Merci de vous connecter ou de vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Pages: 1 ... 41 42 [43] 44 45 ... 47   En bas

Auteur Sujet: WikiLeaks  (Lu 119473 fois)

0 Membres et 2 Invités sur ce sujet

mistigrigri

  • ***
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 2042
Re : WikiLeaks
« Réponse #630 le: 02 février 2011 à 12:52:21 »

10 ans après .... pas très prudent ces terroristes ! ???
IP archivée

Simsi

  • Permissions restreintes
  • ***
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 2150
Re : WikiLeaks
« Réponse #631 le: 02 février 2011 à 13:48:10 »

Citer
A Los Angeles, "le personnel de nettoyage de l'hôtel est devenu soupçonneux parce qu'il avait remarqué dans la chambre les uniformes de pilotes, plusieurs ordinateurs portables et plusieurs cartons destinées à des adresses en Syrie, à Jérusalem, en Afghanistan et en Jordanie".

Citer
Je pourrais développer ainsi:

... voir dans le topic du 11/09/2001
IP archivée
S. I. M. S. I. - Soit ils mentent, soit ignorent...

Natacha

  • ***
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Femme
  • Messages: 2479
Re : WikiLeaks
« Réponse #632 le: 03 février 2011 à 22:47:20 »

Un câble diplomatique, divulgué le 28 Janvier 2011 par WikiLeaks, concernant l'Egypte, a été commenté comme suit par un membre du staff WikiLeaks :
 
Trad. approx. d'un extrait : Les plans de succession militaire en Egypte racontés à l'Ambassade Américaine.
WikiLeaks Staffer, 28 January, 2pm GMT
En Juillet 2009, un ancien homme politique égyptien a dit à un diplomate américain ( cf. le câble diplomatique 09CAIRO1468 http://wikileaks.ch/cable/2009/07/09CAIRO1468.html mod: Lien mort. ) que, bien que le centre réel du pouvoir en Egypte soit militaire, ils ne verraient pas d'objection à ce qu'un civil soit désigné aux prochaines présidentielles. Remarque interprétée par le diplomate américain comme pointant référence au fils de Hosni Mubarak, Gamal Mubarak. Il a dit aussi que de possibles violences pourraient se produire lorsqu'approcheraient les élections parlementaires en 2010 et les présidentielles en 2011, mais que les forces de sécurité seraient capables de les maintenir sous contrôle.


Citer
Egypt - Egyptian Military Succession Plans Told to US Embassy
WikiLeaks Staffer, 28 January, 2pm GMT
A senior Egyptian politician told an American diplomat in July 2009 [09CAIRO1468 - http://wikileaks.ch/cable/2009/07/09CAIRO1468.html mod: Lien mort. ] that the military would safeguard a "constitutional transition of power" and implied the armed forces would support Gamal Mubarak, the son of current president Hosni Mubarak. Dr ................., a former minister in the ruling National Democratic Party (NDP), claimed that even though "the real center of power in Egypt is the military", they would have "no objection to a civilian" as the next president. A remark interpreted by the US official as a "pointed reference" to Gamal Mubarak.  ............. went on to dismiss the possible danger of protests against the current regime, calling opposition parties "weak" and democracy a "long term goal."
"There would be some violence around the upcoming 2010 parliamentary and 2011 presidential elections", he said, "but...security forces would be able to keep it under control." [...]
[suite sur le lien ci-dessous]
source et texte intégral: http://wikileaks.ch/Egyptian-Military-Succession-Plans.html mod: Lien mort.

More articles ... [à lire sur : http://wikileaks.ch/Egyptian-Military-Succession-Plans.html mod: Lien mort.]
- Evidence of torture and repression by Mubarak´s Police
- Cable from Imprisoned Egyptian Opposition Leader: Defend Democracy “for the friendship of peoples live forever”
- U.S. intelligence collaboration with Omar Suleiman “most successful”
- The Egyptian military planned for a "smooth" transfer of power to the president’s son in the event of regime change, according to recently published US diplomatic cables.
« Modifié: 29 septembre 2012 à 12:26:47 par lilou »
IP archivée
Malgré tout, aime.

