Merci de vous connecter ou de vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session

Auteur Sujet: Un nouveau cercle découvert à Stonehenge  (Lu 5848 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

dificultnspa

  • *
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 4187
Un nouveau cercle découvert à Stonehenge
« le: 22 Juillet 2010 à 22:11:33 »


Citer
Un nouveau cercle découvert à Stonehenge

Une nouvelle campagne de prospection archéologique a révélé la présence d’un complexe circulaire à moins d’un kilomètre des célèbres mégalithes de Stonehenge.
 

Reconstitution du 'henge' de bois d'après les trous découverts par les archéologues. (Professional Images)

L’archéologie virtuelle, qui remplace pelles, truelles et brosses par différentes techniques d’étude et d’imagerie du sol, a permis de découvrir un nouveau cercle non loin des célèbres pierres levées de Stonehenge, en Grande-Bretagne.

A environ 900 mètres de ce cercle de pierres datant du Néolithique –appelé henge en anglais- une équipe dirigée par Vince Gaffney de l’Université de Birmingham a mis en évidence une vingtaine de trous creusés dans la terre, formant un cercle, lui-même entouré de deux fossés. Ces trous, jusqu’à un mètre de diamètre, auraient servi à dresser des troncs ou des poteaux de bois, expliquent les chercheurs. Deux entrées sont visibles, l’une orientées nord-est, l’autre sud-ouest.

Image virtuelle

Ce complexe de bois date probablement de la même période que les mégalithes, élevés entre 2800 et 1100 ans avant J.-C, même si pour l’instant aucune datation n’a été réalisée. Et pour cause: aucun coup de pelle n’a été donné.

Les chercheurs travaillent avec des radars à pénétration de sol, ou géoradars, qui analysent la propagation d’une onde envoyée dans le sol. Ils utilisent aussi la magnétométrie, basée sur les mesures des anomalies et des variations du champ magnétique terrestre, et la prospection par méthode électrique qui met à profit la façon dont le sol résiste au passage du courant électrique (résistivité).


Image du nouveau "henge" obtenue par l'équipe de Gaffney avec la magnétométrie. (Professional Images)


Trois ans de fouilles virtuelles

Les prospections géophysiques ont rapidement porté leurs fruits : Gaffney et ses collègues n’ont commencé leur campagne que le 5 juillet dernier. Il s’agit d’un projet de trois années visant à dresser une carte virtuelle du site entourant le fameux complexe mégalithique de Stonehenge (The Stonehenge Hidden Landscapes Project). Démarrant sur un rayon de 4 km, les recherches doivent s’étendre jusqu’à 14 km autour du site classé patrimoine mondial de l’humanité. Le projet est mené par l’Université de Birmingham et le l’Institut Ludwig Boltzmann pour la prospection et l’archéologie virtuelle (Vienne, Autriche).

Plusieurs cercles de pierres ont été découverts dans la plaine de Salisbury, à proximité de Stonehenge ces dernières années. Un autre henge de bois datant de 2.200 avant JC a été mis au jour à la fin des années 1920 : il est situé sur la commune d’Amesbury, à environ 3 kilomètres au nord-est du mégalithe de Stonehenge.

Cécile Dumas
Sciences et Avenir.fr
22/07/10


IP archivée
Sauvons la planète, notre Mère la Terre...
Sans elle pas de survie possible.

dificultnspa

  • *
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 4187
Re : Un nouveau cercle découvert à Stonehenge
« Réponse #1 le: 12 Octobre 2010 à 21:09:55 »


Citer
Un "Stonehenge du Caucase" découvert ?
AP
12/10/2010 | Mise à jour : 20:01

Un archéologue russe a affirmé  avoir découvert dans le sud de la Russie les ruines d'un "Stonehenge du Caucase" construit par une civilisation de l'âge du bronze jusqu'ici inconnue. Andreï Belinskiy précise que d'étranges structures circulaires en pierres ont été trouvées sur le site de l'une des quelque 200 colonies de peuplement remontant à -1.600 avant J-C. découvertes dans le Nord-Caucase par son équipe. Il décrit ces structures comme un "Stonehenge du Caucase", en référence au mystérieux site mégalithique de Stonehenge, dans le sud de l'Angleterre.

