-content/uploads/2013/05/UO-on-Mars-300x227.png)

Vraiment curieux comme forme, avec le rond au centre, on dirait le haut du tuyauterie, genre 20 000 lieues sous les mers...

(http://www.ancient-code.com/wp-content/uploads/2013/05/0064MR0285005000E1_DXXX-1024x1024.jpg)

Taille originale: http://mars.jpl.nasa.gov/msl-raw-images/msss/00064/mcam/0064MR0285005000E1_DXXX.jpg (http://mars.jpl.nasa.gov/msl-raw-images/msss/00064/mcam/0064MR0285005000E1_DXXX.jpg)

http://www.ancient-code.com/nasas-curiosity-rover-image-of-strange-object-on-mars/# (http://www.ancient-code.com/nasas-curiosity-rover-image-of-strange-object-on-mars/#)
Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: Havalina le 24 mai 2013 à 23:19:37
Peut être que ce "rond" est le reste d'une "bulle" de quelque chose ?
Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: arkhandariel le 25 mai 2013 à 02:43:50
on a aucune idée de la taille de cet artefact... Pourquoi ne s'agirait il pas tout simplement d'une sonde corrodée envoyée par la russie su mars ?
Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: dificultnspa le 08 juin 2013 à 21:52:55
20minutes.fr (http://www.20minutes.fr/sciences/1169969-20130608-mars-nasa-decouvre-eau-propice-a-vie)


Mars: La Nasa découvre de l'eau propice à la vie
Créé le 08/06/2013 à 16h57 -- Mis à jour le 08/06/2013 à 16h57
ESPACE - L'agence spatiale vient de finir l'analyse de la roche qui est sans doute la plus vieille jamais étudiée...La Nasa (http://www.20minutes.fr/thematique/nasa) n'a jamais été aussi heureuse de découvrir de l'eau. Près de 10 ans après son lancement vers Mars, le robot Opportunity (http://www.20minutes.fr/high-tech/735751-spirit-tapis-opportunity-accroche) a découvert des traces d'une eau propice au développement de la vie, s'est félicitée vendredi l'agence spatiale américaine.

Le véhicule fonctionnant à l'énergie solaire vient de finir l'analyse de ce qui est sans doute la plus vieille roche qu'il ait jamais étudiée, baptisée Esperance 6, et qui a révélé qu'une eau propice au développement de la vie avait coulé en abondance sur la Planète Rouge, laissant derrière elle des minéraux argileux.

Le robot «handicapé d'une épaule»

Cette découverte est «l'une des plus importantes» réalisées au cours de la mission d'Opportunity parce qu'elle met en lumière des éléments chimiques très différents de ceux qui avaient jusqu'à maintenant été trouvés dans des traces d'eau sur Mars, une planète aujourd'hui très sèche, a pointé Steve Squyres, de l'université Cornell, un des responsables du programme.

Les roches les plus anciennes, comme Esperance 6, ont un pH neutre, signe que l'eau aux premiers temps de l'histoire de Mars «était bien plus propice, dans ses éléments chimiques, son pH, son niveau d'acidité, au développement d'éléments chimiques pouvant aboutir à la naissance d'une forme de vie», a expliqué Squyres.


«Handicapé d'une épaule», comme l'a souligné Steve Squyres, le robot est désormais en route, à la vitesse de 50 m par jour, vers une zone à 1,5 km de son ancien emplacement, où les couches géologiques sont beaucoup plus nombreuses. Opportunity et son jumeau Spirit avaient été lancés vers Mars en 2003 et avaient atteint la Planète Rouge en janvier 2004 pour une mission d'exploration qui devait initialement durer trois mois. Les deux ont trouvé des traces anciennes d'eau sur Mars.
Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: zetareticuli le 20 juin 2013 à 23:27:29
La Nasa dévoile un spectaculaire panorama à 360 degrés de Mars

L'image de 1,3 milliard de pixels est une combinaison de près de 900 clichés réalisés par Curiosity...

Trois des caméras de Curiosity ont travaillé pendant plus d’un mois pour vous offrir ce spectaculaire panorama de la planète rouge. Plus de 900 clichés ont été pris par le rover martien, du 5 octobre au 16 novembre dernier. L’agrégation finale, qui pèse 1,3 milliard de pixels, a ensuite été faite par le laboratoire de traitement de la Nasa à Pasadena, en Californie. Le plus bluffant étant que vous pouvez naviguer et zoomer jusqu’à apercevoir le moindre petit caillou dans l’image, à l’aide d’un player interactif. Dans la vision panoramique, la vue est orientée vers le Sud et le Nord se trouve aux deux extrémités. Au loin, vous apercevez le Mont Sharp, dont Curiosity entame l'ascension. Source (http://www.20minutes.fr/sciences/1177461-20130620-nasa-devoile-spectaculaire-panorama-a-360-degres-mars)

A voir ici: http://mars.nasa.gov/multimedia/interactives/billionpixel/ (http://mars.nasa.gov/multimedia/interactives/billionpixel/)
Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: Havalina le 21 juin 2013 à 15:45:39
Fantastique ! merci Zetareticuli  ;D

Je crois que je vais me plonger dans ce panorama quelques heures moi, c'est incroyable a regarder, a explorer, zoomer, regarder les différences de teintes, les couches, les strates, les formes des cailloux, la consistance du sable etc... moi ça me fascine !
Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: zetareticuli le 09 juillet 2013 à 22:52:57
Trouver des traces de vie, objectif de la prochaine mission sur Mars

La Nasa a dévoilé mardi le cadre de sa prochaine mission sur Mars, en 2020, dont l'objectif principal sera de trouver d'éventuelles traces de vie après les premières découvertes faites par le robot Curiosity sur la planète rouge.
"Nous avions deux questions fondamentales : la première était de savoir si Mars avait pu être favorable à une forme de vie. La seconde était de savoir s'il y a effectivement eu de la vie sur Mars", a rappelé John Grunsfeld, le responsable de la division science de l'agence spatiale américaine, lors d'une conférence de presse.

"Curiosity a répondu à la première question, on sait que Mars a eu un environnement favorable à la vie. Il faut maintenant répondre à la seconde question, et ce projet Mars 2020 est l'étape suivante : peut-on trouver des signes d'une éventuelle vie passée", a-t-il ajouté.
Près d'un an après l'atterrissage de Curiosity sur Mars (en août 2012, ndlr), qui est pourtant loin d'avoir terminé ses travaux d'exploration, les scientifiques de la Nasa sont déjà tournés vers l'avenir. A ce titre, ce projet Mars 2020 est la suite logique des travaux menés actuellement sur la planète rouge.
Le nouvel engin en 2020 devrait reprendre le même châssis que Curiosity, ce qui réduira les coûts, mais il emmènera des instruments plus perfectionnés, dont un microscope.
Cela lui permettra de choisir précisément des échantillons particulièrement intéressants, de les analyser et de les stocker dans une petite capsule. Si des indices sérieux d'une vie antérieure sont collectés, alors une mission suivante pourra ensuite ramener cette capsule, qui pourra contenir jusqu'à 31 échantillons, sur la Terre.
L'équipe de 19 scientifiques chargée d'élaborer depuis fin janvier le cadre de cette future mission a compilé un rapport de plus de 150 pages dans lequel elle en précise les contours. Outre la recherche d'éventuelles traces de vie et la collecte d'échantillons, cette mission permettra également de valider certaines technologies utiles pour une exploration humaine ultérieure de la planète rouge.
Cette mission Mars 2020 a un budget d'environ 1,5 milliard de dollars, auquel il faudra ajouter le coût du lancement, ont précisé les scientifiques.
La prochaine mission de la Nasa vers Mars se déroulera en novembre prochain, avec l'envoi d'une sonde qui étudiera les effets des éruptions solaires. Source (http://www.leparisien.fr/sciences/trouver-des-traces-de-vie-objectif-de-la-prochaine-mission-sur-mars-09-07-2013-2968743.php)
Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: zetareticuli le 26 septembre 2013 à 22:08:59
Le sol de Mars contient 2% d'eau

On pourrait tirer environ un litre d'eau de 0,03 mètre cube de sable martien...

Environ 2% du sol à la surface de Mars est formé d'eau, révèle l'étude d'un échantillon effectuée par le robot Curiosity, une découverte qui ouvre de nouvelles perspectives pour l'exploration habitée de la planète Rouge.

«Un des résultats les plus emballant de l'étude du premier échantillon analysé par Curiosity est le pourcentage élevé d'eau dans le sol martien, qui est d'environ 2%», se félicite Laurie Leshin, du Rensselaer Polytechnic Institute, dans l'Etat de New York, co-auteur de ces travaux parus en ligne jeudi dans la revue américaine Science.

L'échantillon --qui a été chauffé jusqu'à 835 degrés Celsius-- a aussi dégagé des proportions significatives de dioxyde de carbone (CO2), d'oxygène et de composés de soufre, mais l'eau était l'élément gazeux le plus abondant, souligne-t-elle.

«Presque partout sur la planète»

Selon cette scientifique, on pourrait tirer environ un litre d'eau de 0,03 mètre cube ( soit un pied cube) de ce sable martien, ce «qui est beaucoup».

«Jusqu'alors Mars était vu --en dehors des régions polaires-- comme un désert très sec, et bien qu'il s'agisse d'une proportion d'eau nettement moindre que celle trouvée dans un échantillon de sol terrestre, c'est substantiel et une importante ressource» pour les futurs explorateurs de la planète rouge, explique-t-elle.

«Cette eau se trouve presque partout sur la planète dans le sol en surface, sous vos pieds et si vous être un astronaute il suffit de chauffer un peu de ce sol pour avoir de l'eau», relève-t-elle.

De l'eau en abondance sur Mars

«Mars est recouvert d'une sorte de couche de sable qui est mélangée et se déplace sur l'ensemble de la planète à cause des fréquentes tempêtes de poussière, ce qui fait qu'un échantillon de ce sol revient à avoir une collection microscopique de toutes les roches martiennes.... et une bonne idée de l'ensemble de la surface de Mars», pointe-t-elle.
 
L'eau existe en abondance sur Mars sous forme de glace dans les régions polaires. En 2003, la sonde européenne Mars Express, en orbite autour de la planète, avait confirmé la présence de glace d'eau dans la calotte polaire sud. Peu après elle découvrit la présence d'un permafrost autour du pôle nord s'étendant sur des centaines de kilomètres carrés. Outre les travaux sur l'analyse des gaz dans le sol martien, quatre autres recherches effectuées avec les autres instruments à bord de Curiosity sont également publiées jeudi dans Science. Elles ont permis de faire avancer la compréhension de la nature et de la structure du sol martien, ainsi que le rôle de l'eau. Source (http://www.20minutes.fr/sciences/1228479-20130926-sol-mars-contient-2-eau)
Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: giorgio le 28 septembre 2013 à 05:20:17
Il y a surement de l'eau et des minerais sur la lune aussi. D'ailleurs les chinois s'y préparent suivant leur journal des prévisions spatial !
On peut donc imaginer sans être excessif que cette nouvelle qui est que l'eau se trouve partout sur la planète Mars à 2% dans les roches et en sachant que le CO2 se trouve également en très grande quantité, peut convenir à l'introduction de végétaux génétiquement modifiés, (des scientifiques étudient en ce moment des végétaux et des mousses que l'on trouve dans le désert de la mort aux USA qui sont capables de résister à des températures excessives de + 65 ° à - 40°). On peut espérer donc créer une atmosphère par le dégagement d'oxygène, d'hydrogène et de méthane, bien entendu il faudra attendre quelques centaines d'années avant d'aller prendre une bouffée d'air pur sur Mars, mais rien n'est impossible, il faut seulement y croire, moi j'ai toujours cru à la technologie.
Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: zetareticuli le 16 octobre 2013 à 02:56:45
Exploration de Mars : le 'Grand Canyon' de la planète rouge dévoilé en 3D

Survol du canyon d'Hebes Chasma, sur Mars, par le satellite Mars Express official
[embed=425,349]<iframe frameborder="0" width="480" height="270" src="//www.dailymotion.com/embed/video/x15zlsc" allowfullscreen></iframe>
<a href="http://www.dailymotion.com/video/x15zlsc_survol-du-canyon-d-hebes-chasma-sur-mars-par-le-satellite-mars-express_tv" target="_blank">Survol du canyon d'Hebes Chasma, sur Mars, par...[/url] par <a href="http://www.dailymotion.com/Gentside" target="_blank">Gentside[/url][/embed]

Source (http://www.maxisciences.com/mars/exploration-de-mars-le-grand-canyon-de-la-planete-rouge-devoile-en-3d_art31081.html)
Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: zetareticuli le 14 novembre 2013 à 23:06:12
Mars il y a 4 milliards d'années

NASA | Mars Evolution
NASA | Mars Evolution (http://www.youtube.com/watch?v=sKPrwY0Ycno#ws)
Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: Al198 le 18 novembre 2013 à 18:59:55
Lancement en direct a 19h 28 de la sonde maven en vue de comprendre la quasi-disparition de l'atmosphère martienne:


http://citizenpost.fr/suivez-le-lancement-de-la-sonde-spatiale-maven-vers-mars/ (http://citizenpost.fr/suivez-le-lancement-de-la-sonde-spatiale-maven-vers-mars/)

Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: zetareticuli le 10 décembre 2013 à 21:42:12
Curiosity découvre un ancien lac d'eau douce, «preuve la plus parlante» que Mars a été habitable

La sonde américaine a pour la toute première fois découvert à la surface de Mars des preuves directes de l'existence d'un lac d'eau douce...
Un lac d'eau douce a existé sur Mars. La sonde américaine Curiosity a découvert à la surface de la planète rouge des preuves directes de son existence, ont annoncé des scientifiques lundi.

