Merci de vous connecter ou de vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session

Auteur Sujet: Raoni et le barrage de Belo Monte, point de non retour?  (Lu 7417 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Al198

  • **
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 1385

— Le chef indien Raoni se dit prêt "à la guerre" contre le projet de barrage de Belo Monte en Amazonie brésilienne, dans un entretien diffusé dimanche soir par TF1.

"J'ai demandé à mes guerriers de se préparer à la guerre, j'en ai parlé aussi aux tribus du haut Xingu. Nous ne nous laisserons pas faire. Nous irons tuer les Blancs qui construisent ce barrage", déclare-t-il aux journalistes de l'émission 7 à 8 sur TF1, venus l'interviewer dans son village d'Amazonie.

"Il est temps que l'on récupère ce qui nous appartient", insiste le chef de la tribu Kayapos, rendu célèbre en 1989 par le chanteur Sting qui avait soutenu son combat pour la défense de l'Amazonie.

Raoni, de son vrai nom Ropni Metuktire, "implore Jacques Chirac et Nicolas Sarkozy afin (qu'ils) empêchent le président brésilien de construire ce barrage sur le rio Xingu", qui inonderait 500 km2 en Amazonie et occasionnerait le déplacement d'au moins 20.000 personnes.

http://www.google.com/hostednews/afp/article/ALeqM5gDD4wu6FA0jyP6M0eMeIBKo4soKg
Modération: Page non trouvée.

Ce soir sur canal+ il disait qu'il était pour le dialogue comme il a toujours fait mais que ses pairs n'aurait bientot plus la patience d'attendre. Etant donné le caractère combatif et guerrier de la tribu Kayapo personnellement je doute que ce soit des paroles en l'air.
« Modifié: 26 juillet 2014 à 12:05:12 par lilou »
IP archivée
"Un peuple prêt à sacrifier un peu de sa liberté pour un peu plus de sécurité ne mérite ni l'un ni l'autre et fini par perdre les deux" Benjamin Franklin

Al198

  • **
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 1385
Re : Raoni et le barrage de Belo Monte, point de non retour?
« Réponse #1 le: 01 juin 2010 à 22:52:10 »

ça prend peut de temps, ce sera surement symbolique mais il faut le faire : http://www.raoni.fr/actualites-40.php

Une pétition sérieuse et ô combien importante comme rarement.
IP archivée
"Un peuple prêt à sacrifier un peu de sa liberté pour un peu plus de sécurité ne mérite ni l'un ni l'autre et fini par perdre les deux" Benjamin Franklin

mistigrigri

  • ***
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 2041
Re : Raoni et le barrage de Belo Monte, point de non retour?
« Réponse #2 le: 01 juin 2010 à 23:15:59 »

c'est fait et transmis, ce Lula est décidemment une carpette.
IP archivée

Al198

  • **
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 1385
Re : Raoni et le barrage de Belo Monte, point de non retour?
« Réponse #3 le: 02 juin 2010 à 01:14:56 »

Merci, oui Lula est une carpette et cela me déçoit vraiment surtout là avec ces population d'indiens au bord du gouffre qui ne demandent qu'a etre entendus ça fait mal au coeur et surtout a l'humanité.
IP archivée
"Un peuple prêt à sacrifier un peu de sa liberté pour un peu plus de sécurité ne mérite ni l'un ni l'autre et fini par perdre les deux" Benjamin Franklin

franck97

  • lumi☼air
  • Permissions restreintes
  • **
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 1336
  • Je salue le s☼leil qui est en vous.
Re : Raoni et le barrage de Belo Monte, point de non retour?
« Réponse #4 le: 06 juin 2011 à 12:46:55 »