Ces structures de forme inhabituelle pourraient "avoir un lien avec un calendrier", a-t-il expliqué à l'Associated Press, soulignant qu'elles ne ressemblaient pas aux granges et maisons retrouvées dans d'autres colonies. Des objets en céramique découverts suggèrent que leurs créateurs connaissaient l'astronomie et les calendriers, note M. Belinskiy. Cette civilisation n'a laissé aucun document écrit et ses origines ethniques sont inconnues, précise-t-il.

Valentina Kozenkova, professeure d'histoire à l'Académie russe des sciences, juge la découverte "unique et sans équivalent". Situé entre les mers Noire et Caspienne, le Nord-Caucase possède une grande diversité ethnique. La région a eu jadis des contacts avec des civilisations de Mésopotamie, d'Asie centrale et d'Iran.


IP archivée
Sauvons la planète, notre Mère la Terre...
Sans elle pas de survie possible.

Imagine

  • Invité
Re : Un nouveau cercle découvert à Stonehenge
« Réponse #2 le: 13 Octobre 2010 à 02:58:54 »



Si je ne me suis pas planté dans mes recherches voici en images les propos rapportés par dificultnspa :
http://www.belinskiy.com/fullsize_singles.php?singles_id=32&page=&lang=_eng
IP archivée

Rosa

  • *
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 542
Re : Un nouveau cercle découvert à Stonehenge
« Réponse #3 le: 05 Janvier 2012 à 10:19:58 »

Bonjour,  :)

http://decouvertes-archeologiques.blogspot.com/2012/01/decouverte-de-l-origine-precise-de.html

Découverte précise de l'origine de certaines pierres de Stonehenge

"Les scientifiques ont réussi à localiser la source exacte de certaines des pierres qui auraient été utilisées il y a 5000 ans pour créer le cercle des premières pierres à Stonehenge....
Les recherches de ces dernières années de Tim Darvill de l'Université de Bournemouth, et Geoffrey Wainwright, archéologue en chef  de l'English Heritage, suggéraient que les pierres du Pembrokeshire on pu avoir une signification idéologique ou magique particulière.
Les affleurements rocheux d'où proviennent certaines des pierres pourraient être associés à des sources sacrées et des cercles de pierres galloises des environs.
Il est admis que, par l'importation de ces roches particulières sur 260 kilomètres du Pembrokeshire jusque dans le Wiltshire, les bâtisseurs de Stonehenge pensaient qu'ils prenaient possession de quelque chose de plus important que de simples roches.
Elles peuvent avoir été considérées comme extrêmement importantes et peut-être ont-elles été perçues comme ayant des pouvoirs surnaturels...."

Les pierres bleues en question.  Il y a plusieurs types de pierres à Stonehenge





IP archivée
Ce n'est pas un signe de bonne santé mentale d'être bien adapté à une société malade. Krishnamurti

zetareticuli

  • *
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 4794
Re : Un nouveau cercle découvert à Stonehenge
« Réponse #4 le: 17 Février 2012 à 20:30:41 »

Stonehenge serait né d'une illusion sonore, selon une nouvelle théorie

Citer
VANCOUVER — Le site mégalithique de Stonehenge, situé dans le Sud de l'Angleterre et dont les origines sont mystérieuses, serait né d'une illusion sonore, selon une nouvelle théorie avancée jeudi par un chercheur américain indépendant lors d'un forum scientifique au Canada.

Pour Steve Waller, l'architecture et l'art ne sont pas seulement inspirés par ce que l'on voit, mais aussi par ce que l'on entend.

Il a été intrigué par des interactions entre deux sons de même longueur d'onde qui peuvent s'annuler selon l'endroit où l'on se trouve.

Et ce phénomène de zone sonore morte, bien connu en acoustique, peut aisément tromper le cerveau.

Les personnes ayant cette illusion pensent qu'il y a une construction invisible empêchant soudainement le son de se propager, a expliqué ce chercheur au premier jour de la conférence annuelle de l'Association américaine pour l'avancement de la science (AAAS) qui réunit 8.000 chercheurs à Vancouver depuis jeudi et jusqu'à lundi.

"En visitant Stonehenge, j'ai été frappé par la manière dont les sons se propagent entre ces blocs de pierre monolithiques dont la disposition paraît créer cette illusion sonore", a-t-il expliqué à la presse.