Natacha

  • ***
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Femme
  • Messages: 2479
Re : WikiLeaks
« Réponse #633 le: 04 février 2011 à 00:42:43 »

On dirait que WikiLeaks appuie un peu plus sur l'accélérateur depuis le 1er Février.

http://www.wikileaks.ch/cablegate.html
Dans l'encart "Browse latest releases" : cliquer sur : 2011/02 (février 2011) - puis sur le jour choisi.

Ils viennent de larguer plusieurs pages de documents diplomatiques. Pour ceux que cela intéresserait, le 1er février concerne surtout la Lybie :
http://wikileaks.ch/reldate/2011-02-01_1.html
mod: Lien mort.

Mais tout cela étant bien évidemment rédigé en anglais, il faut être anglais ou parfaitement bilingue pour tout comprendre et avoir beaucoup de temps à consacrer à cette lecture rébarbative.  Avis aux amateurs ! 

« Modifié: 29 septembre 2012 à 12:27:22 par lilou »
IP archivée
Malgré tout, aime.

zetareticuli

  • *
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 4323
Re : WikiLeaks
« Réponse #634 le: 06 février 2011 à 23:34:32 »

Un rapport avec de prochaines informations brulantes?

Citer
Politico rapporte: « Les ambassadeurs de presque toutes les 260 ambassades des États-Unis, consulats et autres missions dans plus de 180 pays sont attendus et convoquer au département d’État pour ce qui est annoncé comme la première réunion de ce genre. «

http://www.politico.com/news/stories/0111/48471.html#comments
IP archivée
"Quand le sage montre la lune, l'idiot regarde le doigt"

Natacha

  • ***
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Femme
  • Messages: 2479
Re : Re : WikiLeaks
« Réponse #635 le: 07 février 2011 à 12:33:21 »

Un rapport avec de prochaines informations brulantes?
Citer
Politico rapporte: « Les ambassadeurs de presque toutes les 260 ambassades des États-Unis, consulats et autres missions dans plus de 180 pays sont attendus et convoquer au département d’État pour ce qui est annoncé comme la première réunion de ce genre. «
http://www.politico.com/news/stories/0111/48471.html#comments

Les journaux et tv américains ont également transmis ce communiqué le 31 janvier 2011.

"Bien que la réunion concerne la politique étrangère des États-Unis et les priorités pour 2011, les fonctionnaires déclarent que Mme Clinton prévoit de rencontrer personnellement les Ambassadeurs d'Etat pour s'informer de l'évolution sur le terrain. Les officiels s'attendent également à ce que le thème spécifique des révélations Wikileaks soit soulevé."

source (anglais): http://www.abc24.com/news/political/story/Clinton-convenes-mass-meeting-of-U-S-ambassadors/ycSD6j3KV0ON1H3wGnhIkw.cspx
IP archivée
Malgré tout, aime.

Natacha

  • ***
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Femme
  • Messages: 2479
Re : WikiLeaks
« Réponse #636 le: 08 février 2011 à 21:55:58 »

Le site d'infos MEDIAPART :
http://www.mediapart.fr/

qui déjà avait créé un site-miroir de WikiLeaks :
http://wikileaks.mediapart.fr/cablegate.html

va devenir l'un des nouveaux partenaires de WikiLeaks, et exploiter les câbles diplomatiques :

Citer
Mediapart va publier des documents de WikiLeaks
07/02/2011 - 17h11
Des câbles diplomatiques de WikiLeaks, concernant notamment la France, vont être publiés sur le site Mediapart, a annoncé son directeur Edwy Plenel, lundi sur TV5 Monde.
"Nous allons devenir un des nouveaux partenaires français de Wikileaks avec l'exploitation prochaine de documents", a annoncé Edwy Plenel, fondateur et directeur du site d'information,  sans toutefois donner davantage de précisions.
Interrogé sur ce que contiendront ces documents, l'ancien directeur de la rédaction du Monde a estimé que "l'on ne s'était pas assez intéressé à la France dans les documents de WikiLeaks". [...]
source et texte intégral: http://www.strategies.fr/afp/20110207171103/mediapart-va-publier-des-documents-de-wikileaks.html?xtor=RSS-2624

