Merci de vous connecter ou de vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session

Auteur Sujet: Banquiers véreux et traders: et ça continue encore et encore ...  (Lu 54792 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

mimi

  • ***
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 66
Re : Banquiers véreux et traders: et ça continue encore et encore ...
« Réponse #15 le: 31 janvier 2011 à 23:37:58 »

JP Morgan et les autres sont vraiment partout! Derrière les prestations sociales américaines (sans parler de la santé) notamment:

http://theeconomiccollapseblog.com/archives/the-more-americans-that-go-on-food-stamps-the-more-money-jp-morgan-makes

On comprend pourquoi le gouvernement US utilise la planche à billets pour sauver les banques, reculer pour mieux sauter


"Plus les Américains utilisent les bons de nourriture, plus JP Morgan fait de l'argent

JP Morgan est le plus important fournisseur de bons alimentaires aux États-Unis. JP Morgan a passé un contrat pour fournir des cartes de débit en bons alimentaires dans 26 États américains et dans le District de Columbia. JP Morgan est payé pour chaque cas traité, ce qui signifie que plus les Américains utilisent les bons d'alimentation, plus JP Morgan fait des bénéfices. Oui, vous avez bien lu. Quand le nombre d'Américains utilisant les coupons alimentaires augmente, JP Morgan fait plus d'argent. Dans la vidéo postée ci-dessous, le chef exécutif de JP Morgan Christopher Paton admet que c'est "un business très important pour JP Morgan" et qu'il se porte très bien. Considérant le fait que le nombre d'Américains utilisant les coupons alimentaires a explosé, passant de 26 millions en 2007 à 43 millions aujourd'hui, on peut imaginer combien les profits de JP Morgan dans ce domaine ont grimpé en flèche. Mais cela n'incite-t-il pas JP Morgan à maintenir le nombre d'Américains inscrits dans le programme de coupons alimentaires le plus haut possible?

Il y a juste certaines choses qui sont un peu trop "sordides" dans le fait "d'externaliser" vers des sociétés privées. Le chef exécutif de JP Morgan dans l'interview ci-dessous fait de son mieux pour donner une image positive à tout cela, mais cela reste vraiment choquant qu'une grande banque de Wall Street se fait autant d'argent sur la souffrance de dizaines de millions d'Américains .. ..
Donc si le chômage diminue, est-ce que cela ruinera le business des coupons alimentaires de JP Morgan?

Eh bien, apparemment non. Dans l'interview Paton dit que 40% des bénéficiaires de bons alimentaires travaillent actuellement, et il semble convaincu qu'il pourrait y avoir encore de la «croissance» dans ce segment.

Alors c'est de cette manière que se transforme l'Amérique?

Un endroit où des dizaines de millions de chômeurs et de travailleurs pauvres survivent en allant chaque mois à Wal-Mart et dans les magasins à un dollar pour utiliser les cartes de débit en bons d'alimentation fournis par JP Morgan?

Il se trouve que JP Morgan fournit également des cartes de débit en prestations sociales pour enfants dans 15 états américains et ils fournissent également des cartes de débit en prestations d'assurance chômage dans sept États.

Apparemment, les états ont trouvé qu'elles pouvaient sauver des millions de dollars en «externalisant» la charge de ces prestations vers les grandes entreprises financières comme JP Morgan.

Donc que se passe-t-il si vous avez un problème avec votre carte de débit en bons d'alimentation?

Eh bien, vous appelez le service client de JP Morgan. Lorsque vous faites cela, il y a de très grandes chances que vous soyez en rapport avec un employé du centre d'appels de JP Morgan en Inde.

C'est exact - il se trouve que JP Morgan garde l'argent en délocalisant en Inde (voir lien dans le texte original) le centre d'appels concernant les bons d'alimentation.

Lorsque ABC News a interviewé JP Morgan à ce sujet, la compagnie ne voulait pas dire quels états ont envoyé des service d'appels en Inde et quels états les ont gardés à l'intérieur du pays ....