Des conditions favorables à une vie microbienne

Il ne reste plus d'eau à l'heure actuelle à cet endroit, mais les tests de forage et les analyses chimiques effectués par le robot Curiosity sur des roches denses laissent penser que les conditions ont un jour été réunies pour permettre à ce lac d'abriter de la vie microbienne. Les roches analysées contiennent en effet des traces de carbone, d'hydrogène, d'oxygène, d'azote et de soufre et «fourniraient les conditions idéales pour une vie microbienne élémentaire», indique cette étude dont les résultats sont publiés dans la revue américaine Science.

Les roches ont entre 3,5 et 3,6 milliards d'année

Si aucune forme de vie n'a été détectée dans les roches, le robot a effectué des forages dans des fragments de grès et de mudstone et y a découvert des minéraux argileux suggérant une interaction avec de l'eau. «Ce sont des roches relativement jeunes dans l'histoire martienne», a précisé le professeur Grotzinger aux journalistes à San Francisco, soulignant que l'un des «résultats surprenants»  découverts était que ces roches pouvaient avoir entre 3,5 et 3,6 milliards d'années. «Cela coïncide justement avec exactitude aux plus anciennes traces de vie retrouvées sur la Terre» .

«C'est la première fois que nous trouvons véritablement des roches sur Mars qui apportent la preuve de l'existence de lacs», s'est réjoui pour sa part Sanjeev Gupta, professeur à l'Imperial College de Londres, co-auteur de ces travaux.

«La preuve la plus parlante» Suite et source (http://www.20minutes.fr/sciences/1261457-20131210-curiosity-decouvre-lac-eau-douce-preuve-plus-parlante-mars-ete-habitable)
Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: giorgio le 17 décembre 2013 à 15:17:49
Dommage que nous n'étions pas née à l'époque..
Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: giorgio le 20 décembre 2013 à 00:01:56
Des tunnels translucides découvert sur la planète mars sur une photo de la nasa qui pourrait être un système de ventilation (video) ?
(http://img15.hostingpics.net/pics/395636UFOUFOSsightingsightingsMarstunnelsalienaliensETspacenewsparanormalstructurestructuresanomalyanomaliesStarWarsSG1stargatesciencenews1.jpg)
Image
(http://img15.hostingpics.net/pics/266718UFOUFOSsightingsightingsMarstunnelsalienaliensETspacenewsparanormalstructurestructuresanomalyanomaliesStarWarsSG1stargatesciencenews2.jpg)
(http://img15.hostingpics.net/pics/187727UFOUFOSsightingsightingsMarstunnelsalienaliensETspacenewsparanormalstructurestructuresanomalyanomaliesStarWarsSG1stargatesciencenews3.jpg)
Date of discovery: unknown.
Location of discovery: Mars
Source photo: http://ida.wr.usgs.gov/html/m04002/m0400291.html (http://ida.wr.usgs.gov/html/m04002/m0400291.html)

Now we have all heard about the tunnels on the surface of Mars and some of us have even seen them in Mars photos ourselves, but to this day, NASA has refused to talk about what they are and who made them.

Image

The material that the tunnels are made from is translucent between the rings, but the rings themselves which act like scaffolding are smoky translucent.

I believe that an intelligent species lives below the surface of Mars and these tubes are not for transportation, but instead disposal of the methane that living organisms make. This would explain how 60% of Mars was suddenly (it happened in just days) covered in methane gas several years ago...which by the way, disappeared within a few months. SCW


Image


http://www.youtube.com/watch?v=uXQum0t3ZiA#t=86 (http://www.youtube.com/watch?v=uXQum0t3ZiA#t=86)
NASA Mission reveals the Glass Tubes of Mars?!
Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: Thib7 le 20 décembre 2013 à 04:30:21
Alors ça, ça m'étonnerait que ça soit naturel ! je pense qu'on tiens là une preuve comme quoi Mars a été habité par le passé !
Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: Tartar le 20 décembre 2013 à 12:13:02
Juste un système de "dunes".
Un courant d'eau (ou du moins de liquide ou bien d'air) provoque ces accumulations régulières de matériau poudreux comme un sable.
Aucun tube en verre...disons des "rides", comme ci-dessous dans un ancien lit de rivière.

(https://encrypted-tbn0.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcRFvgmv-FHt58MtehIu4TiHaRhAqMdiAl5HyblOFrodWMbknnhv)
Titre: Re : Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: giorgio le 20 décembre 2013 à 17:02:13

Tout d’abord merci de chercher une explication rationnelle, mais excuse de douter de ton explication parce que les "tubes" se croisent alors que si c'est le vent qui provoque ça c'est impossible il me semble. Ou alors ils vont tous dans le même sens, et ici ce n'est pas le cas.
Je n'insinue rien et il y a surement une explication logique mais la tienne ne me convainc pas vraiment..
Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: katchina le 20 décembre 2013 à 17:32:03
La bonne démarche étant de rechercher d'abord les explications possibles, en procédant par élimination :

Et une race inconnue sur Terre de lombrics fossilisés ?

(http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/3/30/Regenwurm1.jpg/290px-Regenwurm1.jpg)
Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: mistigrigri le 20 décembre 2013 à 17:36:04
... les vers géants de sable des déserts d'Arrakis ( Dune) ?
Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: giorgio le 20 décembre 2013 à 21:39:36
L'échelle des photos est surement plus ou moins grande, donc je ne pense pas qu'un lombric fossilisé soit la bonne explication, ou alors un lombric géant  O0
Titre: Re : Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: katchina le 21 décembre 2013 à 00:39:23
L'échelle des photos est surement plus ou moins grande, donc je ne pense pas qu'un lombric fossilisé soit la bonne explication, ou alors un lombric géant  O0

Et pourquoi un lombric martien aurait-il les mêmes proportions qu'un lombric terrien ? Un peu d'imagination que diable ! Un lombric de Science-fiction, genre bestiole d'Alien (mais pas forcément méchant, juste différent)  8)
Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: Vent du Nord le 21 décembre 2013 à 08:36:48
Mais dans toutes ces images, où donc voyez-vous des tunnels ?
Comment transformez-vous des lignes courbes en "tunnels" ?

Et pourquoi écrivez-vous que vos soi-disant "tunnels" seraient translucides ? Que voyez-vous donc "à l'intérieur" (voire "au-delà") qui puisse justifier qu'il s'agisse de "tunnels translucides" ?

Et pourquoi, alors, ne sautez-vous pas sur l'occasion pour évoquer aussi ce magnifique "tunnel translucide" de Saturne, visible ici :

http://icietmaintenant.fr/SMF/index.php?topic=2046.msg255005#msg255005 (http://icietmaintenant.fr/SMF/index.php?topic=2046.msg255005#msg255005)

(http://referentiel.nouvelobs.com/file/6719440-une-spectaculaire-animation-du-mysterieux-hexagone-de-saturne.jpg)
Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: mistigrigri le 21 décembre 2013 à 14:41:43
Mars Has Glass Tunnels, UFO's and The Famous Face
admn : vidéo indisponible

La vidéo a été intégrée en 2008, cette découverte des "tunnels" n'est donc pas récente. Ne comprenant pas bien l'anglais, je ne sais exactement ce que dit Hoagland. La video doit être un extrait des conférences d'Hoagland sur Mars visionnable sur son site : http://www.enterprisemission.com/videos.html (http://www.enterprisemission.com/videos.html)
Titre: Re : Re : Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: giorgio le 21 décembre 2013 à 18:10:20

Et pourquoi un lombric martien aurait-il les mêmes proportions qu'un lombric terrien ? Un peu d'imagination que diable ! Un lombric de Science-fiction, genre bestiole d'Alien (mais pas forcément méchant, juste différent)  8)
:o, Bon ok, pourquoi pas alors  ;) Mais si tu regardes bien katchina les "tunnels" ou lombrics sont toujours à coté d'une fissure , comme si qu'ils pénétraient l'entrée de le croûte martienne. Un fossile de lombric géant ne devrait t'il pas être aléatoirement placé sur le sol martien?
Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: katchina le 21 décembre 2013 à 19:57:37
Mais je ne sais pas, je ne suis pas martienne !  ;)

Citer
Un fossile de lombric géant ne devrait t'il pas être aléatoirement placé sur le sol martien?]

Je croyais que les fossiles, sur Terre, étaient présents dans les strates...
http://www.trilobites.fr/presentation/fossile/fossile_f.htm (http://www.trilobites.fr/presentation/fossile/fossile_f.htm)

Quoique, comme Vent du Nord, j'ai du mal à voir un tunnel, ou alors c'est un tunnel pour fourmis.
D'ailleurs, le titre de la vidéo est "Martian Tubes" par "Martian Tunnels"
Titre: Re : Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: giorgio le 22 décembre 2013 à 16:36:18

Je croyais que les fossiles, sur Terre, étaient présents dans les strates...
http://www.trilobites.fr/presentation/fossile/fossile_f.htm (http://www.trilobites.fr/presentation/fossile/fossile_f.htm)

Intéressant ce lien sur la formation des fossiles, je ne connaissais pas. J'ai tendance à voir un tunnel, mais peut-être que mon imagination me joue des tours après..
Mais tant que je n'ai pas d'explication "scientifique" pour ces "tubes" je continuerais à croire.
Titre: Re : Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: Roger le 23 décembre 2013 à 12:57:12
Quoique, comme Vent du Nord, j'ai du mal à voir un tunnel, ou alors c'est un tunnel pour fourmis.

Sur la page : http://ida.wr.usgs.gov/html/m04002/m0400291.html (http://ida.wr.usgs.gov/html/m04002/m0400291.html) il est spécifié dans les paramètres : Résolution: 3.60 meters/pixel !
Après vérification, à la louche, ces tunnels font entre 30 et 40 pixels de large.
Soit : 30*3.6= 10.80 m
et      40*3.6= 14.40 m
sacrées fourmis :)

Pour info, il n'existe pas de fossiles de lombrics.... uniquement des traces de galeries fossiles de vers marins géants qui font entre 15 et 20 cm de diamètre.
Source : http://www.futura-sciences.com/magazines/terre/infos/actu/d/paleontologie-plus-anciennes-traces-fossiles-vers-geants-decouvertes-20191/ (http://www.futura-sciences.com/magazines/terre/infos/actu/d/paleontologie-plus-anciennes-traces-fossiles-vers-geants-decouvertes-20191/)
Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: zetareticuli le 26 décembre 2013 à 21:11:21
La sonde Mars Express va s’approcher de Phobos, la lune de Mars

La sonde européenne Mars Express s’approchera dans quelques jours de Phobos, la plus grande des lunes de Mars. Elle frôlera la planète à seulement 45 km de distance le 29 décembre, a indiqué l'Agence spatiale européenne (ESA).

Au mois de juin, la sonde européenne Mars Express a fêté son 10e anniversaire dans l'espace. Après toutes ces années de vol (notamment passées en orbite autour de Mars), elle va frôler Phobos, la plus grande et la plus proche des deux lunes de Mars. Selon l’Agence spatiale européenne (ESA), Mars Express doit passer dimanche 29 décembre à seulement 45 km de distance du satellite.

Ce survol sera malheureusement trop proche et trop rapide pour que la sonde puisse prendre des images. Néanmoins, elle permettra de collecter les informations les plus précises jamais fournies sur la structure interne, le champ gravitationnel et la manière dont le vent solaire influe sur cette lune en forme de patate pleine de bosses (comme le montre la vidéo ci-dessus). Bien qu'elle soit le plus grand des deux satellites de Mars, Phobos est relativement petit avec des dimensions de 27 x 22 x 18 kilomètres. Il s'agit de l'une des plus petites lunes du Système solaire.

 Assez sombre, Phobos a une composition similaire à celle des astéroïdes de type C qui recèlent des chondrites carbonées. Cependant, les chercheurs estiment que sa masse volcanique est trop faible pour qu'il soit entièrement composé de roches. Les observations réalisées lors de précédents survols donnent ainsi à penser que la lune pourrait comprendre 25 à 33% d'espace vide. Elle serait alors constituée de blocs rocheux et d'amas de débris séparés par de grands espaces.

Percer les origines de la lune

Cette hypothèse découle d'un survol réalisé en 2008 mais d'autres ont été effectués depuis, notamment en 2010 où la sonde Mars Express est passée à 67 km d'altitude de la lune. Aussi, les scientifiques entendent bien poursuivre les survols pour en apprendre davantage sur Phobos et surtout mieux connaitre son origine. En effet, aujourd'hui, on ignore si les lunes martiennes sont issues d'astéroïdes capturés dans le champ gravitationnel de Mars ou si elles résultent d'un impact géant sur la planète.

"En réalisant de tels survols de Phobos avec Mars Express, nous pouvons aider à imposer des contraintes sur l'origine de ces lunes mystérieuses", a expliqué dans un communiqué Olivier Witasse, scientifique du projet Mars Express. La sonde va également s'intéresser à la façon dont les vents solaires influencent la surface de la lune, ont souligné les responsables de la mission.

"Nous réalisons des manœuvres tous les mois pour placer la sonde en bonne voie, alignée avec les stations au sol qui la surveilleront pendant son approche, nous sommes prêts à faire des mesures extrêmement précises de Phobos", a conclu Michel Denis de la mission Mars Express repris par Space.com. Source (http://www.maxisciences.com/mars-express/la-sonde-mars-express-va-s-approcher-de-phobos-la-lune-de-mars_art31676.html)
Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: DecemberTen le 24 janvier 2014 à 11:20:42
Mars: une mystérieuse roche blanche intrigue les spécialistes de la NASA

(http://i56.servimg.com/u/f56/14/25/08/53/marsss10.jpg)
Image Credit Nasa


Les scientifiques de la Nasa sont intrigués par l'apparition mystérieuse sur le sol de Mars d'une petite roche de la forme d'un beignet sur une image transmise par le robot martien Opportunity.