Amazonie : un gigantesque barrage, malgré les cris de colère du monde
En dépit d'une campagne internationale contre la construction d'un barrage géant en Amazonie, le Brésil vient de donner son feu vert définitif aux travaux gigantesques de Belo Monte.
Citer
Ni les centaines de milliers de signatures de pétitions ni les larmes du chef indigène Raoni n'auront eu raison du projet de construction de l'un des plus gigantesques barrages hydroélectriques du monde, au Brésil, au coeur de la forêt amazonienne.
Depuis 1989, de multiples personnalités ont apporté leurs soutiens aux représentants des 150 organisations indigènes et sociales contre ce projet porté par l'ancien président Lula, et désormais repris par la nouvelle présidence de Dilma Rousseff.
Ce mercredi 1er juin, l'agence brésilienne de protection de l'environnement a donc accordé le permis de construction nécessaire, pour une construction dont le coût financier est estimé à 7,6 milliards d'euros, mais dont le coût humain et environnemental est pourtant connu, lui aussi.
Vivement critiqué par les écologistes du monde entier, rejoints par Amnesty International et la Fédération Internationale des Droits de l'Homme (FIDH), ce barrage détruirait au moins 400 000 hectares de forêt.
40 000 indigènes et autres populations locales seraient ainsi contraints d’abandonner leurs terres, sans compter les nombreuses espèces animales et végétales amenées à disparaître.

http://www.eitb.com/infos/environnement-et-science/detail/673363/amazonie--gigantesque-barrage-cris-colere-du-monde/
« Modifié: 09 juin 2011 à 00:52:19 par Nemo492 »
IP archivée
Gardez vos pensées positives parce qu'elles deviennent votre destinée.
“Soyez le changement que vous voulez voir dans le monde.” (Gandhi)

Al198

  • **
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 1385
Re : Raoni et le barrage de Belo Monte, point de non retour?
« Réponse #5 le: 06 juin 2011 à 15:02:41 »

Ils demontrent par cet accord leur mépris total de la Terre, il y a deux semaines deux "gardiens" de la foret etait froidement assassinés pendant qu'un assouplissement de la deforestation était en train d'etre voté. Raoni avait prevenu que ses semblables etait pret a prendre les armes... Avatar c'est pas que du cinema, Cameron a amené la 3D, Raoni nous ramenera a la realité.
IP archivée
"Un peuple prêt à sacrifier un peu de sa liberté pour un peu plus de sécurité ne mérite ni l'un ni l'autre et fini par perdre les deux" Benjamin Franklin

Hélios

  • ****
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 100
Re : Raoni et le barrage de Belo Monte, point de non retour?
« Réponse #6 le: 06 juin 2011 à 20:21:29 »

Si le Brésil se ramasse un Tsunami j'en serais pas étonné, ils l'ont bien cherché. :-\
IP archivée
Tout aimer, tout connaitre, tout expérimenter, ne rien regretter.

Al198

  • **
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 1385
Re : Raoni et le barrage de Belo Monte, point de non retour?
« Réponse #7 le: 09 juin 2011 à 00:48:32 »

Pas sympa pour le bas-peuple qui serait en premiere ligne et non pas les vrais criminels un peu plus haut... J'ose croire que la Terre Mère ne soit pas aussi vengeresse, ceci dit la patience a des limites meme pour elle surement...
IP archivée
"Un peuple prêt à sacrifier un peu de sa liberté pour un peu plus de sécurité ne mérite ni l'un ni l'autre et fini par perdre les deux" Benjamin Franklin

Al198

  • **
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 1385
Re : Raoni et le barrage de Belo Monte, point de non retour?
« Réponse #8 le: 22 juin 2011 à 19:34:14 »

Un autre combat dont je viens de prendre connaissance, en plein dans l'actu nucleaire un site d'uranium convoité ardemment par AREVA depuis 1971. Le hic? c'est en Australie, ce site est protégé par les Aborigenes peu enclin a l'abandon de leurs terres:

"Sur demande expresse du clan aborigène Djok, seul propriétaire légal des lieux et pour rester fidèle à une promesse électorale faite l’an passé, le gouvernement fédéral souhaite aujourd’hui étendre le mandat de l’Unesco au site de Koongarra. En cas de succès, cette décision interdirait tout projet minier dans la zone et mettrait un point final aux ambitions d’Areva dans cette région du nord de l’Australie."

