Merci de vous connecter ou de vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session

Auteur Sujet: Fil généraliste: découvertes archéologiques en Egypte (tombes - pyramides ...)  (Lu 85458 fois)

0 Membres et 3 Invités sur ce sujet

titilapin2

  • ***
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 2307
  • en l'honneur de ma fille

Qui est Christiane ZIEGLER?


Conservateur Général Honoraire du Département des antiquités égyptiennes du musée du Louvre.   
Directeur de la Mission archéologique du musée du Louvre à Saqqara (Egypte).

 
Christiane ZIEGLER est agrégée d'histoire. Elle a soutenu à l'Université de Paris IV, une thèse de doctorat portant sur les collections du Département des Antiquités Egyptiennes du Louvre qu'elle a dirigé de 1993 à mai 2007. Elle est membre de l’UMR 7041-archéologies et sciences de l’antiquité (CNRS - Université de Paris I -Université de Paris X), membre du Conseil scientifique et du Conseil d’administration de l'IFAO (Institut Français d'Archéologie Orientale du Caire), membre de l'Institut Archéologique allemand du Caire, membre du Conseil scientifique de France-Museums, membre du Conseil scientifique du Musée des civilisations de la Méditerranée,  membre du Conseil  artistique des musées de France, membre du Comité international de l'UNESCO pour les musées d’Egyptologie dont elle a longtemps été vice-présidente, représentante de la France au Comité exécutif de la campagne internationale pour la création du musée de la Nubie à Assouan et du musée national de la civilisation égyptienne au Caire  (UNESCO), vice présidente des Amis des musées d'Egypte (UNESCO) et Présidente du Centre d’Archéologie memphite.   

Auteur de nombreux articles scientifiques et d'ouvrages égyptologiques, membre de sociétés savantes, elle a reçu pour l’ensemble de son œuvre le Prix Gaston Maspero décerné par l’Académie des Inscriptions et Belles-Lettres. Elle a en particulier étudié les monuments de l'époque des pyramides (inscriptions hiéroglyphiques, statues, peintures et reliefs des tombes), le site de Saqqara, les arts du métal à l'époque pharaonique (bronzes et orfèvrerie) et consacré une monographie à la reine Tiy, épouse d'Amenhotep III. On lui doit également la réédition de la Grammaire de Champollion,   celle de ses Lettres d'Egypte et de Nubie ainsi que plusieurs manuels d’Histoire de l’Art égyptien. Longtemps professeur d’Archéologie égyptienne à l’Ecole du Louvre, Christiane ZIEGLER codirige également des thèses d'archéologie égyptienne.

Elle a été commissaire de grandes expositions portant sur des sujets novateurs : "Naissance de l'écriture" (Grand Palais 1982), "Tanis, l'or des Pharaons" (Paris-Grand Palais-Edimbourg 1987-1988), "Mémoires d'Egypte" (Paris-Berlin, 1990), "Egyptomania" (Paris-Ottawa-Vienne, 1994-1996), « L’art égyptien au temps des pyramides » (Paris-New-York-Toronto, 1999-2000), « les Pharaons » (Venise-Paris-Madrid-Bahrein-Valenciennes 2002-2007) ainsi que d’une vingtaine d’expositions en région. Elle prépare actuellement deux expositions internationales : « Reines d’Egypte » (juillet-septembre 2008, Grimaldi Forum, Monaco) et « Saqqara » (Pyramide du Louvre).

Ayant participé dès 1980, aux fouilles du musée du Louvre à Tod (Haute Egypte), elle bénéficie d'une longue expérience du terrain et a siégé plusieurs années à la Commission des fouilles du Ministère des Affaires Etrangères. Durant la période  1994-2004, elle a été directeur de l’Unité de Recherche Louvre/CNRS URA 1064 dont les travaux portent sur la région thébaine. Elle dirige aujourd’hui, depuis 1991 la mission archéologique du musée du Louvre à Saqqara dont les travaux jouissent d’une grande notoriété dans le monde scientifique comme dans les médias.

