Merci de vous connecter ou de vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Recherche avancée  

Nouvelles:

Les Forums de Radio Ici&Maintenant !

Auteur Sujet: Cheval (le)  (Lu 33091 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

mat

  • ***
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 2668
  • OM NAMO BAGHAVATE
Re : Le cheval
« Réponse #30 le: 01 Décembre 2010 à 11:29:34 »


Je vous l'avais promis, aujourd'hui je parle de légèreté. Ah, la légèreté, vers la quelle tend tout "bon" cavalier. Celle des concours de dressage, de l'équitation américaine, de l'équitation "éthologique".

D'abord une petite définition pour ceux qui ne voient pas de quoi je parle. La légèreté en équitation consiste à avoir un cheval qui répond le plus rapidement possible à la moindre sollicitation. Les demandes doivent être les plus discrètes possibles pour l'observateur.  C'est elle qui donne l'impression que le cheval est en symbiose avec le cavalier, qu'il répond à la pensée.

Concrètement, comment est-elle obtenue ? Suivant la branche de l'équitation les moyens techniques différent un peu, mais le grand principe est le même partout. Il s'agit d'expliquer au cheval que s'il ne réagit pas suffisamment vite à la demande "légère" il va lui arriver quelque chose de très désagréable.

En équitation classique, c'est par exemple la fameuse "leçon de jambe" : on met le mollet au contact, si le cheval n'accélère pas franchement c'est un grand coup de cravache derrière la jambe, donc sur les côtes du cheval.

En équitation éthologique c'est le principe des "phases" : on frôle un endroit, si le cheval ne se déplace pas, on augmente d'intensité jusqu'à infliger une douleur.

En fait cette légèreté n'est pas le signe d'une grande coopération entre cheval et cavalier mais bien le signe d'une grande soumission du cheval. D'ailleurs le cheval n'a jamais son mot à dire. "La légèreté en équitation consiste à avoir un cheval qui répond le plus rapidement possible à la moindre sollicitation." Eh oui, cette complicité à laquelle on voudrait nous faire croire ne va jamais que dans un sens ! Toute initiative du cheval est bannie et considérée comme de la désobeissance. Ouvrez les yeux, l'équitation est bien une dictature quelle que soit la forme employée.


source

Pour ceux qui veulent aller plus loin dans cette réflexion, je recommande le site de One Voice, la partie sur le cirque : http://www.cirques.org/ et particulièrement la partie sur le dressage : http://www.cirques.org/etat_des_lieux/dressage.html edit : page non trouvée





Une autre approche du cheval:

http://fr-fr.facebook.com/pages/Pour-une-autre-approche-du-Cheval/169197063107529
« Modifié: 02 Décembre 2010 à 00:28:53 par katchina »
IP archivée

lcarl

  • ***
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 2861
Re : Le cheval
« Réponse #31 le: 01 Décembre 2010 à 20:13:37 »

Que doit-on comprendre a ton propos? Que veux-tu dire?
IP archivée
With knowledge comes responsibility.

DecemberTen

  • Administrateur
  • *******
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 7642
Re : Re : Le cheval
« Réponse #32 le: 02 Décembre 2010 à 12:35:15 »


Je vous l'avais promis, aujourd'hui je parle de légèreté. Ah, la légèreté, vers la quelle tend tout "bon" cavalier. Celle des concours de dressage, de l'équitation américaine, de l'équitation "éthologique".

D'abord une petite définition pour ceux qui ne voient pas de quoi je parle. La légèreté en équitation consiste à avoir un cheval qui répond le plus rapidement possible à la moindre sollicitation. Les demandes doivent être les plus discrètes possibles pour l'observateur.  C'est elle qui donne l'impression que le cheval est en symbiose avec le cavalier, qu'il répond à la pensée.

Concrètement, comment est-elle obtenue ? Suivant la branche de l'équitation les moyens techniques différent un peu, mais le grand principe est le même partout. Il s'agit d'expliquer au cheval que s'il ne réagit pas suffisamment vite à la demande "légère" il va lui arriver quelque chose de très désagréable.