Citer
Wikileaks fait fuiter l'histoire de la négociation secrète de l'ACTA
04 Février 2011 (Blog Mediapart)
Le monopole, accordé aux cinq journaux internationaux par Wikileaks, a sauté. La Quadrature du Net a obtenu un «petit paquet de câbles» qui raconte par le menu les négociations secrètes de l'accord commercial anticontrefaçon (ACTA).
Les dépêches diplomatiques américaines confirment la démarche consistant à conclure un accord autonome (freestanding agreement) très volontariste avec un petit nombre de pays, loin du contrôle des organisation internationales. Les autres pays seraient ensuite plus ou moins obligés de s'aligner sur les normes définies par ces pays pionniers pour continuer à commercer avec eux. L'idée émerge en juin 2006 lorsque [...]
[suite sur le lien ci-dessous]
source et texte intégral: http://blogs.mediapart.fr/blog/vincent-truffy/040211/wikileaks-fait-fuiter-lhistoire-de-la-negociation-secrete-de-lacta 
« Modifié: 28 février 2011 à 10:01:58 par -Vod- »
IP archivée
Malgré tout, aime.

Natacha

  • ***
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Femme
  • Messages: 2479
Re : WikiLeaks
« Réponse #637 le: 08 février 2011 à 22:36:09 »

En deux parties, une récente interview (5 février 2011) de Julian Assange par Francesco Piccinini, Responsable éditorial de AgoraVox Italie. Très intéressant.

Citer
AgoraVox a rencontré Julian Assange de Wikileaks
par Francesco Piccinini - lundi 7 février 2011
Nous avons eu l’opportunité de passer deux heures, samedi, avec Julian Assange le fondateur de Wikileaks qui est aujourd’hui même en train de se défendre face à un tribunal britannique. Nous avons divisé le long entretien en deux parties. Un premier plus général est publié aujourd’hui et demain nous détaillerons ses opinions sur certains médias occidentaux comme le New York Times (et ses liens avec la CIA), The Guardian ou la BBC ainsi que sa vision de la politique internationale, notamment en Israël, en Egypte ou en Afghanistan. [...]
[suite et première partie de l'interview sur le lien ci-dessous]
source et texte intégral: http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/agoravox-a-rencontre-julian-88443


Citer
Wikileaks, les médias et Israël : suite de notre rencontre avec Julian Assange
par Francesco Piccinini - mardi 8 février 2011
Voici la seconde partie de notre long entretien avec Julian Assange, le fondateur de Wikileaks, l’homme qui est en train de se défendre en ce moment même devant un tribunal anglais qui devra décider s’il sera extradé ou pas en Suède. Assange n’épargne pas ses attaques à l’encontre de plusieurs médias occidentaux et en particulier le New York Times, The Guardian et la BBC. Il explique pourquoi sa vie est réellement en danger et pourquoi son procès est un coup monté. Il donne enfin sa vision des enjeux internationaux en pointant du doigt le rôle joué par les américains et l’état d’Israël qu’il déclare craindre personnellement. [...]
[suite et fin de l'interview sur le lien ci-dessous]
source et texte intégral: http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/wikileaks-les-medias-et-israel-
Mod: Erreur 404 page non trouvée.
« Modifié: 13 février 2011 à 11:56:18 par lilou »
IP archivée
Malgré tout, aime.

Natacha

  • ***
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Femme
  • Messages: 2479
Re : WikiLeaks
« Réponse #638 le: 08 février 2011 à 22:58:55 »

Nouvelle vengeance des Anonymous.
(en bleu : les liens sur le site Numerama)