Ses  réalisations muséographiques sont nombreuses en France comme à l’étranger. En Egypte, elle a participé à la création du musée Imhotep à Saqqara et elle est   membre de la commission de l’UNESCO pour le musée de la Nubie et du musée de la Civilisation égyptienne du Caire. Chaque année elle a accueilli et encadré au musée du Louvre des stagiaires égyptiens, étudiants et chercheurs, qui se familiarisent avec la pratique de l’égyptologie et de la muséologie au sein d’un grand musée occidental.

En France Christiane Ziegler a, en particulier, dirigé  la rénovation du département égyptien du Louvre lors de l’opération « Grand Louvre » qui a abouti en décembre 1997 à une présentation entièrement renouvelée des collections dans des espaces agrandis et modernisés. Elle vient d’être nommée au Conseil scientifique de l’Agence France Museum qui est chargée de la création du nouveau « Louvre Abou Dhabi ».

Christiane Ziegler est Officier de la Légion d'Honneur et Commandeur de l'Ordre National du Mérite.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Christiane_Ziegler

http://www.grimaldiforum.com/fre/culturel/expo_info.aspx?r=125&ID=28

« Modifié: 05 septembre 2010 à 19:22:55 par lilou »
IP archivée

titilapin2

  • ***
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 2307
  • en l'honneur de ma fille
Pour le plaisir des yeux: les photos du magazine
« Réponse #16 le: 02 octobre 2008 à 13:46:18 »





IP archivée

labbe

  • *
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 4306
Re : Nouvelles découvertes sur le Plateau de Gizeh
« Réponse #17 le: 02 octobre 2008 à 23:05:59 »


En se penchant uniquement sur l'art et l'esthétique... intuitivement on comprend l'évolution d'un peuple.
Et là on est servit.
IP archivée
L'abbé bête qui monte...... Plus connu sous le nom du Père Loose..... Marié illégitimement à la Mère Tume

dificultnspa

  • *
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 4182

source
Citer
Egypte: une pyramide vieille de 4.300 ans

Source : AFP
11/11/2008 | Mise à jour : 17:32 | Commentaires  1

Une pyramide vieille de 4.300 ans a été découverte à la nécropole de Saqqara, à une vingtaine de kilomètres au sud du Caire, a annoncé aujourd'hui le ministre égyptien de la Culture, Farouk Hosni.

Haute de cinq mètres, la pyramide pourrait avoir eu une hauteur initiale de 15 mètres, selon le ministre. Elle a été construite pour la reine Sechséchet, mère du roi Teti, premier roi de la VIe dynastie de l'Ancien Empire, a-t-il ajouté lors d'une conférence de presse à Saqqara.

L'immense nécropole de Saqqara, qui été utilisée de manière quasi continue durant toute l'Egypte antique, jusqu'à l'époque romaine, abrite la première pyramide jamais construite, la pyramide à degrés édifiée par Imhotep pour le roi Djéser vers 2.700 avant J.-C.

La base de la pyramide a été découverte à "20 mètres de profondeur sous le sable et un passage donnant accès à la sépulture a également été découvert", a ajouté le ministre de la Culture.

Il semblerait, a-t-il dit, que la pyramide ait été pillée.
« Modifié: 02 juillet 2009 à 08:39:55 par dificultnspa »
IP archivée
Sauvons la planète, notre Mère la Terre...
Sans elle pas de survie possible.

titilapin2

  • ***
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 2307
  • en l'honneur de ma fille

Merci vénérable égyptien Dificultnspa

Lapin n'est pas le pilleur de la pyramide! (Il n'y a pas de carottes - et les bandes des momies cela ne doit pas être très bon).


