Merci de vous connecter ou de vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session



Loading

Auteur Sujet: Migraines et prises de tête  (Lu 3954 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Carthoris

  • Invité
Migraines et prises de tête
« le: 10 Avril 2010 à 00:22:51 »

J'ignore si certains d'entre vous sont sujets aux migraines, je fais un petit sujet dessus pour offrir mon propre témoignage sur cette affection espérant que ce post ne restera pas solitaire et offrira quelques pistes à ceux qui sont concernés ou à des visiteurs de passages en recherche de solution.

Témoignage personnel:
En 1992, je commence à ressentir de très fortes douleurs à la tête, les analysant d'abord comme de très mauvais maux de tête.
Pour les décrirent par ordre d'apparition :
- ils démarrent par une bonne douleur au niveau des cervicales,
- suivie par l'impression d'avoir un point précis derrière la nuque extrêment douloureux (Nerf TRIJUMEAU)
- puis les vaisseaux dans les yeux deviennent rouges
- le mal de crâne se fait intense et toujours localisé d'un seul côté du crâne
- nez bouché totalement (problêmes respiratoire)
- A partir de là, la lumière devient insupportable
- Puis l'impression que l'on vous arrache un oeil de par l'intérieur de votre propre tête
- Paralysie faciale localisée d'un côté seulement
- Enfin les vomissements jusqu'à se vider
- La crise varie entre 2 et 5 heures (c'est long dans ces conditions).

La première année, je vais faire une petite dizaine de ces crises, je pense alors à un phénomène passager et prend de l'aspirine sans succés aucun avant de me me decider à aller simplement consulter mon généraliste. Il identifiera une MIGRAINE et aura cette phrase qui retentira à mes oreilles les années suivante: "Il te faut apprendre à vivre avec"

Pour faire court sur les traitements je vais souffrir de cette affection jusqu'en 2007 et prendrai successivement pendant ses années, de mémoire:
Gynergène (buccal)
Nocertone (buccal)
Diergo Spray (nasal)
ACCUPAN (piqures pendant les crises)
Seglor (traitement de fond)
Efferalgan Codéiné (buccal effervescent)
Zomig (buccal)
Naramig (buccal)
Avlocardil (traitement)


Pour les spécialistes:
2 Neurologues, 1 acupunteur, 1 ophtalmo, 2 ostéos et tous les Généralistes de la ville ou de garde qui sont venus me faire des piqures d'Accupan en pleine nuit.

Ce que j'en ai retenu pour mon cas: L'efferalgan Codéïné calme la douleur à condition d'être pris en tout début de crise (ça ne fonctionne pas systématiquement malheureusement).
L'ACCUPAN calme la crise  entre 1/4 heure et 1/2 heure après injection, l'injection par piqure est assez douloureuse, et donne l'impression que l'on vous injecte du béton. C'est très efficace mais la maladie si elle est stoppée persite.

Les crises pour ce qui me concerne se sont rapprochées et ont augmentées en intensité, la seule alternative restait les piqures d'Accupan, ça survenait 9 fois sur 10 en plein sommeil, l'impression que l'on vous arrache l'oeil est atroce... et donne des envies d'en finir (j'apprendrai pourquoi plutard)

En décembre 2007, je vais avoir une crise toute les nuits pendant 6 nuits... le matin je repartais travailler plus mort que vivant avec un mot des toubibs de garde. La 7eme nuit un nouveau docteur remplaçant vient me piquer pendant la crise, il constate des problêmes respiratoires, une tension basse désolé je ne me rappele plus le chiffre exact et une accélération du rythme cardiaque, il prend peur et appelle les urgences qui m'amènent à l'hosto, avec la piqure d'Accupan ma migraine est stoppée une fois arrivé à l'hosto, on m'examine donc et me place en chambre double, m'informant qu'un neurologue passera me voir...
ET là à 5 heures du matin je refais une seconde crise par dessus la première. MAIS cette fois le neurologue est là pendant la crise, il m'examine, me pique et le lendemain matin vient mettre un nom sur ma Migraine.