Pour démontrer cette théorie, il a demandé à des volontaires de se prêter à une expérience: on leur a posé un bandeau sur les yeux et ils ont été placés en cercle autour de deux haut-parleurs émettant certains sons.

Les participants se sont ensuite retournés et ont enlevé leur bandeau. Steve Waller leur a alors demandé de dessiner ce qu'ils pensaient qui se trouvait entre la source des sons et eux-mêmes.

Certains ont dessiné un cercle de piliers, d'autres des objets solides comme des roches, d'autres des ouvertures ou des arches, ce qui selon lui ressemble beaucoup à Stonehenge.

LA SUITE DANS LE LIEN SOURCE
Copyright © 2012 AFP. Tous droits réservés
Source

« Modifié: 17 Février 2012 à 22:30:22 par katchina »
IP archivée
"Quand le sage montre la lune, l'idiot regarde le doigt"

Anand

  • *
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Femme
  • Messages: 720
Re : Un nouveau cercle découvert à Stonehenge
« Réponse #5 le: 25 Février 2012 à 20:13:45 »


Ce soir à 20H45 sur ARTE :
« De nouvelles révélations sur Stonehenge
Stonehenge, l'un des plus importants sites de la fin du néolithique, a été construit en plusieurs étapes, de 3000 à 1600 avant J.-C. environ. Les techniques employées pour son édification surpassent en ingéniosité celles utilisées durant la préhistoire. Mais une question demeure : comment des hommes de cette époque ont-ils pu transporter puis disposer les pierres géantes qui composent cet ensemble mégalithique ? De récentes enquêtes, menées par l'archéologue Mike Parker Pearson, de l'université de Sheffield, ouvrent de nouvelles perspectives. »
http://television.telerama.fr/tele/programmes-tv/de-nouvelles-revelations-sur-stonehenge,34556964.php

IP archivée

Rosa

  • *
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 542
Re : Un nouveau cercle découvert à Stonehenge
« Réponse #6 le: 23 Octobre 2012 à 15:10:52 »

http://decouvertes-archeologiques.blogspot.be/2012/10/decouvertes-de-dessins-graves-sur-les.html

"Une étude détaillée au scanner laser de l'ensemble du monument a permis la découverte de 72 gravures de l'âge de bronze ancien dans 5 des pierres géantes.

Toutes ces œuvres d'art préhistoriques qui viennent d'être découvertes sont invisibles à l'œil nu; elles n'ont été mises en lumière qu'à la suite d'une étude au scanner laser qui a enregistré des milliards de micro-points de la topographie des surfaces des 83 pierres restantes du monument.

Au total, ce sont près de 850 giga-octets de données qui ont été recueillies.

L'analyse détaillée de ces données - réalisée pour le compte de l'English Heritage - a révélé que des formes avaient été gravées sur les pierres afin de créer des images de différentes tailles.


72 images découvertes !

Sur l'ensemble de ces dessins gravés qui viennent d'être découverts par l'analyse des données, 71 dépeignent des têtes de hache de l'Âge du Bronze haches et une concerne une dague de l'Age du Bronze.
Avant ces étude au laser, 46 autres dessins gravés (également des têtes de hache et des poignards) sont connus ou soupçonnés à Stonehenge; pour la plupart, ils ont été identifiés visuellement dans les années 1950.

Les 72 nouveaux dessins découverts ont «presque triplé le nombre de sculptures connues à Stonehenge. Et, cette galerie d'art du monument, en grande partie, constitue aujourd'hui la plus importante collection de gravures rupestres préhistoriques dans le sud de la Grande-Bretagne.

Bien qu'elles soient aujourd'hui en grande partie invisible à l'œil nu, à l'Âge du Bronze, Ces images gravées dans la pierre non altérée (et donc de couleur plus claires) étaient clairement visibles....."



IP archivée
Ce n'est pas un signe de bonne santé mentale d'être bien adapté à une société malade. Krishnamurti

DecemberTen

  • Administrateur
  • *******
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 7642
Re : Un nouveau cercle découvert à Stonehenge
« Réponse #7 le: 23 Octobre 2012 à 16:25:31 »

Chouette on avance.
Et ici vous trouverez le rapport complet des nouvelles découvertes du site (en anglais):
Http://services.english-heritage.org.uk/ResearchReportsPdfs/032_2012web.pdf

Divs

  • *
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 845
Re : Un nouveau cercle découvert à Stonehenge
« Réponse #8 le: 18 Septembre 2013 à 03:42:12 »

À Stonehenge, des fouilles viennent de confirmer l’existence d’une ancienne voie d’accès au monument. La découverte pourrait contribuer à éclaircir le mystère qui règne sur la signification et la fonction du monument.

