Merci de vous connecter ou de vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Recherche avancée  

Nouvelles:

Les Forums de Radio Ici&Maintenant !

Auteur Sujet: 3AF : une société savante s'attaque au problème OVNI en France  (Lu 74326 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Nemo492

  • Administrateur
  • *******
  • En ligne En ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 14852
Re : 3AF : une société savante s'attaque au problème OVNI
« Réponse #15 le: 05 octobre 2008 à 23:12:56 »

Merci Michel (Ribardière) pour cette excellente mise au point.
Au fait, j'ai un camescope dispo pour une prochaine...  :)
« Modifié: 08 novembre 2008 à 18:52:09 par titilapin2 »
IP archivée
On n'est jamais si bien trahi que par ses amis les plus proches..
Mais tant que tu n'as rien, on ne risque pas de te le prendre.
http://cryonautes.com - http://protocole-oracle.c

titilapin2

  • ***
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 2307
  • en l'honneur de ma fille
Re : 3AF : une société savante s'attaque au problème OVNI
« Réponse #16 le: 05 octobre 2008 à 23:28:35 »

Merci à Michel Ribardière, Président de la Fédération Européenne A.I.R.P.L.A.N.E pour cette intervention sur ce forum et son éclairage précis.

Je vous souhaite un nouveau passage dans les émissions de Didier de Plaige pour parler des projets d'AIRPLANE (émissions) et des nouvelles de la commission 3AF (avec une vidéo rim95.2  ;) ).

Au plaisir donc Mrib, en espèrant avoir été fidèle à vos propos et aux buts de l'association (un peu de pub amicale pour rémunérer un si bon scoop ne fait jamais de mal :) ).
IP archivée

mrib

  • Invité
Re : 3AF : une société savante s'attaque au problème OVNI
« Réponse #17 le: 06 octobre 2008 à 12:25:48 »

Oui merci d'être resté droit

Pour revenir une seconde sur le sujet de 3AF-PAN, je pense qu'on ne va plus entendre parler de leurs travaux pendant un bout de temps (sauf évènement exceptionnel). Sauf interview, logiquement, la commission devrait demeurer en retrait pour étudier et assembler les pièces utiles. Ceci dit, j'espère que la formation de cette commission inspirera d'autres sociétés savantes étrangères comme en Grande Bretagne.

Merci à bientôt
« Modifié: 06 octobre 2008 à 12:27:39 par mrib »
IP archivée

anakin_nEo

  • Invité
Re : 3AF : une société savante s'attaque au problème OVNI
« Réponse #18 le: 06 octobre 2008 à 17:46:00 »

merci en effet pour ces eclairages :-)

IP archivée

Nemo492

  • Administrateur
  • *******
  • En ligne En ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 14852
Re : 3AF : une société savante s'attaque au problème OVNI
« Réponse #19 le: 12 octobre 2008 à 14:49:32 »

Il me semble que le gouvernement français n'est pas opposé à ce que ces initiatives soient connues,
ça sera même utile de les mettre en avant pour se justifier d'avoir été très "ouvert"
au moment où un accord international aura été mis au point pour procéder à la Divulgation.
Un des rôles de cette "société savante", que ne peut remplir le Geipan,
doit être de faire progresser les cercles scientifiques francophones
en évitant désormais des prises de position qui paraîtraient bientôt ridicules.
IP archivée
On n'est jamais si bien trahi que par ses amis les plus proches..
Mais tant que tu n'as rien, on ne risque pas de te le prendre.
http://cryonautes.com - http://protocole-oracle.c

titilapin2

  • ***
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 2307
  • en l'honneur de ma fille
Re : 3AF : une société savante s'attaque au problème OVNI
« Réponse #20 le: 12 octobre 2008 à 17:18:14 »

Merci de cette information Nemo,

Après la mise en ligne des archives du GEIPAN, le rapport COMETA, et maintenant la commission des "papies frenchies" de l'aérospatiale au travers la commission n° 19 PAN au sein de l'association 3AF, le coq gaulois se sent des ailes pour se démarquer!