Citer
Des Anonymous se vengent d'une société privée qui voulait les identifier
(Numerama) publié le Mardi 08 Février 2011 à 10h30
La société privée spécialisée en sécurité HBGary Federal avait promis d'aider le FBI à identifier des acteurs de la communauté Anonymous. En représailles, cette dernière a obtenu l'accès aux bases de données de la société et diffusé plus de 40 000 courriels internes, dont ceux censés identifier des membres d'Anonymous, selon eux à tort.
Lorsque nous avions interviewé des Anonymous en septembre dernier, à l'occasion de la publication de plus de 350 Mo de mails de la société anti-piratage ACS:Law, nos interlocuteurs nous avaient confié que "si nous pouvons publier une nouvelle série de mails, ça serait génial". "Les fuites de mails sont la priorité", affirmaient-ils, par opposition aux attaques DDOS qui restaient symboliques mais sans effet à long terme. Leur souhait est aujourd'hui exaucé.
Des Anonymous ont en effet diffusé lundi sur The Pirate Bay une archive de 4,7 Go qu'ils disent remplie de 44 000 e-mails de la société HBGary Federal, censée être experte en sécurité. Celle-ci aurait collaboré ou tenté de collaborer avec le FBI à l'identification de certains des Anonymous qui avaient attaqué entre autres VISA, Paypal et MasterCard, lorsque les sociétés de paiement avaient gelé les dons vers Wikileaks. Ces identifications avaient conduit à des arrestations en France et en Grande-Bretagne, probablement de lampistes.
"Vous avez essayé de mordre la main des Anonymous, et maintenant la main des Anonymous vous retourne une baffe comme une garce", s'amusent les Anonymous dans un texte joint à l'archive.  "Laissez-nous [...] "Nous avons vu vos documents internes, tous, et vous savez ce que nous avons fait ? Nous avons ri. La plupart des informations que vous avez "extraites" sont disponibles publiquement sur nos réseaux IRC. Les détails personnels des "membres" d'Anonymous que vous avez acquis sont, assez simplement, un non-sens". "Pourquoi ne pouvez-vous pas vendre ces informations au FBI comme vous le souhaitiez ? Parce que nous allons les leur donner gratuitement".
En clair, les Anonymous affirment que les données que HBGary s'apprêtait à vendre au FBI sont fausses, ou n'ont aucune valeur. Au point qu'ils les diffusent eux-mêmes. L'attaque ne s'est pas limitée à la diffusion des e-mails puisque les comptes LinkedIn et Twitter du directeur de la société, Aaron Barr, ont également été piratés. Son adresse personnelle et son numéro de sécurité sociale y ont été révélés. Selon DailyKos, les sauvegardes de la société auraient également été effacées.
Comme c'est souvent le cas, l'attaque aurait été rendue possible par la négligence d'employés de la société, voire d'Aaron Barr lui-même, qui partageait certains mots de passe personnels avec ceux utilisés pour HBGary. Une simple "ingénierie sociale" aurait permis de retrouver un mot de passe, et de tirer alors le fil de la pelote de laine...
source et texte intégral:  http://www.numerama.com/magazine/17994-des-anonymous-se-vengent-d-une-societe-privee-qui-voulait-les-identifier.html
IP archivée
Malgré tout, aime.

Simsi

  • Permissions restreintes
  • ***
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Homme
  • Messages: 2150
Re : WikiLeaks
« Réponse #639 le: 08 février 2011 à 23:06:38 »

Anonymous doit passer à la vitesse supérieur.
Violation des codes sources des plus grandes banques. Vidage physique des comptes des plus riches. Effacement des hypothèques des pauvres hères prisonniers des dettes capitalistes.

Il semble en avoir les capacités.

Que toutes les banques soient vidées de leur substance. 

Ils veulent faire la guerre. C'est le seul moyen de la gagner. Faire disparaître l'argent. Adresser des dossiers d'huissier au directeurs des banques et intervertir les fichiers des mauvais payeurs vers ceux qui manipulent le citoyen.
IP archivée
S. I. M. S. I. - Soit ils mentent, soit ignorent...

Natacha

  • ***
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Femme
  • Messages: 2479
Re : WikiLeaks
« Réponse #640 le: 08 février 2011 à 23:20:50 »


A côté de la plaque ...