Photographe : Khaled Desouki AFP :: Des archéologues travaillent sur la nécropole de Saqqara le 11 novembre 2008


Citer
Une nouvelle pyramide, vieille d'environ 4.300 ans, a été découverte sur le plateau de Saqqara, l'immense nécropole royale de l'antique Memphis, a annoncé le responsable des antiquités égyptiennes Zahi Hawass.

Selon lui, il s'agirait du temple funéraire de la reine Sesheshet, mère du roi Teti, fondateur de la VIème Dynastie de l'Ancien empire.

L'équipe d'archéologues travaillait depuis deux ans sur le site, à environ 19 km au sud du Caire, mais ce n'est qu'il y a deux mois qu'elle a eu la certitude que la structure haute de cinq mètres mise au jour dans les sables était bien une pyramide.

Il s'agit de la 118ème pyramide découverte à ce jour en Egypte
« Modifié: 11 novembre 2008 à 20:36:31 par titilapin2 »
IP archivée

jerome

  • Invité
Re : AUX ORIGINES DE L'EGYPTE
« Réponse #20 le: 20 novembre 2008 à 10:36:22 »

Je sais pas trop si c ' est le bon endroit , mais à suivre une petite video très sympa
sur la théorie " construction par spirale intérieure " de JP.Houdin , c ' est tres bien
fait et la conclusion est ... surprenante !

  Great Pyramid Mystery Solved?
« Modifié: 29 août 2009 à 13:05:48 par titilapin2 »
IP archivée

titilapin2

  • ***
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 2307
  • en l'honneur de ma fille
Re : AUX ORIGINES DE L'EGYPTE
« Réponse #21 le: 20 novembre 2008 à 10:39:13 »

Merci Jerome :)
IP archivée

harlock

  • Invité
Re : Pyramide de Khéops: une pièce de plus ajoutée au puzzle
« Réponse #22 le: 18 décembre 2008 à 23:27:50 »

solution simple et efficace, ç a à l'air tout à fait plausible, plus que les géants de plusieurs métre de haut qui déplace les pierres et/ou par antigravité.
IP archivée

WDPK webzine

  • Invité
Re : Pyramide de Khéops: une pièce de plus ajoutée au puzzle
« Réponse #23 le: 19 décembre 2008 à 00:14:33 »

Je suis convaincu que les pyramides et le Sphinx de Gizeh n'ont pas été construits par des esclaves à l'aide de moyens primitifs.

Tout simplement car le résultat ne serait pas aussi parfait, c'est évident.

Un exemple parmi de nombreux autres : dans la grande pyramide il y a un coffre parfaitement taillé dans le granit et des jarres en diorite, pierre la plus dure au monde. Qu'est-ce qu'ils sont doués ces esclaves primitifs avec leurs objets rudimentaires ils sont capables de tout ! ::)

Pour information, même aujourd'hui avec du matériel de pointe on parvient difficilement à tailler la diorite.
IP archivée

harlock

  • Invité
Re : Pyramide de Khéops: une pièce de plus ajoutée au puzzle
« Réponse #24 le: 19 décembre 2008 à 01:36:43 »

Mais je n'ai pas dit non plus que je croyais que c'était les esclaves du pharaon qui ont construit les pyramides et le sphinx.
Je disais juste que c'était un moyen simple et efficace pour élever un grand monument ou une grande batisse quelconque.

Mais il y a quelque chose qui me chagrine beaucoup, s'ils ne connaissaient pas la roue,ils avaient surement un moyen plus efficace de transporter les "gros objets" ? (surtout ceux de plusieurs tonnes )
Car j'ai franchement du mal à croire que les égyptiens de l'époque ne connaissaient pas la roue.

"Ils" voudraient faire de la désinformation à fond de train concernant l'égypte et les anciennes civilations que ça ne m'étonnerais pas du tout.
"Ils" n'ont que peu de preuves qui indique que les pyramides datent de -4000 avantJC. Et les preuves s'accumulent les unes aprés les autres (concernant surtout le sphinx) qu'elles auraient été réalisés au minimum à -10 000 avant JC  et ils ne veulent toujours pas l'admettre ! 
c'est abérant tout de même non ?

