Merci de vous connecter ou de vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session

Auteur Sujet: le bistro ( ou de tout et de rien... )  (Lu 77668 fois)

0 Membres et 6 Invités sur ce sujet

port-royal-transworld

  • Invité
le bistro ( ou de tout et de rien... )
« le: 30 juin 2009 à 21:23:46 »



Plus le bougre vieillit, plus belle est la voix, plus puissante, plus tendre et, en même temps, plus narquoise = il vieillit bien ô combien, l'animal!

Les thèmes sont plus doux mais certaines nostalgies peuvent être plus efficace qu'un direct dans la machoire.

Bobby Dylan, continue comme ça, tu m'es indispensable.
IP archivée

Nemo492

  • Administrateur
  • *******
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 14889
Re : le bistro ( ou de tout et de rien... )
« Réponse #1 le: 30 juin 2009 à 21:32:39 »

S'il entend continuer comme ça, ce sera surement le dernier...
(Avis contraire à 180 degrés).
Pas trouvé un seul morceau qui en réchappe pour passer à la radio.
IP archivée
On n'est jamais si bien trahi que par ses amis les plus proches..
Mais tant que tu n'as rien, on ne risque pas de te le prendre.
http://cryonautes.com - http://protocole-oracle.c

herveboy

  • ***
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 2971
Re : le bistro ( ou de tout et de rien... )
« Réponse #2 le: 13 août 2009 à 20:16:25 »

admn : les huit images sont invalides

Ron Cobb est un dessinateur humoriste américain , qui était aux premières loges du summer of love de 1968... Il pastiche allégrement le conformisme et l'american way of life ; il vise tout particulièrement les militaires , la guerre au Viet-Nam , le fric , la pollution , l'énergie nucléaire , l'administration Nixon... Ses dessins satiriques mettent en avant l'écologie et la préservation de la nature , en tant que fidèle adepte ( comme beaucoup d'américains) de David Henri THOREAU, le philosophe du XIXème siècle qui a écrit "La désobéissance civile" pour protester contre les dépenses militaires (déjà à l'époque !) et qui vécut en ermite en forêt.

Ron Cobb s'est souvent inspiré de lui ; il a conçut la pochette de "After bathing at Baxter's" de Jefferson Aiplane. Le vieux coucou en couleurs joyeuses contraste avec à l'arrière plan l'hélicoptère moderne et les bâtiments en noir et blanc. C'est cet album de Jefferson Airplane qui est le plus cinglé , le plus déstructuré , pourtant c'est le grandiose final "Saturday afternoon / Won't you try " qui sera joué en public à Woodstock en 1969 qui deviendra un des morceaux les plus connus du J.A.


admn : les six images sont invalides


Autre figure amblématique de cette époque, dans le style provoc'. Le Captain Beefheart est responsable de production dans une usine de fabrication de chaussures ; sur la chaine il repère 3 ou 4 chevelus avec lesquels il fonde en 1965 "Captain Beefheart and his Magic Band "... Il enregistre avec ses apprentis musiciens "Mirror man" ( en 1967/68 ) une musique hétéroclite ( ils savent à peine jouer de leurs instruments ) , il chante d'une voix éraillée des phrases sans queue ni tête, nous gratifiant d'un solo de clarinette à la limite de l'audible. "Safe as milk " est plus structuré, mais musicalement assez faible. Pourtant , même si les membres du Magic Band sont.... retournés à l'usine (si si ), avec "Trout Mask Replica" dans lequel Captain Beefheart chante "Dachau blues" il montre que tout fou-fou qu'il soit il se sent totalement concerné par le monde et sa misère intellectuelle. Pendant l'enregistrement de sa musique, il nourrit les fourmis du jardin du studio d'enregistrement au sucre roux , parce qu'il dit que "le sucre raffiné industriel n'est pas bon pour les animaux ". A la fin de la prise de son , le directeur du studio a reçu une note de frais assez salé d'un ingénieur agronomique venu sonder et examiner les arbres autour du studio à la demande de Captain Beefheart : Celui-ci , parfaitement conscient des nuisances sonores de sa musique, craignait que les arbres en souffre ! Captain Beefheart a donné des concerts à Paris en 1972, ceux qui l'ont approché avaient effectivement remarqué sa  sensibilité sous un masque de rustre mal léché...


