Merci de vous connecter ou de vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Recherche avancée  

Nouvelles:

Les Forums de Radio Ici&Maintenant !

Pages: 1 ... 4 5 [6] 7   En bas

Auteur Sujet: * Ca chauffe en Espagne  (Lu 18428 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Paulo

  • *
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 4568
Re : Ca chauffe en Espagne
« Réponse #75 le: 07 mars 2013 à 15:31:30 »

Espagne : « Ils veulent revenir au temps de Franco »
dénonce le premier syndicat de policiers



Pour lire l'article en entier :
http://lejournaldusiecle.com/2012/07/06/espagne-ils-veulent-revenir-au-temps-de-franco-denonce-le-premier-syndicat-de-policiers/



Suppression de droits syndicaux, quotas d’arrestations illégales à respecter, protocoles et uniformes inspirés de l’armée… Le premier syndicat de policiers espagnols – le Syndicat unifié de la police – dénonce une tentative de militarisation de leurs missions et de leur corporation. Son secrétaire général exprime également son soutien au mouvement des indignés.

    «Ils veulent revenir au temps de Franco. Et ça, on ne va jamais l’accepter. La réforme de la Loi du personnel de la police nous ôte maintenant des droits que nous avions jusque là.»

D’abord, l’entrée en vigueur de nouvelles règles protocolaires. Elles sont selon lui inspirées de l’armée et de la Guardia Civil (à statut militaire) : obligation des policiers de défiler au pas, de chanter l’hymne militaire « la muerte no es el final »
IP archivée
Comme d'habitude, si vous même ou vos collaborateurs étaient capturés ou tués, le Département d'État niera vous avoir donné un conseil aussi con.

le laonnois

  • *
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 812
Re : Ca chauffe en Espagne
« Réponse #76 le: 22 mars 2013 à 15:44:10 »

Espagne/Crise: nouveau record des expulsions de locataires/propriétaires en 2012

Madrid (awp/afp) - Les expulsions de propriétaires ou de locataires surendettés ont connu un nouveau record en 2012 en Espagne, en hausse de 16,7% par rapport à 2011, portant leur nombre à près de 253'000 depuis 2008, selon les chiffres publiés vendredi par les autorités judiciaires.

Depuis 2008, 415'117 ordres d'expulsion ont été prononcés et 252'826 ont été exécutés, soit près de 61%, a annoncé le Conseil général du pouvoir judiciaire.

Ces chiffres concernent les locataires et propriétaires de logements ou de locaux commerciaux qui ne payaient plus leur loyer ou leur crédit.

En 2012, 91'622 ordres d'expulsions ont été prononcés par la justice, soit 17,7% de plus que l'année précédente et 75'605 ordres ont été exécutés, soit 16,7% de plus qu'en 2011, déjà une année record avec 64'770 expulsions.

Parmi les régions les plus touchées figure la Catalogne qui représente 20,3% du total des ordres d'expulsions, suivie de l'Andalousie (19,6%), de Valence (17,6%) et de Madrid (10,1%).

Symboles de la crise en Espagne depuis l'éclatement de la bulle immobilière en 2008 et l'explosion du chômage, les expulsions de propriétaires et locataires surendettés ont soulevé l'indignation dans le pays, aiguisée par plusieurs suicides de personnes sur le point d'être mises à la rue....   http://www.romandie.com/news/n/EspagneCrise_nouveau_record_des_expulsions_de_locatairesproprietaires_en_201269220320131530.asp
IP archivée

Paulo

  • *
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 4568
Re : Ca chauffe en Espagne
« Réponse #77 le: 26 avril 2013 à 12:42:09 »

25 Avril : La police espagnole est considérée comme une des plus violente
d'Europe, mais ils y vont quand même.

youtube - Espagne : La police anti-émeutes chargent les manifestants révoltés face au Congrès / 25 Avril 2013
admn : vidéo invalide

Des incidents ont éclaté jeudi en plusieurs endroits du centre de Madrid lorsque les policiers, ripostant à des jets de projectiles, ont dispersé à coups de matraque des groupes de jeunes qui manifestaient pour réclamer la démission du gouvernement.

Equipés de casques et de boucliers, les policiers anti-émeutes qui barraient l'accès au Congrès des députés ont riposté à coups de matraque.

Un imposant dispositif de 1.400 policiers avait été déployé pour cette manifestation, convoquée par une coordination appelant à la «rébellion populaire» et à l'occupation des abords du Congrès à la démission du gouvernement espagnol.
« Modifié: 25 juillet 2013 à 13:40:14 par katchina »
IP archivée
Comme d'habitude, si vous même ou vos collaborateurs étaient capturés ou tués, le Département d'État niera vous avoir donné un conseil aussi con.