    JP Morgan est le seul encore aujourd'hui à délocaliser les centres d'appels publics à l'étranger. La société a refusé de dire quels états ont des appels acheminés vers l'Inde et quels sont ceux ayant des appels traités dans le pays. Cette décision, a indiqué la compagnie, était souvent du ressort de chaque état.

JP Morgan a ramené à l'intérieur des États-Unis certains de ces emplois du centre d'appels en raison de pressions politiques, mais toute cette situation est un très bon exemple de ce que l'«économie mondiale» fait aux Américains de la classe moyenne.

Essayez juste d'imaginer l'ironie de la situation - une ancienne classe moyenne américaine, qui a perdu son emploi à cause de la délocalisation appelle pour obtenir uniquement de l'aide en bons d'alimentation et finit par avoir comme interlocuteur un employé d'un centre d'appels en Inde.

Bienvenue dans l'économie mondiale, hein?

Mais attendez, c'est pas fini.

Il vient juste d'être annoncé que JP Morgan a admis (voir lien) avoir saisi à tort les maisons de plus d'une douzaine de familles de militaires et d'avoir surfacturé les hypothèques "de milliers" d'autres familles de militaires.

Ouch.

Cela fait très mauvais genre au mess avec les familles des militaires.

Quelqu'un de chez JP Morgan y a-t-il même fait attention?

JP Morgan a également été l'une des principales institutions financières impliquées dans le scandale des saisies "robot-signées".

Ils semblent juste avoir toutes sortes de problèmes ces derniers temps. Mais ils ne sont pas les seuls.

La vérité est que nous sommes arrivés au point où les grandes banques de Wall Street, comme JP Morgan, Goldman Sachs, Morgan Stanley et Citibank ont juste  beaucoup, mais vraiment beaucoup trop de pouvoir.

Les plus grandes institutions financières de Wall Street n'ont eu aucun mal à mendier des renflouements au gouvernement américain pendant la crise financière, mais quand le peuple américain a eu besoin d'un peu de bonté et de miséricorde de leur part, ils ont été moins qu'utiles.

Alors, que pensez-vous de la façon dont les grandes banques de Wall Street se sont comportées?"

IP archivée

Peter Pan

  • *
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 672
Re : Banquiers véreux et traders: et ça continue encore et encore ...
« Réponse #16 le: 01 février 2011 à 15:29:37 »

Du "beau linge" malodorant.
Ils avaient la fortune et la chance ... Mais le jeu était biaisé.
size=2] L'arrestation d'un "gang" d'initiés ébranle la City
LE MONDE | 25.03.10 | 14h16  •  Mis à jour le 25.03.10 | 14h16[/url][/size]

"Capitalisme financier: l'impunité jusqu'où ?"
Vidéo Images in vivo 01/02/2011 à 14h48


"Enregistré vendredi 28 janvier 2011 aux Etats Généraux du Renouveau organisés par Libération à Grenoble. Retrouvez l'intégralité du débat entre Pascal Canfin (européduté Europe-Ecoloige), Arnaud Montebourg (PS) et l'économiste Jean Peyrelevade (MoDem)."

http://www.liberation.fr/politiques/06013010-capitalisme-financier-l-impunite-jusqu-ou
IP archivée
...

franck97

  • lumi☼air
  • Permissions restreintes
  • **
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 1314
  • Je salue le s☼leil qui est en vous.
Re : Banquiers véreux et traders: et ça continue encore et encore ...
« Réponse #17 le: 21 septembre 2011 à 02:52:45 »

Paroles de traders



Témoignages de traders: ils sont traders et ils vous expliquent comment ça marche.
IP archivée
Gardez vos pensées positives parce qu'elles deviennent votre destinée.
“Soyez le changement que vous voulez voir dans le monde.” (Gandhi)