Citation Wikipédia:
Citer
Algie vasculaire de la face
L'algie vasculaire de la face (AVF) est une forme aiguë de céphalée. Il s'agit d'une affection rare, extrêmement douloureuse et invalidante pour celui qui en souffre. Elle se manifeste sur l'une des moitiés de la tête. Les Américains la surnomment cyniquement "the Boss' Headache" (le mal de tête du patron). Plus dramatiquement, on la surnomme "la céphalée suicidaire", tellement la violence des attaques et leur fréquence rendent infernale la vie des personnes qui en sont atteintes, soit environ 0,1% de la population.




et concernant les envies d'en finir (ce n'a jamais été dans ma nature)
Citer
Intensité de la douleur [modifier]
La comparaison avec d'autres maux de tête est limitée: toutefois les patients qui ont eu des migraines affirment que la douleur ressentie lors d'une AVF est nettement plus importante (avec une intensité perçue parfois cent fois plus grande[12]). Une analogie est celle d'un pic à glace brûlant que l'on enfoncerait de manière répétée à travers l'œil et le cerveau, d'une déchirure ou d'un broiement[13]. La médecine estime qu'il s'agit de l'une des douleurs les plus intenses, et qu'elle dépasse celle d'une amputation sans anesthésie.
Dans 80 à 90% des cas, les patients sont agités. Ils gémissent fréquemment, crient ou hurlent. Ils se livrent parfois à un comportement violent envers eux-mêmes[8]. La sensibilité à la lumière, la sensibilité au son apparaissent fréquemment (environ 60% des cas) lors d'AVF[9]. Dans certains cas moins fréquents, des vomissements ou nausées peuvent également apparaitre (environ 28% des cas)[10]. Dans certains cas, l'affection peut même pousser au suicide afin de se libérer de la douleur dans un acte désespéré[11].

Source Wikipedia

Il me fera une ordonnance reconductible à vie pour de L'IMIJECT (piqure intra-musculaire) et me conseillera d'avoir à la maison un appareil qui m'envoie de l'oxygène à forte dose en cas de crise pour l'enrayer.

Je n'utiliserai jamais l'IMIJECT, la dernière phrase du Neuro sur l'oxygène fut une révélation, je constatais que chaque fois que j'avais une AVF, ma respiration avait été altérée auparavant ceci me poussera 2 mois après à me faire opérer d'une Septoplastie (opération sur les voies nasales qui permet une meilleure respiration).

Je n'ai depuis cette opération plus jamais eu le moindre symptomes de migraine.
« Modifié: 03 Octobre 2012 à 12:17:17 par katchina »
IP archivée

House

  • Invité
Re : Migraines et prises de tête
« Réponse #1 le: 10 Avril 2010 à 00:48:31 »

j'ai une histoire un peu similaire, mais il s'agit de migraines ophtalmiques
http://www.vulgaris-medical.com/encyclopedie/migraine-ophtalmique-3049.html

en général j'ai tout à coup des points scintillants dans les yeux, puis "ça bouge" dans le visage, la bouche etc avec des fourmillement et une sensation d'anesthésie ... puis une heure après migraine énorme, la seule solution est de s'allonger sur un lit dans le noir et respirer lentement et profondément ... j'ai déjà fait un zona sur le ventre (suit le nerf qui va à la colonne vertébrale) étant jeune, qui provient d'une forme de la varicelle qui est restée dans le corps, je pensais que ça venait de là ... mais en fait ça vient plutôt d'un ensemble de conditions (stress, fatigue, bruit, lumière ...) il n'y a pas de traitement, même si mon médecin m'avait proposé de porter un appareil prenant la tension en permanence, j'ai laissé tombé car ça m'arrive pas plus d'une fois par an ...
IP archivée

Sergio

  • ****
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 303
Re : Migraines et prises de tête
« Réponse #2 le: 10 Avril 2010 à 01:21:37 »

