Merci de vous connecter ou de vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Recherche avancée  

Nouvelles:

Les Forums de Radio Ici&Maintenant !

Pages: 1 ... 13 14 [15] 16 17 ... 47   En bas

Auteur Sujet: WikiLeaks  (Lu 119860 fois)

0 Membres et 2 Invités sur ce sujet

dificultnspa

  • ****
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 3993
Re : WikiLeaks
« Réponse #210 le: 07 décembre 2010 à 13:52:31 »

lefigaro.fr/flash-actu
Citer
MasterCard bloque WikiLeaks

AFP
07/12/2010 | Mise à jour : 13:23

La société MasterCard International a bloqué les virements adressés au site de révélation de documents secrets WikiLeaks, selon un site d'information en ligne CNET, citant un porte-parole de l'entreprise de cartes de crédit.

Un porte-parole de MasterCard a justifié la décision par le fait que l'activité de WikiLeaks est illégale. "Le règlement de MasterCard interdit aux clients de s'engager ou faciliter, directement ou indirectement, toute action illégale", a déclaré le porte-parole Chris Monteiro, cité par CNET, un site d'informations sur les nouvelles technologies. Toutefois, sur le site WikiLeaks.ch, le versement de dons par MasterCard figurait toujours mardi matin, au côté de Visa, de virements bancaires ou de dons adressés par le courrier traditionnel.

La décision de MasterCard, si elle est confirmée, intervient alors que les tentatives pour tarir le financement du site qui a mis en émoi la diplomatie américaine se sont multipliées ces derniers jours. Postfinance, filiale bancaire de la Poste suisse, a annoncé hier  avoir fermé le compte de l'Australien Julian Assange, en raison de "fausses indications sur son lieu de domicile à l’ouverture de son compte". C'est ce compte, destiné aux dons pour Julian Assange et d'autres membres de WikiLeaks, qui figurait sur le site.


IP archivée
Sauvons la planète, notre Mère la Terre...
Sans elle pas de survie possible.

tailstrike

  • ****
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 247
Re : WikiLeaks
« Réponse #211 le: 07 décembre 2010 à 14:24:23 »

Comme le disais Peter Regli, ancien chef des services secrets Suisse:


"Julian Assange risque d’être tué
Selon Peter Regli, ex-chef du Service de renseignement suisse, Julian Assange court un grand danger. «Je ne serais pas surpris s’il était soudain victime d’un accident de la route, s’il chute d’un quai ou s’il meurt victime d’une crise cardiaque», souligne-t-il. Dans une interview accordée à Sonntag, l’ancien divisionnaire qui avait dirigé les services secrets de 1991 à 1999 a aussi défini Assange, comme une personne «irresponsable, accro aux médias, un égocentrique amoureux de lui-même, qui doit nourrir une haine profonde envers les Etats-Unis»."


Source: http://www.lematin.ch/actu/suisse/peter-coneway-suisses-antiamericains-357849
IP archivée
L'imagination est une ivresse

La réalité est sa gueule de bois

ARUniversity

  • ****
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 391
Re : WikiLeaks
« Réponse #212 le: 07 décembre 2010 à 14:37:07 »

Quid de son "assurance" via le fameux fichier crypté dont la clef serait envoyée s'il arrivait "quelque chose" à Mr Assange.

Cette "assurance" peut être encore plus grosse que ce qui est dévoilé, donc prendre sa vie peut avoir un impact plus grave qu'à présent; AMHA.
IP archivée

mistigrigri

  • ***
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 2042
Re : WikiLeaks
« Réponse #213 le: 07 décembre 2010 à 14:43:30 »

"Julian Assange risque d’être tué"
c'est peut-être pour cela qu'il s'est rendu à la police. A un certain moment il vaut mieux être au cabanon qu'en plein air.
IP archivée

Natacha

  • ***
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Femme
  • Messages: 2479
Re : WikiLeaks
« Réponse #214 le: 07 décembre 2010 à 15:18:45 »

"Julian Assange risque d’être tué"
c'est peut-être pour cela qu'il s'est rendu à la police. A un certain moment il vaut mieux être au cabanon qu'en plein air.


Au "cabanon" aussi il peut y avoir des risques ...  Une mauvaise grippe par exemple, ou autres aléas, peut vous emporter de vie à trépas en un rien de temps ....
IP archivée
Malgré tout, aime.