Nemo492

  • Administrateur
  • *******
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 14917
Re : Banquiers véreux et traders: et ça continue encore et encore ...
« Réponse #18 le: 21 septembre 2011 à 03:20:57 »

Excellent docu. Ca perd pas mal en impact parce que les voix
sont assez lourdement plombées pour cause d'anonymat.
IP archivée
On n'est jamais si bien trahi que par ses amis les plus proches..
Mais tant que tu n'as rien, on ne risque pas de te le prendre.
http://cryonautes.com - http://protocole-oracle.com

lcarl

  • ***
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 2854
Re : Banquiers véreux et traders: et ça continue encore et encore ...
« Réponse #19 le: 16 octobre 2011 à 13:43:54 »

Les traders sont la cible privilégiée de la vindicte populaire, dirigée par les medias.
Mais à quoi servent les traders? Sont-ils utiles ou sont-ils les parasites décrits par les journaux, les blogs et les reportages TV?
Si ils sont utiles a qui le sont-ils?
Dans des hiérarchies pyramidales strictes comme les banques, des femmes ou des hommes, des employés, les traders, payés-bien au-dessus de la moyenne du salarié moyen, peuvent-ils se conduire en franc-tireur, en sniper, sans encourir une quelconque sanction de leur hiérarchie?
Si c'est le cas, par quel miracle, par quel magie cela est-il possible?
La hiérarchie bancaire serait-elle un mythe? Les Banques fonctionneraient-elles en pyramide inversée?
Un trader serait-il plus important que son chef de desk, le chef de desk plus que le responsable de division, le responsable de division plus que le responsable de la salle des marches et le responsable de plus que le PDG de la banque?
Si quelqu'un à des réponses à ces questions, je suis très intéressé par les réponses.
IP archivée
With knowledge comes responsibility.

Nemo492

  • Administrateur
  • *******
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 14917
Re : Banquiers véreux et traders: et ça continue encore et encore ...
« Réponse #20 le: 16 octobre 2011 à 15:20:49 »

Bientôt des milliers de traders au chômage avec le Trading automatique...
"Vous avez des idées? Trading Automatique va vous les automatiser!"

http://www.trading-automatique.fr/

Extrait : "- Un robot trade sans relâche et sans se fatiguer. Même s’il ne dort pas la nuit (utile pour le Forex…), il sera tout aussi frais le lendemain. Il ne ratera donc jamais une opportunité de trade 24h/24 et ne fera pas de fausses manipulations par fatigue.

- Un automate de trading réfléchit  vite et bien… Il permet de réaliser des millions d’opérations à la seconde,  ce qui laisse les humains loin derrière… même avant l’apéro. Il vous permet donc d’agir plus vite que les autres, et de surveiller simultanément une quantité énorme de paramètres et de marchés différents.

- Enfin, un robot n’a pas besoin de vous pour travailler. Vous pouvez aller au boulot, vous coucher (je laisse votre imagination compléter la liste), pendant qu’il respectera votre stratégie sans se plaindre."
IP archivée
On n'est jamais si bien trahi que par ses amis les plus proches..
Mais tant que tu n'as rien, on ne risque pas de te le prendre.
http://cryonautes.com - http://protocole-oracle.com

DecemberTen

  • Administrateur
  • *******
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 7678
Re : Banquiers véreux et traders: et ça continue encore et encore ...
« Réponse #21 le: 16 octobre 2011 à 16:38:56 »

Démonstration:

garf

  • *
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 592
Re : Banquiers véreux et traders: et ça continue encore et encore ...
« Réponse #22 le: 16 octobre 2011 à 18:14:22 »


Bonjour

Superbe idée que cela.

Un joli petit trojan dedans de type Stuxnet et un hacker malin contrôlera la planète.