Très impressionnant et intéressant ton témoignage Carthoris. Je ne connaissais pas cette forme grave de la migraine.  :-[
C'est étonnant de constater qu'une simple rectification des voies nasales a réglé le problème, il y a donc un lien avec un dysfonctionnement respiratoire. Le corps est une mécanique si incroyable et si délicate en même temps :-\.
House, je suis moi aussi sujet aux migraines ophtalmiques, je ne sais plus depuis combien de temps mais ça fait un joli paquet d'années. Pus chanceux que toi car dans mon cas c'est strictement limité à l'oeil (pas forcément le même à chaque fois) et totalement indolore, que ce soit pendant ou après.
Lorsque ça commence, je vois apparaitre dans mon champ visuel et à sa périphérie une petite tache lumineuse très brillante et aveugle (je ne vois pas à travers) et en mouvement. Progressivement cette tache s'étend sous forme d'une espèce de fine corde de plus en plus longue jusqu'à ce qu'elle fasse le tour complet du champ visuel de l'oeil concerné : ça forme donc un cercle scintillant et en mouvement sur le pourtour du champ visuel. Mais le plus étrange, c'est que la corde est double et spiralée ! La meilleure comparaison que je pourrais faire c'est avec la molécule en double hélice de l'ADN, même si ce n'est pas aussi net que lorsqu'on dessine une double hélice avec un stylo. Imaginez cette double hélice qui apparait en un endroit, très brillante, puis se met à croitre jusqu'à ce que le cercle soit fermé.
A partir de ce moment, elle commence à faiblir, s'estompe puis disparait. Ca dure pas très longtemps, je dirais une vingtaine de minutes.
La première fois que ça m'est arrivé, j'étais dans une panique totale ! Je ne sais pas comment tu as réagi toi, mai moi c'était vraiment l'angoisse. Puis je m'y suis habitué et je ne sais que depuis quelques années qu'il s'agit de la migraine ophtalmique.
Tout comme toi, j'ai remarqué que c'était très lié au stress et au surmenage. Ca m'arrive beaucoup plus rarement maintenant. :) J'espère pour toi que les occurrences sont peu fréquentes puisque tu souffres d'une migraine cérébrale à la fin !
Je vais visiter le site dont tu as mis le lien, je vais sans doute apprendre des choses, merci !
IP archivée

Gon

  • ****
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 306
Re : Migraines et prises de tête
« Réponse #3 le: 10 Avril 2010 à 03:04:58 »

Entièrement d'accord, je souffre de migraines ophtalmique...

Et dans le métro, parisien, la je sens comme ça fait mal comme on est abandonné.

Seul sur un banc à avoir mal, aveugle, et personne parmi les milliers de voyageurs qui ne viennent ne serrais-ce que donner un peu de lumière, une petite compassion, au bout de cette douleur dans un tunnel.

Depuis je n'imagine pas la douleur que peut vivre un aveugle, pas celle de la migraine, mais de l'indifférence. Maintenant je veux aider un aveugle perdus dans son brouillard, sans l'offusquer bien sur.

Aider un aveugle à traverser la route, c'est comme l'insulter bien sûr, lui rappeler son handicap. Mais lui indiquer qu'il va rencontrer des obstacles, sur son chemin, ça je pense que c'est bon.

Ces médicaments que tu avales et qui ne résolvent rien... Moi ils m'ont mis zomigoron les médecins. Ça me calme la douleur mais abrutis bien.
IP archivée

Simsi

  • Permissions restreintes
  • ***
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 2165
Re : Migraines et prises de tête
« Réponse #4 le: 10 Avril 2010 à 11:37:45 »