admn : image invalide

Voici la 2° d'une grande série de Posters et d'Affiches de l'époque, qui font la joie des collectionneurs. Ceux qui les réalisent sont des créateurs pur sucre , les chefs de file sont Andy Wahrol, fils d'un émigré tchèque, dont les oeuvres sont connues jusqu'en Europe de l'Est . Il produira le 1er album de Velvet Underground - j'y reviendrai, promis ! - et dessinera la pochette de l'album , représentant  une banane à éplucher pour ouvrir l'album ( 1967 ). Ron Cobb , un dessinateur humoristique , sarcastique et anti-militariste, anti-nucléaire ,obsédé par l'écologie et le retour à la terre , il fera quelques affiches , dessinera la jaquette de l'album de Jefferson Airplane , "After bathing at baxter's" , l'album le plus cinglé de J. A.... Rick Griffin , dont je reparlerai trés longuement, dont l'oeuvre va faire date , encore aujourd'hui.

Cette affiche , réalisée dans un style "Art Nouveau" , trés semblable à ce que faisait le tchèque Mudra dans les années 1910/1920 de l'école "Jungstyle" d'Europe centrale alémanique, est caractéristique de 1966/1970. Bill Graham de San Francisco s'est endetté pour acquérir le Fillmore East , puis l'Avallon Ballroom , a fait virer tous les sièges afin que les hippies en herbe puissent danser et s'amuser. Il a pris de sacrés risques , car il n'est pas dit que Pink Floyd , Big Brother et Holding C° avec Janis Joplin , Grateful Dead , Jefferson Airplane , Jimi Hendrix , Quicksilver Messenger Service puissent constituer un retour sur investissement valable à ce moment. Et de plus, il n'a pas voulu mettre des entrées trop chères, alors , pour être rentable , c'est par moment 1 à 2 concerts par jour que les groupes et artistes vont se produire, sans compter les "humans be-in", les "happenings" et autres rassemblements en tout genre qui vont se succéder. Et donc à chaque fois , une affiche annonciatrice, comme celle-ci....


admn : image invalide

Les affiches  et annonces de concerts , comme les jaquettes des disques, vont trés vite , sous l'impulsion du psychédélisme, devenir des oeuvres d'art à part entière , jusqu'à créer ce qu'on va appeler plus tard le "Pop-Art". Lichtenstein et Andy Warhol vont exposer des oeuvres qui vont faire date et influencer des créateurs jusqu'en Pologne , Tchécoslovaquie et même en URSS...Des dessinateurs vont émerger et , comme Rick Griffin par exemple, en quelques pochettes de disques créer un style ; On retrouvera le style "BD" de Comix de Lichtenstein sur les couvertures de disques des Mothers of Invention et Frank Zappa (" Weezel ripped my flesh") et les pochettes de Grateful Dead dessinées par Rick Griffin , véritables petits chefs-d'oeuvre.

Voici la première de la série : A l'affiche le 07/05/1968 Jefferson Airplane et The Crazy World of Arthur Brown au Fillmore East. La qualité n'est pas irréprochable , j'ai dû en réduire les dimensions , mais d'autres suivront , promis !

Site que je recommande aux anciens routards, babas, esthètes, aux gens cool, quoi!  :)

admn : image invalide

Peace and Love  V

Herveboy







« Modifié: 13 janvier 2017 à 01:05:55 par katchina »
IP archivée

herveboy

  • ***
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 2971
Re : le bistro ( ou de tout et de rien... )
« Réponse #3 le: 13 août 2009 à 21:09:05 »

 