Les récentes fouilles à Stonehenge ont confirmé que la voie d’accès au site, surnommée l’Avenue, était bien connectée à l’enceinte extérieure, rapporte LiveScience. Deux fossés creusés de main d’homme viennent d’être mis à jour sur un tronçon initialement inaccessible, car recouvert par une route goudronnée.

Cette découverte vient renforcer l’hypothèse d’un rôle fondamental des solstices dans la symbolique de Stonehenge. En effet, l’Avenue est orientée précisément selon l’axe des solstices, qui connecte le point d’où émerge le soleil au matin du solstice d’été et le point où l’astre disparaît, au soir du solstice d’hiver.

The Guardian mentionne également la découverte, dans la même zone de fouille, de fissures naturelles, issues d’eau de fonte glaciaire, qui se déploient parallèlement à l’axe des solstices. Une information non confirmée par English Heritage, l’organisme officiel gestionnaire de Stonehenge, mais qui pourrait expliquer le choix initial du site par les constructeurs, aux alentours de 2500 ans avant notre ère, pour des raisons symboliques.

Ces découvertes devraient faire l'objet d’importants débats, précise le quotidien britannique. Le signe, sans doute, de la fascination que continuent d’exercer sur nous les fameuses "pierres suspendues".  Source
IP archivée

zetareticuli

  • *
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 4794
Re : Un nouveau cercle découvert à Stonehenge
« Réponse #9 le: 30 Août 2014 à 21:16:49 »

Stonehenge : la découverte qui bouleverse toutes les hypothèses sur le mystère de l’origine du monument mythique

Une équipe de chercheurs autrichiens et britanniques a récemment publié les conclusions d'une étude menée sur le célèbre site de Stonehenge, en Angleterre. Le lieu aurait ainsi été habité par l'homme dès 8820 av. J-C...

C'est l'un des plus anciens mystères de la planète : à quoi servait le temple de Stonehenge, vestige préhistorique du sud de l'Angleterre ? Les scientifiques ont réalisé des progrès considérables ces dernières années pour parvenir à décoder ses secrets, mais un pas conséquent semble toutefois avoir été récemment accompli.

D'après les conclusions d'une étude menée par des chercheurs britanniques et autrichiens publiées mercredi 27 août, la zone dans laquelle se trouvent ces célèbres "pierres suspendues" abrite également plusieurs monuments néolithiques souvent méconnus, enterrés juste en-dessous de la surface du sol. Pour mener à bien leurs recherches, les scientifiques ont utilisé un radar et un laser 3D permettant de sonder le sous-sol sans avoir à creuser, évitant ainsi d'altérer les lieux. Ils ont alors réalisé que le site, initialement daté à 1848 av. J-C grâce au carbone 14, aurait en fait accueilli une activité humaine en 8822 av. J-C...

Baptisée "Stonehenge Hidden Landscape Project", cette étude a permis aux chercheurs de découvrir 15 nouveaux monuments autour du site initial et d'identifier notamment des puits, des auges ou encore des tranchées. Une vaste fosse de 4,5 mètres a précisément retenu l'attention de Vince Gaffney, professeur à l'université de Birmingham, qui a co-dirigé cette étude : ce dernier pense que les hommes y mettaient le feu pour que le site puisse être aperçu de jour comme de nuit. "Il s'agit certainement d'un des sites les plus importants et les plus étudiés du monde (...) le lieu a été complètement transformé par cette étude, il ne sera plus jamais le même" a-t-il déclaré ce mercredi 27 août. 

Les chercheurs se sont particulièrement intéressés au cursus de Stonehenge (un long fossé orienté d'est en ouest, datant du néolithique, comme il est possible d'en trouver à travers toute la Grande-Bretagne, et souvent considéré comme le type de structure préhistorique le plus ancien du pays). Suite et source

IP archivée
"Quand le sage montre la lune, l'idiot regarde le doigt"