"Ils" veulent vraiment nous faire croire qu'avant nous il n'y avait rien, qu'aprés nous il n'y aura rien, et que pendant que nous sommes là il n'y a rien d'autre.
Et la marmotte met le papier d'alu sur le chocolats aussi ?
 
IP archivée

titilapin2

  • ***
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 2307
  • en l'honneur de ma fille
Reconstitution : découvrez le vrai visage de Cléopâtre en images
« Réponse #25 le: 20 décembre 2008 à 19:27:40 »

Reconstitution : découvrez le vrai visage de Cléopâtre en images

Paru le 2008-12-16 12:08:00



[justify]Née à Alexandrie en 69 avant Jésus Christ, au sein d'une dynastie macédonienne (les Lagides) qui a dirigé l'Égypte durant trois siècles, Cléopâtre n'a pas 20 ans lorsqu'elle accède au trône. Trois ans plus tard, elle séduit Jules César et lui donne un fils, Césarion.

Après l'assassinat de César, Cléopâtre jette son dévolu sur Marc Antoine (son quatrième mari) et, selon Plutarque, se suicide après la mort de celui-ci en se faisant mordre par un aspic (un serpent venimeux).

Découvrez aujourd'hui, reconstitué en 3D, le visage de celle qui est peut-être considérée aujourd'hui comme la plus célèbre des reines d'Egypte. [/justify]


crédit photos : Rebecca Ellis / Atlantic productions

Source: http://www.maxisciences.com/cl%e9opatre/reconstitution-decouvrez-le-vrai-visage-de-cleopatre-en-images_art326.html
« Modifié: 02 décembre 2012 à 23:25:37 par katchina »
IP archivée

titilapin2

  • ***
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 2307
  • en l'honneur de ma fille
Découverte de deux tombeaux vieux de 4.300 ans en Egypte
« Réponse #26 le: 04 janvier 2009 à 22:53:23 »

Découverte de deux tombeaux vieux de 4.300 ans en Egypte

22-12-2008 | 22h00

Les tombes ont été découvertes à Saqqarah, au sud du Caire, et pourraient apporter un éclairage nouveau sur les Ve et VIe dynasties du Vieux Royaume égyptien, a déclaré Zahi Haouass, le chef de l'équipe d'archéologues.

Zahi Haouass, le chef de l'équipe d'archéologues égyptiens qui a découvert deux tombeaux vieux de 4.300 ans qui datent du règne du pharaon Ounas, dernier souverain de la Ve dynastie égyptienne. Les tombes ont été découvertes à Saqqarah, au sud du Caire. (Reuters/Asmaa Waguih)

"Nous annonçons aujourd'hui une découverte très importante, la découverte de deux tombeaux datant de 4.300 ans", a-t-il déclaré à la presse sur le lieu des fouilles, précisant que ces tombeaux laissaient présager la présence d'un "grand cimetière".

L'un des tombeaux appartenait à Iya Maat qui était chargé de superviser la construction des pyramides pendant le règne du pharaon Ounas, aux alentours de -2353 à -2323 avant notre ère.

L'autre abritait les restes de Thanah, qui s'occupait des chanteurs à la cour d'Ounas.

Le contenu des deux tombeaux, qui présentent des hiéroglyphes à leur entrée, a été volé de longue date, a précisé Zahi Haouass.

Détail d'un tombeau découvert recemment à Saqqara et montré à la presse le 22 décembre 2008[/justify]
www.lexpress.fr
modération : lien sur page d'accueil

--------------------------------------

Egypte: découverte à Saqqara de deux tombeaux vieux de 4.300 ans
[justify]22.12.08 - 18:50

Une mission archéologique égyptienne a découvert à Saqqara deux tombeaux vieux de 4.300 ans datant du règne du pharaon Ouna, dernier souverain de la Ve dynastie, a annoncé lundi le Conseil supérieur des antiquités égyptiennes (CSAE).