Affiches psychédéliques
aux USA dans les années 70    

   Les affiches présentées sont celles de la génération née de l'explosion démographique de l'après-guerre : le baby-boom. Si dans tout le monde occidental, les jeunes se révoltent contre l'ordre établi et les manières de penser de leurs parents, le mouvement qui se développe aux Etats-Unis est d'une richesse et d'une amplitude qui n'a rien de comparable avec l'Europe. À titre d'exemple, le soulèvement de mai 68, pour important qu'il soit dans l'histoire de la société française, ne peut être comparé à la violence du mouvement américain : il faut dire qu'alors que la France est sortie de la guerre d'Algérie, les Etats-Unis entrent dans la guerre du Vietnam.
Dans le même temps, les derniers coups de boutoirs sont donnés à la ségrégation raciale encore solidement installée dans de nombreux états.
Les affrontements qui explosent sur tous les campus du pays font des centaines de morts et concernent des centaines de milliers de militants.
C'est aussi d'Amérique que souffle désormais la culture. La même année 1954 voit le premier enregistrement d'Elvis Presley et la première proclamation de Howl, texte fondateur de la poésie "beat" par Allen Ginsberg. Ainsi, de la "beat generation" naissent les hippies de la côte ouest et les yippies de Abbie Hoffmann et Jerry Rubin, tout comme des groupuscules d'extrême gauche - on peut citer les S.D.S (Students for Democratic Society).    


   Tous se regroupent dans ce qu'on appelle "The Movement", sur fond de musiques de Dylan, des Beatles, des Stones qui envahissent l'Amérique en 1964 et dans les fumées de marijuana, les vapeurs de LSD qu'on vient à peine d'interdire, avec pour points culminants les émeutes de la contre-convention de Chigago en 1968 et le gigantesque concert de Woodstock en août 1969.
Cette véritable révolution politique et culturelle correspond à un âge d'or du "poster", cette version non commerciale de l'affiche qui envahit les chambres d'étudiants mais aussi les murs. Là aussi, c'est une nouvelle génération qui s'exprime que ce soit dans le bric-à-brac psychédélique des "aquarian age posters" de la côte ouest signés Moscoso, Mouse, Kelley et autres Sheldon, toutes créées sous influence, ou les premiers dessins de Crumb. Des images emblématiques naissent comme le portrait du Che, tué en octobre 67, ou, plus artistiquement, les Beatles recoloriés par Avedon ou Dylan par Milton Glaser qui vient de créer à New York le Push Pin Studio.    

   À côté de ces désormais grands classiques, qui sont devenus des images cultes, des centaines d'affiches farouchement militantes ou jubilatoirement défoncées sortent d'une multitude d'ateliers et de petites maisons d'édition. Ce sont quelques-uns de ces documents dont beaucoup ont aujourd'hui la rareté de l'éphémère qui sont présentés ici. Le puritanisme a fait que, souvent par simple autocensure, elles n'ont pratiquement jamais été exposées en public — mais quel intérêt y a t-il à cacher une réalité qui appartient désormais à l'histoire ? C'est cette lacune que, dans sa diversité, l'exposition "Sex, drugs and rock'n roll" cherche à combler.

    Alain Weill
    commissaire de l'exposition

   
« Modifié: 13 août 2009 à 21:30:38 par herveboy »
IP archivée

herveboy

  • ***
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 2971
« Modifié: 02 septembre 2010 à 00:00:29 par katchina »
IP archivée

port-royal-transworld

  • Invité
Re : le bistro ( ou de tout et de rien... )
« Réponse #5 le: 03 novembre 2009 à 14:36:13 »

Je me réveille...transworld oblige.

Dylan : cela correspond à un moment où je l'ai écouté en boucle.

Pour moi, cela se passe souvent ainsi : pas emballée à la première puis écoute en boucle de façon quasi mono maniaque - il faut tout de même que cela me plaise.
Rsultat : la musique en question prend la couleur précise de ma vie et de mes rencontres à ce moment-là.

Je n'écoute jamais " à froid ", il y a toujours un contexte fort autour qui fait que, etc.

Ce Dylan-là m'a aussi aidée à passer une période pas facile. Et quelle voix.

Mais, après tout, peut-être est-il le seule auquel je pardonne tout, le seul qui me rende sourde et aveugle tant il m'a accompagnée dans ma vie;
                                    Va savoir.

Un avis tout sauf objectif, sans doute : comme la musique..