Salut Carthoris. Salut à tous,

Encore merci pour l'info.
Les douleurs à se taper littéralement la tête au mur (je l'ai fais ... pour du vrai) à pousser sur son œil  jusqu'à l'impression de l'avoir tué, ressentir chaque bruit comme un coup de marteau piq. Avoir l'impression de n'être plus qu'un crâne et d'oublier le reste de son corps tellement la douleur est fortes à ce niveau, vomir son estomac, se casser un doigt en bougeant parce que le bras est endormis, se frapper du poing l'arrière de la tête pour que ça s'arrête, et aller jusqu'à s'évanouir tellement la douleur est intense... tous ça je le connais.
Heureusement de moins en moins maintenant.
Par contre, je suis très réticent à tous ces médicaments qui ne font que soulager les douleurs sans traiter le fond.
J'ai aussi essayé des tonnes de médoc. Le seul qui a soulagé mais qui me 'casse' à chaque pris, c'est 'Imitrex'. Pilule extrêmement chère (24  € pour 4). Et enfin et seulement remboursée en partie avec l'accord préalable de la mutuelle depuis début de l'année passée.
Je fais une étude précise de mon état et je suis une source d'information énorme sur mon propre cas. Je peux dire précisément à quelque exception prêt quelles sont les raisons des migraines.
Je suis un baromètre vivant. Mais ne me demandez pas le temps qu'il fera demain, mes annonces sont au mieux à la journée et des fois même redondantes avec l'état visible du temps.
Par contre, je suis sujet à plusieurs types de douleurs. Je dois faire l’éventail des douleurs possible dans le sub crânien.
La simple céphalée de fatigue, presque des vacances pour moi.
La céphalée persistante, lancinante et ininterrompue pendant des jours et des jours.
La migraine stomacale due à une hernie hiatale. Là c’est à moi à ne pas exagérer dans la bonne pitance.  (mais que c’est dure) et puis les douleurs ne sont pas particulièrement forte (tout est relatif bien sure)  alors je subis.
La migraine avec aura, celle là même qui est la plus forte et la plus douloureuse des douleurs habituelle de cette classe. Les auras se manifestent 1 Heure à 2 heures avant  les douleurs. Perte de l’équilibre, trouble de la vue, nausée, perte de sensibilité des membres d’un côté seulement, endormissement des mêmes membres et de la lèvre du nez et du bas de la joue. Quelques fois des acouphènes irritants. 
Une fois, j’avais la vue si troublée et l’oreille si décalée que je ne reconnaissais plus les gens. Ma propre femme, même si intérieurement je savais que c’était elle, je ne reconnaissais ni sa voix, ni son visage. Les présentateurs du JT pareil. J’ai appelé mon père ce jour là pour qu’il me rassure (lui-même, comme tous les hommes de la famille, victime de ces maux) et j’ai du dire 5 foi, passe moi papa et arrête de faire le c…) J’ai été ce jour là aux urgences parce que je croyais faire une thrombose.
Et puis il y a ces migraines ou AVF à mon doc de déterminer de quoi il s’agit, tantôt très débilitante, et tantôt juste anodine.
Celle-ci se manifeste particulièrement lors des tempêtes magnétiques. Ne riez pas, j’ai mon calendrier qui est coché à chacune des migraines et/ou céphalées et je sais faire le rapprochement avec à peu près toutes les causes.
Celle-ci m’a pris longtemps pour trouver une cause car je ne dis pas avec certitude que c’est cela mais ça y ressemble de plus en plus.  C’est par hasard, en lisant le blog de Ferlimpin que j’ai décidé de cocher chaque migraine de ce type et de la mettre en corrélation à postériori (et j’insiste là-dessus) avec les activités du soleil et ses conséquence sur notre magnétosphère.
Toute cette semaine, j’ai eu cette douleur lancinante. Et cette semaine, la terre a été attaquée par le soleil presque tout le temps. Je n’en parle pas trop autour de moi pour éviter d’être la risée du monde civilisé. ;)
En tout cas, si cela s’avère, peut-être aurai-je mis le doigt sur un sujet d’une grande importance qui démontre s’il en est besoin que le cerveau humain a encore bien des secrets à dévoiler.
Imaginer que nous puissions contrôler les effets et non plus les subir …
La magnétosphère c’est ma pleine lune à moi… (hum je précise)
IP archivée
S. I. M. S. I. - Soit ils mentent, soit ignorent...

Simsi

  • Permissions restreintes
  • ***
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 2165
Re : Migraines et prises de tête
« Réponse #5 le: 10 Avril 2010 à 11:43:13 »

Ha oui un truc étonnant et très important.
Quand les crises sont terminées, après de ces douleurs les plus fortes, les solutions à des probèmes épineux et parfois insurmontables se présentent dans une simplicité incroyable.
Quelque fois j'ai eu cette impression que lors des plus fortes migraines, mon cerveau faisait un 'reset' complet. Comme un nettoyage de disque... étrange non?
J'ai lu aussi quelque part que les migraineux vivait plus vieux et que leur QI était largement au dessus de la moyenne. Le mien je ne vous le dirai pas pour laisser planer le doute. ;)

voici un article que je viens de découvrir: http://www.futura-sciences.com/fr/news/t/vie-1/d/les-migraines-ameliorent-elles-la-memoire_10728/
IP archivée
S. I. M. S. I. - Soit ils mentent, soit ignorent...