Havalina

  • *
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 775
Re : Ca chauffe en Espagne
« Réponse #78 le: 26 avril 2013 à 15:16:46 »

En tout cas, sur ce qui est montré dans cette vidéo, c'est loin d'être aussi chaud que pas mal de manif en France, y a pas de coups de rangers dans la tête de quelques manif a terre comme ça peut avoir lieu dans nos manif
IP archivée
Dans l'espace, je trace, direct sur Mars,
Et je glisse, glisse, sur Ares Vallis.

mistigrigri

  • ***
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 2043
Re : Ca chauffe en Espagne
« Réponse #79 le: 26 avril 2013 à 22:34:25 »

"Rassemblés en trois points du centre de Madrid, les manifestants ont convergé vers la place faisant face au Congrès, la chambre basse du Parlement, protégée comme les rues avoisinantes par d'épais cordons de policiers, certains casqués.

Je ne suis pas d'accord avec la politique que mène le gouvernement, il est soumis aux politiques de la Banque centrale européenne que nous n'avons pas élue, lançait Lorena Perez, une chômeuse de 29 ans du secteur de la communication. Il ne défendent pas nos intérêts, mais ceux des banques et de l'Allemagne."
http://www.romandie.com/news/n/_Espagne_charge_policiere_en_fin_de_manifestation_a_Madrid16250420132130.asp

Le 14 avril déjà une autre manifestation réclamait la chute de la monarchie :
"Plus de 8.000 manifestants ont défilé dans le centre de Madrid pour réclamer l'avènement d'une IIIe république en Espagne et dénoncer une monarchie à l'image ternie par plus d'un an de scandales dans un pays en crise.
Agitant des milliers de drapeaux républicains rouge, or et violet, les manifestants, la plupart des républicains convaincus de longue date, criaient "L'Espagne, demain, sera républicaine" et "Le Bourbon, au travail", en direction du roi d'Espagne Juan Carlos. Comme tous les ans, ils avaient été convoqués, sous le slogan "A bas le régime monarchique, pour la IIIe république", pour marquer la date anniversaire de la IIe république, proclamée le 14 avril 1931 et suivie par près de 40 ans de dictature franquiste après la guerre civile (1936-1939)."
http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2013/04/14/97001-20130414FILWWW00102-espagne-manifestation-anti-monarchie.php

"Vu la situation actuelle de l'Espagne, ce dont nous avons besoin c'est d'une république et que l'on mette fin au pillage mené par les Bourbon", lançait Anabel Galiano, étudiante de 20 ans et militante d'IU, venue manifester avec les ongles peints aux couleurs du drapeau républicain."
Et elle a bien raison, quand ces monarchies vermoulues et disparaitront-elles enfin ?
IP archivée

franck97

  • lumi☼air
  • Permissions restreintes
  • **
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 1334
  • Je salue le s☼leil qui est en vous.
Re : Ca chauffe en Espagne
« Réponse #80 le: 29 avril 2013 à 13:00:18 »

Espagne: Les salles de cinéma enregistrent leur pire week-end en six ans

Etranglées par la crise, le piratage et la forte augmentation de la TVA sur la culture, les salles de cinéma espagnoles ont enregistré la semaine passée, leur pire week-end en six ans, a indiqué mardi la confédération des producteurs FAPAE.
"Le week-end dernier, le produit des entrées de tout le cinéma en général a été le pire de ces six dernières années avec seulement 3,55 millions d'euros", a déclaré le président de la FAPAE Pedro Pérez, au festival de Malaga.
Outre la crise et le piratage qui a représenté 536,2 millions de films téléchargés en Espagne en 2012, selon l'Observatoire de la piraterie, l'industrie du cinéma a souffert d'une forte hausse de la TVA sur les produits culturels, passée de 8% à 21%.
Depuis l'entrée en vigueur de l'augmentation de la TVA en septembre 2012, les entrées ont chuté de 5,3%, a affirmé la Fédération des cinémas d'Espagne (FECE), dans un communiqué.
Un total de 141 salles de cinéma ont fermé en 2012. Et les salles historiques de cinéma Renoir de Madrid devraient également bientôt fermer leurs portes, selon leur propriétaire Altafilms, l'un des principaux distributeurs indépendants de films.
"Nous avons résisté tant qu'on pouvait... mais les gens ne vont plus au cinéma.

http://www.jeanmarcmorandini.com/article-303578-espagne-les-salles-de-cinema-enregistrent-leur-pire-week-end-en-six-ans.html
IP archivée
Gardez vos pensées positives parce qu'elles deviennent votre destinée.
“Soyez le changement que vous voulez voir dans le monde.” (Gandhi)

DecemberTen

  • Administrateur
  • *******
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 7645
Re : Ca chauffe en Espagne
« Réponse #81 le: 25 juillet 2013 à 13:35:19 »

Tragique accident de train en Espagne; le conducteur dit qu'il roulait à 180Km/h au moment de l'accident...
Plus de 70 tués et encore plus de blessés.
Un des wagons du train a été éjecté sur le talus surplombant la voie, 5 mètres plus haut !!
Curieux de savoir pourquoi le conducteur du train, encore vivant, roulait à une telle vitesse...
Il parait qu'il aurait déclaré, "on est humains...".
On se rend bien compte de la violence extrême de l'accident sur cette vidéo.
Incroyable...  ???