Il ne manque plus qu'une poulette "grise" qui se laisse prendre dans nos filets pour vérifier son adn!  :P

Si les plus "belles" poulettes "grises" nous lisent, si elles peuvent atterir en face de la radio, Didier à un camescope!  ::)

IP archivée

titilapin2

  • ***
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 2307
  • en l'honneur de ma fille
Informations sur l'associaton 3AF et les membres de la commission PAN
« Réponse #21 le: 14 octobre 2008 à 22:30:53 »

Une présentation de l'association 3AF par le site rr0 en précisant son antériorité, le nombre de ses membres, ses buts et ses rapports avec l'industrie spatiale et l'Etat:

A. A. A. F.

L'Association Aéronautique et Astronautique de France (ou "3AF") est une "société savante" constituée en ASBL loi 1901 en 1971, par la fusion de l'AFITAE (fondée en 1945) et de la SFA (fondée en 1955).

Ses objectifs sont de:

    - Rassembler des personnes physiques et morales concernées par les sciences et techniques de l'Aéronautique et de l'Astronautique, pour des raisons professionnelles ou pour des raisons personnelles de curiosité, de culture, de passion
    - Distinguer parmi ses membres les meilleurs spécialistes au niveau international
    - Favoriser des contacts fréquents avec d'autres membres, dans sa spécialité ou hors de sa spécialité, tout particulièrement pour les plus jeunes
    - Développer une importante source d'informations spécialisées
    - Constituer une tribune qui permette à ses membres de faire connaître leur point de vue et leurs travaux
    - Représenter l'ensemble de ses membres auprès d'autres sociétés scientifiques et techniques françaises ou étrangères, auprès des fédérations aérospatiales.

Elle est par la suite reconnue d'utilité publique [1]. A partir de 1973, elle remet des prix afin de récompenser les mérites des personnalités et des équipes qui valorisent le secteur aéronautique et spatial en France.

Son activité est en grande partie liée à celle de l'industrie et de la recherche, c'est-à-dire en France à celle des industries aéronautiques, spatiales et des hautes technologies associées. L'AAAF est aussi en relation étroite avec les services et organismes d'Etat.

Cependant, elle offre pour la genèse et la diffusion des idées une voie distincte de l'industrie et des instances gouvernementales.

Par les moyens d'expression offerts à ses membres, qu'ils soient ingénieurs, techniciens, chercheurs ou étudiants, l'AAAF leur permet de faire connaître leurs travaux, leurs points de vue, leurs productions ou leurs aspirations.

Elle compte environ 1600 membres, dont 40 personnes morales.

Ainsi, L'AAAF occupe, pour la France, la même place que les sociétés nationales suivantes : DGLR (Allemagne), RAeS (Royaume Uni), AIAE (Espagne), AIDAA (Italie), SVFW (Suisse), FTF (Suède), NVvL (Pays Bas), AIAA (USA). Comme cette dernière, elle intègre une Commission sur les PAN, créée en mai 2008.

Elle est membre de l'International Council of Aeronautic Sciences, l'International Federation of Astronautic, de la CEAS, l'Association Française de Mécanique, la Société Internationale des moteurs Aerolies.


Source: http://www.rr0.org/org/eu/fr/asso/aaaf/
------------------------------------------------------------

Commission 3AF-PAN:

Commission technique multidisciplinaire de l'AAAF créée en mai 2008. Présidée par Alain Boudier, elle composée de Pierre Bescond, Jean-François Clervoy (spationaute à l'ESA depuis 1992), Khoa Dang-Tran, Paul Kuentzmann (haut conseiller scientifique auprès du président de l'ONERA) et Xavier Pasco [Scheller, Michel: "La 3AF et les PAN", La Lettre, n° 5, mai-juin 2008] mais aussi Jean-François Georges, Jean-Gabriel Greslé, François Louange.

