Merci de vous connecter ou de vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Recherche avancée  

Nouvelles:

Les Forums de Radio Ici&Maintenant !

Pages: 1 ... 37 38 [39] 40 41 ... 47   En bas

Auteur Sujet: WikiLeaks  (Lu 126720 fois)

0 Membres et 3 Invités sur ce sujet

mistigrigri

  • ***
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 2044
Re : WikiLeaks
« Réponse #570 le: 11 janvier 2011 à 16:46:35 »

il n'y a pas de pétition générale lancée pour le protéger ? c'est curieux que la Suède soit encore plus inféodée aux usa que la GB, non ?
IP archivée

Natacha

  • ***
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Femme
  • Messages: 2479
Re : WikiLeaks
« Réponse #571 le: 11 janvier 2011 à 16:48:07 »

11 janvier 2011
Ce mardi matin à Londres à la sortie du tribunal, après l'audience pour extradition, Assange se déclare néanmoins "heureux".
Il annonce que lui et son équipe Wikileaks vont continuer leur travail, et qu'ils vont publier encore plus de documents diplomatiques américains par l'intermédiaire de petits ou grands journaux et d'organisations oeuvrant pour les "droits de l'homme".
La justice anglaise se prononcera les 7 et 8 février sur la demande d'extradition de la Suède. Si l'extradition était finalement acceptée, il s'écoulerait encore plusieurs mois avant qu'elle intervienne, en raison des recours possibles en Cour d'Appel.

VIDEO: http://www.guardian.co.uk/world/the-us-embassy-cables
« Modifié: 11 janvier 2011 à 16:59:12 par Natacha »
IP archivée
Malgré tout, aime.

Natacha

  • ***
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Femme
  • Messages: 2479
Re : WikiLeaks
« Réponse #572 le: 13 janvier 2011 à 12:05:52 »

A propos de WikiLeaks, Owni démêle l'embrouille ... 

Citer

Wikileaks: 6 contre-vérités diffusées par les médias
par Julianne Escobedo. 
Owni.fr le 12 janvier 2011

- Les révélations de WikiLeaks sont meurtrières
- WikiLeaks a publié 250.000 télégrammes
- Julian Assange est un criminel
- Wikileaks n’est pas une entreprise de journalisme
- Julian Assange fait de l’argent avec WikiLeaks
- Les télégrammes diplomatiques ne sont pas de l’information 

Développement à lire ici : http://wikileaks.owni.fr/
ou là : http://owni.fr/2011/01/12/wikileaks-6-contre-verites-diffusees-par-les-medias/
IP archivée
Malgré tout, aime.

Natacha

  • ***
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Femme
  • Messages: 2479
Re : WikiLeaks
« Réponse #573 le: 13 janvier 2011 à 21:48:06 »


WikiLeaks et des gens du monde entier soutiennent Bradley Manning.

Citer
WikiLeaks soutient Bradley Manning
AFP -13/01/2011 | Mise à jour : 21:25 
WikiLeaks a fait un don de 15.000 dollars pour contribuer aux frais de justice de Bradley Manning, le jeune soldat américain soupçonné d'avoir fourni au site internet des documents secrets américains, a annoncé jeudi son comité de soutien. "Ce don de WikiLeaks est essentiel pour nous assurer que Bradley ait un procès équitable et ouvert", déclare Mike Gogulski, fondateur du comité de soutien, cité dans le communiqué.
Cette contribution effectuée lundi porte à 100.000 dollars le montant des dons destinés à assurer la défense de Manning, affirme le comité de soutien. Au moins 115.000 dollars sont nécessaires pour lui assurer une "défense solide", ajoute-t-il dans le communiqué.
Le comité de soutien "salue" le don de l'organisation de Julian Assange, qui a dû faire face au "refus honteux de Visa, Mastercard et Paypal d'effectuer des virements en sa faveur à la demande du gouvernement américain". Ces sociétés avaient annoncé en décembre suspendre les transferts de fonds vers WikiLeaks. Les dons et les soutiens à Bradley Manning affluent de partout, selon Jeff Paterson, autre membre dirigeant du comité de soutien.
"Dans le monde entier, des gens s'élèvent contre la détention arbitraire de Bradley Manning, qui est en fait accusé d'avoir agi par conviction morale", estime-t-il. [...]
source et texte intégral: http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2011/01/13/97001-20110113FILWWW00781-wikileaks-soutient-bradley-manning.php
IP archivée
Malgré tout, aime.

franck97

  • lumi☼air
  • Permissions restreintes
  • **
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 1292
  • Je salue le s☼leil qui est en vous.
Re : WikiLeaks
« Réponse #574 le: 14 janvier 2011 à 01:03:45 »


Modération: Cette vidéo n'est plus disponible. En effet, le compte YouTube associé a été clôturé.