Jay

  • Invité
Re : WikiLeaks
« Réponse #215 le: 07 décembre 2010 à 15:25:35 »

Vous ne vous apercevez pas de la manip mondiale en terme d'information? On ne fait que parler de Wikileaks...
IP archivée

Nemo492

  • Administrateur
  • *******
  • En ligne En ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 14980
Re : WikiLeaks
« Réponse #216 le: 07 décembre 2010 à 15:29:30 »

Mais grâce à l'exposition de WikiLeaks, on aborde
une quantité de tractations qui devaient rester cachées,
exemple : la vente d'un sous-marin nucléaire au Brésil...
IP archivée
On n'est jamais si bien trahi que par ses "amis" les plus proches..
http://pouvoir-indigo.com - http://ovnis-usa
http://cryonautes.com - http://protocole-oracle.com

Natacha

  • ***
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Femme
  • Messages: 2479
Re : WikiLeaks
« Réponse #217 le: 07 décembre 2010 à 15:33:32 »

Encore une confirmation, s'il en fallait, qu'il se passe bien des choses dans le dos de la population ... Et ceci n'est sans doute qu'une toute petite part de la tarte à la grimace ...

Citer
Wikileaks : coups bas et petits secrets dans le dos des Suédois
Pour Le Monde.fr | 07.12.10 | 11h16
Stockholm, correspondance - Trois médias suédois qui ont eu accès aux quelque 800 télégrammes diplomatiques américains émanant de Suède et obtenus par WikiLeaks publient depuis le week-end des 4 et 5 décembre des révélations concernant deux affaires principales.
La première, révélée vendredi 3 décembre, concerne l'avion de chasse suédois Jas Gripen 39 et sa vente hypothétique à la Norvège.
La seconde, sortie lundi 6 décembre, touche à des renseignements discrètement donnés par des fonctionnaires suédois aux services de renseignements américains dans le cadre de la lutte antiterroriste, mais sans que le Parlement ne soit au courant Dans les deux cas, ces révélations provoquent de très nombreuses réactions en Scandinavie. [...][/b]
source et texte intégral : http://www.lemonde.fr/documents-wikileaks/article/2010/12/07/wikileaks-coups-bas-et-petits-secrets-dans-le-dos-des-suedois_1449929_1446239.html

La réaction d'un internaute-lecteur du Monde à cet article :

Citer
Parmi vos réactions
Daniel Apollon : " coups bas... dans le dos des Suédois" ... et des Norvégiens. Ici en Norvège, sauf quelque politologues formés aux États-Unis et issus du sérail, la majorité de la population est choqué par la manière dont les services américains agissent. N’oublions pas la nouvelle récente qu’une équipe d’espions payé par l’ambassade U.S. traquait des citoyens norvégiens sans le consentement des autorités locale et de la justice. Leur "base" était à un jet de pierre de l’Institut Nobel et du Château royal.

« Modifié: 21 novembre 2017 à 00:24:45 par Modération »
IP archivée
Malgré tout, aime.

Simsi

  • Permissions restreintes
  • ***
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 2150
Re : Re : WikiLeaks
« Réponse #218 le: 07 décembre 2010 à 15:37:54 »

Mais grâce à l'exposition de WikiLeaks, on aborde
une quantité de tractations qui devaient rester cachées,
exemple : la vente d'un sous-marin nucléaire au Brésil...

Exposition un tantinet volontaire AHMA.
Tous ça désert les volontés néoconservatrices. Les blocs des bons et les autres, Russie, Chine, Iran, CDN et ceux qui voudront entrer dans la danse anti-NWO.

Qui semble être le plus visé?
Allons y dans l'ordre de haine que les USA ont envers eux: Iran, Corée du Nord, Venezuela, Chine, Russie, Brésil etc... 

Comme par hasad, ceux qui sont une réelle menace pour l'hégémonie future du NWO.

On distingue ainsi qui devra entrer dans le cercle très ferrmé de l'axe du mal.
IP archivée
S. I. M. S. I. - Soit ils mentent, soit ignorent...

dificultnspa

  • ****
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 3993
Re : WikiLeaks
« Réponse #219 le: 07 décembre 2010 à 17:27:43 »


lefigaro.fr/flash-actu
Citer
WikiLeaks publie "sans peur des faits"

AFP
07/12/2010 | Mise à jour : 15:58

Le fondateur de Wikileaks Julian Assange a affirmé que son site internet publiait "sans peur des faits" dans l'intérêt public, dans une tribune publiée aujourd'hui en Australie après son arrestation à Londres. Les révélations du site à travers la diffusion de milliers de documents militaires américains sur l'Irak et l'Afghanistan, puis de câbles diplomatiques, "n'ont pas nui à une seule personne, à ce qu'on peut savoir" jusqu'ici, écrit Julian Assange dans cette tribune publiée par le quotidien The Australian.