Source: http://www.rr0.org/org/eu/fr/asso/aaaf/pan/

-----------------------------------------------------
Xavier Pasco


Pasco est docteur en science politique, (Université de Paris 1 Panthéon-Sorbonne) et Maître de recherche à la Fondation pour la Recherche Stratégique (FRS, 27 rue Damesme, 75013 Paris).

A la FRS, Pasco coordonne le pôle "Espace, haute technologie et sécurité". Il est plus particulièrement chargé du suivi des affaires spatiales américaines civiles et militaires et de la stratégie internationale des États-Unis dans les domaines de l'espace (civil et militaire) de haute technologie. A ce titre, il est l'auteur de nombreux rapports d'étude sur les activités spatiales civiles et militaires aux Etats-Unis et dans le monde effectués pour le compte des organismes publics nationaux et européens. Ses travaux portent également sur les questions stratégiques transatlantiques relatives aux rapports OTAN-IESD, aux opérations en coalition et aux problèmes posés par l'interopérabilité. Il est par ailleurs professeur associé à l'Université de Marne-La-Vallée et Research Fellow au Space Policy Institute à l'Université George Washington (Washington D.C., États-Unis) depuis 1994.

Il est l'auteur d'un ouvrage publié en 1997 sur la politique spatiale américaine ( La politique spatiale des États-Unis, 1958-1997, Technologie, Intérêt national et débat public, Paris, L'Harmattan, 300 p., 1997) et de plusieurs publications sur ces différents thèmes. Il a récemment publié en collaboration en collaboration), Espace et puissance, FRS, Ellipse, Paris 1999. Il a également collaboré à la réédition de L'espace, nouveau territoire, Atlas des satellites et des politiques spatiales (sous la direction de Fernand Verger), Paris, Éditions Belin, 2002 dont une version mise à jour a été publiée chez Cambridge University Press : The Cambridge Encyclopedia of Space en 2003. Pasco est rédacteur-en-chef pour l'Europe de la revue trimestrielle internationale Space Policy (Elsevier Science).

En mai 2008, il intègre la commission PAN de l'AAAF.

http://www.rr0.org/personne/p/PascoXavier/

-----------------------------------------------------------------
Khoa Dang-Tran 


Dang-Tran est Ingénieur ENSEEIHT (1968), licencié ès sciences physiques (université de Toulouse), DEA et Docteur-ingénieur en Physique des fluides (1972, université de Paris 6).

Il a fait toute sa carrière professionnelle à l'ONERA et a passé ses 14 premières années d’activité professionnelles dans le Centre de recherche de l'ONERA à Meudon. Il est été ingénieur de recherche, à la Direction Aérodynamique de l'ONERA, puis chef du service de l'information scientifique et des publications. Il a obtenu le Prix Seymour Cray 1989 pour la Simulation numérique de la turbulence.

En mai 2008, il intègre la commission PAN de l'AAAF.

source : http://rr0.org/personne/d/DangTranKhoa/
-----------------------------------------------------

Jean-François Georges


Diplômé de l'Ecole Nationale Supérieure de l'Aéronautique et de l'Espace, SUPAERO, il rejoint Dassault Aviation en 1964 en tant qu'ingénieur de vol d'essai, continuant pour devenir n° 2 sur le programme Mercure.

Georges est nommé directeur général des appareils civils, dans la division Falcon, en 1992, et since then he has been a true champion of business aviation in Europe. A cette fin, il prend l'initiative de mettre en place un Comité sur l'Aviation Commerciale spécifique au sein de l'AAAF. 4 constructeurs européens – Airbus, Dassault, Eurocopter and Socata – sont impliqués dans ce groupe, ainsi que les français AOPA, EBAA France et Aeroport de Paris. Entre autres choses, ce comité développe un livre blanc sur l'aviation commerciale qui est officiellement soumis au directeur générale de la DGAC. As a consequence, three working groups were established to examine fractional ownership, operational matters and environmental issues related to business aviation.

La DGAC reconnait officiellement ces 3 groupes de travail, et exchanges of views now regularly take place between the working groups, the French associations and the administration. Georges has actively participated in the development of the French report on fractional ownership, which is to be presented to the European Civil Aviation Conference (ECAC).