Wikileaks : les fonds de la "Françafrique" détournés au profit de Chirac et Sarkozy !
Omar Bongo aurait financé des partis français, selon WikiLeaks.
WIKILEAKS : Nicolas Sarkozy financé par Omar Bongo?
«Le Monde» n'a pas publié le câble sur Bongo et les politiques français. DANS LES CARNETS DE WIKILEAKS. Le quotidien estime que les allégations sur les détournements de fonds d'Omar Bongo n'étaient pas suffisamment vérifiées.
Lorsqu'El Païs a diffusé mercredi le mémo diplomatique expliquant qu'Omar Bongo aurait détourné 30 millions d'euros, notamment pour financer Jacques Chirac et Nicolas Sarkozy, de nombreux journalistes et lecteurs se sont posés la même question: pourquoi n'est-ce pas Le Monde qui a révélé cette information?

En effet, le quotidien français a eu un accès privilégié à l'ensemble des documents comme The New York Times aux Etats-Unis, The Guardian au Royaume-Uni, Der Spiegel en Allemagne et El Pais en Espagne. Les journaux ont ensuite sélectionné les câbles comme ils le voulaient.

Cette information sur Omar Bongo, potentiellement importante pour la France, aurait, en première apparence, dû intéresser Le Monde plus qu'El Païs. Mais le journal français, comme il l'a expliqué dans un article publié sur son site Internet, n'a pas choisi de parler de ce câble, même s'il l'avait bien «repéré».

Ainsi pour Olivier Biffaud, l'un des rédacteurs en chef, «l'équipe des journalistes du Monde qui a travaillé sur ces télégrammes avait "repéré'" un câble datant de juillet 2009 signé par l'ambassadrice américaine à Libreville, au Gabon, sur des détournements de fonds opérés au détriment de la Banque des Etats d'Afrique centrale (BEAC). Ces détournements, disait le télégramme, avaient profité à des "dirigeants gabonais" et "une partie de l'argent à des partis politiques français".»

«Il avait alors été décidé par Le Monde de ne pas retenir, à ce stade, ce télégramme, en raison non pas de son manque de crédibilité mais de son absence de source authentifiée». Et d'expliquer que l'ambassadrice prenait elle-même ces informations avec des pincettes: «Cette ambassade n'est pas en mesure de vérifier la véracité de l'accusation selon laquelle des hommes politiques français ont bénéficié du détournement de fond».

France : La "Françafrique", cette machine à laver le sale "fric" des dictateurs africain


Modération: Cette vidéo n'est plus disponible. En effet, le compte YouTube associé a été clôturé.
« Modifié: 29 septembre 2012 à 12:37:13 par lilou »
IP archivée
Gardez vos pensées positives parce qu'elles deviennent votre destinée.
“Soyez le changement que vous voulez voir dans le monde.” (Gandhi)

Natacha

  • ***
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Femme
  • Messages: 2479
Re : Re : WikiLeaks
« Réponse #575 le: 14 janvier 2011 à 13:11:58 »

«Le Monde» n'a pas publié le câble sur Bongo et les politiques français. DANS LES CARNETS DE WIKILEAKS. Le quotidien estime que les allégations sur les détournements de fonds d'Omar Bongo n'étaient pas suffisamment vérifiées. Lorsqu'El Païs a diffusé mercredi le mémo diplomatique expliquant qu'Omar Bongo aurait détourné 30 millions d'euros, notamment pour financer Jacques Chirac et Nicolas Sarkozy, de nombreux journalistes et lecteurs se sont posés la même question: pourquoi n'est-ce pas Le Monde qui a révélé cette information?
En effet, le quotidien français a eu un accès privilégié à l'ensemble des documents comme The New York Times aux Etats-Unis, The Guardian au Royaume-Uni, Der Spiegel en Allemagne et El Pais en Espagne. Les journaux ont ensuite sélectionné les câbles comme ils le voulaient.
Cette information sur Omar Bongo, potentiellement importante pour la France, aurait, en première apparence, dû intéresser Le Monde plus qu'El Païs. Mais le journal français, comme il l'a expliqué dans un article publié sur son site Internet, n'a pas choisi de parler de ce câble, même s'il l'avait bien «repéré».

