Merci de vous connecter ou de vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session

Auteur Sujet: la dette publique de la France  (Lu 33827 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

ekylibr

  • ey ki libr?
  • **
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 31
Re : la dette publique de la France
« Réponse #120 le: 03 octobre 2014 à 15:02:40 »

remplaces maintenant "colonisateur", par banquiers... tout sera encore dit ;-)



« Modifié: 03 octobre 2014 à 23:14:53 par katchina »
IP archivée

katchina

  • Administrateur
  • *******
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Femme
  • Messages: 18515
Re : la dette publique de la France
« Réponse #121 le: 03 octobre 2014 à 23:19:52 »

admn : - Attention au hors-sujet, ici en l'occurrence "la dette publique de la France".

De plus, la vidéo date de 2009, et Sankara est décédé en 1987, je veux bien que son discours soit intemporel, mais ce n'est pas vraiment d'actualité dans ce fil.


IP archivée
J'veux du soleil dans ma mémoire

ekylibr

  • ey ki libr?
  • **
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 31
Re : la dette publique de la France
« Réponse #122 le: 04 octobre 2014 à 13:38:36 »

ok;

   pour moi c'est dans le sujet, le lien à établir se situe au niveau de la contraction de la dette, de la nécessité ou non de la rembourser.
L'analogie était à mon sens frappante et donc à propos ici...

... ou pas...
IP archivée

katchina

  • Administrateur
  • *******
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Femme
  • Messages: 18515
Re : la dette publique de la France
« Réponse #123 le: 04 octobre 2014 à 14:00:03 »

D'accord - c'est un point de vue.

D'où l'intérêt (pour reprendre les termes du règlement) d'éviter les liens sans introduction de votre part, ou accompagnés d'un ou deux mots (lien sec) et d'expliciter les interventions avec, quelques lignes qui expriment votre intérêt dans ce que vous nous proposez de voir.

Ca évitera en plus de me renvoyer ad-vitam aeternam au rôle d'enquiquineuse patentée.  ;)
IP archivée
J'veux du soleil dans ma mémoire

ekylibr

  • ey ki libr?
  • **
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 31
Re : la dette publique de la France
« Réponse #124 le: 04 octobre 2014 à 14:36:38 »

oh, ba non...
  Désolé pr le renvoi de mauvaise image. Merci du rappel ;-)

@ tt bienôt

edit : c'était de l'humour,je me fiche de l'image de marque, l'intérêt du forum passe avant,  les anciens ont l'habitude  :)
« Modifié: 04 octobre 2014 à 19:04:08 par katchina »
IP archivée

pampa

  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 5
Re : la dette publique de la France
« Réponse #125 le: 07 novembre 2014 à 01:22:22 »

Depuis que la question a l'assemblée nationale en 2012 est restée vaine, je suis dans l'attente....

Ma question est donc simple :

Mais alors au final qui detient la dette ?

Qui saura sortir les chiffres,les noms et les taux.
 
Face au mutisme de l'agence du trésor et les histoires de "sécurité nationale" cela ne semble pas aisé, mais quelqu'un ici a la réelle capacité de repondre ?

Cette question est tellement simple (trop?) que personne  n'a été capable d'y repondre clairement

Je ne demande pas evidement de supositions mais de factuel ,les francais se morderaient la queue avec leurs propres economies ?
IP archivée

djshotam

  • **
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 1603
Re : Re : la dette publique de la France
« Réponse #126 le: 07 novembre 2014 à 09:37:25 »


Ma question est donc simple :

Mais alors au final qui detient la dette ?


La question est simple, mais la réponse est peut-être complexe.
Sans être expert , je dirais que l'État, des banques, des pays prêteurs entre autres détient la dette.
Nous sommes endettés, cependant nous prêtons a d'autres payas endettés.
Et des pays endettés nous prêtent,  c'est un peu la roue de l'infortune infernale
IP archivée
Cordialement,
djshotam



contre la peur, il vous faut une arme, et l'humour en est une.

tatave37

  • ****
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 288
Re : la dette publique de la France
« Réponse #127 le: 07 novembre 2014 à 10:05:45 »

Je ne sais pas si je vais t'éclairer, pampa...
Considère d'abord que l'argent n'existe pas réellement, c'est un artifice, créé pour simplifier les échanges.

L'argent naît de la dette.

Tu vas voir un banquier pour un prêt. L'argent à proprement parler, il ne l'a pas.
Comptablement il passe 2 écritures :
1/ ma banque doit "tant" à M. Pampa,
2/ M. Pampa me doit "tant"
Sa comptabilité est à l'équilibre.