Georges retired as president and CEO of Dassault Falcon Jet Corp et senior vice president of civil aircraft for Dassault Aviation in late 2003.

Président de l'Aéro Club de France.

En mai 2008, il intègre la commission PAN de l'AAAF.

http://www.rr0.org/personne/g/GeorgesJeanFrancois/
--------------------------------------------------------

Pierre Bescond

Ingénieur général de l'Armement, 2ème section.

Bescond est Directeur du CSG puis Directeur Qualité du CNES.

Il devient ensuite puis Administrateur Gérant de I-Space-Prospace puis Directeur Général de Satel Conseil.

Ancien auditeur de l'IHEDN, Bescond devient en 1999 membre du COMETA. Le 24 janvier 2006, il est auditionné par le COPEIPAN ["Rapport 2006 – 2007 du Comité de Pilotage du GEIPAN", CNES, Toulouse, 6 février 2007]. Bescond intervient dans le cadre du fonctionnement de l'AAAF et participe aux travaux de son Bureau en qualité d'adjoint au secrétaire général Robert Dubost. En mai 2008, il intègre sa commission PAN.

source : http://rr0.org/personne/b/BescondPierre/index.html

------------------------------------------------------------

Alain H. Boudier

Boudier naît en 1941. Il s'intéresse aux ovnis à partir des années 1960s. En 1965 il est diplômé de l'ESSEC, puis de l'INSEAD en 1973. Il passe une grande partie de sa vie professionnelle dans l'industrie chimique, où il assure des postes de direction en France comme à l'étranger, notamment en Europe [1].

Au cours de son affectation en Autriche (1977-1979), il fait connaissance du colonel René Storch 2, qui lui confirme l'intérêt que présente la question des ovnis pour la défense nationale française.

En 1985, il rentre en France et est coopté comme membre de la commission défense au sein du Club 89 que préside Michel Aurillac 3 et participe à la réalisation du dossier "Réflexions pour une politique de défense" 4 remis à André Giraud 5.

En 1988 il devient membre de l'A3F. De 1993 à 2002, il initie, organise et donne une série de conférences sur les PANs au SGDN de Creil, de Taverny et à l'étranger. En 1995, il est auditionné à l'occasion du rapport de la DRM. A partir de 1997, il anime en tant que vice-président la Commission "ESSEC Défense et Sécurité Economique", dont certains dîners se tiennent à l'Aéro-Club de France. Conseiller des VSD HS sur les ovnis, il participe et contribue avec Greslé à rendre possible en février 1998 le déjeûner-débat organisé au Fouquets à l'initiative du journal et de Bernard Thouanel et réunissant un groupe de figures de l'ufologie française : Jean-Jacques Vélasco, François Louange, Jean-Claude Ribes, Bernard Norlain et André Lebeau. En juillet paraît un numéro spécial du journal auquel il a participé, intitulé "OVNI, les preuves scientifiques".

En mai 2008 il préside au sein de l'AAAF une commission sur les PANs. 

http://www.rr0.org/personne/b/BoudierAlainH/

Voici une vidéo  sur Alain Boudier par Koloborder. Dans cette vidéo Alain Boudier présente 3 cas considérés comme très sérieux:
modération : vidéo non disponible

Voici filmé par la même personne un commentaire d'Alain Boudier relatif à Adamski:
modération : vidéo non disponible

---------------

Le dossier sur les photos de Coniston

Darbishire subit une forte pression et admet qu'il s'agissait d'un canular. En 2004, un journal consacrant un article à cette affaire, confirme que maintenant M. Darbishire, un artiste de 63 ans bien connu dans le South Lakeland, dit que tout cela était un canular

source : http://www.rr0.org/science/crypto/ufo/enquete/dossier/Coniston/index.html

----------

Remarque: je ne sais pas à quel moment Boudier a été filmé, mais j'imagine avant 2004 et à priori avant les aveux de Darbishire !