Thx428

  • De la tribu des Mediators
  • Permissions restreintes
  • **
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 1529
Re : Migraines et prises de tête
« Réponse #6 le: 10 Avril 2010 à 16:33:00 »

Je suis aussi sujet à des migraines quotidiennes...même si moins douloureuses que vous,c'est très chiant.
J'ai trouvé un bon moyen de les apaiser:

Le massage de la tête sur des points bien précis,situés dans le cuir chevelu et les tempes.
C'est mon ex compagne qui me les faisait...et quel bonheur!
IP archivée

Carthoris

  • Invité
Re : Migraines et prises de tête
« Réponse #7 le: 12 Avril 2010 à 10:54:13 »

 
Grand merci à tous de jouer le jeu et donner vos témoignages.

Ceux qui ressentent comme Sergio ou Simsi des douleurs qui affectent l'oeil (qui peuvent effectivement changer de côté d'une migraine à l'autre), ont-ils constatés la présence d'un point précis très douloureux derrière la nuque côté migraine ?
On ne s'aperçoit que ce point est douloureux que si on y enfonce le pouce, c'est souvent l'un des points de départ de la migraine puisqu'il est en relation avec le nerf Trijumeau. C'est un point que les spécialistes appellent gachette, bien que très douloureux, il n'est souvent détectable que par pression dessus au moment de la crise, et se retrouve chez beaucoup de migraineux.
Ce nerf est ensuite en contact avec 3 autres nerfs faciaux Ophtalmique, Maxillaire et Mandibulaire ce qui expliquent les conséquences sur Oeil, machoire et respiration ( source wikipedia)


Citer
La névralgie du trijumeau, ou névralgie trigéminale, est une cause fréquente de céphalée (douleurs de la tête) aiguë récidivante, concernant particulièrement les femmes à partir de 50 ans. Elle entraîne des douleurs majeures, qui peuvent être très handicapantes et source d'une détresse psychologique majeure dans les cas sévères.
Les douleurs sont unilatérales, intéressant une partie du visage correspondant à l'un des territoires sensitif du trijumeau. Elles sont fulgurantes, très intenses, à type de brûlures ou de décharges électriques, durant typiquement de quelques secondes à quelques minutes. Elles surviennent par salves lors d'une période douloureuse, qui peut durer plusieurs heures. Les périodes douloureuses sont entrecoupées de périodes d'accalmies, sans aucun signe, qui peuvent durer des années. Dans les cas sévères, les crises sont quotidiennes, voir pluri-quotidiennes. Les crises sont parfois déclenchées par la mastication, la parole, ou l'effleurement d'une zone cutanée appelée «gachette» (trigger zone) et dont la localisation dépend de l'individu.



IP archivée

Simsi

  • Permissions restreintes
  • ***
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 2165
Re : Migraines et prises de tête
« Réponse #8 le: 12 Avril 2010 à 15:07:02 »

Oui ce point est souvent douloureux.
Le nerf d'arnold est aussi souvent cité dans les migraines.
Mais ni l'un ni l'autre n'en sont la cause mais une conséquence me semble-t-il !
Quelqu'un peut confirmer?
IP archivée
S. I. M. S. I. - Soit ils mentent, soit ignorent...

Carthoris

  • Invité
Re : Migraines et prises de tête
« Réponse #9 le: 12 Avril 2010 à 21:45:11 »


Oui effectivement, ce ne sont pas des causes mais des conséquences (symptômes) qui surviennnent au départ de la migraine je connais un peu moins moins la névralgie d'Arnold bien qu'étant très connue, mais en ce qui concerne la névralgie Trijumeau certains migraineux vont se faire neutraliser cette zone gachette  par piqure dans les hôpitaux.
Cela stoppe la montée de la migraine, mais malheureusement n'évite en aucun cas sa récidive...
IP archivée

hubert

  • Invité
Re : Migraines et prises de tête
« Réponse #10 le: 13 Avril 2010 à 13:40:09 »

Bonjour,

Pour les migraines ce lien, les soignent,

http://icietmaintenant.fr/SMF/index.php/topic,8868.msg143674.html#new

une fois je l'ai fait a quelqu'un qui cherchait un doliprane, car depuis  plus de 2h il souffrait de sa tête et en 15s cela à disparu...


