Merci de vous connecter ou de vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Pages: 1 ... 3 4 [5] 6 7 ... 19   En bas

Auteur Sujet: Le cannabis  (Lu 43519 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Paulo

  • *
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 4568
Re : Le cannabis
« Réponse #60 le: 21 juin 2011 à 17:36:19 »

Je suis globalement d'accord avec tout cela. Après plus de 14 ans de consommation, je sais bien que les effets s'atténuent et que le coté euphorisant n'existe plus.

Il y a deux étapes, avant et après que le cerveau finisse sa croissance, c'est à dire aux environs
24 ans.

Le cerveau n'achève pas sa croissance comme certains voudraient nous le faire croire vers 16 ou
17 ans.

Pour le jeune les effets sont perçus de forme plus puissante.

Personnellement je ne suis absolument contre l'incitation à la consommation des mineurs, car il y a
des forts risques d’aliénation et de déstructuration, et à cette âge là le cannabis agit également
comme un révélateur de diverse névroses qui ne sont pas résolue.

Je ne peux donc pas nier que c'est quelque part un produit qui comporte un certain danger.

Mais il est clair qu'arrivé à un certain stade, pour un consommateur régulier et au vu de la qualité
proposée, c'est très nettement insuffisant. Il faut pour ça avoir accès à une certaine qualité,
qui existe, des produits de toute première qualité, et là même pour un vieux consommateur le
plaisir est garanti. Par contre pour se les procurer c'est pas simple, faut connaitre du monde et
c'est aujourd'hui très très chère, et je ne parle même pas des risques. 

IP archivée
Comme d'habitude, si vous même ou vos collaborateurs étaient capturés ou tués, le Département d'État niera vous avoir donné un conseil aussi con.

Hélios

  • ****
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 100
Re : Le cannabis
« Réponse #61 le: 21 juin 2011 à 17:41:05 »

Je suis cultivateur depuis des années (médical principalement) et j'ai toujours pas réussi a trouver une varieté dites "OGM" à très fort taux de THC, franchement j'aimerais bien des preuves plutôt que juste des paroles.

Les varietés les plus puissante pousse naturellement en Asie, ce sont les Sativa tropical, qui peuvent atteindre 25% de thc, elles ont des floraisons tellement longue qu'on les a croisé avec des Indica à temps de floraison plus courte pour obtenir des hybrides qui ont à la fois un très fort taux de thc et une floraison courte, mais encore là ça ne veut rien dire car on peut aussi trouver des Indica dans la nature qui peuvent dépasser les 20% de THC, mais on est là aussi obligé de les croiser avec des Sativa pour pas avoir une herbe qui assomme complétement, c'est d'ailleurs ce genre de plante qu'on utilise comme anti douleur, ça peut être aussi puissant que la morphine.
J'ai moi même travaillé avec une variété très spécial dépassant les 25% de THC et avec fort taux de CBN pour soulager les malades du cancer.
Il n'y a pas que le THC mais aussi les CBD et CBN ainsi que des centaines d'autres composé qui interagissent entre eux et donne à chaque fois des effets qui peuvent être complétement différent. La personne qui utilise du cannabis pour soulager des douleurs ou une insomnie n'utilisera pas du tout la même variété que celui qui veut fumer pour s'amuser, rire ou l'utiliser comme plante chamanique par exemple.

Désolé si je suis un peu trop technique. Juste pour dire que le cannabis génétiquement modifié avec des taux de thc astronomique ça n'existe pas. Il manque des gens qui connaissent vraiment cette plante dans ce débat publique sans quoi on s'en sortira jamais.
IP archivée
Tout aimer, tout connaitre, tout expérimenter, ne rien regretter.

Argonot

  • *
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 964
Re : Le cannabis
« Réponse #62 le: 22 juin 2011 à 09:57:52 »

La lecture de la plupart des messages précédents montre qu'en fait, c'est le THC qui intéresse les consommateurs .
(ainsi , le chanvre alimentaire ,à teneur quasi-nulle en THC ,ne suscite aucunement l'intérêt de leurs auteurs, semble-t-il:
http://www.passeportsante.net/fr/Solutions/PlantesSupplements/Fiche.aspx?doc=chanvre_huile_graines_ps )

Le THC est une substance psychotrope , parmi de nombreuses autres :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Psychotrope

Il reste à savoir pourquoi les substances psychotropes bénéficient d'un tel engouement : hédonisme ? thérapie ? dopage ? conformisme à un groupe ?
IP archivée

-Vod-

  • **
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 1169
Re : Le cannabis
« Réponse #63 le: 22 juin 2011 à 10:14:39 »

Il reste à savoir pourquoi les substances psychotropes bénéficient d'un tel engouement : hédonisme ? thérapie ? dopage ? conformisme à un groupe ?