Remarquez cela ne pourrais être pire qu' ici bas.

lcarl

  • ***
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 2854
Re : Re : Banquiers véreux et traders: et ça continue encore et encore ...
« Réponse #23 le: 17 octobre 2011 à 22:07:48 »

Bientôt des milliers de traders au chômage avec le Trading automatique...
"Vous avez des idées? Trading Automatique va vous les automatiser!"
http://www.trading-automatique.fr/
Extrait : "- Un robot trade sans relâche et sans se fatiguer. Même s’il ne dort pas la nuit (utile pour le Forex…), il sera tout aussi frais le lendemain. Il ne ratera donc jamais une opportunité de trade 24h/24 et ne fera pas de fausses manipulations par fatigue.
- Un automate de trading réfléchit  vite et bien… Il permet de réaliser des millions d’opérations à la seconde,  ce qui laisse les humains loin derrière… même avant l’apéro. Il vous permet donc d’agir plus vite que les autres, et de surveiller simultanément une quantité énorme de paramètres et de marchés différents.
- Enfin, un robot n’a pas besoin de vous pour travailler. Vous pouvez aller au boulot, vous coucher (je laisse votre imagination compléter la liste), pendant qu’il respectera votre stratégie sans se plaindre."
Et qui crée les programmes de trading? Les pricers? Des robots?
Le high frequency trading existe depuis de nombreuses années. Elle ne remplit pas le rôle d'un trader de Banque. Peut-être le rôle du prop-trader, mais a peine. 

edit katchina : j'espère que tu vas bientôt régler ton problème de clavier accentué parce que je ne ferai pas ça tous les jours !
« Modifié: 17 octobre 2011 à 23:08:50 par katchina »
IP archivée
With knowledge comes responsibility.

leonidas

  • ***
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 92
Re : Banquiers véreux et traders: et ça continue encore et encore ...
« Réponse #24 le: 26 octobre 2011 à 16:46:39 »

Rajat Gupta,ancien directecteur de la Goldman Sasch s'est rendu à la police ce mercredi,
pour une affaire de délit d'initiés.
http://www.nypost.com/p/news/business/former_goldman_sachs_director_rajat_09adZ0FNWnVbjZQD5A6MWL?CMP=OTC-rss&FEEDNAME=

Vat-y sortir,vat-y pas sortir...
IP archivée

le laonnois

  • *
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 816
Re : Banquiers véreux et traders: et ça continue encore et encore ...
« Réponse #25 le: 26 octobre 2011 à 23:32:24 »

dsl mais il est deja libre héhé c'est beau l'AMERIQUE  ::)

L'ex-administrateur de Goldman Sachs libéré contre 10 millions de dollars


NEW YORK - Un juge fédéral a fixé mercredi à 10 millions de dollars la caution pour remettre en liberté Rajat Gupta, un grand nom des affaires, notamment ex-administrateur de Goldman Sachs et ancien patron de McKinsey, accusé mercredi à New York de délit d'initié.

M. Gupta, 62 ans, devra aussi rendre son passeport, a précisé le juge Kevin Nathaniel Fox, avant de dire à l'homme d'affaires vous serez libéré aujourd'hui. http://www.romandie.com/news/n/_ALERTE___L_ex_administrateur_de_Goldman_Sachs_libere_contre_10_millions_de_dollars261020112110.asp
Modération: Page d'accueil.
Lien source: http://www.romandie.com/news/archives/_L_ex_administrateur_de_Goldman_Sachs_libere_contre_10_millions_de_dollars261020112110.asp
« Modifié: 07 avril 2012 à 12:41:27 par lilou »
IP archivée

Nemo492

  • Administrateur
  • *******
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 14917
Re : Banquiers véreux et traders: et ça continue encore et encore ...
« Réponse #26 le: 27 octobre 2011 à 02:46:28 »