Des journaux dont la renommée est établie depuis longtemps - New York Times, Le Monde, The Guardian, El Pais, Der Spiegel - ont aussi publié les révélations de WikiLeaks mais seul ce site "a été victime des attaques les plus violentes et d'accusations du gouvernement américain et de ses acolytes", relève Assange. Le département d'Etat américain, suivi par des responsables politiques en Australie, chante "un refrain manifestement faux" selon lequel les révélations de WikiLeaks mettent en danger des vies humaines, la sécurité nationale et celle de troupes, poursuit-il.

Le fondateur du site affirme aussi qu'il ne défend pas une position de principe anti-guerre et admet qu'il y a des "guerres justes", dans le cas où les nations ont le droit de leur côté. "Mais rien n'est plus dommageable qu'un gouvernement qui ment à son peuple sur des guerres et demande ensuite à ces mêmes citoyens de mettre en jeu leurs vies et leurs impôts pour ces mensonges", écrit-il.

Julian Assange rappelle une célèbre décision de la Cour suprême des Etats-Unis datant de 1971 et défendant le droit des journaux à publier les "Documents secrets du Pentagone" sur la guerre du Vietnam. Il ne fait aucune mention des poursuites ayant conduit à son arrestation mardi matin à Londres où il s'est livré à la police, selon un de ses avocats, pour clamer son innoncence. M. Assange devait être interrogé en début d'après-midi sur les accusations de viol qui ont amené les autorités suédoises à lancer un mandat d'arrêt international contre lui.

Dans sa tribune, l'Australien de 39 ans compare la campagne de révélations de WikiLeaks aux reportages pendant la Première Guerre mondiale de Keith Murdoch, le père du magnat des médias australo-américain Rupert Murdoch, qui a dénoncé la manière dont les généraux britanniques ont mené la bataille de Gallipoli, ville de la partie européenne de la Turquie, où des milliers de soldats australiens sont morts. "Près d'un siècle plus tard, WikiLeaks publie aussi sans peur les faits qui doivent être rendus publics", écrit-il. "La tempête déclenchée aujourd'hui autour de WikiLeaks renforce la nécessité de défendre le droit de tous les médias à révéler la vérité", conclut-il.





Coome le dit effectivement Assange dans cet article, aucuns des articles publiés à ce jour n'a mis la vie de quelqu'un en danger (hormis la sienne à la rigueur). Toutes les accusations en ce sens ne sont qu'une mise en scène destinées à être relayé par un maximum de médias et influencer ceux qui les lisent sans creuser ce qu'il y a derrière.

Contrairement aux diffusions précédentes sur l'Irak et surtout sur l'Afghanistan, ou il y avait eu des noms de cités, ici les seules personnes qui sont mises sur le devant de la scène, ce sont les diplomates des différents pays et la réalité de ce qu'ils pensent les uns des autres, mais jamais en face d'eux bien sur.

Si wikileaks est sujet à des attaques de toutes parts, il s'agit en fait de parvenir à faire taire le site pour éviter la divulgation des cables diplomatiques qui n'ont toujours pas été révélés jusqu'à présent et surtout ceux qui sont classés "top secret".

Au vu des réactions de ceux déjà divulguer jusqu'à présent et qui ne sont classés que dans les catégories "confidentiel" ou "secret", on peut se douter que ceux classifiés "top secret" risquent de mettre plus encore dans l'embarras les diplomates du monde entier et les américains en premier lieu.

Devant connaître par avance ce qu'ils contiennent, étant donné qu'ils ont les originaux quelque part, ils utilisent donc tous les moyens dont ils disposent pour stopper ces divulgations avant que ne soit dévoiler tous leurs petits secrets "honteux" et la calomnie ou fausse dénonciation en fait partie ainsi que les pressions vis à vis des divers gouvernements, personnes, médias qui pourraient les aider dans leur "guerre" vis à vis de wikileak car il parait évident qu'ils ont des dossiers sur tous ceux qui pourraient les aider... de gré ou de force... Et quand ils n'en ont pas il suffit de les fabriquer comme ils ont du le faire avec l'accusation dont est victime Assange.
IP archivée
Sauvons la planète, notre Mère la Terre...
Sans elle pas de survie possible.

-Vod-

  • **
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 1169
Re : Re : WikiLeaks
« Réponse #220 le: 07 décembre 2010 à 18:05:49 »

Mais grâce à l'exposition de WikiLeaks, on aborde
une quantité de tractations qui devaient rester cachées,
exemple : la vente d'un sous-marin nucléaire au Brésil...

