Merci de vous connecter ou de vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session

Auteur Sujet: Blade Runner  (Lu 6903 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Simsi

  • Permissions restreintes
  • ***
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 2150
Re : Re : Blade Runner
« Réponse #15 le: 21 Août 2011 à 13:27:51 »

ce message est redigé avec ma  tablette tactile, desolé si il y a des fautes,je doit m y faire.

Tu fais de la Pub djshotam !!
;)
IP archivée
S. I. M. S. I. - Soit ils mentent, soit ignorent...

djshotam

  • **
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 1599
Re : Re : Re : Blade Runner
« Réponse #16 le: 22 Août 2011 à 17:54:18 »


Tu fais de la Pub djshotam !!
 ;)

pas de pub ! je n'ai pas ité la marque...pas ici du moins moins.
mais comme j'abandonne progressivement l'usage d un pc portable pour davantage utiliser une tablette en navigation internet et email, faut que je m y fasse alors va y avoir des fautes... :D
IP archivée
Cordialement,
djshotam



contre la peur, il vous faut une arme, et l'humour en est une.

zetareticuli

  • *
  • En ligne En ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 4796
Re : Blade Runner
« Réponse #17 le: 02 Janvier 2012 à 21:15:41 »

Des dessins originaux de « Blade Runner » accessibles gratuitement

Citer
Blade Runner date de 1982 et pourtant le film de Ridley Scott inspiré d’un roman de Philip K. Dick est toujours bien présent dans l’esprit des cinéphiles et des fans de science fiction. Il est même devenu culte. Et voici pour notre plus grand plaisir un trésor de guerre qui prend la forme d’un livre disponible gratuitement sur la toile.

Il s’agit en fait du sketchbook sur lequel on découvre des croquis qui ont permis à Ridley Scott et à Syd Mead (responsable du design du film) de coucher leurs idées sur papier.

Disponible gratuitement, il permet de regarder près de 100 croquis originaux en noir et blanc. Un vrai plaisir qui nous replonge dans le film et qui nous donne envie de le revoir. Ou bien de nous replonger dans le roman Les androïdes rêvent-ils de moutons électriques ? de Philip K. Dick.
Source

A voir ici: http://issuu.com/futurenoir/docs/bladerunner_sketchbook/29
IP archivée
"Quand le sage montre la lune, l'idiot regarde le doigt"

Capitaine Renard

  • **
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 1196
  • Tengu Zen'
Re : Blade Runner
« Réponse #18 le: 13 Juillet 2018 à 17:47:53 »

« Blade Runner »
(littéralement « sur le fil du rasoir » / chasseur de prime ou tueur à gage dans le contexte)



(l'affiche éditée ici est une création de fan)

Film devenu culte qui me semble toujours d'actualité :

       Un monde soumit aux multi-nationales où les animaux n'existent plus et sont remplacés par des robots-animaux et où l'humain lui-même est concurrencé par des robots humanoïdes, les Nexus.

A travers un style se science fiction qui était nouveau à l'époque (1982), induit par les progrès informatiques, robotiques et cybernétiques, ce nouveau genre est très vite devenu populaire. Contrairement au Space-Opéra l'action se déroule dans un futur très proche sur un mode réaliste-polar où la technologie n'est pas forcément l'alliée idéale. On pourrait donc parler de Science-Fiction-Polar. « Blade Runner » inispiré d'un roman de Philip K.Dick (« les androïdes rêvent-ils de moutons électriques ? » - 1966)  est souvent interprété sur plusieurs niveaux. La fusion homme-machine bien sûr, explicite. Thème qui initia le mouvement cyberpunk devenu maintenant omniprésent dans la culture à travers l'image du cyborg et qui anticipe la problématique transhumaniste. Mais aussi de façon implicite des questions d'ordre philosophique ou éthique. Que faire face à la surpopulation ? La technologie est-elle à notre service ? Sommes-nous vraiment libre de nos décisions ? Etc.

« Blade Runner 2049 » (Denis Villeneuve, sorti en 2017) explore à nouveau ce thème avec une esthétique photographique plus onirique et une intrigue plus intime que le premier volet pour mettre en exergue la question de l'obéissance et du conditionnement mental.



[« Blade Runner » Esper Edition / Vangelis]

Pour ceux qui apprécient la bande originale, l'édition « Esper » passée un peu inaperçue, reprenant l'ambiance du film et d'après moi propice à la réflexion (à part pour le morceau de saxo à la guimauve comme sait si bien le faire Vangelis :')


Très jeune ce film m'a - littéralement - fasciné.
« Modifié: 13 Juillet 2018 à 18:13:38 par Capitaine Renard »
IP archivée

Capitaine Renard

  • **
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 1196
  • Tengu Zen'
Re : Blade Runner
« Réponse #19 le: 15 Juillet 2018 à 13:36:47 »


Le thème central du conditionnement se révèle à travers l'histoire (ou la non-histoire concernant les Nexus 6) des personnages. D'une part il y a Eldon Tyrell, le puissant chef de la Tyrell Corp. qui fabrique les Nexus et leur créateur J.F Sebastian à l'image du monde cybernétique post-moderne, génial mais fatigué et malade.

D'autre part il y a les Nexus 6 (Roy, Léon, Pris, Zhora) revenus sur terre pour revendiquer leur droit à vivre, chacun avec une motivation qui lui est propre.

Enfin il y a le personnage central du film, Deckard le « Blade Runner », un privé chargé de traquer et d'éliminer les Nexus. Saisis de doutes quant à son activité de tueur de machines, de « presques-humains », il tombe amoureux de Rachel, une Nexus d'un nouveau genre qui ne sait pas qu'elle est une machine créée artificiellement. Pris dans son dilemme Deckard malgré son côté sombre incarne ce qu'il y a de plus humain.

Mais pourquoi Gaff, le policier énigmatique qui épaule Deckard dans son enquête, semble-t-il plus le surveiller que réellement le seconder ?

(>> Liste des personnages de Blade Runner)


IP archivée