"Engouement" me semble mal choisi. Dans ce terme il y a la notion de quelques chose de récent et provisoire. Or des substances psychotropes sont utilisées par les hommes de quasiment toutes les cultures depuis l'aube de l'humanité.
IP archivée

Nemo492

  • Administrateur
  • *******
  • En ligne En ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 14777
Re : Le cannabis
« Réponse #64 le: 02 août 2011 à 17:18:57 »

Cannabis : ce que la légalisation rapporterait au fisc

Dans un entretien au Monde,  l'économiste Pierre Kopp estime que si le cannabis était taxé comme le tabac, l'Etat engrangerait plus d'un milliard d'euros, de quoi financer la prévention. Pierre Kopp est par ailleurs auteur de l'article "Les drogues sont-elles bénéfiques pour la France?" à paraître dans la Revue économique en septembre.

Comment jugez-vous la politique de lutte contre le cannabis ?

Pierre Kopp : Pour les économistes, les bonnes politiques publiques sont celles qui minimisent le coût social, c'est-à-dire celles qui permettent d'améliorer le bien-être de la collectivité à moindre coût. Or celle concernant le cannabis coûte cher, pour un bénéfice incertain.

Avec le cannabis, nous marchons sur la tête : l'Etat continue de dépenser autour de 300 millions d'euros par an pour interpeller environ 80 000 personnes, sans que cela ait un effet radical sur la consommation, qui s'est stabilisée à un haut niveau. Un tel résultat pourrait être obtenu de façon moins coûteuse en favorisant l'éducation et les soins.

Qu'apporterait une légalisation ?

Il pourrait être épargné 300 millions d'euros de dépenses dues aux interpellations, et même davantage car il faudrait ajouter les dépenses dues aux gardes à vue, au fonctionnement des tribunaux et à l'exécution des peines. Cela permettrait en outre d'encaisser une taxe approximativement égale à 1 milliard d'euros. Au final, du temps et des moyens pourraient être réalloués à la prévention et à la lutte contre le trafic des autres drogues (...).

Légaliser ne conduirait pas à une explosion de la consommation si la taxe fixée par l’Etat permettait de maintenir le prix actuel (environ 5,50 euros le gramme). Il devrait en fait être un peu plus élevé qu’aujourd’hui pour compenser la disparition du risque que comporte l’achat (vol par le dealer, interpellation par la police, etc.). - Source
IP archivée
On n'est jamais si bien trahi que par ses amis les plus prôches.
Les amis d'hier peuvent être les enfoirés de demain.
http://cryonautes.com - http://protocole-oracle.com

labbe

  • *
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 4306
Re : Le cannabis
« Réponse #65 le: 02 août 2011 à 20:59:38 »

Ok pour la légalisation mais pour qui a testé (et c'est ça qui m'énerve quand on parle du canabis) on sait :
- Que si on attaque dès le matin la journée est foutue.... comme pour l'alcool - c'est à dire que tu es dans le brouillard toute la journée.
- Que si tu commences le soir tu te tapes une parano royale avec tous les stress des la journée.
- Que si tu es fragile tu te prends de plein fouet l'agressivité des mâles dominants (pour eux il faut la dose).

En d'autres termes il ne suffit pas de réclamer la légalisation mais de décrire les effets.

Ce serait comme vanter les mérites de l'alcool.

Jamais personne ne pourra vanter les bienfaits d'un substitut . Ce que provoque le chit ou l'herbe est parfaitement accessible sans.

Après si c'est une question de politique je ne sais même pas si c'est intéressant. Car à moins de trouver des boulots pour les dealer je ne vois pas...

IP archivée
L'abbé bête qui monte...... Plus connu sous le nom du Père Loose..... Marié illégitimement à la Mère Tume

Nemo492

  • Administrateur
  • *******
  • En ligne En ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 14777
Re : Le cannabis
« Réponse #66 le: 02 août 2011 à 21:18:19 »

Trouver des boulots pour les dealers ? De l'assistanat en somme,
pour faillite d'entreprises menant des activités illégales ?

ou les priver d'énormes bénéfices ?
En vélo plutôt qu'en Porsche... ils risqueraient moins l'embonpoint.