http://www.lnc.nc/article/australie/areva-veut-miner-un-site-en-danger

Un état des lieux moins enthousiasmant au brésil... http://www.greenetvert.fr/2011/06/22/le-rythme-effrene-des-projets-met-en-peril-l%E2%80%99amazonie/22339 , et l'entetement honteux du gouvernement http://www.raoni.fr/actualites-80.php.
Modération: page non trouvée.
« Modifié: 08 février 2013 à 13:57:50 par lilou »
IP archivée
"Un peuple prêt à sacrifier un peu de sa liberté pour un peu plus de sécurité ne mérite ni l'un ni l'autre et fini par perdre les deux" Benjamin Franklin

franck97

  • lumi☼air
  • Permissions restreintes
  • **
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 1336
  • Je salue le s☼leil qui est en vous.
Re : Raoni et le barrage de Belo Monte, point de non retour?
« Réponse #9 le: 14 septembre 2011 à 13:31:47 »

Pétition contre la construction du barrage de Belo Monte au Brésil

Citer
Le 27 septembre, RAONI sera nommé citoyen d'honneur de la ville de Paris.

Nous profitons de la présence de RAONI à Paris pour organiser ce rassemblement qui sera médiatisé pour dire NON à Belo Monte et OUI à la protection de la Forêt Amazonienne et des peuples indigènes. Le lieu et l'heure exacts seront communiqué d'ici peu.

Ce barrage hydroélectrique qui sera construit sur le Rio Xingu en Amazonie va inonder 500 km² de forêt, où vivent des tribus indigènes.
Merci de remplir ce formulaire pour signer la pétition de Raoni : http://www.raoni.fr/signature-petition-1.php

http://www.raoni.fr
IP archivée
Gardez vos pensées positives parce qu'elles deviennent votre destinée.
“Soyez le changement que vous voulez voir dans le monde.” (Gandhi)

franck97

  • lumi☼air
  • Permissions restreintes
  • **
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 1336
  • Je salue le s☼leil qui est en vous.
Re : Raoni et le barrage de Belo Monte, point de non retour?
« Réponse #10 le: 24 septembre 2011 à 15:31:24 »

Le chef indigène brésilien Raoni en visite au château de Cheverny



CHATEAU de Cheverny (Loir-et-Cher) - Le chef indigène brésilien Raoni, arrivé en France lundi afin de récolter des fonds pour réaliser le bornage de sa réserve en Amazonie, a été accueilli samedi au Château de Cheverny, a constaté un photographe de l'AFP.

Lors de sa tournée en Europe le chef Raoni, de son vrai nom Ropni Metuktire, a fait étape au château de Cheverny où il a symboliquement planté un arbre dans le parc.

Il est en voyage privé, a précisé à une correspondante de l'AFP l'entourage du chef qui s'est fait opérer gracieusement jeudi à Nantes de la cataracte dans une clinique privée.

Farouche opposant au projet du barrage géant de Belo Monte en Amazonie brésilienne il a cette fois refusé de parler du barrage, expliquant que cette affaire doit rester au Brésil.

Selon lui, sa présence en France, où il doit rencontrer des personnalités et partenaires, est motivée par la levée de fonds, 300.000 euros afin de réaliser le bornage de sa réserve de 180.000 km2, le seul bout d'Amazonie qui n'a pas été détruite, selon ses soutiens.

http://www.romandie.com/news/n/_Le_chef_indigene_bresilien_Raoni_en_visite_au_chateau_de_Cheverny240920111409.asp
Modération: Page d'accueil.
« Modifié: 08 février 2013 à 14:00:27 par lilou »
IP archivée
Gardez vos pensées positives parce qu'elles deviennent votre destinée.
“Soyez le changement que vous voulez voir dans le monde.” (Gandhi)

mistigrigri

  • ***
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 2041
Re : Raoni et le barrage de Belo Monte, point de non retour?
« Réponse #11 le: 26 septembre 2011 à 11:49:27 »

normalement demain Raoni est à Paris et un rassemblemnt de soutien est prévu à une heure et un lieu donnés à la dernière minute.
IP archivée

