Merci de vous connecter ou de vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Recherche avancée  

Nouvelles:

Les Forums de Radio Ici&Maintenant !

Auteur Sujet: La première lumière observée  (Lu 1970 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Nemo492

  • Administrateur
  • *******
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 15166
La première lumière observée
« le: 02 novembre 2009 à 22:30:14 »

Les astronomes n'en finissent pas de remonter dans le temps : ils ont pu mesurer la lumière d'une étoile qui a explosé il y a 13 milliards d'années, soit peu après la naissance de l'univers. C'est 150 millions d'années plus tôt que le record précédent, et leur découverte vient d'être publiée dans la revue Nature.

Ce sursaut de rayons gamma, dont le code est GRB 090423 (pour Gamma-Ray Burst), émane d'une étoile géante disparue 630 millions d'années après le Big Bang (il y a 13,7 milliards d'années).

Deux équipes ont mesuré à 8.2 la valeur de décalage vers le rouge de l'objet, autrement dit le Redshift. L'image souvent utilisée pour représenter le Redshift est celle de la variation du son produit par un train quand il s'approche puis s'éloigne de l'observateur.

Il s'agit de l'allongement de la longueur d'ondes des rayons lumineux. C'est le plus haut niveau enregistré à ce jour, grâce au satellite américain Swift et à des télescopes terrestres. Pour Nial Tanvir et ses collègues de l'Université de Leicester, il montre que l'explosion s'est produite alors que l'univers n'était qu'à 5% de son développement actuel.

Bing Zhang, de l'Université du Nevada, apporte cette précision : "A cette époque, l'univers était environ neuf fois moins vaste qu'il ne l'est aujourd'hui."
Il ajoute : "Les explosions de rayons Gamma sont les plus puissantes dans l'univers. On estime qu'elles se produisent lors de la formation de trous noirs de la taille d'une étoile ou de neutrons très magnétisés en rotation rapide, lors d'événements cataclysmiques tels que l'effondrement d'une très grande étoile ou la fusion de deux objets stellaires compacts."

Dans le cas de GRB 090423, l'explosion de l'étoile avait été si brillante qu'elle éclipsa des galaxies entières. Cette étude devrait permettre aux scientifiques de mieux comprendre les premiers âges de l'univers. - Source
IP archivée
On n'est jamais si bien trahi que par ses "amis" les plus proches..
http://pouvoir-indigo.com - http://ovnis-usa
http://cryonautes.com - http://protocole-oracle.com