IP archivée

freddy

  • ****
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 10848
Re : le bistro ( ou de tout et de rien... )
« Réponse #6 le: 26 mars 2010 à 01:03:25 »

Le curé de Bar le Duc, fan de Métal, est une personnalité attachante:



Dans le bureau où il reçoit les paroissiens, au presbytère Notre-Dame, le portrait du pape Benoît XVI côtoie l’image d’un orque monstrueux. Chaussures de sécurité aux pieds et tout de noir vêtu comme ses amis métalleux, Bertrand Monnier porte aussi le traditionnel col romain blanc des prêtres catholiques. Les codes sont respectés et la croix gothique qui pend à son cou symbolise la synthèse de ses deux engagements.

 

« Ce n’est pas du tout incompatible », explique le jeune prêtre. « Il y a beaucoup plus de liens entre la foi et le métal qu’on pourrait le croire. Il m’arrive d’ailleurs d’intervenir sur ce thème dans le cadre de la pastorale devant des collégiens. »

Il peut ainsi discourir sans fin sur les branches de métal et la complexité de leurs spécificités - heavy métal, métal symphonique et black métal -, s’enflammer pour l’ensemble de l’œuvre catholique de Tolkien au point d’organiser des week-ends de visionnage du « Seigneur des anneaux » avec des gamins du catéchisme et transformer son appartement en temple de la culture fantastique. Tout cela sans jamais négliger la mission que lui a confiée l’évêque en le nommant à Bar-le-Duc il y a deux ans et en se passionnant pour le message du Christ.

«Le métal et le fantastique font partie de mon histoire. Depuis tout petit je voulais être prêtre ; depuis tout petit je m’intéresse aux dragons et aux vampires », précise l’abbé Monnier. « Le fait de devenir prêtre n’a rien effacé ; j’ai au contraire travaillé toute la dimension commune aux deux cultures. Appartenir à la tribu Église ne m’empêche pas d’appartenir à la tribu Métal. »

« Pas tous des bourrins »



source et suite ( et vidéo ) ---> http://www.estrepublicain.fr/fr/l-est-en-lorraine/bar-le-duc-et-ses-environs/meuse/info/2872592-Le-cure-metalleux-de-Bar-le-Duc-VIDEO
admn : document non trouvé
« Modifié: 16 novembre 2013 à 23:05:38 par katchina »
IP archivée
Si vous n'êtes pas vigilants, les médias arriveront à vous faire détester les gens opprimés et aimer ceux qui les oppriment.

Malcolm X

freddy

  • ****
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 10848
Re : le bistro ( ou de tout et de rien... )
« Réponse #7 le: 29 mars 2010 à 01:02:17 »




Hellfest. Le festival accusé de véhiculer la mort



Le Hellfest, festival de metal ligérien, inquiète. Philippe de Villiers parle de «satanisme» et Christine Boutin l'accuse de «véhiculer la mort».

Depuis quatre ans, le Hellfest s'est construit une solide réputation sur la scène metal. Kiss, dont les Enfoirés viennent de reprendre «I was made for lovin you», mais aussi Alice Cooper, Motörhead ou Slayer sont à l'affiche cette année (Le Télégramme du 8mars). Un cru qui, du 18 au 20juin, va attirer foule de métalleux à Clisson (44). En coulisse, les diatribes pleuvent.

«Culture de mort»

Philippe de Villiers, président du conseil général de Vendée, a été le premier à épingler le festival. «Nos valeurs ne sont pas celles qui poussent le conseil régional actuel (PS) à financer (*) un festival sataniste!», lance le chef de file du MPF, alors en pleine campagne électorale lors d'un meeting à Nantes. Christine Boutin, présidente du Parti chrétien-démocrate parle d'«un festival qui promeut et véhicule la culture de mort». Dans un courrier adressé à Kronenbourg, partenaire du festival, et mis en ligne sur le site du parti, elle dit son indignation à propos «des affiches figurant un homme au physique satanique avec des crocs sanguinolents» qui peuvent «choquer les enfants obligés de subir cette publicité d'une violence morbide rare». Et l'ancienne ministre d'argumenter «qu'il est de plus en plus avéré que ce type de manifestation peut influencer négativement des jeunes en fragilités psychologiques au point de les amener à poser des actes graves et violents».

suite et source ---> http://www.letelegramme.com/ig/generales/france-monde/france/hellfest-le-festival-accuse-de-vehiculer-la-mort-28-03-2010-844891.php

IP archivée
Si vous n'êtes pas vigilants, les médias arriveront à vous faire détester les gens opprimés et aimer ceux qui les oppriment.