Le cliché a été envoyé le 8 janvier par le robot alors que les scientifiques s'apprêtaient à actionner son bras télémanipulateur pour des expériences.

On y voit une petite roche de couleur blanche sur les côtés et rouge foncé en son centre qui repose sur un socle rocheux nu et qui n'apparaissait pas sur les images du même endroit transmises douze jours plus tôt, a expliqué Steve Squyres, le principal scientifique de la mission Opportunity.

"Cette roche est tout simplement apparue sous nos yeux...ce qui est étrange", a-t-il dit lors d'une conférence de presse avant d'ajouter qu'"elle a probablement était déterrée par une roue du robot en tournant sur lui-même."

"Nous n'avons pas encore trouvé le trou laissé par la roche ainsi déplacée mais nous pensons qu'il doit se trouver à un endroit qui est caché par les panneaux solaires d'Opportunity", a-t-il ajouté.

Composition étrange
...

Suite et source de l'article: RTBF.be (http://www.rtbf.be/info/societe/detail_mars-une-mysterieuse-roche-blanche-intrigue-les-specialistes-de-la-nasa?id=8183546)

Les images originales sur le site de la NASA: RAW Images (http://marsrover.nasa.gov/gallery/all/opportunity.html)

Jeu des 7 erreurs avec les originales en tailles réelles:

(http://i56.servimg.com/u/f56/14/25/08/53/sol35210.jpg)

(http://i56.servimg.com/u/f56/14/25/08/53/sol35410.jpg)

En fait, les enfants martiens commencent à caillasser le rover pour se marrer ;D.
Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: Tartar le 24 janvier 2014 à 14:20:58
C'est vivant, çà se balade.
Un prépuce de martien?
Du salpêtre (nitrate de potassium KNO3) ?
Un champignon?
Humidité?
Une fuite du robot qui aurait gelé?
Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: Micha le 25 janvier 2014 à 22:36:48
Pourquoi pas un martien caché derrière le robot qui s'amuse à nous rendre perplexe :-)
Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: djshotam le 25 janvier 2014 à 23:11:51
peut etre que les cailloux sont vivants et poussent sur Mars...
ouh la j regarde trop de film sf moi  ;D
Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: DecemberTen le 26 janvier 2014 à 10:56:45
Ce qui intrigue après la première analyse, et outre le fait qu'elle soit apparue comme ça, c'est sa composition; riche en soufre, très riche en magnésium et en manganèse, et donc, différente de ce qu'ils ont trouvé dans l'environnement direct.
Ça fait tout de même beaucoup à mon sens... ???
D'un autre côté, ça ressemble aux 3 éléments principaux qu'on pourrait retrouver dans bon nombre de météorites.
M'enfin, la probabilité pour qu'une météorite tombe sans faire de dégâts apparents au sol, et juste au passage d'un robot terrien, serait de combien ?...!
Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: Tartar le 26 janvier 2014 à 16:47:05
Une "goutte" ou éclaboussure après impact voisin...
Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: zetareticuli le 08 février 2014 à 23:18:31
Depuis Mars, voici comment Curiosity voit la Terre

(http://referentiel.nouvelobs.com/file/6931150-depuis-mars-voici-comment-curiosity-voit-la-terre.jpg)

Un tout petit point lumineux. C'est ce à quoi ressemble la Terre vue du sol martien. Pour la première fois, le rover Curiosity a stoppé quelques instants ses activités martiennes pour se tourner vers sa planète d'origine : la Terre. Il en a profité pour en faire une photo souvenir.

Nettement plus difficile à distinguer, la Lune est également présente sur le cliché, juste en dessous de la Terre.

Si la photo ne semble pas très impressionnante, la Nasa a pourtant précisé que si un humain se promenait sur le sol martien aux côtés de Curiosity (on peut rêver !) son attention serait attirée par deux points ressemblants à "deux étoiles très brillantes" : la Terre et la Lune. Selon l'agence spatiale américaine, ce sont les "deux points les plus lumineux" vu du sol martien, à 160 millions de kilomètres de distance. Source (http://www.sciencesetavenir.fr/curiosity/20140207.OBS5593/curiosity-la-terre-vue-de-mars.html)

(http://referentiel.nouvelobs.com/file/6927446.jpg)
Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: zetareticuli le 12 février 2014 à 22:45:52
De l'eau coule-t-elle sur Mars ?

(http://www.journaldelascience.fr/sites/default/files/imagecache/full_node/eau-mars_0.jpg)
Et si de l’eau s’écoulait actuellement à la surface de Mars ? C'est en tout cas ce que suggèrent des images obtenues par la sonde Mars Reconnaissance Orbiter. Crédits : NASA/JPL-Caltech/UA/JHU-AP


Et si de l’eau s’écoulait encore aujourd'hui à la surface de Mars ? Aussi fou que cela puisse paraître, c'est ce que suggèrent des images obtenues par la sonde Mars Reconnaissance Orbiter.
Y a-t-il actuellement des écoulements d'eau à la surface de Mars ? Si tel était le cas, il s'agirait à l'évidence d'une découverte majeure. En effet, s'il est avéré que de l’eau a bel et bien coulé par le passé à la surface de Mars (lire « Curiosity découvre les traces d'un probable écoulement d'eau sur Mars »), nul indice n'était en revanche venu jusqu'ici suggérer que de tels écoulements seraient actuellement en train de se produire.
Plus encore, l'idée même que de tels écoulements d’eau puissent encore exister aujourd'hui à la surface de la planète rouge apparaissait jusqu'à présent extrêmement peu probable, voire impossible, pour de nombreux planétologues.

Or, des images obtenues par la sonde Mars Reconnaissance Orbiter au cours de ces derniers mois pourraient bien faire voler en éclats la vision de Mars comme une planète dénuée depuis longtemps de toute eau sous forme liquide…
Que montrent les images acquises par Mars Reconnaissance Orbiter ? Elles révèlent l'existence de traînées sombres, ressemblant à des marques de doigts (voir photo ci-dessus), situées sur les pentes martiennes. Des traînées sombres qui, lorsque l’été martien arrive et que les températures augmentent, s'étendent peu à peu…
Et ce n'est pas tout. Car la sonde Mars Reconnaissance Orbiter a également détecté grâce à son spectromètre CRISM (Compact Reconnaissance Imaging Spectrometer for Mars)  que, lorsque ces traînées sombres s'étendent, la concentration des minéraux de fer présents sur ces mêmes pentes se met à augmenter. En d'autres termes, l’extension de ces traînées sombres semble corrélée à l’augmentation de la concentration en fer.

Qu'en déduire ? Selon les auteurs de l'étude, cela pourrait signifier que de l’eau liquide, contenant du fer sous forme de sulfate de fer par exemple, pourrait s’écouler sur Mars lorsque les températures saisonnières augmentent.
En revanche, à l'endroit où ces traînées noires ont été observées, le spectromètre CRISM de la sonde Mars Reconnaissance Orbiter n'a pas directement détecté la présence d'eau. Ce qui ne veut pas forcément dire qu'elle n'est pas présente : en effet, la zone analysée par le spectromètre CRISM est plus large que les étroites traînées sombres. Par conséquent, si de l’eau liquide y est bel et bien présente, il est probable que les mesures réalisées par le spectromètre CRISM ne soient pas suffisantes pour permettre sa détection.
Ces résultats ont fait l'objet de deux articles intitulés « Spectral Constraints on the Formation Mechanism of Recurring Slope Lineae » et « HiRISE Observations of Recurring Slope Lineae (RSL) during Southern Summer on Mars », respectivement publiés en 2013 et 2014 dans les revues Geophysical Research Letters et Icarus. Source (http://www.journaldelascience.fr/espace/articles/leau-coule-t-elle-mars-3440)

Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: zetareticuli le 15 février 2014 à 19:54:56
La Nasa explique l'apparition mystérieuse d'un caillou sur Mars

Une roche était apparue mi-janvier à côté du robot Opportunity.

Le caillou était apparu, mi-janvier, sur une image transmise par le robot Opportunity. Les scientifiques de la Nasa ont finalement trouvé une explication à l'apparition mystérieuse de cette roche blanche et rouge sur Mars, a annoncé vendredi 14 février l'agence spatiale américaine.

Les chercheurs indiquent que ce caillou, ressemblant à un beignet de quatre centimètres de large et baptisé "Pinnacle Island", est en fait un morceau d'une roche plus grande, brisée et déplacée par une roue d'Opportunity. Des images plus récentes montrent la roche d'origine, qui a été heurtée par la roue du robot.

Une roche retournée ressemblant au caillou

"Une fois que nous avons déplacé Opportunity sur une courte distance et après avoir inspecté 'Pinnacle  Island', nous avons pu voir directement plus haut une autre roche retournée qui a la même apparence inhabituelle", a expliqué Ray Arvidson, un des scientifiques de la mission de l'université Washington à St. Louis (Missouri).

L'examen de la roche au microscope a permis de déceler beaucoup de soufre et de fortes concentrations de manganèse. Ces ingrédients solubles dans l'eau se sont concentrés dans la roche par l'action de l'eau, précise le chercheur. "Ce processus a pu se produire juste sous la surface du sol (...) ou plus profondément (...) et ensuite l'érosion a enlevé les matériaux qui recouvrait la roche la mettant en contact avec les roues d'Opportuny", a-t-il expliqué. Source (http://www.francetvinfo.fr/sciences/mars-curiosity/la-nasa-explique-l-apparition-mysterieuse-d-un-caillou-sur-mars_530737.html#xtor=AL-79-[article)
Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: zetareticuli le 04 avril 2014 à 22:32:28
Mars se rapproche de la planète Terre

En raison de leur orbite différente, Mars et la Terre sont amenés à se rapprocher, s’éloigner et parfois se croiser. Ce mardi 8 avril sera marqué par le moment de l’opposition où les deux planètes seront alignées avec le soleil pour se rapprocher à seulement 92 millions de kilomètres le 14 avril.

La distance qui sépare Mars et la Terre n’est pas fixe mais varie en fonction de la position des planètes sur leur orbite spécifique. La course de la planète rouge et de la planète bleue autour du Soleil s’apparente un peu à celle de deux athlètes effectuant des tours de stade elliptique. Dans cette optique, la Terre, au couloir intérieur plus court, double régulièrement Mars dont le parcours est nettement plus long. 


En astronomie, cette course opposant les deux planètes comporte trois moments clés : l’apogée, où les deux astres sont le plus éloignés l’un de l’autre (400 millions de kilomètres), le périgée où ils sont le plus proches (55 millions de kilomètres) et le moment dits d’opposition où ils sont tous les deux alignés avec le soleil. Ce dernier événement se manifeste, pour un observateur terrestre, par le lever de Mars à l’est et le coucher du Soleil à l’opposé, à l’ouest.
Ce moment de l’opposition s’observe pour toutes les planètes plus éloignées du Soleil que ne l’est la Terre. Seul Mercure et Vénus ne sont pas concernées. Pour Mars, l’événement a lieu environ tous les 26 mois. Le prochain est prévu pour ce mardi 8 avril. En revanche, le record de proximité entre les deux planètes aura lieu cette année le 14 avril. A ce moment là, Mars et la Terre seront séparés de seulement 92 millions de kilomètres.

Une grande approche tous les 780 jours

A cette occasion, Mars dont le diamètre atteint 6.600 kilomètres devrait être facilement observable dans la nuit. Si le ciel est suffisamment dégagé, les amateurs d’astronomie pourront repérer aisément la planète qui sera dix fois plus brillante qu’une étoile moyenne. L'opposition se produit environ tous les 780 jours (ou 26 mois), les deux dernières dataient de janvier 2010 et mars 2012. La dernière plus grande proximité entre Mars et la Terre s'est toutefois produite le 27 août 2003, à cette date, la planète rouge s'est trouvée à un peu plus de 55 millions de kilomètres de nous, ce qui n'était pas arrivé depuis plus de 59.000 ans. Au vu des estimations, la prochaine approche à si petite distance est prévue pour août 2050. Source (http://www.maxisciences.com/mars/mars-se-rapproche-de-la-planete-terre_art32310.html)

Le phénomène d'opposition de la planète Mars
[embed=425,349]<iframe frameborder="0" width="480" height="270" src="//www.dailymotion.com/embed/video/x1lltc6" allowfullscreen></iframe>
<a href="http://www.dailymotion.com/video/x1lltc6_le-phenomene-d-opposition-de-la-planete-mars_tv" target="_blank">Le ph&eacute;nom&egrave;ne d'opposition de la plan&egrave;te Mars[/url] par <a href="http://www.dailymotion.com/Gentside" target="_blank">Gentside[/url][/embed]
Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: djshotam le 07 avril 2014 à 09:38:47
en août 2003, j'ai pu observer Mars dans un télescope de 150mm de diamètre, appartenant au club d'astronomie de ma ville. calotte glacière visible, relief de la planète, nuances de couleur.. c'était époustouflant, jamais je ne l'avais vu ainsi, et jamais je n'aurais plus l'occasion dans cette vie de revoir mars ainsi.
pour autant Mars est bien visible en ce moment. a noter que quelques degrés a sa gauche, il y a aussi l'astéroïde Vesta en ce moment situe dans la constellation de la vierge, qui est observable.  :) 
Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: Kuvo le 08 avril 2014 à 16:41:30
Une étrange lumière sur Mars:

Unidentified Light Source on Mars
http://www.youtube.com/watch?v=eh-wMjjLuwY#t=51 (http://www.youtube.com/watch?v=eh-wMjjLuwY#t=51)
http://mars.jpl.nasa.gov/msl-raw-images/proj/msl/redops/ods/surface/sol/00589/opgs/edr/ncam/NRB_449790582EDR_F0310000NCAM00262M_.JPG (http://mars.jpl.nasa.gov/msl-raw-images/proj/msl/redops/ods/surface/sol/00589/opgs/edr/ncam/NRB_449790582EDR_F0310000NCAM00262M_.JPG)

Si les martiens commencent à polluer leur ciel avec de la lumière comme nous le faisons.
ils ne pourront plus nous voir à l’œil nu.
Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: Al198 le 08 avril 2014 à 21:33:13
Si la Nasa n’a pas encore communiqué sur cette affaire, un scientifique du JPL a expliqué que la lumière était probablement due à l’impact d’un rayon cosmique. Curiosity dispose en effet de plusieurs caméras qui lui permettent de photographier à 360°. Or, le faisceau blanc n’apparaitrait que sur l’image de la caméra de droite et non pas sur celle de gauche, seule cette première aurait ainsi été touchée.