Nemo si tu as plus d'éléments merci de nous éclairer !

Le traitement par Jérome Beau d'Alain Boudier en ne présentant que la seconde vidéo sans la situer dans le temps lui fait douter pour le futur de la capacité de discernement de celui-ci dans ses nouvelles responsabilités à la tête de la commission PAN.

Personnellement, chacun peut se tromper et des éléments nouveaux peuvent modifier nos opinions.
Le fait que les autres membres semblent des gens "qualifiés" ne me fait pas m'inquiéter pour les futures conclusions de cette commission collégiale. 
« Modifié: 06 septembre 2012 à 12:12:35 par katchina »
IP archivée

Headek

  • **
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 1107
Re : 3AF : une société savante s'attaque au problème OVNI
« Réponse #22 le: 05 novembre 2008 à 02:36:14 »

IP archivée

titilapin2

  • ***
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 2307
  • en l'honneur de ma fille
Re : 3AF : une société savante s'attaque au problème OVNI
« Réponse #23 le: 05 novembre 2008 à 09:36:24 »

Merci Headek ;)
IP archivée

titilapin2

  • ***
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 2307
  • en l'honneur de ma fille
Reconnaissance du phénomène OVNI, le rôle de la France
« Réponse #24 le: 08 novembre 2008 à 12:20:34 »

Reconnaissance du phénomène OVNI, le rôle de la France
Par Michel Ribardière
 
La France tend à l’Universel :

Par sa position géographique et son histoire chargée d’évènements heureux ou tragiques, la France hérite de nombreuses cultures et traditions. Ces apports et influences venus de tous côtés, constituent des contradictions ou des complémentarités dans son évolution. Ils expliquent aussi sa tendance à l’assimilation des différences et l’origine de son aspiration à l’Universel. La devise républicaine «Liberté-Egalité-Fraternité », et la déclaration universelle des droits de l’Homme nous le démontrent. Aucune autre culture au monde n’a œuvré de façon aussi éclatante à l’ouverture de perspectives universelles dans le développement de la vie en société.

La France s’est créé cette vocation de tendre vers l’Universel, vers ce que l’humain porte en lui de plus profondément commun, de plus profondément partageable, et de plus haut. Mais «tout ce qui monte converge», comme l’a affirmé Teilhard de Chardin. Ce qui place certaines initiatives de la France au carrefour des cultures spirituelles et morales les plus élevées.

Cette tendance à l’Universel, dans la culture Française et le recul qu’elle nécessite, émanent des aspirations profondes qui se dévoilent dans l’homme. Elle n’est cependant pas des plus faciles à manifester dans un monde où le pragmatisme s’impose pour l’obtention de bénéfices immédiats. D’où, le malaise à prendre une décision qui ne fonctionnerait pas partout et pour tous. «Vous demandez à un Français de vous bâtir un poulailler, il vous construira une cathédrale ! », disait l’industriel Paul Berliet.

Un idéalisme à appliquer dans le monde concret :

Alors comment trouver le juste milieu ? Les cathédrales des temps modernes ne portent plus les architectures gothiques d’antan, qui évoquaient à la lumière de l’esprit, les liens nous reliant au cosmos. L’absence de symbolisme, outre les logos de leurs constructeurs, n'empêchent pas pour autant nos cathédrales modernes de s’élever vers un cosmos bien réel, celui de notre orbite terrestre. Dans leurs nefs, des satellites chargés d’observer et d’analyser, bien au-delà de nos possibilités humaines. Des observations qui ne manquent pas de nous étonner et qui n’ont pas encore révélé, du moins au grand public, les cortèges mystérieux défilant à l’occasion jusque sous leurs yeux artificiels.