Malcolm X

freddy

  • ****
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 10848
Re : le bistro ( ou de tout et de rien... )
« Réponse #8 le: 31 mars 2010 à 01:34:34 »

Patrick Roy, député maire trublion PS de l'assemblée nationale, a hier interrogé le ministre de la culture, Fréderic Miterrand sur les récents propos de Philippe De Villiers et de Christine Boutin sur le Hellfest (un Rock Hard à la main). La vidéo et la réponse ci-dessous (avec une assemblée houleuse...)



IP archivée
Si vous n'êtes pas vigilants, les médias arriveront à vous faire détester les gens opprimés et aimer ceux qui les oppriment.

Malcolm X

freddy

  • ****
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 10848
Re : le bistro ( ou de tout et de rien... )
« Réponse #9 le: 31 mars 2010 à 01:49:00 »

Linkin Park  a annoncé la sortie prochaine de Linkin Park 8-Bit Rebellion!, un jeu pour l'iPhone. >_< Screenshots et infos ici ---> http://www.botme.com/botme/en/iphonegames/linkinpark-630.htm


IP archivée
Si vous n'êtes pas vigilants, les médias arriveront à vous faire détester les gens opprimés et aimer ceux qui les oppriment.

Malcolm X

freddy

  • ****
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 10848
Re : le bistro ( ou de tout et de rien... )
« Réponse #10 le: 31 mars 2010 à 02:15:43 »

Encore et toujours le festival " Hellfest "

Le diable se cache dans la musique métal !

Après Gala, c'est Europe 1 qui parle de métal et Christine Boutin par l'intermédiaire de Guy Carlier dans sa chronique matinale. Morceaux choisis : … Sur le plan musical, Patrick Fiori est infiniment plus diabolique et dangereux pour la jeunesse qu’il risque d’initier à la médiocrité que le plus mauvais groupe de hard rock.
Ne croyez-vous pas comme le prouve l’actualité que les jeunes risquent plus sûrement de rencontrer le diable dans les cryptes des églises que dans les festivals de hard rock.



à lire aussi:


Par ailleurs, l'organisation du Hellfest - par l'intermédiaire de Yoann Le Nevé - a donné une interview à inwebzine suite aux diverses attaques contre le Hellfest (De Villiers, Boutin et e-deo).
Un court extrait de cette interview : " ... ils ont commencé par distribuer des tracts sur le marché à Clisson, à nous poster des lettres de « menace » (vous irez brûler en enfer…), à se recueillir et prier sur le site du festival en l’aspergeant d’eau bénite… ils ont ensuite fait pression sur nos partenaires, et aujourd’hui ils sont arrivé à interpeler François Régis Hutin, le patron du plus important quotidien National, Mr De Villiers, Mme Boutin… donc quelle sera la prochaine étape… Dieu seul le sait, mais ils ne s’arrêteront pas là !" » Interview
Orga Hellfest ---> http://www.extreme-metal.com/site/message.php?message=1881
Modération: page non trouvée.


ainsi que:


http://www.jeanmarcmorandini.com/article-37666-christine-boutin-veut-faire-interdire-satan-et-le-diable.html



Ici la lettre de Mme Boutin, qui bien sûr n'est plus sur son site ---> http://www.partichretiendemocrate.fr/index.php/festival-hellfest--lettre-de-c-boutin-au-pdg-de-kronenbourg
Mod: 404 - Composant non trouvé




Voici le courrier envoyé par Christine Boutin - Ancien ministre, Présidente du Parti Chrétien-Démocrate - adressé à Thomas Amstutz, PDG des Brasseries Kronenbourg partenaire du HELLFEST.