Citer
Pour le Quai d'Orsay, la Tunisie était «le pays le plus stable du Maghreb»
20 Minutes - Créé le 08.02.11 à 04h59 -- Mis à jour le 08.02.11 à 08h10
EXCLUSIF - «20 Minutes» s'est procuré des câbles diplomatiques dévoilés par WikiLeaks...
Un nouveau document vient confirmer que la France avait bien mal jugé la situation en Tunisie. En janvier 2010, un an avant la chute du régime de Ben Ali, un diplomate français considérait la Tunisie comme «le pays le plus stable du Maghreb», et assurait que «ce pays ne connaîtra pas, à court terme, de période de déstabilisation». Des révélations contenus dans un câble américain confidentiel, obtenu par WikiLeaks, que 20 Minutes a pu consulter.
Le câble en version originale par ici : http://cache.20minutes.fr/pdf/wikileaks/cable_247804.pdf ,
en version française par là : http://cache.20minutes.fr/pdf/wikileaks/cable_247804_fr.pdf
L'histoire se passe à Paris, entre le ministère des Affaires étrangères et l'ambassade américaine. Pendant plusieurs échanges, en janvier 2010, deux diplomates du Quai d'Orsay évoquent avec les Américains l'état des relations France-Maghreb. «En ce moment, la France perçoit la Tunisie comme le pays le plus stable du Maghreb», assure l'un des deux Français à ses interlocuteurs. «La Tunisie a le taux de chômage le plus faible de la région et une bureaucratie qui fonctionne raisonnablement bien. L'économie tunisienne a une bonne réputation [...].»
[...]
[suite sur le lien ci-dessous]
source et texte intégral: http://www.20minutes.fr/article/666218/monde-pour-quai-orsay-tunisie-le-pays-plus-stable-maghreb
IP archivée
Malgré tout, aime.

Natacha

  • ***
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Femme
  • Messages: 2479
Re : WikiLeaks
« Réponse #641 le: 08 février 2011 à 23:35:38 »

Le journal d'infos "20 Minutes" a pû consulter tous les câbles diplomatiques en possession de WikiLeaks grâce à Aftenposten (journal norvégien).
"20 Minutes" va en sélectionner, les décrypter et les diffuser, au fur et à mesure sur son site et dans ses colonnes.
C'est ce qu'il vient de faire avec le câble concernant "la Tunisie vue par la France" (voir mon post juste au-dessus).

Citer
«20 Minutes» dans les secrets d'Etats de WikiLeaks
Créé le 07.02.11 à 19h22 -- Mis à jour le 08.02.11 à 09h37
20 Minutes - EDITO - Le journal a eu accès aux fameux câbles et va en décrypter les informations...
[...]
Ces 251.287 secrets d’état, 20 Minutes a pu les consulter, en Norvège, grâce au quotidien national Aftenposten qui lui en a ouvert les accès. Ses journalistes ont sélectionné de nombreuses pièces de ce mécano mondial, celles notamment qui pourront aider à mieux comprendre les événements qui ont émaillé la vie souvent troublée des nations au cours des derniers mois, et les décisions des gouvernements concernés. Ainsi, 20 Minutes a-t-il choisi de publier dans ses colonnes et sur son site web, au fil des semaines, une série de «câbles» diplomatiques en relation avec l’actualité.
Il n’est pas question de mettre en péril l’issue de discussions politiques stratégiques pas plus qu’en danger, évidemment, la vie d’agents de renseignements identifiables ou même la réputation de diplomates. Pas de codes. Pas de nom qui ne soit justifié. Juste le souci de rendre l’information accessible au plus grand nombre, et de donner du sens à notre crédo, le «droit à l’information» pour les trois millions de lecteurs de 20 Minutes.
Imprévisible Tunisie… [...] Voilà un exemple de ce que 20 Minutes se propose d’extraire de la somme de ces documents qui circulent dans les coulisses virtuelles du monde réel…. Yvon Mézou.
source et texte intégral: http://www.20minutes.fr/article/665924/societe-20-minutes-secrets-etats-wikileaks

« Modifié: 28 février 2011 à 09:56:53 par -Vod- »
IP archivée
Malgré tout, aime.

Natacha

  • ***
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Femme
  • Messages: 2479
Re : WikiLeaks
« Réponse #642 le: 09 février 2011 à 00:08:06 »

Selon un câble divulgué par WikiLeaks, Souleimane était le favori d'Israël pour succéder à Moubarak.