Apparemment, le journal "Le Monde" s'est tout de même décidé (le 29 décembre 2010) à parler de cette affaire sur son site, mais seulement après El Païs.

Lire ici : http://icietmaintenant.fr/SMF/index.php/topic,13678.msg177806.html#msg177806

ou là : texte intégral : http://www.lemonde.fr/afrique/article/2010/12/29/selon-wikileaks-omar-bongo-aurait-detourne-des-fonds-au-profit-de-partis-francais_1459012_3212.html#ens_id=1459018&xtor=RSS-3208
IP archivée
Malgré tout, aime.

Natacha

  • ***
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Femme
  • Messages: 2479
Re : WikiLeaks
« Réponse #576 le: 16 janvier 2011 à 19:00:32 »

Comptes en Suisse : La vengeance du banquier ...   ;)

Citer
De nouvelles données bancaires seront livrées à Wikileaks/Presse
dimanche 16 janvier 2011 17h05
ZÜRICH, 16 janvier (Reuters) - Un ancien banquier suisse, qui a déjà publié via le site Wikileaks des documents bancaires internes, a promis de transmettre de nouvelles données concernant environ 2.000 détenteurs de comptes bancaires à l'étranger, rapporte un journal allemand.
Rudolf Elmer, renvoyé en 2002 du groupe Julius Baer (BAER.VX: Cotation) et jugé mercredi en Suisse pour violation du secret bancaire, transmettra de nouvelles informations à Wikileaks lors d'une conférence de presse à Londres, rapporte dimanche Der Sonntag.Rudolf Elmer a déclaré au journal suisse qu'il transmettrait deux disques compacts contenant les noms et les détails des comptes d'environ 2.000 clients, qui ont placé de l'argent sur des comptes à l'étranger.
Il a précisé que parmi ces clients figurent des personnalités de premier plan du monde des affaires, des artistes, et environ une quarantaine d'hommes politiques. Ces données impliquent notamment des multimilliardaires, des groupes internationaux et des fonds spéculatifs de plusieurs pays, dont les Etats-Unis, l'Allemagne et la Grande-Bretagne.
"Ces documents montrent qu'ils se réfugient derrière le secret bancaire, probablement pour éviter les taxes", a-t-il déclaré au journal. [...]
source et texte intégral: http://fr.reuters.com/article/frEuroRpt/idFRLDE70F0DA20110116
« Modifié: 28 février 2011 à 23:10:40 par katchina »
IP archivée
Malgré tout, aime.

Natacha

  • ***
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Femme
  • Messages: 2479
Re : WikiLeaks
« Réponse #577 le: 16 janvier 2011 à 19:16:44 »

Corruption en Tunisie : selon un document WikiLeaks traduit et publié hier par le journal "Le Monde".
Quelle coincidence incroyable !... L'info tombe pile au bon moment. ;)

Citer
WikiLeaks : Corruption en Tunisie, "ce qui est à vous est à moi"
LEMONDE.FR | 15.01.11 | 10h02  •  Mis à jour le 16.01.11 | 01h28
Le Monde publie une traduction en français d'un télégramme diplomatique américain dévoilé par WikiLeaks et décrivant la corruption au plus haut niveau du régime du président Ben Ali.
source et texte intégral: http://www.lemonde.fr/documents-wikileaks/article/2011/01/15/wikileaks-corruption-en-tunisie-ce-qui-est-a-vous-est-a-moi_1465990_1446239.html

Le câble diplomatique original :
http://wikileaks.ch/cable/2008/06/08TUNIS679.html
"08TUNIS679  2008-06-23 13:01  2010-12-07 21:09  SECRET"
Modération: Lien mort.