Il solde sa 1ere écriture en créditant ton compte bancaire (une ligne informatique qui ne correspond à rien, si ce n'est qu'il doit garantir -comptablement, encore une fois- cette somme à hauteur de 10% -à moins que cela ait changé...)

Tu viens donc en t'endettant, de créer cet argent.
Cette ligne informatique va t'aliéner pour un moment, puisque toi, c'est par ton travail et les richesses que tu dégages que tu vas la compenser... avec intérêts, qui plus est...

C'est la même chose pour les états depuis que ceux-ci ont abandonné leurs banques centrales... (1913 pour les États-Unis, 1973 pour la France)

Si tu veux mieux appréhender ce système, Etienne Chouard a mis en ligne des vidéos où il explique tout cela bien mieux que moi.
IP archivée

pampa

  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 5
Re : la dette publique de la France
« Réponse #128 le: 07 novembre 2014 à 17:31:57 »

La question n'est pas comment se créé  la dette,la monnaie ou le fonctionnement des emprunts d'états, il y a largement assez d'informations pour cela sur internet.

Les banques, les assureurs, les fonds d'investissement, les organismes internationaux , les états, le fmi  et les speculateurs en tout genre etc ont prêtés et prêtent actuellement à la France

Les informations qui sont jusqu'ici données sont seulement le montant de la dette 2023 milliards repartis sur l'ensemble des administrations publiques et que 67% est detenue par des etrangers.

Mais on ne sait jamais qui nous prête cet argent et le taux actuel moyen des 2023 millairds avec les plus haut et les plus bas taux de chaque emprunt effectués qui devraient êtres consultables...
On joue quand meme avec nos sous le minimum serait de savoir a qui nous empruntons...

Quid d'un audit publique sur la dette française ?

Oui mais combien ?quel taux et a qui donnons nous en priorité  chaque année  ?
je vais reformuler pour tenter  d'être  plus précis:

Qui sont les detenteurs de la dette francaise ?


« Modifié: 07 novembre 2014 à 19:30:26 par pampa »
IP archivée

chasouris

  • ****
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 275
Re : la dette publique de la France
« Réponse #129 le: 03 décembre 2014 à 19:17:34 »

Généreuse France! généreux Français! 

"Ce que coûtent (encore) Giscard, Chirac et Sarkozy aux Français

ENQUETE Logement, personnel, frais de déplacement... L'Etat ne se contente pas de verser une généreuse retraite aux ex-Présidents.
Une situation unique au monde.

Une fois battus ou retirés de la vie politique, les anciens présidents de la République n'ont pas de souci à se faire sur le plan matériel. Elevés au rang d'«ex», ils continuent d'être pris en charge par l'Etat, qui leur assure un train de vie plus que confortable. Une exception très française ...............
L'ancien chef de l'Etat dispose d'un appartement de 320 mètres carrés, composé de 11 pièces, dont une salle classée monument historique, avec des peintures datant du XIXe siècle. Prix estimé de cette location de luxe? Près de 180.000 euros annuels, soit 15.000 euros par mois. Nicolas Sarkozy n'a pas regardé à la dépense, et pour cause, c'est la République qui règle la facture. Conformément à une "décision" signée en 1985 par Laurent Fabius, alors Premier ministre de François Mitterrand, l'Etat met à la disposition des anciens présidents un appartement de fonction "meublé" et "équipé".

Des privilèges souvent méconnus
Ce texte, qui fait office de référence, est flou: il ne mentionne ni plafond ni limitation de durée. C'est ainsi que Valéry Giscard d'Estaing occupe aux frais du contribuable, depuis plus de trente ans, de splendides locaux boulevard Saint-Germain à Paris. Jacques Chirac bénéficie lui aussi d'un somptueux appartement rue de Lille.

Toujours selon la lettre de Laurent Fabius, les anciens présidents disposent de nombreux autres "privilèges". Ainsi, une équipe d'au moins sept personnes est prise en charge par la nation. "En réalité, l'Etat n'est pas très regardant, il ne pinaille pas et peut prendre en charge plus de personnel que prévu", assure le député apparenté PS René Dosière. Pour ce spécialiste du train de vie de l'Etat, "il est probable que Nicolas Sarkozy bénéficie de quelques largesses".

Depuis son départ de l'Elysée, ce dernier dispose d'un directeur de cabinet, d'une conseillère diplomatique, d'une chargée de la communication, de deux secrétaires, d'un intendant... Sans oublier, pour assurer sa protection rapprochée, une équipe de sécurité comprenant au moins deux fonctionnaires de la Police nationale, mais aussi une voiture de fonction avec plusieurs chauffeurs. S'y ajoute la surveillance de son domicile personnel - l'hôtel particulier de son épouse, Caria Bruni-Sarkozy -, assurée par des officiers de gendarmerie. Là encore, aucune durée n'est prévue. Alors que, dans la plupart des pays occidentaux et aux Etats-Unis, ce type de protection policière s'arrête au bout de dix ans."
...............