Citer
actu-match | Mardi 8 Février 2011
Egypte : Souleimane ou le favori d'Israel
Omar Souleimane ne devrait finalement pas connaître le pouvoir suprême. Chargé d’organiser la transition vers l’après-Moubarak, présidant l’Egypte depuis 1981, l’ancien patron du renseignement, qui inspire presque le même sentiment que son chef au peuple révolté, a annoncé jeudi dernier qu’il ne se présenterait pas à l’élection présidentielle en septembre. Et, alors que l’équilibre de toute la région est fragilisé, cette décision n’a pas dû être du goût d’Israël.[...] Selon un câble diplomatique américain divulgué par le site WikiLeaks, l’Etat hébreu considère depuis plusieurs années Omar Souleimane comme le meilleur choix possible pour succéder au président Hosni Moubarak.«Nous nous en remettons à l'ambassade du Caire pour l'analyse des scénarios de succession en Egypte, mais il ne fait aucun doute qu'Omar Souleimane est la perspective qui a les faveurs d'Israël», écrivait l'ambassade des Etats-Unis à Tel Aviv, le 29 août 2008. Le câble révélé par WikiLeaks résume des discussions entre le ministre israélien de la Défense Ehud Barak et plusieurs responsables égyptiens à Alexandrie. La délégation israélienne se dit choquée par un Moubarak vieillissant et par sa difficulté à articuler, rapporte l'ambassade en citant un conseiller d’Ehud Barak, David Hacham. Les Israéliens sont convaincus que Souleimane sera probablement nommé au moins président par intérim en cas de décès ou d'incapacité du chef de l'Etat, ajoute le conseiller. «Hacham a été très élogieux envers Souleimane», ajoute l'ambassade, «il a noté que la ligne rouge établie entre le ministère israélien de la Défense et le Service général de renseignement égyptien fonctionnait désormais quotidiennement». [...]
«Dans leurs moments de plus grande frustration, (le ministre égyptien de la Défense, Mohamed] Tantawi et Soliman et Omar Souleimane ont chacun dit que les FDI (Forces de défense israéliennes) seraient les ‘bienvenues’ en envahissant à nouveau Philadelphie (nom du corridor entre Gaza et l’Egypte, ndlr), si les FDI pensaient que cela empêcherait la contrebande» du Hamas, dit encore le câble. Décrit comme quelqu’un de brillant et réaliste par les diplomates américains, Omar Souleimane [...] [suite sur le lien ci-dessous]
source et texte intégral: http://www.parismatch.com/Actu-Match/Monde/Actu/Egypte-Souleimane-ou-le-candidat-favori-d-Israel-a-la-succession-de-Moubarak-249685/
« Modifié: 28 février 2011 à 09:55:58 par -Vod- »
IP archivée
Malgré tout, aime.

Natacha

  • ***
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Femme
  • Messages: 2479
Re : WikiLeaks
« Réponse #643 le: 09 février 2011 à 14:29:39 »

Cherche désespérément pétrole ...

Citer
petrole.blog.lemonde.fr - 09 février 2011
Wikileaks : l’Arabie Saoudite ne peut plus augmenter sa capacité de production de brut
On attendait avec impatience la publication par Wikileaks de câbles de l’ambassade américaine en Arabie Saoudite. Nous voilà servis.
Les Etats-Unis redoutent que l’Arabie Saoudite, 1er producteur et exportateur mondial de pétrole, n’ait pas assez de réserves de brut pour empêcher une escalade inexorable des prix du baril, selon des câbles de l’ambassade à Riyad analysés par le Guardian [ http://www.guardian.co.uk/business/2011/feb/08/saudi-oil-reserves-overstated-wikileaks ]. [...] Les câbles des diplomates américains rendent compte des pronostics déjà connus de Sadad al-Husseini, ex-n°2 de la Saudi Aramco, la compagnie pétrolière nationale saoudienne. Sadad al-Husseini, ancien patron de l’exploration de l’Aramco, a prévenu à plusieurs reprises que l’Arabie Saoudite ne sera jamais capable d’atteindre un niveau de production suffisant pour faire face à l’augmentation prévue de la demande mondiale de pétrole.
[...][suite sur le lien ci-dessous]
source et texte intégral: http://petrole.blog.lemonde.fr/2011/02/09/wikileaks-larabie-saoudite-ne-peut-plus-guere-augmenter-sa-production-de-brut/