La traduction en français par le journal "Le Monde" est ici :
http://www.lemonde.fr/documents-wikileaks/article/2011/01/15/wikileaks-corruption-en-tunisie-ce-qui-est-a-vous-est-a-moi_1465990_1446239.html
"Memo numéro 08 Tunis 679 - Date : 23 juin 2008 - Origine : Ambassade des Etats-Unis à Tunis - Classification :
SECRET" [...]
« Modifié: 29 septembre 2012 à 12:38:33 par lilou »
IP archivée
Malgré tout, aime.

lcarl

  • ***
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 2854
Re : Re : WikiLeaks
« Réponse #578 le: 16 janvier 2011 à 19:25:27 »

Corruption en Tunisie : selon un document WikiLeaks traduit et publié hier par le journal "Le Monde".
Quelle coincidence incroyable !... L'info tombe pile au bon moment. ;)
Que veux-tu nous dire et nous faire partager?
IP archivée
With knowledge comes responsibility.

Natacha

  • ***
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Femme
  • Messages: 2479
Re : WikiLeaks
« Réponse #579 le: 16 janvier 2011 à 19:38:24 »

Corruption en Tunisie : selon un document WikiLeaks traduit et publié hier par le journal "Le Monde".
Quelle coincidence incroyable !... L'info tombe pile au bon moment. ;)

Que veux-tu nous dire et nous faire partager?

Qu'il y a bien des coincidences incroyables. C'est, je pense, un bon exemple de ce qu'on appelle "la synchronicité", non ?  :)
Si ça t'intéresse, il y a un débat sur ce phénomène ici : http://icietmaintenant.fr/SMF/index.php/topic,6682.0.html
IP archivée
Malgré tout, aime.

Nemo492

  • Administrateur
  • *******
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 15055
Re : WikiLeaks
« Réponse #580 le: 16 janvier 2011 à 19:48:57 »

N'est-il pas plus simple de se dire que les journalistes du Monde,
face à une énorme pile de documents, ont fait le choix de publier
maintenant ce qui concernait la Tunisie, qui sinon devait être
traité un peu plus tard, sans urgence..?
IP archivée
On n'est jamais si bien trahi que par ses "amis" les plus proches..
http://pouvoir-indigo.com - http://ovnis-usa
http://cryonautes.com - http://protocole-oracle.com

Light_angel

  • **
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 1449
  • Humanae Libertas
Re : WikiLeaks
« Réponse #581 le: 16 janvier 2011 à 19:50:50 »

Quoi de nouveau à l'horizon avec les révélations de la corruption en Tunisie ?
Comme si en France, aux USA et ailleurs ce n'était pas la même chose peut-être ?
Rien qu'en France avec tous les copains de SARKOZY et tous ses liens d'intérêts dans tous les domaines, nous sommes servis.

Le Peuple Tunisien est en train de nous donner l'exemple de ce que nous devrions faire en France et dans tous les pays européens pour virer les corrompus qui sont au pouvoir.

Quand le président de l'Europe a été choisi par le Bildenberg Group et non élu par les peuples européens, on se demande qui est en dictature, n'est-ce pas ?

IP archivée
"Quand votre esprit est étroit, les petites choses vous agitent facilement. Faites de votre esprit un océan". Lama Thubten Yeshe

Natacha

  • ***
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Femme
  • Messages: 2479
Re : WikiLeaks
« Réponse #582 le: 16 janvier 2011 à 20:01:05 »

Selon un câble divulgué par WikiLeaks, Berry Smutny le D.G. de la société OHB aurait durement critiqué le projet européen "Galileo" avant d'être choisi pour un contrat en tant que fournisseur de technologie, en janvier 2010. Mais Berry Smutny aurait récemment démenti les propos qui lui sont attribués sur le câble.