Perso, même si je ne consomme pas, je refuserais par principe
qu'une autorité élue par d'autres s'interpose dans mon approche de la nature,
sauf les conseils désintéressés du pharmacien si je lui demande son avis
en termes de toxicité réelle, sur des champignons par exemple.
IP archivée
On n'est jamais si bien trahi que par ses amis les plus prôches.
Les amis d'hier peuvent être les enfoirés de demain.
http://cryonautes.com - http://protocole-oracle.com

ARUniversity

  • ****
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 391
Re : Le cannabis
« Réponse #67 le: 02 août 2011 à 21:20:46 »

Permettre aux dealers de travailler pour un distributeur légal serait une piste, voir de les aider à créer des coffee shop pour vendre légalement, tout en surveillant leur approvisionnement.

Il y a d'innombrables pistes sur cette question.
IP archivée

labbe

  • *
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 4306
Re : Le cannabis
« Réponse #68 le: 02 août 2011 à 22:01:18 »

OLe problème n'est pas celui de la légalité mais celui de l'intérêt.
Celui de la volonté générale.
Est ce que nous voulons un monde de fumeurs de pétards ou de crack ou de champis LSD ou nous voulons un monde de gens qui sont capables de toucher la spiritualité sans substituts.

Et quand je dis ça je pré-suppose que tout le monde veut connaître la spiritualité. Le fait est que nous pouvons sans artifices vivre l'éveil. Mais, évidemment,  il est plus difficile de comprendre que chaque geste, un rayon de soleil, le sourire d'une personne vaut dix pétards lorsqu'on n'est pas dégrossit que de fumer un joint ou boire un verre. Ce qui reviendra exactement au même. Ce n'est que dans la tête qu'on s'imagine qu'un produit produira + que ce que nous pourrions produire. Juste une illusion et la gueule de bois en est la preuve. En général un produit ne fait que faire ce que nous devrions être capable de faire sans les effets indésirables. C'est à dire la perte de contrôle, la gueule de bois le lendemain, la culpabilité etc

Aussi je ne vois pas l'intérêt pour nous de légaliser ou non n'importe quelle drogue. Ne sommes nous pas assez drogués ? Au cul... à la bouffe... à la télé ? et j'en passe. Faut il encore quelkque chose ou faut il moins ? Moins de télé, moins de bouffe, moins de cul, moins de bagnoles,

C'est la question selon moi. Pas + de drogues mais moins de désirs superficiels.

On peut désirer la vérité par exemple au lieu de la légalisation du shit.

Notez que si j'avais un jardin j'en planterais. Sans l'avis du président...

IP archivée
L'abbé bête qui monte...... Plus connu sous le nom du Père Loose..... Marié illégitimement à la Mère Tume

Nemo492

  • Administrateur
  • *******
  • En ligne En ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 14777
Re : Le cannabis
« Réponse #69 le: 02 août 2011 à 22:07:58 »

C'est peut-être une question de Masse critique qui pourrait
déterminer si les usagers sont plus nombreux à bénéficier... ou pas.
Bénéficier dans le sens d'une prise de conscience des désirs vains pour
chercher les moyens de s'en libérer ?

Ne nous inquiétons pas pour les dirigeants. Ils ont un tour d'avance
et savent pourquoi il est préférable d'interdire :
leurs pouvoirs ne résistent pas à un aperçu en profondeur sur la fonction,
ses charges, ses délires, et ses abus.
(Je suis en train de lire "Lucie dans le Ciel" de Tom Verdier (Albin Michel).
IP archivée
On n'est jamais si bien trahi que par ses amis les plus prôches.
Les amis d'hier peuvent être les enfoirés de demain.
http://cryonautes.com - http://protocole-oracle.com

labbe

  • *
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 4306
Re : Le cannabis
« Réponse #70 le: 02 août 2011 à 22:29:35 »

Moi honnêtement j'ai planté même en appart.
J'aime les plantes et je fumais assez peu en fin de compte.
Je filais au copains.
Moi ça me filais la parano que j'ai déjà bien native.
Alors on pourrait dire que l'herbe m'a fait découvrir certains problèmes.
Mais il m'a fallu quand même les identifier à jeun. Le lendemain.
J'ai toujours pris l'herbe comme une initiation.
Et je constatais à l'époque il y a 25 ans (environ) que j'étais le seul.
Ce n'est pas une herbe qui fait rire (à part les première fois).
C'est une drogue initiatique.
Et ça me fait chier de parler de légalisation. C'est trop commun. Trop vulgaire si on ne précise pas ses vertus.
IP archivée
L'abbé bête qui monte...... Plus connu sous le nom du Père Loose..... Marié illégitimement à la Mère Tume

Nemo492

  • Administrateur
  • *******
  • En ligne En ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 14777
Re : Le cannabis
« Réponse #71 le: 02 août 2011 à 22:33:14 »

AMA : Ne pas compter sur les Pouvoirs pour signaler ses vertus,
même dans les stades avancés de cancer (sauf en Suisse & en Californie ?)