 

Monsieur le Président,

Je me permets de vous exprimer mon indignation, partagé par un nombre croissant de ligériens au sujet du festival de musique metal « Hellfest ».

Alors que son organisation en 2009 avait provoqué une grande émotion dans une partie de la population au point que des sponsors internationaux de renom s’étaient retirés, le festival de musique metal « Hellfest », subventionné par Kronenbourg, aura de nouveau lieu en juin prochain à Clisson.

Pour faire sa promotion, des affiches figurant un homme au physique satanique avec des crocs sanguinolents sans équivoque sont apposées depuis quelques jours dans de très nombreux lieux à fortes fréquentations publiques comme les gares ou les grandes surfaces. Ce visuel ne peut que choquer les enfants obligés de subir cette publicité d’une violence morbide rare.

Alors qu’il est de plus en plus avéré que ce type de manifestation peut influencer négativement des jeunes en fragilités psychologiques au point de les amener à poser des actes graves et violents, est-il pertinent d’associer l’image de votre groupe à un festival qui promeut et véhicule la culture de mort ? N’est-ce pas en totale contradiction avec la mission de la Fondation Kronenbourg qui est de soutenir des manifestations qui « génèrent un mieux vivre ensemble » ?

Monsieur le Président, je vous demande de bien vouloir prendre la mesure de la gravité de votre soutien à de telles organisations et de cesser de financer ce festival.

Confiante dans la suite que vous donnerez à ma demande, je vous prie de croire, Monsieur le Président, en l’expression de mes salutations respectueuses.

 


Christine Boutin,
Ancien ministre,
Présidente du Parti Chrétien-Démocrate
« Modifié: 01 novembre 2014 à 13:26:45 par lilou »
IP archivée
Si vous n'êtes pas vigilants, les médias arriveront à vous faire détester les gens opprimés et aimer ceux qui les oppriment.

Malcolm X

freddy

  • ****
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 10848
Re : le bistro ( ou de tout et de rien... )
« Réponse #11 le: 31 mars 2010 à 23:36:34 »



Des objets du quotidien qui font de la " musique ", enfin si on est sensible à ce genre...

Plus d'infos ---> http://www.geschoir.de/index.html et --->

http://www.theplacetofindme.de/home.html
admn : objet non trouvé
« Modifié: 16 novembre 2013 à 23:08:46 par katchina »
IP archivée
Si vous n'êtes pas vigilants, les médias arriveront à vous faire détester les gens opprimés et aimer ceux qui les oppriment.

Malcolm X

freddy

  • ****
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 10848
Re : le bistro ( ou de tout et de rien... )
« Réponse #12 le: 02 avril 2010 à 00:02:34 »



Le système solaire en musique, à condition que les planètes soient des notes de musique ---> http://www.whitevinyldesign.com/solarbeat/
IP archivée
Si vous n'êtes pas vigilants, les médias arriveront à vous faire détester les gens opprimés et aimer ceux qui les oppriment.

Malcolm X

freddy

  • ****
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 10848
Re : le bistro ( ou de tout et de rien... )
« Réponse #13 le: 02 avril 2010 à 00:23:05 »




Dans la catégorie insolite, FEAR FACTORY a fait monter sur scène l'un de ses plus gros fans le weekend dernier afin que ce dernier puisse faire une demande en mariage à sa compagne, également grosse fan de FEAR FACTORY !
IP archivée
Si vous n'êtes pas vigilants, les médias arriveront à vous faire détester les gens opprimés et aimer ceux qui les oppriment.

Malcolm X

freddy

  • ****
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 10848
Re : le bistro ( ou de tout et de rien... )
« Réponse #14 le: 07 avril 2010 à 01:07:07 »

http://www.arteradio.com/son.html?615817

Christine Boutin dénonce la "culture de mort" de la musique métal et menace le sponsor en canette du festival Hellfest. Le hard rock est-il si dangereux ? Pour le savoir, nos reporters enquêtent sur le terrain sans quitter le studio...
IP archivée
Si vous n'êtes pas vigilants, les médias arriveront à vous faire détester les gens opprimés et aimer ceux qui les oppriment.

Malcolm X