Ce n'est pas vraiment une révélation fracassante, un article de 2008 faisait déjà état de la collaboration france-brésil pour la construction d'une flotte de sous marins nucléaires :
http://blog.multipol.org/post/2008/02/12/NOTE-%3A-Des-sous-marins-nucleaires-pour-le-Bresil



IP archivée

Natacha

  • ***
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Femme
  • Messages: 2479
Re : Re : Re : WikiLeaks
« Réponse #221 le: 07 décembre 2010 à 18:22:54 »

Ce n'est pas vraiment une révélation fracassante, un article de 2008 faisait déjà état de la collaboration france-brésil pour la construction d'une flotte de sous marins nucléaires :
http://blog.multipol.org/post/2008/02/12/NOTE-%3A-Des-sous-marins-nucleaires-pour-le-Bresil

C'était seulement supposé car, à cette époque : "Le ministère français de la Défense démentit cet accord" et il me semble qu'aucun document officiel ne venait étayer ces suppostions.
Maintenant, grâce aux documents officiels diffusés par Wikileaks, nous avons les preuves. :)

IP archivée
Malgré tout, aime.

Simsi

  • Permissions restreintes
  • ***
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 2150
Re : WikiLeaks
« Réponse #222 le: 07 décembre 2010 à 18:26:10 »

Assange sera-t-il l'idiot utile de 2010?
Ouvrez les votes
IP archivée
S. I. M. S. I. - Soit ils mentent, soit ignorent...

-Vod-

  • **
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 1169
Re : WikiLeaks
« Réponse #223 le: 07 décembre 2010 à 18:26:31 »

Oui c'est une révélation, mais c'est pas fracassant :p Ce n'était qu'un secret de polichinelle.

Les guignols sur Wikileaks :
Wikileaks selon le gouvernement américain - Les Guignols de l'infos
vidéo invalide
« Modifié: 21 novembre 2017 à 00:23:05 par Modération »
IP archivée

Natacha

  • ***
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Femme
  • Messages: 2479
Re : WikiLeaks
« Réponse #224 le: 07 décembre 2010 à 21:53:26 »

Le Liban aurait adressé des "conseils indirects" à Israël sur la manière d'agir en cas de nouvelle offensive militaire contre le Hezbollah.

Citer
Ces câbles secrets qui sèment la zizanie au Liban
07/12/2010 | Mise à jour : 19:22
[...] Le Liban occupe une place particulière dans la déferlante WikiLeaks: l'un des quotidiens du pays a publié en exclusivité des télégrammes diplomatiques du site spécialisé dans les «fuites». Al-Akhbar, dont l'audience est beaucoup moins grande, se retrouve ainsi au rang des «privilégiés» au côté de titres aussi prestigieux que le New York Times, le Guardian, Le Monde ou El Pais.
Ce quotidien arabophone qui revendique une ligne éditoriale ouvertement anti-américaine a mis en ligne le 3 décembre dernier quelque 183 documents en version originale ne figurant initialement pas sur le site WikiLeaks lui-même et en publie depuis des traductions en arabe dans sa version papier sans se priver de citer les protagonistes «sauf si nous jugeons qu'une telle exposition met leur vie en danger», explique le directeur de la rédaction, Khaled Saghiyé.
Interrogé sur la provenance des télégrammes, il dit les avoir obtenus par des «intermédiaires» et non pas de WikiLeaks directement, comme c'est le cas pour ses pairs américain, anglais, français et espagnol. Al-Akhbar affirme avoir en sa possession d'autres documents de ce type dont il s'interroge sur l'opportunité de publication.
La trentaine de télégrammes émanant de l'ambassade des États-Unis à Beyrouth publiés sur le site d'Al-Akhbar* datent de 2008 et du tout début de 2009. Deux d'entre eux ont fait particulièrement du bruit à Beyrouth :le premier attribue au ministre libanais de la Défense, Elias el-Murr, des conseils indirects adressés à Israël sur la manière d'agir en cas de nouvelle offensive militaire contre le Hezbollah. Le ministre aurait notamment recommandé d'éviter de «bombarder des ponts et des ouvrages d'infrastructure dans les régions chrétiennes». Selon le câble, «Murr a donné des directives (au chef de l'armée Michel) Sleimane demandant que les forces armées libanaises ne s'impliquent pas si Israël vient».  [...]
[suite sur le lien ci-dessous]
source et texte intégral : http://www.lefigaro.fr/international/2010/12/06/01003-20101206ARTFIG00695-ces-cables-secrets-qui-sement-la-zizanie-au-liban.php
« Modifié: 21 novembre 2017 à 00:22:27 par Modération »
IP archivée
Malgré tout, aime.
Pages: 1 ... 13 14 [15] 16 17 ... 47   En haut