Mais ce Fil est consacré à l'hypothèse soutenue par le journaliste Michel Henry,
le Maire de Sevran et bien d'autres dont des policiers, de cesser l'hypocrisie ambiante,
et de réintégrer sa circulation aux réseaux financiers identifiables/profitables.



Voir également son émission sur Radio Ici & Maintenant! le 26 juillet 2011, auteur de « Drogues, Pourquoi la légalisation est inévitable. » (Denoël).

http://icietmaintenant.com/videos/?p=573
IP archivée
On n'est jamais si bien trahi que par ses amis les plus prôches.
Les amis d'hier peuvent être les enfoirés de demain.
http://cryonautes.com - http://protocole-oracle.com

labbe

  • *
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 4306
Re : Le cannabis
« Réponse #72 le: 03 août 2011 à 20:29:27 »

Le problème Didier c'est qu'on ne peut pas ignorer le fait que puisque c'est interdit les moins motivés comme moi lâchent l'affaire. Si l'alcool était interdit il est probable que beaucoup moins de gens se drogueraient.
J'ai arrêté de fumer essentiellement car je n'avais plus envie de fréquenter les tarés qui ne pensaient qu'a leur chit. J'avais des tas de passions et je n'avais pas envie de fréquenter des passionnés de chit sans autre conversation que comment fumer un bang ou rouler un trois feuilles.
Donc je ne voulais plus être obligé de souffrir le martyre pour me procurer du matos.
C'est la force des flemmards.
On peut donc dire qu'en compliquant la manière de se procurer le matos certains abandonneront.
Si des adolescents vendent à la sortie des écoles c'est bien une histoire de laisser aller.
On peut imaginer qu'il y a mieux à faire lorsqu'on débute sa vie que de fumer des pétards ?
Apprendre la musique, les lanques, l'histoire etc...
La question est donc : non pas pourquoi l'hypocrisie mais pourquoi le laisser faire concernant des enfants qui ne devraient pas commencer par être des larves et des légumes.

La très grande question est donc : devons nous nous défoncer la gueule ?

Car c'est de ça dont il s'agit.

Devons nous autoriser et banaliser des substances qui font perdre le contrôle voir des éléphants roses, et déformer la réalité.

La réalité est telle qu'elle est. Se calmer avec des substituts fait le bonheur des prédateurs. Il vaut mieux je pense garder sa rage telle quelle, pour pouvoir se comporter en conformité avec son énervement et sa situation.

Il convient selon moi de rester lucide et de ne pas s'étourdir avec des drogues.

C'est en tout cas mon objectif. C'est pas facile mais je veux ça.
« Modifié: 03 août 2011 à 21:04:20 par labbe »
IP archivée
L'abbé bête qui monte...... Plus connu sous le nom du Père Loose..... Marié illégitimement à la Mère Tume

Nemo492

  • Administrateur
  • *******
  • En ligne En ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 14777
Re : Le cannabis
« Réponse #73 le: 03 août 2011 à 21:09:42 »

Rappel du Sujet : Le cannabis au secours de la crise

Donc, je ne me laisserai pas enfermer dans des formulations fermées d'avance,
comme celle-ci, trop primaire, et pour moi 150% hors-sujet :

"La très grande question est donc : devons nous nous défoncer la gueule ?"

Je ne souhaite pas alimenter un débat qui tourne aux propos stérilisants,
considérant que la société à bien réussi à te défoncer à sa manière,
et je continue de me documenter de mon côté sur les avantages/inconvénients
d'une légalisation contrôlée, face aux mini-cartels qui dominent les banlieues.
IP archivée
On n'est jamais si bien trahi que par ses amis les plus prôches.
Les amis d'hier peuvent être les enfoirés de demain.
http://cryonautes.com - http://protocole-oracle.com

labbe

  • *
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 4306
Re : Le cannabis
« Réponse #74 le: 03 août 2011 à 21:17:01 »

ben oui c'est la question centrale...
IP archivée
L'abbé bête qui monte...... Plus connu sous le nom du Père Loose..... Marié illégitimement à la Mère Tume
Pages: 1 ... 3 4 [5] 6 7 ... 19   En haut