Il les avait mis de côté, les 10 millions de dollars ?
IP archivée
On n'est jamais si bien trahi que par ses amis les plus proches..
Mais tant que tu n'as rien, on ne risque pas de te le prendre.
http://cryonautes.com - http://protocole-oracle.com

lcarl

  • ***
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 2854
Re : Re : Banquiers véreux et traders: et ça continue encore et encore ...
« Réponse #27 le: 28 octobre 2011 à 08:54:27 »

Il les avait mis de côté, les 10 millions de dollars ?
Il gagnait entre $5 et $10 millions par an et vaut entre $100 et $200 millions.
IP archivée
With knowledge comes responsibility.

lcarl

  • ***
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 2854
Re : Banquiers véreux et traders: et ça continue encore et encore ...
« Réponse #28 le: 18 novembre 2011 à 00:12:33 »

Les traders sont la cible privilégiée de la vindicte populaire, dirigée par les medias.
Mais à quoi servent les traders? Sont-ils utiles ou sont-ils les parasites décrits par les journaux, les blogs et les reportages TV?
Si quelqu'un à des réponses à ces questions, je suis très intéressé par les réponses.
Je vois que personne ne répond. Très étrange car tout le monde a l'air de tellement bien s'y connaitre.
Barton BIGGS- ex "chief global strategist" de  Morgan Stanley et qui avait prévu le crack des marches actions et l'explosion de la bulle internet des fin 1998, disait:" Quand mon plombier me conseille d'acheter des actions je sais que c'est le moment de les vendre".
L'un des problèmes du monde de la finance est qu'il y a beaucoup de "nitty gritty"(des détails d'importance), que les non-initiés ignorent, ce qui leur fait dire ou répéter n'importe quoi. Les premiers à le faire sont les journalistes et surtout ceux du Financial Times.
Je vais commencer par définir ce qu'est le métier de trader et ou commencent et s'arrêtent ses limites et son champs d'action. Ca permettra à certains de se faire une idée plus précise de ce qu'ils ne connaissent que par médias interposés ou par on-dit.
Le trader s'incrit dans une architecture horizontale, placé entre les vendeurs de la Banque qui parlent aux clients de la banque, Hedge-funds, fonds de pensions, assureurs, family office, sociétés, autres banques plus petites ou exotiques, banques centrales, ou personnes privées et qui le sollicitent pour faire des prix sur le produit qu'il couvre-taux, actions, forex, commodities, cash, futures, options, produits structurés.
Les banques étant mises en compétition, surtout par les Hedge-fund, il lui est demandé de faire le prix le plus serré possible afin que le client traite avec la banque. Certaines banques, notamment Goldman Sachs, font des prix choice- c'est à dire que le client peut acheter ou vendre au même prix 1.50/1.50, alors que généralement le prix est 1.45/1.55, ou 1.40/1.60. Mais de plus en plus 1.48/1.52 voire 1.49/1.51.
Quand le client traite avec la Banque, le Trader se retrouve avec la position inverse de celle du client. Position qu'il ne voulait peut-être pas initier lui-même. Si le trader a la conviction que l'action A va monter et qu'un client veut l'acheter Il va devoir lui faire un prix pour la lui vendre, et donc se retrouver vendeur de cette action dans son book. Après que le client ait traité, diverses solutions s'offrent au trader: garder la position dans son book si elle va dans son sens ou si elle neutralise une position précédente, retourner la position immédiatement sur le marché afin de s'en débarrasser et/ou de la doubler, ou prendre une position sur autre chose qui neutralisera sa position.
Le trader s'incrit dans une architecture hiérarchique pyramidale classique avec un responsable de table, N+1, un responsable de salle N+2. Mais le trader est avant tout un employé qui jouit d’une certaine liberté, du moment qu’il rapporte, cette liberté est limitée par un contrôle permanent de ses positions par le département de la gestion du risque-souvent des anciens traders auxquels on ne la fait pas, mais aussi contrôlé par l'audit interne qui écoute, lit, contrôle, épluche toutes les communications téléphoniques internes et externes et les emails, bien entendu. Il faut être très fort pour ruser tous ces gens.