Faux archi faux, tu n'y connais strictement rien en dressage, moins que rien !
Tu auras beau me proposer des liens et copiés-collés savamment triés pour leur côté le plus glauque, tu ne sais absolument rien sur le sujet.
Ce n'est pas sur internet qu'on apprend ce qu'est un cheval, monsieur l'omniscient révolutionnaire de canapé !
Bien sur tu pourras toujours trouver des images, des récits, des vidéos de crétins malmenant leur cheval, mais dans ce fil, ce n'est bien sur pas ce que je réprouve que je présente !
Tout se fait en douceur, on ne frappe pas un cheval avec une cravache ou une gaule et quand on le touche sur la peau, ce n'est pas pour frapper, le simple fait de le toucher au flanc le fait réagir, on ne talonne pas comme un cinglé comme tu veux le faire croire, mais on pousse légèrement la jambe ou le pied sur le flanc ou on avance ou recule le pied ou encore on marque la cadence.
Tout ce que tu racontes est un ramassis d'idioties; si tu y connaissais quoi que ce soit, tu saurais que si tu appliquais tes méthodes à un cheval dressé, tu ne tiendrais pas 30 secondes en selle et tu te boufferais la piste au mieux !!
Effectivement, les chevaux de dressage sont hyper sensibles et les figures que fait effectuer le cavalier au cheval se font par des manipulations tellement fines et précises qu'elles ne doivent pas apparaitre au jury ou au spectateur, ce qui prouve bien qu'il n'y a aucune violence ni douleur infligée au cheval.
Ce sont les positions des jambes, des pieds, du corps, du bassin, des mains, la légère manipulation des rennes, les jambes plus ou moins serrées, le décalage du bassin et du haut du corps du cavalier qui permettent les "appuyés", même la position de la tête du cavalier influe sur la réaction du cheval.
Dominer, soumettre un animal de 700 kg de purs muscles..., mais bien sur..., essaye et filme toi, pour que je rigole !
Ici je parle du dressage européen, pas de courses, pas des méthodes de cow boys ou d'idiots qui vont faire une balade en été et qui parce qu'ils n'y connaissent rien, ne savent pas diriger un cheval, sont obligés de talonner ou de donner des coups de cravache.
Je parle ici de finesse, de communication entre le cheval et le cavalier, d'entente, de jeu et d'art.
As-tu regardé la vidéo de mon fils ? Où as-tu vu la violence que tu inventes ??
Chaque action, réponse adéquate du cheval est récompensée par une caresse; c'est de cette façon qu'on arrive à communiquer, bref tout le contraire de ce que tu dis.
Aucun cheval n'est malmené de quelque façon que ce soit chez nous.
Celui qui s'y essayerait se retrouverait dehors à coups de pieds dans le c.. plus vite qu'il n'est arrivé !
Cesse tes amalgames et reviens me voir quand tu auras posé tes fesses sur un cheval, après on pourra peut-être parler.
Et tiens, tant qu'on y sera, teste les méthodes que tu décris, les violences etc, tu m'en diras des nouvelles et tu me diras si ça marche...
Sache aussi qu'avant de monter, il faut déjà approcher le cheval, lui faire tous les soins qu'il nécessite ce qui prend pour quelqu'un d'habitué, au moins une demi heure et qu'après avoir travaillé avec lui 3 petits 1/4 d'heure, il faut le faire marcher au pas pendant 10 ou 15 minutes pour qu'il se détende, refaire ces soins, le penser, le couvrir éventuellement, lui nettoyer les pieds, lui donner à boire etc...
J'ai créé ce fil pour faire partager mon amour des chevaux et le respect que j'ai pour eux.
Tu salis tout par plaisir, bêtise, ou parce que tu n'avais rien à faire de plus intéressant, je n'en sais rien, mais c'est déplorable !
Tu es tellement révolté sur tout et tout le monde que tu en deviens incrédible !
Pour donner des leçons, il faut au minimum connaitre le sujet dont on parle ce qui n'est manifestement pas ton cas.
« Modifié: 02 Décembre 2010 à 13:11:59 par DecemberTen »
IP archivée

mat

  • ***
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 2668
  • OM NAMO BAGHAVATE
Re : Le cheval
« Réponse #33 le: 02 Décembre 2010 à 16:35:37 »

Tu es certainement plus aimable avec les chevaux qu'avec moi meme.
Ca me rappelle une autre fois, ou l'impression d'un jugement de ma part envers une progéniture m'a relégué au rang des extrémistes, pour ne pas dire plus.
De toute façon, comme sur ma planéte les chevaux n'ont pas du apparaitre encore, je laisse les spécialistes spécialiser entre spécialistes .
D'ailleurs tout un chacun reconnait bien que les animaux sont vraiment les fréres des humains et considérés come tels dans notre monde idylique et plein de compassion et qu'il est donc  vain de pointer les dérives.
IP archivée

DecemberTen

  • Administrateur
  • *******
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 7642
Re : Re : Le cheval
« Réponse #34 le: 02 Décembre 2010 à 19:20:09 »

Tu es certainement plus aimable avec les chevaux qu'avec moi meme.