Al198

  • **
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 1385
Re : Raoni et le barrage de Belo Monte, point de non retour?
« Réponse #12 le: 06 avril 2012 à 00:22:58 »

On arrête pas le progrès...
Citer
Ce projet routier traverserait deux réserves indigènes et un parc national, exposant des milliers d’Indiens aux dangers du trafic de drogues, de la déforestation illégale et des contacts indésirables. Il menace directement certaines des dernières tribus isolées du monde qui vivent dans une zone officiellement protégée par le gouvernement.
http://www.raoni.fr/actualites-306.php

... ni la connerie.
Citer
Nous n'avons pas de crise de déforestation, a toutefois assuré la ministre de l'Environnement Izabella Teixeira lors d'une conférence de presse.

Selon elle, l'augmentation des déboisements est due au temps clair au cours du premier trimestre, ce qui a permis au satellite de surveillance d'identifier facilement les zones affectées.

http://www.romandie.com/news/n/_BresilAmazonie__les_deboisements_ont_presque_triple_au_1er_trimestre_201266060420120002.asp

Même Gandhi aurait des envies de meurtres sur le coup.
« Modifié: 26 juillet 2014 à 12:07:10 par lilou »
IP archivée
"Un peuple prêt à sacrifier un peu de sa liberté pour un peu plus de sécurité ne mérite ni l'un ni l'autre et fini par perdre les deux" Benjamin Franklin

Simsi

  • Permissions restreintes
  • ***
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 2150
Re : Raoni et le barrage de Belo Monte, point de non retour?
« Réponse #13 le: 06 avril 2012 à 09:55:57 »

Je suis également outré et triste pour tout cela.
Mais qu'espérer de la part de ces humains?
Pas grand-chose de bon.
J'évite de penser à ces pauvres hères que j'enviais pour leur vie sereine et en dehors de la frénésie citadine.

Maintenant, je me dis que, même vagabond dans un métro froid en hivers, je devrais être plus heureux que ces indiens à qui l’on prend plus que des biens matériels.
IP archivée
S. I. M. S. I. - Soit ils mentent, soit ignorent...

Al198

  • **
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 1385
Re : Raoni et le barrage de Belo Monte, point de non retour?
« Réponse #14 le: 23 avril 2012 à 00:28:13 »

Et oui Simsi, quand tout cela cessera-t-il ? Je n'ai pas tellement l'envie d'être défaitiste sur ce sombre côté de l'humain, la lumière lutte j'en suis sûr des batailles sont perdues mais le combat continue...
D'autres nouvelles de ces actes sans nom:
Citer
Les Amérindiens du bassin de Xingu sont victimes d’une véritable guerre économique parce que les sous-sols des terres où ils vivent recèlent des richesses convoitées par des multinationales, notamment le Niobium, un minerai utilisé pour la fabrication d’aciers hautement résistants utilisés dans la fabrication de pipelines. Alors qu’il est présenté comme un projet visant à alimenter la population brésilienne en électricité, le méga-barrage est en réalité principalement destiné à fournir l’énergie nécessaire à l’extraction de bauxite dans l’État du Pará et à sa transformation en aluminium pour l’exportation. En d’autres termes, les Indiens du Brésil sont sacrifiés par le gouvernement de Dilma Rousseff au profit d’une économie spéculative globale, dont les profits ne bénéficieront pas aux Brésiliens.
http://www.voltairenet.org/Le-mega-barrage-de-Dilma-Rousseff

IP archivée
"Un peuple prêt à sacrifier un peu de sa liberté pour un peu plus de sécurité ne mérite ni l'un ni l'autre et fini par perdre les deux" Benjamin Franklin