« Modifié: 26 juillet 2013 à 10:35:01 par DecemberTen »
IP archivée

zetareticuli

  • *
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 4723
Re : Ca chauffe en Espagne
« Réponse #82 le: 25 juillet 2013 à 22:09:02 »

Catastrophe ferroviaire en Espagne: La vitesse en accusation

ACCIDENT - Le déraillement d’un train mercredi soir non loin de Saint-Jacques de Compostelle a fait au moins 80 morts...

Au lendemain de la catastrophe ferroviaire près de Saint-Jacques de Compostelle qui a fait au moins 80 morts, la vitesse excessive du conducteur semble être la cause principale du déraillement. Sur ce tronçon, la vitesse maximale était limitée à 80 km/h et d’après une communication radio du conducteur avec la gare, il a affirmé rouler à une vitesse bien supérieure, à 190 km/h, a rapporté El Pais. «J'espère qu'il n'y aura pas de morts parce que je les aurai sur la conscience», avait-il ajouté juste après l’accident. D’après El Mundo, c’est à 220 km/h que le conducteur a abordé le délicat virage où le déraillement a eu lieu. Cet homme s’était déjà vanté, sur Facebook, de conduire à une vitesse supérieure à celle autorisée. Légèrement blessé, il a été placé en détention à l'hôpital où il doit être interrogé, selon Reuters.

Le secrétaire d'Etat aux Transports, Rafael Catala, a presque confirmé cette hypothèse d’une vitesse excessive. La tragédie «paraît liée à un excès de vitesse», a-t-il affirmé sur la radio Cadena Ser. D’après une source proche de l’enquête citée par Reuters, la vitesse est bien la cause du déraillement. Deux enquêtes, judiciaire et administrative, ont été ouvertes. L'un des deux conducteurs du convoi, blessé et hospitalisé, doit être entendu par la police, sur demande d'un juge. Par ailleurs, le train semble être hors de cause, car d’après la compagnie ferroviaire publique Renfe, il «n'a eu aucun problème opérationnel» et venait de passer une révision technique le matin même.

L’une des plus graves catastrophes Suite et source

Le témoignage du conducteur est accablant, dire qu'il s'était déjà vanté sur Facebook de conduire au delà de la vitesse autorisée... Il les aura tout ces morts sur la conscience. 
IP archivée
"Quand le sage montre la lune, l'idiot regarde le doigt"

zetareticuli

  • *
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 4723
Re : Ca chauffe en Espagne
« Réponse #83 le: 25 juillet 2013 à 23:02:52 »

Espagne: le conducteur du train était fan de vitesse

Son précédent "record", publié sur Facebook : 200 km/h.

Juste après le déraillement qui a fait 80 morts en Espagne, les médias locaux ont trouvé leur cible : le conducteur du train accidenté, Francisco Jose Garzon Amo. "J'ai déraillé, qu'est-ce que je peux y faire", a déclaré cet employé de Renfe, la société de chemins de fer espagnole.

Accusé d'avoir abordé le virage à 190 km/h au lieu des 80 autorisés, le conducteur avait déjà posté par le passé des photos de ses "exploits". Le 8 mars dernier, il publiait un cliché, effacé depuis. Le compteur affiche 200 km/h.


 Sur le réseau social, les amis de Francisco Amo commentent : "Dis donc, tu vas à toute vitesse, freiiiine !". Et le conducteur de répondre : "Je suis à la limite. je ne peux pas aller plus vite, sinon je me prends une amende". Autre commentaire du même style : "Ce serait drôle de passer devant un radar". "Une sacré amende pour la Renfe", rigole le cheminot.

Incarcéré

Selon "El Pais", juste après l'accident de mercredi soir Francisco Amo aurait dit par radio, "J'espère qu'il n'y aura pas de morts parce que je les aurai sur la conscience". L'homme sera entendu par la police. Source
IP archivée
"Quand le sage montre la lune, l'idiot regarde le doigt"

le laonnois

  • *
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 812
Re : Ca chauffe en Espagne
« Réponse #84 le: 19 septembre 2013 à 13:26:04 »

Espagne: nouvel assaut massif contre la frontière à Melilla


MADRID - Environ 200 immigrants clandestins venus d'Afrique ont une nouvelle fois tenté jeudi matin de franchir la frontière grillagée séparant le Maroc de l'enclave espagnole de Melilla, moins de 10 parvenant à entrer sur le sol européen, selon les autorités locales.