Comme les chevaux, quand on me blesse je réagis.
Je suis un animal humain.

Citer
Ca me rappelle une autre fois, ou l'impression d'un jugement de ma part envers une progéniture m'a relégué au rang des extrémistes, pour ne pas dire plus.

Tu te poses en victime alors que tu as toi-même et en toute connaissance de cause, initié ma réaction.

Citer
D'ailleurs tout un chacun reconnait bien que les animaux sont vraiment les fréres des humains et considérés come tels dans notre monde idylique et plein de compassion et qu'il est donc  vain de pointer les dérives.

Ce monde n'est en effet pas idyllique et plein de compassion, mais il y a aussi du bien et du beau ici, il y a encore des gens sur cette Terre pour penser qu'on peut devenir meilleurs.
Si tu as perdu tes rêves, tes espoirs, mat; que tu crois que tout est pourri ici-bas, tu joues le jeu du mauvais côté de la force, tu la nourris...
Dénonce ce qui est détestable, bats-toi s'il le faut, je ne te blâmerai jamais pour ça, au contraire, mais respecte cet îlot, ce fil ou j'aime à penser que les humains et leurs frères animaux peuvent vivre en harmonie.
Est-ce trop demander ? Faut-il tout salir ?

nico05

  • Invité
Re : Le cheval
« Réponse #35 le: 02 Décembre 2010 à 23:28:14 »

en parlant de cheval,la Licorne est un animal très présent dans les légendes et s'inspire beaucoup de son cousin,on en parle pas assez dans les forums car cela a bercé des générations de gamins.

Le cheval est un animal qui a un côté mystérieux qui est assez curieux de connaître.
IP archivée

mat

  • ***
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 2668
  • OM NAMO BAGHAVATE
Re : Le cheval
« Réponse #36 le: 03 Décembre 2010 à 08:22:16 »

Il est certain, à mon petit point de vue, que de se juger par l'intermédiaire d'un forum, fausse la réalité car dans la vie de tous les jours, je suis trés optimiste, malgré toutes les choses inavouables que je vois chaque jour, faites sur mes fréres et soeurs humains, alors sur les animaux, c'est pour moi encore, la préhistoire, bien que je fasse partie,avec beaucoup d'autres, de ceux et celles qui se démènent pour que leur sort s'améliore un petit peu, et ce, depuis bien longtemps.
Mais mettons notre égo de coté et sortons l'antispécisme du placard ou il est rangé depuis des lustres et tout ira beaucoup mieux.
Que les bonnes volontés s'unissent car ensemble on va loin.
IP archivée

DecemberTen

  • Administrateur
  • *******
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 7642
Re : Re : Le cheval
« Réponse #37 le: 04 Décembre 2010 à 13:05:05 »

en parlant de cheval,la Licorne est un animal très présent dans les légendes et s'inspire beaucoup de son cousin,on en parle pas assez dans les forums car cela a bercé des générations de gamins.

Il y a pas mal d'années, un ami peintre m'avait montré une grande huile qu'il venait de terminer.
Je n'y connais rien en peinture, mais j'avais aimé cette toile.
Elle représentait une superbe licorne au grand galop sur une plage, un ciel noir apocalyptique zébré d'éclairs, et un bateau au loin sur la mer démontée.
La licorne semblait courir en direction du bateau.
Je lui avait dit que j'aimais beaucoup cette licorne, et il m'avait répondu:
"Oui c'est la licorne que cet idiot de Noé a oublié d'embarquer sur son arche..."  ;)

torqué

  • *
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 718
  • en Avant, Calme et Droit
Re : Le cheval
« Réponse #38 le: 04 Décembre 2010 à 22:35:44 »

Joli fil D.T que je lis avec plaisir, cela me rappelant le temps où j’ai eu un petit élevage d’anglo arabe.

Avant de continuer et je n’ai rien contre toi Mat mais D.T a eu tout à fait raison de te parler comme il t’a parlé même si cela ne t’a pas fait plaisir. Tu es complètement à coté de la plaque et rapporter ce genre de propos et en faire une généralité n’était pas opportun sans un minimum de renseignements de ta part.

Ceci dit je voulais juste vous apporter ce petit témoignage de petit éleveur, je n’ai que très rarement monté car je prenais plus de plaisir à être parmi mes chevaux que sur eux.
J’ai appris beaucoup avec  eux et finalement je ne trouvais pas beaucoup de différence entre eux et nous du point de vue du caractère. Tous les traits de caractères humains que vous pouvez imaginer, le cheval les a. Du timide au stressé, du capricieux au jaloux, du pressé au pas pressé etc etc. 