Suite: http://www.challenges.fr/economie/20130214.CHA6248/ce-que-coutent-encore-giscard-chirac-et-sarkozy-aux-francais.html

Un article du Huffington Post détaille le patrimoine de N. Sarkozy:
03/12/2014 "Comment Sarkozy a renfloué son patrimoine avant de prendre l'UMP"
http://www.huffingtonpost.fr/2014/12/03/sarkozy-patrimoine_n_6262110.html?utm_hp_ref=france

« Modifié: 03 décembre 2014 à 19:29:16 par chasouris »
IP archivée

ysatis

  • ****
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 141
Re : la dette publique de la France
« Réponse #130 le: 26 juillet 2016 à 17:25:53 »

Enfer fiscal : la France championne d'Europe des prélèvements obligatoires

Le Français moyen travaille du 1er janvier jusqu'au 29 juillet pour l'Etat. Le reste de l'année, il peut enfin jouir des fruits de son labeur. Toutes contributions additionnées, l'Etat prélève ainsi plus de 57 % de la richesse créée dans le pays.


Selon une étude publiée par l'Institut Molinari, la France est la championne de la fiscalité dans l'Union européenne. Avec un taux de taxation de 57,53 % des revenus de ses citoyens, la France coiffe sur le poteau la Belgique qui perd sa première place, avec pour sa part un taux de 57 %. Bien que parmi les mieux payés en Europe, il ne reste au Français moyen que 29 % de son revenu en pouvoir d'achat réel après s'être acquitté de toutes les taxes.

L'institut publie depuis sept ans une étude qui compare la pression fiscale exercée pays par pays dans l'Union européenne et détermine symboliquement le «jour de libération fiscale» des travailleurs pays par pays, soit la date à partir de laquelle, de façon très comptable, ces derniers cessent de reverser la totalité de leur revenu à l'Etat. L'étude prend en compte non seulement l'impôt sur le revenu mais aussi les impôts indirects, comme la TVA ainsi que les charges salariales et patronales.

Suite et source
IP archivée

Nemo492

  • Administrateur
  • *******
  • En ligne En ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 14927
Re : la dette publique de la France
« Réponse #131 le: 26 juillet 2016 à 17:45:37 »

OK, mais ça ne concernerait donc que les personnes soumises à l'impôt sur le revenu...
soit 48% de la population. Difficile dans ce cas d'en tirer une généralité "moyenne".
IP archivée
On n'est jamais si bien trahi que par ses amis les plus proches..
Mais tant que tu n'as rien, on ne risque pas de te le prendre.
http://cryonautes.com - http://protocole-oracle.com

Nemo492

  • Administrateur
  • *******
  • En ligne En ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 14927
Re : la dette publique de la France
« Réponse #132 le: 26 août 2016 à 21:33:24 »

La dette publique impacte involontairement chaque français à hauteur de 30.000 euros !

Imaginez la situation si vous gériez votre ménage aussi mal que les cerveaux de Bercy...

Vous seriez déjà cent fois interdit bancaire. Mais eux, ils font carrière.

Il serait utile d'évaluer et de sanctionner leur niveau d'incompétence.
IP archivée
On n'est jamais si bien trahi que par ses amis les plus proches..
Mais tant que tu n'as rien, on ne risque pas de te le prendre.
http://cryonautes.com - http://protocole-oracle.com

Charlie

  • ****
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 116
Re : la dette publique de la France
« Réponse #133 le: 26 août 2016 à 22:29:33 »

Vu la dette abyssale de l'Ena ( déficit énorme) , il ne faut pas s'étonner de sa production , vous ne voulez pas ensuite que les hauts fonctionnaires d'un pays endetté jusqu'au cou, ne continuent pas à jeter l'argent par les fenêtres!
IP archivée

Nemo492

  • Administrateur
  • *******
  • En ligne En ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 14927
Re : la dette publique de la France
« Réponse #134 le: 26 août 2016 à 22:36:32 »

Ben si... Les leçons du passé servent à quelque chose, non ?

La Cour des Comptes établit des rapports et tendrait à virer les incompétents,
ou bien ne servirait-elle à rien non plus ?

Gardons un peu d'espoir : grâce à internet, l'info circule et les citoyens demandent
des comptes. Les lanceurs d'alerte ont émergé. Il reste à les protéger.
IP archivée
On n'est jamais si bien trahi que par ses amis les plus proches..
Mais tant que tu n'as rien, on ne risque pas de te le prendre.
http://cryonautes.com - http://protocole-oracle.com