Source (http://citizenpost.fr/2014/04/mysterieux-faisceau-blanc-photographie-mars/)

Ah ! J'édite pour une info de dernière minute ils ont agrandi le cliché et trouvé la source !

admn : image indisponible
Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: zetareticuli le 09 avril 2014 à 23:01:10
Réponse de la NASA

Lumière sur Mars: La Nasa réfute l'hypothèse d'extraterrestres

Le point lumineux aperçu sur la planète rouge serait «le reflet de la lumière du soleil...

La lumière aperçue sur la planète rouge n’est pas le signe d’une vie intelligente souterraine. N’en déplaise à certains. Un point lumineux apparu sur des photos prises sur Mars par le robot américain Curiosity les 2 et 3 avril n’a rien de mystérieux et ne serait pas le signe de la présence de Martiens, a assuré mercredi l’agence spatiale américaine (Nasa).

Ce phénomène, qui a suscité des spéculations fantaisistes sur internet où certains y voient la possibilité de l’existence d’extraterrestres, serait en fait «le reflet de la lumière du soleil sur des roches ou des rayons cosmiques frappant le détecteur de la caméra», a précisé Justin Maki, scientifique au Jet Propulsion Laboratory de la Nasa, responsable de l’équipe qui a fabriqué la caméra de navigation de Curiosity et en assure le fonctionnement.

Le reflet des rayons du soleil

«Ce sont les explications les plus probables», a-t-il ajouté dans un communiqué publié sur le site de la Nasa. «Dans les milliers d’images que nous recevons de Curiosity, nous en voyons avec des points brillants quasiment toutes les semaines», a souligné aussi le scientifique. Curiosity a pris ces images juste après son arrivée à un point de cheminement appelé «the Kimberley».

Le point lumineux apparaît à l’horizon dans la même direction nord-ouest où se trouvent le robot et le soleil dans l’après-midi. S’il s’agit d’un reflet des rayons du soleil sur une roche, celle-ci se trouvait alors probablement à 160 mètres de Curiosity. Le point lumineux apparaît dans des images prises par l’objectif de droite de la caméra stéréo appelée Navcam, mais pas dans celles saisies une seconde plus tard par l’objectif de gauche, a précisé Justin Maki.

De nouvelles explorations prévues

«Normalement on peut rapidement déterminer la source probable d’un point brillant dans une image en fonction de son apparition ou non dans les clichés des deux objectifs de la caméra», a-t-il souligné. Dans ce cas c’est moins probant, en raison d’un angle mort de la seconde caméra le premier jour où ces images ont été prises, selon le chercheur.

Les scientifiques de Curiosity prévoient de faire de nouvelles explorations au point «Kimberley» à l’aide des instruments du robot, ainsi que plus tard sur les affleurements des pentes du Mont Sharp, situé à l’intérieur du cratère Gale, afin de collecter davantage de données sur l’environnement passé de Mars qui était propice à la vie. Curiosity, un robot d’une tonne à six roues, s’est posé sur l’équateur martien le 6 août 2012. Source (http://www.20minutes.fr/sciences/1347833-lumiere-sur-mars-la-nasa)
Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: DecemberTen le 10 avril 2014 à 06:37:46
Bah, c'était prévisible, et l'explication de la Nasa me convient.
Il y avait d'autres pistes comme ces tourbillons de poussières qui se forment un peu partout sur mars, mais alors, il serait apparu aussi sur la deuxième cam, donc mauvaise pioche.
Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: Vent du Nord le 12 avril 2014 à 10:38:09
Le robot martien dispose de deux objectifs séparés, afin de reconstruire des images en stéréovision.
Mais comment fonctionne le système de prise de vues ? La prise des images de gauche et de droite est-elle strictement synchronisée, ou bien les deux photographies sont-elles prises successivement, un très bref délai survenant entre les deux ?
Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: DecemberTen le 12 avril 2014 à 13:48:53
En fait, il y a plusieurs systèmes de caméras sur le robot, dont une appelée Navcam, qui lui sert comme son nom l'indique à naviguer, et donc celle-là doit avoir ses deux capteurs synchronisés sinon ça n'aurait pas de sens.
Pour ce qui est des autres systèmes, il faut avoir l'identification originale de l'image pour pouvoir identifier quelle caméra l'a prise, mais je ne vois pas pourquoi il y aurait un délais entre deux capteurs en stéréo, pour quelle raison pratique.
Un peu plus sur les systèmes de caméras des robots ici: http://jcboulay.free.fr/astro/sommaire/astronomie/univers/galaxie/etoile/systeme_solaire/mars/page_mars11.htm (http://jcboulay.free.fr/astro/sommaire/astronomie/univers/galaxie/etoile/systeme_solaire/mars/page_mars11.htm)
Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: Argonot le 25 septembre 2014 à 13:37:07
L'Inde place une sonde en orbite de  Mars
La sonde indienne  Mangalyaan , lancée en novembre 2013 , est entrée en orbite de Mars le 24 septembre 2014 .
Cette mission a coûté 74 millions de dollars, soit moins que le budget du film " Gravity "...
http://www.journaldugeek.com/2014/09/24/linde-place-une-sonde-en-orbite-de-mars/ (http://www.journaldugeek.com/2014/09/24/linde-place-une-sonde-en-orbite-de-mars/)

http://www.futura-sciences.com/magazines/espace/infos/actu/d/astronautique-sonde-indienne-mangalyaan-enfin-route-vers-mars-50692/ (http://www.futura-sciences.com/magazines/espace/infos/actu/d/astronautique-sonde-indienne-mangalyaan-enfin-route-vers-mars-50692/)
Titre: Re : Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: St-James le 26 septembre 2014 à 11:31:08
L'Inde place une sonde en orbite de  Mars
La sonde indienne  Mangalyaan , lancée en novembre 2013 , est entrée en orbite de Mars le 24 septembre 2014 .
Cette mission a coûté 74 millions de dollars, soit moins que le budget du film " Gravity "...
http://www.journaldugeek.com/2014/09/24/linde-place-une-sonde-en-orbite-de-mars/ (http://www.journaldugeek.com/2014/09/24/linde-place-une-sonde-en-orbite-de-mars/)

http://www.futura-sciences.com/magazines/espace/infos/actu/d/astronautique-sonde-indienne-mangalyaan-enfin-route-vers-mars-50692/ (http://www.futura-sciences.com/magazines/espace/infos/actu/d/astronautique-sonde-indienne-mangalyaan-enfin-route-vers-mars-50692/)

petit HS: vu le film "Gravity", pas dur de faire moins en terme de budget  :)
Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: djshotam le 27 septembre 2014 à 11:19:43
cet exemple de  comparaison de budget est tout de même intéressant , ca permet de voir que pour une somme qui ne se chiffre pas en milliards de $, on peut envoyer une sonde vers mars.

Peut-être qu'un jour, un milliardaire très excentrique, fasciné par l'espace  financera une mission d'exploration privée, qui ne sera plus l'apanage d'un groupe de gouvernement, et montrera au public des découvertes jusque-là inédite... du moins officiellement.
Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: zetareticuli le 08 décembre 2014 à 23:01:33
Le cratère de Gale, exploré par Curiosity, renfermait un grand lac

De l'eau à l'état liquide. Le cratère de Gale, exploré par le robot américain Curiosity sur Mars, a renfermé un grand lac alimenté par des rivières pendant des dizaines de millions d'années, ont déterminé les scientifiques de la mission en examinant des roches et les différentes couches sédimentaires.

«Le cratère de Gale avait un grand lac s'étendant sur 155 kilomètres, peut-être même une série de lacs, suffisamment grand pour avoir existé des millions d'années, le temps de se former, de s'assécher et entre temps d'accumuler assez de sédiments pour former le mont Sharp», a indiqué lundi Michael Meyer, responsable du programme d'exploration de Mars à la Nasa, lors d'une conférence de presse.

Le Mont Sharp formé par une série d'accumulations de sédiments

«Nous pouvons ainsi répondre à deux grandes questions quant au cratère de Gale: comment s'est formé le mont Sharp (au centre) et combien de temps l'eau a été présente pour permettre l'existence d'une vie microbienne», a-t-il souligné. «Nous avons examiné tout un ensemble de roches pour essayer de produire une image du passé du cratère de Gale et maintenant nous commençons à voir une représentation complète», a ajouté Sanjeev Gupta, de l'Imperial College de Londres, un des membres de l'équipe scientifique.

John Grotzinger, le responsable scientifique de la mission Curiosity, a expliqué durant cette même conférence de presse que la direction d'écoulement des eaux telle qu'indiquée par la disposition des couches sédimentaires suggère que le Mont Sharp, haut de 5.500 mètres, n'existait pas au moment où il y avait le lac. «Le Mont Sharp a été formé par une série d'accumulations de sédiments et d'érosion», a-t-il dit.

L'existence de la vie microbienne

Pour qu'un lac aussi vaste et des rivières aient pu exister aussi longtemps sur Mars, il a fallu que le climat soit totalement différent de ce qu'il est depuis deux milliards d'années, à savoir sec et froid, a expliqué Ashwin Vasavad, responsable scientifique adjoint de la mission Curiosity au Jet Propulsion Laboratory de la Nasa.

Si notre modèle de la formation de Mont Sharp est exacte, l'atmosphère martienne était alors beaucoup plus épaisse et plus chaude pour permettre à l'eau d'exister à l'état liquide, a-t-il dit. De plus, l'atmosphère devait être chargée d'humidité, ce qui pourrait signifier la présence d'un océan produisant assez d'évaporation pour produire les précipitations suffisantes pour alimenter ce lac et les rivières, a-t-il dit.

Curiosity, qui s'était posé sur l'équateur martien le 6 août 2012 à huit kilomètres du pied du mont Sharp, examine actuellement une des couches sédimentaires du Mont en procédant entre autres à des forages.

Curiosity a déjà rempli le principal objectif de sa mission en démontrant que Mars a été propice dans un passé lointain à l'existence de la vie microbienne. Source (http://www.20minutes.fr/sciences/1497215-20141208-mars-cratere-gale-explore-curiosity-renfermait-grand-lac)
Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: zetareticuli le 17 décembre 2014 à 21:44:22
Curiosity détecte de mystérieuses émanations de méthane sur Mars

Y a-t-il des organismes vivants sous le sol martien? Il faudra attendre une prochaine mission pour avoir la réponse, mais les scientifiques n'écartent pas cette possibilité. Mardi, la Nasa a révélé que des pics de méthane à l'origine inconnue avaient été détectés par le robot Curiosity dans le cratère de Gale.
La communauté scientifique est en effervescence pour une simple raison: sur Terre ce gaz provient à 95% de micro-organismes mais il peut également être produit par un processus géologique.

Des pics dix fois plus élevés

Curiosity a d'abord détecté des niveaux de méthane plus faibles qu'attendu par les scientifiques, qui proviennent de la décomposition de la poussière du sol sous l'effet de la lumière du soleil et des matériaux organiques transportés par les météorites. Mais le robot a également mesuré des pics «dix fois plus élevés» à quatre reprises en 60 jours martiens. Ils restent cependant largement inférieurs aux niveaux trouvés sur Terre.
«Ces résultats suggèrent que le méthane est produit occasionnellement ou s'échappe du sol près du cratère de Gale et qu'il se disperse rapidement une fois que ces sources se tarissent», selon les chercheurs, qui publient leurs résultats dans la revue Science.

«Vie microbienne passée ou actuelle»

Selon John Grotzinger, de l'Institut de technologie de Californie (Caltech), responsable scientifique de la mission Curiosity, le méthane détecté peut «signaler la présence d'une vie microbienne passée ou actuelle». Il est en effet possible que le gaz ait été produit par des organismes vivants il y a longtemps et qu'il s'échappe périodiquement vers la surface.
Malheureusement, Curiosity ne dispose pas des instruments nécessaires à déterminer l'origine du méthane. Le prochain robot américain, attendu en 2020, pourrait livrer la réponse tant attendue. Source (http://www.20minutes.fr/sciences/1502743-20141217-curiosity-detecte-mysterieuses-emanations-methane-mars)

(http://www.nasa.gov/sites/default/files/styles/673xvariable_height/public/14-330a_0.jpg?itok=iDxUFf4r)
Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: Kuvo le 26 décembre 2014 à 15:16:22
Bizarre, il me sembalit que le méthane n'était pas si rare dans l'univers.
"Des données de Hubble ainsi que d’autres observations suggèrent l’existence sur Titan de méthane liquide sous forme soit de poches disjointes soit de lacs et de mers de la taille d’océans"(Wikipédia).
Titan une lune de saturne bien entendu. :o
Là on ne parle plus de "pics dix fois plus élevés" mais de pluie et de mer de méthane.

Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: zetareticuli le 18 janvier 2015 à 19:40:54
Un robot retrouvé intact sur Mars, onze ans après sa disparition

Les scientifiques croyaient Beagle 2 disparu depuis 2003. Il avait en fait atterri sur la planète rouge, a révélé vendredi l'agence spatiale britannique.
Onze ans après avoir disparu, le robot Beagle 2 a été retrouvé sur Mars. "Il a été retrouvé partiellement déployé sur la surface de la planète alors qu'on le croyait perdu depuis 2003", explique dans un communiqué l'agence spatiale britannique, vendredi 16 janvier.
Le jour de Noël 2003, ce module de 70 kg, détaché de la sonde européenne Mars Express, devait se poser sur la planète rouge. Mais tout contact avait été perdu au moment de l'approche finale, au terme de six mois de voyage sur plus de 400 millions de kilomètres. Beagle 2 avait été déclaré définitivement perdu le 6 février 2004.

Le robot a bien atterri

L'agence spatiale britannique a levé le mystère sur cette disparition. Photo à l'appui, elle affirme que l'atterrisseur de Mars Express s'était, en réalité, bien posé à la surface de Mars. Une bonne nouvelle inespérée après tant d'années dans le cadre de la mission Mars Express, première exploration d'une autre planète du système solaire lancée par l'Agence spatiale européenne (ESA).
La preuve de son demi-succès a été apportée par des images haute résolution prises par la sonde américaine Mars Reconnaissance Orbiter (MRO), qui évolue depuis 2006 en orbite martienne. Elles attestent que le petit module ne s'est pas disloqué à l'impact, contrairement à ce que redoutaient les scientifiques.

De fait, l'engin de conception britannique, repose – apparemment intact – à 5 km du bassin poussiéreux d'Isidis Planitia, le lieu prévu de son atterrissage. "Les phases complexes d'approche, de descente et atterrissage semblent s'être parfaitement déroulées, et c'est malheureusement dans la phase finale que Beagle 2 a rencontré des problèmes", commente David Parker, le patron de la UK Space Agency. Après avoir déployé ses parachutes et airbags, le module aurait dû sortir l'ensemble de ses "pétales" dotés de capteurs solaires, et commencer à émettre via une antenne. Suite et source (http://www.francetvinfo.fr/sciences/un-robot-retrouve-intact-sur-mars-onze-ans-apres-sa-disparition_799013.html#xtor=AL-79-%5Barticle%5D)

https://www.youtube.com/watch?v=iAKAJR4N6zQ
Beagle 2 Found on Mars

Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: zetareticuli le 05 février 2015 à 21:28:55
OVNI ou oiseau ? Un nouveau mystère sur Mars

(http://static.directmatin.fr/sites/default/files/styles/image_880_495/public/mars_nasa.jpg?itok=lKpxFMOZ)
Ce point noir identifié sur une photo publiée par la NASA fascine les passionnés. [DR / NASA]

Un point noir repéré sur une photo prise à la surface de Mars intrigue les passionnés. Phénomène naturel, pixel manquant, oiseau ou OVNI, les interprétations les plus diverses fleurissent.

Encore un nouveau mystère martien. Sur une photo publiée sur le site officiel de la NASA, l'agence spatiale américaine, des amateurs passionnés d'ufologie ont repéré un étrange point noir qui semble voler dans les airs et se confond avec une ligne de crête à l'horizon.

Ceux qui sont convaincus par les interprétations paranormales de phénomènes étranges ont tôt fait de livrer leurs interprétations, parfois péremptoires. Ainsi, sur le site référence UfoSightingsDaily, on hésite entre deux théories. Soit il s'agirait d'un OVNI, soit d'un insecte ou d'un oiseau primitif. Et si l'on ne connaît pas la vérité, c'est parce que la NASA ne veut surtout pas faire de commentaires, estiment les auteurs.

Pixel manquant ?

Expliquer que l'agence américaine cherche à dissimuler ces phénomènes paranormaux, tout en rendant accessibles ces photos au grand public ne semble pas paradoxal aux yeux des animateurs de ce site, qui flirte parfois avec un conspirationnisme qui évoque X-Files.

D'autres explications, moins déconcertantes, peuvent sans doute être avancées, comme l'irruption d'une particule dans le champ de la caméra, ou une anomalie technique ayant conduit à l'apparition d'un pixel manquant. Mais ces pistes ne convaincront sans doute pas les partisans de la théorie de l'oiseau ou de l'insecte. Source (http://www.directmatin.fr/paranormal/2015-02-05/ovni-ou-oiseau-un-nouveau-mystere-sur-mars-699047)

Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: zetareticuli le 17 février 2015 à 21:48:54
Planète Mars: L’immense nuage qui ne devrait pas exister

(http://img.20mn.fr/_hszc8dbSXS443W1Es8UOA/648x415_formation-nuageuse-observee-mars-2012.jpg)
Formation nuageuse observée sur Mars en 2012. - Grupo de Ciencias Planetarias-UPV/EHU

Les premiers astronomes amateurs ayant observé le phénomène ont d’abord cru à une poussière sur le télescope. En mars 2012, une immense tempête de sable, ou de très gros nuages au choix, était observée pendant plusieurs jours dans l’hémisphère Sud de la planète Mars. Vraiment immense: si ce genre de tempête atteint péniblement 1,6km de haut sur Terre, celle-ci dépassait carrément les 200km. Et a surpris tout le monde, surtout quand elle s’est répétée un mois plus tard. Au point qu’une équipe d’astronomes s’est emparé du sujet pour tenter d’y apporter une explication.
Après des mois de travaux, les chercheurs, dirigés par Agustin Sanchez-Lavega de l’université du Pays basque, ont publié lundi leurs conclusions dans la revue Nature. Et leur résultat interpelle: ce nuage martien ne devrait pas exister.

Conclusion: on ne sait pas

En fait, les scientifiques ont deux théories sur la nature du phénomène. Il pourrait s’agir d’une tempête non pas de sable, mais de particules d’eau ou de dioxyde de carbone glacées. Problème: si ces tempêtes sont fréquentes sur Mars, elles n’ont jamais été observées à cette altitude. Et pour cause: d’après ce que l’on sait de l’atmosphère martienne, il est physiquement impossible que ces gros nuages dépassent les 100km d’altitude. «A 200km, nous ne devrions observer aucun nuage, l’atmosphère ne le permet pas. Que l’on en ait observé un pendant 20 jours au total est très surprenant», commente sur le site de la BBC Antonio Garcia Munoz, de l’Agence spatiale européenne.

Seconde solution: le phénomène pourrait être une aurore martienne –l’équivalent de nos aurores boréales — très brillante. Très, très brillante. Car pour le Dr Garcia Munoz, cette aurore serait 1.000 fois plus forte que la plus brillante des aurores martiennes recensées. «L’idée d’une aurore ne repose sur aucune preuve», tranche l’astronome Nicholas Heavens, de l’université Hampton, auprès de Nature. Seconde impasse.

Si les chercheurs ont choisi de publier ces résultats un peu bancals, c’est aussi pour inviter la communauté des astronomes à chercher à son tour une réponse au mystère. Car si l’une de leurs deux théories est juste, cela signifie qu’on se fait une idée assez erronée de l’atmosphère martienne. Et si elles sont fausses, cela veut dire qu’on a encore beaucoup de choses à découvrir sur la Planète rouge. Il faudrait s’activer: pour rappel, les premiers humains pourraient fouler le sol martien dans moins de dix ans. Source (http://www.20minutes.fr/sciences/1543071-20150217-planete-mars-immense-nuage-devrait-exister)
Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: zetareticuli le 25 mars 2015 à 02:42:46
Une nouvelle molécule indispensable à la vie détectée sur Mars

Le cocktail commence à être intéressant. Utilisant un des instruments du robot martien Curiosity, des scientifiques ont pour la première fois détecté de l'azote à la surface de Mars dans des nitrates (NO3), un élément essentiel à la vie, a indiqué mardi la Nasa.
Les nitrates sont une catégorie de molécules qui contiennent de l'azote sous une forme pouvant être utilisée par des organismes vivants, a expliqué l'Agence spatiale américaine. Cette découverte apporte ainsi une preuve de plus que la Planète rouge a réuni dans le passé des conditions propices à l'existence de la vie.

Brique-clé pour l'ADN

L'azote est indispensable pour toutes les formes de vie connue, puisqu'il constitue un élément clé des plus grandes molécules comme l'ADN, qui code les instructions génétiques de la vie. Sur la Terre comme sur Mars, l'azote se trouve à l'état gazeux dans l'atmosphère sous forme de deux atomes attachés ensemble qui, ainsi, ne peuvent pas se combiner aisément avec d'autres molécules.
Or les atomes d'azote doivent être soit seuls, soit fixés à des molécules d'oxygène pour pouvoir créer des réactions chimiques indispensables à la vie.
Une molécule de nitrate, formée d'un atome d'azote et de trois atomes d'oxygène, est la source d'azote fixée qui peut ainsi se combiner à une variété d'autres atomes et de molécules.

Pas de preuve qu'il provienne d'un organisme vivant

Toutefois les scientifiques soulignent qu'il n'y aucune indication suggérant que ces molécules de nitrate découvertes par un instrument de Curiosity proviennent d'un organisme vivant. La surface de Mars est aujourd'hui inhospitalière à toute forme de vie connue.
Selon ces chercheurs, ces nitrates sont anciens et ont résulté de processus non-biologiques comme par exemple l'impact d'astéroïde ou la foudre sur Mars dans un lointain passé. L'équipe scientifique de Curiosity a déjà découvert des indices prouvant que la vie a pu exister sur Mars il y a plusieurs milliards d'années, telle la présence d'eau liquide abondante, comme en témoigne des lits d'anciennes rivières et la présence de matériaux organiques dans le cratère de Gale, où le robot s'est posé en août 2012. Après un court-circuit début mars, le petit robot a repris la route avec succès cette semaine. Source (http://www.20minutes.fr/sciences/1570895-20150325-nouvelle-molecule-indispensable-vie-detectee-mars)
Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: roucas le 02 avril 2015 à 21:53:15
un article qui va faire parler sur une photo de mars prise par Mars orbiter en 2000 qui montre une structure métallique sur la photo:  moc 1800558
un lien pour voir le sujet:

http://www.lematin.ch/savoirs/sciences/Un-immense-vaisseau-spatial-sur-Mars/story/12353874?utm_medium=Social&utm_source=Twitter&utm_campaign=Echobox&utm_term=Autofeed#link_time=1427796307
Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: roucas le 04 avril 2015 à 11:43:04
rajout du détail de la photo !

(http://img110.xooimage.com/files/c/d/b/m1800558d-tail-4aa7271.jpg)
Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: Vent du Nord le 05 avril 2015 à 18:25:24
Chouette ! Un test de Rorschach !  ( http://fr.wikipedia.org/wiki/Test_de_Rorschach )
J'adore !

– Que voyez-vous sur cette photo ?

(http://nsm08.casimages.com/img/2015/04/05//1504050607463850013143060.jpg)

– Des strates, des strates, et encore des strates horizontales de roches érodées, Docteur...
– Huhmmm... Et sur celle-ci, que voyez-vous ?

(http://nsm08.casimages.com/img/2015/04/05//1504050607473850013143062.jpg)

– Des coulées... Plein de coulées d'érosion, des coulées de roches molles érodées...
– A quoi cela vous fait-il penser ?
– A mon enfance insouciante, lorsque je creusais des tranchées dans les dunes de sable. Epoque bénie ! Ma sœur et moi creusions aussi des trous pour nous y cacher. A quelques centimètres de profondeur, le sable laissait la place à de la matière plus dure. Pas très dure, puisqu'on pouvait la casser avec ses doigts, mais néanmoins compacte, et étalée en couches superposées comme sur vos photos, et le sable fin du dessus coulait sur ces strates de la même façon, formant le même genre de relief.
– Vous ne voyez rien d'autre ?
– Non, Docteur. Je devrais ?
– Huhmmm...
Titre: Re : Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: DecemberTen le 05 avril 2015 à 18:49:01
Chouette ! Un test de Rorschach !