Paulo, je crois disait plus haut que les chevaux croyaient que nous étions des chevaux …EH bien moi j’en ai eu un qui devait penser qu’il était humain.

Son nom était Edouard du Bugey et je suis sur qu'il se croyait humain. Croisé père selle français et mère anglo arabe (ceux qui connaissent pourront le tracer sur harasire) à sa naissance il eut des problèmes de jarrets et fut l’objet de toute nos attentions pendant longtemps (pas facile de soigner les jarrets d’un cheval).mais cela ne l’empêcha pas de faire 1m71 au garrot et d’être un bon cheval de complet. 
Il était devenu l’enfant de la famille, à un point que mis au pré avec ses congénères,  il déprimait passant tout son temps à la barrière à surveiller notre arrivée.
Dés que nous étions là il devenait fou heureux, jouait avec nous et vraiment il nous démontrait sa joie, partir et voir sa mine triste était une désolation à chaque fois. Heureusement, si je puis dire, il avait pour camarade un petit (anglo) né la même année que lui et qui était le seul congénère qu’il supportait. Les autres ne pouvaient pas l’approcher a trois mètres il les chassait.

Pourquoi ai-je dit heureusement si je puis dire …parce que lorsqu’il a commencé à être entrainé pour le complet, nous le déplacions souvent et nous devions emmener à chaque fois partout  son petit camarade qui du coup ne pu jamais faire carrière alors qu’il avait de bonnes qualités de saut. Mais nous devions faire attention qu’aucun autre cheval ne s’approche ou même passe à coté de son pote sinon il en subissait les dégâts. Par contre avec les humains il était d’une gentillesse, d’une douceur rare pour un cheval de cette taille, délicat comme sentant que sa force pouvait nous blesser.
 Je mettais ma fille de 5 ans sur son dos on aurait dit un vieux cheval fatigué tellement il marchait doucement sans trop faire de mouvement brusque pour ne pas la faire tomber.
J’ai fini par le vendre à 4 ans (ben oui c’est le but d’un éleveur…)  à quelqu’un qui le voulait absolument. Il du revenir rapidement revenir pour chercher …le pote anglo car Edouard était déprimé complet et ne manger plus.

Je n’ai pas fait une grosse affaire ce jour là mais j’ai rendu mon cheval heureux c’était le principal.

Voila cette petite anecdote (si si petite  ;D, je pourrais écrire un bouquin sur eux) pour dire combien les chevaux quels qu’ils soient sont des êtres attachants, je dirais presque humains dans leur façon d’être, même si comme dit D.T ils nous emm…. :P Avec leur caractère parfois...mais on fait comme avec les humains, on s’adapte.
Par contre comme le rappelle D.T si certains en lisant ce fil prenait l’idée d’avoir un cheval, il ne faut pas imaginer un seul instant, que malgré toute la passion et les joies qu’il nous procure, c’est un animal très délicat à entretenir à tout point de vue et qu’aux joies souvent, succèdent  des peines et que la réflexion s’impose avant de le faire .

Merci D.T pour ce fil  et toutes mes excuses d’avoir été un peu long …..Mais ça m’a fait plaisir de partager avec vous quelques  moments passés avec mes chevaux.
IP archivée

nico05

  • Invité
Re : Le cheval
« Réponse #39 le: 05 Décembre 2010 à 00:12:26 »

dans une ancienne émission ,j'ai vu qu'il restait une poignée seulement de chevaux sauvages.
Il sont assez dur d'être dressés car ils sont fougueux,c'est agréable quand on les voit galoper
IP archivée

mat

  • ***
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 2668
  • OM NAMO BAGHAVATE
Re : Le cheval
« Réponse #40 le: 05 Décembre 2010 à 17:27:20 »

'Avant de continuer et je n’ai rien contre toi Mat mais D.T a eu tout à fait raison de te parler comme il t’a parlé même si cela ne t’a pas fait plaisir. Tu es complètement à coté de la plaque et rapporter ce genre de propos et en faire une généralité n’était pas opportun sans un minimum de renseignements de ta part."

Je n'ai fais et ne fais jamais aucune généralité et je ne vais pas, non plus, tout de meme, rappeller le réglement de ce forum, si cher à ceux qui l'ont concoctés à qui que ce soit, meme modérateurs.