Amicalement

Hubert
IP archivée

Simsi

  • Permissions restreintes
  • ***
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 2165
Re : Re : Migraines et prises de tête
« Réponse #11 le: 13 Avril 2010 à 14:19:31 »

Bonjour,

Pour les migraines ce lien, les soignent,

http://icietmaintenant.fr/SMF/index.php/topic,8868.msg143674.html#new

une fois je l'ai fait a quelqu'un qui cherchait un doliprane, car depuis  plus de 2h il souffrait de sa tête et en 15s cela à disparu...


Amicalement

Hubert

C'est pas pour être désagréable mais quelqu'un qui cherche un doliprane ne doit pas savoir ce que sont les migraines dont nous parlons ici.
IP archivée
S. I. M. S. I. - Soit ils mentent, soit ignorent...

alice

  • *
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Femme
  • Messages: 874
Re : Migraines et prises de tête
« Réponse #12 le: 13 Avril 2010 à 17:45:04 »

Etant migraineuse moi-même, je souffre en vous lisant..cela dit, Carthoris et Simsi votre forme de migraine est qd même plus "hard" que la mienne. Je suis ravie que Carthoris, t'ai trouvé la solution.

mais en ce qui concerne la névralgie Trijumeau certains migraineux vont se faire neutraliser cette zone gachette  par piqure dans les hôpitaux.
Cela stoppe la montée de la migraine, mais malheureusement n'évite en aucun cas sa récidive...
et n'y aurait-il aucun moyen pour "réparer" ce fameux nerf?
histoire d'être plus dans la prévention que dans la guérison..

@Sergio:
J'ai halluciné en te lisant, car j'ai eu exactement le même problème occulaire, j'ai eu ça peut-être 5 fois dans ma vie, mais je n'oublierai jamais, c'est très paniquant..mais au bout de la 5ème, j'ai trouvé le truc pour écourter le temps de crise de la "spirale": je me couche qq minutes dans le noir, et ça passe très vite, malheureusement, on n'a pas tjs l'occasion de le faire  :-\
En tout cas, un grand grand MERCI, car j'ignorais ce que c'était!
IP archivée
"on est tous le con d'un autre"

Carthoris

  • Invité
Re : Migraines et prises de tête
« Réponse #13 le: 13 Avril 2010 à 23:04:10 »

 
Merci de ta gentillesse Alice.
IP archivée

Sergio

  • ****
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 303
Re : Migraines et prises de tête
« Réponse #14 le: 14 Avril 2010 à 02:24:08 »

Citer
Ceux qui ressentent comme Sergio ou Simsi des douleurs qui affectent l'oeil (qui peuvent effectivement changer de côté d'une migraine à l'autre), ont-ils constatés la présence d'un point précis très douloureux derrière la nuque côté migraine ?
Salut Cartho, comme je l'avais précisé dans mon message, j'ai beaucoup de chance par rapport à vous autres car mes accès de migraine ophtalmique sont totalement indolores. En revanche, la prochaine fois que ça m'arrivera, j'essaierai de tâtonner derrière la nuque du côté de l'oeil en crise pour voir si c'est douloureux. Apparemment, Alice a eu les mêmes symptômes que moi, version indolore aussi. Quand on vous lit, on se dit qu'on peut remercier le ciel !!!

Citer
J'ai halluciné en te lisant, car j'ai eu exactement le même problème occulaire, j'ai eu ça peut-être 5 fois dans ma vie, mais je n'oublierai jamais, c'est très paniquant..mais au bout de la 5ème, j'ai trouvé le truc pour écourter le temps de crise de la "spirale": je me couche qq minutes dans le noir, et ça passe très vite, malheureusement, on n'a pas tjs l'occasion de le faire  :-\
Salut Alice. Ah, c'est la première fois que quelqu'un me fait part de symptômes analogues. Moi aussi j'ai paniqué comme un fou la première fois que c'est arrivé, les suivantes aussi d'ailleurs. Je me suis habitué à la longue. Mais j'ai eu bien plus de cinq crises. La prochaine fois, si je peux m'allonger, je tenterai ce truc pour voir si cette fameuse spirale disparait plus vite.
IP archivée
 


* QR code
Pour écouter la Radio Ici & Maintenant!
sur smartphones & tablettes :