 ;D
Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: roucas le 06 avril 2015 à 10:37:13
test ou pas test ,c'est une photo qui laisse perplexe car je vois bien une surface courbe et régulière et qui a un aspect métallique à voir le reflet soutenu qu'elle dégage sur un rayon !
c'est dommage que l'on ne voit pas le drapeau US dessus car il n'y aurait plus de problème de test !(rire)
Dans toutes ces photos intrigantes ,la part d'interprétation sera propre à chaque individu en fonction de son vécu et de ce que son cerveau voudra voir .
Et même devant l'évidence on pourra dire que la photo est truquée pour ne pas sortir de son domaine de référence !
 et ne pas heurter nos convictions .
Sommes-nous prêt à sortir de notre cocon ou de ...notre matrice!
Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: djshotam le 09 avril 2015 à 15:38:01
 ESPACE                 L'Agence spatiale américaine financera l'entreprise porteuse du projet à hauteur de 10 millions de dollars sur trois ans...
 NASA: Un moteur pour aller sur Mars en moins de 40 jours

Un voyage Terre-Mars en 39 jours. C’est le projet sur lequel plancherait, depuis 2009, (http://www.nasa.gov/pdf/382362main_40%20-%2020090801.1.mars2019.pdf) la NASA (http://www.20minutes.fr/sciences/1571915-20150326-nasa-veut-aller-prelever-rocher-asteroide). Alors que la durée du voyage s’établit entre 6 et 8 mois, l’Agence Spatiale américaine (http://www.20minutes.fr/sciences/1561907-20150313-nasa-quatre-satellites-orbite-etudient-vents-solaires) aurait décidé de financer le développement de VASIMR (une fusée à propulsion magnéto plasmique à impulsion spécifique variable), autrement dit un moteur ultra-perfectionné qui permettrait de réaliser cette prouesse.
Source et suite sur : http://www.20minutes.fr/sciences/1581771-20150408-nasa-moteur-aller-mars-moins-40-jours (http://www.20minutes.fr/sciences/1581771-20150408-nasa-moteur-aller-mars-moins-40-jours)




Un peu de calcul:  :D

au plus près de la Terre, Mars est à environ 57 Million de km.
arrondissons à 60Millions.

60 Million de km parcourus en 40 jours= 1.5Millionj km par jour.
ce qui fait une vitesse de 62500Km par heure !
plus de 1041 km par minute !
soit environ 17 km par secondes !

sachant que c'est un distance proche, alors que au plus loin , distance terre mars = + de 400 millions de km !

si la distance est de 120 million, vitesse de l'engin: 34 km par seconde !  :o

soit qu'ils dévoilent progressivement un truc qui existe déja, soit qu'ils cherchent a faire du buzz pour décrocher des subventions !

Titre: Re : Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: dificultnspa le 09 avril 2015 à 17:55:13
ESPACE                 L'Agence spatiale américaine financera l'entreprise porteuse du projet à hauteur de 10 millions de dollars sur trois ans...
 NASA: Un moteur pour aller sur Mars en moins de 40 jours




Pourtant ce n'est qu'un projet que la Nasa avait déjà "lancé" il y a déjà 5 ans : http://icietmaintenant.fr/SMF/index.php?topic=4074.msg135797#msg135797 (http://icietmaintenant.fr/SMF/index.php?topic=4074.msg135797#msg135797)


Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: zetareticuli le 28 avril 2015 à 23:29:16
Une créature photographiée par Curiosity?  Avril 2015

(http://areo.info/mer/opportunity/3954/1P479207643ESFCM29P2377L5M1_L2L5L5L7L7.jpg)

http://areo.info/mer/opportunity/3954/tn/1P479207643ESFCM29P2377L5M1_L2L5L5L7L7.jpg.html

(http://1.bp.blogspot.com/-bZp_Tv3jqDs/VT5_WN380vI/AAAAAAAACIw/lyCSY31cdGQ/s1600/image.jpg)
Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: Thib7 le 28 avril 2015 à 23:45:16
difficile à dire, ça pourrait être simplement un gros caillou mais c'est vrai que c'est assez troublant
Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: St-James le 29 avril 2015 à 09:26:33
Pour ma part je ne vois rien de troublant.. un caillou sombre devant lequel se trouve 3 petits cailloux clairs donnant cet effet d'optique.. enfin, AMHA...
Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: zetareticuli le 10 juin 2015 à 22:38:44
Du verre retrouvé sur Mars pourrait contenir des indices importants sur l'existence de vie

En examinant les données récoltées par la sonde Mars Reconnaissance Orbiter de la NASA, des chercheurs ont mis en évidence l'existence de dépôts de verre naturel à la surface de Mars. Ces matériaux pourraient contenir des indices de l'existence passée de la vie sur la planète rouge.
Depuis maintenant une petite dizaine d'années, des chercheurs de l'université Brown, aux États-Unis, s'attèlent à déceler la présence de verre sur Mars. Leur longue quête vise à mettre en évidence des dépôts qui pourraient abriter les restes de micro-organismes ayant autrefois peuplé la planète rouge.
Récemment, leurs travaux de recherches ont connu un tournant décisif puisque leur résultats indiquent formellement la présence de verre naturel dans des anciens cratères d'impact. Les traces de matériau ont été mises en évidence grâce à la sonde Mars Reconnaissance Orbiter (MRO) de la NASA.

Détecter les rayonnements du verre

Pour en arriver à un tel exploit, les chercheurs ont épluché les données récoltées par la sonde. Le dispositif est en effet doté d'un spectromètre capable d'enregistrer les rayonnements émis par la surface de Mars dont celui du verre. Toutefois, les longueurs d'onde de lumière reflétées par ce matériau sont très faibles.
Les mettre en évidence s'est donc avéré particulièrement compliqué parmi la masse des autres signaux lumineux. Pour isoler le signal du verre, les scientifiques ont tenté d'abord de le reproduire en laboratoire via un algorithme. Après l'avoir obtenu, ils ont ensuite cherché les rayonnements du matériau parmi tous ceux émis.

Des indices d'une vie passée ?

Leurs résultats, publiés dans la revue Geology, suggèrent que les dépôts pourraient être assez courants sur Mars. Ils ont été formés lors d'impacts violents de météorite. Des matériaux similaires existent sur Terre où les géologues les appellent "impactites".
Il s’agit de roches modifiées sous l’effet de la chaleur d’un impact de météorite et qui contiennent du verre. Ces roches représentent une mine d’informations sur les formes précoces de la vie, dont les restes ont été emprisonnés parfois durant des millions d’années. Les chercheurs espèrent que les dépôts de verre identifiés sur Mars se révéleront donc tout aussi intéressants. La prochaine étape sera celle de récolter un de ces échantillons à l’aide d’un robot en exploration à la surface de la planète. Le défi pourrait être relevé d’ici quelques années, lors de la mission Mars 2020 Rover, dirigée par la NASA.
Source (http://www.maxisciences.com/mars/du-verre-retrouve-sur-mars-pourrait-contenir-des-indices-importants-sur-l-039-existence-de-vie_art35050.html)

[embed=425,349]<iframe frameborder="0" width="480" height="270" src="//www.dailymotion.com/embed/video/x2teux5" allowfullscreen></iframe>
<a href="http://www.dailymotion.com/video/x2teux5_les-scientifiques-detectent-du-verre-sur-la-planete-mars_news" target="_blank">Les scientifiques d&eacute;tectent du verre sur la...[/url] par <a href="http://www.dailymotion.com/Gentside" target="_blank">Gentside[/url][/embed]
 Les scientifiques détectent du verre sur la planète Mars
Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: zetareticuli le 23 juin 2015 à 22:25:17
Qui a bâti une pyramide à la surface de Mars ?

(http://static.directmatin.fr/sites/default/files/styles/image_880_495/public/pyramide_mars_ok.jpg?itok=xDR4C15u)

Sur une photo de la planète Mars diffusée par la NASA, des passionnés pensent avoir repéré une pyramide. Preuve indiscutable d'une intelligence extraterrestre. La conclusion est peut-être un peu rapide.

On connaissait depuis longtemps la vieille théorie ufologique suivant laquelle les pyramides égyptiennes de Kheops, Khephren et Mykerinos seraient les oeuvres de constructeurs extraterrestres, venus de planètes lointaines pour établir des centres de téléportation (un "stargate" ou "porte des étoiles"). D'autres rumeurs ont circulé évoquant la découverte d'un alien momifié à côté des sépultures royales.

Mais c'est la première fois que l'on évoque la présence d'une pyramide à la surface de Mars. Sur une photo prise par un des "rovers" de la NASA, on peut distinguer en effet une forme géométrique pyramidale que certains considèrent comme un artefact. Une théorie qui alimentera sans doute les tenants de la théorie des "Stargates".

Base enterrée ou pareidolie ?

D'autres évoquent même des théories encore plus audacieuses. Plutôt qu'un centre de téléportation interstellaire, ils considèrent que cette structure pyramidale ne serait que la partie visible d'une gigantesque base souterraine où pourraient se dissimuler des OVNI par centaines, voire par milliers. Cette thèse de la base souterraine de mars est une vieille lune chez les ufologues. Récemment encore, plusieurs "entrées" ont été "révélées" sur le web, comme ici et là.

Selon toute probabilité, il s'agit plutôt d'une roche parfaitement naturelle, mais à la forme atypique, rapidement interprétée comme issue d'une intelligence. Récemment encore, on a "aperçu" à la surface de la planète rouge le pistolet d'un robot géant, une hache, un bison, une momie d'alien (une autre !), une Bible, une tête d'Obama, ou encore un crocodile. Source (http://www.directmatin.fr/paranormal/2015-06-22/qui-bati-une-pyramide-la-surface-de-mars-706420)
Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: zetareticuli le 22 août 2015 à 22:56:57
Un lézard sur Mars ?

(http://www.nouvelordremondial.cc/wp-content/uploads/2015/08/lezard2.jpg)
(http://www.nouvelordremondial.cc/wp-content/uploads/2015/08/lezard4.jpg)
(http://www.nouvelordremondial.cc/wp-content/uploads/2015/08/lezard1.jpg)

http://mars.jpl.nasa.gov/msl-raw-images/msss/00173/mcam/0173MR0926020000E1_DXXX.jpg

Source (http://www.ufosightingsdaily.com/2015/08/lizard-on-mars-found-by-rover-nasa.html)
Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: zetareticuli le 28 août 2015 à 22:53:46
Structure artificielle sur Mars?

(http://i2.wp.com/www.ufodisclosure.net/wp-content/uploads/2015/08/Screen-Shot-2015-08-25-at-13.24.10.png?resize=618%2C272)

(http://i1.wp.com/www.ufodisclosure.net/wp-content/uploads/2015/08/Face-alien-aliens-moon-lunar-surface-evidence-building-structure-nt-egypt-orbs-nsa-ovni-tech-Shot-2012-03-03-at-4.00.46-PM.png?zoom=1.5&resize=618%2C418)

http://mars.jpl.nasa.gov/msl-raw-images/msss/00109/mcam/0109MR0685027000E1_DXXX.jpg
Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: tatave37 le 28 septembre 2015 à 20:08:32
Révélation de la NASA ce jour :

"L'Agence spatiale américaine avait entretenu le suspense sur l'annonce qu'elle ferait ce lundi 28 septembre 2015. Il s'agit bien de la première preuve de la présence d'eau liquide sur la planète Rouge."

Révélation du Midi Libre : "Les astronautes pourront apporter le Pastis" (là, j'invente...)
Titre: Re : Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: djshotam le 29 septembre 2015 à 23:37:29
Révélation de la NASA ce jour :

"L'Agence spatiale américaine avait entretenu le suspense sur l'annonce qu'elle ferait ce lundi 28 septembre 2015. Il s'agit bien de la première preuve de la présence d'eau liquide sur la planète Rouge."

Révélation du Midi Libre : "Les astronautes pourront apporter le Pastis" (là, j'invente...)
Le pastis martien a une particularité il est très salé, on aime ou pas. ;D
Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: katchina le 30 septembre 2015 à 13:02:06
[mode imagination fertile]
Non non, ils ne pourront pas apporter leur pastis.

Avant d'aller f... le b... là-bas, il va leur falloir analyser les bactéries et deviner les maladies qu'ils risquent d'attraper et trouver les anti-virus.

Ca laisse une marge, peut-être ne pourront-ils y aller que lorsqu'ils auront évolué spirituellement.

C'est bien foutu quand même !  ;D
[fin du mode imagination fertile]
Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: tatave37 le 30 septembre 2015 à 20:09:33
@djshotam un hors sujet...
J'ai bien connu des allemands qui buvaient du pastis avec du jus d'orange... C'est spécial...   :-[
Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: zetareticuli le 30 octobre 2015 à 20:57:20
 Une nouvelle structure étrange découverte sur Mars

(https://i0.wp.com/zupimages.net/up/15/44/6hv3.jpg)

http://mars.jpl.nasa.gov/msl-raw-images/msss/01146/mcam/1146MR0051900230601720E01_DXXX.jpg
Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: zetareticuli le 05 novembre 2015 à 21:18:30
Mars : la NASA va faire une annonce importante sur l'atmosphère martienne

Dans un communiqué, la NASA a révélé avoir une annonce importante à faire sur l'atmosphère de Mars. L'agence aurait en effet réalisé des "découvertes clés" grâce à la sonde MAVEN. Un mois après avoir révélé la découverte d'eau liquide salée à la surface de Mars, la NASA a de nouveau une grande annonce à faire. C'est ce qu'elle a déclaré en donnant rendez-vous le jeudi 5 novembre à 20H heure française.
Dans le communiqué, l'agence spatiale américaine explique qu'elle doit révéler des "découvertes clés" récemment réalisées grâce à la mission MAVEN. La sonde MAVEN (Mars Atmosphere and Volatile Evolution) est depuis septembre 2014, en orbite autour de la planète Mars et se sert de ses instruments pour en étudier l'atmosphère. Le but est de mieux comprendre ce qui est arrivé par le passé à l'atmosphère martienne dont une grande partie s'est évaporée dans l'espace il y a des milliards d'années. Mais les recherches visent aussi à mieux connaitre les processus qui animent actuellement la fine couche qui entoure Mars. C'est d'ailleurs sur ce point que la NASA aurait fait de nouvelles découvertes selon la brève annonce réalisée. Aucune autre information n'a été révélée, laissant les internautes avancer de multiples théories sur la mystérieuse révélation. Source (http://www.maxisciences.com/mars/mars-la-nasa-va-faire-une-annonce-importante-sur-l-039-atmosphere-martienne_art36399.html)




Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: zetareticuli le 05 novembre 2015 à 21:35:28
Espace : les secrets de l'atmosphère de Mars révélés

C’est une énorme étape dans les recherches sur la planète rouge. Les scientifiques de la mission MAVEN ont pu déterminer pourquoi la planète Mars a perdu une grande partie de son atmosphère il y a plus de 3 milliards d’années, révèle la Nasa ce jeudi au cours d'une conférence de presse très attendue.
Si l’on sait que Mars a eu de l’eau liquide, on peut aussi affirmer qu’elle n’en aura plus « à cause de sa pression atmosphérique trop faible » nous explique Christian Mazelle, directeur de recherche CNRS à l’IRAP qui a contribué à la mission.