Citer
Aftenposten : OHB aurait jugé "stupide" le projet Galileo
Le vendredi 14 janvier 2011 à 05:10
[...] Pourtant, si l'on en croit une note issue des dizaines de milliers de documents publiés par Wikileaks, le directeur général d' OHB Technology, Berry Smutny, ne semblait pas du tout croire à l'intérêt du projet.
Dans un télégramme issu de l'ambassade des Etats-Unis à Berlin, en date du 22 octobre 2009 ( soit quelques mois avant l'attribution du marché ), des propos lui sont attribués : " je pense que Galileo est une idée stupide qui sert en premier lieu les intérêts français ", propos qu'il aurait prononcés trois semaines auparavant, soulignant que Galileo est un " gaspillage, défendu par des intérêts français, de l'argent des contribuables européens ".
[...] Or, en janvier 2010, OHB Systems était choisi pour un contrat de 566 millions d'euros devant permettre de fabriquer une première tranche de 14 satellites ( sur la trentaine prévue ).
Contacté par Aftenposten, Berry Smutny a démenti les propos qui lui sont attribués tout en reconnaissant avoir rencontré des diplomates américains lors d'un déjeuner. L' Allemagne n'a  jamais caché son hostilité au projet Galileo, face à des conglomérats français un peu trop insistants, surtout depuis sa reprise en main sur fonds publics, au point d'avoir menacé de faire capoter l'ensemble du projet de financement en 2007. Les diplomates américains ont-ils forcé le trait d'une sourde hostilité allemande, alors que les Etats-Unis voient d'un mauvais oeil ce concurrent de leur système GPS ( tempéré par le fait que le projet européen, s'il est lancé, aura dix ans de retard sur son calendrier initial ) ? [...]
Source et texte intégral: http://www.generation-nt.com/wikileaks-ohb-systems-galileo-gps-gnss-actualite-1143441.html
IP archivée
Malgré tout, aime.

Natacha

  • ***
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Femme
  • Messages: 2479
Re : WikiLeaks
« Réponse #583 le: 16 janvier 2011 à 20:34:59 »

WikiLeaks révèle des "histoires" de banques.
Selon WikiLeaks, en octobre 2008, la Banque centrale d'Islande n'aurait pas obtenu l'assistance qu'elle espérait recevoir de la Banque fédérale américaine.

Citer
L’Islande voulait un milliard de la Fed à l’automne 2008 (WikiLeaks)
Publié le 14/01/2011
La banque centrale islandaise a réclamé à son homologue américaine à l’automne 2008, alors que le système financier de l’île était en train de s’effondrer, une aide d’un milliard de dollars qu’elle n’a jamais obtenu, a révélé jeudi le site internet WikiLeaks.  Dans un télégramme du 29 octobre 2008, l’ambassade américaine à Reykjavik reproduit et commente une lettre envoyée le 24 par le gouverneur de la Banque centrale d’Islande, David Oddsson, pour réclamer à la Fed « un prêt de la Réserve fédérale d’une maturité de moyen terme, de préférence d’un montant d’un milliard de dollars ». La lettre est adressée au « cher Tim », le président de la Banque de réserve fédérale de New York à l’époque, et aujourd’hui secrétaire au Trésor, Timothy Geithner.
A l’époque, l’Islande voit ses trois grandes banques sombrer après des années d’une croissance boulimique. Le 24 octobre correspond avec l’annonce d’un accord avec le Fonds monétaire international pour prêter au pays 2,1 milliards de dollars, afin d’éviter la ruine du pays tout entier. Le gouvernement islandais avait évoqué cette demande d’aide à la Fed quatre jours plus tard, sans en préciser le montant. La Fed n’y a jamais accédé, alors que dans les jours suivants elle allait accorder des lignes de crédit temporaires à des banques centrales variées : 15 milliards de dollars à la Nouvelle-Zélande le 28, 30 milliards au Brésil, au Mexique, à la Corée du Sud et à Singapour le 29, et enfin 29,5 milliards au Danemark le 30. L’Etat a dépensé 277 milliards de couronnes islandaises en 2008 pour recapitaliser les trois grandes banques du pays, soit 18,8% du produit intérieur brut, et quelque 2,4 milliards de dollars au taux de change d’octobre 2008. Paris, 14 janvier 2011 (AFP)
source: http://www.news-banques.com/lislande-voulait-un-milliard-de-la-fed-a-lautomne-2008-wikileaks/012160366/

La dépêche en anglais de l'Associated Press sur ce même sujet :
 
http://www.google.com/hostednews/ap/article/ALeqM5gL-O5y3hgMjF5wtqZelguP0_oQPw?docId=55ebbc813c704eddbb4122e19852f3a1
"Iceland asked for $1 billion bailout from US - (AP) – 2 days ago"
Modération L'article demandé n'est plus disponible.

précise que (extrait) :

"The U.S. embassy in Reykjavik urged Washington to back the loan, arguing that Iceland might otherwise turn to Russia.  [...] Other cables show U.S. officials were concerned about the implications of Iceland accepting a loan from Russia. Officials worried a loan would give Moscow leverage to use the former U.S. air base at Keflavik, or might give Russia access to Iceland's offshore gas and oil fields."