Des réunions matinales-morning meeting, ont lieu tous les jours pour donner la tendance de la journée et/ou de la semaine pour donner une indication de ce qu'il faut faire ou ne pas faire et guider la main du trader pour ne pas qu'il prenne des positions que la banque n'approuve pas.
Chez Goldman-Sachs il n'est pas rare que des consignes à suivre de façon obligatoire soit données lors de ces meetings.
Le métier de trader est donc, non seulement de donner de la liquidité aux clients de la banque, mais aussi d'apprécier les risques- de taux, de change, de dividende, de contreparties, de liquidité. Pour cela il utilise un pricer qui lui permet d'apprécier tous ces risques. Ce pricer a pu être créé par le trader lui-même, ou un quant-je reviendrais sur le quant.
Mais le trader doit aussi trier et analyser de l'information en temps réel toute la journée. Des milliers d'informations par jour sur Bloomberg ou Reuters, dont 99,9% ne sert à rien.
Il faut être présent de 7.00 du matin a 7.00 du soir et parfois plus tard. Il n'est pas rare de finir à minuit les jours de crise.
Le trader est assisté d'un assistant trader qui peut aussi être appelé middle-office, celui-ci est chargé de vérifier les deals/les opérations, de répondre au back-office qui effectue les transferts de fonds et de positions avec les contreparties et les autres banques, en cas de problème, de calculer le P&L (« profit and loss »), mettre à jour les pricers le matin, répondre au téléphone, améliorer les spreads sheets de pricing, de calcul de risque-risque de taux, de crédit, de change, de contrepartie, de liquidité, calculer les historiques, contrôler le risque, les positions, assurer le lien avec la recherche, aider pendant les grosses journées à côter des produits de base-si il est assistant trader, pas si il est middle-office.
Quels sont les diplômes demandés? Ca dépend. Des diplômés d'histoire de l'Art ont eu leur chance mais dans un monde financier dominé de plus en plus par les systèmes et l'utilisation de maths de plus en plus complexes, les diplômes du MIT, Cambridge Math, L'X, Centrale-les autodidactes, Ponts et chaussées, Les mines sont les bienvenus d'ou l'important contingent français présent à Londres New-York, Singapore, Hong-Kong, Tokyo.
La rémunération est variable de 50000/70000 Euros pour un débutant à plusieurs Millions par an £ 50 Millions pour Driss Ben-Brahim de Goldman Sachs en 2006 par exemple.
Il y a une autre sorte de trader que l'on appelle le prop trader, ou proprietary trader qui est lui beaucoup plus libre, mais est en voie de disparition dans les banques et j'y reviendrai bientôt, car ce genre de trader se retrouve dans les Hedge-funds.
Si vous avez des questions, des commentaires, des remarques ou des compléments d'informations vous êtes libres de le faire.
J'espère que cette petite tentative de vulgarisation vous a plu.


IP archivée
With knowledge comes responsibility.

boots

  • ***
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 81
Re : Banquiers véreux et traders: et ça continue encore et encore ...
« Réponse #29 le: 07 janvier 2012 à 22:00:57 »

On voit que tu maîtrises le sujet. Donc soit tu es très bien informé soit tu es à l'intérieur de cette structure.

Pour compléter tes dires, théoriquement (sauf prop traders) ils n'ont pas le droit d'être directionnel. Comme tu expliques il a une position inverse par rapport à son client. La banque ne peut pas prendre le risque de se tromper donc s'il acheteur (donc haussier) d'un côté il doit être vendeur de l'autre ou delta neutre...C'est à dire que si l'action monte ou baisse sa position interne donc celle de la banque ne doit pas subir ce mouvement aléatoire...

Lorsque Kerviel a perdu des milliards il a simplement outre passé ses droits...

Faudrait mieux s'interesser au cds ! 
IP archivée