Le rôle de la France :

C’est dans ce contexte contradictoire qu’il faut percevoir le rôle de la France en matière de recherche sur les P.A.N*. Seuls, les français ayant pris conscience de la place que la France doit occuper dans ce domaine, pourront la représenter correctement et influer avec justesse sur les positions officielles à tenir ; celles qui, quoi qu’on en pense aujourd’hui, sont incontournables dans les années à venir. Son organe de recherche le plus « mobilisé » sur le sujet est le Centre National d’Etudes Spatiales. Cultivant une image de fiabilité et d’efficacité, il se plie cependant à un devoir de crédibilité. Cette stratégie marketing, qui a pour objectif de valoriser et de conforter l’image de la France et de ses entreprises, pointe le sujet des P.A.N comme un sujet complexe. Pragmatisme et idéalisme ne font pas bon ménage tant que la nécessité de l’un, fait obstacle à la légitimité de l’autre. Ce qui n’empêche nullement la vérité, voilée, de se propager de manière souterraine. Comme pour tout sujet sensible, il y a ceux qui savent et ceux qui ne veulent pas savoir.

Une reconnaissance officielle inéluctable :


Mais l’avenir tire depuis longtemps le Centre National d’Etudes Spatiales vers le haut, vers une obligation de reconnaissance des P.A.N et des intelligences qui pourraient se situer derrière 28% d’entre eux. Un devoir que le temps rendra moins difficile à remplir, lorsqu’une expertise à cet effet aura enfin été accomplie. Car l’étude officielle portant sur la nature des P.A.N de type D, les manifestations inexpliquées dans la pensée dominante actuelle, n’a pas encore été menée. Les conclusions demeurent donc impossibles pour le CNES, d’autant plus que leur portée sera explosive. Le jour viendra, ou le CNES se montrera officiellement en mission de confirmer les conclusions annoncées par un autre, le chef de l’Etat par exemple, dans un discours de divulgation.

Sa position à l’international :

La France s’est placée en position de donner le ton dans le développement des technologies du spatial aux autres pays européens. Ces derniers ne possèdent ni ses compétences en matière de mise en orbite, ni son savoir faire dans ce domaine. En outre, elle conserve auprès de ses partenaires un leadership politique et intellectuel indiscutable, nécessitant cependant confirmation dans les mois à venir.

Quelques fois jugée sur son arrogance, là où le jeu collectif est pourtant un devoir, notre nation, aux tendances interventionnistes dans un environnement libéral et aux hésitations permanentes entre ambition européenne et défense de ses intérêts nationaux, a déjà été plusieurs fois mise en défaut.

Sa présidence de l’Union Européenne, à partir du mois de juillet 2008, lui donnera un rôle qui ne sera pas des plus faciles à tenir, considérant la crise économique internationale qui s’annonce. Six mois seront-ils suffisants pour démontrer les valeurs élevées qui l’habitent ? La France saura-t-elle éviter les pièges et promouvoir les positions politiques et intellectuelles rationnelles qu’elle a su exprimer par le passé ? Pourra-t-elle conforter son ascendance, indispensable dans l’avenir, lorsque sa chandelle, enfin éclairée sur la nature des P.A.N de type D, exigera de prendre position à l’international?

Au présent, la situation de crise globale aura des conséquences qui affecteront la totalité des nations dans les prochains mois ou les prochaines années. Une situation qui nous demande de bien garder les pieds sur terre comme l’indique un Français, Dominique Strauss-Kahn, le directeur général du F.M.I**.

Si le rôle de la France, concernant le sujet des P.A.N, consiste un jour à pousser l’Union Européenne sur le chemin de la rigueur scientifique afin d’embrasser le dossier, cela ne se fera pas sans une expertise rationnelle préalable, faite par ses institutions publiques et portant sur la nature des phénomènes. Seules des conclusions scientifiques pertinentes pourront lui donner la force et la légitimité de pousser les débats à l’international. L’étude et l’identification officielle des manifestations s’inscriront un jour à la liste de nos devoirs de nation, de nation européenne et de membre permanent de l’O.N.U. Alors, si la France adopte un jour effectivement un rôle d’ouverture sur ce sujet, gageons que les représentants français ne manqueront certainement pas de charisme, ni de rationalité pour placer au centre des discussions un sujet aussi sensible mais aussi incontournable. S’agit-il d’un rôle que la France devrait avoir à tenir? L’avenir est entre nos mains…