Trad. approx.: "L'ambassade américaine à Reykjavik pressait Washington d'accepter le prêt, arguant que l'Islande pourrait sinon se tourner vers la Russie. [...] D'autres câbles montrent que les officiels américains étaient préoccupés par les implications possibles de l'Islande si celle-ci acceptait un prêt de la Russie. Ces officiels s'inquiètaient du fait qu'un prêt de Moscou permettrait [à la Russie] de faire pression pour utiliser l'ancienne base aérienne américaine de Keflavik, ou peut-être donnerait à la Russie l'accès au gaz et aux champs pétrolifères au large des côtes islandaises."
« Modifié: 29 septembre 2012 à 12:41:52 par lilou »
IP archivée
Malgré tout, aime.

Patrick1420

  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 6
Re : WikiLeaks
« Réponse #584 le: 16 janvier 2011 à 21:21:39 »

Je n'ai pas parcouru les 39 pages précédentes de postes alors je ne sais trop si le sujet suivant a été approfondie.

Wikileaks, ou plutôt son fondateur, a des relations étroites avec des agents de la politique étrangère américaine.

John Young, l'un des fondateurs affirme que Wikileaks est d'origine américaine.
http://www.infowars.com/wikileaks-founder-bigger-bombshells-on-the-way/

Ici des échanges de mails rendu public entre John Young et la CIA. Chercher à « Sun, 7 Jan 2007 12:36:29 -0500 ».
http://cryptome.org/0003/wikileaks-lash.htm

Dans l'équipe de Wikileaks, au moins 6 employés sont parti à cause d'accords passé avec les médias par Assange et par le comportement de celui ci
http://www.wired.com/threatlevel/2010/09/wikileaks-revolt/

Autre élément, La journal "The Economist" avait donné un award à Assange
http://www.indexoncensorship.org/2008/04/winners-of-index-on-censorship-freedom-of-expression-award-announced/

Or il se trouve que "The Economist" est détenu par les Rothschilds
http://www.infowars.com/rothschild-and-cia-publications-attack-constitution-worshipers/

Le cabinet qui fait la défense de Assange c'est « Finers Stephens Innocent »
http://www.fsilaw.com/

Or il se trouve que « Finers Stephens Innocent » travail aussi pour les Rothschilds
http://www.charityperformance.com/charity-details.php?id=17426

Anna Ardin, l'une des femmes supposées violées est très potentiellement agent de la CIA
http://www.allvoices.com/contributed-news/7565838-who-is-anna-ardin-one-of-assanges-accusers

David E. Sanger, le correspondant du New York Times de Julien Assange est membre du CFR
http://www.cfr.org/about/membership/roster.html?letter=S

David E. Sanger est aussi membre de l'Aspen Institute (sa photo est à la même ligne que celle de Condoleeza Rice).
http://www.aspeninstitute.org/policy-work/aspen-strategy-group/about-aspen-strategy-group/group-members

Quelques éléments qu'il est bon de se savoir. Le but d'une tel entreprise pourrait être justifié de la manière suivante.
Les Etats Unis ont une longue expérience dans l'espionnage et le contre espionnage qu'ils ont acquis pendant la guerre froide. Donner des informations falsifiées ou périmées étaient tout a fait courant pour faire de la désinformation. Même si ca peut paraitre de scoop pour celui qui les reçoit, les documents transmis n'ont que très peu de valeur. Ils sont le prix à payer pour obtenir la crédibilité nécessaire au moment ou le réseau de désinformation pourra être utilisé pour une mission spécifique. Vous me suivez ?