Citer
guardian.co.uk, Tuesday 8 February 2011 22.00 GMT
WikiLeaks cables: Saudi Arabia cannot pump enough oil to keep a lid on prices.
US diplomat convinced by Saudi expert that reserves of world's biggest oil exporter have been overstated by nearly 40%.The US fears that Saudi Arabia, the world's largest crude oil exporter, may not have enough reserves to prevent oil prices escalating, confidential cables from its embassy in Riyadh show.
[...]
source et texte intégral: http://www.guardian.co.uk/business/2011/feb/08/saudi-oil-reserves-overstated-wikileaks

Trad. approx.:
"Câbles WikiLeaks: L'Arabie saoudite ne peut pas soutirer suffisamment de pétrole pour maintenir le couvercle sur les prix. Un diplomate américain a été convaincu par un expert saoudien que les réserves de l'exportateur mondial de pétrole ont été surestimées de près de 40%. Les câbles confidentiels de l'Ambassade US à Riyad montrent les craintes des États-Unis, à savoir que l'Arabie saoudite, plus grand exportateur mondial de pétrole brut, pourrait ne pas avoir assez de réserves pour prévenir l'escalade des prix du pétrole. [...]"
« Modifié: 28 février 2011 à 09:55:23 par -Vod- »
IP archivée
Malgré tout, aime.

Natacha

  • ***
  • Hors ligne Hors ligne
  • Sexe: Femme
  • Messages: 2479
Re : WikiLeaks
« Réponse #644 le: 09 février 2011 à 15:08:32 »

La page "Câbles" (en espagnol) du journal "El Païs" :  http://www.elpais.com/documentossecretos/

A propos du Maroc, le journal espagnol "El Païs" (version française) analysait, dans son édition du 2 déc.2010, ces deux câbles diplomatiques américains divulgués par WikiLeaks.

Citer
Maroc: Une Armée marginalisée et inefficace
Le Département d'État pense que le roi considère toujours les militaires constituent toujours la principale menace pour son trône

EL PAÍS - Madrid - 02/12/2010
Les Forces Armées Marocaines "sont toujours éclaboussées par la corruption, l'inefficience bureaucratique, leur bas niveau d'éducation, certains de leur soldats courent le risque de tomber dans le radicalisme, elles sont politiquement marginalisées et le gros de leurs effectifs sont déployés au Sahara Occidental". "Elles se modernisent mais elles continuent à être lestées par de vieux problèmes".
L'ambassadeur des États Unis au Maroc, Thomas Riley, a élaboré, en août 2008, un rapport exhaustif et confidentiel [ ici: http://www.elpais.com/articulo/internacional/Cable/califica/ejercito/Marruecos/corrupto/poco/operativo/elpepuint/20101202elpepuint_32/Tes ] de neuf feuillets sur l'armée marocaine avec l'aide des attachés de défense et de sécurité. C'est une véritable radiographie des Forces Armées Royales aujourd'hui encore très mal connues.[...]
[suite sur le lien ci-dessous]
source et texte intégral: http://www.elpais.com/articulo/internacional/Maroc/Une/Armee/marginalisee/et/inefficace/elpepuint/20101202elpepuint_16/Tes

Citer
Le Palais Royal au sommet de la corruption au Maroc, d'après les États-Unis.
Les diplomates américains décrivent des cas concrets ou les conseillers de Mohamed VI demandent des commissions pour autoriser des projets immobiliers

EL PAÍS - Madrid - 02/12/2010
"L'influence et les intérêts commerciaux du roi [Mohamed VI] et de certains de ses conseillers" sont perceptibles "dans chaque grand projet immobilier au Maroc". Le conseiller commercial des Etats Unis, rattaché au Consulat américain à Casablanca, est arrivé à cette conclusion, en décembre de l'année dernière, après s'être réuni séparément avec des représentants du secteur ayant eu affaire, de près ou de loin, au palais royal. [...][suite sur le lien ci-dessous]
source et texte intégral: http://www.elpais.com/articulo/internacional/Le/Palais/Royal/au/sommet/corruption/au/Maroc/d/apres/les/Etats-Unis/elpepuint/20101202elpepuint_18/Tes
« Modifié: 09 février 2011 à 15:38:10 par Natacha »
IP archivée
Malgré tout, aime.
Pages: 1 ... 41 42 [43] 44 45 ... 47   En haut