Pourquoi l’atmosphère a disparu

Si la pression n’est pas assez forte, c’est tout simplement à cause de l’érosion de l’atmosphère consécutive à la disparition du champ magnétique de Mars. Ce dernier est censé protéger la planète des particules émises par le soleil. Avec un bouclier magnétique, les particules du vent solaire arrivent dans l’atmosphère pour y rester prisonnières. Sans, elles descendent sur la planète.

Selon les premiers résultats scientifiques de la Nasa, les éruptions solaires pourraient avoir provoqué la disparition d'une grande partie de l'atmosphère de Mars dans la jeunesse de la planète rouge.

Ce sont les conclusions d'une des quatre études menées à partir des données collectées par les instruments de l'orbiteur. «Ces nouvelles données révèlent quelques surprises ainsi que certains ajustements des théories avancées initialement», résume la Nasa. Une autre étude indique ainsi une plus grande densité d'oxygène atmosphérique sur Mars qu'estimée précédemment. Suite et source (http://www.leparisien.fr/sciences/espace-les-secrets-de-l-atmosphere-de-mars-reveles-05-11-2015-5250887.php)
Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: zetareticuli le 13 novembre 2015 à 22:32:14
Nouvelle forme animale sur Mars

(http://img.over-blog-kiwi.com/600x600/0/53/43/49/20151113/ob_6620bf_souris-mars-site-nasa-cadre.PNG)


http://www.youtube.com/watch?v=qJR3t3WUCF0
GIGANTIC MOUSE ON MARS!


http://mars.jpl.nasa.gov/msl-raw-images/msss/00509/mcam/0509MR0020050020303165E01_DXXX.jpg
Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: Kuvo le 14 novembre 2015 à 12:36:00
Superbe , quelle imagination. le lézard c'était fort. mais la souris c'est grandiose.
Cela ne devrait il pas être plutôt rangé dans une section comique?
Là on pourrait croire que quelqu’un y croit justement.
Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: djshotam le 15 novembre 2015 à 08:00:09
Bof ca n'as rie de grandiose, on a deja vu auparavant une souris sur mars:


(http://media.lelombrik.net/t/ee6c0648ae0389ffebbd8f986482f8d6/p/01.jpg)


 :D
Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: zetareticuli le 27 novembre 2015 à 23:09:39
Photo prise le 10 juillet 2015, Sol 4073, qui laisse apparaitre deux dômes.

(http://mysteriousuniverse.org/wp-content/uploads/2015/11/far-away-570x265.jpg)

(http://www.nouvelordremondial.cc/wp-content/uploads/2015/11/dome-mars.jpg)

http://mars.nasa.gov/mer/gallery/all/1/p/4073/1P489773398EFFCNK6P2413R1M1.HTML
Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: Kuvo le 30 novembre 2015 à 10:11:31
Mais non, c'est 2 tortues  ;D
intéressant quand même.  ;)
Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: Charlie le 30 novembre 2015 à 11:34:15
Troublant!
Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: crepand le 30 novembre 2015 à 15:57:41
Image stéréoscopique en utilisant les deux caméras du rover et la méthode du "loucher"
Je n'ai pas filtré le bruit pour garder toutes les infos.
Vu la distance cela ne ramène que peu d'informations, mais bon. Cela permet juste de voir qu'il y a un vallon entre le premier plan et le second plan.
Ils sont bien réguliers les hublots.....

(http://f1ets.com/images_ovnis_usa/1P489773398EFFCNK6P2413L7M1_stereo.JPG)
Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: djshotam le 30 novembre 2015 à 18:00:36
Et on dirait qu'il y a une sorte de tuyau sinueux, sur le sol
Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: Monsieur-Hulot le 30 novembre 2015 à 23:35:00
R2D2 et son cousin ?
Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: zetareticuli le 10 février 2016 à 22:38:01
La Nasa dévoile une vidéo à 360 degrés tournée sur Mars

Ça tourne rond sur Mars. La Nasa a diffusé sur son compte YouTube une vidéo où l’internaute peut explorer l’horizon de la planète. L’agence a toutefois rusé. Il ne s’agit pas d’une vidéo à proprement parler mais d’un montage issu d’une dizaine de photos prise par le robot Curiosity qui parcourt Mars depuis août 2012.
N’espérez pas de grandes balades, le robot ne bouge pas. La séquence vous permet toutefois d’observer son quotidien : de la roche et des dunes, notamment celle de Namib qui apparaît sur les clichés. Source (http://www.20minutes.fr/sciences/1784147-20160210-video-nasa-devoile-video-360-degres-tournee-mars)

http://www.youtube.com/watch?v=ME_T4B1rxCg
NASA's Curiosity Mars Rover at Namib Dune (360 Video)
Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: sukran le 04 mars 2016 à 16:01:53
Bonjour,
Voilà une info qui m'interpelle ; notre planète a-t-elle vécu ou peut-elle vivre un tel évènement dans le futur?

et zut j'oublie de dire que ça vient de l'express
http://www.lexpress.fr/actualite/sciences/mars-comment-un-volcan-geant-a-fait-basculer-la-planete-rouge_1769686.html
Mars: comment un volcan géant a fait basculer la planète rouge

La surface de Mars a basculé de 20 à 25 degrés. "Si un tel basculement se produisait sur la Terre, Paris se retrouverait sur le cercle polaire".

Nature/Sylvain Bouley
La formation du dôme de Tharsis, mastodonte grand comme la France, aurait fait glisser la surface de Mars de 20 à 25 degrés autour de son noyau, il y a 3 à 3,5 milliards d'années, selon une étude publiée dans Nature. Serait-ce la clé de quelques mystères martiens?

Mars n'est plus ce qu'elle était. Non, il ne s'agit pas de l'eau de la planète rouge... Cette fois, les scientifiques se sont penchés sur la physionomie même de Mars, qui aurait été modifiée radicalement il y a 3 à 3,5 milliards d'années. La planète a basculé, sa surface a glissé autour de son noyau déplaçant rivières, calottes glacières et volcans. Et justement, un volcan gigantesque serait à l'origine de cette transformation qui expliquerait certains des grands mystères de la planète rouge. 
Le coupable: le dôme de Tharsis

Il s'agit du dôme volcanique de Tharsis, un géant dix mille fois plus massif que le plus grand volcan terrestre (le volcan Mauna Loa à Hawaï) et presque de la taille de la France. Alors que Mars est huit fois moins volumineuse que la Terre. "Le dôme de Tharsis est énorme, démentiel par rapport à la taille de Mars", souligne Sylvain Bouley, géomorphologue (expert des reliefs) à l'Université Paris-Sud et coauteur de l'étude publiée mercredi dans Nature.
 

La formation de cette "anomalie" a débuté il y a plus de 3,7 milliards d'années et l'activité volcanique s'est poursuivie pendant plusieurs centaines de millions d'années jusqu'à former un plateau de plus de 5000 km de diamètre, d'environ 12 km d'épaisseur en moyenne et pesant 1 milliard de milliards de tonnes (1/70e de la Lune). Selon l'étude, par sa masse hors du commun, le dôme volcanique a entraîné la rotation des enveloppes superficielles de Mars (sa croûte et son manteau) autour de son noyau, un peu comme si l'on faisait tourner la chair d'un abricot autour de son noyau.
"Paris se retrouverait sur le cercle polaire"

Résultat: la surface de Mars a basculé de 20 à 25 degrés. "Si un tel basculement se produisait sur la Terre, Paris se retrouverait sur le cercle polaire. On verrait des aurores boréales en France et on ferait du vin au Maghreb ou au Soudan", illustre Sylvain Bouley. Dans le cas de Mars, cette donnée pourrait donc être la clé de quelques mystères, comme le tracé des lits d'anciennes rivières. "On n'arrivait pas à comprendre pourquoi les rivières sont là où elles sont actuellement. Elles donnent l'impression d'être placées de façon un peu aléatoire, mais si on bascule la surface, toutes les rivières se retrouvent sur une même bande tropicale", précise-t-il.

Les scientifiques s'interrogeaient également sur l'endroit où se trouvent certains réservoirs souterrains de glace, qualifiés jusqu'ici d'anomalie car ces emplacements sont inexplicables. Mais voilà, avant le basculement, les pôles étaient ailleurs. En opérant le glissement, on ramène deux des calottes glacières sur les pôles. "Tout s'imbrique parfaitement", note le géomorphologue. 

"Mais il reste beaucoup de questions en suspens, cette histoire est passionnante!" Est-ce le basculement qui est à l'origine de l'arrêt du champ magnétique puis de la disparition de l'atmosphère. Ou de la fin de l'activité fluviale? Compte tenu de cette étude, "désormais, quand on s'intéressera à l'époque primitive de Mars, pour chercher des traces de vie ou d'un océan, par exemple, il faudra apprendre à penser avec cette nouvelle géographie".

Bon j'espère que le texte n'est pas trop long...
Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: zetareticuli le 14 mars 2016 à 23:32:19
ExoMars quitte l'orbite terrestre et se dirige vers la planète rouge

Adieu orbite terrestre. La mission russo-européenne ExoMars 2016 s’est séparée ce lundi soir de son étage propulseur pour quitter l’orbite terrestre, a annoncé l’Agence spatiale européenne (ESA). « Le directeur du vol (d’ExoMars) confirme sa séparation réussie avec l’étage propulseur Briz-M » du lanceur russe Proton, a écrit l’ESA sur le réseau social Twitter.

« Désormais libérée de Briz-M, [la sonde] doit commencer à pivoter dans l’espace vers le Soleil avant de déployer ses panneaux solaires », a ajouté l’ESA. Elle doit ensuite envoyer un signal à l’ESA, ce qui a été fait vers 22h30.

La sonde, baptisée TGO (Trace Gaz Orbiter) et accompagnée de l’atterrisseur test nommé Schiaparelli,a quitté la Terre à 9h31 GMT avec la fusée russe Proton du cosmodrome de Baïkonour, au Kazakhstan. Un voyage de sept mois pour parcourir un trajet de 496 millions de kilomètres l’attend désormais. Au terme de ce périple, la sonde TGO larguera l’atterrisseur Schiaparelli le 16 octobre : il se posera sur la planète rouge trois jours plus tard. Source (http://www.20minutes.fr/sciences/1806387-20160314-video-exomars-quitte-orbite-terrestre-dirige-vers-planete-rouge)

https://www.youtube.com/watch?v=kfWmn9lDgSw
ExoMars 2016: launch to Mars
Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: zetareticuli le 17 mai 2016 à 23:13:06
Structure en forme d’igloo sur Mars

http://www.youtube.com/watch?v=fHOcD2pBmig
Strange MARS Buildings

http://mars.nasa.gov/mer/gallery/all/opportunity_p4374.html
Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: zetareticuli le 12 juin 2016 à 23:33:34
Forme étrange, qui ressemble à un crane découvert sur Mars

http://www.youtube.com/watch?v=4GxZjnefESM
Alien Or Sasquatch Skull Found On Mars?


http://mars.jpl.nasa.gov/msl-raw-images/msss/01352/mcam/1352ML0064990060600477E01_DXXX.jpg
Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: zetareticuli le 17 octobre 2016 à 20:07:49
Mars bientôt en proie à une tempête géante

Un scientifique met en garde contre une énorme tempête de sable qui pourrait survenir sur la Planète rouge au cours des prochains mois.
L'astrophysicien américain James Shirley affirme que dans les mois à venir, Mars devrait être le théâtre d'une nouvelle tempête de sable de grande envergure. Le chercheur a tiré cette conclusion après avoir minutieusement étudié pendant plusieurs années les vents martiens et les conditions qui provoquent leur émergence, lit-on dans un article publié sur le site officiel de la NASA. Notons que de petites tempêtes de sable surviennent régulièrement sur la surface martienne, surtout quand la planète approche du Soleil. Dans ce cas, ces tornades locales fusionnent dans un supertourbillon englobant la planète dans son intégralité. Il arrive même que des nuages de poussière couvrent entièrement sa surface. La dernière tempête de cette envergue est survenue en 2007, les batteries solaires des rover Spirit et Opportunity ayant failli tomber en panne.

Ces derniers temps, les scientifiques cherchent à élaborer des méthodes efficaces de prévision, de telles tempêtes de sable entravant les recherches et menaçant les missions martiennes en tant que telles. M. Shirley a réussi à découvrir un lien entre les tempêtes de sable martiennes et le mouvement orbital de la Planète rouge. Il a notamment démontré que d'autres planètes ont un impact sur la rotation de Mars dans son plan orbital. Cet impact, poursuit le chercheur, n'est pas stable et change au cours d'un cycle de 2,2 ans, si bien qu'un supertourbillon se forme chaque fois qu'une hausse de l'impact coïncide avec le début d'une saison de tempêtes de sable. Les conditions de la saison de tempêtes actuelle, poursuit-il, correspondent à celles qui favorisent la formation d'un supertourbillon. Pour évaluer la véracité de ses prévisions, il suffit d'observer l'atmosphère martienne au cours des mois à venir, conclut la NASA. Source (https://fr.sputniknews.com/sci_tech/201610101028113390-mars-tempete-sable-menace/)

Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: DecemberTen le 19 octobre 2016 à 12:10:00
Je rappelle gentiment aux aficionados de la recherche martienne, que c'est aujourd'hui même que le module Schiaparelli, ce projet Européen et Russe de recherches sur Mars, amarsira... (bah... ::)) vers 16h.