IP archivée

DecemberTen

  • Administrateur
  • *******
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 7642
Re : Le cheval
« Réponse #41 le: 14 Février 2011 à 11:22:28 »

Hey torqué, je vois que tu t'y connais  ;).
Chouette ton témoignage.
Et effectivement, les chevaux sont souvent différents avec les petits qu'avec les grands.
Par exemple, le petit espagnol, Anta, qu'on voit monté par mon fils dans la vidéo est capable de beaucoup de choses, que ce soit en obstacle ou en dressage, et de temps en temps rappelle aux cavaliers confirmés qu'il a son caractère et leur fait manger un peu la piste, mais avec les jeunes enfants, il est vraiment doux et ne va jamais les expulser.
Ils savent très bien à qui ils ont à faire.  ;)

Très beau, merci Alia. :)
Un peu dommage que la vidéo soit un teaser pour son spectacle, mais pas grave ;).
Je connais Lorenzo et j'avais vu un reportage sur lui et ses chevaux sur 30 millions d'amis.
Tout son travail se fait en douceur,  il a un feeling incroyable  :D.

Merci à tous pour vos témoignages et commentaires sur ce fil.  :D

« Modifié: 14 Février 2011 à 11:37:30 par DecemberTen »
IP archivée

DecemberTen

  • Administrateur
  • *******
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 7642
Re : Le cheval
« Réponse #42 le: 30 Juin 2011 à 14:55:34 »

J'avais envie de partager avec vous ces quelques vidéos des plus grands champions de dressage.  :D :)
Mon fiston fait son premier concours national dimanche  :D. Bon on en est pas là encore hein...  ::) ;).
Le père a encore plus le trac que le fils  :o :-\









Les adieux de Gribaldi...(l'étalon...)  :'(





« Modifié: 30 Juin 2011 à 21:23:37 par DecemberTen »
IP archivée

Anand

  • *
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Femme
  • Messages: 720
Re : Le cheval
« Réponse #43 le: 30 Juin 2011 à 18:58:22 »


Merci DT - la dernière video est impressionnante, il semble que le cheval touche à peine le sol à un moment, c'est très beau d'atteindre une légereté pareille -
Combien faut-il d'heures de dressage pour arriver à un tel résultat et à pareil consentement d'un étalon ?
IP archivée

DecemberTen

  • Administrateur
  • *******
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 7642
Re : Le cheval
« Réponse #44 le: 30 Juin 2011 à 21:17:32 »

Oui, Edward Gal, le cavalier a eu cet étalon, Gribaldi,  jeune.
On peut voir sur Youtube une des premières représentation avec lui.
Ce n'est pas évident pour tout le monde à première vue, bien sur, mais l'évolution se voit au fil du temps.
On commence généralement à les travailler vers 3 ans voire plus, mais c'est tout un processus progressif; la longe seule, puis avec la selle mais sans cavalier (déjà faut que ça passe ça) etc...
Ici on ne parle pas d'heures mais d'années pour arriver à ce résultat.
Et disons que juste avant un grand prix, il faut compter un entrainement intensif de 80 heures, mais bien sur, tout est déjà acquit au niveau du cheval et du cavalier, ce n'est "plus" qu'une question de précision.
Une des choses fondamentales (mais pas la seule...) c'est qu'on ne remarque pas les "aides", ce que le cavalier demande au cheval avec tout son corps.
Après une seule "cure" (reprise* avec musique), on ne se rend pas compte, mais, et le cavalier et le cheval sont complètement out !
Consentement; mmm pas vraiment le terme que j'utiliserais.
Il faut que "ça passe" entre le cavalier et sa monture et comprendre aussi que certains très grands champions peuvent aller au million d'euro... donc pas question de casser du cheval.
On a dans l'écurie un cheval qui fonctionnait très bien avec une cavalière de chez nous.
Il a été vendu et a envoyé deux cavaliers qui pourtant étaient très loin d'être des débutants à l'hôpital et pas pour rigoler...
On l'a repris, et retravaillé dans le calme, maintenant il est monté par une de nos jeunes cavalières, et ça passe super bien.
S'il n'y a pas cette communion entre les deux, c'est souvent la cata... ::)

* reprise - le parcours et les exercices que présentent le cheval et le cavalier en concours.

J'ai trouvé un "petit" lexique pour ceux qui veulent aller plus loin dans la compréhension du dressage. ;D ;)
http://www.amisducadrenoir.fr/lexique_cheval_equitation.htm

Ici une des premières vidéos de représentation de Gribaldi, monté par Edward Gal.
Tu verras peut-être la différence et l'évolution avec les autres vidéos.
Ici par exemple on voit que le "piaffé" qui porte bien son nom, n'est pas encore au top.