Aujourd'hui Wikileaks diffusent des câbles en nombres mais s'agit il d'information extraordinaire ? Non. Rien à ma connaissance (et encore moins repris par les médias) sur les énergies libre, les OVNI, HAARP, opérations frauduleuses de la FED... Rien qui ne vienne du gouvernement profond. Par gouvernement profond, je désigne l'organisation à l'intérieur du gouvernement, des institutions, de l'armée... Wikileaks ne diffuse rien qu'on ne sache déjà, ils se contente d'apporter les preuves de ce dont on se doutait.

D'ailleurs lorsque l'on regarde comment les médias ont repris les câbles, ca tourne beaucoup autour de l'IRAN présenté comme l'ennemi à abattre, la prochaine cible américaine (ils doivent pas aimer que Ahmadinejad  est dit à l'ONU que le 11/9 était un complot). Les câbles diffusées parlent de roquettes qui pourraient atteindre l'Europe, d'Al-Quaida ...
Globalement, Wikileaks et les grands médias justifient la guerre contre le terrorisme. Or pour ceux qui le savent, le terrorisme est pure invention, c'est l'ennemi invisible que l'on peut cacher n'importe où. C'est à cause de lui que les libertés disparaissent, la vie privée se rétrécit et les contrôles augmentent. L'histoire selon laquelle un barbu planqué dans une caverne déstabilise le monde entier est du délire complet. Selon un ex chef de service de la DGSE, Al Quaida est morte sur le plan opérationnel entre 2002 et 2003 et les quelques 50 personnes qui en ont réchappé sont incapables d'articuler à l'échelle planétaire, un réseau capable de recruter, de former, de financer et d'organiser des actes de terrorisme capable de déstabiliser les Etats. La raison la plus vraisemblable à ce que tout le monde invoque Al-Quaida est un phénomène de mode. Les différents manifestations d'Al-Quaida dans le monde n'ont aucun lien opérationnel ni même hiérarchique entre eux. Enfin bon, tout ca pour dire que des câbles qui révèlent la présence d'Al-Quaida sont peu crédibles selon moi.
Le terroriste est le joker de la politique étrangère américaine comme l'était l'hérétique au moyenne age.


Autre point qu'il me parait important de souligner dans les conséquences de Wikileaks, c'est une augmentation des contrôles sur internet. l'ONU a très clairement fait un pas en avant pour une plus grande régulation d'internet à cause de Wikileaks. (Petit rappel, Obama possède un interrupteur capable de couper internet dans son pays en cas de besoin et est en train de faire voter un numéro d'identification personnelle sur internet pour chaque américain.)
http://www.itnews.com.au/News/242051,un-mulls-internet-regulation-options.aspx

Enfin, pour ceux d'entre vous qui connaisses le Disclosure Project, il me semble que les révélations étaient un peu plus fracassante que Wikileaks et cette fois venait du gouvernement profond. Seulement que cette fois, les médias n'ont absolument rien relayé dans le temps. Pour le coup du Disclosure Project, la politique des médias c'était: j'en parle une fois et après on oublie tout. Avec Wikileaks, leurs informations sont publiées régulièrement dans votre quotidien. Ca fait une sacré différence !
http://www.disclosureproject.org/

Bon voila quelques éléments en vrac qui je l'espère vous feront un peu réfléchir.
La question que je me pose, c'est: Concrètement, Wikileaks ils ont apportés quoi ?
Ce que je me dis souvent, c'est que si un sujet est martelé dans les médias, c'est sure qu'il y a un truc qui cloche. Avec Wikileaks, c'est beaucoup bruit mais derrière c'est pas sensationnel. Il y a plein de gens qui auraient beaucoup plus à dire que Assange si jamais ils avaient le même auditoire. Aujourd'hui Wikileaks est devenu LA VOIX de la vérité. Je me dis, les farfelus de la politique américaine sont assez intelligents pour avoir créer cette voix et l'avoir sous leurs ailes, pourraient leur rendre de grands services. Comme les réseaux de contre espionnage pendant la guerre froide.

De plus, ils pourraient par ce canal, accuser tel ou tel organisation de tel ou tel malversations. Ca serait bien pratique.  8)
IP archivée
Pages: 1 ... 37 38 [39] 40 41 ... 47   En haut