"Les deux tombeaux appartiennent au superviseur général des expéditions du pharaon Ouna ainsi qu'à la personne responsable des chanteuses royales", a précisé le patron du CSAE Zaki Hawass.

Le superviseur général des missions d'Ouna était, entre autres, responsable de plusieurs carrières, à Tora notamment, non loin du Caire, où l'on découpait le granit, a-t-il souligné.

Les tombeaux se trouvent à près de 400 mètres au sud-ouest de la première pyramide jamais construite, la pyramide à degrés de Djéser (vers 2.700 avant J.-C), dans la nécropole de Saqqara.

Cette immense nécropole située à 30 kilomètres au sud du Caire a été utilisée de manière quasi continue durant toute l'Egypte antique, jusqu'à l'époque romaine.

Source: http://www.rtbf.be/info/egypte-decouverte-a-saqqara-de-deux-tombeaux-vieux-de-4300-ans-66386
modération : lien mort
« Modifié: 02 décembre 2012 à 23:28:56 par katchina »
IP archivée

titilapin2

  • ***
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 2307
  • en l'honneur de ma fille
Egypte: La Vallée des momies - chaine Toute l'Histoire - oasis de Bahariya
« Réponse #27 le: 08 février 2009 à 13:22:29 »

Egypte: La Vallée des momies - chaine Toute l'Histoire - oasis de Bahariya




Zahi Hawass La Martinière 20.00 €

[justify]Un archéologue raconte l'histoire d'une fabuleuse découverte hasardeuse en 1996. Celle-ci concerne une nécropole datant de l'occupation gréco-romaine, dans l'oasis de Bahariya à 400 kilomètres du Caire. La mise à jour d'une centaine de momies couvertes d'or, très bien conservées, pourrait en fait n'être que le centième des découvertes: celles-ci et les fouilles sont décrites avec de magnifiques photographies à l'appui, pour la première fois....

-----

Les sables du désert égyptien viennent, une fois encore, de livrer une découverte archéologique de première importance. A l'origine de cette événement, le hasard : en voulant dégager le sabot de son âne, un paysan tombe nez à nez avec un descendant des pharaons parfaitement conservé. C'est ainsi que, dans l'oasis de Bahariya, à 400 km au sud-ouest du Caire, des centaines de momies de l'époque gréco-romaine ont été exhumées, ressuscitant ainsi tout un peuple endormi depuis près de 2 000 ans. Couvertes d'or, elles sont les témoins oubliés d'une civilisation glorieuse. L'archéologue Zahi Hawas - directeur des fouilles - relate ici l'histoire de cette nécropole qui pourrait renfermer près de dix mille momies. Son récit passionnant est illustré de photographies prises pendant les fouilles et qui sont autant de fenêtres ouvertes sur l'Egypte antique. A ce jour, seules cinq momies sont exposées au musée de Bahariya, le site archéologique restant toujours fermé. Cet ouvrage offre donc la seule et unique occasion pour le public de découvrir ces créatures fabuleuses


[/justify]

Citer
Zahi Hawass

Secrétaire général du conseil supérieur pour les antiquités égyptienne et explorateur permanent de la National Geographic Society





« Modifié: 21 août 2009 à 13:23:09 par titilapin2 »
IP archivée

titilapin2

  • ***
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 2307
  • en l'honneur de ma fille
X-rays show first look at mummy
« Réponse #28 le: 10 février 2009 à 23:41:13 »

X-rays show first look at mummy


By STAFF REPORTER

Published: 09 Feb 2009
 
BOFFINS have managed a sneak peak at a 3,000-year-old Egyptian mummy using a hi-tech hospital scanner.
The mummy, Meresamun, believed to have been a singer-priestess in 800BC is entombed in an elaborately decorated coffin.