Michel Ribardière

*(P.A.N = Phénomènes Aérospatiaux Non identifiés. Le type D est une classification du Centre National d'Etudes Spatiales, qui regroupe des cas d'observations ne pouvant s’expliquer par des phénomènes naturels ou des technologies connus)

**(F.M.I = Fond Monétaire International)


SOURCE

« Modifié: 06 septembre 2012 à 12:22:02 par katchina »
IP archivée

titilapin2

  • ***
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 2307
  • en l'honneur de ma fille
Re : 3AF : une société savante s'attaque au problème OVNI en France
« Réponse #25 le: 08 novembre 2008 à 12:26:26 »

Le numéro 59 de Nexus publie un gros dossier sur OVNIS la révélation en marche.




dont le sujet qui nous intéresse ici:

• 22 - Phénomènes aérospatiaux inexpliqués : La commission 3AF-PAN relève le défi
L’Association Astronautique Aéronautique de France (3AF) a tenu une conférence pour annoncer la création d’une commission chargée d’étudier les ovnis.

IP archivée

fbi2008

  • Invité
Re : 3AF : une société savante s'attaque au problème OVNI en France
« Réponse #26 le: 17 novembre 2008 à 11:53:10 »

bonjour
est ce que quelq'un pourrait m'indiquer un kiosque en région parisienne pour acheter le dernier nexus
merçi d'avance
IP archivée

Nemo492

  • Administrateur
  • *******
  • En ligne En ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 14852
Re : 3AF : une société savante s'attaque au problème OVNI en France
« Réponse #27 le: 22 décembre 2008 à 22:25:44 »

S'il y a un anglophone dans la salle
qui puisse synthétiser puis traduire
les buts de cette nouvelle Commission,
je pense que le site http://www.barackobamaufo.com/
sera vivement intéressé de le publier pour
témoigner que ça bouge en France.
IP archivée
On n'est jamais si bien trahi que par ses amis les plus proches..
Mais tant que tu n'as rien, on ne risque pas de te le prendre.
http://cryonautes.com - http://protocole-oracle.c

anakin_nEo

  • Invité
Re : 3AF : une société savante s'attaque au problème OVNI en France
« Réponse #28 le: 24 décembre 2008 à 12:35:13 »

nous voila le 24 et il semble evident que les cas ovnis des pilotes de chasse francais ne seront pas divulgues comme pourtant annonce y inclus dans le "reportage" ovni de canal+

et 3af ne donne pas plus de nouvelles

doit on craindre que ces donnees ne soient pas accessibles avant longtemps ?

si le geipan avait fait son boulot il n'y aurait en effet pas eut externalisation vers 3af et les donnees auraient ete publiees

pour rappel il s'agit d'une enquete directe aupres des pilotes de l'armee de l'air francaise eux memes sur les cas ovnis qu'ils auraient pu constater, cette enquete semblait etre de grande ampleur en terme de nombre de personnes contactees mais impossible evidemment de juger du taux de reponse et du nombre de cas ovnis

l'interet evidemment tient a la nature des personnes interrogees

esperons donc que ces cas du questionnaire "pilotes"seront publies en 2009

IP archivée

Dam

  • ****
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 494
Re : Re : 3AF : une société savante s'attaque au problème OVNI en France
« Réponse #29 le: 24 décembre 2008 à 13:00:53 »

nous voila le 24 et il semble evident que les cas ovnis des pilotes de chasse francais ne seront pas divulgues comme pourtant annonce y inclus dans le "reportage" ovni de canal+
Le secret défense est toujours en vigueur et j'ai l'impression qu'on leur a rappelé ce petit détail,
il est évident que l'armée fait du camouflage et de la rétention d'infos comme l'US Air Force,
et comme ils contrôlent les radars primaires, le Geipan n'est pas mieux loti que nous,
rien n'est plus cohérent qu'un cercle vicieux..  8)
IP archivée