Quelque 200 immigrants subsahariens ont de nouveau tenté de passer le grillage frontière de Melilla vers 06H30 (04H30 GMT). La zone où s'est produit l'assaut est la Vaguada Linares, annonce la préfecture dans un communiqué.

Selon elle, l'important dispositif a permis de rejeter l'assaut en majorité et moins de 10 immigrants sont parvenus à passer la frontière.

Les immigrants ont endommagé légèrement une longueur d'environ 30 mètres de grillage, ajoute le communiqué.

Ces derniers jours, des centaines d'immigrants clandestins venus de pays d'Afrique sub-saharienne ont essayé d'entrer en Espagne, à Melilla ainsi qu'à Ceuta, l'autre ville autonome espagnole située sur la côte marocaine.

Le plus spectaculaire de ces assauts avait été mené mardi à l'aube à Melilla, lorsqu'une centaine de migrants avaient franchi tour à tour les trois grillages de plusieurs mètres de haut. Des caméras de surveillance avaient filmé de véritables grappes humaines s'accrochant aux grilles puis déferlant sur le sol espagnol..... http://www.romandie.com/news/n/_Espagne_nouvel_assaut_massif_contre_la_frontiere_a_Melilla19190920131308.asp


vidéo :  :o

youtube - Asalto a la valla de Melilla de más de 200 inmigrantes
admn : vidéo invalide
« Modifié: 14 décembre 2013 à 01:20:00 par katchina »
IP archivée

namspopof

  • **
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 1749
Re : Ca chauffe en Espagne
« Réponse #85 le: 19 septembre 2013 à 23:31:34 »

On pourrait croire à une scène de World War Z.  ^-^

Franchement faudrait leur dire à ces gens que l'herbe n'est pas plus verte ici et que ce n'est que le début du pire.
Ca éliminerai pas mal de candidat au voyage croyant à l'eldorado Européen.
IP archivée

Al198

  • **
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 1385
Re : Ca chauffe en Espagne
« Réponse #86 le: 21 octobre 2013 à 01:09:31 »

Malheureusement la plupart d entre eux ne fuient pas tant la situation economique de leur pays que les violences qu y s y déroulent... En ce sens tout sauf chez eux parait être l eldorado et je les comprends, maintenant cet afflux ne va pas arranger les choses en Europe c est certain. Pour virer les dictateurs africains il faudrait trouver du petrole ça motiverait les troupe US  :P.
IP archivée
"Un peuple prêt à sacrifier un peu de sa liberté pour un peu plus de sécurité ne mérite ni l'un ni l'autre et fini par perdre les deux" Benjamin Franklin

Argonot

  • *
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 964
Re : Re : Ca chauffe en Espagne
« Réponse #87 le: 21 octobre 2013 à 14:41:15 »

Malheureusement la plupart d entre eux ne fuient pas tant la situation economique de leur pays que les violences qu y s y déroulent...
En supposant que ce soit vrai , ces jeunes hommes vigoureux laisseraient donc femmes et enfants de leurs pays se faire massacrer au lieu d'essayer de les défendre ?
IP archivée

MonsieurWolf

  • *
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 18
Re : Ca chauffe en Espagne
« Réponse #88 le: 25 octobre 2013 à 14:01:52 »

Oyez oyez, la situation s'embellit en Espagne : + 0,1% de croissance !! Si ça, ce n'est pas une sortie de crise...

http://www.lemonde.fr/economie/article/2013/10/23/l-espagne-est-sortie-de-la-recession-au-troisieme-trimestre_3501360_3234.html

La conclusion de La Libre Belgique est magique : "Le pire est passé, un à un les pays de la zone euro renouent avec la croissance"

http://www.lalibre.be/dernieres-depeches/afp/l-espagne-sort-de-la-recession-symbole-d-un-leger-mieux-en-europe-5267b15935708def0d9182bf
IP archivée

DecemberTen

  • Administrateur
  • *******
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 7645
Re : Re : Ca chauffe en Espagne
« Réponse #89 le: 25 octobre 2013 à 16:05:25 »

La conclusion de La Libre Belgique est magique : "Le pire est passé, un à un les pays de la zone euro renouent avec la croissance"

Mmm... il faut se méfier des sources.
En regardant mieux tu verras qu'il s'agit d'une dépêche de l'AFP (Agence France Presse).
Et un titre est très loin d'être une conclusion, tout juste une "accroche"...