Experts do not want to disturb the casket, which has remained sealed since Meresamun was laid to rest almost 1,000 years before the birth of Christ.


Astonishing

But now cutting edge X-ray technology has allowed scientists to peer through the coffin and obtain astonishing 3D images of the mummy, still wrapped in her linen bandages.



Scan ... mummy in hi-tech machine
A state-of-the-art computed tomography CT scanner was used to peel away the layers and reveal Meresamun’s skeleton.

The mummy’s remaining internal organs can be seen, as well as what appear to be stones placed in her eye sockets.

Egyptologist Dr Emily Teeter, from the University of Chicago’s Oriental Institute Museum, where a new exhibition featuring the mummy and CT images opens tomorrow, said: “It is so exciting to be able to see this. The mummy is still in the coffin.

"It is like having X-ray eyes to see the relationship between the coffin, the wrappings and amount of linen used.”
 
Meresamun’s identity is unclear. Her name, shown in an inscription on the casket, means “She Lives for Amun” (an Egyptian god).

The scans suggest she was about five foot five inches tall and aged in her late 20s or early 30s when she died.

She was an attractive woman with wide-set eyes, a symmetrical face, prominent cheekbones and a long neck.

The cause of Meresamun’s death is unknown, and all the more mysterious since she appears to have been in exceptionally good health.

Source: http://www.thesun.co.uk/sol/homepage/news/article2219623.ece
« Modifié: 02 décembre 2012 à 23:30:22 par katchina »
IP archivée

titilapin2

  • ***
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 2307
  • en l'honneur de ma fille
Découverte d'une tombe pharaonique contenant 30 momies
« Réponse #29 le: 10 février 2009 à 23:48:08 »

Publié le 09 février 2009 à 09h57 | Mis à jour le 09 février 2009 à 10h05

Découverte d'une tombe pharaonique contenant 30 momies


L'archéologue égyptien Zahi Hawassan examine une des momies découvertes sur le site de Gisr al-Moudir.  Photo: AFP

Agence France-Presse  Le Caire

Des égyptologues égyptiens ont découvert 30 momies dans une tombe pharaonique ancienne de 4300 ans, à Saqqara, aux abords du Caire, a annoncé lundi le patron des antiquités, Zahi Hawass.


Détail de l'une des momies découvertes sur le site de Gisr al-Moudir.  Photo: Reuters

Ces momies, dont certaines dans six sarcophages en bois et pierre, ont été trouvées à Gisr al-Moudir, à l'ouest de la pyramide à degrés du roi Djéser, la première de l'époque pharaonique, a déclaré à l'AFP M. Hawass.

«La salle de sépulture date de l'époque de la VIe dynastie de l'Ancien Empire, elle remonte donc à environ 4300 ans», a-t-il dit, indiquant qu'elle était enfouie à 11 mètres de profondeur.

La plupart des momies reposaient dans cinq niches creusées dans cette salle de sépulture, faites de briques non cuites, et portant le nom d'un prêtre, a-t-il précisé.

Un des deux puits d'accès à la salle est de période plus récente, ayant été creusé lors de la XXVIe dynastie, vers 640 avant J-C, selon l'équipe dirigée par M. Hawass.

La salle de sépulture comprenait au total six sarcophages, dont deux, un en bois et l'autre de grande taille et en pierre, n'ont pas encore été ouverts, a ajouté M. Hawass.

Le site de Saqqara est une vaste nécropole de la région de l'ancienne Memphis, où se trouvent d'innombrables tombes et les premières pyramides pharaoniques.[/justify]

Source: http://www.cyberpresse.ca/sciences/decouvertes/200902/09/01-825513-decouverte-dune-tombe-pharaonique-contenant-30-momies.php
« Modifié: 02 décembre 2012 à 23:32:14 par katchina »
IP archivée