(http://www.mediafire.com/convkey/9704/b5jhxdac1555snfzg.jpg)
Image crédit ESA

Image grand format (https://www.esa.int/var/esa/storage/images/esa_multimedia/images/2016/02/exomars_2016_schiaparelli_descent_sequence_16_9/15826994-1-eng-GB/ExoMars_2016_Schiaparelli_descent_sequence_16_9.jpg)

A défaut d'avoir des images de l'amarsissage qui ne nous parviendront que demain jeudi, nous saurons au moins si tout s'est bien déroulé.
Alors si vous désirez suivre ce programme en direct, et qui sait disserter et amener des informations sur le sujet, voici quelques liens utiles.
 :)

http://www.esa.int/Our_Activities/Space_Science/ExoMars/Watch_ExoMars_arrival_and_landing

https://twitter.com/hashtag/ExoMars?src=hash

https://twitter.com/ESA_EDM

Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: DecemberTen le 19 octobre 2016 à 17:17:40
Toujours pas de signal, ça sent le sapin...
 :-\

Edit 18h15: les paquets de datas arrivent enfin en provenance de MarsExpress.
La taille du fichier est importante, ce qui implique qu'un grand nombre de données soient enregistrées, c'est une bonne nouvelle, mais pas une confirmation de l'amarsissage de Schiaparelli.
On saura sans doute bientôt si Schiaparelli s'est posé ou crashé...
Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: DecemberTen le 20 octobre 2016 à 06:11:43
C'est donc un succès pour ce qui est de l'orbiteur ExoMars. Tout semble optimal.
En ce qui concerne "l'amarsisseur" Schiaparelli, malheureusement, le contact a été rompu, juste quelques instants après avoir touché le sol martien.

(http://space.skyrocket.de/img_sat/tgo__1.jpg)
L'orbiteur TGO (ExoMars)

Pour l'instant, ils essayent encore de renouer le contact, nous en saurons plus sans doute sur les circonstances qui ont empêché ce contact, et de l'état probable de Schiaparelli, lors du briefing prévu à 10h ce matin, ici:
http://www.esa.int/Our_Activities/Space_Science/ExoMars/Watch_ExoMars_arrival_and_landing


Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: DecemberTen le 20 octobre 2016 à 12:39:53
Ce que l'on sait après cette conférence:

@esaoperations

@ESA_EDM stopped transmitting on the order of ~50secs before the expected touch-down time #ExoMars

Les communications avec Schiaparelli se seraient arrêtées environ 50 secondes avant qu'il touche le sol martien.
D'après ce que j'ai entendu, il y aurait peut-être eu un problème au moment du déploiement du parachute, ou après.
Des données ont été envoyées jusque-là et sont encore en cours d'analyse.
Dès que j'ai confirmation, ou des précisions, ou encore si vous-même en avez, n'hésitez pas à les poster.

Thierry Blancquaert, responsable de Schiaparelli à l’ESA, après avoir étudié toute une série de données sur la descente du module, a déclaré:

"Est-ce qu’il a touché le sol dans de bonnes conditions ou est-ce qu’il y a eu un rocher mal placé, un cratère ou simplement un problème avec son émetteur radio, ça je ne le sais pas encore, mais je ne suis pas très optimiste sur les données censées avoir été prises après l’atterrissage du module".

La mission de l'orbiteur, quant à elle ne fait que commencer, elle sera longue et certainement riche en enseignements, son but est de trouver des traces de vie sur la planète Mars.
Les instruments d'ExoMars, TGO pour "Trace Gas Orbiter", spectromètres, caméras, détecteurs de neutrons etc, vont scanner Mars, notamment à la recherche de traces de gaz présents tels que le méthane dans l'atmosphère martienne, et tenter de déterminer s'il sont d'origine biologique, ceci durant de très longs mois et même années, normalement jusqu'à 2022 !
Mais ces nombreux instruments, vous l'aurez compris, effectueront bien d'autres mesures que les gaz.

On peut dès lors affirmer que cette mission est un trois quart de succès voire même un quatre cinquième, étant donné que Schiaparelli n'était quasiment conçu que pour tester un modèle d'atterrisseur, et nous envoyer durant sa très courte durée de vie comptée en heures, quelques données grâce à ses instruments et capteurs, ce qui ma foi, nous aurait tout de même fait grand plaisir.
L'ennui, c'est que le silence de la l'atterrisseur ne peut malheureusement pas nous aider à valider sa conception, bien qu'il puisse s'agir d'un problème dû à son équipement de transmissions, ou encore, que l'engin se soit posé sur une zone qui pour une raison ou une autre, le relief par exemple, l'empêche de communiquer.


Pour l'heure, la sonde TGO (https://twitter.com/ESA_TGO) doit avoir terminé la première partie de sa manœuvre d'insertion, le freinage, qui devrait la positionner dans une orbite très excentrique (4 Sol), variant de quelques centaines de kilomètres au point le plus proche, jusqu'à environ 100 000 km dans sa position la plus éloignée de Mars.

En décembre 2016, la sonde effectuera une manœuvre de réduction de sa période orbitale, passant de 4 à 1 jour.

Mi-janvier 2017, une seconde manœuvre consistera en une modification d'inclinaison à 74°.

Ensuite et jusqu'en décembre 2017, la sonde aura recours à des techniques d'aérofreinage sophistiqués car peu gourmande en énergie, et visant à réduire progressivement son altitude orbitale jusqu'à atteindre 400 km d'altitude, son orbite définitive de travail.
Ce sera une première pour l'ESA, en faisant atteindre cette orbite circulaire "scientifique" autour d'un autre corps planétaire.
En espérant une moisson conséquente de données, encore mieux, la découverte ou la preuve d'une forme de vie.

Étant donné la durée de la mission, il serait peut-être intéressant d'ouvrir un fil dédié à "ExoMars" ou aussi "Découverte de Mars, missions européennes et collaborations", ce qui pourrait inclure éventuellement les suivantes, y compris les missions conjointes. ;)
Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: Monsieur-Hulot le 21 octobre 2016 à 23:10:32
PAF ! Comme une bouze ! Sont pas sérieux ces Terriens, ils envoient leurs déchets de partout maintenant ... on est la honte de l'Univers !
Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: zetareticuli le 10 décembre 2016 à 22:25:54
Nouvelles anomalies découvertes sur Mars

http://www.youtube.com/watch?v=o1pJnD9RX6Y
Tres Enormes Torres en Marte
Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: Roger le 25 juin 2017 à 10:32:53
Bonjour,

Je pense que tout le monde ici connait "Google Mars". Des internautes ont trouvé un endroit extrêmement étonnant sur ce site :
https://www.google.com/maps/space/mars/@-4.563271,137.3925057,4347m/

Lorsque vous zoomez sur cet endroit, vous voyez ceci :

(http://zupimages.net/up/17/25/1vml.jpg)

Bon, AMHA, les bâtiments n'ont pas l'air trop réels, mais alors, cékoidon ce binz ?
Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: Nemo492 le 25 juin 2017 à 12:20:41
C'est la maquette du projet de Google d'installer sur Mars une data-base nommée "Ziggy Stardust" en 2018 :

"Our first interplanetary data center—affectionately nicknamed “Ziggy Stardust”—will open in 2018. Our Mars exploration started as a 20% project with the Google Planets team, which mapped Mars and other bodies in space and found a suitable location in Gale Crater, near the landing site of NASA’s Curiosity rover."

Source (https://cloudplatform.googleblog.com/2017/03/Google-Cloud-Platform-expands-to-Mars.html)

Google présente ça comme une solution alternative de stockage de données, en cas de cataclysme terrestre.

C'était leur blague du 1er avril 2017. - Source (http://insidetexas.com/forums/threads/google-cloud-puts-a-data-center-on-mars.74218/)
Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: Roger le 25 juin 2017 à 18:43:23
Merci Nemo492 !
Tu dois avoir de meilleures méthodes de recherche que moi car je n'avais rien trouvé...
Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: Nemo492 le 25 juin 2017 à 21:17:51
J'ai seulement demandé : google maps mars base
Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: mistigrigri le 01 juillet 2017 à 21:59:31
"La sonde Mars Reconnaissance Orbiter (MRO) a pris des photos d'une région de Mars qui abritait une myriade de coulées de laves déversées en cascade dans un cratère. Les images dévoilent également le flux de lave écoulé aux pieds des chutes, là où la roche fondue est entrée en contact avec le cratère. "Les flux et coulées de lave retrouvées sont particulières car elles diffèrent de leur aspect d'origine lisse et granuleux", affirme la NASA qui parle de ce phénomène comme des "chutes du Niagara sur Mars"."
la suite : http://www.msn.com/fr-fr/actualite/technologie-et-sciences/la-nasa-a-d%C3%A9couvert-la-version-martienne-des-chutes-du-niagara-sur-la-plan%C3%A8te-rouge/ar-BBDqXDf?li=BBoJIji&OCID=ansmsnnews11
Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: zetareticuli le 19 octobre 2017 à 22:43:06
Photo d'un OVNI prise par Opportunity

(https://img4.hostingpics.net/pics/9956321P159077009EFF40DPP2594L7M1BR.jpg) (https://www.hostingpics.net/viewer.php?id=9956321P159077009EFF40DPP2594L7M1BR.jpg)
© NASA / JPL / CORNELL

https://mars.nasa.gov/mer/gallery/all/1/p/348/1P159077009EFF40DPP2594L7M1.HTML
Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: DecemberTen le 20 octobre 2017 à 08:17:53
L'image en résolution maximale: https://mars.nasa.gov/mer/gallery/all/1/p/348/1P159077009EFF40DPP2594L7M1.JPG
Et en résolution maximale, c'est toujours étonnant.
Toutes les images de la série, différentes prises de vue de SOL348 sont ici: https://mars.nasa.gov/mer/gallery/all/opportunity_p348.html
Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: Roger le 20 octobre 2017 à 11:55:01
Sur la même série de photos, on trouve tout plein de débris... De prime abord il s'agirait de débris d'amarsissage (?) dont un superbe ressort :)

(https://mars.nasa.gov/mer/gallery/all/1/p/348/1P159076704EDN40DPP2284L1M1.JPG)

gros débris :

(https://mars.nasa.gov/mer/gallery/all/1/p/348/1P159076650EDN40DPP2284L1M1.JPG)

Commentaire NASA : Left Panoramic Camera Non-linearized Downsampled EDR acquired on Sol 348 of Opportunity's mission to Meridiani Planum at approximately 12:39:51 Mars local solar time, camera commanded to use Filter 1 (739 nm). NASA/JPL/Cornell

Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: zetareticuli le 24 décembre 2018 à 22:59:16
Mars: Un cratère géant rempli de glace immortalisé sur la face cachée de la planète rouge

(http://www.esa.int/var/esa/storage/images/esa_multimedia/images/2018/12/perspective_view_of_korolev_crater/18938178-1-eng-GB/Perspective_view_of_Korolev_crater_node_full_image_2.jpg)
Le cratère Korolev sur Mars. — ESA/DLR/FU Berlin

L’Agence spatiale européenne (ESA) a diffusé une image incroyable ce jeudi. Sur le cliché pris sur la face cachée de la planète Mars, on peut apercevoir un cratère entièrement rempli de glace. La photo a été prise par la sonde Mars Express.

Lancé le 2 juin 2003, l’engin spatial gravite autour de la planète rouge depuis 15 ans, l’immortalisant sous toutes ses coutures. Le cratère en question est celui de Korolev, large de 82 km et situé au sud d’un vaste terrain dunaire entourant une partie de la calotte polaire nord de Mars.

Un bouclier d’air froid

Le cratère est rempli d’une couche de glace de 1,8 km d’épaisseur. « L’air qui se déplace au-dessus du dépôt de glace refroidit et coule, créant une couche d’air froid qui se pose directement sur la glace elle-même », explique l’ESA sur son site.

« Agissant comme un bouclier, cette couche aide la glace à rester stable et l’empêche de chauffer et disparaître », poursuit l’agence européenne. « L’air conduit mal la chaleur, il exacerbe donc cet effet et permet au cratère Korolev de rester constamment glacé. » Source (https://www.20minutes.fr/sciences/2402907-20181224-mars-cratere-geant-rempli-glace-immortalise-face-cachee-planete-rouge)
Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: Vent du Nord le 29 décembre 2018 à 15:21:23
Qu'est-ce que la "face cachée de Mars" ?
Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: zetareticuli le 29 décembre 2018 à 21:29:42
Qu'est-ce que la "face cachée de Mars" ?

Surement une erreur de traduction, sur le site de l'ESA, il est indiqué : Le cratère de Korolev est de 82 kilomètres de long et se trouve dans les basses terres du Nord de mars.
Titre: Re : Connaissances sur mars (eau, glace, opale, méthane, vie?)
Posté par: zetareticuli le 25 janvier 2019 à 22:04:11
Trajet Terre-Mars à la vitesse de la lumière en temps réel

http://www.youtube.com/watch?v=CSqFBbNtt9c
Earth-Moon-Mars distances to scale, at LIGHT SPEED!

Terre-Lune :

http://www.youtube.com/watch?v=_61SxDrdyhI
Earth and Moon Size and Distance scale - with real-time light speed!